Prise en charge globale de la BPCO : identifier et gérer les co morbidités

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prise en charge globale de la BPCO : identifier et gérer les co morbidités"

Transcription

1 Prise en charge globale de la BPCO : identifier et gérer les co morbidités Pierre Régis BURGEL Hôpital Cochin, Paris Groupe Hospitalier COCHIN Vendredi 30 janvier 2009

2 Co morbidité: définition Autre pathologie (chronique) présente chez un patient ayant une BPCO. Sa survenue peut être liée ou non à l existence d une BPCO. On élimine les pathologies respiratoires faisant partie de l histoire naturelle de la maladie (bronchites, pneumonies).

3 La BPCO: une maladie respiratoire Maladie chronique et lentement progressive caractérisée par une diminution non complètement réversible des débits aériens. Amélioration des débits possible sous traitement (bronchodilatateur et/ou anti-inflammatoire), mais sans normalisation (à la différence de l'asthme). Les phénomènes inflammatoires au niveau des voies aériennes participent à la définition de la maladie, dont l'agent causal principal est le tabagisme. Co morbidités? GOLD 2001 et 2005, SPLF 2003

4 Les pathologies chroniques surviennent rarement de façon isolée 5861 patients; consultation de médecine interne (Boston) sur 1 an Percentage Adjusted Comorbidity Dans cette étude 65% des cas de BPCO sont associés àune ou plusieurs co morbidités Charlson J Gen Intern Med 2007; 22:

5 Les co morbidités augmentent les coûts de traitement Adjusted Costs (1000$) Adjusted Comorbidity Augmentation du coût global est lié au nombre de co morbidités patients >2 co morbidités: 26% de la population mais >50% des coûts de traitement Charlson J Gen Intern Med 2007; 22:

6 Fréquence des co morbidités chez les patients atteints de BPCO: données de l étude EABPCO n=1824 sujets Age (ans) m± ET 70.3± 11.3 Age, % <60 ans ans ans 23.2 BMI, % 20 kg/m² kg/m² kg/m² kg/m² 18.4 Comorbidités Reflux gastro-oesophagien 4.5 Cardiopathie ischémique 19.0 Insuffisance cardiaque 12.7 HTA 35.1 Syn. d apnées du sommeil 7.3 Cancer bronchique 2.9 J. Piquet 2008

7 Co morbidités chez les patients atteints de BPCO Troubles neuro psychiatriques Cancer Anémie BPCO Artères/HTAP D après Agusti ERJ 2003

8 Definition de la BPCO: GOLD 2007 n La BPCO est une maladie que l on peut prévenir et traiter. Il existe des manifestations extrapulmonaires qui peuvent contribuer à la sévérité de la maladie chez certains patients. n L atteinte pulmonaire est caractérisée par une obstruction bronchique qui est incomplètement réversible. n L obstruction bronchique est habituellement d évolution progressive et est associée à une réponse inflammatoire pulmonaire anormale aux gaz et au particules inhalées.

9 Impact des co morbidités sur l histoire naturelle de la BPCO Morbidité et symptômes Mortalité

10 Co morbidités et manifestations cliniques: Anémie et capacité à l exercice 677 BPCO (650 hommes, âge moyen 70 ± 9 ans, VEMS moyen 43 ± 17% ) Anémie (Hg<13g) chez 116 patients (17%) Lien anémie/test de marche de 6 min/dyspnée indépendants de l âge, du VEMS, des autres co morbidités (Charlson) et de l indice de masse corporel (IMC). Cote Eur Resp J 2007; 29:

11 Activité physique et comorbidités chez les patients atteints de BPCO 170 patients atteints de BPCO GOLD I à IV. Activité physique sur 6 jours (accéléromètre). Corrélation avec co-morbidités (insuffisance cardiaque, anémie, dénutrition, diminution de la force musculaire, dépression). Fibrinogène plasmatique (mg.ml -1 ) Log Nt-Pro-BNP (pg.ml -1 ) DcT (ms) 9% de la variabilité du nombre de pas Activité physique liée à: - stade GOLD - insuffisance cardiaque - inflammation systémique Watz AJRCCM 2008; 177:

12 Impact des co morbidités sur l histoire naturelle de la BPCO Morbidité et symptômes Mortalité

13 Facteurs pronostics de mortalité chez les patients atteints de BPCO Facteurs respiratoires Facteurs extra respiratoires (co morbidités) Fonction respiratoire (VEMS) Activité physique Capacité d exercice Echanges gazeux PAP Dyspnée Exacerbations????

14 La dénutrition est un facteur pronostic de survie Etude rétrospective sur 400 patients atteints de BPCO modérée àsévère Body mass index Proportion surviving Months of follow up Schols AJRCCM 1998;157:

15 Impact de la dénutrition sur la mortalité Toutes causes confondues Mortalité liée àla BPCO Landbo C, AJRCCM 1999

16 Réduction de la masse musculaire et survie 1.0 Probability of Survival FEV 1 <50% pred + MTCSA 70 cm 2 FEV 1 < 50% pred + MTCSA < 70 cm 2 Mesure TDM de la MTCSA: midtigh cross sectional area Time (days) Marquis AJRCCM 2002; 166:

17 Anémie et mortalité Cohorte ANTADIR : 2524 patients sous oxygénothérapie de longue durée Hématocrite<39%, 12,6% des hommes Hématocrite<36%, 8,2% des femmes Hématocrite Cumulative survival probability % Years Chambellan, Chest 2005; 128:1201 8

18 La prise en compte de variables extra respiratoires prédit mieux la mortalité globale et respiratoire que le VEMS Celli N Engl J Med 2004;350:

19 Facteurs pronostics de mortalité chez les patients atteints de BPCO Facteurs respiratoires Facteurs extra respiratoires (co morbidités) Fonction respiratoire Activité physique Capacité d exercice Echanges gazeux PAP Dyspnée Exacerbations Age État nutritionnel Masse musculaire Capacité d exercice Anémie Dyspnée Co morbidités (Charlson) Dépression Performances cognitives De quoi meurent les patients atteints de BPCO?

20 Causes de mortalité chez les patients ayant une BPCO peu sévère Causes de mortalité après 14,5 ans dans la Lung Health Study (VEMS 78%, VEMS/CVF 65%, âge 48 ans) Cancers Coronaropathies Maladies cardiovasculaires Anthonisen Ann Intern Med 2005; 142:

21 Causes de mortalité chez les patients ayant une BPCO modérée à sévère TORCH, 6184 patients, VEMS<60%, suivi 3 ans, 911 décès Cancers 21% Atteinte Respiratoire 35% Divers 18% Maladies Cardiovasculaires 26% Calverley N Engl J Med 2007; 356: Mc Garvey Thorax 2007; 62:

22 Liens entre BPCO et maladies cardio vasculaires? BPCO AGE SEXE TABAC GENETIQUE Facteurs de Risque Communs Interactions directe BPCO/ maladies cardiovasculaires? Maladies cardiovasculaires

23 Mortalité cardiovasculaire et VEMS NHANES follow up study: 1861 sujets inclus Spirométrie. Analyse de mortalité par causes en 1992 en fonction du VEMS initial. 355 décès (19.1%). Ajustement en fonction facteurs de risques Un VEMS abaissé est un facteur de risque de mortalité cardiovasculaire indépendant de l age, du sexe, et du tabagisme. Sin Chest 2005; 127:

24 Conclusions: co morbidités et BPCO Présence de co morbidités fréquentes chez les patients atteints de BPCO. Les co morbidités conditionnent largement le pronostic vital, l exercice physique et les coûts de traitement. Relation causale entre la BPCO et les co morbidités cardiovasculaires est difficile à établir: Facteurs de risques communs: âge, tabac, génétique. Rôle de l inflammation systémique àpréciser: cause ou conséquence? Intérêt thérapeutique?

25 Impact de la prise de poids sur la mortalité Protocole prospectif sur 2 mois: 203 patients BPCO, VEMS 34% Suppléments hypercaloriques+/ nandrolone (4 inj) vs conseils alimentaires Survie à48 mois non différente selon les groupes. Prise de poids >2kg en 2 mois: 24% groupe placebo/50% groupe traité. Schols AJRCCM 1998

26 Thorax 2006; 61: 772 8

27 Effet de la réhabilitation respiratoire sur l indice de BODE et la mortalité 246 patients 70 ans/ VEMS 1 litre/comorbidités Réhabilitation 2 mois/ Suivi 2 ans Cote and Celli ERJ 2005

28 29 patients (mean [ SD]) age, 67 ±8 years; FEV1, 46 ± 16% predicted Chest 2008; 134:

29 Réduction de mortalité de 40% en post IDM NEJM 1998

30 1966 patients. 65 ans. BPCO et HTA en monothérapie anti HTA Suivi 2 ans.

L ABCD DE LA BPCO. Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève

L ABCD DE LA BPCO. Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève L ABCD DE LA BPCO Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève Dan.adler@hcuge.ch BIBLIOGRAPHIE http://www.goldcopd.org PLAN Définitions: Gold 2001 Gold 2011 Epidémiologie: Suisse

Plus en détail

Phénotypage des patients BPCO

Phénotypage des patients BPCO Phénotypage des patients BPCO Pierre-Régis BURGEL Hôpital Cochin, Paris Groupe Hospitalier COCHIN Définition de la sévérité de la BPCO Classification GOLD I : LÉGER II: MODÉRÉ III: SÉVÈRE IV: TRÈS SÉVÈRE

Plus en détail

L apport des grandes cohortes sur la connaissance de l histoire naturelle de la BPCO

L apport des grandes cohortes sur la connaissance de l histoire naturelle de la BPCO L apport des grandes cohortes sur la connaissance de l histoire naturelle de la BPCO Pr Pierre-Régis BURGEL Hôpital Cochin, Paris Almirall Astra Zeneca Boehringer Ingelheim Chiesi Elsevier GSK Novartis

Plus en détail

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic LA BPCO Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic BPCO : définition Maladie «soignable» et que l on peut prévenir Limitation des débits bronchiques non complètement réversible

Plus en détail

Actualités BPCO. Définition, physiopathologie Fréquence Dépistage Prévention

Actualités BPCO. Définition, physiopathologie Fréquence Dépistage Prévention Actualités BPCO Définition, physiopathologie Fréquence Dépistage Prévention AMMPPU Faulquemont le 25 09 2009 Docteur Etienne ROYER Pneumologue - Hospitalor - 57500 Saint-Avold Mes liens d intérêt Spécialiste

Plus en détail

BPCO et maladies cardiovasculaires

BPCO et maladies cardiovasculaires Tabagisme : maladie systémique à point de départ bronchique BPCO et maladies cardiovasculaires Roger Escamilla, Rose-Marie Rouquet Pneumologie. Hôpital Larrey. CHU Toulouse CSFT 5-6 novembre 2015 TOULOUSE

Plus en détail

Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO

Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO Journée nationale de rééducation fonctionnelle Tlemcen le 22-23/09/2012 Faculté de médecine Tlemcen Pr M. Benmansour BPCO «Broncho

Plus en détail

«Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008

«Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008 «Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008 Flenley 1985 Association d une BPCO et d un syndrome d apnées obstructives du sommeil Plan BPCO définition Hypoxémie nocturne et BPCO Overlap syndrome: population

Plus en détail

Sommaire! BPCO! Spirométrie miniaturisée PiKo-6!

Sommaire! BPCO! Spirométrie miniaturisée PiKo-6! BPCO! Définition! Chiffres! Évolution! Diagnostic! Mesure du souffle! Prévention, prise en charge! Dépistage! Sommaire! Spirométrie miniaturisée PiKo-6! BPCO! Définition! Maladie chronique, lentement progressive!

Plus en détail

Une vision moderne de l épidémiologie de la BPCO

Une vision moderne de l épidémiologie de la BPCO C. H. U Hôpitaux de Bordeaux Une vision moderne de l épidémiologie de la BPCO Pr Chantal Raherison Service des Maladies Respiratoires, Bordeaux EA 3672 -ISPED La BPCO : une affection fréquente 3 millions

Plus en détail

BPCO: maladie systémique. Dr Yosra SELLAMI JLAIEL Hôpital régional Gabes Juin 2010

BPCO: maladie systémique. Dr Yosra SELLAMI JLAIEL Hôpital régional Gabes Juin 2010 BPCO: maladie systémique Dr Yosra SELLAMI JLAIEL Hôpital régional Gabes Juin 2010 BPCO: une maladie respiratoire Maladie chronique et lentement progressive caractérisée par une diminution non complètement

Plus en détail

BPCO Définition. Rev Mal Respir 2003; 20: 4S10-4S13

BPCO Définition. Rev Mal Respir 2003; 20: 4S10-4S13 BPCO Définition Maladie chronique, lentement progressive Touchant bronches et poumons Entraînant une diminution non (ou peu) réversible des débits expiratoires Essentiellement liée au tabac Composante

Plus en détail

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO: où en êtes-vous? l Définition? l Epidemio? l Diagnostic? l Traitement? Définition* Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive Maladie

Plus en détail

La réhabilitation pulmonaire dans la BPCO. Dr Nguyen Dang Mai

La réhabilitation pulmonaire dans la BPCO. Dr Nguyen Dang Mai + La réhabilitation pulmonaire dans la BPCO Dr Nguyen Dang Mai + Spirale du déconditionnement Maladie respiratoire Dyspnée Sédentarité Déconditionnement Dyspnée Young, 1983 Invalidité BPCO Capacité d effort

Plus en détail

Recouvrement / chevauchement BPCO asthme

Recouvrement / chevauchement BPCO asthme Recouvrement / chevauchement BPCO asthme Nicolas Roche Paris Définitions GINA GOLD 2014 Asthme Maladie hétérogène habituellement caractérisée par une inflammation chronique des voies aériennes, définie

Plus en détail

Interprétation des EFR

Interprétation des EFR Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Réadaptation dans les pathologies cardio-vasculaires et respiratoires Interprétation des EFR Gaëtan Deslée Service de

Plus en détail

BPCO. EPU du 15/09/2004

BPCO. EPU du 15/09/2004 La BPCO EPU du 15/09/2004 Définition La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) se définit comme une maladie chronique qui est lentement progressive caractérisée par une diminution non complètement

Plus en détail

Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue

Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue Vendredi 20 Mai 2016: 11h00-11h20 Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue Pr. H BEN SAAD (MD, PhD) ERS National Delegate (2013-2016) ERS Spirometry Driving

Plus en détail

BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES DU REENTRAÎNEMENT A L EFFORT :

BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES DU REENTRAÎNEMENT A L EFFORT : BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES DU REENTRAÎNEMENT A L EFFORT : Du déconditionnement à la myopathie du BPCO Christian PREFAUT Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO): Maladie d apparition progressive

Plus en détail

Troubles du sommeil dans la BPCO. Impact du sommeil sur la BPCO Répercussions de la BPCO sur la qualité du sommeil

Troubles du sommeil dans la BPCO. Impact du sommeil sur la BPCO Répercussions de la BPCO sur la qualité du sommeil Troubles du sommeil dans la BPCO Impact du sommeil sur la BPCO Répercussions de la BPCO sur la qualité du sommeil Impact du sommeil sur la BPCO Majoration de l hypoxémie au cours du sommeil Désaturations

Plus en détail

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012)

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) Couverture Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) BPCO : Problématique 1 Un enjeu de santé publique : contexte épidémiologique

Plus en détail

Équipe ERI 25 «Muscle et Pathologies»

Équipe ERI 25 «Muscle et Pathologies» Équipe ERI 25 «Muscle et Pathologies» Comment évaluer les résultats du Réentraînement à l exercice? Christian PREFAUT Abbaye des Prémontrés, septembre 2007 Résultats du Réentraînement à l Exercice Synopsis

Plus en détail

La BPCO chez les non fumeurs. Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011

La BPCO chez les non fumeurs. Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011 La BPCO chez les non fumeurs Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011 Cas Clinique M. RG né en 1946 Agriculteur: élevage et céréales jusqu en 1998 M. RG n a jamais fumé Dyspnée

Plus en détail

Pathologies respiratoires obstructives

Pathologies respiratoires obstructives DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR en Pathologie respiratoire Rennes 18-19-20 janvier 2006 Coordonnateurs : Pr R Brissot (Rennes), Pr O Rémy-Néris (Brest)

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique. Cas clinique 2.

Insuffisance respiratoire chronique. Cas clinique 2. Insuffisance respiratoire chronique Cas clinique 2. Monsieur D, 60 ans, vous est adressé pour dyspnée se majorant depuis 1 an. L interrogatoire retrouve un tabagisme actif évalué à 30 paquets année, une

Plus en détail

BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminuti

BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminuti BRONCHITE CHRONIQUE BPCO EMPHYSEME BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminution peu ou pas réversible

Plus en détail

*La fumée du tabac augmente les ronflements. *Le tabagisme, associé à une inflammation des. *Le tabagisme, associé au ronflement, est un

*La fumée du tabac augmente les ronflements. *Le tabagisme, associé à une inflammation des. *Le tabagisme, associé au ronflement, est un *La fumée du tabac augmente les ronflements *Le tabagisme, associé à une inflammation des voies respiratoires et un œdème, entraîne une diminution de leurs tailles. *Le tabagisme, associé au ronflement,

Plus en détail

Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite

Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Préambule Démarche médicale Poser le diagnostic Établir et adapter

Plus en détail

Broncho-pneumopathies chroniques obstructives

Broncho-pneumopathies chroniques obstructives Broncho-pneumopathies chroniques obstructives Définitions Définie comme «une obstruction chronique des voies aériennes, non complètement réversible, habituellement progressive, associée à une réaction

Plus en détail

Réadaptation pulmonaire dans la MPOC

Réadaptation pulmonaire dans la MPOC Réadaptation pulmonaire dans la MPOC Taux par 1 000 000 Population Mortalité 1970-2002 550 500 450 400 350 300 250 200 150 100 Cancer Maladie cardiovasculaire AVC 50 0 1970 74 78 82 86 1990 94 98 2002

Plus en détail

item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive

item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive Figure 1 Orientation devant une symptomatologie de bronchite chronique Figure 2 : le rapport VEMS/CVF post-bd est mesuré à 50% (< 70%) en pré-bd et est

Plus en détail

Wirtz Gil Chef de clinique service de Pneumologie du nouvel Hôpital civil de Strasbourg

Wirtz Gil Chef de clinique service de Pneumologie du nouvel Hôpital civil de Strasbourg Wirtz Gil Chef de clinique service de Pneumologie du nouvel Hôpital civil de Strasbourg Degré de sévérité (tous : VEMS*/CVF** < 0,7) À RISQUE I : LÉGÈRE VEMS > 80% II : MODÉRÉE VEMS : 50-80% III : SÉVÈRE

Plus en détail

Sommaire FACTEURS DE RISQUE DE LA BPCO CHEZ LES PRODUCTEURS LAITIERS. Méthodes Résultats Discussion ÉTUDE À PARTIR DE TROIS COHORTES.

Sommaire FACTEURS DE RISQUE DE LA BPCO CHEZ LES PRODUCTEURS LAITIERS. Méthodes Résultats Discussion ÉTUDE À PARTIR DE TROIS COHORTES. FACTEURS DE RISQUE DE LA BPCO CHEZ LES PRODUCTEURS LAITIERS. ÉTUDE À PARTIR DE TROIS COHORTES. Thèse de doctorat en médecine 4 mai 2011 Sommaire I. Introduction II. III. IV. Méthodes Résultats Discussion

Plus en détail

Coupler la spirométrie au TM6. Malade BPCO

Coupler la spirométrie au TM6. Malade BPCO Coupler la spirométrie au TM6 Malade BPCO BPCO Mécanismes - Obstruction bronchique - BPCO Exemple: Robinet - EAU - Tuyau Débit Eau Tuyau (limitation du débit) Obstruction bronchique intrinsèque

Plus en détail

PneumoLaus Alexandra Lenoir

PneumoLaus Alexandra Lenoir PneumoLaus 12.05.2016 Alexandra Lenoir Plan Grandes études populationnelles et BPCO Épidémiologie lausannoise / CoLaus PneumoLaus Pourquoi? Comment? PneumoLaus Résultats intermédiaires Perspectives BPCO

Plus en détail

BPCO (BRONCHOPNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE)

BPCO (BRONCHOPNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE) Les diaporamas de ce cours peuvent être récupérés sur le site du ronéo, nous mettrons donc les remarques en italiques et nous indiquerons les diapos qu il a présenté. Il n a pas commenté tous les «slides»,

Plus en détail

VNI dans le syndrome obésité-hypoventilation

VNI dans le syndrome obésité-hypoventilation VNI dans le syndrome obésité-hypoventilation Jean-Pierre LAABAN Hôtel-Dieu, Paris Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 Syndrome obésité-hypoventilation (SOH) Défini par l existence d une

Plus en détail

Etait une curiosité (rareté) au moment de sa description il y a 50 ans ( ) par Auchinloss et al, Sieker et al, Weil et al,

Etait une curiosité (rareté) au moment de sa description il y a 50 ans ( ) par Auchinloss et al, Sieker et al, Weil et al, Le syndrome obésité hypoventilation (SOH) Etait une curiosité (rareté) au moment de sa description il y a 50 ans (1955-1956) par Auchinloss et al, Sieker et al, Weil et al, Burwell et al. Est considéré

Plus en détail

EFR et Asthme. Suspicion d asthme (symptômes compatibles ou toux chronique) Evaluation de la sévérité au moment du diagnostic d asthme

EFR et Asthme. Suspicion d asthme (symptômes compatibles ou toux chronique) Evaluation de la sévérité au moment du diagnostic d asthme EFR et Asthme Suspicion d asthme (symptômes compatibles ou toux chronique) EFR, réversibilité aux β2-mimétiques Test de provocation à la métacholine Evaluation de la sévérité au moment du diagnostic d

Plus en détail

DEPISTAGE DE LA BPCO QUEL INTERET? DE LA MALADIE AU DEPISTAGE 06/05/2011 DÉFINITION AFFECTION GRAVE

DEPISTAGE DE LA BPCO QUEL INTERET? DE LA MALADIE AU DEPISTAGE 06/05/2011 DÉFINITION AFFECTION GRAVE DEPISTAGE DE LA BPCO QUEL INTERET? DR KHERBI DÉFINITION Maladie : - qui peut être prévenue et traitée, - caractérisée par : une obstruction chronique des voies aériennes non complètement réversible habituellement

Plus en détail

Les EFR pour l ECN. Réponses aux 15 questions. Pr Charles-Hugo Marquette

Les EFR pour l ECN. Réponses aux 15 questions. Pr Charles-Hugo Marquette Les EFR pour l ECN Réponses aux 15 questions Pr Charles-Hugo Marquette Cas n 1 : Patiente au tabagisme cumulé à 40 paquets-années. Décrivez le trouble ventilatoire? Cas n 1 Compte tenu du contexte et des

Plus en détail

REHABILITATION RESPIRATOIRE

REHABILITATION RESPIRATOIRE REHABILITATION RESPIRATOIRE DEFINITION POURQUOI? POUR QUI? COMMENT? PRIAM 05.03.2009 Yan MARTINAT Réhabilitation respiratoire La Réhabilitation respiratoire La réhabilitation respiratoire est un PROGRAMME

Plus en détail

Mais qu est-ce vraiment que l asthme et que faire en 2017?

Mais qu est-ce vraiment que l asthme et que faire en 2017? Mais qu est-ce vraiment que l asthme et que faire en 2017? Journée Romande d Allergologie 11.05.17 Christophe Uldry Service de pneumologie GHOL-Hôpital de Rolle ERJ 2016; 47: 359-361 Unmeet needs in understanding

Plus en détail

Revue du Praticien Paris /index.php/ ref-universitaires/progecn

Revue du Praticien Paris  /index.php/ ref-universitaires/progecn Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive Un exemple de Médecine Systémique? Pr Christophe Pison Pôle Oncologie, Médecine Aiguë et Communautaire Clinique de Pneumologie CHU de Grenoble Centre Henri Bazire

Plus en détail

Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand

Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand DEPISTAGE DE LA BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE EN MEDECINE GENERALE PAR MINI-SPIROMETRIE ELECTRONIQUE ETUDE DE PREVALENCE parmi des patients à risque

Plus en détail

PATHOLOGIES RESPIRATOIRES ET OBESITE

PATHOLOGIES RESPIRATOIRES ET OBESITE PATHOLOGIES RESPIRATOIRES ET OBESITE L obésité: un nouveau facteur de risque de l asthme? Le syndrome obésité-hypoventilation ou le syndrome de Pickwick revisté Le syndrome d apnée du sommeil et obésité

Plus en détail

Recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO. Mise à jour Thème : Traitement pharmacologique à l état stable

Recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO. Mise à jour Thème : Traitement pharmacologique à l état stable Recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO Mise à jour 2008-2008 Thème : Traitement pharmacologique à l état stable Que peut-on attendre du traitement pharmacologique dans la BPCO? (1)

Plus en détail

NT-proBNP et choc septique en onco-hématologie. Djamel Mokart, DAR, IPC Marseille

NT-proBNP et choc septique en onco-hématologie. Djamel Mokart, DAR, IPC Marseille NT-proBNP et choc septique en onco-hématologie Djamel Mokart, DAR, IPC Marseille Dysfonction myocardique et sepsis 50% des patients en choc septique Rôle des médiateurs de l inflammation Diminution des

Plus en détail

Apnées Obstructives du Sommeil et Maladies Cardio-Vasculaires

Apnées Obstructives du Sommeil et Maladies Cardio-Vasculaires Apnées Obstructives du Sommeil et Maladies Cardio-Vasculaires 5ème Congrès de pneumologie et chirurgie thoracique HANOI 3 et 4 novembre 2008 Dr Michel Pottier Unité des Pathologies du Sommeil (Dr I.Arnulf)

Plus en détail

Résultats 06/05/2011. Introduction : 6 ÈME JOURNÉES AURESSIENNES W.ZAHDA, A.BOUDRIOUA, O.DJIMLI, A.MOUMENI. Introduction : Matériel et méthode :

Résultats 06/05/2011. Introduction : 6 ÈME JOURNÉES AURESSIENNES W.ZAHDA, A.BOUDRIOUA, O.DJIMLI, A.MOUMENI. Introduction : Matériel et méthode : Introduction : 6 ÈME JOURNÉES AURESSIENNES INTERNATIONALES DE PNEUMO- PHTISIOLOGIE 4-5 MAI 2011. PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THÉRAPEUTIQUE DU SYNDROMES D APNÉES DU SOMMEIL À PROPOS DE 30 CAS CONFIRMÉS

Plus en détail

Séminaire BPCO. Infos à donner au patient. Séminaire BPCO AMMPPU Fauquemont 25&26 septembre 09. J.Birgé

Séminaire BPCO. Infos à donner au patient. Séminaire BPCO AMMPPU Fauquemont 25&26 septembre 09. J.Birgé Séminaire BPCO Infos à donner au patient Séminaire BPCO AMMPPU Fauquemont 25&26 septembre 09. J.Birgé 1 Mes liens d intérêt Spécialiste en médecine générale, je déclare n avoir aucun lien, direct ou indirect,

Plus en détail

La quoi??? Dr Christophe Zanetti. Samedi 4 ami 2013 AMIFORM

La quoi??? Dr Christophe Zanetti. Samedi 4 ami 2013 AMIFORM La quoi??? Dr Christophe Zanetti. Samedi 4 ami 2013 AMIFORM Axe 1 : Développer les connaissances épidémiologiques sur la BPCO Axe 2 : soutenir la recherche sur la BPCO Axe 3 : Prévenir la BPCO dans la

Plus en détail

S A L I M N A F T I C H U M U S T A P H A

S A L I M N A F T I C H U M U S T A P H A Asthme et obésité SALIM NAFTI CHU MUSTAPHA Introduction L obésité peut contribuer au développement de plusieurs maladies tels le diabète, les maladies cardiovasculaires, l hypertension artérielle, le syndrome

Plus en détail

Troubles respiratoires au cours du sommeil et insuffisance cardiaque

Troubles respiratoires au cours du sommeil et insuffisance cardiaque Troubles respiratoires au cours du sommeil et insuffisance cardiaque Francis MARTIN Unité des pathologies du sommeil Centre Hospitalier de Compiègne France Congrès de pathologie thoracique Dalat Vietnam

Plus en détail

5 : EFR quand, comment, à quel âge?

5 : EFR quand, comment, à quel âge? 5 : EFR quand, comment, à quel âge? EFR indispensables pour Mesures, quantification de l obstruction bronchique Viser la normalisation de la fonction respiratoire par le traitement Discordances entre la

Plus en détail

Florilège de fonctions respiratoires. Dr JD Aubert Service de Pneumologie CHUV

Florilège de fonctions respiratoires. Dr JD Aubert Service de Pneumologie CHUV Florilège de fonctions respiratoires. Dr JD Aubert Service de Pneumologie CHUV L exploration fonctionnelle respiratoire: tests courants Spirométrie Pléthysmographie (volumes) Facteur de diffusion au CO

Plus en détail

Activité Physique et maladie respiratoire chronique : cas de la Broncho-pneumopathie Chronique Obstructive

Activité Physique et maladie respiratoire chronique : cas de la Broncho-pneumopathie Chronique Obstructive Activité Physique et maladie respiratoire chronique : cas de la Broncho-pneumopathie Chronique Obstructive Epidémiologie de la BPCO la + fréquente des maladies respiratoires : - 14 millions de Nord-Américains

Plus en détail

Effets de l entrainement des muscles inspirateurs associé à un programme de réhabilitation respiratoire sur la dyspnée.

Effets de l entrainement des muscles inspirateurs associé à un programme de réhabilitation respiratoire sur la dyspnée. 6 ème JRKR Paris, 2013 Effets de l entrainement des muscles inspirateurs associé à un programme de réhabilitation respiratoire sur la dyspnée Essai randomisé Marc Beaumont, kinésithérapeute La réhabilitation

Plus en détail

Syndrome d Apnée du Sommeil et Syndrome Métabolique

Syndrome d Apnée du Sommeil et Syndrome Métabolique Syndrome d Apnée du Sommeil et Syndrome Métabolique Laurence Kessler Service d endocrinologie, diabète et maladies métaboliques Hôpitaux universitaires Strasbourg Les Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG

Plus en détail

SBIP, le 02 décembre 2017 Dr JOSSART, Caroline, Mme OUMAZIZ, Pascale. CHU Charleroi - Hôpital Vésale - Centre de revalidation Léonard de Vinci

SBIP, le 02 décembre 2017 Dr JOSSART, Caroline, Mme OUMAZIZ, Pascale. CHU Charleroi - Hôpital Vésale - Centre de revalidation Léonard de Vinci SBIP, le 02 décembre 2017 Dr JOSSART, Caroline, Mme OUMAZIZ, Pascale CHU Charleroi - Hôpital Vésale - Centre de revalidation Léonard de Vinci Plan Introduction Indications Contre-indications Définitions

Plus en détail

BPCO. Broncho-pneumopathie chronique obstructive

BPCO. Broncho-pneumopathie chronique obstructive BPCO Broncho-pneumopathie chronique obstructive Définition de la BPCO ( Broncho-pneumopathie chronique obstructive ) Maladie chronique, lentement progressive Touchant bronches et poumons Entraînant une

Plus en détail

Traitement de l asthme

Traitement de l asthme Traitement de l asthme Dr. Samy Kammoun SFAX L obstruction bronchique secondaire à plusieurs composantes Bronchoconstriction Œdème de la paroi bronchique Hypersécrétion bronchique 2 Site web de l Am. Academy

Plus en détail

Comment préparer un sujet âgé à la chirurgie oncologique thoracique?

Comment préparer un sujet âgé à la chirurgie oncologique thoracique? Comment préparer un sujet âgé à la chirurgie oncologique thoracique? Pr. Bruno Degano (Pneumologue Explorations fonctionnelles respiratoires CHRU Besançon) Chirurgie : traitement de choix si la tumeur

Plus en détail

U D L. Introduction. Université Djillali Liabès. En Algérie 14/05/2010. Profils de la BPCO durant 03 ans au service de. Prévalence données françaises

U D L. Introduction. Université Djillali Liabès. En Algérie 14/05/2010. Profils de la BPCO durant 03 ans au service de. Prévalence données françaises 5 éme JOURNEES INTERNATIONALES AURESSIENES DE PNEUMOLOGIE BATNA 2010 Profils de la BPCO durant 03 ans au service de pneumologie du CHU de Sidi Bel Abbes Université Djillali Liabès U D L Service de Pneumologie

Plus en détail

Réhabilitation respiratoire précoce: modalités, résultats

Réhabilitation respiratoire précoce: modalités, résultats Réhabilitation respiratoire précoce: modalités, résultats Pr. Vincent Castelain Service de réanimation médicale / Hôpital de Hautepierre EA 3072 / Université de Strasbourg o Lilly Conflits d intérêts sur

Plus en détail

Importance des phénotypes de la BPCO dans le pronostic et la prise en charge

Importance des phénotypes de la BPCO dans le pronostic et la prise en charge Importance des phénotypes de la BPCO dans le pronostic et la prise en charge Nicolas Roche Hôtel-Dieu, Paris Au programme Peu de vérités, beaucoup de questions : Quelle est la bonne définition de ce qu

Plus en détail

Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)

Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) Dossier réalisé avec la collaboration de Maurice Hayot (PU-PH, membre de l unité 1046 Inserm/CNRS), département de physiologie clinique, unité d'explorations

Plus en détail

Retentissement pulmonaire de l obésité

Retentissement pulmonaire de l obésité Retentissement pulmonaire de l obésité Dr Laure Belmont Service de Pneumologie Centre hospitalier d Argenteuil 16eme journée des formations de associations du val d Oise 08 février 2015 Poumons et obésité?

Plus en détail

SAHOS ET PATHOLOGIES CARDIOVASCULAIRES N.

SAHOS ET PATHOLOGIES CARDIOVASCULAIRES N. Fréquence des pathologies CV 11/06/2010 SAHOS ET PATHOLOGIES CARDIOVASCULAIRES N. Meslier Centre de Médecine du sommeil Pneumologie, CHU - Angers Lien évident entre SAHOS et pathologies CV Prévalence des

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 4 octobre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 4 octobre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 4 octobre 2006 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l arrêté du 8

Plus en détail

BPCO = COPD BPCO = COPD

BPCO = COPD BPCO = COPD BPCO = COPD BPCO = COPD LES BRONCHOPNEUMOPATHIES CHRONIQUES OBSTRUCTIVES CHRONIC OBSTRUCTIVE PULMONARY DISEASE HÔTEL CHAMS TETOUAN: le 12 Nov. 2015 Hôtel Chams 12 Décembre 2015. BPCO Maladie systémique

Plus en détail

Les exacerbations de BPCO

Les exacerbations de BPCO Les exacerbations de BPCO Université de Batna Dr Djenfi Pr Djebbar 2015 INTRODUCTION Une des principales complications de la BPCO qui survient dans tous stades de gravité. C est une cause majeure de morbi-mortalité

Plus en détail

Le MPOC. Rafid Haidar Gatineau 2008

Le MPOC. Rafid Haidar Gatineau 2008 Le MPOC Rafid Haidar Gatineau 2008 Sommaire Definitions et Epidimiologie Facteurs de Risque Diagnostique Spirometrie Traitement de MPOC chronique Traitement d exacerbation MPOC Oxygene Achete pas un PC

Plus en détail

RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC

RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC ORGANISATION DU COURS Définitions, rappels BPCO Réhabilitation respiratoire Bases physiopathologiques du réentraînement à

Plus en détail

Fragilitédu sujet âgé

Fragilitédu sujet âgé Fragilitédu sujet âgé Dépistage et diagnostic Éléments de prise en charge Dr Marc Harboun, Clinique médicale de la Porte Verte, Versailles Paradigme de la fragilité La fragilitépeut se définir comme une

Plus en détail

Cours du DES Paris, le 1 Avril 2016 Gilles Jébrak - Service de Pneumologie B et de Transplantations Pulmonaires - Hôpital Bichat - Paris

Cours du DES Paris, le 1 Avril 2016 Gilles Jébrak - Service de Pneumologie B et de Transplantations Pulmonaires - Hôpital Bichat - Paris Cours du DES Paris, le 1 Avril 2016 Gilles Jébrak - Service de Pneumologie B et de Transplantations Pulmonaires - Hôpital Bichat - Paris Reconnue par les experts du GOLD «La BPCO est une pathologie qu'il

Plus en détail

BPOC : Nouvelle classification, nouveaux traitements. Dr Hanquet Olivier CHU Charleroi SBP le 2 décembre 2016

BPOC : Nouvelle classification, nouveaux traitements. Dr Hanquet Olivier CHU Charleroi SBP le 2 décembre 2016 BPOC : Nouvelle classification, nouveaux traitements Dr Hanquet Olivier CHU Charleroi SBP le 2 décembre 2016 DEFINITION Définition : précisions BPCO : Définition fonctionnelle respiratoire : obstruction

Plus en détail

BPCO : rompre le cercle vicieux du déconditionnement le plus tôt possible. Dr Gérard Bonnaud - Groupe Courlancy - Reims

BPCO : rompre le cercle vicieux du déconditionnement le plus tôt possible. Dr Gérard Bonnaud - Groupe Courlancy - Reims BPCO : rompre le cercle vicieux du déconditionnement le plus tôt possible Dr Gérard Bonnaud - Groupe Courlancy - Reims BPCO = maladie chronique à manifestations multiples : Respiratoires - combinaison

Plus en détail

Dr A. Noseda Pneumologie, CHU Brugmann. Journée e Scientifique de la Clinique du Ronflement, 20 novembre 2010.

Dr A. Noseda Pneumologie, CHU Brugmann. Journée e Scientifique de la Clinique du Ronflement, 20 novembre 2010. LE SAS EST-IL UN FACTEUR DE RISQUE POUR LA MORBIDITE CARDIO-VASCULAIRE? Dr A. Noseda Pneumologie, CHU Brugmann Journée e Scientifique de la Clinique du Ronflement, 20 novembre 2010. L impact cardio-vasculaire

Plus en détail

OVERLAP SYNDROME. IAMANDI Carmen. Service de pneumologie

OVERLAP SYNDROME. IAMANDI Carmen. Service de pneumologie OVERLAP SYNDROME IAMANDI Carmen Service de pneumologie 1 Overlap syndrome Définition Epidémiologie Physiopathologie Clinique Investigations Traitement 2 Définition Flenley (1985) : Association d un syndrome

Plus en détail

«Première rencontre régionale pour la structuration de la prise en charge de l obésité»

«Première rencontre régionale pour la structuration de la prise en charge de l obésité» «Première rencontre régionale pour la structuration de la prise en charge de l obésité» Union Régionale des Médecins Libéraux (URML) Pôle technologique La Pardieu 24 Allée Evariste Gallois 63170 Aubière

Plus en détail

COMMENT JE TRAITE l asthme aujourd hui et demain

COMMENT JE TRAITE l asthme aujourd hui et demain COMMENT JE TRAITE l asthme aujourd hui et demain Cindy Barnig Pôle de Pathologie Thoracique Hôpitaux Universitaires de Strasbourg cindy.barnig@chru-strasbourg.fr Les Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG

Plus en détail

SAS chez le patient gériatrique: la CPAP a-t-elle un sens? Dr Stéphanie André

SAS chez le patient gériatrique: la CPAP a-t-elle un sens? Dr Stéphanie André SAS chez le patient gériatrique: la CPAP a-t-elle un sens? Dr Stéphanie André Epidémiologie Prévalence du SAOS du sujet âgé variable 24 à 73% Variabilité: Index d évènements respiratoires nocturnes Capteurs

Plus en détail

Asthme et Obésité. DIU Obésité pédiatrique, approches de santé publique BORDEAUX. Dr. Cassandre CABAUSSEL 5 février 2013

Asthme et Obésité. DIU Obésité pédiatrique, approches de santé publique BORDEAUX. Dr. Cassandre CABAUSSEL 5 février 2013 Asthme et Obésité DIU Obésité pédiatrique, approches de santé publique 2012 2013 BORDEAUX Dr. Cassandre CABAUSSEL 5 février 2013 Sommaire 1. Introduction 2. Lien asthme et obésité : données épidémiologiques

Plus en détail

BPCO traitements médicamenteux des décompensations

BPCO traitements médicamenteux des décompensations AER Lyon 2013 BPCO traitements médicamenteux des décompensations Pr A Demoule Service de Pneumologie et Réanimation médicale Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris principe de compensation de charges

Plus en détail

Scores d évaluation de la dyspnée. Jean-François Boitiaux, DES de pneumologie 18/11/06

Scores d évaluation de la dyspnée. Jean-François Boitiaux, DES de pneumologie 18/11/06 Scores d évaluation de la dyspnée Jean-François Boitiaux, DES de pneumologie 18/11/06 Définition de la dyspnée Expérience subjective d inconfort respiratoire consistant en des sensations qualitatives distinctes

Plus en détail

Asthme: Recommandations

Asthme: Recommandations Asthme: Recommandations Asthme aux Urgences Pascal Chanez Pascal.chanez@univmed.fr Asthme aux Urgences Quelques définitions Recommandations: pourquoi? Asthme aigu grave Asthme aggravation infection Virale

Plus en détail

Quels patients? Quelles étiologies? Quels stades?

Quels patients? Quelles étiologies? Quels stades? JOURNEE DE FORMATION ARAIRLOR/AGEVIE PONT-A-MOUSSON, 15 OCTOBRE 2011 LA VENTILATION NON INVASIVE DES INSUFFISANTS RESPIRATOIRES CHRONIQUES Quels patients? Quelles étiologies? Quels stades? INDICATIONS

Plus en détail

Mémoire du DIU de tabacologie et aide au sevrage tabagique de la région Ouest

Mémoire du DIU de tabacologie et aide au sevrage tabagique de la région Ouest Mémoire du DIU de tabacologie et aide au sevrage tabagique de la région Ouest Evaluation de la pertinence et de la faisabilité de la mise en place d une démarche d accompagnement à l arrêt du tabac auprès

Plus en détail

Isabelle PIN, Cathy Llerena, Eglantine Hullo CHU de Grenoble Valérie SIROUX. INSERM U823. Grenoble

Isabelle PIN, Cathy Llerena, Eglantine Hullo CHU de Grenoble Valérie SIROUX. INSERM U823. Grenoble Phénotypes d asthme de l enfant à risque de persistance à l âge adulte Isabelle PIN, Cathy Llerena, Eglantine Hullo CHU de Grenoble Valérie SIROUX. INSERM U823. Grenoble Collaborations avec les laboratoires

Plus en détail

Asthme aigu aux urgences Expérience française ASUR Sergio Salmeron Hôpital Saint Joseph, Paris

Asthme aigu aux urgences Expérience française ASUR Sergio Salmeron Hôpital Saint Joseph, Paris Asthme aigu aux urgences Expérience française Sergio Salmeron Hôpital Saint Joseph, Paris Asthme en France Prévalence cumulée de l asthme 8% population générale = 5 millions Prévalence actuelle 5% population

Plus en détail

AMICALE CANEUM. Séance du jeudi mardi 15 mai Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive. Avec la participation du Professeur Thierry CHINET,

AMICALE CANEUM. Séance du jeudi mardi 15 mai Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive. Avec la participation du Professeur Thierry CHINET, AMICALE CANEUM Séance du jeudi mardi 15 mai 2012 Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive Avec la participation du Professeur Thierry CHINET, Chef de service de pneumologie, hôpital Ambroise Paré 1 -

Plus en détail

BPCO & INFECTIONS DES VOIES RESPIRATOIRES. Dr F. MILHE Pneumologue les Fleurs

BPCO & INFECTIONS DES VOIES RESPIRATOIRES. Dr F. MILHE Pneumologue les Fleurs BPCO & INFECTIONS DES VOIES RESPIRATOIRES Dr F. MILHE Pneumologue les Fleurs 1 OBSERVATION CLINIQUE Mr X, 56 ans, est admis aux urgences pour dégradation de son état respiratoire. Aggravation de la dyspnée

Plus en détail

de BPCO diminution de débit est dûe à la réduction du diamètre des bronches.

de BPCO diminution de débit est dûe à la réduction du diamètre des bronches. de BPCO Dr VOISIN F. 01/12/2015 F.voisin@chbretagnesud.fr I Définitions, rappels a ce que la BPCO? La BPCO ou bronchopneumopathie chronique obstructive est une maladie respiratoire principalement liée

Plus en détail

Les complications pulmonaires de l anémie falciforme

Les complications pulmonaires de l anémie falciforme Les complications pulmonaires de l anémie falciforme Présenté par Dre Anne-Marie Vincent Hématologue pédiatre/ Cliniques d hémoglobinopathies Hôpital Maisonneuve-Rosemont Conflits d intérêt Aucun Plan

Plus en détail

Référentiel ECN du collège des enseignants de pneumologie

Référentiel ECN du collège des enseignants de pneumologie http://www.splf.org/s/spip.php?article1445 Référentiel ECN du collège des enseignants de pneumologie Mr X, 55 ans Tabagisme à 40 paquet-années, encore actif, et HTA Symptomatologie de bronchite chronique

Plus en détail

Pascale SURPAS Centre Médical de Bayère Charnay

Pascale SURPAS Centre Médical de Bayère Charnay Pascale SURPAS Centre Médical de Bayère Charnay Évaluation tolérance exercice Même patient : mesure VO2 -EFX (a) -Navette (b) -TDM (c) -Escalier encouragé (d) -Escalier régulé (e) (RABINOVITCH et al. Arch

Plus en détail

Traitements de la BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive)

Traitements de la BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive) Traitements de la BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive) A N N L I S E M I K O L A J C Z A K, I N T E R N E E N P H A R M A C I E C O U R S D U M A R D I 1 3 S E P T E M B R E 2 0 1 6 I F S

Plus en détail

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pour qui? Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine Anne GUILLAUMOT 26 Septembre 2009 L Education Thérapeutique du Patient atteint

Plus en détail

BPCO-EMPHYSEME: QUAND PENSER A LA GREFFE?

BPCO-EMPHYSEME: QUAND PENSER A LA GREFFE? BPCO-EMPHYSEME: QUAND PENSER A LA GREFFE? Le 23 octobre 2010 Docteur Armelle Schuller CHU-Strasbourg BPCO-emphysème et transplantation pulmonaire PLAN: - Pourquoi? - Qui? - Quand? - Comment? BPCO-emphysème:

Plus en détail