Enquête régionale de prévalence. des infections nosocomiales 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête régionale de prévalence. des infections nosocomiales 2009"

Transcription

1 Enquête régionale de prévalence des infections nosocomiales 2009 Résultats Régionaux 4904 patients, provenant de 30 établissements, ont été inclus dans l enquête de prévalence réalisée en 2009 en Franche Comté. 196 patients (4,0%) étaient porteurs de au moins une infection nosocomiale et 215 (4,4%) infections étaient déclarées patients étaient hospitalisés dans un service de médecine, 48 en réanimation, 873 dans un service de chirurgie et 512 en EHPAD. Tableau I : Prévalence des infectés et des infections N % Patients Infectés 194 4,0 Infections 213 4,3 Tableau II : Evolution des infectés et des infections depuis Patients Etablissements Infectés N % ,5 4,0 Infections N % ,0 4,3

2 Graphique I : Evolution des infectés et des infections depuis 2001 Evolution de la prévalence des infectés et des infections en Franche Comté ,7 5,3 6,2 5,3 5,9 5,6 4,9 5,0 % ,1 4,8 5,5 4,7 5,2 5,2 4,4 4,5 4,3 4,0 Infections infectés Années Hors infections urinaires asymptomatiques de 2001 à 2005 RFCLIN Enquête régionale de prévalence des infections nosocomiales

3 Caractéristiques des patients Tableau III : Type de service Médecine Chirurgie Réanimation EHPAD N % Patients , ,8 48 1, ,4 Infectés 135 3,9 37 4, ,8 12 2,3 Infections 146 4,2 41 4, ,1 13 2,5 Tableau IV : Age des patients Age - de 60 ans 60 ans N % N % Patients , ,8 Prévalence des Infectés 40 2, ,9 L age moyen est de 64,2 ans, l age moyen des infectés est 70,5 ans L age mini est de 0,0 ans et le maxi est de 105,9 ans. Tableau V : Sexe des patients Sexe Masculin Féminin Inconnu Patients , ,5 4 0,1 Prévalence des Infectés 99 4,6 94 3,4 1 25,0 Tableau VI : Indice de gravité Mac Cabe : Score Mac Cabe inconnu N % Patients , , ,9 37 0,8 Prévalence des Infectés 82 2,6 63 4, ,0 1 2,7 RFCLIN Enquête régionale de prévalence des infections nosocomiales

4 Tableau VII : Immuno dépression : Immuno déprimé Oui Non Inconnu Patients , ,7 2 0,4 Prévalence des Infectés 51 10, ,2 1 50,0 Tableau VIII : Intervention chirurgicale dans les 30 jours: Intervention chirurgicale Oui Non Inconnu Patients , ,6 2 0,0 Prévalence des Infectés 63 6, ,4 0 0,0 RFCLIN Enquête régionale de prévalence des infections nosocomiales

5 Dispositifs invasifs Tableau IX : Cathétérisme vasculaire Oui Non Inconnu Patients , ,8 3 0,0 Prévalence des Infectés 103 9,1 91 2,4 0 0,0 Tableau X : Type de cathéterisme vasculaire* Patients Infectés N % N % Périphérique veineux ,0 51 6,3 Périphérique artériel 36 3,0 8 22,2 Périphérique sous cutanée 112 9, ,7 Central veineux , ,6 Central artériel 11 0,9 1 9,1 *Données non exclusives Tableau XI : Intubation trachéotomie Intubés Oui Non Inconnu Patients 85 1, ,2 4 0,1 Prévalence des Infectés 16 18, ,7 0 0,0 Tableau XII : Sondage urinaire : Sondés Non Ce jour Dans les 7 jrs inconnu N % Patients , , ,2 5 0,1 Prévalence des Infectés 135 3, , ,7 0 0,0 RFCLIN Enquête régionale de prévalence des infections nosocomiales

6 Traitement anti-infectieux Le jour de l enquête, 680 patients (13,9) avaient un traitement anti infectieux. Tableau XIII : Répartition des traitements anti-infectieux selon l indication Indication N Curatif pour infection communautaire 357 Curatif pour infection nosocomiale 169 Antibioprophylaxie chirurgicale 76 Prophylaxie des infections opportunistes 67 Indications multiples 27 Indication inconnue 6 RFCLIN Enquête régionale de prévalence des infections nosocomiales

7 Infection Nosocomiale Tableau XIV : Répartition des infections nosocomiales infections N Infections urinaires 52 Pneumopathie infectieuses 42 Infections sur Cathéter 9 Bactériémies septicémies 19 Infections du site opératoire 22 Autres infections des voies urinaires 12 Infections des voies respiratoires (hors pneumopathies) 17 Peau et tissus mous 18 Tractus gastro intestinal 9 ORL, Stomatologie 4 Infections ophtalmologiques 4 Infections génitales 0 Os et articulations 1 Système nerveux central 0 Système cardio-vasculaire 3 Infections systémiques 1 Total 213 Tableau XV : Prévalence des infections à travers certains actes invasifs Patients Prévalence des infections N N % Sondage urinaire et infections urinaires ,0 Interventions chirurgicales et ISO ,5 Cathéterisme vasculaire et Infections sur cathéter ,8 Intubation/trachéotomie et Pneumopathies ,2 Tableau XVI : Micro-organismes responsables des infections RFCLIN Enquête régionale de prévalence des infections nosocomiales

8 Micro-organismes identifiés N % Cocci gram + Cocci gram - Bacilles Gram + Entérobactéries Bacilles Gram - non entérobactéries Anaérobies stricts Autres micro organismes Champignons et parasites Virus Total RFCLIN Enquête régionale de prévalence des infections nosocomiales

de prévalence des infections nosocomiales et des traitements

de prévalence des infections nosocomiales et des traitements Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux en établissement de santé France, mai - juin 2012 Les principaux chiffres clés En 2012, l enquête nationale

Plus en détail

Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux, 2012

Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux, 2012 Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux, 212 Résultats nationaux et de l inter région Ouest Nadine GARREAU, Anne INGELS, Sophie GLORION et Pascal

Plus en détail

Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales 2006

Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales 2006 Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales 2006 Rapport inter-régional Sud-Est Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Inter-région Sud-Est Hôpital H. Gabrielle,

Plus en détail

Enquête de prévalence des infections établissements d hébergement de personnes âgées dépendantes (HALT), France, juin septembre Résultats.

Enquête de prévalence des infections établissements d hébergement de personnes âgées dépendantes (HALT), France, juin septembre Résultats. Enquête de prévalence des infections établissements d hébergement de personnes âgées dépendantes (HALT), France, juin septembre 2010. Résultats. JM. Thiolet, B. Lejeune, B. Coignard pour le groupe HALT

Plus en détail

Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales 2006

Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales 2006 Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales 2006 Rapport régional Languedoc Roussillon Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Antenne Languedoc Roussillon

Plus en détail

L infection. Ecole d infirmiers anesthésistes du CHU de Bordeaux Octobre Qu es ce qu une infection nosocomiale? (1)

L infection. Ecole d infirmiers anesthésistes du CHU de Bordeaux Octobre Qu es ce qu une infection nosocomiale? (1) L infection Ecole d infirmiers anesthésistes du CHU de Bordeaux Octobre 2011 Qu es ce qu une infection nosocomiale? (1) Toute maladie contractée à l hôpital, due à des micro-organismes,cliniquement ou

Plus en détail

HALT 2010 (FR) : Méthodes

HALT 2010 (FR) : Méthodes Enquête de prévalence des infections associées aux soins en établissements d hébergement de personnes âgées dépendantes (HALT), France, juin septembre 2010. Résultats préliminaires. JM. Thiolet, B. Lejeune,

Plus en détail

INCIDENCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES AU SERVICE DE RÉANIMATION MÉDICALE

INCIDENCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES AU SERVICE DE RÉANIMATION MÉDICALE CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE DE BAB EL OUED SERVICE D ÉPIDÉMIOLOGIE ET MÉDECINE PRÉVENTIVE Deuxième forum paramédical international de Sétif 08 et 09 décembre 2010 INCIDENCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES

Plus en détail

Utilisation des antibiotiques. Enquête de prévalence dans l inter région Ouest. Année 2005

Utilisation des antibiotiques. Enquête de prévalence dans l inter région Ouest. Année 2005 Utilisation des antibiotiques Enquête de prévalence dans l inter région Ouest Année 2005 Rédaction : octobre 2006 E.Piednoir, G. Gourvellec, P. Jarno, C.CLIN Ouest 1/12 Table des matières I. Liste des

Plus en détail

C.CLIN-Ouest. Surveillance des infections nosocomiales en Réanimation. Emmanuelle Leray, Bernard Branger, C.CLIN-Ouest.

C.CLIN-Ouest. Surveillance des infections nosocomiales en Réanimation. Emmanuelle Leray, Bernard Branger, C.CLIN-Ouest. C.CLIN-Ouest Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales (Inter région Ouest) Basse-Normandie Centre Bretagne Pays de la Loire St Pierre et Miquelon Surveillance des infections

Plus en détail

Risque d infection associée aux soins et prévention chez le patient gériatrique

Risque d infection associée aux soins et prévention chez le patient gériatrique Risque d infection associée aux soins et prévention chez le patient gériatrique Dr M-C LAURAIN Praticien Hospitalier 17 juin 2016 I -Données démographiques Il y a de plus en plus de personnes âgées Année

Plus en détail

Enquête nationale de prévalence 2012 des infections nosocomiales Mai-juin 2012 Réponses aux questions les plus fréquentes des établissements de santé

Enquête nationale de prévalence 2012 des infections nosocomiales Mai-juin 2012 Réponses aux questions les plus fréquentes des établissements de santé Enquête nationale de prévalence 2012 des infections nosocomiales Mai-juin 2012 Réponses aux questions les plus fréquentes des établissements de santé 10 mai 2012 1. ORGANISATION DE L ENQUETE Information

Plus en détail

Bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Enquête pilote en Bretagne Novembre 2014

Bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Enquête pilote en Bretagne Novembre 2014 Bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Enquête pilote en Bretagne Novembre 2014 Objectifs Objectifs généraux : Sensibiliser les professionnels des Ehpad au bon usage des antibiotiques Dégager des priorités

Plus en détail

siècle a commencé le 1 er janvier de l an

siècle a commencé le 1 er janvier de l an Qu est ce qu un siècle premier siècle (I ) commence le 1 er janvier de deuxi (II ) siècle commence le 1 er janvier de XIII XX VIII IV XV Qu est ce qu un siècle premier siècle (I ) commence le 1 er janvier

Plus en détail

Bilan épidémiologique des infections à Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM)

Bilan épidémiologique des infections à Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) Bilan épidémiologique des infections à Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) Bruno Coignard Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice Quels indicateurs / sources de données pour faire

Plus en détail

L expression «infection nosocomiale» demeure pour les infections acquises dans un établissement de santé

L expression «infection nosocomiale» demeure pour les infections acquises dans un établissement de santé Définitions 1 Évolution de la définition d infection nosocomiale avec prise en compte de toutes les infections survenant à tout moment de la prise en charge = infection associée aux soins L expression

Plus en détail

Enquête de prévalence 2007 des infections nosocomiales en HAD AP-HP. H. Ittah-Desmeulles, B. Migueres, B Silvera, L Denic, M Brodin.

Enquête de prévalence 2007 des infections nosocomiales en HAD AP-HP. H. Ittah-Desmeulles, B. Migueres, B Silvera, L Denic, M Brodin. Enquête de prévalence 2007 des infections nosocomiales en HAD AP-HP H. Ittah-Desmeulles, B. Migueres, B Silvera, L Denic, M Brodin. Spécificités de L HAD AP HP 820 places, 19 unités de soins, 1 secteur

Plus en détail

Enquête nationale de prévalence (ENP) des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux, 2012

Enquête nationale de prévalence (ENP) des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux, 2012 Enquête nationale de prévalence (ENP) des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux, 2012 Principaux résultats B. Coignard pour le groupe ENP-Raisin XX ème JRPI, Lille, 1 er octobre 2013

Plus en détail

Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales, France, juin 2006

Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales, France, juin 2006 Maladies infectieuses Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales, France, juin 2006 Volume 1 Méthodes, résultats, perspectives Réseau d alerte, d investigation et de surveillance des infections

Plus en détail

Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne

Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne Juin 2016 Dr Aurélie Marquet - MedQual Objectifs Objectif Améliorer la prescription des antibiotiques dans les Ehpad Objectifs secondaires

Plus en détail

2ÈME CONGRÈS MAGHRÉBIN DE LA MAFOS DU 22 AU 24 NOVEMBRE 2013 HÔTEL EL AURASSI - ALGER

2ÈME CONGRÈS MAGHRÉBIN DE LA MAFOS DU 22 AU 24 NOVEMBRE 2013 HÔTEL EL AURASSI - ALGER 2ÈME CONGRÈS MAGHRÉBIN DE LA MAFOS DU 22 AU 24 NOVEMBRE 2013 HÔTEL EL AURASSI - ALGER INFECTION DU SITE OPERATOIRE EN ORL CHU BENI MESSOUS M.S. HARAOUBIA A. MOUZALI K.OUENNOUGHI- R.BELKAID- A. SAHEB- O.ZEMIRLI

Plus en détail

2004 à /12/2009 LABBE LYDIE I.D.E. Hygiéniste 1ere journée d'hygiène des ehpad METHODOLOGIE

2004 à /12/2009 LABBE LYDIE I.D.E. Hygiéniste 1ere journée d'hygiène des ehpad METHODOLOGIE Enquête de prévalence EHPAD 2004 à 2009 METHODOLOGIE Enquête de prévalence annuelle faite dans le cadre du réseau r de l estuaire l 1 jour donné en juin tous les résidents r présents dans les unités s

Plus en détail

Q1-14 La partie «traitement anti-infectieux» de l enquête est-elle un module facultatif?

Q1-14 La partie «traitement anti-infectieux» de l enquête est-elle un module facultatif? Enquête nationale de prévalence 2012 des infections nosocomiales Mai-juin 2012 Réponses aux questions les plus fréquentes des établissements de santé Version 2 complément à la version du 10 mai 2012 11

Plus en détail

INFECTIONS NOSOCOMIALES (IN) Infections associées aux soins (IAS)

INFECTIONS NOSOCOMIALES (IN) Infections associées aux soins (IAS) INFECTIONS NOSOCOMIALES (IN) Infections associées aux soins (IAS) IN / IAS Hospitalisation Absente à l admission Délai 48h après l admission Délai > période d incubation Exemple : légionnellose 10 jours

Plus en détail

LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE

LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE Professeur Michel Drancourt Laboratoire de Microbiologie-Hygiène Hôpital de la Timone Michel.Drancourt@univmed.fr http://www.mediterranee-infection.com/

Plus en détail

INFECTION NOSOCOMIALE : DEFINITION, FREQUENCE ET RISQUE

INFECTION NOSOCOMIALE : DEFINITION, FREQUENCE ET RISQUE INFECTION NOSOCOMIALE : DEFINITION, FREQUENCE ET RISQUE 2.01 Objectif Pour mettre en place une surveillance et une prévention efficace des infections nosocomiales, il est indispensable de disposer de définitions

Plus en détail

INDICATEURS DU PROGRAMME PROVINCIAL DE SURVEILLANCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES

INDICATEURS DU PROGRAMME PROVINCIAL DE SURVEILLANCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES Période 8 (3-4) du octobre 3 au novembre 3 Période 8 (du octobre 3 au novembre 3) INDICATEURS DU PROGRAMME PROVINCIAL DE SURVEILLANCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES TABLEAU : SURVEILLANCE PROVINCIALE DES

Plus en détail

Surveillance discontinue de l incidence des infections associées aux soins en soins de

Surveillance discontinue de l incidence des infections associées aux soins en soins de Surveillance discontinue de l incidence des infections associées aux soins en soins de suite, réadaptation r et soins de longue durée e gériatriquesg Nouara Baghdadi 1, Martine Queverue 1, Laurence Cauchy

Plus en détail

1. Alerte...3 Qui alerter?...3 Contenu d un message d alerte...4 Cas particulier de l alerte à partir d un téléphone portable...5

1. Alerte...3 Qui alerter?...3 Contenu d un message d alerte...4 Cas particulier de l alerte à partir d un téléphone portable...5 Table des matières Avant-propos...V Abréviations... XV module I Gestes d urgence...1 1. Alerte...3 Qui alerter?...3 Contenu d un message d alerte...4 Cas particulier de l alerte à partir d un téléphone

Plus en détail

17/11/2012. Facteurs de risque des ISO et des INLA. Définition. Ampleur du problème

17/11/2012. Facteurs de risque des ISO et des INLA. Définition. Ampleur du problème Facteurs de risque des ISO et des INLA Dr Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Définition Ampleur du problème 234 millions d actes / an dans le monde 6,5 millions d opérés / an en France

Plus en détail

RISQUES INFECTIEUX. Infections liées aux soins

RISQUES INFECTIEUX. Infections liées aux soins 1 RISQUES INFECTIEUX Infections liées aux soins 2 Quels sont les objectifs? Evaluer les risques infectieux Mettre en place les mesures préventives adaptées Le risque infectieux est lié à 3 éléments indissociables

Plus en détail

RISQUE INFECTIEUX ET ENVIRONNEMENT L LEGOUT, SERVICE DE MALADIES INFECTIEUSES CH ALPES LÉMAN

RISQUE INFECTIEUX ET ENVIRONNEMENT L LEGOUT, SERVICE DE MALADIES INFECTIEUSES CH ALPES LÉMAN RISQUE INFECTIEUX ET ENVIRONNEMENT L LEGOUT, SERVICE DE MALADIES INFECTIEUSES CH ALPES LÉMAN AUCUN CONFLIT D INTERETS AVEC LA PRÉSENTATION RISQUE INFECTIEUX ET ENVIRONNEMENT Environnement = air; eau non

Plus en détail

C.CLIN-Ouest Bretagne

C.CLIN-Ouest Bretagne C.CLIN-Ouest Bretagne Basse-Normandie Centre Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales (Inter région Ouest) Pays de la Loire St Pierre et Miquelon Résultats de la surveillance

Plus en détail

Les caracteres originaux de l histoire rurale francaise PARIS 1952

Les caracteres originaux de l histoire rurale francaise PARIS 1952 1 3M A R C B L O C H Les caracteres originaux de l histoire rurale francaise 0 0 0 8 0 4 0 8 PARIS 1952 0 9 0 9 0 2 0 8 0 9 0 8 0 4 0 8 0 8 0 6 0 3 0 4 0 1 0 4 0 3 а 0 3 0 4 0 6 0 4 0 8 0 4 0 8 0 1 0 0

Plus en détail

K12 - Variations régionales de la prévalence des infections nosocomiales, France, juin 2006

K12 - Variations régionales de la prévalence des infections nosocomiales, France, juin 2006 Congrès national des Observatoires régionaux de la santé 2008 - Les inégalités de santé Marseille, 16-17 octobre 2008 K12 - Variations régionales de la prévalence des infections nosocomiales, France, juin

Plus en détail

Infections nosocomiales ou Infections associées aux soins et bactéries multirésistantes

Infections nosocomiales ou Infections associées aux soins et bactéries multirésistantes Cours PCEM 2 Infections nosocomiales ou Infections associées aux soins et bactéries multirésistantes Anne-Laure Michon, AHU Laboratoire de Bactériologie, CHU de Montpellier, Université Montpellier I Objectifs

Plus en détail

PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE INTRODUCTION

PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE INTRODUCTION PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE INTRODUCTION Une infection du site opératoire est typiquement une infection hospitalière. Les causes sont presque toujours en relation avec des évènements pré,per,

Plus en détail

C.CLIN-Ouest Bretagne

C.CLIN-Ouest Bretagne C.CLIN-Ouest Bretagne Basse-Normandie Centre Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales (Inter région Ouest) Pays de la Loire St Pierre et Miquelon Résultats de la surveillance

Plus en détail

GENERALITES SUR LES INFECTIONS NOSOCOMIALES

GENERALITES SUR LES INFECTIONS NOSOCOMIALES GENERALITES SUR LES INFECTIONS NOSOCOMIALES 1 1. Rappel Définitions de l infection 2 Infection (1) Maladie d origine infectieuse Signes cliniques douleur au niveau du site d infection rougeur chaleur présence

Plus en détail

Du bon usage de l antibioprophylaxie. Olivier LEROY Maladies Infectieuses

Du bon usage de l antibioprophylaxie. Olivier LEROY Maladies Infectieuses Du bon usage de l antibioprophylaxie Olivier LEROY Maladies Infectieuses Conflits d intérêt Laboratoires Novartis: Orateur Laboratoires Sanofi-Aventis: Orateur, investigateur Laboratoires MSD: Orateur,

Plus en détail

Selon l OMS : 234 millions d interventions chirurgicales chaque année dans le monde (1/25 hab vivants)

Selon l OMS : 234 millions d interventions chirurgicales chaque année dans le monde (1/25 hab vivants) Selon l OMS : 234 millions d interventions chirurgicales chaque année dans le monde (1/25 hab vivants) Pays industrialisés: complications sérieuses (3 16%) et incapacités permanentes ou décès (0.4 à 0.8%)

Plus en détail

Deuxième enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales, France, 2001

Deuxième enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales, France, 2001 Deuxième enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales, France, 2001 Sources : Réseau d alerte d investigation et de surveillance des infections nosocomiales (Raisin) Synthèse réalisée par

Plus en détail

C.CLIN-Ouest Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales (Inter région Ouest)

C.CLIN-Ouest Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales (Inter région Ouest) C.CLIN-Ouest Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales (Inter région Ouest) Basse-Normandie Centre Bretagne Pays de la Loire St Pierre et Miquelon Résultats de la surveillance

Plus en détail

Groupe hospitalier Pellegrin BORDEAUX. Tél : Fax :

Groupe hospitalier Pellegrin BORDEAUX. Tél : Fax : Document disponible sur le site : http://cclin-sudouest.com/ Enquête d incidence des infections nosocomiales en réanimation C..CLIIN Sud-Ouest Groupe hospitalier Pellegrin 33076 BORDEAUX Tél : 05 56 79

Plus en détail

La chaîne de transmission des micro-organismes

La chaîne de transmission des micro-organismes Les agents infectieux Les agents infectieux conventionnels (ATC) La chaîne de des micro-s Les bactéries Les virus les champignons microscopiques Les parasites IADE-Octobre 2011 1 Les agents transmissibles

Plus en détail

THÈSE POUR LE DOCTORAT EN MÉDECINE

THÈSE POUR LE DOCTORAT EN MÉDECINE UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES (PARIS 5) FACULTÉ DE MÉDECINE PARIS DESCARTES ANNÉE 2008 N THÈSE POUR LE DOCTORAT EN MÉDECINE DIPLÔME D ÉTAT PAR Romain KIRCHACKER Né le 13 février 1977 à Villeurbanne (69) Présentée

Plus en détail

Surveillance des infections urinaires nosocomiales avec ou sans sonde à demeure

Surveillance des infections urinaires nosocomiales avec ou sans sonde à demeure Basse-Normandie Bretagne Centre Pays de la Loire St Pierre et Miquelon Surveillance des infections urinaires nosocomiales avec ou sans sonde à demeure Résultats - Année 2007 Coordination Inter-régionale

Plus en détail

LES INFECTIONS LES INFECTIONS NOSOCOMIALES NOSOCOMIALES

LES INFECTIONS LES INFECTIONS NOSOCOMIALES NOSOCOMIALES LES INFECTIONS LES INFECTIONS NOSOCOMIALES NOSOCOMIALES Charles Santré Réanimation Polyvalente Centre Hospitalier de la Région Annécienne - F 74011 Cedex I - DEFINITIONS. Infection qui n'est pas présente

Plus en détail

C.CLIN-Ouest Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales (Inter région Ouest)

C.CLIN-Ouest Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales (Inter région Ouest) C.CLIN-Ouest Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales (Inter région Ouest) Basse-Normandie Centre Bretagne Pays de la Loire St Pierre et Miquelon Résultats de la surveillance

Plus en détail

Les infections associées aux soins: Quelle est l ampleur du problème?

Les infections associées aux soins: Quelle est l ampleur du problème? Les infections associées aux soins: Quelle est l ampleur du problème? Geneviève Christiaens Médecin coordinateur de l équipe d hygiène hospitalière Présidente du Comité d Hygiène Hospitalière Direction

Plus en détail

Infections Nosocomiales : un problème d actualité. O. Traoré Hygiène Hospitalière CHU Clermont-Fd 21/11/2014

Infections Nosocomiales : un problème d actualité. O. Traoré Hygiène Hospitalière CHU Clermont-Fd 21/11/2014 Infections Nosocomiales : un problème d actualité O. Traoré Hygiène Hospitalière CHU Clermont-Fd 21/11/2014 Infections Nosocomiales / Infections Associées aux Soins: définitions Evolution : IN (acquise

Plus en détail

R E S C L I N DONNE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES DANS LES SERVICES DE COURT SEJOUR

R E S C L I N DONNE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES DANS LES SERVICES DE COURT SEJOUR R E S C L I N CHAMPAGNE ARDENNE ENQUETE REGIONALE DE PREVALENCE UN JOUR DONNE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES DANS LES SERVICES DE COURT SEJOUR RESULTATS 2003 Coordination : Véronique BUSSY MALGRANGE, Clarence

Plus en détail

sujets âgés Altération des mécanismes de défense du fait

sujets âgés Altération des mécanismes de défense du fait Infections nosocomiales en gériatrie Les infections chez les sujets âgés Altération des mécanismes de défense du fait Processus de vieillissement Altération de la fonction immunitaire Achlorhydrie gastrique

Plus en détail

Epidémiologie, facteurs de risque, événements épidémiques

Epidémiologie, facteurs de risque, événements épidémiques Session SF2H Les infections urinaires associées aux soins (IUAS) : toujours en première place Epidémiologie, facteurs de risque, événements épidémiques Didier LEPELLETIER CHU NANTES Déclaration de liens

Plus en détail

Du Bon Usage Des FLUOROQUINOLONES

Du Bon Usage Des FLUOROQUINOLONES Du Bon Usage Des FLUOROQUINOLONES Service des maladies infectieuses et Tropicales Professeur Bruno MARCHOU CHU Toulouse Remerciements aux Dr Alexa Debard et Marion Grare 18/11/2015 BM, Bon usage FQ 1 Des

Plus en détail

Les nouveaux indicateurs de lutte contre les infections nosocomiales

Les nouveaux indicateurs de lutte contre les infections nosocomiales Les nouveaux indicateurs de lutte contre les infections nosocomiales Dr Karine BLANCKAERT - médecin hygiéniste coordonnateur Antenne Régionale Nord Pas de Calais de Lutte contre les Infections nosocomiales

Plus en détail

Infections nosocomiales en gériatrie. Xavier Bertrand, CHU Besançon, février 2010

Infections nosocomiales en gériatrie. Xavier Bertrand, CHU Besançon, février 2010 Infections nosocomiales en gériatrie Xavier Bertrand, CHU Besançon, février 2010 Définition générale de l'infection nosocomiale Infection acquise à l'hôpital ni en incubation ni présente à l'admission

Plus en détail

Contexte national. Contexte à l hôpital Bichat. Contexte national. Contexte à l hôpital Bichat. Contexte à l hôpital Bichat 26/09/2014

Contexte national. Contexte à l hôpital Bichat. Contexte national. Contexte à l hôpital Bichat. Contexte à l hôpital Bichat 26/09/2014 Comment mener un audit CVC hors réanimation Contexte national Sarah Jolivet (interne) Gisèle Bendjelloul (infirmière hygiéniste) UHLIN 26/04/2011 Enquête nationale de prévalence 2006 : 4.6% des patients

Plus en détail

Infections à BGN. 2/ Autres BGN : pseudomonas (bacille pyocyannique), acinetobacter.

Infections à BGN. 2/ Autres BGN : pseudomonas (bacille pyocyannique), acinetobacter. Introduction Infections à BGN Infections très fréquentes. Communautaires / associées aux soins. La porte d entrée: urinaire / digestive Gravité sepsis sévère. La première cause de choc septique Résistance

Plus en détail

29/11/2016. Réunion COH - 24 novembre

29/11/2016. Réunion COH - 24 novembre Conférence de consensus sur les infections urinaires nosocomiales SPILF AFU, novembre 2002 Définition des IN, mai 2007 Surveiller et prévenir les infections associées aux soins, SFHH, septembre 2010, références

Plus en détail

Pondération des indicateurs et score agrégé du tableau de bord des infections nosocomiales pour les activités 2011 Explication des points redistribués

Pondération des indicateurs et score agrégé du tableau de bord des infections nosocomiales pour les activités 2011 Explication des points redistribués Pondération des indicateurs et score agrégé du tableau de bord des infections nosocomiales les activités 211 Explication des points redistribués Explications sur la redistribution des points par type établissement

Plus en détail

en structures de soins de suite et de réadaptation et de soins de longue durée

en structures de soins de suite et de réadaptation et de soins de longue durée XVI e Congrès s National de la Société Française aise d Hygid Hygiène Hospitalière Reims, les 02 et 03 juin 2005 Problèmes spécifiques d hygid hygiène en structures de soins de suite et de réadaptation

Plus en détail

Module 7 - Edition Item 91 page 1 Copyright CMIT ITEM N 91 : INFECTIONS NOSOCOMIALES (IN) ET LIEES AUX SOINS (LS) OBJECTIFS TERMINAUX

Module 7 - Edition Item 91 page 1 Copyright CMIT ITEM N 91 : INFECTIONS NOSOCOMIALES (IN) ET LIEES AUX SOINS (LS) OBJECTIFS TERMINAUX Module 7 - Edition 2008 - Item 91 page 1 ITEM N 91 : INFECTIONS NOSOCOMIALES (IN) ET LIEES AUX SOINS (LS) OBJECTIFS TERMINAUX I. Reconnaître le caractère nosocomial d une infection II. Savoir appliquer

Plus en détail

Le risque infectieux

Le risque infectieux Le risque infectieux I- Définitions Risque : probabilité de survenue d un événement indésirable causant un préjudice au patient, au soignant, au visiteur. Contamination : processus entraînant la présence

Plus en détail

Enquête inter-régionale de prévalence CCLIN Sud-Ouest Nov.-déc. 2015. 1 - Code anonymat attribué à l'établissement par le CCLIN : / / / /

Enquête inter-régionale de prévalence CCLIN Sud-Ouest Nov.-déc. 2015. 1 - Code anonymat attribué à l'établissement par le CCLIN : / / / / Enquête inter-régionale de prévalence CCLIN Sud-Ouest Nov.-déc. 2015 FICHE SERVICE 1 - Code anonymat attribué à l'établissement par le CCLIN : / 2 - Spécialité : Codage : voir thésaurus Annexe 3 3 - Nom

Plus en détail

Enquête nationale de prévalence des infectionsassociées aux soins et des traitements antibiotiques en EHPAD. Formation des enquêteurs Cas cliniques

Enquête nationale de prévalence des infectionsassociées aux soins et des traitements antibiotiques en EHPAD. Formation des enquêteurs Cas cliniques Enquête nationale de prévalence des infectionsassociées aux soins et des traitements antibiotiques en EHPAD Formation des enquêteurs Cas cliniques Introduction Cinq cas cliniques sont proposés aux enquêteurs

Plus en détail

BACTERIEMIES CHEZ LE PATIENT PARAPLEGIQUE OU TETRAPLEGIQUE

BACTERIEMIES CHEZ LE PATIENT PARAPLEGIQUE OU TETRAPLEGIQUE BACTERIEMIES CHEZ LE PATIENT PARAPLEGIQUE OU TETRAPLEGIQUE Mélanie GAILLET, Aurélien DINH, Esthel RONCO, Anne Laure ROUX, Samira DAOU, Jean Louis HERRMANN, Louis BERNARD Hôpital R. POINCARE, GARCHES Marseille

Plus en détail

Jeudi 20 novembre 2008

Jeudi 20 novembre 2008 1 5 ème Conférence de Consensus organisée conjointement par la Société Française d Anesthésie et de Réanimation SFAR Société de Réanimation de Langue Française SRLF. Prévention des Infections Nosocomiales

Plus en détail

Contexte. Contexte. Evaluation des Pratiques Professionnelles sur la pose de cathéters veineux périphériques et manipulations de lignes veineuses

Contexte. Contexte. Evaluation des Pratiques Professionnelles sur la pose de cathéters veineux périphériques et manipulations de lignes veineuses Evaluation des Pratiques Professionnelles sur la pose de cathéters veineux périphériques et manipulations de lignes veineuses Diffusion et communication de bonnes pratiques Contexte CVP : Dispositif Médical

Plus en détail

Infections Urinaires en réanimation (IU)

Infections Urinaires en réanimation (IU) Infections Urinaires en réanimation (IU) Introduction Les infections urinaires Fréquentes : la plus fréquente des IN à l hôpital ¼ des IN en réanimation Graves parfois : pyélonéphrites, prostatites, bactériémies

Plus en détail

Prévention des infections nosocomiales en réanimation transmission croisée et nouveau-né exclus

Prévention des infections nosocomiales en réanimation transmission croisée et nouveau-né exclus Prévention des infections nosocomiales en réanimation transmission croisée et nouveau-né exclus Jacques Duranteau, SRLF, SFAR Département d'anesthésie Réanimation, CHU de Bicêtre, 78 rue du Général Leclerc,

Plus en détail

InfectioVigilance et Dossier Patient Informatisé:

InfectioVigilance et Dossier Patient Informatisé: InfectioVigilance et Dossier Patient Informatisé: vers une prise en charge intégrée du risque infectieux à l hôpital Dr Anne Lotthé, Département d Hygiène CHU de Montpellier 23/09/2016 Rendez vous d'arcachon,

Plus en détail

Questions Réponses INFECTIONS NOSOCOMIALES

Questions Réponses INFECTIONS NOSOCOMIALES INFECTIONS NOSOCOMIALES Qu est ce qu une infection nosocomiale? Les infections nosocomiales sont les infections contractées au cours d un séjour dans un établissement de santé (hôpital, clinique ). Elle

Plus en détail

Pourquoi l hygiène en imagerie médicale

Pourquoi l hygiène en imagerie médicale Pourquoi l hygiène en imagerie médicale Forcomed Dr Florence Lair La découverte de l asepsie au XIXème siècle Philippe Ignace Semmelweis (1818-1865) Médecin dans le service d obstétrique de l hôpital général

Plus en détail

Bon usage des antibiotiques en EHPAD DES OUTILS A LA DISPOSITION DES EQUIPES CLINIQUES

Bon usage des antibiotiques en EHPAD DES OUTILS A LA DISPOSITION DES EQUIPES CLINIQUES Bon usage des antibiotiques en EHPAD DES OUTILS A LA DISPOSITION DES EQUIPES CLINIQUES Contexte d élaboration des outils Volonté d améliorer la prise en charge des problèmes infectieux des patients dans

Plus en détail

Les signalements externes des infections nosocomiales au C.CLIN Ouest

Les signalements externes des infections nosocomiales au C.CLIN Ouest Les signalements externes des infections nosocomiales au C.CLIN Ouest Hélène Sénéchal, C.CLIN Ouest 31 janvier 2012 1 Signalements par région Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Basse Normandie Total

Plus en détail

Formation des auditeurs

Formation des auditeurs GRoupe d Evaluation des Pratiques en Hygiène Hospitalière Audit 2007 La préparation cutanée de l opéré Formation des auditeurs Groupe «POP» : Marie-Alix ERTZSCHEID, Michèle AGGOUNE, Dr. Claude BERNET,

Plus en détail

FORUM du COMITE d INFECTIOLOGIE. «Antibioprophylaxie - Urétrite» Document de synthèse

FORUM du COMITE d INFECTIOLOGIE. «Antibioprophylaxie - Urétrite» Document de synthèse FORUM du COMITE d INFECTIOLOGIE «Antibioprophylaxie - Urétrite» Document de synthèse 102 ème Congrès Français d Urologie Vendredi 21 novembre 2008 LES CANDIDURIES : PARTICULARITÉS CLINIQUES, MICROBIOLOGIQUES

Plus en détail

DGOS/PF2/ Dr. V. VAN ROSSEM European antibiotic awareness Day _ 18/11/2010/

DGOS/PF2/ Dr. V. VAN ROSSEM European antibiotic awareness Day _ 18/11/2010/ Les indicateurs issus du tableau de bord des infections nosocomiales : SARM et ICATB Dr. V. VAN ROSSEM DGOS/Bureau qualité et sécurité des soins Objectifs L indice SARM (1/2) Estimer l évolution de la

Plus en détail

Surveillance REA-RAISIN

Surveillance REA-RAISIN Surveillance REA-RAISIN Tableau de bord Inter-région Nord Janvier à juin 2010 Du 1 er janvier au 30 juin 2010, 45 unités de réanimation de l inter-région Nord ont participé à la surveillance REA Raisin,

Plus en détail

Analyse de scénario. Analyse de scénario clinique et prévention du risque infectieux

Analyse de scénario. Analyse de scénario clinique et prévention du risque infectieux Analyse de scénario Outil innovant pour la gestion du risque infectieux 2014 E Laprugne-Garcia CClin Sud-Est et prévention du risque infectieux Analyse d évènements indésirables liés aux soins : expérience

Plus en détail

Culture générale Méthodologie de l épreuve écrite. Culture générale Méthodologie de l épreuve orale. Culture générale Thèmes sanitaires et sociaux

Culture générale Méthodologie de l épreuve écrite. Culture générale Méthodologie de l épreuve orale. Culture générale Thèmes sanitaires et sociaux Culture générale Méthodologie de l épreuve écrite 1. Lire et comprendre le texte... 3 2. Dégager et formuler les idées principales... 7 3. Répondre aux questions... 10 4. Savoir rédiger... 13 S entraîner

Plus en détail

Outils Conduite à tenir pour le Bon usage des antibiotiques en EHPAD en Lorraine. T Doco Lecompte Réseau Antibiolor 23 juin 2011

Outils Conduite à tenir pour le Bon usage des antibiotiques en EHPAD en Lorraine. T Doco Lecompte Réseau Antibiolor 23 juin 2011 Outils Conduite à tenir pour le Bon usage des antibiotiques en EHPAD en Lorraine T Doco Lecompte Réseau Antibiolor 23 juin 2011 Angine : un taux de recours aux antibiotiques qui augmente en France ANGINE

Plus en détail

Réseau REA-Raisin. Surveillance des Infections Nosocomiales en Réanimation Adulte

Réseau REA-Raisin. Surveillance des Infections Nosocomiales en Réanimation Adulte CENTRE DE COORDINATION DE LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DE L'EST Hôpitaux de Brabois, Rue du Morvan, 54511 VANDOEUVRE Les NANCY CEDEX Tél. : 03.83.15.34.73 - Fax : 03.83.15.39.73 E-mail :

Plus en détail

SOMMAIRE. Douleur Fiche 30 Évaluation de la douleur

SOMMAIRE. Douleur Fiche 30 Évaluation de la douleur SOMMAIRE Installation patient Fiche 17 Premier lever... 129 Fiche 18 Installation du patient dans une position en rapport avec sa pathologie ou son handicap... 132 Fiche 19 Aide à la marche ne faisant

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire de Liège

Centre Hospitalier Universitaire de Liège Adjoint Adjoint Indications neurologiques 1. Epilepsie Si la thérapie sous forme d une intervention chirurgicale est influencée de manière décisive, pour la localisation d un foyer épileptogène d une épilepsie

Plus en détail

Aspects juridiques des infections nosocomiales

Aspects juridiques des infections nosocomiales Aspects juridiques des infections nosocomiales CoCLINNOR le 19 juin 2012 L. Guet CH Le Havre 1 L état des lieux Les IN sont fréquemment à l origine de contentieux 2 Quelques éléments de droit Le système

Plus en détail

P R O P I A S. PROgramme national d actions de Prévention des Infections Associées aux Soins. A FORGUE 26 novembre

P R O P I A S. PROgramme national d actions de Prévention des Infections Associées aux Soins. A FORGUE 26 novembre P R O P I A S PROgramme national d actions de Prévention des Infections Associées aux Soins A FORGUE 26 novembre 2015 1 Le contexte national Plan ATB Plan national d alerte sur les antibiotiques 2011-2016

Plus en détail

Traitement médical des infections sur prothèses vasculaires. O. Leroy Service de Réanimation et Maladies Infectieuses CH Tourcoing.

Traitement médical des infections sur prothèses vasculaires. O. Leroy Service de Réanimation et Maladies Infectieuses CH Tourcoing. Traitement médical des infections sur prothèses vasculaires O. Leroy Service de Réanimation et Maladies Infectieuses CH Tourcoing. 59200 Introduction Aux USA, chaque année, sont implantés 700 «cœurs artificiels»

Plus en détail

Difficultés du critère décès lié à une IN

Difficultés du critère décès lié à une IN FELIN 04/2011-1 Difficultés du critère décès lié à une IN Analyse de l imputabilité du décès à l IN : Place des revues de morbi-mortalité (RMM) exemples : Patient âgé de 65 ans, décédé brutalement dans

Plus en détail

Gestes invasifs et risque infectieux. IRFSS/ IFSI de la CRF Promotion C. Fauny Octobre 2011

Gestes invasifs et risque infectieux. IRFSS/ IFSI de la CRF Promotion C. Fauny Octobre 2011 Gestes invasifs et risque infectieux IRFSS/ IFSI de la CRF Promotion 2009-2012 C. Fauny Octobre 2011 Les infections liées aux soins Infection liées aux soins : n est pas toujours nosocomiale (ou acquise

Plus en détail

Staphylococcus aureus. Les staphylocoques

Staphylococcus aureus. Les staphylocoques Staphylococcus aureus Les staphylocoques Classification Micrococcaceae Staphylococcus Micrococcus Planococcus Et Stamatococcus Genre Staphylococcus Mais Planococcus dans le genre Bacillus, genre Micrococcus

Plus en détail

Résultats de la surveillance des Bactériémies Année 2004

Résultats de la surveillance des Bactériémies Année 2004 Résultats de la surveillance des Bactériémies Année 2004 Nadine Garreau, Bernard Branger, C.CLIN-Ouest Résultats bactériémies 2004, C.CLIN-Ouest SOMMAIRE I. II. Liste des établissements part III. Objectifs

Plus en détail

F.A.Q. Puis-je inclure les résidents temporairement absents? (examens, consultation, sortie avec la famille, traitement ambulatoires chroniques)

F.A.Q. Puis-je inclure les résidents temporairement absents? (examens, consultation, sortie avec la famille, traitement ambulatoires chroniques) Comment identifier un résident éligible? Puis-je inclure les résidents temporairement absents? (examens, consultation, sortie avec la famille, traitement ambulatoires chroniques) La présence d escarre

Plus en détail

La garde hospitalière : Carnet de bord comme outils d évaluation

La garde hospitalière : Carnet de bord comme outils d évaluation La garde hospitalière : Carnet de bord comme outils d évaluation Introduction À partir de P2, les résidents débuteront un stage de garde de nuit. Plusieurs feront 2 semaines de garde de nuit au premier

Plus en détail

Limiter les infections nosocomiales: Les mesures d hygiène qui marchent vraiment

Limiter les infections nosocomiales: Les mesures d hygiène qui marchent vraiment Limiter les infections nosocomiales: Les mesures d hygiène qui marchent vraiment Antoine ROCH, Marseille Isabelle JOUSSET, Marseille Soutien: SAGE Taux d incidence d'infections nosocomiales en réanimation

Plus en détail

Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe

Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe QUESTIONS HYGIENE Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe Question 10: Dans un service un patient est porteur de la gale, des précautions

Plus en détail

Visite de risques. Objectifs

Visite de risques. Objectifs Visite de risques Complexité de l activité au BO Aspect multifactoriel du risque infectieux Multiplicité des procédures et des acteurs Facteurs potentiels des risques infectieux identifiés Diagramme d

Plus en détail

Principes de l antibiothérapie curative post-opératoire de première intention. Olivier LEROY Maladies Infectieuses

Principes de l antibiothérapie curative post-opératoire de première intention. Olivier LEROY Maladies Infectieuses Principes de l antibiothérapie curative post-opératoire de première intention Olivier LEROY Maladies Infectieuses Conflits d intérêt Laboratoires Novartis: Orateur Laboratoires Sanofi-Aventis: Orateur,

Plus en détail

CLAIRE MAHEU- PH HYGIÉNISTE COORDONNATEUR GDR AS CH ALBI AAC /SEPTICÉMIES SUR CATHÉTERS VEINEUX PÉRIPHÉRIQUES AU CH ALBI

CLAIRE MAHEU- PH HYGIÉNISTE COORDONNATEUR GDR AS CH ALBI AAC /SEPTICÉMIES SUR CATHÉTERS VEINEUX PÉRIPHÉRIQUES AU CH ALBI CLAIRE MAHEU- PH HYGIÉNISTE COORDONNATEUR GDR AS CH ALBI AAC /SEPTICÉMIES SUR CATHÉTERS VEINEUX PÉRIPHÉRIQUES AU CH ALBI INTRODUCTION CH ALBI -Établissement >300 lits MCO EOH PH hygiéniste IDE hygiéniste

Plus en détail