L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen"

Transcription

1 L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen

2 Définition de l OMS (1998) L ETP est un processus continu, intégré aux soins et centré sur le patient. Elle vise à aider le patient et ses proches à comprendre la maladie et le traitement, à coopérer avec les soignants, à vivre le plus sainement possible et à maintenir ou améliorer la qualité de sa vie. L éducation devrait rendre le patient capable d acquérir et de maintenir les ressources nécessaires pour gérer de façon optimale sa vie avec la maladie.

3 La maladie chronique nécessite des étapes différentes de la maladie aiguë (prescription médicale seule ne suffit plus): Renoncer à essayer de guérir la maladie (patient ET soignant), processus acceptation comparable au processus de deuil (Kubler- Ross) Perte du sentiment d intégrité nécessaire à l acceptation de la maladie et à l ETP Acquisition de compétences pour gérer sa vie avec la maladie chronique: «coping» (aider le patient à faire avec)

4 Spécificités de la maladie chronique 90% des consultations (10% m. aiguë) Souvent non guérissable, silencieuse en dehors des crises Evolution incertaine Peut être liée au mode de vie Le malade (patient?): contrôle sa maladie, devient actif Traitement quotidien, à adapter à sa vie personnelle et professionnelle: formation indispensable, collaboration avec les soignants

5 CRITERES DE QUALITE Processus d apprentissage centré sur le patient, intégré au tt et aux soins Tient compte des processus d adaptation du patient, de ses besoins objectifs et subjectifs, exprimés ou non Concerne sa vie quotidienne, son environnement psychosocial Implique sa famille et son entourage Structurée, organisée, proposée systématiquement Méthodes et moyens variés (éducation et apprentissage) Multi professionnelle, multidisciplinaire, travail en réseau Evaluation du processus et des effets Réalisée par des professionnels formés

6 COMMENT L ORGANISER?

7 COMPETENCE DES SOIGNANTS Diagnostic éducatif: : entretien de 30 min max, questions ciblées, puis synthèse en équipe pour la formulation Proposer et négocier les compétences Planifier et organiser les séquences d ET Sélectionner et mettre en œuvre des techniques d ET de groupe et individuelles Evaluer les compétences acquises et le programme

8 LE DIAGNOSTIC EDUCATIF Vise à centrer la démarche sur le patient et non sur le soignant La transmission d information ne suffit pas, il faut adapter la stratégie éducative aux représentations, désirs et besoins du patient, en appréciant les ressources et les obstacles à l apprentissage. Permet de définir des objectifs communs, les compétences à acquérir.

9 5 dimensions à explorer Qu est ce qu il a? (biomédicale) Qu est ce qu il fait? (socioprofessionnelle) Qu est ce qu il sait? (cognitive, représentations) Qu est ce qu il est? (motivations, centres d intérêt, ressenti de la maladie) Quel est son projet?

10 LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Se nourrissent du DE Ce que le patient doit savoir (connaissances) et savoir faire (gestes, attitudes) pour assurer sa sécurité, répondre à ses besoins, et aboutir à son projet. A négocier parfois Avec quels outils? Permettent de construire le programme (contrat d éducation)

11 LE PROCESSUS PEDAGOGIQUE Mise en œuvre du programme Séances individuelles, collectives? Méthodes variées fondées sur: la démarche déductive (m. affirmatives qui peuvent être démonstratives ou transmissives, m. interrogatives), centrées sur le contenu La démarche inductive (m. de la découverte), centrées sur l apprenant Les objectifs concernent le savoir (connaissance), le savoir-faire (réalisation d une action), le savoir être (attitude et comportement)

12 COMPETENCES À ACQUERIR PAR LES PATIENTS Faire connaître ses besoins et ses buts (DE) Comprendre, s exprimer Repérer, analyser, mesurer Résoudre un problème thérapeutique quotidien Pratiquer, faire Adapter, réajuster Utiliser les ressources du système de soins

13 L EVALUATION (du patient) Connaissances acquises Le maintien des compétences Réalisation de ses projets de vie Paramètres cliniques et biologiques Confiance dans ses compétences pour gérer Utilisation des ressources de soins Réalisée en fin d atelier (formative) et en fin de parcours (sommative) Satisfaction

14 L EVALUATION (du programme, du processus ) A réaliser régulièrement (transmettre 1fois/an à l ARS) en équipe et à tracer Adapter le rythme des séances, les méthodes au retour des patients, aux questionnaires de satisfaction File active

15 L EXEMPLE DU DIABETE L ETP a un rôle primordial dans la prise en charge du diabète car le patient doit s impliquer pour s équilibrer, devenir acteur de sa maladie. Modifications de l hygiène de vie (activité physique, alimentation). Problématique de l adhésion au changement, de l observance thérapeutique

16 EDIA 47 Structure d éducation «externe» ouverte aux patients DT2, venant d eux même ou adressés par un professionnel de santé Financement MIG (ARS), programme autorisé par l ARS (mars 2010) DE réalisé conjointement par IDE/ diét. (avec l enquête diét), programme construit «à la carte», ateliers collectifs (individuels si nécessaires), transmission au médecin (DE et bilan)

17 Ateliers individuels (matériel auto surveillance ) et collectifs (diététiques, suivi et surveillance ) 1 atelier en binôme (Qu est ce que le diabète? Bases d une alimentation équilibrée) systématique Les objectifs et le bilan sont transmis par courrier au médecin (accord du patient) pour suivi à domicile

18 1 ATELIER DE GROUPE ORIENTE SOINS DES PIEDS Être capable d une bonne hygiène du pied ---- Prendre conscience du niveau de sensibilité ---- Être capable de bien choisir son chaussage ---- Réagir de manière efficace face à une plaie

19 HYPOGLYCEMIE/ HYPERGLYCEMIE Expliquer les signes d une hypoglycémie Réagir face à une hypoglycémie Reconnaître les signes d une décompensation hyper glycémique et alerter son médecin

20 COMPRENDRE SON TRAITEMENT Prendre conscience de l importance du trio thérapeutique ---- S expliquer sur les modalités de prise du traitement et son mode d action ---- Réaliser un suivi de ses glycémies.

21 BILAN CONCLUSION : consultation en binôme infirmière et diététicienne EVALUATION: RAPPORT: Processus Satisfaction Connaissances Changement de comportement éventuel Séances auxquelles il a participé Engagement et/ou objectifs (pour le suivi)

22 EVALUATION A 6 mois de la consultation de conclusion: Questionnaire patient: Relance téléphonique si besoin Satisfaction Médecin par téléphone Changement de comportement Vécu de la maladie (qualité de vie) Paramètres généraux: poids, Hba1c, modifications de traitement Possibilité de nouveau diagnostic éducatif si besoin

23 CONCLUSION L ETP est incontournable dans la prise en charge de la maladie chronique en favorisant l autonomie du patient. Elle permet d accompagner le patient à modifier son mode de vie, adapter son traitement à ses projets de vie afin de garder un bon état de santé et trouver un nouvel équilibre de vie et santé intégrant sa pathologie chronique.

Éducation Thérapeutique de Proximité du Patient Diabétique (ETPPD)

Éducation Thérapeutique de Proximité du Patient Diabétique (ETPPD) FMC VAL DE CREUSE 18 NOVEMBRE 2009 Éducation Thérapeutique de Proximité du Patient Diabétique (ETPPD) SENSIBILISATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ SENSIBILISATION À LÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE OBJECTIFS: Intégrer

Plus en détail

Projet d'éducation du patient diabétique

Projet d'éducation du patient diabétique Projet d'éducation du patient diabétique ANNEXES : Annexe 1 : programme Annexe 2 : évaluation du programme Annexe 3 : l équipe pédagogique 1 Annexe 1 : Programme Données épidémiologiques sur le diabète

Plus en détail

LES GRANDS PRINCIPES DE L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE RÉSEAU POHO- (PDE: LAURENCE PASQUIER ET CHRYSTÈLE ROUSSIN) CHU RENNES JUIN

LES GRANDS PRINCIPES DE L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE RÉSEAU POHO- (PDE: LAURENCE PASQUIER ET CHRYSTÈLE ROUSSIN) CHU RENNES JUIN LES GRANDS PRINCIPES DE L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE RÉSEAU POHO- (PDE: LAURENCE PASQUIER ET CHRYSTÈLE ROUSSIN) CHU RENNES JUIN 2016 1 Sommaire 1) L ETP, c est quoi? 2) Définitions et Textes légiférant l

Plus en détail

Education thérapeutique. Education thérapeutique. Principes et finalités

Education thérapeutique. Education thérapeutique. Principes et finalités Education thérapeutique Concept et finalités Education thérapeutique Principes et finalités Stanislas TROLONGE Diététicien AURAD DU Education thérapeutique et Journée prévention ADNSO des maladies 14 Octobre

Plus en détail

Éducation Thérapeutique en Cancérologie

Éducation Thérapeutique en Cancérologie Éducation Thérapeutique en Cancérologie I. ETP /Généralités 1 ) Définition 2 ) Législation 3 ) Différentes étapes en Education Thérapeutique 4 ) Modèle D Ivernois/Gagnayre 5 ) Spécificités de l ETP en

Plus en détail

Rôle de l infirmière en rhumatologie Et Education Thérapeutique du Patient (ETP)

Rôle de l infirmière en rhumatologie Et Education Thérapeutique du Patient (ETP) L ARTHRITE : QUELLE QUALITE DE VIE EN 2014 Approche interdisciplinaire de la polyarthrite rhumatoïde Rôle de l infirmière en rhumatologie Et Education Thérapeutique du Patient (ETP) Avramovska Aleksandra

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PVVIH

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PVVIH ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PVVIH FORMATION DE LA S.F.L.S. Françoise SIOCHE (Maladies Infectieuses CHU site sud) Les formations Formation de base (démarche pédagogique) Acquérir et développer des connaissances

Plus en détail

Education thérapeutique du patient

Education thérapeutique du patient Présentation du dispositif de réhabilitation Rhône Alpes Centre 2 juin 2016 Education thérapeutique du patient S.MANGIN (IDE) Dr M.BONAÏTI Département de réhabilitation psychosociale Définitions - Objectifs

Plus en détail

Application de la loi HPST. et psychoéducation

Application de la loi HPST. et psychoéducation Application de la loi HPST et psychoéducation Isabelle De Beauchamp Pharmacien UTET Centre Hospitalier Alpes Isère 1 Quelques dates : Définition de l ETP par l OMS en 1998 2001 : «plan national d éducation

Plus en détail

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT TYPE DE PROGRAMME En présentiel NUM PROGRAMME Réf. Prog. 20701600007 PUBLIC VISE Public obligé au DPC : Paramédicaux, Médicaux, Ambulanciers, pharmaciens,

Plus en détail

Education thérapeutique Repères pratiques. Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE

Education thérapeutique Repères pratiques. Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE Education thérapeutique Repères pratiques Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE 26 septembre 2009 1 ère partie: au fil des étapes de l ETP 2 ème partie: au carrefour du soin et

Plus en détail

L Education Thérapeutique du Patient dans les maladies rares : quelles opportunités? Marie-Pierre BICHET Chargée de projet ETP

L Education Thérapeutique du Patient dans les maladies rares : quelles opportunités? Marie-Pierre BICHET Chargée de projet ETP L Education Thérapeutique du Patient dans les maladies rares : quelles opportunités? Marie-Pierre BICHET Chargée de projet ETP Forum Auvergne Alliance Maladies Rares Vendredi 14 novembre 2014 L ETP dans

Plus en détail

5EME UNIVERSITE D ÉTÉ DE MEDECINE EN MILIEU PENITENTIAIRE

5EME UNIVERSITE D ÉTÉ DE MEDECINE EN MILIEU PENITENTIAIRE 5EME UNIVERSITE D ÉTÉ DE MEDECINE EN MILIEU PENITENTIAIRE Et après la prison quelles conditions pour réussir un traitement? Hugues WENGER IDE Coordinateur Equipe mobile hépatites 26/27 juin 2014 LES FACTEURS

Plus en détail

ETP: RECOMMANDATIONS OFFICIELLES

ETP: RECOMMANDATIONS OFFICIELLES ETP: RECOMMANDATIONS OFFICIELLES ETP OMS 1998: Aider les patients (et leur famille) à acquérir les compétences dont ils ont besoin pour gérer leur maladie chronique Fait partie intégrante et permanente

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT FORMATION OFFICINE EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT PRESENTATION Cette formation a pour objectifs de: comprendre les méthodes d intervention auprès du patient acquérir une démarche relationnelle adaptée

Plus en détail

Programme d Education thérapeutique du Patient atteint de cancer et recevant un traitement oral (Chimiothérapie ou thérapeutique Ciblée) PEPCCi

Programme d Education thérapeutique du Patient atteint de cancer et recevant un traitement oral (Chimiothérapie ou thérapeutique Ciblée) PEPCCi Programme d Education thérapeutique du Patient atteint de cancer et recevant un traitement oral (Chimiothérapie ou thérapeutique Ciblée) PEPCCi Accompagnement : Ed Innov Santé Dr. GENET Dominique, Médecin

Plus en détail

4 e journée régionale d éducation thérapeutique du patient 8 décembre Nantes Page 1

4 e journée régionale d éducation thérapeutique du patient 8 décembre Nantes Page 1 4 e journée régionale d éducation thérapeutique du patient 8 décembre 2016 - Nantes Page 1 4 ème journée Régionale d ETP Nantes-Angers Atelier 6 : L observance, un objectif éducatif? Aurélie Meurette Clément

Plus en détail

ATELIER EDUCATION THERAPEUTIQUE

ATELIER EDUCATION THERAPEUTIQUE ATELIER EDUCATION THERAPEUTIQUE Groupe de réflexion Co-piloté par :. Sandrine BONNEHON (Ide Clinique BDC). Armelle RUFFIN (IDE D Education au CEDD) Synthèse présentée par : Sandrine BONNEHON et Armelle

Plus en détail

Traitements & SEP. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques. Avec la participation de Maryse CELLIER

Traitements & SEP. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques. Avec la participation de Maryse CELLIER Traitements & SEP Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Le samedi 25 juin 2011 I- Rappel Sommaire II- Éducation Thérapeutique

Plus en détail

EVALUER l éducation thérapeutique du patient

EVALUER l éducation thérapeutique du patient EVALUER l éducation thérapeutique du patient Alain Deccache Unité UCL-MD-RESO, Education santé patient Faculté de médecine, Université catholique de Louvain, Bruxelles D.E.L.F., Paris, Février 2009. AD-BSB

Plus en détail

Etablissement les Hirondelles

Etablissement les Hirondelles Etablissement les Hirondelles Club d Education Thérapeutique pour Enfants C. E. T. E = 7 LIVRET D INFORMATION DES ENFANTS ET DES DES PARENTS Notre programme d éducation thérapeutique de l asthme Les Hirondelles

Plus en détail

Recrutement d un Coordinateur en ETP

Recrutement d un Coordinateur en ETP ! 2012 : Souhait de développer une culture éducative commune à tous les professionnels de la santé afin de permettre à tout patient du territoire un accès au soin éducatif " «L Educ attitude» au quotidien

Plus en détail

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Dr Caroline BUREAU LENOIR Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine HISTORIQUE (1)

Plus en détail

Education Thérapeutique. Catherine Tourette-Turgis,MCU

Education Thérapeutique. Catherine Tourette-Turgis,MCU Education Thérapeutique Catherine Tourette-Turgis,MCU Pourquoi l ETP aujourd hui? Organiser l ETP une nécessité face : Accroissement du nombre de malades chroniques Efficience des thérapeutiques diminuée

Plus en détail

Atelier ETP. Journée romande d oncologie 4 Septembre Véronique Urbaniak Spécialiste Clinique Neuchatel

Atelier ETP. Journée romande d oncologie 4 Septembre Véronique Urbaniak Spécialiste Clinique Neuchatel Atelier ETP Journée romande d oncologie 4 Septembre 2015 Définition par l OMS 1998 «L éducation thérapeutique du patient doit permettre aux patients d acquérir et de conserver les compétences les aidant

Plus en détail

Pratiquer l Education Thérapeutique du Patient

Pratiquer l Education Thérapeutique du Patient 2014 Pratiquer l Education Thérapeutique du Patient Formation de 42 heures en éducation thérapeutique du patient pour les praticiens de l ETP En externe En interne PARTENAIRES DE LA FORMATION Partenaires

Plus en détail

Formation Education Thérapeutique du Patient 40h

Formation Education Thérapeutique du Patient 40h Formation Education Thérapeutique du Patient 40h Depuis 2009, Le groupe Confluent est engagé dans une recherche en Education Thérapeutique du Patient. L équipe éducative qui mène cette expérience de l

Plus en détail

2e JPCB. Education thérapeutique (ETP) et VIH. Marie-Pierre PENNEL VERHAMME CH Tourcoing

2e JPCB. Education thérapeutique (ETP) et VIH. Marie-Pierre PENNEL VERHAMME CH Tourcoing Education thérapeutique (ETP) et VIH De la théorie à la pratique Marie-Pierre PENNEL VERHAMME CH Tourcoing 2me journée paramédicale de pathologie infectieuse, Claude Bernard 13 Novembre 2012 Introduction

Plus en détail

A propos des questions posées en atelier

A propos des questions posées en atelier Diabète éducation de langue française L éducation thérapeutique : pourquoi, avec qui, comment? Rennes, 9 juin 2010 A propos des questions posées en atelier Dr Brigitte Sandrin-Berthon 1- Education thérapeutique

Plus en détail

Lien ville hôpital pour l éducation thérapeutique chez les patients porteurs de facteurs de risque cardiovaculaires ou sous anticoagulants

Lien ville hôpital pour l éducation thérapeutique chez les patients porteurs de facteurs de risque cardiovaculaires ou sous anticoagulants Lien ville hôpital pour l éducation thérapeutique chez les patients porteurs de facteurs de risque cardiovaculaires ou sous anticoagulants Dr Audinet cardiologue, Dr Quélennec pharmacien Centre Hospitalier

Plus en détail

Journée régionale ETP Pays de la Loire Décembre 2016 Construire un référentiel de compétences

Journée régionale ETP Pays de la Loire Décembre 2016 Construire un référentiel de compétences Journée régionale ETP Pays de la Loire Décembre 2016 Construire un référentiel de compétences Dr D.Feldman pharmacien CHU de Nantes F.Quinio, Infirmière-Ingénieure ETP, Paris Liens d intérêt Liens d intérêt

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE: RECOMMANDATIONS MINISTERIELLES ET DE LA HAUTE AUTORITE DE SANTE. Valérie ACHART-DELICOURT Cadre supérieur de santé

EDUCATION THERAPEUTIQUE: RECOMMANDATIONS MINISTERIELLES ET DE LA HAUTE AUTORITE DE SANTE. Valérie ACHART-DELICOURT Cadre supérieur de santé EDUCATION THERAPEUTIQUE: RECOMMANDATIONS MINISTERIELLES ET DE LA HAUTE AUTORITE DE SANTE Valérie ACHART-DELICOURT Cadre supérieur de santé SFLS journées d éducation thérapeutique infirmières 2009 Préambule

Plus en détail

Education Thérapeutique

Education Thérapeutique Education Thérapeutique L expérience au CRTH de Bordeaux: L éducation thérapeutique du patient est l une des missions des centres de traitement de l hémophilie et des maladies hémorragiques, avec le traitement

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE II

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE II ANNEXE II DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

L éducation thérapeutique en libéral. Conclusions d une enquête réalisée en secteur ambulatoire

L éducation thérapeutique en libéral. Conclusions d une enquête réalisée en secteur ambulatoire L éducation thérapeutique en libéral Conclusions d une enquête réalisée en secteur ambulatoire 01 Matériel et méthode Objectif 1. Contexte HAS : Rapport d orientation sur les conditions économiques et

Plus en détail

ETP et éducation du patient

ETP et éducation du patient ETP et éducation du patient 1) Considérations générales 2) Définitions 3) Description 4) Quelques exemples concrets 5) A vous de jouer... 1) Considérations générales Un changement de paradigme -> qu est-ce

Plus en détail

JOURNÉE ETP Plateforme ETP29 L évaluation en éducation thérapeutique : Un enjeu pédagogique

JOURNÉE ETP Plateforme ETP29 L évaluation en éducation thérapeutique : Un enjeu pédagogique JOURNÉE ETP Plateforme ETP29 L évaluation en éducation thérapeutique : Un enjeu pédagogique Jérôme Foucaud Dr. En Sciences de l Education Brest Le 6 décembre 2016 LA PÉDAGOGIE Sens étymologique : du grec

Plus en détail

Intérêt d un réseau de santé dans le parcours de soins d un patient atteint d une maladie chronique

Intérêt d un réseau de santé dans le parcours de soins d un patient atteint d une maladie chronique Intérêt d un réseau de santé dans le parcours de soins d un patient atteint d une maladie chronique Brigitte GALAUP Pascale LESTIEU Réseau RELIENCE SOMMAIRE Présentation du réseau L orientation maladie

Plus en détail

Auto-gestion thérapeutique du diabète de type 1

Auto-gestion thérapeutique du diabète de type 1 Auto-gestion thérapeutique du diabète de type 1 Equipe du CHU d Oran Service de Médecine Interne Pr A.CHERRAK- Coordonnateur du projet: Dr Mouna GOURINE Personnes participant au projet - Mouldjillali AOUED

Plus en détail

Education Thérapeutique de l enfant et des parents aux auto ou hétéro-sondages. C.JOLLY - congrès APNP 15/10/2016

Education Thérapeutique de l enfant et des parents aux auto ou hétéro-sondages. C.JOLLY - congrès APNP 15/10/2016 Education Thérapeutique de l enfant et des parents aux auto ou hétéro-sondages C.JOLLY - congrès APNP 15/10/2016 INTERET SONDAGE INTERMITTENT (SI) RETENTION URINAIRE CHRONIQUE complète ou non : Distension

Plus en détail

L éducation du patient diabétique au CHRSO. Paulette LION Marie-Hélène OLIVE

L éducation du patient diabétique au CHRSO. Paulette LION Marie-Hélène OLIVE L éducation du patient diabétique au CHRSO Paulette LION Marie-Hélène OLIVE En hospitalisation L infirmière d éducation intervient: Dans le service de médecine interne et d HPDD Dans le service de gynéco-obstétrique

Plus en détail

L EDUCATION THERAPEUTIQUE CHEZ LE PATIENT VIH

L EDUCATION THERAPEUTIQUE CHEZ LE PATIENT VIH L EDUCATION THERAPEUTIQUE CHEZ LE PATIENT VIH Dr Cécile BRUNET-CARTIER Médecin coordonnateur du programme régional ETP pour les personnes adultes vivant avec le VIH en Pays de la Loire DESC «Pathologie

Plus en détail

Education thérapeutique

Education thérapeutique Education thérapeutique Séances individuelles Ateliers de groupe Constat ü La prévalence de l asthme est en augmentation depuis 15 ans ü L asthme apparaît comme étant la maladie chronique la plus fréquente

Plus en détail

PROPOSITION DE CAHIER DES CHARGES POUR L EDUCATION THERAPEUTIQUE EN NEPHROLOGIE

PROPOSITION DE CAHIER DES CHARGES POUR L EDUCATION THERAPEUTIQUE EN NEPHROLOGIE PROPOSITION DE CAHIER DES CHARGES POUR L EDUCATION THERAPEUTIQUE EN NEPHROLOGIE Version de travail CIB_10oct2008 Introduction L organisation Mondiale de la Santé a souligné dans son rapport de 2006 que

Plus en détail

Objectifs Principaux: Ralentir / stopper l augmentation de l IMC Augmenter l estime de soi Diminuer la stigmatisation familiale

Objectifs Principaux: Ralentir / stopper l augmentation de l IMC Augmenter l estime de soi Diminuer la stigmatisation familiale *Patients souffrant d obésité sévère de grade II et évolutive = IMC en *Filles et garçons de 2 à 20 ans: groupes selon l âge *Prises en charge médicale et médico-chirurgicale Travail préparatoire du programme

Plus en détail

Les fondements de l ETP Maxime Morsa. 18 es JNI, Saint-Malo, du 21 au 23 juin

Les fondements de l ETP Maxime Morsa. 18 es JNI, Saint-Malo, du 21 au 23 juin Les fondements de l ETP Maxime Morsa 1 Déclaration de liens d intérêt avec les industries de santé en rapport avec le thème de la présentation (loi du 04/03/2002) : Intervenant : Morsa Maxime Titre : Les

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN PROGRAMME

MISE EN PLACE D UN PROGRAMME MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE M. Megne Wabo 1, S. Mosnier-Thoumas 1, I. Barcos 3, D. Mendes 3, D. Breilh 1, B. Catargi

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE EN NÉPHROLOGIE PÉDIATRIQUE : LE SYNDROME NEPHROTIQUE

EDUCATION THERAPEUTIQUE EN NÉPHROLOGIE PÉDIATRIQUE : LE SYNDROME NEPHROTIQUE EDUCATION THERAPEUTIQUE EN NÉPHROLOGIE PÉDIATRIQUE : LE SYNDROME NEPHROTIQUE JOURNEE SORARE 4 JUIN 2016, Toulouse Astrid Godron, Florence Lucats, BORDEAUX EDUCATION THERAPEUTIQUE : de grandes ambitions!

Plus en détail

PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT DESTINE AUX PERSONNES ATTEINTES DE BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE (BPCO)

PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT DESTINE AUX PERSONNES ATTEINTES DE BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE (BPCO) PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT DESTINE AUX PERSONNES ATTEINTES DE BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE (BPCO) ETABLISSEMENT THERMAL DE CAMBO-LES-BAINS LES PATIENTS CONCERNES PAR LE

Plus en détail

ETP Ostéoporose. Nous avions l'expérience des maladies rhumatismales inflammatoires chroniques :

ETP Ostéoporose. Nous avions l'expérience des maladies rhumatismales inflammatoires chroniques : Nous avions l'expérience des maladies rhumatismales inflammatoires chroniques : maladies douloureuses traitements très efficaces ETP : comprendre sa maladie, savoir l expliquer, rompre isolement, se servir

Plus en détail

L éducation thérapeutique collective

L éducation thérapeutique collective L éducation thérapeutique collective Dr Cécile BRUNET-CARTIER, médecin coordonnateur du programme régional ETP VIH adulte en Pays de la Loire M. Pascal MALO, représentant associatif AIDES, membre du comité

Plus en détail

Intégration de l éducation thérapeutique dans la prise en charge Claire Marchand

Intégration de l éducation thérapeutique dans la prise en charge Claire Marchand Intégration de l éducation thérapeutique dans la prise en charge Claire Marchand Maître de Conférence en Sciences de l Education Directrice de Format Santé France Prise en charge des PvVIH Soigner le patient

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE DANS LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES

EDUCATION THERAPEUTIQUE DANS LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES EDUCATION THERAPEUTIQUE DANS LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES D. Poivret, M.E. Saint Eve, Ph. Thomas Rosa Muia, Nadine Marck, Magali Muller Cécile Pélissier, S. Borsenberger CHR Metz Thionville Polyarthrite

Plus en détail

B SLAOUI Hôpital d Enfants CHU Ibn Rochd Casablanca

B SLAOUI Hôpital d Enfants CHU Ibn Rochd Casablanca B SLAOUI Hôpital d Enfants CHU Ibn Rochd Casablanca «L ETP vise à aider les patients à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique»

Plus en détail

Approche psychosociale et environnementale à l École de l Asthme.

Approche psychosociale et environnementale à l École de l Asthme. Approche psychosociale et environnementale à l École de l Asthme. Journée du 19 mai 2009 Société de Médecine et de santé au travail Aurore LAMOUROUX, Docteur ès psychologie, psychologue, Association Asthme

Plus en détail

Compte Rendu de la session d éducation thérapeutique

Compte Rendu de la session d éducation thérapeutique Maison de Santé Caux Estuaire Compte Rendu de la session d éducation thérapeutique Concernant : MR/MME XXX Session MOIS 20XX Le détail du diagnostic éducatif, des pré et post tests ainsi que des bilans

Plus en détail

Conflits d intérêts. Les enjeux de l ETP 5/08/10. Delphine LE GOFF : aucun

Conflits d intérêts. Les enjeux de l ETP 5/08/10. Delphine LE GOFF : aucun Conflits d intérêts Delphine LE GOFF : aucun Eric DRAHI: Trésorier de la SFDRMG Membre du Comité d Organisation du Congrès Coordinateur du Réseau DIABOLO DRAHI Eric, LE GOFF Delphine BENOTEAU Anne-Claire,

Plus en détail

Guide pour la pratique de l'éducation thérapeutique Sébastien Barbarot Groupe d'education Thérapeutique (GET) Nantes

Guide pour la pratique de l'éducation thérapeutique Sébastien Barbarot Groupe d'education Thérapeutique (GET) Nantes Guide pour la pratique de l'éducation thérapeutique Sébastien Barbarot Groupe d'education Thérapeutique (GET) Nantes Organisation et mise en place de l éducation thérapeutique au sein d une structure Dans

Plus en détail

CLASSEUR PEDAGOGIQUE D UN PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DE PROXIMITE POUR LES PATIENTS OBESES (OBEPROX)

CLASSEUR PEDAGOGIQUE D UN PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DE PROXIMITE POUR LES PATIENTS OBESES (OBEPROX) CLASSEUR PEDAGOGIQUE D UN PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DE PROXIMITE POUR LES PATIENTS OBESES (OBEPROX) Pr P.Ritz, Pr H.Hanaire, Dr A.Estrade, Unité de nutrition, Hôpital Larrey, Service de diabétologie,

Plus en détail

Besoins Educatifs en Cancérologie

Besoins Educatifs en Cancérologie Besoins Educatifs en Cancérologie DU SCSC 19 mai 2017 PLAN Travail en groupe 10 + restitution 10 ETP Définition Contexte Déroulement d un programme Partage d expérience / outil éducatif / IPA en Cancérologie

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT PROGRAMME DE FORMATION Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT Formation en 2 temps (total de 6 jours) 1 er session (3 jours) : 26-27-28

Plus en détail

Education thérapeutique dans les établissements de santé de la Région Centre

Education thérapeutique dans les établissements de santé de la Région Centre Education thérapeutique dans les établissements de santé de la Région Centre Etude régionale réalisée dans le cadre de la mise en œuvre de la circulaire DHOS/E2/2007/216 du 14 mai 2007 relative au développement

Plus en détail

Moi et mon diabète. Programme d éducation thérapeutique de la Coordination santé Seine Eure destiné aux patients diabétiques

Moi et mon diabète. Programme d éducation thérapeutique de la Coordination santé Seine Eure destiné aux patients diabétiques Programme d éducation thérapeutique de la Coordination santé Seine Eure destiné aux patients diabétiques 1. Justification Point épidémiologique régional et au niveau de la CASE. Point sur les principes

Plus en détail

Objectifs. Quelques chiffres. Données probantes 10/07/2017. Education thérapeutique et arthrose. Application du concept d ETP à l arthrose

Objectifs. Quelques chiffres. Données probantes 10/07/2017. Education thérapeutique et arthrose. Application du concept d ETP à l arthrose Objectifs Education thérapeutique et arthrose E Coudeyre Service de Médecine Physique et Réadaptation, CHU Clermont-Ferrand Université Clermont Auvergne Equipe ASMS, Unité de nutrition humaine, INRA 8

Plus en détail

Education du patient et Activités Physiques à Domicile & Cancer

Education du patient et Activités Physiques à Domicile & Cancer Education du patient et Activités Physiques à Domicile & Cancer Docteur Laurence Vanlemmens, oncologue, Centre Oscar Lambret Sophie PERES, cadre de santé, Santélys Journée Régionale Santé A Domicile Santélys

Plus en détail

Education thérapeutique. L exemple d une mobilisation

Education thérapeutique. L exemple d une mobilisation Education thérapeutique en soins de 1 er recours : L exemple d une mobilisation territoriale en Nord-Pas de Calais Benoît Saugeron, Chargé de projet Action financée par l URCAM Contexte du projet régional

Plus en détail

LE BON USAGE DU MEDICAMENT

LE BON USAGE DU MEDICAMENT LE BON USAGE DU MEDICAMENT L optimisation du rapport bénéfice risque des médicaments La minimisation du risque thérapeutique pour le patient. Une meilleure allocation des ressources disponibles Reposent

Plus en détail

Education thérapeutique du patient sous traitement anticoagulant par AVK au centre hospitalier de Douarnenez

Education thérapeutique du patient sous traitement anticoagulant par AVK au centre hospitalier de Douarnenez Education thérapeutique du patient sous traitement anticoagulant par AVK au centre hospitalier de Douarnenez Gaëlle Le Corre Rozenn Gobert-Texier 17 novembre 2011 Centre Hospitalier Alphonse GUERIN PLOERMEL

Plus en détail

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE EDUCATION THÉRAPEUTIQUE P R O G R A M M E D U 3 C V A R O U E S T L E C A N C E R D U S E I N 1 Jean Louis WENDLING oncologue médical coordinateur 3C-Varouest Céline MAITRE Cadre infirmier Oncologie HPTH

Plus en détail

Prise de décision & anticipation

Prise de décision & anticipation LES SOINS PALLIATIFS EN ÉTABLISSEMENTS DE SOINS ET D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES OU HANDICAPÉES, ET À DOMICILE Autour du patient B3 Prise de décision & anticipation 1 Les fondements éthiques du soin

Plus en détail

«insulinothérapie : un travail d équipe» La place de l Education Thérapeutique du Patient

«insulinothérapie : un travail d équipe» La place de l Education Thérapeutique du Patient «insulinothérapie : un travail d équipe» La place de l Education Thérapeutique du Patient Aurélie Macret - Cadre de Santé Médecine Interne HS - CHRU Tours 19/11/2014 1 L éducation thérapeutique du patient

Plus en détail

L éducation éducation hérapeutique tthérapeutique thérapeutique du patient Faculté d e de m édecine médecine de Bordeaux

L éducation éducation hérapeutique tthérapeutique thérapeutique du patient Faculté d e de m édecine médecine de Bordeaux L éducation thérapeutique du patient Faculté de médecine de Bordeaux Questionnement des étudiants L Éducation Thérapeutique c est quoi pour vous? Principaux mots-clé Dans quelles circonstances avez- vous

Plus en détail

La Clinique des Anticoagulants de Beaujon (CAC) Programme d éducation thérapeutique

La Clinique des Anticoagulants de Beaujon (CAC) Programme d éducation thérapeutique La Clinique des Anticoagulants de Beaujon (CAC) Programme d éducation thérapeutique Journée FILFOIE novembre 2015 La Clinique des Anticoagulants de Beaujon (CAC) 1. Surveillance du traitement par AVK -

Plus en détail

Diagnostic Educatif en réadaptation fonctionnelle cardiaque.

Diagnostic Educatif en réadaptation fonctionnelle cardiaque. Diagnostic Educatif en réadaptation r fonctionnelle cardiaque. Dr Françoise COURTALHAC Médecin coordinateur Pôle d Education du Patient Centre Hospitalier de Compiègne (Oise) DU Education Thérapeutique

Plus en détail

VITALink, Suivi des patients sous thérapie orale

VITALink, Suivi des patients sous thérapie orale Barbara POIROT IDE en éducation thérapeutique Centre Paul Strauss bpoirot@strasbourg.unicancer.fr 3 Rue de la Porte de l Hôpital 67065 STRASBOURG CEDEX 03 88 25 24 24 Le 19 novembre 1923, le Centre Régional

Plus en détail

Projet ETOILE. L Education Thérapeutique du Patient (ETP) en Oncologie-thoracique. Laurence BIGAY-GAME. Christelle RUDZKY. Education.

Projet ETOILE. L Education Thérapeutique du Patient (ETP) en Oncologie-thoracique. Laurence BIGAY-GAME. Christelle RUDZKY. Education. L Education Thérapeutique du Patient (ETP) en Oncologie-thoracique Projet ETOILE Education Thérapeutique Onco-thoracique Laurence BIGAY-GAME Christelle RUDZKY ToulousE Individualisée Larrey Sommaire Présentation

Plus en détail

Mémoire pour l obtention du DU en Education thérapeutique

Mémoire pour l obtention du DU en Education thérapeutique Mémoire pour l obtention du DU en Education thérapeutique Louiza Henneb. Soumia Kreiria. Nadjia Ait yacoub UNIVERSITE D ORAN FEVRIER 2015 EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT AVEC DIABETE TYPE 2 RECENT DESEQUILIBRÉ

Plus en détail

PATIENTS PARTENAIRES DE L EDUCATION THERAPEUTIQUE : L EXEMPLE D UNE ASSOCIATION FRANÇAISE DE PATIENTS HEMOPHILES

PATIENTS PARTENAIRES DE L EDUCATION THERAPEUTIQUE : L EXEMPLE D UNE ASSOCIATION FRANÇAISE DE PATIENTS HEMOPHILES PATIENTS PARTENAIRES DE L EDUCATION THERAPEUTIQUE : L EXEMPLE D UNE ASSOCIATION FRANÇAISE DE PATIENTS HEMOPHILES XVI ème Journée de l IPCEM 25 novembre 2008 Thomas Sannié Lydie Wintz Claude Guérois 1.

Plus en détail

2, Boulevard du 19 Mars 1962 BP GONESSE CEDEX

2, Boulevard du 19 Mars 1962 BP GONESSE CEDEX Formation d Aide Soignant La rentrée a lieu la première semaine du mois de septembre. La durée de la formation est de 41 semaines soit 1435 heures d enseignement théorique et clinique en institut de formation

Plus en détail

Formation-action de 40 heures : Elaborer et participer à un programme d'education Thérapeutique du Patient

Formation-action de 40 heures : Elaborer et participer à un programme d'education Thérapeutique du Patient Formation-action de 40 heures : Elaborer et participer à un programme d'education Thérapeutique du Patient Porteur du programme : l IREPS Aquitaine Organisme de formation professionnelle continue agréé,

Plus en détail

VOUS SOUFFREZ DU DIABÈTE? Trouvons ensemble des solutions adaptées à votre maladie

VOUS SOUFFREZ DU DIABÈTE? Trouvons ensemble des solutions adaptées à votre maladie VOUS SOUFFREZ DU DIABÈTE? Trouvons ensemble des solutions adaptées à votre maladie Pour qui? Les programmes proposés par le service d enseignement thérapeutique pour maladies chroniques s adressent aux

Plus en détail

ETP et objectif d apprentissage. Ghislaine Hochberg (Paris, SEFor)

ETP et objectif d apprentissage. Ghislaine Hochberg (Paris, SEFor) ETP et objectif d apprentissage Ghislaine Hochberg (Paris, SEFor) Comment Faire? SAVOIRS! Méthode traditionnelle L ETP propose Qu est qu un objectif d apprentissage? Ce que les apprenants seront capables

Plus en détail

Formation des aidants naturels et éducation thérapeutique pour la maladie d Alzheimer et les affections apparentées. Dr Leslie Cartz-Piver

Formation des aidants naturels et éducation thérapeutique pour la maladie d Alzheimer et les affections apparentées. Dr Leslie Cartz-Piver Formation des aidants naturels et éducation thérapeutique pour la maladie d Alzheimer et les affections apparentées Dr Leslie Cartz-Piver CMRR du Limousin Réseau Mémoire COGLIM 1 Vivre au mieux avec la

Plus en détail

8e Congrès Francophone d'allergologie. M. Debons (Nantes)

8e Congrès Francophone d'allergologie. M. Debons (Nantes) Intérêt financiers : aucun Liens durables ou permanents : aucun Interventions ponctuelles : aucune Intérêts indirects : aucun S initier à la démarche du diagnostic éducatif ou la perfectionner S initier

Plus en détail

DISPOSITIF DE SORTIE

DISPOSITIF DE SORTIE DISPOSITIF DE SORTIE ou PPAC Mise en place d un Plan Personnalisé de l Après Cancer J-F CAILHOL Infirmier Coordinateur 1.Le Projet et l organisation à l IPC Consultation Médecin IPC Critères d inclusion

Plus en détail

USICAR. BILAN DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS INSUFFISANTS CARDIAQUES en 2016 (du 01/01/2016 au 31/12/2016)

USICAR. BILAN DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS INSUFFISANTS CARDIAQUES en 2016 (du 01/01/2016 au 31/12/2016) USICAR USICAR Unité de suivi des insuffisants cardiaques Tel. 03 89 32 54 09 Fax 03 89 32 57 48 usicar@diaconatmulhouse.fr Référents Dr ARNOLD Patrick Dr LANG Philippe Dr COURDIER Guy Infirmières GINOT

Plus en détail

Outil pédagogique et ludique en ligne sur le thème de la mucoviscidose. Avec le concours du Label

Outil pédagogique et ludique en ligne sur le thème de la mucoviscidose. Avec le concours du Label Outil pédagogique et ludique en ligne sur le thème de la mucoviscidose Avec le concours du Label Serious Game orienté «Santé» Développé en partenariat avec CKRF, structure de soins respiratoires AMK, association

Plus en détail

Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière de soins

Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière de soins Ministère de la santé et des sports Sous-direction de l organisation du système de soins Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière de soins 5 juin 2009 Prémices de l hôpital de jour gériatrique

Plus en détail

Optimisation de la prise en charge de l insuffisant cardiaque

Optimisation de la prise en charge de l insuffisant cardiaque Optimisation de la prise en charge de l insuffisant cardiaque De l importance des réseaux Dr C. Mestre-Fernandes- CH Vienne 14 mars 2012 Un peu d épidémiologie Difficulté à avoir des chiffres fiables 120

Plus en détail

4 ème Journée des soignants en cancérologie Jeudi 8 Octobre 2015 Amélioration de la prise en charge des patients en cancérologie

4 ème Journée des soignants en cancérologie Jeudi 8 Octobre 2015 Amélioration de la prise en charge des patients en cancérologie 1 4 ème Journée des soignants en cancérologie Jeudi 8 Octobre 2015 Amélioration de la prise en charge des patients en cancérologie 2 Le chemin clinique dans le cadre de l EPP : véritable outil de management

Plus en détail

Arrêté du 5 juillet 2010 relatif au diplôme d État d ergothérapeute NOR : SASH A

Arrêté du 5 juillet 2010 relatif au diplôme d État d ergothérapeute NOR : SASH A .. Nom de l établissement : Adresse : MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS BO Santé Protection sociale Solidarité n 2010/7 du 15 août 2010

Plus en détail

Catalogue. Formation

Catalogue. Formation Catalogue de Formation Pôle régional de compétences en éducation et Promotion de la Santé En Limousin Notre mission Soutenir les acteurs de terrain dans la mise en oeuvre de projets et de programmes en

Plus en détail

L Education Thérapeutique dans le traitement de l Hyperplasie Congénitale des Surrénales

L Education Thérapeutique dans le traitement de l Hyperplasie Congénitale des Surrénales L Education Thérapeutique dans le traitement de l Hyperplasie Congénitale des Surrénales S. MALIVOIR*, C. COURTILLOT, A. BACHELOT, Z. CHAKHTOURA, Ph. TOURAINE *Psychologue Clinicienne Service Endocrinologie

Plus en détail

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Cette fiche propose des exemples de questions qui sont adaptables et modifiables par chaque équipe dans sa démarche d auto-évaluation.

Plus en détail

Education thérapeutique et VHC en milieu carcéral: l expérience du pharmacien

Education thérapeutique et VHC en milieu carcéral: l expérience du pharmacien Education thérapeutique et VHC en milieu carcéral: l expérience du pharmacien Nicolas TERRAIL Pharmacien US de VLM 1 27/10/2015 Le pharmacien Ne prescrit pas Ne fait pas de soins N a pas été bien formé

Plus en détail

Prévention Santé Environnement

Prévention Santé Environnement Prévention Santé Environnement L enseignement de la Prévention Santé Environnement (PSE) est obligatoire dans les CAP, BEP et Baccalauréats professionnels de tous les secteurs professionnels : - arrêté

Plus en détail

Compétence 1 - UE 3.1 S1 - Février repris par SS IFSI DE L'EURE- MB septembre

Compétence 1 - UE 3.1 S1 - Février repris par SS IFSI DE L'EURE- MB septembre Patient âgé de 66 ans Admis pour une anémie à 5g/dl Le médecin à prescrit une transfusion de 3CG Au cours de la transfusion le patient à présenté des frissons, un malaise et une tachycardie Quel est votre

Plus en détail

ABSENCE DE CONFLIT D INTERET

ABSENCE DE CONFLIT D INTERET C.CAILLOT- TRELAZE 14 Janvier 2016 ABSENCE DE CONFLIT D INTERET «L éducation thérapeutique s inscrit dans le parcours de soins du patient. Elle a pour objectif de rendre le patient plus autonome, en facilitant

Plus en détail

9/DU «Education Physique Thérapeutique» PARIS VI 27/01/11. Franck. LAUREYNS Président de l Association Nationale des Educateurs Médico-Sportifs

9/DU «Education Physique Thérapeutique» PARIS VI 27/01/11. Franck. LAUREYNS Président de l Association Nationale des Educateurs Médico-Sportifs 9/DU «Education Physique Thérapeutique» PARIS VI 27/01/11 Franck. LAUREYNS Président de l Association Nationale des Educateurs Médico-Sportifs NAISSANCE D UNE PROFESSION Création de 4 postes d EMS en 1999:

Plus en détail

PARCOURS de SOINS. Cours de septembre 2013 par F. Tardy

PARCOURS de SOINS. Cours de septembre 2013 par F. Tardy PARCOURS de SOINS Cours de septembre 2013 par F. Tardy Parcours de soins (rappels) Vision globale de la prise en charge d un groupe de patients présentant le même type de prise en charge Il fait apparaître

Plus en détail