VILLE D ANICHE PROCÈS-VERBAL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VILLE D ANICHE PROCÈS-VERBAL"

Transcription

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DU NORD ARRONDISSEMENT DE DOUAI Conseil Municipal du 21 septembre 2012 Convoqué le 14 septembre 2012 VILLE D ANICHE PROCÈS-VERBAL Présidé par M.MEURDESOIF, Maire Conseillers Municipaux en exercice : 29 Présents : MM. Michel MEURDESOIF, Jean-Louis CHANTREAU, Mmes Renée HARY, Denise HENOCQ, M. Roger FACON, Mme Danièle BRENSKI, MM. Bruno TACK, Daniel DROUARD, M. Henri DELPLANQUE, Mmes Marie- Thérèse VALIN, Brigitte MOLINIER, Martine MOROGE, M. Jean-Michel REMY, MM. Georges LEMOINE, Christian COLLET, Marc HEMEZ, Mme Mireille MORELLE, MM. Jean-Gabriel DUJARDIN, Gérard LADRIERE. Excusés : Mme Jeannine MARQUAILLE (proc. à Mme Hénocq), M. Léopold REMY (proc. à M. J.M Rémy), M. Jean- Marie MARQUAILLE (proc. à M. Drouard), Jean-Marie LOURDAUX (proc. à M. Chantreau), Mme Maryse MERVILLE (proc. à Mme Brenski), Mme Christelle LUTAS (proc. à Mme Molinier), M. Michel FLEURQUIN (proc à M. Hémez), Mme Carole CARPENTIER (proc. à Mme Morelle). Absents : M. Alain MORET, Mme Marie-Anne FORCONI-GALLET Monsieur le Maire procède à l appel des conseillers municipaux. Le quorum étant atteint, la séance est ouverte à 18 heures. Monsieur le Maire propose que Monsieur Jean-Michel REMY assure les fonctions de secrétaire de séance. L assemblée accepte à l unanimité Monsieur le Maire : «Avant de passer aux questions mises à l ordre du jour, je sollicite de vous, chers collègues, l autorisation d inscrire une question supplémentaire. Cette question était destinée à être posée d abord à la commission des finances mais l urgence nous contraint à la passer avant le 1 er octobre. Il s agit de la taxe sur la consommation finale d électricité. Y a-t-il des objections à ce que cette question soit inscrite? Aucune, je vous en remercie.» I - PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 27 JUIN 2012 Aucune remarque n étant formulée, le procès-verbal de la séance du 27 juin 2012 est adopté à l unanimité. II QUESTIONS MISES EN DELIBERATION A. SERVICE ADMINISTRATION GÉNÉRALE 1. DÉSIGNATION D UN DÉLÉGUÉ TITULAIRE SUPPLÉMENTAIRE AU SYNDICAT MIXTE DU SCOT GRAND DOUAISIS Monsieur le Maire rappelle à l assemblée que Madame Jeannine Marquaille a été désignée déléguée titulaire pour siéger au comité syndical du SCOT Grand Douaisis. La commune ayant atteint le nombre de habitants au 1 er janvier 2012, il y a lieu de procéder à la désignation d un délégué titulaire supplémentaire. Il propose de se désigner. Monsieur le Maire précise que cette désignation devra faire l objet d une validation par délibération du conseil communautaire de la Communauté de Communes Cœur d Ostrevent. Monsieur le Maire : «J étais, pour ce qui me concerne, délégué titulaire au SCOT et devant le nombre de délégations qui étaient les miennes, j avais renoncé et j avais proposé à Jeannine Marquaille de prendre le titre. Or, nous avons désormais un nombre d habitants supérieur à ce qui nous donne droit à un deuxième délégué titulaire. Je vais donc reprendre, si vous le voulez bien, ma position de délégué titulaire, à moins qu il y ait un autre candidat et dans ce cas-là, on sera obligés de voter.» 1

2 Monsieur Hémez : «Nous demandons Monsieur le Maire qu un représentant de notre groupe puisse siéger, en l occurrence, je propose, avec son accord, la candidature de Christian Collet qui est membre de la commission urbanisme.» Monsieur le Maire : «Nous sommes donc en présence de deux candidats et il nous faut voter.» Monsieur Hémez : «On vote à main levée.» Monsieur le Maire : «Oui bien sûr, c est une désignation.» Ont obtenu : Michel MEURDESOIF : 20 voix : MM. Michel MEURDESOIF, Jean-Louis CHANTREAU, Mmes Jeannine MARQUAILLE (proc. à Mme Hénocq), Renée HARY, Denise HENOCQ, M. Roger FACON, Mme Danièle BRENSKI, MM. Bruno TACK, Daniel DROUARD, Léopold REMY (proc. à M. J.M Rémy), Jean-Marie MARQUAILLE (proc. à M. Drouard), Henri DELPLANQUE, Jean-Marie LOURDAUX (proc. à M. Chantreau), Mmes Marie-Thérèse VALIN, Brigitte MOLINIER, Martine MOROGE, Maryse MERVILLE (proc. à Mme Brenski), M. Jean-Michel REMY, Mmes Christelle LUTAS (proc. à Mme Molinier), Gérard LADRIERE. Christian COLLET : 7 voix : MM. Georges LEMOINE, Christian COLLET, Marc HEMEZ, Mme Mireille MORELLE, M. Michel FLEURQUIN (proc. à M. Hémez), Mme Carole CARPENTIER (proc. à Mme Morelle), MM. Jean-Gabriel DUJARDIN Monsieur Michel Meurdesoif est désigné délégué titulaire au Syndicat Mixte du SCOT Grand-Douaisis. B. SERVICE URBANISME 1. VENTE DE DEUX PARCELLES DE TERRAIN CADASTRÉES AN 116 p RUE DENFERT ROCHEREAU COMPLÉMENT A LA DÉLIBÉRATION DU 27 JUIN 2012 Monsieur le Maire rappelle à l assemblée que par délibération du 27 juin 2012, le conseil municipal l avait autorisé, à l unanimité, à céder deux terrains cadastrés AN 116 d une superficie respective de 365 m² et 466 m² à deux administrés. Concernant le régime fiscal de l opération, les communes sont désormais assujetties à la TVA dans le cadre de la vente de terrains à bâtir. Toutefois de telles cessions n ont pas à être soumises à la TVA lorsque la commune détient dans son patrimoine des terrains sans les avoir acquis ou aménagés en vue de les revendre. Ainsi la commune est fondée à ne pas soumettre la vente d un terrain à bâtir à TVA quand, dans la délibération par laquelle il est décidé de procéder à la vente, il est indiqué que ladite vente relève du simple exercice de la propriété, sans autre motivation que celle de réemployer autrement au service de ses missions la valeur de son actif. En conséquence, il y a lieu de compléter la délibération du 27 juin 2012 et de préciser que «ladite vente relève du simple exercice de la propriété, sans autre motivation que celle de réemployer autrement au service de ses missions la valeur de son actif». Monsieur Hémez : «Cela veut dire que si l on avait viabilisé les terrains, on tombait dans une opération commerciale soumise à la TVA, or on n a rien fait.» Monsieur le Maire : «Tout à fait. On a juste vendu des terrains nus.» 2. ACQUISITION DE LA PROPRIÉTÉ CADASTRÉE SECTION AP 359 SITUÉE 109 RUE LOUIS CHANTREAU Monsieur le Maire rappelle à l assemblée que dans le cadre de la convention A.N.R.U, est inscrit le projet de regroupement des 3 écoles composant le groupe scolaire Maxime-Quévy, sur le site de l école située à l angle des rues Chantreau et Léo-Lagrange. Il précise que la construction du nouveau groupe scolaire s est inscrite dans une volonté d aménagement, d ouverture et de requalification de l entrée du quartier du «Champ de la Nation» à partir du boulevard Drion. La nécessité d acquérir et de démolir le logement situé au 109 rue Louis Chantreau s est alors imposée. Il s agit de l immeuble cadastré section AP n 359 d une superficie de 280m² dont les propriétaires occupant sont des particuliers. 2

3 Une demande d estimation a été sollicitée auprès du service des Domaines qui a fixé, en date du 30 mai 2012, la valeur de ce bien, à la somme de Monsieur le Maire informe l assemblée que les propriétaires ont accepté de vendre leur immeuble au prix estimé par le Service des Domaines et ont chargé Maître Piprot de la rédaction de l acte de vente. Monsieur le Maire précise que le montant de cette acquisition est inscrit au budget au chapitre Il sollicite du Conseil Municipal qu il l autorise à acquérir la parcelle cadastrée section AP n 359 au prix de et à signer tout document se rapportant à cette acquisition. Monsieur Hémez : «Simplement, Monsieur le Maire, le propriétaire est d accord sur le prix, mais j ai appris, il ne m a pas chargé de parler en son nom, qu il rencontrait des problèmes de retard avec son constructeur puisqu il fait bâtir en face de chez Blanchard, et il est possible que le délai de livraison fixé soit décalé. Est-ce que la ville entrerait en possession de ce bien immédiatement ou lui laisserait-elle suffisamment de temps pour qu il puisse intégrer son nouveau logement?» Monsieur le Maire : «D après les plans qui vous ont été proposés, la démolition se déroule après la construction des bâtiments neufs, c'est-à-dire en fin d opération. Cela ne devrait donc pas poser de problèmes.» C. SERVICE FINANCIER 1. CONVENTION OPÉRATIONNELLE ENTRE L ÉTABLISSEMENT PUBLIC FONCIER NORD-PAS DE CALAIS ET LA COMMUNE D ANICHE - OPÉRATION INTÉGRÉE EMPRISE FERROVIAIRE Conformément aux termes de l article 7 de l avenant n 1 à la convention opérationnelle de portage foncier du site «Emprise Ferroviaire, suite», la commune doit acquérir ledit site auprès de l EPF à l issue de 5 ans de portage foncier. Le prix de cession s élève à ,11 euros TTC décomposé comme suit : - prix du foncier HT (dont ,51euros de frais de portage*) : ,51 euros - la TVA au taux de 19,6% : ,60 euros Depuis le 1 er janvier 2011, l EPF étant assujetti à la TVA suite notamment à la réforme de la TVA immobilière de mars 2010, le prix de revient est désormais majoré de la TVA au taux en vigueur. Cette cession concerne les parcelles cadastrées section AI n 763 et AI n 764 rue Edouard Gibour pour une superficie totale de 82a 05ca (emprise gare et halles). Monsieur le Maire sollicite de l assemblée qu elle valide le prix de cession et qu elle l autorise à signer l acte au profit de la collectivité. *les frais de portage foncier correspondent aux impôts fonciers 2010 et 2011, aux frais de mise en sécurité et dépose de réseaux. Monsieur Chantreau : «Je précise, Monsieur le Maire, que la parcelle 720 nous appartient déjà.» 2. FONDS DE CONCOURS DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES CŒUR D OSTREVENT CONTRIBUTION AU FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE DISPOSITIF CADRE POUR 2012 Par délibération en date du 29 juin 2012, la Communauté de Communes Cœur d Ostrevent a décidé de participer, par voie de fonds de concours, au financement des dépenses de fonctionnement du service de restauration scolaire exploité par chacune des 21 communes de son territoire. 3

4 Les modalités de fonctionnement de ce fonds de concours, pour l exercice 2012 seraient les suivantes : Montant maximum du fonds de concours : L enveloppe réservée à ce dispositif d intervention au budget 2012 s élève à Elle est répartie à parts égales entre les 21 communes qui bénéficient donc chacune d une attribution forfaitaire maximale de Conditions d octroi : Conformément aux dispositions de l article L du CGCT, le montant total du fonds de concours ne peut excéder la part de financement assurée, hors subventions, par le bénéficiaire du fonds de concours. Cette condition restrictive implique donc que la part autofinancée par le bénéficiaire du fonds de concours soit au moins égale au montant du fonds de concours attribué. Si le montant du fonds de concours versé devait être réduit au vu des dépenses effectivement financées par la commune, la somme correspondante à ce trop versé serait remboursée par la commune à Cœur d Ostrevent. Modalités de versement : Le fonds de concours est versé en une seule fois au vu du budget prévisionnel du service de restauration scolaire établi et certifié exact par le Maire. Imputation comptable : Sur le budget de la commune, le fonds de concours est inscrit en recettes de la section de fonctionnement à l article 747. Il est proposé au conseil municipal : - d accepter l intervention de Cœur d Ostrevent, par voie de fonds de concours, afin de contribuer au fonctionnement du service municipal de restauration scolaire, dans les conditions précédemment exposées, - d adopter le projet de convention annexé à la présente délibération et d autoriser Monsieur le Maire à la signer. Monsieur Chantreau : «Le fonds de concours est en provenance du Fonds de Péréquation Intercommunal et Communal. La ville d Aniche percevra euros de subvention de droit commun comme cela est inscrit au budget 2012.» Monsieur Lemoine : «Que faut-il entendre par frais de fonctionnement : les salaires, les marchés avec le prestataire ou les fluides? Monsieur le Maire : «C est un gestionnaire qui me pose cette question-là! J ai là l annexe qui nous réclame un compte de charges : fluides, achats, services extérieurs, autres services extérieurs et charges de personnel. Mais vous ne l ignoriez pas Monsieur Lemoine.» 3. AMORTISSEMENT D UNE SUBVENTION TRANSFÉRABLE POUR L ACQUISITION DE MATÉRIEL CONCERNANT L EXPÉRIMENTATION DES ACCUEILS DE LOISIRS Monsieur le Maire informe l assemblée que la collectivité a perçu de la Caisse d Allocations Familiales une subvention de euros pour l acquisition de matériel concernant la nouvelle expérimentation des accueils de loisirs Dans la pratique de la M14, les subventions reçues pour des biens amortissables doivent faire l objet d une reprise à la section de fonctionnement ; le montant de cette reprise est égal soit au montant de la dotation à l amortissement de l immobilisation acquise, soit au montant de la subvention rapporté à la durée de l amortissement. L amortissement du matériel se faisant sur 10 ans. Il propose d amortir la subvention sur la même durée que les biens acquis à compter de l exercice

5 4. DÉCISIONS MODIFICATIVES - OUVERTURES DE CRÉDITS ET VIREMENTS DE CREDITS Monsieur le Maire informe l assemblée qu en 2011, il a été versé à l Etablissement Public Foncier (EPF) une somme de ,33 sur le compte de fonctionnement 6554 correspondant à l opération «Friche Duhem». Il s avère que les sommes versées à l EPF contribuent au prix d acquisition de ce terrain et doivent être enregistrées en investissement au compte d achat, il y a donc lieu de procéder à la régularisation de 2011 par des ouvertures de crédits et de rectifier les imputations budgétaires 2012 relatives au paiement du solde de ces travaux. Monsieur le Maire propose donc les OUVERTURES et VIREMENTS DE CREDITS suivants : INVESTISSEMENT FONCTIONNEMENT DEPENSES RECETTES DEPENSES RECETTES /830 : : : : /830 : : : : Intitulés des comptes : Chapitre 040 compte (opération d ordre) Chapitre 021 compte (virement de la section de fonctionnement) Chapitre 21 compte (acquisition de terrain) Chapitre 023 compte (virement à la section d investissement) Chapitre 042 compte (mandat annulé sur exercice antérieur) Compte (contribution aux organismes de regroupement) Monsieur le Maire : «C est notre comptable du trésor qui nous a rappelé l intérêt de procéder de la sorte de manière à faire baisser notre budget de fonctionnement au cas où les banques auprès de qui nous solliciterions des emprunts, nous feraient la remarque d un fonctionnement trop élevé. En plus, cela valorise le patrimoine communal.» 5. VIREMENTS DE CRÉDITS Monsieur le Maire propose à l assemblée d effectuer les virements de crédits suivants : -une somme de au compte 21318/9067/314 (travaux au cinéma Jacques-Tati) Monsieur Chantreau : «Il s agit principalement de l extension de l alarme des locaux annexes, des frais de bureaux de contrôle et de sécurité obligatoires avant l ouverture.» -une somme de 605 au compte 2188/9060/411 (acquisition d armoire électrique au gymnase Léo -Lagrange) -une somme de au compte 2151/9017/822 (parking rue Patoux suite implantation du giratoire Bd Couturier) -une somme de au compte 21318/9010/412 (travaux au stade des Navarres sur le surpresseur) En provenance du compte (dépenses imprévues) -une somme de au compte 2128/9114/823 (aménagement d un pôle détente opération ANRU) En provenance du compte 2115/830 (acquisition friche Shopi) 5

6 Monsieur Hémez : « euros c est une provision ou s agit-il du coût connu de ce pôle détente et quel est son contenu?» Monsieur le Maire : «C est une provision. Le budget prévisionnel du pôle détente a été revu à la baisse par les services. Cela va consister en grande partie en l aménagement d un terrain de boules avec un cheminement, sans doute des jeux pour enfants et une clôture.» Monsieur Chantreau : «On pourrait dire qu il s agira d un square type jardin public ; il y aura des bancs pour faciliter les rencontres.» 6. VENTE D UN CYCLOMOTEUR Monsieur le Maire expose à l assemblée, qu il a reçu d un administré une demande d achat d un cyclomoteur appartenant à la commune. Le service technique n en n ayant plus l utilité, il propose de vendre ce cyclomoteur au prix de 235,50, valeur figurant au tableau d amortissement au 31/12/2011. Monsieur le Maire : «Un fonctionnaire territorial a vu le sien incendié et il a souhaité racheter le cyclomoteur qui ne sert plus depuis que le fonctionnaire chargé de la distribution du courrier a été affecté en tant qu ASVP. Le cyclomoteur a été révisé, il est en parfait état de fonctionnement et j ai fait évaluer la valeur résiduelle du véhicule qui est de 235,50.» Monsieur Hémez : «Je n ai rien contre le fait que ce cyclomoteur soit vendu à un fonctionnaire territorial, la ville pouvait aussi en faire don au CCAS pour permettre à des jeunes de se déplacer pour chercher un emploi.» Madame Moroge : «Mais là, c est aussi pour venir travailler.» Monsieur le Maire : «C est quelqu un qui a eu de gros problèmes de santé et il est rentré ce matin. Il est donc venu à pied et la semaine prochaine il pourra se déplacer en vélomoteur.» 7. RAPPORT ANNUEL SUR LA GESTION DÉLÉGUÉE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT TRANSMIS PAR LA CCCO (Le rapport intégral peut être consulté au Secrétariat Général) Conformément aux dispositions de l article L du Code Général des Collectivités Territoriales, Monsieur le Maire présente le rapport d activité de l exercice 2011 de la gestion déléguée du service d assainissement transmis par la Communauté de Communes du cœur d Ostrevent. La Communauté de Communes Cœur d Ostrevent a confié à la SADE ENF (Veolia eau) l assainissement des eaux usées des 16 communes ( habitants) suivantes : Aniche, Auberchicourt, Bruille-lez-Marchiennes, Ecaillon, Hornaing, Lewarde, Loffre, Marchiennes, Masny, Monchecourt, Montigny-en-Ostrevent, Somain, Tilloy-les- Marchiennes, Vred, Wandignies-Hamage, Warlaing. Ces 16 communes ont généré un volume de m3 d eaux usées arrivant dans les usines de dépollution. Description du service délégué à VEOLIA 6

7 Service délégué prestations sur le contrat : Exploitation du réseau de collecte des eaux usées (fossés exutoire des réseaux unitaires, réseaux et poste de relèvement) Epuration des eaux usées (usine de dépollution) Gestion des relations clientèle Origine de délégation : Contrat d affermage du 18 juillet 1988 avec effet au 1 er janvier Depuis janvier 1987 et jusqu en janvier 2012, 14 avenants au contrat d affermage ont été signés, modifiant les termes de bases du contrat. La durée du contrat étant de 28 ans, il prend fin le 31 décembre Nombre d abonnements par commune Pour les 16 communes qui adhèrent au service assainissement, on compte abonnés. Volumes facturés en m Variation ,76% Ouvrages d épuration des eaux usées Le service gère 5 stations d épuration : Auberchicourt Hornaing Lewarde Marchiennes - Somain Ces 5 stations d épuration ont une capacité équivalente à habitants Tarification et recettes du service public Fixation des tarifs en vigueur L assemblée délibérante a fixé par délibération du 05/12/2011 le montant de la redevance assainissement 2012 à 0,61 par m3 Redevance de modernisation des réseaux de collecte par commune La redevance de modernisation des réseaux de collecte est reversée à l agence de l eau. Son montant, en par m3, est calculé chaque année par l agence de l eau. Elle est fixée à 0,24 pour toutes les communes. Travaux engagés au cours de l exercice Objet des travaux Montant des travaux en Branchements sous domaine public Autosurveillance D.O Etude diagnostique des postes de refoulement Raccordements aux réseaux publics (DIA) Cité Bandini à Lewarde Gestion des eaux usées de temps de pluie TCSP Rue Delattre de Tassigny à Somain Rue du Décours à Marchiennes Divers travaux Step de Somain Monsieur Hémez : «A deux reprises, les deux précédentes années, on parlait de la rue Rousselin. Vous nous aviez rassurés Monsieur le Maire en parlant de problème d inversion de pente qui n était ni important ni urgent. Bizarrement cette année, on ne parle plus de la rue Rousselin. Je ne sais pas s il y a eu un miracle ou des travaux dont on n a pas eu connaissance.» 7

8 Monsieur le Maire : «Concernant le réseau d assainissement, vous savez que la CCCO a passé un marché avec une entreprise qui procède à des contrôles vidéo régulièrement. Tous nos réseaux sont donc régulièrement visités, ce qui permet au service délégué de faire les réparations ou la maintenance. Les craintes qui avaient été soulevées lors d une précédente visite vidéo n ont pu lieu d être puisque les réparations ont été réalisées sans qu on ait eu besoin de casser quoi que ce soit puisqu ils ont été faits de l intérieur. J ajoute que l assainissement, qui est une délégation à la CCCO, est certainement la compétence la mieux exercée de la CCCO. Les habitants et les élus peuvent en faire l expérience puisque un appel au service d assainissement de la CCCO est suivi, dans les quelques jours, d une visite sur place des techniciens et ils apportent toujours des solutions techniques performantes et ils accompagnent leurs solutions techniques de propositions de financement qui sont extrêmement intéressantes. Je crois que c est réellement la compétence la mieux exercée. On notera dans le procès-verbal que le rapport a été présenté à l assemblée communale.» D. SERVICE TECHNIQUE 1. MARCHÉ D EXPLOITATION DES INSTALLATIONS THERMIQUES DES BÂTIMENTS COMMUNAUX AVENANT N 1 Monsieur le Maire rappelle au Conseil Municipal que par délibération du 25 novembre 2011, il avait autorisé à signer un marché avec la Société COFELY GDF SUEZ ENERGIE SERVICES, dont le siège social est situé, Acticentre Bâtiment 1 rue des Famards CRT 2 Fretin LESQUIN CEDEX, pour l exploitation des installations thermiques des bâtiments communaux. La passation d un avenant n 1 est proposée afin : - d intégrer le bâtiment situé 1 place Berrioz - de retirer les prestations P2 des chaudières murales situées dans les logements communaux - d intégrer les chaudières du logement rue des trois sœurs Fogt et du logement 91 boulevard Drion en prestation P3 - d intégrer le poste P1 de l annexe de l école Schmidt - Les prestations du marché de base se décomposent comme suit : Le poste P1 : ,86 H.T. - Le poste P2 : ,85 H.T. - Le poste P3 : ,31 H.T. - Le poste P9 : H.T. - Soit un total de : ,02 H.T. L avenant n 1 impacte de 968,54 H.T. / an- Le marché suivant l avenant n 1 passe donc de ,02 H.T à ,56 H.T. Monsieur le Maire sollicite de l assemblée délibérante l autorisation de signer l avenant n 1 et tout document s y rapportant. Monsieur Lemoine : «Le 91 boulevard Drion correspond à quel logement?» Monsieur le Maire : «Il s agit du logement situé avant le logement de Mme S, que nous avons acquis dans l hypothèse d agrandir le carrefour Chantreau-Léo Lagrange-Drion.» E. SERVICE ENFANCE ET VIE SCOLAIRE 1. LIEU D ACCUEIL ENFANTS/PARENTS : CONVENTION DE FINANCEMENT DU RÉSEAU D ÉCOUTE, D APPUI ET D ACCOMPAGNEMENT DES PARENTS Dans le cadre du fonctionnement du Lieu d Accueil Enfants-Parents, une demande de subvention a été déposée auprès du Réseau d Ecoute, d Appui et d Accompagnement des Parents qui a retenu notre projet et alloué une 8

9 subvention de 1 000,00. A ce sujet, il y a lieu de signer une convention qui précise les modalités d intervention et de versement de la subvention. Monsieur le Maire sollicite de l assemblée l autorisation de signer la convention REAAP. Madame Morelle : «Je voudrais demander à Madame Hénocq si elle peut nous dire en quoi consiste ce projet.» Madame Hénocq : «Les réseaux d Ecoute, d Accompagnement et d Appui des Parents ont un champ d intervention généraliste de prévention et d appui qui concerne les parents d enfants jusqu à 18 ans. Les actions mises en réseau visent à conforter, à travers le dialogue et l échange, les compétences des parents notamment aux périodes charnières du développement des enfants quand l exercice de la parentalité peut être mis à l épreuve.» Madame Morelle : «Donc en la présence de psychologue. Merci Madame.» 2. ESPACE JEUNES FIXATION DES PARTICIPATIONS FAMILIALES Suite à la modification du calendrier des vacances scolaires, il y a lieu de procéder au changement de la participation familiale de l Espace Jeunes pour l année 2012 comme suit : La semaine de chaque vacance scolaire Quotient familial inférieur ou égal à ,28 Quotient familial supérieur à ,30 Non contribuables à Aniche 18,36 Il est rappelé que les tarifs sont dégressifs en fonction des ressources des familles comme prévue dans la convention de financement avec la Caisse d Allocations Familiales du Nord. Monsieur le Maire sollicite de l assemblée la mise en place de ces tarifs et propose d autoriser le remboursement éventuel de la participation des enfants qui n auraient pas pu fréquenter l Espace Jeunes pendant la période considérée pour des raisons médicales, sur présentation d un justificatif (certificat médical ou bulletin d hospitalisation). Madame Hénocq : «Il s agit de mettre en adéquation le tarif avec la modification du calendrier de l Education Nationale qui passe les vacances de Toussaint à 2 semaines au lieu de 10 jours.» 3. ACCUEIL 11/13 ANS FIXATION DES PARTICIPATIONS FAMILIALES Suite à la modification du calendrier des vacances scolaires, il y a lieu de procéder au changement de la participation familiale de l accueil de loisirs 11/13 ans pour l année 2012 comme suit : La semaine de chaque vacance scolaire Quotient familial inférieur ou égal à ,28 Quotient familial supérieur à ,30 Non contribuables à Aniche 18,36 9

10 Il est rappelé que les tarifs sont dégressifs en fonction des ressources des familles comme prévue dans la convention de financement avec la Caisse d Allocations Familiales du Nord. Monsieur le Maire sollicite de l assemblée la mise en place de ces tarifs et propose d autoriser le remboursement éventuel de la participation des enfants qui n auraient pas pu fréquenter l accueil de loisirs 11/13 ans pendant la période considérée pour des raisons médicales, sur présentation d un justificatif (certificat médical ou bulletin d hospitalisation). F. SERVICE DES SPORTS Monsieur Tack : «Il s agit d une reconduction des conventions qui fixent les participations à 13 de l heure. Il n y a pas eu de modification sur les tarifications car on ne souhaite pas handicaper les établissements scolaires.» 1. CONVENTION D OCCUPATION DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS PAR LE COLLÈGE THÉODORE-MONOD Monsieur le Maire propose à l assemblée de renouveler la convention avec le Conseil Général fixant les conditions d utilisation des équipements sportifs et la participation due par le collège Théodore-Monod pour l année scolaire 2012/2013. Il précise que l occupation des installations sera facturée 13,00 euros de l heure. Monsieur le Maire sollicite de l assemblée l autorisation de signer la convention. 2. CONVENTION D OCCUPATION DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS PAR LE COLLÈGE SAINT-JOSEPH Monsieur le Maire propose à l assemblée de renouveler la convention avec le Conseil Général fixant les conditions d utilisation des équipements sportifs et la participation due par le collège Saint-Joseph pour l année scolaire 2012/2013. Il précise que l occupation des installations sera facturée 13,00 euros de l heure. Monsieur le Maire sollicite de l assemblée l autorisation de signer la convention. 3. CONVENTION D UTILISATION DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS PAR LE LYCÉE PROFESSIONNEL P.J LAURENT Monsieur, le Maire propose à l assemblée de renouveler la convention d utilisation des équipements sportifs municipaux et la participation due par le lycée professionnel P. J. Laurent pour l année scolaire 2012/2013. Il précise que l heure d utilisation sera facturée 13,00. Monsieur le Maire sollicite de l assemblée l autorisation de signer la convention. 10

11 4. CONVENTION D UTILISATION DE LA PISCINE PAR L INSTITUT MÉDICO-ÉDUCATIF D EMERCHICOURT Monsieur le Maire propose à l assemblée de renouveler la convention avec l Institut Médico-Educatif d Emerchicourt, fixant les conditions d utilisation de la piscine municipale, pour l année scolaire 2012/2013. Monsieur le Maire sollicite de l assemblée l autorisation de signer la convention. 5. CONVENTION POUR L ORGANISATION DES ACTIVITÉS SPORTIVES AVEC L ÉDUCATION NATIONALE Monsieur le Maire propose à l assemblée de renouveler la convention avec l Education Nationale concernant l organisation des activités sportives dans les écoles primaires et maternelles de la commune et la mise à disposition des éducateurs sportifs. Monsieur le Maire sollicite de l assemblée l autorisation de signer la convention. Monsieur Tack : «Ce sont nos éducateurs qui sont mis à disposition de l Education Nationale car on cherche toujours à privilégier la pratique des sports, quel que soit l endroit, quelles que soient les personnes et on continue à mettre en place le même dispositif partout.» 6. MISE A DISPOSITION DU MUR D ESCALADE Monsieur le Maire expose à l assemblée que la collectivité est régulièrement sollicitée par des associations ou communes extérieures, pour l utilisation du mur d escalade, situé à la salle de sports Pierre de Coubertin. Dans la mesure où les groupes accueillis sont encadrés par du personnel qualifié, Monsieur le Maire propose de fixer la participation financière de l utilisation du mur d escalade à 13,00 la séance d une heure trente. III - QUESTION SUPPLEMENTAIRE 1. TAXE SUR LA CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE Par délibération du 23 septembre 2011, le conseil municipal a adopté le principe de la taxe sur la consommation finale d électricité en fixant le coefficient multiplicateur à 5. Le coefficient multiplicateur permettant de moduler les tarifs de référence, doit être voté par l assemblée délibérante de la collectivité avant le 1 er octobre de chaque année pour une prise d effet au 1 er janvier de l année suivante. Le coefficient multiplicateur est encadré par un minimum et un maximum. Pour 2013, l arrêté du 3 août 2012 actualise les limites supérieures des coefficients multiplicateurs des taxes locales sur la consommation finale d'électricité qui peuvent être comprises entre 0 et 8,28. Monsieur le Maire propose à l assemblée de fixer le coefficient à 6 pour une prise d effet au 1 er janvier

12 Monsieur le Maire : «Je signale en passant que sur l ensemble du département du Nord, 97% des communes l ont fixé à 8,12. Nous, nous avions unanimement fait le choix d y aller progressivement. Si vous le souhaitez, vous pourrez consulter la liste de toutes les communes du département et vous verrez que nous faisons partie des 3% des communes qui n appliquent pas le taux maximal.» Monsieur Chantreau : «Un coefficient à 5 apportera de recettes budgétaires en Un coefficient à 6 porterait la recette à , pour un coefficient à 7 et pour un coefficient à 8.» Monsieur le Maire : «Je respecte le choix qui a été le nôtre lorsqu on a instauré cette taxe qui a été de fixer une progressivité lente de ce coefficient, sachant qu on se prive de rentrées de recettes. Je vous remercie d avoir accepté l inscription de cette question supplémentaire.» Monsieur Chantreau : «Nous évoquerons le taux de la taxe d aménagement qui doit être voté avant le 31 octobre lors de la prochaine commission des finances.» IV - DÉCISIONS PRISES EN VERTU DE L ARTICLE L DU CODE GÉNÉRAL DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Le 29 juin 2012 : Au vu du résultat de la consultation lancée selon la procédure adaptée, décision de confier le marché de travaux de peinture routière à la société SIGN PLUS à Liévin pour un montant de 6 558,29 euros TTC. Le 29 juin 2012 : Au vu du résultat de la consultation lancée selon la procédure adaptée, décision de confier le marché de travaux de voirie à la société SMINERF à Fresnes sur Escaut. Les travaux s élèvent à ,14 euros TTC, décomposés comme suit : - trottoirs rue de la gare Sainte-Hyacinthe : ,57 TTC - trottoirs rue du Général Delestraint : 4 223,86 TTC - Voie d accès desserte école Basuyaux : ,11 TTC Le 2 juillet 2012 : signature de la convention relatif au dispositif «Passeurs d images» avec l association Hors Cadre pour la mise en œuvre d une politique de réduction tarifaire au cinéma Jacques-Tati du 15 au 31 juillet Le 4 juillet 2012 : Au vu du résultat de la consultation lancée selon la procédure adaptée, décision de confier le marché de travaux d entretien et de réparation des toitures, gouttières et chêneaux à l entreprise ABC Couverture à Flers en Escrebieux. Le montant total du marché est fixé à ,79 euros TTC. Le 9 juillet 2012 : Décision de signer une convention d accueil d un groupe d adolescents de l espace jeune à Petit Fort Philippe avec l association CAP LOISIRS du 23 au 25 juillet Le coût du séjour est fixé à euros. Le 9 juillet 2012 : Au vu du résultat de la consultation lancée selon la procédure adaptée, décision de confier le marché de transports «Accueils de loisirs» à la société Dupas-Lebeda à Féchain pour un montant total de euros TTC (navettes de ramassage, sorties et transferts mini-séjours). Le 26 juillet 2012 : Au vu du résultat de la consultation lancée selon la procédure adaptée, décision d attribuer le marché de travaux d électricité dans divers bâtiments communaux à l entreprise «Marcel Elec» à Aniche. Le montant total du marché est fixé à ,37 euros TTC décomposé comme suit : 5 529,11 euros TTC pour la mise en conformité électrique de la salle de musculation au CACSA et ,26 euros TTC pour la mise en conformité de l armoire TGBT du gymnase Léo-Lagrange. Le 27 juillet 2012 : Au vu du résultat de la consultation lancée selon la procédure adaptée, décision de confier le marché de travaux de menuiserie dans divers bâtiments communaux à l entreprise Boubay à Esnes. Le montant total du marché s élève à ,44 euros TTC. Le 10 août 2012 : Au vu du résultat de la consultation lancée selon la procédure adaptée, décision de confier le marché de numérisation de l Idéal Cinéma à la société TACC KINOTON à Saint-Ouen. Le montant du marché s élève à la somme de ,76 euros TTC (marché de base + option 2 3D active et option 3 librairie). Le 10 août 2012 : Au vu du résultat de la consultation lancée selon la procédure adaptée, décision de confier le marché de travaux de rénovation de l Idéal Cinéma : 12

13 Lot n 1 : dépose, remplacement et repose des fauteuils neufs - à la société KESLO à Lons le Saunier pour un montant de ,83 euros TTC. Lot n 2 : dépose et remplacement de la moquette à la société Art Décor Création à Aulnoy les Valenciennes pour un montant de ,34 euros TTC. Lot n 3 : pose de tissu mural à la société Sambre Avesnois Entretien à Bachant, pour un montant de euros TTC. Le 13 août 2012 : Décision de déléguer au Syndicat Mixte des Transports du Douaisis le droit de préemption de la commune pour les parcelles cadastrées AD 167 et 168 situées 3 et 5 rue Delforge. Le 16 août 2012 : Décision d encaisser un chèque d un montant de 60,29 euros transmis par la SMACL en règlement de la dégradation d une poubelle de ville et d un panneau zone 30. Le 27 août 2012 : Décision d encaisser un chèque d un montant de euros transmis par la SMACL en règlement de la franchise relative à la dégradation d une poubelle de ville et d un panneau zone 30. Le 7 septembre 2012 : Décision de mettre à disposition du CEMEA les locaux de l école François-Wartel afin d y effectuer des formations BAFA, moyennant un montant de 90 euros TTC par jour d occupation. Les dates de formation sont fixées du 29 octobre au 3 novembre 2012 du 22 au 30 décembre 2012 du 25 février au 2 mars 2013 et du 13 au 20 avril Le 07 septembre 2012 : Décision de signer un contrat de maintenance pour l ascenseur de l Hôtel de Ville avec la société Thyssen Krupp Ascenseurs ZI la Pilâterie Marcq en Baroeul. Le contrat est signé pour une période de 3 ans à compter du 1 er janvier 2013, pour un montant annuel de 1 518,27 HT. Le 07 septembre 2012 : Décision de signer un contrat de maintenance pour l ascenseur de l école François-Wartel avec la société Thyssen Krupp Ascenseurs ZI la Pilâterie Marcq en Baroeul. Le contrat est signé pour une période de 3 ans à compter du 1 er janvier 2013, pour un montant annuel de 1 438,38 HT. Le 12 septembre 2012 : Convention ANRU - décision de signer une convention d honoraires de maîtrise d œuvre pour l aménagement du pôle détente-loisirs avec le cabinet TESSON. Le montant de la prestation est fixé à HT soit TTC. Elle comprend les missions avant-projet, étude de projet, assistance pour la passation des contrats de travaux, contrôle des études d exécution, direction de l exécution des contrats de travaux et assistance aux opérations de réception. Le 14 septembre 2012 : Décision de confier la maintenance du site internet de la ville d Aniche à la société 357 DEGREES WEST à Bouvignies. Le contrat est conclu pour une durée de 3 ans à compter du 14 septembre Le montant de la prestation est fixé à 740 HT la première année et 780 HT les années suivantes. Le 14 septembre 2012 : Dans le cadre du Thé Dansant organisé lors de la semaine Bleue, décision de signer un contrat avec M. Freddy Stal, animateur musical, pour un montant de 650 net. L ordre du jour étant épuisé, Monsieur le Maire lève la séance à 19 heures et invite les conseillers à signer le registre des délibérations. 13

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 1 er décembre 2006 s est

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014 COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014 Présents : M. d ANGLADE / M. RABANIER / M. DION / M. BARATTINI / Mme PEREZ- ZIJLMANS /M. OUDENOT / Mme DUVAL / Mme DORET / M. ROUSSEAU / M.

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

Le financement des travaux sur les réseaux par les fonds de concours

Le financement des travaux sur les réseaux par les fonds de concours Le financement des travaux sur les réseaux par les fonds de concours Matinale Fonds de Concours 4 février 2015 PAGE 1 3.3 INTERVENANTS M. Philippe LAGALLE Vice-président du SDEC ENERGIE M. Marc LEVILLY

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 01 mars 2014

CONSEIL MUNICIPAL du 01 mars 2014 CONSEIL MUNICIPAL du 01 mars 2014 Le premier mars deux mille quatorze, à neuf heures trente, le Conseil Municipal légalement convoqué, s est réuni à la Mairie en séance publique sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE

DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE Preuve de son engagement dans la réduction des gaz à effet de serre, la Ville de Thionville a mis en place des mesures incitatives pour la rénovation thermique,

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION ISOLATION

DEMANDE DE SUBVENTION ISOLATION DEMANDE DE SUBVENTION ISOLATION Preuve de son engagement dans la réduction des gaz à effet de serre, la Ville de Thionville a mis en place des mesures incitatives pour la rénovation thermique, les économies

Plus en détail

Sous la présidence de M. Roland SALLERIN, Maire. Secrétaire de séance : Monsieur Alain BISVAL.

Sous la présidence de M. Roland SALLERIN, Maire. Secrétaire de séance : Monsieur Alain BISVAL. RÉPUBLIQUE FRANCAISE DÉPARTEMENT DE LA MOSELLE COMMUNE de SAINT-HUBERT PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU 12 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le douze avril à vingt heures, les membres du Conseil Municipal

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

Ville de Cerny Essonne

Ville de Cerny Essonne Ville de Cerny Essonne Procès-verbal du Conseil Municipal Séance du 23 mars 2006 L an deux mille six le 23 mars à 20 h 30, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au lieu ordinaire de ses

Plus en détail

SEANCE DU 10 avril 2015

SEANCE DU 10 avril 2015 SEANCE DU 10 avril 2015 Le Conseil Municipal de Berneuil en Bray dûment convoqué le 03 avril 2015 s est réuni en séance ordinaire le vendredi 10 avril 2015 à vingt heures trente sous la Présidence de Monsieur

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 L an deux mille cinq, le jeudi 15 décembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 9 décembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLI CACHETE

VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLI CACHETE VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLI CACHETE D une propriété appartenant à la ville de Vauréal située : 28 RUE DES LONGUES TERRES 95 490 VAUREAL AVIS D APPEL A CANDIDATURE I. OBJET La commune de Vauréal (95

Plus en détail

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2)

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2) 2013-01-9/1 (1) AVENANT N 2 LOT 1 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE PREVOSTO DEMOLITION MUR ELARGISSEMENT BAIE-PORTE LOCAL ARCHIVES MASSIF PORTE-DRAPEAU Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 26 novembre 2012 L an deux mil douze, le vingt-six novembre à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal de la commune de Vasselin, légalement

Plus en détail

LA MEMOIRE DE BORDEAUX - PROJET DE BUDGET 2013 -

LA MEMOIRE DE BORDEAUX - PROJET DE BUDGET 2013 - LA MEMOIRE DE BORDEAUX - PROJET DE BUDGET 2013 - DEPENSES RECETTES Comptes nature prévision 2012 prévisions 2013 Comptes nature prévision 2012 prévisions 2013 2183000 investissement 7010000 ventes et publications

Plus en détail

CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012

CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012 POLE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RAYONNEMENT METROPOLITAIN DIRECTION ENTREPRISES ET ATTRACTIVITES SERVICE ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012 Entre : L Association Atelier Remuménage

Plus en détail

COMPTE RENDU Conseil Municipal Du 11 Octobre 2010 à 18 heures

COMPTE RENDU Conseil Municipal Du 11 Octobre 2010 à 18 heures COMPTE RENDU Conseil Municipal Du Octobre 200 à 8 heures Présents : DURAND, SALTET, PATRINOS, GRELLIER, THION, CRISTIANI, ABRIC, BLANC, MARTIN, ISZEZUK Absents excuses : CABRILLAC (procuration à SALTET),

Plus en détail

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée :

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée : Etaient présents : Mme BELLOCQ Chantal BERGES Isabelle CANDAU Valérie CLAVIER Hélène LAHOURATATE Nicole MOURTEROT Josiane MM AUSSANT Claude CARRIORBE Arnaud CASAUBON Jean-Paul 6 ESQUER Philippe - HARCAUT

Plus en détail

2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature.

2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature. Direction des Finances Direction de l Urbanisme 2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature. PROJET DE DÉLIBÉRATION

Plus en détail

REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014

REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014 REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014 L an deux mil quatorze, le dix-huit mars à dix-huit trente le Conseil Municipal de COUHE (Vienne), appelé à siéger régulièrement par l envoi d une convocation

Plus en détail

SEANCE DU 26 MARS 2009

SEANCE DU 26 MARS 2009 SEANCE DU 26 MARS 2009 Le vingt six mars deux mil neuf, à dix huit heures trente minutes, les Membres du Conseil Municipal, légalement convoqués se sont réunis en séance publique à la Mairie sous la présidence

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

Arrondissement de PRIVAS MAIRIE DE SAINT-JUST D ARDECHE (07700) CONSEIL MUNICIPAL MENTION DE LA CONVOCATION AU REGISTRE DES DELIBERATIONS

Arrondissement de PRIVAS MAIRIE DE SAINT-JUST D ARDECHE (07700) CONSEIL MUNICIPAL MENTION DE LA CONVOCATION AU REGISTRE DES DELIBERATIONS République Française Arrondissement de PRIVAS MAIRIE DE SAINT-JUST D ARDECHE (07700) CONSEIL MUNICIPAL Département de l Ardèche MENTION DE LA CONVOCATION AU REGISTRE DES DELIBERATIONS Convocation du 20

Plus en détail

*************** Recettes d investissement

*************** Recettes d investissement Mairie de Cauffry 123 Route de Mouy 60290 CAUFFRY DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL du 26 Novembre 2012 N 2012 4 L an deux mil douze, le vingt-six novembre, à dix-huit heures trente, les membres du Conseil

Plus en détail

CONVENTION AVEC LE BÉNÉFICIAIRE CONVENTION N 08/RPC-LG-PF-00

CONVENTION AVEC LE BÉNÉFICIAIRE CONVENTION N 08/RPC-LG-PF-00 MISE EN ŒUVRE D UN DISPOSITIF REGIONAL D AIDE AU PORTAGE FONCIER ET IMMOBILIER DESTINÉ À DES OPERATIONS DE LOGEMENT SOCIAL EN POITOU-CHARENTES CONVENTION AVEC LE BÉNÉFICIAIRE CONVENTION N 08/RPC-LG-PF-00

Plus en détail

Procès-verbal des délibérations du Conseil Municipal

Procès-verbal des délibérations du Conseil Municipal République Française Région Alsace Département du Bas-Rhin Arrondissement de Saverne COMMUNE de SCHILLERSDORF 16, rue du Pasteur Schroeder 67340 SCHILLERSDORF Procès-verbal des délibérations du Conseil

Plus en détail

VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS

VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS OBJET : Exercice des compétences déléguées Séance du 25 février 2009 Rapporteur : M. LE MAIRE EXPOSE DES MOTIFS

Plus en détail

Séance du Vendredi 10 avril 2015

Séance du Vendredi 10 avril 2015 Synthèse des affaires soumises à délibération du Conseil Municipal en application de l'article L 2121-12 du code général des collectivités territoriales Séance du Vendredi 10 avril 2015 20h00 Question

Plus en détail

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de Réunion publique du 12 Juillet 2013 Dossier Assainissement collectif de La fin de la réunion du 30-11-12 La décision finale? Après les résultats des études économiques, l analyse des avantages et inconvénients

Plus en détail

SEANCE DU 26 NOVEMBRE 2014

SEANCE DU 26 NOVEMBRE 2014 SEANCE DU 26 NOVEMBRE 2014 Le vingt-six novembre deux mille quatorze, à vingt heures trente, le Conseil Municipal de la Commune de NANDAX, dûment convoqué, s est réuni à la Mairie, salle des réunions,

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 avril 2015

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 avril 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 avril 2015 Monsieur le Maire remercie Monsieur MOISSON, Percepteur à Montluel et Trésorier de la commune, pour sa présence à cette séance du conseil. Monsieur le

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 04 FEVRIER 2015

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 04 FEVRIER 2015 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 04 FEVRIER 2015 Séance du Conseil Municipal du : 04 février 2015 Le Conseil Municipal de la commune de Trausse Minervois, légalement convoqué, s est rassemblé

Plus en détail

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ;

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE BOURGOGNE SEANCE du 8 juillet 2008 AVIS n 08.CB.08 COMMUNE d ARGILLY Budget principal, budget annexe de la section d ANTILLY (Département de la Côte-d'Or) BUDGET PRIMITIF

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE BEAUGENCY PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE BEAUGENCY PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE BEAUGENCY PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE L an deux mil treize, le 18 septembre à 20 heures, le Conseil Communautaire de la Communauté de Communes

Plus en détail

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM Budget Primitif 2014 Conseil Municipal du 18 décembre 2013 Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM «Actes» budgétaires Mandat 2008-2014 La préparation budgétaire 2014 clôture l exercice pluriannuel 2008 Début

Plus en détail

I APPROBATION DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUILLET 2012

I APPROBATION DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUILLET 2012 COMMUNE DE PÉRONNAS 2012/9 CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal de la Commune de PÉRONNAS s est tenu le mardi 4 septembre 2012 sous la présidence de Monsieur Christian CHANEL, Maire. I APPROBATION DU

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 3 A-1-04 N 117 du 23 JUILLET 2004 TVA. CHAMP D APPLICATION. TAUX. SYSTEMES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. RACCORDEMENT AUX SYSTEMES D ASSAINISSEMENT

Plus en détail

APPROBATION DU COMPTE ADMINISTRATIF 2006

APPROBATION DU COMPTE ADMINISTRATIF 2006 APPROBATION DU COMPTE ADMINISTRATIF 2006 Délibération n 2007.05 Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment ses articles L.1612-12, L.2121-14, L.2121-31, L.2122-21, L.2343-1 et 2, Siégeant

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014 Communauté de Communes Le village 04290 SALIGNAC Tél. 04.92.34.46.75 Fax. 04.92.32.69.86 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014 Étaient présents : Pour

Plus en détail

PROCÈS VERBAL DE LA RÉUNION DE BUREAU. DU 24 août 2010

PROCÈS VERBAL DE LA RÉUNION DE BUREAU. DU 24 août 2010 - 1 - PROCÈS VERBAL DE LA RÉUNION DE BUREAU DU 24 août 2010 L an deux mille dix, le 24 août Le Bureau de la Communauté de Communes étant assemblé en session ordinaire, au lieu de ses séances, après convocation

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 17 SEPTEMBRE 2012 PROCES-VERBAL DE LA SEANCE

CONSEIL MUNICIPAL DU 17 SEPTEMBRE 2012 PROCES-VERBAL DE LA SEANCE Département de Meurthe et Moselle ---------- Arrondissement de Toul ---------- Canton de Domèvre en Haye -------- 8, rue de la Mairie 54385 TREMBLECOURT Tél/Fax : 03.83.23.17.28 -- CONSEIL MUNICIPAL DU

Plus en détail

ASSAINISSEMENT COLLECTIF

ASSAINISSEMENT COLLECTIF Eaux Pluviales Eau Potable Assainissement ASSAINISSEMENT COLLECTIF Milieux Aquatiques Protection contre les Inondations SUBVENTIONS DE L AGENCE DE L EAU LOIRE BRETAGNE POUR MISE EN CONFORMITÉ DES BRANCHEMENTS

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 DECEMBRE 2008

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 DECEMBRE 2008 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 DECEMBRE 2008 L an deux mille huit, le jeudi 11 décembre 2008 à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 5 décembre 2008, s est réuni en ses

Plus en détail

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0005. relative à l attribution d une subvention du Département à l association Progecat

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0005. relative à l attribution d une subvention du Département à l association Progecat Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0005 relative à l attribution d une subvention du Département à l association Progecat ENTRE Le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, BP 319, 86008 Poitiers Cedex,

Plus en détail

EXCUSES : Mlle KHACEF Mmes DI MATTEO HENROT MM BRIGIDI BARCELLA

EXCUSES : Mlle KHACEF Mmes DI MATTEO HENROT MM BRIGIDI BARCELLA PRESENTS : MM DE CARLI - MARINI TOUDMA BERNARD LOT FERRARI BUTTAY CHEMINI BOVA FEITE LEPEZEL KABA - MAAZI Mmes BESSICH ABRAM MIRANDOLA CRESTANI GIANNINI DA COSTA KANE DI PELINO LECLERC BRIGIDI-GODEY EXCUSES

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010.

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 Le Conseil Municipal s est réuni à la Mairie le mercredi 24 mars deux mil dix sous la présidence de Monsieur Gilles SALAÜN, Maire. Présents

Plus en détail

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES Délibération n 2010.01 Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l'article L. 2312-1 faisant obligation aux communes de 3.500 habitants et plus de

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2014

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2014 Lizy-sur-Ourcq, le 20 Février 2014 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2014 L an deux mille quatorze, le dix-huit février à vingt heures. Le conseil municipal, légalement convoqué, s est réuni

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Communauté de Communes de la Région d Audruicq DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Une subvention n est jamais attribuée spontanément : il appartient donc à l association d en faire la demande sur présentation

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

3- DECISION MODIFICATIVE N 4 DU BUDGET PRINCIPAL 2014 (délibération n 2015-02)

3- DECISION MODIFICATIVE N 4 DU BUDGET PRINCIPAL 2014 (délibération n 2015-02) RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PÉAULT Compte- rendu du 20 janvier 2015 Date de la convocation : 15 janvier 2015. PRÉSENTS : Mme Lisiane Moreau, M. Gérard Commarieu, Mme Roselyne Le Du, MM. Thibaud Renaudeau,

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 MARS 2010

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 MARS 2010 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 MARS 2010 L an deux mil dix, le 23 mars à 20 h 00, Le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni en séance publique sous la présidence de Monsieur Gérald

Plus en détail

COMPTE RENDU Du Conseil de la Communauté de Communes du Pays d Issoudun Séance du 25 juin 2011

COMPTE RENDU Du Conseil de la Communauté de Communes du Pays d Issoudun Séance du 25 juin 2011 COMPTE RENDU Du Conseil de la Communauté de Communes du Pays d Issoudun Séance du 25 juin 2011 L'an deux mille onze, le 25 juin, le Conseil de la Communauté de Communes du Pays d'issoudun régulièrement

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Etaient présents : Mme Alexandre, Mr Carlotti, Mr Champagnat, Mr Guinaudeau, Mme Janssen, Mr Joubert, Mme Pascal-Baujoin, Mme Picault, Mr Pidancier,

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 L an deux mille six, le jeudi 23 novembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 17 novembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

Le Edition Fév. 2013

Le Edition Fév. 2013 Le Edition Fév. 2013 Sommaire Général I. La Copropriété p. 3 II. Les organes de la copropriété p. 4-5 a) Le syndicat des copropriétaires b) Le Conseil Syndical c) Le Syndic III. Les charges de copropriété

Plus en détail

Qu est-ce que la copropriété?

Qu est-ce que la copropriété? Qu est-ce que la copropriété? 2 On parle de copropriété dès qu il y a au moins 2 propriétaires dans le même immeuble. Le copropriétaire est propriétaire d un ou de plusieurs lots privatifs (par exemple

Plus en détail

AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE-

AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE- AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE- ENTRE Le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, BP 319, 86008 POITIERS Cedex, représenté par le Président du Conseil Général, Monsieur..,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 13 Avril 2012. COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales)

CONSEIL MUNICIPAL du 13 Avril 2012. COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Rognes, le 18 avril 2012 COMMUNE DE ROGNES CONSEIL MUNICIPAL du 13 Avril 2012 COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) Etaient présents

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH ENTRE LES SOUSSIGNES La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), 19 rue Georges Braque

Plus en détail

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité.

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité. SEANCE du 31 JANVIER 2014 Nombre de membres : en exercice : 11 L an deux mille quatorze, présents : 10 le 31 janvier à 20 heures 30, votants : 10 le conseil municipal de la commune de LOUPIAC, dûment convoqué,

Plus en détail

SEANCE DU 22 JANVIER 2014

SEANCE DU 22 JANVIER 2014 SEANCE DU 22 JANVIER 2014 L an deux mille quatorze, le vingt-deux janvier, à vingt heures trente, le Conseil Municipal de la Commune de NOHANENT dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire, à la

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT VALANT CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

ACTE D ENGAGEMENT VALANT CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES MARCHE PASSE SELON LA PROCÉDURE ADAPTEE ACQUISITION LICENCES ORACLE ET MAINTENANCE ASSOCIEE Communauté d Agglomération AMIENS METROPOLE Pôle Modernisation de l Administration HOTEL DE VILLE BP 2720 80027

Plus en détail

Conseil Municipal du 29 novembre 2011 DÉLIBÉRATIONS

Conseil Municipal du 29 novembre 2011 DÉLIBÉRATIONS Conseil Municipal du 29 novembre 2011 DÉLIBÉRATIONS N d'ordre Objet 1 Travaux appartement au 1 er étage de la Mairie Remplacement chauffe eau salle de bain 2 Conseil Général des Yvelines Programme triennal

Plus en détail

OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2

OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2 CONSEIL MUNICIPAL 22 DECEMBRE 2006 OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2 Monsieur AUMON, Premier Maire-Adjoint chargé des Finances et des Affaires Générales, expose : Conformément

Plus en détail

Cindy FERREIRA-SOUCHARD, secrétaire de mairie assiste au conseil municipal.

Cindy FERREIRA-SOUCHARD, secrétaire de mairie assiste au conseil municipal. CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Novembre 2015 Ordre du jour : Approbation du dernier compte-rendu Tableaux des élections régionales Bons d achat CNAS (remboursement) Repas communal Paiement personnes extérieurs

Plus en détail

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES Conseillers élus : 19 Conseillers en fonction : 19 Conseillers présents : 17 Date de convocation : 6 février 2015 Extrait du procès-verbal

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 12 SEPTEMBRE 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 12 SEPTEMBRE 2014 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 12 SEPTEMBRE 2014 L an deux mil quatorze, le douze du mois de septembre à dix-neuf heures trente, le conseil municipal de la commune d Olloix, dûment convoqué, s est réuni

Plus en détail

DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU JEUDI 29 MARS 2012

DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU JEUDI 29 MARS 2012 DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU JEUDI 29 MARS 2012 Au cours de la séance, il est retiré de l ordre du jour le projet de délibération n 6 par l assemblée délibérante, à savoir : - FINANCES LOCALES

Plus en détail

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0006

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0006 Annexe 3 Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0006 relative à l attribution d une subvention du Département à la Congrégation «La Province de France des Sœurs des Sacrés Cœurs et de l Adoration» ENTRE Le Département

Plus en détail

EXCUSES : MM BRIGIDI TOUDMA BOVA Mmes PIERRE DI MATTEO BESSICH - MIRANDOLA

EXCUSES : MM BRIGIDI TOUDMA BOVA Mmes PIERRE DI MATTEO BESSICH - MIRANDOLA PRESENTS : MM DE CARLI MAAZI KABA LEPEZEL FEITE CHEMINI BUTTAY FERRARI BERNARD LOT MARINI BARCELLA (A partir de la question N 8) Mmes BRIGIDI-GODEY LECLERC DI PELINO KANE HENROT - KHACEF BOUSSERA DA COSTA

Plus en détail

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 avril 2013 MAIRIE DE POIGNY L an deux mille treize, le dix avril à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni à la

Plus en détail

1 Délégation du Conseil au Maire :

1 Délégation du Conseil au Maire : CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 11 AVRIL 2014 1 Délégation du Conseil au Maire : Madame le Maire expose que l article L. 2122-22 du Code général des collectivités territoriales donne au Conseil municipal la

Plus en détail

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Département : Indre-et-Loire Arrondissement : CHINON Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Lignières de Touraine CONSEIL MUNICIPAL DU 19 AVRIL 2013 Par suite d'une convocation en date du 15

Plus en détail

PROCES VERBAL DE SEANCE CONSEIL MUNICIPAL DU 14 AVRIL 2015

PROCES VERBAL DE SEANCE CONSEIL MUNICIPAL DU 14 AVRIL 2015 République Française Département du Gard Commune de CORBES PROCES VERBAL DE SEANCE CONSEIL MUNICIPAL DU 14 AVRIL 2015 L an deux mille quinze le quatorze avril, le conseil municipal dument convoqué s est

Plus en détail

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Ordre du jour n 9 CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Cette charte est applicable à toutes les sorties et à tous les voyages scolaires facultatifs

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE Demande de subvention 2013 au titre de la répartition du produit des amendes de police Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal la

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CM DU 9 AVRIL 2015

COMPTE-RENDU DU CM DU 9 AVRIL 2015 COMPTE-RENDU DU CM DU 9 AVRIL 2015 Ouverture de la séance à 20h30 Etaient présents tous les conseillers en exercice à l exception de : Madame Dominique VARFOLOMEIEFF qui a donné procuration à Madame Marie-Claude

Plus en détail

REUNION DU 15 AVRIL 2009

REUNION DU 15 AVRIL 2009 REUNION DU 15 AVRIL 2009 L an deux mille neuf le quinze avril à 20 h 30, le Conseil Municipal dûment convoqué s est réuni en séance ordinaire à la mairie, sous la présidence de Monsieur Lionel CHOLLON,

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013 CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013 EN EXERCICE 14 Présents 11 Absents 03 Votants 12 Le seize octobre deux mille treize à vingt heures trente, le Conseil Communautaire de la Communauté de Commune

Plus en détail

CONVENTION DE VERSEMENT DE SUBVENTION (CODAH / BATIROC NORMANDIE / SCI JACATHOCHA / PLS FRANCE)

CONVENTION DE VERSEMENT DE SUBVENTION (CODAH / BATIROC NORMANDIE / SCI JACATHOCHA / PLS FRANCE) CONVENTION DE VERSEMENT DE SUBVENTION (CODAH / BATIROC NORMANDIE / SCI JACATHOCHA / PLS FRANCE) Entre les soussignés, La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), représentée par son Président, habilité

Plus en détail

COMPTE-RENDU du CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 14 Avril 2014

COMPTE-RENDU du CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 14 Avril 2014 COMPTE-RENDU du CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 14 Avril 2014 Etaient présents : PUISSAT L. GAUTHIER M. GOUTTENOIRE M. - TASSAN C. TEINTURIER A. BARAGATTI D. CARRIERE RIGARD-CERISON S. FOURCADE P. THOMAS M.

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation.

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation. Direction du Logement et de l Habitat 2014 DLH 1324 Réalisation 105, boulevard Poniatowski (12e) d un programme de 12 logements sociaux (6 PLA-I et 6 PLUS) par la RIVP. PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES

Plus en détail

COMMUNE DE GOLFECH COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 Juin 2014

COMMUNE DE GOLFECH COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 Juin 2014 COMMUNE DE GOLFECH COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le vingt juin, à dix-sept heures, le conseil municipal de la commune de Golfech, régulièrement

Plus en détail

Convention de financement de prise en charge de personnel AFAF Département de la Vienne / SNCF RESEAU

Convention de financement de prise en charge de personnel AFAF Département de la Vienne / SNCF RESEAU Avenant n 1 à la Convention n 2014-C-DGAD-DEA-028 portant sur la prise en charge de personnel dans le cadre de la préparation et de la mise en œuvre des opérations préalables d aménagement foncier liées

Plus en détail

Compte rendu du Conseil Municipal du 9 décembre 2009

Compte rendu du Conseil Municipal du 9 décembre 2009 MAIRIE DE BOURDEILLES Dordogne 24310 BOURDEILLES Tél. 05 53 03 73 13 Fax. 05 53 54 56 27 Compte rendu du Conseil Municipal du 9 décembre 2009 Etaient présents : MM. CHABREYROU O, DESPORT G, Mmes BLARDAT

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION D AIDE AU PROJET ANNEE 2012

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION D AIDE AU PROJET ANNEE 2012 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION D AIDE AU PROJET ANNEE 2012 Monsieur, Madame, Vous avez sollicité une subvention auprès de la Caisse d Allocations Familiales de Corse du Sud ; les renseignements que nous

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

RAPPORTN 13.19 CP DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEEDUCATION, SPORTET JEUNESSE. Direction : Unité Programmation des Collèges

RAPPORTN 13.19 CP DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEEDUCATION, SPORTET JEUNESSE. Direction : Unité Programmation des Collèges RAPPORTN 13.19 CP CONTRATDE PARTENARIAT PUBLIC PRIVE RELATIF A LA CONCEPTION, LE FINANCEMENT, LA REALISATION, LA MAINTENANCEET L'EXPLOITATION DU COLLEGEPOMPIDOUA COURBEVOIE DIRECTIONGENERALEDESSERVICES

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 9 MARS 2010

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 9 MARS 2010 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 9 MARS 2010 L'an deux mil dix, le NEUF MARS à 20 heures 30, Le conseil municipal de la Commune de Dolmayrac, dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire à la Mairie,

Plus en détail

Clôture du lotissement «Chanteloup» à ROUILLON

Clôture du lotissement «Chanteloup» à ROUILLON n 62 1 Clôture du lotissement «Chanteloup» à ROUILLON Protocole de clôture de concession d aménagement entre Le Mans Métropole et CENOVIA. PREAMBULE Par convention publique d aménagement notifiée le 17/07/1987

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015 Nombre de Conseillers L an deux mil quinze, le vingt-six mai, à 18 H 30, en exercice : 15 le Conseil municipal de la Commune de SAINT-BRICE, présents :

Plus en détail

RAPPORTN 13.650 CP DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEEDUCATION, SPORTET JEUNESSE. Direction : Unité Programmation des Collèges

RAPPORTN 13.650 CP DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEEDUCATION, SPORTET JEUNESSE. Direction : Unité Programmation des Collèges RAPPORTN 13.650 CP RAPPORTANNUEL CONTRATDE PARTENARIAT PUBLIC PRIVE RELATIF A LA CONCEPTION,LE FINANCEMENT, LA REALISATION, LA MAINTENANCE ET L'EXPLOITATION DU COLLEGEPOMPIDOUA COURBEVOIEEXERCICE 2012

Plus en détail

II.3. Apprentissage Action : Aides individuelles aux apprentis

II.3. Apprentissage Action : Aides individuelles aux apprentis II.3. Apprentissage Action : Aides individuelles aux apprentis OBJECTIFS Aider les apprentis et les jeunes assimilés aux apprentis suivant une formation dans les Centres de Formation d Apprentis (CFA)

Plus en détail

Financement des investissements. CR ÉDIT- BAIL IMMOBILIER Notre solution pour financer votre immobilier à usage professionnel

Financement des investissements. CR ÉDIT- BAIL IMMOBILIER Notre solution pour financer votre immobilier à usage professionnel entreprises Financement des investissements CR ÉDIT- BAIL IMMOBILIER Notre solution pour financer votre immobilier à usage professionnel Les caractéristiques du crédit-bail immobilier Le crédit-bail immobilier

Plus en détail

DELIBERATION relative aux bureaux d information touristique

DELIBERATION relative aux bureaux d information touristique République Française ASSEMBLEE SECRETARIAT GENERAL N 32 2005/APS Du 1 er décembre 2005 AMPLIATIONS HC 1 Com Del 1 Gouvernement 1 Congrès 1 APS 40 SGPS 2 Trésorier 1 Directions 11 JONC 1 DELIBERATION relative

Plus en détail