Sécuriser vos exportations au moyen du crédit documentaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sécuriser vos exportations au moyen du crédit documentaire"

Transcription

1 Parole d expert Sécuriser vos exportations au moyen du crédit documentaire Olivier VANDEN BORRE et Pascal PENNINCK ING Belgique - Trade Finance Dpt

2 Avec le soutien de :

3 Trade Finance Services au sein d ING Group Liège Créative Paiements documentaires Olivier Vanden Borre & Pascal Penninck 4 décembre 202

4 Agenda Risques en commerce extérieur Paiements simples et documentaires Remise documentaire Crédit documentaire Financement Des questions? Insurance - Banking - Asset Management 2

5 Risques en commerce extérieur Wholesale Banking Trade Finance Services 3

6 Acheteur Les risques Négociation Signature du contrat Vendeur Fabrication Risque de fabrication: résiliation,... Risque économique: variation des coûts... Risque technique: délais, conformité... non-livraison... Transport Risque de transport Paiement Risque de change Risque juridique Risque politique Risque commercial: non paiement

7 Acteurs L exportateur But: S assurer de la vente de la marchandise avant de démarrer une production Etre payé le plus vite possible au prix fixé et dans la bonne devise L importateur But: De recevoir la marchandise conforme à la commande et de la payer le plus tard possible Dans les délais fixés Wholesale Banking Trade Finance Services 5

8 Choix de la technique de paiement Le choix de la technique de paiement dépend: Des attentes / exigences des parties commerciales Du contrat commercial De la couverture des risques Géographique : Europe / hors Europe Acheteur Vendeur CONFIANCE? Wholesale Banking Trade Finance Services 6

9 Techniques de paiement sans documents Billets de banque, cartes, Paiement international Chèque Lettre de change promesse LCR (Lettre de change relevé) Riba (Ricevuta Bancaria, LCR italien ) Pagare (billet à ordre espagnol) Domiciliation Wholesale Banking Trade Finance Services 7

10 Techniques de paiement avec documents Documents nécessaires à l acheteur pour dédouaner la marchandise et / ou prouvant que le vendeur est en mesure de livrer la marchandise / respecter le contrat Par exemple Connaissement maritime B/L (titre de possession de la marchandise) Facture commerciale Certificat / police d assurance Liste de colisage / note de poids Certificat d inspection (émis par des tiers) Certificats: origine, qualité, quantité, analyse etc. En fonction de la nature des marchandises Wholesale Banking Trade Finance Services 8

11 Remise documentaire Wholesale Banking Trade Finance Services 9

12 Remise documentaire:schéma - mécanisme Vendeur Acheteur Paiement Banque documents documents Documents contre paiement ou acceptation Banque Wholesale Banking Trade Finance Services Paiement

13 Remise documentaire Conditions de remise des documents DOCUMENTS AGAINST PAYMENT (D/P) La banque de l acheteur remet les documents à son client uniquement contre paiement DOCUMENTS AGAINST ACCEPTANCE (D/A) La banque de l acheteur remet les documents à son client contre acceptation d une traite émise par le vendeur DOCUMENTS CONTRE ACCEPTATION ET AVAL Idem ci-dessus + aval de la banque du tiré Wholesale Banking Trade Finance Services

14 Remise documentaire Eléments constitutifs de la remise documentaire bordereau de remise lettre de change facture document de transport documents douaniers certificat d origine etc... Wholesale Banking Trade Finance Services

15 Remise documentaire risques risque de non-paiement Wholesale Banking Trade Finance Services (manque de provision, mauvaise foi) risque de refus des documents contrôle ou non de la marchandise (B/L,...) importance des incoterms aucun engagement de la part des banques risque politique Ê pays Ê banque

16 Particularités N a de sens que sur présentation de documents représentatifs - Autrement, l acheteur pourrait prendre possession de la marchandise sans la payer. Seul un Connaissement maritime (Bill of Lading) ou un Air Waybill à l ordre d une banque peut prémunir le vendeur de ce risque Moins cher qu un crédit documentaire, mais couverture moindre... Soumis aux Règles Uniformes relatives aux encaissements, ICC Pub. n 522 Wholesale Banking Trade Finance Services 4

17 Crédit documentaire Wholesale Banking Trade Finance Services 5

18 Définition Un crédit documentaire est un engagement de la banque émettrice, à la demande et conformément aux instructions du donneur d'ordre, d'effectuer un paiement en faveur du vendeur sur présentation de certains documents qui attestent de l'expédition des marchandises ou de l'exécution d'une prestation déterminée, et pour autant que tous les autres termes et conditions du crédit documentaire soient respectés. Cet engagement est distinct du contrat. Wholesale Banking Trade Finance Services 6

19 Schéma 7 Wholesale Banking Trade Finance Services 7

20 Schéma ACHETEUR VENDEUR 8 Négociations entre vendeur et acheteur Wholesale Banking Trade Finance Services 8

21 Schéma 2 ACHETEUR VENDEUR 9 2 Demande d ouverture du Crédit Documentaire Wholesale Banking Trade Finance Services 9

22 Schéma 3 2 ACHETEUR VENDEUR 20 3 Analyse du risque Wholesale Banking Trade Finance Services 20

23 Schéma 3 4 NOTIFICATRICE 2 ACHETEUR VENDEUR 2 4 Ouverture du Crédit Documentaire Wholesale Banking Trade Finance Services 2

24 Schéma 3 4 NOTIFICATRICE 5 2 ACHETEUR VENDEUR 22 5 Analyse du risque Wholesale Banking Trade Finance Services 22

25 Schéma 3 4 NOTIFICATRICE ACHETEUR VENDEUR 23 6 Notification, avec ou sans confirmation Wholesale Banking Trade Finance Services 23

26 Schéma 3 4 NOTIFICATRICE ACHETEUR VENDEUR Examen du Crédit Documentaire Wholesale Banking Trade Finance Services 24

27 Schéma 3 4 NOTIFICATRICE ACHETEUR VENDEUR Expédition des marchandises Wholesale Banking Trade Finance Services 25

28 Schéma 3 4 NOTIFICATRICE ACHETEUR VENDEUR Wholesale Banking Trade Finance Services 26 9 Présentation des documents

29 Schéma 4 NOTIFICATRICE ACHETEUR VENDEUR Contrôle des documents Wholesale Banking Trade Finance Services 27

30 Schéma 4 NOTIFICATRICE ACHETEUR VENDEUR Wholesale Banking Trade Finance Services 28 Paiement

31 Schéma 4 2 NOTIFICATRICE ACHETEUR VENDEUR Wholesale Banking Trade Finance Services 29 Envoi des documents

32 Schéma 4 2 NOTIFICATRICE ACHETEUR VENDEUR Contrôle des documents Wholesale Banking Trade Finance Services 30

33 Schéma 4 2 NOTIFICATRICE ACHETEUR VENDEUR Wholesale Banking Trade Finance Services 3 Paiement

34 Schéma 4 2 NOTIFICATRICE ACHETEUR VENDEUR Documents contre Wholesale Banking Trade Finance Services 32 6 paiement

35 Définition Un crédit documentaire est un engagement de la banque émettrice, à la 2 demande et conformément aux 3 instructions du 3 donneur d'ordre, 0 d'effectuer un paiement en faveur du vendeur 4 sur présentation de certains documents qui attestent de l'expédition des + marchandises ou de l'exécution d'une prestation 8 NOTIFICATRICE déterminée, et pour autant que tous les autres 6 termes et conditions du crédit documentaire soient ACHETEUR VENDEUR respectés. 7 Cet engagement est distinct du contrat Wholesale Banking Trade Finance Services 33

36 Schéma 3 2 ACHETEUR NOTIFICATRICE 9 VENDEUR Négociations 2. Demande d ouverture 3. Analyse du risque 4. Ouverture 5. Analyse du risque 6. Notification 7. Examen 8. Expédition 9. Présentations documents 0. Contrôle documents. Paiement 2. Envoi documents 3. Contrôle documents 4. Paiement 5. Documents contre 6. Paiement Wholesale Banking Trade Finance Services 34

37 Types de crédits documentaires. Notifié Confirmé - Garanti 2. A vue A terme 3. Honorer - Négociation 4. Remarques Wholesale Banking Trade Finance Services 35

38 . Notifié - Confirmé - Garanti Notifié: Sans engagement de paiement de la part de la banque notificatrice. Confirmé: Avec l'engagement de la banque notificatrice de payer sur présentation des documents conformes. La banque notificatrice confirme l'engagement de la banque émettrice. Plus de sûreté pour le bénéficiaire. Toujours d'ordre de la banque émettrice. Garanti: La banque notificatrice ajoute sa confirmation unilatérale à la demande du bénéficiaire, à l insu de la banque émettrice. Dans le jargon: silent confirmation. Wholesale Banking Trade Finance Services 36

39 2. A vue - A terme Les crédits peuvent être payables à vue: Paiement contre remise de documents (conformes). Les crédits peuvent être payables à terme: Engagement de payer à terme fixe contre remise de documents (conformes). Peut être indiqué dans le crédit par le fait qu'une traite doit être tirée sur et acceptée par la banque émettrice ou la banque notificatrice. Une traite n'est toutefois pas indispensable. On peut aussi se contenter d'indiquer que le crédit sera payable à une échéance bien précise (par ex. à 60 jours de la date de la facture). Wholesale Banking Trade Finance Services 37

40 3. Honorer - Négociation Honorer: Payer à vue si le crédit est réalisable par paiement à vue Contracter un engagement de paiement différé et payer à l échéance si le crédit est réalisable par paiement différé Accepter une lettre de change («traite») tirée par le bénéficiaire et payer à l échéance si le crédit est réalisable par acceptation Accepter une traite = prendre un engagement de payer à l échéance Dans le cadre de crédits documentaires confirmés d acceptation ou payables à terme, il s agit d un engagement, avec paiement d une commission d engagement et l approbation du risque sur la banque émettrice Wholesale Banking Trade Finance Services 38

41 3. Honorer - Négociation Négociation: Achat par la banque désignée de traites tirées sur la banque émettrice Avancer Payer avant que le remboursement soit dû à la banque désignée Ou accepter d avancer Si le bénéficiaire renonce à l avance lors de la présentation des documents La banque négociatrice s engage à avancer si le bénéficiaire le demande Sans recours si la banque désignée a ajouté sa confirmation En cas d un crédit non confirmé, le bénéficiaire peut néanmoins demander d avancer les fonds, à condition que le risque sur la banque émettrice soit approuvé et à condition qu il paie une commission d engagement Wholesale Banking Trade Finance Services 39

42 4. Remarques Des formes mixtes sont possibles: Par ex. 80% payables à vue et 20% payables à terme Crédits documentaires sont irrévocables par définition Engagement ferme qui ne peut être révoqué ou amendé sans l'accord de toutes les parties concernées Crédits documentaires doivent obligatoirement mentionner une date de validité La validité peut être chez la banque émettrice ou chez la banque notificatrice Wholesale Banking Trade Finance Services 40

43 Cas particuliers. Crédit Documentaire Transférable 2. Back-to-Back L/C 3. Stand-by L/C Wholesale Banking Trade Finance Services 4

44 . Crédit Documentaire Transférable TRANSFERANTE NOTIFICATRICE ACHETEUR INTERMEDIAIRE ( er bénéficiaire) VENDEUR (2 ème bénéficiaire) 42 Ouverture d un crédit documentaire transférable Wholesale Banking Trade Finance Services 42

45 . Crédit Documentaire Transférable TRANSFERANTE 2 NOTIFICATRICE 2 2 ACHETEUR INTERMEDIAIRE ( er bénéficiaire) VENDEUR (2 ème bénéficiaire) 43 2 Transfert du crédit documentaire (pour un montant inférieur) Wholesale Banking Trade Finance Services 43

46 . Crédit Documentaire Transférable TRANSFERANTE 2 NOTIFICATRICE 2 2 ACHETEUR INTERMEDIAIRE ( er bénéficiaire) 3 VENDEUR (2 ème bénéficiaire) 44 3 Expédition directement du vendeur à l acheteur Wholesale Banking Trade Finance Services 44

47 . Crédit Documentaire Transférable TRANSFERANTE 2 4 NOTIFICATRICE ACHETEUR INTERMEDIAIRE ( er bénéficiaire) 3 VENDEUR (2 ème bénéficiaire) 45 4 Utilisation transfert: présentation des documents et paiement (éventuel) Wholesale Banking Trade Finance Services 45

48 . Crédit Documentaire Transférable TRANSFERANTE 2 4 NOTIFICATRICE ACHETEUR INTERMEDIAIRE ( er bénéficiaire) 3 VENDEUR (2 ème bénéficiaire) 46 5 L intermédiaire présente sa facture (pour un montant supérieur) en échange de celle du deuxième bénéficiaire Wholesale Banking Trade Finance Services 46

49 . Crédit Documentaire Transférable 6 TRANSFERANTE 2 4 NOTIFICATRICE ACHETEUR INTERMEDIAIRE ( er bénéficiaire) 3 VENDEUR (2 ème bénéficiaire) 47 6 Utilisation du crédit initial Wholesale Banking Trade Finance Services 47

50 . Crédit Documentaire Transférable L/C doit bien indiquer transférable. Seuls changements possibles : le montant, le montant de l assurance, la date de validité et la période de présentation. Les autres conditions et documents restent inchangés: Problème de confidentialité! En cas de défaut de l intermédiaire, la banque transférante a le droit de présenter les factures du deuxième bénéficiaire à la banque émettrice: Self securing et Self liquidating Pas de risque de crédit à prendre sur l intermédiaire. Souvent un one shot - attention: fraudes - blanchiment Wholesale Banking Trade Finance Services 48

51 2. Back-to-Back L/C NOTIFICATRICE 2ième NOTIFICATRICE ACHETEUR INTERMEDIAIRE ( er bénéficiaire) VENDEUR (2 ème bénéficiaire) 49 Ouverture du premier crédit documentaire (export) Wholesale Banking Trade Finance Services 49

52 2. Back-to-Back L/C NOTIFICATRICE 2ième 2 NOTIFICATRICE 2 2 ACHETEUR INTERMEDIAIRE ( er bénéficiaire) VENDEUR (2 ème bénéficiaire) 50 2 Ouverture du second (import), un nouveau crédit documentaire Wholesale Banking Trade Finance Services 50

53 2. Back-to-Back L/C NOTIFICATRICE 2ième 2 NOTIFICATRICE 2 2 ACHETEUR INTERMEDIAIRE ( er bénéficiaire) VENDEUR (2 ème bénéficiaire) I am not empty Expédition de la marchandise du vendeur vers l intermédiaire Wholesale Banking Trade Finance Services 5

54 2. Back-to-Back L/C NOTIFICATRICE 2ième 2 4 NOTIFICATRICE ACHETEUR INTERMEDIAIRE ( er bénéficiaire) VENDEUR (2 ème bénéficiaire) Utilisation du deuxième crédit documentaire (import) Wholesale Banking Trade Finance Services 52

55 2. Back-to-Back L/C NOTIFICATRICE 2ième 2 4 NOTIFICATRICE ACHETEUR INTERMEDIAIRE ( er bénéficiaire) VENDEUR (2 ème bénéficiaire) Expédition de la marchandise de l intermédiaire vers l acheteur 53Wholesale Banking Trade Finance Services 53

56 2. Back-to-Back L/C 6 NOTIFICATRICE 2ième 2 4 NOTIFICATRICE ACHETEUR INTERMEDIAIRE ( er bénéficiaire) VENDEUR (2 ème bénéficiaire) Utilisation du crédit documentaire d origine (export) 54Wholesale Banking Trade Finance Services 54

57 2. Back-to-Back L/C Back-to-back = 2 transactions séparées: importation et exportation. Peut varier de 00% ( strictly ) à 0% back-to-back. 00%= documents et conditions L/C sont les mêmes (cfr. transfert) 0%= documents et conditions diffèrent totalement Les documents venant du deuxième crédoc ne sont pas toujours réutilisables pour le crédoc de base. En réalité plus confortable qu un transfert (trading). Wholesale Banking Trade Finance Services 55

58 3. Stand-by L/C NOTIFICATRICE ACHETEUR VENDEUR Demande + ouverture + notification (avec possibilité de confirmer) 56Wholesale Banking Trade Finance Services 56

59 3. Stand-by L/C NOTIFICATRICE ACHETEUR VENDEUR Expédition et remise des documents commerciaux à l acheteur Wholesale Banking Trade Finance Services 57

60 3. Stand-by L/C NOTIFICATRICE ACHETEUR 3 VENDEUR Paiement (en dehors de la L/C) Wholesale Banking Trade Finance Services 58

61 3. Stand-by L/C NOTIFICATRICE ACHETEUR 3 VENDEUR 2 59 Wholesale Banking Trade Finance Services 59

62 3. Stand-by L/C 4 NOTIFICATRICE ACHETEUR VENDEUR Utilisation (et paiement!) de la Stand-by L/C Wholesale Banking Trade Finance Services 60

63 3. Stand-by L/C La Stand-By est une garantie bancaire, émise sous la forme d un crédit documentaire. Peut aussi être confirmée ou garantie. Soumise au UCP600 et ISBP = avantage juridique. Le paiement se fait en dehors du crédit documentaire (par ex. par SWIFT): le crédit documentaire n est pas l instrument de paiement dans cette situation. La Stand-By L/C est seulement utilisée en cas de nonpaiement. Contrairement à une garantie bancaire, des documents peuvent être exigés. Wholesale Banking Trade Finance Services 6

64 3. Stand-by L/C Champs d application: payment guarantee, bid bond, performance bond, etc Une date de validité doit être mentionnée, mais des prorogations sont possibles. A l origine, les Stand-By étaient émises pour remplacer les garanties bancaires. En effet, la législation américaine interdisait aux banques d émettre des garanties. Même après l abolition de cette restriction, l émission des Stand-By est restée pratique courante aux USA et au Canada. Elle est de plus en plus utilisée comme alternative au crédit documentaire. Wholesale Banking Trade Finance Services 62

65 Standby Letter of Credit Quelques commentaires La standby L/C (vs crédoc) est particulièrement adaptée à des transactions récurrentes réduction des coûts, choix du mode de paiement Elle perd son avantage en cas de délais de paiement très longs cumul des expéditions hauteur élevée du montant garanti (= encours) Le crédoc reste préférable en cas de transaction isolée surcoût compensé par l accélération du paiement besoin de refinancement direct car contrôle sur le paiement - imputation crédit Wholesale Banking Trade Finance Services 63

66 Standby Letter of Credit Quelques commentaires Avantage sur la LG: intégration de données concrètes du marché possible protection pour l émetteur cadre juridique commun et connu (RUU), confirmation possible protection pour le bénéficiaire Elle ne peut se substituer aux garanties abstraites classiques dans les marchés à long terme (chantiers etc.) bid bond, garantie de restitution d acompte, performance bond, etc. Wholesale Banking Trade Finance Services 64

67 Refinancement sur crédit documentaire Crédit documentaire utilisé, documents présentés, conformes, paiement à échéance par paiement différé ou par acceptation è Financement du délai de paiement accordé dans le crédit par escompte, sans recours (si la LC est confirmée), ou sous réserve moyennant décision crédit (si la LC n est pas confirmée) Wholesale Banking Trade Finance Services

68 Refinancement sur crédit documentaire Crédit documentaire ouvert et non encore utilisé... - créance potentielle, concrétisation aléatoire - pas de financement direct - crédit possible sous réserve d'appréciation technique, et sous une forme de crédit pur externe - prise en gage potentielle du crédoc export Wholesale Banking Trade Finance Services

69 Spécificités Trois phases importantes dans la vie d un bénéficiaire: A la négociation du contrat: Quelle partie au contrat est commercialement la plus forte et peut imposer sa volonté? Déterminer déjà maintenant quels seront les documents et les conditions qui vont figurer dans le crédit documentaire. Support: Facture proforma guidance ING. Wholesale Banking Trade Finance Services 67

70 Spécificités A la réception du crédit documentaire: Est-il conforme au contrat (à vérifier par le bénéficiaire)? Est-ce que tous les documents peuvent être présentés et est-ce que toutes les conditions peuvent être accomplies? Sinon, le crédit doit être modifié (sur initiative de l acheteur)! Contactez la banque si nécessaire! Wholesale Banking Trade Finance Services 68

71 Spécificités A l utilisation: Préparez vos documents avec le plus grand soin. Informez toutes les parties concernées qu il s agit d un crédit documentaire. Donnez leur une copie si nécessaire. ING pense à Vous! Support: guidance ING. Wholesale Banking Trade Finance Services 69

72 Wholesale Banking Trade Finance Services 70 Les documents Lettre de change Facture commerciale Document de transport (B/L, AWB, CMR, FCR) Document d assurance (certificat ou police) Certificats : - d origine ( classique ou GSP form A ) - d inspection - d analyse - de qualité - sanitaire... Liste de colisage, de poids Copie fax, ... Attestation shipping agent - boycott certificate

73 Règles et usances uniformes 600 Les Crédits Documentaires sont soumis aux Règles et Usances Uniformes de la Chambre de Commerce Internationale relatives aux Crédits Documentaires, publication n 600, dernière révision de juillet 2007 Il s'agit d'une convention internationale élaborée par la Chambre de Commerce Internationale, Paris, avec toutes les parties concernées (banques, armateurs, compagnies d'assurances, etc.). Acceptées dans le monde entier, elles servent de base pour la jurisprudence internationale Wholesale Banking Trade Finance Services 7

74 Règles et usances uniformes 600 Révision suite à l'évolution des usages bancaires et en matière de transport Les Règles et Usances Uniformes relatives aux Crédits Documentaires reprennent: Les droits et obligations de toutes les parties concernées Les règles de base relatives à l'établissement des documents Diverses dispositions relatives aux délais, quantités, libellés, etc. Wholesale Banking Trade Finance Services 72

LE CREDIT DOCUMENTAIRE

LE CREDIT DOCUMENTAIRE LE CREDIT DOCUMENTAIRE Le crédit documentaire est l engagement d une banque de payer un montant déterminé au fournisseur d une marchandise ou d une prestation, contre remise, dans un délai fixé, de documents

Plus en détail

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT Les éléments ci-après sont d ordre général. Ils doivent être adaptés en fonction des produits et de leurs contraintes propres. JAY C.I. PARTENAIRE - 06.09.02.03.44

Plus en détail

Le crédit documentaire

Le crédit documentaire Le crédit documentaire Le Crédit Documentaire est l opération par laquelle une banque (banque émettrice) s engage, à la demande et pour le compte de son client importateur (donneur d ordre), à régler à

Plus en détail

Le Crédit documentaire

Le Crédit documentaire FinancEmEnt En devises Et trade FinancE Le Crédit documentaire que vous exportiez ou importiez des marchandises et/ou des services, vous avez besoin de garanties : garantie du paiement de vos ventes si

Plus en détail

Le crédit documentaire. Mai 2014

Le crédit documentaire. Mai 2014 Le crédit documentaire Mai 2014 Le crédit documentaire 2 S O M M A I R E PAGES Définition 3 Fonctionnement 4 Les différents types de crédit documentaire 6 Les conditions du crédit documentaire 7 Les documents

Plus en détail

FAQs Sur le Trade Finance

FAQs Sur le Trade Finance FAQs Sur le Trade Finance ecobank.com FAQS SUR LE TRADE FINANCE Q. Quels sont les produits bancaires du commerce international? A. Le chèque, le transfert, la lettre de change, le billet à ordre, la remise

Plus en détail

CABINET SEDDIK LE CREDIT DOCUMENTAIRE SOMMAIRE : Introduction. Définition. Cadre réglementaire. Principe du crédit documentaire

CABINET SEDDIK LE CREDIT DOCUMENTAIRE SOMMAIRE : Introduction. Définition. Cadre réglementaire. Principe du crédit documentaire LE CREDIT DOCUMENTAIRE SOMMAIRE : Introduction Définition Cadre réglementaire Principe du crédit documentaire Crédit documentaire et remise documentaire Les différents types du crédit documentaire Mécanisme

Plus en détail

FICHE 9. Le crédit documentaire

FICHE 9. Le crédit documentaire FICHE 9 Le crédit documentaire 1 Définition C'est un engagement irrévocable de paiement à vue où à terme, limité dans le temps, pris par la banque de l'acheteur, en faveur du vendeur contre présentation

Plus en détail

entreprises Commerce international À l import comme à l export, sécurisez vos transactions commerciales On est là pour vous aider

entreprises Commerce international À l import comme à l export, sécurisez vos transactions commerciales On est là pour vous aider entreprises Commerce international Le CrÉdit Documentaire À l import comme à l export, sécurisez vos transactions commerciales On est là pour vous aider Moyens de paiement internationaux sécurisés La sécurisation

Plus en détail

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Le Crédit Documentaire Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Sommaire I/ Définition II/ Procédure III/ Schéma IV/ Particularités V/ Conseils Sources: Livre «Exporter», de FOUCHER Lien:www.eur-export.com/francais/apptheo/finance/risnp/credoc.htm

Plus en détail

La lettre de change ou traite

La lettre de change ou traite 1 Le règlement Le règlement est l opération par laquelle un acheteur remet au vendeur, sous diverses formes, l équivalent de la marchandise reçue. L acheteur et le vendeur ont pris des accords au préalable

Plus en détail

Les instruments de règlement à l international

Les instruments de règlement à l international Les instruments de règlement à l international Les instruments de règlement à l international En fonction du degré de confiance que vous accordez à votre client ou à votre fournisseur, BMCE Bank vous propose

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 1

Table des matières. Introduction... 1 Table des matières Introduction... 1 Sommaire... 4 Introduction... 5 1.1 Intermédiaires impliqués dans la transaction internationale... 5 1.1.1 Fournisseurs en matières... 5 1.1.2 Courtiers en douane...

Plus en détail

L'International : Risques et couvertures. Service de la Promotion Economique, Genève, 24 avril 2009 Didier Braissant, UBS SA, Genève

L'International : Risques et couvertures. Service de la Promotion Economique, Genève, 24 avril 2009 Didier Braissant, UBS SA, Genève L'International : Risques et couvertures Service de la Promotion Economique, Genève, 24 avril 2009 Didier Braissant, UBS SA, Genève Les risques dans le commerce international Le risque politique : Guerres,

Plus en détail

entreprises Performance LC Stand By Développement à l international Sécurisez vos contrats commerciaux à l international On est là pour vous aider

entreprises Performance LC Stand By Développement à l international Sécurisez vos contrats commerciaux à l international On est là pour vous aider entreprises Développement à l international Performance LC Stand By Sécurisez vos contrats commerciaux à l international On est là pour vous aider Sécurisation des transactions L offre page 1 Le déroulement

Plus en détail

Garanties Bancaires à l International

Garanties Bancaires à l International Rencontres Auvergne International Rencontres Auvergne International 27 Novembre 2012 18 novembre 2014 9h00 à 10h00 Garanties Bancaires à l International Salle INTERNATIONAL Rencontres Auvergne International

Plus en détail

Les moyens de financement du commerce international :

Les moyens de financement du commerce international : Les moyens de financement du commerce international : CREDIT DE PRE FINANCEMENT : C est un crédit contracter par l exportateur au prés de sa banque pendant la période de fabrication parce que les acomptes

Plus en détail

Une garantie internationale pour le paiement et autres obligations : la Lettre de Crédit Stand By

Une garantie internationale pour le paiement et autres obligations : la Lettre de Crédit Stand By 04/ 2010 - LILLE Une garantie internationale pour le paiement et autres obligations : la Lettre de Crédit Stand By Qu est ce qu une SBLC? Une lettre de crédit Stand By est par nature, d abord et avant

Plus en détail

PAIEMENT ET FINANCEMENT A L INTERNATIONAL

PAIEMENT ET FINANCEMENT A L INTERNATIONAL PAIEMENT ET FINANCEMENT A L INTERNATIONAL.I) INSTRUMENTS DE PAIEMENT: A) LE CHÈQUE: - Chèque: Moyen de paiement à vue. - Chèque bancaire: Il présente une garantie bancaire. - Chèque de l'entreprise Il

Plus en détail

FcM 07/06/2011. Les Moyens de Paiement à l International. Banque PALATINE Groupe BPCE Laurent Jouini

FcM 07/06/2011. Les Moyens de Paiement à l International. Banque PALATINE Groupe BPCE Laurent Jouini FcM 07/06/2011 Les Moyens de Paiement à l International Banque PALATINE Groupe BPCE Laurent Jouini 1 Moyens de paiement à l international Programme I. LES INSTRUMENTS DE PAIEMENTS USUELS Virements SWIFT

Plus en détail

Le crédit documentaire PRESENTEE PAR :

Le crédit documentaire PRESENTEE PAR : Le crédit documentaire PRESENTEE PAR : Introduction 1. Définition: Le crédit documentaire est un arrangement bancaire pour le règlement des transactions commerciales internationales. Plus précisément,

Plus en détail

Chapitre 5 : Les paiements et le change.

Chapitre 5 : Les paiements et le change. I) Les instruments de paiement. A. Les instruments de paiement classique. 1. La notion de paiement scriptural. Chapitre 5 : Les paiements et le change. Les billets de banque (monnaie fiduciaire) ne sont

Plus en détail

Table des matières. Première partie ... 23

Table des matières. Première partie ... 23 Sommaire... 5 Préface... 7 Introduction générale.... 11 Première partie Théorie générale du crédit documentaire et du connaissement et leurs cadres juridiques respectifs... 23 Chapitre 1 Théorie générale

Plus en détail

Le Commerce International : Des risques et des solutions. PETITS DEJEUNERS DES START-UP Genève, le 31 octobre 2003

Le Commerce International : Des risques et des solutions. PETITS DEJEUNERS DES START-UP Genève, le 31 octobre 2003 Le Commerce International : Des risques et des solutions PETITS DEJEUNERS DES START-UP Genève, le 31 octobre 2003 Les risques du commerce international le risque commercial - ducroire: l acheteur ne peut/veut

Plus en détail

Encadré par : Mr. IHADIAN ABID

Encadré par : Mr. IHADIAN ABID Université Abdelmalek Essaadi Faculté des sciences juridiques économiques & sociales -Tanger - Préparé par: AKHDIM WIAM BELOUAFI LOUBNA EL MOUSSAOUI LOUBNA EL MANSOURI RAHILA LOULICHKI ZAINAB Encadré par

Plus en détail

INTRODUCTION. 1'e PARTIE LES ENJEUX DU COMMERCE INTERNATIONAL

INTRODUCTION. 1'e PARTIE LES ENJEUX DU COMMERCE INTERNATIONAL INTRODUCTION 1'e PARTIE LES ENJEUX DU COMMERCE INTERNATIONAL CHAPITRE 1 : LA NAISSANCE DU SYSTÈME 13 A - Le marchand 13 B - La banque 15 C - Le droit 16 D - Les assurances 16 CHAPITRE 2 : LES 3 ROUAGES

Plus en détail

Documentary Credit. RISQUES Crédit documentaire. Sécurité totale si confirmé Technique universelle Protection de l acheteur et du vendeur

Documentary Credit. RISQUES Crédit documentaire. Sécurité totale si confirmé Technique universelle Protection de l acheteur et du vendeur Documentary Credit s https://www.youtube.com/watch?v=xgba8w6uwso Le crédit est l engagement d une banque de payer un montant déterminé au fournisseur contre remise, dans un délai fixé, de documents conformes

Plus en détail

Documentaire Documentaire

Documentaire Documentaire MASTER MASTER 1 1 MIPMET MIPMET DROIT DROIT COMMERCIAL COMMERCIAL INTERNATIONAL INTERNATIONAL Dissertation Dissertation Juridique Juridique sur sur le le Crédit Crédit Documentaire Documentaire A partir

Plus en détail

La garantie internationale

La garantie internationale La garantie internationale L'engagement que la banque (le garant) délivre est une garantie personnelle par laquelle elle s'oblige à payer pour le compte de son client vendeur ou acheteur (le donneur d'ordre)

Plus en détail

PERFORMANCE LC STAND BY. Sécurisez vos contrats commerciaux à l international

PERFORMANCE LC STAND BY. Sécurisez vos contrats commerciaux à l international ENTREPRISES COMMERCE INTERNATIONAL PERFORMANCE LC STAND BY Sécurisez vos contrats commerciaux à l international PERFORMANCE LC STAND BY Pour les partenaires qui se connaissent bien et traitent ensemble

Plus en détail

FINANCEMENTS DES OPERATIONS INTERNATIONALES

FINANCEMENTS DES OPERATIONS INTERNATIONALES FINANCEMENTS DES OPERATIONS INTERNATIONALES Intervenants Thierry Benoist-Gironière, Responsable de l International au CIC CIO-BRO, Ariele Violland, Expert-comptable, Présidente du Club Export Rhône-Alpes.

Plus en détail

SOGETRADE&SERVICES. Gérez en ligne vos transactions internationales et vos cautionnements domestiques

SOGETRADE&SERVICES. Gérez en ligne vos transactions internationales et vos cautionnements domestiques ENTREPRISES Commerce international SOGETRADE&SERVICES Gérez en ligne vos transactions internationales et vos cautionnements domestiques 2 Vous effectuez régulièrement des opérations internationales et/ou

Plus en détail

Le Club de L INTERNATIONAL CCI International Auvergne 2 Avril 2015. Les 5 questions à poser à votre banquier avant de signer un contrat export

Le Club de L INTERNATIONAL CCI International Auvergne 2 Avril 2015. Les 5 questions à poser à votre banquier avant de signer un contrat export Le Club de L INTERNATIONAL CCI International Auvergne 2 Avril 2015 Les 5 questions à poser à votre banquier avant de signer un contrat export Vos intervenants : Des Contacts et Services de Proximité Evelyne

Plus en détail

Mobilisation de crédoc export confirmé. Le paiement immédiat de vos crédits documentaires export confirmés

Mobilisation de crédoc export confirmé. Le paiement immédiat de vos crédits documentaires export confirmés ENTREPRISES CommERCE INTERNaTIoNal Mobilisation de crédoc export confirmé Le paiement immédiat de vos crédits documentaires export confirmés Mobilisation de crédoc export confirmé Une entreprise, pour

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONALE : OPERATION INTERNATIONALE

COMMERCE INTERNATIONALE : OPERATION INTERNATIONALE Mlle Bâ Aminata Master EI 2 ème année COMMERCE INTERNATIONALE : OPERATION INTERNATIONALE Année Universitaire 2009/2010 Mr Crapanzano 1 Sujet : Vous êtes analyste dans une banque, votre client est un intermédiaire,

Plus en détail

Les garanties de paiement, une alternative au crédit documentaire

Les garanties de paiement, une alternative au crédit documentaire Nos partenaires Les garanties de paiement, une alternative au crédit documentaire Le contexte du Commerce International Sommaire I. Caractéristiques des garanties et du crédit documentaire II. Le schéma

Plus en détail

LE RISQUE COMMERCIAL A L INTERNATIONAL. Thierry RIGAUX 1

LE RISQUE COMMERCIAL A L INTERNATIONAL. Thierry RIGAUX 1 LE RISQUE COMMERCIAL A L INTERNATIONAL Thierry RIGAUX Rabat 1 INTRODUCTION - Evaluer le degré de risque - Choisir une couverture appropriée - paiement anticipé - CREDOC - Lettre de crédit stand by - L

Plus en détail

Principales Abréviations

Principales Abréviations 204053 Principales Abréviations CCI :. Chambre de Commerce International. CREDOC :.. crédit documentaire. INCOTERMS.international commercial terms. LTA :. Lettre de Transport Aérien. OMC :...Organisation

Plus en détail

Droit et pratique du credit documentaire

Droit et pratique du credit documentaire Carlo Lombardini Droit et pratique du credit documentaire Deuxieme edition entierement revue et augmentee Helbing & Lichtenhahn Bale Geneve Munich 2000 Liste des abreviations XVII Chapitre I Introduction

Plus en détail

Les crédits et encaissements documentaires. Des instruments de paiement pour vos opérations commerciales internationales

Les crédits et encaissements documentaires. Des instruments de paiement pour vos opérations commerciales internationales Les crédits et encaissements documentaires Des instruments de paiement pour vos opérations commerciales internationales Sommaire Introduction 3 Les méthodes de paiement dans le commerce international 4

Plus en détail

COMPRENDRE LES CREDITS DOCUMENTAIRES

COMPRENDRE LES CREDITS DOCUMENTAIRES 2010 Arab Tunisian Bank COMPRENDRE LES CREDITS DOCUMENTAIRES Document offert à titre purement indicatif et consultatif ne représentant en aucun cas un support juridique opposable ni à l ATB ni à quiconque

Plus en détail

Atelier Drôme Ecobiz Export : les moyens de paiement à la loupe. 23 juin 2015

Atelier Drôme Ecobiz Export : les moyens de paiement à la loupe. 23 juin 2015 Atelier Drôme Ecobiz Export : les moyens de paiement à la loupe 23 juin 2015 Intervenant Christelle Chabaud Chargée d Affaires International CIC Vallée du Rhône Languedoc christelle.chabaud@cic.fr Comment

Plus en détail

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation La présente version annule et remplace toute version précédente. Elle a été enregistrée à Bruxelles le 28 septembre

Plus en détail

Export & Trade Finance. Rapport de stage

Export & Trade Finance. Rapport de stage Export & 2014 Trade Finance Ce rapport de stage tente d exposer d une manière simple les principaux instruments de financement et de garantie pouvant être utilisés par les entrepreneurs dans le commerce

Plus en détail

BAREME GENERAL DES CONDITIONS DE BANQUE

BAREME GENERAL DES CONDITIONS DE BANQUE BANQUE COMMERCIALE DU NIGER (B.C.N) BAREME GENERAL DES CONDITIONS DE BANQUE I- du compte 1.1 Conditions d ouverture et de clôture de compte 1.1.1 Ouverture de compte (avec remise de la Convention de compte)

Plus en détail

LE CREDIT DOCUMENTAIRE

LE CREDIT DOCUMENTAIRE LE CREDIT DOCUMENTAIRE Le crédit documentaire n est pas une technique de paiement récente, contrairement à ce que beaucoup pensent. En effet l historien Fernand Braudel situe sa première utilisation en

Plus en détail

ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation. Conditions générales

ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation. Conditions générales ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation Conditions générales La présente demande ainsi que le crédit documentaire ouvert par la Banque sont régis par les Règles et Usances uniformes de la Chambre

Plus en détail

Commentaires sur les RUU 600

Commentaires sur les RUU 600 680F cover 22.5.2008 D 19:03 Page 1 epuis plus de 70 ans, la Chambre de Commerce Internationale développe des règles régissant l utilisation des documentaires dans le monde entier. Les RUU 600, la dernière

Plus en détail

LES GARANTIES INTERNATIONALES

LES GARANTIES INTERNATIONALES LES GARANTIES INTERNATIONALES 1 DEFINITION Une garantie est un engagement délivré par une banque, le garant, d ordre et pour le compte de son client, le donneur d ordre, en faveur d un tiers, le bénéficiaire.

Plus en détail

Intervenant : Hubert MARTINI

Intervenant : Hubert MARTINI Vendre c est bien, être payé c est mieux Intervenant : Hubert MARTINI Consultant en commerce international Formatex - Paris Expert Financement et Risques à l international CNUCED - Genève Pointe à Pitre

Plus en détail

Les crédits documentaires. Un instrument de paiement pour vos opérations commerciales internationales

Les crédits documentaires. Un instrument de paiement pour vos opérations commerciales internationales Les crédits documentaires Un instrument de paiement pour vos opérations commerciales internationales Sommaire Introduction 03 Définition 04 Structures particulières 11 Les documents 15 La lettre de crédit

Plus en détail

La garantie bancaire Votre instrument de sécurisation des prestations et des paiements

La garantie bancaire Votre instrument de sécurisation des prestations et des paiements La garantie bancaire Votre instrument de sécurisation des prestations et des paiements 10 th revised edition, 2010 Published in German, English and French CREDIT SUISSE AG La garantie bancaire Les rapports

Plus en détail

Trade Finance Check-list pour le vendeur avant présentation des documents sous crédit documentaire

Trade Finance Check-list pour le vendeur avant présentation des documents sous crédit documentaire ab Trade Finance Check-list pour le vendeur avant présentation des documents sous crédit documentaire La banque ne peut procéder au paiement que contre présentation de documents parfaitement conformes

Plus en détail

LEGENDE. Douane / Frontière. Usines Transport terrestre. Transport maritime. Container / Stationnement. Aéroport

LEGENDE. Douane / Frontière. Usines Transport terrestre. Transport maritime. Container / Stationnement. Aéroport LES INCOTERMS 2000 Chargement / Déchargement Transport aérien LEGENDE Douane / Frontière Usines Transport terrestre Container / Stationnement Transport maritime Aéroport Frais de transport Frais de transport

Plus en détail

Droit et pratique du credit documentaire. Etudes suisses de droit bancaire. Carlo Lombardini Avocat. Volume 25

Droit et pratique du credit documentaire. Etudes suisses de droit bancaire. Carlo Lombardini Avocat. Volume 25 Etudes suisses de droit bancaire Publiees par Prof. Dr Dieter Zobl, Prof. Dr Mario Giovanoli, Prof. Dr Gerard Hertig Volume 25 Carlo Lombardini Avocat Droit et pratique du credit documentaire Schulthess

Plus en détail

METIER DE CHARGÉ D OPERATIONS

METIER DE CHARGÉ D OPERATIONS METIER DE CHARGÉ D OPERATIONS AVEC L ETRANGER OBJECTIFS Ce Métier devrait permettre aux apprenants d être capable de: 1. Satisfaire convenablement les attentes de la clientèle pour toutes les opérations

Plus en détail

1. L étude des sources de documentation à l international

1. L étude des sources de documentation à l international Chap 9 : Evaluer et suivre les risques liés aux échanges à l international I. Effectuer un diagnostic export A. L objectif du diagnostic export L assistant de gestion peut déceler le potentiel de la PME

Plus en détail

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Import JIRAMA 1

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Import JIRAMA 1 JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS PROCEDURES ACHATS IMPORT - Juillet 2007 - JIRAMA 1 SOMMAIRE ARTICLE 1 : OBJECTIFS ARTICLE 2 : DEFINITIONS ARTICLE 3 : PASSATION DE COMMANDE

Plus en détail

Financer ses activités commerciales en Turquie. Julien Richard Directeur Commerce International 13 mars 2014

Financer ses activités commerciales en Turquie. Julien Richard Directeur Commerce International 13 mars 2014 Financer ses activités commerciales en Turquie Julien Richard Directeur Commerce International 13 mars 2014 Une approche globale 1 2 Stratégie et Évaluation 8 recherche d opportunités clients et fournisseurs

Plus en détail

Le terme «caution» est utilisé souvent à tort en matière de garanties internationales. Il existe trois types de garanties :

Le terme «caution» est utilisé souvent à tort en matière de garanties internationales. Il existe trois types de garanties : ) Définition L'engagement que la banque (le garant) délivre est une garantie personnelle par laquelle elle s'oblige à payer pour le compte de son client vendeur ou acheteur (le donneur d'ordre), un pourcentage

Plus en détail

Il faut distinguer entre deux sortes de chèques : Le chèque d entreprise ; Le chèque de banque.

Il faut distinguer entre deux sortes de chèques : Le chèque d entreprise ; Le chèque de banque. 6 Définition : «On distingue par instrument de paiement, la forme matérielle qui sert de support au paiement. Certains instruments de paiement ont une réalité physique (chèque, traite, billet à ordre),

Plus en détail

PERFORMANCE DAILLY EXPORT CES SION EN GARANTIE. Le financement de vos créances clients à l international libellées en toutes devises

PERFORMANCE DAILLY EXPORT CES SION EN GARANTIE. Le financement de vos créances clients à l international libellées en toutes devises Développement à l international PERFORMANCE DAILLY EXPORT CES SION EN GARANTIE Le financement de vos créances clients à l international libellées en toutes devises www.entreprises.societegenerale.fr Les

Plus en détail

JJ Mois Année. Présentation. «Crédits Documentaires : RUU600» La nouvelle version des RUU relatives aux Crédits Documentaires.

JJ Mois Année. Présentation. «Crédits Documentaires : RUU600» La nouvelle version des RUU relatives aux Crédits Documentaires. JJ Mois Année Présentation «Crédits Documentaires : RUU600» La nouvelle version des RUU relatives aux Crédits Documentaires Michèle FLAMEN 2 Pourquoi une révision des RUU? Améliorer l efficacité du crédit

Plus en détail

LES G AR ANTIES INTERNATIONALES

LES G AR ANTIES INTERNATIONALES E N T R E P R I S E S C O M M E R C E I N T E R N A T I O N A L LES G AR ANTIES INTERNATIONALES Facilitez vos échanges internationaux 2 GARANTIES À L EXPORT Face à un environnement commercial international

Plus en détail

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire Chapitre 8 et le rapprochement bancaire Les opérations financières Le rapprochement bancaire Les moyens de règlement sont divers : espèces, chèque, virement, carte bancaire, lettre de change, etc. Ils

Plus en détail

Performance Dailly Export Cession Escompte

Performance Dailly Export Cession Escompte Développement à l'international Performance Dailly Export Cession Escompte V Le financement de vos créances clients à l international libellées en euros www.entreprises.societegenerale.fr Vous pouvez être

Plus en détail

Les nouvelles mesures d assouplissement du contrôle de change. Mars 2007

Les nouvelles mesures d assouplissement du contrôle de change. Mars 2007 Les nouvelles mesures d assouplissement du contrôle de change Mars 2007 1 PLAN I. Paiements Courants II. Commerce Extérieur III. Opérations en Capital IV. Comptes Réglementés 2 I. Paiements courants 1.

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE POUR L EPARGNE ET LE CREDIT Conditions générales de banque Applicables à compter du 01 janvier 2011

BANQUE POPULAIRE POUR L EPARGNE ET LE CREDIT Conditions générales de banque Applicables à compter du 01 janvier 2011 BANQUE POPULAIRE POUR L EPARGNE ET LE CREDIT Conditions générales de banque Applicables à compter du 01 janvier 2011 Libellés BPEC I- CONDITIONS D OUVERTURE DE COMPTES Dépôt initial 1.1 Comptes chèques

Plus en détail

LA CREATION DES EFFETS DE COMMERCE

LA CREATION DES EFFETS DE COMMERCE LA CREATION DES EFFETS DE COMMERCE La lettre de change est un mode de paiement à crédit dans lequel une personne désignée (le. qui correspond au vendeur) donne l ordre à une autre personne désignée (le..

Plus en détail

Les Nouveaux INCOTERMS 2010. et le Crédit Documentaire CLIENT LOGO. Export & Trade Finance .2011

Les Nouveaux INCOTERMS 2010. et le Crédit Documentaire CLIENT LOGO. Export & Trade Finance .2011 Les Nouveaux Export & Trade Finance INCOTERMS 2010 et le Crédit Documentaire.2011 CLIENT LOGO 1 Objet et limites des Incoterms Les Incoterms visent seulement les droits et obligations des parties à un

Plus en détail

WWW.AFFACTASSUR.COM 11/12/2007

WWW.AFFACTASSUR.COM 11/12/2007 11/12/2007 NEGOCIER UN CONTRAT D'AFFACTURAGE Sommaire 1. Champ d application du contrat 2. Pays d intervention du contrat 3. Durée maximum du crédit du contrat 4. Fréquence des remises du contrat 5. Mention

Plus en détail

L'UTILISATION DU CRÉDIT TRANSFÉRABLE DANS LES OPÉRATIONS DE COMMERCE INTERNATIONAL

L'UTILISATION DU CRÉDIT TRANSFÉRABLE DANS LES OPÉRATIONS DE COMMERCE INTERNATIONAL L'UTILISATION DU CRÉDIT TRANSFÉRABLE DANS LES OPÉRATIONS DE COMMERCE INTERNATIONAL 1. Le montage des opérations de négoce international Les opérations de négoce international sont des transactions "triangulaires"

Plus en détail

La Banque, votrepartenaired affairesdansla gestiondes risquesau Japon

La Banque, votrepartenaired affairesdansla gestiondes risquesau Japon La Banque, votrepartenaired affairesdansla gestiondes risquesau Japon Par: Julien Richard Directeur Commerce International et François Norris-Paquette Directeur Services aux Entreprises 7 juin 2013 Une

Plus en détail

INSTRUMENTS ET TECHNIQUES DE PAIEMENT DU FRET A L INTERNATIONAL

INSTRUMENTS ET TECHNIQUES DE PAIEMENT DU FRET A L INTERNATIONAL INSTRUMENTS ET TECHNIQUES DE PAIEMENT DU FRET A L INTERNATIONAL Dans les opérations de commerce international, il ne suffit pas de vendre. Encore faut-il être payé. Cette vérité première se doit d'être

Plus en détail

L assurance crédit et le financement des exportations. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier

L assurance crédit et le financement des exportations. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier L assurance crédit et le financement des exportations 2 Section 1. Les modalités de paiement des exportations : le crédit documentaire Section 2. Les crédits à court terme et le financement des exportations

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Sommaire Introduction... 1 PREMIÈRE PARTIE La place de l import dans les échanges internationaux Chapitre

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE

TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE 1 er JUILLET 2015 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE OUVERTURE TRANSFORMATION CLOTURE Ouverture d'un compte avec remise de la Convention

Plus en détail

CONDITIONS DE BANQUE AMEN BANK

CONDITIONS DE BANQUE AMEN BANK I TAUX D INTERET TAUX DEBITEURS CATEGORIES DE CREDITS CONDITIONS DE BANQUE AMEN BANK FINANCEMENT A COURT TERME ESCOMPTE D EFFET DE TRANSACTION INFERIEUR OU EGAL A 90 JOURS TAUX EN % L AN arrêté le 08/06/2004

Plus en détail

PORTAIL DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU MAROC

PORTAIL DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU MAROC 6 PORTAIL DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU MAROC Télécharger tous les modules de toutes les filières de l'ofppt sur le site dédié à la formation professionnelle au Maroc : www.marocetude.com Pour cela

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

LES INCOTERMS 2010. Mise en application au 1 er janvier 2011. Bénédicte JAY - 06.09.02.03.44 - contact@jay-ci-partenaire.fr

LES INCOTERMS 2010. Mise en application au 1 er janvier 2011. Bénédicte JAY - 06.09.02.03.44 - contact@jay-ci-partenaire.fr LES INCOTERMS 2010 Mise en application au 1 er janvier 2011 Bénédicte JAY - 06.09.02.03.44 - PRESENTATION DES INCOTERMS o Définition o Objectifs o Cadre des Incoterms o Implication des Incoterms o Pourquoi

Plus en détail

Sage 100 Moyens de paiement EBICS

Sage 100 Moyens de paiement EBICS Sage 100 Moyens de paiement EBICS Simple et efficace, en parfaite intégration avec les logiciels Sage 100,le logiciel Sage 100 Moyens de Paiement facilite les transactions avec les banques. Il prend en

Plus en détail

www.banquedelareunion.fr

www.banquedelareunion.fr Les Centres d affaires dédiés aux entreprises, CoLLeCtivités et associations Centre d affaires nord/est Tél. 0262 40 01 31 / 0262 40 01 33 Fax : 0262 40 01 60 Centre d affaires ouest Tél. 0262 55 68 13

Plus en détail

www.banquedelareunion.fr

www.banquedelareunion.fr LES CENTRES D AFFAIRES DÉDIÉS AUX ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS ET ASSOCIATIONS CENTRE D AFFAIRES NORD/EST Tél. 0262 40 01 31 / 0262 40 01 33 Fax : 0262 40 01 60 CENTRE D AFFAIRES OUEST Tél. 0262 55 68 13

Plus en détail

Comptabilité Générale II

Comptabilité Générale II Université IBN ZOHR Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agadir Economie et Gestion Semestre 2 Sections G H I Comptabilité Générale II Mohamed LAABOUBI Année universitaire 2014-2015

Plus en détail

I. L ES INSTRUMENTS DE PAIEMENT INTERNATIONAUX : 1. LE CHEQUE : A. Le chèque d entreprise : B. Le chèque de banque :

I. L ES INSTRUMENTS DE PAIEMENT INTERNATIONAUX : 1. LE CHEQUE : A. Le chèque d entreprise : B. Le chèque de banque : 6 Défnition : «On distingue par instrument de paiement, la forme matérielle qui sert de support au paiement. Certains instruments de paiement ont une réalité physique (chèque, traite, billet à ordre),

Plus en détail

PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT

PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT 1. Les pièces comptables A. La facture Définition : Etat détaillé des biens et services vendus que le fournisseur remet ou envoie à l acheteur. C est un document

Plus en détail

Catégories Pays OCDE 1 2 3 4 5 6 7 SOUV+ SOUV/CCO SOUV+ SOUV/CCO. CC1 de BBB+ à BBB- CC1 de BB+ à BB CC2 CC2 BB- de BB+ à BB CC3 CC3 BB- CC4 B+ CC4 B

Catégories Pays OCDE 1 2 3 4 5 6 7 SOUV+ SOUV/CCO SOUV+ SOUV/CCO. CC1 de BBB+ à BBB- CC1 de BB+ à BB CC2 CC2 BB- de BB+ à BB CC3 CC3 BB- CC4 B+ CC4 B ASSURANCE-CRÉDIT Calcul de prime SEPTEMBRE 2011 I - PRINCIPES GÉNÉRAUX Chaque risque couvert donne lieu à perception d une prime, dont le taux exprimé en % varie en fonction d un classement des pays en

Plus en détail

ACTIVITÉ À L INTERNATIONAL

ACTIVITÉ À L INTERNATIONAL BR, la banque de la Réunion ACTIVITÉ À L INTERNATIONAL www.banquedelareunion.fr ACTIVITÉ À L INTERNATIONAL Remise documentaire Crédit documentaire à l importation Crédit documentaire à l exportation Lettre

Plus en détail

Foire aux questions (FAQ)

Foire aux questions (FAQ) Règlement (CE) n 924/2009 concernant les paiements transfrontaliers dans la Communauté (Règlement concernant l égalité des frais pour les paiements nationaux et transfrontaliers) Foire aux questions (FAQ)

Plus en détail

ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS

ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS BARÈME ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER SEPTEMBRE 2013 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) V2 1 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE > Ouverture,

Plus en détail

Directive sur les services de paiement

Directive sur les services de paiement Directive sur les services de paiement Les principales dispositions - Novembre 2009 La Directive sur les Services de Paiement (DSP) est entrée en vigueur le 1er novembre dernier conformément à l Ordonnance

Plus en détail

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC I. Les éléments de la facturation Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC A. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) La TVA est un impôt sur la consommation finale à des taux variables suivant la nature

Plus en détail

NATHAN La photocopie non autorisée est un délit. 2 - EFFETS DE COMMERCE

NATHAN La photocopie non autorisée est un délit. 2 - EFFETS DE COMMERCE 2 - EFFETS DE COMMERCE 2 EFFETS DE COMMERCE Sommaire du cours 2.1 PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE I Fichiers Page n o 33 II Journaux Page n o 33 2.2 LA LETTRE DE CHANGE I Les effets à recevoir Pages n os

Plus en détail

BAREME GENERAL DES CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE

BAREME GENERAL DES CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE BAREME GENERAL DES CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE A PARTIR DU 1ER JUIN 2008 (Document non limitatif et modifiable) 2 I - OUVERTURE DE COMPTE Compte épargne Marina : 100.000 FCFA Dantokpa, Jéricho,

Plus en détail

à l international Cautions et garanties

à l international Cautions et garanties Les cautions et garanties Les cautions & garanties à l international Si vous souhaitez sécuriser vos opérations de commerce extérieur avec vos partenaires étrangers, BMCE Bank vous propose : Caution provisoire

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE

TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE 1 ER NOVEMBRE 2014 104, avenue des Champs-Elysées, 75008 PARIS Tél. : 01 53 76 84 00 Fax +33(0)1 45 63 57 00 Swift : FRAFFRPP S.A. au capital de 18 000 179,40

Plus en détail

REALISER UNE TRANSACTION COMMERCIALE A L EXPORT

REALISER UNE TRANSACTION COMMERCIALE A L EXPORT 2012/2013 Réaliser une transaction commerciale à l export MODULE : REALISER UNE TRANSACTION COMMERCIALE A L EXPORT BTS : Conseiller d apprentissage moez.aouichaoui@atfp.tn - Janvier 2014 1 Plan N.B : Ce

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX PRINCIPALES OPERATIONS DE BGFIBank CONGO

CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX PRINCIPALES OPERATIONS DE BGFIBank CONGO CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX PRINCIPALES OPERATIONS DE BGFIBank CONGO Ce document présente les principaux tarifs standards de nos produits et services applicables en l absence d un accord particulier

Plus en détail