LA GAZETTE OFFICIELLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA GAZETTE OFFICIELLE"

Transcription

1 LA GAZETTE OFFICIELLE SOCIÉTÉ NOUVELLE API DU TOURISME 19 septembre 2012 N e ANNÉE Publication hebdomadaire 6 ACTUALITÉ LES BONS CHIFFRES DES FESTIVALS D ÉTÉ, MALGRÉ LA PLUIE ET LA CRISE Alors que s achève la saison des festivals d été, Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture et de la Communication, se réjouit de leur «vitalité». Dans un communiqué, elle cite plusieurs exemples de cet «important succès auprès du public». Le festival d Avignon a comptabilisé entrées, le Festival d art lyrique d Aix-en-Provence a accueilli près de spectateurs (+ 15 %, après + 16 % l an dernier). Et tandis que Les Eurockéennes de Belfort ont franchi la barre des entrées, les Nuits de Fourvières ont fait le plein avec festivaliers ( en 2011). Quant à Rock en Seine, il a pour ses dix ans, battu son record de fréquentation avec plus de spectateurs Une baisse du nombre des billets vendus a toutefois été enregistrée aux Francofolies ( ), un chiffre à relativiser après leur record de 2011 (89 000), ou encore aux Vieilles Charrues ( entrées payantes au lieu des de 2011). Les organisateurs invoquent la mauvaise météo du mois de juillet, mais aussi un public plus regardant sur les tarifs. Mais au final, et malgré la pluie, la crise et les stars qui tirent les prix à la hausse, le bilan demeure positif. L enjeu est de taille, car les festivals génèrent d importantes retombées économiques. Dans son communiqué, Aurélie Filippetti rappelle que ces manifestations ont «un fort effet de levier, évalué entre 4 à 8 pour 1 investi par la collectivité». L Observatoire des politiques culturelles de Lorraine calcule par exemple que 1 de subvention au théâtre du peuple de Bussang pour son festival d été génère plus de 4 de retombées économiques pour la Région. La chambre de commerce et d industrie du Gers estime pour sa part les retombées économiques de Jazz in Marciac à 7 M. Cette économie est essentielle aux régions. Elle participe à l attractivité touristique des villes et à la visibilité internationale de la France. Aussi la ministre de la Culture entend-t-elle «poursuivre les partenariats avec les collectivités territoriales qui soutiennent les efforts des nombreuses associations et des bénévoles qui participent à ces événements». SOMMAIRE Offices de tourisme Cancale : une destination famille... 2 Entretien exclusif avec Grégoire Choleau, directeur de l office de tourisme Développement local Saumurois : conforter la mise en tourisme des troglodytes... 4 L offre troglodytique est peu présente dans l image touristique du Saumurois alors que le territoire dispose d une concentration de sites unique en Europe. Ce patrimoine identitaire abrite des activités et des hébergements permettant de monter des séjours insolites Territoires Ici et là : les initiatives en région... 7 Actualité Réglementation Journal Officiel... 8 Action publique : contrat d avenir pour la restauration Formation : parution d un guide technique sur les référentiels d activités tourisme et hôtellerie ; création d un mastère «Management de patrimoines touristiques, naturels, historiques et culturels» Fiscalité : taux réduits de TVA aux activités équestres Véhicules de loisirs : circulation des quads dans les massifs forestiers ; stationnement nocturne des camping-cars Le tourisme en actions (valeurs boursières) Annonces Brèves Perspectives Ski : la France est redevenue la première destination mondiale J-J Aillagon J. Aubert V. Bruno G. Choleau L. Cossenet A. Ducasse S. Durdilly T. Eriksen Ch. Estrosi A. Filippetti F. Gay H. Kemplaire Th. Lacombe D. Martin B. Picard S. Pinel L. Plantier L. Reynaud C. Sagorin Ph. Starck Th. Thevenoud Ph. Verger A. Voisot Dans ce numéro de La Gazette Officielle du Tourisme : Abbaye de Fontevraud Afreth Ain Aix-en-Provence Anjou Ardèche Atout France Azureva Bioparc de Doué-la- Fontaine BIVB Bourgogne Camp des Milles Cap d Ail Carrefour Anjou Touraine Poitou Charente-Maritime Clermont-Ferrand Conseil national du tourisme Côte d Azur DGCIS Domaines Skiables de France Dordogne Entretiens de Bichat Festival international de géographie «France Romantique» 2012 France Vélo Tourisme Gard Gers Greenfrance Haute-Bretagne/Ille-et- Vilaine IFT IFTM Top Resa La Forêt-Fouesnant La Rochelle Macéo Massif central MKGhospitality Nice OT Belley Bas-Bugey OT Cancale OT Rhône Cèze Languedoc RÉPERTOIRE DES ANNONCEURS : Commune de La Tranche-sur-Mer (85) Conseil général de la Haute-Saône (70) Office de Tourisme de Sète (34) Office de Tourisme de Verdun (55) Office de Tourisme et des Congrès du Grand Chalon (71) OT Toulouse OTC Nice Parc Le Bournat Paris Pays d Épinal Pays Saumurois Plombières-les-Bains Pont-Saint-Esprit PTE Paris-Est Fontainebleau Rhône-Alpes Ronce-les-Bains Saint-Dié-des-Vosges Saint-Lunaire Saint-Ouen Seine-et-Marne Tourisme So Toulouse Sociovision Tarbes Trip Wagon Turquant Uni-VDL Vosges

2 offices de tourisme N septembre 2012 Cancale : une destination famille L office de tourisme de Cancale (Haute-Bretagne/Ille-et-Vilaine) centralise l offre nautique pour faciliter sa mise en marché, mise sur des animations qualitatives pour fidéliser la clientèle familiale et va développer le e-tourisme. Entretien exclusif avec Grégoire Choleau, directeur de l office de tourisme. GOT : Quelles sont les spécificités de la destination? Grégoire Choleau : Cancale (6 000 habitants) est située dans la baie du Mont-Saint-Michel (15 kilomètres de Saint-Malo, 45 du Mont- Saint-Michel, 70 de Rennes), aux confins de la Bretagne et de la Normandie et bénéficie des flux touristiques entre Le Mont-Saint- Michel et Saint-Malo. Historiquement, le port de Cancale armait à la grande pêche sur les bancs de Terre-Neuve. L ostréiculture est une activité-phare et depuis une cinquantaine d années, Cancale développe sa vocation touristique. La bisquine La Cancalaise (reconstruite et mise à l eau en 1987 par des passionnés) participe aux rassemblements de vieux gréements. Cancale a une double façade maritime. Au nord, la Pointe du Grouin, tournée vers le Mont-Saint-Michel, est une côte protégée des vents dominants d ouest, avec un sentier des douaniers très arboré. À l ouest de la Pointe du Grouin commence la Côte d Émeraude qui va jusqu au cap Fréhel, avec 4 à 5 kilomètres de littoral sur la commune de Cancale, dont une plage de sable fin. Ce sont deux façades maritimes différentes, l une avec vue, depuis le port de Cancale, sur la baie et les parcs à huîtres et comportant une partie urbanisée puis un littoral préservé. L autre, sur la Côte d Émeraude, au littoral plus sauvage. La plage côté baie, qui abrite le bureau du port, l école de voile et le mouillage de la bisquine, constitue le point d ancrage du nautisme. De l autre côté, la plage est adossée à un marais rétrolittoral abritant une faune et une flore spécifiques. GOT : Comment l office est-il organisé? G. C. : L office municipal de tourisme, créé en mai 1996, est un EPIC résultant de la fusion de l office associatif, de l office de la culture et du comité des fêtes. Son influence rayonne sur le canton. Cancale fait partie de la communauté d agglomération du Pays de Saint-Malo (qui n a pas la compétence tourisme) et du Groupement d intérêt touristique de la baie du Mont-Saint-Michel (Pays touristique). La commune est en procédure de classement en station classée. L office assure l accueil, l information, la promotion et l animation. Son budget est de en 2012 (taxe de séjour : 80 %, souscription des socioprofessionnels : 14 %, fonds propres : 6 %). La souscription, segmentée par type d activité (commerçant, hébergeur, structure de loisirs ), traduit l implication des socioprofessionnels dans les actions menées par l office. L équipe compte 4 personnes à temps plein à l année, 7 ou 8 en juillet-août. GOT : Quels sont vos axes de travail en 2012? G. C. : Le premier consiste à promouvoir l offre nautique par le biais d un Espace Mer permettant de la structurer et de la valoriser, en collaboration avec Nautisme en Bretagne qui coordonne cette offre à l échelle régionale. Fin 2011, Nautisme en Bretagne a lancé le concept d Espace Mer pour centraliser, au niveau local, une offre souvent proposée par des associations qui manquent de visibilité et dont les outils de communication et de commercialisation sont insuffisants. Un concept novateur En avril 2012, Cancale est devenue le premier Espace Mer de Bretagne, animé par l office de tourisme. Ce concept regroupe et accompagne les professionnels (5 associations) proposant une offre nautique qui se diversifie (école de voile, bisquine La Cancalaise, association d observation des mammifères marins en baie du Mont-Saint-Michel, association qui initie à la rame sur des bateaux traditionnels, sorties sur un trimaran de course ayant fait la Route du Rhum ). En avril 2012, l office a regroupé cette offre nautique sur une plaquette et il va installer un comptoir portant le logo Espace Mer pour la mettre en valeur. Lorsque l office renseigne une personne à l accueil sur une balade nautique gourmande, l objectif est de susciter l envie de réserver immédiatement. Pour disposer d une vitrine et faciliter la réservation, Nautisme en Bretagne nous a proposé d utiliser l outil AwoO Sport. Les réservations effectuées sur place par l office ou par l une des cinq associations partenaires utilisant cette solution ne donnent pas lieu à 2 La Gazette Officielle du Tourisme

3 N septembre 2012 offices de tourisme commissionnement (seules les transactions sur le Web sont commissionnées). GOT : Vous misez sur la diversification de l offre pour attirer de nouvelles clientèles G. C. : Notre deuxième axe de travail, en 2012, est un projet de centre VTT. L office a suscité la création d un club affilié à la Fédération française de cyclotourisme afin de mettre en place un réseau de boucles permanentes balisées. Le projet est en cours. Pendant l été 2012, l office et le club ont organisé une sortie VTT hebdomadaire. L offre VTT sera proposée pendant les vacances de la Toussaint où le territoire est très fréquenté. GOT : Votre démarche promotionnelle s appuie sur la mutualisation de moyens G. C. : L association Terres Émeraude ( regroupe les offices de tourisme de Saint-Malo, Dinard, Dinan, Saint-Cast-Le- Guildo et Cancale ainsi que la communauté de communes Côte d Émeraude (dont les communes de Saint-Briac, Saint-Lunaire, Lancieux) et le GIT de la Baie du Mont-Saint-Michel. Ce bassin touristique, qui couvre la Côte d Émeraude, la baie du Mont- Saint-Michel et la vallée de la Rance jusqu à Dinan, correspond à l un des territoires de destination définis par le CRT Bretagne. Chaque année, une dizaine d opérations de promotion communes sont programmées (participation à des salons, organisation d un village thématique dédié à notre territoire en milieu urbain ). L association édite une carte (français, italien, espagnol, anglais, allemand, néerlandais). GOT : L image de Cancale est également liée à la gastronomie G. C. : Depuis 1994, Cancale est labellisée Site remarquable du goût. En après saison, pour promouvoir la production ostréicole, l office participe à des salons organisés par des sites adhérents du réseau. Il anime l association locale qui décline les actions du réseau national. Il organise des visites de parcs à huîtres, de chantiers ostréicoles, des balades nautiques gourmandes en vieux gréement en baie de Cancale avec dégustation d huîtres. Sans oublier, de juin à octobre, la Balade corsaire (3 heures et demie) comportant un cours de cuisine sur un vieux gréement (6 personnes) par un chef de l École de cuisine corsaire, avec une dégustation en mer au coucher du soleil en baie du Mont-Saint- Michel. Développer l offre famille Cancale doit passer du statut d étape gastronomique reconnue à celui de station touristique où l on vient passer les vacances en famille. C est pourquoi, depuis 2010, la station adhère au réseau Sensation Bretagne qui facilite les échanges d expérience et conforte la notoriété de dix-huit stations littorales (opérations promotionnelles, plaquette, actions vers la clientèle famille). Pendant l été 2012, dans les jardins de la mairie, à 18 heures, Cancale a proposé sept représentations du festival Place aux Mômes piloté par Sensation Bretagne (spectacles gratuits) qui ont attiré chacune 300 à 400 spectateurs. GOT : L office assure l animation G. C. : En juillet-août, du lundi au vendredi, l office propose une animation quotidienne pour Repères correspondre à un séjour familial. Le nombre de participants est volontairement limité. Ainsi, les mardis et vendredis, un petitdéjeuner en plein air est servi à la Pointe du Grouin (12 personnes au maximum, sur réservation, 6,50 ) avec des produits locaux et un commentaire sur le panorama autour de la table d orientation. Citons également les visites de parcs à huîtres de Pâques à la Toussaint ; la chasse au trésor pour découvrir le patrimoine (10 enfants) ; une pêche de nuit pour les enfants en juilletaoût (12 participants). Le géo-caching est proposé en partenariat avec le CDT de Haute- Bretagne/Ille-et-Vilaine (qui met à disposition de l office des GPS pour prêt gratuit). Cancale a créé trois caches dont une dans les parcs à huîtres. Le mercredi et le vendredi, les visiteurs apprécient les marchés sur le port (cartes postales, livres anciens, brocantes). En 2005, l office a créé le marché aux producteurs locaux en centre-ville (17 h-20 h, jeudi), connu au-delà de la station. Le premier weekend d octobre, l office assure gratuitement la billetterie des Bordées de Cancale organisées par une association pour perpétuer les chants de marins. Office de tourisme de Cancale Tél. : Clientèle française : 70 % à 80 % (Grand Ouest, région parisienne, Nord, Centre, Rhône-Alpes). Étrangers : 20 % à 30 % (Belges : 27 %, Britanniques : 15 %, Italie : 15 %, Allemagne : 15 %, Espagne : 9 %). Majorité de familles en été ; nombreux individuels de plus de 50 ans en avant et après saison, notamment des randonneurs : lits marchands classés (hôtellerie : 434 lits, résidences de tourisme et résidences hôtelières : 589 lits, campings 2 et 3 : 3534 lits, gîtes et meublés : 609 lits, chambres d hôtes : 85 lits, auberge de jeunesse : 72 lits). La Gazette Officielle du Tourisme 3

4 développement local N septembre 2012 Saumurois : conforter la mise en tourisme des troglodytes L offre troglodytique est peu présente dans l image touristique du Saumurois alors que le territoire dispose d une concentration de sites et d un potentiel de développement uniques en Europe. Ce patrimoine identitaire abrite des activités et des hébergements permettant de monter des séjours insolites et constitue un habitat écologique. Un PER pour structurer l offre «Avec des milliers de kilomètres de cavités souterraines et entrées de caves répertoriées, dont en Saumurois, le Val de Loire est la région présentant la plus forte concentration troglodytique de France et d Europe, précise Benoît Picard, directeur du Pays Saumurois. Les troglodytes du Val de Loire sont une composante essentielle du paysage culturel vivant au titre duquel cette région a été inscrite au patrimoine mondial de l Unesco. Certaines de ces galeries font l objet d une activité économique. Les vignerons utilisent les caves pour l élevage des vins à fines bulles. En Saumurois, depuis la fin du XX e siècle, plus de 600 kilomètres de galeries sont consacrés à la culture du champignon de Paris. Cet univers accueille également des musées, des restaurants, des troglogîtes, des ateliers et galeries d artistes et un zoo. Le Saumurois compte 14 sites de visite troglodytiques totalisant visiteurs par an, environ 250 lits, 11 restaurants, 5 sites de productions gourmandes et 8 caves à vins de fines bulles. Le Pays Saumurois comporte des troglodytes de côte en tuffeau le long de la Loire et des troglodytes de plaine en falun, notamment dans le Douessin. Le Saumurois concentre 70 % de la fréquentation touristique de l Anjou (Maineet-Loire). Les visiteurs sont attirés par le vin et par la Loire et ses châteaux, mais l offre troglodytique est plus méconnue. Une démarche de territoire Le PER «Le troglodytisme, richesse du territoire et moteur de l économie touristique du Saumurois», porté par le Pays Saumurois, s appuie sur une sélection de projets d investissement pour structurer et développer l offre troglodytique. Le PER s adosse à la politique de promotion et de commercialisation du Pôle touristique international de Saumur et sa région (PTI) et associe des partenaires publics et privés autour de quatre opérations et de deux programmes d innovation et de recherche. La première opération consiste à créer une résidence hôtelière (31 chambres, 60 lits) aux caves de la Genevraie à Louresse- Rochemenier. Propriétaire de deux restaurants d une capacité de 200 couverts sur la commune, la SCI Emerance est également propriétaire de plus de m 2 de cavités troglodytes, à une centaine de mètres du village troglodytique qui permet de visiter d anciennes fermes, une salle commune et une chapelle. Le deuxième projet est le réaménagement des carrières originelles du Bioparc de Doué-la-Fontaine en espaces thématisés. Le troisième est la création d une scénographie dans les caves cathédrales des Perrières à Douéla-Fontaine. Ce projet public évoquera la géologie et le travail de l homme pour façonner son environnement en fonction de ses besoins. Le quatrième est la restructuration du site de la Rose bleue à Doué-la-Fontaine avec création de deux chambres d hôtes et mise en accessibilité globale du site qui combine hébergement, tourisme et ateliers d artistes (céramique) dans 400 m 2 de caves cathédrales ouvertes au public. Le PER sera appuyé par Néopat, programme de recherche sur les nouveaux patrimoines en Pays de la Loire qui fédère les universités du Mans, d Angers et de Nantes autour de l inventaire des cavités troglodytiques. Par ailleurs, un projet de plate-forme régionale d innovation sur le troglodytisme qui s implanterait à Turquant est à l étude.» Bioparc : un espace de vie atypique Installé dans d anciennes carrières à ciel ouvert creusées sur plusieurs niveaux, sur 14 hecta- Les 4 objectifs du PER du Pays Saumurois Consolider et valoriser le patrimoine troglodytique. Soutenir des projets structurants et innovants. Conforter Saumur et sa région comme une destination troglodytique majeure. Répondre à la demande d hébergements insolites en sites troglodytiques, actuellement supérieure à l offre en Anjou. 4 La Gazette Officielle du Tourisme

5 N septembre 2012 développement local res, le Bioparc de Doué-la-Fontaine accueille environ 800 animaux appartenant à 90 espèces dont plus d une quarantaine d espèces menacées. «Je dirige, avec mon père, cette entreprise familiale fondée par mon grand-père il y a cinquante et un ans, raconte François Gay, ingénieur paysagiste de formation. Le Bioparc est implanté dans un site troglodytique au sol en calcaire de falun. En 1960, mon aïeul a découvert une carrière abandonnée abritant une végétation locale exubérante et y a installé des animaux. Mon grandpère et mon père ont fait évoluer l image classique des zoos en aménageant un espace où sont respectés les animaux et la biodiversité, en associant bien-être animal et plaisir des visiteurs. Le volume est exploité en hauteur pour la volière (filet à 17 mètres de hauteur dans une carrière profonde de 10 mètres) ; dans une île arborée, les primates grimpent dans la végétation ; les anciennes carrières du parc, très végétalisées, abritent des cascades de 10 mètres de haut. Le visiteur observe les animaux du fond de la carrière ou du niveau supérieur avec une vue plongeante. Les carrières calcaires constituent un lieu idéal pour des mises en scène parfois exotiques. Elles sont parsemées de lierre, de clématites sauvages et des noyers et des bambous ont été plantés. Une première volière d environ m 2, aménagée il y a une vingtaine d années, a été un succès (oiseaux européens, ibis rouges, flamands rouges de Cuba ), car les visiteurs sont immergés dans un espace où les oiseaux volent autour d eux. En 2009, un canyon a été creusé sur un hectare pour présenter 35 espèces d oiseaux sud-américains (environ 500 oiseaux) dont des condors des Andes, des vautours à tête rouge, des échassiers, une dizaine d espèces de perroquets, ainsi que des perruches et des perroquets qui nichent dans les falaises calcaires en milieu naturel. Les oiseaux qui volent dans cet environnement sont une source permanente d intérêt et d émotion pour les visiteurs qui doivent respecter des consignes de sécurité. C est le seul zoo dans le monde où des condors volent au contact du public. Le Bioparc a reçu environ visiteurs en 2011 (France : 25 %, clientèle de proximité : 60 %, Anglais, Allemands, Néerlandais : 15 %). Les groupes (scolaires, centres de loisirs, seniors) représentent environ 25 % de la clientèle. La majorité des visiteurs achètent leur entrée sur place. La billetterie sera disponible en octobre sur Préserver la biodiversité Depuis 2001, dans le cadre des Projets Nature, le Bioparc a initié une quarantaine de projets de conservation d espèces menacées à travers le monde. Nous apportons un soutien financier et logistique à des associations locales qui œuvrent à la protection de ces espèces. Ainsi, au Niger, le seul troupeau de girafes en liberté au contact des humains est passé de 50 girafes en 2001 à plus de 300 en Au nordest de Madagascar, nous protégeons les lémuriens et la forêt tropicale ; au Pérou, ce sont les condors des Andes et les ours à lunettes. Le Bioparc n utilise pas de produits phytosanitaires et s est engagé dans une démarche de certification ISO » Turquant : renaissance d un village Turquant se situe au sud-est de l Anjou, à 10 kilomètres de Saumur. En 1995, l habitat du village se dégradait, la population était en baisse (420 habitants), le coteau troglodytique menaçait de s écrouler et le tourisme était inexistant. La nouvelle municipalité a réalisé des travaux de 2005 à 2009 (consolidation, réhabilitation des troglodytes, voierie, enfouissement des réseaux, création d un restaurant de 50 couverts en troglodyte). Pour consolider les coteaux par une exploitation économique et culturelle des lieux, elle a acquis et réhabilité des troglodytes pour y créer un «village métiers d art en troglos» (ouvert le 20 juin 2009, visiteurs en 2009, en 2011). Sept ateliers troglodytes appartenant à la commune (loués 3 /m 2 ) ont été aménagés pour accueillir huit artisans sélectionnés par appel à projets national. «Le village se veut à la fois un site pilote dans la valorisation des troglodytes et un site de commercialisation pour les métiers d art, explique Cédric Sagorin, chargé de développement touristique pour l association Turquant Animation et Métiers d Art. Le programme d embellissement et de mise en tourisme a initié une dynamique sociale et économique et attiré de nouveaux habitants et des entreprises. Trente-cinq emplois ont été créés dans le village qui compte aujourd hui 560 habitants. Au centre du village, l Espace métiers d art (200 m 2 en troglodyte) dont je suis responsable est un lieu d exposition et de vente pour une trentaine d artisans de toute la France. La saison culturelle programmée par l association propose une trentaine de dates sur l année (théâtre, concerts, marchés thématiques). Les trois salariés de l association assurent le développement touristique, la programmation de la saison culturelle et le volet commercial de la boutique. Des visites découverte du coteau de Montsoreau à Saumur et des animations thématiques ont été mises en place par notre association. La plupart des hébergements du village sont installés en troglos (hôtel 4 de 12 chambres, 10 lits La Gazette Officielle du Tourisme 5

6 développement local N septembre 2012 en gîtes et chambres d hôtes). Le village propose également un bistrot en troglo. Turquant, qui dépend du Pôle touristique international (PTI) de Saumur et sa région, a un Point i avec une borne d information. Le village est situé sur le parcours de la Loire à vélo. La clientèle touristique compte 25 % d étrangers (Anglais, Allemands, Américains, Russes, Néerlandais, Belges). Les visiteurs français sont originaires du Grand Ouest, de la région parisienne et de Rhône-Alpes. D octobre à décembre, la clientèle est locale.» Un projet de plate-forme régionale d innovation L Abbaye de Fontevraud mène une étude d opportunité et de faisabilité sur le monde souterrain en Saumurois, tous champs d activités confondus, pour décider ou non de la création d une plateforme régionale d innovation (PRI) sur le troglodytisme. Le dispositif PRI porté par la Région Pays de la Loire est en quelque sorte une déclinaison régionale du dispositif national de «pôle de compétitivité». C est une approche en matière d innovation, de développement économique et de recherche. «L Abbaye de Fontevraud met au service de cette étude son expertise en matière de patrimoine, de scénographie et de marketing touristique, explique David Martin, directeur général délégué de la Société publique régionale de l Abbaye de Fontevraud. Les premiers éléments de l étude (présentation à la Région Pays de la Loire fin 2012) semblent indiquer que la dimension touristique du monde souterrain est probablement l une des pistes les plus prometteuses de revalorisation de ce foncier considérable (plusieurs centaines de kilomètres de galeries en Saumurois). L offre touristique a une capacité d accueil relativement limitée, les prestataires ne sont pas forcément des professionnels du tourisme et les pratiques de réseau sont encore faibles. Il faudra élargir l offre existante et définir une stratégie de mise en tourisme. Il semblerait pertinent de concevoir un projet touristique majeur pour faire du Saumurois un sitephare du tourisme souterrain en France.» CATP : un acteur clé Le Carrefour Anjou Touraine Poitou (CATP), association créée en 1974 pour préserver le petit patrimoine, s est spécialisé sur les sites troglodytiques. Dès 1990, il a ouvert un centre d accueil de classes du patrimoine sur ce thème sur le site des Perrières à Doué-la-Fontaine et en assure l animation pédagogique, en collaboration avec le rectorat de l académie de Nantes et la direction régionale des affaires culturelles des Pays de la Loire. Partenaire éducatif du parc naturel régional Loire Anjou Touraine, il accueille chaque année près de quatre mille enfants pour les éduquer au patrimoine saumurois naturel, culturel ou bâti. Le CATP apporte un soutien technique aux porteurs de projets de valorisation ou d aménagement en troglodytes. Il est un acteur majeur en matière d actions de formation, de sensibilisation, d ingénierie et de promotion et fédère Une offre potentielle à développer un réseau de partenaires (environ 260 adhérents : institutionnels, mairies, particuliers, professionnels, gîtes, sites de visite, offices de tourisme, associations). Par le biais d Info Troglo ( ), il fournit des renseignements techniques aux particuliers et aux professionnels pour la réhabilitation des cavités. Les 18 et 19 juin 2011, il a organisé la 3 e édition des Rendez-vous Troglos sur six départements (Maine-et-Loire/Anjou, Indre-et- Loire/Touraine, Loir-et-Cher, Vienne, Sarthe, Deux-Sèvres). Ce week-end portes ouvertes proposait des visites liées au troglodytisme (habitat principal ou secondaire, caves à vin, champignonnières, lieux de stockages, chapelle, musée, ferme, gîte, restaurant, salle de réunion, pigeonnier, atelier, chantier de restauration ). Le CATP organise également des journées d animation en milieu rural troglodyte. Le CATP travaille avec le CDT Anjou, le troglodytisme constituant l un des axes du schéma départemental du tourisme et une aide spécifique pouvant être attribuée pour l ouverture de sites troglodytiques au public. Il assure des accueils presse en collaboration avec le CDT et le Pôle touristique international. Il participe au projet européen CavesNetwork qui a pour objectif la valorisation culturelle et économique des cavités et l échange de bonnes pratiques ( «L offre touristique troglodytique en Saumurois (hébergement, restauration, visites, loisirs ) est dense et diversifiée, précise Thierry Lacombe, directeur de l office de tourisme du Saumurois et du PTI. Les caves de Saumur brut représentent plus de 30 % des visites sur la ville de Saumur, devançant le château et le Cadre Noir. Mais l offre d hébergement en troglodytes est insuffisante par rapport à la demande. Le Pays Saumurois va créer, pour le compte du PTI, un outil de promotion didactique sur les sites troglodytiques du Saumurois. Ce documentaire (26 minutes), projeté dans une salle de l office de tourisme, donnera des clés d interprétation et incitera à découvrir l univers souterrain. Il constituera une introduction à l offre du territoire pour les individuels et les groupes et une prestation gratuite enrichissant l offre des autocaristes.» 6 La Gazette Officielle du Tourisme

7 N septembre 2012 territoires Ici et là : les initiatives en région Cette rubrique est consacrée aux initiatives, événements et manifestations mettant en valeur le dynamisme des territoires en matière de tourisme. Autour du patrimoine La ville de Plombières-les-Bains (Vosges) a lancé au printemps dernier une consultation pour la programmation du projet global de développement économique et touristique. Le projet a pour vocation de situer la station thermale comme un pôle d attractivité majeur du sud des Vosges, central à la Lorraine, l Alsace et la Franche-Comté, avec le patrimoine comme élément fondamental et l économie touristique comme levier. Outre l obtention du label Pays d Art et d Histoire en liaison avec le Pays d Épinal, sont programmées la création d un village des artisans d art et la réfection du parc Impérial et du parc Tivoli, deux parcs remarquables de Lorraine. Est également prévue la mise en place d une zone d accueil touristique en forêt des Houssots avec réalisation de chalets en HQE. Workshop tourisme nature C est dans la perspective d amélioration de la mise en marché et de la commercialisation des acteurs du tourisme de nature que Macéo, avec l ensemble des partenaires du Massif central (CRT, CCI, Réseaux ), a proposé de relancer les Rencontres du tourisme de nature et de découverte en Baptisé Greenfrance, ce workshop programmé les 24 et 25 septembre 2012 à Clermont-Ferrand (Polydôme), en partenariat avec Atout France, a pour but de renforcer la visibilité et la notoriété des territoires du Massif central. Une conférence est prévue sur le thème : «Et si le tourisme vert était l avenir du tourisme?». Ça bouge en Bugey L office de Tourisme Belley Bas- Bugey (Ain) vient d obtenir la marque Qualité Tourisme, annonce Sophie Durdilly, sa directrice. Une certification qui a modifié le fonctionnement de l office de tourisme «pour acquérir une professionnalisation certaine de ses actions». Outre l accès à un site Internet rénové, de nouveaux services sont proposés : ouverture le dimanche matin en offrant un apéritif de bienvenue aux touristes, wifi gratuit, documentation trilingue, et mise en place à venir d un observatoire touristique afin de connaître encore mieux ses clientèles. En matière de promotion, l office de tourisme s oriente vers la mise en valeur du patrimoine (avec de nouvelles propositions de visites) et vers le développement d actions autour de la véloroute Via- Rhôna, la promotion du cyclisme et du cyclotourisme dans son ensemble. Les mois à venir seront consacrés à l étude d un référentiel «destination vélo», probablement celui de France Vélo Tourisme, pour obtenir la marque Accueil Vélo. L inauguration à l automne 2012 de la base fédérale de VTT et vélo de route à la Maison Saint- Anthelme sera la première étape de cette démarche. Circuits au pays de la géographie Le service tourisme de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges (88) présente un guide de découverte répertoriant 27 circuits en ville et dans la région. Outre les classiques circuits «Sur les pas des hommes célèbres», «Lieux de mémoire» ou encore «Au fil de l eau et des fontaines», signalons le parcours intitulé «Voyage au pays de la géographie» en référence au statut de Capitale mondiale de la géographie dont s enorgueillit la ville grâce au Festival international de géographie créé en 1990 et désormais organisé chaque année le premier week-end d octobre. En route vers «les Bourgognes» Pour marquer le 20 e anniversaire de sa charte d accueil «De Vignes en caves», le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB) édite une nouvelle brochure gratuite sur le tourisme viticole : En route vers les Bourgognes. Conçu pour accompagner les visiteurs dans leurs déplacements au sein du vignoble, ce guide français-anglais est la fusion de deux anciennes publications de l Interprofession : La Carte de la Route des Vins de Bourgogne et Bourgogne en fête. Il répertorie les coordonnées de 317 domaines, maisons et caves coopératives adhérentes à la charte et près de 100 manifestations viticoles. Des itinéraires présentés sur cartes proposent la découverte en voiture, à vélo ou même à pied des routes des vins et de nombreux sites touristiques. Les 7 parcours capitaux Jusqu au 24 septembre, Serpette et Paul Bert, les deux marchés «star» des Puces de Saint-Ouen, invitent le public à découvrir sept parcours imaginés par des personnalités férues de design dont Jean-Jacques Aillagon, Vanessa Bruno, Philippe Starck, etc. La Gazette Officielle du Tourisme 7

8 action publique N septembre 2012 Actualité - Réglementation - Journal Officiel Action publique CONTRAT D AVENIR POUR LA RESTAURATION Sylvia Pinel, ministre du Tourisme, a réuni le 10 septembre les professionnels de la restauration «afin de définir une méthode et un calendrier» pour dresser le bilan du contrat d avenir pour la restauration. Elle a rappelé qu «aucune mesure ne sera prise sans que l ensemble des acteurs concernés n aient été entendus et associés à l élaboration du bilan». Ce contrat d avenir, signé par les organisations professionnelles du secteur en 2009 et complété par un avenant en 2011, recense les engagements pris par les professionnels de la restauration en matière de prix, d emploi, de formation et d amélioration de la qualité, en contrepartie de la baisse du taux de la TVA. Le bilan vise à évaluer les efforts consentis par les professionnels au regard des objectifs qui leur avaient été fixés. «Dans le contexte que connaît aujourd hui la France, il est légitime que le Gouvernement se pose la question de l efficacité économique de cette mesure qui représente une charge de plus de 3 milliards d euros par an pour les finances publiques», souligne Sylvia Pinel dans un communiqué. Le bilan, qui sera rendu public courant octobre, sera réalisé sur la base du travail de quatre groupes qui se concentreront sur les engagements pris dans le contrat d avenir : les emplois (24 septembre) ; la modernisation du secteur (1 er octobre) ; les prix (8 octobre) ; les conditions de travail (15 octobre). La ministre a rappelé «que trop de décisions ont été prises par le passé sans discussion, et sans la moindre étude d impact». Elle souligne que «si une décision est prise par le Gouvernement, elle le sera selon le calendrier et les modalités fixés avec les professionnels». Alors que les conclusions de la mission du député Thomas Thevenoud ne sont pas encore rendues, elle envisage de reconsidérer les termes du contrat en cas de non-respect des engagements, «ou si la charge pour les finances publiques n est pas proportionnée aux efforts consentis», elle réfléchira alors avec les professionnels «à de nouveaux objectifs et à de nouveaux dispositifs». Formation PARUTION D UN GUIDE TECHNIQUE SUR LES RÉFÉRENTIELS D ACTIVITÉS TOURISME ET HÔTELLERIE Constatant l inadéquation partielle entre les besoins des entreprises du tourisme et l offre de formation proposée aux étudiants ou aux personnes en reclassement, la DGCIS et Atout France publient un guide technique sur les référentiels des «emploistypes/métiers» d encadrement dans le tourisme et l hôtellerie. Pour la première fois réunies dans un document unique, les cinquante fiches «emplois-types/métiers» permettent d avoir une vision globale des professions accessibles après une formation supérieure, de bac + 3 et plus. Elles se déclinent selon six secteurs : organisation de voyages ; organismes locaux de tourisme et offre touristique territoriale ; tourisme d affaires/rencontres et événements professionnels ; hébergements ; loisirs ; études et ingénierie du tourisme. Le guide permettra une meilleure connaissance des métiers du secteur et offrira une plus grande visibilité des compétences transversales afin de favoriser la mobilité professionnelle, souligne Atout France dans un communiqué. Pour l élaboration de ce guide, un comité de pilotage a été mis en place composé d Atout France, de la DGCIS, de la Caisse des Dépôts, ainsi que des Le premier mastère spécialisé de France, dédié aux patrimoines touristiques naturels et culturels, ouvre à Fontainebleau Ce mastère «Management de patrimoines touristiques, naturels, historiques et culturels» est organisé par le pôle touristique d excellence de Paris-Est Fontainebleau, le seul en France développant cette thématique. Il est accrédité par la Conférence des Grandes Écoles. Le niveau de formation requis est bac + 5 ou bac + 4 (avec au moins 3 ans d expérience professionnelle). Constitué sous l égide de l Institut français du tourisme (IFT), le pôle touristique d excellence de Paris-Est Fontainebleau associe Seine-et-Marne Tourisme, le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), le Château de Fontainebleau, Mines ParisTech, l Institut national du patrimoine (INP), l université de Paris-Est Marne-la-Vallée et la Fondation du Patrimoine. Pour plus de renseignements : Laurent Devillers, Directeur général de Seine-et-Marne Tourisme, tourisme77.fr 8 La Gazette Officielle du Tourisme

9 N septembre 2012 fiscalité représentants d organisations et syndicats professionnels des différents secteurs du tourisme et de l hôtellerie, d acteurs de terrain et de Pôle Emploi. La constitution de ces référentiels a fait l objet d une large concertation avec les branches et observatoires des métiers concernés, insiste Atout France. Une vingtaine de responsables de formations a également été consultée. Fiscalité TAUX RÉDUITS DE TVA AUX ACTIVITÉS ÉQUESTRES Le Gouvernement français a transmis fin juin à la Commission européenne les mesures législatives qu il entendait mettre en place, au titre de l application de taux réduits aux activités équestres. La Commission européenne a engagé une procédure contre la France devant la Cour de justice de l Union européenne (CJUE), portant sur le taux réduit de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) appliquée à différentes opérations concernant les équidés. La CJUE a rendu son arrêt le 8 mars 2012, condamnant la France pour manquement aux obligations qui lui incombent, en vertu des articles 96 à 99 de la directive CE du Conseil du 28 novembre Les mesures législatives qu entend prendre le Gouvernement concernent l abrogation du taux réduit pour les opérations suivantes : les gains de courses ; les ventes de chevaux, à l exception de celles des chevaux destinés à la boucherie réalisées par des redevables de la TVA à des non assujettis (particuliers ou collectivités territoriales qui restent à 2,1 %) et à celles de chevaux destinés à être utilisés dans la production agricole (labour, débardage ) ; les prestations d élevage des équidés, l entraînement, la préparation (débourrage, dressage), les prises en pension, sauf si celles-ci se rapportent à des équidés utilisés dans la production agricole ou à des fins sportives. C est sur ce dernier point que le Gouvernement français a signifié à la Commission qu il n entendait pas abroger l article du code des impôts qui fixe un taux réduit aux prestations correspondant au droit d utilisation des animaux à des fins d activités physiques et sportives et de toutes installations agricoles nécessaires à cet effet, en vigueur depuis le 1 er janvier En effet, il considère que cet article ne méconnaît ni les points, ni le dispositif de l arrêt de la CJUE. Conscient que la filière cheval représente un atout pour la vitalité des territoires ruraux, en termes d activité comme d emploi, le Gouvernement français met tout en œuvre pour conforter un taux réduit pour les activités équestres. Source : Réponse ministérielle, question écrite n 00664, Journal Officiel, Sénat, 30 août 2012 Véhicules de loisirs QUADS Par question écrite soumise au ministère de l Écologie, Julien Aubert (UMP, Vaucluse) appelle l attention sur les difficultés soulevées par la circulation de quads dans les massifs forestiers. «De plus en plus fréquemment, des utilisateurs de ce type de véhicule se regroupent pour pratiquer cette activité et empruntent des pistes à travers la forêt, ce qui génère des nuisances et dégrade l environnement», constate le député. «Les maires de communes forestières souhaiteraient donc pouvoir interdire aux quads l accès aux routes conduisant aux massifs forestiers, sans pour autant interdire ces routes aux autres véhicules. Or, cette solution est juridiquement inapplicable actuellement, car les quads ne sont pas considérés, dans la réglementation, comme des véhicules d un type particulier», poursuit-il. Le député suggère «de classer réglementairement les quads dans une catégorie particulière de véhicules, ce qui permettrait de leur interdire l accès à certaines voies». Source : Assemblée nationale, question écrite n 1265, Journal Officiel du 17 juillet 2012 CAMPING-CARS La pratique de stationnement nocturne parfois interdite par les communes n a rien de répréhensible si l on se garde de toute velléité de camping, rappelle le Syndicat des entreprises de véhicules de loisirs (Uni-VDL). Rien ne permet d édicter une telle interdiction sauf à le faire pour l ensemble des véhicules et pour des raisons valables (gêne pour la circulation, marché le lendemain). Les restrictions au stationnement parfois signifiées par des panneaux d interdiction ou des barres de hauteur sont illégales quand elles ne concernent que cette catégorie de véhicule, insiste Uni-VDL. Il n existe pas de réglementation spécifique pour le camping-car qui est à la fois un véhicule et un mode d hébergement. Un camping-car dont le PTAC est inférieur à 3,5 tonnes appartient à la catégorie des véhicules M1 et a donc strictement les mêmes droits que toute autre voiture particulière, insiste le syndicat. Le camping-car est donc autorisé à stationner là où une voiture particulière le peut et toute interdiction générale et absolue est illégale. Ainsi à partir du moment où le camping-car est correctement stationné, que ses occupants ne laissent déborder aucun équipement, ni échapper aucun effluent (eaux usées), ni déposer aucun déchet sur la voie publique et qu il ne produit aucune nuisance sonore, il n existe aucune raison de traiter l utilisateur d un tel véhicule autrement que celui de n importe quel véhicule de type M1. Source : VDL Magazine La Gazette Officielle du Tourisme 9

10 bourse N septembre 2012 Bon à savoir Les propriétaires de caravanes et de camping-cars qui les occupent comme résidences principales sont redevables de la taxe annuelle sur les résidences mobiles terrestres. Des exonérations existent néanmoins dans certaines situations. Cette taxe est à régler au plus tard le 30 septembre 2012 auprès du service des impôts le plus proche du lieu de stationnement de la résidence mobile. Un récépissé de paiement (ou un récépissé portant la mention gratis en cas d exonération) est alors délivré au redevable par le service des impôts. Le montant de cette taxe est fonction de l ancienneté de la résidence mobile : 150 par résidence mobile si la date de première mise en circulation remonte au maximum à dix ans ; 100 si cette date remonte au maximum à quinze ans. Cette taxe a été instaurée par l article 35 de la loi de finances rectificative pour 2010 du 29 décembre L Assemblée nationale a adopté le 12 septembre le projet de loi Emplois d avenir. Le texte sera examiné par le Sénat à la fin du mois avant d être définitivement adopté. L objectif est de créer emplois d ici 2014 pour aider les jeunes peu ou pas qualifiés des zones défavorisées à intégrer le marché du travail. Ils seront principalement créés par des employeurs du secteur non marchand dans des activités ayant une utilité sociale avérée et susceptibles d offrir des perspectives de recrutement durables (filières vertes et numériques, secteurs social et médico-social, aide à la personne, animation et loisirs, tourisme ). Paru au Journal Officiel Décret n du 3 septembre 2012 relatif aux modalités de détermination de la contribution économique territoriale. Journal Officiel du 5 septembre 2012 Ce texte transpose à la cotisation foncière des entreprises, qui est l une des deux composantes de la contribution économique territoriale, des dispositions régissant la taxe professionnelle. Décret n du 23 août 2012 relatif à l évaluation environnementale des documents d urbanisme. Journal Officiel du 25 août Suite à la loi Grenelle 2 du 12 juillet 2010, plusieurs réformes impactent le champ d application de l évaluation environnementale des plans et programmes et de l étude d impact des projets. Ces réformes visent à mettre en conformité le droit français avec le droit communautaire en introduisant notamment une nouvelle procédure d examen au cas par cas. Le décret qui sera mis en application le 1 er février 2013 détermine la liste des documents d urbanisme soumis de manière systématique à évaluation environnementale et ceux qui peuvent l être sur décision de l Autorité environnementale après un examen au cas par cas. Communes classées stations de tourisme : Cap d Ail (Alpes-Maritimes); Saint-Lunaire (Ille-et- Vilaine) ; La Forêt-Fouesnant (Finistère) ; Tarbes (Hautes-Pyrénées) : décrets du 5 septembre Journal Officiel du 7 septembre 2012 Le tourisme en actions La Gazette Officielle du Tourisme propose chaque semaine le suivi de valeurs cotées en Bourse dans le domai ne du tourisme et des loisirs. Cote au 13 septembre 2012 (valeurs exprimées en ) : Titre Cours % var. 16/09/2011 Maxi * Mini ACCOR : 27, ,38 % 27,15 18,02 Air France : 4,71-22,28% 6,06 3,49 Club Méditerranée : 14,32 + 7,83 % 16,94 10,64 C ie des Alpes : 13,26-28,09 % 18,70 12,50 Edenred : 21, ,05 % 24,25 17,61 Groupe Eurotunnel : 6,04-6,07 % 6,71 5,10 Groupe Partouche : 0,96-51,52% 1,98 0,87 Mac Donald s : 90,82 + 3,09 % 101,26 85,99 Titre Cours % var. 16/09/2011 Maxi* Mini Bernard Loiseau : 3, ,18 % 4,21 2,91 Euro Disney : 6, ,88 % 6,96 3,35 Groupe Flo : 3,46-30,52% 4,98 3,22 Musée Grévin : 86,30-1,93 % 100,50 84,00 Pierre & Vacances : 15,02-55,75% 33,94 11,89 Sodexo : 61, ,13 % 63,33 49,26 Trigano : 9,50-25,49% 14,31 9,21 * Depuis le 16 septembre 2011 Rappel : ces valeurs boursières sont consultables sur le serveur atlantica : 10 La Gazette Officielle du Tourisme

11 N septembre 2012 annonces L Office de Tourisme de Verdun recrute > SON DIRECTEUR (H/F) < Devenez le Directeur de l EPIC Office de Tourisme de Verdun, classé 3 étoiles et enregistré au registre des opérateurs de voyages. Vous dirigerez une équipe de 13 agents : 11 permanents et 2 saisonniers répartis entre l Office de Tourisme (Pavillon Japiot) et la citadelle souterraine. Placé sous l autorité directe du Président, Maire de Verdun, le Directeur a pour missions principales : Collaborer avec la collectivité de tutelle à la définition de la politique touristique territoriale. Manager et gérer la structure : gestion du personnel, élaboration et suivi du budget (comptabilité publique M4), gestion administrative (préparation des délibérations du Comité de direction et du procès-verbal, réalisation et suivi des appels d offres selon les règles du code des marchés publics, tableaux de bord d évaluation et de suivi des activités). Fédérer son équipe pour un projet d entreprise fort et collectif. Animer et coordonner les missions régaliennes d un Office de Tourisme en veillant à la qualité des prestations et de l accueil. Développer et diversifier les activités touristiques adaptées au potentiel local, élargir les clientèles potentielles. S inscrire dans la démarche qualité et la nouvelle information touristique (e-tourisme, m-tourisme). Assurer le développement des équipements touristiques gérés par l Office de Tourisme pour les rendre plus performants économiquement. Diversifier et dynamiser la production touristique et la commercialisation. Animer et participer aux commémorations du Centenaire de la Grande Guerre ( ). PROFIL Être âgé d au moins 25 ans. Être titulaire d une solide formation en tourisme (diplôme BAC + 3 à BAC + 5). Avoir une bonne connaissance des politiques de développement touristique et une expérience significative (3 ans minimum de direction d un Office de Tourisme). Avoir une bonne connaissance de la gestion publique et des règles du fonctionnement d un Office de Tourisme en EPIC. Présenter les conditions d aptitude professionnelles pour conserver l immatriculation. Aptitude à l animation de terrain et à la mobilisation d acteurs publics et privés, maîtrise du contexte institutionnel et de l environnement professionnel du tourisme. Qualités relationnelles, sens de l écoute, du dialogue et du contact. Maîtrise de l outil bureautique et informatique et de l anglais (autres langues étrangères appréciées). Qualités rédactionnelles et de synthèse. Si vous êtes intéressé, vous pouvez adresser votre candidature avant le 28 septembre 2012 selon les instructions suivantes : développant vos propositions de politique touristique pour Verdun. ou par courrier à : Office de Tourisme de Verdun Monsieur le Président Candidature au poste de Directeur(trice) Pavillon Japiot 1 bis, avenue du Général Mangin Verdun Devenez Directeur(trice) de l Office de Tourisme de La Tranche-sur-Mer, station balnéaire (éco-tourisme) située dans le Sud Vendée et labellisée «Famille Plus et Station Kid» Notre Office de Tourisme, sous forme d un Établissement Public Industriel et Commercial (EPIC), en cours de transformation en Société d Économie Mixte Locale et en cours de classement dans la catégorie I, recherche son directeur(trice) MISSIONS Direction administrative et budgétaire de l office, Préparation et suivi du Conseil d Administration et des Assemblées Générales, application des décisions prises, Mise en œuvre de la politique touristique de la Commune, Management du service (4 agents permanents, plus 3 agents en saison estivale) en veillant à la qualité des prestations et de l accueil, Propositions et mise en place d actions en vue de dynamiser et développer l attractivité touristique de la commune, Promotion et commercialisation de produits touristiques, Développement d un réseau de partenaires publics (collectivités locales et instances consulaires), privés et institutionnels du tourisme (au niveau local, national et international), Participation à l accueil du public, gestion et mise en place des journées événementielles, Gestion des éditions et du site Internet de l Office de Tourisme, Mise en place et suivi de démarches qualités (famille+, éco-tourisme, handicap ). PROFIL Formation supérieure (bac + 3 et plus), Expérience confirmée (minimum 5 ans) dans la gestion d un Office de Tourisme, ou d un organisme de tourisme départemental, régional ou national, Reconnu(e) pour vos qualités relationnelles, vous maîtrisez les techniques de promotion touristique, Vous êtes dynamique, créatif, réactif, possédez une aisance rédactionnelle et aimez prendre des responsabilités et des initiatives, Vous savez diriger et mobiliser vos collaborateurs, Trilingue (français-anglais-allemand), Maîtrise de l outil informatique, Connaissance de la comptabilité M4. CONDITIONS Poste rattaché directement au Président du Conseil d Administration. Poste à temps complet, à pourvoir rapidement. Travail le dimanche et les jours fériés en saison. CONTACT Merci de transmettre lettre de motivation et CV + photo avant le 1 er octobre 2012 à : Monsieur le Maire, Mairie de La Tranche-sur-Mer 10, rue de l hotel de ville BP LA TRANCHE-SUR-MER LA GAZETTE OFFICIELLE DU TOURISME Publication hebdomadaire éditée par Société Nouvelle API Siège social : 18, allée Marie-Politzer BP Biarritz cedex Tél. : Fax : Rédaction : À Paris : 3, rue Séguier Paris Tél. : Fax : À Biarritz : 18, allée Marie-Politzer BP Biarritz cedex Tél. : Fax : Commission paritaire : N 0413 T ISSN : Vente par abonnements Routage Presse rouge Directeur Publication : Jean-Marc Galabert N 2167 du 19 septembre 2012 Rédaction : Société Nouvelle API, Biarritz Marie-Pierre Bazin-Cheneaux Tél. : Françoise Kergreis Secrétariat de rédaction : Nathalie Hutjens Tél. : Mise en page : Élodie Boisse Abonnements : Société Nouvelle SAI Nathalie Thévenieau Tél. : Publicités : Société Nouvelle SAI Tél. : Fax : Impression : Imprimerie Sordes Bayonne Site Internet : rédaction : BULLETIN D ABONNEMENT La Gazette Officielle du Tourisme 18, allée Marie-Politzer - BP Biarritz cedex Prix : 260 pour un an (50 numéros) Étranger : 285 Abonnez-vous en ligne : Je désire souscrire un abonnement d'un an à La Gazette Officielle du Tourisme. Société :... Nom :...Adresse : Code postal :... Ville :... Tél. :... Ci-joint en règlement : un chèque bancaire postal mandat lettre à l ordre de Société Nouvelle SAI Je souhaite régler à réception d'une facture Le... Carte bancaire La direction se réserve le droit de refuser toute insertion sans avoir à justifier sa décision. Toute présentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l auteur, ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1 er de l article 40). Cette repré sen tation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par le Code Pénal. La loi du 11 mars 1957 n autorise, au terme des alinéas 2 et 3 de l article 41, d une part que les «copies ou re productions strictement réservées à l usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective» et d autre part, «que les analyses et les courtes citations dans un but d e xemple et d illus tration». Les documents et photos adressés au Service Rédaction ne sont pas retournés (sauf cas exceptionnel), et nous dégageons toute responsabilité en cas de leur éventuelle perte. Notez les 3 derniers chiffres du n au verso de votre carte bancaire Date d expiration de votre carte bancaire Signature GOT 2167 La Gazette Officielle du Tourisme 11