Exploitation 9 : Système allaitant en agriculture biologique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exploitation 9 : Système allaitant en agriculture biologique"

Transcription

1 Exploitation 9 : Système allaitant en agriculture biologique Carte de visite : 1 personne + 1 salarié 1/3 temps 85 ha 47 PMTVA (60 vaches nourrices) Signe particulier : Système naisseur en plein air. Des circuits de vente directe pour les femelles de 6 à 8 mois. Un noyau de vaches allaitantes vosgiennes pures, le reste : croisées vosgienne * limousin essentiellement Place de la race vosgienne dans le système : Historiquement, la volonté de mettre en place un système peu coûteux en élevage allaitant a conduit l éleveur au choix du plein air intégral. Dans ce système, outre le côté affectif de l éleveur pour la vosgienne, cette race a trouvé sa place grâce à ses qualités de rusticité, ses qualités maternelles et de facilité de manipulation. Fonctionnement du troupeau : 60 VA 15 Réformes (30 vosgiennes et 30 croisées) 60 veaux 30 veaux femelles 15 broutardes7/8 mois en direct 30 veaux mâles 30 broutards 7/8 mois (non primés) 15 femelles <1an 91 UGB techniques Chargement technique : 1,10 UGB/ha Valorisation de l herbe : 5,3 T MS/ha 15 femelles 1-2 ans 15 femelles 2-3 ans

2 Quelques résultats techniques Broutardes femelles : vente directe à 5-8 mois (circuit musulman) : 90 à 110 kg de poids de carcasse à 3,80 /kg de carcasse Broutards mâles : 2 périodes de vente : - mai juin : 280 à 340 kg vif pour des veaux nés en automne/hiver - septembre-octobre : 200 kg vif pour des veaux nés fin hiver-printemps Prix de vente à la pièce (maxi 400 ). Itinéraires techniques : Période de vêlage : Septembre à avril Finition des vaches de réforme : pas de finition Animaux uniquement à l herbe pâturée ou au foin (hiver) Système plein air intégral. Critères de réforme : fécondité (objectif 1 veau /vache/an) ; facilité de vêlage ; qualité maternelles Analyse du système Points forts - Peu d investissement (plein air intégral) - Bon potentiel des surfaces - Des créneaux «vente directe» pour écouler et valoriser les broutardes femelles Points faibles - Pression de l urbanisation sur le foncier agricole - Troupeau hétérogène en conformation : sélection essentiellement basée sur fertilité et qualités maternelles Perspectives sur la place de race bovine vosgienne dans le système : avis de l expert Dans ce système naisseur, la race vosgienne trouve sa place car l exploitant a mis en place un système peu coûteux où les qualités de rusticité de la race s expriment parfaitement : le plein air intégral. De plus, il possède également des créneaux vente directe qui permettent d écouler les broutards et broutardes les moins bien conformés : la vente directe aux musulmans. Le créneau des broutards est très peu valorisateur dans la filière «conventionnelle». La recherche d un créneau identifié, ou le développement de la vente directe serait un plus. Sur cette structure, la viabilité passe par la maîtrise maximum des coûts et des investissements. L avenir de la race vosgienne dans ce type de système passe essentiellement par des créneaux de vente valorisateurs (en direct) et la mise en place d installations peu coûteuses (comme le plein air).

3 Exploitation 10 : Système allaitant Carte de visite : 1 personne 60 ha dont 35 ha non mécanisables 30 PMTVA Signe particulier : Système allaitant. Des circuits de vente directe. Elaboration de charcuterie à base de vosgienne (valorisation des réformes) Place de la race vosgienne dans le système : Historiquement exploitation laitière avec transformation (avec la race vosgienne), l orientation viande s est faite suite à des problèmes sanitaires et à des contraintes de travail. Au départ, à partir de la race limousine, la vosgienne a fait son retour, notamment pour des raisons de facilité de manipulation et de docilité (il y a une seule personne sur l exploitation : une femme). Fonctionnement du troupeau : 32 VL 7 Réformes 32 veaux 16 veaux femelles 15 veaux de lait 4/6 mois 16 veaux mâles 10 broutards 7/8 mois 7 femelles <1an 44 UGB techniques Chargement technique : 0,73 UGB/ha Valorisation de l herbe : 3,6 T MS/ha 7 femelles 1-2 ans 7 femelles 2-3 ans

4 Quelques résultats techniques Poids de carcasse moyen des veaux de lait : 97 kg (72 à 117) Rendement viande net/carcasse : 72% Age moyen à l abattage : 4,2 mois Poids de carcasse moyen broutards : 149 kg (116 à 204) Age moyen à l abattage : 10.3 mois Rendement viande net/carcasse : 65% Poids de carcasse moyen des vaches de réforme : 267 kg Rendement viande net / carcasse : 69 % Itinéraires techniques : Période de vêlage : février à avril Elevage des veaux : sous leur mère Finition des vaches de réforme : à l herbe en été / bon fourrage + céréale en hiver Animaux uniquement à l herbe pâturée ou au foin (hiver) Analyse du système Point forts - Existence de créneaux vente directe qui permettent de mieux valoriser les animaux Points faibles - foncier difficile à entretenir (pâture) - Places limitantes en bâtiment - Main d oeuvre limitée Perspectives sur la place de race bovine vosgienne dans le système : avis de l expert Avec la présence de créneaux vente directe qui permettent de bien valoriser les produits (surtout les veaux de lait), la race vosgienne, dans le contexte difficile de l exploitation, trouve relativement bien sa place.

5 Exploitation 11 : Système allaitant Carte de visite : 1 personne double actif 64 ha 15 PMTVA Signe particulier : Système allaitant, vente de fourrages Place de la race vosgienne dans le système : Race présente dès l installation de l exploitant en système allaitant, notamment pour des questions d affinités pour cette race, mais aussi de facilité de conduite. Fonctionnement du troupeau (schéma modélisé, compte tenu des variations interannuelles) : 15 VL 7 Réformes 15 veaux 7 veaux femelles 8 veaux mâles 8 broutards 7/8 mois 27 UGB techniques Chargement technique : 0,42 UGB/ha Valorisation de l herbe : 2,5 T MS/ha (vente 30 T MS de foin) 7 femelles <1an 7 femelles 1-2 ans 7 femelles 2-3 ans

6 Quelques résultats techniques Pas assez d animaux abattus sur la période considérée pour avoir des données significatives. Sur cette période, vente de broutards en vif 217 kg à 7.1 mois (420 /tête). Période de vêlage : toute l année Elevage des veaux : sous leur mère Finition des vaches de réforme : pas de finition Itinéraires techniques : Animaux uniquement à herbe pâturée ou au foin (hiver) Perspectives sur la place de race bovine vosgienne dans le système : avis de l expert Une des difficultés, sur ce système est, pour l instant, la non existence d un schéma de production bien défini. Cela est essentiellement dû à la constitution d un troupeau de race pure. Compte tenu de la surface disponible et du nombre de droits PMTVA sur l exploitation, une des voies intéressantes à explorer, pour ce système, pourrait être une orientation vers une production de bœufs, surtout s il y a la possibilité de s inscrire dans une filière courte. La valorisation perenne en broutard en circuit classique, en développant le nombre de mère, ne semble pas intéressante financièrement, les broutards vosgiens n étant pas reconnu par les engraisseurs spécialisés. Au delà du choix de la production, la race bovine vosgienne semble bien s adapter à une conduite en système allaitant. En système allaitant, la valorisation de son potentiel laitier (et au regard des pratiques d autres éleveurs), sevrer 2 veaux par vache semble être possible (donc avec achat des veaux complémentaires à l extérieur). C est une voie pour produire davantage de kg de viande à effectif de vaches nourrices constant. Cependant, cela demande une bonne maîtrise technique et du temps (surveillance pour l adoption notamment).

7 Exploitation 8 : Système veaux de lait Carte de visite : 1 exploitant double actif 26 ha d herbe 15 vaches 25 à 35 veaux de lait vendus/an Signe particulier : 2 à 2,5 veaux nourris par vache. Activation de circuits courts pour valoriser la production veaux de lait Place de la race vosgienne dans le système : L impossibilité, pour l exploitant, de détenir un quota laitier explique en partie la production de veaux de lait. L orientation veaux de lait s est faite petit à petit (au départ, exploitation allaitante en salers). La race vosgienne est présente par passion de l éleveur. Son caractère rustique, l existence de circuits courts pour les veaux de lait justifient également la place de cette race dans cette exploitation conduite en double activité Fonctionnement du troupeau : 15 VL 4 Réformes 15 veaux 20 à 25 veaux (majorité vosgien) 6 veaux femelles 30 à 35 veaux lait 25 à 30 veaux de laits vendus/an 30 UGB techniques Chargement technique : 1,15 UGB/ha Valorisation de l herbe : 5,2 T MS/ha 6 femelles <1an 6 femelles 1-2 ans 6 femelles 2-3 ans 1 à 2 génisses

8 Quelques résultats techniques Moyenne lactation CL : kg/vl/an 650 kg de concentré /VL/an (référence Décelait :650 kg/vl/an) 2 à 2,5 veaux nourris par vache (veaux de lait et génisses de renouvellement 25 à 30 veaux de lait vendus / an (dont 20 de race vosgienne) 1700 l de lait consommé / veau vendu Valorisation moyenne du litre de lait : 0,285 /l Poids de carcasse des vaches de réforme : 279 kg (249 à 301) Prix moyen de vente : 1,78 /kg de carcasse Age moyen à la réforme : 4,1 ans Critères sur atelier veaux de lait (sur 2 ans) : Race vosgienne Autre race Total Nombre Poids de carcasse 89 kg (71-113) 95 kg (73-120) 91 kg (71-120) Age moyen 112 j 108 j 109 j Veaux de lait : 7 à 45 j : 10 l/j (2 buvées) 46 à 110 j : 20 l /j (2 buvées) Itinéraires techniques : Pas de finition spécifique pour les vaches de réforme Analyse du système Point forts - Présence de circuits courts (bouchers) - Race vosgienne adaptée au système et appréciée de la clientèle Points faibles - Risques sanitaires (achats et introduction de veaux - Temps de travail élevé (bâtiments entravé et veaux nourris individuellement au seau) - Gestion production laitière et veaux présents pas toujours évidente : risque de ne pas avoir assez de veaux pour le lait produit ( les génisses d élevage font le tampon). Perspectives sur la place de race bovine vosgienne dans le système : avis de l expert Ce système est indépendant de l évolution du prix du lait. La présence de débouchés en circuits courts permettent une bonne valorisation du lait. Le caractère mixte de la race est bien valorisé dans ce système : veaux bien conformés, production par vache qui permet de nourrir 2 à 2,5 veaux. La mise en place d un atelier veaux de lait peut constituer un complément de revenu intéressant pour les petits quotas laitiers. Une des variantes existante de ce système est le veau sous la mère (le veau est lâché 2 fois par jour pour têter directement la mère, cela évite la traite, mais diminue la production et la maitrise des quantité consommée par les veaux)

L intérêt technico-économique. avec simulations à l'appui

L intérêt technico-économique. avec simulations à l'appui L intérêt technico-économique Titre de du l'engraissement diaporama des mâles avec simulations à l'appui Christèle PINEAU Institut de l'elevage Christele.Pineau@idele.fr Matthieu COUFFIGNAL ARVALIS, Institut

Plus en détail

PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DES ÉLEVAGES BOVINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET INDICATEURS D ANALYSE

PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DES ÉLEVAGES BOVINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET INDICATEURS D ANALYSE PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DES ÉLEVAGES BOVINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET INDICATEURS D ANALYSE Programme Performances économiques des élevages bovins viande. Julien Belvèze Institut de l Elevage Evolution

Plus en détail

La vache normande : une signature régionale

La vache normande : une signature régionale Données Une publication de la Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt La vache normande : une signature régionale La Basse-Normandie a le plus grand cheptel de vaches de

Plus en détail

Projet SYSTEMES : Des références actualisées en élevage AB sur le Massif Central (dont l Auvergne)

Projet SYSTEMES : Des références actualisées en élevage AB sur le Massif Central (dont l Auvergne) Projet SYSTEMES : Des références actualisées en élevage AB sur le Massif Central (dont l Auvergne) Les références technicoéconomiques : une nécessité Besoin exprimé par les acteurs de terrain Pour mieux

Plus en détail

Pour tous vos projets, contactez :

Pour tous vos projets, contactez : Octobre 2010 FIliERes L e t t r e d i n f o r m a t i o n a u x a d h é r e n t s d e Viande V I A N D E Spécial SOMMET 2010 SOMMAIRE Page 1 EDITO Page 2 Le taurillon Salers Page 3 La génisse croisée Charolais

Plus en détail

CONNAÎTRE SON COÛT DE PRODUCTION ET LE FAIRE BAISSER

CONNAÎTRE SON COÛT DE PRODUCTION ET LE FAIRE BAISSER RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION THÉMA CONNAÎTRE SON COÛT DE PRODUCTION ET LE FAIRE BAISSER Face à une conjoncture incertaine, les exploitations bovins viande ont besoin de

Plus en détail

Exploitation individuelle 1.5 UMO. Système bovin viande. Vaches allaitantes Limousine. Système spécialisé en Veaux d'aveyron et du Ségala

Exploitation individuelle 1.5 UMO. Système bovin viande. Vaches allaitantes Limousine. Système spécialisé en Veaux d'aveyron et du Ségala Cas-type 71.1 Système spécialisé en Veaux d'aveyron et du Ségala En Ségala, la forte densité des exploitations et l'accés difficile et coûteux au foncier concourent au Conjoncture : 21 développement de

Plus en détail

Référentiel économique des Réseaux d Élevage de l Est

Référentiel économique des Réseaux d Élevage de l Est Alsace Lorraine Champagne-Ardenne Référentiel économique des Réseaux d Élevage de l Est ANNEE 2014 SOMMAIRE 1 Références générales à l ensemble de l exploitation p 2 2 Références pour la filière bovins

Plus en détail

CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS

CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS CLBV AQMP02 CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS 2 UMO sur 39 ha avec 200 chèvres produisant 160 000 litres de lait et engraissement de 40 génisses Ce système se rencontre principalement dans

Plus en détail

Coûts de production et stratégies gagnantes des élevages charolais

Coûts de production et stratégies gagnantes des élevages charolais Coûts de production et stratégies gagnantes des élevages charolais Les Chambres d agriculture de l Allier et du Puy-de-Dôme organisent des formations collectives d analyse des résultats économiques afin

Plus en détail

Comparaison Robot Salle de traite

Comparaison Robot Salle de traite Comparaison Robot Salle de traite Résultats technico-économiques (présentation similaire aux fiches repères du Réseau Bovins Lait) issus des 114 suivis coûts de production réalisés par les Chambres d agriculture

Plus en détail

Une offre de taureaux toujours en augmentation sur GENIVAL. Nombre de taureaux inscrits sur GENIVAL. novembre. mars 2011 mai 2011 2010

Une offre de taureaux toujours en augmentation sur GENIVAL. Nombre de taureaux inscrits sur GENIVAL. novembre. mars 2011 mai 2011 2010 Le GIE Elevage envoie aux partenaires GENIVAL une lettre d information sur l évolution de l outil et l offre en taureaux d élevage. Merci de la diffuser auprès de tous les techniciens et éleveurs de votre

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande bovine française 2013

L essentiel de la filière. viande bovine française 2013 L essentiel de la filière viande bovine française 2013 Sommaire Cheptel Chiffres filière Systèmes d élevage & environnement Consommation Lexique / Vocabulaire (définitions réglementaires (CE) n 1249/2008

Plus en détail

LA RACE GASCONNE La Performance au Naturel

LA RACE GASCONNE La Performance au Naturel LA RACE GASCONNE La Performance au Naturel GASCONNE RUSTIQUE RESISTANTE RENTABLE PROLIFIQUE, MATERNELLE ECONOME ET PRODUCTIVE LA GASCONNE Race du SUD de France Originaires des Pyrénées, au climat des plus

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande bovine française 2014

L essentiel de la filière. viande bovine française 2014 L essentiel de la filière viande bovine française 2014 Sommaire Cheptel Chiffres filière Systèmes d élevage & environnement Consommation CHEPTEL Lexique / Vocabulaire (définitions réglementaires (CE) n

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DE LA PRODUCTION BOVINE

TABLEAU DE BORD DE LA PRODUCTION BOVINE TABLEAU DE BORD DE LA PRODUCTION BOVINE Mars 2015 Points clés Au 1 er janvier 2015, le cheptel bovin en Pays de la Loire compte 2.599.805 têtes. Si la dynamique sur les effectifs de femelles laitières

Plus en détail

Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes

Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes R E F E R E N C E S Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes Avril 2008 Les cas-types... mode d emploi R E F E R E N C E S Vous avez dit cas-type? Un cas-type est une exploitation représentative d'un

Plus en détail

ET La CLASSIFICATION I/ ENUMERATION DES CRITERES

ET La CLASSIFICATION I/ ENUMERATION DES CRITERES Les CRITÈRES DE SELECTION en race AUBRAC ET La CLASSIFICATION des ANIMAUX I/ ENUMERATION DES CRITERES Les différents critères de sélection pris en compte en race Aubrac peuvent être répartis en 3 groupes

Plus en détail

Intérêts de la luzerne sous forme déshydratée - zootechnique et économique -

Intérêts de la luzerne sous forme déshydratée - zootechnique et économique - Intérêts de la luzerne sous forme déshydratée - zootechnique et économique - Intervenant : Samuel MAIGNAN Zootechnie : Intérêt nutritionnel de la luzerne déshydratée Intérêt nutritionnel de la luzerne

Plus en détail

FIN DES QUOTAS LAITIERS

FIN DES QUOTAS LAITIERS RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION THÉMA FIN DES QUOTAS LAITIERS Quel intérêt de produire plus de lait dans les systèmes de polyculture élevage avec du maïs et des taurillons?

Plus en détail

Rencontre SENAT 31 Mai 2011

Rencontre SENAT 31 Mai 2011 Rencontre SENAT 31 Mai 2011 QUI NOUS SOMMES 1 ER RESEAU ASSOCIATIF DE CONSEIL ET D EXPERTISE COMPTABLE NOTRE METIER SPECIALISTE DU CONSEIL PLURIDISCIPLINAIRE AU CHEF D ENTREPRISE OU SOMMES-NOUS? 700 AGENCES

Plus en détail

Variabilité des coûts de production dans les élevages laitiers

Variabilité des coûts de production dans les élevages laitiers Variabilité des coûts de production dans les élevages laitiers Prix d équilibre? Coût de production? Prix de revient? Des méthodes différentes d analyse Le prix d équilibre Celui qui permet d équilibrer

Plus en détail

Etats des lieux des Méthodologies de. Commercialisation: Travaux menés sur la filière Porcine et la Charcuterie Fermière

Etats des lieux des Méthodologies de. Commercialisation: Travaux menés sur la filière Porcine et la Charcuterie Fermière Etats des lieux des Méthodologies de Création de Références Technicoéconomiques sur les Circuits courts de Commercialisation: Travaux menés sur la filière Porcine et la Charcuterie Fermière Pierre FROTIN

Plus en détail

ÉVOLUTION DU PRIX DE VENTE PAR CATÉGORIE D'ANIMAUX SUR LES 27 DERNIÈRES ANNÉES. courants constants % + 49 %

ÉVOLUTION DU PRIX DE VENTE PAR CATÉGORIE D'ANIMAUX SUR LES 27 DERNIÈRES ANNÉES. courants constants % + 49 % ÉVOLUTION DU PRIX DE VENTE PAR CATÉGORIE D'ANIMAUX SUR LES 27 DERNIÈRES ANNÉES Un produit qui résiste beaucoup mieux que les autres produits bovins (en euros/kg carcasse) 1984 2011 Evolution 2011/1984

Plus en détail

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie Capacité d adaptation des systèmes en Agriculture Biologique aux épisodes de sécheresse AUTONOMIE ALIMENTAIRE Maître d œuvre : Chambres d Agriculture

Plus en détail

Plan de développement de la filière caprine et ovin-lait wallonne (2004) Résumé

Plan de développement de la filière caprine et ovin-lait wallonne (2004) Résumé FEDERATION INTERPROFESSIONNELLE CAPRINE ET OVINE WALLONNE. chaussée de Namur, 47 5030 Gembloux Tél. : 081/627 447 Fax :081/60 04 46 E-mail : fiow@swing.be TABLE DES MATIERES 1. Contexte général... 2 2.

Plus en détail

Trajectoires laitières

Trajectoires laitières Trajectoires laitières Yannick PECHUZAL Lot Conseil Elevage 13 mars 2014 Cantal 2100 producteurs de lait 1000 élevages mixtes 420 ML 5 AOP fromagères Filière Collecte : 360 Ml 60% SODIAAL et assimilés

Plus en détail

) REFERENTIEL 2014 des réseaux d élevage Auvergne, Lozère, Aveyron Conjoncture 2013. Sommaire général : Avertissements

) REFERENTIEL 2014 des réseaux d élevage Auvergne, Lozère, Aveyron Conjoncture 2013. Sommaire général : Avertissements ) REFERENTIEL 2014 des réseaux d élevage Auvergne, Lozère, Aveyron Conjoncture 2013 Sommaire général : Avertissements Fiches techniques - bovins lait - bovins allaitants - cultures Fiches économiques -

Plus en détail

Conventions de calcul pour la réalisation des cas types en agriculture biologique

Conventions de calcul pour la réalisation des cas types en agriculture biologique Conventions de calcul pour la réalisation des cas types en agriculture biologique Conjoncture retenue pour la construction des cas-types Prix de la viande bovine Conjoncture 1 er trimestre 2012 Prix des

Plus en détail

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait LE SOL forts Sol sensible à l érosion Part du parcellaire labourable faible Accès limité ou difficile aux parcelles pâturées Peu d engrais organiques (effluents d élevage) disponibles sur l exploitation

Plus en détail

Références technico-économiques Agriculture Biologique. Région Lorraine. BOVIN LAIT et BOVIN VIANDE

Références technico-économiques Agriculture Biologique. Région Lorraine. BOVIN LAIT et BOVIN VIANDE Références technico-économiques Agriculture Biologique Région Lorraine BOVIN LAIT et BOVIN VIANDE Réseaux d acquisitions de références technico-économiques animés par les Chambres d agriculture de Lorraine

Plus en détail

La conduite du troupeau

La conduite du troupeau La conduite du troupeau 50 VA charolaises 52 PMTVA SAU 70 ha Prairies 55 ha 15 ha Céréales auto-conso. Reproduction Objectif : vêlages groupés du 1 er aout au 1 er novembre Nécessité de surveiller les

Plus en détail

Création d un atelier ovin

Création d un atelier ovin RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION THÉMA Création d un atelier ovin Une réelle opportunité offerte aux exploitations Grâce à sa souplesse pour agneler à différentes périodes

Plus en détail

LES RÉFÉRENCES BOVINS VIANDE D AQUITAINE AU SERVICE DE LA FILIÈRE

LES RÉFÉRENCES BOVINS VIANDE D AQUITAINE AU SERVICE DE LA FILIÈRE RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION RÉFÉRENCES LES RÉFÉRENCES BOVINS VIANDE D AQUITAINE AU SERVICE DE LA FILIÈRE Note de conjoncture 2013 L'ÉLEVAGE BOVINS VIANDE D AQUITAINE

Plus en détail

Quel système pour maximiser les résultats r économiques des exploitations d élevage allaitant ou laitier? Opt INRA

Quel système pour maximiser les résultats r économiques des exploitations d élevage allaitant ou laitier? Opt INRA Quel système pour maximiser les résultats r économiques des exploitations d élevage allaitant ou laitier? Opt INRA outil d aide à la décision par programmation linéaire Veysset P., Lherm M., Bébin D. Opt'INRA

Plus en détail

Politique Agricole Commune. Aide Bovine Allaitante

Politique Agricole Commune. Aide Bovine Allaitante Politique Agricole Commune Aide Bovine Allaitante 2015 Aides Bovines Allaitantes: Attribution des références : - Soumis à un plafond budgétaire, dépendant du nombre de demandes - Allocation des références

Plus en détail

Lait biologique : des chiffres à découvrir

Lait biologique : des chiffres à découvrir Lait biologique : des chiffres à découvrir 2013-2014 Depuis 2003 les éleveurs laitiers biologiques du Nord Pas de Calais qui le souhaitent peuvent chaque année analyser leurs résultats. L outil GTE lait

Plus en détail

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Les essentiels du Réseau agriculture durable RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Réseau d information comptable agricole du Ministère de l Agriculture,

Plus en détail

ELEVAGES BOVINS CHAROLAIS AB : PRODUITS ET COUT DE PRODUCTION. Commission bio d INTERBEV Sommet de l Elevage 3 octobre 2013

ELEVAGES BOVINS CHAROLAIS AB : PRODUITS ET COUT DE PRODUCTION. Commission bio d INTERBEV Sommet de l Elevage 3 octobre 2013 ELEVAGES BOVINS CHAROLAIS AB : PRODUITS ET COUT DE PRODUCTION Commission bio d INTERBEV Sommet de l Elevage 3 octobre 2013 VEYSSET P., INRA Clermont-Theix, 63122 Saint-Genès Champanelle, veysset@clermont.inra.fr

Plus en détail

Analyses de groupe Exploitations laitières en Agriculture Biologique Résultats année d exercice 2008 / 2009

Analyses de groupe Exploitations laitières en Agriculture Biologique Résultats année d exercice 2008 / 2009 Analyses de groupe Exploitations laitières en Agriculture Biologique Résultats année d exercice 2008 / 2009 Cette étude a été réalisée dans le cadre du projet transfrontalier «Améliorer les performances

Plus en détail

Références technico-économiques Agriculture Biologique. Région Lorraine. BOVIN LAIT et BOVIN VIANDE

Références technico-économiques Agriculture Biologique. Région Lorraine. BOVIN LAIT et BOVIN VIANDE Références technico-économiques Agriculture Biologique Région Lorraine BOVIN LAIT et BOVIN VIANDE Réseaux d acquisitions de références technico-économiques animés par les Chambres d agriculture de Lorraine

Plus en détail

Viande bovine biologique Un marché capable de valoriser plus de volumes et des mâles finis

Viande bovine biologique Un marché capable de valoriser plus de volumes et des mâles finis Viande bovine biologique Un marché capable de valoriser plus de volumes et des mâles finis Un marché porteur avec de plus en plus d éleveurs bio, des filières de mieux en mieux organisées et des consommateurs

Plus en détail

Les atouts de la race Salers face au coût de production

Les atouts de la race Salers face au coût de production Les atouts de la race Salers face au coût de production Christian VEILLAUX, Chambre d agriculture 35 Vos avis à priori Plan Rappel des définitions Concepts : coût de production, prix de revient Prix d

Plus en détail

L élevage bovin biologique en France : des éclairages de la recherche et des références 06 octobre 2016

L élevage bovin biologique en France : des éclairages de la recherche et des références 06 octobre 2016 L élevage bovin biologique en France : des éclairages de la recherche et des références 06 octobre 2016 Co-organisés par : Avec le soutien financier de : Références systèmes en production de viande bovine

Plus en détail

CAS TYPE CHEVAUX DE TRAIT - CULTURES ET BOVINS VIANDE. 39 ha de SAU

CAS TYPE CHEVAUX DE TRAIT - CULTURES ET BOVINS VIANDE. 39 ha de SAU RÉFÉrences - Réseau Économique de la Filière Équine Aquitaine Midi-Pyrénées Élevage mixte de juments Comtoises et vaches allaitantes Blondes d Aquitaine dans le Massif Pyrénéen et la vallée de l Adour

Plus en détail

Faut-il investir pour faire plus de lait?

Faut-il investir pour faire plus de lait? Normandie Faut-il investir pour faire plus de lait? RÉFLÉCHIR L APRÈS-QUOTA A partir de 2015, les quotas laitiers en place depuis plus de 30 ans disparaissent. Pour beaucoup d éleveurs, ce changement représente

Plus en détail

-Boucherie Ferme Saint-Vincent- Mise en Marché des Viandes Biologiques

-Boucherie Ferme Saint-Vincent- Mise en Marché des Viandes Biologiques -Boucherie Ferme Saint-Vincent- Mise en Marché des Viandes Biologiques Présenté par : Yves Saint-Vincent Éleveur, Transformateur et Détaillant Ferme Saint-Vincent / Boucheries Ferme Saint-Vincent Certifiés

Plus en détail

Banque de données régionale ovine en région Lorraine

Banque de données régionale ovine en région Lorraine Banque de données régionale ovine en région Lorraine Lorraine SYNTHÈSE 2014 DES APPUIS TECHNIQUES OVINS VIANDE REPRISE DE LA PROGRESSION DES RÉSULTATS ÉCONOMIQUES En 2014, l amélioration technique conjuguée

Plus en détail

CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION EN ÉLEVAGE OVIN VIANDE

CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION EN ÉLEVAGE OVIN VIANDE RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION THÉMA CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION EN ÉLEVAGE OVIN VIANDE Méthode nationale développée par l Institut de l Elevage dans le cadre des Réseaux

Plus en détail

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4 Bovins viande Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013 Chif Régions Nbre de Nbre de Nbre de troupeaux troupeaux troupeaux adhérents adhérents suivis en en VA4 en VA0 engraissement Nbre de troupeaux

Plus en détail

REFERENTIEL BOVIN VIANDE ILE DE LA REUNION

REFERENTIEL BOVIN VIANDE ILE DE LA REUNION REFERENTIEL BOVIN VIANDE ILE DE LA REUNION Réseau de fermes de Références Conjoncture 2012 Sous l égide de l ODEADOM, du Ministère de l Agriculture et de l Outre-mer, le projet «Réseaux de Références»

Plus en détail

Zoom sur l Auvergne Freins et leviers à l engraissement en filière Auvergne Etat des lieux et itinéraires techniques de la voie mâle

Zoom sur l Auvergne Freins et leviers à l engraissement en filière Auvergne Etat des lieux et itinéraires techniques de la voie mâle Zoom sur l Auvergne Freins et leviers à l engraissement en filière Auvergne Etat des lieux et itinéraires techniques de la voie mâle Célia Dupetit Chambre régionale d agriculture d Auvergne Etat des lieux

Plus en détail

Pôle Agriculture Biologique Massif Central Association de coordination de la recherche en agriculture biologique sur le Massif Central

Pôle Agriculture Biologique Massif Central Association de coordination de la recherche en agriculture biologique sur le Massif Central Pôle Agriculture Biologique Massif Central Association de coordination de la recherche en agriculture biologique sur le Massif Central BIO MASSIF Bulletin du Pôle AB Massif Central, Février 2011, N 10

Plus en détail

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal GUIDE PRATIQUE DE L'ÉLEVEUR Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal avril 2011 BRETAGNE PAYS DE LA LOIRE SOMMAIRE Paroles d éleveurs 4 Quelle place donner à l herbe Le choix d un système fourrager 8

Plus en détail

Élevage bovins allaitants biologique du Massif Central :

Élevage bovins allaitants biologique du Massif Central : Élevage bovins allaitants biologique du Massif Central : Analyse des résultats technico-économiques Veysset P. 1, Bébin D. 1, Bécherel F. 2 1 INRA, Unité Économie de l Élevage UR506, Clermont-Theix 2 Institut

Plus en détail

SOMMAIRE. 1.1 Standard et localisation.page 2. 1.2 La sélection des deux races Lacaune page 3

SOMMAIRE. 1.1 Standard et localisation.page 2. 1.2 La sélection des deux races Lacaune page 3 0 LES RACES LACAUNE SOMMAIRE 1. LES RACES LACAUNE : GENERALITES 1.1 Standard et localisation.page 2 1.2 La sélection des deux races Lacaune page 3 2. LA RACE LACAUNE LAIT 2.1 Le système d élevage dans

Plus en détail

Sur 100 ha, 50 vaches allaitantes et 12 bœufs avec des cultures de vente

Sur 100 ha, 50 vaches allaitantes et 12 bœufs avec des cultures de vente Sur 100 ha, 50 vaches allaitantes et 12 bœufs avec des cultures de vente 3 Un système naisseur engraisseur de bœufs et veaux sous la mère avec cultures de vente Assolement Ces exploitations allient grande

Plus en détail

Références CER France Chèvres laitières 2012 Réalisées par Charline Lochou en BTS ASCE au Lycée agricole de Coulounieix-Chamiers

Références CER France Chèvres laitières 2012 Réalisées par Charline Lochou en BTS ASCE au Lycée agricole de Coulounieix-Chamiers Références CER France Chèvres laitières 2012 Réalisées par Charline Lochou en BTS ASCE au Lycée agricole de Coulounieix-Chamiers EXPLOITATIONS CLASSES PAR ORDRE DE CHARGEMENT CROISSANT S.A.U. 37.50 50.80

Plus en détail

Élevage laitier. Conseils Références OBJECTIF RENTABILITÉ. Misez sur l efficacité durable

Élevage laitier. Conseils Références OBJECTIF RENTABILITÉ. Misez sur l efficacité durable Élevage laitier Conseils Références OBJECTIF RENTABILITÉ Misez sur l efficacité durable CONSEILS & RÉFÉRENCES Élevages L aitiers Sommaire PRÉSENTATION SYNERGIE DES EXPERTISES Pour un conseil global EBE

Plus en détail

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu La Bernardière la Boisissiere de Montaigu Boufféré La Guyonnière Montaigu St Goerges de Montaigu St Hilaire de Loulay Treize Septiers

Plus en détail

& Que choisir. favoriser le bien-être

& Que choisir. favoriser le bien-être Label Rouge & Agriculture Biologique Que choisir pour favoriser le bien-être des animaux? Un guide des tiné au consommateur Protection mondiale des animaux de ferme Ce petit guide a pour objectif d aider

Plus en détail

LES «PAIEMENTS COUPLES»

LES «PAIEMENTS COUPLES» cap sur La pac 2015 2020 LES «PAIEMENTS COUPLES» La réforme de la politique agricole commune (PAC) permet à la France d amplifier le montant des paiements couplés à une production (c est-à-dire liés à

Plus en détail

La nutrition simple et rentable. Catalogue FORMATIONS. N Formateur : 83 63 04246 63

La nutrition simple et rentable. Catalogue FORMATIONS. N Formateur : 83 63 04246 63 La nutrition simple et rentable Catalogue FORMATIONS N Formateur : 83 63 04246 63 Introduction FORMATIONS Vous tenez dans vos mains le catalogue de formations BDM. Leader français du Conseil Indépendant

Plus en détail

BL6 actualisation 2012 Système. Système spécialisé herbager, race mixte, séchage en grange AOC Laguiole - Coop. Jeune Montagne

BL6 actualisation 2012 Système. Système spécialisé herbager, race mixte, séchage en grange AOC Laguiole - Coop. Jeune Montagne Système BL6 Système spécialisé herbager, race mixte, séchage en grange AOC Laguiole - Coop. Jeune Montagne Localisation Exploitation individuelle 1,5 UMO Aubrac et zones limitrophes 152767 litres produits

Plus en détail

Les Fermobioscopies d Agrobio 35

Les Fermobioscopies d Agrobio 35 LA FERME DU ROZAY Pierre ROZE et Sébastien HIVERT Essé Redon Vaches allaitantes 2012 2011 L HISTORIQUE 2003 2005 2010 2011 2012 Installation de Pierre qui reprend la ferme de ses parents en créant une

Plus en détail

Élever ou ne pas élever, là est toute la question!

Élever ou ne pas élever, là est toute la question! Élever ou ne pas élever, là est toute la question! Antoine Riverin, agronome Conseiller en productions animales Direction régionale Saguenay Lac Saint Jean MAPAQ, Alma Colloque Bœuf 2013 La Cache àmaxime,

Plus en détail

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Irish Farmers Association catherinelascurettes@ifa ifa.ieie

Plus en détail

ACTION N 1 Réseau Bretagne d élevages bovins laitiers en Agrobiologie

ACTION N 1 Réseau Bretagne d élevages bovins laitiers en Agrobiologie ACTION N 1 Réseau Bretagne d élevages bovins laitiers en Agrobiologie Maître d œuvre : Chambres d Agriculture de Bretagne Pôle Herbivores Partenaires : Institut de l Élevage et équipe réseau d élevages

Plus en détail

Calcul de la pression en azote organique sur l exploitation

Calcul de la pression en azote organique sur l exploitation Calcul de la pression en azote organique sur l exploitation La pression en azote issue des effluents d élevage est plafonnée à 170 / ha de SAU. Tous les fertilisants azotés d origine animale sont considérés,

Plus en détail

Photo couverture Sheila Sundborg; design Caroline Pelletier

Photo couverture Sheila Sundborg; design Caroline Pelletier Photo couverture Sheila Sundborg; design Caroline Pelletier Photo Mathieu Larose Economic Analysis of Dairy Breeds Elliott Currie, Associate Professor, Department of Business; Jeff James, MSc. Candidate,

Plus en détail

groscope INOSYS : une nouvelle description des systèmes d exploitation agricole Agreste Midi-Pyrénées

groscope INOSYS : une nouvelle description des systèmes d exploitation agricole Agreste Midi-Pyrénées N 2 Décembre 2013 groscope INOSYS : une nouvelle description des systèmes d exploitation agricole Initié en 2011, le projet INOSYS des Chambres d Agriculture a abouti à la construction d une typologie

Plus en détail

CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION D UN ATELIER BOVINS LAIT

CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION D UN ATELIER BOVINS LAIT RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION THÉMA CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION D UN ATELIER BOVINS LAIT Méthode nationale développée par l Institut de l Élevage dans le cadre du dispositif

Plus en détail

BL6 actualisation 2015 Système BL6 Système spécialisé herbager, race mixte, séchage en grange Pour en savoir plus: Exploitation individuelle 1.

BL6 actualisation 2015 Système BL6 Système spécialisé herbager, race mixte, séchage en grange Pour en savoir plus: Exploitation individuelle 1. Système BL6 Système spécialisé herbager, race mixte, séchage en grange Pour en savoir plus: Système bovin lait AOC Laguiole - Coop. Jeune Montagne Le référentiel départemental Herbager avec séchage L'étude

Plus en détail

Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020

Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020 - Conférence Bio Interbev - Cournon, le 01 octobre 2014 1 Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020 Y. CAREL - Pôle Economie Systèmes de production - Conférence Bio Interbev - Cournon, le 01 octobre

Plus en détail

Étude sur la distribution de viande en Aveyron

Étude sur la distribution de viande en Aveyron Commercialisation: Étude sur la distribution de viande en Aveyron Une enquête a été réalisée en 2012 sur le fonctionnement de l aval de la filière viande aveyronnaise afin de mieux comprendre les attentes

Plus en détail

Un regard sur l Europe

Un regard sur l Europe Les évolutions de la production porcine en Europe du Nord Nom Date Bert van Meer 29 Avril 2010 AG Marché du Porc Breton Index Un regard sur l Europe L Allemagne: Centre de l Europe Porcine Le Danemark

Plus en détail

Domaine Elevage bovins

Domaine Elevage bovins Domaine Elevage bovins 22 Autonomie alimentaire pour les vaches laitières et allaitantes Panorama des solutions développées sur la ferme expérimentale de Thorigné d Anjou. Objectifs : obtenir des références

Plus en détail

Référentiel Diversification 2006

Référentiel Diversification 2006 Référentiel Diversification 2006 CHAMBRES D'AGRICULTURE LORRAINE V I A N D E B O V I N E H o r s f i l i è r e o r g a n i s é e Temps de travail Activité importante de Septembre à Mai + temps de commercialisation

Plus en détail

Élevage caprin et agriculture biologique

Élevage caprin et agriculture biologique Élevage caprin et agriculture biologique Impact sur les résultats techniques et économiques Christine GUINAMARD Institut de l élevage www.idele.fr 4 èmes Journées Techniques Caprines 3 et 4 avril 2013

Plus en détail

Une exploitation avec litres de lait sur 71 hectares de SAU

Une exploitation avec litres de lait sur 71 hectares de SAU Une exploitation avec 250 000 litres de lait sur 71 hectares de SAU 2 Un système laitier spécialisé herbager - Autour de 4 000 litres de lait par ha de SFP Quota inférieur à 300 000 litres de lait Assolement

Plus en détail

Turquie. Filière bovine française : Ouverture des frontières turques, une réalité durable? sous quelle forme? pour quels produits?

Turquie. Filière bovine française : Ouverture des frontières turques, une réalité durable? sous quelle forme? pour quels produits? Filière bovine française : Ouverture des frontières turques, une réalité durable? sous quelle forme? pour quels produits? M. Hamza BOZADA Chef de secteur Agriculture Affaires européennes et multilatérales

Plus en détail

Pension hébergement en activité complémentaire

Pension hébergement en activité complémentaire RÉFÉrences - Réseau Économique de la Filière Équine Basse -Normandie Pays de la Loire FICHE PENSION N 2 Picardie Pension hébergement en activité complémentaire CARACTÉRISTIQUES DU SYSTÈME Ils sont de plus

Plus en détail

Marc VARCHAVSKY Conseil National CER FRANCE Olivier BOUCHONNEAU Président de CER FRANCE 49

Marc VARCHAVSKY Conseil National CER FRANCE Olivier BOUCHONNEAU Président de CER FRANCE 49 Impact de la variabilité des prix des produits agricoles et des intrants sur les exploitations en France Marc VARCHAVSKY Conseil National CER FRANCE Olivier BOUCHONNEAU Président de CER FRANCE 49 Colloque

Plus en détail

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST Références 2010 Réseaux d Élevage Ovins Allaitants Aquitaine et Midi Pyrénées Face à l épuisement progressif des réserves d énergies

Plus en détail

UC8 ETUDE DE CAS DE M. LUCAS

UC8 ETUDE DE CAS DE M. LUCAS UC8 ETUDE DE CAS DE M. LUCAS Nom : Prénom : Groupe : Date : Objectifs : Etablir un diagnostic financier d une exploitation agricole. Calculer et commenter quelques indicateurs économiques. Commenter le

Plus en détail

ETUDE BOVINS VIANDE BROUTARDS 2007

ETUDE BOVINS VIANDE BROUTARDS 2007 EXPLOITATIONS CLASSEES PAR ORDRE DE CHARGEMENT CROISSANT S.A.U. 116.61 102.50 97.00 S.F.P. 92.58 86.06 80.71 Ha. Mais ens / Ha. S.F.P. 3% 3% 1% U.G.B. 77.22 103.53 132.97 Nombre de vaches 59 74 96 U.G.B.

Plus en détail

Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec

Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec Présentée par : Amina Baba-Khelil, M.Sc., agr, chargée de projet, FPAMQ 21 Février 2013 Production ovine En ouvelle-zélande

Plus en détail

DESAISONNER SON TROUPEAU INTERET ECONOMIQUE

DESAISONNER SON TROUPEAU INTERET ECONOMIQUE REFERENCES TECHNICO ECONOMIQUES : SAISONNALITE DE LA PRODUCTION DESAISONNER SON TROUPEAU INTERET ECONOMIQUE RESEAUX Rhône Alpes D ELEVAGE FACTEURS DE REUSSITE ET RISQUES DE DERIVES POURQUOI CETTE FICHE?

Plus en détail

PREFET DE LA CHARENTE FORMULAIRE JUSTIFIANT LA CONSTRUCTION D UN BATIMENT NECESSAIRE A L EXPLOITATION AGRICOLE

PREFET DE LA CHARENTE FORMULAIRE JUSTIFIANT LA CONSTRUCTION D UN BATIMENT NECESSAIRE A L EXPLOITATION AGRICOLE PREFET DE LA CHARENTE FORMULAIRE JUSTIFIANT LA CONSTRUCTION D UN BATIMENT NECESSAIRE A L EXPLOITATION AGRICOLE Les zones agricoles, dédiées aux différentes cultures ou à l élevage, sont par nature inconstructibles.

Plus en détail

Des indicateurs pour analyser les résultats de l'exploitation caprine

Des indicateurs pour analyser les résultats de l'exploitation caprine Des indicateurs pour analyser les résultats de l'exploitation caprine (Article paru dans L égide n 23, juin 2001) L exploitation caprine est un tout. Sa réussite dépend essentiellement de la cohérence

Plus en détail

GAEC La Plaine de Foumard : «une exploitation fermière caprine bio»

GAEC La Plaine de Foumard : «une exploitation fermière caprine bio» 300 chèvres -65 ha de SAU - 3 associés Système mixte laitier fermier - fromage bio (AB) Route du Chabichou et Biosèvres. Fiche n 8 GAEC La Plaine de Foumard : «une exploitation fermière caprine bio» L

Plus en détail

ETUDE BOVINS LAIT 2007

ETUDE BOVINS LAIT 2007 EXPLOITATIONS CLASSES PAR ORDRE DE CHARGEMENT CROISSANT S.A.U. 92.97 91.66 84.89 S.F.P. 68.20 62.61 46.47 Ha. Mais ens / Ha. S.F.P. 19% 26% 32% U.G.B. 55.91 82.09 92.60 Nombre de vaches 44 58 64 U.G.B.

Plus en détail

Coûts de production en viande bovine

Coûts de production en viande bovine Pays de la Loire Deux- Sèvres Coûts de production en viande bovine IDENTIFIER LES MARGES DE PROGRES L analyse des coûts de production dans les élevages montre une grande variabilité : - du niveau de la

Plus en détail

LES COÛTS DE PRODUCTION EN ELEVAGE OVIN ALLAITANT DANS LE SUD-OUEST

LES COÛTS DE PRODUCTION EN ELEVAGE OVIN ALLAITANT DANS LE SUD-OUEST LES COÛTS DE PRODUCTION EN ELEVAGE OVIN ALLAITANT DANS LE SUD-OUEST Référentiel 2009-2010 des coûts de production des élevages ovin allaitants des Réseaux d Élevage en Aquitaine et Midi-Pyrénées La flambée

Plus en détail

Revenu et coûts de production des exploitations du réseau Sud-Ouest en 2012

Revenu et coûts de production des exploitations du réseau Sud-Ouest en 2012 Revenu et coûts de production des exploitations du réseau Sud-Ouest en 2012 Benoît RÉMOND CA 40 TYPOLOGIE des exploitations suivies CARACTERISTIQUES générales : - main d œuvre - surfaces PRODUITS : - reproduction

Plus en détail

Analyse du coût de production du lait biologique

Analyse du coût de production du lait biologique Analyse du coût de production du lait biologique Evolutions 2007 2009 Jérôme Pavie Institut de l Elevage Analyse des coûts de production en lait biologique Méthode Institut de l Elevage Réseaux d Elevage

Plus en détail

Produire des veaux bio de qualité

Produire des veaux bio de qualité LOIRE ATLANTIQUE GAB 44 02-40-79-46-57 gab-44@wanadoo.fr MAINE ET LOIRE GABBAnjou 02-41-37-19-39 gabbanjou@wanadoo.fr MAYENNE CIVAM Bio 53 02-43-53-93-93 La filière veaux bio est à la recherche d une certaine

Plus en détail

Le montant des aides versées

Le montant des aides versées 259 Agreste Primeur Numéro 259 - avril 2011 Le bilan de santé de la Pac Une redistribution des aides en faveur des élevages d herbivores En 2010, la réforme issue du bilan de santé de la Pac est mise en

Plus en détail

Calcul de la marge brute en production laitière

Calcul de la marge brute en production laitière Mode d emploi : Calcul de la marge brute en production laitière Calculez la marge brute en production laitière sur votre exploitation et comparez-la avec celle d autres exploitations du même type. Utilisation

Plus en détail

Journée d information Capacités de stockage des effluents d élevage Pré-Dexel et DeXeL

Journée d information Capacités de stockage des effluents d élevage Pré-Dexel et DeXeL Journée d information Capacités de stockage des effluents d élevage Pré-Dexel et DeXeL Le dimensionnement des ouvrages de stockage Règles de base au dimensionnement Les effectifs LE NBRE D ANIMAUX < AU

Plus en détail