MOSAIC. Dynamique des Matières Organiques des Sols, dans des systèmes Agricoles Intensifs liés à l élevage et dans un contexte de Changements globaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MOSAIC. Dynamique des Matières Organiques des Sols, dans des systèmes Agricoles Intensifs liés à l élevage et dans un contexte de Changements globaux"

Transcription

1 UMR SAS MOSAIC Dynamique des Matières Organiques des Sols, dans des systèmes Agricoles Intensifs liés à l élevage et dans un contexte de Changements globaux Décembre 2012 Décembre 2016 V. Viaud Appel d offre Agrobiosphère 2012

2 Organisation du projet WP1 WP2 WP3 Quantifier les variabilités et co-variabilités existantes à l échelle du paysage - Caractérisation des systèmes de cultures et du milieu - Cartographie des stocks de MOS - Cartographie de l abondance et de la diversité microbienne Echelle du paysage (BV 12km²) Comprendre les processus contrôlant la dynamique de la MOS - Relations diversité microbienne / dynamique de la MO - Impact du régime hydrique sur la dynamique de la MO - Importance des processus de stabilisation Transect, sol Modéliser et simuler des évolutions à l échelle du paysage - Modélisation intégrée de la dynamique de N - Modélisation intégrée de la dynamique et des transfert s de C - Simulation prospective Echelle du paysage (BV 12km²) Observations enquêtes cartographie numérique Statistiques spatiales et multivariées Suivi in-situ (sites instrumentés) : minéralisation, émissions gaz, émissions dissoutes Caractérisations biochimiques Incubations Modélisation : amélioration des formalismes, validation Enquêtes Simulation de scénarios 2

3 WP1 : production de données sols et mise à jour des connaissances sur les systèmes de culture à Naizin Données sols sur 199 points échantillonnés (0-15 cm) en juin transectskerrollandet Guériniec Stocks et teneurs en C N total + N min P (Dyer, Olsen, total) -> cf TRANS-P COD Abondance et diversité microbienne (rendement ADN + composition bactérienne et fongique Stabilité structurale Texture ph CEC Cu,Si,Al,Fe Da Spectres NIRS Caractérisation des systèmes de cultures (SDC) : enquêtes en exploitation en 2013 (Akkal N.) Rotation Fertilisation organique Gestion des résidus de culture 3

4 WP1 : quantifier la variabilité des stocks de MO à l échelle du BV Analyse de l effet du milieu physique (sols, topo) et des usages des sols (sur les teneurs et stocks de C et spatialisation (Akkal N., Menasseri S., Michot D., Pichelin P., Viaud V.) Impact des SDC sur les teneurs en C : les caractéristiques les plus influentes sont lesentréesdecparlesrésidusdeculture le nombre de labours sur la rotation Spatialisation des teneurs et stocks de C : test de 4 jeux de variables prédictives variables du milieu + variables SDC variables du milieu sans géophysique + variables SDC variables du milieu + variables SDC sans les données d enquête variables du milieu sans géophysique + variables SDC sans les données d enquête Lien avec les projets phosphore 4

5 WP1 : quantifier la variabilité des stocks de MO à l échelle du BV Evolution de la MO depuis 1992 sur 6 points (Denis M., Levêque J., Mathieu O.) Objectif: quelle évolution depuis 20 ans? Agrégation Dynamique des stocks de MO: stockage, déstockage? Production de MO labile: quantité et qualité Méthodes: Fractionnement granulométrique Analyses élémentaires et isotopiques Extraction et caractérisation physico-chimique ducod 5

6 WP1 : quantifier la variabilité des stocks de MO à l échelle du BV Evolution de la MO depuis 1992 sur 6 points (Denis M., Levêque J., Mathieu O.) Résultats Pas de modification de l agrégation Fraction granulométrique < 50 μm la plus abondanteetlaplusricheenc AugmentationdesstocksdeCsurlaplupartdes points(18à63%parrapportà1992) Les stocks de MO proviennent essentiellement d une végétation de type C3 Quantite plus importante de composés aromatiques contenus dans les sols actuels. Perspectives: Ajuster un modèle de dynamique des MO 6

7 WP1 : quantifier la variabilité des stocks de MO à l échelle du BV Variabilité de la biomasse et des communautés microbiennes du sol (Le Guillou C., Ranjard L., Chemidlin N.) Biomasse microbienne moléculaire Gamme de variation de la biomasse microbienne élevée Principal facteur de contrôle : teneur en C du sol Biomasse plus élevée dans les bois et friches que dans les cultures Au sein des cultures, augmentation de la biomasse avec la fréquence de prairies. 7

8 WP1 : quantifier la variabilité des stocks de MO à l échelle du BV Variabilité de la biomasse et des communautés microbiennes du sol (Le Guillou C., Ranjard L., Chemidlin N.) Indice de richesse Communautés bactériennes et fongiques différemment impactées par le milieu et des systèmes de culture : Communauté bactérienne majoritairement influencée par le ph du sol et par la fréquence du travail du sol. Communauté fongique majoritairement influencée par la fréquence des prairies 8

9 WP2 : comprendre les processus contrôlant la dynamique des MOS Quantification des relations entre diversité microbienne et dynamique de minéralisation du C (Le Guillou C., Maron P.A., Louis B., Matthieu O.) Méthode 100 sols issus de la campagne d'échantillonnage sélectionnés dans le sous-bv de Kervidy. Incubations en conditions contrôlées avec ou sans apport de résidus de blé marqués au C13: Suivi de la minéralisation respective du carbone issu du sol et du résidu de culture Suivi du dégagement de N2O. Données acquises. Perspectives : formalisation et calibration d une fonction prenant en compte la diversité microbienne dans un modèle de dynamique de la MO. 9

10 WP2 : comprendre les processus contrôlant la dynamique des MOS Impact du régime hydrique sur la dynamique de la MO et les flux associés Dynamique intra-annuelle de la minéralisation du C et des émissions de CO2 associées dans les sols hydromorphes et à l échelle du versant de Kerrolland (thèse E. Tete) Minéralisation du C réduite en conditions de saturation : au moins 50% par rapportàlacapacitéauchamp A l échelle du versant : une différence de 37 à 41% d émissions annuelles de CO 2 entre les sols subissant des périodes de saturation et les sols non saturés. 10

11 WP2 : comprendre les processus contrôlant la dynamique des MOS Impact du régime hydrique sur la dynamique de la MO et les flux associés Flux annuels de CO2 à l échelle du petit bassin-versant et variabilité spatiale des flux émis par le sol. (Buysse, P.) 11

12 WP2 : comprendre les processus contrôlant la dynamique des MOS Impact du régime hydrique sur la dynamique de la MO et les flux associés Stabilisation de la MO : combinaison d approches physiques et biogéochimiques (Omari A., Rumpel C., Menasseri-Aubry S.) Méthodes Étude sur les deux transects de Kerrolland et Guériniec extractions sélectives des oxydes FeetAl extractions de lignines par oxydation cuprique fractionnement à l eau des agrégats et détermination de la distribution du C et N dans les classes d agrégats 12

13 WP2 : comprendre les processus contrôlant la dynamique des MOS Impact du régime hydrique sur la dynamique de la MO et les flux associés Stabilisation de la MO : combinaison d approches physiques et biogéochimiques (Omari A., Rumpel C., Menasseri-Aubry S.) Différences significatives de teneurs en C entre les 2 transects : les plus fortes teneurs mesurées en bas de versant à Kerrolland (2.24 %) en haut de versant à Guériniec(2.61%). Quantité d oxydes de Al et Fe plus faibles et proportion d oxydes amorphes plus importante en sols hydromorphes sur les 2 transects. 13

14 WP2 : comprendre les processus contrôlant la dynamique des MOS Impact du régime hydrique sur la dynamique de la MO et les flux associés Stabilisation de la MO : combinaison d approches physiques et biogéochimiques (Omari A., Rumpel C., Menasseri-Aubry S.) Teneur en lignines plus importantes et lignines moins dégradées en sols hydromorphes 14

15 WP2 : comprendre les processus contrôlant la dynamique des MOS Impact du régime hydrique sur la dynamique de la MO et les flux associés Stabilisation de la MO : combinaison d approches physiques et biogéochimiques (Omari A., Rumpel C., Menasseri-Aubry S.) Pas de différence de stabilité des agrégats le long du versant à Guériniec stabilité significativement plus faible en bas de versant à Kerrolland mais pas de différence de distribution du C dans les agrégats 15

16 WP3 : modéliser et simuler des évolutions à l échelle du paysage Suivi et modélisation des transferts de COD (Humbert G., et al.) 16

17 Perspectives WP1etWP2: Finaliser l analyse des résultats et valoriser Croiser les approches et proposer des indicateurs de qualité des sols/ dynamique MO WP3 : Modélisation intégrée de la dynamique du carbone organique des sols Enquêtes / simulation prospective de l évolution de la MO des sols sous l effet des changements globaux 17

Une évaluation des stocks de carbone et des évolutions possibles

Une évaluation des stocks de carbone et des évolutions possibles Une évaluation des stocks de carbone et des évolutions possibles Exemples en Poitou-Charentes M. Vigot Chambre Régionale d Agriculture Poitou-Charentes NOM DE L AUTEUR 03 / 12 / 2013 Pourquoi s intéresser

Plus en détail

Une image des sols de France à travers la Base de Données d'analyse de Terre.

Une image des sols de France à travers la Base de Données d'analyse de Terre. Une image des sols de France à travers la Base de Données d'analyse de Terre. Walter C. 1, Arrouays D. 2, Lemercier B. 1, Pachot P. 1, Saby N. 2, Schvartz C., B. Toutain 2 1. INRA Agrocampus Ouest, UMR

Plus en détail

Caractérisation des couverts forestiers

Caractérisation des couverts forestiers Caractérisation des couverts forestiers Dominique Guyon INRA, UMR ISPA, Bordeaux Cadre Visible, proche et moyen infrarouge Développements méthodologiques en vue d applications opérationnelles Travaux de

Plus en détail

Analyses de sol et interprétation 4des résultats

Analyses de sol et interprétation 4des résultats Analyses de sol et interprétation 4des résultats 4 Analyses de sol et interprétation des résultats Pour optimiser la fumure, il faut prendre en considération, en plus du besoin des plantes, différentes

Plus en détail

Transfert, spéciation et impact du cuivre dans un sol sous vigne : rôle de la structuration spatiale et du statut organique

Transfert, spéciation et impact du cuivre dans un sol sous vigne : rôle de la structuration spatiale et du statut organique 1 Transfert, spéciation et impact du cuivre dans un sol sous vigne : rôle de la structuration spatiale et du statut organique Aline NAVEL (28-211) Directeurs de Thèse : Jean MARTINS et Lorenzo SPADINI

Plus en détail

Caractériser, spatialiser, évaluer les systèmes de culture en relation avec les sols pour la gestion du carbone organique sur un territoire:

Caractériser, spatialiser, évaluer les systèmes de culture en relation avec les sols pour la gestion du carbone organique sur un territoire: Caractériser, spatialiser, évaluer les systèmes de culture en relation avec les sols pour la gestion du carbone organique sur un territoire: le projet ABC Terre Olivier Scheurer Annie Duparque Appel à

Plus en détail

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Nathalie Goma-Fortin, Sitevi, 1 décembre 2009 Rôles de la matière organique dans les sols Réseau régional de sites d expérimentations Faible

Plus en détail

Les communautés de nématodes en tant que bioindicateurs potentiels de la santé des sols urbain

Les communautés de nématodes en tant que bioindicateurs potentiels de la santé des sols urbain Les communautés de nématodes en tant que bioindicateurs potentiels de la santé des sols urbain Rochat Guy* *Laboratoires Biologie du sol et Sol & végétation, Institut de Biologie, Université de Neuchâtel

Plus en détail

GESTION DE L ÉTAT ORGANIQUE DES SOLS AVEC SIMEOS-AMG

GESTION DE L ÉTAT ORGANIQUE DES SOLS AVEC SIMEOS-AMG Journée Prosensols 22 novembre 2012 Vincent TOMIS - Annie DUPARQUE GESTION DE L ÉTAT ORGANIQUE DES SOLS AVEC SIMEOS-AMG Vincent Tomis Agro-Transfert RT Contexte Projet GCEOS : GESTION ET CONSERVATION DE

Plus en détail

Agnès Laboudigue Ecole des Mines de Douai

Agnès Laboudigue Ecole des Mines de Douai Les technologies de dépollution : recherche, développement et méthodes d évaluation Agnès Laboudigue Ecole des Mines de Douai Les facteurs principaux de la prise de décision pour le choix d une technique

Plus en détail

Application de la technique de spectroscopie de fluorescence à la caractérisation de la matière organique. naturelles

Application de la technique de spectroscopie de fluorescence à la caractérisation de la matière organique. naturelles Application de la technique de spectroscopie de fluorescence à la caractérisation de la matière organique dissoute (MOD) dans les eaux naturelles E. Parlanti (LPTC) des systèmes naturels UMR 5472 CNRS

Plus en détail

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015 Umweltauswirkungen durch Biomassenutzung Etude d impact de l utilisation de la biomasse sur l environnement 26.Juni 2015 / 26 juin 2015 Akademiehotel Karlsruhe Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence

Plus en détail

Chapitre 2. Les matières organiques du sol

Chapitre 2. Les matières organiques du sol Chapitre 2 Les matières organiques du sol Composées de 58 % de carbone organique en moyenne, les matières organiques du sol libèrent du dioxyde de carbone (CO 2 ) et des composés organiques en se décomposant

Plus en détail

Originalité du projet

Originalité du projet GLOBCOAST Estimation et analyse de la variabilité biogéochimique aux échelles saisonnière, inter-annuelle et décennale des eaux côtières globales par télédétection spatiale et impact vers les niveaux trophiques

Plus en détail

Analyses agronomiques

Analyses agronomiques 4 C H A P I T R E Analyses agronomiques De nombreux moyens existent pour analyser et décrire les sols et les matières organiques. Les résultats des analyses agronomiques permettent d évaluer leurs caractéristiques

Plus en détail

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation CM2E 2014 Colloque Martinique Energie Environnement Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation M. Torrijos, Laboratoire de Biotechnologie de l Environnement, INRA-LBE,

Plus en détail

Utilisation du modèle STICS pour quantifier la vitesse potentielle de minéralisation de l azote organique du sol sur le réseau régional Mh

Utilisation du modèle STICS pour quantifier la vitesse potentielle de minéralisation de l azote organique du sol sur le réseau régional Mh Utilisation du modèle STICS pour quantifier la vitesse potentielle de minéralisation de l azote organique du sol sur le réseau régional Mh Laure Beff, Yvon Lambert, Nicolas Beaudoin, Bruno Mary et Thierry

Plus en détail

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Colloque sur la pomme de terre Une production à protéger 13 novembre 2009, Québec Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Marc F. CLÉMENT., agronome, conseiller

Plus en détail

Comportement de Miscanthus cultivé sur des sols fortement contaminés en Cd, Pb et Zn

Comportement de Miscanthus cultivé sur des sols fortement contaminés en Cd, Pb et Zn 25 & 26 septembre 2014 Cité scientifique - Villeneuve d Ascq Gestion et requalification durable des sites et sols pollués: Expériences en Nord - Pas de Calais Comportement de Miscanthus cultivé sur des

Plus en détail

HyDRIMZ. Développement de Techniques et Analyse Moléculaire de la Biodiversité

HyDRIMZ. Développement de Techniques et Analyse Moléculaire de la Biodiversité Développement de Techniques et Analyse Moléculaire de la Biodiversité HyDRIMZ DENITEXPRESS a Influence de faibles concentrations en nanoparticules de CuO sur l expression des gènes de la dénitrification

Plus en détail

Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez, Baptiste Nettier, Yves Pauthenet & Sandra Lavorel

Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez, Baptiste Nettier, Yves Pauthenet & Sandra Lavorel Pratiques agricoles et propriétés agro-écologiques des prairies dans un processus d intensification écologique : le cas de l élevage bovin dans le Vercors Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez,

Plus en détail

De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol

De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol Lionel RANJARD, Samuel Dequiedt, Pierre-Alain Maron, Anne-Laure Blieux. UMR Agroécologie-plateforme

Plus en détail

Cours de physique du sol

Cours de physique du sol Logo optimisé par J.-D.Bonjour, SI-DGR 13.4.93 ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Cours de physique du sol G E N E R A L I T E S Copie des transparents Version provisoire Prof. A. Mermoud Janvier

Plus en détail

Evolution du carbone organique dans les sols de Belgique

Evolution du carbone organique dans les sols de Belgique Evolution du carbone organique dans les sols de Belgique Meersmans J. #, van Wesemael B. * # INRA Orléans, INFOSOL * Université catholique de Louvain, Earth and Life Institute E-mail: jeroen_meersmans@hotmail.com

Plus en détail

Quelques éléments de bibliographie :

Quelques éléments de bibliographie : Quelques éléments de bibliographie : La plupart des données et schémas sont issus des travaux de recherche du Laboratoire d Ecologie du Sol et de Biologie des Populations, Université de Rennes 1 (Cluzeau

Plus en détail

Sols et service de régula1on du climat

Sols et service de régula1on du climat Sols et service de régula1on du climat GIEC 2013 S. Pellerin, J. Balesdent et B. Mary Emissions anthropiques mondiales de Gaz à Effet de Serre (GIEC, 2014) CO 2 (Dioxyde de carbone) 72 % CH 4 (Méthane)

Plus en détail

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre CCNUCC Logiciel d inventaire des GES (parties NAI) Secteur UTCATF Étude de cas La «République mondiale» Version 2, avril 2012

Plus en détail

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace 3 outils complémentaires pour connaître les sols en Alsace La base de données régionale sur les sols d Alsace Le guide des sols d Alsace La base de données régionale sur les sols Le réseau de mesure de

Plus en détail

Estimation des stocks de carbone à l échelle d une concession forestière

Estimation des stocks de carbone à l échelle d une concession forestière Estimation des stocks de carbone Exemple des concessions forestières de Bétou et Missa - Congo 595 948 ha Février 2010 FICHE D IDENTITÉ DES CONCESSIONS BÉTOU ET MISSA Unités Forestières d Aménagement situées

Plus en détail

Valeur fertilisante azotée des produits résiduaires organiques (PRO) : mieux prendre en compte la dynamique de la fourniture d azote

Valeur fertilisante azotée des produits résiduaires organiques (PRO) : mieux prendre en compte la dynamique de la fourniture d azote Valeur fertilisante azotée des produits résiduaires organiques (PRO) : mieux prendre en compte la dynamique de la fourniture d azote BOUTHIER Alain 1, TROCHARD Robert 2, PARNAUDEAU Virginie 3, NICOLARDOT

Plus en détail

Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines

Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines Isabelle Chaillet, ARVALIS Judith Burstin, Gérard Duc, INRA UMR LEG Dijon Avec le concours de JM. Retailleau, GEVES Place des

Plus en détail

Séminaire des Doctorants «Ecotechnologies» de l ARC ENVIRONNEMENT RHONE-ALPES. STIMULATION et MAÎTRISE ÉLECTROCHIMIQUE DE LA BIOREMÉDIATION DES EAUX

Séminaire des Doctorants «Ecotechnologies» de l ARC ENVIRONNEMENT RHONE-ALPES. STIMULATION et MAÎTRISE ÉLECTROCHIMIQUE DE LA BIOREMÉDIATION DES EAUX Séminaire des Doctorants «Ecotechnologies» de l ARC ENVIRONNEMENT RHONE-ALPES STIMULATION et MAÎTRISE ÉLECTROCHIMIQUE DE LA BIOREMÉDIATION DES EAUX Doctorant Lucas JOBIN Thèse financée par Région Rhône-Alpes

Plus en détail

La production énergétique à partir de la biomasse forestière : le devenir des nutriments et du carbone

La production énergétique à partir de la biomasse forestière : le devenir des nutriments et du carbone La production énergétique à partir de la biomasse forestière : le devenir des nutriments et du carbone Jessica François, Mathieu Fortin et Anthony Dufour Journées CAQI les 8 et 9 avril 2014, Gembloux,

Plus en détail

Caractériser les sols d un territoire par leurs teneurs en carbone organique à partir de la Base de Données d Analyse des Terres (BDAT)

Caractériser les sols d un territoire par leurs teneurs en carbone organique à partir de la Base de Données d Analyse des Terres (BDAT) ABC TerrE Atténuation du Bilan gaz à effet de serre agricole intégrant le Carbone du sol, sur un TERRitoirE Caractériser les sols d un territoire par leurs teneurs en carbone organique à partir de la Base

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables La surveillance de sites de stockage géologique de CO 2 : une approche géochimique combinant

Plus en détail

Table des matières. Liste des figures. Liste des tableaux

Table des matières. Liste des figures. Liste des tableaux Table des matières Liste des figures Liste des tableaux Table des matières Introduction 1 Partie A : Etude bibliographique 3 A1. Définition des concepts de bassin versant, de système et de modèle 7 A1-1.

Plus en détail

Capamin. Programme ROHM et (OHM Vicdessos) C. Gers*, G. Le Roux*, M. Hedde, T. Gauquelin +, V. Baldy + *Ecolab UMR 5245; Pessac INRA; IMBE UMR 7263

Capamin. Programme ROHM et (OHM Vicdessos) C. Gers*, G. Le Roux*, M. Hedde, T. Gauquelin +, V. Baldy + *Ecolab UMR 5245; Pessac INRA; IMBE UMR 7263 Capamin Quelle est la capacité des terrils miniers à accueillir la faune des sols environnants (et quel est le rôle des Eléments Traces Métalliques dans cette capacité)? Programme ROHM et (OHM Vicdessos)

Plus en détail

Les différentes classes de boues

Les différentes classes de boues Chapitre 13: Traitement des boues Les procédés de traitement biologique ou physico-chimique entraînent la production de boues boues= effluents liquides fortement chargés en matières solides (avec des concentrations

Plus en détail

Plate forme de modélisation en vue de la prédiction de la durée de vie des bétons vis-à-vis de la pénétration d agents agressifs

Plate forme de modélisation en vue de la prédiction de la durée de vie des bétons vis-à-vis de la pénétration d agents agressifs Plate forme de modélisation en vue de la prédiction de la durée de vie des bétons vis-à-vis de la pénétration d agents agressifs Phase d'initiation de la corrosion vis-à-vis de la - pénétration d'agents

Plus en détail

La qualité des blés panifiables en agriculture biologique

La qualité des blés panifiables en agriculture biologique Qualité La qualité des blés panifiables en agriculture biologique Par Bruno Taupier-Létage (ITAB) Maîtrise de la production de blé en agriculture biologique et des procédés de mouture adaptés à la fabrication

Plus en détail

Agriculture et qualité de l air en France : actions du secteur agricole et potentiels de réduction

Agriculture et qualité de l air en France : actions du secteur agricole et potentiels de réduction Agriculture et qualité de l air en France : actions du secteur agricole et potentiels de réduction Lionel LAUNOIS Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Journée nationale APCA

Plus en détail

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Passer du conventionnel à l économe en 3 ans Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Contexte & Système d exploitation CONTEXTE Localisation Climat Beauce. Au sud de l Eure-et-Loir.

Plus en détail

Projet d avenir de l unité de recherche Risque environnemental lié au recyclage (Cirad) (Renommée Recyclage et risque depuis 2011)

Projet d avenir de l unité de recherche Risque environnemental lié au recyclage (Cirad) (Renommée Recyclage et risque depuis 2011) Projet d avenir de l unité de recherche Risque environnemental lié au recyclage (Cirad) (Renommée Recyclage et risque depuis 2011) 1. Projet et objectifs scientifiques de l unité a. Contexte scientifique

Plus en détail

Informatique Décisionnelle pour l environnement

Informatique Décisionnelle pour l environnement Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale Unité mixte de recherche AgroParisTech - Cirad - Irstea Informatique Décisionnelle pour l environnement Principe, architecture informatique

Plus en détail

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE Nom :. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles 1. Quels sont les gaz généralement inclus dans le secteur de l'énergie, conformément au

Plus en détail

MAITRISE DE L ACIDITE DES SOLS

MAITRISE DE L ACIDITE DES SOLS FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICE 4 MAITRISE DE L ACIDITE DES SOLS Au même titre que la matière organique, la prise en compte du statut acido-basique du sol est un préalable

Plus en détail

La SPIR intégrée avec succès à la fabrication de fertilisants organiques: de la recherche au contrôle qualité sur site

La SPIR intégrée avec succès à la fabrication de fertilisants organiques: de la recherche au contrôle qualité sur site La SPIR intégrée avec succès à la fabrication de fertilisants organiques: de la recherche au contrôle qualité sur site Laurent Thuriès 1, Olivier Demarle 2, Laurent Bonnal 3, Fabrice Davrieux 4 1 CIRAD,

Plus en détail

2. Présentation de la comptabilité nationale

2. Présentation de la comptabilité nationale 2. Présentation de la comptabilité nationale Introduction (1) Comptabilité nationale : Système Européen des Comptes (SEC 95) => Technique de synthèse statistique représentation quantifiée de l économie

Plus en détail

MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «INGENIERIE DURABLE DE L ENVIRONNEMENT»

MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «INGENIERIE DURABLE DE L ENVIRONNEMENT» MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «INGENIERIE DURABLE DE L ENVIRONNEMENT» Le Master Mention «Ingénierie du Développement Durable» (I.D.D.) est destiné à former des spécialistes

Plus en détail

Dia terre : le nouvel outil de diagnostic énergie gaz à effet de serre des exploitations agricoles. SIMA, 21 février 2011 Ademe Institut de l Elevage

Dia terre : le nouvel outil de diagnostic énergie gaz à effet de serre des exploitations agricoles. SIMA, 21 février 2011 Ademe Institut de l Elevage Dia terre : le nouvel outil de diagnostic énergie gaz à effet de serre des exploitations agricoles SIMA, 21 février 2011 Ademe Institut de l Elevage Contexte et enjeux : place de l agriculture L agriculture,

Plus en détail

Des nouveaux outils de mesure nondestructives. spectroscopie laser et IRM

Des nouveaux outils de mesure nondestructives. spectroscopie laser et IRM Des nouveaux outils de mesure nondestructives de la qualité du fruit: spectroscopie laser et IRM Mehinagic E., Musse M. SIVAL, 15 Janvier 2014 1 JP L'Hullier, M Askoura, E Madieta, V Piron G. Winisdorffer,

Plus en détail

Liste des Tableaux Tableau

Liste des Tableaux Tableau Liste des Tableaux Tableau 1 Dynamique entrepreneuriale des acteurs d un système privé de 37 distribution d engrais dans le processus de marché 2 Relations entre fonctions/flux de marketing, contraintes

Plus en détail

Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments

Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments .Un préalable indispensable : Caractérisation des sédiments / Connaissance de l impact environnemental Projet CaPMoS : Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments Claire Alary (Mines Douai)

Plus en détail

Journées Industrielles de la Méthanisation

Journées Industrielles de la Méthanisation Journées Industrielles de la Méthanisation Gérer les ressources microbiennes : Exemples d applications aux procédés de méthanisation Marina Moletta-Denat, Jérôme Hamelin, Kim Milferstedt et Eric Trably

Plus en détail

BECQUEREL. partageons nos expertises. le réseau IN2P3/CNRS de mesure de la radioactivité

BECQUEREL. partageons nos expertises. le réseau IN2P3/CNRS de mesure de la radioactivité BECQUEREL le réseau IN2P3/CNRS de mesure de la radioactivité partageons nos expertises mesures de radioactivité dosimétrie radioprotection modélisations & simulations études & expertises associées Savoir-faire

Plus en détail

Le méthane (CH4) Polluants. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd)

Le méthane (CH4) Polluants. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd) Le méthane (C4) Polluants Fiche détaillée Niveau (A partir de la 2nd) I. La molécule de Méthane C Le méthane est un hydrocarbure de la famille des alcanes de formule brute C4. C'est un gaz que l'on trouve

Plus en détail

GESTION DE LA FERTILITE DES SOLS :

GESTION DE LA FERTILITE DES SOLS : GESTION DE LA FERTILITE DES SOLS : DIAPORAMAS DES INTERVENTIONS 35 36 B.Feschet, avec la collaboration de JP.Cohan, A.Bouthier, I.Félix, M.Mangin (Arvalis), L.Fourrié (Itab) MO non visible à l œil nu :

Plus en détail

jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7

jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7 jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7 Menus analytiques Analyses sur sols agricoles SO_S1 Analyse chimique simple S1 42,70 SO_S1 : Prise en charge, préparation, ph eau* et KCl*, matière organique, calcaire

Plus en détail

La territorialisation des scénarios de gestion de la biodiversité

La territorialisation des scénarios de gestion de la biodiversité La territorialisation des scénarios de gestion de la biodiversité Xavier Poux, Jean-Baptiste Narcy, Blandine Ramain AScA Laurent Godé, Anne Philipczyk, Anne Vivier, PNRL Séminaire final DIVA 2 5-7 avril

Plus en détail

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D un habitat isolé, à un habitat diffus, à un habitat groupé Figure 4 : Neuf types d interface habitat-forêt 3. Méthodologie

Plus en détail

Modélisation et analyse des structures des réseaux hydrographiques

Modélisation et analyse des structures des réseaux hydrographiques Modélisation et analyse des structures des réseaux hydrographiques Université des Sciences et Techniques du Languedoc Stage de Master Parcours : Fonctionnement des Ecosystèmes Naturels Et Cultivés Réalisé

Plus en détail

La chimie atmosphérique

La chimie atmosphérique La chimie atmosphérique Régions et caractéristiques de l atmosphère Multitude de composés chimiques sont présents dans la troposphère La composition de l air de la troposphère Les gaz O 2, N 2, Ar gaz

Plus en détail

Contributions Prévues Déterminées au Niveau National (INDC) pour le secteur de l Utilisation des terres:

Contributions Prévues Déterminées au Niveau National (INDC) pour le secteur de l Utilisation des terres: Contributions Prévues Déterminées au Niveau National (INDC) pour le secteur de l Utilisation des terres: Atelier régional sur les contributions des secteurs de l agriculture, de l élevage et des forêts

Plus en détail

ANF Becquerel. Stratégie Prélèvement Etude d'impact. http://reseau-becquerel.in2p3.fr

ANF Becquerel. Stratégie Prélèvement Etude d'impact. http://reseau-becquerel.in2p3.fr ANF Becquerel Stratégie Prélèvement Etude d'impact http://reseau-becquerel.in2p3.fr Les mesures de radioactivité dans l environnement Deux finalités complémentaires mais distinctes Mesures à but réglementaire

Plus en détail

T A R I F S DE BASE HT MENUS ANALYTIQUES. ANALYSES DE SOLS VITICULTURE avec interprétation

T A R I F S DE BASE HT MENUS ANALYTIQUES. ANALYSES DE SOLS VITICULTURE avec interprétation T A R I F S DE BASE HT DESIGNATION CONTENU OBJECTIF 2016 HT MENUS ANALYTIQUES S DE SOLS VITICULTURE avec interprétation 610 611 MENU PLANTATION Granulométrie 5 fractions - PH eau - Calcaire Total - Calcaire

Plus en détail

Potentiel of muti-source data for forest variable retrieval

Potentiel of muti-source data for forest variable retrieval FORESEE Workshop - Forestry applications of remote sensing technologies 8-10 October 2014 - INRA Champenoux - France Potentiel of muti-source data for forest variable retrieval N. Chehata (1), D. Guyon(2)

Plus en détail

Christophe SANNIER christophe.sannier@sirs-fr.com

Christophe SANNIER christophe.sannier@sirs-fr.com Systèmes d Information à Référence Spatiale Utilisation d un Estimateur de Régression avec des Données Landsat pour l Estimation de l Etendu et des Changements du Couvert Forestier du Gabon de 1990 à 2010

Plus en détail

Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information

Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information Clovis GRINAND GeONG 2012 Chambéry 6 novembre 2012 Plan Changement d utilisation des terres et changement climatique

Plus en détail

CARACTERISATION DU DIGESTAT : RESULTATS D ESSAIS PLEIN CHAMPS. Expo Biogaz 20 février 2013

CARACTERISATION DU DIGESTAT : RESULTATS D ESSAIS PLEIN CHAMPS. Expo Biogaz 20 février 2013 CARACTERISATION DU DIGESTAT : RESULTATS D ESSAIS PLEIN CHAMPS Expo Biogaz 20 février 2013 1 SOMMAIRE 1/ Methaneo, qui sommes-nous? 2/ La Méthanisation collective, territoriale et agricole 3/ Contexte des

Plus en détail

Les tourbières et leur rôle de stockage de carbone face aux changements climatiques

Les tourbières et leur rôle de stockage de carbone face aux changements climatiques Les tourbières et leur rôle de stockage de carbone face aux changements climatiques Fatima Laggoun-Défarge, Francis Muller To cite this version: Fatima Laggoun-Défarge, Francis Muller. Les tourbières et

Plus en détail

La plantation d arbres assure-t-elle la restauration de la diversité végétale en bandes riveraines?

La plantation d arbres assure-t-elle la restauration de la diversité végétale en bandes riveraines? Colloque Restauration des bandes riveraines et protection de la qualité de l eau en milieu agricole La plantation d arbres assure-t-elle la restauration de la diversité végétale en bandes riveraines? Bérenger

Plus en détail

Gestion de l azote des fumiers : comment réduire les pertes?

Gestion de l azote des fumiers : comment réduire les pertes? Gestion de l azote des fumiers : comment réduire les pertes? Un producteur agricole peut-il en même temps protéger l environnement, améliorer les relations avec ses voisins et sauver de l argent? La réponse

Plus en détail

Des outils d analyse spatiale pour la gestion des milieux humides en appui à la planification territoriale et l intervention

Des outils d analyse spatiale pour la gestion des milieux humides en appui à la planification territoriale et l intervention Des outils d analyse spatiale pour la gestion des milieux humides en appui à la planification territoriale et l intervention Richard Fournier et coll.* Département de géomatique appliquée Université de

Plus en détail

Evaluation du risque de transfert de produits phytosanitaires vers les eaux de surface dans la région du Rhin Supérieur

Evaluation du risque de transfert de produits phytosanitaires vers les eaux de surface dans la région du Rhin Supérieur Evaluation du risque de transfert de produits phytosanitaires vers les eaux de surface dans la région du Rhin Supérieur Méthodes et outils de diagnostic du transfert et du devenir des produits phytosanitaires

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

Mémoire d actuariat - promotion 2010. complexité et limites du modèle actuariel, le rôle majeur des comportements humains.

Mémoire d actuariat - promotion 2010. complexité et limites du modèle actuariel, le rôle majeur des comportements humains. Mémoire d actuariat - promotion 2010 La modélisation des avantages au personnel: complexité et limites du modèle actuariel, le rôle majeur des comportements humains. 14 décembre 2010 Stéphane MARQUETTY

Plus en détail

Les émissions atmosphériques de la combustion de biomasse

Les émissions atmosphériques de la combustion de biomasse Départements Bioressources et Surveillance de la Qualité de l Air Direction des Energies Renouvelables, des Réseaux et des Marchés Energétiques 19.7.27 Direction de l Air, du Bruit et de l Efficacité Energétique

Plus en détail

Production des fruits, Irrigation et modélisation Pourquoi? Comment?

Production des fruits, Irrigation et modélisation Pourquoi? Comment? Production des fruits, Irrigation et modélisation Pourquoi? Comment? G. Vercambre, M. Rahmati, P. Valsésia, M. Génard, F. Lescourret Plantes et Systèmes de culture Horticoles Avignon, France.01 Diamètre

Plus en détail

Chimie des Aerosols. Polluants. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd)

Chimie des Aerosols. Polluants. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd) Chimie des Aerosols Polluants Fiche détaillée Niveau (A partir de la 2nd) nouvelles particules dans l atmosphère. Les particules formées sont ultra-fines et par conséquent difficiles à détecter, mais

Plus en détail

GESTION DES DECHETS ORGANIQUES PAR COMPOSTAGE. Jean Luc DA LOZZO jeanlucdalozzo@gmail.com

GESTION DES DECHETS ORGANIQUES PAR COMPOSTAGE. Jean Luc DA LOZZO jeanlucdalozzo@gmail.com GESTION DES DECHETS ORGANIQUES PAR COMPOSTAGE Jean Luc DA LOZZO jeanlucdalozzo@gmail.com 1 Philosophie de l entreprise Avoir une approche globale pour : gérer tous les déchets organiques d un territoire

Plus en détail

Impact dela structure urbaine sur la consommation énergétique et la qualitéde l air - une approche par modélisation intégrée -

Impact dela structure urbaine sur la consommation énergétique et la qualitéde l air - une approche par modélisation intégrée - Impact dela structure urbaine sur la consommation énergétique et la qualitéde l air - une approche par modélisation intégrée - Laboratoires impliqués dans le projet et contacts LISA (Isabelle Coll) CIRED

Plus en détail

TRAITEMENT DES LIXIVIATS PAR UN COUPLAGE DE PROCEDES

TRAITEMENT DES LIXIVIATS PAR UN COUPLAGE DE PROCEDES TRAITEMENT DES LIXIVIATS PAR UN COUPLAGE DE PROCEDES 1. Contexte de l étude + Objectifs 2. Caractérisation des lixiviats 3. Performances du couplage de procédés 4. Conclusion générale Étude menée au STRI/LHC

Plus en détail

CHAPITRE 5 CONTAMINATIONS des SOLS en ETM CONSÉQUENCES et DANGERS

CHAPITRE 5 CONTAMINATIONS des SOLS en ETM CONSÉQUENCES et DANGERS CHAPITRE 5 CONTAMINATIONS des SOLS en ETM CONSÉQUENCES et DANGERS 1 RISQUES SANITAIRES et ENVIRONNEMENTAUX 3 éléments DANGER EXPOSITION CIBLE(S) propriétés intrinsèques intensité, une ou plusieurs d'une

Plus en détail

Usage et gestion des sols face au changement climatique. Exposé introductif

Usage et gestion des sols face au changement climatique. Exposé introductif Usage et gestion des sols face au changement climatique Exposé introductif Impacts du CC sur les usages et la gestion des sols vs Impacts des usages et de la gestion des sols sur le CC Sols et émissions/absorptions

Plus en détail

EFFETS DU TRAITEMENT DES DÉJECTIONS PORCINES SUR LES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE

EFFETS DU TRAITEMENT DES DÉJECTIONS PORCINES SUR LES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE EFFETS DU TRAITEMENT DES DÉJECTIONS PORCINES SUR LES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Stéphane Godbout, Ph. D., agronome, ingénieur Chercheur scientifique Institut de recherche et de développement en

Plus en détail

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre CCNUCC Logiciel d Inventaire de GES pour les Parties NAI Secteur des Déchets Aspects pratiques et Exercices Version 2, avril

Plus en détail

Méthodes d échantillonnage et d analyse des gaz pour le contrôle des procédés thermochimiques

Méthodes d échantillonnage et d analyse des gaz pour le contrôle des procédés thermochimiques SéminaireBIOENERGIESUD Capteurs gaz pour la mesure et le contrôle des procédés Méthodes d échantillonnage et d analyse des gaz pour le contrôle des procédés thermochimiques Ghislaine VOLLE CIRAD Unité

Plus en détail

Elevage et conservation des vins Comment optimiser les conditions?

Elevage et conservation des vins Comment optimiser les conditions? Elevage et conservation des vins Comment optimiser les conditions? Jean-Michel MARON - Chambre d Agriculture de la Gironde Service Vigne & Vin - Tél. : 05 56 35 58 70 Jean-Christophe CRACHEREAU - Chambre

Plus en détail

Approche multi-échelles: Aide à la conception et à l'injection de pièces en Polyamide renforcé. Y. Deyrail, M. Oumarou, A. Causier, W.

Approche multi-échelles: Aide à la conception et à l'injection de pièces en Polyamide renforcé. Y. Deyrail, M. Oumarou, A. Causier, W. Approche multi-échelles: Aide à la conception et à l'injection de pièces en Polyamide renforcé Y. Deyrail, M. Oumarou, A. Causier, W. Zerguine SOMMAIRE Présentation de la société Contexte de l étude Approche

Plus en détail

Evaluation de la production de Bois Raméal Fragmenté (B.R.F.) à partir d une coupe de peupliers issue d une parcelle en agroforesterie

Evaluation de la production de Bois Raméal Fragmenté (B.R.F.) à partir d une coupe de peupliers issue d une parcelle en agroforesterie Evaluation de la production de Bois Raméal Fragmenté (B.R.F.) à partir d une coupe de peupliers issue d une parcelle en agroforesterie Compte-rendu d expérimentation Service Développement économique des

Plus en détail

Projet Miriphyque: utilisation des logiciels Macro/Cemafor pour le bassin de la Morcille. Côme Durand, mars 2014. Irstea.

Projet Miriphyque: utilisation des logiciels Macro/Cemafor pour le bassin de la Morcille. Côme Durand, mars 2014. Irstea. Projet Miriphyque: utilisation des logiciels Macro/Cemafor pour le bassin de la Morcille Côme Durand, mars 2014. Irstea. 1 Sommaire 1) Présentation 2) Travaux déjà réalisés sur le projet 3) Influence des

Plus en détail

Principe de combustion et composition des cendres. Note technique N 1

Principe de combustion et composition des cendres. Note technique N 1 Note technique N 1 Principe de combustion et composition des cendres. Pilotage de Projet : Vincent GUERRERE (PDG SAS SIMA-PECAT) Chargée d étude : Fanny MISS (Vice directrice SAS SIMA-PECAT) Contact Chargée

Plus en détail

Statistique et analyse de données pour l assureur : des outils pour la gestion des risques et le marketing

Statistique et analyse de données pour l assureur : des outils pour la gestion des risques et le marketing Statistique et analyse de données pour l assureur : des outils pour la gestion des risques et le marketing Gilbert Saporta Chaire de Statistique Appliquée, CNAM ActuariaCnam, 31 mai 2012 1 L approche statistique

Plus en détail

Migration des substances

Migration des substances CHAPITRE 14 Migration des substances 14.1 INTRODUCTION L application d engrais minéraux ou organiques apportent des quantités d azote qui se transforment en nitrates. Ces nitrates sont prélevés par les

Plus en détail

LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE

LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE Jean-Pierre de LARY (Délégué Général du GPIC) Bellignat, le 10 Octobre 2013 GPIC Organisation Professionnelle des transformateurs français de matériaux

Plus en détail

L utilisation de la SPIR au service de l entretien l parcours de golf : intérêts et limites. CIRAD, Montpellier (France)

L utilisation de la SPIR au service de l entretien l parcours de golf : intérêts et limites. CIRAD, Montpellier (France) L utilisation de la SPIR au service de l entretien l des parcours de golf : intérêts et limites L. Thuriès,, D. Bastianelli CIRAD, Montpellier (France) SPIR gazon : pour quoi faire? Suivi des sols : Teneur

Plus en détail

Maîtriser le ruissellement érosif par les pratiques agricoles à l échelle d un bassin versant.

Maîtriser le ruissellement érosif par les pratiques agricoles à l échelle d un bassin versant. Département SAD Maîtriser le ruissellement érosif par les pratiques agricoles à l échelle d un bassin versant. Complémentarité d une analyse des contraintes d organisation du travail au sein de l exploitation

Plus en détail

L Observatoire du Développement Rural: intérêt et limites de sources de données administratives pour des projets de recherche

L Observatoire du Développement Rural: intérêt et limites de sources de données administratives pour des projets de recherche Séminaire Open Data en Agriculture : état des lieux et perspectives 12 novembre 2013 - Paris L Observatoire du Développement Rural: intérêt et limites de sources de données administratives pour des projets

Plus en détail

Guide méthodologique pour l évaluation des émissions dans l air des installations de production et de transformation de l acier

Guide méthodologique pour l évaluation des émissions dans l air des installations de production et de transformation de l acier Guide méthodologique pour l évaluation des émissions dans l air des installations de production et de transformation de l acier Version 5 Décembre 2004 SOMMAIRE 1. - OBJET DU GUIDE METHODOLOGIQUE...1 2.

Plus en détail