Cancer du sein HER2+ Le point sur les thérapeutiques ciblées

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cancer du sein HER2+ Le point sur les thérapeutiques ciblées"

Transcription

1 Sénologie Cancer du sein HER2+ Le point sur les thérapeutiques ciblées Pr Nicole Tubiana-Mathieu*, Sophie Leobon* La prise en charge du cancer du sein a été transformée depuis la mise en évidence et le ciblage de la protéine HER2. Cette protéine est surexprimée dans 15 à 2 % des cancers, ce qui est un facteur de mauvais pronostic mais prédictif de réponse aux anticorps anti- HER2 en phase adjuvante et métastatique. De nouvelles recommandations de 213 permettent d harmoniser les résultats du marquage HER2 et de mieux évaluer son impact sur la réponse thérapeutique. *Oncologie médicale, CHU de Limoges LE TRASTUZUMAB (HERCEPTIN ) Il s agit du premier anticorps monoclonal humanisé ciblant le récepteur HER2 (entrant dans la dimérisation des autres récepteurs HER1, HER3 et HER4). Il est le traitement de référence des cancers du sein en situation adjuvante et métastatique en association avec la chimiothérapie. EN SITUATION ADJUVANTE Les essais utilisant le trastuzumab ont conclu à un bénéfice en survie, avec une diminution des rechutes de 5 %. Ce qui a fait dire qu il s agissait d une révolution dans la prise en charge du cancer du sein HER2+. L analyse conjointe des deux essais NCCTG N9831 (Alliance) et NSABP B-31 après un suivi de 8,4 ans confirme un bénéfice sur la survie sans progression et la survie globale de 4 et 37 % respectivement (1). La toxicité décrite est principalement une toxicité cardiaque. Une méta-analyse sur patientes recevant du trastuzumab en adjuvant (2) retrouve une cardiopathie sévère dans 2,5 % des cas par rapport à,4 % sans trastuzumab (HR = 5,11 ; p =,1) et une diminution de la fraction d éjection ventriculaire (FEV) (HR = 1,83 ; p <,1). Son utilisation plus récente en sous-cutanée à la dose de 6 mg, quel que soit le poids de la patiente, injectée en 2 à 5 min toutes les 3 semaines, a été validée depuis avril 214 à la suite de l étude HannaH, avec un profil de tolérance équivalent à l intraveineux (étude PrefHer). Par ailleurs, peu de petites tumeurs T1 ont été incluses dans les essais de traitement adjuvant, or de plus en plus de petites tumeurs sont diagnostiquées et la question est de savoir s il est possible de réduire la chimiothérapie dans ce groupe de patients. Certes, il est préférable d utiliser une chimiothérapie, mais une étude de phase II du Dana Farber chez 46 patientes porteuses de tumeurs T1 (T1A 19 % ; T1B 31 % ; T1C 42 % ; T2 3 cm 9 % ; RH + ou -) a proposé un essai avec des taxanes (paclitaxel en hebdomadaire) sans anthracycline. Les résultats sont séduisants avec une survie à 3 ans de 98,7 %. La durée du traitement adjuvant est de 1 an. EN SITUATION MÉTASTATIQUE La première étude à l origine de l AMM remonte à 21 avec une phase III sur 469 patientes porteuses de tumeurs HER2+ (3) comparant paclitaxel utilisé seul versus paclitaxel + trastuzumab ou un schéma avec anthracycline AC (adriamycine-cyclophosphamide) plus ou moins trastuzu- onko+ Octobre 215 vol. 7 numéro

2 mab suivant le traitement adjuvant reçu au préalable. Dans les deux bras, il a été obtenu une amélioration de la survie globale (2,3 vs 25,1 mois ; p =,46), mais une toxicité majeure cardiaque (25 %) a été mise en évidence dans l association anthracycline et trastuzumab. Cette association a donc été récusée depuis cette étude. Une étude française de phase II, randomisée, confirmait l apport du trastuzumab au docétaxel en première ligne chez 188 patientes, avec une amélioration de la survie de 8,5 mois (4). Il est admis d associer la thérapie ciblée et la chimiothérapie dès le diagnostic de l atteinte métastatique. De plus, en première ligne pour les tumeurs RH+, l apport du trastuzumab est confirmé en association avec une hormonothérapie que ce soit l anastrozole (essai TanDEM) (5) avec une amélioration de la survie sans progression ou le létrozole (6) associé à un autre anti-her2 : le lapatinib, que nous développerons plus loin. Le lapatinib montre une amélioration de la survie sans progression, mais pas de la survie globale. Cette stratégie n existe que s il existe une contre-indication à la chimiothérapie. HERCEPTIN : LIBELLÉ DE L AMM. Cancer du sein métastatique : Herceptin est indiqué dans le traitement du cancer du sein métastatique, avec surexpression tumorale de HER2 : a) En monothérapie, chez les patients déjà prétraités par au moins deux protocoles de chimiothérapie pour leur maladie métastatique. Les chimiothérapies précédentes doivent au moins inclure une anthracycline et une taxane, à moins que ces traitements ne conviennent pas aux patients. Les patients répondeurs à l hormonothérapie doivent également être en échec à l hormonothérapie, à moins que ces traitements ne leur conviennent pas. b) En association avec le paclitaxel, chez les patients non prétraités par chimiothérapie pour leur maladie métastatique et chez lesquels le traitement par anthracyclines ne peut pas être envisagé. c) En association avec le docétaxel, chez les patients non prétraités par chimiothérapie pour leur maladie métastatique. d) En association à un inhibiteur de l aromatase, chez les patientes ménopausées ayant des récepteurs hormonaux positifs, non traitées précédemment par trastuzumab. Cancer du sein en situation adjuvante : Herceptin est indiqué en traitement adjuvant du cancer du sein avec surexpression tumorale de HER2, après chirurgie, chimiothérapie (néoadjuvante ou adjuvante) et radiothérapie (si indiquée). Herceptin a l AMM dans le traitement du cancer du sein précoce HER2 positif localement avancé (y compris inflammatoire) ou mesurant plus de 2 cm de diamètre, en association à une chimiothérapie néoadjuvante suivie d un traitement adjuvant avec Herceptin. Des résistances primaires et acquises ont été décrites avec cet anticorps, il a donc été développé d autres molécules ciblant HER2. TYVERB : LIBELLÉ DE L AMM. Le Tyverb est indiqué dans le cancer du sein avec surexpression des récepteurs HER2 (ErbB2), en association à un inhibiteur de l aromatase, chez les patientes ménopausées ayant une maladie métastatique avec des récepteurs hormonaux positifs et pour lesquelles la chimiothérapie n est actuellement pas envisagée. Une des questions concerne la poursuite du trastuzumab après progression sous cette thérapie. Après progression à la première ligne, l association trastuzumabcapécitabine ou trastuzumab-lapatinib permet une survie sans progression meilleure qu avec capécitabine seule ou lapatinib seul. LE LAPATINIB (TYVERB ) Le lapatinib, molécule orale, est une anti-tyrosine kinase anti-her1 (EGFR) et anti-her2, qui se lie de manière réversible au domaine intracellulaire de HER1 et/ou HER2. L association du lapatinib (1 25 mg/j) à une chimiothérapie comme la capécitabine 1 mg/m 2 deux fois/jour pendant 14 jours (cycle de 21 jours) a été comparée à de la capécitabine seule (1 25 mg/m 2 deux fois/jour pendant 14 jours) en deuxième ligne métastatique (7) avec une amélioration de la survie sans progression de 4,4 mois 152 onko+ Octobre 215 vol. 7 numéro 553

3 Cancer du sein HER2+ à 8,4 mois (HR =,47 ; IC 95 %,32-,67 ; p <,1) et de la survie globale de 56,4 mois à 75 mois (HR =,78 ; p =,22), mais avec une toxicité digestive (diarrhée) et un syndrome main-pied. Le lapatinib et le trastuzumab ont un effet synergique, d où leur utilisation en seconde ligne métastatique. L association augmente le bénéfice clinique et la survie sans progression comparée au lapatinib seul chez 296 patients progressifs après plusieurs lignes (médiane = 3) utilisant du trastuzumab (8), d où son AMM dans les tumeurs RH-. Ce double blocage a été testé en situation néoadjuvante. L essai Neo-ALTTO de phase II randomisait 455 patientes entre lapatinib, trastuzumab ou l association 6 semaines puis 12 semaines de paclitaxel avec la thérapie du bras de randomisation. Après chirurgie, les patientes recevaient trois cycles de FEC puis la thérapie ciblée du bras. Aucune différence de réponse n a été montrée entre les bras lapatinib et trastuzumab. En revanche, il a été mis en évidence une augmentation de la réponse complète anatomopathologique (RCp) avec l association (46,8 vs 27,6 %) (HR = 2,39 ; p =,7). La corrélation entre RCp et la survie a été montrée dans cette population de patientes avec une amélioration de la survie quel que soit le bras en fonction de cette réponse. Le meilleur résultat était obtenu dans la population HER2+ et RH-. Une grande proportion de patientes recevant le lapatinib présentait une diarrhée, une neutropénie, un rash et des altérations des enzymes hépatiques, ce qui n a pas permis d obtenir l AMM dans cette indication. PERJETA : LIBELLÉ DE L AMM. Le Perjeta a l AMM en association au trastuzumab et au docétaxel dans le traitement des patients adultes (hommes ou femmes) atteints d un cancer du sein métastatique ou localement récidivant non résécable, HER2 positif et n ayant pas reçu au préalable de traitement anti- HER2 ou de chimiothérapie pour leur maladie métastatique. Survie sans progression (%) LE PERTUZUMAB (PERJETA ) Le pertuzumab est un anticorps monoclonal humanisé qui cible un épitope de HER2 impliqué dans la dimérisation de HER2, donc différent de celui ciblé par le trastuzumab. Les études précliniques ont mis en évidence une synergie des deux anticorps pertuzumab et Pertuzumab (médiane 18,5 mois) Contrôle (médiane 12,4 mois) 2 Patients à risque Pertuzumab Contrôle FIGURE 1 - Survie sans progression étude CLEOPATRA (1). Survie globale (%) p =, Hazard ratio,62 (95 % CI,,51-,75) p <,1 35 trastuzumab. Son AMM a été obtenue à partir de l étude de phase III CLEOPATRA. Cette étude randomisait 88 patientes, porteuses de cancers du sein métastatiques RH + ou -, HER2+, entre docétaxel et trastuzumab vs docétaxel, trastuzumab et pertuzumab, avec une amélioration de la survie dans le bras association (9-11). 4 Pertuzumab, trastuzumab, docétaxel Placebo, trastuzumab, docétaxel FIGURE 2 - Survie globale étude CLEOPATRA (1). 55 onko+ Octobre 215 vol. 7 numéro

4 TABLEAU 1 - TOXICITÉS DE L ESSAI EMILIA. Toxicités Capécitabine + lapatinib T-DM1 Tout grade % Grade 3 % Tout grade % Grade 3 % Diarrhée 79,7 2,7 23,3 1,6 Syndrome main-pied 58, 16,4 1,2 Neutropénie 8,6 4,3 5,9 2, Vomissement 29,3 4,5 19,,8 Hypokaliémie 8,6 4,1 8,6 2,2 Fatigue 27,3 3,5 35,2 2,4 Anémie 8, 1,6 1,4 2,7 Augmentation ASAT 8,8 1,4 16,9 2,9 Augmentation ALAT 9,4,8 22,4 4,3 Thrombopénie 2,5, ,9 L étude CLEOPATRA a montré un bénéfice significatif en termes de survie sans progression (18,5 mois vs 12,4 mois ; HR,62 ; p <,1) et plus récemment en termes de survie globale (56,5 mois vs 4,8 mois ; HR =,68 ; IC,5 (,56 -,84) ; p =,2). Ces résultats ont conduit à l approbation du pertuzumab en association avec le docétaxel en première ligne métastatique (Fig. 1 et 2). Les principales toxicités décrites dans le bras association des deux anticorps étaient la survenue de diarrhée dans 8 % des grades 3-4, de rash, de neutropénie fébrile (13,8 %) et d inflammation des muqueuses (3 %). Le double blocage trastuzumab et pertuzumab a été évalué en néoadjuvant. L essai ayant permis d obtenir l AMM est l étude NEOSPHERE, phase II randomisée sur 417 patients avec quatre bras : docétaxel + trastuzumab vs docétaxel + pertuzumab versus docétaxel + trastuzumab + pertuzumab versus trastuzumab + pertuzumab, avec l obtention d une rémission complète pathologique dans 45,8 % des cas dans le bras association, KADCYLA : LIBELLÉ DE L AMM. Kadcyla a l AMM en monothérapie, chez les adultes atteints d un cancer du sein HER2 positif métastatique ou localement avancé non résécable, ayant reçu au préalable du trastuzumab et un taxane, séparément ou en association. Les patients doivent avoir reçu un traitement antérieur pour la maladie localement avancée ou métastatique ou avoir présenté une progression de la maladie pendant un traitement adjuvant ou dans les 6 mois suivant sa fin. alors que dans les autres bras la réponse n était obtenue que dans 24 et 29 % des cas (la RCp correspondant à l absence de carcinome invasif et in situ dans le sein et les ganglions). Les résultats sont équivalents à ceux obtenus dans l étude TRYPHAENA utilisant le carboplatine. La toxicité du double blocage est la neutropénie fébrile, mais avec un impact de la chimiothérapie. Les facteurs prédictifs de réponse sont l intensité du marquage HER2 et l absence de récepteurs hormonaux. Grâce à cet essai, le Perjeta a obtenu une extension d indication en néoadjuvant dans le traitement du cancer du sein HER2+ fin juin 215. LE TRASTUZUMAB- EMTANSINE (T-DM1) : KADCYLA Le T-DM1 est un anticorps conjugué associant le trastuzumab à un agent cytotoxique, la maytansine, inhibiteur de la polymérisation des microtubules présentant une toxicité neurologique et digestive qui ne permettait pas une utilisation seule. La liaison du T-DM1 au récepteur HER2 induit une internalisation du complexe, suivie d une dégradation dans les lysosomes. Le cytotoxique libéré entraîne la mort cellulaire. L étude de phase III (EMILIA) a comparé le T-DM1 (3,6 mg tous les 21 jours) à l association lapatinib (1 25 mg/jour) et capécitabine 1 mg/m 2 deux fois/jour 154 onko+ Octobre 215 vol. 7 numéro 553

5 Cancer du sein HER2+ pendant 14 jours) chez 991 patientes présentant un carcinome mammaire surexprimant HER2, localement avancé ou métastatique, progressant sous trastuzumab et taxane en situation métastatique ou dans les 6 mois après un traitement adjuvant (12). Le T-DM1 est perfusé à la dose de 3,6 mg/kg toutes les 3 semaines, la première perfusion dure 9 min avec 9 min de surveillance puis 3 min avec 3 min de surveillance. La survie sans progression était significativement augmentée dans le bras T-DM1 (9,6 mois vs 6,4 mois ; p <,1) et la survie globale également (3,9 mois vs 25,1 mois ; HR =,682 ; p =,6). Les toxicités décrites dans l essai EMILIA sont résumées dans le tableau 1. La toxicité hépatique significative était transitoire avec effet cumulatif et retour à la normale après arrêt du traitement. Il faut également noter une dysfonction ventriculaire de grades 1-2 dans 2 % des cas et de grades 3-4 dans,3 % des cas. L étude THeRESA est une étude de phase III comparant le T-DM1 (3,6 mg/kg toutes les 3 semaines) au traitement du choix du médecin, chez 62 patientes porteuses de cancers du sein métastatiques ayant reçu taxanes, anthracycline et lapatinib (Fig. 3 et 4). Une amélioration de la survie sans récidive était obtenue (6,2 mois vs 3,3 mois ; p <,1), avec une tendance à l amélioration de la survie et une toxicité moindre dans le bras T-DM1 (13). La toxicité du T-DM1 a été étudiée sur 884 patientes par Dieras et al. (14) avec confirmation de la toxicité au niveau plaquettaire et des transaminases. Survie sans progression (%) Le T-DM1 ayant été négatif dans un essai le testant en première ligne, l indication actuelle est donc la seconde ligne. L ÉRIBULINE (HALAVEN ) Peu de nouvelles chimiothérapies ont été développées ces dernières années, on peut citer dans le cancer du sein l éribuline (Halaven ). Il s agit d un inhibiteur des microtubules différent des taxanes et non cross resistant avec ces drogues. En mai 214, Halaven a bénéficié Médiane Nombre (mois) d événements Lapatinib-capécitabine...6, T-DM1...9, Lapatinib-capecitabine FIGURE 3 - Survie sans progression étude THeRESA (12). Survie globale (%) ,2 % (95 % CI, 82,-88,5) 78,4 % (95 % CI, 74,6-82,3) ,7 % (95 % CI, 59,3-7,2) 51,8 % (95 % CI, 45,9-57,7) FIGURE 4 - Survie globale étude THeRESA (12). Hazard ratio stratifié,65 (95 % CI,,55-,77) p <,1 T-DM Médiane (mois) Lapatinib-capécitabine... 25,1 T-DM1... 3,9 T-DM1 Lapatinib-capecitabine Hazard ratio stratifié,65 (95 % CI,,55-,77) p <,1 d une extension d AMM. L AMM a été obtenue après l essai de phase III EMBRACE qui, chez 762 patientes en phase métastatique prétraitées par anthracyclines et taxane, a montré une amélioration de la survie globale comparé à un traitement laissé au choix de l investigateur (1,4 mg/ m 2 perfusé 2 à 5 min à J1 et J8 tous les 21 jours). En première ligne, dans les cancers HER2+, un essai a testé l association éribuline + trastuzumab. Il a permis d obtenir un taux de onko+ Octobre 215 vol. 7 numéro

6 réponse de 71 % avec une survie sans récidive à 11,6 mois (15). RECOMMANDATIONS ACTUELLES DANS LE CANCER DU SEIN HER2+ HALAVEN : LIBELLÉ DE L AMM. Halaven est indiqué dans le traitement des patientes atteintes d un cancer du sein localement avancé ou métastatique, dont la maladie a progressé après au moins un protocole de chimiothérapie pour le traitement du stade avancé. Le traitement antérieur, en situation adjuvante ou métastatique, doit avoir comporté une anthracycline et un taxane, sauf chez les patientes ne pouvant pas recevoir ces traitements. EN PHASE PRIMAIRE (16) Dans les tumeurs HER2+, il est recommandé de proposer, en situation adjuvante, une chimiothérapie associée au trastuzumab (même dans les tumeurs de moins de 1 cm surtout si la tumeur est RH-) et hormonothérapie si la tumeur est RH+. Il est possible, s il existe une contreindication à la chimiothérapie, d utiliser l association hormonothérapie + trastuzumab. L association avec des anthracyclines n est pas recommandée en raison de la toxicité cardiaque. EN PHASE MÉTASTATIQUE (17) En première ligne, l association trastuzumab-pertuzumab-docétaxel est le traitement de référence. Si le pertuzumab n a pas été utilisé en première ligne, il est acceptable de l utiliser après cette ligne. À la progression d une première ligne utilisant le blocage HER2, il est recommandé d utiliser T-DM1. Dans les tumeurs RH+ et HER2+, s il est décidé d utiliser une hormonothérapie première, l association à un blocage HER2 est recommandée par trastuzumab ou lapatinib. À progression sous blocage HER2, il est recommandé de continuer le blocage HER2, mais le délai n est pas connu. n Les auteurs déclarent n avoir aucun lien d intérêts. Mots-clés Cancer du sein, HER2, Thérapeutique ciblée Bibliographie 1. Perez EA, Romond EH, Suman VJ et al. Trastuzumab plus adjuvant chemotherapy for human epidermal growth factor receptor 2-positive breast cancer: Planned joint analysis of overall survival from NSABP B-31 and NCCTG N9831. J Clin Oncol 214 ; 32 : Moja L, Tagliabue L, Balduzzi S et al. Trastuzumab containing regimens for early breast cancer. Cochrane Database Syst Rev 212 ; 4 : CD Slamon DJ, Leyland-Jones B, Shak S et al. Use of chemotherapy plus a monoclonal antibody against HER2 for metastatic breast cancer that overexpresses HER2. N Engl J Med 21 ; 344 : Marty M, Cognetti F, Maraninchi D et al. Randomized phase II trial of the efficacy and safety of trastuzumab combined with docetaxel in patients with human epidermal growth factor receptor 2-positive metastatic breast cancer administered as first-line treatment: The M771 study group. J Clin Oncol 25 ; 23 : Kaufman B, Mackey JR, Clemens MR et al. Trastuzumab plus anastrozole versus anastrozole alone for the treatment of postmenopausal women with human epidermal growth factor receptor 2-positive, hormone receptor-positive metastatic breast cancer: Results from the randomized phase III tandem study. J Clin Oncol 29 ; 27 : Johnston S, Pippen J Jr, Pivot X et al. Lapatinib combined with letrozole versus letrozole and placebo as first-line therapy for postmenopausal hormone receptor-positive metastatic breast cancer. J Clin Oncol 29 ; 27 : Geyer CE, Forster J, Lindquist D et al. Lapatinib plus capecitabine for HER2-positive advanced breast cancer. N Engl J Med 26 ; 355 : Blackwell KL, Burstein HJ, Storniolo AM et al. Randomized study of lapatinib alone or in combination with trastuzumab in women with ErbB2-positive, trastuzumab-refractory metastatic breast cancer. J Clin Oncol 21 ; 28 : Swain SM, Clark E, Baselga J. Treatment of HER2-positive metastatic breast cancer. N Engl J Med 215 ; 372 : Swain SM, Baselga J, Kim SB et al. Pertuzumab, trastuzumab, and docetaxel in HER2-positive metastatic breast cancer. N Engl J Med 215 ; 372 : Swain SM, Kim SB, Cortes J et al. Pertuzumab, trastuzumab, and docetaxel for HER2-positive metastatic breast cancer (CLEOPATRA study): Overall survival results from a randomised, double-blind, placebo-controlled, phase 3 study. Lancet Oncol 213 ; 14 : Verma S, Miles D, Gianni L et al. Trastuzumab emtansine for HER2-positive advanced breast cancer. N Engl J Med 212 ; 367 : Krop IE, Kim SB, Gonzalez-Martin A et al. Trastuzumab emtansine versus treatment of physician s choice for pretreated HER2-positive advanced breast cancer (th3resa): A randomised, open-label, phase 3 trial. Lancet Oncol 214 ; 15 : Dieras V, Harbeck N, Budd GT et al. Trastuzumab emtansine in human epidermal growth factor receptor 2-positive metastatic breast cancer: An integrated safety analysis. J Clin Oncol 214 ; 32 : Wilks S, Puhalla S, O Shaughnessy J et al. Phase 2, multicenter, single-arm study of eribulin mesylate with trastuzumab as first-line therapy for locally recurrent or metastatic HER2-positive breast cancer. Clin Breast Cancer 214 ; 14 : Senkus E, Kyriakides S, Ohno S et al. Primary breast cancer: Esmo clinical practice guidelines for diagnosis, treatment and follow-updagger. Ann Oncol 215 ; 26 Suppl 5 : v8-v Cardoso F, Costa A, Norton L et al. Eso-esmo 2 nd international consensus guidelines for advanced breast cancer (abc2) dagger. Ann Oncology 214 ; 25 : APPEL À COMMUNICATION TOULOUSE ONCO WEEK Du 3 au 6 février 216, Centre des Congrès Pierre Baudis, Toulouse La première édition de la Toulouse Onco Week (TOW) se déroulera en février à Toulouse. Cet événement réunira tous les acteurs de la lutte contre le cancer dans le but de valoriser les dernières innovations mondiales en oncologie. Un appel à communication scientifique est lancé. Date limite de dépôt d abstract : 15 novembre 215 Notification aux auteurs : début décembre 215 Date de changement de tarif : 15 décembre 215 Pour plus d informations : onko+ Octobre 215 vol. 7 numéro 553

HERCEPTIN - trastuzumab CANCERS DU SEIN RÉFÉRENTIELS DE BON USAGE HORS GHS ANNEXE

HERCEPTIN - trastuzumab CANCERS DU SEIN RÉFÉRENTIELS DE BON USAGE HORS GHS ANNEXE HERCEPTIN - trastuzumab RÉFÉRENTIELS DE BON USAGE HORS GHS CANCERS DU SEIN Date de publication : juin 2011 ANNEXE Situations hors-amm pour lesquelles l insuffisance des données ne permet pas l évaluation

Plus en détail

Référentiel de bon usage - cancers du sein

Référentiel de bon usage - cancers du sein Commission OMéDIT de Basse-Normandie "cancérologie" Référentiel de bon usage - cancers du sein juil.-12 Protocoles de chimiothérapie en adjuvant Intitulé du protocole schéma thérapeutique Stade Schéma

Plus en détail

CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013

CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013 CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013 Christelle Lévy Centre François Baclesse Ce qui est en train de changer nos pratiques, nouvelles AMM Cancers du sein métastatique RH+ HER2 neg en cas de progression

Plus en détail

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Stéphane Vignot Service d Oncologie - Radiothérapie Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Charles Foix- Paris Importance de la prise en charge pluridisciplinaire

Plus en détail

Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante

Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante Jean-Yves Pierga Département d Oncologie médicale Quelles

Plus en détail

Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD

Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD Dept. des Tumeurs du Sein Chef du service Hôpital de Jour Institut d Oncologie Ion Chiricuţă Cluj-Napoca,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 octobre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 octobre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 04 octobre 2006 HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion B/1 flacon de 15 ml (CIP: 562 103-7) Laboratoire ROCHE trastuzumab Liste I Médicament soumis

Plus en détail

Avis 24 juillet 2013

Avis 24 juillet 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 24 juillet 2013 PERJETA 420 mg, solution à diluer pour perfusion B/1 flacon (CIP : 34009 584 633 9 6) Laboratoire ROCHE DCI Code ATC (2013) Motif de l examen Liste concernée

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels regroupant le Réseau Onco-normand (RON) et

Plus en détail

Cancer du sein: soins 2015

Cancer du sein: soins 2015 Cancer du sein: soins 2015 Nouveautés thérapeutiques en pathologie mammaire métastatique Pr. Lionel D Hondt (M.D., Ph.D.) Chef du Service d Oncologie CHU UCL Dinant-Godinne CHU Charleroi, 02 octobre 2015

Plus en détail

Actualités en Onco-Hématologie : nouveaux anticorps IV

Actualités en Onco-Hématologie : nouveaux anticorps IV Actualités en Onco-Hématologie : nouveaux anticorps IV - Nivolumab OPDIVO - Pembrolizumab KEYTRUDA - Trastuzumab-emtansine TDM-1 KADCYLA - Obinutuzumab GA101 GAZYVARO - Marie-Noëlle Paludetto - Interne

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 septembre 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 4 juillet 2005 (JO du 14 juillet 2005) FASLODEX 250 mg/5 ml, solution

Plus en détail

Avis 9 janvier 2013. HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion Boîte de 1 flacon en verre de 15 ml (CIP : 562103-7)

Avis 9 janvier 2013. HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion Boîte de 1 flacon en verre de 15 ml (CIP : 562103-7) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 9 janvier 2013 HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion Boîte de 1 flacon en verre de 15 ml (CIP : 562103-7) Laboratoire ROCHE DCI Code ATC (année)

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 26 juin 2015

Communiqué de presse. Bâle, le 26 juin 2015 Communiqué de presse Bâle, le 26 juin 2015 L UE recommande l approbation de Perjeta, médicament de Roche, pour une utilisation avant chirurgie lors de cancer du sein HER2-positif de stade précoce Le protocole

Plus en détail

Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein métastatique HER2 positif en 2013. Luis Teixeira M.D., Ph.D. Centre des Maladies du Sein

Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein métastatique HER2 positif en 2013. Luis Teixeira M.D., Ph.D. Centre des Maladies du Sein Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein métastatique HER2 positif en 2013 Luis Teixeira M.D., Ph.D. Centre des Maladies du Sein Situation Métastatique Traitement de 1 ère ligne Principaux essais

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 1 et les «ESMO Clinical Practice Guidelines for diagnosis, treatment

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, Juillet 31, 2015

Communiqué de presse. Bâle, Juillet 31, 2015 Communiqué de presse Bâle, Juillet 31, 2015 Un protocole à base de Perjeta, médicament de Roche, a été homologué en Europe pour une utilisation avant chirurgie lors de cancer du sein agressif de stade

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 25 mai 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 25 mai 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 25 mai 2011 AVASTIN 25 mg/ml Boîte de 1 flacon de 4 ml (CIP : 566 200-7) Boîte de 1 flacon de 16 ml (CIP : 566 201-3) Laboratoires ROCHE Bevacizumab Liste I Réserve hospitalière

Plus en détail

Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein HER2 positifs Overall management. Global

Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein HER2 positifs Overall management. Global Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein Overall management Global 0 Groupe de travail constitué de : Lydie Aimard, Mario Campone, Bruno Coudert, Véronique

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2011 HALAVEN 0,44 mg/ml, solution injectable B/1 flacon de 5 ml contenant 2 ml de solution (CIP 4183523) B/6 flacons de 5 ml contenant 2 ml de solution (CIP

Plus en détail

Prise en charge multimodale du cancer du sein modèle du traitement ciblé

Prise en charge multimodale du cancer du sein modèle du traitement ciblé Prise en charge multimodale du cancer du sein modèle du traitement ciblé M. Berlière Clinique du Sein Centre du Cancer Cliniques Universitaires St Luc Quand la cible n est pas seulement la tumeur mais

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 28 septembre 2014

Communiqué de presse. Bâle, le 28 septembre 2014 Communiqué de presse Bâle, le 28 septembre 2014 Un protocole à base de Perjeta, médicament de Roche, a prolongé de 15,7 mois la vie de patients atteints d un type de cancer du sein métastatique agressif,

Plus en détail

Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique

Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique Christelle LEVY 2000-2010 Taxane seul 4 à 6 mois trastuzumab + taxane amélioration de la survie sans progression Taxane + Trastuzumab 1 an 13,7

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Bâle, le 26 mars 2007 Herceptin reçoit des autorités européennes un avis favorable préconisant son utilisation en association avec un inhibiteur de l aromatase dans le traitement du

Plus en détail

Standards dans la Prise en Charge du Cancer du Sein. William Jacot CRLC Val d Aurelle Montpellier

Standards dans la Prise en Charge du Cancer du Sein. William Jacot CRLC Val d Aurelle Montpellier Standards dans la Prise en Charge du Cancer du Sein William Jacot CRLC Val d Aurelle Montpellier Le cancer du sein en France 49.814 nouveaux cas en 2005 11.441 décès en 2006 Létalité ± 20 % Guérin et al.,

Plus en détail

Traitements neoadjuvants des cancers du sein surexprimant HER2. Sylvie Giacchetti Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis

Traitements neoadjuvants des cancers du sein surexprimant HER2. Sylvie Giacchetti Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis Traitements neoadjuvants des cancers du sein surexprimant HER2 Sylvie Giacchetti Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis HER2 n a pas de ligand spécifique mais joue le rôle d un corécepteur pour

Plus en détail

emtansine sera offerte aux personnes du groupe de l étude EMILIA traitées par l association lapatinib plus Xeloda.

emtansine sera offerte aux personnes du groupe de l étude EMILIA traitées par l association lapatinib plus Xeloda. Communiqué de presse Bâle, le 27 août 2012 De nouvelles données issues de l étude de phase III EMILIA montrent que le trastuzumab emtansine (T-DM1), médicament de Roche, a permis d améliorer significativement

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 avril 2009 NAVELBINE 20 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium PVDC de 1 capsule(s) : 365 948-4 NAVELBINE 30 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s)

Plus en détail

Applications pratiques des analyses moléculaires à partir de tissus en oncologie : le point de vue du clinicien

Applications pratiques des analyses moléculaires à partir de tissus en oncologie : le point de vue du clinicien Applications pratiques des analyses moléculaires à partir de tissus en oncologie : le point de vue du clinicien BOUSQUET Guilhem Paris, 7 décembre 2011 Analyses moléculaires Diagnostic Facteurs pronostiques

Plus en détail

Avis 18 décembre 2013

Avis 18 décembre 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 décembre 2013 Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 novembre 2013 a fait l objet d une audition le 4 décembre 2013 AFINITOR 5 mg, comprimé

Plus en détail

PHARE : Protocole d Herceptin Adjuvante. l Exposition

PHARE : Protocole d Herceptin Adjuvante. l Exposition PHARE : Protocole d Herceptin Adjuvante Réduisant l Exposition PHARE : rationnel Quatre grands essais ont montré que 1 an d Herceptin réduit le risque de rechute ou de décès par deux HERA : HR = 0.54 NSABP

Plus en détail

Les essais cliniques en sénologie - Oncologie Médicale -

Les essais cliniques en sénologie - Oncologie Médicale - Les essais cliniques en sénologie - Oncologie Médicale - Institut Claudius Regaud Les essais en cours Essais en adjuvant ICR, étude PHACS Essais ennéoadjuvant étude HORGEN (HT) Essais en métastatique tumeurs

Plus en détail

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Dr Elodie Coquan, oncologue médicale Centre François Baclesse, Caen Introduction Amélioration des connaissances sur la carcinogénèse

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 12 décembre 2009

Communiqué de presse. Bâle, le 12 décembre 2009 Communiqué de presse Bâle, le 12 décembre 2009 Meilleures chances de guérison pour les patientes souffrant de cancer du sein HER2- positif de stade précoce lorsqu elles reçoivent Herceptin pendant un an

Plus en détail

Avis 2 avril 2014. L01XC03 (Anticorps monoclonaux Antinéoplasiques) «-Cancer du sein métastatique :

Avis 2 avril 2014. L01XC03 (Anticorps monoclonaux Antinéoplasiques) «-Cancer du sein métastatique : COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 avril 2014 HERCEPTIN 600 mg/5 ml, solution injectable Flacon de 6 ml (CIP : 34009 585 576 9 9) Laboratoire ROCHE SAS DCI Code ATC (2013) Trastuzumab L01XC03 (Anticorps

Plus en détail

Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie

Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie Lu pour vous Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie doi:10.1684/veg.2016.0059 Sakina Sekkate Département

Plus en détail

TYKERB MC Cancer du sein métastatique (RH+ et HER2+)

TYKERB MC Cancer du sein métastatique (RH+ et HER2+) TYKERB MC Cancer du sein métastatique (RH+ et HER2+) FÉVRIER 2012 Marque de commerce : Tykerb Dénomination commune : Lapatinib Fabricant : GSK Forme : Comprimé Teneur : 150 mg Ajout aux listes de médicaments

Plus en détail

Cancers du sein Version / 2005

Cancers du sein Version / 2005 Cancers du sein I-Cancer du sein non métastatique non inflammatoire I.1-Introduction La stratégie de traitement habituellement choisie à l Institut Paoli Calmettes est une stratégie adjuvante. Le traitement

Plus en détail

CAS CLINIQUE 2. 2013 (juin) : patiente toujours en cours de traitement par Létrozole

CAS CLINIQUE 2. 2013 (juin) : patiente toujours en cours de traitement par Létrozole 2008 (décembre) : Patiente de 60 ans Tumorectomie plus curage CAS CLINIQUE 2 carcinome canalaire infiltrant de 2.5 cm, grade 2 RH+ (RO + 100% +++, Allred 8, RP + 80 % ++ Allred 7) Her2-, KI 67 à 18 %,

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 1 Octobre 2013

Communiqué de presse. Bâle, le 1 Octobre 2013 Communiqué de presse Bâle, le 1 Octobre 2013 La FDA accorde une homologation accélérée à Perjeta, médicament Roche, pour une utilisation avant chirurgie lors de cancer du sein HER2-positif de stade précoce

Plus en détail

Les conférences de consensus: comparaison, synthèse. Saint-Gallen Nice-Saint-Paul NCCN

Les conférences de consensus: comparaison, synthèse. Saint-Gallen Nice-Saint-Paul NCCN Les conférences de consensus: comparaison, synthèse Saint-Gallen Nice-Saint-Paul NCCN C Cuvier, Journées de sénologie interactive 2011 Nice-Saint-Paul; 4 ème édition Saint-Gallen; 12 ème conférence NCCN

Plus en détail

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Dominique JAUBERT Oncologie-Hématologie Clinique Tivoli BORDEAUX Réseau de cancérologie d Aquitaine La recherche de nouvelles molécules anticancéreuses

Plus en détail

Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites

Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites Contexte Tumeurs larges ou localement avancées Pas de bénéfice en survie par rapport au traitement adjuvant,

Plus en détail

Brèves de l AERIO. Introduction. Patients et méthodes. Résultats

Brèves de l AERIO. Introduction. Patients et méthodes. Résultats Oncologie (2016) 18:76-80 DOI 10.1007/s10269-016-2584-2 REVUE DE PRESSE DE L AERIO / AERIO PRESS REVIEW Brèves de l AERIO AERIO News in Brief Androgen receptor splice variant 7 et efficacité des taxanes

Plus en détail

NOVA Forum Med Suisse 2007;7:879 883 879

NOVA Forum Med Suisse 2007;7:879 883 879 NOVA Forum Med Suisse 2007;7:879 883 879 Trastuzumab Christa K. Baumann a, Monica Castiglione-Gertsch b a Klinik und Poliklinik für Medizinische Onkologie, Inselspital, Berne, b International Breast Cancer

Plus en détail

Avis 18 septembre 2013

Avis 18 septembre 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 septembre 2013 MEGACE 160 mg, comprimé B/30 (CIP : 336 047-2) Laboratoire SWEDISH ORPHAN BIOVITRUM DCI Code ATC (2011) Motif de l examen Liste concernée Indication

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 10 novembre 2004 GEMZAR 200 mg, lyophilisat pour usage parentéral (IV) Flacon de 10 ml GEMZAR 1000 mg, lyophilisat pour usage parentéral

Plus en détail

Cancer du sein métastatique: Réalités et perspectives en 2014

Cancer du sein métastatique: Réalités et perspectives en 2014 Cancer du sein métastatique: Réalités et perspectives en 2014 Alain Bestavros MD, FRCPC Hémato- oncologue CSSS Laval Professeur adjoint de clinique Université de Montréal 7 octobre 2014 Con:lits d intérêts

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 RÉFÉRENTIELS SEIN Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 1 A- Cancers infiltrants 2 Traitements loco-régionaux 3 Traitements loco-régionaux T > 4 cm non inflammatoire N0/N1 et 1 des

Plus en détail

Doxorubicine liposomale pégylée

Doxorubicine liposomale pégylée DENOMINATION DU MEDICAMENT CAELYX = Doxorubicine liposomale pégylée CARACTERISTIQUES Dénomination commune : CAELYX Composition qualitative et quantitative : Doxorubicine liposomale pégylée Statut : A.M.M.

Plus en détail

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse ALK et cancers broncho-pulmonaires Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Toulouse, le 19 Février 2013 Adénocarcinomes : Lung Cancer Mutation Consortium Identification

Plus en détail

Cancers du sein metastatiques HER2+ MONICA ARNEDOS

Cancers du sein metastatiques HER2+ MONICA ARNEDOS Cancers du sein metastatiques HER2+ MONICA ARNEDOS monica.arnedos@gustaveroussy.fr Famille récepteurs EGF Baselga and Swain, Nat Rev Cancer 2009; 9:463 Dimérisation récepteur Baselga and Swain, Nat Rev

Plus en détail

Actualités de l année en. oncologie

Actualités de l année en. oncologie Actualités de l année en Le cru 2015 oncologie Angers,, Jeudi 5 mars 2015, Journées FMC Médecins généralistes Actualités et nouveautés Biologie Prévention Diagnostic précoce Traitements Cancérogenèse Sport

Plus en détail

Guide d utilisation du trastuzumab (Herceptin MC ) dans le traitement adjuvant du cancer du sein Mise à jour

Guide d utilisation du trastuzumab (Herceptin MC ) dans le traitement adjuvant du cancer du sein Mise à jour Guide d utilisation du trastuzumab (Herceptin MC ) dans le traitement adjuvant du cancer du sein Mise à jour Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CEPO) Février 2008 Guide d utilisation du

Plus en détail

AVIS 3 avril 2013. Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 mars 2013 a fait l objet d une audition le 3 avril 2013

AVIS 3 avril 2013. Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 mars 2013 a fait l objet d une audition le 3 avril 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 3 avril 2013 Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 mars 2013 a fait l objet d une audition le 3 avril 2013 AFINITOR 5 mg, comprimé Boîte de

Plus en détail

Cancers du sein infracentimétriques. XIV Journées de Sénologie Interactive Sept 2011 C Cuvier

Cancers du sein infracentimétriques. XIV Journées de Sénologie Interactive Sept 2011 C Cuvier Cancers du sein infracentimétriques Her2 + XIV Journées de Sénologie Interactive Sept 2011 C Cuvier Généralités cancers HER2+ Sur-expression Her2 = facteur de mauvais pronostic (Press 1997, Tovey 2009,

Plus en détail

Notes sur les technologies de la santé en émergence

Notes sur les technologies de la santé en émergence Notes sur les technologies de la santé en émergence numéro 4 1999 Herceptin : Anticorps monoclonal pour le traitement du cancer métastatique du sein La technologie Herceptin (trastuzumab) est un anticorps

Plus en détail

Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS

Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS La première consultation Patiente adressée par le médecin traitant Par le radiologue Venue d elle-même Adressée par un service Par le chirurgien

Plus en détail

Stéphane Vignot. 11 septembre 2008. Service d'oncologie Médicale Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière

Stéphane Vignot. 11 septembre 2008. Service d'oncologie Médicale Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Thérapies Moléculaires Ciblées Stéphane Vignot 11 septembre 2008 Service d'oncologie Médicale Traitements en Oncologie Chirurgie Radiothérapie Chimiothérapie cytotoxique Hormonothérapie Thérapies Moléculaires

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 1 er octobre 2012

Communiqué de presse. Bâle, le 1 er octobre 2012 Communiqué de presse Bâle, le 1 er octobre 2012 L analyse finale de l étude de phase III HERA a confirmé Herceptin administré pendant un an comme traitement standard du cancer du sein HER2-positif de stade

Plus en détail

CANCER DU SEIN METASTATIQUE LES NOUVEAUX STANDARDS ALGER 19-02- 2012 PHILIPPE DALIVOUST MARSEILLE

CANCER DU SEIN METASTATIQUE LES NOUVEAUX STANDARDS ALGER 19-02- 2012 PHILIPPE DALIVOUST MARSEILLE CANCER DU SEIN METASTATIQUE LES NOUVEAUX STANDARDS ALGER 19-02- 2012 PHILIPPE DALIVOUST MARSEILLE BUTS DES TRAITEMENTS DES CANCERS DU SEIN METASTATIQUES PROLONGER LA SURVIE SANS PROGRESSION ET LA SURVIE

Plus en détail

D après la communication de Goede V

D après la communication de Goede V RÉSULTATS D UNE ÉTUDE DE PHASE III COMPARANT CHLORAMBUCIL SEUL A OBINUTUZUMAB PLUS CHLORAMBUCIL OU RITUXIMAB PLUS CHLORAMBUCIL CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS DE LLC ET PRÉSENTANT DES COMORBIDITÉS D après la

Plus en détail

Le récepteur de facteur de croissance HER2 est

Le récepteur de facteur de croissance HER2 est Nouvelles thérapeutiques ciblant le récepteur New anti- therapeutic strategies V. Diéras* * Institut Curie, Paris. Le récepteur de facteur de croissance est un facteur pronostique et prédictif important

Plus en détail

Contacts: sanofi-aventis + 33 (0)6 70 93 75 28 + 33 (0) 1 58 10 08 97

Contacts: sanofi-aventis + 33 (0)6 70 93 75 28 + 33 (0) 1 58 10 08 97 Contacts: sanofi-aventis CIRG Anne Bancillon Emmanuelle Mékercke + 33 (0)6 70 93 75 28 + 33 (0) 1 58 10 08 97 DES TRAITEMENTS A BASE DE TAXOTERE ET HERCEPTINE DÉMONTRENT CHEZ LES FEMMES ATTEINTES DE FORME

Plus en détail

SAKK 22/10 / UNICANCER UC-0140/1207

SAKK 22/10 / UNICANCER UC-0140/1207 SAKK 22/10 / UNICANCER UC-0140/1207 PERNETTA trial Etude randomisée de phase II évaluant un traitement par le pertuzumab associé au trastuzumab avec ou sans chimiothérapie, suivi du T-DM1 en cas de progression,

Plus en détail

Traitement du cancer du sein métastatique Peugniez Charlotte Journée de DES 05/04/2013

Traitement du cancer du sein métastatique Peugniez Charlotte Journée de DES 05/04/2013 Traitement du cancer du sein métastatique Peugniez Charlotte Journée de DES 05/04/2013 Epidémiologie Epidémiologie du cancer du sein métastatique Incidence annuelle en France : 54 000 nouveaux cas Moins

Plus en détail

PERJETA MC ET HERCEPTIN MC EMBALLAGE COMBINÉ Cancer du sein métastatique

PERJETA MC ET HERCEPTIN MC EMBALLAGE COMBINÉ Cancer du sein métastatique PERJETA MC ET HERCEPTIN MC EMBALLAGE COMBINÉ Cancer du sein métastatique JUILLET 2015 Marque de commerce : Perjeta - Herceptin emballage combiné Dénomination commune : Pertuzumab/trastuzumab Fabricant

Plus en détail

Pr Bernard Combe. Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de Montpellier

Pr Bernard Combe. Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de Montpellier Journal de L ANDAR (Association Nationale de Défense contre l Arthrite Rhumatoîde) octobre2008 Le Mabthéra dans la polyarthrite rhumatoïde Pr Bernard Combe Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de

Plus en détail

Centre Jean Perrin. Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Clermont-Ferrand - France

Centre Jean Perrin. Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Clermont-Ferrand - France Centre Jean Perrin Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France PROJETS D ÉTUDES CLINIQUES DANS LE CANCER DU SEIN TRIPLE NÉGATIF RÉUNION ERTICA 16 SEPTEMBRE 2014 Dr MARIE-ANGE

Plus en détail

Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie

Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie Coalition européenne contre le cancer du sein Document extrait du site Version imprimable Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie Oeuvre collective de la FNCLCC Extrait de Comprendre le cancer

Plus en détail

RADIOTHÉRAPIE DES CANCERS DU SEIN: VERS UNE INDIVIDUALISATION BASÉE SUR LE PHÉNOTYPE TUMORAL? Anthony TURPIN

RADIOTHÉRAPIE DES CANCERS DU SEIN: VERS UNE INDIVIDUALISATION BASÉE SUR LE PHÉNOTYPE TUMORAL? Anthony TURPIN RADIOTHÉRAPIE DES CANCERS DU SEIN: VERS UNE INDIVIDUALISATION BASÉE SUR LE PHÉNOTYPE TUMORAL? Anthony TURPIN INTRODUCTION RECOMMANDATIONS INCA NOV 2008 Schéma standard: o 50 Gy en 25 fractions sur 33 jours

Plus en détail

49 ème congrès annuel de la Société Américaine d Oncologie Clinique, Chicago, 2013. Rédigé par Marion Alcantara, Centre Henri Becquerel, Rouen

49 ème congrès annuel de la Société Américaine d Oncologie Clinique, Chicago, 2013. Rédigé par Marion Alcantara, Centre Henri Becquerel, Rouen ETUDES DE PHASE III EVALUANT L EFFICACITÉ ET LA TOLÉRANCE D IDELALISIB (GS-1101) EN ASSOCIATION À OFATUMUMAB OU À BENDAMUSTINE + RITUXIMAB CHEZ DES PATIENTS PRÉSENTANT UNE LLC EN RECHUTE/RÉFRACTAIRE D

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 2, ASCO, ESMO et NCCN, serviront de cadre général aux recommandations

Plus en détail

HER2 et cancer bronchique. Julien Mazières, Unité d Oncologie Cervico-Thoracique Service de Pneumologie, Hôpital Larrey, CHU Toulouse

HER2 et cancer bronchique. Julien Mazières, Unité d Oncologie Cervico-Thoracique Service de Pneumologie, Hôpital Larrey, CHU Toulouse HER2 et cancer bronchique Julien Mazières, Unité d Oncologie Cervico-Thoracique Service de Pneumologie, Hôpital Larrey, CHU Toulouse Plan 1. Qu est ce que HER2? 2. Incidence des anomalies de HER2 3. Profil

Plus en détail

Adapter la chimiothe rapie au stade et aux comorbidite s? Audrey MAILLIEZ

Adapter la chimiothe rapie au stade et aux comorbidite s? Audrey MAILLIEZ Adapter la chimiothe rapie au stade et aux comorbidite s? Audrey MAILLIEZ Aucun Conflit d intérêts Référentiels Critères oncologiques de choix des traitements p significatif traitement / protocole établi

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA CAPÉCITABINE DANS LE TRAITEMENT DU CANCER DU SEIN AVANCÉ OU MÉTASTATIQUE

GUIDE D UTILISATION DE LA CAPÉCITABINE DANS LE TRAITEMENT DU CANCER DU SEIN AVANCÉ OU MÉTASTATIQUE Guide d utilisation de la capécitabine dans le traitement du cancer du sein avancé ou métastatique Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CEPO) Juin 2005 Tables des matières 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Avancées significatives dans le traitement médical du cancer du sein métastatique : résultats des essais de phase III

Avancées significatives dans le traitement médical du cancer du sein métastatique : résultats des essais de phase III Avancées significatives dans le traitement médical du cancer du sein métastatique : résultats des essais de phase III Significant advances in medical treatment for metastatic breast cancer: results of

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 octobre 2011. 20 juillet 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 octobre 2011. 20 juillet 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 octobre 2011 20 juillet 2011 L avis adopté par la Commission de la Transparence le 20 juillet 2011 a fait l objet d une audition le 19 octobre 2011 JEVTANA 60 mg,

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 23 mars 2012

Communiqué de presse. Bâle, le 23 mars 2012 Communiqué de presse Bâle, le 23 mars 2012 Herceptin de Roche injecté par voie sous-cutanée offre un plus grand confort au patient et réduit les coûts de la prise en charge globale par rapport à une perfusion

Plus en détail

CARCINOMES EPIDERMOIDES TETE ET COU

CARCINOMES EPIDERMOIDES TETE ET COU OMEDIT Aquitaine Affaire suivie par : Bertrice LOULIERE : bertrice.louliere@omedit-aquitaine.fr Antoine BROUILLAUD : antoine.brouillaud@omedit-aquitaine.fr Morgane GUILLAUDIN : morgane.guillaudin@omedit-aquitaine.fr

Plus en détail

PERTUZUMAB (PERJETA MD ) dans le traitement du cancer du sein métastatique HER2- positif PROGRAMME DE GESTION THÉRAPEUTIQUE DES MÉDICAMENTS

PERTUZUMAB (PERJETA MD ) dans le traitement du cancer du sein métastatique HER2- positif PROGRAMME DE GESTION THÉRAPEUTIQUE DES MÉDICAMENTS PERTUZUMAB (PERJETA MD ) dans le traitement du cancer du sein métastatique HER2- positif PROGRAMME DE GESTION THÉRAPEUTIQUE DES MÉDICAMENTS Prise de position préliminaire Approuvé par le PGTM le 28 mai

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 mars 2016 trastuzumab HERCEPTIN 150 mg/15 ml, poudre pour solution à diluer pour perfusion B/1 flacon de 15 ml (CIP : 34009 562 103 7 4) HERCEPTIN 600 mg/5 ml, solution

Plus en détail

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES PARTICULARITÉS ÉPIDÉMIOLOGIQUES 40 000 nouveaux cas/an en France, 11 000 décès 45% des femmes atteintes ont plus de 65 ans La fréquence s accroît avec l âge, aux USA:

Plus en détail

Protocoles de chimiothérapie et d hormonothérapie Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Mise à jour juin 2011

Protocoles de chimiothérapie et d hormonothérapie Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Mise à jour juin 2011 Protocoles de chimiothérapie et d hormonothérapie Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Mise à jour Sommaire Phase adjuvante 3 Chimiothérapie... 3 Hormonothérapie... 4 Phase néo-adjuvante

Plus en détail

T-DM1: Indications, risques, modalités d utilisation. Dr Eleonora De Maio Institut Claudius Regaud IUCT- Oncopole Toulouse France

T-DM1: Indications, risques, modalités d utilisation. Dr Eleonora De Maio Institut Claudius Regaud IUCT- Oncopole Toulouse France T-DM1: Indications, risques, modalités d utilisation Dr Eleonora De Maio Institut Claudius Regaud IUCT- Oncopole Toulouse France Kadcyla (T-DM1) 15 Novembre 2013 AMM Européenne Monothérapie cancer du sein

Plus en détail

Guide d utilisation du trastuzumab (Herceptin MC ) dans le traitement adjuvant du cancer du sein Mise à jour

Guide d utilisation du trastuzumab (Herceptin MC ) dans le traitement adjuvant du cancer du sein Mise à jour Guide d utilisation du trastuzumab (Herceptin MC ) dans le traitement adjuvant du cancer du sein Mise à jour Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CEPO) Février 2008 Guide d utilisation du

Plus en détail

Cancer du sein métastatique

Cancer du sein métastatique Cancer du sein métastatique Catherine Doyle Hémato-oncologue,CHU de Québec Journée Mise à jour 2012 Centre des congrès de Québec 26 octobre 2012 particularités Environ 30% des femmes ayant eu un diagnostic

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 février 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 février 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 16 février 2011 HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion B/1 flacon de 15 ml (CIP: 562 103-7) Laboratoire ROCHE trastuzumab Liste I Médicament soumis

Plus en détail

Les incontournables 2014 en cancérologie Pneumologie Les thérapies ciblées dans le cadre de l AMM en octobre 2014

Les incontournables 2014 en cancérologie Pneumologie Les thérapies ciblées dans le cadre de l AMM en octobre 2014 Les incontournables 2014 en cancérologie Pneumologie Les thérapies ciblées dans le cadre de l AMM en octobre 2014 Anne-Claire TOFFART EGFR mutés Gefitinib 250 mg x 1/J Cp 250 mg Erlotinib 150 mg x 1/J

Plus en détail

Article original. Original article

Article original. Original article Article original Original article Volume 101 N 9 septembre 2014 John Libbey Eurotext Bévacizumab et taxanes dans le traitement de première ligne du cancer du sein métastatique : survie globale et analyse

Plus en détail

Enjeu clinique ou Pourquoi mesurer la reponse precoce pendant le ttt neoadjuvant? Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux

Enjeu clinique ou Pourquoi mesurer la reponse precoce pendant le ttt neoadjuvant? Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux Enjeu clinique ou Pourquoi mesurer la reponse precoce pendant le ttt neoadjuvant? Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux Chimiotherapie neoadjuvante (+/- antiher2) Fondamentaux Quand

Plus en détail

Les petites tumeurs infiltrantes ( 10mm) : prescrire ou non un traitement systémique? Dominique Mille Médipôle de Savoie 07/10/2014

Les petites tumeurs infiltrantes ( 10mm) : prescrire ou non un traitement systémique? Dominique Mille Médipôle de Savoie 07/10/2014 Les petites tumeurs infiltrantes ( 10mm) : prescrire ou non un traitement systémique? Dominique Mille Médipôle de Savoie 07/10/2014 Un peu de considération historique On a commencé, et c est dommage, à

Plus en détail

Thérapies ciblées des cancers du sein : situation actuelle -05-2011

Thérapies ciblées des cancers du sein : situation actuelle -05-2011 THERAPIES CIBLEES DES CANCERS DU SEIN : SITUATION ACTUELLE Pierre KERBRAT TRAITEMENTS MEDICAUX DES CANCERS CIBLES METHODES Récepteurs hormonaux Hormonothérapie (1896) A D N Chimiothérapie (1946) Molécules

Plus en détail

«CHIMIOTHÉRAPIES ORALES» ET «TRAITEMENTS À DOMICILE» Cancers du Sein E.C ANTOINE, ISHH, CENTRE HARTMANN, NEUILLY/SEINE

«CHIMIOTHÉRAPIES ORALES» ET «TRAITEMENTS À DOMICILE» Cancers du Sein E.C ANTOINE, ISHH, CENTRE HARTMANN, NEUILLY/SEINE «CHIMIOTHÉRAPIES ORALES» ET «TRAITEMENTS À DOMICILE» Cancers du Sein E.C ANTOINE, ISHH, CENTRE HARTMANN, NEUILLY/SEINE «CHIMIOTHÉRAPIES ORALES» ET «TRAITEMENTS À DOMICILE» DANS QUEL CADRE? QUALITÉ DE VIE,

Plus en détail

Thérapies ciblées : toxicités digestives. Christophe TOURNIGAND Service d oncologie médicale, Hôpital Henri Mondor, Créteil

Thérapies ciblées : toxicités digestives. Christophe TOURNIGAND Service d oncologie médicale, Hôpital Henri Mondor, Créteil Thérapies ciblées : toxicités digestives Christophe TOURNIGAND Service d oncologie médicale, Hôpital Henri Mondor, Créteil Introduction Toxicités fréquentes Dose-limitantes Altération de la QOL Toxicité

Plus en détail

Cancer du sein Her2+ en situa on précoce. XVII es Journées de sénologie interac ve; sept 2014 Caroline Cuvier

Cancer du sein Her2+ en situa on précoce. XVII es Journées de sénologie interac ve; sept 2014 Caroline Cuvier Cancer du sein Her2+ en situa on précoce XVII es Journées de sénologie interac ve; sept 2014 Caroline Cuvier ÉPIDÉMIOLOGIE Cancers HER2 + = 15-25% des cancers du sein 52 000 nouveaux cancers du sein par

Plus en détail

Cancer du Rectum JOURNEES DES 28/11/14. Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL

Cancer du Rectum JOURNEES DES 28/11/14. Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL Cancer du Rectum RADIOCHIMIOTHERAPIE JOURNEES DES 28/11/14 Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL Plan Généralités (épidémiologie, diagnostic, bilan d extension) PEC néoadjuvante PEC adjuvante PEC métastatique

Plus en détail

NAVELBINE voie orale

NAVELBINE voie orale DENOMINATION DU MEDICAMENT & FORME PHARMACEUTIQUE NAVELBINE voie orale CARACTERISTIQUES Dénomination commune : vinorelbine Composition qualitative et quantitative : Statut : A.M.M. A.T.U. Classe ATC :

Plus en détail

METASTASES CEREBRALES «CHMIOTHERAPIE» Prise en charge multimodale, -Traitements locaux -Traitements par «chimiothérapie» : vers une part croissante

METASTASES CEREBRALES «CHMIOTHERAPIE» Prise en charge multimodale, -Traitements locaux -Traitements par «chimiothérapie» : vers une part croissante METASTASES CEREBRALES «CHMIOTHERAPIE» Prise en charge multimodale, -Traitements locaux -Traitements par «chimiothérapie» : vers une part croissante «Chimiotherapie» = chimiothérapies (cytotoxiques) et

Plus en détail