DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T Les très grands mouvements manquent à l appel. 28 Juillet Sommaire. Auteurs.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T2 2014 Les très grands mouvements manquent à l appel. 28 Juillet 2014. Sommaire. Auteurs."

Transcription

1 Property Times Région Lyonnaise T2 214 Les très grands mouvements manquent à l appel 28 Juillet 214 Sommaire Contexte économique 2 Bureaux 3 Locaux d activité 7 Logistique 1 Investissement 1 Définitions 13 Auteurs Nora Jacintho Chargée d études +33 () Massinissa Fedala Chargé d études +33 () Delphine Mahé Responsable des Etudes France +33 () Contacts Magali Marton Head of CEMEA Research +33 () Hans Vrensen Global Head of Research +44 () Après une année 213 particulièrement dynamique (252 m² placés), l activité sur le marché des bureaux en région lyonnaise s est contractée au cours du 1 er semestre 214 (-26% en un an), avec 18 m² commercialisés, un volume néanmoins supérieur à sa moyenne long terme. Ce recul est essentiellement lié à un ralentissement des commercialisations sur le segment des très grandes surfaces (-59%), moins nombreuses et ayant porté sur des surfaces plus faibles. Après avoir augmenté de 4% en 213, le loyer prime s est stabilisé au cours des six derniers mois pour s établir à 27 /m²/an fin juin 214. Les loyers moyens de première et seconde main sont restés stables et se positionnent respectivement à 19 et 153 /m²/an. En écho à de nombreuses livraisons et libérations, les disponibilités à 6 mois se sont à nouveau alourdies depuis le début de l année pour avoisiner 376 m² à la fin du 1 er semestre 214. Les livraisons de bureaux neufs se sont contractées, avec seulement 75 m² de bureaux livrés ou livrables en 214, à comparer à 153 m² de bureaux achevés en 213. Sur les 45 5 m² restant à livrer au second semestre 214, seuls 16 4 m² sont encore sur le marché. Avec m² commercialisés, le marché des locaux d activité s est légèrement contracté au 1 er semestre 214 (-1% en un an), pour les mêmes raisons que le marché tertiaire. Les opérations portant sur des surfaces supérieures à 3 m² ont vu leur volume se contracter de 23% en un an, passant de 11 transactions pour 76 3 m² au 1 er semestre 213 à 12 opérations pour un total de 58 7 m² au cours des six derniers mois. Les disponibilités se sont, quant à elles, contractées pour s établir à un peu plus de 487 m² immédiatement disponibles fin juin 214. Les surfaces proposées à la vente, devenues plus rares depuis 211, reviennent sur le marché. Le marché lyonnais des entrepôts supérieurs à 1 m² voit son volume d activité progresser de 15% en un an. Avec 11 6 m² de demande placée au 1 er semestre 214, il reste cependant loin des 16 m² habituellement commercialisés à ce stade de l année. L activité transactionnelle reste bridée par un manque d offre de qualité, avec seulement m² disponibles fin juin 214, dont une très large part sur des entrepôts datés. Le manque d offre exerce une pression sur les valeurs de signature qui se maintiennent sur les meilleurs entrepôts. Le marché lyonnais de l investissement a conservé une bonne dynamique au 1 er semestre 214 avec près de 328 millions d euros investis (+ 29% en un an). La préférence des investisseurs reste centrée sur les bureaux avec plus de 235 millions d euros d acquisitions recensées, soit 72% des engagements ; les investissements en logistique ont également été dynamiques, dépassant déjà leur performance de l année 213 dans son ensemble. DTZ Research

2 Région Lyonnaise T2 214 Contexte économique Une sortie de crise sans cesse repoussée Avec une croissance nulle au 1 er trimestre, la reprise, maintes fois annoncée, tarde à produire ses effets. L économie française reste engluée, depuis maintenant deux ans, dans un cycle de croissance atone (graphique 1). Les différents moteurs de la croissance semblent se gripper les uns après les autres. La demande adressée aux entreprises françaises est en berne avec une consommation des ménages en recul de,5% sur le 1 er trimestre, malgré une inflation au plus bas. La baisse est même de,7% pour les produits manufacturés. Le moral des ménages reste morose, évoluant depuis 6 ans bien en-deçà de sa moyenne de longue période (graphique 2). Les chefs d entreprises ne sont pas beaucoup plus optimistes. L indicateur du climat des affaires stagne depuis septembre 213 (graphique 2). Les taux de marge remontent après le point bas historique de 213, et la mise en place du crédit d impôt compétitivité emploi (CICE), ainsi que l allégement des cotisations sociales ne suffisent pas à faire repartir l investissement des entreprises hors du secteur financier, en recul de,5% sur le 1 er trimestre. L INSEE et le FMI, qui ont publié à quelques jours d intervalle leurs prévisions de croissance pour l année 214, se rejoignent sur une hausse limitée, de,7% pour l année 214, en dessous des 1% retenus par le gouvernement. Graphique 1 Croissance du PIB en France, % 1,5 1,,5, -,5-1, -1,5-2, Source : INSEE Graphique 2 Enquêtes de conjoncture Climat des affaires Source : INSEE Moral des ménages Un chômage préoccupant Au mois de mai, 24 8 nouveaux chômeurs sont venus garnir les rangs des, désormais, près de 3,4 millions de demandeurs d emploi (graphique 3). Les records tombent tristement les uns après les autres avec cette 7 ème hausse consécutive. Après un ralentissement fin 213, l afflux de nouveaux chômeurs est reparti fortement à la hausse avec 84 nouveaux demandeurs d emploi depuis le début de l année. Le gouvernement, qui avait fait de l inversion de la courbe du chômage son principal cheval de bataille, revoit désormais ses ambitions à la baisse. Il vise le maintien du taux de chômage sous la barre des 1% d ici à la fin de l année (9,7% actuellement). L absence de reprise économique ne laisse pas présager d amélioration à court terme sur le front de l emploi. Dans ses dernières prévisions, l assurance chômage table sur une hausse de chômage de plus de demandeurs d emploi en 214, puis 6 en 215, avant un hypothétique retournement. Graphique 3 Demandeurs d emploi en France, milliers, catégorie A Source : Pôle Emploi 1 Demandeurs d emploi, sans activité, tenu de faire des actes positifs de recherche d emploi Property Times 2

3 Région Lyonnaise T2 214 Bureaux La demande recule ce semestre mais reste bien supérieure à sa moyenne long terme Alors que le marché de bureaux lyonnais s était nettement redressé en 213 avec un peu plus de 251 m² placés, il s est à nouveau orienté à la baisse au 1 er semestre 214 avec 18 m² commercialisés, soit 26% de moins qu au 1 er semestre 213. Toutefois, cette performance reste supérieure à la moyenne enregistrée sur ce marché pour un 1 er semestre (16 m² depuis 9). Ce recul s explique avant tout par un ralentissement des commercialisations sur le segment des très grandes surfaces (-59%), avec 2 transactions de plus de 5 m² au 1 er semestre 214, représentant un total de 28 m², contre 3 pour un total de 73 m² l an passé à la même période. Les grands mouvements du semestre ont ainsi porté sur des surfaces plus modestes : la CAISSE D EPARGNE sur 17 6 m² dans la tour «Incity» et SEB sur 1 6 m² dans le «Parc Mail» d Ecully. En hausse de 39% d une année sur l autre, les commercialisations de surfaces comprises entre 2 et 5 m² n ont pas suffi à compenser cette baisse. Sur les surfaces inférieures, l ensemble des segments enregistrent des baisses par rapport au 1 er semestre 213, à l exception notable des surfaces comprises entre 5 et 1 m², qui voient leur performance progresser de 58% d une année sur l autre pour totaliser 14 m², soit 12% de la demande placée. Les grandes transactions ayant impliqué exclusivement des surfaces neuves, ce type de locaux a concentré près des deux tiers des surfaces commercialisées au cours du 1 er semestre 214. La Part Dieu reste en tête, suivie par l Ouest lyonnais Bien qu en recul d une année sur l autre, la Part-Dieu reste le principal moteur de l activité en 214 avec un peu moins de 3 m² placés au 1 er semestre, soit 28% de la demande globale. Le secteur de la Presqu Ile-Confluence est celui qui a connu la plus forte progression en un an sur Lyon-intra muros, avec un volume de commercialisation passé de 6 5 m² au 1 er semestre 213 à 15 m² au cours des six derniers mois, notamment grâce à 5 transactions de surfaces supérieures à 1 m². En périphérie, l Ouest lyonnais caracole en tête avec 21 9 m² placés au cours des six derniers mois, soit 2% de la demande placée enregistrée ce semestre, notamment grâce au clé-en-main de SEB à Ecully. Graphique 4 Demande placée de bureaux en région lyonnaise, en milliers de m² Tableau 1 Segmentation de la demande placée de bureaux par tranche de surface en région lyonnaise Tranche de surface 1 er sem. 214 Part Nombre Evol. Moins de m² 1 8 m² 1% 12-11% De à 5 m² 15 9 m² 15% 5-3% De 5 à 1 m² 14 m² 12% 21 58% De 1 à 2 m² 14 8 m² 14% 11-7% De 2 à 5 m² 24 4 m² 23% 6 39% Plus de 5 m² 28 m² 26% 2-59% Surface totale 18 m² % % Graphique 5 Demande placée de bureaux par secteur fin juin 214 Première main Ouest 2% Villeurbanne - Carré de Soie Est 8% Autres 6% 18 m² Seconde main Presqu'Ile - Confluence 14% 5% Tonkin - Saint-Clair Vaise - Lyon Hôpitaux - 2% 9ème Lyon 8ème 3% 4% Part Dieu 28% Lyon 6ème - Préfecture 3% Lyon 7ème - Gerland 7% Property Times 3

4 Région Lyonnaise T2 214 L offre à six mois s est appréciée de 13% au cours des six derniers mois Après avoir atteint un nouveau pic en 212, l offre à six mois en région lyonnaise s était contractée de 14% en 213 pour avoisiner 335 m² en fin d année. Les disponibilités n ont pas su garder le cap en ce début d année et se sont à nouveau alourdies (+13% par rapport à fin 213) suite à de nombreuses livraisons et libérations. Elles représentaient ainsi m² fin juin 214, pour un taux de vacance de 6,% (graphique 6). Un peu moins de la moitié du stock de bureaux disponibles à six mois en région lyonnaise est constituée de surfaces supérieures à 2 m², dont environ 6% consistent en des surfaces neuves, concentrées pour l essentiel sur le secteur Lyon 7 ème /Gerland (29 9 m²) et sur Vaise (18 5 m²). Les disponibilités à six mois sur des surfaces moyennes (celles comprises entre 5 et 2 m²) sont également conséquentes, avec un peu plus de 143 m² vacants fin juin 214. Ces volumes d offre paraissent conséquents au regard des capacités d absorption du marché : respectivement 92 9 m² et 63 5 m² sont commercialisés chaque année sur le segment des grandes et moyennes surfaces depuis 7 en région lyonnaise. Si les disponibilités ont progressé sur l ensemble des segments de surfaces, la hausse la plus marquée concerne les surfaces comprises entre 5 et 1 m² (+2% en six mois), avec 7 m² de bureaux vacants fin juin 214 contre 58 m² six mois plus tôt. L offre à six mois demeure massive à La Part-Dieu et dans l Est lyonnais Sans grande surprise, les secteurs de La Part-Dieu et de Lyon 7 ème /Gerland continuent de concentrer l essentiel du stock disponible à six mois dans Lyon intra-muros (41%), avec respectivement 47 3 m² et 43 9 m² de bureaux vacants à la fin du 1 er semestre 214. Villeurbanne (+89%) et Lyon 6 ème (+39%) ont, quant à eux, vu leurs niveaux de disponibilités augmenter de façon significative au cours des six derniers mois suite à de nombreuses libérations. Sur la Cité Internationale notamment, certaines entreprises ont opéré des regroupements et réduit leurs surfaces. En périphérie, le stock à six mois se concentre principalement dans l Ouest lyonnais, qui regroupe un peu moins de la moitié du stock disponible (graphique 8). Les deux tiers de ses disponibilités sont constituées de surfaces anciennes dont certaines, jugées trop obsolètes, peinent à trouver preneur. Graphique 6 Offre de bureaux à 6 mois et taux de vacance en région lyonnaise, en milliers de m² Graphique 7 Offre de bureaux à 6 mois à Lyon intra muros Graphique 8 Offre de bureaux à 6 mois à Lyon extra muros Première main Seconde main Taux de vacance Villeurbanne - Carré de Tonkin - Soie Saint-Clair 9% 6% Vaise - Lyon 9ème 18% Hôpitaux - Lyon 8ème 2% Sud 12% Lyon 7ème - Gerland 19% 2ème couronne lyonnaise 14% Nord 6% Est 2% 225 m² m² Presqu'Ile - Confluence 1% Part Dieu 21% Lyon 6ème - Préfecture 15% Ouest 48% 8% 6% 4% 2% % Property Times 4

5 Région Lyonnaise T2 214 Net ralentissement des livraisons en 214 Après une année 213 très dynamique au cours de laquelle un peu plus de 153 m² de bureaux avaient été livrés, un net ralentissement des livraisons devrait s opérer en région lyonnaise en 214, avec un peu moins de 75 m² de bureaux planifiés (graphique 9). Depuis le début de l année, 29 m² de bureaux ont déjà été livrés, dont 18 m² étaient disponibles à leur achèvement. On citera notamment l immeuble «Equinox», 1 4 m² développés sur La Part-Dieu par LA FRANCAISE AM. Sur les 45 5 m² restant à livrer d ici à la fin de l année, seuls 16 4 m² sont encore sur le marché. Ainsi, le taux de précommercialisation de l offre certaine livrable en 214 s établit à 74% à fin juin 214, contre 68% fin décembre 213 pour la production livrable dans l année. Parmi les opérations encore disponibles figure l immeuble «Hélio 7», 6 m² livrables au 3 ème trimestre 214 par CFA DEVELOPPEMENT. Plus des trois quarts des disponibilités futures de bureaux attendues pour l année 214 en région lyonnaise se concentrent sur les secteurs de Lyon 7 ème /Gerland (6 m² attendus) et de Vaise (3 m²). En 215, les livraisons pourraient atteindre un nouveau pic avec un peu plus de 325 m² attendus dont 245 m² sont encore disponibles. Plus de la moitié de l offre neuve actuellement en chantier devant être livrée sur le marché l an prochain se concentra dans l Est lyonnais (24 8 m²) et sur Lyon 7 ème /Gerland (17 m²). Parmi ces projets, citons l opération de 33 m² (dont une partie encore disponible) développée «Boulevard de l Artillerie» par PLASTIC OMNIUM et livrable au 1 er trimestre 215. Pour 216, le potentiel de livraisons est aujourd hui de 16 6 m², disponibles en totalité. Une part importante (44%) de cette offre se concentre sur le secteur de Lyon 7 ème /Gerland ou sur Vaise (28%). Graphique 9 Livraisons de bureaux de plus de 1 m² en région lyonnaise, en milliers de m² 15 5 Graphique 1 Disponibilités de bureaux en chantier en région lyonnaise fin juin 214, m² Graphique 11 Offre future de bureaux en région lyonnaise, en milliers de m² Est 25% Intra-muros Autres 14% Ouest 1% 11 3 m² Presqu'Ile - Confluence 12% Lyon 7ème - Gerland 21% Extra-muros Part Dieu 19% Vaise - Lyon 9ème 8% T3-T En chantier Avec permis de construire Permis à obtenir Property Times 5

6 Région Lyonnaise T2 214 Le loyer prime se stabilise, les valeurs locatives de première et seconde main évoluent en sens contraire Suite à la transaction de la SNCF (22 m²) sur la tour «Incity», le loyer prime en région lyonnaise avait augmenté de 4% en 213. Il est, depuis, resté stable, à 27 /m²/an. La valeur locative de première main a, quant à elle, subi une légère correction (-2% par rapport à fin 213), se positionnant à 19 /m²/an à la fin du 1 er semestre 214. Après s être très légèrement contracté entre 212 et 213 (-2%), le loyer moyen de seconde main est à nouveau reparti à la hausse (+3% en six mois) pour s établir à 153 /m²/an à la fin du 1 er semestre 214, renouant ainsi avec son niveau de 211. Certains secteurs comme Lyon 6 ème /Préfecture ou la Presqu Ile/Confluence continuent à présenter des valeurs proches de celles de première main sur des immeubles récents de très bon standing comme en témoignent plusieurs transactions qui ont eu lieu au cours du 1 er semestre 214, «rue de la République» dans le 2 ème arrondissement de Lyon (Presqu ile-confluence), réalisées à des valeurs de 25 /m²/an. Les valeurs de présentation des offres de seconde main à la vente s apprécient L évolution des loyers de présentation à la location observée sur certains secteurs au cours des trois derniers mois a confirmé la hausse du trimestre dernier. Ainsi, la barre des 17 /m²/an a été atteinte dans le Sud lyonnais, à Vénissieux. A la Part-Dieu, les valeurs de présentation de certains immeubles d exception sont comprises entre 25 et 295 /m²/an. Globalement, si les loyers résistent sur les immeubles de seconde main, le maintien des valeurs faciales des opérations neuves est conditionné à l octroi de mesures d accompagnement. Les valeurs «plafond» des offres de seconde main à la vente se sont globalement appréciées, atteignant aujourd hui /m² sur Lyon 6 ème et Lyon 2 ème, et 2 57 /m² dans l Ouest lyonnais. Graphique 12 Valeurs locatives des bureaux en région lyonnaise, /m²/an Tableau 2 Valeurs de présentation à la location des bureaux fin juin 214, /m²/an Secteur Première main Seconde main Presqu Ile - Confluence Part Dieu Lyon 6 ème - Préfecture Hôpitaux - Lyon 8 ème Lyon 7ème - Gerland Vaise Tonkin Saint Clair Villeurbanne Carré de Soie Ouest Est Nord Sud Tableau 3 Valeurs de présentation à la vente des bureaux fin juin 214, /m² Secteur Première main Seconde main Presqu Ile - Confluence Part Dieu Lyon 6 ème - Préfecture Hôpitaux - Lyon 8 ème Lyon 7 ème - Gerland Vaise Tonkin Saint Clair Villeurbanne Carré de Soie Ouest Est Nord Sud Seconde main Première main Loyer prime Property Times 6

7 Région Lyonnaise T2 214 Locaux d activité La moindre performance des grandes transactions pénalise le marché Après une très bonne année 213, où un peu plus de 322 m² avaient été placés, le marché des locaux d activité lyonnais a marqué une pause au cours des six derniers mois. En effet, avec m² commercialisés depuis le début de l année, ce marché a vu son volume de demande placée se réduire de 1% en un an. Cette moindre performance s explique en grande partie par le recul des transactions de grande envergure (celles supérieures à 3 m²). En effet, en dépit d une hausse du nombre de transactions, les opérations impliquant des surfaces supérieures à 3 m² ont vu leur volume se contracter de 23% en un an, passant de 11 transactions pour 76 3 m² au 1 er semestre 213 à 12 opérations pour un total de 58 7 m² au cours des six derniers mois. Les grandes opérations restent le principal moteur de l activité de bureaux lyonnaise et ont concentré 4% des transactions au cours du 1 er semestre 214. En hausse de 11% en un an, les mouvements impliquant des surfaces comprises entre 1 et 3 m² ne sont pas en reste et ont représenté, avec 5 4 m² placés, plus d un tiers du volume global. Représentant près de 9% des disponibilités immédiates en région lyonnaise, les surfaces anciennes, bien qu en recul de 12% en un an, ont naturellement concentré l essentiel des transactions réalisées au cours du 1 er semestre 214 (83% de la demande globale de locaux d activité). Alors que les ventes avaient représenté la moitié du volume total placé en 213, elles ont connu un début d année plutôt timide. En effet, au cours des six derniers mois, seuls 58 m² de locaux d activité ont été vendus, soit 39% de moins qu au 1 er semestre 213. L Est lyonnais reste le principal pilier de l activité Concentrant 6% de la demande placée, l Est lyonnais a une nouvelle fois été le principal moteur du marché avec plus de 86 m² de locaux d activité commercialisés entre janvier et juin 214, soit une hausse de 24% en un an. En recul de 4% en un an, le Nord Est de l agglomération a néanmoins représenté 18% du marché avec 27 m² placés au cours de la période étudiée. Très loin derrière, les marchés de Ouest Techlid et du Sud Ouest ont vu leur demande placée se positionner respectivement à 4 6 m² et 3 9 m² au cours des six premiers mois de l année. Graphique 13 Demande placée de locaux d activité en région lyonnaise, en milliers de m² 4 3 Tableau 4 Demande placée de locaux d activité par tranche de surface en région lyonnaise Tranche de surface 1 er sem. 214 Part Nombre Evol Moins de 5 m² 19 7 m² 13% 67 +1% De 5 à 1 m² 17 6 m² 12% 25-2% De 1 à 3 m² 5 4 m² 34% % Plus de 3 m² 58 7 m² 4% 12-23% Surface totale m² % 137-1% Graphique 14 Demande placée de locaux d activité par secteur, milliers de m² 4 3 Location Acquisition er sem. 214 Lyon-Villeurbanne Est Nord-Est Sud-Est Ouest-Techlid Sud-Ouest Property Times 7

8 Région Lyonnaise T2 214 L offre immédiate se réduit à nouveau Après cinq années consécutives de hausse, 213 avait enfin été l année de la rupture pour l offre de locaux d activité en région lyonnaise. Les disponibilités ont poursuivi sur cette bonne lancée, repassant sous la barre des 5 m² fin juin 214. Cette baisse n a toutefois pas été suffisante pour mettre fin à la situation de suroffre observée sur le marché au cours des dernières années. Rappelons qu en moyenne 312 m² sont commercialisés chaque année sur ce marché depuis 4. De plus, cette suroffre tend à s accentuer avec la hausse des libérations de grands sites industriels, devenus bien trop obsolètes pour pourvoir répondre aux exigences actuelles des utilisateurs. Ainsi, sans grande surprise, le stock vacant de locaux d activité en région lyonnaise reste majoritairement composé de surfaces anciennes (87% du stock global), dont un peu moins des deux tiers consistent en des surfaces d envergure (supérieures à 3 m²). Parmi ces disponibilités, citons les 7 3 m² situés au «65 rue du Nizerand» à Villefranche-sur-Saône. Cette baisse des disponibilités n a cependant pas profité à tous les secteurs lyonnais. En effet, alors que Lyon Villeurbanne (-1% en six mois), le Nord-Est (-6%) et le Sud- Est lyonnais (-1%) ont suivi la dynamique générale, voyant leur stock vacant se contracter, le secteur Ouest-Techlid et le Sud-Ouest lyonnais ont, à l inverse, vu leur offre immédiate s apprécier de respectivement 63% et 7%. Les surfaces à la vente, qui s étaient raréfiées depuis 211, entraînant une baisse des commercialisations de ce type, reviennent sur le marché. Elles ont ainsi progressé de 26% depuis fin 213. A l inverse, les locaux d activité offerts à la location se sont résorbés de 1% dans le même temps, représentant 36 m² fin juin 214. Graphique 15 Offre immédiate de locaux d activité en région lyonnaise, milliers de m² Graphique 16 Offre immédiate de locaux d activité par secteur, milliers de m² Graphique 17 Première main Seconde main T2 214 Lyon-Villeurbanne Est Nord-Est Sud-Est Ouest-Techlid Sud-Ouest Offre immédiate de locaux d activité par nature, milliers de m² Vente Location T Property Times 8

9 Région Lyonnaise T2 214 Le loyer moyen de première main s est apprécié au cours du 1 er semestre 214, quand celui de seconde main s est contracté En progression l an dernier, la valeur locative moyenne pour des locaux d activité neufs s est de nouveau appréciée au cours des six derniers mois (+9% par rapport à 213), pour s établir à 76 /m²/an fin juin 214. Toutefois, afin de faciliter la réalisation des transactions, certains propriétaires procèdent à quelques ajustements sur leurs valeurs locatives par le biais d aménagements, de franchises de loyer ou encore de prises en charge des travaux. La valeur de présentation «plafond» pour des locaux d activité neufs destinés à la location a d ailleurs suivi la même évolution que le loyer moyen de 1 ère main (+6% par rapport à décembre 213), passant de 8 /m²/an fin 213 à 85 /m²/an à la fin du 2 ème trimestre 214 (graphique 19). A l inverse, le loyer moyen de seconde main a subi une très légère correction (-4% par rapport à fin décembre 213), s établissant à 53 /m²/an à la fin du 1 er semestre 214. La fourchette des valeurs de présentation pour des surfaces récentes s est fortement réduite d une année à l autre, passant de 5-65 /m²/an à la fin du 2 ème trimestre 213 à 51-6 /m²/an fin juin 214 (graphique 19). Suite à une opération réalisée dans l Ouest-Techlid sur des locaux de très bon standing, les locaux d activité neufs proposés à la vente ont vu leurs valeurs «plancher» augmenter, passant de 9 /m² à 115 /m² en un an (graphique 2). Les surfaces récentes ont vu leur valeur «plafond» s ajuster à la baisse, passant de 6 à 57 /m². Enfin, la fourchette des prix de vente de locaux anciens s est élargie, passant à /m² fin juin 214 (graphique 2). Graphique 18 Valeurs locatives moyennes de transaction de locaux d activité en région lyonnaise, /m²/an Graphique 19 Valeurs de présentation de locaux d activité à la location fin juin 214, /m²/an Ancien Récent Neuf Graphique T1-T2 214 Première main Seconde main /m²/an Valeurs de présentation à la vente de locaux d activité fin juin 214, /m² Ancien T2 214 Récent Neuf T Property Times 9

10 Région Lyonnaise T2 214 Logistique Un marché de seconde main Avec 11 6 m² de demande placée au 1 er semestre, le marché logistique lyonnais voit son volume d activité progresser de 15% en un an, mais reste loin des 16 m² habituellement commercialisés à ce stade de l année (graphique 21). L activité transactionnelle est structurellement bridée par une offre essentiellement composée de surfaces de seconde main en décalage croissant avec les derniers standards du marché. Si près de deux tiers des surfaces d entrepôts commercialisées depuis le début de l année à l échelle nationale l ont été sur des bâtiments de première main, ce ratio est totalement inverse sur le marché de Lyon avec une activité concentrée à près de 9% sur des bâtiments de seconde main (graphique 21). Les utilisateurs, qui n ont d autres choix que de se tourner vers des entrepôts de seconde main, privilégient néanmoins les surfaces les plus récentes, comme en témoignent les deux grandes transactions de ce début d année, enregistrées sur des bâtiments de classe A, livrés entre et 7 : ND LOGISTICS sur 2 8 m² à St-Vulbas et BUT sur 29 m² à Chaponnay. Dans l ensemble, le marché s est rééquilibré à la faveur de la proche banlieue lyonnaise qui, en seulement 6 mois, a déjà vu autant de surfaces commercialisées que sur l ensemble de l année 213, avec notamment des transactions sur les communes d Irigny et de Corbas. A l inverse, les grands secteurs traditionnels sont à la peine avec des volumes de demande placée en recul de respectivement 19% et 48% en un an sur les secteurs Nord- Isère et Plaine de l Ain. Les valeurs locatives ne bougent pas Les valeurs de présentation sont demeurées stables, entre 42 et 46 /m²/an en fonction des bâtiments et des secteurs pour les entrepôts neufs et entre 38 et 46 /m²/an pour les bâtiments de seconde main. Le manque d offre de qualité exerce une pression sur les valeurs de signature qui se maintiennent également sur les entrepôts de seconde main de classe A, à l instar de la signature de GEODIS sur 13 7 m² à Satolas-et-Bonce pour 42 /m²/an. Graphique 21 Demande placée en région lyonnaise, milliers de m² Sources: Immostat, DTZ Research Graphique 22 Demande placée en région lyonnaise par secteur, milliers de m² Sources: Immostat, DTZ Research Tableau 5 Loyer de présentation des entrepôts dans la région lyonnaise, /m²/an Secteur Existant Neuf Nord Isère PIPA / Cotière Rocade Est Autres secteurs - - Research Première main Seconde main Nord Isère PIPA/Cotière Rocade Est Autres secteurs T1-T2 214 A l autre bout du spectre, les valeurs de signature décrochent sur les bâtiments les plus anciens, de classe B ou C, confirmant l émergence d un marché à deux vitesses. Property Times 1

11 Région Lyonnaise T2 214 Aucune offre de première main Avec m² d entrepôts immédiatement disponibles fin juin 214, le stock vacant reste stable après s être résorbé de façon continue depuis 21. En un peu plus de 4 ans, l offre immédiate a été divisée par deux sur le marché lyonnais (graphique 23). Malgré un manque criant d offre et une demande qui montre des signes de résilience dans un marché logistique français à l activité erratique, les opérateurs restent frileux. Dans ce contexte, les utilisateurs se sont portés en priorité vers les surfaces de qualité, jusqu'à l assèchement total, fin 213, de l offre immédiate de première main suite à la location par EBERHARDT et ASTR IN du bâtiment de JP MORGAN, livré en 9, sur la zone Logitech 23 de St- Vulbas et jusqu alors dernière offre de première encore disponible. Bien que l on compte aujourd hui une demi-douzaine d offres supérieures à 2 m² sur le marché lyonnais, ces bâtiments vacants sont le plus souvent de classe B ou C. Les offres les plus récentes sont le plus souvent «éparpillées» sur des cellules isolées, solde d opérations déjà partiellement commercialisées. Baisse de l offre sur le secteur Nord-Isère Le secteur Nord-Isère concentre la plus grande partie de l offre aujourd hui disponible sur le marché lyonnais avec 14 3 m² vacants à la fin du mois de juin 214, dont environ 125 m² sur la seule commune de St-Quentin- Fallavier. Aucune nouvelle surface ne venant alimenter la zone, les utilisateurs doivent se tourner vers l offre existante, faisant inexorablement baisser le stock disponible (graphique 24). Graphique 23 Offre immédiatement disponible dans la région lyonnaise, milliers de m² Research Graphique 24 Offre immédiatement disponible en région lyonnaise, milliers de m² Research Première main Seconde main T2 214 Nord Isère Rocade Est PIPA/Cotière Autres secteurs Au final, m² sont disponibles fin juin 214 sur l ensemble du marché lyonnais, soit un taux de vacance de 7,4%. Ce ratio cache de fortes disparités entre une Rocade Est où 14% des surfaces sont vacantes et le secteur Nord- Isère qui plafonne à 6,4% de surfaces disponibles. Alors que les conditions semblent réunies pour une reprise des constructions, aucun nouveau chantier d envergure n a été recensé depuis le début de l année sur le marché lyonnais. Pourtant, de nouveaux projets viennent s ajouter à la longue liste des programmes dotés d un permis de construire et en attente de lancement. Ainsi, un permis de construire de 35 m² a été accordé à GSE à St-Quentin- Fallavier. Property Times 11

12 Région Lyonnaise T2 214 Investissement Le marché lyonnais toujours bien orienté Après 2 années particulièrement dynamiques en termes d investissement, le marché lyonnais a conservé une bonne dynamique au 1 er semestre 214 avec près de 328 millions d euros investis, soit 29% de plus qu au 1 er semestre 213. (graphique 25). Le marché de l investissement reste polarisé sur les actifs tertiaires (72% des montants investis), avec plus de 235 millions d engagements au cours des six derniers mois. On notera, au 2 ème trimestre, le dynamisme du secteur Villeurbanne/Carré de Soie, avec trois opérations réalisées sur des immeubles neufs pour un total de 45 millions d euros (graphique 26). Le marché des locaux d activité et des locaux mixtes, qui s était nettement redressé en 213, grâce à la cession de deux parcs d activités, a connu un début d année 214 timide, avec seulement 18 millions d euros investis, malgré 3 opérations de plus de 3 millions d euros. Après une année 213 atone, le marché de l investissement en logistique a connu un 1 er semestre 214 nettement plus dynamique, à la faveur, notamment, de l acquisition par BLACKSTONE de deux actifs faisant partie du portefeuille «Loren», pour près de 28 millions d euros. Les investissements en logistique totalisent ainsi 73 millions d euros depuis le début de l année, soit déjà 27% de plus que sur l année 213 dans son ensemble. Les commerces, qui avaient vu leur part de marché baisser fortement en 213 après une année 212 exceptionnelle, ont connu une nouvelle déconvenue en 214, enregistrant un 1 er semestre blanc en termes d investissements. Le manque d opportunités sur ce type de produits demeure prégnant. Le taux de rendement prime bureau a connu une compression de l ordre de 2 points de base en 213, passant de 6,% à 5,8%. Il est, depuis, resté stable. Les taux sur les meilleurs emplacements de centre-ville ont connu une correction plus marquée, passant de 4,75% fin 213 à 4,4% fin juin 214. Sur les autres types d actifs, en revanche, les taux sont demeurés stables d une année sur l autre (graphique 27). Graphique 25 Montant des investissements en région lyonnaise, en millions d EUR Graphique 26 Investissements en région lyonnaise par produit (en valeur) 1er sem Graphique er sem. 214 Bureaux Locaux d'activité Logistique Commerce % 2% 4% 6% 8% % Bureaux Locaux d'activité Logistique Commerce Taux de rendement prime en région lyonnaise 1% 8% 6% 4% T2 214 Bureaux Commerces de centre-ville Locaux d'activité Logistique Research Property Times 12

13 Région Lyonnaise T2 214 Définitions Demande placée Offre immédiate Loyer moyen de 1 ère main Loyer moyen de 2 nde main Loyer prime Production neuve Production neuve certaine Production neuve probable Ensemble des transactions, à la location ou à la vente, réalisées par des utilisateurs finaux, y compris les précommercialisations, les clés en main et les opérations pour compte-propre, sous réserve de la levée des conditions suspensives. Ensemble des surfaces vacantes proposées à la commercialisation à un instant T. Sont exclus les recherches de successeur et les congés de bail jusqu'à la sortie effective du locataire. Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen correspond à la moyenne des loyers, pondérée par la surface totale des transactions de première main (surfaces neuves ou restructurées). Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen correspond à la moyenne des loyers, pondérée par la surface totale des transactions de seconde main (hors surfaces neuves ou restructurées). Le loyer prime correspond à la moyenne des valeurs de transaction les plus élevées observées sur des immeubles neufs ou restructurés, très bien localisés et loués avec une durée d engagement ferme longue. Ensemble des surfaces neuves à construire et en chantier avec ou sans autorisations (PC et agréments) et non encore livrées. Ensemble des opérations mises en chantier à un instant T et non encore livrées. Ensemble des opérations non encore mises en chantier à un instant T et ayant obtenu un agrément et/ou un permis de construire. Production neuve potentielle Ensemble des projets identifiés n'ayant pas encore obtenu d'agrément et/ou de permis de construire. Property Times 13

14 Région Lyonnaise T2 214 Les publications de DTZ Research L ensemble de nos études sont téléchargeables sur Vous y trouverez: Occupier Perspective Dernières informations sur le marché à destination des entreprises avec commentaires, analyses, graphiques et données. Global Occupancy Costs Offices Global Occupancy Costs Logistics Occupier Perspective - User Guide to The Americas Occupier Perspective - User Guide to Asia Pacific Occupier Perspective - User Guide to EMEA Occupier Perspective - Global User Guide Global Office Review India Office Demand and Trends Survey Sweden Computer Games Developers November 213 Property Times Mises à jour périodiques à destination des investisseurs du marché des utilisateurs, avec commentaires, analyses, graphiques, données et prévisions. Nos publications couvrent : Asia Pacific, Baltics, Bangkok, Barcelona, Bengaluru, Berlin, Brisbane, Brussels, Budapest, Central London, Chennai, Chicago, Delhi, East China, Europe, Frankfurt, Geneva, Guangzhou & Central China, Hamburg, Helsinki, Ho Chi Minh City, Hong Kong, Hyderabad, Jakarta, Japan, Kolkata, Kuala Lumpur, Los Angeles, Luxembourg, Lyon, Madrid, Manhattan, Melbourne, Milan, Mumbai, North China, Paris, Poland, Prague, Pune, Rome, San Francisco, Seoul, Singapore, South & West China, Stockholm, Sydney, Taipei, Toronto, Ukraine, UK, Warsaw, Washington. Investment market update Mises à jour périodiques du marché de l investissement avec commentaires, principales transactions, graphiques, données et prévisions. Nos publications couvrent : Asia Pacific, Australia, Belgium, Czech Republic, Europe, France, Germany, Italy, Japan, Mainland China, South East Asia, Spain, Sweden, UK. Money into Property Depuis 35 ans, cette étude phare analyse la valorisation du parc immobilier et les flux de capitaux en immobilier à travers le monde. Elle mesure la structure et les changements dans la valorisation du parc immobilier dans le Monde. Disponible pour Monde, Asie Pacifique, Europe et Angleterre. Foresight Analyse trimestrielle basée sur nos prévisions des grands indicateurs immobiliers incluant DTZ Fair Value Index. Disponible pour Monde, Asie Pacifique, Europe et Angleterre. Une étude annuelle sur nos prévisions est également disponible. Insight Etude thématique sur une problématique particulière liée aux marchés immobiliers. Insight Beijing TMT Office Occupier Survey- June 214 Insight European Transaction Based Index Q1 214 Net Debt Funding Gap - May 214 China Insight Office Pipeline and Dynamics May 214 Deflation and Commercial Property - March 214 Tokyo Retail Market 214 Great Wall of Money March 214 German Open Ended Funds March 214 China Investment Market Sentiment Survey - January 214 China The Technology Sector - January 214 Czech Republic Green buildings - December 213 UK secondary market pricing - October 213 Quantitative Easing - UK Regions September 213 DTZ Research Data services Pour plus d informations, vous pouvez contacter Graham Bruty Property Market Indicators Séries historiques d indicateurs des marchés en Asie Pacifique et en Europe. Forecasts immobiliers, incluant DTZ Fair Value Index TM Prévisions à 5 ans sur les principaux indicateurs de marché en Asie Pacifique, aux Etats-Unis et en Europe. Investment Transaction Database Données agrégées sur le marché de l investissement en Asie Pacifique et en Europe. Money into Property Données sur la valorisation du parc immobilier (taille, structure, propriété), les flux de capitaux et les résultats de nos enquêtes sur les intentions des investisseurs et des prêteurs. Property Times 14

15 DTZ Research DTZ Research Contacts Global Head of Research Head of CEMEA Research Hans Vrensen Magali Marton Phone: +44 () Phone: +33 () Responsable des Etudes - France Delphine Mahé Phone: +33 () DTZ Business Contacts Chief Executive, EMEA John Forrester Phone: +44() DTZ France Antoine Derville Phone: + 33() Conseil Jean-Louis Guilhamat Phone: + 33() Investissement Nils Vinck Phone: + 33() Agency Marc-Henri Bladier Phone: +33() Valuation Jean-Philippe Carmarans Phone: +33() Asset Management Alban Liss Phone: + 33() Agence de Lyon Thomas Durand Phone: + 33() DISCLAIMER Il ne saurait être initié de transaction, basée sur le présent document, sans l appui d un avis professionnel spécifique et de qualité. Bien que les données aient été vérifiées de façon rigoureuse, la responsabilité de DTZ ne saurait être engagée en aucune manière en cas d erreur ou inexactitude figurant dans le présent document. Toute référence, reproduction ou diffusion, totale ou partielle, du présent document et des informations qui y figurent, est interdite sans accord préalable exprès de DTZ. En tout état de cause, toute référence, reproduction ou diffusion devra en mentionner la source. DTZ Juillet 214 Property Times 15

DTZ Research. DTZ Research. Property Times La Défense T3 2014 Trimestre difficile, le marché garde le cap. 8 Octobre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Research. Property Times La Défense T3 2014 Trimestre difficile, le marché garde le cap. 8 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Property Times La Défense T3 2014 Trimestre difficile, le marché garde le cap 8 Octobre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Nora Jacintho

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché. 4 Septembre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché. 4 Septembre 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché 4 Septembre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions

Plus en détail

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Record battu! La Défense T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 3 Offre immédiate 4 Offre future 4 Définitions 5 Auteur Nora

Plus en détail

DTZ Research. Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre immédiate 9 Janvier 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Nora Jacintho Chargée

Plus en détail

Effet «La Marseillaise»

Effet «La Marseillaise» DTZ Research PROPERTY TIMES Effet «La Marseillaise» Marseille Bureaux T4 214 1 Février 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Le marché marseillais

Plus en détail

Sur-offre de seconde main

Sur-offre de seconde main DTZ Research PROPERTY TIMES Sur-offre de seconde main Bordeaux Bureaux T4 14 24 Février 15 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions 5

Plus en détail

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Pas si mal Ile-de-France T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 4 Offre immédiate 5 Offre future 6 Définitions 7 Dans un climat

Plus en détail

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Quand le QCA va Paris QCA T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Pierre d Alençon Chargé d Etudes

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

Heures Noires. IDF Croissant Ouest T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts

Heures Noires. IDF Croissant Ouest T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Heures Noires IDF Croissant Ouest T1 215 1 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense 11 Définitions

Plus en détail

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant 21 24 212 Un début d année encourageant 11 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Demande placée et valeurs locatives 4 Carte et principales transactions 5 Offre 6 Définitions 7

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Première Couronne T2 2014 Un bilan mitigé. 15 Juillet 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Première Couronne T2 2014 Un bilan mitigé. 15 Juillet 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Première Couronne T2 214 Un bilan mitigé 15 Juillet 214 Sommaire Contexte économique 2 Première Couronne 3 Première Couronne Est 5 Première Couronne Nord 7 Première Couronne Sud 9 Définitions

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 2013 L exception dans un marché dépressif. 15 janvier 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 2013 L exception dans un marché dépressif. 15 janvier 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 213 L exception dans un marché dépressif 15 janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux. 18 Décembre 2012. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux. 18 Décembre 2012. Sommaire. Auteur. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux 18 Décembre 2012 Sommaire Coûts d occupation globaux 2 Coûts au poste de travail 3 Loyers de bureaux 4 Charges des immeubles

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 2013 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh. 30 Janvier 2014.

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 2013 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh. 30 Janvier 2014. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 213 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh 3 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs à l acquisition 5 Offre et

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T3 2013 Le Croissant Ouest s en sort bien. 15 octobre 2013. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T3 2013 Le Croissant Ouest s en sort bien. 15 octobre 2013. Sommaire. Auteur. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T3 213 Le Croissant Ouest s en sort bien 15 octobre 213 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri

Plus en détail

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research #Club Pierre Marché des bureaux en Ile-de-France 9 Juillet 2015 DTZ Research Un 2 ème trimestre meilleur que le 1 er.. Demande placée de bureaux en Ile-de-France, en milliers de m² 3 000 2 500 2 000 1

Plus en détail

DTZ Research. Investment Market Update France T3 2014 Le marché garde le cap malgré un été calme. 21 Octobre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Investment Market Update France T3 2014 Le marché garde le cap malgré un été calme. 21 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Investment Market Update France T3 Le marché garde le cap malgré un été calme 21 Octobre Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 3 Les investisseurs 6 Transactions significatives 8 Définitions

Plus en détail

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre Le marché des bureaux 3ème trimestre 28 Octobre 28 1 Nanterre Chiffres clés Le marché de Péri-Défense au 3ème trimestre 28 : Nanterre - Un niveau de demande placée boosté par une transaction clé en main

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise 1 er trimestre 2015 Etude réalisée sur la base des chiffres CECIM, intégrant les transactions directes Sommaire Contexte économique L essentiel du marché

Plus en détail

Démarrage en trombe. DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE. France T1 2015. Sommaire. Auteur

Démarrage en trombe. DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE. France T1 2015. Sommaire. Auteur DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE Démarrage en trombe France T1 27 Avril Sommaire Le marché de l investissement démarre l année en trombe, avec près de 5,6 milliards d euros enregistrés au cours du

Plus en détail

DTZ Research. Investment Market Update France T4 2013 Les régions et le commerce dynamisent le marché Hh. 27 Janvier 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Investment Market Update France T4 2013 Les régions et le commerce dynamisent le marché Hh. 27 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Investment Market Update France T4 213 Les régions et le commerce dynamisent le marché Hh 27 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 3 Les investisseurs 7 Transactions significatives

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

Marché immobilier en Ile-de-France

Marché immobilier en Ile-de-France Marché immobilier en Ile-de-France Contexte des marchés locatifs et de l investissement Virginie Houzé Directeur Etudes et Recherche France 18 juin 2015 Paris? Liquidité & Risque Liquidité & risque 10

Plus en détail

Contre vents et marées

Contre vents et marées DTZ Research PROPERTY TIMES Contre vents et marées Paris T1 215 2 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 1 Le marché des bureaux

Plus en détail

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 Conférence de Presse Immobilier d Entreprise AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 2011, cap sur la reprise? AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 LOCAUX D ACTIVITÉ MARCHÉDES LOCAUX D ACTIVITÉ 2010

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

ANNEXES DU OSSIER DE PRESSE

ANNEXES DU OSSIER DE PRESSE ANNEXES DU OSSIER DE PRESSE Marseille : une porte d'entrée euroméditerranéenne! Les bureaux à Aix/Marseille Focus sur les bureaux à Marseille Données BNP Paribas Real Estate Property Times : Marseille

Plus en détail

Panorama bureaux Lyon. On Point 1 er trimestre 2014

Panorama bureaux Lyon. On Point 1 er trimestre 2014 Panorama bureaux Lyon On Point 1 er trimestre 2014 L immobilier tertiaire a souffert du manque de grandes demandes L agglomération a bénéficié d une éclaircie économique confirmée par l INSEE. L environnement

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

DTZ Research. Investment Market Update France T1 2013 Un début d année encourageant Hh. 17 Avril 2013. Sommaire. Auteurs. Contacts

DTZ Research. Investment Market Update France T1 2013 Un début d année encourageant Hh. 17 Avril 2013. Sommaire. Auteurs. Contacts Investment Market Update France T1 213 Un début d année encourageant Hh 17 Avril 213 Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 4 Le marché en Ile-de-France 6 Le marché en régions 8 Perspectives

Plus en détail

Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010

Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement 28 janvier 2010 1 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement UNE ANNEE CONTRASTEE

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011 AT A GLANCE LES BUREAUX EN ÎLE-DE-FRANCE JANVIER 212 DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 211 Avec 2 442 m² placés en 211 contre 2 149 m² en 21, le marché des bureaux franciliens connaît

Plus en détail

Panorama bureaux Investissement Lyon

Panorama bureaux Investissement Lyon Panorama bureaux Investissement Lyon On Point I3 ème trimestre 2014 Source : Asylum Sogelym Dixence I 1 I 2 Le fait marquant Coup double sur la tour Incity La rumeur de cette acquisition courait depuis

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 2 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif L INÉVITABLE REPLI D ACTIVITÉ

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 1 er trimestre 213 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE

Plus en détail

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise ÉTUDE EN BREF Octobre 2011 L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise Pour les investisseurs, l Europe de l immobilier de bureaux n est pas celle qui est délimitée par les accords

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

L année immobilière 2014

L année immobilière 2014 www. creditfoncier. com L année immobilière 2014 vue par le Crédit Foncier MARS 2015 synthèse Lors de sa traditionnelle conférence annuelle Les Marchés Immobiliers le 5 février 2015, le Crédit Foncier

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON Un vent d optimisme nouveau commence à souffler sur le marché francilien de la location de bureaux. Le volume des transactions s est

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE La transformation de bureaux en logements : un premier bilan PAR BRIGITTE JOUSSELLIN 1 Entre 1994 et 1998, plus de 500 000 m 2 de surfaces d activités ont été transformées en logements, permettant de résorber

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SUR LE POLE ECONOMIQUE OUEST DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012 Avril 2013 TECHLID L Espace EDEL-Ouest - 185, allée des Cyprès 69760 Limonest : 04 72 17 03 33

Plus en détail

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Les faits marquants de l année 2013 Offre de bureaux disponibles : 1. Le choix de bureaux ne cesse de s accroître L offre a augmenté de 9% en

Plus en détail

125 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2010 2011 2012 2013 3T2014 2010 2011 2012 2013 3T2014

125 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2010 2011 2012 2013 3T2014 2010 2011 2012 2013 3T2014 LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE Demande placée 125 700 m² +41% : confirme son retour en grâce sur le marché locatif, en dépit d un 3 ème trimestre 2014 beaucoup moins flamboyant que le précédent,

Plus en détail

Panorama Industriel Lyon. On Point 1 er trimestre 2014

Panorama Industriel Lyon. On Point 1 er trimestre 2014 Panorama Industriel Lyon On Point 1 er trimestre 2014 Bonne tenue du marché au 1 er trimestre 2014 Ce rapport est réalisé à partir des données collectées par le CECIM et JLL. Il porte sur l ensemble des

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR COMMUNIQUE DE PRESSE - Mercredi 1 er octobre 2014 OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR Présidée depuis mars 2014 par Jean- Michel LAVEDRINE,

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2013 n 34 septembre 2014

Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2013 n 34 septembre 2014 n 34 septembre 2014 Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2013 SOMMAIRE 1 LES MARCHÉS DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER EN 2013 5 1.1 Le marché de l'immobilier

Plus en détail

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie 52 5 L immobilier d entreprise allemand et les investisseurs Par Marcus Cieleback, directeur de recherche, PATRIZIA Immobilien AG. 5.1/ SITUATION GÉNÉRALE Cinq ans après le début de la crise financière,

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT EN FRANCE

LE MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT EN FRANCE CB RICHARD ELLIS Market View Conjoncture immobilière ILE-DE-FRANCE / FRANCE 3 ème trimestre 2010 TENDANCES Investissements France entière Engagements Taux «prime» bureaux Bureaux Ile-de-France Demande

Plus en détail

DTZ Research. Property Times France Hôtellerie 2012 Les cessions de portefeuilles dopent le marché. 29 Janvier 2013. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times France Hôtellerie 2012 Les cessions de portefeuilles dopent le marché. 29 Janvier 2013. Sommaire. Auteur. Property Times France Hôtellerie 2012 Les cessions de portefeuilles dopent le marché 29 Janvier 2013 Sommaire Contexte économique 2 hh Le marché du tourisme en France 4 Les évolutions réglementaires 9

Plus en détail

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES 14 NOVEMBRE 2012 1 ère PARTIE LES LOYERS DES COMMERCES 1 UN CONTEXTE ECONOMIQUE INCERTAIN Situation économique difficile depuis de 2eme semestre 2008. Stagnation de la

Plus en détail

Global property markets

Global property markets Global property markets 26 November Stéphanie Galiègue, Executive Director, MSCI Presentation to Outlook France Investment Briefing MSCI Inc. All rights reserved. The IPD Global Index includes 25 countries

Plus en détail

COUP DE FREIN SUR LE MARCHE FRANÇAIS DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Le bilan de Cushman & Wakefield à la fin du 3 e trimestre 2012

COUP DE FREIN SUR LE MARCHE FRANÇAIS DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Le bilan de Cushman & Wakefield à la fin du 3 e trimestre 2012 COUP DE FREIN SUR LE MARCHE FRANÇAIS DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Le bilan de Cushman & Wakefield à la fin du 3 e trimestre 2012 «Avec 1 510 015 m² de bureaux loués ou vendus aux utilisateurs en Ile-de-

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

L immobilier au service de l épargne

L immobilier au service de l épargne Corporate au service de l épargne La performance durable au service de l épargne 14 15 Dans un marché de l immobilier d entreprise particulièrement concurrentiel, la construction d un patrimoine de qualité

Plus en détail

Le Secteur des Mutuelles, Retraites complémentaires & Opérateurs de la Prévoyance

Le Secteur des Mutuelles, Retraites complémentaires & Opérateurs de la Prévoyance Le Secteur des Mutuelles, Retraites complémentaires & Opérateurs de la Prévoyance Les Mutuelles, Retraites complémentaires et Opérateurs de la Prévoyance en 2012 : Se rapprocher pour innover! Un environnement

Plus en détail

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation ATELIER PARISIEN D URBANISME Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation AVRIL 2015 Directrice de la publication : Dominique Alba Étude réalisée par : François Mohrt Sous la direction

Plus en détail

Panorama bureaux Lyon

Panorama bureaux Lyon Panorama bureaux Lyon On Point Source : Fotolia I2 e trimestre 2015 I 1 I 2 Le fait marquant Lyon - Crédit Agricole Assurances rachète le Grand Hôtel-Dieu à Eiffage Crédit Agricole Assurances a annoncé

Plus en détail

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles Chiffre d affaires 3M 2014 Le Patio, Le Patio, Lyon Lyon - - Villeurbanne CB 21, La Défense Un bon début d année 6 mai 2014 Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité 7 000 m² loués à La Défense

Plus en détail

PROPERTY REPORT PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST 2012 T3

PROPERTY REPORT PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST 2012 T3 PROPERTY REPORT PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST PROPERTY REPORT - PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST - OCTOBRE 212 2 CONTACTS INTERNATIONAL INVESTMENT GROUP Peter Rösler

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 14 JANVIER 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 14 JANVIER 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 14 JANVIER 2014 BILAN 2013 ET PERSPECTIVES 2014 Avec la participation de A Jean-François INTRODUCTION BUET, Président FNAIM BASE DE DONNEES FNAIM 2 millions de logements 1

Plus en détail

Le marché suisse de l immobilier

Le marché suisse de l immobilier Asset Management Real estate research & strategy Pour investisseurs qualifiés Le marché suisse de l immobilier UBS Global Asset Management, Global Real Estate Research & Strategy - Switzerland Avril 2013

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

Les grandes transactions de bureaux en Ile-de-France

Les grandes transactions de bureaux en Ile-de-France Les grandes transactions de bureaux en Ile-de-France ilan 00 Janvier 009 Prochaine édition : Juillet 009 Valeurs locatives moyennes hautes Le secteur financier : champion de la consommation tertiaire Le

Plus en détail

ANNEE IMMOBILIERE 2014

ANNEE IMMOBILIERE 2014 ANNEE IMMOBILIERE 2014 Les chiffres de l année de l immobilier d entreprise de l agglomération bordelaise ANNEE IMMOBILIERE 2014 Le marché des bureaux Les chiffres de l année Le marché des bureaux Année

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1994

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1994 ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1994 L année 1994 a été marquée par la poursuite de la baisse des taux d intérêt, mais à un rythme plus modéré et de manière moins continue qu en 1993

Plus en détail

FONDS DE PLACEMENTS IMMOBILIERS SUISSES

FONDS DE PLACEMENTS IMMOBILIERS SUISSES FONDS DE PLACEMENTS IMMOBILIERS SUISSES Octobre 2011 Gabriela TURCATTI Jordi GUILLO SOMMAIRE IMMOBILIER SUISSE 3 CATÉGORIES L immobilier résidentiel 4 L immobilier commercial 5 L immobilier de bureau 5

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier 213 : UN BON DEUXIÈME SEMESTRE EN PERSPECTIVE 3 e trimestre 214 Direction des Études Point de conjoncture bureaux Marché locatif Île-de-France COUP DE FREIN

Plus en détail

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS 200 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS en compte propre au sein de l'agglomération de Tours Sommaire & Chiffres clés Editorial 200 : Une année de

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

Point marché de l immobilier d entreprise

Point marché de l immobilier d entreprise Point marché de l immobilier d entreprise 9 octobre 2014 Espace la Cartoucherie Le Moniteur Bilan du 3 ème trimestre 2014 Le marché de bureaux au 3 ème trimestre 2014 3 385 m² loués par Cegedim sur Green

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2015 de l Observatoire L Edition 2015 est la 6ème édition

Plus en détail

Panorama bureaux Ile-de-France

Panorama bureaux Ile-de-France Panorama bureaux Ile-de-France I 1 On Point I 3 ème trimestre 2014 I 2 Le fait marquant Demande placée, le QCA a le vent en poupe depuis le début de l année Alors que la demande placée totale acte une

Plus en détail

Marchés immobiliers en régions. Marseille 9 avril 2015

Marchés immobiliers en régions. Marseille 9 avril 2015 Marchés immobiliers en régions Marseille 9 avril 2015 Le tour de France de l immobilier par le Crédit Foncier Plan de la présentation Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier 2013 : UN BON DEUXIÈME SEMESTRE EN PERSPECTIVE 2 e trimestre 2014 Direction des Études Point de conjoncture bureaux Marché locatif Île-de-France UN MARCHÉ

Plus en détail

Documentation sur l importation en lot d utilisateurs sur la plateforme Via

Documentation sur l importation en lot d utilisateurs sur la plateforme Via Importation en lot (Version 5.1) Documentation sur l importation en lot d utilisateurs sur la plateforme Via Par 1 Importation en lot (Version 5.1) www.sviesolutions.com Nouveautés Via 5.1 Afin d accommoder

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 59

Bulletin trimestriel de conjoncture n 59 Bulletin trimestriel de conjoncture n 59 2 ème trimestre 2013 Repli accentué au 2 ème trimestre (-2%) du volume de travaux d entretienrénovation de logements Cette baisse d activité correspond à une baisse

Plus en détail

Le logement en Europe

Le logement en Europe Le logement en Europe DONNÉES 2014, TENDANCES 2015 Contact presse Galivel & Associés 01 41 05 02 02 galivel@galivel.com Leader de l immobilier en Europe, ERA publie sa nouvelle étude sur les marchés du

Plus en détail

esynthèse Études & Recherche Le marché des bureaux en Ile-de-France Août 2007 Forte augmentation de l'offre neuve

esynthèse Études & Recherche Le marché des bureaux en Ile-de-France Août 2007 Forte augmentation de l'offre neuve esynthèse Le marché des bureaux en Ile-de-France Août 27 Forte augmentation de l'offre neuve Études & Recherche Les commercialisations de bureaux en Ile-de-France se maintiennent à un très bon niveau en

Plus en détail

FLASH ÉCO 94 NUMÉRO SPÉCIAL - CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE 2014 : UNE ANNÉE DE RETOUR A LA NORMALE MAIS UN MARCHÉ QUI RESTE ENCORE FRAGILE

FLASH ÉCO 94 NUMÉRO SPÉCIAL - CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE 2014 : UNE ANNÉE DE RETOUR A LA NORMALE MAIS UN MARCHÉ QUI RESTE ENCORE FRAGILE FLASH ÉCO 94 N 40 MAI 205 La newsletter économique et territoriale du Val-de-Marne NUMÉRO SPÉCIAL - CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE 204 : UNE ANNÉE DE RETOUR A LA NORMALE MAIS UN MARCHÉ QUI RESTE ENCORE

Plus en détail

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013 n 65 juin 2014 Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013 Observatoire n 4 Contact : Gilles Poupard 02 97 12 06 31 Sommaire Rappel de la démarche 5 Principaux résultats 2013 7 1. Le marché des

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour les années 2014 et 2015 Mai 2014 1/14 Situation financière de l Assurance chômage pour les années 2014 et 2015 22 mai 2014 Cette note présente la prévision

Plus en détail

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE SLETTER AGENCE Luxembourg - IMMOBILIER D ENTREPRISE OFFRE A LA UNE Edito Nous entamons à présent la dernière ligne droite de cette année 2010. Une année encore délicate aux vues du contexte économique

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Déclaration intermédiaire du conseil d administration

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Déclaration intermédiaire du conseil d administration INFORMATION REGLEMENTEE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Home Invest Belgium Housing life Déclaration intermédiaire du conseil d administration ACTUALISATION AU 31 MARS 2009 DE L ÉVALUATION DU PORTEFEUILLE Stabilisation

Plus en détail

2013 Principales Métropoles

2013 Principales Métropoles Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2013 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2013 de l Observatoire L Edition 2013 est la 4ème édition

Plus en détail

Le scandale de l immobilier d entreprise dans un contexte de crise du logement

Le scandale de l immobilier d entreprise dans un contexte de crise du logement Le scandale de l immobilier d entreprise dans un contexte de crise du logement Décembre 2012 Introduction Alors que, consciente des problèmes graves de logement et d hébergement auquel est confronté notre

Plus en détail

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78)

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Dossier de presse 1 er décembre 2009 Jacques BLANCHARD, MRM Président Directeur Général Olivier LEMAISTRE, CB Richard Ellis Investors Responsable du portefeuille

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 3 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif FORTE DÉCÉLÉRATION SUR LES GRANDES

Plus en détail