B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs"

Transcription

1 Mb!Ibvuf.Tbjoupohf B!m(bwbou.hbsf!ft! ofshjft!v!gvuvs Edition 2011!!!!!!!!!!!!!!Qfstqfdujwft!!!!!!!S vttjuft!!!!!!!joopwbujpo Fofshjft

2 Edito Au nivau mondial, il y a trois mois ncor, ntr la prspctiv d la pénuri global d énrgi, la «chass» généralisé au CO2, t la nécssité d l accès à la consommation énrgétiqu ds populations émrgnts d aujourd hui t d clls qui émrgront dmain, il fallait rchrchr partout ds possibilités nouvlls d production énrgétiqu, n particulir dans l nucléair qui n rprésnt à c jour qu 2% d la consommation mondial. Dpuis l énorm accidnt d Fukushima, si la nécssité d trouvr ds solutions altrnativs aux sourcs d énrgi polluants ou n voi d épuismnt, dmur, l nucléair civil, lui, suscit baucoup d inquiétud t d grands pays industrils comm l Allmagn l rmttnt sériusmnt n caus, voir l abandonnnt. C qui rnd indispnsabl un accélération d la mis n ouvr ds sourcs d énrgi rnouvlabls car l pétrol t l gaz s épuisnt t sont très chrs, l charbon st très polluant t nous n n avons pas ou si pu A notr nivau, ici n Haut-Saintong, conscints ds prspctivs du marché d l énrgi t souciux du dévloppmnt d la richss t d l mploi local, nous avons conduit dpuis trois décnnis un rchrch systématiqu d mis n valur d touts ls sourcs d énrgis à notr porté. Ls usags thrmiqus, pour l chauffag ds locaux ou la production d au chaud sanitair sont adaptés à l utilisation d la géothrmi, d la biomass, du solair, du biogaz à condition d réalisr ds résaux d chalur qui puvnt avoir un taill très variabl. Nous favorisons aujourd hui égalmnt la production d élctricité sur ds parcs photovoltaïqus au sol t sur nos bâtimnts car si nous n avons pas baucoup d vnt, ni d potntil hydrauliqu notr midi atlantiqu st très nsolillé. L parc d Montndr st raccordé au résau d EDF, clui d La Gnétouz l sra n juillt prochain, clui d Saint Légr l sra bintôt, d autrs sont avancés à Bédnac, L Fouilloux, Montguyon, Jonzac t à l étud à Bussac-Forêt. Il st à précisr qu cs implantations sont réalisés sur ds trrs dépourvus d intérêt agricol ou sylvicol. Parallèlmnt, nous installons du photovoltaïqu sur ls bâtimnts, comm on put déjà l constatr sur la zon d activité d Saint-Gnis (bâtimnt Biosolil, sous initiativ privé), l hôtl d ntrpriss communautair d Montndr t bintôt sur la troisièm chauffri bois d Jonzac qui sra achvé à l automn Nous ssayons égalmnt d contribur à la diminution d la consommation énrgétiqu pour ls transports avc l Pôl mécaniqu d Haut-Saintong où l on put s initir à la conduit économiqu, où st organisé tous ls ans un présntation ds véhiculs du futur, où bintôt nous ssairons d installr ds acturs travaillant dans c domain dans un nouvll pépinièr d ntrpriss.. Au Lycé du Rnaudin, l Etat, la Région, t un grand xploitant énrgétiqu sont nos partnairs pour la formation. Tous ls titulairs d c baccalauréat profssionnl d maintnanc ds systèms énrgétiqus t climatiqus ont un mploi garanti à l issu d lur formation. Il y a donc dans ctt ardur à fair, un volonté d crér un filièr émrgnt dont nous somms ds acturs t ds partnairs détrminés. Nous mttons n ouvr cs nouvlls énrgis t nous invitons ls habitants t ls ntrpriss à s y mttr au maximum. Il y a baucoup à fair, tant dans la production qu dans ls économis d énrgi. La Maison d l énrgi d Jonzac st là pour l montrr. Nous somms hurux d écrir l futur dans ctt trr d tradition qui st fort d sa rchrch prmannt d modrnité. Cla lui a toujours réussi! Claud Blot, Sénatur d la Charnt-Maritim, Présidnt d la Communauté d Communs d la Haut-Saintong, Mair d Jonzac Un pu d histoir : Jonzac s lanc dans l avntur ds énrgis nouvlls Zoom sur l xpérinc jonzacais Nos ancêtrs avaint montré la voi avc un dnsité important d moulins à vnt sur ls cotaux t d moulins à au, sur nos rivièrs. Mais l avntur d la mis n valur ds énrgis locals début vraimnt à Jonzac, il y a plus d trnt ans avc l prmir forag géothrmiqu à 1872 m, t son résau d chalur, alimnté par la combustion ds ordurs ménagèrs dans un prmir tmps t par dux puissants chaudièrs au bois nsuit. L complx ds Antills d Jonzac st aujourd hui chauffé grâc à l au chaud d un scond puits géothrmiqu t à l aid d un pomp à chalur (au/au). L résau d chalur s étnd sur plus d 20 km. 1979, Un au très chaud jaillit du forag la nuit d Noël Récmmnt rénovés par la vill, ls moulins du Cluzlt t d Chz Brt ont rpris du srvic Avc la troisièm chauffri bois (n construction sur la nouvll zon d activités rout d Mirambau), il attint un capacité d raccordmnt d équivalnts-logmnts. Jonzac a multiplié ls actions dans l domain du dévloppmnt durabl t a souhaité fair partagr son xpérinc n créant la Maison d l énrgi. Toujours à la point d l innovation, trois projts sont n cours d étud, la fabrication d biogaz à partir d la méthanisation ds bous d la station d épuration t ds déchts vrts d la commun, un prototyp d four solair thrmiqu dont la production d chalur vindrait n appoint au résau d chauffag urbain, ainsi qu un cntral élctro-solair. Chaudièr bois (3 MW)

3 La Biomass La biomass : un gismnt énrgétiqu inépuisabl Bois déchiquté Dévloppmnt d la cultur d bois à croissanc rapid Chauffri Maison d la Fôrt Puissanc cumulé ds chaudièrs bois n activité : kw Puissanc cumulé ds chaudièrs bois n projt : kw Chauffri d Vitrzay L bois st un énrgi rnouvlabl, local, facilmnt stockabl t dont l prix st indépndant d l actualité intrnational. Son xploitation prmt la création d mplois non délocalisabls. Son utilisation st nutr quant aux émissions d gaz à fft d srr. Ls chaudièrs bois réalisés par ls collctivités d Haut-Saintong prmttnt d substitur près d 5 millions d litrs d ful par an. Clls à vnir prmttront un économi annull d 2 millions d litrs d ful supplémntairs. Duxièm chauffri bois d Jonzac avc ss pannaux solairs. Mis à fu octobr 2011 Plantation mécaniqu ds sauls b ou plantés turs d sauls sur 15,6 hctars. Prmièr récolt n Qulqus mois plus tard. Plantation d un an A l initiativ d la Communauté d Communs, 11 parclls xpérimntals d Taillis d sauls à Très Court Rotation (TTCR) ont été plantés sur différnts typs d sol. Ells rprésntnt 15,6 hctars. A chaqu récolt (tous ls 3 ans), un hctar produira ntr 18 t 30 tonns d matièr sèch, soit un équivalnt énrgétiqu compris ntr t litrs d ful. Un xpérimntation d l ucalyptus a égalmnt été lancé par la commun d Montndr. Chauffri d «Port Vitrzay» St Sorlin d Conac

4 La géothrmi Sous nos pids, un trésor énrgétiqu L chauffag ds Antills d Jonzac L trritoir d Haut-Saintong dispos d nombruss napps situés à ds profondurs très différnts (d qulqus mètrs à plus d mètrs) dont ls tmpératurs sont lls aussi très variabls (d un quinzain d dgrés à plus d 60 C) puisqu la tmpératur d l au d un napp phréatiqu vari n fonction d sa profondur (+ 3 C tous ls 100 mètrs.) Forag géothrmiqu Touts ls 4 hurs, l forag d Jonzac produit autant d énrgi qu un tonn d pétrol Echangur géothrmiqu ds Antills A Jonzac, 2 puits d près d mètrs prmttnt d utilisr dirctmnt l au chaud pour chauffr ls Antills d Jonzac t ls Thrms. A Montndr, dux pomps à chalur puisnt un au d 26 C à 400 mètrs d profondur, afin d chauffr l écol matrnll t la Maison d la ptit nfanc. Conséqunc sur l fft d srr = 0 La chalur d la trr st la sourc d chalur ds Antills d Jonzac Ls Antills d Jonzac t ls Thrms sont chauffés à la gothrmi Montndr maison d la ptit nfanc Quand il fait froid, l chauffag urbain alimnté au bois apport l complémnt d Chalur

5 d Chaudièr bois énrgi Solair thrmiqu Toitur photovoltaïqu Cntral photovoltaïqu au Sol Pôl Natur A10 Biogaz Eucalyptus Taillis d sauls à Trés Court Rotation Pomp à chalur au/au fort puissanc Géothrmi par pomp à chalur Géothrmi profond Cs projts sont soutnus par : n projt n construction xistant n projt xistant n projt n construction xistant Maison d la Forêt Maison d la Vign t ds Savurs Ls énrgis rnouvlabls, réalisation t projts n Haut-Saintong 2011 Enrgi iron 0 u la G N1 Est d air n projt xistant Pôl Mécaniqu S N

6 L Solair Sous l solil xactmnt L nsolillmnt d la Haut-Saintong st propic au dévloppmnt d l énrgi solair. Ell prmt d produir d la chalur (solair thrmiqu) ou d l élctricité (solair photovoltaïqu). Ls pannaux photovoltaïqus transformnt dirctmnt l énrgi luminus n élctricité. La Haut-Saintong possèd ds trrains d faibl valur agronomiqu adaptés à l installation d cntrals photovoltaïqus. Ls 152 hctars d cntrals construits t projtés rprésntnt un puissanc d 60,8 MWc d énrgi élctriqu. L parc d Montndr déjà raccordé, un production bin supériur aux prévisions Parc d Montndr Ls pannaux solairs thrmiqus transformnt l énrgi luminus n chalur. Ctt tchniqu st particulièrmnt bin adapté à la production d au chaud. Ell s généralis dans ls bâtimnts publics t privés pour la production d au chaud sanitair. Ell st égalmnt utilisé par ds équipmnts d plus grand nvrgur comm ls piscins d Vibrac t d Mirambau. A Jonzac, un xpérimntation st n cours pour vérifir si ctt énrgi put alimntr pour parti l résau d chalur. Circuit d Haut-Saintong, l parc photovoltaïqu communautair livré n juillt 2011 L Biogaz L gaz contmporain issu d nos déchts Toitur bâtimnt industril ZA communautair d St Gnis d Saintong Prototyp d four solair thrmiqu, d la vill d Jonzac L au d la piscin chauffé par l solil à Mirambau Sit A.G.S d Clérac L biogaz st un sourc d énrgi qui provint d la dégradation d la matièr organiqu n l absnc d oxygèn. L cntr d nfouissmnt ds ordurs ménagèrs d Clérac alimnt n biogaz l usin AGS. C gaz prmt d couvrir nviron 40% ds bsoins n énrgi d un four d un puissanc d 11MW. ( Production d nviron tonns d équivalnt pétrol). La commun d Jonzac a n projt la production d biogaz par la méthanisation ds bous d la station d épuration t ds déchts vrts d la commun. En prmièr approximation ctt tchniqu prmttra d produir 23 kw élctriqus t 32 kw thrmiqus.

7 Mais n oublions jamais qu l énrgi la moins chèr st cll qu l on n consomm pas. Economisr : L isolation thrmiqu Ls collctivités trritorials ont la rsponsabilité d êtr xmplairs dans c domain. Ds rénovations thrmiqus d bâtimnts publics ont été ffctués prmttant ds diminutions d consommation variant ntr 30 t 80%. Dux thrmographis aérinns ont été réalisés sur ls communs d Jonzac t d Montndr afin qu chaqu habitant puiss visualisr ls déprditions thrmiqus d sa toitur. La maison d l énrgi d Jonzac dispos désormais d un bâtimnt supplémntair ntièrmnt dédié à l isolation thrmiqu dans l bâtimnt. Optimisr : Ls résaux d chalur prmttnt ds économis d échll t l ssor ds nouvlls énrgis En règl général, la création d un chauffri cntral alimntant plusiurs bâtimnts st préférabl à plusiurs chauffris individulls, approvisionnmnt, stockag, filtrag ds fumés, maintnanc sont plus aisés. C princip st l mêm qulqu soit l énrgi utilisé, biomass, géothrmi ou biogaz. Ls résaux d chalur distribunt l énrgi calorifiqu aux différnts bâtimnts. Ils puvnt avoir touts ls taills, d qulqus dizains d mètrs (pour rlir 2 ou 3 bâtimnts comm à Orignolls) à plusiurs kilomètrs (comm à Jonzac ou à Pons). Ils contribunt grandmnt au dévloppmnt ds énrgis rnouvlabls. Snsibilisr : La Maison d l énrgi Né n 2006 à l initiativ d la Mairi d Jonzac t du Consil Général, sa vocation st d snsibilisr tout public d tout âg sur la qustion énrgétiqu. Ell st labélisé Espac Info Enrgi. On y apprnd commnt économisr l énrgi (ls bons gsts au quotidin, ls tchniqus d isolation, d construction), qulls sont ls altrnativs aux énrgis fossils, l actualité d la rchrch mais aussi l rôl primordial ds collctivités dans c domain, illustré par la rich xpérinc d la vill d Jonzac. Initir Tstr Expérimntr : L circuit d Haut-Saintong L circuit d Haut-Saintong : ouvrt dpuis l été 2009, il prmt l apprntissag d la conduit économ n énrgi lors d stags spécifiqus «Conduir Just». Il st égalmnt un liu privilégié pour ls ssais ds tchnologis qui front ls véhiculs proprs d dmain.un pépinièr d ntrpriss dédié y vrra prochainmnt l jour dans l cadr du nouvau pôl d xcllnc rural. Formr : L baccalauréat profssionnl d maintnanc ds systèms énrgétiqus t climatiqus : fruit d un partnariat associant un grand group d la filièr énrgétiqu, l Etat, la Région t ls collctivités locals, il a ouvrt ss ports au lycé du Rnaudin n 2007 t répond au bsoin impériux d améliorr la formation initial ds profssionnls d l énrgi. Rpèrs, définitions : KWc (Kilo Watt crêt) Puissanc élctriqu maximal pouvant êtr fourni dans ds conditions standards. Un tonn d équivalnt pétrol KWh (TEP) st l équivalnt énrgétiqu d : litrs d ful 7,4 barils d pétrol 1 000m3 d gaz 7 stèrs d bois 2,5 tonns d granulés d bois 3,51 tonns d bois déchiquté 1,5 tonn d charbon

8 La Haut-Saintong Haut-SAintong Binvnu dans l grand sud charntais-maritim Communauté ds Communs d Port Vitrzay - l stuair d la girond a St Sorlin d Conac Maison d la Vign t ds SAvurs a Archiac L Circuit d Haut Saintong a la Gnétouz ou moin Patri Communauté ds Communs d la Haut-Saintong Tél.: ur Cult Natur v rt ro no mi Cou lu rs La Maison d la Fort a Montliu la Gard u r tr -ê Sa v ur Ga st h é Bo n D éc nt Rnsignmnts : Sa Ls Antills d Jonzac Véhiculs du Futur cntr d'ssais & d démonstrations n Bi Sécurité routièr Écol d pilotag Éco-conduit Haut-Saintong Haut-SAintong Binvnu dans l grand sud charntais-maritim Communauté ds Communs d s La

9 Visit gratuit informations Animations étuds t Résaux d chalur Conférncs & Expositions Consils & Maîtris d l'énrgi Contact : Maison d l énrgi Hurtbis Jonzac Tél.:

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de Eco n om i c d v l opm n t ag n c y GPMR - P. Bouln A g n c d d é v l opp m n t é co n om i q u Trritoir projts d Dossir d W W W. C a u x S i n D E v l o p p m n t. C O M prss L Agnc Créé n 2008, Caux

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet...

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet... Vous souhaitz rénovr votr logmnt? Ls Vills d Lill, Lomm t Hllmms accompagnnt votr projt... EDITION 2008 Sigls Sommair LA DÉMARCHE ET LES TYPES D AIDES...p.4 1. AIDE «SORTIE D INSALUBRITÉ»...p.5 2. AIDE

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises dans lur démarchd innovation Innovation t Dévloppmnt Endogèn ds Entrpriss Soutnir ls PME-PMI UIMM Loir METALLURGIE rhodaninn UIMM Langudoc-Roussillon Auxrr UIMM Bourgogn Dijon UIMM PACA Nvrs CSM Haut-Savoi

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY U D N O S I MA E M S I R U O T E I D N A NORM DOSSIER DE PRESSE GIVERNY M A I S O N D U TO U R I S M E 1 Sommair 03 VENIR À GIVERNY 04 EXPLORER LE VILLAGE 05 LA MAISON DU TOURISME - VOTRE VOYAGE IMPRESSIONNISTE

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies!

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies! C o l o m b s ( 9 2 ) à Colombs, un éco-quartir répond à vos nvis! un éco-quartir voit l jour! Imaginz un nouvl éco-quartir au srvic du dévloppmnt durabl t d la qualité d vi Découvrz Vivz un éco-quartir

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE * BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE Slon l guid du Ministèr V2 Conformémnt à l articl 75 d la loi N 2010-788 du 12 juillt 2010 Sommair Introduction...

Plus en détail

Les pierres angulaires d un avenir meilleur

Les pierres angulaires d un avenir meilleur Ls pirrs angulairs d un avnir millur XELLA propos plusiurs solutions d murs innovants qui s inscrivnt parfaitmnt dans la tndanc d constructions pu énrgivors t qui sont prêts pour 2020. Photo couvrtur:

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS Ligu pour la protction ds oisaux d la Sarth (LPO 72) CATALOGUE DES EXPOSITIONS Disponibl n prêt ou à la location Rnsignmnt LPO Sarth 43 ru d l Estérl Maison d l au 72100 L Mans Indx ds xpositions Ls xpositions

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province Un Brtagn plus diplômé qu ls autrs régions d provinc Ls actifs brtons sont plus diplômés qu ls autrs actifs d provinc. Comm dans ls autrs régions, l st l diplôm l plus fréqunt, mais ls Brtons sont plus

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

COMBLISSIMO. BigMat vous offre un vélo électrique* Machine à souffler la laine de verre Comblissimo

COMBLISSIMO. BigMat vous offre un vélo électrique* Machine à souffler la laine de verre Comblissimo DU 10 SEPTEMBRE AU 8 NOVEMBRE 2014 COMBLISSIMO Isolant thrmiqu pour l isolation ds combls prdus * Réglmnt du tirag au sort disponibl n agnc t sur simpl dmand. Machin à soufflr la lain d vrr Comblissimo

Plus en détail

La halle Pajol. Structures grande portée : tendance utilitariste. Toiture-terrasse bois : tout est possible? Chantier Bois de A À Z.

La halle Pajol. Structures grande portée : tendance utilitariste. Toiture-terrasse bois : tout est possible? Chantier Bois de A À Z. Chantir Bois A À Z La hall Pajol Tchniqus Structurs gran porté : tnanc utilitarist Étanchéité Toitur-trrass bois : tout st possibl? n 78 octobr/novmbr 2013 9 www.woosurfr.com v Photo : Axl Tilch-Dahl

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

Eléments de toiture en béton (TT) Willy Naessens 75

Eléments de toiture en béton (TT) Willy Naessens 75 Elémnts d toitur n éton (TT) Willy Nassns 75 Dscription énéral Pourquoi choisir ls lmnts d toitur n éton s élémnts d toitur n éton précontraint sont formés par 3 nrvurs spacés d 800 mm d ax n ax, rliés

Plus en détail

Logique : Véhicule hybride Toyota Prius (centrale PSI 07)

Logique : Véhicule hybride Toyota Prius (centrale PSI 07) Scincs d l Ingéniur Lgiqu : Véhicul hybrid Tyta Prius (cntral PSI 07) Intrductin : Dans l cntxt actul d écnmi ds énrgis fssils t d réductin ds émissins d gaz ncifs, l systèm d prpulsin hybrid cnstitu un

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX Association canadinn ds profssurs d immrsion Canadian Association of Immrsion Tachrs

Plus en détail

Système de Management du Portefeuille de Projets

Système de Management du Portefeuille de Projets Systèm d Managmnt du Portfuill d Projts PROJETS : Initiativs, invstissmnts, décisions, améliorations prmttant d produir avc plus d Valur à Référntil d gstion dstiné aux ntrpriss qui souhaitnt dévloppr

Plus en détail

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché)

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché) E62 Zon 10 / 87 n Co ll Ch. Collx Frny-Voltair Frny san Lau s ard ay sf (l samdi aux hurs marché Planch-Brûlé Collèg L Joran E25 Moëns Collx-Bossy Suiss èv n G d Ru Franc x Ch. du-trraillt Avnu du Jura

Plus en détail

devenez ingénieur de haut niveau.

devenez ingénieur de haut niveau. Imaginons ls monds d dmain, dvnz ingéniur d haut nivau. Livrt ds Formations Prmir résau français ds écols d ingéniurs polytchniqus ds univrsités L mot du coordinatur Ls écols du résau national Polytch,

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

Pontoise Persan Beaumont

Pontoise Persan Beaumont n action n pratiqu n discussion Un lign nouvll, ds gars aménagés 6 km d lign pour démultiplir ls possibilités jusqu à l nquêt publiqu Pags 2/3/4 Pag 5 Pag 6P.6 L Journal Éditorial n brf Mobilité! C st

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

Développement de site web dynaùique Dot.NET

Développement de site web dynaùique Dot.NET Dévloppmnt d sit wb dynaùiqu DotNET Voici qulqus xmpls d sits wb administrabl Cs sits Wb sont dévloppé n ASPNET sur un Bas d donné SQL 2005 C typ d dévloppmnt wb convint parfaitmnt a un boutiqu n lign,

Plus en détail

Rénovation 35 % Isolation. Aménagements intérieurs Peinture. Du 16 septembre au 14 novembre 2015. gagnez. Tant de solutions pour rénover mon intérieur

Rénovation 35 % Isolation. Aménagements intérieurs Peinture. Du 16 septembre au 14 novembre 2015. gagnez. Tant de solutions pour rénover mon intérieur gagnz 3 bons d achat pintur 200 * Rénovation Du 16 sptmbr au 14 novmbr 2015 * Condition t réglmnt du tirag au sort disponibl n agnc t sur simpl dmand. Jusqu à 35 % Isolation Aménagmnts intériurs Pintur

Plus en détail

La sélection du mois par L ANEA

La sélection du mois par L ANEA i a M s s r p Rvu d ANEA, N V009 La sélction du mois par L ANEA Loi d Modrnisation d l Agricultur La LMA, un loi pour apaisr ls producturs LSA, 14/05, p10 Fruits t légums: ls distributurs prêts à réduir

Plus en détail

Subventions Diverses 2009

Subventions Diverses 2009 Dirction Tchniqu Nom du portur Titr du Objctifs du Rattachmnt au programm d financmnts 09-036 SOS Hépatits Projt 1: Forum National (19 t 20 nov 09) Projt 2 : Sit Intrnt Projt 1: Obj. Généraux: Rdonnr confianc

Plus en détail

Conférence d ouverture La ville et le village intelligent : l opportunité du numérique Charles Despins, président-directeur général, Prompt inc.

Conférence d ouverture La ville et le village intelligent : l opportunité du numérique Charles Despins, président-directeur général, Prompt inc. Animatur d la Rncontr : Mathiu Gillt, Dirctur Rsponsabl du volt municipal la programmation préliminair Judi 3 avril 201 Placs limités pour ls capsuls, visit tchniqu t tabl rond. N manquz pas d vous inscrir

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2013

RAPPORT D ACTIVITE 2013 Activatur d vos projts RAPPORT D ACTIVITE 2013 LE MOT D UN ADMINISTRATEUR SOMMAIRE Dstiné à soutnir ds projts qui trouvnt difficilmnt ds financmnts sur ds marchés classiqus parc qu ils rlèvnt d activités

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

COMPAGNIE F. présentent. 4e édition. La diversité culturelle de l entrepreneuriat féminin! Réseauter. Outiller Inspirer Foncer

COMPAGNIE F. présentent. 4e édition. La diversité culturelle de l entrepreneuriat féminin! Réseauter. Outiller Inspirer Foncer COMPAGNIE F présntnt 4 édition La divrsité culturll d l ntrprnuriat féminin! Résautr 31 mars 2012 Déroulmnt 10 h 00 : Ouvrtur d la journé Visit ds kiosqus 1 0 h 30 : Projts modèls d rchrch - action 11

Plus en détail

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr Immobilir à NEW YORK www.cityston.fr NEW YORK, UNE POSITION UNIQUE Nw York, t plus particulièrmnt sa mythiqu îl d Manhattan, fait parti ds principaux pôls économiqus, culturls t financirs d la planèt.

Plus en détail

LICENCES. Les PROFESSIONNELLES RENTRÉE. académie de Nantes TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep.

LICENCES. Les PROFESSIONNELLES RENTRÉE. académie de Nantes TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep. RENTRÉE 2015 TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS Ls LICENCES PROFESSIONNELLES académi d Nants www.onisp.fr/lalibrairi ministèr d l Éducation national d l Ensignmnt supériur t d la Rchrch CAP

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr s g n a d n v s d La grand fêt Contact Ann-Laur Pasqurau Tél. : 02 41 78 42 75 contact@mus-vign-vin-anjou.fr Dux jours d fstivités autour ds vndangs pour l plaisir d tous Samdi 3 octobr D 14h30 à 18h30

Plus en détail

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr 2009 Info Continu a passion d formr DOSSIER : a Validation ds Acquis d l Expérinc (VAE) ou commnt transformr son xpérinc n un diplôm A votr srvic, à votr

Plus en détail

appel à tous les artistes en herbe!

appel à tous les artistes en herbe! 04 N E AZIN G A LE MA DCPP CE DE L E FRAN ILE D E N Z F D J U I N 2 0 0 9 Êtr un agnt à la DCPP Il d Franc : appl à tous ls artists n hrb! IDF Zin lanc un concours d dssin sur l thèm Êtr un agnt à la DCPP

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

Le premier service d information par SMS.

Le premier service d information par SMS. L prmir srvic d information par SMS. Snd to Act simplifi considérablmnt la vi d vos collaborats t d ls corrspondants. Ds cntrs d formations, ds univrsités t ds écols d commrcs nous font djà confianc. Faîts

Plus en détail

VALIDATION-CERTIFICATION

VALIDATION-CERTIFICATION Formz-vous tout au long d votr vi... FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT VALIDATION-CERTIFICATION Spt. 2015 à juin 2016 L OMEP st mmbr actif d l Arofsp, st crtifié cntr d xamn TOEIC (ETS), st labllisé Cntr d bilans

Plus en détail

Colonnes gaz condensation et solaires. Pourquoi Vaillant? Pour des solutions vraiment optimisées

Colonnes gaz condensation et solaires. Pourquoi Vaillant? Pour des solutions vraiment optimisées Colonns gaz condnsation t solairs Pourquoi Vaillant? Pour ds solutions vraimnt optimisés cocompact aurocompact Avc 140 ans d xpérinc dans la tchnologi du chauffag, Vaillant s attach à apportr ds solutions

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

H11, H52, I28, O38, R58, K11, Q1

H11, H52, I28, O38, R58, K11, Q1 Environnmnt institutionnl t dévloppmnt durabl: Éclairag ds concpts Et Etud comparativ ntr trois pays d l Union du Maghrb Arab (Tunisi - Maroc - Algéri) Rana Dallali 1 Résumé : L dévloppmnt durabl st un

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 octobre 2014 COMPTE RENDU

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 octobre 2014 COMPTE RENDU L d c s n s «I I» CONSEIL MUNICIPAL Séanc du 20 octobr 2014 COMPTE RENDU l a r t i c l 1 3 6 d l a l o i A L U R p r é v o i t n Présnts : Msdams GENEVARD, VOJINOVIC, ROUSSEL-GALLE P., RENAUD, CUENOT-

Plus en détail

INDUSTRIE. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire INDUSTRIE grâce à ce bouton!

INDUSTRIE. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire INDUSTRIE grâce à ce bouton! INDUSTRIE 114 Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair INDUSTRIE grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Le domaine national de Saint-Cloud

Le domaine national de Saint-Cloud P a r c o u r s d é c o u v r t L domain national d Saint-Cloud P a r i S / Î L - d - F r a n C j u n p u b l i c L domain national d Saint-Cloud Bonjour t binvnu au domain national d Saint-Cloud. J suis

Plus en détail

Le plan de désherbage communal

Le plan de désherbage communal L plan d déshrbag communal Qu st-c qu un plan d déshrbag communal? PDC Evolution ds quantités utilisés Quantité L tablau d idntification ds zons communals Tablau Ls carts d la commun Carts Qu st-c qu l

Plus en détail

Juin 2013. www.groupcorner.fr

Juin 2013. www.groupcorner.fr r p d r i Do Juin 2013 www.groupcornr.fr Contact Pr : Carolin Mlin & Jan-Claud Gorgt Carolin Mlin TIKA Mdia 06 61 14 63 64 01 40 30 95 50 carolin@tikamdia.com Jan-Claud Gorgt J COM G 06 10 49 18 34 09

Plus en détail

Céline Arnold, Michèle Lelièvre*

Céline Arnold, Michèle Lelièvre* Dossir L nivau d vi ds prsonns âgés d 1996 à 2009 : un progrssion moynn n lign avc cll ds prsonns d âg actif, mais ds situations individulls t générationnlls plus contrastés Célin Arnold, Michèl Llièvr*

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

Présidents des RUP. XX Conférence. Régions Ultrapériphériques. au cœur de l Europe d aujourd hui et de demain

Présidents des RUP. XX Conférence. Régions Ultrapériphériques. au cœur de l Europe d aujourd hui et de demain Présidnts RUP au cœur d l Europ d aujourd hui t d dmain - Istockphoto.com - Région Guadloup - Srg Glabrt / volcan IRT - Photothèqu du CNES / Laboratoir Photon. 9 Régions Ultrapériphériqus > AÇORES > CANARIES

Plus en détail

Startup. Weekend Women. Alger. 18-20 Avril 2013

Startup. Weekend Women. Alger. 18-20 Avril 2013 Startup Wknd Womn Sous l Haut Patronag d Monsiur l Ministr d la Post t ds Tchnologis d l Information t d la Communication. En Partnariat Officil avc l Agnc National d Promotion t d Dévloppmnt ds Parcs

Plus en détail

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration Info Rsto Mai - Juin 2011 Par ls délégués ds 4 èms Dans l cadr d la Commission Rstauration Editorial Jûnr st dvnu à la mod. En tout cas, mangr très pu l st. Pour simplifir, ls fills n mangnt pas pour «fair

Plus en détail

Smart TENSTM. Instructions d utilisation

Smart TENSTM. Instructions d utilisation Smart TENS Instructions.qx6 30/10/06 16:16 Pag Smart TENSTM Instructions d utilisation L Smart TENS st un méthod d point pour soulagr la doulur, non médicamntus. C TENS numériqu st un apparil puissant,

Plus en détail

Les énergies renouvelables en Ile-de-France. Philippe SALVI ARENE Ile-de-France

Les énergies renouvelables en Ile-de-France. Philippe SALVI ARENE Ile-de-France Les énergies renouvelables en Ile-de-France Philippe SALVI ARENE Ile-de-France Les énergies renouvelables : définition Les nergies renouvelables par opposition aux nergies de stock (fioul, charbon, gaz,

Plus en détail

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

Votre propre salon sans emprunt, sans apport, c est possible!

Votre propre salon sans emprunt, sans apport, c est possible! Votr propr salon sans mprunt, sans apport, c st possibl! ÊTRE AFFILIÉ EXCLUSIF C EST L UNIQUE SOLUTION Pour fair fac au contxt actul 1 2 3 4 S démarqur avc un salon TRADITIONNEL pour tout la famill où

Plus en détail

CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS

CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS JUIN-JUILLET 2010 GUIDE À L USAGE DES ÉLUS LOCAUX L logmnt social t ls politiqus locals d l habitat Dans l cadr ds compétncs qui lur sont conférés par l Etat, lls puvnt jour un

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

La présente note résume les conclusions et recommandations de l étude et en tire des leçons pour la Banque.

La présente note résume les conclusions et recommandations de l étude et en tire des leçons pour la Banque. Chif Economist Complx Départmnt régional cntr - ORCE Edition n 1 Mars 2013 QUE RETENIR? - La promotion d l invstissmnt privé structurant doit occupr un plac prépondérant dans ls politiqus publiqus - La

Plus en détail

Albums. Nouveautés. Une Plume Ronde. La nuit des doudous. Clovis. le magnifique. 3 atn+s. 4 ans. et + Delphine Bertoletti / Mélanie Desplanches

Albums. Nouveautés. Une Plume Ronde. La nuit des doudous. Clovis. le magnifique. 3 atn+s. 4 ans. et + Delphine Bertoletti / Mélanie Desplanches Un Plum Rond Cli Albums Nouvautés n Lam our M -Cr ah och lr Ann t Dlphin Brtoltti / Mélani Dsplanchs Hélèn Suzzoni Luci Vandvld 4 ans Clovis t + l magnifiqu Hélèn Suzzoni / Marion Arbona Clovis rêv d cil

Plus en détail

ESPACE SCÉNOGRAPHIQUE

ESPACE SCÉNOGRAPHIQUE ESPACE SCÉNOGRAPHIQUE DÉDIÉ AUd FLEUVE Dossir prss 2015 ESPACE SCÉNOGRAPHIQUE Maison d la Loir du Loir-t-Chr DÉDIÉ «Rnaissanc dau Loir» FLEUVE r i o L d c n a s s i Rna r i o L d c n a s s Rnai ENTRE N

Plus en détail

Projet Tuteuré. Création d'un site Internet

Projet Tuteuré. Création d'un site Internet Projt Tuturé Création d'un sit Intrnt par : Joly Damin (group Eb) Chihaoua Rayan (groupea) Lhomm Clémnt (groupea) Daquin Paul (groupea) Tutur : Virgini Dégardin Anné Scolair 008/009 IUT 'A' départmnt GEII

Plus en détail

Focus sur la région AQUITAINE

Focus sur la région AQUITAINE Annonc ds laboratoirs d xcllnc lauréats d la 2 èm vagu 14 févrir 2012 Vrbatim Laurnt Wauquiz Focus sur la région AQUITAINE «L Aquitain continu à obtnir d jolis succès aux invstissmnts d avnir, avc trois

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation?

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation? Dévloppmnt Durabl Programm 13h30 14h00 14h30 Café d accuil Introduction ds Entrpriss-Trritoirs-Dévloppmnt Durabl Accuil par Jacqus DELAUME - Présidnt d la Commission Dévloppmnt Durabl t Environnmnt d la

Plus en détail

Estimation expérimentale des propriétés acoustiques de surfaces végétalisées : influences de la variabilité spatiale et de la configuration de mesure

Estimation expérimentale des propriétés acoustiques de surfaces végétalisées : influences de la variabilité spatiale et de la configuration de mesure CFA 14 Poitirs 22-25 Avril 14, Poitirs Estimation xpérimntal ds propriétés acoustiqus d surfacs végétalisés : influncs d la variabilité spatial t d la configuration d msur G. Guillaum, B. Gauvrau t P.

Plus en détail

Vente à distance et e-commerce. n e. m de s

Vente à distance et e-commerce. n e. m de s Vnt à distanc t -commrc t a h c a d s t n m t r Ls compo in A l d s g a n é m d s Edition 2011 rc t d Indu Chambr d Comm stri d l Ain Obsrvat oir du Commrc Vnt à distanc t -commrc énags d l Ain, m s d

Plus en détail

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix L Congrès d Caux Prmir Congrès d l Allianc pour un Cultur d Paix L nouvau projt Israélo-Palstinin : Trrau pour un cultur d paix Du 23 au 26 Juin 2003 Châtau d Caux Cntr d rncontrs intrnationals L Congrès

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

Initiation à la virologie Chapitre IV : Diagnostic viral

Initiation à la virologie Chapitre IV : Diagnostic viral Initiation à la virologi Chapitr IV : Diagnostic viral [www.virologi-uclouvain.b] Objctifs du modul Nous disposons d outils d laboratoir nous prmttant d détctr ls infctions virals t lurs ffts. Lorsqu on

Plus en détail

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud.

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud. Cloud Trottr La Vach Noir Sud - 203 ru Oscar Roult - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachnoirsud.com Cloud Trottr Cloud Trottr Prnz d la hautur! ds carts d caractèr pour donnr

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables.

La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables. 1 La société La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables. => Conception et fabrication de systèmes de production d ECS pour le tertiaire

Plus en détail

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes «COMBATTRE LES BLEUS» C qu signifi l programm social ds Consrvaturs pour ls fmms La 13 Conférnc national d la condition féminin du CTC Documnt d conférnc L hôtl Crown Plaza Ottawa L hôtl Ottawa Marriott

Plus en détail

Olivier GALLAND CNRS-GEMAS

Olivier GALLAND CNRS-GEMAS Olivir GALLAND CNRS-GEMAS INDIVIDUALISATION DES MŒURS ET CHOIX CULTURELS Dans l accès à c qu on appll parfois la «cultur légitim», la démocratisation smbl marqur l pas. Olivir Donnat l rmarquait ncor récmmnt

Plus en détail