DTZ Research. Property Times Deuxième Couronne T Janvier Sommaire. Auteur. Contacts

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DTZ Research. Property Times Deuxième Couronne T4 2013. 14 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts"

Transcription

1 Property Times Deuxième Couronne T4 213 Tumultueuse ultueuse année 14 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Deuxième Couronne 3 Deuxième Couronne Sud 5 Pôle de Roissy 7 Marne-la-Vallée 9 Saint-Quentin-en-Yvelines 11 Définitions 13 Auteur Nora Jacintho Chargée d études + 33 () Contacts Delphine Mahé Responsable des Etudes France +33 () Avec un peu moins de 274 m² de bureaux placés en 213, la Deuxième Couronne réalise sa plus mauvaise performance de la décennie, voyant son volume de commercialisation reculer de 37% en un an. A l instar de la tendance francilienne, ce décrochage est essentiellement ellement lié à un coup d arrêt sur le segment des grandes surfaces avec des transactions en baisse de 45% en un an. Ce type de mouvements demeure pour autant le principal moteur de l activité en Deuxième Couronne, représentant un peu moins de la moitié de la demande placée enregistrée en 213. Relativement stable d une année à l autre, l offre immédiate de bureaux de la Deuxième Couronne, de plus en plus obsolète, demeure la plus importante d Ile-de-France avec 1,2 million de m² immédiatement disponibles fin 213. Il en découle un taux de vacance de 5,7%. Alors que les valeurs locatives moyennes de première et seconde main se positionnent respectivement à 23 /m²/an et 146 /m²/an, le loyer prime, toujours aussi attractif, se situe selon la localisation entre 2 et 235 /m²/an. Face à l importance du stock de bureaux immédiatement disponibles, les livraisons ont fortement ralenti en Deuxième Couronne au cours des dernières années. Elles devraient reprendre en 214 puisque plus de 273 m² sont attendus. Cependant, la plupart des chantiers lancés concernent des opérations précommercialisées et seuls 38 1 m² de bureaux sont encore disponibles. Magali Marton Head of EMEA Research +33 () Hans Vrensen Global Head of Research +44 () DTZ Research

2 Deuxième Couronne T4 213 Contexte économique Une économie sans moteur Alors que l activité économique de la zone Euro montre de sérieux signes de reprise avec une progression de l indicateur composite PMI Markit depuis plusieurs mois - la France reste à la traine et apparaît aujourd hui comme la seule économie des 4 géants de la zone à enregistrer une baisse de son activité au 4 ème trimestre. Après un recul du PIB de,1% au 3 ème trimestre, l INSEE table sur une légère reprise au 4 ème trimestre 213 (+,4%). Ce rebond, pour partie mécanique et conjoncturel - les ménages ayant précipité certains achats en prévision de la hausse de la TVA au 1 er janvier 214, et du durcissement du bonus-malus automobile- ne devrait pas être suivi d effets avec une croissance quasi nulle anticipée sur la 1 ère moitié de 214, avec,2% de croissance attendue aux 1 er et 2 ème trimestres 214 (graphique 1). L ensemble des moteurs de l économie française sont grippés. La consommation des ménages ne décolle pas dans un environnement incertain où le pouvoir d achat en baisse côtoie un taux de chômage toujours élevé. Le moral des ménages ne montre aucun signe d amélioration, évoluant, mois après mois, bien en-deçà de son niveau de longue période (graphique 2). Le pessimisme des ménages français atteint même des niveaux historiquement élevés en ce qui concerne les perspectives d évolution de niveaux de vie. L investissement des entreprises ne montre pas davantage de dynamisme, en recul de,6% au 3 ème trimestre, dans un contexte de taux de marge au plus bas depuis trente ans. Là encore, le climat des affaires ne laisse pas augurer d évolution positive significative (graphique 2). Le taux de chômage ne faiblit pas Objectif phare du gouvernement, l inversion de la courbe du chômage semble inatteignable, même à moyen terme, dans un contexte de croissance molle. L INSEE anticipe même une hausse du taux de chômage d ici à juin, pour atteindre 11% de la population active, contre 1,9% aujourd hui. Si la mise en place du crédit d impôt compétitivité et emploi (CICE) devrait déboucher, d après les estimations, sur la création de 3 emplois, ce dispositif ne permettra que de ralentir la hausse du chômage, qui ne devrait se stabiliser qu à partir de l été 214. Graphique 1 Croissance du PIB en France, % 1,5 1,,5, -,5-1, -1,5-2, Source : INSEE Graphique 2 Enquêtes de conjoncture Climat des affaires Moral des ménages Source : INSEE Graphique 3 Demandeurs d emploi en France, milliers, catégorie A Source : Pôle Emploi 1 Demandeurs d emploi, sans activité, tenu de faire des actes positifs de recherche d emploi Property Times 2

3 Deuxième Couronne T4 213 Deuxième Couronne Le faible dynamisme des grandes transactions a pénalisé le marché en 213 L année 213 aura été laborieuse pour le marché de bureaux en Deuxième Couronne. En effet, avec près de 81 m² placés au cours des trois derniers mois, le volume de demande placée sur l ensemble de l année enregistre un recul de 37%, s établissant à près de 274 m² fin décembre. Rappelons, qu en moyenne, m² de bureaux sont commercialisés chaque année en Deuxième Couronne depuis 22. Cette mauvaise performance, qui contraste avec les deux dernières années qui ont été particulièrement dynamiques, trouve son explication en grande partie dans le net recul des transactions supérieures à 1 m² (-45% en un an) et notamment dans celui concernant les grands mouvements. En effet, alors que quinze transactions de grande envergure s étaient concrétisées en Deuxième Couronne en 212 pour un total de m², seules dix opérations de ce type pour un volume total de m², ont été enregistrées en 213. En dépit de ce recul, les grandes surfaces de bureaux demeurent le principal moteur de l activité du marché, avec 44% du volume global (tableau 1). Le positionnement d EIFFAGE sur 23 2 m² dans «Campus Eiffage», livrable courant 215 à Vélizy-Villacoublay, est la plus grande transaction de l année 213 en Deuxième Couronne. Les petites et moyennes surfaces n ont pas fait exception au ralentissement de la demande placée, enregistrant des reculs respectifs de 17% et 4% en un an pour représenter 88 9 m² et 63 5 m² de demande placée. La baisse des transactions a concerné l ensemble des sous marchés. Ainsi, la Deuxième Couronne Sud et le Pôle de Roissy ont accusé les plus fortes baisses (respectivement - 48% et -72%). Alors que les marchés de Marne-la-Vallée et Saint-Quentin-en-Yvelines ont connu une baisse plus contenue, respectivement -33% et -12%. Graphique 4 Demande placée en Deuxième Couronne, en milliers de m² Tableau 1 Segmentation de la demande placée par tranche de surface en Deuxième Couronne Tranche de surface 213 Part Evol. sur un an Moins de 1 m² 88 9 m² 33% -17% De 1 à 5 m² 63 5 m² 23% -4% Plus de 5 m² m² 44% -45% Surface totale m² 1% -37% Graphique 5 Deuxième Couronne Sud Marne-la-Vallée Deuxième Couronne Autres Pôle de Roissy Saint-Quentin-en-Yvelines Evolution des valeurs locatives en Deuxième Couronne, /m²/an Quasi stabilité des valeurs locatives en Deuxième Couronne Le loyer prime en Deuxième Couronne s est maintenu d une année à l autre, se situant entre 2 /m²/an sur le Pôle de Roissy et 235 /m²/an en Deuxième Couronne Sud (graphique 5). Loyer prime Loyer moyen 2nde main Loyer moyen 1ère main Les loyers moyens de première et seconde main ont quasiment suivi la même dynamique s établissant respectivement à 23 /m²/an et 146 /m²/an contre 26 /m²/an et 143 /m²/an un an plus tôt. Property Times 3

4 Deuxième Couronne T4 213 Malgré une légère baisse des disponibilités, la situation de suroffre perdure en Deuxième Couronne Le stock vacant de bureaux en Ile-de-France a augmenté de 9% en un an. La Deuxième Couronne est le seul marché francilien à faire exception à cette tendance régionale et voit ses disponibilités se contracter, pour passer de 1,1 million de m² à 1,9 million de m² en un an. Toutefois, cette baisse reste bien trop faible pour mettre fin à la situation de suroffre qui affecte ce marché depuis 29. Cet excès d offre s explique en grande partie par des disponibilités d espaces de bureaux de plus en plus vieillissants. En effet, 82% des bureaux immédiatement disponibles en Deuxième Couronne sont des surfaces anciennes (graphique 6). Celles-ci peinent à susciter l intérêt des entreprises qui privilégient désormais des immeubles beaucoup plus efficients. Exception faite de Paris (4,9%), la Deuxième Couronne est le secteur francilien qui enregistre un taux de vacance en-decà de la moyenne régionale, à 5,7% fin 213. Toutefois, cette moyenne cache de nombreuses disparités, puisque ce taux avoisine 11% en Deuxième Couronne Sud et se situe bien en dessous de 7% sur le Pôle de Roissy (graphique 7). Une nette reprise des livraisons est attendue pour 214 Le rythme des livraisons avait clairement ralenti depuis 211 et 214 devrait être l année de la reprise, avec un peu plus de 27 m² attendus et d ores et déjà en chantier. Toutefois, les surfaces venant alimenter le marché seront peu nombreuses avec seulement 38 1 m² encore disponibles. La reprise devrait s accentuer en 215 où plus de 48 m² pourraient voir le jour, dont près des trois quarts sont encore disponibles. Toutefois, ce chiffre est à prendre avec précaution puisqu aujourd hui seuls m² sont déjà en chantier. Certains décalages dans la livraison pourraient subvenir concernant les m² dotés d un permis de construire. Les mises en chantier d opérations sur le secteur demeurent en effet, largement conditionnées à une précommercialisation. Graphique 6 Offre immédiate en Deuxième Couronne, en milliers de m² Graphique 7 Taux de vacance en Deuxième Couronne 12% 1% 8% 6% 4% 2% Graphique 8 Marne-la-Vallée Pôle de Roissy Marne-la-Vallée Pôle de Roissy Deuxième Couronne Sud Saint-Quentin-en-Yvelines Deuxième Couronne Sud Saint-Quentin-en-Yvelines Livraisons d immeubles de plus de 5 m² en Deuxième Couronne, en milliers de m² Livré En chantier Permis obtenus Source: DTZ Research Property Times 4

5 Deuxième Couronne T4 213 Deuxième Couronne Sud Les grandes transactions ont nettement ralenti en 213 Boosté par plusieurs transactions de grande envergure, le marché tertiaire de la Deuxième Couronne Sud avait réalisé de très belles performances au cours des deux dernières années avec un peu moins de 415 m² placés. Cependant, l année 213 s est inscrite en rupture avec cette bonne dynamique avec seulement 17 6 m² de bureaux commercialisés au cours des douze derniers mois, soit un recul de 48% en un an. Ce niveau de commercialisation se situe bien en-dessous de la moyenne annuelle habituellement observée (162 5 m²) en Deuxième Couronne Sud depuis 22 (graphique 9). Aucun des sous marchés n a été épargné par cette baisse de l activité. Ainsi, en 213, les secteurs de Massy, Vélizy et Orly ont enregistré des reculs allant de -17% à -94% en un an. Avec 61% de l activité de bureaux en Deuxième Couronne Sud, le marché de Vélizy est resté, en 213, le principal pilier du marché. Bien qu en recul de 6% d une année à l autre, les grandes transactions demeurent, en 213, le principal moteur de l activité en Deuxième Couronne Sud. Quatre opérations impliquant ce type de surface se sont concrétisées, représentant plus de la moitié de l activité du secteur. Parmi ces mouvements figurent les positionnements d EIFFAGE (23 2 m² dans «Campus Village» à Velizy- Villacoublay) et d ERICSSON (12 8 m² sur «Helios» à Massy) au cours du semestre dernier. Avec une demande se portant respectivement à 21 9 m² et 26 9 m², les petites et moyennes surfaces ont, quant à elles, représenté 2 et 25% du volume global. Graphique 9 Demande placée en Deuxième Couronne Sud, en milliers de m² Sources : Immostat, DTZ Research Table 2 Segmentation de la demande placée par tranche de surface en Deuxième Couronne Sud Tranche de surface 213 Part Evol. sur un an Moins de 1 m² 21 9 m² 2% -3% De 1 à 5 m² 26 9 m² 25% -32% Plus de 5 m² 58 8 m² 55% -6% Surface totale 17 6 m² 1% -48% Sources : Immotat, DTZ Research Graphique 1 Marché de Massy Marché de Vélizy Marché d'orly Valeurs locatives moyennes de seconde main en Deuxième Couronne Sud, /m²/an 2 Le loyer moyen de seconde main augmente à Massy et à Vélizy, il est en baisse à Orly Les valeurs locatives moyennes de seconde main se sont orientées à la hausse sur les marchés de Massy (177 /m²/an) et Vélizy (183 /m²/an) en 213, suite à la réalisation de transactions sur des immeubles de qualité. La tendance est inverse à Orly où les transactions se sont réalisées en moyenne autour de 123 /m²/an Marché de Massy Marché de Vélizy Marché d'orly Source : DTZ Research Property Times 5

6 Deuxième Couronne T4 213 L offre immédiate reste quasiment stable d une année à l autre Après s être résorbées de 5% entre 211 et 212, les disponibilités immédiates de bureaux se sont depuis quasiment stabilisées (-1% en un an) pour représenter 355 m² fin décembre 213. Le taux de vacance se positionne, quant à lui, à 1% contre 7,5% pour la moyenne francilienne (graphiques 11 et 12). Une fois de plus, les sous marchés de Massy et de Vélizy concentrent l essentiel des disponibilités en Deuxième Couronne Sud représentant respectivement 43% et 42% du stock vacant. Le marché de Vélizy présente le taux de vacance le plus élevé de la zone (14%) ; le marché d Orly affiche, quant à lui, un taux (5%) bien inférieur à la moyenne francilienne (7,5%). L offre neuve devrait marquer le pas en 214 pour atteindre un nouveau pic en 215 L offre neuve de bureaux disponibles devrait être très restreinte en 214, puisque seuls 19 m² devraient venir alimenter le marché, essentiellement à Vélizy. Parmi ces projets, citons les opérations «Néo Ouest» (9 3 m²) et «Néo Est» (7 9 m²), toutes deux développées par BNP PARIBAS à Vélizy-Villacoublay et livrables au 2 ème trimestre 214. Les disponibilités pourraient atteindre un nouveau pic en 215, avec près de 151 m² attendus. Toutefois, ces projets devraient s échelonner dans le temps en fonction de la conjoncture du marché et d éventuelles précommercialisations en toute ou partie de ces projets. Graphique 11 Offre immédiate en Deuxième Couronne Sud, en milliers de m² Graphique 12 Taux de vacance 25% 2% 15% 1% 5% % Graphique 13 Marché de Massy Marché de Vélizy Marché d'orly Marché de Massy Marché de Vélizy Marché d'orly Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables en Deuxième Couronne Sud, en milliers de m² Marché de Massy Marché de Vélizy Marché d'orly Source: DTZ Research Property Times 6

7 Deuxième Couronne T4 213 Pôle de Roissy Une demande placée au plus bas L année 213 aura été très décevante pour le Pôle de Roissy. En effet, avec seulement 9 7 m² commercialisés au cours des douze derniers mois, ce marché réalise sa plus mauvaise performance de la décennie (graphique 14). Pour rappel, 29 4 m² de bureaux sont commercialisés en moyenne chaque année sur ce marché. En 212, les positionnements d AIR FRANCE (5 8 m²) et de VOLKSWAGEN (9 5 m²) sur les immeubles «Altai» et «Parc Mail» avaient boosté le marché. Les grandes transactions ont fait défaut en 213, aucune opération de ce type n ayant été enregistrée au cours de l année écoulée. Les petites surfaces ont ainsi concentré, à elles seules, près de 6% des commercialisations. Seules deux transactions de surfaces intermédiaires, totalisant 4 m², ont été enregistrées en 213 (tableau 3). Parmi celles-ci, citons notamment la prise à bail de m² par OFFICE DEPOT dans l immeuble «Le Tropical» à Villepinte. Représentant un peu plus de 8% des disponibilités immédiates du Pôle de Roissy, les surfaces rénovées ou en état d usage ont naturellement concentré l essentiel des transactions réalisées en 213, aucune transaction de bureaux neufs n ayant été enregistrée au cours des douze derniers mois. Le loyer de seconde main est repassé sous la barre de 14 /m²/an Fin 212, le loyer moyen de première main se positionnait à 2 /m²/an sur le Pôle de Roissy (graphique 15). L absence de transactions impliquant ce type de locaux n a pas permis de définir une nouvelle valeur de référence pour 213. Après s être maintenu autour de 15 /m²/an en 211 et 212, le loyer moyen de seconde main a subi une correction de 8% en 213 pour se positionner à 134 /m²/an. Graphique 14 Demande placée sur le Pôle de Roissy, en milliers de m² Sources : Immostat, DTZ Research Table 3 Segmentation de la demande placée sur le Pôle de Roissy par tranche de surface Tranche de surface 213 Part Evol. sur un an Moins de 1 m² 5 7 m² 59% -38% De 1 à 5 m² 4 m² 41% -6% Plus de 5 m² Surface totale 9 7 m² 1% -72% Sources : Immotat, DTZ Research Graphique 15 Valeurs locatives sur le Pôle de Roissy, /m²/an T1 T2 T3 T4 Loyer moyen 2nde main Loyer moyen 1ère main Sources : DTZ Research, Immostat Loyer prime Property Times 7

8 Deuxième Couronne T4 213 L offre immédiate a poursuivi sa hausse en 213. Après s être contractée de 13% entre 21 et 211, l offre immédiate de bureaux n a depuis cessé d augmenter pour atteindre 82 m² fin décembre 213. Le Pôle de Roissy reste ainsi largement sur-offreur, puisqu en moyenne 27 8 m² sont commercialisés chaque année sur ce marché depuis dix ans. Bien qu en hausse d une année à l autre, le taux de vacance du Pôle de Roissy (6,9%) demeure le moins élevé de la Deuxième Couronne (graphique 17). Sans grande surprise, les disponibilités immédiates sur le Pôle de Roissy restent majoritairement constituées de surfaces intermédiaires (6% du stock global) et consistent à 85% en des surfaces de seconde main. Le volume disponible sur le créneau des petites surfaces (14 8 m²) est, quant à lui, en parfaite adéquation avec les capacités d absorption du marché. Aucune offre neuve n est attendue pour 214 Face au faible dynamisme du marché, les opérateurs, prenant toute la mesure du déséquilibre grandissant entre l offre et la demande, ont nettement limité les lancements en blanc au cours des dernières années. Ainsi, l année 214 devrait être une année blanche concernant l offre neuve puisque qu aucun projet ne devrait venir alimenter le marché l an prochain (graphique 18). Les livraisons pourraient reprendre en 215 mais de façon très modérée avec, pour l heure, un seul projet attendu. Il s agit de l «International Trade Center» (24 9 m²), développé par ROISSY EUROCENTRE à Roissy-en-France, et livrable au mieux fin 215. Notons que ce projet n est pas encore en chantier et pourrait faire l objet d un report quant à sa date de lancement. Graphique 16 Offre immédiate sur le Pôle de Roissy, en milliers de m² Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² Graphique 17 Taux de vacance 1% 8% 6% 4% 2% % Pôle de Roissy Deuxième Couronne Ile-de-France Graphique 18 Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables du Pôle de Roissy, en milliers de m² Source: DTZ Research Aulnay-sous-Bois Roissy en France Gonesse Tremblay en France Property Times 8

9 Deuxième Couronne T4 213 Marne-la-Vallée Retour au faible niveau de transaction de 22 Après le pic de 211, la demande placée à Marne-la-Vallée n a cessé depuis de se contracter. Ainsi, avec 2 3 m² placés au cours du 4 ème trimestre 213, le volume de commercialisations de bureaux enregistré à Marne-la-Vallée en 213 a péniblement atteint 23 9 m², en recul de 33% en un an (graphique 19). Graphique 19 Demande placée à Marne-la-Vallée, en milliers de m² Une fois de plus, le marché de Marne-la-Vallée a souffert de l absence de grandes transactions. En effet, la prise à bail de 6 6 m² par l entreprise DISNEY COMPANY dans le «Greenwich» à Serris est la seule transaction de ce type enregistrée sur ce marché au cours de l année. 2 T1 T2 T3 T4 Les petites surfaces demeurent un véritable moteur pour l activité tertiaire à Marne-la-Vallée, représentant un peu plus de la moitié de l activité, soit 13 1 m² de bureaux. Les surfaces intermédiaires n ont, quant à elles, totalisé que 5 9 m² via deux transactions (tableau 4). Les disponibilités étant essentiellement composées de surfaces anciennes, ce type de locaux a naturellement représenté un peu moins des deux tiers du volume de bureaux commercialisé sur le secteur en 213. Alors que le prime et le loyer moyen de seconde main sont restés relativement stables d une année à l autre, le loyer de première main augmente Sans nouvelle transaction de référence, le loyer prime est demeuré stable, se positionnant à 23 /m²/an fin décembre 213 (graphique 2). Suite à quelques transactions réalisées sur des surfaces de taille modeste, le loyer moyen de première main s est apprécié (+1% en un an) d une année à l autre pour se positionner à 22 /m²/an. Sources : Immostat, DTZ Research Tableau 4 Segmentation de la demande placée par tranche de surface à Marne-la-Vallée Tranche de surface 213 Part Evol. sur un an Moins de 1 m² 13 1 m² 54% -15% De 1 à 5 m² 4 2 m² 18% +229% Plus de 5 m² 6 6 m² 28% -65% Surface totale 23 9 m² 1% -33% Sources : Immotat, DTZ Research Graphique 2 Valeurs locatives à Marne-la-Vallée, /m²/an La valeur locative moyenne de seconde main est, quand à elle, restée relativement stable (+2%), s établissant à 143 /m²/an fin 213. Loyer moyen 2nde main Loyer moyen 1ère main Loyer prime Source : DTZ Research Property Times 9

10 Deuxième Couronne T4 213 Une offre qui se stabilise mais demeure élevée Après avoir atteint un pic en 211, le stock vacant à Marnela-Vallée s était légèrement réduit en 212. Il s est stabilisé en 213 à 132 m². Le marché de Marne-la-Vallée demeure clairement en situation de suroffre au regard des niveaux annuels de commercialisation observés au cours des dix dernières années (43 3 m² en moyenne par an). Le taux de vacance se situe, quant à lui, à 9,6% fin décembre 213 (graphiques 21 et 22). L offre immédiatement disponible sur ce marché consiste majoritairement en des surfaces anciennes (86% du stock global) et se compose pour l essentiel de surfaces intermédiaires (6%). Les grandes surfaces représentent, quant à elles, un quart du stock actuellement disponible. Le «Shamrock» (1 6 m²) situé à Noisy-le-Grand, est le seul immeuble actuellement disponible à proposer plus de 1 m² de bureaux. Plus de la moitié des disponibilités sont localisées sur la commune de Noisy-le-Grand (56%). L offre neuve devrait une fois de plus marquer le pas en 214 pour repartir quelque peu en 215 Face l inadéquation grandissante entre l offre et la demande, les opérateurs ont nettement limité les lancements en blanc ces dernières années. Ainsi, aucun projet ne devrait venir alimenter le marché en 214 (graphique 23). Les livraisons pourraient reprendre modérément, avec quatre projets totalisant un peu plus de 58 m² attendus et entièrement disponibles. Parmi ces projets figurent l immeuble «AN1-AN2» et ses 22 6 m² à Champs-sur- Marne, ainsi que le «Greenwich» proposant 14 3 m² de bureaux à Serris. Graphique 21 Offre immédiate à Marne-la-Vallée, en milliers de m² Graphique 22 Taux de vacance 12% 1% 8% 6% 4% 2% Graphique 23 Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables à Marne-la-Vallée, en milliers de m² Marne-la-Vallée Ile-de-France Deuxième Couronne Jossigny Champs-sur-Marne Montevrain Serris Source: DTZ Research Property Times 1

11 Deuxième Couronne T4 213 Saint-Quentin-en-Yvelines La demande placée poursuit la baisse amorcée en 212 Après un très bon début d année, avec un peu plus de 26 m² placés au cours du 1 er trimestre 213, le marché de Saint-Quentin-en-Yvelines n a pas su garder ce cap. Ainsi, au cours des douze derniers mois, seuls 47 1 m² ont été commercialisés sur ce marché, un volume en baisse de 17% en un an. Rappelons qu en moyenne 61 4 m² sont commercialisés chaque année sur ce marché depuis 22. Bien qu en recul de 17% d une année sur l autre, les transactions de grande envergure demeurent le principal pilier de l activité à Saint-Quentin-en-Yvelines avec deux opérations recensées à Guyancourt pour un total de 25 6 m² de bureaux commercialisés en 213. Il s agit du développement de l immeuble «Alsace» (2 m²) par le CREDIT AGRICOLE et de la prise à bail par BAXTER sur l immeuble «Le Blériot». Le reste de l activité s est réparti de façon relativement homogène entre le segment des petites et moyennes surfaces qui avoisinent chacun 11 m² de demande placée soit chacun près d un quart du volume enregistré sur ce marché depuis le début de l année. Grâce aux deux mouvements de grande envergure survenus en début d année, un peu moins des deux tiers des commercialisations ont concerné des surfaces de première main. Les loyers de première et seconde main ont suivi des évolutions contraires en 213 Depuis fin 212, le loyer prime s est apprécié de 5% pour s établir à 23 /m²/an fin décembre 213. Cette hausse est liée à la prise à bail de BAXTER dans l immeuble «Le Blériot», une transaction réalisée à une valeur locative faciale de 25 /m²/an (graphique 25). Le loyer de seconde main a suivi la même dynamique que le loyer prime, progressant de 9% en un an pour s établir à 151 /m²/an fin 213. La valeur locative moyenne de première main connaît, quant à elle, une évolution contraire (-12% en un an), se positionnant à 185 /m²/an à la fin de la période étudiée. Cette baisse fait référence à la prise à bail de l entreprise 164 FINANCE à une valeur locative avoisinant 16 /m²/an. Graphique 24 Demande placée à Saint-Quentin-en-Yvelines, en milliers de m² Sources : Immostat, DTZ Research Graphique 5 Segmentation de la demande placée par tranche de surface à Saint-Quentin-en-Yvelines Tranche de surface 213 Part Evol. sur un an Moins de 1 m² 1 8 m² 23% +4% De 1 à 5 m² 1 7 m² 23% -15% Plus de 5 m² 25 6 m² 54% -17% Surface totale 47 1 m² 1% -12% Sources : Immotat, DTZ Research Graphique 25 Valeurs locatives à Saint-Quentin-en-Yvelines, /m²/an Source : DTZ Research Loyer moyen 2nde main Loyer moyen 1ère main Q1 Q2 Q3 Q4 Loyer prime Property Times 11

12 Deuxième Couronne T4 213 L offre immédiate se réduit à nouveau Le stock vacant était resté relativement stable entre 211 et 212 ; il s est fortement résorbé (-13%) au cours des douze derniers mois pour se positionner à 138 m² fin décembre 213. Malgré cette baisse, le marché de Saint-Quentin-en-Yvelines reste en situation de suroffre au regard du niveau annuel moyen de commercialisation (6 2 m²) observé entre 22 et 212 (graphique 26). Le taux de vacance à Saint- Quentin-en-Yvelines (9,8%) reste bien supérieur à la moyenne francilienne (7,5%). L offre immédiate à Saint-Quentin-en-Yvelines se compose principalement de surfaces supérieures à 1 m² (près de 9% du stock global), localisées en grande majorité sur des immeubles anciens (près de 9% de l ensemble des disponibilités). L offre neuve devrait rester restreinte au cours des deux prochaines années En réponse au fort taux de vacance enregistré sur le secteur et au contexte économique difficile, la production de bureaux neufs s est fortement réduite à Saint-Quentin-en- Yvelines. Par conséquent, seuls 2 1 m² sont encore disponibles dans les opérations livrables en 214 (graphique 28). Graphique 26 Offre immédiate à Saint-Quentin-en-Yvelines, en milliers de m² Graphique 27 Taux de vacance 14% 12% 1% 8% 6% 4% 2% % Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² Ce ralentissement devrait se poursuivre en 215, avec seulement trois projets totalisant un peu plus de 16 4 m² de bureaux encore disponibles attendus. Saint-Quentin-en-Yvelines Ile-de-France Deuxième Couronne Graphique 28 Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables à Saint-Quentin-en-Yvelines, en milliers de m² Elancourt Guyancourt Magny les Hameaux Montigny le Bretonneux Voisins le Bretonneux La Verriere Source: DTZ Resarch Property Times 12

13 Deuxième Couronne T4 213 Définitions Demande placée Offre immédiate Loyer moyen de 1 ère main Loyer moyen de 2 nde main Loyer prime Production neuve Production neuve certaine Ensemble des transactions, à la location ou à la vente, réalisées par des utilisateurs finaux, y compris les précommercialisations, les clés en main et les opérations pour compte-propre, sous réserve de la levée des conditions suspensives. Ensemble des surfaces vacantes proposées à la commercialisation à un instant T. Sont exclus les recherches de successeur et les congés de bail jusqu'à la sortie effective du locataire. Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen correspond à la moyenne des loyers, pondérée par la surface totale des transactions de première main (surfaces neuves ou restructurées). Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen correspond à la moyenne des loyers, pondérée par la surface totale des transactions de seconde main (hors surfaces neuves ou restructurées). Le loyer prime correspond à la moyenne des valeurs de transaction les plus élevées observées sur des immeubles neufs ou restructurés, très bien localisés et loués avec une durée d engagement ferme longue. Ensemble des surfaces neuves à construire et en chantier avec ou sans autorisations (PC et agréments) et non encore livrées. Ensemble des opérations mises en chantier à un instant T et non encore livrées. Production neuve probable Ensemble des opérations non encore mises en chantier à un instant T et ayant obtenu un agrément et/ou un permis de construire. Production neuve potentielle Ensemble des projets identifiés n'ayant pas encore obtenu d'agrément et/ou de permis de construire. Property Times 13

14 Deuxième Couronne T4 213 Les publications de DTZ Research L ensemble de nos études sont téléchargeables sur Vous y trouverez: Occupier Perspective Dernières informations sur le marché à destination des entreprises avec commentaires, analyses, graphiques et données. Global Occupancy Costs Offices Global Occupancy Costs Logistics Obligations of Occupation Americas Obligations of Occupation Asia Pacific Obligations of Occupation EMEA Global Office Review Regional Headquarters Asia Pacific- Novembre 213 Sweden - Computer Games developers Novembre 213 India Office Demand and Trends Survey Poland Banking Sector Janvier 213 Property Times Mises à jour périodiques à destination des investisseurs du marché des utilisateurs, avec commentaires, analyses, graphiques, données et prévisions. Nos publications couvrent : Asie Pacifique, Bangkok, Barcelone, Berlin, Brisbane, Bristol, Bruxelles, Budapest, Chengdu, Chongqing, Dalian, Edinbourg, l Europe, Francfort, Glasgow, Guangzhou, Hangzhou, Ho Chi Minh City, Hong Kong, Inde, Jakarta, Japon, Kuala Lumpur, Londres, Luxembourg, Madrid, Manchester, Melbourne, Milan, Nanjing, Newcastle, Paris, Pékin, Pologne, Prague, Qingdao, Rome, Séoul, Shanghai, Shenyang, Shenzhen, Singapour, Stockholm, Sydney, Taipei, Tianjin, Ukraine, Varsovie, Wuhan et Xian. Investment market update Mises à jour périodiques du marché de l investissement avec commentaires, principales transactions, graphiques, données et prévisions. Nos publications couvrent : Allemagne, Angleterre, Asie Pacifique, Asie du Sud-Est, Australie, Belgique, Chine Continentale, Espagne, Europe, France, Italie, Japon, République Tchèque et Suède. Money into Property Depuis 35 ans, cette étude phare analyse la valorisation du parc immobilier et les flux de capitaux en immobilier à travers le monde. Elle mesure la structure et les changements dans la valorisation du parc immobilier dans le Monde. Disponible pour Monde, Asie Pacifique, Europe et Angleterre. Foresight Analyse trimestrielle basée sur nos prévisions des grands indicateurs immobiliers incluant DTZ Fair Value Index. Disponible pour Monde, Asie Pacifique, Europe et Angleterre. Une étude annuelle sur nos prévisions est également disponible. Insight Etude thématique sur une problématique particulière liée aux marchés immobiliers. Net Debt Funding Gap - Novembre 213 UK secondary market pricing - Octobre 213 German Open Ended Funds - Octobre 213 Great Wall of Money - Octobre 213 Quantitative Easing - UK Regions - Septembre 213 Singapore Government Land Sales - Septembre 213 UK lending market -Septembre 213 Quantitative Easing - Août 213 Property Investment Guide Asia Pacific Singapore Insight Residential Juillet 213 China Insight - The Healthcare Sector - Avril 213 City of London occupier demand - Avril 213 DTZ Research Data services Pour plus d informations, vous pouvez contacter Graham Bruty Property Market Indicators Séries historiques d indicateurs des marchés en Asie Pacifique et en Europe. Forecasts immobiliers, incluant DTZ Fair Value Index TM Prévisions à 5 ans sur les principaux indicateurs de marché en Asie Pacifique, aux Etats-Unis et en Europe. Investment Transaction Database Données agrégées sur le marché de l investissement en Asie Pacifique et en Europe. Money into Property Données sur la valorisation du parc immobilier (taille, structure, propriété), les flux de capitaux et les résultats de nos enquêtes sur les intentions des investisseurs et des prêteurs. Property Times 14

15 DTZ Research DTZ Research Contacts Global Head of Research Hans Vrensen Phone: +44 () DTZ Business Contacts Chief Executive, EMEA John Forrester Phone: +44 () Head of EMEA Research Magali Marton Phone: +33 () Head of Strategy Research Nigel Almond Chief Executive, EMEA John Forrester Phone: +44 () Responsable des Etudes - France Delphine Mahé Phone: +33 () mail Head of Greater China Research David Ji Agence Phone: + 33() DTZ France Antoine Derville Phone: +33 () Corporate Solutions Philippe Méjean Phone: + 33 () Investissement Nils Vinck Phone: + 33 () DTZ Agence Marc-Henri Bladier Phone: +33 () Expertise Jean-Philippe Carmarans Phone: +33 () Asset Management Alban Liss Phone: + 33 () DTZ Agence Marc-Henri Bladier Phone: +33 () Expertise Jean-Philippe Carmarans Phone: +33() DISCLAIMER Il ne saurait être initié de transaction, basée sur le présent document, sans l appui d un avis professionnel spécifique et de qualité. Bien que les données aient été vérifiées de façon rigoureuse, la responsabilité de DTZ ne saurait être engagée en aucune manière en cas d erreur ou inexactitude figurant dans le présent document. Toute référence, reproduction ou diffusion, totale ou partielle, du présent document et des informations qui y figurent, est interdite sans accord préalable exprès de DTZ. En tout état de cause, toute référence, reproduction ou diffusion devra en mentionner la source. DTZ Janvier 214 Property Times 15

DTZ Research. Property Times Paris QCA T4 2013 Bonne résistance du QCA. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Paris QCA T4 2013 Bonne résistance du QCA. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Paris QCA T4 2013 Bonne résistance du QCA 9 Janvier 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Massinissa Fedala Chargé d études

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Paris T4 2013 Un marché de petites transactions. 13 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Paris T4 2013 Un marché de petites transactions. 13 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Paris T4 213 Un marché de petites transactions 13 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 1 Auteur Massinissa Fedala

Plus en détail

DTZ Research. Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre immédiate 9 Janvier 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Nora Jacintho Chargée

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

Bon départ. Toulouse Bureaux T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts

Bon départ. Toulouse Bureaux T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Bon départ Toulouse Bureaux T1 215 29 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions 5 Après une année

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Marseille Bureaux T3 2014 Un léger mieux. 28 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Marseille Bureaux T3 2014 Un léger mieux. 28 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Marseille Bureaux T3 2014 Un léger mieux 28 Octobre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Hélène Boreau Chargée d études

Plus en détail

Siège à Paris effectifs en périphérie 4 Décembre 2013 Sommaire Auteurs Massinissa Fedala Magali Marton Contacts Delphine Mahé

Siège à Paris effectifs en périphérie 4 Décembre 2013 Sommaire Auteurs Massinissa Fedala Magali Marton Contacts Delphine Mahé DTZ Occupier perspective CAC 4 & Marché francilien des bureaux Siège à Paris effectifs en périphérie 4 Décembre 213 Sommaire Les entreprises du CAC 4 et leur immobilier 2 Les grands mouvements du CAC 4

Plus en détail

Restructuration continue

Restructuration continue DTZ Research PROPERTY TIMES Restructuration continue Genève Bureaux 215 15 Avril 215 Sommaire Demande placée & Loyer prime 2 Offre immédiate 4 Taux de vacance 5 Projets de développement 5 Définitions 6

Plus en détail

Dans le creux de la vague

Dans le creux de la vague DTZ Research PROPERTY TIMES Dans le creux de la vague Deuxième Couronne T1 215 23 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Deuxième Couronne 3 Deuxième Couronne Sud 5 Pôle de Roissy 7 Marne-la-Vallée 9

Plus en détail

Mauvais script! IDF Croissant Ouest T2 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts

Mauvais script! IDF Croissant Ouest T2 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Mauvais script! IDF Croissant Ouest T2 215 17 Juillet 215 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 2 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense 11 Définitions

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché. 4 Septembre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché. 4 Septembre 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché 4 Septembre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Research. Property Times La Défense T3 2014 Trimestre difficile, le marché garde le cap. 8 Octobre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Research. Property Times La Défense T3 2014 Trimestre difficile, le marché garde le cap. 8 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Property Times La Défense T3 2014 Trimestre difficile, le marché garde le cap 8 Octobre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Nora Jacintho

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 2013 L exception dans un marché dépressif. 15 janvier 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 2013 L exception dans un marché dépressif. 15 janvier 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 213 L exception dans un marché dépressif 15 janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri

Plus en détail

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Record battu! La Défense T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 3 Offre immédiate 4 Offre future 4 Définitions 5 Auteur Nora

Plus en détail

Property Times Le marché des bureaux à Genève T3 2011 Des taux d occupation indicatifs incertains

Property Times Le marché des bureaux à Genève T3 2011 Des taux d occupation indicatifs incertains Property Times Le marché des bureaux à Genève 2011 Des taux d occupation indicatifs incertains Novembre 2011 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2 Les bureaux 3 Demande placée 3 Loyer prime

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 2013 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh. 30 Janvier 2014.

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 2013 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh. 30 Janvier 2014. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 213 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh 3 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs à l acquisition 5 Offre et

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant 21 24 212 Un début d année encourageant 11 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Demande placée et valeurs locatives 4 Carte et principales transactions 5 Offre 6 Définitions 7

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux. 18 Décembre 2012. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux. 18 Décembre 2012. Sommaire. Auteur. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux 18 Décembre 2012 Sommaire Coûts d occupation globaux 2 Coûts au poste de travail 3 Loyers de bureaux 4 Charges des immeubles

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T3 2012 La baisse se confirme hh. 31 Octobre 2012. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T3 2012 La baisse se confirme hh. 31 Octobre 2012. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Région Lyonnaise T3 212 La baisse se confirme hh 31 Octobre 212 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Offre future 5 Valeurs à la location

Plus en détail

Volume en hausse. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ventes de bureaux Ile-de-France 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Volume en hausse. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ventes de bureaux Ile-de-France 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Volume en hausse Ventes de bureaux Ile-de-France 214 15 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs à l acquisition 5 Offre et demande exprimée 6 Définitions

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Bordeaux T3 2014 Un très bon trimestre vous. 2 Décembre 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Bordeaux T3 2014 Un très bon trimestre vous. 2 Décembre 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Bordeaux T3 2014 Un très bon trimestre vous 2 Décembre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions 5 Auteur Hélène Boreau

Plus en détail

Sur-offre de seconde main

Sur-offre de seconde main DTZ Research PROPERTY TIMES Sur-offre de seconde main Bordeaux Bureaux T4 14 24 Février 15 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions 5

Plus en détail

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research #Club Pierre Marché des bureaux en Ile-de-France 9 Juillet 2015 DTZ Research Un 2 ème trimestre meilleur que le 1 er.. Demande placée de bureaux en Ile-de-France, en milliers de m² 3 000 2 500 2 000 1

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France S1 2014 Fort rebond des ventes de bureaux Hh. 25 Septembre 2014. Sommaire.

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France S1 2014 Fort rebond des ventes de bureaux Hh. 25 Septembre 2014. Sommaire. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France S1 214 Fort rebond des ventes de bureaux Hh 25 Septembre 214 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs à l acquisition 5 Offre et demande

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Effet «La Marseillaise»

Effet «La Marseillaise» DTZ Research PROPERTY TIMES Effet «La Marseillaise» Marseille Bureaux T4 214 1 Février 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Le marché marseillais

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Paris T1 2014 QCA OK, Paris Nord-Est KO. 11 Avril 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Paris T1 2014 QCA OK, Paris Nord-Est KO. 11 Avril 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Paris T1 214 QCA OK, Paris Nord-Est KO 11 Avril 214 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 1 Auteur Massinissa Fedala Chargé

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Première Couronne T2 2014 Un bilan mitigé. 15 Juillet 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Première Couronne T2 2014 Un bilan mitigé. 15 Juillet 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Première Couronne T2 214 Un bilan mitigé 15 Juillet 214 Sommaire Contexte économique 2 Première Couronne 3 Première Couronne Est 5 Première Couronne Nord 7 Première Couronne Sud 9 Définitions

Plus en détail

Heures Noires. IDF Croissant Ouest T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts

Heures Noires. IDF Croissant Ouest T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Heures Noires IDF Croissant Ouest T1 215 1 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense 11 Définitions

Plus en détail

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre Le marché des bureaux 3ème trimestre 28 Octobre 28 1 Nanterre Chiffres clés Le marché de Péri-Défense au 3ème trimestre 28 : Nanterre - Un niveau de demande placée boosté par une transaction clé en main

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T3 2013 Le Croissant Ouest s en sort bien. 15 octobre 2013. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T3 2013 Le Croissant Ouest s en sort bien. 15 octobre 2013. Sommaire. Auteur. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T3 213 Le Croissant Ouest s en sort bien 15 octobre 213 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri

Plus en détail

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Pas si mal Ile-de-France T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 4 Offre immédiate 5 Offre future 6 Définitions 7 Dans un climat

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Insight IDF Grandes transactions 1 er sem. 2014. Volume en hausse, neuf en baisse. 24 Juillet 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Insight IDF Grandes transactions 1 er sem. 2014. Volume en hausse, neuf en baisse. 24 Juillet 2014. Sommaire. Auteur. DTZ Insight IDF Grandes transactions 1 er sem. 2014 Volume en hausse, neuf en baisse 24 Juillet 2014 Sommaire Demande placée 2 Secteurs d activité et valeurs locatives 4 Motivations et mobilité des entreprises

Plus en détail

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Paris Centre Ouest Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de Paris Centre Ouest au 1er semestre 2008 : Paris Centre Ouest dont QCA

Plus en détail

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Quand le QCA va Paris QCA T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Pierre d Alençon Chargé d Etudes

Plus en détail

Property Times La Défense T2 2011 Une fin de semestre encourageante

Property Times La Défense T2 2011 Une fin de semestre encourageante Property Times La Défense T2 211 Une fin de semestre encourageante 12 Juillet 211 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2 La Défense 3-4 Chiffres clés 5 Définitions 6 Contacts 7 Auteur Nora

Plus en détail

Property Times Luxembourg 1 er semestre 2012 Le marché d immobilier maintient le rythme

Property Times Luxembourg 1 er semestre 2012 Le marché d immobilier maintient le rythme Luxembourg 1 er semestre 2012 Le marché d immobilier maintient le rythme 7 Août 2012 Contents Sommaire 1 Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 5 Marché de

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 LES TENDANCES DU MARCHÉ DONNÉES DE MARCHÉ Evolution du PIB depuis 2007 6 Transaction annuelles en Ile de France Global 7 Transactions en Ile-de-France T3 8 Offre disponible à un

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T2 2014 Net rebond au 2 ème trimestre. 15 juillet 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T2 2014 Net rebond au 2 ème trimestre. 15 juillet 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T2 214 Net rebond au 2 ème trimestre 15 juillet 214 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 2 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Insight France : Coûts d occupation Bureaux 2014 Baisse des loyers et des charges. 3 Décembre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Insight France : Coûts d occupation Bureaux 2014 Baisse des loyers et des charges. 3 Décembre 2014. Sommaire. Auteur. DTZ Insight France : Coûts d occupation Bureaux 2014 Baisse des loyers et des charges 3 Décembre 2014 Sommaire Coûts d occupation globaux 2 Coûts au poste de travail 3 Loyers de bureaux 4 Charges des immeubles

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Genève Bureaux T2 2013. Regain d activité et ajustement des prix. Eté 2013. Sommaire. Auteur, contact 100'000 80'000

DTZ Research. Property Times Genève Bureaux T2 2013. Regain d activité et ajustement des prix. Eté 2013. Sommaire. Auteur, contact 100'000 80'000 Property Times Genève Bureaux T2 2013 Regain d activité et ajustement des prix Eté 2013 Sommaire Contexte économique Demande placée Loyer prime Taux de vacance Production neuve Projets en développement

Plus en détail

Property Times La Défense T1 2011 Le niveau d offre devient préoccupant

Property Times La Défense T1 2011 Le niveau d offre devient préoccupant Property Times La Défense T1 211 Le niveau d offre devient préoccupant 14 Avril 211 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2 La Défense 3-4 Chiffres clés 5 Définitions 6 Contacts 7 Auteur Manuela

Plus en détail

Lente amélioration de la conjoncture

Lente amélioration de la conjoncture Conjoncture économique - 1 e trimestre 214 USA JPN EUR PIB PIB et Baromètre PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Lente

Plus en détail

FRANCE HOTEL MARKET SENTIMENT SURVEY INTRODUCTION. Mars 2009

FRANCE HOTEL MARKET SENTIMENT SURVEY INTRODUCTION. Mars 2009 FRANCE HOTEL MARKET SENTIMENT SURVEY Mars 2009 REPARTITION DES REPONDANTS EN % INTRODUCTION 4,1% 7,3% 5,7% PAR REGION 13,8% 14,6% L étude Horwath HTL Global Hotel Market Sentiment Survey a été lancée afin

Plus en détail

Bilan 1 er Semestre 2012 Marché Tertiaire Communauté Urbaine de Strasbourg. www.dtz.com

Bilan 1 er Semestre 2012 Marché Tertiaire Communauté Urbaine de Strasbourg. www.dtz.com Bilan 1 er Semestre 2012 Marché Tertiaire Communauté Urbaine de Strasbourg www.dtz.com Juillet 2012 DTZ + UGL De cette fusion naît le 3 ème acteur mondial du conseil en immobilier d entreprises, présent

Plus en détail

Property Times Paris QCA T1 2011 Le QCA maintient le cap

Property Times Paris QCA T1 2011 Le QCA maintient le cap Property Times Paris QCA T1 211 Le QCA maintient le cap 14 Avril 211 Sommaire Avec 95 m² commercialisés au cours du 1 er trimestre 211 - soit un volume en hausse de 1% en un an - le marché des bureaux

Plus en détail

LOGISTIQUE BILAN 2013

LOGISTIQUE BILAN 2013 BILAN IMMOBILIER A N N E E 2 0 1 3 SOMMAIRE 1 L E M A R C H E D E S U T I L I S A T E U R S F A I T S M A R Q U A N T S 2 0 1 3 E V O L U T I O N P A R R E G I O N 2 3 L E M A R C H E D E L I N V E S T

Plus en détail

Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 2007

Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 2007 Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 27 9 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de la Première Couronne Sud au 4ème trimestre 27 : - De nombreux engagements, -

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2007

Présentation des résultats semestriels 2007 Présentation des résultats semestriels 2007 Faits marquants du premier semestre 2007 Henri de CASTRIES Président du Directoire Les résultats d AXA du 1 er semestre 2007 sont parfaitement en ligne avec

Plus en détail

55 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 1S 2015 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2011 2012 2013 2014 1S2015 2011 2012 2013 2014 1S2015

55 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 1S 2015 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2011 2012 2013 2014 1S2015 2011 2012 2013 2014 1S2015 LE MARCHÉ LOCATIF - 1S 2015 LA DÉFENSE Demande placée 55 700 m² Evolution de la demande placée en m² T1 T2 T3 T4 116 500 27 200 15 100 60 600 161 200 101 600 245 500 119 800 105 500 28 000 16 600 45 400

Plus en détail

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 DOSSIER DE PRESSE Le mardi 9 février 2016, ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01 Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 EN SYNTHESE «La reprise amorcée en

Plus en détail

La métropole du Grand Paris en retard sur ses concurrentes en matière de qualité de son parc de bureaux

La métropole du Grand Paris en retard sur ses concurrentes en matière de qualité de son parc de bureaux Les immeubles de Grade A dans la métropole du Grand Paris Janvier 2014 La métropole du Grand Paris en retard sur ses concurrentes en matière de qualité de son parc de bureaux Seulement 16% du parc de bureaux

Plus en détail

DTZ Research. Investment Market Update France T3 2014 Le marché garde le cap malgré un été calme. 21 Octobre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Investment Market Update France T3 2014 Le marché garde le cap malgré un été calme. 21 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Investment Market Update France T3 Le marché garde le cap malgré un été calme 21 Octobre Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 3 Les investisseurs 6 Transactions significatives 8 Définitions

Plus en détail

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été Bilan de l activité touristique 2015 Résultats du 1 er semestre et de l été Analyse de la conjoncture économique Contexte international En raison d un ralentissement de l activité au cours du 1 er trimestre

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Toulouse Bureaux T Succès des surfaces de seconde main. 14 Février Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Toulouse Bureaux T Succès des surfaces de seconde main. 14 Février Sommaire. Auteur. Property Times Toulouse Bureaux T4 2013 Succès des surfaces de seconde main 14 Février 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 599 Janvier 5 Conjoncture de l immobilier Résultats au troisième trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière

Plus en détail

AGGLOMÉRATION LYONNAISE

AGGLOMÉRATION LYONNAISE AGGLOMÉRATION LYONNAISE BILAN 215 MARCHÉ DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SOMMAIRE AGGLOMÉRATION LYONNAISE Chiffres-clés et tendances p. 3 La demande placée de bureaux p. 4 L offre de bureaux p. 5 Les valeurs

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Le marché suisse de l immobilier

Le marché suisse de l immobilier Outlook 2H15 Le marché suisse de l immobilier L immigration s essouffle. La baisse des investissements dans le domaine du bâtiment limite cependant le risque d offre excédentaire dans le secteur résidentiel.

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Sauf mention contraire, les données «France» concernent la France métropolitaine et les Départements d outre-mer hors Mayotte. Les sites internet www.insee.fr et http://epp.eurostat.ec.europa.eu

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

Communiqué de presse 24 avril 2014

Communiqué de presse 24 avril 2014 Communiqué de presse 24 avril 2014 Activité au 31 mars 2014 Hausse du taux d occupation moyen du Groupe à 96.9% contre 95.5% fin 2013 Loyers en hausse de +3.5% à périmètre homogène Gecina maintient sa

Plus en détail

abcdefg Communiqué de presse

abcdefg Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 11 mars 2010 Appréciation de la situation économique et monétaire du 11 mars 2010 La Banque nationale

Plus en détail

CONTEXTE ECONOMIQUE L économie française en 2014

CONTEXTE ECONOMIQUE L économie française en 2014 Synthèses des marchés Immobilier d entreprise 2014 Bureaux REGION Sommaire Contexte économique 1 Données générales le parc construit Présentation des territoires de marché L offre disponible 4 2 3 CONTEXTE

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

Marché immobilier en Ile-de-France

Marché immobilier en Ile-de-France Marché immobilier en Ile-de-France Contexte des marchés locatifs et de l investissement Virginie Houzé Directeur Etudes et Recherche France 18 juin 2015 Paris? Liquidité & Risque Liquidité & risque 10

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Publication du Bulletin BCL 2014/1

Publication du Bulletin BCL 2014/1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Luxembourg, le 20 mars 2014 Publication du Bulletin BCL 2014/1 Le présent communiqué comporte un survol de la situation macroéconomique, une brève présentation des projections d inflation

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés en 2014 Février 2015 Le financement des investissements des entreprises et des professionnels Le financement des investissements d équipement

Plus en détail

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation 1 Numéro 201, juin 2013 Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation I) Immobilier : un premier trimestre en forte croissance Une partie de la croissance

Plus en détail

DTZ Research. Investment Market Update France T4 2013 Les régions et le commerce dynamisent le marché Hh. 27 Janvier 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Investment Market Update France T4 2013 Les régions et le commerce dynamisent le marché Hh. 27 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Investment Market Update France T4 213 Les régions et le commerce dynamisent le marché Hh 27 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 3 Les investisseurs 7 Transactions significatives

Plus en détail

Property Times La Défense T4 2010 Un marché à contre-courant

Property Times La Défense T4 2010 Un marché à contre-courant Property Times La Défense T4 Un marché à contre-courant 13 Janvier 211 Sommaire Executive Summary 1 Contexte économique 2 La Défense 3-4 Chiffre clés 5 Définition 6 Contacts 7 Auteur Manuela Moura Chargée

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

Données sur l évolution des loyers

Données sur l évolution des loyers Données sur l évolution des loyers rrapport sur la situation du logement en France Données sur l évolution des loyers 2010 OLAP «évolution des loyers du secteur privé dans l agglomération parisienne» rrapport

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

Total Passif 316,0 310,6

Total Passif 316,0 310,6 Acanthe Développement RESULTATS ANNUELS 2014 Faits Marquants Paris, le 24 Avril 2015 Patrimoine Immobilier 295 Millions d euros Résultat net consolidé (part du groupe) 1.533 K ANR 1,2882 / action Cours

Plus en détail

DTZ Research. Property Times La Défense T Niveau record d offre immédiate. 9 Octobre Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times La Défense T Niveau record d offre immédiate. 9 Octobre Sommaire. Auteur. Contacts Property Times La Défense T3 2013 Niveau record d offre immédiate 9 Octobre 2013 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Nora Jacintho Chargée

Plus en détail

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Historique Le prêt à taux zéro renforcé, PTZ+, était entré en vigueur le 1 er janvier 2011. Il visait à favoriser l accession à la propriété. Réservé aux primo-accédants,

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE

NOTE DE CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE NOTE DE CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE BILAN DU ER TRIMESTRE 4 BILAN ET PERSPECTIVES POINTS POSITIFS Des prévisions de croissance économique révisées à la hausse pour 4 / 5 Un marché de l emploi qui

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques Economie et Marchés : Bilan 2010 et Perspectives 2011 Paris, le 27 décembre 2010 ECONOMIE Tendances 2010 : poursuite de la reprise dans les pays développés, signes de surchauffe dans certains pays émergents

Plus en détail

Observatoire des Loyers de l Agglomération Parisienne

Observatoire des Loyers de l Agglomération Parisienne Observatoire des Loyers de l Agglomération Parisienne ÉVOLUTION EN 2012 DES LOYERS D HABITATION DU SECTEUR LOCATIF PRIVÉ DANS L AGGLOMÉRATION PARISIENNE Mai 2013 MÉTHODOLOGIE Comme chaque année, l'olap

Plus en détail

Le Grand Pari des bureaux

Le Grand Pari des bureaux DTZ Research DTZ INSIGHT Le Grand Pari des bureaux Ile-de-France Bureaux - 2015 22 Mai 2015 Sommaire Présentation du Grand Paris 2 Grand Paris et marché des bureaux en Ile-de-France 6 Quelles dynamiques

Plus en détail

Züblin Immobilière France - Restructuration du portefeuille conforme au calendrier

Züblin Immobilière France - Restructuration du portefeuille conforme au calendrier Communiqué de presse Paris, 15 novembre 2012 Züblin Immobilière France - Restructuration du portefeuille conforme au calendrier Loyers nets : 3,2 M Résultat net consolidé négatif ANR par action EPRA :

Plus en détail

Summer break. DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE. France T2 2015. Sommaire. Auteurs

Summer break. DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE. France T2 2015. Sommaire. Auteurs DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE Summer break France T2 2015 23 Juillet 2015 Sommaire Contexte économique 2 Investissement en France 3 Type d actifs et localisations 4 Investissement en Ile-de- France

Plus en détail

Rapport financier semestriel

Rapport financier semestriel Le 1 er juin 2012 Rapport financier semestriel Au cours du premier semestre 2012, le Groupe a enregistré une forte croissance de son activité (+8,1%), notamment liée à une période de soldes hiver favorables,

Plus en détail

EN NORD PAS-DE-CALAIS

EN NORD PAS-DE-CALAIS FÉVRIER 2015 LES ENTREPRISES EN NORD PAS-DE-CALAIS BILAN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 Sommaire CONTEXTE CONJONCTUREL... 3 SYNTHÈSE... 4 INDUSTRIE... 5 RAPPEL DU CONTEXTE CONJONCTUREL RÉGIONAL 2013 ET 2014...

Plus en détail

BILLET D HUMEUR BOURSIERE PAR JEAN-MARC DIEHL

BILLET D HUMEUR BOURSIERE PAR JEAN-MARC DIEHL BILLET D HUMEUR BOURSIERE PAR JEAN-MARC DIEHL LES PERFORMANCES L année 2013 va sans doute s achever par une performance boursière de l indice CAC 40 d environ 17,90% après un plus haut à 4356,28 pts et

Plus en détail

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 La Corse devrait conserver sa première place pour la croissance avec un taux de 1 % contre 0,5 % pour l ensemble de la France. En 2011, le taux

Plus en détail