Chapitre 3 : La fonction de distribution Table des matières

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 3 : La fonction de distribution Table des matières"

Transcription

1 Chapit : La cti d distibuti Tabl ds matiès Chapit : La cti d distibuti. - L équati d Bltzma La distibuti axwll-bltzma Applicatis d la cti axwll-bltzma La itss (mdul) la plus pbabl La itss (mdul) my La itss RS (Rt a Squa) L égi la plus pbabl L égi my La distibuti axwlli das u champ d c csatic La lguu d Dby La gai pès d u suac L taux d éacti L lux diusi Équilib thmiqu t la lati d Saha... 5 Pblèms... 8 Bibligaphi... 9

2 List ds igus Figu.. : Distibuti du mdul ds itsss... 7 Figu.4. : Illustati d la gai dat u suac... Figu.5. : Schéma d la géméti utilisé pu l calcul du taux d éacti... 7 Figu.5. : Dsité d puissac ttal pu ls éactis d usi D-T t D-D... 9 Figu.5. : Valus ds taux d éactis <σ> pu ls éactis D-T, D-D t D-H suppsat ds distibutis maxwllis... Figu.5.4 : Scti icac d iisati pa impact élctiqu d l H []... Figu.5.5 : Taux d éactis pu l iisati d l H pa impact élctiqu suppsat u distibuti maxwlli []... Figu.6. : Géméti utilisé pu stim l lux diusi...

3 La cti d distibuti. - L équati d Bltzma La bas d la théi d la physiqu ds plasmas st la théi ciétiqu. Das ctt théi, déiit u cti,, t tll qu,,td d st l mb pbabl d paticuls (d'u spèc dé) das l ptit élémt d lum d d autu du pit, das l spac d phas au tmps t u x,y,z st l ctu psiti t x,y, z l ctu itss. Il aut t qu la cti st ctiu - sait bi qu ls élcts t ls pts das l plasma st ds paticuls discèts t qu si puait gad ac u micscp, ait u distibuti d pits das d d. O csidè dc qu d d st assz gad pu qu l puiss déii u cti my. Pa xmpl, l'élémt d lum d dit êt plus gad qu la distac itpaticul das l plasma, mais aussi plus ptit qu'u distac "caactéistiqu" das l plasma. O it qu'il y a pbablmt ds situatis das lsqulls la théi ciétiqu 'st pas alid, mais la plupat ds pblèms st aisabls ac la théi ciétiqu. Si us smms itéssés pa l mb d paticuls das l'élémt d lum d, idépdammt d lu itss, à u tmps t, put l calcul à pati d,, t: d(, t),, td d (..) t la dsité put êt écit : (, t ) (,, t )d (..) ù itèg su tuts ls itsss ( x, y, z ) d - à. Das l'itégal d, l'itégati su ls itsss, aua ls uités d'u "lum" das l'spac ds itsss t da dc ds m /s dimsis. O cstat als qu ls uités d dit êt ici ds (m - )/( m /s ) [(m )(m /s )] - c'st-à-di d'u mb d paticuls pa uité d lum d l'spac d phas. Tès sut, il st itéssat d calcul la my d ctais quatités - ut pas sai tus ls détails d tuts ls paticuls, mais plutôt la dsité, la itss my, tc. à la psiti das l plasma à u tmps t. Si la quatité qui us itéss st g,, t - qui put êt u scalai, u ctu u aut - a u mb,,td d d paticuls ac ctt alu d g. Dc, u acti,, td d d tuts ls paticuls das d d t ctt alu. d,, td La my d g st dc dé pa : Chapit Pag.

4 La cti d distibuti g, t d g d g,, t,, t,, td,, t,, t,, td d d (..) qui dit : (..4), t g, t g,, t,, td Exmpls (i) Csidés g,,t,t, als la itss my st dé pa : (..5), t, t, t,, td (ii) Ou c csidés g,, t m, t, t my st dé pa : Chapit Pag., t, t m, t,, td, als l'égi ciétiqu (..6) La cti d distibuti put êt u cti du tmps, t il aut délpp u équati qui décit l'éluti tmpll d. L'équati qu us alls délpp st u équati d csati d paticuls t st applé gééal l'équati d Bltzma. Csidés u élémt d lum δ δ das "l'spac d phas". Ls cs su ls paticuls ls déplact d'u élémt d lum à l'aut. C chagmt st dé pa l'équati ciétiqu qui décit l lux au tas ds suacs d c ptit élémt d lum. ) das l'spac tidimsil la quatité ttal N d paticuls das l lum st dé pa N (,, t )dd (..7) δ δ À pmiè u, l chagmt tmpl du mb ttal d paticuls das l spac d phas d u état statiai dait êt ul. Tutis, us ds csidé ls cllisis biais das t plasma qui tait ds paticuls à t t à sti d l spac d phas. Pa déiiti, us pss qu Nus xplicits l actu d cllisis, sit Δ N δ d d Δ t (..8) δ t δ δ δ δt cll cll, das l chapit 4.

5 La cti d distibuti Il st itéssat d t qu u chagmt du mb d paticuls sa ttalmt t sulmt pçu das la cti d distibuti, c st-à-di qu us pus éci à pati d (..7) : ΔN Δt δδ,, t t-,, t Δt dd (..9) C qui us pmt d éci : δδ δ δt cll dd δδ,, t t,, t Δt dd (..) t dc δ δt cll,, t t,, t Δt (..) E passat pa la limit ù Δt td s, us as u déié ttal pa appt au tmps d la cti d distibuti, sit : δ δt cll E utilisat la déiiti ds déiés patills : d (t),(t),t dt (..) d dα dβ dt (..) t α α β β us bts : d,, t dt d dt d dt t F δ + + t m δt cll (..4) (..5) qui st ait l équati d Bltzma. Chapit Pag.

6 La cti d distibuti. - La distibuti axwll-bltzma U cas tès imptat st la cti d distibuti pu u cllcti d paticuls qui st équilib thmiqu. Ctt situati put êt l ésultat d paticuls bi ciés das u ctai égi d l'spac t qui, pa échag d'égi pa ds cllisis, ait à u distibuti qui ai pas ac l tmps. Das c cas, l'échag d'égi st u pcssus d mach aléati. L ésultat st qu la distibuti d cs paticuls êt décit pa la cti d distibuti mal d pbabilité qui a u m Gaussi : (,, t ) C (, t )xp C (..) Ici, pmt u aiati spatial d la dsité. D l équati (..), il st aussi éidt qu la distibuti itss st istp. Das c cas tu pu la dsité : (, t ) C d, txp C ac l élémt d lum das l spac ds itsss btit : (, t ) C (, t ) 4πC π 4C, t 4π d 4 π xp C d d (..) à caus d l'istpi, (..) C (, t ) Nus pus dc éci C(, t ) d tll st qu la cti d distibuti / π axwlli s'écit dc à c pit-ci : (,, t ) C (, t ) xp C / π (..4) 4 État dé qu la cti d itss st istp, it qu l mb d paticuls das u itall d, idépdammt d la dicti d, st dé pa π (,, t ) d. Csidés la itss das la dicti x. O put calcul la itss my : x C π / x xp C d (..5) L'égi ciétiqu my das la dicti x 'st cpdat pas ull : Chapit Pag.4

7 La cti d distibuti x m x C m π / x xp C x d x xp Cy d y xp C z C π 4 π m x m / π 4 C 4 C 4C d z (..6) (..7) Das u systèm équilib, assci ac chaqu dgé d libté u égi d k st la cstat d Bltzma t T la tmpéatu) dc :, (ù m m x k T C (..8) 4 C k T Il st à t qu ialmt : k T dc x y z k T + +. D'ù btit x y z m m,, t, t xp π (..9) O put aussi déii u cti d l'égi cmm l mb d paticuls das l'itall d'égi d: qui impliqu qu F( ) d 4π (,,t)d d m d qui d F ( d 4 π d m ) 4 π ( ) m ù m, t xp m (..) Ici, écit F( ), écit tm d l'égi, pac qu la m ctill st diét d cll pu la cti d itss () qui st écit tm d la itss. Chapit Pag.5

8 La cti d distibuti. - Applicatis d la cti axwll-bltzma.. - La itss (mdul) la plus pbabl Calculs la itss pu laqull 4 () st maximum. Clui-ci s tu à la alu d la itss pu laqull la déié st ull : d d 4 π m π 4 π m π m xp m xp m (..) qui st dé pa : PP (..) m.. - La itss (mdul) my 4π 4 π d m π m π m xp d m (..) t btit ialmt : 8 π m (..4) Chapit Pag.6

9 La cti d distibuti.. - La itss RS (Rt a Squa) RS (..5) E aisat u gaphiqu d la distibuti du mdul ds itsss csidéat u distibuti istp (cmm das la Figu..), us pus i la m d la gaussi qui a td s plus ls itsss st gads. m..4 - L égi la plus pbabl Figu.. : Distibuti du mdul ds itsss Cmm pu la itss, l'égi la plus pbabl st calculé pat la déié, mais ici, cmm ut bti l'égi, utilis ls xpssis écits tms d l'égi. d d 4 π xp 4 π xp xp (..6) Chapit Pag.7

10 La cti d distibuti D'ù btit ialmt qu l'égi la plus pbabl st dé pa : PP (..7)..5 - L égi my (..8).4 - La distibuti axwlli das u champ d c csatic O supps qu'il y a u c das l plasma qu' put pést pa l gadit d'u pttil : F φ (.4.) Ctt c éduia l mb d paticuls d'u spèc das u égi d l'spac. O supps qu'il 'y a pas d chagmt ac l tmps t écit : ac F + (,, t ) (.4.) m à caus d l'istpi d, t ac F φ φ (), btit : m φ (.4.) Si écit () φ (), a φ φ t l'équati (.4.) dit : φ φ m (.4.4) Chapit Pag.8

11 La cti d distibuti U ptit appl : () (), (), () x y z Nus pus i qu α α α, btit gupat : E suppsat qu g h h dh dg dφ m g d, a d l'équati (.4.4) ù m C, u cstat. O put éii qu g Cg xp, C g u cstat, st u sluti pssibl. O tu aussi pat u cstat C h qu φ h C xp t C d ù : h dh dg g h dφ m d m m φ xp xp (.4.5) π t dc : φ () () xp (.4.6) Ctt mul st alid sulmt pu u c tadatic. Si la c atti ls paticuls, 'st plus istp t put pas ai l calcul cmm l'a ait ici. Nmalmt, φ q V V st l pttil élctiqu au pit. écit, ù.4. - La lguu d Dby Csidés u mélag d'is t d'élcts, ac ls is immbils ac u dsité m - mais ac ls élcts mbils. tts u pit d chag das l plasma t calculs la Chapit Pag.9

12 La cti d distibuti φ () k T dsité ds élcts autu d la suc (mais assz li pu qu, ù T st la tmpéatu ds élcts). Das c cas, a φ () qa qb 4π s'il 'y a pas d blidag. Dc, il aut supps qu l sig d q A st l mêm qu clui d q B. La chag q B (l'élct das c cas) subit u c F φ qu' put pést pa u champ élctiqu E F q. Pa la suit, l champ élctiqu put êt tué à pati d'u pttil élctiqu : B E V φ q B E q V B (.4.7) O supps qu pa : q B, la chag élémtai, t qu la distibuti ds élcts st dé φ xp k T xp V k T (.4.8) Il st à t qu () pu u φ. Dc la chag tt st dé pa : ρ () i q ρ i + q xp V xp V k T (.4.9) (.4.) Csidés l'équati d Piss : ρ E qui s'écit aussi ρ V (.4.) V Ac put éci : V V V - (.4.) k T Écis : V () qa γ () 4π (.4.) Chapit Pag.

13 La cti d distibuti Chapit Pag. ù () γ pu t () γ pu. E cdés sphéiqus, a : V V E déiat (.4.), btit : γ γ 4π q V A E multipliat pa t déiat d uau, btit : γ γ + γ 4π q V A Et ialmt, btit : γ 4π q V V A (.4.4) ais cmbiat (.4.) t (.4.), a : γ 4π q k T k T V V A (.4.5) qui, égalat (.4.4) t (.4.5) s taduit pa : D λ xp γ () γ γ (.4.6) ù us as psé D λ (.4.7) L pttil à u distac d la chag dit dc : D A λ xp 4π q V (.4.8) Dc, l't d la chag st blidé das u distac D, qu' appll la lguu d Dby :

14 La cti d distibuti 7.4 x T λd (.4.9) ù la lguu d Dby st mèt, la tmpéatu V t la dsité m -. U aut paamèt d'itéêt st l mb d paticuls das u sphè d ay D (Sphè d Dby) : a) l mb d chags N autu d la chag q A st dé pa : N () 4π d 4π d Δ 4π d ù Δ V V pu V q A xp 4π λ D N k T q A 4π 4π / λd d / λd / λd / λ D -/ d d ( -/ λd ) λd λd d λ ( -/ λd ) D t a N k T q A 4π 4π λ D q A ac λd. / 4 π.7 x T D λ D (.4.) N / ù la tmpéatu st c cmpt V t la dsité m -. Il aut qu ctt quatité sit >> pu qu t déiati st alid La gai pès d u suac Chapit Pag.

15 La cti d distibuti Si l plasma tuch u suac, u si u suac st iséé das l plasma, cmm u sd élctstatiqu, ls is t ls élcts it app ctt suac t s cmbit su cll-ci. S'il 'y a pas d champ magétiqu, ls élcts st pdus plus apidmt qu ls is, ac l ésultat qu l plasma s chag légèmt psiti (u la pai s chag légèmt égati si ll st, pa xmpl). La diéc d pttil s tu su u cuch qui s délpp t la suac t l plasma, ac u épaissu ~ D. Ctt cuch s'appll la gai, t a cmm cti la mati d'u baiè ct l'spèc la plus mbil. La hautu d ctt baiè s'ajust pu égalis ls pts ds dux spècs. À l'itéiu du plasma, supps qu'il 'y a pas d champ élctiqu t qu l plasma st ut : i. Pès d la suac, la gai s m t tu u aiati d pttil illusté à la Figu.4.. O supps qu ls is stt du plasma t st icidts su la gai ac u itss. O supps aussi qu T i, t dc tus ls is t la mêm itss. E plus, supps qu (x) st u cti mt. La itss ds is à u psiti x st dé pa : mi + V (x) m i (x) V - (.4.) mi L cuat st cstat dc : Figu.4. : Illustati d la gai dat u suac Chapit Pag.

16 La cti d distibuti i (x) (x) i (x) V mi Ls élcts suit la lati d Bltzma pac qu'ils st das u champ tadatai : V (x) xp (.4.) k T L'équati d Piss dit : d V ρ d x xp V i V mi (.4.) O simplii l calcul mttat : (.4.) dit : V x mi ξ d tll st qu k T λd k T d dξ xp (.4.4) d Si multipli pa t itèg d ( la tiè t l plasma t la gai) à, btit dξ : d dξ d dξ xp (.4.5) d dξ Si l champ élctiqu st zé à la tiè, us aus. Pu bti (.4.), xamis ls tis tms à itég. Chapit Pag.4

17 La cti d distibuti Chapit Pag.5 l ξ ξ l ξ l dξ d dξ d dξ dξ d dξ d dξ d dξ dξ d dξ d l qui d ialmt : d ξ d d ξ d l Ac ξ d dξ d d l l l ξ d dξ dξ d l Ectus la substituti dy d Y Y (/) dy Y l Si csidè la égi pès d la tiè, a dc écit : xp O btit pu l côté dit d l'équati : xp

18 La cti d distibuti État dé qu l côté gauch st écssaimt psiti, il aut qu : Ici, st ait l mb d ach. Ctt cditi s taduit pa u citè imptat physiqu ds plasmas. k T cs (.4.6) mi Ctt cditi s'appll l citè d Bhm, t il imps u limit iéiu pu la itss ds is icidts su la gai. d L hypthès qu d put pas êt xactmt alid ca il aut u aibl champ élctiqu das l plasma pu accélé ls is s la gai. algé cci, l citè d Bhm st alid..5 - L taux d éacti O ut calcul l't du mumt ds paticuls cibls su l taux d éacti ds paticuls. L'itacti ds dux paticuls dépd sulmt d la itss lati au mmt d l'itacti : dn ( ) d dn ( ) d Chapit Pag.6

19 La cti d distibuti Figu.5. : Schéma d la géméti utilisé pu l calcul du taux d éacti L taux d éacti t cs dux gups st : ù dr d d l ζ l st la itss lati. L taux d éacti R ( cm - s - )st dc dé pa : O déiit l paamèt < ζ > ( cm sc - ) : R l ζl d d l ζ R l ζ ( d l )d d d Si t st istps (p.x. axwlli), put simplii l calcul : m l m + m m m + m l aussi l élémt d lum d d dd l. Ps m m xp π m m xp π (.5.) Chapit Pag.7

20 La cti d distibuti d tll st qu : ù m + m m m μ l xp (.5.) π π m m μ m + m ais a R à t écit : l ζ ( l )d l d. Si supps qu ls limits d t l st d - π π d d d d si( )ddd 4π d x y z (.5.) puisqu st istp, c qui us amè maitat à : ζ (4π ) (m m ) (4π ) (m m ) xp ( ) d 4 π l l ζ ζ l μ l xp d μ l l xp d l l (.5.4) Nmalmt l'itégal su la itss lati st csidéé tm d ésultats xpéimtaux, qui d ζ E m l, la scti icac cmm état u cti d l égi lati t ls paticuls csidéat la paticul cmm état statiai. O a m l l O btit : m, m l d l d t μ l μ xp xp m KT ζ 4 π m μ m ζ xp μ d m (.5.5) L'itégal st calculé uméiqumt, t tu qu pu ls éactis thmucléais DT < ζ > a u maximum d ~ 9 x - m sc - pu T ~ 7 kv. A ctt tmpéatu, tu u dsité d puissac das l plasma : P < ζ > W Chapit Pag.8

21 ù btit : W 7.6 V La cti d distibuti st l'égi pduit pa éacti d usi. Pu m -, P ~ 5. W/m Figu.5. : Dsité d puissac ttal pu ls éactis d usi D-T t D-D Chapit Pag.9

22 La cti d distibuti Figu.5. : Valus ds taux d éactis <σ> pu ls éactis D-T, D-D t D-H suppsat ds distibutis maxwllis Chapit Pag.

23 La cti d distibuti Figu.5.4 : Scti icac d iisati pa impact élctiqu d l H [] Chapit Pag.

24 La cti d distibuti Figu.5.5 : Taux d éactis pu l iisati d l H pa impact élctiqu suppsat u distibuti maxwlli [] Chapit Pag.

25 .6 - L lux diusi La cti d distibuti Calculs l mb d paticuls qui appt u suac (m - sc - ). Figu.6. : Géméti utilisé pu stim l lux diusi Csidés ls "atms" qui appt la suac ds das l'itall d tmps dt. Csidés d'abd cux qui t lu itss pès d. Ils st das l cylid ac bas ds t hautu dt (paallèl à ). O supps qu dt <<, sit λ l lib pacus my, pu qu'il 'y a pas d cllisis "aat d'ai à la suac ". L lum d c cylid st z dtds. L mb d mléculs (pa m ) ac lu itss pès d (das t + d t das l'agl slid d autu d la dicti d ) st: d siθ dθ dφ d dω d (.6.) L mb d paticuls ac lu itss t t + d - idépdammt d la dicti - st dc: F () d d Ω d d'ù φ θ Chapit Pag.

26 La cti d distibuti F () () d Ω (.6.) Si ( ) st idépdat d la dicti d, a ( ) () t dc : φ θ F () π d φ 4 π π siθ dθ (.6.) m xp pa xmpl, pu la cti d distibuti axwlli π btit : m m F 4 π xp (.6.4) π L mb d paticuls das (, + d) t das l'agl slid d autu d la dicti d st dω F () d si ( ) st istp. Nus as dc qu l mb d paticuls qui appt 4π dω la suac ds das u tmps dt st dé pa F () d z dt ds ù z cs θ t 4π dω si θ d θ dφ. L mb d paticuls qui appt l'uité d suac ( m ) pa scd, idépdammt d la dicti, st : m 4 π F () d si θ cs θ dθ dφ mais a si θ csθ dθ π π θ φ π π/ dφ Il y a dc F () d cllisis ( pa m 4, pa scd) su u suac pa ds paticuls ayat lu itss t (, + d). L mb d cllisis pa m pa scd st dc dé pa : dn dt 4 F () d 4 < > ù <> la itss my. Pu u distibuti axwlli, a l équati (..4). (.6.5) 8 < > d πm Chapit Pag.4

27 La cti d distibuti.6. - Équilib thmiqu t la lati d Saha Das u plasma cmpsé d'atms, d'is t d'élcts, la ppulati ds iaux xcités st détmié pa ls pcssus d cllisi (xcitati, désxcitati, iisati) t aymt (émissi sptaé). C'st u pblèm tès cmpliqué gééal; das la limit d'équilib thmiqu, il st cpdat latimt simpl. Das l cas d l'équilibre THERIQUE, ls pcssus cllisils dmit su tus ls pcssus adiatis. Das c cas, la ppulati N i du iau i d l'atm st dé pa : E i Ni gi xp (.6.6) L cicit g i st l pids statistiqu asscié à l état i. C cicit lèt l ait qu plus d u état put ai la mêm égi, ils st als dits dégééés. Pa xmpl, l hélium ut (H I) pssèd élcts das l état damtal mais cux-ci t ds spis ppsés (m s +/, /). Csidés als états a t b d u atm us aus als N N a b g g a b E xp B E A (.6.7) Ctt équati st la li d Bltzma t d la épatiti ds atms das ls diéts états. ais l plasma st u mélag d is, d élcts t d uts u chaqu i t chaqu ut put s tu das diéts états. Put- calcul, das u pmi tmps, la épatiti ds is das l état damtal pa appt aux uts das l état damtal? La li d Bltzma us pmt d éci : d N N g I m xp g (.6.8) ù dn + () st l mb diétil d is das l'état damtal ac l'élct lib asscié ayat u itss t, + d. N st l mb ds atms das l'état damtal t st l'égi d'iisati. E csidéat ls pids statistiqus g, g + t g d l atm, d l'i t d l'élct lib spctimt, us as : g g g Pa déiiti, a p m t dv N Chapit Pag.5

28 La cti d distibuti ù a N dv état dé qu' csidè u sul élct das l élémt d lum dv. L actu d Gaut st déiit pa dvd p g h pu bti l tm à l xtêm dit us as utilisé d'ù d p dω p 4π 4π m dp N m dm d 4 π m h d d N N g g + 8π m h N d xp I m (.6.9) + + g 8π m N dn N N g h N m I xp x xp x dx (.6.) ù us as ait l chagmt d aiabl x m Pu ctu l itégal, utilis pa syméti pa appt à x t x dx π x dx π x x lim αx dx dx α α lim α L'itégati d (.6.) us pmt d'éci ialmt : π 4 d dα α y dy α π Chapit Pag.6

29 La cti d distibuti N N N π m h g g I xp (.6.) Ctt équati st l équati d Saha t l iau damtal d u atm t l iau damtal d u i (u état d iisati dé). Put- gééalis à tus ls iaux d égi? Sit U la cti d patiti dé pa U i g i - la smm su tus ls iaux i ds pids statistiqus g i pdéés pa u tm cti d l égi écssai pu pass d l état damtal au iau i. Rps l équati (.6.7) (équati d Bltzma) u ls iaux a t b st ls iaux i t l damtal. Nus pus als éci : i Ni N g g i E Ei g g i i N i N Ni U g u l mb ttal N st la smm su ls iaux i. D la mêm maiè, us pus ai l calcul pu u état d iisati dé idtiié pa l xpsat + d tll st qu us pus éci : N + c qui pmt d'éci pu l équati (.6.) : qui d ialmt : i N + i + + N g U + g N N π m g xp I (.6.) U g N h g U N N N U U π m h I xp (.6.) Als qu (.6.) dait la épatiti t ls iaux damtaux, (.6.) d la quatité lati ttal, c st-à-di tat cmpt d la épatiti t ls iaux d u i t du ut. L'équati (.6.) put êt gééalisé pu pmtt d détmi la épatiti t dux états d iisati t pd als la m : Chapit Pag.7

30 La cti d distibuti N jn U j π m N j U j h j,j xp (.6.4) ù j t j+ st ds états d iisati t j,j+ l égi pu pass du iau damtal d l état d iisati j au iau damtal d l état d iisati j+. Pblèms Pblèm. Sit la cti d distibuti istp à dux dimsis m x y A () a) Calculz A d tll st qu l'itégal d su l'spac ds itsss d d x d y, x y () b) Dz l'xpssi ds ligs d iau d das l pla ( x, y ) ai l schéma (U lig d iau st dé pa ( x, y ) F u cstat t t A). c) diiz pu xpim la pésc d'u déi Dx das la dicti x t ai l schéma ds ligs d iau das c cas. Pblèm. Suppss qu l'istpi st bisé t qu ls tmpéatus st diéts das ls dictis x t y. a) Qull m pd l'équati () du Pblèm. t qu dit l cicit d malisati A. b) Das c cas aussi, dz l'xpssi ds ligs d iau d das l pla ( x, y ) t ai l schéma. Chapit Pag.8

31 La cti d distibuti Pblèm. Calculz la itss RS pu ai à l équati (..5). Pblèm.4 Nus as u qu l taux d éacti <> d'u éacti st calculé à pati d la caissac d la dépdac d la scti icac su l'égi ds paticuls qui itagisst (équati (.5.5)). Csidés la éacti d usi t l dutéium (D) t l titium (T) ac D icidt su T au ps. La scti icac st dé pa la lati igu 4 du chapit (u c pa l'équati au bas d la pag 44 du NRL plasma mulay). Calculz uméiqumt (algithm simpl) <> pu u tmpéatu d 7 kv (Astuc: U calcul appximati utilisat u tablu cmm S Excl dait d u éps assz pch (t 5x -6 t 5x -5 cm /s ). ATTENTION AUX UNITÉS) Bibligaphi. (98) Rcmmdd Css Sctis ad ats lct iizati light atms ad is, Culham Labaty. Vsly, Fak J. (5). Statistical physic, Uisité d Vis Chapit Pag.9

CONDUCTEURS EN EQUILIBRE ELECTROSTATIQUE

CONDUCTEURS EN EQUILIBRE ELECTROSTATIQUE Chapit II CONDUCTEURS EN EQUILIRE ELECTROSTTIQUE En élcticité, un conductu st un miliu matéil dans lqul ctains chags élctiqus, dits «chags libs», sont suscptibls d s déplac sous l action d un champ élctiqu.

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

Les chiffres clés ( nombre d'entreprises, de créations, de défaillances, superficie moyenne des locaux commerciaux, les investissemets moyens )

Les chiffres clés ( nombre d'entreprises, de créations, de défaillances, superficie moyenne des locaux commerciaux, les investissemets moyens ) Itêt Ifmt à t Ttmt d d b L dmd L'ff Dtt: td du tu L'vut du m t pptv vut d mptmt d't b d mmtu Cît tt mt tu du m dt d'è à 'tvt - Opptut vut d tu du m Sv à qu b pd pdut pu vd ffmt Cît 'ff xtt t df u d'mptt

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com t L C c c v d bgg l Pép pu d i Dg Véifi p u j é b d l m i Imp mil Kp th go D d l D C l d P Suêli Dmi d l Dgiè - RD612-34450 Vi u M 04 67 01 03 10 - ctct@dgi.cm www.dgi.cm [ Rmi d clé gti u plu td à 17h

Plus en détail

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm A/8000/L, A/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 3 à 5 mm Avec piston magnétique ou non selon ISO 555, ISO 643, VDMA 456 et NFE 49-003- Blocage de sécurité de la tige de

Plus en détail

Le planimètre polaire

Le planimètre polaire Le planimètre polaire Document d accompagnement des transparents. Bruno eischer Introduction Dans mon exposé à La Rochelle, ou au séminaire de l IREM de Besançon, j ai volontairement consacré une longue

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction élctomagnétiqu Intoduction : pésntation qualitativ du phénomèn d induction élctomagnétiqu A - Cas d un cicuit fix dans un champ magnétiqu dépndant du tmps Cas d Numann : I Ciculation du champ

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

COMPÉTENCES DE BASE EN GESTION DE PROJET

COMPÉTENCES DE BASE EN GESTION DE PROJET Scétaiat du sil du Tés du aada Tasuy Bad aada Sctaiat ad aélié pu la gsti ds pjts d tchlgi d l iati OMPÉTENES DE BASE EN GESTION DE PROJET Mas 1998 Buau d gsti ds pjts Buau du diigat picipal d l iati Scétaiat

Plus en détail

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité Mutull anté Auto-ntpnu Lancz-vou n tout éénité Vou voilà lancé n tant qu auto-ntpnu Bavo! C égim va vou pmtt d complét vo vnu n xçant un avoi fai ou un activité qui vou tint à cœu! Avc c nouvau dépat,

Plus en détail

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1.

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1. Ctt wtt 24 t u u é, t uét vu vz u t t KGS t ux u uu. t été éé Du Hutu (7 yu) ét u u v. S u vu éutt ux : 3 uu u t ué u 2 tu v uu 2 yu à 2. Pu u L : xv F (3 yu). Pu u A : - Bu (7yu). Et u u V : u Hutu (7

Plus en détail

CHAPITRE V SYSTEMES DIFFERENTIELS LINEAIRES A COEFFICIENTS CONSTANTS DU PREMIER ORDRE. EQUATIONS DIFFERENTIELLES.

CHAPITRE V SYSTEMES DIFFERENTIELS LINEAIRES A COEFFICIENTS CONSTANTS DU PREMIER ORDRE. EQUATIONS DIFFERENTIELLES. CHAPITRE V SYSTEMES DIFFERENTIELS LINEAIRES A COEFFICIENTS CONSTANTS DU PREMIER ORDRE EQUATIONS DIFFERENTIELLES Le but de ce chapitre est la résolution des deux types de systèmes différentiels linéaires

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/ Dans un manège tel que celui monté su la figue, quelle est la péiode de otation maximale que doit aoi le manège pou que les pesonnes ne glissent pas es le bas de la paoi si le coefficient de fiction ente

Plus en détail

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2 Chapitre 8 Fonctions de plusieurs variables 8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles Définition. Une fonction réelle de n variables réelles est une application d une partie de R

Plus en détail

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables PCSI 2013 2014 Certaines partie de ce chapitre ne seront utiles qu à partir de l année prochaine, mais une grande partie nous servira dès cette année.

Plus en détail

Monitoring socio-économique

Monitoring socio-économique Monitoring socio-économique Participation des personnes d origine étrangère au marché du travail 28 janvier 2014 LE MONITORING SOCIO-ECONOMIQUE? C est quoi? : Un outil qui permet de mesurer la participation

Plus en détail

SECTIONS DE 7 À 15 M = MOINS DE PERÇAGE DANS LE DALLAGE

SECTIONS DE 7 À 15 M = MOINS DE PERÇAGE DANS LE DALLAGE HOTEL GITE CAMING u ARTICULIER s s ISCINE COLLECTIVE DE RESIDENCE SECTIONS DE 7 À 15 M LONGUES = MOINS DE ERÇAGE DANS LE DALLAGE TRANSARENCE ET AS D ENTRETIEN AVEC ORTILLON AUTOMATIQUE OSSIILITE DE MONTAGE

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004 Durée : 4 heures Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 4 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. X suit la loi de durée de vie sans vieillissement ou encore loi eponentielle de paramètre λ ;

Plus en détail

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé Planche n o Fonctions de plusieurs variables Corrigé n o : f est définie sur R \ {, } Pour, f, = Quand tend vers, le couple, tend vers le couple, et f, tend vers Donc, si f a une limite réelle en, cette

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

Mouvement d'une particule chargée dans un champ magnétique indépendant du temps

Mouvement d'une particule chargée dans un champ magnétique indépendant du temps Moueent d'une patiule hagée dans un hap agnétique indépendant du teps iblio: Pee elat Gaing Magnétise Into expéientale: Dispositif: On obsee une déiation du faseau d'életons losqu'il aie ae une itesse

Plus en détail

Introduction au pricing d option en finance

Introduction au pricing d option en finance Introduction au pricing d option en finance Olivier Pironneau Cours d informatique Scientifique 1 Modélisation du prix d un actif financier Les actions, obligations et autres produits financiers cotés

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d Chapite 2: But: connaîte les lois auxquelles doit obéi un cops solide en équilibe. Ceci pemet de décie la station debout ainsi que les conditions nécessaies pou teni une tasse dans la main, souleve une

Plus en détail

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement Modélisation des actions mécaniques, statique des solides indéfomables, puissance et endement Les actions mécaniques. Définition On appelle action mécanique toute cause susceptible de : 4modifie le mouvement

Plus en détail

Préface. Le programme d électricité du S2 se compose de deux grandes parties :

Préface. Le programme d électricité du S2 se compose de deux grandes parties : Péface. Ce cus d électicité a été édigé à l intentin des étudiants qui pépaent, dans le cade de la éfme L.M.D 1, une licence dans les dmaines des Sciences de la Matièe et des Sciences et Technlgies. Il

Plus en détail

Quantité de mouvement et moment cinétique

Quantité de mouvement et moment cinétique 6 Quantité de mouvement et moment cinétique v7 p = mv L = r p 1 Impulsion et quantité de mouvement Une force F agit sur un corps de masse m, pendant un temps Δt. La vitesse du corps varie de Δv = v f -

Plus en détail

Transferts thermiques en plasmas thermiques

Transferts thermiques en plasmas thermiques Arc Electrique et Procédés Plasmas Thermiques Transferts thermiques en plasmas thermiques P. Freton, M. Masquère, J.J. Gonzalez LAPLACE : «Arc électrique et procédés plasmas thermiques» Les enjeux de la

Plus en détail

CONSTANTES DIELECTRIQUES

CONSTANTES DIELECTRIQUES 9 E7 CONTANTE DIELECTRIQUE I. INTRODUCTION Dans cette expéience, nous étuieons es conensateus et nous éiveons les popiétés e iélectiques tels que l'ai et le plexiglas. II. THEORIE A) Conensateus et iélectiques

Plus en détail

L équipement informatique pour le module EECA. Kit d enregistrement (KE) Description des pré-requis techniques et de configuration minimale

L équipement informatique pour le module EECA. Kit d enregistrement (KE) Description des pré-requis techniques et de configuration minimale M AT E R IEL L OG ICIEL D OC UM E N T AT ION 1 L équipement informatique pour le module EECA Kit d enregistrement (KE) Description des pré-requis techniques et de configuration minimale 1. Composition

Plus en détail

I - Quelques propriétés des étoiles à neutrons

I - Quelques propriétés des étoiles à neutrons Formation Interuniversitaire de Physique Option de L3 Ecole Normale Supérieure de Paris Astrophysique Patrick Hennebelle François Levrier Sixième TD 14 avril 2015 Les étoiles dont la masse initiale est

Plus en détail

Intégrales doubles et triples - M

Intégrales doubles et triples - M Intégrales s et - fournie@mip.ups-tlse.fr 1/27 - Intégrales (rappel) Rappels Approximation éfinition : Intégrale définie Soit f définie continue sur I = [a, b] telle que f (x) > 3 2.5 2 1.5 1.5.5 1 1.5

Plus en détail

Demande de soutien à l'enregistrement national de l'orge CH9622-7. Culture : Orge à deux rangs Type : Orge de printemps (Hordeum vulgare l.

Demande de soutien à l'enregistrement national de l'orge CH9622-7. Culture : Orge à deux rangs Type : Orge de printemps (Hordeum vulgare l. Dmad d souti à l'rgistrmt atioal d l'org CH9622-7 Cultur : Org à dux rags Typ : Org d pritmps (Hordum vulgar l.) Sélctiours : T.M. Choo 1 t R. A. Marti 2 1 Ctr d rchrchs d l Est sur ls céréals t ls oléagiux,

Plus en détail

PRINCIPES DE GESTXOY. ljectifs : thodes pédagogiques. CNJTL D'ENSEJ GNEMEhTT. * Travaux de réflexion personnelle

PRINCIPES DE GESTXOY. ljectifs : thodes pédagogiques. CNJTL D'ENSEJ GNEMEhTT. * Travaux de réflexion personnelle CNJTL D'ENSEJ GNEMEhTT PRNCPES DE GESTXOY,leau : L Fondamentale et appliquée - Mention Gestion lume horaire : Cours 4 H ; TD 3 H mbre de crédits : 04 ljectifs : :ours de Principes de gestion vise trois

Plus en détail

RESOLUTION PAR LA METHODE DE NORTON, MILLMAN ET KENNELY

RESOLUTION PAR LA METHODE DE NORTON, MILLMAN ET KENNELY LO 4 : SOLUTO P L MTHO OTO, MLLM T KLY SOLUTO P L MTHO OTO, MLLM T KLY MTHO OTO. toductio Le théoème de oto va ous pemette de éduie u cicuit complexe e gééateu de couat éel. e gééateu possède ue souce

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

Chapitre I. Description des milieux continus

Chapitre I. Description des milieux continus Chapite I Desciption des milieu continus OBJET Ce chapite est consacé à la desciption des milieu continus. On intoduia les notions fondamentales de desciption du mouvement au sens de Lagange et d Eule,

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

AEROCLUB-GESTION. pour Microsoft Windows PRÉSENTATION MISE EN ROUTE

AEROCLUB-GESTION. pour Microsoft Windows PRÉSENTATION MISE EN ROUTE AEROCLUB-GESTION p M Wdw PRÉSENTATION MISE EN ROUTE Ed 1460() 2011-2012 P BOURZEIX T +331 30 59 82 66 (F) pbz@b-m S wb : wwwb-m M d' INTRODUCTION3 PRESENTATION DU MODULE DE GESTION 6 PRESENTATION DU MODULE

Plus en détail

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4 LIT TT TU, HVT, LUTH, / LNT AIN TU 1/11 1/11 1/11 F TU (fonction choix k7) /1 /1 /1 GIT TU /1 /1 /1 TN TU 6/16 6/16 6/16 VNTIL PTIQU 7/17 7/17 7/17 ANNING TU ALL TU LN TU 1 1 1 II TU UNT TU TU PLATAU L

Plus en détail

Ch.G3 : Distances et tangentes

Ch.G3 : Distances et tangentes 4 e - programme 2011 mathématiques ch.g3 cahier élève Page 1 sur 14 1 DISTC D U PIT À U DRIT Ch.G3 : Distances et tangentes 1.1 Définition ex 1 DÉFIITI 1 : Soit une droite et un point n'appartenant pas

Plus en détail

Contrôle final de Thermique,

Contrôle final de Thermique, Contrôle final de Thermique, GM3C mars 08 2heures, tous documents autorisés Calculatrices autorisées Problèmes de refroidissement d un ordinateur On se donne un ordinateur qui dissipe une certaine puissance,

Plus en détail

Développement d applications mobiles natives avec LongRange de LANSA

Développement d applications mobiles natives avec LongRange de LANSA Dévelppement d applicatins mbiles Si vus savez dévelpper des applicatins IBM i, natives avec LngRange de LANSA alrs vus savez dévelpper des applicatins mbiles pur tablettes et smartphnes Dévelppement d

Plus en détail

Repérage d un point - Vitesse et

Repérage d un point - Vitesse et PSI - écanique I - Repérage d un point - Vitesse et accélération page 1/6 Repérage d un point - Vitesse et accélération Table des matières 1 Espace et temps - Référentiel d observation 1 2 Coordonnées

Plus en détail

Unité D Probabilité Corrigé

Unité D Probabilité Corrigé Unité D Probabilité Corrigé Exercice : Trajectoires Corrigé. a) Dresse la liste des possibilités : ADB, ACB, AEB, ACDB 4 chemins. b) Ne tiens pas compte des chemins contenant C. Seulement deux trajectoires

Plus en détail

TEPZZ 6Z786 A_T EP 2 607 862 A1 (19) (11) EP 2 607 862 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 1/56 (2006.01) F23N 5/18 (2006.

TEPZZ 6Z786 A_T EP 2 607 862 A1 (19) (11) EP 2 607 862 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 1/56 (2006.01) F23N 5/18 (2006. (19) TEPZZ 6Z786 A_T (11) EP 2 607 862 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 26.06.13 Bulletin 13/26 (1) Int Cl.: G01F 1/6 (06.01) F23N /18 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 114470.

Plus en détail

Opérateurs non-bornés

Opérateurs non-bornés Master Mathématiques Analyse spectrale Chapitre 4. Opérateurs non-bornés 1 Domaine, graphe et fermeture Soit H un espace de Hilbert. On rappelle que H H est l espace de Hilbert H H muni du produit scalaire

Plus en détail

ESSEC. Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit Le modèle de Merton

ESSEC. Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit Le modèle de Merton ESSEC Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit Le modèle de Merton Les hypothèses du modèle Dérivation du modèle Les extensions du modèle Le modèle de Merton Les hypothèses du modèle Marché

Plus en détail

FIXATIONS NORMALISEES

FIXATIONS NORMALISEES FIXATIONS NORMALISEES pour vérins types PEC conformes ISO 21287 Série 434 FIXATIONS NORMALISEES ISO 21287 - ISO 15552 - A Applications service Pattes d'équerre sur extrémité (2) MS1 Patte d'équerre haute

Plus en détail

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire 11.5 Le moment de foce τ (tau) : Poduction d une accéléation angulaie La tige suivante est soumise à deux foces égales et en sens contaie: elle est en équilibe N La tige suivante est soumise à deux foces

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR MESSAGE FACTURE

GUIDE UTILISATEUR MESSAGE FACTURE db Procurement ECHAGE EDI PLATE-FRE ADRIA / FURISSEUR GUIDE UTILISATEUR ESSAGE FACTURE essage : IVIC D.96A PRFIL EDIRESTAURATI Version : 1.0 Date de création : 23/06/2010 Rédacteur : Julien Saint Ramon

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 1 avril 7 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points 1 a Les vecteurs AB et AC ont pour coordonnées AB ; ; ) et AC 1 ; 4 ; 1) Ils ne sont manifestement pas colinéaires

Plus en détail

Colmar ville congrès. «la liberté de voir grand»

Colmar ville congrès. «la liberté de voir grand» c g è c f c é v é m v c l l q u C l l q u u m é m a S m a Clma vll cgè «la lbé d v gad» V évèm pfl u lbé l f p V évém u lbé Du u mu au clé ma, Clma Cgè vu accmpag da l gaa d v évém : xp) Cgè (avc u a Séma

Plus en détail

Evaluation d options avec incertitude sur la volatilité

Evaluation d options avec incertitude sur la volatilité Evaluation d options avec incertitude sur la volatilité Andrea Odetti, Rémy Ripoll 5 octobre 000 Table des matières 1 Introduction 1 La formule de Black et Scholes 3 Incertitude sur la volatilité 3.1 Modèles

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

Erreur statique. Chapitre 6. 6.1 Définition

Erreur statique. Chapitre 6. 6.1 Définition Chapitre 6 Erreur statique On considère ici le troisième paramètre de design, soit l erreur statique. L erreur statique est la différence entre l entrée et la sortie d un système lorsque t pour une entrée

Plus en détail

Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases condensées

Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases condensées Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases cndensées 1. Cmprtement universel des gaz à basse pressin 1.1. Equatin d état de tus les gaz à basse pressin 1.2. Définitin expérimentale de la température abslue

Plus en détail

Révision d algèbre et d analyse

Révision d algèbre et d analyse Révision d algèbre et d analyse Chapitre 9 : Intégrales triples Équipe de Mathématiques Appliquées UTC Mai 2013 suivant Chapitre 9 Intégrales triples 9.1 Motivation, définition et calcul de l intégrale

Plus en détail

À travers deux grandes premières mondiales

À travers deux grandes premières mondiales Les éco-i ovatio s, le ouvel a e st at gi ue d ABG À travers deux grandes premières mondiales - éco-mfp, premier système d impression à encre effaçable - e-docstation, premier système d archivage intégré

Plus en détail

Probabilités sur un univers fini

Probabilités sur un univers fini [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 août 2015 Enoncés 1 Proailités sur un univers fini Evènements et langage ensemliste A quelle condition sur (a,, c, d) ]0, 1[ 4 existe-t-il une proailité P sur

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail

CONVERSION DE L ENERGIE SOLAIRE

CONVERSION DE L ENERGIE SOLAIRE UNIVERSITE HASSAN II ECOMEC ECOMAT FACULTE DES SCIENCES AIN CHOCK Bouznika 11 15 Mai 2010 -CASABLANCA LABORATOIRE DE MECANIQUE CONVERSION DE L ENERGIE SOLAIRE A.OUBARRA I Introduction * Energies renouvelables.

Plus en détail

Calculs de probabilités avec la loi normale

Calculs de probabilités avec la loi normale Calculs de probabilités avec la loi normale Olivier Torrès 20 janvier 2012 Rappels pour la licence EMO/IIES Ce document au format PDF est conçu pour être visualisé en mode présentation. Sélectionnez ce

Plus en détail

Equations différentielles linéaires à coefficients constants

Equations différentielles linéaires à coefficients constants Equations différentielles linéaires à coefficients constants Cas des équations d ordre 1 et 2 Cours de : Martine Arrou-Vignod Médiatisation : Johan Millaud Département RT de l IUT de Vélizy Mai 2007 I

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

Probabilités sur un univers fini

Probabilités sur un univers fini [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 7 août 204 Enoncés Probabilités sur un univers fini Evènements et langage ensembliste A quelle condition sur (a, b, c, d) ]0, [ 4 existe-t-il une probabilité P sur

Plus en détail

TEPZZ 568448A_T EP 2 568 448 A1 (19) (11) EP 2 568 448 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G07F 7/08 (2006.01) G06K 19/077 (2006.

TEPZZ 568448A_T EP 2 568 448 A1 (19) (11) EP 2 568 448 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G07F 7/08 (2006.01) G06K 19/077 (2006. (19) TEPZZ 68448A_T (11) EP 2 68 448 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 13.03.2013 Bulletin 2013/11 (1) Int Cl.: G07F 7/08 (2006.01) G06K 19/077 (2006.01) (21) Numéro de dépôt:

Plus en détail

Différentiabilité ; Fonctions de plusieurs variables réelles

Différentiabilité ; Fonctions de plusieurs variables réelles Différentiabilité ; Fonctions de plusieurs variables réelles Denis Vekemans R n est muni de l une des trois normes usuelles. 1,. 2 ou.. x 1 = i i n Toutes les normes de R n sont équivalentes. x i ; x 2

Plus en détail

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B EXERCICE 1 (12 points) Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B Les trois parties de cet exercice peuvent être traitées de façon indépendante. A. Résolution d une équation différentielle On considère

Plus en détail

Tutorat 2 de Mathématiques (1ère année)

Tutorat 2 de Mathématiques (1ère année) Tutorat 2 de Mathématiques (ère année) 9//200 Transformée de Radon et Tomographie par Rayons X Compte-rendu à déposer svp le casier de mon bureau. N hésitez pas à me contacter en cas de difficultés majeures

Plus en détail

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere Module d Electricité 2 ème partie : Electrostatique Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere 1 Introduction Principaux constituants de la matière : - protons : charge

Plus en détail

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables PC*2 2 septembre 2009 Avant-propos À part le théorème de Fubini qui sera démontré dans le cours sur les intégrales à paramètres et qui ne semble pas explicitement

Plus en détail

Mathématique et Automatique : de la boucle ouverte à la boucle fermée. Maïtine bergounioux Laboratoire MAPMO - UMR 6628 Université d'orléans

Mathématique et Automatique : de la boucle ouverte à la boucle fermée. Maïtine bergounioux Laboratoire MAPMO - UMR 6628 Université d'orléans Mathématique et Automatique : de la boucle ouverte à la boucle fermée Maïtine bergounioux Laboratoire MAPMO - UMR 6628 Université d'orléans Maitine.Bergounioux@labomath.univ-orleans.fr Plan 1. Un peu de

Plus en détail

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA MATHS FINANCIERES Mireille.Bossy@sophia.inria.fr Projet OMEGA Sophia Antipolis, septembre 2004 1. Introduction : la valorisation de contrats optionnels Options d achat et de vente : Call et Put Une option

Plus en détail

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

Accessoires pour vérins Fixations de vérin, série CM1 Fixations à tourillon. Caractéristiques techniques

Accessoires pour vérins Fixations de vérin, série CM1 Fixations à tourillon. Caractéristiques techniques Accessoires pour vérins Fixations de vérin, série CM1 Fixations à tourillon Caractéristiques techniques 2 Accessoires pour vérins Fixations de vérin, série CM1 Fixations à tourillon Fixation à tourillon

Plus en détail

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI Initiation à la Mécanique des Fluides Mr. Zoubir HAMIDI Chapitre I : Introduction à la mécanique des fluides 1 Introduction La mécanique des fluides(mdf) a pour objet l étude du comportement des fluides

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles. Électromagnétisme. Michel PIOU. Édition: 01/06/2010

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles. Électromagnétisme. Michel PIOU. Édition: 01/06/2010 ELECTROTECHNIQUE Électromagnétisme Michel PIOU Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles Édition: 0/06/00 Extrait de la ressource en ligne MagnElecPro sur le site Internet Table

Plus en détail

Matrice HP Autonomie des PC Portables Grand Public

Matrice HP Autonomie des PC Portables Grand Public Ultra Mobilité Mini 10.1" (1024x600) mate mate mate 11.6" (1366x768) Brillante Compaq Presario HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion Compaq Presario cq10 130 210 1050

Plus en détail

Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1

Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1 Master IMEA Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o Corrigé exercices8et9 8. On considère un modèle Cox-Ross-Rubinstein de marché (B,S) à trois étapes. On suppose que S = C et que les facteurs

Plus en détail

III. Transformation des vitesses

III. Transformation des vitesses 9 III Transformation des vitesses La transformation de Lorentz entraîne de profondes modifications des règles de cinématique: composition des vitesses, transformation des accélérations. 1. Règle de composition

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL

BACCALAUREAT GENERAL ACCALAUREAT GENERAL Session 2009 MATHÉMATIQUES - Série ES - Enseignement de Spécialité Liban EXERCICE 1 1) 2) C 3) C 4) A Explication 1. Chacun des logarithmes existe si et seulement si x > 4 et x > 2

Plus en détail

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X Lgique binaire Définitin Une variable binaire est un élément qui ne peut prendre que deux valeurs ntées 1 et 0 (Oui et Nn). On dira que X est une variable binaire si X 0 X = 1 et si X 1 X = 0. Opératins

Plus en détail

Processus Stochastiques

Processus Stochastiques Processus Stochastiques Olivier Scaillet University of Geneva and Swiss Finance Institute Outline 1 Introduction 2 Chaînes de Markov 3 Application en assurance 4 Application en nance Processus Stochastique

Plus en détail

Considérations sur les contraintes liées à la gestion des données thermodynamiques en vue de la création de la base de données THERMODDEM

Considérations sur les contraintes liées à la gestion des données thermodynamiques en vue de la création de la base de données THERMODDEM Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM Rappt final BRGM/RP-55118- FR Décembe 2006 Gnsidéatins su les cntaintes liées

Plus en détail

Système d ouverture de porte de TGV

Système d ouverture de porte de TGV Le sujet se compose de : TD MP-PSI REVISION CINEMATIQUE Système d ouvetue de pote de TGV 6 pages dactylogaphiées ; 2 pages d annexe ; 2 pages de document éponse Objet de l étude Le tanspot feoviaie, concuencé

Plus en détail

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états Rffinmnt d modèls comportmntux UML, vérifiction ds rltions d implnttion t d xtnsion sur ls mchins d étts Thoms Lmolis Ann-Lis Couris Hong-Vit Luong févrir 2009 1 Motivtions L dévloppmnt d SLP (SIS ---

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

Calendrier des collectes 2015

Calendrier des collectes 2015 N j t t hgé? O! g! Tz, t f! C t 2015 O mégè, mbg, mbt, éht t, t txt, éhtt D pt ptq Ctt bh t p m m tmt à, m pté q j pét tt q m jt hgé mt t. L tâh q m t fé t mpt mx hbtt t pépt mj t pmt é. E t ff à m té

Plus en détail

CHAPITRE 10. Jacobien, changement de coordonnées.

CHAPITRE 10. Jacobien, changement de coordonnées. CHAPITRE 10 Jacobien, changement de coordonnées ans ce chapitre, nous allons premièrement rappeler la définition du déterminant d une matrice Nous nous limiterons au cas des matrices d ordre 2 2et3 3,

Plus en détail