Chapitre 3 : La fonction de distribution Table des matières

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 3 : La fonction de distribution Table des matières"

Transcription

1 Chapit : La cti d distibuti Tabl ds matiès Chapit : La cti d distibuti. - L équati d Bltzma La distibuti axwll-bltzma Applicatis d la cti axwll-bltzma La itss (mdul) la plus pbabl La itss (mdul) my La itss RS (Rt a Squa) L égi la plus pbabl L égi my La distibuti axwlli das u champ d c csatic La lguu d Dby La gai pès d u suac L taux d éacti L lux diusi Équilib thmiqu t la lati d Saha... 5 Pblèms... 8 Bibligaphi... 9

2 List ds igus Figu.. : Distibuti du mdul ds itsss... 7 Figu.4. : Illustati d la gai dat u suac... Figu.5. : Schéma d la géméti utilisé pu l calcul du taux d éacti... 7 Figu.5. : Dsité d puissac ttal pu ls éactis d usi D-T t D-D... 9 Figu.5. : Valus ds taux d éactis <σ> pu ls éactis D-T, D-D t D-H suppsat ds distibutis maxwllis... Figu.5.4 : Scti icac d iisati pa impact élctiqu d l H []... Figu.5.5 : Taux d éactis pu l iisati d l H pa impact élctiqu suppsat u distibuti maxwlli []... Figu.6. : Géméti utilisé pu stim l lux diusi...

3 La cti d distibuti. - L équati d Bltzma La bas d la théi d la physiqu ds plasmas st la théi ciétiqu. Das ctt théi, déiit u cti,, t tll qu,,td d st l mb pbabl d paticuls (d'u spèc dé) das l ptit élémt d lum d d autu du pit, das l spac d phas au tmps t u x,y,z st l ctu psiti t x,y, z l ctu itss. Il aut t qu la cti st ctiu - sait bi qu ls élcts t ls pts das l plasma st ds paticuls discèts t qu si puait gad ac u micscp, ait u distibuti d pits das d d. O csidè dc qu d d st assz gad pu qu l puiss déii u cti my. Pa xmpl, l'élémt d lum d dit êt plus gad qu la distac itpaticul das l plasma, mais aussi plus ptit qu'u distac "caactéistiqu" das l plasma. O it qu'il y a pbablmt ds situatis das lsqulls la théi ciétiqu 'st pas alid, mais la plupat ds pblèms st aisabls ac la théi ciétiqu. Si us smms itéssés pa l mb d paticuls das l'élémt d lum d, idépdammt d lu itss, à u tmps t, put l calcul à pati d,, t: d(, t),, td d (..) t la dsité put êt écit : (, t ) (,, t )d (..) ù itèg su tuts ls itsss ( x, y, z ) d - à. Das l'itégal d, l'itégati su ls itsss, aua ls uités d'u "lum" das l'spac ds itsss t da dc ds m /s dimsis. O cstat als qu ls uités d dit êt ici ds (m - )/( m /s ) [(m )(m /s )] - c'st-à-di d'u mb d paticuls pa uité d lum d l'spac d phas. Tès sut, il st itéssat d calcul la my d ctais quatités - ut pas sai tus ls détails d tuts ls paticuls, mais plutôt la dsité, la itss my, tc. à la psiti das l plasma à u tmps t. Si la quatité qui us itéss st g,, t - qui put êt u scalai, u ctu u aut - a u mb,,td d d paticuls ac ctt alu d g. Dc, u acti,, td d d tuts ls paticuls das d d t ctt alu. d,, td La my d g st dc dé pa : Chapit Pag.

4 La cti d distibuti g, t d g d g,, t,, t,, td,, t,, t,, td d d (..) qui dit : (..4), t g, t g,, t,, td Exmpls (i) Csidés g,,t,t, als la itss my st dé pa : (..5), t, t, t,, td (ii) Ou c csidés g,, t m, t, t my st dé pa : Chapit Pag., t, t m, t,, td, als l'égi ciétiqu (..6) La cti d distibuti put êt u cti du tmps, t il aut délpp u équati qui décit l'éluti tmpll d. L'équati qu us alls délpp st u équati d csati d paticuls t st applé gééal l'équati d Bltzma. Csidés u élémt d lum δ δ das "l'spac d phas". Ls cs su ls paticuls ls déplact d'u élémt d lum à l'aut. C chagmt st dé pa l'équati ciétiqu qui décit l lux au tas ds suacs d c ptit élémt d lum. ) das l'spac tidimsil la quatité ttal N d paticuls das l lum st dé pa N (,, t )dd (..7) δ δ À pmiè u, l chagmt tmpl du mb ttal d paticuls das l spac d phas d u état statiai dait êt ul. Tutis, us ds csidé ls cllisis biais das t plasma qui tait ds paticuls à t t à sti d l spac d phas. Pa déiiti, us pss qu Nus xplicits l actu d cllisis, sit Δ N δ d d Δ t (..8) δ t δ δ δ δt cll cll, das l chapit 4.

5 La cti d distibuti Il st itéssat d t qu u chagmt du mb d paticuls sa ttalmt t sulmt pçu das la cti d distibuti, c st-à-di qu us pus éci à pati d (..7) : ΔN Δt δδ,, t t-,, t Δt dd (..9) C qui us pmt d éci : δδ δ δt cll dd δδ,, t t,, t Δt dd (..) t dc δ δt cll,, t t,, t Δt (..) E passat pa la limit ù Δt td s, us as u déié ttal pa appt au tmps d la cti d distibuti, sit : δ δt cll E utilisat la déiiti ds déiés patills : d (t),(t),t dt (..) d dα dβ dt (..) t α α β β us bts : d,, t dt d dt d dt t F δ + + t m δt cll (..4) (..5) qui st ait l équati d Bltzma. Chapit Pag.

6 La cti d distibuti. - La distibuti axwll-bltzma U cas tès imptat st la cti d distibuti pu u cllcti d paticuls qui st équilib thmiqu. Ctt situati put êt l ésultat d paticuls bi ciés das u ctai égi d l'spac t qui, pa échag d'égi pa ds cllisis, ait à u distibuti qui ai pas ac l tmps. Das c cas, l'échag d'égi st u pcssus d mach aléati. L ésultat st qu la distibuti d cs paticuls êt décit pa la cti d distibuti mal d pbabilité qui a u m Gaussi : (,, t ) C (, t )xp C (..) Ici, pmt u aiati spatial d la dsité. D l équati (..), il st aussi éidt qu la distibuti itss st istp. Das c cas tu pu la dsité : (, t ) C d, txp C ac l élémt d lum das l spac ds itsss btit : (, t ) C (, t ) 4πC π 4C, t 4π d 4 π xp C d d (..) à caus d l'istpi, (..) C (, t ) Nus pus dc éci C(, t ) d tll st qu la cti d distibuti / π axwlli s'écit dc à c pit-ci : (,, t ) C (, t ) xp C / π (..4) 4 État dé qu la cti d itss st istp, it qu l mb d paticuls das u itall d, idépdammt d la dicti d, st dé pa π (,, t ) d. Csidés la itss das la dicti x. O put calcul la itss my : x C π / x xp C d (..5) L'égi ciétiqu my das la dicti x 'st cpdat pas ull : Chapit Pag.4

7 La cti d distibuti x m x C m π / x xp C x d x xp Cy d y xp C z C π 4 π m x m / π 4 C 4 C 4C d z (..6) (..7) Das u systèm équilib, assci ac chaqu dgé d libté u égi d k st la cstat d Bltzma t T la tmpéatu) dc :, (ù m m x k T C (..8) 4 C k T Il st à t qu ialmt : k T dc x y z k T + +. D'ù btit x y z m m,, t, t xp π (..9) O put aussi déii u cti d l'égi cmm l mb d paticuls das l'itall d'égi d: qui impliqu qu F( ) d 4π (,,t)d d m d qui d F ( d 4 π d m ) 4 π ( ) m ù m, t xp m (..) Ici, écit F( ), écit tm d l'égi, pac qu la m ctill st diét d cll pu la cti d itss () qui st écit tm d la itss. Chapit Pag.5

8 La cti d distibuti. - Applicatis d la cti axwll-bltzma.. - La itss (mdul) la plus pbabl Calculs la itss pu laqull 4 () st maximum. Clui-ci s tu à la alu d la itss pu laqull la déié st ull : d d 4 π m π 4 π m π m xp m xp m (..) qui st dé pa : PP (..) m.. - La itss (mdul) my 4π 4 π d m π m π m xp d m (..) t btit ialmt : 8 π m (..4) Chapit Pag.6

9 La cti d distibuti.. - La itss RS (Rt a Squa) RS (..5) E aisat u gaphiqu d la distibuti du mdul ds itsss csidéat u distibuti istp (cmm das la Figu..), us pus i la m d la gaussi qui a td s plus ls itsss st gads. m..4 - L égi la plus pbabl Figu.. : Distibuti du mdul ds itsss Cmm pu la itss, l'égi la plus pbabl st calculé pat la déié, mais ici, cmm ut bti l'égi, utilis ls xpssis écits tms d l'égi. d d 4 π xp 4 π xp xp (..6) Chapit Pag.7

10 La cti d distibuti D'ù btit ialmt qu l'égi la plus pbabl st dé pa : PP (..7)..5 - L égi my (..8).4 - La distibuti axwlli das u champ d c csatic O supps qu'il y a u c das l plasma qu' put pést pa l gadit d'u pttil : F φ (.4.) Ctt c éduia l mb d paticuls d'u spèc das u égi d l'spac. O supps qu'il 'y a pas d chagmt ac l tmps t écit : ac F + (,, t ) (.4.) m à caus d l'istpi d, t ac F φ φ (), btit : m φ (.4.) Si écit () φ (), a φ φ t l'équati (.4.) dit : φ φ m (.4.4) Chapit Pag.8

11 La cti d distibuti U ptit appl : () (), (), () x y z Nus pus i qu α α α, btit gupat : E suppsat qu g h h dh dg dφ m g d, a d l'équati (.4.4) ù m C, u cstat. O put éii qu g Cg xp, C g u cstat, st u sluti pssibl. O tu aussi pat u cstat C h qu φ h C xp t C d ù : h dh dg g h dφ m d m m φ xp xp (.4.5) π t dc : φ () () xp (.4.6) Ctt mul st alid sulmt pu u c tadatic. Si la c atti ls paticuls, 'st plus istp t put pas ai l calcul cmm l'a ait ici. Nmalmt, φ q V V st l pttil élctiqu au pit. écit, ù.4. - La lguu d Dby Csidés u mélag d'is t d'élcts, ac ls is immbils ac u dsité m - mais ac ls élcts mbils. tts u pit d chag das l plasma t calculs la Chapit Pag.9

12 La cti d distibuti φ () k T dsité ds élcts autu d la suc (mais assz li pu qu, ù T st la tmpéatu ds élcts). Das c cas, a φ () qa qb 4π s'il 'y a pas d blidag. Dc, il aut supps qu l sig d q A st l mêm qu clui d q B. La chag q B (l'élct das c cas) subit u c F φ qu' put pést pa u champ élctiqu E F q. Pa la suit, l champ élctiqu put êt tué à pati d'u pttil élctiqu : B E V φ q B E q V B (.4.7) O supps qu pa : q B, la chag élémtai, t qu la distibuti ds élcts st dé φ xp k T xp V k T (.4.8) Il st à t qu () pu u φ. Dc la chag tt st dé pa : ρ () i q ρ i + q xp V xp V k T (.4.9) (.4.) Csidés l'équati d Piss : ρ E qui s'écit aussi ρ V (.4.) V Ac put éci : V V V - (.4.) k T Écis : V () qa γ () 4π (.4.) Chapit Pag.

13 La cti d distibuti Chapit Pag. ù () γ pu t () γ pu. E cdés sphéiqus, a : V V E déiat (.4.), btit : γ γ 4π q V A E multipliat pa t déiat d uau, btit : γ γ + γ 4π q V A Et ialmt, btit : γ 4π q V V A (.4.4) ais cmbiat (.4.) t (.4.), a : γ 4π q k T k T V V A (.4.5) qui, égalat (.4.4) t (.4.5) s taduit pa : D λ xp γ () γ γ (.4.6) ù us as psé D λ (.4.7) L pttil à u distac d la chag dit dc : D A λ xp 4π q V (.4.8) Dc, l't d la chag st blidé das u distac D, qu' appll la lguu d Dby :

14 La cti d distibuti 7.4 x T λd (.4.9) ù la lguu d Dby st mèt, la tmpéatu V t la dsité m -. U aut paamèt d'itéêt st l mb d paticuls das u sphè d ay D (Sphè d Dby) : a) l mb d chags N autu d la chag q A st dé pa : N () 4π d 4π d Δ 4π d ù Δ V V pu V q A xp 4π λ D N k T q A 4π 4π / λd d / λd / λd / λ D -/ d d ( -/ λd ) λd λd d λ ( -/ λd ) D t a N k T q A 4π 4π λ D q A ac λd. / 4 π.7 x T D λ D (.4.) N / ù la tmpéatu st c cmpt V t la dsité m -. Il aut qu ctt quatité sit >> pu qu t déiati st alid La gai pès d u suac Chapit Pag.

15 La cti d distibuti Si l plasma tuch u suac, u si u suac st iséé das l plasma, cmm u sd élctstatiqu, ls is t ls élcts it app ctt suac t s cmbit su cll-ci. S'il 'y a pas d champ magétiqu, ls élcts st pdus plus apidmt qu ls is, ac l ésultat qu l plasma s chag légèmt psiti (u la pai s chag légèmt égati si ll st, pa xmpl). La diéc d pttil s tu su u cuch qui s délpp t la suac t l plasma, ac u épaissu ~ D. Ctt cuch s'appll la gai, t a cmm cti la mati d'u baiè ct l'spèc la plus mbil. La hautu d ctt baiè s'ajust pu égalis ls pts ds dux spècs. À l'itéiu du plasma, supps qu'il 'y a pas d champ élctiqu t qu l plasma st ut : i. Pès d la suac, la gai s m t tu u aiati d pttil illusté à la Figu.4.. O supps qu ls is stt du plasma t st icidts su la gai ac u itss. O supps aussi qu T i, t dc tus ls is t la mêm itss. E plus, supps qu (x) st u cti mt. La itss ds is à u psiti x st dé pa : mi + V (x) m i (x) V - (.4.) mi L cuat st cstat dc : Figu.4. : Illustati d la gai dat u suac Chapit Pag.

16 La cti d distibuti i (x) (x) i (x) V mi Ls élcts suit la lati d Bltzma pac qu'ils st das u champ tadatai : V (x) xp (.4.) k T L'équati d Piss dit : d V ρ d x xp V i V mi (.4.) O simplii l calcul mttat : (.4.) dit : V x mi ξ d tll st qu k T λd k T d dξ xp (.4.4) d Si multipli pa t itèg d ( la tiè t l plasma t la gai) à, btit dξ : d dξ d dξ xp (.4.5) d dξ Si l champ élctiqu st zé à la tiè, us aus. Pu bti (.4.), xamis ls tis tms à itég. Chapit Pag.4

17 La cti d distibuti Chapit Pag.5 l ξ ξ l ξ l dξ d dξ d dξ dξ d dξ d dξ d dξ dξ d dξ d l qui d ialmt : d ξ d d ξ d l Ac ξ d dξ d d l l l ξ d dξ dξ d l Ectus la substituti dy d Y Y (/) dy Y l Si csidè la égi pès d la tiè, a dc écit : xp O btit pu l côté dit d l'équati : xp

18 La cti d distibuti État dé qu l côté gauch st écssaimt psiti, il aut qu : Ici, st ait l mb d ach. Ctt cditi s taduit pa u citè imptat physiqu ds plasmas. k T cs (.4.6) mi Ctt cditi s'appll l citè d Bhm, t il imps u limit iéiu pu la itss ds is icidts su la gai. d L hypthès qu d put pas êt xactmt alid ca il aut u aibl champ élctiqu das l plasma pu accélé ls is s la gai. algé cci, l citè d Bhm st alid..5 - L taux d éacti O ut calcul l't du mumt ds paticuls cibls su l taux d éacti ds paticuls. L'itacti ds dux paticuls dépd sulmt d la itss lati au mmt d l'itacti : dn ( ) d dn ( ) d Chapit Pag.6

19 La cti d distibuti Figu.5. : Schéma d la géméti utilisé pu l calcul du taux d éacti L taux d éacti t cs dux gups st : ù dr d d l ζ l st la itss lati. L taux d éacti R ( cm - s - )st dc dé pa : O déiit l paamèt < ζ > ( cm sc - ) : R l ζl d d l ζ R l ζ ( d l )d d d Si t st istps (p.x. axwlli), put simplii l calcul : m l m + m m m + m l aussi l élémt d lum d d dd l. Ps m m xp π m m xp π (.5.) Chapit Pag.7

20 La cti d distibuti d tll st qu : ù m + m m m μ l xp (.5.) π π m m μ m + m ais a R à t écit : l ζ ( l )d l d. Si supps qu ls limits d t l st d - π π d d d d si( )ddd 4π d x y z (.5.) puisqu st istp, c qui us amè maitat à : ζ (4π ) (m m ) (4π ) (m m ) xp ( ) d 4 π l l ζ ζ l μ l xp d μ l l xp d l l (.5.4) Nmalmt l'itégal su la itss lati st csidéé tm d ésultats xpéimtaux, qui d ζ E m l, la scti icac cmm état u cti d l égi lati t ls paticuls csidéat la paticul cmm état statiai. O a m l l O btit : m, m l d l d t μ l μ xp xp m KT ζ 4 π m μ m ζ xp μ d m (.5.5) L'itégal st calculé uméiqumt, t tu qu pu ls éactis thmucléais DT < ζ > a u maximum d ~ 9 x - m sc - pu T ~ 7 kv. A ctt tmpéatu, tu u dsité d puissac das l plasma : P < ζ > W Chapit Pag.8

21 ù btit : W 7.6 V La cti d distibuti st l'égi pduit pa éacti d usi. Pu m -, P ~ 5. W/m Figu.5. : Dsité d puissac ttal pu ls éactis d usi D-T t D-D Chapit Pag.9

22 La cti d distibuti Figu.5. : Valus ds taux d éactis <σ> pu ls éactis D-T, D-D t D-H suppsat ds distibutis maxwllis Chapit Pag.

23 La cti d distibuti Figu.5.4 : Scti icac d iisati pa impact élctiqu d l H [] Chapit Pag.

24 La cti d distibuti Figu.5.5 : Taux d éactis pu l iisati d l H pa impact élctiqu suppsat u distibuti maxwlli [] Chapit Pag.

25 .6 - L lux diusi La cti d distibuti Calculs l mb d paticuls qui appt u suac (m - sc - ). Figu.6. : Géméti utilisé pu stim l lux diusi Csidés ls "atms" qui appt la suac ds das l'itall d tmps dt. Csidés d'abd cux qui t lu itss pès d. Ils st das l cylid ac bas ds t hautu dt (paallèl à ). O supps qu dt <<, sit λ l lib pacus my, pu qu'il 'y a pas d cllisis "aat d'ai à la suac ". L lum d c cylid st z dtds. L mb d mléculs (pa m ) ac lu itss pès d (das t + d t das l'agl slid d autu d la dicti d ) st: d siθ dθ dφ d dω d (.6.) L mb d paticuls ac lu itss t t + d - idépdammt d la dicti - st dc: F () d d Ω d d'ù φ θ Chapit Pag.

26 La cti d distibuti F () () d Ω (.6.) Si ( ) st idépdat d la dicti d, a ( ) () t dc : φ θ F () π d φ 4 π π siθ dθ (.6.) m xp pa xmpl, pu la cti d distibuti axwlli π btit : m m F 4 π xp (.6.4) π L mb d paticuls das (, + d) t das l'agl slid d autu d la dicti d st dω F () d si ( ) st istp. Nus as dc qu l mb d paticuls qui appt 4π dω la suac ds das u tmps dt st dé pa F () d z dt ds ù z cs θ t 4π dω si θ d θ dφ. L mb d paticuls qui appt l'uité d suac ( m ) pa scd, idépdammt d la dicti, st : m 4 π F () d si θ cs θ dθ dφ mais a si θ csθ dθ π π θ φ π π/ dφ Il y a dc F () d cllisis ( pa m 4, pa scd) su u suac pa ds paticuls ayat lu itss t (, + d). L mb d cllisis pa m pa scd st dc dé pa : dn dt 4 F () d 4 < > ù <> la itss my. Pu u distibuti axwlli, a l équati (..4). (.6.5) 8 < > d πm Chapit Pag.4

27 La cti d distibuti.6. - Équilib thmiqu t la lati d Saha Das u plasma cmpsé d'atms, d'is t d'élcts, la ppulati ds iaux xcités st détmié pa ls pcssus d cllisi (xcitati, désxcitati, iisati) t aymt (émissi sptaé). C'st u pblèm tès cmpliqué gééal; das la limit d'équilib thmiqu, il st cpdat latimt simpl. Das l cas d l'équilibre THERIQUE, ls pcssus cllisils dmit su tus ls pcssus adiatis. Das c cas, la ppulati N i du iau i d l'atm st dé pa : E i Ni gi xp (.6.6) L cicit g i st l pids statistiqu asscié à l état i. C cicit lèt l ait qu plus d u état put ai la mêm égi, ils st als dits dégééés. Pa xmpl, l hélium ut (H I) pssèd élcts das l état damtal mais cux-ci t ds spis ppsés (m s +/, /). Csidés als états a t b d u atm us aus als N N a b g g a b E xp B E A (.6.7) Ctt équati st la li d Bltzma t d la épatiti ds atms das ls diéts états. ais l plasma st u mélag d is, d élcts t d uts u chaqu i t chaqu ut put s tu das diéts états. Put- calcul, das u pmi tmps, la épatiti ds is das l état damtal pa appt aux uts das l état damtal? La li d Bltzma us pmt d éci : d N N g I m xp g (.6.8) ù dn + () st l mb diétil d is das l'état damtal ac l'élct lib asscié ayat u itss t, + d. N st l mb ds atms das l'état damtal t st l'égi d'iisati. E csidéat ls pids statistiqus g, g + t g d l atm, d l'i t d l'élct lib spctimt, us as : g g g Pa déiiti, a p m t dv N Chapit Pag.5

28 La cti d distibuti ù a N dv état dé qu' csidè u sul élct das l élémt d lum dv. L actu d Gaut st déiit pa dvd p g h pu bti l tm à l xtêm dit us as utilisé d'ù d p dω p 4π 4π m dp N m dm d 4 π m h d d N N g g + 8π m h N d xp I m (.6.9) + + g 8π m N dn N N g h N m I xp x xp x dx (.6.) ù us as ait l chagmt d aiabl x m Pu ctu l itégal, utilis pa syméti pa appt à x t x dx π x dx π x x lim αx dx dx α α lim α L'itégati d (.6.) us pmt d'éci ialmt : π 4 d dα α y dy α π Chapit Pag.6

29 La cti d distibuti N N N π m h g g I xp (.6.) Ctt équati st l équati d Saha t l iau damtal d u atm t l iau damtal d u i (u état d iisati dé). Put- gééalis à tus ls iaux d égi? Sit U la cti d patiti dé pa U i g i - la smm su tus ls iaux i ds pids statistiqus g i pdéés pa u tm cti d l égi écssai pu pass d l état damtal au iau i. Rps l équati (.6.7) (équati d Bltzma) u ls iaux a t b st ls iaux i t l damtal. Nus pus als éci : i Ni N g g i E Ei g g i i N i N Ni U g u l mb ttal N st la smm su ls iaux i. D la mêm maiè, us pus ai l calcul pu u état d iisati dé idtiié pa l xpsat + d tll st qu us pus éci : N + c qui pmt d'éci pu l équati (.6.) : qui d ialmt : i N + i + + N g U + g N N π m g xp I (.6.) U g N h g U N N N U U π m h I xp (.6.) Als qu (.6.) dait la épatiti t ls iaux damtaux, (.6.) d la quatité lati ttal, c st-à-di tat cmpt d la épatiti t ls iaux d u i t du ut. L'équati (.6.) put êt gééalisé pu pmtt d détmi la épatiti t dux états d iisati t pd als la m : Chapit Pag.7

30 La cti d distibuti N jn U j π m N j U j h j,j xp (.6.4) ù j t j+ st ds états d iisati t j,j+ l égi pu pass du iau damtal d l état d iisati j au iau damtal d l état d iisati j+. Pblèms Pblèm. Sit la cti d distibuti istp à dux dimsis m x y A () a) Calculz A d tll st qu l'itégal d su l'spac ds itsss d d x d y, x y () b) Dz l'xpssi ds ligs d iau d das l pla ( x, y ) ai l schéma (U lig d iau st dé pa ( x, y ) F u cstat t t A). c) diiz pu xpim la pésc d'u déi Dx das la dicti x t ai l schéma ds ligs d iau das c cas. Pblèm. Suppss qu l'istpi st bisé t qu ls tmpéatus st diéts das ls dictis x t y. a) Qull m pd l'équati () du Pblèm. t qu dit l cicit d malisati A. b) Das c cas aussi, dz l'xpssi ds ligs d iau d das l pla ( x, y ) t ai l schéma. Chapit Pag.8

31 La cti d distibuti Pblèm. Calculz la itss RS pu ai à l équati (..5). Pblèm.4 Nus as u qu l taux d éacti <> d'u éacti st calculé à pati d la caissac d la dépdac d la scti icac su l'égi ds paticuls qui itagisst (équati (.5.5)). Csidés la éacti d usi t l dutéium (D) t l titium (T) ac D icidt su T au ps. La scti icac st dé pa la lati igu 4 du chapit (u c pa l'équati au bas d la pag 44 du NRL plasma mulay). Calculz uméiqumt (algithm simpl) <> pu u tmpéatu d 7 kv (Astuc: U calcul appximati utilisat u tablu cmm S Excl dait d u éps assz pch (t 5x -6 t 5x -5 cm /s ). ATTENTION AUX UNITÉS) Bibligaphi. (98) Rcmmdd Css Sctis ad ats lct iizati light atms ad is, Culham Labaty. Vsly, Fak J. (5). Statistical physic, Uisité d Vis Chapit Pag.9

Chapitre 2: Présentation des données. Supposons que l on réalise un sondage dont l unique question est la suivante :

Chapitre 2: Présentation des données. Supposons que l on réalise un sondage dont l unique question est la suivante : Chapit 2: Péstati ds dés 2.1. Tablaux t diagas Suppss qu l éalis u sdag dt l uiqu qusti st la suivat : Qull st la biss qu vus csz l plus féqut avc l pas du si? Ls épss puvt êt chisis das la list suivat

Plus en détail

du logo de la ville de Chorges

du logo de la ville de Chorges CH RGES Chat d utilisati du lg d la vill d Chgs CH RGES «Su ls bgs du célèb lac d S-ç, ich d u au pu cmmcialisé das l hxag t d u patimi histiqu au cœu d u atu pésvé, la cité catuig s affim fièmt. Cscit

Plus en détail

- Partie A - Échantillonnage -

- Partie A - Échantillonnage - ÉCHANTILLONNAGE - ESTIMATION - Parti A - Échatilloag - L'objctif d ctt parti st d répodr à la problématiqu suivat : commt, à partir d'iformatios (coupl moy-écart-typ ou proportio) cous sur u populatio,

Plus en détail

Traitement Numérique du signal. Chapitre I -- Les représentations du signal... 3

Traitement Numérique du signal. Chapitre I -- Les représentations du signal... 3 Itrducti au traitmt umériqu du sigal A. Oumad Traitmt umériqu du sigal Chapitr I -- Ls rpréstatis du sigal... 3 I. -- Sigal...3 I. -- Sigal ctiu u sigal aalgiqu...3 I.3 -- Sigal discrt...3 I. -- Ls dux

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

Apprentissage en français

Apprentissage en français Apprentissage en français Université Pierreet-Marie-Curie www.upmc.fr / MedLine PubMed = interface de consultation de Medline (il en existe d autres). -Medline est une base de données bibliographiques

Plus en détail

6 INTRODUCTION AUX ECHANGEURS DE CHALEUR

6 INTRODUCTION AUX ECHANGEURS DE CHALEUR 6 INRODUCION AUX ECHANGEURS DE CHALEUR 6. Ls échangus tubulais simpls 6.. Généalités. Définitions 6... Dsciption Un échangu d chalu st un systèm ui pmt d tansfé un flux d chalu d un fluid chaud à un fluid

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

CONDUCTEURS EN EQUILIBRE ELECTROSTATIQUE

CONDUCTEURS EN EQUILIBRE ELECTROSTATIQUE Chapit II CONDUCTEURS EN EQUILIRE ELECTROSTTIQUE En élcticité, un conductu st un miliu matéil dans lqul ctains chags élctiqus, dits «chags libs», sont suscptibls d s déplac sous l action d un champ élctiqu.

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée Opéatio «Ptit Poit» L Pot 26 LLTS, pix Adm Rtou d xpéic viobat Réuio Eté FICHE D IDENTITE Maît d ouvag : Maît d ouv : BET Stuctu / VRD : Fluid : Thmiqu/Egi : Ba Tio : SHLMR Ag Nab RTI It Sud Imag Cocpt

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

Les chiffres clés ( nombre d'entreprises, de créations, de défaillances, superficie moyenne des locaux commerciaux, les investissemets moyens )

Les chiffres clés ( nombre d'entreprises, de créations, de défaillances, superficie moyenne des locaux commerciaux, les investissemets moyens ) Itêt Ifmt à t Ttmt d d b L dmd L'ff Dtt: td du tu L'vut du m t pptv vut d mptmt d't b d mmtu Cît tt mt tu du m dt d'è à 'tvt - Opptut vut d tu du m Sv à qu b pd pdut pu vd ffmt Cît 'ff xtt t df u d'mptt

Plus en détail

Les Ce2 de l'école du Moulin à Gouesnou vous présentent... Expédition Bicose. Le carnet de voyage de Victor 6000, robot explorateur des profondeurs

Les Ce2 de l'école du Moulin à Gouesnou vous présentent... Expédition Bicose. Le carnet de voyage de Victor 6000, robot explorateur des profondeurs Ls C2 d l'écol du Moulin à Gousnou vous pésntnt... Expédition Bicos L cant d voyag d Victo 6000, obot xploatu ds pofondus En dict ds fonds sousmains avc Victo 6000 L «Pouquoi Pas?» C'st un navi scintifiqu.

Plus en détail

Observatoire départemental de l accueil des jeunes enfants en Vienne -Edition 2010 (données 2008/2009)

Observatoire départemental de l accueil des jeunes enfants en Vienne -Edition 2010 (données 2008/2009) Ob dépm d cc d j f V Ed 2010 (dé 2008/2009) 2 Smm déq d ff d dmd c dmcé 6 f d m d 6..8 ff d cc d c...9 ép d cc d f d m d 3 d V. 15 ccbé d c fm d.18 f p d hdcp d md chq.. 19 mpc fc fc d chx d md d cc....21

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

COURS DE MECANIQUE GENERALE

COURS DE MECANIQUE GENERALE OURS DE MEANQUE GENERALE SAT - sttut Suéu d l Autbl t ds Tasts Usté d Bugg - Ns Aé Usta 00-003 Pal Vaucc OURS DE MEANQUE GENERALE Plycs ds cus d Mécaqu Gééal t dssés à lsat sttut Suéu d lautbl t ds Tasts

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm A/8000/L, A/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 3 à 5 mm Avec piston magnétique ou non selon ISO 555, ISO 643, VDMA 456 et NFE 49-003- Blocage de sécurité de la tige de

Plus en détail

Les armes. Le systeme de flag. Degats des armes.

Les armes. Le systeme de flag. Degats des armes. sntation. Connxion. Commnt jo? Ls camps. Ls ams. L systm d flag. Dgats ds ams. Not sit : www.dsticaft.f Nos : dstipp.nitos.nt dsticaft.nitos.nt sntation : Bonjo à toi lct Dsticaftin! C ttoil à po bt d

Plus en détail

3. APPLICATIONS DE L EQUATION DE FOURIER (cas unidimensionnels et stationnaires)

3. APPLICATIONS DE L EQUATION DE FOURIER (cas unidimensionnels et stationnaires) Phénomèns d tansft 3. Alcatons d l équaton d Fou 3. APPLICATIONS DE L EQUATION DE FOURIER (cas undmnsonnls t statonnas) Avc l équaton. nous somms caabls d calcul la dstbuton d la tméatu n foncton d l ndot

Plus en détail

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

Les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire s inscrivent dans les 3 axes du développement durable : environnemental, économique, social.

Les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire s inscrivent dans les 3 axes du développement durable : environnemental, économique, social. a qi tt ct gaiag aimtai LE EJEX L jx d a tt ct gaiag aimtai icivt da 3 ax d dévmt dab : vimta, écmiq, cia. Ltt ct gaiag aimtai, c t : RÉERVER L EVREME évitat d dé itimt d ac ctivab, d a, d égi t évitat

Plus en détail

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes

Plus en détail

version 0.6 août 2013 Pablo Pernot 2013 Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by sa/3.

version 0.6 août 2013 Pablo Pernot 2013 Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by sa/3. é g ' à I v 0.6 û 2013 Pb P 2013 Cv Cmm Abu ShAk 3.0 Upd L hp://vmm.g//by /3.0/ Ag Puqu? Pb P 2013 Cv Cmm Abu ShAk 3.0 Upd L hp://vmm.g//by /3.0/ 64% d fé dévppé PAS ué u m... h p dh gup 2001 Pb P 2013

Plus en détail

Suivi de la dynamique des populations de loutre

Suivi de la dynamique des populations de loutre Prjt LIFE «Rstauratin ds Habitats d la Lutr» (LIFE 05/NAT/B/0000 85) M é t h d Suivi d la dynamiqu ds ppulatins d lutr d p r s p c t i n Christin Lclrcq : Svn Platts : Hélèn Ghyslinck : Parc Naturl Haut-Sûr

Plus en détail

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique ELECTROTATIQUE - 2 1. Rappels 2. Outils mathématiques 2.1. ystèmes classiques de coordonnées 2.2. Volume élémentaire dans chaque système de coordonnées 2.3. Intégrales des fonctions de points 2.4. Circulation

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables Leçon Foce nomale L applet Foce nomale simule les foces qui s execent su un bloc qui se déplace veticalement. Péalables L élève devait connaîte les concepts d accéléation et de foce, et le lien qui existe

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com t L C c c v d bgg l Pép pu d i Dg Véifi p u j é b d l m i Imp mil Kp th go D d l D C l d P Suêli Dmi d l Dgiè - RD612-34450 Vi u M 04 67 01 03 10 - ctct@dgi.cm www.dgi.cm [ Rmi d clé gti u plu td à 17h

Plus en détail

Automatique: Commande des Systèmes Linéaires

Automatique: Commande des Systèmes Linéaires Automatique: Commande des Systèmes Linéaires - Introduction - Carolina ALBEA-SANCHEZ, MC Université de Toulouse LAAS-CNRS, Toulouse, France 05 61 33 78 15, calbea@laas.fr C. Albea Sanchez UPS 1 Objectifs

Plus en détail

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30 Univesité Pais Ouest Nantee La Défense Année univesitaie 010-011 UFR SEGMI L Economie-Gestion Micoéconomie B Inteogation du Mecedi 4 Novembe 010 Duée : 1h30 Aucun document n est autoisé et les calculatices

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction élctomagnétiqu Intoduction : pésntation qualitativ du phénomèn d induction élctomagnétiqu A - Cas d un cicuit fix dans un champ magnétiqu dépndant du tmps Cas d Numann : I Ciculation du champ

Plus en détail

Exemples d antennes (9)

Exemples d antennes (9) Exemples d antennes (9) II. Le pincipe des images : Pemet de considée le cas de souces placées au dessus d un sol qui peut ête assimilé à un conducteu pafait (en BF : σ >> ωε ). a) Cas d une antenne filaie

Plus en détail

Option Informatique Arbres Binaires de Recherche

Option Informatique Arbres Binaires de Recherche Opti Irmatique Arbres Biaires de Recherche 1 Cstruire u cdage, c est à dire ue applicati partielle de K das les euds d u arbre biaire T 1 2 Écrire la cti decde, qui pred e argumet ue cle k, u arbre T,

Plus en détail

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 908

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 908 d exécution non doté de crédit 908 «Opérations industrielles et commerciales des directions départementales et régionales de l équipement» Ministère : 23 «Équipement» (Version du 01/01/2008 à 21:08:13

Plus en détail

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité Mutull anté Auto-ntpnu Lancz-vou n tout éénité Vou voilà lancé n tant qu auto-ntpnu Bavo! C égim va vou pmtt d complét vo vnu n xçant un avoi fai ou un activité qui vou tint à cœu! Avc c nouvau dépat,

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

terry fox Un seul rêve. Un monde d espoir.

terry fox Un seul rêve. Un monde d espoir. Fd y fx êv. md d p. y Fx v d fm d y dmd d p d p H b d p mp d v d ég d y ég d y Fx jyfx.g 888 836986 Y H pécéd m mp, m c î d bkb m pp mgz cmp c j d mpé q v c d w Yk. à c mm q j décdé d v v déf q pé à m

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004 Durée : 4 heures Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 4 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. X suit la loi de durée de vie sans vieillissement ou encore loi eponentielle de paramètre λ ;

Plus en détail

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1.

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1. Ctt wtt 24 t u u é, t uét vu vz u t t KGS t ux u uu. t été éé Du Hutu (7 yu) ét u u v. S u vu éutt ux : 3 uu u t ué u 2 tu v uu 2 yu à 2. Pu u L : xv F (3 yu). Pu u A : - Bu (7yu). Et u u V : u Hutu (7

Plus en détail

La couleur de votre MySpeedy est parfaitement coordonnée avec celle de

La couleur de votre MySpeedy est parfaitement coordonnée avec celle de FR s l è d Mo Origial, coloré, prsoalisé. L plus tdac d tous ls compturs motr qui vous êts. Choisissz votr favori parmi ls styls proposés t xprimz votr idividualité avc u comptur uiqu. La coulur d votr

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

CHAPITRE V SYSTEMES DIFFERENTIELS LINEAIRES A COEFFICIENTS CONSTANTS DU PREMIER ORDRE. EQUATIONS DIFFERENTIELLES.

CHAPITRE V SYSTEMES DIFFERENTIELS LINEAIRES A COEFFICIENTS CONSTANTS DU PREMIER ORDRE. EQUATIONS DIFFERENTIELLES. CHAPITRE V SYSTEMES DIFFERENTIELS LINEAIRES A COEFFICIENTS CONSTANTS DU PREMIER ORDRE EQUATIONS DIFFERENTIELLES Le but de ce chapitre est la résolution des deux types de systèmes différentiels linéaires

Plus en détail

I. Moments magnétiques des circuits ; notion de dipôle magnétique. 1 ) Moment magnétique d une distribution de courants.

I. Moments magnétiques des circuits ; notion de dipôle magnétique. 1 ) Moment magnétique d une distribution de courants. DIPÔLES AGNÉTIQUES EN ARQS AGNÉTIQUE DIPÔLES AGNÉTIQUES EN ARQS AGNÉTIQUE I omnts magnétiqus ds cicuits ; notion d dipôl magnétiqu 1 ) omnt magnétiqu d un distibution d couants Cas d un cicuit filifom

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

Le premier service d information par SMS.

Le premier service d information par SMS. L prmir srvic d information par SMS. Snd to Act simplifi considérablmnt la vi d vos collaborats t d ls corrspondants. Ds cntrs d formations, ds univrsités t ds écols d commrcs nous font djà confianc. Faîts

Plus en détail

Le planimètre polaire

Le planimètre polaire Le planimètre polaire Document d accompagnement des transparents. Bruno eischer Introduction Dans mon exposé à La Rochelle, ou au séminaire de l IREM de Besançon, j ai volontairement consacré une longue

Plus en détail

Une nouvelle méthode de mesure des propriétés thermophysiques de super-isolants. Yves Jannot & Alain Degiovanni

Une nouvelle méthode de mesure des propriétés thermophysiques de super-isolants. Yves Jannot & Alain Degiovanni U ouvll méthod d msur ds propriétés thrmophysiqus d supr-isolats Yvs Jaot & Alai Dgiovai PLAN DE LA PRESENTATION Limits ds méthods d msur xistats L dispositif d msur proposé Modélisatio La méthod d stimatio

Plus en détail

Année universitaire 2012/2013

Année universitaire 2012/2013 Année univesitaie 1/13 Examen Electomagnétisme PEIP Aix-Maseille Univesité 15 janvie 13 5 poblèmes - ecto veso / Duée e l épeuve heues alculettes stanas autoisées / Fomulaie Page A4 autoisée 1. (4pts Quate

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/ Dans un manège tel que celui monté su la figue, quelle est la péiode de otation maximale que doit aoi le manège pou que les pesonnes ne glissent pas es le bas de la paoi si le coefficient de fiction ente

Plus en détail

COMPÉTENCES DE BASE EN GESTION DE PROJET

COMPÉTENCES DE BASE EN GESTION DE PROJET Scétaiat du sil du Tés du aada Tasuy Bad aada Sctaiat ad aélié pu la gsti ds pjts d tchlgi d l iati OMPÉTENES DE BASE EN GESTION DE PROJET Mas 1998 Buau d gsti ds pjts Buau du diigat picipal d l iati Scétaiat

Plus en détail

Rally Obedience Reglement 2012

Rally Obedience Reglement 2012 Rally Obdic Rglm 01 aducion fançais www.allyobdic.ch 01 Click Taining Suiss www.allyobdic.ch 1 01 Click Taining Suiss Dois Vals Hsmawg 1 457 Lohn-Ammannsgg Tl 0 67 45 1 www.allyobdic.ch 01 Click Taining

Plus en détail

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2 Chapitre 8 Fonctions de plusieurs variables 8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles Définition. Une fonction réelle de n variables réelles est une application d une partie de R

Plus en détail

Sujets d examen Cours «Physique des Plasmas I», Printemps 2014

Sujets d examen Cours «Physique des Plasmas I», Printemps 2014 ujets d examen ous «Physique des Plasmas I», Pintemps 2014 L examen oal pote su un des 22 sujets. Il due 30min avec 30min de pépaation. ous avez le doit de etie un deuxième sujet si le 1 e ne vous convient

Plus en détail

Commande scalaire des machines à courant alternatif

Commande scalaire des machines à courant alternatif Command calai d machin à couant altnatif Plan du cou Command calai d un machin aynchon Pincip Alimntation n tnion Alimntation n couant Command calai d un machin ynchon Statégi d command Autopilotag d Machin

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE Sssion 200 Brvt d Tchnicin Supériur CONTRÔLE INDUSTRIEL t RÉGULATION AUTOMATIQUE U4 Instrumntation t Régulation Duré : 3 hurs Cofficint : 4 L utilisation d un calculatric réglmntair st autorisé. Calculatric

Plus en détail

Arbres et dérivée d une fonction composée

Arbres et dérivée d une fonction composée Abes et déivée d ue foctio composée Nous allos voi ici commet l o peut epésete les déivées successives d ue foctio composée pa u esemble d abes fiis. f et g désigeot deux foctio idéfiimet déivables, et

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Monitoring socio-économique

Monitoring socio-économique Monitoring socio-économique Participation des personnes d origine étrangère au marché du travail 28 janvier 2014 LE MONITORING SOCIO-ECONOMIQUE? C est quoi? : Un outil qui permet de mesurer la participation

Plus en détail

Devoir de synthèse n 2 Sciences physiques

Devoir de synthèse n 2 Sciences physiques Lycée secodaie : 7-11-87 -S eoi de sythèse Scieces physiques ée scolaie : 06/07 uée : heues lasse :3 ée M & Sc IMIE Execice N 1 (3,5 poits) L acide éthaoïque de foule 3 O (appelé aussi acide acétique)

Plus en détail

)"*$+&,-'$'.,$"/$'+&!##$*0#+&!!#/'$,-'11"'#$ 2! '/'$ )(!)'/'$"*/#/0 )3 )01''#$,0"*'$#$ )!"*$+&'$'.+& ) '/$,,#$$0 28

)*$+&,-'$'.,$/$'+&!##$*0#+&!!#/'$,-'11'#$ 2! '/'$ )(!)'/'$*/#/0 )3 )01''#$,0*'$#$ )!*$+&'$'.+& ) '/$,,#$$0 28 #$ ##$ % #&&##'$ ( )*$+&,-'$'.,$/$'+& % ##$*0#+& #/'$,-'11'#$ 2 '/'$ )( )'/'$*/#/0 )3 45 66 70$0'& ',/0'$7,##'$ 1##1'/'$'*/+& ) 68 63 63 2 )01''#$,0*'$#$ 2 )*$+&'$'.+& 2 ) '/$,,#$$0 28 6 8 6 0*#,##7 8

Plus en détail

jeu n l n e r o o c Grand goûter D É PA R T Parcours Nord Parcours Sud d d Angle rue Émile Drubigny/ rue de lʼorangerie G Parcours Centre

jeu n l n e r o o c Grand goûter D É PA R T Parcours Nord Parcours Sud d d Angle rue Émile Drubigny/ rue de lʼorangerie G Parcours Centre D É PA R T Pacous Nod?A d d a lv bou Angl u Émil Dubigny/ u d lʼoangi lsa c -Lo ain d o N s u o c! a P jouant n l il ot v Décou vz v av n u du Passll d By n a l d Gali du Pac 71, 75 avnu Ldu-Rollin G D

Plus en détail

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé Planche n o Fonctions de plusieurs variables Corrigé n o : f est définie sur R \ {, } Pour, f, = Quand tend vers, le couple, tend vers le couple, et f, tend vers Donc, si f a une limite réelle en, cette

Plus en détail

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables PCSI 2013 2014 Certaines partie de ce chapitre ne seront utiles qu à partir de l année prochaine, mais une grande partie nous servira dès cette année.

Plus en détail

3.8 Introduction aux files d attente

3.8 Introduction aux files d attente 3.8 Introduction aux files d attente 70 3.8 Introduction aux files d attente On va étudier un modèle très général de problème de gestion : stocks, temps de service, travail partagé...pour cela on considère

Plus en détail

Fluctuation et estimation

Fluctuation et estimation Fluctuatio et estimatio Table des matières I Idetificatio de la situatio........................................ II Échatilloage, itervalle de fluctuatio asymptotique........................ II. Itervalle

Plus en détail

Département Licence Sciences et Technologies Année 2013-2014. Exercices MAT11a: analyse mathématique pour les sciences

Département Licence Sciences et Technologies Année 2013-2014. Exercices MAT11a: analyse mathématique pour les sciences Université Joseph Fourier, Parcours BIO, CHB, SVT Département Licence Sciences et Technologies Année 23-24 Exercices MATa: analyse mathématique pour les sciences Chapitre A Fondements Exercice On se donne

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

Mouvement d'une particule chargée dans un champ magnétique indépendant du temps

Mouvement d'une particule chargée dans un champ magnétique indépendant du temps Moueent d'une patiule hagée dans un hap agnétique indépendant du teps iblio: Pee elat Gaing Magnétise Into expéientale: Dispositif: On obsee une déiation du faseau d'életons losqu'il aie ae une itesse

Plus en détail

SECTIONS DE 7 À 15 M = MOINS DE PERÇAGE DANS LE DALLAGE

SECTIONS DE 7 À 15 M = MOINS DE PERÇAGE DANS LE DALLAGE HOTEL GITE CAMING u ARTICULIER s s ISCINE COLLECTIVE DE RESIDENCE SECTIONS DE 7 À 15 M LONGUES = MOINS DE ERÇAGE DANS LE DALLAGE TRANSARENCE ET AS D ENTRETIEN AVEC ORTILLON AUTOMATIQUE OSSIILITE DE MONTAGE

Plus en détail

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE Chapite : Magnétostatique CAPTRE MAGNETOTATQUE Une chage électique immobile cée un champ électique seulement; Une chage en mouvement (un couant) cée un champ électique et un champ magnétique. Définition

Plus en détail

Devenir CGA : un titre au cœur d un brillant avenir

Devenir CGA : un titre au cœur d un brillant avenir : io io i t v t é At id Gu E D E D I U G LE N O I T A M R FO Dvi CGA : u tit au cœu d u billat avi 1 A G C d d O l c Av du Q uébc, if a t d o v ou a u o p l i t é f pé uto, a c a u a o. i p t t io habitat!

Plus en détail

PUISSANCES CRITERES D ADAPTATION LENTILLES RIGIDES LABORATOIRES 22 AMETROPIE SPHERIQUE LENTILLES RIGIDES P A G E S. PAR 0,50 d. PAR 0,25 d.

PUISSANCES CRITERES D ADAPTATION LENTILLES RIGIDES LABORATOIRES 22 AMETROPIE SPHERIQUE LENTILLES RIGIDES P A G E S. PAR 0,50 d. PAR 0,25 d. 22 MTI HIQU TI IID TI IID BTI T,5 d.,25 d. - 3-2 - 1 UIC + 1 + 2 + 3 CIT D DTTI 2M6 Boston X 9 2 M CTCT - 1 + 6 stigmatisme < 1, d : r = K +,1 stigmatisme > 1, d : r = K 3 TM 88 2 M CTCT Fct mat. r = Km

Plus en détail

Chapitre 4. Adjoints Opérateurs auto-adjoints et isométries

Chapitre 4. Adjoints Opérateurs auto-adjoints et isométries Chapitre 4 Adjoints Opérateurs auto-adjoints et isométries I. Adjoint : Cas général d une forme { bilinéaire symétrique sesquilinéaire hermitienne On suppose dans tout I que E est un espace vectoriel de

Plus en détail

UNIVERSITÉ PAUL SABATIER. L1 parcours PC : PHYSIQUE

UNIVERSITÉ PAUL SABATIER. L1 parcours PC : PHYSIQUE NIVERSITÉ PAL SABATIER LICENCE STS Année universitaire 009 010 L1 parcurs PC : PHYSIQE QCM DE RENTRÉE Vus devez répndre sur la feuille de répnse furnie avec le sujet. Il peut y avir une u plusieurs cases

Plus en détail

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d Chapite 2: But: connaîte les lois auxquelles doit obéi un cops solide en équilibe. Ceci pemet de décie la station debout ainsi que les conditions nécessaies pou teni une tasse dans la main, souleve une

Plus en détail

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions hapite 5 Les condensateus. Définitions a. ondensateu. Si on elie chacune des bones + et - d une pile (ou aute souce de difféence de potentiel) à un conducteu, on obtient un condensateu. Les deux conducteus

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

Quelques résultats sur un système modélisant la chromatographie en phase gazeuse avec effet de sorption

Quelques résultats sur un système modélisant la chromatographie en phase gazeuse avec effet de sorption Quelques résultats sur un système modélisant la chromatographie en phase gazeuse avec effet de sorption Christian Bourdarias, Marguerite Gisclon, Stéphane Junca Université de Savoie et Université de Nice

Plus en détail

II - 3 Les poutres. Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 12 octobre 2010. Définition d une poutre Aspects géométriques

II - 3 Les poutres. Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 12 octobre 2010. Définition d une poutre Aspects géométriques II - 3 Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 12 octobre 21 Définition d une poutre Aspects géométriques Aperçu Forces internes + conventions de signe = sollicitations Principaux cas de sollicitation [Frey,

Plus en détail

Noël : un cadeau pour votre e-réputation?

Noël : un cadeau pour votre e-réputation? Nmé5 N 2011 Th Nwk Nmé 5 - Nmb 2011 Th Nwk by Në : d p -ép? 1 Th Nwk Nmé 5 - Nmb 2011 Th Nwk Nmé 5 - Nmb 2011 Éd Në p -mm, péd m qé? P Abé Gg L péd d Fê égq p bp d d é d ê dédé à Mxm, é mkg d, g d d mp,

Plus en détail

Corrigé de Mathématique éco HEC

Corrigé de Mathématique éco HEC Corrigé de Mathématique éco HEC EXERCICE Hypothèses. M 3 R est l espace vectoriel des matrices carrées d ordre 3 à coefficiets réels. A M 3 R : s A 3 A,j, s A 3 A,j, s 3 A 3 somme des coefficiets des liges

Plus en détail

Électromagnétisme et Optique Physique

Électromagnétisme et Optique Physique Électromagnétisme et Optique Physique Dr.R.Benallal DÉPARTEMENT DE PHYSIQUE École Préparatoire en Sciences et Techniques de Tlemcen Physique 4 Fevrier-Juin 2013 Programme du module I Électromagnétisme

Plus en détail

Introduction au pricing d option en finance

Introduction au pricing d option en finance Introduction au pricing d option en finance Olivier Pironneau Cours d informatique Scientifique 1 Modélisation du prix d un actif financier Les actions, obligations et autres produits financiers cotés

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

DESCRIPTION DE LA CHAUDIERE...

DESCRIPTION DE LA CHAUDIERE... Gmm ROC NOX VERSON CHEMNEE CHAUDERE FOULACER AVEC PRODUCT ON NTEGREED EAU CHAUDESANTARE TABLE DES MATERES DESCRPTON DE LA CHAUDERE 2 CARACTERSTQUES TECHNQUES 4 2 22 2 Dmmpm Rp b x Pbû RACCORDEMENTS HYDRAULQUES

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! "

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! " #$%&! %%'%(()%*$ #$ %)+)$,!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! -! "# $% $!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Plus en détail

Ch.G3 : Distances et tangentes

Ch.G3 : Distances et tangentes 4 e - programme 2011 mathématiques ch.g3 cahier élève Page 1 sur 14 1 DISTC D U PIT À U DRIT Ch.G3 : Distances et tangentes 1.1 Définition ex 1 DÉFIITI 1 : Soit une droite et un point n'appartenant pas

Plus en détail

LA SUISSE - UN MODÈLE DE. Québec, 19 septembre 2014 SU SS U O RÉUSSITE À PARTAGER

LA SUISSE - UN MODÈLE DE. Québec, 19 septembre 2014 SU SS U O RÉUSSITE À PARTAGER LA SUISSE - UN MODÈLE DE Québec, 19 septembre 2014 SU SS U O RÉUSSITE À PARTAGER Que savez-vous de la Suisse? Roger Federer Chocolat Montres de luxe 2 Quel est le lien entre ces objets et la Suisse? Velcro

Plus en détail

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement Modélisation des actions mécaniques, statique des solides indéfomables, puissance et endement Les actions mécaniques. Définition On appelle action mécanique toute cause susceptible de : 4modifie le mouvement

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de. Informatique

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de. Informatique Equêt Natal su l dv ds dlômés d DUT Ifmatqu Résultats d l IUT d Rms-Châls-Chalvll (Nt d sythès su ls dlômés d fmat tal hs alta) Otb La èm quêt atal su l dv ds dlômés d DUT (fmat tal t tu) d la mt d l IUT

Plus en détail