Sommaire EDITO 3 1. DOIT-ON FAIRE LA REVOLUTION (DIGITALE)? 4 2. DE LA RENTABILITE DE SA PRESENCE SUR LES MEDIAS SOCIAUX 7

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire EDITO 3 1. DOIT-ON FAIRE LA REVOLUTION (DIGITALE)? 4 2. DE LA RENTABILITE DE SA PRESENCE SUR LES MEDIAS SOCIAUX 7"

Transcription

1

2 2 Sommaire EDITO 3 1. DOIT-ON FAIRE LA REVOLUTION (DIGITALE)? 4 2. DE LA RENTABILITE DE SA PRESENCE SUR LES MEDIAS SOCIAUX 7 3. LE SOCIAL R.O.I (SOCIAL RETURN ON INVESTMENT) Le R.O.N.I (Risk of Non Investment) Première raison : le client est devenu social Deuxième raison : le capital marque est inscrit au bilan de l entreprise Le R.O.O (Return on Objectives) Du CRM au Social CRM DEFINIR SES OBJECTIFS, MAIS POUR QUELS BENEFICES? L augmentation du chiffre d affaires La réduction des coûts L impact moyen/long terme L effet Earned Media L ENTREPRISE CUSTOMER CENTRIC : «WE RE ALL MARKETERS» OU «TOUT EST MARKETING»? 18 CONCLUSION 20 A PROPOS DE TALENCO 21

3 3 EDITO C est la Révolution! Chacun d entre nous peut mesurer à quel point les Médias Sociaux sont omniprésents dans nos vies, personnelles, professionnelles. C est une véritable Révolution, qui vient bouleverser en profondeur l ordre établi de notre mode de communication dans toutes les sphères de notre quotidien. Nos comportements en tant que clients ont profondément évolué, les métiers au sein des entreprises sont impactés, la relation client que les entreprises entretiennent avec nous a changé ou va devoir changer Et pourtant, beaucoup d entreprises hésitent encore à franchir le pas : pour certaines, investir sur les Médias Sociaux relève encore d une aventure, un peu comme de quitter le port sans instrument de mesure, sans carte et sans canot de sauvetage. Difficile dans ces conditions de jeter la pierre à toutes ces marques qui préfèrent laisser les autres avancer prudemment et se contentent pour l instant de réfléchir. Et pourtant, prendre le virage du digital est vital pour les entreprises aujourd hui : celles qui le prendront mal ou trop tard, prennent un risque majeur. Pourquoi une entreprise devrait-elle investir dans le digital? Pour y gagner quoi? Tous les professionnels s accordent à dire que le traditionnel R.O.I ne se suffit plus à lui seul, alors comment identifier la pertinence de son investissement si tant est qu on ose se lancer? Oser investir peut, certes, nécessiter un brin d audace, des compétences spécifiques ainsi que quelques bonnes pratiques, mais c est surtout une prise de conscience pour optimiser au mieux la performance de ses investissements Ainsi, l heure n est plus au «faut-il y aller?» mais «comment y aller de la façon la plus rentable possible!». Jean Baptiste Gouin CEO de Talenco

4 4 1. Doit-on faire la Révolution (Digitale)? Les Médias Sociaux, en générant ce qui est désigné par les professionnels comme les fondements de la Révolution Digitale, provoquent une mutation en profondeur de nos métiers, des organisations et des rapports humains. Les chiffres clés des Médias Sociaux «L entreprise sociale et collaborative». Salesforce.com Le nombre impressionnant d utilisateurs des Médias Sociaux conduit à un choix très simple : Ignorer cette Révolution? Vous pouvez encore vous convaincre qu il s agit d un phénomène de mode, dont la cible est la génération Y, les stars, les politiques ou les journalistes.bref, que ça passera. Ce comportement révèle en fait plusieurs craintes: La crainte liée aux risques inhérents à la visibilité qu apporte une présence sur les Médias Sociaux a été une année particulièrement riche en bad buzz, de La Redoute, à Cuisinella, en passant par Quick, chaque marque ayant son propre niveau de maturité sur les Médias Sociaux. Ce sont d ailleurs, les entreprises les plus matures sur le sujet qui ont su transformer le bad buzz en good buzz Les autres, non présentes ou peu agiles sur les Médias Sociaux, sont restées au bad buzz.

5 La crainte de perdre ses repères habituels et une forme de maîtrise en terme de marketing, relation clients, communication (le calendrier de communication par exemple n est plus simplement induit par l entreprise mais aussi par les besoins et sollicitations des internautes). La crainte liée au manque de compétences ou à des compétences immatures dans les équipes (savoir répondre aux internautes, animer une communauté de marque est un vrai métier ; le temps du community manager «stagiaire» est désormais révolu ) La crainte du manque de temps : l entreprise débordée, n a pas de temps à consacrer à cela. Il s agit alors d une gestion de priorités. La crainte du manque d idées. C est le syndrome de l entreprise muette qui n a pas vraiment de sujet de fond à partager (le brand content n est pas un exercice facile), La crainte liée à la vraie difficulté de mesurer le retour sur investissement. L ensemble de ces craintes, auxquelles s ajoute la difficulté de certains dirigeants à admettre que le client a changé, que les anciennes recettes ne fonctionnent plus et qu eux mêmes peuvent être démunis pour aborder ce nouveau consommateur, sont autant de raisons pour aborder le sujet de manière «passive». Les freins à la mise en œuvre de nouveaux outils de relation clients 5 Chaque entreprise, présente ou non sur les Médias Sociaux, même si elle n a plus le contrôle total de ce qui se dit sur elle, doit quoiqu il en soit, rester capable de répondre à 100% à tout ce qui peut être dit d elle, sur elle et donc sans elle Chaque entreprise doit se donner les moyens d être en contact avec son client qui, lui, s est approprié ces nouveaux outils aussi bien pour s interroger sur ses intentions d achat que pour conseiller, dénigrer les produits/services auprès des autres internautes. I had a conversation recently with an employee about this new age of marketing. Basically, it went like this: As we try to go to market with your idea, I said, the world is going to decide whether or not this has real value, talk about it, and then position it pretty much how they want to position it. The person responded, OK, so we really have lost control? I said, Yes, that s right. I don t get to control everything that s said about us. Then I said to the person, But understand, you re still 100 percent accountable for the outcome.

6 6 John Hayes, CMO of American Express, McKinsey Quarterly Accepter cette Révolution! Cela semble plutôt frappé au coin du bon sens parce que, de toute façon, vos concurrents sont présents et actifs eux, vos clients aussi, les internautes parleront de votre marque, que celle-ci soit présente ou non sur les Médias Sociaux, votre image de marque, votre notoriété sont déjà impactées plus généralement et en caricaturant à peine, tout le monde est présent sur les Médias Sociaux, et à fortiori vos futurs clients. Au regard des nouvelles générations, c est une tendance qui va en se renforçant «We don t have choice on wether we do Social Media, the question is how well we do» Erik Qualman, Socialnomics Cette fois ça y est, la Révolution Digitale est en marche.

7 7 2. De la rentabilité de sa présence sur les Médias Sociaux Avant la Révolution Digitale, toute mesure de performance se basait sur une méthode classique de R.O.I (Return on Investment). Le R.O.I est un ratio financier de mesure de la rentabilité d un investissement. gains liés à un investissement coûts de l investissement coûts de l investissement Traditionnellement, le R.O.I. sert à anticiper la rentabilité d un investissement futur dans l idée d initier ou non cet investissement, puis d estimer la rentabilité d un investissement passé ou en cours. Derrière ce ratio, deux leviers simples : Optimiser les gains Réduire les coûts «le R.O.I des Médias Sociaux est que votre entreprise existera toujours dans cinq ans» Eric Qualman, Socialnomics, How Social Media Transforms the way we live and do business Lorsqu on parle d investissements liés aux Médias Sociaux et de projets digitaux, la question est alors de déterminer la pertinence de ce type d indicateurs financiers. Unanimement, les professionnels estiment que le R.O.I est, au mieux, délicat à calculer et surtout peu porteur de sens parce que peu adapté à la dimension sociale même des projets digitaux. Et pourtant, tout manager, tout dirigeant souhaitera légitimement estimer, démontrer et suivre l efficacité de sa présence sur les Médias Sociaux : Comme critère de décision et d engagement de l entreprise à se lancer dans une stratégie digitale, Comme critère d évaluation de la performance de la stratégie mise en œuvre et donc la pertinence de l investissement, Comme levier de valorisation financière de l entreprise à terme Alors quelle alternative au R.O.I? Le Social R.O.I.

8 8 3. Le Social R.O.I (Social Return on Investment) La dénomination même traduit la dimension sociale des projets dont on va chercher à évaluer la rentabilité, l efficacité et la performance. On apporte alors à la dimension financière pure du R.O.I une dimension sociale, humaine. Le Social R.O.I conjugue le R.O.I original et de deux autres critères de mesures : Le R.O.N.I : Risk of Non Investment Le R.O.O : Return On Objectives

9 Le R.O.N.I (Risk of Non Investment) Se dispenser d investir sur les Médias Sociaux est une réelle prise de risque pour deux raisons essentielles Première raison : le client est devenu social. De façon triviale, une marque même absente des Médias Sociaux, n empêchera pas les consommateurs d en parler. Et les Médias Sociaux amplifient considérablement l impact de la voix des consommateurs. Quand la présence sur les Médias Sociaux et le référencement ne sont pas gérés, il n est pas rare de trouver sur certaines premières pages Google, non seulement le site institutionnel de l entreprise mais aussi, les réclamations et critiques des clients! Les Médias Sociaux peuvent considérablement améliorer le référencement naturel (SEO), et optimiser la visibilité d un produit ou d une marque. Ecouter et se donner la capacité de réagir aux conversations à travers les Médias Sociaux veut dire se donner les moyens de répondre aux critiques. Cela offre aussi l opportunité de prendre en compte les remontées positives auxquelles l entreprise n aurait pas eu accès sans ces nouveaux canaux de communication. Cela permettra aussi de capter les attentes et besoins des clients pour optimiser son offre à venir.

10 Par exemple, Dell, qui avait fait les frais de rumeurs très négatives sur le Net, a créé Dell Ideastorm, plateforme de communication dédiée à leurs clients et permettant de proposer des idées pour les futurs produits et services de la marque : idées ont déjà été soumises, près de 500 mises en place, soit près de 10 par mois. Un véritable succès, fulgurant et pérenne. Plus récemment, Nestlé, après avoir subi une fronde sans précédent sous l impulsion de Greenpeace contre sa marque KitKat, s est engagé en matière de responsabilité environnementale et a déployé une infrastructure tout à fait innovante en matière de veille des opinions consommateurs sur Internet (Digital Acceleration Team). En B to B, les Médias Sociaux permettent, à minima, d identifier de nouveaux interlocuteurs cibles pour sa prospection, mais ils sont aussi l occasion d identifier de nouveaux projets Deuxième raison : le capital marque est inscrit au bilan de l entreprise. Selon l Observatoire de l Immatériel, le capital immatériel s articule en dix actifs principaux dont le capital marque et le capital humain. Par capital immatériel, on entend sa valeur future et sa capacité à croître. Dans le cadre d une transmission ou d une reprise d entreprise, il est donc indispensable de conjuguer aux critères financiers la valeur de ses actifs immatériels. La marque et la valorisation d une o sci été sont corrélées 10 Valorisation en bourse incluant la valeur de la marque CocaCola 120milliards de $ Valorisation en bourse sans la valeur de la marque 50milliards de $ Les Médias Sociaux influencent fortement la perception de marque des internautes en redonnant une dimension humaine à la relation client/entreprise. En cas de bad-buzz ils peuvent aussi créer de vrais cataclysmes La société américaine d antivol pour vélo Kryptonite en a fait la cuisante expérience, devenant ainsi un cas d école : un internaute poste la vidéo démontrant combien les antivols sont aisés à ouvrir avec un stylo bille.la marque a perdu plus de 10 millions de $ en remboursement d antivols (2004).

11 Mais un bad buzz correctement géré pourra de la même façon reconquérir les internautes Ainsi, le bad buzz de «l homme tout nu» de La Redoute, début 2012 (cf «Le Guide des plus belle glisssades 2012» a finalement généré un capital sympathie réel auprès des internautes, grâce à une exploitation sincère et humoristique de la marque. Celle-ci a, en effet, reconnu que la photo incriminée était passée au travers des mailles du filet, a présenté ses excuses, et a lancé un jeu concours. L objectif était d identifier les photos «fails» volontairement ajoutées sur le site ; les gagnants remportant le droit d être habillés par la marque. Au final, l effet a été tout à fait positif sur les internautes. «Les deux choses les plus importantes n apparaissent pas au bilan de l entreprise : sa réputation et ses hommes» Henri Ford 11 A l heure de la Révolution Digitale, Henri Ford aurait certainement ajouté à la notion de réputation, la notion de communauté. En effet, parmi les composantes de la marque, notons que le produit ne suffit plus. De plus en plus c est la valeur de la communauté associée à ce produit qui fait la valeur de la marque! Pour ce qui concerne le capital humain, plusieurs indicateurs liés au digital sont aujourd hui mesurés : - La vision de l évolution du métier de l entreprise - L engagement des collaborateurs sur cette vision - Les compétences digitales maîtrisées par l entreprise - La puissance des communautés dans l entreprise (Communauté de managers, communautés d innovation )

12 Le R.O.O (Return on Objectives) «Il n est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va» Sénèque Clairement, avant même de chercher à mesurer une performance, il faut se fixer une stratégie de départ. Par stratégie de départ on entend : fixation d objectifs/cibles et donc d outils de mesure associés c est à dire KPI (Key Performance Indicators). Deux grandes familles d objectifs, articulées chacune en deux catégories : Objectifs Sociaux : 1. la perception de marque 2. l efficacité marketing Objectifs Financiers : 3. la croissance des revenus (on retrouve là une composante du R.O.I original) 4. les économies (on retrouve là une composante du R.O.I original) Eux mêmes se déclinent en plusieurs KPI, à choisir en fonction des attentes stratégiques de la marque. Les KPI associés aux objectifs financiers sont classiques: augmentation du chiffre d affaires et réduction des coûts.

13 Les KPI associés aux objectifs sociaux, en revanche, sont nouveaux et relèvent du choix de l entreprise sur l investissement concerné et sur la performance attendue. Ils s adossent à des items pouvant prêter à confusion. Nombreuses sont les entreprises, par exemple, qui pensent que le nombre de fans, de followers se suffit à lui même au point que certaines marques ont même «acheté» des fans sur Facebook. Fantasme Vous aurez beau avoir un nombre de fans conséquent sur votre page Facebook, si ceux-ci ne sont pas analysés et donc exploités dans un outil de relation client (CRM), ils restent sans grand intérêt pour votre marque (aucune segmentation possible). Cela introduit la notion même de Social CRM Du CRM au Social CRM Le Social CRM est une déclinaison du CRM traditionnel. La mention Social est forte de sens : elle traduit la nouvelle forme de relation qui lie une entreprise et ses clients : le partenariat et la dimension humaine. Le client est au centre de l organisation de l entreprise, permettant de mieux l identifier, le comprendre, le fidéliser mais aussi en retour d atteindre ce même client, d ajuster l offre à ses attentes, de le rendre prescripteur de l offre. Eudonet.com, 2012

14 14 4. Définir ses objectifs, mais pour quels bénéfices? Bénéfices marketing associés aux canaux numériques 4.1. L augmentation du chiffre d affaires En préambule, arrêtons-nous sur ce nouveau client social. Il présente trois profils majeurs : 1. Le digital searcher (55%) : il prépare son achat sur internet (on line) et achète en boutique (off line). On parle d un comportement ROPO (Research On Line, Purchase Off Line). 2. Le cross shopper (16%) : il peut acheter indifféremment ON ou OFF line. 3. Le traditionnal customer (22%) : il continue de choisir et d acheter en magasin. 4. Les 7% restant achète en ligne après un repérage en magasin. Pour la majorité des internautes (55%), le chiffre d affaires généré est donc initié sur internet. Quand on sait que 70% des internautes consultent leurs pairs avant d effectuer un achat, on mesure l importance des Médias Sociaux dans la décision d achat. Le bénéfice «augmentation du chiffre d affaires» induit par les Médias Sociaux se traduit donc par du chiffre d affaires on ET off line En somme, le e-commerce permet bien plus que du e-commerce et dans la mesure où les Médias Sociaux sont souvent catalyseurs d achat off line, la rentabilité d un investissement digital est donc à la fois directe et indirecte. L ignorer reviendrait à ne recenser qu une partie

15 du chiffre d affaires que génèrent les Médias Sociaux. «La conclusion est claire, si on regarde un site d enseigne à la lumière de la vente en ligne, on ignore 75% de la performance du site. Chacun se doutait que ces flux existaient, c est leur magnitude qui est impressionnante. A la lecture des résultats nous avons l impression d avoir finalement mesuré la partie cachée de l iceberg. Et elle est importante. Sans compter que les différences par enseigne sont énormes.» Jérôme Toucheboeuf, Directeur Général de FullSIX Retail. 15 Pour aller plus loin, il ressort qu un acheteur à la fois fan d une marque et client de celle-ci génère plus de chiffre d affaires qu un simple client de la marque. C est particulièrement probant chez Apple. La FNAC a constaté un type de comportement complémentaire : sur les 3 millions de détenteurs de la carte FNAC le panier d achat moyen annuel est de 1250 euros quand ils achètent à la fois en magasin et en ligne, soit 400 euros de plus que celui des acheteurs en magasin uniquement, et 6 fois plus que celui des acheteurs sur fnac.com exclusivement. Voilà bien tout l enjeu des approches du cross-canal 4.2. La réduction des coûts Clairement, investir les Médias Sociaux implique de pratiquer sa relation client, son marketing, son recrutement. de façon différente et pour des bénéfices différents. En terme de relation clients, la gestion de votre service clients (centre d appels) peut ainsi générer des économies conséquentes, les investissements marketing comme les coûts de recrutement seront réduits. En 2013, 83 % des professionnels du Marketing estiment que le Marketing Digital offre un meilleur retour sur investissement que le Marketing traditionnel

16 16 Enquête Adobe, Valtech L impact moyen/long terme Avant la Révolution Digitale, le R.O.I se mesurait plutôt à court terme : «mon opération marketing/communication a-t-elle eu un effet bénéfique sur mes ventes comme escompté, et dans ce cas, de quel ordre?». Mais à l heure du Digital, Il faut considérer certains des objectifs/indicateurs sur du moyen/long terme. En fait c est un peu comme si désormais, l opération en elle-même n était que le début d un vaste chantier : suivi des taux d ouverture, du taux de clics des ings, analyse du tunnel de conversion sur le site web, veille des avis internautes etc.l opération en elle même n est plus la fin en soi mais le catalyseur de la vraie démarche d interactions relationnelles avec les internautes. Dans Médias Sociaux, il y a réelle prégnance de la dimension sociale. Dans le nouvel équilibre client/entreprise, la nature humaine de la relation reprend pleinement ses droits. Le long terme est seul en mesure de confirmer la force du lien qui se crée entre les deux parties. A ce titre, la perception de la marque, comme l efficacité marketing, sont forcément des indicateurs qui se mesurent dans la durée. Des mesures régulières à des moments critiques sont utiles et riches d informations. Gérer la relation client dans un esprit moyen/long terme veut dire, à la fois, que cela impose à la marque d être conséquente dans ses décisions, sa communication, ses actions diverses, mais aussi que cela lui laisse le «droit à l erreur», puisque, sur le long terme, on peut avoir une seconde chance Bref, sortons réellement de la notion de volume de fans, de followers, mais cherchons à construire des relations humaines avec nos internautes : c est le H2H, human to human qui fait loi et qui doit devenir la quête permanente de toute entreprise.

17 L effet Earned Media «90% des consommateurs en ligne se fient aux recommandations de leurs proches, 70% font confiance à des utilisateurs inconnus, 27% suivent les avis d experts, 14% font confiance à la publicité et 8% à des personnalités.» Erik Qualman, Socialnomics Un autre des paramètres à considérer lorsqu on parle de R.O.I des Médias Sociaux, c est la viralité : c est à dire l amplification extraordinaire que les internautes peuvent donner à un message reçu d une marque. Concrètement, une stratégie Marketing Cross Canal aujourd hui, recouvre certes les traditionnels médias payants ou Paid Médias (presse, radio, tv, etc.), et les médias qu elle détient en propre ou Owned Médias (boutiques, sites etc.). Mais tout l enjeu est désormais celui du Earned Media, la communication gratuite générée sur les Médias Sociaux pour les consommateurs. La marque a tout intérêt à rechercher l extraordinaire effet amplificateur des Médias Sociaux pour toucher une cible beaucoup plus large Pour schématiser, les internautes deviennent le levier de communication, levier dont l effet amplificateur peut réellement être extraordinaire. Redbull par exemple, en organisant le saut de Félix Baumgartner, a été exemplaire en terme d Earned Media : 8000 passages TV, 50 millions de connections sur Youtube soit 16 fois plus que la cérémonie d ouverture des JO de Londres. L effet de cette viralité est tout bénéfice pour Redbull qui conforte son image de marque de façon durable et forte.

18 5. L entreprise customer centric : «We re all marketers» ou «Tout est marketing»? La Révolution Digitale induit une mutation en profondeur de la relation client/entreprise. En terme marketing, cela paraît trivial : 18 Social CRM vers la relation client augmentée, ATOS Consulting, Publicis Net Intelligenz, 2012 Le marketing devient dès lors un levier formidable à exploiter pour toucher au plus près le client, rejoindre ses attentes et ainsi travailler à optimiser les différents indicateurs de performance que se sera fixée l entreprise. Sans doute est-ce pour cela qu on considère que les équipes marketing sont en première ligne de cette mutation de la structure de l entreprise ; Mac Kinsey dans un article paru en 2011 affirmait ainsi que chacun dans l entreprise devient acteur du marketing de sa marque, d où le «we re all marketers».

19 Une chose est sûre, la structure profonde de l entreprise est modifiée et de nouvelles compétences doivent être développées à tout niveau de l entreprise. Chacun doit devenir ou redevenir customer centric. 19 C est en cela qu il convient de nuancer le concept du «we re all marketers» en «tout est marketing» : chacun de nous véhicule consciemment ou non l image de sa marque et devient donc une partie de la vitrine de son entreprise. Cela va impliquer de nouvelles responsabilités et de nouvelles compétences pour les différentes équipes en lien avec le client, y compris les Directions Générales qui vont devoir insuffler à leurs équipes le sens du digital. Il faut savoir parler le langage des clients digitaux, comprendre qui ils sont, apprendre à s adresser à eux, loin des modes de communication pourtant pas si lointain du mass média et plus généralement donner une vision de l évolution de l entreprise. La relation du couple client/entreprise a profondément changé, repositionnant les deux parties sur un pied d égalité (fin du mass marketing), de respect et d écoute. Toute la difficulté relève désormais d une capacité à néanmoins garder pour la marque sa capacité à affirmer ses choix stratégiques. Pour exemple, la gestion de Gap et de Starbucks au moment de leur changement de logo respectifs sont deux cas d école intéressants. Gap, partageant avec ses fans ses projets de changement d identité visuelle a tout interrompu pour se plier aux exigences de ses fans Starbucks, confronté au même désir de ses internautes que rien ne change a pourtant choisi de poursuivre, convaincu d une part de la pertinence du changement d identité visuelle et aussi de la volonté du dirigeant de garder la main sur ce type de décisions stratégiques. Quoiqu il en soit, voilà venu le temps du rééquilibrage des forces et des pouvoirs entre clients et entreprise, dans un réel respect mutuel.

20 20 Conclusion Prendre le virage des Médias Sociaux implique, avant tout, dans l entreprise, une nouvelle approche Client dans la façon de le percevoir et d échanger avec lui au travers d approches multicanales, voire de commercer avec lui. Se poser la question de sa présence sur les Médias Sociaux revient alors au même que de savoir si l entreprise doit s adapter à ses clients. D un point de vue financier, le R.O.I se fera de toutes les façons car «l entreprise existera toujours dans 5 ans». Cependant, si cette présence sur les Médias Sociaux apparait fondamentale, elle ne suffit pas à embrasser l ensemble de la Révolution Digitale. Au-delà du web, comment ne pas prendre en compte les autres aspects de cette révolution? l apport des technologies d aujourd hui : La digitalisation des points de vente, la réalité augmentée, les objets connectés, la big data ne sont plus une fiction mais bel et bien une réalité! les nouvelles attentes des collaborateurs, génération Y mais pas seulement. Ne voyez-vous pas dans votre entreprise un risque majeur de fracture e-sociale? Qu en est-il de votre Communauté de managers? Existe-t-elle? Vit-elle? Pensez-vous pouvoir faire la révolution tout seul? Autant de sujets qui placent les compétences au cœur de la Stratégie Digitale, tant sur le fond du sujet, que sur la manière de la mettre en œuvre : le Social Talent est né! Remerciements : Soizick le Teno, Cyrille Chaudoit, Julie Sart, Sindy Ho Copyright Avril 2013 TalenCo. Toute reproduction sans accord préalable écrit est formellement interdite.

21 21 A propos de Talenco TalenCo est le spécialiste de la formation aux impacts du Digital et des Médias Sociaux sur les principaux métiers clés de l entreprise : Communication, Commercial, RH, Marketing, Community Management ainsi qu une offre spéciale Dirigeants. Notre mission? Ne laisser personne rater le virage du Digital. Notre différence? La combinaison de trois expertises : le Digital, l approche par fonction et la pédagogie. Notre innovation? Un outil de Social Learning unique pour compléter la formation en salle et pour optimiser le retour sur investissement de la formation. TalenCo développe de nombreuses formations «sur-mesure» pour de grands groupes du CAC 40 mais aussi des PME qui souhaitent faire du Digital un avantage concurrentiel majeur. Une offre inter-entreprises de 21 formations spécifiques vient renforcer les compétences des collaborateurs sur leur métier, version 21ème siècle. Pour en savoir plus : Nous contacter : Contact presse Agence Influelse : TalenCo, Société SAS au capital de et enregistrée au RCS sous le N Organisme de formation enregistré sous le numéro

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux La Team Web Organisme de formation enregistré sous le numéro 91 34 08306 34 La Team Web SAS au capital de 10 000 8 rue de la Mairie / 34120 Lézignan

Plus en détail

Vendredi 9 Juillet 2010

Vendredi 9 Juillet 2010 Vendredi 9 Juillet 2010 Méthodologie Segments de la communication online Display Search Affiliation Comparateurs E-mailing Annuaires Mobile Régies 1 2 Agences Déclaratif sous huissier + entretiens Confrontation

Plus en détail

Comment le digital redéfinit les frontières de la communication interne et externe en entreprise? LES DERNIÈRES TROUVAILLES EN MATIÈRE DE TRANSFORMATION DIGITALE Quel est le quotient intellectuel digital

Plus en détail

Petit déjeuner des PME et des start-up 30-11-2012 // Risques et Opportunités des médias sociaux pour les PME & start-up

Petit déjeuner des PME et des start-up 30-11-2012 // Risques et Opportunités des médias sociaux pour les PME & start-up 30-11-2012 // Risques et Opportunités des médias sociaux pour les PME & start-up Vous d abord Donnez 1 mot clef qui illustre pour vous un RISQUE des médias sociaux 2 Risque 1#? Les réseaux sociaux, ce

Plus en détail

Du Web to Store au Digital in Store

Du Web to Store au Digital in Store Livre blanc Du Web to Store au Digital in Store Quand votre audience online se transforme en acheteurs offline www.kontestapp.com Introduction Le commerce digital et le commerce traditionnel évoluent de

Plus en détail

Les clés du succès en e commerce

Les clés du succès en e commerce E COMMERCE Sommaire Le fil conducteur de notre approche Les clés du succès Générer du chiffre d affaires Les caractéristiques d un projet e-commerce L approche multicanal Les données connues et celles

Plus en détail

Les p tits déj du Community Management. La Tunisie plus forte que la France sur Facebook?

Les p tits déj du Community Management. La Tunisie plus forte que la France sur Facebook? Les p tits déj du Community Management La Tunisie plus forte que la France sur Facebook? 0 Préambule 02 Préambule Révolution Tunisienne 03 Fondamentaux Médias Sociaux L expression "médias sociaux" est

Plus en détail

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant 10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant Oubliez le nombre de visites sur votre boutique en ligne, le nombre de pages vues et même votre positionnement de mots clés sur

Plus en détail

Développer votre stratégie digitale. www.cyber-l.com 3 rue du Gévaudan, 91090 Lisses, France

Développer votre stratégie digitale. www.cyber-l.com 3 rue du Gévaudan, 91090 Lisses, France Développer votre stratégie digitale www.cyber-l.com 3 rue du Gévaudan, 91090 Lisses, France CYBER L AGENCE DIGITALE Cyber L accompagne depuis 17ans les entreprises, associations, collectivités, dans leur

Plus en détail

Créer et animer une boutique en ligne avec Wordpress (environnement PC et MAC)

Créer et animer une boutique en ligne avec Wordpress (environnement PC et MAC) Créer et animer une boutique en ligne avec Wordpress (environnement PC et MAC) OBJECTIFS - Créer une boutique sous wordpress et la référencer. - Mise en place du contenu, des articles Une bonne connaissance

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

Stratégie webmarketing

Stratégie webmarketing Stratégie webmarketing OBJECTIFS - Comprendre et maîtriser les différents techniques et leviers de promotion online utilisés par les professionnels Chefs d entreprise, créateurs d entreprise, webmasters,

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

Développer sa stratégie sur les médias sociaux

Développer sa stratégie sur les médias sociaux Your network is more powerful than you think Développer sa stratégie sur les médias sociaux Nicholas Vieuxloup Mai 2010 VOUS LES Panorama CONNAISSEZ des médias sociaux TOUS? Les Médias Sociaux en chiffres

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

AUGMENTER S0N TAUX DE CONVERSION. Grâce au webmarketing

AUGMENTER S0N TAUX DE CONVERSION. Grâce au webmarketing AUGMENTER S0N TAUX DE CONVERSION Grâce au webmarketing Plan Qui sommes-nous? Le Webmarketing? Les idées reçues Définir des KPI? Les différents leviers Les leviers classiques Les autres leviers Quels outils

Plus en détail

mesurer le ROI des médias sociaux : rêve ou réalité?

mesurer le ROI des médias sociaux : rêve ou réalité? mesurer le ROI des médias sociaux : rêve ou réalité? Caroline Crousillat responsable de communication digitale Orange Healthcare @caroliiinnne / @orangehcare Orange Healthcare chiffres repenser le ROI

Plus en détail

Marie Canzano. Emmanuel Vivier. 8 tendances clefs. pour le recrutement dans l univers du digital LES NOUVEAUX MÉTIERS DE LA DIGITALISATION

Marie Canzano. Emmanuel Vivier. 8 tendances clefs. pour le recrutement dans l univers du digital LES NOUVEAUX MÉTIERS DE LA DIGITALISATION 8 tendances clefs LES NOUVEAUX MÉTIERS DE LA DIGITALISATION pour le recrutement dans l univers du digital Marie Canzano Digital Job Présidente Emmanuel Vivier HUB Institute Co Founder #1. Le digital :

Plus en détail

+ 1 ère solution Salesforce dédiée aux retailers

+ 1 ère solution Salesforce dédiée aux retailers Kerensen for Retail & Luxe + 1 ère solution Salesforce dédiée aux retailers CCAN Founding Member L'évolution des profils consommateurs et des modes de consommation est progressivement en train de transformer

Plus en détail

PETIT LEXIQUE L INBOUND MARKETING

PETIT LEXIQUE L INBOUND MARKETING PETIT LEXIQUE DE L INBOUND MARKETING «Pratiquez le marketing que les gens recherchent» Voici de quoi vous apprendre à parler inbound marketing! Ce lexique n a pas vocation à être exhaustif, mais présente

Plus en détail

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux La Team Web Organisme de formation enregistré sous le numéro 91 34 08306 34 La Team Web SAS au capital de 10 000 8 rue de la Mairie / 34120 Lézignan

Plus en détail

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm #GoSocial La révolution du Social Média Depuis quelques années, les médias sociaux ont métamorphosé le paysage du web et les modes de communication entre les individus et les marques. Hier encore spectateurs,

Plus en détail

Libérer le pouvoir des médias sociaux Passer du Like au Love

Libérer le pouvoir des médias sociaux Passer du Like au Love Libérer le pouvoir des médias sociaux Passer du Like au Love Pascal Hary Customer experience & Social Sales Development Director 1 Copyright 2013, Oracle and/or its affiliates. All rights reserved. pascal.hary@oracle.com

Plus en détail

Gestion d E-réputation. Management de marque

Gestion d E-réputation. Management de marque Renforcez votre présence sur Internet Stratégie Digitale Gestion d E-réputation Community Management Management de marque Web Marketing 0 www.forcinet.ma 1 Qui Sommes-Nous? Forcinet est une entreprise

Plus en détail

RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB

RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB Ecoute MOI Regarde MOI Recrute MOI Regarde MOI Accepte MOI RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB Comment les investir? quels impacts sur le référencement? SOMMAIRE RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB PANORAMA 2014 ET USAGES POURQUOI

Plus en détail

SOCIAL INTELLIGENCE BUSINESS RESULTS

SOCIAL INTELLIGENCE BUSINESS RESULTS SOCIAL INTELLIGENCE BUSINESS RESULTS Faire de l écoute et de l analyse des réseaux sociaux un outil stratégique pour une marque Intervention 28/11/2014 Les marques et Internet Perspective sur 20 ans 1995

Plus en détail

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux?

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux? Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Etude appliquée aux entreprises B2B, dans l Industrie IT. May 15 2013 ETUDE Leila Boutaleb-Brousse leilabfr@gmail.com btobconnected.com

Plus en détail

Les réseaux Sociaux. en 2014. Audrey DRYJSKI. Marie PILLOT. Mélanie SEYNAT. Jean-Marie DEGRYSE. Chef de projets Digital Marketing

Les réseaux Sociaux. en 2014. Audrey DRYJSKI. Marie PILLOT. Mélanie SEYNAT. Jean-Marie DEGRYSE. Chef de projets Digital Marketing Les réseaux Sociaux en 2014 Vos Interlocuteurs : Audrey DRYJSKI Chef de projets Digital Marketing Marie PILLOT Consultante Digital Marketing Mélanie SEYNAT Chef de projets Digital Marketing Jean-Marie

Plus en détail

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication MÉTHODOLOGIE La partie de l'image avec l'id de relation rid11 n'a pas été trouvé dans le fichier. Phase qualitative

Plus en détail

Customer experience Management et «Listening Platforms»

Customer experience Management et «Listening Platforms» Customer experience Management et «Listening Platforms» Présentation Clever Age Plus de 120 collaborateurs sur 4 agences Croissance régulière et rentable G3+ Banque de France Agrément CIR jusqu en 2013

Plus en détail

BigData : la connaissance clients au service de votre conversion E-Commerce. Marc Schillaci #ECP14 TOUTES LES FORMULES DU COMMERCE CONNECTÉ

BigData : la connaissance clients au service de votre conversion E-Commerce. Marc Schillaci #ECP14 TOUTES LES FORMULES DU COMMERCE CONNECTÉ BigData : la connaissance clients au service de votre conversion E- Marc Schillaci TOUTES LES FORMULES DU COMMERCE CONNECTÉ 23 > 25 SEPTEMBRE 2014 I PARIS I PORTE DE VERSAILLES I PAVILLON 7-3 #ECP14 LE

Plus en détail

Stratégie Digitale. ECS 3 - Cours 1

Stratégie Digitale. ECS 3 - Cours 1 Stratégie Digitale ECS 3 - Cours 1 Je me présente Bonjour, je suis Laurence Belge, 47 ans, maman de Lily-Rose Ex directrice du pôle digital d NRJ, du marketing de Monster, des lancements produits et du

Plus en détail

L assurance en ligne au cœur d une stratégie multi-canal réussie. Analyse et retour d expérience CNIA SAADA 18/04/2013

L assurance en ligne au cœur d une stratégie multi-canal réussie. Analyse et retour d expérience CNIA SAADA 18/04/2013 L assurance en ligne au cœur d une stratégie multi-canal réussie Analyse et retour d expérience CNIA SAADA 18/04/2013 1 La transformation digitale engendre des changements profonds Dans les nouvelles habitudes

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Le Display En Pleine Révolution

Le Display En Pleine Révolution Le Display En Pleine Révolution De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Display En Pleine Révolution De l achat

Plus en détail

Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau.

Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau. COMMUNIQUE DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMEDIATE Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau. Neuilly sur Seine, le 26 janvier 2011 Digitas France (VivaKi/Publicis

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

Les grandes entreprises françaises conscientes du chemin qu il reste à parcourir

Les grandes entreprises françaises conscientes du chemin qu il reste à parcourir Le Baromètre des pratiques digitales 2015 Sia Partners - Econocom - Ifop révèle des pratiques très différenciées et des priorités contrastées au sein des grandes entreprises françaises Paris, le 29 septembre

Plus en détail

la question du jour Mon entreprise Etre ou ne pas être sur les réseaux Sociaux?

la question du jour Mon entreprise Etre ou ne pas être sur les réseaux Sociaux? la question du jour Mon entreprise Etre ou ne pas être sur les réseaux Sociaux? Réseaux sociaux : une définition Dans le cadre d une approche marketing, les termes «réseaux sociaux» désignent généralement

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

Économie et réseaux sociaux

Économie et réseaux sociaux Économie et réseaux sociaux Forum financier belge Louvain-la-Neuve 23/10/2012 Économie et réseaux sociaux Olivier de Wasseige @defimedia.be Plus de 7 internautes sur 10 sont membres d au moins un réseau

Plus en détail

e-crm Augmentez vos revenus grâce au e-crm

e-crm Augmentez vos revenus grâce au e-crm e-crm Augmentez vos revenus grâce au e-crm 2015 Ceci n est pas une n ième présentation sur les bienfaits du CRM, ni une présentation théorique, ni un plaidoyer pour un outil précis. Certaines recommandations

Plus en détail

L automobile a besoin de «marketeurs» évolués.

L automobile a besoin de «marketeurs» évolués. Accueil À propos Contact Catégorie Flux RSS Rechercher... Search L automobile a besoin de «marketeurs» évolués. Actualités, Information, Web Marketing Eric Saint-Frison 25 octobre 2011 à 9 h 32 min L article

Plus en détail

Votre campagne digitale a manqué sa cible. Et maintenant?

Votre campagne digitale a manqué sa cible. Et maintenant? Votre campagne digitale a manqué sa cible. Et maintenant? Toucher le public désiré, voilà un pari ambitieux, en particulier dans un paysage médiatique mouvant. Comment améliorer vos performances digitales

Plus en détail

[Etude] La communication en entreprise et les enjeux du numérique

[Etude] La communication en entreprise et les enjeux du numérique 1 sur 8 11/10/2011 10:20 Offres d'emploi Stage Agenda Les chiffres clés Les Experts FrenchWeb.tv Boutique Communiqués Newsletter tech, design, management FrenchWeb.fr Le magazine des professionnels de

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Conseil et formation en Marketing Web /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Catalogue de

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

Cours de Community Management Master 2 CAWEB

Cours de Community Management Master 2 CAWEB Cours proposé le 6 janvier 2015 Cours de Community Management Master 2 CAWEB Chargé d enseignement : Max Schleiffer, consultant social media Notre Programme 19/11 : Présentation du métier de Community

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE!

CATALOGUE FORMATION DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE! DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE! RéFéRENCEMENT NATUREL RéFéRENCEMENT PUBLICITAIRE RESEAUX SOCIAUX GOOGLE ANALYTICS E-MAIL MARKETING STRATéGIE DIGITALE écriture WEB VEILLE ET E-RéPUTATION CATALOGUE

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 7, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada Présent dans plus

Plus en détail

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie d'entreprise 15 A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie

Plus en détail

LE MULTICANAL, TENDANCE OU ÉVOLUTION?

LE MULTICANAL, TENDANCE OU ÉVOLUTION? LE MULTICANAL, TENDANCE OU ÉVOLUTION? LE MULTICANAL, TENDANCE OU ÉVOLUTION? Je suis là. Et vous? Le client est un dieu. Et Dieu est omniprésent. Mais votre entreprise l estelle aussi? Pendant que vous

Plus en détail

Recrutement des étudiants sur les nouveaux canaux, mobile et réseaux sociaux : mythe ou réalité?

Recrutement des étudiants sur les nouveaux canaux, mobile et réseaux sociaux : mythe ou réalité? Recrutement des étudiants sur les nouveaux canaux, mobile et réseaux sociaux : mythe ou réalité? NewGen TALENT CENTRE En partenariat avec ÉTUDE JUIN 2013 Emmanuel Delamarre Emmanuel Delamarre participe,

Plus en détail

L impact du digital sur les organisations

L impact du digital sur les organisations L impact du digital sur les organisations Lancement de l Innovation Factory 28 février 2013 2 «La réforme oui, la chienlit non!» Charles de Gaulle 19 mai 1968 Si la révolution digitale avait un slogan,

Plus en détail

Data Management Platforms DMP. Décembre 2015

Data Management Platforms DMP. Décembre 2015 Data Management Platforms DMP Décembre 2015 Merci de nous recevoir MACSF Edouard Perrin Directeur Marketing et Digital Soft Computing Sylvain Bellier Directeur du pôle Marketing Services 2 Agenda Eléments

Plus en détail

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Création Diffusion Promotion Contenus textes, photos, vidéos et bases de données Internet, réseaux sociaux et objets connectés Nos sites web : 2

Plus en détail

Les 5 étapes clés d une stratégie d optimisation online réussie

Les 5 étapes clés d une stratégie d optimisation online réussie Les 5 étapes clés d une stratégie d optimisation online réussie Un Livre Blanc Maxymiser d Oracle Livre Blanc Nov 2015 www.maxymiser.fr À l heure où le mobile est devenu monnaie courante et les services

Plus en détail

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation MEDIAS SOCIAUX Web Marketing > les principaux leviers SITE EDITEUR SITE MARCHAND SITE VITRINE SITE SERVICE Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux

Plus en détail

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel CONTENT SYNDICATION E-COMMERCE INTEGRATION business integration BUSINESS INTELLIGENCE Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel Automatiser la génération de leads, simplifier vos processus

Plus en détail

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE 4 novembre 2015 Les Echos Business - 04/11/2015 http://business.lesechos.fr/directions-numeriques/digital/transformation-digitale/021450570757-s-adapter-ou-se-transformer-les-hesitations-des-entreprises-pre-numeriques-204380.php

Plus en détail

Comportement client et promesse des marques sur les réseaux sociaux

Comportement client et promesse des marques sur les réseaux sociaux Comportement client et promesse des marques sur les réseaux sociaux secteurs d activité multiculturels. Le Customer Experience Lab -«CX Lab»- de Teleperformance ouvert en 2013 à Lisbonne, mène des recherches

Plus en détail

ERP. LIVRE BLANC Omnicanal, comment gérer tous les points de contact depuis un outil unique

ERP. LIVRE BLANC Omnicanal, comment gérer tous les points de contact depuis un outil unique ERP LIVRE BLANC Omnicanal, comment gérer tous les points de contact depuis un outil unique ERP & SOMMAIRE Introduction retailers, vers une expérience omnicanal Introduction Mutation du parcours client

Plus en détail

Le Marketing Mobile, des marques

Le Marketing Mobile, des marques Le Marketing Mobile, le nouvel Eldorado communicationnel des marques RAPPEL Engage your customers NO YES > L émergence des smartphones et des tablettes a bouleversé la vie quotidienne des Français : 47%

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Accélérateur de croissance DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Contact presse : Johann Fourmond Tél. : 02 99 65 05 47 - Port. : 06 07 89 09 44 j.fourmond@releasepresse.com Sommaire Communiqué de presse p 3-4

Plus en détail

Agence Webmarketing global. Une nouvelle vision de vos projets

Agence Webmarketing global. Une nouvelle vision de vos projets Agence Webmarketing global Une nouvelle vision de vos projets f t Agence Basée sur un savoir-faire acquis grâce à plus de 6 ans d expérience réussie dans l e-marketing en Europe, vous offre les solutions

Plus en détail

Optimisez les profits de vos sites web. Intégrez la performance à votre projet de création

Optimisez les profits de vos sites web. Intégrez la performance à votre projet de création Optimisez les profits de vos sites web Intégrez la performance à votre projet de création Consultant web spécialisée dans le référencement, mon objectif est d augmenter les profits de vos sites web par

Plus en détail

Comment trouver des clients grâce à internet?

Comment trouver des clients grâce à internet? Comment trouver des clients grâce à internet? Plan de la présentation Présentation tour de table Quelques chiffres Un site internet? Pourquoi faire? Qu est-ce qu un site internet efficace? Comment attirer

Plus en détail

Le Social CRM Générer et entretenir des leads sur les média sociaux. Social Media / Social Marketing

Le Social CRM Générer et entretenir des leads sur les média sociaux. Social Media / Social Marketing Le Social CRM Générer et entretenir des leads sur les média sociaux Mercredi 23 mai 2012 de 12h30 à 14h30 Social Media / Social Marketing Qu est-ce que le Social CRM? Comment le mettre en place dans sa

Plus en détail

Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant

Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant Les clés de la Réussite Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant E-learning 14 heures Tarif : 490 Le manque d approche Marketing pénalise les petites structures.

Plus en détail

Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux

Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux 1. Le E-Commerce et ses nouveaux usages Constat : Le Web 2.0 = Le renversement des pouvoirs Les consommateurs ne font plus confiance aux marques (Brand

Plus en détail

Réseaux sociaux & relations clients

Réseaux sociaux & relations clients Réseaux sociaux & relations clients Avina en quelques mots Le paysage des Réseaux sociaux Community Management, pourquoi et comment? Cas concret - Facebook (BtoC) Cas - Google (pourquoi Google+) Stratégie

Plus en détail

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale conseil organisation management Réussir ensemble Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale Salon e-commerce, Paris, 14 septembre 2011 csa consulting

Plus en détail

Contact+ pour vous. valorisez votre relation client sur le web. avec Contact+, tout le monde y gagne. pour vos clients

Contact+ pour vous. valorisez votre relation client sur le web. avec Contact+, tout le monde y gagne. pour vos clients avec Contact+, tout le monde y gagne Contact+ pour vous valorisez votre relation client sur le web la possibilité de proposer une mise en relation web gratuite ou payante selon la valeur du service une

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 5, La publicité display, un avantage concurrentiel. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web

DIGITAL MINDS. Chapitre 5, La publicité display, un avantage concurrentiel. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 5, La publicité display, un avantage concurrentiel WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet

Plus en détail

P tit Déj autour du Web 2.0 OU EN ÊTES VOUS? Le 10 juin 2011. Créez et référencez son site internet Jean DAVID. Gérez votre image sur le web 2.

P tit Déj autour du Web 2.0 OU EN ÊTES VOUS? Le 10 juin 2011. Créez et référencez son site internet Jean DAVID. Gérez votre image sur le web 2. P tit Déj autour du Web 2.0 SITEINTERNET INTERNET, E REPUTATION, WEB MARKETING : OU EN ÊTES VOUS? Le 10 juin 2011 Créez et référencez son site internet Jean DAVID Gérez votre image sur le web 2.0 Yoann

Plus en détail

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS?

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? Comme de nombreuses TPE et PME, vous ne pouvez pas franchir le pas du recrutement d un collaborateur de direction à plein temps. Ainsi faute de ressources internes en matière

Plus en détail

BIG DATA ET MARKETING

BIG DATA ET MARKETING BIG DATA ET MARKETING SPIKLY / LA NOUVELLE REPUBLIQUE Agence Conseil en stratégie digitale 20/06/2013 1 1. PRÉSENTATION 20/06/2013 2 Keyrus - All rights reserved PRÉSENTATION DE KEYRUS Présentation générale

Plus en détail

DU COMMERCE CONNECTÉ!

DU COMMERCE CONNECTÉ! e-commerce+ Magazine d'information d'octave n 14 - Avril 2015 Suivez la tendance DU COMMERCE CONNECTÉ! SOLDES OUVERT ÉVOLUTION DU COMMERCE vers un commerce "CONNECTÉ" CASH PISCINES : Le projet "cross canal"

Plus en détail

Digital : état de l'art et enjeux

Digital : état de l'art et enjeux L institut de formation continue des professionnels du Web Digital : état de l'art et enjeux Référence formation : Durée : Prix conseillé : CD1 2 jours (14 heures) 1 750 HT (hors promotion ou remise particulière)

Plus en détail

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet!

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Stéphanie Pahaut Coordinatrice Tourisme Qualité tourismequalite@coeurdelardenne.be 1 Du marketing traditionnel au marketing numérique

Plus en détail

SOCIAL CRM pour le E-commerce

SOCIAL CRM pour le E-commerce SOCIAL CRM pour le E-commerce Spreadbutton, solution en mode Saas, permet aux e-commerçants de gérer leur communauté client avec Facebook. La solution intègre des modules marketing spécifiques à la vente

Plus en détail

Eléments clés d une Stratégie Omni canal

Eléments clés d une Stratégie Omni canal Eléments clés d une Stratégie Omni canal Pascal BIZZARI, Groupe AVISIA Conseil en stratégie marketing relationnel Préambule Pourquoi une tribune aujourd hui? Fondé en 2007 le Groupe AVISIA est un acteur

Plus en détail

BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités

BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités ACTIVIS - 1 BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités SOMMAIRE PARTIE 1 : UNE NOUVELLE RELATION À L ARGENT ET À SA BANQUE PARTIE 2 : ENJEUX ET LEVIERS DIGITAUX ET CROSS

Plus en détail

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder.

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. 2015 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Pour réussir son année, 7 sujets majeurs à mettre sur votre to-do-list. Les 7 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Selon Laurent Ollivier,

Plus en détail

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING «Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING NOTIONS DE BASE «Quizz» Street marketing Tribal marketing Ethno marketing Guerrilla marketing Marketing direct Marketing viral ROI UGC KPI SML BAO RS

Plus en détail

ANIMATION LE CLIENT ACTEUR PRINCIPAL DU RESEAU

ANIMATION LE CLIENT ACTEUR PRINCIPAL DU RESEAU ANIMATION LE CLIENT ACTEUR PRINCIPAL DU RESEAU 1 ère PARTIE UN CLIENT DE + EN + EXIGEANT 16 millions d internautes en France en 2001 38 millions d internautes en France en 2010 1,3 million d utilisateurs

Plus en détail

Gulliver.com by mobeo 1

Gulliver.com by mobeo 1 Gulliver.com by mobeo 1 Sommaire Introduction A quoi sert une CRM ecommerce? Le point de vue CRM La Segmentation Les Contacts Les Visiteurs Cycle de vente Segmentation des visiteurs Ajustement Regroupements

Plus en détail

Circuit d Influence. Ambassadeurs. Early Adopters. Influenceurs. Décideurs. Utilisateurs

Circuit d Influence. Ambassadeurs. Early Adopters. Influenceurs. Décideurs. Utilisateurs Circuit d Influence Ambassadeurs Early Adopters Influenceurs Décideurs Utilisateurs Les 4 cultures de l Inbound Marketing : Innovation Obsession-client Différence Impertinence Le nouveau modèle

Plus en détail

Comment communiquent les cabinets à l ère du numérique?

Comment communiquent les cabinets à l ère du numérique? Mardi 17 novembre 2015 Comment communiquent les cabinets à l ère du numérique? Bertrand SALLIOU Directeur Adjoint EXPERT INFOS - Les Echos Publishing Comment communiquent les cabinets à l ère du numérique

Plus en détail

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012 STRATÉGIES E-MARKETING Mars 2012 7 stratégies e-marketing D après un document réalisé par l ESC Lille 1 Le buzz marketing Le bouche à oreille du web Objectifs Développer sa visibilité Améliorer sa notoriété

Plus en détail

Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011

Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011 Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011 Véronique Brionne Marilyn Faugas Karine Paul Jean-Christophe Boccon-Gibod Sommaire 1. Pourquoi avons-nous choisi Progressive?

Plus en détail

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX Mélanie Hossler Olivier Murat Alexandre Jouanne FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX 12 modules pour construire sa stratégie social media, 2014 ISBN : 978-2-212-55694-0 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

L affiliation dans Le mix digital

L affiliation dans Le mix digital L affiliation dans Le mix digital Les évolutions attendues pour L affiliation 1. Le rôle d une agence média 2. Les enjeux globaux pour le digital 3. Le mobile et L affiliation 4. Le pilotage à la performance

Plus en détail

Community Management : Comment développer et animer une audience engagée?

Community Management : Comment développer et animer une audience engagée? Community Management : Comment développer et animer une audience engagée? De quoi va-t-on parler? Définissons la Communauté. Ce que veulent les fans... Les enjeux pour l entreprise. Succès mitigé pour

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise LA MOBILITÉ NÉCESSITE UN CHANGEMENT DES SI EN PROFONDEUR

Transformation IT de l entreprise LA MOBILITÉ NÉCESSITE UN CHANGEMENT DES SI EN PROFONDEUR Transformation IT de l entreprise LA MOBILITÉ NÉCESSITE UN CHANGEMENT DES SI EN PROFONDEUR L es technologies mobiles impactent en profondeur le fonctionnement des organisations. Elles sont également à

Plus en détail

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège Lundi de l Economie l Numérique Mardi 19 novembre Les médias m sociaux Foix CCI Ariège Un réseau = une stratégie Se lancer dans une stratégie de médias sociaux ne se résume pas à ouvrir un compte Twitter

Plus en détail

FOOTFALL: SÉRIE ACTING ON INSIGHT. Sortir de l ombre et mettre en lumière ce que vous ne savez pas encore à propos de vos clients

FOOTFALL: SÉRIE ACTING ON INSIGHT. Sortir de l ombre et mettre en lumière ce que vous ne savez pas encore à propos de vos clients www.footfall.com + 33 (1) 55 12 10 00 FOOTFALL: SÉRIE ACTING ON INSIGHT Sortir de l ombre et mettre en lumière ce que vous ne savez pas encore à propos de vos clients Gardez votre visage toujours vers

Plus en détail

CRM : Le Client au cœur

CRM : Le Client au cœur 3 septembre 2008 1 CRM : Le Client au cœur 3 septembre 2008 Frédéric Leclercq - Cylande 3 septembre 2008 2 Cylande \ Editeur de progiciels dédiés à la distribution GD Grande Distribution Distribution Spécialisée

Plus en détail