DÉMYSTIFIER L APPROCHE LEAN UNE MÉTHODE DE GESTION À SURVEILLER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉMYSTIFIER L APPROCHE LEAN UNE MÉTHODE DE GESTION À SURVEILLER"

Transcription

1 UNE MÉTHODE DE GESTION À SURVEILLER

2

3 En novembre 2011, le ministre de la Santé et des Services sociaux Yves Bolduc a annoncé que le Centre hospitalier universitaire de Québec Hôpital Saint-François d Assise, le Centre de santé et de services sociaux du Sud-Ouest-Verdun et le Centre de santé et de services sociaux Jardins- Roussillon étaient les trois établissements choisis pour bénéficier d un investissement destiné à l implantation de l approche Lean Healthcare Six Sigma. Il s agit d une méthode de gestion qui vise à assurer une meilleure performance et efficience grâce à une révision complète et continue des processus et des façons de faire. Un budget total de 11,8 millions de dollars est dédié à ces trois projets, dont 8 millions répartis entre les établissements. C est la firme DMR, une société de la compagnie internationale Fujitsu, qui accompagnera les trois établissements dans cette démarche d une durée de trois ans 1. DES PROJETS QUI TOUCHENT TOUT LE MONDE Si aux yeux du ministre Bolduc, ces trois établissements deviennent ainsi des figures de proue de la méthode Lean, la volonté gouvernementale est de l implanter globalement : «nous voulons favoriser la pérennité de cette méthode au sein des organisations sélectionnées pour ensuite l étendre aux autres établissements du réseau de la santé et des services sociaux 2». Cette volonté avait d ailleurs été annoncée dans le cadre du budget provincial de Plusieurs établissements n ont pas attendu cette annonce gouvernementale pour mettre en pratique différents projets inspirés de la méthode Toyota (Lean, Six Sigma, Kaizen, etc.). C est pourquoi il apparaît important que l ensemble des membres de l APTS soit bien informé. L optimisation des processus et la méthode Lean Healthcare Six Sigma feront d ailleurs l objet de discussions au prochain congrès de l APTS en mai prochain. 3

4 QU EST-CE QUE LA MÉTHODE? Le Lean et ses différentes variantes découlent de la méthode Toyota. Introduite au Japon dans les années 1950, cette méthode se voulait la réponse à de graves difficultés financières de l entreprise. Le modèle de Toyota a donc fait ses preuves sur des chaînes de montage d automobiles, mais peut-on vraiment l utiliser pour améliorer la prestation des soins et de services de santé à la population? À ceci, les spécialistes Lean répondent que leur approche ne vise pas le produit mais le processus de production. Pour que la méthode Toyota fonctionne, on doit aussi retrouver tous les éléments de l équation suivante 3 : INGÉNIERIE Rationalisation des processus ENGAGEMENT DE TRAVAILLEURS Sens de l honneur; Travail comme valeur + = de base de la société; Permanence de l emploi PROFITABILITÉ Profit et pérennité de l entreprise et des emplois offerts La méthode Lean propose donc un ensemble de principes, de pratiques, d outils et de techniques pour améliorer la performance et éliminer le gaspillage qui entrave la fluidité des processus de réalisation. Il s agit d une démarche d optimisation, c est-à-dire qu on vise à «faire plus avec moins» ou selon une vision plus positive, à «faire mieux avec ce qu on a». La méthode Lean appelle donc à modifier l organisation du travail, des soins et des services. Pour réaliser ce «régime minceur» dans le réseau québécois de la santé et des services sociaux, c est l approche Lean Healthcare Six Sigma de la firme Fujitsu qui a été choisie. 4

5 Lean ou Six Sigma, est-ce la même chose? La myriade de termes utilisés dans cette approche de gestion provoque a priori la confusion, mais il faut en retenir qu ils découlent tous d une même idée. Ce sont les principaux intervenants (firmes-conseil) qui ont développé certaines spécialités ou spécificités pour se démarquer dans l application de méthodes d optimisation des processus. Le tableau suivant présente une brève définition pour aider à s y retrouver : TOYOTA Système de production japonais présentant un ensemble d innovations organisationnelles. Considéré comme le Modèle, la grande majorité des méthodes d optimisation s en inspire. Qui signifie «dégraissée» : méthode de gestion qui vise à optimiser les processus en éliminant le gaspillage et en priorisant les activités à valeur ajoutée. HEALTHCARE La méthode Lean adaptée au milieu de la santé. Les objectifs sont définis en fonction des besoins de l usager, de la diminution des coûts, des délais d attente et temps de réaction, de la qualité des soins et de la qualité de vie au travail. SIX SIGMA Qui signifie «six fois l écart type» : méthode de gestion statistique développée par Motorola aux États-Unis pour analyser les instabilités et la variation dans le processus de fabrication. HEALTHCARE SIX SIGMA Juxtaposition de la méthode Lean adaptée au réseau de la santé et des services sociaux ainsi que de l analyse Six Sigma. L objectif est de réduire ce qui provoque un frein (le gaspillage), tout en prenant en compte les variations qui sont liées à la complexité des processus. 5

6 QU EST-CE QUE ÇA DONNE? La méthode Lean vise le développement de processus efficaces et fiables qui répondent d abord aux besoins de l usager. En facilitant le cheminement des usagers du système de santé et de services sociaux, on en vient à diminuer leur «temps de passage», ce qui permet de réduire les temps d attente, d améliorer l expérience vécue par ces personnes et bien sûr, de réduire les coûts. Cinq principes de base doivent être appliqués, mais toujours en se mettant dans la position des personnes soignées : Identifier clairement les besoins (produit ou service) pour déterminer les activités à valeur ajoutée; Éliminer les aspects et les étapes jugées non nécessaires dans le processus (gaspillage); Améliorer la fluidité du rythme de production; Placer les «clients» au centre du processus plutôt que les «producteurs de biens et de services» (le personnel); Rechercher la perfection par l amélioration continuelle des processus. À noter que les personnes salariées ne sont pas laissées pour compte : un des objectifs de cette méthode est de les faire participer directement aux changements visant l amélioration de la performance des établissements. Les personnes qui vivent à tous les jours les réalités sur le terrain sont les mieux placées pour en améliorer le fonctionnement. Dans cette perspective, le Lean favorise la mobilisation des personnes salariées et leur responsabilisation à l égard des résultats obtenus. L application de la méthode Toyota peut donc être source de stimulation pour les personnes salariées. Dans ce contexte, elles sont amenées à réfléchir sur leur travail, à travailler en équipe et à faire des suggestions afin de résoudre les problèmes rencontrés. Cet aspect de valorisation de l expérience professionnelle motive, avec raison, plusieurs personnes salariées à s engager dans une démarche Lean. 6

7 COMMENT ÇA FONCTIONNE? Comment fait-on, plus concrètement, pour optimiser les processus et déterminer les activités à valeur ajoutée? Selon Gilles Lalonde, ingénieur spécialiste de la méthode Lean, on constate souvent que 60 % à 80 % des étapes d un processus n ont pas de valeur ajoutée 4. Huit formes de gaspillage doivent donc être éliminées pour plus d efficacité : la surproduction, les temps d attente et de recherche, les transports/déplacements, les stocks inutiles, les gaspillages dans les processus, les mouvements inutiles, les produits défectueux, les documents papiers. Pour y arriver, il existe de nombreux outils Lean (plus de 150!). Malgré des principes louables, ils n indiquent pas tous clairement comment effectuer des changements. En voici quelques exemples : KAIZEN Fusion des mots japonais kai (changement) et zen (bon); qui signifie «processus d amélioration continue». Faire une activité kaizen dans un établissement consiste à mandater une équipe de personnes dans un secteur donné afin de trouver des solutions aux problèmes qui touchent le personnel et qui sont sous son contrôle. DMAIIC Technique de résolution de problèmes en six étapes : Définir le problème, Mesurer les conditions de base et liste de cause, Analyser les causes fondamentales sélectionnées et quantifiées, Innover par l amélioration, Implanter les solutions par leurs mises en œuvre et finalement, Contrôler les solutions partagées et maintenues. Le DMAIIC est associé au Six Sigma. 5S Les 5S sont cinq mots japonais (seiri, seiton, seiso, seiketsu, shitsuke) qui signifient : débarrasser, ranger, nettoyer, ordonner et être rigoureux. Les 5S sont cependant traduits en français par ORDRE : Ordonner (ou ôter l inutile), Ranger, Dépoussiérer (ou découvrir les anomalies), Rendre évident et Être rigoureux. JUST-IN-TIME OU «5 ZÉROS» Mode de production qui vise à éliminer les stocks inutiles par une production «à mesure» où l on réduit au minimum le temps de passage à travers les étapes de production. Les «5 zéros» sont : Zéro panne, Zéro délai, Zéro papier, Zéro stock, Zéro défaut. Les résultats de la méthode Lean et des projets Kaizen peuvent cependant devenir très concrets. Par exemple, au service de soutien à domicile du Centre de santé et de services sociaux de la Vallée-de-l Or, des améliorations ont été enregistrées pour les services psychosociaux (listes d attente éliminées et prise en charge plus rapide), les réévaluations (fermetures de dossiers et planification des réévaluations) et pour l ergothérapie (diminution des délais d attente et de prises en charge; légère augmentation de la marge de manœuvre des ergothérapeutes) 5. 7

8 QUEL RÔLE POUR LES SYNDICATS? Avant de mettre en pratique des outils Lean, une structure de gouvernance générale doit être établie. Dans le cas des trois établissements choisis par le MSSS, on retrouve au niveau provincial un comité stratégique et un comité ministériel pour piloter le projet, auxquels s ajoute une structure particulière dans chacun des établissements retenus. Dans la structure locale de ces derniers, on retrouve un comité directeur, un comité tactique et des équipes de projets d optimisation. L APTS sera représentée au sein du comité tactique de chacun des trois établissements. Les syndicats sont souvent appelés à contribuer à l implantation de la méthode Lean et l APTS désire s inscrire dans ces projets pour assurer la défense, la promotion et l amélioration des conditions de travail et de l autonomie professionnelle de ses membres. NIVEAU PROVINCIAL Comité stratégique Comité ministériel NIVEAU LOCAL Comité directeur Comité tactique Équipe de projets d optimisation CHU-HSFA CSSS Jardins-Rousillon CSSS Du Sud-Ouest de Verdun 8

9 LE, UNE APPROCHE À RISQUES? Malgré les voix en sa faveur, l approche Lean suscite aussi des résistances. En effet, tout en considérant l intérêt pour les membres du personnel d être proactifs dans une démarche qui vise à améliorer le fonctionnement du réseau, il faut demeurer alerte quant aux risques qu impliquent des changements majeurs dans l organisation du travail. À l époque de sa popularisation, la méthode Toyota a d abord été appliquée dans une optique de rationalisation des processus, des ressources et de l effectif. Les personnes employées sont devenues des agents de fabrication multifonctionnels, polyvalents et quasi-interchangeables dans un système automatisé et standardisé. Le tout fonctionnait sous une intense pression pour le personnel. Afin d améliorer la flexibilité de sa structure, Toyota a également misé sur une importante sous-traitance de ses activités. Bien sûr, le Lean Healthcare Six Sigma s applique dans un contexte bien différent de la production automobile du Japon des années 1960, mais il faut quand même être à l affût des dérives possibles. Pensons à la popularité de la nouvelle gestion publique et de sa gestion par statistiques, à la pression et à la surcharge que vit déjà trop souvent le personnel, à la «crise des finances publiques» qui menace plusieurs emplois dans les services publics et à la place de plus en plus importante qu occupe le privé en santé. Il faut éviter que l optimisation des processus ait des impacts négatifs sur le personnel. Ainsi, il faut prévenir les risques de standardisation qui peuvent avoir pour effet, par exemple, de ne pas considérer les multiples dimensions du contact avec le patient. Il ne s agit pas dans le réseau de santé et de services sociaux de fabriquer une automobile comme chez Toyota! Il faut également s assurer que l approche Lean ne portera pas atteinte à l autonomie professionnelle; que la volonté d accroître la productivité ne se traduira pas par une intensification du travail et de la pression. Il faut être vigilant, enfin, quant à la mobilité exigée et à la stabilité des postes. Concilier l optimisation des processus en vue de favoriser un meilleur accès à des soins et à des services de qualité pour la population avec l amélioration de la qualité de vie au travail pour le personnel salarié requiert la participation de tous les acteurs concernés. Une meilleure compréhension des expériences vécues par les personnes salariées dans les établissements s inscrit dans le cheminement que l APTS propose à l ensemble de ses membres pour une réelle contribution syndicale à l amélioration du réseau public de santé et de services sociaux. L APTS assumera son rôle de porte-parole concernant toute demande liée à l organisation du travail dans un souci de défendre les intérêts et les droits de ses membres. 1 Johanne Roy, «La méthode Toyota s en vient», Journal de Montréal, 14 septembre Gouvernement du Québec, «Le ministre Yves Bolduc dévoile le nom des établissements de santé sélectionnés pour l implantation de l approche Lean Healthcare Six Sigma», Communiqué de presse, 1 er novembre Lyne-Mélanie Martel, «Mandat Kaizen : Le Toyotisme débarque en sol québécois, 60 ans plus tard», SFPQ, Gilles Lalonde, «Le Lean : mythes et réalité», Le Point en administration de la santé et des services sociaux, vol. 7, n 1. 5 Centre de santé et de services sociaux de la Vallée-de-l Or, «Optimisation des soins et services offerts aux personnes âgées et aux personnes en perte d autonomie», Rapport de projet SRMO , février

10 NOTES

11

12 SIÈGE SOCIAL : 1111, rue Saint-Charles Ouest, bureau 1050 Longueuil (Québec) J4K 5G4 Tél. : ou Téléc. : ou BUREAU DE QUÉBEC : 1305, boul. Lebourgneuf, bureau 200 Québec (Québec) G2K 2E4 Tél. : ou Téléc. : ou

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel Séance 3 Juste-à-Temps et Lean Manufacturing Magement industriel et Gestion de projet C. BARDEL@2007 1 Juste-à-temps & Lean Manufacturing Juste-à-temps et le Lean Manufacturing sont le cœur du système

Plus en détail

Le lean et la santé au travail Un regard critique sur les principes et la mise en œuvre. Orléans 10 octobre 2014 Evelyne Morvan Bertrand Delecroix

Le lean et la santé au travail Un regard critique sur les principes et la mise en œuvre. Orléans 10 octobre 2014 Evelyne Morvan Bertrand Delecroix Le lean et la santé au travail Un regard critique sur les principes et la mise en œuvre Orléans 10 octobre 2014 Evelyne Morvan Bertrand Delecroix Sommaire Le lean de quoi parle t-on? L âge des outils Le

Plus en détail

Préparé par: Soumaya ZINAH

Préparé par: Soumaya ZINAH Préparé par: Soumaya ZINAH P L A N PRINCIPE DEFINITION OBJECTIFS DEROULEMENT GAINS & AVANTAGES Principe Un travail efficace et de qualité nécessite un environnement propre, de la sécurité et de la rigueur.

Plus en détail

LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR

LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR P 1 FACTEURS QUI FONT LA FORCE DE LEAN SIX SIGMA 1. L intégration de Lean et de Six sigma 2. Des rôles et responsabilités bien définis 3. Un géré MTE

Plus en détail

Le développement des compétences

Le développement des compétences Le développement des compétences Comment, qui Pas LE modèle mais UN modèle Je vous propose * Portrait de la région * D où je viens la performance * Pourquoi ce choix et les thèmes abordés * Arrivé du nouveau

Plus en détail

Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé

Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé Christiane Mayer, pharmacienne Certifiée Lean Master 2012 Présidente de Crescendo Pharma Pierre Madore, pharmacien CHUS - Fleurimont Plan de

Plus en détail

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma»

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» 1 Gouvernance des projets : NOS RÉALISATIONS Bureau de projets (planification et priorisation des projets, validation

Plus en détail

Kaïzen. Présentation pour le MFQ Midi- Pyrénées 06/04/2009 SR 1

Kaïzen. Présentation pour le MFQ Midi- Pyrénées 06/04/2009 SR 1 Kaïzen Présentation pour le MFQ Midi- Pyrénées 06/04/2009 SR 1 Sommaire A. Définition et philosophie B. Méthodes et applications C. Quelques Résultats 06/04/2009 SR 2 A Définition et philosophie 1. Qu

Plus en détail

Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS

Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS Le 2 mai 2013 Aux professionnels du SAD membres de l APTS, Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS Madame, Monsieur, Nous accusons réception

Plus en détail

AMELIORER L'ENVIRONNEMENT DU TRAVAIL

AMELIORER L'ENVIRONNEMENT DU TRAVAIL A l'époque de la production de masse, l'encombrement d'une usine était considéré comme un signe d'activité. A l'heure de la qualité totale c'est l'inverse Désordre Manque de de propreté Signes d'une organisation

Plus en détail

THEME : la méthode des 5 S

THEME : la méthode des 5 S La compétitivité par l amélioration continue THEME : la méthode des 5 S Entreprise Marie, 2 février 2010 Au programme: - Le 5 S, qu est ce que c est? - Pourquoi le pratiquer? - Qui est concerné? - Où le

Plus en détail

synthèse [ le projet [ les rencontres Novorga : nouvelles formes d'organisation du travail et prévention des risques professionnels

synthèse [ le projet [ les rencontres Novorga : nouvelles formes d'organisation du travail et prévention des risques professionnels : nouvelles formes d'organisation du travail et prévention des risques professionnels synthèse Synthèse des rencontres des représentants du personnel [ le projet le constat de départ Les entreprises sont

Plus en détail

LE LEAN ET SES GRANDS PRINCIPES

LE LEAN ET SES GRANDS PRINCIPES LE LEAN ET SES GRANDS PRINCIPES Notions d'amélioration Continue : Les "5S" 1 2 Sommaire 4 ème partie 1. Introduction 2. Définition 3. Présentation d un chantier 4. Présentation des «5S» 5. Les 5 étapes

Plus en détail

Le Lean Service. La méthode Lean appliquée au domaine des services. Bienvenue! Francis Bérubé Lean Six Sigma Black Belt Conseiller senior

Le Lean Service. La méthode Lean appliquée au domaine des services. Bienvenue! Francis Bérubé Lean Six Sigma Black Belt Conseiller senior Le Lean Service La méthode Lean appliquée au domaine des services Francis Bérubé Lean Six Sigma Black Belt Conseiller senior 27 avril 2011 Bienvenue! Pour commencer Quelles sont vos attentes? Quelles sont

Plus en détail

Vers l excellence opérationnelle de la DSI avec Lean Six Sigma

Vers l excellence opérationnelle de la DSI avec Lean Six Sigma Vers l excellence opérationnelle de la DSI avec Lean Six Sigma Dans le monde des services, Lean Six Sigma est en train de s imposer comme démarche d excellence opérationnelle et de progrès permanent. Au

Plus en détail

Une contribution proposée par IMMERGENCE PRODUCTIVE, expert de la communauté.

Une contribution proposée par IMMERGENCE PRODUCTIVE, expert de la communauté. Une contribution proposée par IMMERGENCE PRODUCTIVE, expert de la communauté. L auteur Cette contribution est proposée par Christian KERMOAL : expert de la communauté Performance Industrielle, auditeur

Plus en détail

Chapitre 6 Optimiser la production, l approche Toyota (Taiichi Ohno)

Chapitre 6 Optimiser la production, l approche Toyota (Taiichi Ohno) Conception et simulation des systèmes de production Chapitre 6 Optimiser la production, l approche Toyota (Taiichi Ohno) Quelques méthodes en provenance du Japon : 1. Les 5 S 2. La chasse aux gaspillages

Plus en détail

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers Dieudonné Soubeiga, expert en sondages Marie-Suzanne Lavallée, directrice de la qualité Annie

Plus en détail

Le Lean Management appliqué à la fonction finance

Le Lean Management appliqué à la fonction finance Le Lean Management appliqué à la fonction finance #LeanFinance Réunion mensuelle APDC 21 mai 2015 Tour de table 2 Programmes d amélioration continue dans la fonction Finance Quelques tendances 54% des

Plus en détail

AFSCA. Save to invest & Invest to save LEAN - project. Mieux, Ensemble, Autrement. Audrey Rigo. DG Services généraux. 11 juin 2014

AFSCA. Save to invest & Invest to save LEAN - project. Mieux, Ensemble, Autrement. Audrey Rigo. DG Services généraux. 11 juin 2014 AFSCA Save to invest & Invest to save LEAN - project Mieux, Ensemble, Autrement Audrey Rigo DG Services généraux 11 juin 2014 Les origines du projet LEAN Octobre 2010 - Période sous gouvernement provisoire

Plus en détail

Du taylorisme à la lean production

Du taylorisme à la lean production Du taylorisme à la lean production Réussir l organisation du travail Colloque de la FSSS, CSN 7 et 8 juin 2011 Paul-André LAPOINTE Relations industrielles, Université Laval ARUC-Innovations, travail et

Plus en détail

Améliorer sa compétitivité DOSSIER TECHNIQUE par l amélioration TPE continue DOSSIER TECHNIQUE TPE

Améliorer sa compétitivité DOSSIER TECHNIQUE par l amélioration TPE continue DOSSIER TECHNIQUE TPE DOSSIER TECHNIQUE TPE Améliorer sa compétitivité DOSSIER TECHNIQUE par l amélioration TPE continue DOSSIER TECHNIQUE TPE 1. CONTEXTE Une marge industrielle trop faible est un frein à l investissement et

Plus en détail

AQESSS Colloque SAN-TECH 9 et 10 avril 2008. Le «Lean Healthcare»: la méthode Toyota pour optimiser les performances des réseaux de santé.

AQESSS Colloque SAN-TECH 9 et 10 avril 2008. Le «Lean Healthcare»: la méthode Toyota pour optimiser les performances des réseaux de santé. AQESSS Colloque SAN-TECH 9 et 10 avril 2008 Atelier #6 Le «Lean Healthcare»: la méthode Toyota pour optimiser les performances des réseaux de santé Par : Camil Villeneuve, ing., Promaintech Novaxa Yves

Plus en détail

Cercle de certification GREEN BELT 2014-2015

Cercle de certification GREEN BELT 2014-2015 Cercle de certification GREEN BELT 2014-2015 Le succès d une activité repose sur la dynamique de groupe. Dans cet optique, Développement PME Chaudière-Appalaches (DPME C-A), en partenariat avec la firme

Plus en détail

Le tableau de bord proposé par le MSSS: perspectives et enjeux

Le tableau de bord proposé par le MSSS: perspectives et enjeux Le tableau de bord proposé par le MSSS: perspectives et enjeux Madeleine Tremblay Direction de la protection Direction générale de santé publique 20 novembre 2008 1 Le tableau de bord en prévention et

Plus en détail

Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport

Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport Restons pragmatiques! Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport Conférence TOP TRANSPORT 2015 Marseille le 14 octobre 2015 Intervenants : Helmut Hintzer, président

Plus en détail

Introduction à la PVA et à la méthodologie SIX-SIGMA. 5e rencontre A3P Canada 14 novembre 2007

Introduction à la PVA et à la méthodologie SIX-SIGMA. 5e rencontre A3P Canada 14 novembre 2007 Introduction à la PVA et à la méthodologie SIX-SIGMA 5e rencontre A3P Canada 14 novembre 2007 Objectifs de la présentation 1. Faire connaître la Production à Valeur Ajoutée (PVA) 2. Faire connaître le

Plus en détail

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014 http://www.universite-lean6sigma.com 1 L OBJET DE L UNIVERSITÉ : Promouvoir les démarches d amélioration des performances Lean et Six Sigma, Valider

Plus en détail

Décembre 2012 ENTRE LES LEAN : VOTRE BULLETIN POUR ÊTRE INFORMÉ DE L ACTUALITÉ LEAN DANS VOTRE CSSS

Décembre 2012 ENTRE LES LEAN : VOTRE BULLETIN POUR ÊTRE INFORMÉ DE L ACTUALITÉ LEAN DANS VOTRE CSSS entre les Décembre 2012 Volume 1 n o 1 PREMIÈRE ÉDITION ENTRE LES LEAN : VOTRE BULLETIN POUR ÊTRE INFORMÉ DE L ACTUALITÉ LEAN DANS VOTRE CSSS MOT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE Il me fait plaisir de vous présenter

Plus en détail

Who Collège are we? André-Laurendeau

Who Collège are we? André-Laurendeau Who Collège are we? André-Laurendeau Programme: SST - P'TIT RV SST du 30 avril, 2015 L utilisation de la méthode des 5S comme base de travail d équipe pour une tenue des lieux optimale Présentateur: André

Plus en détail

DEVENIR ANIMATEUR QUALITÉ

DEVENIR ANIMATEUR QUALITÉ Objectif général : A l issue de la formation, le participant sera capable de : Comprendre le rôle et les missions de l animateur qualité Acquérir les méthodes nécessaires pour mener les missions de l animateur

Plus en détail

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2009 HÔTEL FAIRMONT REINE ELIZABETH MONTRÉAL OBJECTIFS DE LA JOURNÉE

Plus en détail

LE LEAN MINING ET LES DÉFIS ASSOCIÉS À LA SST. Nadeau, S., Morency, F., Nsangou, J.-R. École de technologie supérieure

LE LEAN MINING ET LES DÉFIS ASSOCIÉS À LA SST. Nadeau, S., Morency, F., Nsangou, J.-R. École de technologie supérieure LE LEAN MINING ET LES DÉFIS ASSOCIÉS À LA SST École de technologie supérieure 2 Qu est-ce que le lean mining? Une contextualisation des principes du lean manufacturing au secteur minier. 3 Qu est-ce que

Plus en détail

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Complice de votre succès! Serge Bouchard, ASC, C.Dir. serge@bouchard.com 819-473-4248 Coach de gestion & Formateur agréé Emploi-Québec 052793

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 4. Chapitre I - Objet et application de la loi... 6. Chapitre II Dirigeants de l information...

TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 4. Chapitre I - Objet et application de la loi... 6. Chapitre II Dirigeants de l information... MÉMOIRE DE L AQESSS SUR LE PROJET DE LOI N o 133 «LOI SUR LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES DES ORGANISMES PUBLICS ET DES ENTREPRISES DU GOUVERNEMENT» L Association québécoise

Plus en détail

Cercle de certification GREEN BELT 2015. 2 e édition

Cercle de certification GREEN BELT 2015. 2 e édition Cercle de certification GREEN BELT 2015 2 e édition La première édition ayant rencontré un franc succès, Développement PME (DPME), en partenariat avec la firme FUJITSU, a choisi de proposer une formule

Plus en détail

Unissent leurs forces pour AUGMENTER LA VALEUR DE VOTRE ENTREPRISE EN AUGMENTANT LES PROFITS ET EN DIMINUANT LE RISQUE

Unissent leurs forces pour AUGMENTER LA VALEUR DE VOTRE ENTREPRISE EN AUGMENTANT LES PROFITS ET EN DIMINUANT LE RISQUE & Unissent leurs forces pour AUGMENTER LA VALEUR DE VOTRE ENTREPRISE EN AUGMENTANT LES PROFITS ET EN DIMINUANT LE RISQUE LE PROCESSUS POUR AUGMENTER LA VALEUR DE VOTRE ENTREPRISE 1. Déterminer la juste

Plus en détail

Secteur Techn que LEAN MANAGER

Secteur Techn que LEAN MANAGER Secteur Techn que LEAN MANAGER 1 Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale (ECG) Finances Formation de formateurs Français Horlogerie Informatique / TIC

Plus en détail

Programme d études de cas de l IAPC www.iapc.ca/etudesdecas. Mise en œuvre de la méthode allégée à Exportation et développement Canada.

Programme d études de cas de l IAPC www.iapc.ca/etudesdecas. Mise en œuvre de la méthode allégée à Exportation et développement Canada. Programme d études de cas de l IAPC www.iapc.ca/etudesdecas Mise en œuvre de la méthode allégée à Exportation et développement Canada Yvonne Latta Collection d études de cas de l IAPC Rédacteur: Andrew

Plus en détail

Le Lean Santé. un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH

Le Lean Santé. un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH Le Lean Santé un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH Ce midi. Le contexte d intervention et le mandat confié La présentation de l équipe Le cadre conceptuel La démarche suivie

Plus en détail

Newsletter SOMMAIRE. Le Vrai 5S. Le Juste A Temps dans la Supply Chain (JAT) Leçon de japonais de Koshi IIYAMA 日 本 語 レッスン

Newsletter SOMMAIRE. Le Vrai 5S. Le Juste A Temps dans la Supply Chain (JAT) Leçon de japonais de Koshi IIYAMA 日 本 語 レッスン Newsletter Septembre 2015 - Numéro 41 SOMMAIRE Le Vrai 5S. Entre ceux qui s engagent dans le 5S par «mode» et ceux qui s y engagent par philosophie et culture, il y aura un écart important de situation

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Direction de l éducation des adultes et de l action communautaire Service de l évaluation des apprentissages DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Programme d études Pratiques de consommation de la formation

Plus en détail

Introduction au Lean Six Sigma

Introduction au Lean Six Sigma Introduction au Lean Six Sigma Michel Farmer, conseiller directeur E3 Services Conseils Inc. 29 novembre 2011 Contenu de la présentation 1. Qu est-ce que le Lean et le Six Sigma? 2. La démarche 3. Le secteur

Plus en détail

5 à 7 du 24 février 2009

5 à 7 du 24 février 2009 Lean Six Sigma 5 à 7 du 24 février 2009 L ambition de la simplification Pour passer de A Utilisation de deux méthodes complémentaires : Lean et 6 Sigma, utilisées par des entreprises industrielles et de

Plus en détail

ENVIRODEBATS. Journées Techniques. Le LEAN dans la Construction Démarches entreprises chez Vinci Construction France. L Entreprise Générale

ENVIRODEBATS. Journées Techniques. Le LEAN dans la Construction Démarches entreprises chez Vinci Construction France. L Entreprise Générale 31 16-17 Janvier Octobre 2013 Nanterre Aix en Provence Journées Techniques ENVIRODEBATS L Entreprise Générale Le LEAN dans la Construction Démarches entreprises chez Vinci Construction France Pierre BORTOLI

Plus en détail

TESA SA. 20.02.2014 TESA Group SA

TESA SA. 20.02.2014 TESA Group SA TESA SA 20.02.2014 TESA Group SA Plan de présentation 01 02 TESA, qui sommes nous Introduction de la philosophie LEAN de TESA 03 Exemple 1: Lean petite machine 04 Exemple 2: Lean cellule de décolletage

Plus en détail

Les Standards. Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com

Les Standards. Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com Les Standards Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com Les principes du Lean Le SMED Le Kanban L organisation en cellule Le Poka Yoke Le 5S Définition : Un standard est un mode opératoire défini

Plus en détail

SPS Système de production Schneider

SPS Système de production Schneider Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Schneider Electric Master Tech 70 Rue de la Grange Batie Centr alp 38430 MOIRANS Tel. 33 (0)4 76 57 72 72 SPS Système de production Schneider www.schneider-electric.com

Plus en détail

Section 3 Quelques éléments à prendre en considération à court terme à l égard des ressources humaines

Section 3 Quelques éléments à prendre en considération à court terme à l égard des ressources humaines COLLECTION Implantation des centres de santé et de services sociaux Guide d implantation des centres de santé et de services sociaux Volume 1 Section 3 Quelques éléments à prendre en considération à court

Plus en détail

INTRODUCTION AU LEAN SIGMA

INTRODUCTION AU LEAN SIGMA INTRODUCTION AU LEAN SIGMA Présentation générale Gilles Panczer OBJECTIFS Sigma? Quelle approche pour ma société? Lean-Sigma, 15 ans déjà et après? Gilles Panczer 2 LEAN SIGMA: HISTORIQUE Six Sigma L approche

Plus en détail

ISO 9000:2000 La présente Norme internationale est applicable à ce qui suit: organisations cherchant à progresser par la mise en œuvre d'un système

ISO 9000:2000 La présente Norme internationale est applicable à ce qui suit: organisations cherchant à progresser par la mise en œuvre d'un système ISO 9000:2000 La présente Norme internationale est applicable à ce qui suit: organisations cherchant à progresser par la mise en œuvre d'un système de gestion de la qualité; organisations qui cherchent

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Performance du réseau Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Représentations prébudgétaires 2014-2015 Mai 2014 Le RPCU Le Regroupement provincial des comités des

Plus en détail

Introduction Lean Six Sigma. Présentation. Sylvia Gilbert, ing.,cssbb, associée. Association des Actuaires I.A.R.D. 24 mai

Introduction Lean Six Sigma. Présentation. Sylvia Gilbert, ing.,cssbb, associée. Association des Actuaires I.A.R.D. 24 mai Introduction Lean Six Sigma Association des Actuaires I.A.R.D. 24 mai Présentation Sylvia Gilbert, ing.,cssbb, associée Compte plus de 12 années d expérience en amélioration continue; Black Belt spécialisée

Plus en détail

Le LEAN en complément de la démarche ITIL. Jean-Louis FELIPE Date : 04-12-2012

Le LEAN en complément de la démarche ITIL. Jean-Louis FELIPE Date : 04-12-2012 Le LEAN en complément de la démarche ITIL Jean-Louis FELIPE Date : 04-12-2012 2 Les concepts de base du Lean 3 Ce qu attend le Client Résolvez mon problème en totalité Ne gaspillez pas mon temps Fournissez

Plus en détail

L intégration de l Analyse de la valeur dans un processus de développement de produit «Design for Lean Six Sigma»

L intégration de l Analyse de la valeur dans un processus de développement de produit «Design for Lean Six Sigma» L intégration de l Analyse de la valeur dans un processus de développement de produit «Design for Lean Six Sigma» Présenté par : Ramez Zalat, ing., MBA Conseiller principal Le 20 novembre 2007 Intégrateur-conseil

Plus en détail

Dossier 6 : Manager la performance dans l organisation. Management des organisations et stratégies

Dossier 6 : Manager la performance dans l organisation. Management des organisations et stratégies Ce dossier pourrait se situer en conclusion des différents thèmes de ce cours. En effet, on peut considérer que la performance est le résultat d une bonne pratique du management sous toutes ses déclinaisons.

Plus en détail

LE GUIDE P C. Amélioration des Performances Opérationnelles et Economiques des Entreprises. La démarche LEAN Responsable en 10 questions

LE GUIDE P C. Amélioration des Performances Opérationnelles et Economiques des Entreprises. La démarche LEAN Responsable en 10 questions LE GUIDE P O P C Amélioration des Performances Opérationnelles et Economiques des Entreprises La démarche LEAN Responsable en 10 questions Guide APOPECO 2012 Témoignage d un chef d entreprise Pierre PHILIPPE

Plus en détail

Cadre de référence en gestion de la performance et de l amélioration continue

Cadre de référence en gestion de la performance et de l amélioration continue Cadre de référence en gestion de la performance et de l amélioration continue Production : CSSS du Nord de Lanaudière, décembre 2014 Table des matières 1 Préface 4 2 Présentation de l établissement 6 3

Plus en détail

LeanSigma : le chaînon manquant?

LeanSigma : le chaînon manquant? LeanSigma : le chaînon manquant? (par Claude Armand, Directeur Consulting France, TBM Consulting Group) ------------------------------------------------- Un peu d histoire Après la 2 ième guerre mondiale

Plus en détail

Atelier-débat prospectif. Le métier de Manager de Proximité demain? 21 octobre 2014

Atelier-débat prospectif. Le métier de Manager de Proximité demain? 21 octobre 2014 Atelier-débat prospectif Le métier de Manager de Proximité demain? 21 octobre 2014 Observatoire des métiers et des qualifications de la Retraite complémentaire et de la Prévoyance Atelier débat La Maîtrise

Plus en détail

Déploiement LEAN en PME PMI VOSGES DEVELOPPEMENT

Déploiement LEAN en PME PMI VOSGES DEVELOPPEMENT Déploiement LEAN en PME PMI VOSGES DEVELOPPEMENT Michel PILON Consultant Formateur Lean Six Sigma. Certifiés Black Belt 6 Sigma depuis 1995. Formés par Mikel. J. Harry, créateur de la méthode chez Motorola.

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

Application du Lean dans le domaine des Services Introduction

Application du Lean dans le domaine des Services Introduction Introduction Le domaine des Services (vs. Industriel) comprend à la fois les organisations qui fournissent des services : Banque, Administration, etc. les fonctions supports de toutes les organisations

Plus en détail

Le lean et ses effets sur la santé

Le lean et ses effets sur la santé 28 Le lean et ses effets sur la santé Le discours de la «production maigre» ou lean production est fondé sur la connexion entre économie de matière et économie de main-d œuvre. Mais le travail humain n

Plus en détail

Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019

Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019 Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019 Janvier 2015 Table des matières Contexte... 3 Méthodologie... 3 États des lieux... 4 Hier : de grandes réalisations...

Plus en détail

L approche 5S/KAIZEN/TQM, un outil pratique de gestion de la qualité à Madagascar

L approche 5S/KAIZEN/TQM, un outil pratique de gestion de la qualité à Madagascar AAKCP (Asia-Africa Knowledge Co-Creation Programme) Japan International Cooperation Agency L approche 5S/KAIZEN/TQM, un outil pratique de gestion de la qualité à Madagascar (http://www.jica.go.jp/madagascar/french)

Plus en détail

DOSSIER OPTIMISATION : CONSTATS, ENJEUX, PISTES D ACTION Informations à l intention des membres

DOSSIER OPTIMISATION : CONSTATS, ENJEUX, PISTES D ACTION Informations à l intention des membres DOSSIER OPTIMISATION : CONSTATS, ENJEUX, PISTES D ACTION Informations à l intention des membres Lors de l assemblée générale annuelle du 12 juin 2014, une proposition a été faite par des membres afin que

Plus en détail

Démarche, philosophie et concepts Lean

Démarche, philosophie et concepts Lean Introduction Démarche, philosophie et concepts Lean Le 07 juin 2012, Coca-Cola HBC Suisse SA David Méneur, ARIAQ Consultant senior en industrialisation & amélioration continue 2012 ARIAQ SA / DAM / SAQ

Plus en détail

Les normes ISO 900X et 1400X

Les normes ISO 900X et 1400X Sciences de l ingénieur Page 201 Série des normes ISO 9000 ISO 9000 désigne un ensemble de normes relatives à la qualité. Les normes ISO 9000 sont publiées par L'Organisation internationale de normalisation

Plus en détail

Démarche Lean management

Démarche Lean management Démarche Lean management Vers une ville INTELLIGENTE au sein d un Service de loisirs 10 octobre 2013 Objectifs de la présentation 1) Partager l expérience du Lean management au sein de l administration

Plus en détail

Modeli catalogue de formation intra-entreprise 2012

Modeli catalogue de formation intra-entreprise 2012 catalogue de formation intra-entreprise 2012 2 - catalogue de formations Fondé en 2008, le cabinet de conseil accompagne ses clients dans les projets de transformation de leurs organisations. La complémentarité

Plus en détail

1 Introduction au lean

1 Introduction au lean 1 Introduction au lean Préambule Qu est-ce que le lean? Et le six sigma? Un peu d histoire Le lean aujourd hui 1.1 Préambule Qu il s agisse d une entreprise manufacturière ou d une entreprise de services,

Plus en détail

Les 5S, Guide de mise en oeuvre

Les 5S, Guide de mise en oeuvre Les 5S, Guide de mise en oeuvre Guide rédigé par Anne Laure DELPECH Anne Laure Delpech Conseil 16 mai 2014 V1 al.delpech@parcours performance.com Aucune reproduction, même partielle, autres que celles

Plus en détail

Un préalable à toute démarche d amélioration continue. CRITT Chimie - Marseille le 22 février 2005

Un préalable à toute démarche d amélioration continue. CRITT Chimie - Marseille le 22 février 2005 Un préalable à toute démarche d amélioration continue CRITT Chimie - Marseille le 22 février 2005 APAVE sudeurope 8 rue Jean-Jacques Vernazza ZAC Saumaty Séon - BP193 13322 MARSEILLE cedex 16 www.apave.com

Plus en détail

Précision sans gaspillage (lean)

Précision sans gaspillage (lean) ManuFuture-CH Effizient Produzieren in der Schweiz Aarau, 26 septembre 2008, Kultur & Kongresshaus Précision sans gaspillage (lean) Präzises Fertigen ohne Verschwendung A la recherche du temps perdu Valeur

Plus en détail

Mettre en œuvre les processus

Mettre en œuvre les processus Plan du chapitre 1 Introduction Master Informatique et Systèmes Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 03 Définition et modélisation de l entreprise 2 Les motivations et la stratégie

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DES TRAVAUX DE LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DES TRAVAUX DE LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DES TRAVAUX DE LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Projet de loi n 10 Loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau

Plus en détail

Soins infirmiers et cardio-respiratoires Choisir la FSSS CSN

Soins infirmiers et cardio-respiratoires Choisir la FSSS CSN Soins infirmiers et cardio-respiratoires Choisir la FSSS CSN DANS LES SOINS INFIRMIERS ET CARDIO-RESPIRATOIRES, LA FSSS CSN EST UNE FORCE MARQUANTE En choisissant la CSN et la Fédération de la santé et

Plus en détail

Développement d un modèle d appréciation de la maturité

Développement d un modèle d appréciation de la maturité Développement d un modèle d appréciation de la maturité La démarche entreprise Marie-Hélène Jobin Directrice du Pôle santé HEC Montréal Denis Lagacé Chaire IRISS UQTR Remerciements Cette recherche est

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2015

OFFRE DE FORMATIONS 2015 Matia Consulting Consultance en Formation Conseils & Formations sur mesure TPE - PME Développement des compétences Management de la Performance OFFRE DE FORMATIONS 2015 Contact Anne QUINTART +32 (0)472

Plus en détail

ANALYSE D IMPACT DES ARTICLES 24 ET 25 DU RÈGLEMENT DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES

ANALYSE D IMPACT DES ARTICLES 24 ET 25 DU RÈGLEMENT DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ANALYSE D IMPACT DES ARTICLES 24 ET 25 DU RÈGLEMENT CONCERNANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES CADRES SUR LE SYSTÈME DE RÉMUNÉRATION DES CADRES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L AQESSS FÉVRIER 2008

Plus en détail

une-entreprise-et-des-hommes.fr présente LA MÉTHODE 5S

une-entreprise-et-des-hommes.fr présente LA MÉTHODE 5S une-entreprise-et-des-hommes.fr présente LA MÉTHODE 5S 1 Objectifs de la présentation Connaître la démarche 5S Maîtriser l'application des 5S 2 Sommaire Les définitions Les objectifs de la démarche Les

Plus en détail

Vous êtes médecin traitant?

Vous êtes médecin traitant? Programme Vous êtes médecin traitant? Que représente ce programme... - pour vous? - pour votre patient? Saviez-vous que...? Chaque année, plus de 30 000 personnes remplissent une demande d indemnité suite

Plus en détail

Pistes de réflexion sur le LEAN : qu est-ce que la Valeur Ajoutée? B. JACQUIER ( bertrand.jacquier@secafi.com )

Pistes de réflexion sur le LEAN : qu est-ce que la Valeur Ajoutée? B. JACQUIER ( bertrand.jacquier@secafi.com ) Pistes de réflexion sur le LEAN : qu est-ce que la Valeur Ajoutée? B. JACQUIER ( bertrand.jacquier@secafi.com ) Le lean / Les leans des outils «terrain» Une tentative de définition du lean : > «un système

Plus en détail

La gestion quotidienne, un gage de productivité pour les gestionnaires

La gestion quotidienne, un gage de productivité pour les gestionnaires La gestion quotidienne, un gage de productivité pour les gestionnaires Mylène Pigeon, Directrice Innovation productivité Marie-Pierre Poulin, Gestionnaire de projets senior Innovation productivité Mise

Plus en détail

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation Démarche diagnostic Planification et organisation Processus de planification et de gestion de la demande Approvisionnement Niveau d inventaire Visite Organisation du travail Analyse de la chaîne de valeur

Plus en détail

La polyvalence du produit pour répondre à plusieurs besoins de la clientèle La disponibilité en français et en anglais minimalement.

La polyvalence du produit pour répondre à plusieurs besoins de la clientèle La disponibilité en français et en anglais minimalement. 2014-10-17 INTRODUCTION L Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ), institut universitaire, en collaboration avec l Institut national d excellence en santé et en services sociaux

Plus en détail

Lean management et conditions de travail!

Lean management et conditions de travail! Lean management et conditions de travail! Conférence APIRAF! IUT Lumière 18 février 2014! www.aravis.aract.fr! 18/02/14! N 1! Au delà du seul lean " Quels liens entre «#évolution des organisations#» et

Plus en détail

Agile. Thomas Clavier

Agile. Thomas Clavier <thomas.clavier@univ-lille1.fr> Agile Thomas Clavier C est quoi? Être agile et pas faire de l Agile. C est avant tout un état d esprit partagé par l ensemble des participants à un projet. Être agile "Les

Plus en détail

Lean Manufacturing. Quelle place pour la santé et la sécurité au travail?

Lean Manufacturing. Quelle place pour la santé et la sécurité au travail? Lean Manufacturing Quelle place pour la santé et la sécurité au travail? L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un

Plus en détail

L amélioration des postes de travail Par les 5S

L amélioration des postes de travail Par les 5S Les experts qui vous aident à communiquer L amélioration des postes de travail Par les 5S Type de stage : Organisation du travail. Titre du stage : L amélioration des postes de travail par les 5S Référence

Plus en détail

Quelles sont nos attentes envers les Scrum Masters. Agile Tour Novembre 2014

Quelles sont nos attentes envers les Scrum Masters. Agile Tour Novembre 2014 Quelles sont nos attentes envers les Scrum Masters Agile Tour Novembre 2014 Jean-René Rousseau jrrousseau@facilite.com Directeur du Centre d Excellence Agile de Facilité Informatique Impliqué dans des

Plus en détail

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Élaboré par la Direction de la qualité, de la mission universitaire et de la pratique multidisciplinaire Approuvé par le Comité de

Plus en détail

LE LEAN MANUFACTURING

LE LEAN MANUFACTURING LE LEAN MANUFACTURING LEAN signifie littéralement : «maigre», «sans gras». On le traduit parfois par «gestion sans gaspillage» ou par «au plus juste». LEAN est un qualificatif donné par une équipe de chercheurs

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

Partenariat patient-pair aidant-équipe soignante, un trio gagnant favorisant l espoir du rétablissement.

Partenariat patient-pair aidant-équipe soignante, un trio gagnant favorisant l espoir du rétablissement. Partenariat patient-pair aidant-équipe soignante, un trio gagnant favorisant l espoir du rétablissement. Automne 2014 MOT DE BIENVENUE ET PRÉSENTATION DES FORMATRICES Réjeanne Bouchard Guylaine Cloutier

Plus en détail

Les Offices jeunesse internationaux du Québec - LOJIQ

Les Offices jeunesse internationaux du Québec - LOJIQ Les Offices jeunesse internationaux du Québec - LOJIQ Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ) Office Québec Wallonie Bruxelles pour la jeunesse (OQWBJ)

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DUPERSONNEL DE SOUTIEN (PO 13) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL

Plus en détail

Louise-Hélène Trottier,19 mars 2014

Louise-Hélène Trottier,19 mars 2014 La gestion de projet : conception, gestion et réalisation Capsule 8 sur le Guide de gestion du changement en faveur de la responsabilité populationnelle Louise-Hélène Trottier,19 mars 2014 Plan de la présentation

Plus en détail