Atelier santé ville de NANTERRE. «Renforcement du pouvoir d agir par un accompagnement soutenu autour de la nutrition» Objet du projet

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier santé ville de NANTERRE. «Renforcement du pouvoir d agir par un accompagnement soutenu autour de la nutrition» Objet du projet"

Transcription

1 Atelier santé ville de NANTERRE «Renfrcement du puvir d agir par un accmpagnement sutenu autur de la nutritin» Objet du prjet En partenariat avec le centre scial d un quartier priritaire, l Atelier santé ville de Nanterre a cnstruit un prgramme autur du bien-être des femmes. Répndant aux demandes et besins de celles-ci, le prgramme s est cncentré sur une prblématique de perte de pids. Les différentes actins menées dans ce cadre et l accmpagnement qui a été mis en place nt renfrcé le puvir d agir des femmes suivies. PROBLÉMATIQUE : cmment sensibiliser des femmes en situatin précaire à l intérêt de la prmtin de leur santé? [Mts-clés : alimentatin & activité physique ; femme ; Ile-de-France ; participatin des habitants ; prgrammatin lcale] [Axe stratégique de la Charte d Ottawa visé : Dévelpper les aptitudes individuelles] Présentatin de l ASV Structure prteuse de l ASV : ville de Nanterre (Directin de la santé publique) C-financements de l ASV : DDCS, ville Ressurces humaines : 1 ETP (référent CLS depuis 2013) Crdnnatrice ASV actuelle en pste depuis : 2012 Histrique et cntexte : Préfecture des Hauts-de-Seine et ville universitaire, Nanterre cmpte plus de habitants, dnt 50% vit dans les quartiers priritaires. Elle dispse de 3 centres municipaux de santé et d un hôpital spécialisé dans la prise en charge des sans-abris (le Centre d accueil et de sins hspitaliers). Elle prte une plitique de santé publique et de préventin, ntamment par la créatin, dans les années 1960, d un service municipal de médecine dentaire. Dès 2001, la ville a lancé un Atelier santé ville, qui s appuie sur l bservatire lcal de santé. La Directin de la santé publique est parvenue à sensibiliser les autres services municipaux sur la santé : ainsi, la ville a expérimenté une évaluatin d impact sur la santé d un prjet urbain et a intégré les questins de santé dans la dernière révisin du plan lcal d urbanisme. Intégratin dans la plitique de la ville : l ASV cnstitue le vlet santé du cntrat de ville de Nanterre et le crdnnateur ASV est intégré à l ingénierie chargée de déplyer le cntrat de ville. Autres dispsitifs lcaux en santé publique : un CLS a été signé en 2012 pur six ans, dnt le prtage est assuré par le crdnnateur ASV.

2 Éléments-cadre du prjet présenté Échelle d interventin du prjet : un quartier priritaire (Université) Partenaires du prjet : un centre scial et culturel, cmité féminin 92 (cmité pur la préventin et le dépistage des cancers), CPAM, un art-thérapeute, ADK92 (assciatin pur les dépistages des cancers), CRAMIF Public cible : femmes en situatin de précarité Durée du prjet : cntinu depuis 2006 C-financements du prjet : appel à prjet CUCS (actins prtées par le centre scial et culturel) Histire du prjet 2006 : un travail régulier auprès des femmes d un centre scial amrçant une prgrammatin d actins Différentes structures présentes sur le territire de Nanterre, tels que les centres sciaux, sllicitent régulièrement le service municipal de la santé pur intervenir sur des prblématiques de santé récurrentes auprès de leur public, majritairement féminin. En 2006, l ASV a mis en place un prgramme relatif à la santé des femmes en situatin de précarité, fndé sur des indicateurs sanitaires et sciaux glbaux préccupants pur cette ppulatin. Ce prgramme était destiné aux femmes accueillies dans les assciatins et les centres sciaux et culturels des territires classés en plitique de la ville (4 znes urbaines sensibles). Cnfrmément aux bjectifs du plan réginal de santé publique, ce prgramme a été axé autur de la sensibilisatin aux dépistages des cancers féminins. Suite à un diagnstic partagé de santé rganisé, mené en 2005 sur le quartier Université, l ASV a pursuivi l année suivante la dynamique amrcée, en s engageant dans une démarche partenariale avec le nuveau centre scial et culturel La Traverse. Géré par l assciatin Unis Vers Cités, le centre scial et culturel La Traverse réunit une fis par semaine un grupe de femmes du quartier, autur de différents prjets sur la naissance, cuisine du mnde, À partir de 2007, le centre scial a prpsé à ce grupe de travailler sur un prjet «bienêtre», autur de plusieurs axes, tels que la santé, l'hygiène de vie, les sins, la détente... C est dans ce cadre que le prgramme santé des femmes de l ASV s est inscrit, s appuyant ainsi sur la dynamique du grupe et sur les cmpétences des prfessinnels du centre scial. Les femmes ciblées par ce prgramme snt majritairement en situatin de précarité, elles snt principalement issues de l immigratin, et maitrisent plus u mins bien la langue française. Cmme l explique la crdnnatrice ASV, «les campagnes natinales de préventin n nt qu un impact limité sur ces femmes, sit à cause de la barrière de la langue, sit parce qu en situatin de précarité la santé ne cnstitue pas une pririté, u encre par peur du dépistage». Avant de lancer une actin de préventin sur le cancer, et afin de créer un climat de cnfiance entre l équipe et les participantes, l ASV et le centre scial nt rganisé des ateliers interactifs sur des thèmes plus «neutres» tels que la nutritin. Les sujets des ateliers nt été adaptés aux demandes des femmes afin d être au plus prche de leurs besins. Outre l bjectif sanitaire, cette méthdlgie participative a eu pur visée de «valriser ce public qui n se pas prpser ses idées» d après la crdnnatrice ASV. Objectifs stratégiques :

3 Sensibiliser les femmes en situatin précaire à l intérêt de préserver leur santé ; Sensibiliser les femmes à l intérêt du dépistage rganisé des cancers. Objectifs pératinnels : Réaliser un diagnstic : - évaluatin et repérage du public ptentiel ; - état des lieux des représentatins de la santé ; - identificatin des freins à la préventin et aux dépistages ; - évaluatin des taux de dépistages des cancers à Nanterre ; - recensement des lieux de dépistages (pur les faire cnnaître aux femmes) ; Organiser des activités ayant vcatin à valriser l image et le crps ; Mettre en place des ateliers santé sur des thématiques variées telles que l alimentatin, la cntraceptin, l estime de si afin de rendre les femmes actrices de leur santé ; Mettre en place un grupe de travail avec les femmes qui le suhaitent pur relayer l infrmatin sur les dépistages des cancers féminins ; Organiser la diffusin de l infrmatin par les femmes auprès d autres structures : Des actins cllectives autur du bien-être des femmes Pur décliner le prgramme santé des femmes au sein du centre scial, l ASV a mis en place diverses actins, en fnctin des demandes des participantes. Sur l équilibre alimentaire, dans le cadre de la fête du quartier Berthelt en mai 2008, les femmes du grupe nt prpsé d rganiser le stand du centre scial autur du thème «fruits et légumes» : des ateliers de préparatin (deux heures) nt été mis en place afin de tester les recettes mais surtut en vue d acquérir les messages «santé» que les femmes transmettrnt aux autres. INFORMATION GÉNÉRALE SUR L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE (22 JANVIER) LES RÉGIMES (25 MARS) JEU DE L OIE SUR LES FRUITS ET LÉGUMES- INTRODUCTION AU PROJET (1 ER AVRIL) ATELIER SCULPTURE SUR FRUITS ET LÉGUMES (15 AVRIL) SÉANCE D INFORMATION SUR LES FRUITS ET LÉGUMES (20 MAI) ATELIER DE CUISINE POUR TESTER QUELQUES RECETTES (23 MAI) SÉANCE DE PRÉPARATION DU STAND DE LA FÊTE DE QUARTIER (27 MAI) ATELIER DE CUISINE (30 MAI) PRÉPARATION DU STAND FÊTE DE QUARTIER (31 MAI) ENFIN, UNE DERNIÈRE SÉANCE A ÉTÉ CONSACRÉE À RÉFLÉCHIR À LA MISE EN PLACE D UN GROUPE «SURPOIDS» POUR Sur la préventin, des ateliers, animés par les prfessinnels du pôle préventin santé et des centres de santé municipaux (médecins, diététiciennes, infirmières), nt été prpsés sur le diabète, le smmeil et la gestin de l armire à pharmacie familiale.

4 Sur l accès aux drits, l assciatin IPC (dnt les centres réalisent les examens péridiques de santé) a présenté lrs d un atelier de deux heures le bilan de santé gratuit de l Assurance maladie. Enfin, huit ateliers d art-thérapie nt été rganisés, sur la prise de cnscience et la valrisatin de l image de si, avec des utils cmme des cllages u des sculptures sur argile. En parallèle, le centre scial et culturel La Traverse a prpsé des ateliers «piscine», «apprentissage du vél» et des curs de gym 2 sirs par semaine animés par l Unin natinale des centres sprtifs de plein air (UCPA). Une quinzaine de femmes participent régulièrement aux ateliers. Elles snt accmpagnées par la crdinatrice famille du centre scial. Leurs demandes cncernent suvent la nutritin. Les ateliers d art-thérapie plaisent beaucup, l util «imprvisatin théâtrale et jeux de rôle» est apprécié et un prjet «théâtre» est en émergence. Suite à ces divers ateliers, des grupes de travail plus restreints, destinés à cnstruire des prgrammes spécifiques, nt été rganisés autur de 2 thématiques : les cancers féminins et le surpids : La cnslidatin du grupe «surpids» Alrs que des ateliers d infrmatin («Qu est ce que le Diabète, cmment le prévenir?» ; «Chlestérl : bnnes et mauvaises graisses», «Alimentatin et beauté», «Ménpause et Cntraceptin») se pursuivent, des femmes mtivées pur perdre du pids et déçues par des tentatives individuelles cnstituent, début 2009, un grupe de travail «surpids». Ce grupe est limité à 10 participantes, animé par une diététicienne de la directin de la santé publique de Nanterre et se réunit tus les mis. Objectifs du grupe de travail «surpids» : Organiser un grupe de travail avec des femmes sur les régimes ; Permettre aux femmes d acquérir des cnnaissances en nutritin afin d équilibrer elles-mêmes leur alimentatin dans un bjectif de perte de pids ; Partager les savirs et savir-faire de chacune lrs des ateliers de cuisine ; Adapter les recettes de cuisine familiales à une alimentatin équilibrée. Les femmes s engagent à venir régulièrement aux séances au curs desquelles elles apprennent à cmpser des menus équilibrés, à déjuer les pièges, à lire les étiquettes Différents utils snt utilisés (livre de recettes équilibrées, brchures ). Une pesée est prpsée au début de chaque séance. Le rôle du grupe est imprtant pur se mtiver et s encurager, sans jugement, dans un climat de bienveillance. Une cmplicité et une cnfiance se créent au sein des grupes et les femmes peuvent s exprimer librement. Des ateliers de cuisine cnviviaux snt prpsés pur mettre en pratique les nuvelles cnnaissances et partager des recettes (adaptatin des recettes traditinnelles). Les nuvelles habitudes alimentaires des femmes leur permettent aussi de mieux équilibrer les repas des enfants. Les femmes peuvent bénéficier également, de séances de sprt et de relaxatin, cmplémentaires à la diététique, dispensées dans les centres sciaux et culturels. Pur certaines, c est la première fis qu elles fnt du sprt depuis des années. Peu à peu, avec une intervenante de l UCPA qui s adapte et les

5 mtive, elles y prennent gût et suivent les curs «avec assiduité et plaisir. C est aussi un mment pur elles, lin des sucis qutidiens», cmme le nte la diététicienne. Fin 2009, 8 femmes nt participé assidument au prjet. Certaines nt perdu du pids, d autres se snt stabilisées. Elles nt apprécié l effet de grupe qui les (re)mtivait à chaque séance. 3 d entre elles nt même décidé de curir ensemble 2 matins par semaine à 6h. La dernière séance a pris la frme d un théâtre-frum ù elles devaient mimer un rendez-vus chez la diététicienne. Cette animatin a permis de faire le pint sur leurs cnnaissances et de cnstater que les messages nt été cmpris et intégrés (grupe d aliments, cnceptin de menus, apprts nutritinnels des aliments ). En 2011, un prjet théâtre est mis en place avec l art-thérapeute qui vient animer des ateliers une fis par mis. Les femmes nt suhaiter mnter une pièce de théâtre avec des scénettes qu elles nt écrit sur les sujets qui les préccupent : «la mammgraphie», «la peur du regard des autres», «le rôle de la femme au fyer», «l amitié», etc... Une représentatin a été faite, en petit cmité, réservée aux femmes fréquentant le centre scial. Ce travail a sudé les deux grupes. En dehrs des ateliers, les femmes cntinuent de se fréquenter et ntamment de pratiquer la marche rapide ensemble. Leurs cnnaissances et pratiques en nutritin se snt amélirées, d ù le prjet de transfrmer les séances mensuelles en ateliers de cuisine. Il s agit d un mment cnvivial qui cmprend aussi des temps d échanges et de cnseils et un suivi individuel. Quelques femmes nt quitté le grupe parce qu elles nt retruvé un empli à temps plein. Elles bénéficient aussi de séances de sci-esthétique (apprendre à faire un sin du visage, chisir ses vêtements), animées par une sci-esthéticienne diplômée, afin de s apprprier et accepter la nuvelle image de leur crps (et de leur visage) mdifiée par la perte de pids. Sudé et mtivé, le grupe a intégré d autres actins de l ASV, ntamment la réalisatin d utils de cmmunicatins (pmpns, décratins, psters,...) pur Octbre Rse. Fin 2012, un nuveau grupe de 6 femmes est créé à la demande des usagers du centre scial. Ce grupe ne prendra pas le même chemin que le premier car les femmes n nt pas réussi à amrcer la perte de pids pur des raisns variées (prblèmes persnnels, manque de mtivatin, de temps, d assiduité, etc...). Il a manqué un effet de grupe psitif : elles étaient plus dans l attente d un suivi de

6 régime classique que dans une dynamique de grupe. La mise en place d ateliers de relaxatin et de sci-esthétique n a pas permis le déclic de «prendre sin de si». Début 2013, 3 femmes du premier grupe chisissent de se mettre à la curse à pied pur augmenter leur activité sprtive. Elles se retruvent 2 fis par semaine à 5h30 du matin afin de puvir être dispnible quand leur famille se lève. En juin 2014, le secnd grupe s arrête. En revanche, le premier grupe cntinue de se rencntrer tus les mis autur d ateliers de cuisine u de srties marches. Les femmes frment le prjet de créer une assciatin prpsant des curs de gym et de zumba sur leur quartier, afin que leurs visines décuvrent «elles-aussi les bienfaits de l activité physique, que ce sit sur leur silhuette u dans leur tête» cmme elles l expliquent. En février 2015, l assciatin «Feel Gd & Mve It» est créée et prpse 2 curs de zumba/fitness par semaine dans une salle municipale. Au but de tris mis, une vingtaine de femmes snt déjà inscrites. Afin de présenter leur prjet, elles nt animé un stand sur la santé des femmes et les bienfaits de l activité sprtive, lrs d une fête de quartier. Elles nt aussi prduit une brchure avec leurs cnseils pur manger équilibré et pratiquer une activité sprtive régulière. En 2015, les ateliers de cuisine se pursuivent, les femmes fréquentent assidument les curs de sprt de leur assciatin ainsi que ceux du centre scial. Pur s uvrir aux autres, elles suhaitent aussi prpser en 2015 un atelier de cuisine le mercredi après-midi réunissant des mères et leurs enfants afin de leur apprendre à faire des gûters équilibrés. Le principal atut de ce prjet est le lien créé entre les participantes, grâce à des rendez-vus réguliers, qu ils sient sprtifs, diététiques u culinaires. Nn seulement des effets sur leur état de santé physique nt été cnstatés, mais le lien créé a aussi augmenté leur assurance et leur cnfiance en elles. Résultats Glbalement, l bjectif de perte de pids de chacune est atteint sauf pur 2 participantes (grssesse pur l une, prblèmes de santé pur l autre). Parmi les 7 femmes présentes en 2015, 5 étaient bèses et 2 en surpids au début du prjet ( ) : à ce jur, 4 snt en surpids et 3 nt un IMC «nrmal» ; diminutin de leur taux de masse grasse et augmentatin de leur masse musculaire ; pur 3 d entres elles, les bilans lipidiques snt redevenus nrmaux ; pratique sprtive devenue qutidienne (en septembre 2014, 2 femmes participent avec une équipe de la mairie de Nanterre à la curse «La Parisienne», sit 6 à 7 km, récltant des fnds pur la préventin du cancer du sein). De bnnes cnnaissances en nutritin : la passatin d un quizz a permis de faire un bilan en septembre 2012 (en myenne 14 répnses justes sur 20) et un théâtre-frum a également mis en lumière l acquisitin de ces nuvelles cmpétences.

7 Renfrcement du puvir d agir des femmes participantes : Elles snt devenues frce de prpsitin en demandant des thèmes précis lrs des séances d infrmatin ; puis, elles nt ensuite demandé la créatin du prjet spécifique relatif à leur prblème de pids ; Certaines nt intégré le cnseil d administratin de leur centre scial et culturel et d autres snt devenues bénévles ; Elles nt peu à peu pris de la distance avec l aide apprtée par la crdinatrice famille de la structure pur gérer de façn autnme leur grupe en devenant «référentes» du prjet bien-être ; Elles nt prpsé et élabré des tables d hôtes pur 100 persnnes pur financer ce prjet, animé des stands sur les fêtes de quartier ; Elles nt créée leur prpre assciatin pur partager avec d autres femmes leur prjet bien-être.

8 Bnnes pratiques Un accmpagnement sutenu et fréquent (rencntres très régulières - 1 fis par mis). Un sutien bienveillant de l animatrice diététicienne. Pas de discurs nrmatif : une prise en cmpte des cultures et habitudes alimentaires de chacune. Une évlutin des ateliers en fnctin des demandes des participantes. Un effet d entraînement du grupe dans la mtivatin des participantes : absence de jugement, entraide, sutien. Mbilisatin des femmes dans les instances des centres sciaux. Un sutien de l équipe ASV à la créatin de l assciatin (ntamment pur les demandes de subventin). Parles d acteurs «C est le meilleur exemple sur Nanterre d une démarche prgressive et participative de prmtin de la santé.» Émilie Juanneau, crdnnatrice ASV Cntact Delphine DESPINOY, diététicienne public adulte, service Préventin santé de la ville de Nanterre,

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges Appel à prjet 2016 du PLIE de l agglmératin chalnnaise Cahier des charges 1. Le PLIE du Grand Chaln Le Plan Lcal pur l Insertin et l Empli (PLIE) de l agglmératin chalnnaise a pur bjectif de favriser l

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015 Schéma sectriel Créatin Bureau de la CCI Midi-Pyrénées Transmissin Reprises d Entreprises du 25-09-2012 2010 / 2015 Schéma Créatin Transmissin Reprises d Entreprises 2010 / 2015 La missin des CCI d appui

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

MEDIATION, MULTIMEDIA ET

MEDIATION, MULTIMEDIA ET MEDIATION, MULTIMEDIA ET ISOLEMENT SOCIAL DES PERSONNES EN SITUATION DE PRECARITE Les technlgies d infrmatin et de cmmunicatin supprt d animatin pur les publics élignés et utils de mise en réseau des acteurs

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

Assemblées annuelles de quartier, Carrefour de la participation citoyenne

Assemblées annuelles de quartier, Carrefour de la participation citoyenne DOSSIER DE PRESSE Assemblées annuelles de quartier, Carrefur de la participatin cityenne Cntact presse Crine BUSSON BENHAMMOU Respnsable des relatins presse Ville d Angers/Angers Lire Métrple 02 41 05

Plus en détail

HAUTE-LOIRE. Projet associatif Projet de service 2013-2017

HAUTE-LOIRE. Projet associatif Projet de service 2013-2017 HAUTE-LOIRE Prjet assciatif Prjet de service 2013-2017 Versin 2013 Page 1 sur 14 Smmaire Résumé...3 Méthdlgie...4 Présentatin en 2012...5 1. Le réseau UNA en France... 5 2. Les structures adhérentes à

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU Prjet plitique Académie de Musique et de Danse CCMP et territire 2012-2017 PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU L

Plus en détail

Plan régional de prévention et de lutte contre l illettrisme

Plan régional de prévention et de lutte contre l illettrisme Axe VI - Tus publics Objectif : Permettre aux persnnes illettrées et à ceux qui les accmpagnent de cnnaître l ffre dispnible dans la régin, en matière de réapprentissage des savirs fndamentaux Fiche actin

Plus en détail

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015 TROPHEE DE L INNOVATION RH Dssier de candidature 2015 Trphée de l innvatin en Ressurces Humaines FHF MNH Pur la 3ème année cnsécutive, la FHF et la MNH prpsent de récmpenser des établissements sanitaires,

Plus en détail

Réseaux de santé Gérontologiques : de l EGS au PPS.

Réseaux de santé Gérontologiques : de l EGS au PPS. Réseaux de santé Gérntlgiques : de l EGS au PPS. Plan Persnnalisé de Sins : définitin, bjectif, myens Quel supprt? Quelle diffusin? 2 È M E R E N C O N T R E N AT I O N A L E D E S R É S E A U X D E S

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07)

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) Article 1 Préambule. Les bénévles snt emblématiques de l aspect «fraternel» de l engagement cityen. A cet effet, ils

Plus en détail

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

FICHE PROJET «ATELIERS NUTRITION»

FICHE PROJET «ATELIERS NUTRITION» FICHE PROJET «ATELIERS NUTRITION» Mise en place d ateliers de sensibilisatin sur la nutritin des femmes pendant et après la grssesse et sur la nutritin du jeune enfant Présentatin du réseau périnatal Le

Plus en détail

COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Ministère de l'educatin natinale COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES FEUILLE DE ROUTE COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015

PLAN DE TRAVAIL 2015 ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SECTION LA COTE PLAN DE TRAVAIL 2015 Situatin de la sectin à fin 2015 La cmmissin vaudise a amrcé cette année un imprtant travail de cllabratin cncrète et d harmnisatin. Ces

Plus en détail

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015 TROPHEE DE L INNOVATION RH Dssier de candidature 2015 Trphée de l innvatin en Ressurces Humaines FHF MNH Pur la 3ème année cnsécutive, la FHF et la MNH prpsent de récmpenser des établissements sanitaires,

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PROJET

BILAN D ACTIVITE DU PROJET BILAN D ACTIVITE DU PROJET «Améliratin de la prise en charge d un grupe d enfants handicapés de familles très démunies» Marrakech Marc Intrductin Le système marcain actuel prend très peu en cmpte les besins

Plus en détail

FICHE n I.05. Mettre en place des Pédibus / Vélobus intergénérationnels dans le cadre scolaire

FICHE n I.05. Mettre en place des Pédibus / Vélobus intergénérationnels dans le cadre scolaire FICHE n I.05. Mettre en place des Pédibus / Vélbus intergénératinnels dans le cadre sclaire DESCRIPTION DU PROJET Le Pédibus u Vélbus est un mde de déplacement en cmmun, à pied u à vél, avec des hraires

Plus en détail

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore.

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore. Caractérisatin des activités Etude des circuits financiers Schéma d Aménagement et de gestin des eaux de la Dre Synthèse SYNTHESE SYNTHESE I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L ETUDE L étude vise à répndre à l

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI PRÊTS Des chiffres À PARTICIPER aujurd hui AU DE DEMAIN? DEVENEZ SUPERVISEUR CAMPAGNE DE CMMUNICATIN DU 206! MDE D EMPLI Renuvelez le succès de la cllecte par Internet. DES UTILS SIMPLES ET EFFICACES PUR

Plus en détail

Modules d Insertion Professionnelle

Modules d Insertion Professionnelle Mdules d Insertin Prfessinnelle 1 AUGMENTER SA CONFIANCE EN SOI DANS LE CADRE DE SA RÉINSERTION PROFESSIONNELLE... 2 1.1 AUDIENCE ET PRÉREQUIS... 2 1.2 DURÉE... 2 1.3 DÉROULEMENT DE LA FORMATION :... 2

Plus en détail

Communiqué de synthèse...3. Programme Mardi 27 novembre...4. MJC de L Aigle...5. L exposition...6

Communiqué de synthèse...3. Programme Mardi 27 novembre...4. MJC de L Aigle...5. L exposition...6 1 SOMMAIRE Cmmuniqué de synthèse...3 Prgramme Mardi 27 nvembre...4 MJC de L Aigle...5 L expsitin...6 Le dispsitif «Envyé spécial Cart @t à Lndres»...7 Zé, Victr et Nlwenn, les jeunes reprters Cart @t à

Plus en détail

Formation professionnelle et insertion

Formation professionnelle et insertion Frmatin prfessinnelle et insertin REPERES L insertin prfessinnelle reste une catégrie d actin publique située à la crisée des cmpétences des différents niveaux de cllectivités territriales et de l Etat.

Plus en détail

La formation qualifiante au «Conseil conjugal et familial»

La formation qualifiante au «Conseil conjugal et familial» La frmatin qualifiante au «Cnseil cnjugal et familial» Le métier de cnseiller-ère cnjugal-e et familial-e cnsiste à exercer - auprès des jeunes, des femmes, des cuples et des familles - des activités d

Plus en détail

Les activités de promotion de l huile d olive et des olives de table menées par l Interprofession en France

Les activités de promotion de l huile d olive et des olives de table menées par l Interprofession en France Les activités de prmtin de l huile d live et des lives de table menées par l Interprfessin en France Assciatin Française Interprfessinnelle de l Olive Intervenant : Christian ARGENSON, directeur 40 ème

Plus en détail

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibératin n 08.01.106 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION Le Cnseil réginal en sa réunin

Plus en détail

FORMATION COACHING DES MONITEURS ET ANIMATEURS EN CAMP DE JOUR

FORMATION COACHING DES MONITEURS ET ANIMATEURS EN CAMP DE JOUR FORMATION COACHING DES MONITEURS ET ANIMATEURS EN CAMP DE JOUR Cahier du participant DANS LE CADRE DU PROJET PRÉSENTATION Dans le cadre de «Déclic Lisir», une Actin Jeunesse Structurante en lisir initiée

Plus en détail

Fiche de poste Chargé(e) de mission «Projet global» Association les Sheds. Présentation de l association LES SHEDS

Fiche de poste Chargé(e) de mission «Projet global» Association les Sheds. Présentation de l association LES SHEDS Fiche de pste Chargé(e) de missin «Prjet glbal» Assciatin les Sheds Présentatin de l assciatin LES SHEDS L assciatin Les Sheds a été fndée en 2007 et cmpte aujurd hui près de 400 membres. Sn prjet : la

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE 1 SOMMAIRE REGLEMENT D INTERVENTION Entreprises ciblées et prirités réginales Présentatin des

Plus en détail

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE Ancrage du prjet initial La li 2005-102 de janvier 2005 a instauré le drit à cmpensatin

Plus en détail

OFFRE de FORMATIONS. «Violences conjugales et intrafamiliales»

OFFRE de FORMATIONS. «Violences conjugales et intrafamiliales» OFFRE de FORMATIONS «Vilences cnjugales et intrafamiliales» Depuis leurs débuts, les asbl Slidarité-Femmes (La Luvière), Cllectif cntre les Vilences Familiales et l Exclusin (Liège) et Praxis (tris antennes

Plus en détail

Compte rendu des 8èmes rencontres européennes et internationales «Patrimoine et tourisme» Paris le 4 juillet 2013

Compte rendu des 8èmes rencontres européennes et internationales «Patrimoine et tourisme» Paris le 4 juillet 2013 Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés 8èmes rencntres eurpéennes et internatinales «Patrimine et turisme» Cmpte rendu des 8èmes rencntres

Plus en détail

Enseignement catholique d Ile-de-France Formation «Faire évoluer ses compétences par la prise de responsabilité»

Enseignement catholique d Ile-de-France Formation «Faire évoluer ses compétences par la prise de responsabilité» Enseignement cathlique d Ile-de-France Frmatin «Faire évluer ses cmpétences par la prise de respnsabilité» Aux respnsables des tutelles cngréganistes présentes en Île-de-France A tus les Chefs d Etablissement

Plus en détail

Fiche action N 10 : Observation du secteur de l habitat, suivi, évaluation et pilotage du PLH

Fiche action N 10 : Observation du secteur de l habitat, suivi, évaluation et pilotage du PLH Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 10 : Observatin du secteur de l habitat, suivi, évaluatin et piltage du PLH ENJEUX - Cnnaître les évlutins

Plus en détail

* Loi du 13 juillet 1983 (droits et obligations des fonctionnaires)

* Loi du 13 juillet 1983 (droits et obligations des fonctionnaires) LA FONCTION DE L ORTHOPHONISTE EN PEDOPSYCHIATRIE Dans le cadre d'un secteur de pédpsychiatrie, l'exercice de l'rthphnie truve sa particularité dans la spécificité de la structure qui a sn prpre cadre

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES..... 1 II.

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES Entre : Le Département des Yvelines, représenté par M. Alain SCHMITZ, Président du Cnseil Général, agissant en cette qualité en vertu d une délibératin

Plus en détail

RESEAU AMBITION REUSSITE MALPASSE. Collèges Renoir et Rostand

RESEAU AMBITION REUSSITE MALPASSE. Collèges Renoir et Rostand RESEAU AMBITION REUSSITE MALPASSE Cllèges Renir et Rstand COMPTE RENDU DE LA JOURNEE DE FORMATION AMBITION REUSSITE 25 février 2008 Thème : Harmnisatin des différents dispsitifs d accmpagnement à la sclarité

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT

HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT SAEM Haute Brne PLAN D ACTIONS 2011 Plan d actins Haute Brne Dévelppement - Technple Lille Métrple 2011 1 SOMMAIRE A - CONTEXTE... 3 B - ACTIONS... 4 Axe 1 : Favriser la créatin

Plus en détail

Festival de l Artisanat

Festival de l Artisanat DOSSIER DE PRESSE Festival de l Artisanat Quimper - 13 au 16 mars 2015 CONTACT PRESSE & ORGANISATION Yannick LE MOIGNE Directeur du service écnmique Tél : 02 98 76 46 46 Yannick.lemigne@cma29.fr www.quimper-festival-artisanat.cm

Plus en détail

Koïnè Conseil REGARDS AILANCY SUR LE MARKETING ET LA DISTRIBUTION BANCAIRE. «Clientèles fragiles», quelles approches commerciales et responsables?

Koïnè Conseil REGARDS AILANCY SUR LE MARKETING ET LA DISTRIBUTION BANCAIRE. «Clientèles fragiles», quelles approches commerciales et responsables? Kïnè Cnseil 1 REGARDS AILANCY SUR LE MARKETING ET LA DISTRIBUTION BANCAIRE «Clientèles fragiles», quelles apprches cmmerciales et respnsables? Extrait de l étude du cabinet Ailancy, en partenariat avec

Plus en détail

COMITE DEPARTEMENTAL DE SUIVI DES POLES ET MAISONS DE SANTE

COMITE DEPARTEMENTAL DE SUIVI DES POLES ET MAISONS DE SANTE COMITE DEPARTEMENTAL DE SUIVI DES POLES ET MAISONS DE SANTE Ntice à l attentin des prteurs de prjets de Maisn de santé Pluri prfessinnelles (MSP) Vus êtes un prfessinnel de santé à la recherche de qualité

Plus en détail

LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION

LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION LE PROJET ASSOCIATIF LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION L'Avitarelle est une assciatin qui situe sn actin dans la lutte cntre les exclusins en dévelppant une interventin sciale qui s'est cnstruite d'abrd auprès

Plus en détail

ACAT France. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013

ACAT France. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013 ACAT France ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013 On examinera successivement le résultat, les prduits, les charges et la trésrerie de l ACAT-France.

Plus en détail

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République Le Pôle Santé, Sécurité des Sins Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Dr Brun LANDI Médecin crdnnateur Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Nvembre 2009 DIALOGUER,

Plus en détail

Lot 6. Drôme Ardèche Centre PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015

Lot 6. Drôme Ardèche Centre PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 Lt 6 Drôme Ardèche Centre Une actin mise en œuvre dans le cadre du Service Public Réginal de la Frmatin INSTITUT DE FORMATION RHONE-ALPES 66, curs

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

Projet IQmulus WP 1 Recueil de besoins utilisateurs

Projet IQmulus WP 1 Recueil de besoins utilisateurs DTSI/SCEN 13-0132 Prjet IQmulus WP 1 Recueil de besins utilisateurs Cmpte-rendu de réunin CUB, Directin de l Infrmatin Gégraphique Date : 1 er mars 2013, 9h30 à 12h Lieu : CUB, Brdeaux VERSION 1.0 IGN

Plus en détail

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Questinnaire à destinatin des assciatins du territire de la Cmmunauté de Cmmunes de Quillebeuf-sur-Seine PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Infrmatins pratiques sur vtre assciatin Nm de l assciatin : Président

Plus en détail

Profil de la Cour des Comptes Tunisienne

Profil de la Cour des Comptes Tunisienne Cnférence réginale pur les Institutins Supérieures de Cntrôle de la régin du visinage eurpéen du sud Prfil de la Cur des Cmptes Tunisienne Présentatin de la Cur des Cmptes La Cur des Cmptes est une juridictin

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

DEVELOPPER LE SERVICE CIVIQUE AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

DEVELOPPER LE SERVICE CIVIQUE AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Institut Natinal des Etudes Territriales (INET) DEVELOPPER LE SERVICE CIVIQUE AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES RAPPORT A PATRICK KANNER, MINISTRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Rapprt

Plus en détail

Lot 1. Pays De Gex, Bassin Bellegardien, Haut-Bugey PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015

Lot 1. Pays De Gex, Bassin Bellegardien, Haut-Bugey PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 Lt 1 Pays De Gex, Bassin Bellegardien, Haut-Bugey Une actin mise en œuvre dans le cadre du Service Public Réginal de la Frmatin INSTITUT DE FORMATION

Plus en détail

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible Yurcegid CBRH Rendez vtre applicatin cmpatible N04170/71 Web Frmatin Mise à jur 01/12/2015 cncerné Cette frmatin permet de cmprendre les mécanismes de la nrme DSN, et de mettre chacun des prcessus de paie

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusin sciale De nmbreuses familles vivent en Belgique des situatins de pauvreté, de précarité

Plus en détail

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016 Offre de frmatin prfessinnelle 2015-2016 Offre de frmatin Fagerh 2016 SOMMAIRE Frmatin de Base Jurnée d accueil des nuveaux directeurs (cadres)... P5 Cursus nuveaux prfessinnels (cadres et nn cadres)...

Plus en détail

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de.

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de. CONVENTION de HAUT-NIVEAU du jueur intégrant le Pôle Espir Baseball de. Rédigée dans le respect des dispsitins du cde du sprt, ntamment ses articles L 231-3, L 231-6, D.221-17, R.221-26 et A. 231-3 à 231-8

Plus en détail

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carle Vaillancurt Analyse du sndage de satisfactin effectué auprès des usagers (2012) et cibles d améliratin Dcument adpté par le cmité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce dcument

Plus en détail

-Dimension psychologique : l entrepreneuriat est lié à la conscience, aux aspirations personnelles ainsi qu à l épanouissement de l entrepreneur.

-Dimension psychologique : l entrepreneuriat est lié à la conscience, aux aspirations personnelles ainsi qu à l épanouissement de l entrepreneur. Expsé «La culture entrepreneuriale au Marc» 1- Entrepreneuriat au Marc : Visin glbale sur l envirnnement entrepreneurial : plusieurs dimensins impactent ntre envirnnement entrepreneurial : -Dimensin sciculturelle

Plus en détail

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015 TROPHEE DE L INNOVATION RH Dssier de candidature 2015 Trphée de l innvatin en Ressurces Humaines FHF MNH Pur la 3ème année cnsécutive, la FHF et la MNH prpsent de récmpenser des établissements sanitaires,

Plus en détail

Association Enfance et Loisirs à Naves E l a n. Siège : Mairie 19460 NAVES. Projet Pédagogique. 06.61.30.50.75 elan.naves@gmail.

Association Enfance et Loisirs à Naves E l a n. Siège : Mairie 19460 NAVES. Projet Pédagogique. 06.61.30.50.75 elan.naves@gmail. Assciatin Enfance et Lisirs à Naves E l a n Siège : Mairie 19460 NAVES Assciatin élan Prjet Pédaggique Administratin : 1, rue de l Hôtel de Ville 19460 Naves 05.55.26.14.24 Animatin a : Lestrade 19460

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE FORMATION

DU RESPONSABLE DE FORMATION Appruvé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTERIEL DU RESPONSABLE DE FORMATION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le présent référentiel cmprend un référentiel d activités, de cmpétences et de frmatin

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

ECOLE COLLEGE DON BOSCO 19 RUE DE LA PLAINE 38610 GIERES PROJET D ETABLISSEMENT

ECOLE COLLEGE DON BOSCO 19 RUE DE LA PLAINE 38610 GIERES PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COLLEGE DON BOSCO 19 RUE DE LA PLAINE 38610 GIERES PROJET D ETABLISSEMENT ACCUEILLIR DON BOSCO, maisn salésienne, accueille chaque enfant dans un cadre familial et prpse : Temps d accueil pur les

Plus en détail

Science Factor Mars 2014

Science Factor Mars 2014 Science Factr Mars 2014 Science Factr : présentatin Objectif Organisatin Prgramme préliminaire rencntre 19/3/2014 Lieu Participants Prgramme indicatif Science Factr en 2013 Implicatin des lycéens Science

Plus en détail

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL DOSSIER DE PRESSE FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL 18 ET 19 MAI 2010 PARC ÉLAN, ALENÇON Une première en France 6 mdules de frmatin sur deux jurs 130 agents de la cllectivité frmés Pur une cnduite

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

Centre de réadaptation

Centre de réadaptation Centre de réadaptatin Cmment passer d une pratique clinique d expert à celui d une pratique clinique d accmpagnateur par des actes cliniques et administratifs cncrets? Intrductin Plusieurs recherches et

Plus en détail

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE Prgramme Départemental d Insertin 2015-2016 Appel à candidatures et à prjets CAHIER DES CHARGES 1 CAHIER DES CHARGES Le présent appel à candidatures et à prjets invite les

Plus en détail

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Au cœur de l'actin Pht: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Orientatins stratégiques 2014-2017 Canadian Dance Assembly ~ L'Assemblée canadienne de la danse The Histric Distillery District 15 Case Gds

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF DE LA MISSION LOCALE SUD DEUX-SEVRES

PROJET ASSOCIATIF DE LA MISSION LOCALE SUD DEUX-SEVRES PROJET ASSOCIATIF DE LA MISSION LOCALE SUD DEUX-SEVRES (Prjet Assciatif de Structure 2010-2013) 1 - Préambule La péride de la jeunesse révèle les transfrmatins prfndes d'une sciété en mutatin ; elle renvie

Plus en détail

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 7 : Le lgement des persnnes défavrisées ENJEUX - Fluidifier les parcurs résidentiels des persnnes défavrisées

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Création d une pension de famille de 22 logements. Immeuble 109, rue de Crimée Paris 19 ème. Photos studio 11 h45

DOSSIER DE PRESSE Création d une pension de famille de 22 logements. Immeuble 109, rue de Crimée Paris 19 ème. Photos studio 11 h45 DOSSIER DE PRESSE Créatin d une pensin de famille de 22 lgements Immeuble 109, rue de Crimée Paris 19 ème Phts studi 11 h45 18 Décembre 2013 1 PENSION DE FAMILLE 22 LOGEMENTS COLLECTIFS PLAI 109, rue de

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE Cessin de matériel infrmatique réfrmé à titre gracieux aux enfants cnfiés au Département Depuis 2006, la cmmissin permanente a appruvé une décisin cédant à titre gracieux aux cmmunes de mins de 1500 habitants

Plus en détail

PTI 2014/2020 CG 79 V21-08-14

PTI 2014/2020 CG 79 V21-08-14 1 PTI 2014/2020 CG 79 V21-08-14 Pacte Territrial pur l Insertin des Deux-Sèvres 2014-2020 S O M M A I R E Intrductin p. 4 I. L insertin sciprfessinnelle et l ffre d insertin : définitin et finalités premières

Plus en détail

La mise en place de la réforme a généré une vraie dynamique locale, et on a jamais autant parlé «d Education» dans les territoires!

La mise en place de la réforme a généré une vraie dynamique locale, et on a jamais autant parlé «d Education» dans les territoires! 1 LE POINT SUR LA REFORME DES RYTHMES CONTRIBUTION DE L ANDEV 4 000 cmmunes nt chisi de mettre en œuvre la réfrme des rythmes sclaires dès cette rentrée 2013, sit 17 % des cmmunes et 22 % des élèves des

Plus en détail

Les conditions de participation

Les conditions de participation Les cnditins de participatin Un dispsitif de candidature spécifique "Prix littéraire 2015/2016" a été adressé par la Régin en avril 2015, par vie électrnique, à tus les lycées et CFA de la régin Paca.

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service

Communauté de communes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service Cmmunauté de cmmunes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 214 Rapprt annuel sur le prix et la qualité du service S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Nn Cllectif Smmaire Préambule I Organisatin

Plus en détail

Compte rendu de la matinale CREARGIE du 8 juillet 2014 avec les entreprises ALSTOM, VISTEON, AUCHAN et nos invités.

Compte rendu de la matinale CREARGIE du 8 juillet 2014 avec les entreprises ALSTOM, VISTEON, AUCHAN et nos invités. La créatin de valeur Grâce aux démarches cllabratives avec les furnisseurs Cmment les achats peuvent-ils créer de la valeur en impliquant les furnisseurs dans les démarches cllabratives? Cmpte rendu de

Plus en détail

FORMATIONS PROFESSIONNELLES KINÉSITHÉRAPEUTES 2016

FORMATIONS PROFESSIONNELLES KINÉSITHÉRAPEUTES 2016 Cmité Départemental de Préventin en Kinésithérapie Kiné Drôme-Ardèche Préventin FORMATIONS PROFESSIONNELLES KINÉSITHÉRAPEUTES 2016 Organisme de frmatin cntinue N SIRET : 405 164 211 00022 Déclaratin d'existence

Plus en détail

Compte-rendu réunion du CCRPA

Compte-rendu réunion du CCRPA Cmpte-rendu réunin du CCRPA Thème : «Cmment amélirer l accès à la santé?», Nantes, le 13 Décembre 2013 Méthde de travail : la jurnée a été rganisée en 4 temps, autur de la présentatin de différentes prpsitins

Plus en détail

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE APPEL D OFFRES ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE Le Cllectif Effinergie, assciatin pur la prmtin de l'efficacité énergétique dans les bâtiments (www.effinergie.rg) lance une

Plus en détail

Enquête "Évaluation des besoins d'accueil extra-familial des enfants de moins de 16 ans" Présentation des résultats

Enquête Évaluation des besoins d'accueil extra-familial des enfants de moins de 16 ans Présentation des résultats Enquête "Évaluatin des besins d'accueil extra-familial des enfants de mins de 16 ans" Présentatin des résultats Pur faciliter la cmpréhensin Rappel : Accueil présclaire : C'est l'accueil des enfants nn

Plus en détail

Compte- rendu de l'assemblée Générale ordinaire d EcoNav du 6 décembre 2015 Nautic, Paris

Compte- rendu de l'assemblée Générale ordinaire d EcoNav du 6 décembre 2015 Nautic, Paris Cmpte- rendu de l'assemblée Générale rdinaire d EcNav du 6 décembre 2015 Nautic, Paris Prcès- verbal Le six décembre deux mille quinze, les membres de l assciatin EcNav se snt réunis lrs du saln nautique

Plus en détail

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes 1/4 Dssier de candidature Grand Prix Essec de la Distributin Respnsable PRIX 4. Empli et dévelppement des Hmmes Présentatin générale de l initiative >Origine de sa mise en place LA POLITIQUE DIVERSITE

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE CQP Animateur Périsclaire Versin au 11/07/2013 Rappel : Extrait annexe IV: Cnventin cllective Mdalités de créatin d'un CQP, cntenu du cahier des charges : le titre

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les Lignes directrices aux fins d ctryer une aide financière aux OBNL lcataires dans des immeubles nn résidentiels impsables œuvrant dans les dmaines de l art et de la culture, du dévelppement scial et cmmunautaire

Plus en détail

Définir les besoins de la société en matière de santé Définition et guide du Collège royal

Définir les besoins de la société en matière de santé Définition et guide du Collège royal Définir les besins de la sciété en matière de santé Définitin et guide du Cllège ryal Préparé en cllabratin avec Lisa Little Cnsulting au nm du Cllège ryal (avril 2012) Intrductin Depuis lngtemps, les

Plus en détail