(fi) Numéro de publication : A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. Int. ci.5: B65D 71/00, B65D 57/00, B32B 27/32 (22) Date de dépôt :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "(fi) Numéro de publication : 0 578 455 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. Int. ci.5: B65D 71/00, B65D 57/00, B32B 27/32 (22) Date de dépôt : 02.07."

Transcription

1 Eurpâisches Patentamt 9 à Eurpean Patent ffice ffice eurpéen des brevets (fi) Numér de publicatin : A DEMANDE DE BREVET EURPEEN (2Î) Numér de dépôt : nt. ci.5: B65D 7/00, B65D 57/00, B2B 27/2 (22) Date de dépôt : (0) Pririté : FR (4) Date de publicatin de la demande Bulletin Etats cntractants désignés : BE DE ES GB T NL PT SE Demandeur : KAYSERSBERG PACKAGNG S.A. 2 Bd. Gerges Clémenceau, BP 2 F Curbevie Cédex (FR) (72) nventeur : Cudert, Catherine 26 rue Clemenceau F Wintzenheim (FR) nventeur : Cste, Jean-Philippe 2 rue du Geisburg F Kaysersberg Mandataire : Jhnsn, Terence Leslie Edward Evans & C. Chancery use 5-64 Chancery Lane Lndn WC2A SD (GB) m) Plaque pleine à base de plyléfine. (57) L'inventin cncerne généralement une plaque pleine à base de plyléfine pur intercalaires u emballages. Plus précisément, cette plaque est frmée d'au mins une cuche et cmprend au mins une plyléfine et du talc. L'inventin truve applicatin dans le dmaine de l'emballage. < "<t 00 h- CL LU Juve, 8, rue Saint-Denis, 7500 PARS

2 EP A La présente inventin cncerne généralement des plaques pleines à base de plyléfine. Ces plaques snt ntamment utilisées cmme intercalaires de palettisatin u pur des emballages destinés au transprt u au stckage de cntenants. Elles servent par exemple à séparer plusieurs cuches de récipients u buteilles en verre u métal. 5 La Demanderesse a déjà mis au pint une plaque intercalaire pssédant des prpriétés antiglissantes. Cette plaque antiglissante est à base de plyléfine et est frmée d'une cuche de ceur et sur au mins une des faces de celle-ci, d'une cuche externe antiglissante. Une telle plaque est décrite dans la demande de brevet française dépsée sus le n r, bien que présentant de bnnes prpriétés antiglissantes, ces plaques ne cnfèrent pas les prpriétés 0 mécaniques suffisantes requises pur le transprt et le stckage de cntenants. En effet, lrsque des palettes de buteilles snt gerbées sur plusieurs hauteurs, les plaques frmant intercalaires ne snt plus assez rigides, à température ambiante et plus particulièrement à température plus élevée. Une bnne stabilité des cntenants placés entre ces plaques n'est alrs plus assurée. De plus, si les emballages u palettes cmprtant ces plaques snt stckés sus des températures élevées, cmme par exemple dans des hangars surchauffés à 70 C, 5 les plaques se défrment sus la chaleur. Enfin, pur le stckage en hiver sus de faibles températures, la résistance aux chcs est mauvais. L'inventin a pur bjet des plaques pleines qui pallient l'ensemble des incnvénients mentinnés ci-dessus. Plus précisément, l'inventin cnsiste en une plaque pleine à base de plyléfine pur intercalaires u emballages, caractérisée en ce qu'elle est frmée d'au mins une cuche et en ce qu'elle cmprend au mins 20 une plyléfine et du talc. Seln une caractéristique avantageuse de l'inventin, la plyléfine précitée est un plyprpylène, hmplymère u cplymère, u leurs mélanges. Seln une autre caractéristique avantageuse de l'inventin, la teneur en talc de la plaque est au mins égale à 5 % en pids. 25 n a en fait décuvert que l'intrductin de talc cmme charge de la plyléfine, cnfère à la plaque des prpriétés mécaniques amélirées de façn surprenante, telles que la rigidité et la tenue à chaud, en particulier le fluage. D'autres caractéristiques et avantages de l'inventin apparaîtrnt à la lecture de la descriptin détaillée qui suit. 0 La plaque, seln l'inventin, est une plaque pleine et calandrée. Cette plaque est frmée d'une cuche cmprenant une plyléfine chargée en talc. Le talc a été chisi parmi différentes substances minérales telles que la craie, le mica, la fibre de verre u autres, cmme prcurant des résultats très avantageux les prpriétés mécaniques. La teneur en talc de la plaque dit être au mins égale à 5 % en pids. l n'y a pas de limite supérieure en 5 pids mais cette teneur reste suvent inférieure à 25 % pur une simple raisn de cût de la matière première. La teneur préférée en talc répndant à la fis aux caractéristiques mécaniques requises et aux exigences de cût, varie entre envirn 5 et envirn 20 % en pids. De manière plus préférentielle, la teneur en talc varie entre envirn 9 et envirn 5 % en talc. Par ailleurs, une plaque trp chargée en talc deviendra cassante et difficile à transfrmer, ntamment en ce qui cncerne la décupe des plaques. 40 L'hmme de l'art purra ajuster la teneur en talc ainsi que l'épaisseur ttale de la plaque en fnctin des prpriétés mécaniques de rigidité et de tenue à chaud recherchées, tut en gardant une bnne résistance aux chcs. En effet, la plaque dit présenter une épaisseur minimale d'envirn millimètres pur maintenir une bnne résistance aux chcs et éviter la cassure. La plyléfine peut être un plyprpylène sus frme d'hmplymère u de cplymère à base d'éthy- 45 lène, u leurs mélanges. Le plyprpylène hmplymère est de préférence utilisé, cmme par exemple l'mplymere Y 600 cmmercialisé par SELL Chimie, dnt les prpriétés snt présentées dans le Tableau ci-dessus

3 EP A TABLEAU PRPRETE METDE DE TEST UNTE VALEUR 5 ndice de fluidite S0 dg/min,5 Masse vlumique S0 8 g/cm 0,90 Resistance a la limite elastique en tractin S Mdule de rigidite en flexin S Resistance aux chcs ZD (entaille) a 20 C S 80 kj/m2 5,2 Temperature de defrmatin a la chaleur 5 a,80 MN/m2(A) S 75 j C 60 a 0,45 MN/m2 (B) C 08 Temperature de ramlissement Vicat S 06 C 5 20 Durete S 868 i i Shre D i 7 Cependant, ce prduit presents un mdule de rigidite en flexin et une resistance aux chcs insuffisants pur une utilisatin dans les plaques pur intercalaires u emballages. De meme, la temperature de defrmatin a la chaleur sus deux cntraintes differentes : 'une de,80 MN/m2 (A) et 'autre de 0,45 MN/m2 (B), est 25 peu elevee. Le melange de plyprpylene hmplymere et de talc permet de furnir a la plaque une rigidite, un pint de ramllissement Vicat et une temperature de defrmatin a la chaleur sus charge nettement amelires, par rapprt aux autres types de plyprpylene, hmplymere u cplymere, classiquement utilises, cmme cela est d'ailleurs illustre dans les exemples qui suivent. 0 n peut egalement utiliser un plyprpylene sus frme de cplymere, de preference un cplymere sequence cmme parexemple le Mplen EPYS 0RE cmmercialise parimnt, et dnt les caracteristiques snt develppees dans le Tableau ci-apres. TABLEAU 5 i i i PRPRETE METDE DE TEST i UNTE i VALEUR ndice de fluidite ASTM 28/L dg/min i,5 Pids specif ique ASTM D 505 g/cm 0,9 40 Mdule elastique a la flexin ASTM D Resistance aux chcs ZD (entaille) a 2 C ASTM D256 J/m 50 Pint de ramllissement Vicat ASTMD525 C *K Temperature de defrmatin a la chaleur v (a 0,46. j ASTM D648 j _ C 85 MN/m2) Pur ce cplymere Mplen egalement, le mdule elastique a la flexin et la resistance aux chcs snt 50 insuffisants. De plus, le pint de ramllissement Vicat et la temperature de defrmatin a la chaleur snt tres peu élevés. Seln un autre mde de réalisatin préféré de l'inventin, la plaque cmprte d'une part, une cuche telle que décrite précédemment, c'est-à-dire à base de plyléfine et de talc, qui crrespnd à la cuche de ceur frmant l'âme de la plaque et d'autre part, sur au mins une des faces de celle-ci, une cuche externe anti- 55 glissante. La cuche externe antiglissante est dispsée sur au mins une des faces de la cuche de ceur, et est, quant à elle, cnstituée d'un prduit qui cnfère la prpriété antiglissante à la plaque. Celui-ci est par exemple un thermplastique à base de plyléfine très mu et ayant un mdule d'élasticité très faible. La cncentratin

4 EP A en prduit thermplastique antiglissant dans la cuche externe est au mins égale à envirn 5 % en pids et se situe de préférence entre envirn 20 et envirn 00 % en pids. L'épaisseur de la cuche externe antiglissante peut varier entre envirn 5 et envirn 50 et de préférence entre envirn 0 et envirn 70 ^m. 5 n peut utiliser un cautchuc thermplastique, tel que le Santprène cmmercialisé par Advanced d'elastmer Systems u le FAX FX 706 XCP cmmercialisé par imnt dnt les prpriétés snt dnnées dans le Tableau ci-dessus TABLEAU PRPRETE METDE DE TEST UNTE VALEUR ndice de fluidite "L" ASTM D 28 g/0' 0,8 Pids specif ique ASTM D 792 g/cm 0,89 Mdule d'elasticite en flexin ASTM D Cntrainte au seuil d'eculement ASTM D 68 5 a la rupture >8 Allngement au seuil d'eculement j % j 60 a la rupture j % j >50 Pint de ramllissement Vicat ( N) ASTM D 525 C 55 Durete Shre D i ASTM D2240 i - i 0 Le prcédé de fabricatin des plaques pleines est cnnu en si et cnsiste par exemple, pur des plaques pleines antiglissantes, en un prcédé de cextrusin d'un flux en deux cuches dans lequel la cuche externe 0 est dépsée sur la cuche de ceur au myen d'un blc de cextrusin u bien en utilisant une filière multicuche. La plaque frmée des cuches précitées est ensuite calandrée. Un exemple de prcédé est décrit dans Kunstff-Extrusins-technik, Tme : Extrusinsanlagen page 200 de anser- Knappe-Ptente aux Editins anser. Différents mdes de réalisatin des plaques snt pssibles suivant l'utilisatin de celles-ci. Seln le mde 5 de réalisatin utilisé dans les exemples qui suivent, la plaque fabriquée est sans lgement. Dans un autre mde de réalisatin, n peut fabriquer une plaque rigide munie de lgements dnt le cntur crrespnd à la prjectin sur un plan hrizntal des articles u cntenants devant être dispsés entre les plaques. Les prpriétés mécaniques des plaques fabriquées dans les essais illustrant l'inventin snt mesurées par 40 deux tests : le premier qui est un test de flexin pints, relatif à la rigidité et le secnd qui est un test de mesure du fluage sur les plaques pleines. Mesure de la rigidité 45 Le test de rigidité en flexin pints cnsiste à mesurer la pente de la curbe de défrmatin d'une plaque rectangulaire repsant sur deux appuis. n défrme la plaque par l'intermédiaire d'une panne appliquée à égale distance des appuis et se déplaçant à vitesse cnstante. Le diamètre des appuis est de 0 millimètres. Les deux appuis snt distants de 0 centimètres et la panne 50 est distante de 5 centimètres de la prjectin de chacun des appuis sur la face supérieure de la plaque. n utilise une machine de tractin mdèle NSTRN 40 munie d'un capteur de frce 00 kgf. Le prtcle de mesure est le suivant : Deux mesures snt effectuées : l'une dans le sens marche (SM) et l'autre dans le sens travers (ST) sur des épruvettes de dimensins déterminées. 55 n prélève dans chaque plaque à tester 5 échantillns 4 x 20 cm2 pur la mesure SM et 5 échantillns 4 x 20 cm2 pur la mesure ST. n effectue la mesure cmme suit. Dans un premier temps, n abaisse la traverse à une vitesse cnstante de 5 mm/min, n détermine les cnditins ptimales pur le calcul de la pente (vitesse du papier et chix de l'échelle des frces de l'enregis- 4

5 EP A treur), n nte les cnditins chisies pur chaque échantilln, puis n mesure la pente (en kgf/mm) qui est tracée pur chaque curbe. La pente est calculée cmme suit : Pente P = en kgf/mm 5 X X V t F (en kgf) et X (en mm) snt mesurées sur la curbe. Vp est la vitesse du papier (en mm/min) et Vt est la vitesse de la traverse (en mm/min) Les résultats snt calculés cmme valeur myenne des 5 mesures SM et ST des échantillns testés. 0 n effectue ces mesures d'une part à 20 C et d'autre part à 60 C. Mesure du fluage Ce test cnsiste à mesurer la défrmatin de la plaque sus l'effet d'une frce crrespndant au pids 5 exercé par une charge d'envirn 50 kg simulant un stckage de palettes. n utilise pur les mesures un dynammètre NSTRN 40 sur lequel n installe une étuve dnt la température est fixée à 70 C. n prépare des échantillns de plaque de 5 centimètres sur 5 centimètres et n cnditinne ces échantillns à 75 C, 2 à heures avant le test. n place un échantilln dans l'étuve et n attend la stabilisatin de la température de l'étuve à 70 C. Puis 20 n exerce une frce de 50 kgf + 0, au myen d'une pièce en aluminium ayant la frme d'un fnd de buteille. Pur réaliser cette frce, l'appareil trayaille cycliquement entre 49,9 et 50, kg et la vitesse de déplacement de la traverse sur laquelle est dispsée la pièce précitée est de mm/min. Dès que l'n applique une charge de 50 kg sur l'échantilln (à la lecture), n démarre le chrnmètre et l'n relève les valeurs de défrmatin de l'échantilln au but de minute, minutes puis 5 minutes. 25 n btient ainsi des valeurs de fluage à 70 C en millimètres pur, et 5 minutes. Exemple. D'une part, n prépare une plaque témin cmprtant une cuche à base de plyprpylène hmplymère 0 uniquement, plus précisément à base d'hmplymère Y 6 00 décrit précédemment. Cet article ne cmprend dnc pas de talc. D'autre part, n prépare deux plaques frmées chacune d'une cuche qui cmprend du plyprpylène hmplymère et du talc. Par cmmdité dans la préparatin de cette cuche, n utilise, cmme cmpsant de départ, un prduit 5 qui est un mélange de plyprpylène et de talc, mélange qui existe sur le marché. Plus précisément, ce mélange est le Stamylan P T040 fabriqué par DSM. l cntient 60 % de plyprpylène hmplymère et 40 % de talc. Ses prpriétés snt présentées dans le Tableau V ci-dessus. TABLEAU V PRPRETE METDE DE TEST UNTE VALEUR ndice de fluidite S R dg/min,7 Mdule de rigidite en flexin j S R Resistance aux chcs ZD (entaille) + 2 C S R 80 kj/m2 2,7 Temperature de defrmatin a la chaleur S R 75 a,80 MN/m2 (A) j C 74 j j a 0,45 MN/m2 (B) j C 29 Temperature de ramllissement Vicat S R 06 C 9 Durete j S R 868 i j Shre D i i 74 En cmparant l'hmplymère Y 6 00 (Tableau ) avec le Stamylan P cntenant du talc (Tableau V), n ntera un mdule de rigidité en flexin nettement supérieur pur le mélange cntenant du talc et une tempé- 5

6 EP A rature de défrmatin à la chaleur sus deux cntraintes différentes (A) et (B), supérieure également dans le cas du mélange. L'effet du talc sur la rigidité et la tenue à chaud du prduit en mélange s'bserve dnc clairement sur le mélange en tant que tel. 5 La cuche est btenue en mélangeant 25 à 0 % de Stamylan P avec 70 à 75 % en pids de plyprpylène hmplymère Y600. Deux plaques snt fabriquées à partir de ces prduits. Pur l'ensemble des plaques, témin et plaques seln l'inventin, n mesure la rigidité à 20 C puis à 60 C et le fluage à 70 C suivant les tests décrits précédemment. 0 Les résultats snt résumés dans le Tableau V ci-dessus. 6

7 EP A U en n ^ nj c 0M r- r» 0 v c e 4-> 4- &0 T ^5 00 ci v 0 cm C rl m s ut <,-J < w l-l V w - h e Q4 ^ N r«4 0 * r-t u C rt E <u + c.0) 0 r-l U >. '4) > U r-l, t» D. r-t r-l u n 0) a* «i r-l U 0) a '0 a) tu >» '0) a. s e >, U i-( 4 >s a, ~ r-t CJ S r u ca ^ J +j C ai ta r u La rigidité recherchée est d'au mins kgf/min à 20 C et d'au mins 0,5 kgf/min à 60 C et la défrmatin au fluage à 70 C ne dit pas dépasser millimètres au but de minute,,2 millimètres au but de minutes et,4 millimètres au but de 5 minutes. l apparait clairement du Tableau V que les plaques cntenant du talc présentent des caractéristiques mécaniques largement supérieures à celles du témin et tut à fait satisfaisantes. La rigidité a largement dublé

8 EP A sa valeur. l est à nter que la rigidité du témin à 60 C n'a pas été mesurée du fait de sa faible valeur à 20 C qui est déjà inférieure à la valeur suhaitée à 60 C. La défrmatin au fluage à 70 C a diminué d'au mins 40 % pur les plaques cntenant du talc. Exemple 2 n prépare sept plaques frmées d'une cuche préparée à partir de plyprpylène hmplymère et de talc. Par cmmdité, n utilisera également ici cmme matière première, un mélange de 60 % de plyprpylène hmplymère et de 40 % de talc : le Vestlen P fabriqué par ÙLS. Les prpriétés de ce prduit snt présentées dans le Tableau V ci-dessus. TABLEAU V PRPRETE METDE DE TEST UNTE VALEUR ndice de fluidite S dg/min 2,8 Mdule de rigidite en flexin S Resistance aux chcs a temperature ambiante,...,, nn, l... i S 80 ikj/m2 ZD (entaille) i i,2 ' Temperature de defrmatin a la chaleur a,80 MN/m2(A) j C 00 a 0,45 MN/m2 (B) C i i 40 Temperature de ramllissement Vicat S 06 i i i C 0 En cmparant l'hmplymère Y 6 00 (Tableau ) avec le Vestlen P cntenant du talc (Tableau V), n remarque que le mdule de rigidité en flexin du mélange cntenant du talc (Vestlen P) est tris fis supérieur à celui du plyprpylène hmplymère seul et la température de défrmatin à la chaleur sus deux cntraintes différentes (A) et (B), est bien supérieure dans le cas du mélange cntenant le talc (Vestlen P) que pur le plyprpylène hmplymère seul. Le talc prcure dnc au mélange des prpriétés amélirées. La cuche est btenue par mélange du Vestlen P avec du plyprpylène hmplymère dans des prprtins respectivement de 25-0 % et de % en pids. Sept plaques snt fabriquées à partir de ces prduits. n mesure la rigidité à 20 C puis à 60 C et le fluage à 70 C suivant les mêmes tests que dans l'exemple. Les résultats snt dnnés dans le Tableau V ci-après. 8

9 u 0 m C 0 'ts -i-t E p m " v vd r( ' 52 t-4. r/i S CJ 0 - m r~ h <N C - r-l C r -en 6 ai \ 4-> 4-00 ts m _i h ~ ae - ^ 0 t i-t r-l S M T CJ 0 N r. W r- - cu w \ r» i-l (/i. - h cm ei en cn n g W ai + i + ai + C C C '0i i '0i ) '0i at iu i-l-l <T r-l U U-) >'0) >, '0 >s'0l Qi E a. e CU B >, a >* c >s c U r-l l-l r-l U r-l 0 f i i i t i c v i a ) - > a,- >, Q, >, cu cr h u r-icr r-icr W g 6 S gr-tcq grcq r- ^ 0j Cr-l u Cr-l i J tj Cu ^ (J j P i 9

10 EP A r-. ca E «S m r-l ta n en m w M C '<d -h s MU^ Mu 00 T> r* 06 fc C/J c c u C '«E «4) \ +J 4 Q0 00 S V] X) r Cu C8 C c en w (0 (0 u r-l rq C eu w c S C g Cuti) V cr en QJ + c ai M V rs'). g >, c l-l - CU 0) fcs Cu r-l U C S r C CU Cr rc -P U 0 + a '0 0) r M f- t»'0l eu S >\ C U r CU 0) >» CU. r S r C8 u Cr ^- 4J u en 0J + c '0) J r lu 00 >n'0> eu 6 S* G U t eu i >» Cu r * E r en u Cr,C P U 4) + c '0 0) r U N >>'0) U E P >N C rl r Cu 0 >, CU r a cr g r C u Cr -C +J u De manière générale, n cnclut des résultats du Tableau V que la rigidité requise à 20 C est tujurs supérieure à et celle à 60 C est tujurs supérieure à 0,5. De même, les prpriétés de fluage snt tut à fait satisfaisantes, la défrmatin restant bien inférieure à,,2 et,4 millimètres respectivement au but de, et 5 minutes. Par rapprt à la plaque témin ne cntenant pas de talc, la rigidité à 20 C et 60 C des plaques seln l'intentin est au mins deux fis supérieure à celle de la plaque témin et la défrmatin à la chaleur à 70 C des plaques seln l'inventin a diminué d'envirn 40 % et jusqu'à envirn 60 % par rapprt à la plaque témin. n peut bserver que la rigidité augmente prprtinnellement à la teneur en talc (vir les plaques n 4,

11 EP A 5, 8 et 9). De même, la défrmatin au fluage à 70 C diminue dans l'ensemble lrsque le taux en talc augmente (vir les plaques n 4, 6, 8 et 9). n remarque également que le paramètre épaisseur de la plaque intervient dans les prpriétés mécaniques. 5 Pur les plaques n 7 à 9, l'épaisseur de la plaque augmente pur cmpenser le caractère cassant que l'n peut rencntrer avec des teneurs en talc plus imprtantes. Dans la pratique de l'inventin, il est plus intéressant de chisir des teneurs en talc situées entre 9 et 2 % en pids qui prcurent des prpriétés mécaniques tut à fait satisfaisantes et qui n'entrainent pas de cût excessif quant à l'achat de matière première. Enfin, il est à nter que lrsque l'n augmente nettement l'épais- 0 seurde la plaque à,7 millimètres pur une teneur en talc de 9% en pids (plaque n ), la prpriété mécanique de rigidité est nettement amélirée. Revendicatins 5 ) Plaque pleine à base de plyléfine pur intercalaires u emballages, caractérisée en ce qu'elle est frmée d'au mins une cuche et en ce qu'elle cmprend au mins une plyléfine et du talc. 2) Plaque seln la revendicatin, caractérisée en ce que la plyléfine précitée est un plyprpylène, hmplymère u cplymère, u leurs mélanges. 20 ) Plaque seln la revendicatin 2, caractérisée en ce que la plyléfine est de préférence le plyprpylène hmplymère. 4) Plaque seln l'une des revendicatins à, caractérisée en ce que la teneur en talc est au mins égale à 5 % en pids. 5) Plaque seln l'une des revendicatins à 4, caractérisée en ce que la teneur en talc est cmprise de 25 préférence entre envirn 5 et envirn 20 % en pids. 6) Plaque seln l'une des revendicatins précédentes, caractérisée en ce qu'elle cmprte une cuche de ceur à base de plyléfine et de talc et sur au mins une des faces de la cuche précitée, une cuche externe antiglissante. 7) Plaque seln la revendicatin 6, caractérisée en ce que la cuche externe antiglissante précitée 0 cmprend un prduit thermplastique cmpatible avec les plyléfines et pssédant des prpriétés antiglissantes. 8) Plaque seln la revendicatin 7, caractérisée en ce que le prduit précité est un thermplastique à base de plyléfine. 9) Plaque seln l'une des revendicatins à 8, caractérisée en ce que l'épaisseur de la plaque est au mins 5 égale à millimètres.

12 EP A.ce eurpéen des brevets RAPPRT DE RECERCE EURPEENNE Nurae""le '» de EP UUCUMLN S CNSDERES ME PERTNENTS catégrie imitatin au dcument avec indicatin, en cas de besin, des parties pertinentes Kevcndicatinj cncernée KAtN AbS TRACTS F JAPAN vl. 0, n. 07 (C-4)22 Avril 986 & JP-A ( N0N SEKYU KAGAKU KK ) 27 Nvembre 985 * abrégé * CLASSEMENT DE LA DEMANDE (nt. C.S ) -6,9 B65D7/00 B65D57/00 B2B27/2 DATABASE WPL Week 8520, Derwent Publicatins Ltd., Lndn, GB; & JP-A (ASA CEMCAL ND KK) 4 Avril 985 * abrégé * GB-A (PLYSAR LTD.) * le dcument en entier * EP-A (SEKSU KASEN K0GY0 KABUSK KASA) * abrégé * -9 L,2,4,5 L,2,4,5 DMANES TECNQUES RECERCES (nt. C.S ) 65D 2B e présent rapprt a ete établi pur tutes les revendicatins : c ta recmf LA AYE 29 SEPTEMBRE 99 X particulièrement pertinent à lui seul V : particulièrement pertinent en cmbinaisn avec un autre dcument de la même catégrie 4 arrière-plan technlgique J : divulgatin nn-écrite P : dcument intercalaire ExaniMte- GN C.P.G. thérie u principe a la base de inventin E : dcument de brevet antérieur, mais publié i la date de dépôt du après cette date D : cité dans la demande. : cité pur d'autres raisns & : membre de la même famille, dcument crrespndant 2

Physique - Chimie. Fréquence, Connaissances Capacités Exemples d'activités

Physique - Chimie. Fréquence, Connaissances Capacités Exemples d'activités Niveau 3 ème Physique - Chimie Dcument du prfesseur 1/6 Mesure de la péride à l scillscpe- Fréquence Prgramme B. Energie électrique et circuits électriques en «alternatif» B1 - De la centrale électrique

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

Centre e-learning HES-SO

Centre e-learning HES-SO Installer le lgiciel Ht Ptates - Décmpresser le fichier winhtpt60.zip - Lancer le Setup - Suivre la prcédure prpsée par l assistant Chisir le type d exercice Ht Ptates Ce lgiciel prpse cinq types de questinnaires

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

CHOISIR UN CORPS DE CHAUFFE ADEQUAT

CHOISIR UN CORPS DE CHAUFFE ADEQUAT - - CHOISIR UN CORPS DE CHAUFFE ADEQUAT PRINCIPES DEMARCHE Chisir un mde d émissin de chaleur efficace et écnme. Avec le mde de prductin de chaleur, la qualité de la distributin et l efficacité de la régulatin,

Plus en détail

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT),

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT), Décisin n XX/2015 de l Instance Natinale des Télécmmunicatins en date du jj/mm/2015 prtant fixatin du frmat du rapprt d'utilisatin des ressurces de numértatin attribuées et du taux minimum d utilisatin

Plus en détail

La capture d écran intégrée sous Mac

La capture d écran intégrée sous Mac Psted 18 mai 2012 by Marc La capture d écran intégrée sus Mac Mac Os X dispse deux systèmes de capture d écran l une n est accessible que par les raccurcis clavier l autre est un lgiciel à part entière

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

Energie et bâtiments (3)

Energie et bâtiments (3) Energie et bâtiments (3) L islatin des paris une rentabilité surprenante! Dans le précédent article des NUG (le dernier numér mis à part puisque exceptinnellement cnsacré à un sujet d actualité le certificat

Plus en détail

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital Résumé du mdule 6 : Cût et structure du capital Ce mdule explique tut d abrd cmment une sciété établit sn cût du capital. Vus apprenez cmment calculer la pndératin des cmpsantes et les cûts du capital

Plus en détail

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines Catégorie travail de flair niveau A

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines Catégorie travail de flair niveau A Cmmissin Plydg Règlement de cmpétitin SprtPlaisir Catalgue des disciplines Catégrie travail de flair niveau A 1 APPORTER UN OBJET PERSONNEL Descriptin des installatins Un carré de sciure, u semblable,

Plus en détail

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE 1 - BUT Ce TP a pur but de mettre en œuvre une installatin électrique alimentée par un panneau slaire. Cette étude cmprendra : L analyse du besin en énergie

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10)

SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10) SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10) Principes Fndamentaux : Le système de Téléradiamétrie Wytek est un système d acquisitin de dnnées multi pints autmatique et sans fil, qui est installé par la PCR et qui

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Appel d Offres ouvert sur offres de prix N 06/2009

Appel d Offres ouvert sur offres de prix N 06/2009 Appel d Offres uvert sur ffres de prix N 06/2009 REFONTE GRAPHIQUE ET FONCTIONNELLE DU SITE WEB INSTITUTIONNEL DU MINISTERE DE LA MODERNISATION DES SECTEURS PUBLICS REGLEMENT DE LA CONSULTATION MMSP/DSI/DSII

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB)

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB) Manuel Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin SP2_MA _ Date créatin : 23/09/08 Page 1 sur 8 Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin (STB) Ce dcument est un guide

Plus en détail

Une cheminée est un conduit vertical pouvant être installé dans différents types de bâtiments.

Une cheminée est un conduit vertical pouvant être installé dans différents types de bâtiments. Une cheminée est un cnduit vertical puvant être installé dans différents types de bâtiments. Sa fnctin est d évacuer les gaz et fumées txiques prvqués par le feu brulant à l intérieur de la cheminée, dans

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2 GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8 Smmaire Intrductin 2 Cntexte 2 Principes de l affichage envirnnemental 2 Objectif du guide de lecture 2 Présentatin du prduit cncerné par le

Plus en détail

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit Attentin : Tus prêteurs L infrmatin pur tutes les persnnes enregistrées en vertu de la Li sur la cmmunicatin du cût du crédit Cmmissin des services financiers et des services aux cnsmmateurs Divisin des

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION. Thermo hygromètre. Modèle RH30. Appareil portable de mesure de l humidité, de la température et du point de rosée.

MANUEL D UTILISATION. Thermo hygromètre. Modèle RH30. Appareil portable de mesure de l humidité, de la température et du point de rosée. MANUEL D UTILISATION Therm hygrmètre Appareil prtable de mesure de l humidité, de la température et du pint de rsée Mdèle RH30 Présentatin Merci d'avir chisi le mdèle RH30 de Extech. Le RH30 cntrôle l

Plus en détail

Clôture de la comptabilité

Clôture de la comptabilité Avant de clôturer la cmptabilité, nus vus cnseillns de réaliser une cpie de sauvegarde de Ceres sur un supprt externe (clé USB ) et ensuite remettre une nuvelle versin dispnible sur le site www.cercsft.be

Plus en détail

À l attention des. 2 Dossier d élaboration de projet... 2. 3 Dispositions de sécurité... 3

À l attention des. 2 Dossier d élaboration de projet... 2. 3 Dispositions de sécurité... 3 3 Date de publicatin Objet Id du dcument Juillet 2013 Prescriptins de travail à l attentin des FST u des sciétés utilisatrices et de mandataires accrédités Prescriptins prtant sur les travaux dans les

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

Compteur mobile à tubes 2 tubes : CIGALE II

Compteur mobile à tubes 2 tubes : CIGALE II L Analyse de trafic SFERIEL Cmpteur mbile à tubes 2 tubes : CIGALE II Cnceptin utilisant les technlgies récentes Cartes CMS, micrprcesseurs récents, afficheur graphique. Ultra faible cnsmmatin Cffret rbuste

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE o o o o o

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE o o o o o Partie du prgramme : la Terre dans l Univers, la vie et l évlutin du vivant Niveau : première Titre de la séance : variabilité génétique et mutatin de l ADN EXTRAIT DU PROGRAMME Pendant la réplicatin de

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD.

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD. Changements apprtés par le firmware: Fiabilité du prduit amélirée Réslutin de l anmalie causant de brèves pauses intermittentes chez certains utilisateurs. INTRODUCTION Ce dcument décrit la prcedure permettant

Plus en détail

Comprendre sa facture d e lectricite

Comprendre sa facture d e lectricite Cmprendre sa facture d e lectricite Décmpsitin de la facture d électricité française La structure du prix payé par le client se décmpse en deux parts : une part fixe, qui crrespnd à un abnnement, exprimé

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

Guide d aide à la rédaction d un essai

Guide d aide à la rédaction d un essai Guide d aide à la rédactin d un essai Un essai peut avir plusieurs bjectifs, mais la structure de base reste la même quel qu en sit le sujet. Vus puvez l écrire afin de discuter d un pint de vue particulier

Plus en détail

Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases condensées

Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases condensées Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases cndensées 1. Cmprtement universel des gaz à basse pressin 1.1. Equatin d état de tus les gaz à basse pressin 1.2. Définitin expérimentale de la température abslue

Plus en détail

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Une fis l espace créé par le CRDP, il y a un certain nmbre de travaux à prévir avant de puvir l utiliser avec les étudiants. D une manière générale,

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Physique Chimie LA GRAVITATION

Physique Chimie LA GRAVITATION Dcument du prfesseur 1/6 Fiche prfesseur Physique Chimie LA GRAVITATION LA GRAVITATION Niveau 3 ème Sciences Physiques Prgramme C - De la gravitatin à l énergie mécanique Cnnaissances Capacités Cmmentaires

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : LA SANTE. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10

Niveau 2 nde THEME : LA SANTE. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 Dcument du prfesseur 1/9 Niveau 2 nde THEME : LA SANTE Physique Chimie DÉTERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE ESPÈCE DONNEE PAR LA MÉTHODE DE COMPARAISON Prgramme : BO spécial n 4 du 29/04/10 LA SANTE

Plus en détail

CONNAISSANCES CONSTRUITES

CONNAISSANCES CONSTRUITES Partie du prgramme : La tectnique des plaques : l histire d un mdèle Niveau : Première S Titre de la séance : L idée d une mbilité des cntinents EXTRAIT DU PROGRAMME Au début du XXème siècle, les premières

Plus en détail

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs Résumé Les particularités des machines à sus et leur incidence sur le cmprtement des jueurs cmpulsifs K. Finlay 1 H. H. C. Marmurek V. Kanetkar J. Lnderville Sujet de la recherche Quelques recherches laissent

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 28 : L ENTRETIEN D ACHAT-VENTE

TSTT - ACC FICHE 28 : L ENTRETIEN D ACHAT-VENTE TSTT - ACC FICHE 28 : L ENTRETIEN D ACHAT-VENTE L entretien d achat-vente ne s imprvise pas. Il se dérule suivant 5 étapes. Chaque étape est très imprtante car sa réussite cnditinne la cnclusin de la vente,

Plus en détail

URGENT : AVERTISSEMENT DE SECURITE Erreur du code-barres à l étiquette n 23 WIZARD 2

URGENT : AVERTISSEMENT DE SECURITE Erreur du code-barres à l étiquette n 23 WIZARD 2 PerkinElmer Singapre Pte Ltd 28 Ayer Rajah Crescent #04-01/08 Singapre 139959 C. Reg. N. 199707113D Phne 65 6868 1688 Fax 65 6779 6567 www.perkinelmer.cm 13 Mai 2015 URGENT : AVERTISSEMENT DE SECURITE

Plus en détail

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012 ARGUMENTAIRE Evlutin des cntrats CSM Préambule Ce dcument vient cmpléter ce qui a été cmmuniqué dans l Actualité Fédérale n 31 du 5 janvier. Il a pur bjectif d apprter les répnses et les explicatins aux

Plus en détail

l aspect purement technique de la pose de vitrages dans des feuillures :

l aspect purement technique de la pose de vitrages dans des feuillures : Envirnnement réglementaire Intrductin Dans le cadre des réglementatins relatives à l applicatin de prduits verriers dans le bâtiment, il faut principalement tenir cmpte de deux éléments: l aspect purement

Plus en détail

Directive relative au traitement des données de Health Info Net

Directive relative au traitement des données de Health Info Net dnnées de Health Inf Net Le traitement des dnnées persnnelles chez Health Inf Net AG () 1 Dispsitins générales 1.1 But et champ d applicatin Le dmaine de la santé est régi par des dispsitins légales particulièrement

Plus en détail

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X Lgique binaire Définitin Une variable binaire est un élément qui ne peut prendre que deux valeurs ntées 1 et 0 (Oui et Nn). On dira que X est une variable binaire si X 0 X = 1 et si X 1 X = 0. Opératins

Plus en détail

AMFB - Présentation de BIBLIO et mode d emploi

AMFB - Présentation de BIBLIO et mode d emploi - 14 - AMFB - Présentatin de BIBLIO et mde d empli Daniel Ghyselinck & Marcel Lecmte Daniel Ghyselinck, ntre infrmaticien de génie, a cnçu un lgiciel simple et sbre d apparence, mais qui cnstitue à ns

Plus en détail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d ptin sur pste de travail 1 Ce que vus devez savir À Partir de la versin 7.16.00, l arrière scène des ptins de pste de travail vnt se cmprter différemment.

Plus en détail

La sécurité électrique

La sécurité électrique Niveau 3 ème Physique - Chimie Dcument du prfesseur 1/7 Prgramme : (BO spécial n 6 du 28 aût 2008). B2 - Puissance et énergie électriques La sécurité électrique Cnnaissances Capacités Cmmentaires L'intensité

Plus en détail

A. DETERMINATION DE L ACTION... 2 B. NATURE DES VERIFICATIONS... 2

A. DETERMINATION DE L ACTION... 2 B. NATURE DES VERIFICATIONS... 2 OLIDITE FACADE OSSATURE BOIS SOMMAIRE 1. PRINCIPES GENERAUX DE LA JUSTIFICATION DE LA RESISTANCE MECANIQUE ET DE LA STABILITE... 2 2. ACTIONS DES CHARGES PERMANENTES... 2... 2... 2 3. ACTIONS DU VENT...

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE Dans une planificatin financière intégrée, l établissement du cût de la vie cnstitue une étape essentielle qui servira à : assurer la chérence entre le cût de la vie et

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE SUR LE CONTENU CO 2 DU KWh PAR USAGE EN FRANCE

NOTE DE CADRAGE SUR LE CONTENU CO 2 DU KWh PAR USAGE EN FRANCE NOTE DE CADRAGE SUR LE CONTENU CO 2 DU KWh PAR USAGE EN FRANCE 14 janvier 2005 1. Le cntexte Le calcul du cntenu en carbne de l électricité représente en France un enjeu imprtant pur l évaluatin des actins

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

Le contrôle des documents à présenter dans le cadre du crédit documentaire

Le contrôle des documents à présenter dans le cadre du crédit documentaire Le cntrôle des dcuments à présenter dans le cadre du crédit dcumentaire Le cntrôle des dcuments à présenter dans le cadre du crédit dcumentaire Le cntrôle des dcuments dans le cadre du crédit dcumentaire

Plus en détail

Conditions de Vente LUMINEO

Conditions de Vente LUMINEO Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internet www.lumine.cm. lumine.cm

Plus en détail

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif Prgramme de surveillance : Dévelppement prfessinnel Dcument explicatif DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL Questinnaire d aut-inspectin«(qai) Plan d atteinte des standards (PAS) Plan de prise en charge du patient

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG

PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG 1 1- LES CHIFFRES Aujurd hui, 82 000 bagages snt perdus chaque jur dans le mnde, 13 % ne snt jamais retruvés. La première cause de perte est due aux étiquettes arrachées.

Plus en détail

UNIVERSITÉ PAUL SABATIER. L1 parcours PC : PHYSIQUE

UNIVERSITÉ PAUL SABATIER. L1 parcours PC : PHYSIQUE NIVERSITÉ PAL SABATIER LICENCE STS Année universitaire 009 010 L1 parcurs PC : PHYSIQE QCM DE RENTRÉE Vus devez répndre sur la feuille de répnse furnie avec le sujet. Il peut y avir une u plusieurs cases

Plus en détail

DS3. 1-2 Déterminer les coordonnées de G, centre de gravité de l ensemble mécanosoudé

DS3. 1-2 Déterminer les coordonnées de G, centre de gravité de l ensemble mécanosoudé - Structure mécan sudée Une structure meccan sudée (SMS est cnstituée de plaques : Plaque r Plaque r Lngueur Largeur Masse Plaque L L m Plaque.L L m Plaque.L L m L.L Les plaques nt tutes la même L épaisseur,

Plus en détail

Travaux de maintenance

Travaux de maintenance Travaux de maintenance La cmmunicatin cncernant la campagne Des cntacts nt été pris avec BEMAS qui regrupe de nmbreuses entreprises de la maintenance, mais sans succès. L annnce de la campagne s est faite

Plus en détail

Physique Chimie IDENTIFICATION D IONS

Physique Chimie IDENTIFICATION D IONS Dcument du prfesseur 1/11 Niveau 2 de THEME : LA SANTE Physique Chimie IDENTIFICATION D IONS Prgramme : BO n 4 du 29 avril 2010 LA SANTÉ Les cityens divent acquérir une culture scientifique de façn à prcéder

Plus en détail

CONTRAT D ENTRETIEN ET DE GESTION DES ENERGIES PETIT BATIMENT - VERSION SIMPLIFIEE. Concerne : Nom du Bâtiment Adresse : Entre : Nom Client Adresse :

CONTRAT D ENTRETIEN ET DE GESTION DES ENERGIES PETIT BATIMENT - VERSION SIMPLIFIEE. Concerne : Nom du Bâtiment Adresse : Entre : Nom Client Adresse : CONTRAT D ENTRETIEN ET DE GESTION DES ENERGIES PETIT BATIMENT - VERSION SIMPLIFIEE Cncerne : Nm du Bâtiment Entre : Nm Client Ci-après dénmmé «CLIENT» ET : Nm sciété Ci-après dénmmé «EXPLOITANT» Il a été

Plus en détail

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA.

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA. Winterthur, le 1.1.2010 Cnditins générales GEOBOX SA Technpark Winterthur Jägerstrasse 2 8406 Winterthur 1 Objet du cntrat GEOBOX SA furnit des prestatins à ses clients dans le but d assurer, autant pur

Plus en détail

domovea energie tebis

domovea energie tebis dmvea energie tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. INTRODUCTION... 2 1.1 OBJET DU DOCUMENT... 2 2. L'ARCHITECTURE DE COMPTAGE... 3 2.1 LES OBJETS UTILISES POUR LE COMPTAGE... 3 2.2 LES PRODUITS HAGER PROPOSANT

Plus en détail

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal MARCHE de Service REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. n 074 B 037/05 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d une prcédure adaptée

Plus en détail

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN CENTRE D INTERET : COMMUNICATION RESEAUX! "# $! $ % % & '! (!)!* +, - %! &#! / $, %! 0 12 3 % 4 5 0 #! - $ % 6 7! " #$ % $ & 2& 8 + 9! "# $! 7! Mettre sus tensin les rdinateurs

Plus en détail

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives Les prix de l électricité en France : évlutins passées et perspectives A l heure ù la Cmmissin Eurpéenne vient de publier un rapprt cmplet sur les prix de l énergie en Eurpe, présentant leur évlutin sur

Plus en détail

Motif: les widgets conteneur

Motif: les widgets conteneur 4. Mtif : les widgets cnteneurs Widgets cnteneur Mtif: les widgets cnteneur Cnteneurs BulletinBard Frm RwClumn PanedWindw Jean Berstel - Institut Gaspard Mnge, Widgets cnteneur Classes de widgets cnteneur

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

EFFECTUER UNE RECHARGE QUEL QUE SOIT LE GAZ UTILISÉ

EFFECTUER UNE RECHARGE QUEL QUE SOIT LE GAZ UTILISÉ EFFECTUER UNE RECHARGE QUEL QUE SOIT LE GAZ UTILISÉ NOS BESOINS EN OUTILLAGE, A MINIMA Avant tut, d'une buteille de Gaz, R413A u R134A En deux : Une pmpe à vide En tris : Les Manmètres En Quatre : Une

Plus en détail

Les Français et l autopartage

Les Français et l autopartage Les Français et l autpartage Sndage réalisé par pur LEVEE D EMBARGO IMMEDIATE Cntact BVA : Julie Catilln Directrice d études de BVA Opinin 01.71.16.88.34 Méthdlgie Recueil Enquête réalisée auprès d un

Plus en détail

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé Rapprt relatif à l'écart salarial - lettre d'accmpagnement: frmulaire abrégé Sur la base des cnditins énncées dans la li sur l'écart salarial, vtre entreprise dit, dans les tris mis de la clôture de l'exercice

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

8 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA BELGIQUE

8 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA BELGIQUE 8 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE BELGE Belgique Principaux indicateurs, 2014 Ppulatin (en millins) 11,2 PIB (en G$ US curants) 534,7 PIB par habitant (en $ US curants) 47 721,6 Taux de crissance

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

Fiche n 3 : Lumière sur la photosynthèse

Fiche n 3 : Lumière sur la photosynthèse Fiche n 3 : Lumière sur la phtsynthèse Cette fiche pédaggique accmpagne et cmplète la pastille vidé pédaggique «phtsynthèse». Pur une meilleure cmpréhensin, il est recmmandé de cmbiner les deux supprts.

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION. Fourniture de conteneurs à déchets ménagers

DOSSIER DE CONSULTATION. Fourniture de conteneurs à déchets ménagers DOSSIER DE CONSULTATION Furniture de cnteneurs à déchets ménagers Marché à prcédure adaptée Marché à bns de cmmande Valant acte d engagement, cahiers des charges (Cahier des clauses administratives particulières

Plus en détail

FICHE D APPLICATION : SOUDAGE ORBITAL

FICHE D APPLICATION : SOUDAGE ORBITAL FICHE D APPLICATION : SOUDAGE ORBITAL REFERENCE: OBJET: APPLICATION: CO093 / O_POW / 0610 / N DE CDE: 03577CN2C1 PROCEDE TIG FIL CHAUD AVEC GENERATEUR P6 SOUDAGE DE TUYAUTERIES DU CIRCUIT PRIMAIRE - Diamètre

Plus en détail

B - ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ET CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN «ALTERNATIF»

B - ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ET CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN «ALTERNATIF» Niveau 3 ème Dcumt du prfesseur 1/5 Physique Chimie TRACÉ D UNE SINUSOIDE POINT PAR POINT A LA MAIN (valeurs maximale et minimale, péride) Prgramme Cette séance expérimtale illustre la partie de prgramme

Plus en détail

Après la configuration sous VMware, une première fenêtre apparait et on va choisir «advanced options» puis «Expert Install»

Après la configuration sous VMware, une première fenêtre apparait et on va choisir «advanced options» puis «Expert Install» VMware WORKSTATION Installatin DEBIAN 7.2 mde Expert TP1 Installatin système Après la cnfiguratin sus VMware, une première fenêtre apparait et n va chisir «advanced ptins» puis «Expert Install» Chisir

Plus en détail

Archivage de videos IVTVision (Windows)

Archivage de videos IVTVision (Windows) Archivage de vides IVTVisin (Windws) 1 Intrductin Puisque le Serveur IVTVisin enregistre des vidés en utilisant une structure de fichiers du système d explitatin simple, l archivage de vidés devrait être

Plus en détail

PRINCIPES ÉTHIQUES SOUS-JACENTS À L UTILISATION D ŒUVRES D ART POUR DES ACTIVITÉS DE LEVÉE DE FONDS

PRINCIPES ÉTHIQUES SOUS-JACENTS À L UTILISATION D ŒUVRES D ART POUR DES ACTIVITÉS DE LEVÉE DE FONDS Les dns d œuvres d art à fins caritatives Les artistes snt suvent sllicités pur faire dn d une u de plusieurs de leurs œuvres. Ces demandes peuvent prvenir d rganismes caritatifs, muséaux u autres. Un

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Prgramme réginal de sutien au dévelppement et à la cnslidatin des rganismes de frmatin spécialisée (préparatire u de lisir) en arts de la Côte- Nrd À jur le 29 juin 2015 Table des matières Intrductin...

Plus en détail

1 1 1 1 dnnées sur la fiche nmbre de feuillets Plusieurs feuillets peuvent être nécessaires, ntamment si le détail des expsitins distingue plus de 3 tâches u situatins. fiche mise à jur le infrmatin du

Plus en détail

1. Bases légales. 2. Introduction. 3. Recommandations. Service de la santé publique. Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne

1. Bases légales. 2. Introduction. 3. Recommandations. Service de la santé publique. Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne Service de la santé publique Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne Directives sur la mise en place de dispsitifs sanitaires de manifestatins adptées par la Cmmissin pur les mesures sanitaires d'urgence (CMSU)

Plus en détail

Conditions générales www.grandesvillasdefrance.{be nl}

Conditions générales www.grandesvillasdefrance.{be nl} Cnditins générales Grandes Villas de France (*) met ses plates-frmes Web www.grandesvillasdefrance.{be nl} à la dispsitin du lueur/prpriétaire/présentateur pur la prmtin et la publicité de sa Villa de

Plus en détail

[2011] [Document technique] Ramatoulaye Diouf Yoann Chane-kive Rafael Gonzales Julien Pineau Paul Thevenard Nicolas Rodriguez-Meyer

[2011] [Document technique] Ramatoulaye Diouf Yoann Chane-kive Rafael Gonzales Julien Pineau Paul Thevenard Nicolas Rodriguez-Meyer [2011] [Dcument technique] Ramatulaye Diuf Yann Chane-kive Rafael Gnzales Julien Pineau Paul Thevenard Niclas Rdriguez-Meyer Natural Tuch Natural Tuch est un prduit innvant pur les cnsmmateurs du 21ieme

Plus en détail

Fonds de la Préfecture impériale de Haguenau Rapport de restauration et de numérisation de la cote C 87

Fonds de la Préfecture impériale de Haguenau Rapport de restauration et de numérisation de la cote C 87 Atelier Quillet / Archives départementales du Bas-Rhin Fnds de la Préfecture impériale de Haguenau Rapprt de restauratin et de numérisatin de la cte C 87 aût 2013 1- Cnstat d état : Cte : C 87. Frmat myen

Plus en détail

(les caractères apparaissent en vidéo inversé : blanc sur fond

(les caractères apparaissent en vidéo inversé : blanc sur fond Editin d un dcument De l allumage du PC à sa sauvegarde et à sn impressin RF : PeMWrdSyst_0707/Tice/Web/DataSite Objet: Ntice d utilisatin d un traitement de texte pur la créatin d un dcument, de la mise

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle

Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle Assurance vie Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans le manuel d étude. L assurance vie

Plus en détail

Manuel. Manuel Utilisateur de l'espace de travail. Sopra Group My ENT. Version 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30

Manuel. Manuel Utilisateur de l'espace de travail. Sopra Group My ENT. Version 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30 Manuel Spra Grup My ENT Versin 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30 Histrique Versin Date Origine de la mise à jur Rédigée par Validée par 1.00 21/02/2012 Créatin pur My ENT V1.1 par Sprgrup

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail