t Petits métiers - pêche à pied

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "t Petits métiers - pêche à pied"

Transcription

1 FICHE D'AIDE A LA LOCALISATION DES ENJEU - CRITERES SOCIO-ECONOMIQUES Bassin vrsant n : Littoral 1. Thèm 2. Usags (ou srvics ou fonctionnalités) liés au thèm Agricultur Industri Enrgi Activités xtractivs t prélèvmnts Navigation Urbanisation t infrastructurs Pêch Activités sportivs t récréativs liés à l'au Activités touristiqus t récréativs liés au miliu aquatiqu Usags "non marchands" Fonctionnalités ds miliux n 3. Précisions évntulls sur l'usag, cs précisions pouvant êtr d'ordr spatial (aval, amont,...), tmporl (dpuis pu, pndant x annés,...), social (importanc culturll, tradition local, ), typologiqu (lac, au soutrrain, lagun,...) 4. Usag (srvic, fonctionnalité) économiqumnt majur localmnt 5. Usag (srvic, fonctionnalité) économiqumnt établi localmnt 6. Usag (srvic, fonctionnalité) économiqumnt émrgnt localmnt 6. Usag (srvic, fonctionnalité) économiqumnt inxistant localmnt 8. Usag (ou srvic) économiqu significativmnt contraint par l'objctif d'attint du 9. Usag (ou srvic) économiqu indépndant d l'objctif d'attint du Grands culturs irrigués Autrs grands culturs t Viticultur - arboricultur partout sauf C2c t C2 a Elvags Exploitations forstièrs p Maraîchags plain du Roussillon Mécaniqu - traitmnt d surfac Papir - carton - édition Agro-alimntair cavs d Tinturri - imprimri - txtil Chimi - pétrochimi Sèt Frontignan Port la Nouvll Commrc - artisanat Filièr bois r Hydro-élctricité Nucléair Thrmiqu m Extraction d granulats p Production d'aux mboutillés l Production d sl Arrosags d'agrémnt (particulirs, collctivités) i Navigation commrcial fluvial s Navigation d plaisanc fluvial s Navigation commrcial maritim Sèt Port la Nouvll Port Vndr Navigation d plaisanc maritim 8600 annaux sur l ME C2f a Transports d'au brut (canaux, SAR) g (inondation) Résaux t infrastructurs d transport Urbanisation n lit majur Assainissmnt d Alimntation n au potabl Piscicultur cags à Thon sur côt Vrmill u Marsillan Frontignan Gruissan - Conchylicultur Flury d'aud Pêch profssionnll n au douc t Ptits métirs - pêch à pid a Pêch profssionnll maritim profssionnll b Pêch d loisir n au douc Pêch d loisir littoral l Plongé,, jux d'au Canoë-Kayak, aviron côt Vrmill Palavas Nautism, voil, planch à voil Kit-surf (émrgnt) a Spéléologi, canyoning u Golfs (arrosags, traitmnts) Sports d'hivr (Canons à nig) Chass d Motonautism stivants/jour sur ls palgs Tourism non aquatiqu d la ME C2f s Thrmalism, thalassothérapi, balnéothérapi Banyuls Crbèr Grand Mott Sèt Obsrvation sntirs sous marins Promnad - randonné s Valorisations foncièrs Rssourc n au (local) Auto-épuration (t dilution) complémntair Amortissmnt d cru (laminag pour l'aval, régulation rssourc) Auto-gstion sédimntair (réduit ls intrvntions) Richss biologiqu (biodivrsité) ETAPE 1 - poids économiqu E m u r s ETAPE 2 - lin 10. Usag (ou srvic) économiqu favorisé par l'objctif d'attint du

2 IDENTIFICATION DES MESURES POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS DCE OU SDAGE BASSIN VERSANT LITTORAL Problém à traitr (1) Objctif spécifiqu visé (2) Msur opérationnll pour attindr ls objctifs DCE ou SDAGE (3) Précisions sur l sctur concrné (4) Faisabilité ds msurs (5) Délais (6) Msur acté aujourd'hui (31) Msur (311) Cod msur (312) Msur complémntair à mttr n ouvr (32) Msur (321) Cod msur (322) N masss d au (41) PrécisIons ( unités d quantification) (42) Estimation d coût (43) Tchniqu (51) Financièr (52) Réalisation av 2012 (61) Répons du miliu av 2015 (62) Idntification ds impacts majurs ds msurs sélctionnés (7) Maîtris d'ouvrag prssnti (8) Commntairs (9) Gstion global t concrté Plan d gstion d la résrv d Banyuls Mis n plac d structurs d gstion, d'animaturs t d plans d gstion 1A17;1A10 oui difficil difficil Collctivités Gstion global t concrté Projt Elga Etud - Diagnostic sur la contamination du miliu par ls incluant ls causs t la dynamiqu d la contamination (transfrts, courants,,,) 5D20 oui oui oui Etat t collctivités Aménagmnt d l'spac rural : création d bands nhrbés, ZH, gstion ds fossés, gstion d l'érosion ds sols 5D07;00 C1 C2a C2b t C2f oui difficil difficil oui Profssion agricol Profssion agricol Collctivités La création d ZH n concrn pas la C1 Pratiqus altrnativs à l'utilisation ds hrbicids 5D01 C1 C2a C2b t C2f oui difficil difficil oui Profssion agricol Exploitants Profssion agricol * C1 : la mis n plac d ctt msur commnc d'abord par l'amélioration ds pratiqus actulls ; c typ d'action doit êtr prépondérant pour un bonn appropriation d la démarch par ls intérssés. *L BV d la Côt Vrmill présnt un difficulté supplémntair pour ctt msur : 90% non mécanisabl Animatur agricol : formation/snsibilisation/an imation sur l'utilisation ds produits phytosanitairs 5D24;5D19 C1 oui oui oui Profssion agricol - Collctivités Réduction voir suprssion ds utilisations non agricols d 5D01;5D19;5D 24 oui oui difficil oui Collctivités Exploitants résaux Dont utilisation n forêt (C1)

3 Présrvation d zons littorals non artificialisés 2A20;00 C1 C2a b c d f oui oui difficil oui Consrvatoir du littoral Collctivités Msur plus ambitius qu la loi littoral (L ). Vis la présrvation du fonctionnmnt du miliu (cf. objctif d non-dégradation du miliu). Msur nécssitant l'idntification ds zons non artificialisés à présrvr - Msur visant égalmnt la protction ds bins t ds prsonns (risqu inondation - submrsion marin) Déplacmnt d la rout du Lido d Sèt Rstauration physiqu d crtains zons artificialisés 3C21;3C24 C2 a f d oui difficil difficil oui Etat t collctivités L'objctif st d rconquérir, quand c'st possibl, un spac d librté (princips élaborés dans l cadr ds orintations stratégiqus pour la gstion d l'érosion n LR) Chart sur l'érosion du littoral Gstion global t concrté du trait d côt t ds aménagmnts littoraux à l'échll ds clluls sédimntairs 3C23 C2a-b-c-d--f oui difficil difficil oui Etat t collctivités Attint du bon état écologiqu Privilégir ls aménagmnts non impactants pour l miliu (rspct du transit sédimntair ) lors ds xtnsions portuairs 3C20;4A11;3C 21 oui oui difficil oui Collctivités Difficil pour ls ports d commrc (bsoin d stabilité pour ls chargmnt/décharg mnt) Mis n plac d zons d mouillag légrs sur résrv côt Vrmill t Agd 7A05 Rstauration du cordon dunair 3C24 C2f oui oui oui oui Collctivité Privilégir la mis n plac d zons d mouillags légrs t d'un gstion Présrvation ds adapté sur ls zons 7A05 C1 C2 c oui oui oui oui Collctivités t usagrs hrbirs notammnt actullmnt utiliés n mouillag à l'ancr ou sur corps mort. Récupération ds aux usés ds bataux 5A40 oui oui oui oui

4 Snsibilisation ds usagrs littoraux : charts plongé, plaisancirs, campings 7A01;7A04;7A0 cars, présrvation du 3 cordon dunair, limitation ds accès motorisés aux spacs snsibls oui oui difficil oui Collctivités t usagrs Organisr la fréquntation pour rspctr ls objctifs d protction du littoral (érosion du trait d côt, biocénoss marins ) 7A04 C2b oui oui difficil oui organisation ds parcours t ds stabulations ds promnad à chval, pour réduir ls impacts (matièr organiqu, gstion ds épandags t dérangmnt) t valorisr ls atouts nvironnmntaux (formation ds guids) 7A04;7A03;7A0 2 C2f oui oui oui oui Profssion C2f : parti d l'spigutt au Ponant - La stabulation ds promnads à chval posnt problèm car stationnnt longtmps toujours aux mêms ndroits. Limitation ds accès motorisés aux spacs snsibls 7A04;7A03 C2a oui oui oui oui OBJECTIFS DCE Apports ds fluvs côtirs t ds canaux Apports ds fluvs côtirs t ds canaux Réduction ds apports polluants : démarchs concrtés, travaux d'assainissm nt Poursuivr ls travaux d'assainissmnt sur ls fluvs côtirs (Cf travaux Rhôn t fluvs côtirs) Diminution ds apports dircts ( STEP littorals, pluvial, rjts ) 5B12;5B13 OO oui oui oui oui Collctivités oui difficil difficil oui Collctivité Ncssité d suivr ls impacts sur l miliu ds émissairs n mr- L'xportation ds flux à la mr conduit à n plus traitr ls paramètrs N t P Pollutions accidntlls Etud d la vulnérabilité ds ME côtièrs aux pollutions accidntlls (transport maritim & installations portuairs) OO oui oui oui Ctt msur pass par ds étuds couranto notammnt Apports ds fluvs côtirs t ds canaux Rflxion n vu d'un gstion qualitativ t quantitativ du pluvial (fluvs côtirs) 5E03;5E07;5E0 5 C1 oui difficil difficil oui

5 Eaux d Rcnsmnt ds zons d Mttr n plac un assainissmnt adapté à la protction ds aux d dans ls zons où s pratiqunt la t ls loisirs nautiqus : * résau d très bonn qualité, collctant tous ls rjts n amont n amont d'un zon d t équipé d systèms prmttant d'anticipr t d'nrgistrr ls périods d débordmnt * éloignr l plus possibl l rjt d la zon d * dispositif d traitmnt, d préférnc xtnsif, prmttant un abattmnt d la pollution bactérinn * priorité aux dispositifs prmttant un consommation du rjt avant la zon d Eaux d Eaux d Survillanc d la qualité ds aux d Intrdiction d n cas d qualité hors norms Gérr c systèm avc soin, notammnt n périod d fréquntation Mttr n plac un dispositif d'alrt prmttant d prndr ds intrdictions prévntivs n cas d risqu d contamination ds zons d (incidnt d fonctionnmnt d'assainissmnt, pollutions accidntlls, conditions météo particulièrs ) Eaux d Prévnir la formation d cyanophycés t d'algus toxiqus

6 Rspct ds objctifs ds "zons protégés" Eaux conchylicols Délimitation ds zons conchylicols Mttr n plac sur ls périmètrs idntifiés un assainissmnt adapté à la protction ds zons d production naturll d coquillags : * résau d très bonn qualité, collctant tous ls rjts n amont n amont d'un zon d production naturll d coquillags t équipé d systèms prmttant d'anticipr t d'nrgistrr ls périods d débordmnt * éloignr l plus possibl l rjt d la zon d production naturll d coquillags * dispositif d traitmnt, d préférnc xtnsif, prmttant un abattmnt d la pollution bactérinn * priorité aux dispositifs prmttant un consommation du rjt avant la zon d production naturll d coquillags Eaux conchylicols Survillanc d l'état ds aux t ds produits Gérr c systèm avc soin, notammnt n périod d production Eaux conchylicols Classmnt ds zons d production Eaux conchylicols Limitation évntull d commrcialisati on dirctiv aux d Etablissmnt ds profils d prévus par la nouvll dirctiv "" n projt C2b Natura 2000 Mass d au C2f inclut la zon d biotop rmarquabl FR dit Hrbir à Posidonis Palavasin inscrit au documnt d objctif Natura Eaux résiduairs urbains Mis n conformité ds STEP d plus d 2000 h Mis n conformité d touts ls STEP d plus d 2000 h Vndrslittoral, Gruissan

7 Rspct ds norms pour ls rjts d substancs toxiqus Eaux résiduairs urbains Délimitation d zons snsibls Psticids sur C1 C2a C2b t C2f Actions d rappl à l'ordr gradués : * incitation * blocag d l'urbanisation * mis n dmur Frang littoral soumis à un fort prssion démographiqu, Non dégradation touristiqu t foncièr ds miliux Difficulté sur ls pollutions accidntlls t dégazags n miliu marin Apport du Rhôn ntrainant l'nvasmnt d crtains scturs Enjux sur lszh lagunairs t mbouchurs ds Zons humids fluvs côtirs Inondations msurs qui puvnt avoir un impact + ou - sur l OBJECTIFS SDAGE Actions d gstion sur l nsmbl du bassin vrsant Résrv d Crbèr Banyuls (DOCOB Natura 2000) Projt Elga sur l Cap d'agd (DOCOB Natura 2000) Syndicat Mixt d gstion du glof d'aigus Morts

8 TABLEAU DE SYNTHESE DES OBJECTIFS PAR MASSE D'EAU Tablau à rmplir dans un prmir tmps avc ds critèrs tchniqus t qui sra rvu dans, un duxièm tmps, n fonction ds analyss économiqus BASSIN VERSANT LITTORAL Mass d'au cours d'au / transition/ côtièr/ plans d'au(1) N mass d'au C1 C2 a C2 b Nom d la mass d'au d la frontièr sagnol à Racou plag d Racou plag à l'mbouchur d l'aud d l'mbouchur d l'aud au cap d'agd Rappl du risqu NABE idntifié (2) Désignation n MEFM MEFM (3) Problèms à traitr (4) Usag spécifié 1 Usag spécifié 2 Manqu d gstion concrté Apports ds fluvs côtirs t ds canaux Problèms prsistant n 2015 (5) Dout non Apport ds fluvs Dout non Manqu d gstion concrté Pollution par ls Dout non Manqu d gstion concrté Pollution par ls Bon état / Bon potntil 2015 (61) C2 c Cap d'agd Dout non C2 d Limit cap Dout non d'agd à Sèt C2 d Sèt à Dout oui zons bon potntil Frontignan portuairs Manqu d gstion concrté C2 f d Frontignan à la point d l'espigutt Dout non Manqu d gstion concrté Pollution par ls Objctif final proposé (6) Dérogations (62) Précisions (63) L Rhôn st l vctur principal ds apports polluants problèm d'nvasmnt avc risqu d dégradation ds paramètrs biologiqus

La Filosette. Pour nous trouver : La Filosette SAINT-VICTORET (13) > 80 lits > Séjours résidentiel > Unité Alzheimer (14 places)

La Filosette. Pour nous trouver : La Filosette SAINT-VICTORET (13) > 80 lits > Séjours résidentiel > Unité Alzheimer (14 places) La résidnc «La Filostt» st un liu d vi accuilnt, sécurisant t raffiné. Résidnc pour Prsonns Agés Un équip d soignants attntifs t disponibls accompagn ls résidants. Un cuisin soigné t équilibré ravit l

Plus en détail

salon l entreprise SALON du NUMÉRIQUE Tous connectés! DOSSIER > PRESSE 1 date, 1 lieu, 2 événements économiques incontournables!

salon l entreprise SALON du NUMÉRIQUE Tous connectés! DOSSIER > PRESSE 1 date, 1 lieu, 2 événements économiques incontournables! Charnt-Maritim Charnt-Maritim DOSSIER > PRESSE d l ntrpris 11-12 octobr 2016 La Rochll Espac Encan FRANCHISE ENTRÉE GRATUITE FORMATION EMPLOI Nouvau! Espac spécial Tourism Plus d infos sur www.-ntrpris.fr

Plus en détail

Pionnier de l éco-efficacité

Pionnier de l éco-efficacité SOLUTIONS, SERVICES ET OPERATIONS KONE ECO-EFFICIENT Pionnir d l éco-fficacité Pionnir d l éco-fficacité Fac à l xpansion ds zons urbains, l accroissmnt ds préoccupations nvironnmntals t la hauss ds coûts

Plus en détail

Accueil. Accueil. Accueil. Soirée d ouverture de l été. Accueil. Fermeture. Lundi 29 Juin. Mardi 30 Juin. Mercredi 1er Juillet.

Accueil. Accueil. Accueil. Soirée d ouverture de l été. Accueil. Fermeture. Lundi 29 Juin. Mardi 30 Juin. Mercredi 1er Juillet. Dat Activité Horair Prix Lundi 29 Juin Accuil Mardi 30 Juin Accuil Mrcrdi 1r Juillt Accuil Judi 02 Juillt Soiré d ouvrtur d l été 19h00-23h00 Vndrdi 03 Juillt Accuil Lundi 06 Juillt Coutur créativ Lundi

Plus en détail

Le projet de SDAGE du bassin Seine et cours d eau côtiers normands et son volet LITTORAL

Le projet de SDAGE du bassin Seine et cours d eau côtiers normands et son volet LITTORAL Le projet de SDAGE du bassin Seine et cours d eau côtiers normands et son volet LITTORAL Service Littoral et Mer Direction de l Eau, des Milieux Aquatiques et de l Agriculture Agence de l Eau Seine-Normandie

Plus en détail

Les enjeux du bassin versant de la lagune de Thau

Les enjeux du bassin versant de la lagune de Thau SAGE du Bassin versant de la lagune de Thau Les enjeux du bassin versant de la lagune de Thau Commission thématique «qualité de l eau et bassin versant» Natura 2000 en mer / Posidonies Côte Palavasienne

Plus en détail

Certification Cahier des charges Etude d opportunité et création de CQP. OPCA Commerce & Distribution -----

Certification Cahier des charges Etude d opportunité et création de CQP. OPCA Commerce & Distribution ----- Crtification 2014 Cahir ds chargs Etud d opportunité t création d CQP OPCA Commrc & Distribution ----- Branch profssionnll du Négoc t prstations d srvics dans ls domains médico-tchniqus Appl à propositions

Plus en détail

ATR : le cahier des charges

ATR : le cahier des charges ATR : l cahir ds chargs On ntnd par Tourism Rsponsabl, un tourism visant à : Encouragr l dévloppmnt d un tourism qualitatif pour un découvrt authntiqu ds régions d accuil t d lur cultur ; Villr à c qu

Plus en détail

Numéro 10 I Décem. des Fêtes!

Numéro 10 I Décem. des Fêtes! br 2011 Numéro 10 I Décm diplômés Srvics aux s n o t i a h u o s Nous vous d o i r é p l b un agréa ds Fêts! Voux ds Fêts 2011 d José Arsnault Bonjour, Nous profitons d c momnt d fin d anné pour nous adrssr

Plus en détail

Gestion des eaux littorales et marines quels outils pour l action?

Gestion des eaux littorales et marines quels outils pour l action? Gestion des eaux littorales et marines quels outils pour l action? 1 Directives Cadre Gestion des eaux littorales et marines quels outils pour l action? Outils de planification Directive Cadre sur l Eau

Plus en détail

L entreprise est pour moi la suite logique de mes études. Nous accumulons des connaissances, nous

L entreprise est pour moi la suite logique de mes études. Nous accumulons des connaissances, nous JEU Témoignag L ntrpris st pour moi la suit logiqu d ms étuds. Nous accumulons ds connaissancs, nous apprnons un métir qui trouv nfin son application concrèt. L ntrpris, c st l ntré dans la vi activ, la

Plus en détail

Fabrique, importe ou vend des produits dangereux. Achète, utilise ou fabrique lui-même des produits dangereux

Fabrique, importe ou vend des produits dangereux. Achète, utilise ou fabrique lui-même des produits dangereux SIMDUT systèm d information sur ls matièrs dangruss utilisés au travail L SIMDUT 2015 st un systèm fixant ls xigncs rlativs à la transmission ds informations sur ls produits dangrux utilisés au travail.

Plus en détail

SYSTEMES DE PRODUCTION DES SEMENCES DE COTON EN AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE. IYA Mohammed. Sodecoton, Cameroon

SYSTEMES DE PRODUCTION DES SEMENCES DE COTON EN AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE. IYA Mohammed. Sodecoton, Cameroon SYSTEMES DE PRODUCTION DES SEMENCES DE COTON EN AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE IYA Mohammd Sodcoton, Camroon 1 INTRODUCTION La smnc constitu un élémnt ssntil pour la réussit d la production cotonnièr

Plus en détail

Le français intensif : introduction

Le français intensif : introduction L français intnsif : introduction http://www.utpjournals.prss/doi/pdf/10.3138/cmlr.60.3.251 - Tusday, Jun 28, 2016 1:14:05 PM - IP Addrss:178.63.86.160 Claud Grmain Joan Nttn En guis d introduction à c

Plus en détail

Les offres pédagogiques

Les offres pédagogiques Ls offrs pédagogiqus AUTOUR DU LAC DE GRAND-LIEU! Anné 06/07 La Maison du Lac d Grand-Liu Post bac Tracs t indics ds animau ds trritoirs du Lac d Grand- Liu Atlir Montr-moi ton bc Atlir À la découvrt d

Plus en détail

Avant-propos. Remerciements. Programme de français en immersion 2 année

Avant-propos. Remerciements. Programme de français en immersion 2 année Avant-propos Rmrcimnts C programm d étuds s adrss aux nsignants d la 2 anné du Français n immrsion t précis ls apprntissags du Français n immrsion pour ls élèvs à c nivau. Il fournit l information d bas

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

La Madeleine Mon quartier renaît

La Madeleine Mon quartier renaît Régi d quartir : rntré 2014 Maison ds solidarités Consil général d l Eur : printmps 2011 La Madlin Mon quartir rnaît Gstion ds déchts : 2008-2015 25 logmnts locatifs SAIEM AGIRE : mai 2014 Gymnas Maxim-Marchand

Plus en détail

Une formation de qualité pour :

Une formation de qualité pour : Un formation d qualité pour : Gérr ds programms t srvics n loisir Animr ds activités t ds comités Organisr ds événmnts Réalisr ds intrvntions cliniqus Tchniqus d intrvntion n loisir www.cgprdl.ca loisir.cgp-rdl.qc.ca

Plus en détail

Conception et validation d un capteur de mesurage de la température extérieure équivalente d une paroi opaque d un bâtiment

Conception et validation d un capteur de mesurage de la température extérieure équivalente d une paroi opaque d un bâtiment Conférnc IBPSA Franc-Arras-2014 Concption t validation d un captur d msurag d la tmpératur xtériur équivalnt d un paroi opaqu d un bâtimnt Rémi Bouchié* 1, Stéphani Drouinau 1, Charlott Abl 1, Jan-Robrt

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

de votre Centre de Gestion Agréé

de votre Centre de Gestion Agréé Trimstr 0 du Bâtimnt d votr Cntr d Gstion Agréé édito La Banqu publiqu d invstissmnt (BPIFRAE), a ouvrt ss ports n janvir 0 afin d rlancr la compétitivité ds ntrpriss françaiss t crér ds mplois. Présnt

Plus en détail

BEAUFORT.COMmunication

BEAUFORT.COMmunication Baufor t.commu nica tion Baufort.communication Baufor t.commu nica tion Baufort.communication BEAUFORT.COMmunication Bulltin municipal n 3 - Novmbr 2010 Dans c numéro Edito du mair..............................................

Plus en détail

Jeu des 6 familles Les différentes graphies du son [AI] instit90 jeu de cartes

Jeu des 6 familles Les différentes graphies du son [AI] instit90 jeu de cartes Ju ds 6 famills Ls différnts graphis du son [AI] instit90 ju d carts Avrtissmnt : J n souht pas rtrouvr ms fichs sur ds sits commrciaux ou sur ds sits d collgus chrchant un financmnt d lur activité. L

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 30 JUILLET 2008 DELIBERATION N CR-08/02.321 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Schéma régional pour la cultur t l patrimoin - Stratégi régional pour ls langus t culturs régionals - Programm régional

Plus en détail

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair DROIT - SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz

Plus en détail

Jeudi 5 février 2015 à 17h30 à Jaujac

Jeudi 5 février 2015 à 17h30 à Jaujac Judi 5 févrir 2015 à 17h30 à Jaujac 1 2 Programm d actions 2015 Protocol d accord rlatif à la gstion du tmps d travail Annx 1 ADAPTATION DU PROGRAMME D ACTIONS 2015 En gras : évolutions proposés 3 Objctif

Plus en détail

partenaires de l'habitat

partenaires de l'habitat COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Modalités du dispositif à l'usag ds partnairs d l'habitat + POUR LE PROPRIÉTAIRE + POUR LE LOCATAIRE + POUR LE PROPRIÈTAIRE + POUR LE LOCATAIRE ds aids

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

SDAGE Conseil maritime de Façade NAMO réunion du 7 février 2014

SDAGE Conseil maritime de Façade NAMO réunion du 7 février 2014 SDAGE 2016-2021 SDAGE 2016-2021 Rappel DCE/DCSMM et SDAGE/PAMM SDAGE 2010-2015. Lien avec le littoral SDAGE 2016-2021. Principe d élaboration et calendrier SDAGE 2016-2021 Rappel DCE/DCSMM et SDAGE/PAMM

Plus en détail

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009 GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE 25 mars 2009 LES FONDEMENTS DE LA DEMARCHE Contexte réglementaire Contexte territorial Plan de l intervention LES DIFFERENTES ETAPES DE LA DEMARCHE

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Certification Cahier des charges Rénovation des CQP de la branche. OPCA Commerce & Distribution -----

Certification Cahier des charges Rénovation des CQP de la branche. OPCA Commerce & Distribution ----- Crtification 2014 Cahir ds chargs Rénovation ds CQP d la branch OPCA Commrc & Distribution ----- Branch profssionnll Commrc d détail d l horlogri-bijoutri Appl à propositions du 26 novmbr 2014-1 - 1. PRÉSENTATION

Plus en détail

Forêt domaniale de VERDUN. Une Forêt d Exception

Forêt domaniale de VERDUN. Une Forêt d Exception Forêt domanial d m s ri u s o g sa lité y Pa tura Na toir His Un Forêt d xcption Ds Forêts mblématiqus, un Démarch Partagé, Un Vitrin National, un Labl d xcllnc. sm uri gs o a ys alité a P tur Na toir

Plus en détail

Directive Cadre sur l Eau et Directive cadre stratégie pour le milieu marin

Directive Cadre sur l Eau et Directive cadre stratégie pour le milieu marin Directive Cadre sur l Eau et Directive cadre stratégie pour le milieu marin Direction interrégionale de la mer Manche Est - mer du Nord Loïc Guézennec AESN Direction de l'eau, des Milieux Aquatiques et

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES SUR LA SÉCURITÉ EN ÉDUCATION PHYSIQUE e. Maternelle à 12 année

LIGNES DIRECTRICES SUR LA SÉCURITÉ EN ÉDUCATION PHYSIQUE e. Maternelle à 12 année LIGNES DIRECTRICES SUR LA SÉCURITÉ EN ÉDUCATION PHYSIQUE Matrnll à 12 anné REMERCIEMENTS C documnt st un adaptation ds ligns dirctrics émiss par l Ontario Physical and Halth Education Association (OPHEA),

Plus en détail

Programme ACCUEIL- Juillet et Septembre 2002 (Programme d accueil des fonctionnaires des pays candidats)

Programme ACCUEIL- Juillet et Septembre 2002 (Programme d accueil des fonctionnaires des pays candidats) Programm ACCUEIL- Juillt t Sptmbr 2002 (Programm d accuil ds fonctionnairs ds pays candidats) Evaluation par ls 45 fonctionnairs ds pays candidats rçus pndant un smain à Bruxlls dans ds famills francophons

Plus en détail

J AUVRAY Systèmes Electroniques LES COMPOSANTS ACTIFS

J AUVRAY Systèmes Electroniques LES COMPOSANTS ACTIFS J AUVRAY Systèms lctroniqus LS OMPOSANTS ATIFS L TRANSISTOR IPOLAIR Il st constitué d 3 couchs d smi-conductur rspctivmnt N P t N (ou PNP).La couch cntral, la bas,st minc, sa largur doit êtr très infériur

Plus en détail

Milieux humides : enjeux d urbanisation ou autres pratiques portant atteinte à leurs fonctionnalités

Milieux humides : enjeux d urbanisation ou autres pratiques portant atteinte à leurs fonctionnalités Miliux humids : n compt s ri p t c n a s is a n n état d la co rdlais o b in ta li o p o tr é m sur l air L au st un élémnt incontournabl t omniprésnt sur l air métropolitain bordlais. Ls miliux humids

Plus en détail

1 - PRESERVER OU AMELIORER LES RESSOURCES EN EAU

1 - PRESERVER OU AMELIORER LES RESSOURCES EN EAU 1 - PRESERVER OU AMELIORER LES RESSOURCES EN EAU Le diagnostic du SAGE a mis en évidence les principaux problèmes que connaît le mode de gestion actuel des ressources en eau. On distingue 4 types de problèmes

Plus en détail

RÉFORME 2016 DU COLLÈGE Pourquoi, c'est non!

RÉFORME 2016 DU COLLÈGE Pourquoi, c'est non! Réunion Publiqu à Grnobl 29 sptmbr 2015 RÉFORME 2016 DU COLLÈGE Pourquoi, c'st non! avc Roland Hubrt, scrétair général du SNES 1/24 1. Introduction : Ls grands princips d la réform 2. Ctt réform n'améliorra

Plus en détail

Evénement transfrontalier: écosystèmes côtiers et eaux de transition dans l'espace Manche

Evénement transfrontalier: écosystèmes côtiers et eaux de transition dans l'espace Manche Evénement transfrontalier: écosystèmes côtiers et eaux de transition dans l'espace Manche La liste ci-dessous reflète les problématiques identifiées lors des ateliers régionaux sur les écosystèmes côtiers

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

Révision de la numérotation des règlements

Révision de la numérotation des règlements Révision d la numérotation ds règlmnts Vuillz prndr not qu un ou plusiurs numéros d règlmnts apparaissant dans cs pags ont été modifiés dpuis la publication du présnt documnt. En fft, à la suit d l adoption

Plus en détail

L'exercice de la compétence GEMAPI - aménagement de bassin versant

L'exercice de la compétence GEMAPI - aménagement de bassin versant L'exercice de la compétence GEMAPI - aménagement de bassin versant Page 1 La compétence GEMAPI Article L211-7 du code l environnement : Les collectivités territoriales et leurs groupements ainsi que les

Plus en détail

Rapport annuel d activité sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets

Rapport annuel d activité sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets Rapport annul d activité sur l prix t la qualité du srvic public d élimination ds déchts Rapport annul d activité sur l prix t la qualité du srvic public d élimination ds déchts Sommair ÉDITOriAL SYDOM

Plus en détail

Plaquette Clos Gaillard:1 8/01/10 14:13 Page 1

Plaquette Clos Gaillard:1 8/01/10 14:13 Page 1 Plaqutt Clos Gaillard:1 8/01/10 14:13 Pag 1 HISTORIQUE DU SITE L Clos Gaillard st habité dpuis l 3 èm millénair avant Jésus Christ comm n témoignnt ls fouills dont l mobilir st déposé au musé d histoir

Plus en détail

Directive Cadre sur l Eau. Retour d expérience dans le Bassin Artois Picardie France

Directive Cadre sur l Eau. Retour d expérience dans le Bassin Artois Picardie France Directive Cadre sur l Eau Retour d expérience dans le Bassin Artois Picardie France Olivier Thibault Directeur Général de l Agence de l Eau Artois Picardie I- L APPLICATION DE LA DCE EN FRANCE Un peu de

Plus en détail

L agence de l eau Loire Bretagne

L agence de l eau Loire Bretagne L agence de l eau Loire Bretagne Etats généraux bassin de la Creuse 4 juillet 2016 1 Les priorités d intervention du 10eme programme 2013 2018 Répondre aux obligations de la DCE identifiées dans le SDAGE

Plus en détail

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME Secteur de la station de métro Cartier. Codification administrative

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME Secteur de la station de métro Cartier. Codification administrative 1 Ta b l d s m a t i è r s 1.0 INTRODUCTION................................ 3 1.1 L trritoir d application 3 2.0 PROBLÉMATIQUE D AMÉNAGEMENT.............. 4 2.1 Fonction résidntill 4 2.2 Fonction commrcial

Plus en détail

1. Droit de la concurrence

1. Droit de la concurrence Calndrir 2014 1. Droit d la concurrnc 1.1 Droit d la concurrnc t média 1.2 La procédur dvant l Autorité d la concurrnc 1.3 Ls politiqus tarifairs n droit d la concurrnc 1.4 Notification d concntrations

Plus en détail

Guide méthodologique d aide à la prise en compte des problématiques maritimes dès le diagnostic des SCOT côtiers.

Guide méthodologique d aide à la prise en compte des problématiques maritimes dès le diagnostic des SCOT côtiers. Guide méthodologique d aide à la prise en compte des problématiques maritimes dès le diagnostic des SCOT côtiers. RESUME EXÉCUTIF ET GRILLES A REMPLIR Cépralmar l Avril 2007 Comme nous l'avons vu précédemment,

Plus en détail

À LA UNE. Chiffres clés / édition 2014 ENTREPRISES entreprises/établissements en activité

À LA UNE. Chiffres clés / édition 2014 ENTREPRISES entreprises/établissements en activité À LA UNE Chiffrs clés / édition 2014 Dpuis 2008, la CCI d Morlaix publi ls chiffrs clés ds EPCI. La drnièr édition vint d paraîtr. Ell mt n avant ls principaux chiffrs sur Morlaix Communauté, la Communauté

Plus en détail

Baccalauréat en sciences infirmières Formation intégrée DEC-bac Campus Laval

Baccalauréat en sciences infirmières Formation intégrée DEC-bac Campus Laval SERVICE DE L'ADMISSION ET DU RECRUTEMENT Baccalauréat n scincs infirmièrs Formation intégré DEC-bac Campus Laval FACULTÉ DES SCIENCES INFIRMIÈRES Sommair t particularités NUMÉRO 1-630-1-9 Admission à l'automn

Plus en détail

Site Ramsar de la Baie de Somme

Site Ramsar de la Baie de Somme Site Ramsar de la Baie de Somme Marion Dauvergne, Chargée de la mise en œuvre du plan de gestion Ramsar de la Baie de Somme Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard Quelques chiffres Site n 925

Plus en détail

Préposée ou préposé aux renseignements

Préposée ou préposé aux renseignements Pag 1 sur 5 Préposé ou préposé aux rnsignmnts Numéro 24910RS93470001 Ministèr ou organism Fonction publiqu du Québc Région Touts ls régions Corps-class d'mplois 249.10 - Préposé aux rnsignmnts Catégori

Plus en détail

SDAGE Loire Bretagne Projet

SDAGE Loire Bretagne Projet SDAGE Loire Bretagne 2016-2021 --- Projet adopté par le Comité de bassin du 2 octobre 2014 soumis à la consultation du public (19/12/2014 18/06/2015) soumis à la consultation des assemblées (19/12/2014

Plus en détail

CLE du 21 octobre 2015 à Mordelles. Préparation du tableau de bord du SAGE Vilaine

CLE du 21 octobre 2015 à Mordelles. Préparation du tableau de bord du SAGE Vilaine CLE du 21 octobre 2015 à Mordelles Préparation du tableau de bord du SAGE Vilaine I. Rappel La Disposition 199 - Suivre et évaluer le SAGE précise que : «Le tableau de bord de suivi du SAGE, dont une première

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIONS DE PREVENTION DES INONDATIONS ODET 2012/2017. Réunion du groupe inondation de la CLE du SAGE de l Odet 23 mars 2012

PROGRAMME D ACTIONS DE PREVENTION DES INONDATIONS ODET 2012/2017. Réunion du groupe inondation de la CLE du SAGE de l Odet 23 mars 2012 PROGRAMME D ACTIONS DE PREVENTION DES INONDATIONS ODET 2012/2017 Réunion du groupe inondation de la CLE du SAGE de l Odet 23 mars 2012 (ERGUE GABERIC) SOMMAIRE Contexte général 1. Objectifs et procédure

Plus en détail

LA RÉNOVATION URBAINE À ANGERS

LA RÉNOVATION URBAINE À ANGERS ANGERrSno2s1 quarttirs avc vouuispmnt Chang t > Aménagmn Urbanism > > > t ita ab H > > É > > Éq LA RÉNOVATION URBAINE À ANGERS n o g i P d n a r G r i t r L qua g a s i v d chang DOSSIER DOS SSIER D DE

Plus en détail

JOURNEE DE SENSIBILISATION ET D INFORMATION A DESTINATION DES PROFESSIONNELS DES SPORTS NAUTIQUES CONTEXTE REGLEMENTAIRE EN MER ET SUR LES ETANGS

JOURNEE DE SENSIBILISATION ET D INFORMATION A DESTINATION DES PROFESSIONNELS DES SPORTS NAUTIQUES CONTEXTE REGLEMENTAIRE EN MER ET SUR LES ETANGS CADRE GENERAL DE COMPETENCES Les règlementations relatives à la navigation, au mouillage et à la pratique des sports nautiques avec engins motorisés + plongée sous-marine relèvent de la compétence du Préfet

Plus en détail

COUVERTURES COUVERTURES AUTOMATIQUES

COUVERTURES COUVERTURES AUTOMATIQUES COUVRTURS COUVRTURS AUTOATQUS 8 Tarif 2012 COUVRTURS COUVRTURS AUTOATQUS AQUALUX possèd un unité d fabrication d couvrturs automatiqus très prformant. ntièrmnt automatisé, cll-ci prmt la réalisation complèt

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL N 01 / 2010

ARRETE PREFECTORAL N 01 / 2010 Toulon, le 19 janvier 2010 DIVISION «ACTION DE L ETAT EN MER» ARRETE PREFECTORAL N 01 / 2010 PORTANT CONSTITUTION DU COMITE DE PILOTAGE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DOCUMENT D OBJECTIFS DU SITE NATURA 2000

Plus en détail

Conception du Projet «Sid Power»

Conception du Projet «Sid Power» Concption du Projt «Sid Powr» Sid Powr st un projt porté par l group d scond santé social du lycé ph. Dlorm accompagnés d lur profssur Mm Brt ainsi qu d l infirmièr scolair Mm Dauois. Il fait référnc dans

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 3 JUILLET 1 DELIBERATION N CR-18.197 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégi régional pour l dévloppmnt ds filièrs agricols, forstièrs

Plus en détail

Guide des déchets dangereux à la maison Plan départemental de Prévention des Déchets

Guide des déchets dangereux à la maison Plan départemental de Prévention des Déchets Miux ls connaîtr pour miux ls jtr! Guid ds déchts dangrux à la maison Plan départmntal d Prévntion ds Déchts En 2005, l Consil général ds Lands a initié l prmir Plan départmntal d Prévntion ds Déchts n

Plus en détail

Un territoire contrasté

Un territoire contrasté Rencontres au fil de l eau Septembre 2013 Contexte général Des affluents pérennes ou non Des eaux souterraines/ un réseau karstique très développé Plages du Prado Huveaune Calanque de Cortiou SDAGE: Schéma

Plus en détail

ETUDE DES INDICATEURS DES DECHETS DU BTP EN RHONE-ALPES

ETUDE DES INDICATEURS DES DECHETS DU BTP EN RHONE-ALPES 23 décmbr 2013 ADEME Dirction ETUDE DES INDICATEURS DES DECHETS DU BTP EN RHONE-ALPES Synthès AGENCE DE LYON 89 Ru d la Villtt 69003 LYON Tél : 04 72 13 01 63 Fax : 04 72 13 09 58 www.goprocss.fr nvironnmnt@goprocss.fr

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts Programm Opérationnl FEDER-FSE 2014-2020 Mayott Vrsion final Mai 2014 AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation compnsation s surcouts 1.1.1 Objctif spécifiqu 32 : Améliorr l accssibilité t ls usags s TIC par l

Plus en détail

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT.lausann.ch/sil Il st vrt t il fait l bin autour d vous : l FEE Pour financr ds projts d économis d énrgi ou d dévloppmnt ds énrgis rnouvlabls, ls Srvics industrils d Lausann

Plus en détail

Inventaire des Zones Humides

Inventaire des Zones Humides Inventaire des Zones Humides 1-Aspects réglementaires et Sage 2-Bilan sur le bassin Loire Bretagne 3-Perspectives méthodologiques 4-Conclusions 1 1- Aspects réglementaires Définition d une ZH Loi sur l

Plus en détail

F T CFTC CFTC CFTC. ombatif. Constructif. ort CFTC CFTC CFTC CFTC. vous défendre comme Personne. 2 syndicat des Télécoms vous défendre comme Personne

F T CFTC CFTC CFTC. ombatif. Constructif. ort CFTC CFTC CFTC CFTC. vous défendre comme Personne. 2 syndicat des Télécoms vous défendre comme Personne Franc Télécom - Orang 22 janvir 2009 J vot Elctions DP / CE Franc Télécom - Orang 22 janvir 2009 J vot Elctions DP / CE Franc Télécom - Orang 22 janvir 2009 Elctions DP / CE J vot vous défndr comm Prsonn

Plus en détail

Analyse socio-économique du tourisme et des activités de loisirs liés à l eau dans les bassins Rhône Méditerranée et Corse

Analyse socio-économique du tourisme et des activités de loisirs liés à l eau dans les bassins Rhône Méditerranée et Corse Analyse socio-économique du tourisme et des activités de loisirs liés à l eau dans les bassins Rhône Méditerranée et Corse Fiche résumé bassin de CORSE Résumé bassin Corse 1 L eau au cœur de l économie

Plus en détail

Date : Communication technique. L isolement

Date : Communication technique. L isolement Kz5/z& Dat : Communication tchniqu Pag 2 L isolmnt. Problématiqu La prmièr msur d sécurité adopté pour la protction ds utilisaturs contr ls partis sous tnsion st l isolation ds partis activs. Toutfois,

Plus en détail

La rénovation urbaine à Angers

La rénovation urbaine à Angers ANGERrSno2s1 quartirs avc vouuispmnt Chang t > Aménagmn Urbanism > > > t ita ab H > > > > Éq La rénovation urbain à Angrs n o g i P d n a r G r i t r L qua g a s i v d chang Dossir d prss L quartir Grand-Pigon

Plus en détail

Déploiement du réseau Natura 2000 Mer en Corse

Déploiement du réseau Natura 2000 Mer en Corse Préfecture de Corse Préfecture de la Corse du Sud Magali Cannac - Office de l Environnement de la Corse Magali Orssaud - Direction Régionale de l'environnement, Aménagement et Logement de Corse Séminaire

Plus en détail

EPTB Somme ETUDES PRÉALABLES À LA RÉALISATION DE SDGEP DANS LE CADRE DE PLUI

EPTB Somme ETUDES PRÉALABLES À LA RÉALISATION DE SDGEP DANS LE CADRE DE PLUI EPTB Somme ETUDES PRÉALABLES À LA RÉALISATION DE SDGEP DANS LE CADRE DE PLUI Symcea 2 juin 2016 L ETPB Somme - Ameva Le Syndicat mixte Ameva Syndicat mixte ouvert Créé suite aux inondations de 2001: stratégie

Plus en détail

Marion CORRE Chargée de mission coordinatrice. Réunion pêche professionnelle & conchyliculture en mer Vendredi 21 janvier 2011

Marion CORRE Chargée de mission coordinatrice. Réunion pêche professionnelle & conchyliculture en mer Vendredi 21 janvier 2011 Marion CORRE Chargée de mission coordinatrice Réunion pêche professionnelle & conchyliculture en mer Vendredi 21 janvier 2011 - Ordre du jour - Partager et valider le rapport 2010 «Contribution au diagnostic

Plus en détail

CACTUS, un outil pour réfléchir à l adaptation

CACTUS, un outil pour réfléchir à l adaptation Le Golfe du Morbihan face au changement climatique CACTUS, un outil pour réfléchir à l adaptation Juliette Herry, chargée de mission GIZC et Climat Parc naturel Régional du Golfe du Morbihan FESTIVAL SI

Plus en détail

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS Un résau d ntrpriss tournés à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS «Dpuis plus d 3 décnnis, l résau d n Franc réalis partout n Franc plusiurs cntains d surélévations t aménagmnts d combls par an. Aujourd

Plus en détail

Hygiène et Sécurité HS 2

Hygiène et Sécurité HS 2 Hygièn t Sécurité HS 2 Lçon N 7 : Ls Acid, ls Bass t l ph Introduction La plupart ds boissons commrcialisés sont acids. Ls solutions d acid chlorhydriqu sont par aillurs très corrosivs. Par aillurs ls

Plus en détail

L aménagement du territoire dans le Golfe de Saint-Tropez

L aménagement du territoire dans le Golfe de Saint-Tropez L aménagement du territoire dans le Golfe de Saint-Tropez Du Schéma de Cohérence Territoriale au Schéma de Mise en Valeur de la Mer. Les communes du territoire du Golfe de Saint-Tropez sont réunies depuis

Plus en détail

Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles

Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles Compétences «gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations» 1- Création du bloc de compétences relatives

Plus en détail

web:www.nanotechnologie.new.fr Adresse: Arboretum

web:www.nanotechnologie.new.fr Adresse: Arboretum wb:www.nanotchnologi.nw.fr mail:nanocotc@yahoo.fr Adrss: Arbortum Société Tunisinn d la Nanotchnologi pour L nvironnmnt -Émrgnc d la Nanotchnologi comm ax national pour aboutir à ds solutions fficints

Plus en détail

Le réseau hydrographique

Le réseau hydrographique Le réseau hydrographique Le réseau hydrographique de la MRC représente un milieu aquatique d environ 600 kilomètres de cours d eau et du double de rives. Le fleuve Saint-Laurent représente le grand collecteur

Plus en détail

CANAL MARITIME Masse d'eau AR 12

CANAL MARITIME Masse d'eau AR 12 CANAL MARITIME Masse d'eau AR 12 Présentation Générale : Superficie : 377 km² exutoire : Baie de Somme longueur des cours d'eaux principaux : 28 km Population du bassin Versant 2006 : 58 335 hab Évolution

Plus en détail

L INDICE DE RÉFRACTION PAR ÉLEVATION APPARENTE; LA MÉTHODE DE CHAULNES

L INDICE DE RÉFRACTION PAR ÉLEVATION APPARENTE; LA MÉTHODE DE CHAULNES L INDICE DE RÉFRACTION PAR ÉLEVATION APPARENTE; LA MÉTHODE DE CHAULNES ) L but du travail Détrminr l indic d réfraction du vrr, du plastiqu t ds différnts liquids par élévation ) Rappls théoriqus : L indic

Plus en détail

Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées

Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées 1 Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées Rappel réglementaire Le décret 2007-1213 du 10 août 2007, relatif aux schémas d'aménagement et de

Plus en détail

Atelier participatif. Préservation et valorisation du patrimoine naturel. Retour des fiches-actions Mardi 18 janvier

Atelier participatif. Préservation et valorisation du patrimoine naturel. Retour des fiches-actions Mardi 18 janvier Atelier participatif Préservation et valorisation du patrimoine naturel Retour des fiches-actions Mardi 18 janvier Préservation et valorisation du patrimoine naturel Actions municipales et actions pilotes:

Plus en détail

Vision et images -12,0-15,0-18,0-20,0-25,0-30,0-40,0-50,0 61,0 30,5 22,5 20,0 16,5 15,5 13,5 12,5

Vision et images -12,0-15,0-18,0-20,0-25,0-30,0-40,0-50,0 61,0 30,5 22,5 20,0 16,5 15,5 13,5 12,5 Séanc n 2 Vision t iags Exrcic n Rlation d conjugaison Un objt AB st placé dvant un lntill convrgnt d cntr optiqu O. L point A st situé sur l ax optiqu d la lntill. L iag A B st foré sur un écran. On donn

Plus en détail

Administration Réseau. Sébastien Dourlens IUT de Vélizy

Administration Réseau. Sébastien Dourlens IUT de Vélizy Administration Résau Sébastin Dourlns IUT d Vélizy Introduction z C cours va vous prmttr d comprndr ls srvics ou composants d votr architctur résau d un point d vu fonctionnl. 2 Ls srvics 2.1 2.2 2.3 2.4

Plus en détail

6. Echanges et taux de change

6. Echanges et taux de change 6. Echangs t taux d chang Réalisation : Natacha Gilson! Mankiw, chapitr 29 6.1. Flux d bins t srvics 6.1.1.Facturs influnçant ls XN préférncs ds consommaturs pour ls bins intériurs ou étrangrs prix ds

Plus en détail

Document ressource TECHNOLOGIE ALU-VERRE-PVC

Document ressource TECHNOLOGIE ALU-VERRE-PVC E P A I S S E U R V I T R A G E V E R I F I C A T I O N Extrait d NF DTU 39 P4 d juillt 2012 Pour détrminr l épaissur mini d un vitrag (simpl, doubl ou tripl) il faut rspctr la méthod ci-dssous : PRINCIPE

Plus en détail

Exercice 1.sur 10 points Commun à tous les candidats

Exercice 1.sur 10 points Commun à tous les candidats Trminal S Bac Blanc d mathématiqus : duré 4 h Mardi 3 mars 205 Ls calculatrics sont autorisés (mais aucun formulair prsonnl). La qualité d la rédaction, la clarté d la copi,la précision ds raisonnmnts

Plus en détail

TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante. Fabienne SANS SMEAG

TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante. Fabienne SANS SMEAG TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante Fabienne SANS SMEAG SEMINARIO FINAL TERRITORIOS FLUVIALES EUROPEOS 5 y 6 de junio, Pamplona Une démarche innovante

Plus en détail

Initier des plans de gestion de la ressource et des étiages et mettre en œuvre des programmes de réduction des prélèvements directs

Initier des plans de gestion de la ressource et des étiages et mettre en œuvre des programmes de réduction des prélèvements directs Initir ds pns d gstion d rssourc t ds étiags t mttr n œuvr ds programms d réduction ds préèvmnts dircts QuS Sont S njux? Inscrir gstion d rssourc dans duré L adoption d comportmnts nouvaux, fondés sur

Plus en détail

Nouvelle organisation territoriale de l Agence de l Eau Artois-Picardie

Nouvelle organisation territoriale de l Agence de l Eau Artois-Picardie Nouvelle organisation territoriale de l Agence de l Eau Artois-Picardie - SAGE - Missions territoriales = Ambassadeurs du territoire - Multithèmes - G. Aubert - cohérence SAGE / SDAGE - enjeux juridiques

Plus en détail

Expérimentation de lutte contre la rouille de l ail

Expérimentation de lutte contre la rouille de l ail FEDERATION REGIONALE DE DEFENSE CONTRE LES ORGANISMES NUISIBLES DES CULTURES MIDI PYRENEES 2, rout d Narbonn Complx agricol d Auzvill Bât 43 - BP 12267 31322 Castant-Tolosan cdx Téléphon : 05.62.19.22.30

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 JUIN 21 DELIBERATION N CR-1/6.111 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégi régional d'appui au dévloppmnt ds compétncs dans

Plus en détail

OK Evaluation finale. Clause entièrement mentionnée telle quelle

OK Evaluation finale. Clause entièrement mentionnée telle quelle Référntil pour ntrpriss d installation/concption d pomps à chalur voir fuill d calcul: "notic xplicativ" pour plus d précisions EVALUATION DE L'ENTREPRISE D'INSTALLATION Rnsignmnts généraux Entrpris d

Plus en détail