RAPPORT NARRATIF INTERMEDIAIRE D ACTIVITES DE L ANNEE 2 (Janvier Août 2011)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT NARRATIF INTERMEDIAIRE D ACTIVITES DE L ANNEE 2 (Janvier Août 2011)"

Transcription

1 1 PROBA Structuratin/Appui technique aux grupements et prmtin de l écnmie lcale. Unin Eurpéenne CONVENTION DE SUBVENTION N DCI-NSA-PVD/2009/ RAPPORT NARRATIF INTERMEDIAIRE D ACTIVITES DE L ANNEE 2 (Janvier Aût 2011) La cellule de crdinatin du prjet Aût 2011 Pht de cuverture, réceptin d une missin de PROBA à Madingu

2 2 1. Descriptin 1.1. Nm du bénéficiaire du cntrat de subventin : Frum des Jeunes Entreprises du Cng 1.2. Nm et fnctin de la persnne de cntact : Sylvain Rameau BEMBA, Respnsable du prjet 1.3. Nm des partenaires de l actin : Le Prjet PROBA n a pas prévu de partenaires pur la mise en œuvre de l Actin 1.4. Intitulé de l Actin : Renfrcement et appui à l aut dévelppement des rganisatins de base (PROBA) 1.5. Numér du cntact : (242) & & 1.6. Péride de reprting Date de début : 15 janvier Date de fin : 30 juin Régins cibles : Département du Niairi dans les districts de Nyanga et de Kibangu Département de la Buenza dans les districts de Madingu et de Muyndzi Département du Pl dans les districts de Lum, de Minduli et de Kindamba Bénéficiaires finaux et/u grupes cibles : Bénéficiaires finaux : Ce snt les ppulatins des districts cités au pint Grupes cibles : Ce snt les rganisatins paysannes des districts cités au pint 1.7

3 3 2. Evaluatin de la mise en œuvre des activités de l Actin 2.1. Résumé de l Actin (1/2 page) Subventinné par le Délégatin de la Cmmissin Eurpéenne en République du Cng, PROBA est un util d appui technique et institutinnel aux grupements prducteurs et de prmtin de l écnmie lcale. PROBA cntribue à l aut dévelppement des rganisatins de base en : Appuyant la relance des explitatins agricles ; Favrisant l émergence des dynamiques lcales. A cet effet, il est prévu : D encadrer sur le plan technique, des explitatins agricles et autres activités génératrices de revenus ; De cnstituer un réseau des caisses villageises d épargne et de crédit D accmpagner les rganisatins paysannes et autres grupements d initiatives à se structurer ; De frmer des acteurs lcaux. Les principaux bénéficiaires de ce prjet snt les grupements de prducteurs et autres prteurs d initiatives agrpastrales Activités et résultats Dans le cadre de la mise en œuvre du prjet, les activités pératinnelles suivantes nt été prévues. Il s agit de : Activité 1 : Accmpagnement des installatins u relance des explitatins agricles Activité 2 : Appui technique aux rganisatins de base et autres prteurs d initiatives Activité 3 : Ouverture de tris caisses villageises Activité 4 : Appui institutinnel et structuratin des rganisatins de base. A ces activités pératinnelles, il est mieux d ajuter celles liées au fnctinnement de la cellule de crdinatin du prjet.

4 4 La deuxième année qui a démarré avec le paiement de la 2 ème tranche en avril 2011 est une année d intense activité de terrain. Elle a été caractérisée par une présence quasi permanente en appui aux bénéficiaires à travers plusieurs missins d accmpagnement. Des missins qui nt abuti à l uverture des caisses villageises et le démarrage des activités d épargne et de crédit dans les deux caisses uvertes. A la date de l émissin du présent rapprt, les résultats suivants nt été btenus sur la base des activités prgrammées Résultats btenus en fnctin de l activité 1 : En rapprt avec l activité 1, plusieurs pératins nt été exécutées. Il s agit de : Rééquipement des installatins agricles. cette pératin a été réalisée par l intermédiaire des CAVEFIL qui snt des utils financiers mis en place par le prjet pur accmpagner les rganisatins détentrices des installatins agricles à rééquiper. Ainsi, les CAVEFIL nt accrdé des financements qui nt permis aux explitants agricles que snt des Organisatins Paysannes de se dter en équipements divers. Le rééquipement btenu cncerne aussi bien l acquisitin des espaces de cultures, l achat des utils aratires, des semences et les pératins mécanisées de labur et d abattage (pur les znes frestières). Ce qui fait qu à cette date (le 31 aût 2011), 33 micrprjets nt été financés ce qui crrespnd à 33 structures rééquipées pur un mntant glbal de F CFA. Tus les crédits accrdés nt prté sur les activités agrpastrales de campagnes dnt la durée maximale est de 6 mis. Une exceptin a été faite sur tris prjets dnt deux dans le dmaine agralimentaire et un sur la prestatin de service d abattage mécanisé et d uverture des champs en zne frestière. Ces prjets nt une durée maximale de 12 mis avec un différé de 2 mis. En effet, sur une envelppe glbale de F CFA de crédits accrdés, F CFA nt été utilisés pur les équipements et F CFA pur les semences et les autres pératins culturales. Le tut pur une superficie cultivée de 22,5 ha dnt 14,5ha du harict (Pur les districts de Muyndzi, Madingu et Bk Sngh) et 8 ha pur l arachide dans le seul district de Nyanga. Les espaces sllicités pur ces spéculatins cnfirment l étude menée sur le système de prductin et de cmmercialisatin des prduits agricles pur les départements du Niari (pur l assciatin manic+arachide) et de la Buenza (pur le harict) Avec l accès aux crédits par ces grupements, les activités agricles nt été cnslidées. Il reste à évaluer le niveau de prductin pur tirer une cnclusin sur la prbable relance des activités agricles dans ces znes.

5 5 Infrmatin sur les filières. Tris (3) ateliers de frmatin des rganisatins paysannes nt été rganisés pur infrmer les paysans sur les pprtunités de marché à savir le harict, le maïs, l arachide, les cultures maraîchères. En effet, pur une meilleure maitrise du risque dans l ctri des premiers crédits par les CaVEFIL, les paysans nt été infrmés sur les avantages des cultures ayant un cycle curt. C est le cas du harict et des autres cultures maraîchères et vivrières. Avec ces cultures, les Organisatins Paysannes peuvent facilement btenir des crédits de campagne d une durée de 6 mis maximale ce qui leur permet de remburser dans le délai sans trp de difficultés avec un taux rémunérateur du capital ne dépassant pas 20% l an d une part et garantir un relèvement à curt terme du niveau de revenu des rganisatins paysannes d autre part. Suivi écnmique des prjets. Tus les prjets financés snt au stade de la mise en culture. Le suivi écnmique sera assuré au mment du sarclage et de la cmmercialisatin des prduits. Appui cnseil aux prducteurs. Deux principales pératins mais cuplées nt été menées en appui cnseil aux prducteurs que snt les Organisatins Paysannes. Dans un premier temps, il a été questin de l analyse et les études de besin en financement en prcédant aux études de faisabilités des prjets des Organisatins Paysannes. s agissant du premier pint, l ingénieur de dévelppement rural du prjet a animé des séances d instructin de manière participative de chaque idée de prjet présentée par les Organisatins Paysannes. Pendant ces séances, les respnsables de chaque grupement nt été frmés à l évaluatin pratique de la rentabilité d une explitatin agricle. Au ttal, 15 Organisatins Paysannes nt été rencntrées ce qui a permis d évaluer le besin en financement de F CFA pur les CAVEFIL de Nyanga et Muyndzi. Dans un deuxième temps, c est au curs des ateliers de frmatin sur la gestin d une explitatin agricle rganisés à Madingu, Minduli et Nyanga que les 107 participants nt eu des séances thériques et pratiques pur évaluer la rentabilité de leur explitatin Résultats btenus en fnctin de l activité 2. Organisatin d un atelier de prductin de matériel végétal. L accent a été mis sur le harict. A cet effet, un atelier a été rganisé avec l appui du PAM sur la prductin du harict. Les paysans sélectinnés par rapprt à leur expérience sur la culture du harict nt été frmé au respect des nrmes de qualité en vigueur au PAM pur que le prduit sit acheté. La frmatin a pris en cmpte tutes les étapes 2 nécessaires pur répndre aux nrmes de qualité du Prgramme Alimentaire Mndial (PAM). Au curs de ces ateliers rganisés à Nyanga, Madingu et Minduli, 107 persnnes nt participé dnt 17 femmes. Les participants regrupés en tris ateliers, A Madingu ayant 1 Cf fiche synthèse jinte en annexe n 1 2 Cf Annexe 2 : Synthèse sur les pratiques pst réclte de la culture du harict.

6 6 regrupé les représentants des grupements des districts de Muyndzi, de Madingu et de Bk Sngh, A Minduli ayant regrupé les ressrtissants des districts de Minduli et de Lum, nt reçu des enseignements nécessaires pur augmenter la prductin du harict et devenir ainsi un partenaire du PAM. A Nyanga spécifiquement, les grupements des districts de Nyanga et Kibangu nt été frmés à la gestin d une explitatin agricle. Seulement, les prducteurs nt émis des inquiétudes sur le prix d achat du harict qui risque d être en dessus de ce qui est pratiqué sur le marché lcal. Des cntacts entrepris entre le cmité d initiatives de la CAVEFIL Muyndzi avec le Centre de Recherche Agrnmique de Ludima à travers le prjet PABRA nt permis de mettre en place un plan d accmpagnement. En effet, les cultivateurs du harict de Madingu et Bk Sngh nt reçu en aût 2011 un accmpagnement du Centre de Recherche Agrnmique de Ludima (CRAL) dans la cnduite technique amélirée de la culture du harict : fertilisatin des sls à base des jachères amélirées jusqu à la multiplicatin des semences de la variété de TY et Nguaku nguaku (qualité jaune) riche en prtéine et plus prductive. Avec la variété lcale, 1 quaker cultivé en dnne 8 à la réclte alrs que la variété TY, 1 quaker cultivé dnne à la réclte 14 quakers. Avec cette variété, le rendement et la rentabilité à l hectare est plus avantageux à l ppsé de celle actuellement explitée dans la zne de Madingu Muyndzi et Bk Sngh. Vu des participants à un atelier de frmatin des rganisatins paysannes à Minduli. Le rendement de la culture du harict en cnditins paysannes fndée sur les variétés lcales déjà dégénérée (ayant perdu ses prpriétés prductives) est de l rdre de 0,8 tnne/hectare. La cmparaisn du chiffre d affaires à l hectare crrespnd à un manque à gagner d envirn 23% en rapprt avec le prix d achat du PAM, fixé à 575frs/kil cntre 750Frs/kil (sit 600Frs/ quaker de 800g) le prix habituellement pratiqué sur le marché lcal. Le manque est cmpensé par le nn prise en charge des pératins de cmmercialisatin et l accès à un crédit faiblement rémunéré (mins de 20% l an) Résultats btenus en fnctin de l activité 3. Sensibilisatin des ppulatins à la culture d épargne et de crédit. D une manière générale, les bénéficiaires ptentiels des différents financements de la CAVEFIL nt été régulièrement sensibilisés sur la culture de l épargne et de crédit 3. Spécifiquement, les respnsables des instances 3 Cf rapprt de l atelier de frmatin des membres des CAVEFIL de Dlisie

7 7 préliminaires des caisses snt été frmés à la gestin cmmunautaire d une caisse dnt la base se truve être la mbilisatin de l épargne lcale qui est l une des missins rappelées aux membres des cmités d initiatives et qui se truve cnsigner en annexe de la cnventin de financement signée entre les caisses et le prjet à travers le FJEC. Mise en place des instances préliminaires de gestin des caisses villageises. Les instances de différentes caisses nt été mises en place à Nyanga et à Muyndzi pur les deux caisses nuvellement créées. En effet, dans chaque lcalité, un cmité d initiative de 7 membres a été mis en place présidé par un Président et un secrétaire rapprteur. Ces cmités d initiatives nt des missins bien fixes précisées dans la cnventin de financement. Il s agit principalement de la mbilisatin des ressurces lcales pur le financement des initiatives écnmiques lcales par la cllecte de l épargne et des différents dns vire des subventins pur accrder les crédits aux prducteurs et autres acteurs écnmiques lcaux. Recrutement du persnnel de gestin de la caisse. Le prcessus du recrutement des gestinnaires des différentes caisses a été cnduit seln les prcédures de recrutement des agents du Frum des jeunes entreprises du Cng à savir : (i) publicatin de l avis de recrutement, (ii) test écrit, (iii) entretien avec les candidats présélectinnés. Les cmités d initiatives nt été impliqués dans la réceptin des candidatures après publicatin par la cellule de crdinatin de l appel à candidature. Des tests de sélectin nt été rganisés et nt abuti aux résultats cnsignés dans l annexe 4. Deux (2) persnnes nt été recrutées pur assurer les tâches de gestinnaires pur une durée de 10 mis après laquelle, les instances élues des CAVEFIL A Minduli, cmpte tenu du partenariat mis en place entre la caisse lcale et le prjet, le candidat arrivé en tête a été recmmandé à la CADC pur utilisatin. Vu du Sus Prefet de Nyanga supervisant le test écrit pur la sélectin du gestinnaire de la CAVEFIL Nyanga Kibangu Appui au démarrage des premières activités. S agissant du démarrage des activités, les pératins nt été menées à deux niveaux. (i) Les aménagements des lcaux des CAVEFIL snt en curs. A Muyndzi, grâce à l articulatin avec la Directin Générale de l Agriculture, un bâtiment du secteur agricle de Muyndzi a été légué au Prjet pur abriter le siège scial de la CAVEFIL de Muyndzi Madingu. Des aménagements faits nt prté sur la séparatin du lcal qui cmpte

8 8 maintenant deux bureaux et une salle d attente. Ces travaux d aménagement snt en curs de finitin au mment de l émissin du présent rapprt. A Nyanga, La Sus Préfecture a mis à la dispsitin de la caisse, un lcal qui fait ffice de siège. Ce bureau a été équipé en mbilier par la Cellule de crdinatin du prjet et uvert ses prtes au public depuis le 30 aût 2011 à l issue d une cérémnie fficielle c présidée par le Secrétaire général de la Sus Préfecture de Nyanga et le Secrétaire Général du Frum des Jeunes Entreprises du Cng. A Lum, les travaux initiés par l ancien cmité de gestin nt été relancés et snt en vie d être finalisés. A cet effet, la CAVEFIL de Lum aura un siège cmprenant un bureau du cmité de gestin, une salle abritant le guichet et un espace de rencntre. (ii) la dtatin des cmités d initiatives en furnitures de bureau et autres utils de gestin cmptable. (Cf fiche synthèse sur la dtatin des cmités d initiatives en équipements et autres utils de gestin cmptable) (iii) L appui à l rganisatin cmités d attributin. Deux sessins nt été rganisées : à Muyndzi et l autre à Nyanga. a. A Muyndzi, 23 prjets nt été présentés dnt 4 refusés et 18 retenus pur financement pur une envelppe glbale de F CFA b. A Nyanga, 15 pur une envelppe glbale de F CFA. Démarrage des activités d épargne et de crédit. Cette pératin a été lancée à Muyndzi avec l uverture des cmptes épargnes par les grupements. Jusqu au 31 aût 2011, 39 cmptes nt été uverts à savir23 pur les persnnes mrales (les grupements) et 16 pur les individualités. Les CaVEFIL snt des utils financiers mis en place par PROBA pur accmpagner la dynamique de relance d une agriculture intensive. A ce jur, deux caisses snt déjà fnctinnelles : celles de Nyanga et de Muyndzi. Une avance de fnds rtatifs de 70% leur a été faite pur un mntant glbal de F CFA sur F CFA prévu. Sur l avance reçue, les cmités d initiatives des CaVEFIL nt btenu le quitus de leur cmité d attributin respectif pur financer 33 prjets sur les critères suivants : Le bénéficiaire du crédit dit être un membre de la caisse (c est à dire a uvert sn cmpte et payé les drits d adhésin) ; Le grupement bénéficiaire sit présenter une fiche d engagement mutuel des membres ; Le financement sllicité dit cuvrir une activité de campagne d une durée de 6 mis sauf délibératin du cmité d attributin. Les prjets n ayant pas respecté ces critères nt été refusés. C est le cas de Muyndzi ù 4 prjets n nt pas reçu l avis favrable du cmité d attributin. Les prjets financés snt repartis cmme suit : Assciatin Manic +Arachide Marai chage Agrali mentaire Artisa nat Cmmer ce haric t Tus les prjets financés respectent la philsphie de la CaVEFIL dnt l un des bjectifs est de faciliter l accès au crédit adapté. Avec la sensibilisatin sur les textes juridiques qui vnt régir ces établissements financiers cmmunautaires, les CaVEFIL se dternt d une persnnalité juridique stable dès que ces textes sernt adptés par leur assemblée générale cnstitutive. A Nyanga, la campagne d adhésin des membres a été également lancée. Après la cérémnie d uverture fficielle de la caisse, l n a nté 35 adhérents dnt 22 grupements et 13 individualités. Frmatin des membres des structures de gestin Dans la dynamique d appui aux démarrages des activités des caisses, les structures préliminaires de gestin nt bénéficié d une frmatin sur le thème, «caisse villageise d épargne et de financement

9 9 des initiatives lcales aut gérée» rganisé à Dlisie, du 13 au 16 juillet Les participants à ces ateliers qui étaient au nmbre de 20 venant des lcalités ù snt installées les caisses, à savir Nyanga (6), Kibangu (2) pur la CAVEFIL de Nyanga, Muyndzi (3) et Madingu (3) pur la CAVEFIl de Muyndzi, Lum (2) pur la CAVEFIL de Lum et Minduli (4) pur la CADC, caisse lcale partenaire du Prjet. Parmi les participants, il y a eu les gestinnaires recrutés par le prjet. Un rapprt de frmatin a été rédigé à cet effet Résultats btenus en fnctin de l activité 4. Mise en place des actins d animatin. Ces actins cncernent la mise en place des structures représentatives des rganisatins paysannes. A l issue des différentes rencntres, tris (3) cmités d initiatives nt été mis en place dnt un pur la CAVEFIL de Nyanga Kibangu, un pur la CAVEFIL de Muyndzi Madingu et un pur la CAVEFIL de Lum. A ces cmités, des tâches précises nt été cnfiées dnt celles de la préparatin avec la cellule de crdinatin du prjet, des assemblées générales cnstitutives des CAVEFIL. Des dcuments de base à savir les statuts et le règlement intérieur au mdèle d une caisse lcale et cmmunautaire nt été prpsés. Ils fnt actuellement l bjet d une missin de sensibilisatin par les cmités d initiative et les gestinnaires des caisses. En effet, les textes prpsés aux cmités d initiatives intègrent bien les exigences liées à la mise en place et à la gestin d un établissement de micrfinance. Il ne reste que la tenue des assemblées générales cnstitutives pur leur apprbatin pur qu enfin, les instances définitives sient mises en place Activités liées au fnctinnement de la Cellule de Crdinatin du prjet. Les activités de la cellule de crdinatin du prjet nt été menées beaucup plus en appui aux bénéficiaires avec la réalisatin des missins d accmpagnement et d encadrement. En effet, entre février et aût 2011, les équipes nt marqué une présence quasi permanente avec des missins de terrain et des frmatins. En smmes, 8 missins nt été effectuées et nt permis de : Organiser quatre ateliers de frmatins dnt tris pur les OP et un pur les CaVEFIL Réaliser les études en besin de financement des rganisatins paysannes dans les znes d interventin du prjet ; 4 Cnfère rapprt de frmatin des cmités d initiatives rganisée à Dlisie, du 13 au 16 juillet 2011.

10 10 Réaliser de manière participative avec les grupements, les études de faisabilité des idées de prjet ; Relancer les activités du prjet dans le département du Pl et précisément dans le district de Minduli De même, la cellule de crdinatin du prjet s est attelé à frmaliser sn articulatin avec les CAVEFIL et leur gestinnaire. 5 cntrats nt été signés dnt 3 avec les CAVEFIL et 2 avec les gestinnaires. Par ailleurs, il sied de rappeler qu après remise du rapprt intérimaire de l année 1, le respnsable du prjet a été invité à la délégatin de l unin eurpéenne pur défendre sn rapprt le 14 avril A l exceptin des questins psées séances tenantes aux quelles des répnses étaient apprtées, des suppléments des questins nt été transmis par curriel. Des répnses à ces questins snt jintes en annexe 5. Seulement, avec l évlutin des actins sur le terrain, certaines pératins nt été remises en cause cmme le prtcle d accrd entre OP et la cellule de crdinatin du prjet 6. Cette ptin a eu pur but de renfrcer le leadership des CAVEFIL dans la mesure ù, ce snt des structures qui mbilisent l épargne lcale des OP et en retur, elles ctrient des crédits. 3. Plan d actin mis à jur. Année 3 Semestre 2 année 2 Semestre 1 année 3 Activités Mis 1 Mis 2 Mis 3 Mis 4 Mis 5 Mis 6 Mis 1 Mis 2 Mis 3 Mis 4 Mis 5 Mis 6 Fnctinnement de la cellule de crdinatin du prjet Signature des accrds de partenariats avec les OP. Négciatin de partenariat avec d autres rganisatins en tenant cmpte des besins en prduits agricles. Suivi Evaluatin des activités du prjet. Activité 1 : Appui à l installatin u à la relance des explitatins agricles. Organisatin des filières Analyse et étude de besin Etude de faisabilité des OP. Rééquipement des installatins agricles Relance des activités agricles. Activité 2 : Appui technique des OB et aux autres prteurs d initiatives. 5 Cf Annexe 5, rapprt sur les questins psées par la DUE au Respnsable de PROBA 6 Cf questin 4 psée par Vanessa.

11 11 Assistance technique aux explitants Frmatin des OP sur la prductin du matériel végétal Appui des OP sur la prductin, la cmmercialisatin et la cnservatin des prduits agricles Activité 3 : Ouverture des caisses villageises d épargne et de crédits Sensibilisatin à la culture d épargne et de crédit Mise en place des structures de gestin des caisses villageises Recrutement du persnnel de gestin de la caisse Mise en place des mécanismes d épargnes et de crédits Frmatin des membres des structures de gestin Activité 4 : Appui institutinnel et structuratin des OB. Organisatin des assemblées générales cnstitutives des GIE Frmatin des OP à la gestin de leur grupement et à la culture d entreprise Organisatin des échanges d expérience sur les nuvelles techniques de prductin et de cmmercialisatin des prduits agricles. 4. Partenaires et autres cpératins 4.1. Evaluatin des relatins avec les partenaires frmels de cette actin Evaluatin des relatins avec les autrités étatiques. Certaines autrités étatiques se snt intéressées aux actins du prjet. C est le cas : Du Sus Préfet de Nyanga qui s implique pur le raynnement du prjet dans sa lcalité. A cet effet, il a participé à quelques actins dnt :

12 12 La supervisin du test de sélectin du gestinnaire de la caisse de Nyanga 7. La mise à dispsitin d un bureau à la Sus Préfecture de Nyanga pur servir de siège de la caisse ; Le parrainage de la cérémnie d uverture fficielle de la caisse et de l atelier de frmatin des OP de Nyanga et de Kibangu. De l Administrateur maire de la cmmunauté urbaine de Minduli qui a présidé l atelier de frmatin des OP de Minduli et de Lum sur la prductin du matériel végétal et la gestin d une explitatin agricle. Du Sus Préfet de Lum qui participe aux rencntres que le prjet a rganisé à Lum. Aussi, il s est fait représenter par le Chef de secteur agricle de Lum à l atelier de frmatin de Minduli Descriptin des synergies dévelppées avec d autres actins. Des synergies nt été dévelppées dans la mise en œuvre des actins. Celles ci nt cncerné : La frmatin sur la prductin du matériel végétal (cas du harict) rganisée avec le PAM à Madingu et à Minduli. Cette frmatin avait pur bjectif de préparer les prducteurs du harict à intégrer les critères répndant aux nrmes de qualité telles qu exigées par le PAM pur que ce dernier achète le prduit. Le message qui était à la fis thérique et démnstratif était bien passé et l n suppse qu avec le duble qui sera apprté par l ingénieur de PROBA et les chefs des secteurs agricles permettrnt de prduire les effets attendus. La préparatin de la campagne des achats lcaux du harict dans les districts de Bk Sngh, Madingu, Muyndzi et Minduli. A cet effet, une missin cnjinte PAM Cng et PROBA a été rganisée pur préparer les bénéficiaires à cette campagne. Celle ci a été clôturée par l identificatin des grupements des prducteurs du harict. Rencntre de travail PROBA PAM Cng Grupement des prducteurs à Madingu pur préparer la campagne d achats du harict dans le district de Madingu 7 Cf rapprt de missin de Madingu Minduli à la page 2.

13 13 L animatin des grupements paysans du district de Minduli avec ACTED qui a mis à la dispsitin de PROBA, les rganisatins cmmunautaires structurées par elle (ACTED) à travers le prjet de renfrcement des capacités institutinnelles cmme stratégie d améliratin des myens de subsistance des ppulatins rurales vulnérables du district de Minduli. Sus l impulsin d ACTED, une rganisatin lcale a été créée : l ULGAP (Unin Lcale des Grupements Agrpastraux et Prducteurs). Celle ci est devenue partenaire pur certaines interventins du prjet dans le district de Minduli en apprtant une cautin sciale sur le chix des grupements candidats aux crédits à la CADC. 5. Visibilité Les actins de visibilité nt été engagées au curs de cette année 2 du prjet. En effet : Sur chaque équipement remis, des indicatins sur l rigine de la subventin nt été mentinnées ; Des panneaux de visibilité nt été placés dans les lcalités ù les caisses snt implantées. C est le cas de Nyanga et de Muyndzi.

14 14 Nm de la persnne de cntact pur l Actin : Sylvain Rameau BEMBA.. Signature : Lcalité : Brazzaville.. Date à la laquelle le rapprt était dû : 31 aût 2011 Date d envi du rapprt : 20 septembre

15 15 Annexe 1 : Fiche synthèse sur le cntenu pédaggique du mdule de gestin d une explitatin agricle 1. La gestin d une explitatin agricle cmmence par la définitin des bjectifs de l explitatin. Ils snt définis par le bureau u le chef de l explitatin du grupement. Ces bjectifs divent être clairs et précis ; 2. L élabratin du plan d exécutin qui tient cmpte : a. Des cultures à réaliser et leurs superficies respectives ; b. Du calendrier de culture (quand les réaliser) c. De la prductin escmptée et le chiffre d affaires prévu par culture d. Des myens nécessaires pur atteindre les bjectifs fixés : les myens matériels, humains et financier ; e. De la marge escmptée à partir du cmpte d explitatin prévisinnel 3. L rganisatin du travail sur le terrain : a. Le chef d explitatin élabre des fiches d rganisatin des tâches mensuelles jusqu à la fin de la campagne agricle ; b. Le cntrôle u l évaluatin des tâches se fait au fur et à mesure pur crriger les erreurs de parcurs 4. La fin de la campagne agricle ù le chef d explitatin détermine les résultats réels btenus par l explitatin. Un cmpte de résultat réel est dressé à partir des dnnées réelles cllectées par l explitatin au curs de l exécutin du plan ; 5. Les utils de gestin : a. Le bruillard de caisse tenu par le trésrier du grupement pur enregistrer les entrées et les srties de la caisse b. Le cahier de vente pur enregistrer tutes les ventes au cmptant et à crédit réalisées par l explitatin ; c. Le cahier d achat pur enregistrer tus les achats réalisés par l explitatin ; d. Le cahier de prductin qui enregistre les prduits et les quantités btenues pendant la campagne agricle Annexe 2 : Mdule sur les pratiques pst réclte de la culture du harict. 1. La fixatin des prix de revient du prduit intègre : (i) le prix d achat du marché internatinal la tnne, (ii) le transprt maritime au prt de Pinte Nire estimé à 100$ la tnne, (iii) le déduanement et le transprt lcal évalué à 300$ la tnne. Le prix de revient btenu sur le prduit du marché internatinal est cmparé au prix du prduit lcal ; 2. Les exigences de qualité qui intègrent sept (7) critères à respecter à l achat du harict sec. Il s agit de : (i) le taux d humidité et la teneur en eau pur un maximum de 15% ; (ii) les matières étrangères (caillux, pussière, feuille, résidus des cultures et autres grains) ne divent pas dépasser 1% ; (iii) les brisures (les grains de harict brisé) ne divent pas dépasser 3,5% ; (iv) les grains attaqués par les autres insectes qui ne divent pas dépasser 3%

16 16 (v) les grains déclrés par les misissures pur cause de la txine ne snt pas tlérés (vi) la présence des prédateurs vivants u inanimés (insectes u autres) n est pas tlérés ; (vii) le temps de cuissn après 24 h dans l eau ne dit pas dépasser 60 à 90 min. 3. cmment atteindre les résultats de qualité. Les prducteurs divent respecter le prcess de la réclte au stckage qui est le suivant : séchage sur pied dans le champ ; réclte des gusses battage des gusses pur les séparer des graines triage des graines des impuretés ; séchage des grains emballage (cnditinnement dans les sacs) stckage pur la vente Le respect de ses pératins pst réclte amélirera significativement la qualité des prduits. 4. Le lcal u magasin de stckage. Il dit être aéré avec des fenêtres et des prtes. Les fenêtres divent être cuvertes avec de la tile mustiquaire. Les fissures des murs divent être buchées et le tit bien cuvert pur éviter que l eau ne puisse la traverser. L air dit circuler dans le lcal de stckage. Les sacs des prduits divent être dépsés sur des palettes et ne divent pas tucher le mur du lcal. Il est laissé 1m entre le mur et les sacs stckés. L entrepôt et ses abrds divent être maintenus prpres, balayés régulièrement. 5. La gestin de l entrepôt. Celui ci est géré par un gérant u un membre du grupement chisi par lui. Le matériel et les équipements nécessaires snt : un bureau cmpsé d une table et d une chaise, une balance u un bascule, un humidimètre, un thermmètre, un registre pur nter tus les prduits qui entrent. Les prduits snt pesés, testés par rapprt à l humidité et enregistrés. A cet effet, deux fiches snt prpsés : une fiche d enregistrement des prduits dépsés et une fiche de gestin de stcks des prduits

17 17 Annexe 3 : Fiche synthèse sur la dtatin des cmités d initiatives en équipements et utils de gestin cmptable Objet du dn à : CAVEFIL Muyndzi CAVEFIL Nyanga CAVEFIL Lum Equipements Cffre frt Cffre frt Cffre frt Calculatrice Calculatrice Calculatrice Carnet de reçu (04) Carnet de reçu (04) Bn de srtie (04) Bn de srtie (04) Fiche des pératins de caisse (30) Fiche des pératins de caisse (30) Fiche de suivi cmptable et Fiche de suivi cmptable et NB : Pur la budgétaire (02) budgétaire (02) CAVEFIL de Lum, Outils de gestin Livret d épargne (50) Livret d épargne (50) les utils cmptable Cahier bruillard (02) Cahier bruillard (02) cmptables Fiche de renseignement (50) Fiche de renseignement (50) existent. Fiche d engagement mutuel des membres (30) Fiche d engagement mutuel des membres (30) Fiche de cnventin de crédit (30) Fiche de cnventin de crédit (30)

18 18 Annexe 4 : Evaluatin écrite et analyse technique des dssiers des candidats Lcalités Présenté Candidats Nte du test Nte après analyse technique du dssier Résidence Mtivatin Expérience Niveau (5) (5) (10) (5) Nte technique (25) Myenne Générale Minduli 4 Miemunsi Jean Pierre 11, ,5 Bimk Mafuka Maxime 8, ,95 Nguabi Bazl Babela Zacharie 3, ,35 Nyanga 6 Tuka Bunzanga Jean Claude 14, ,5 Yena Fernand ,4 Makaya Bienvenu 16, ,5 Makaya Ngumbi Yves ,2 Mubng Alïse ,6 Nguimbi Claudette 13, ,7 Muyndzi 8 Kukiekl Patrick ,8 Miankutana Mildred ,6 Muandza André 10, ,1 Matha Mbussi J.A. 8, ,75 Mussunda Céline 9, ,95 Nkari Jean Pierre Alain 5, ,3 Mankendzi Vérnique 4, ,35 Tamba Vérnique 2, ,85 Après examen des différents résultats par les cmités d'initiatives de Nyanga et Muyndzi en présence du respnsable de PROBA, Madame Nguimbi Claudette (Pur la Caisse de Nyanga) et Madame MOUSSOUNDA Céline (Pur la caisse de Muyndzi) nt été recrutés cmme gestinnaire des CAVEFIL mises en place par PROBA. A cet effet, il a été recmmandé à la Cellule de crdinatin du prjet de leur définir un cahier de charge.

19 19 Annexe 5 : Répnses sur les questins de la DUE Cmme prmis suite à ntre réunin du 14 Avril j avais encre quelques petites questins à vus pser pur clarifier certains pints qui m'intéressent sur vs annexes que j ai lues avec attentin. Vanessa Annexe 1. Rapprt de la missin de sensibilisatin - Cmment avez-vus répndu aux craintes des rganisatins paysannes que la sélectin des grupements sit subjective? Quels critères nt été et sernt utilisés? Répnse : La crainte était due sur la présence à cette rencntre des fnctinnaires, qui snt à la tête des grupements et que ceux-ci n existent que de nms, mais aucune actin sur le terrain et prfite suvent des financements, pur la réalisatin des activités persnnelles et qui utilisent leur influence dans le chix des grupements à appuyer. Nus avns dit aux rganisatins paysannes, que l équipe PROBA passera dans chaque explitatin pur vivre la réalité ce qui se fait sur le terrain, la prductin et les différentes cultures, Les critères snt : Le dynamisme (être prducteur, avir une expérience de prductin agricle), L accessibilité (explitatin dnt l accès est facile à pied u en véhicule), La prximité d une piste agricle u d une vie carrssable, L aspect genre (surtut dans la répartitin des charges dans le grupement). Cf. Rapprt de Missin Diagnstique des Dynamiques Paysannes du 14 au 26 juillet 2010 Page 4. Les grupements qui nt été retenus respectent bien ces critères. Les chefs de secteur nt été assciés pur recnnaitre l existence de ces grupements, mais il n a pas eu le puvir de décisin sur le chix. - A Madingu certains grupement paysans snt en fait assuré par des fnctinnaires absents c'est ça? Répnse : OUI, seulement, une enquête ciblée a été menée sur celui qui anime le grupement ADIM Aux dernières nuvelles, il est natif de Bk Sngh, un des districts du Département de la Buenza. Leur grupement est pératinnel et géré seln les principes de la vie assciative. - Réactins aussi aux craintes que le prjet ne sit qu'une illusin? Répnse : Les rganisatins paysannes snt suvent victimes des prmesses nn tenues, des assurances nt été dnnées sur les actins de PROBA surtut avec la mise en place de la Caisse Villageise aut gérée avec les grupements - Questin sur la gestin des centres de services. Cmment est-ce prévu? Répnse : Les centres de service snt des centres de frmatin, il est prévu tris centres de services dans le Niari, Buenza et le Pl. Le prjet apprtera des appuis ciblés aux grupements sus frme de service ffert. Ces appuis vnt évluer en centre de service pur accmpagner les grupements en articulatin avec les CAVEFIL autur des CRRP qui sernt créés. En effet, le CRRP est un dispsitif mettant en en œuvre lcalement un ensemble intégré d appui à l insertin écnmique par l initiative écnmique u sciale. Ce dispsitif cmprend : Un milieu de prfessinnels cncernés, lcalement rganisés et prteurs d un prjet de dévelppement durable de leurs métiers ; Un centre de services qui leur snt rendus sur la base d une identificatin participative de leurs besins. Il est bien évident que c est un lng prcessus et c est le fndement du travail d animatin et de structuratin menée par PROBA.

20 20 - Purqui Mr Elie embauché seulement deux jurs avant le démarrage de la missin de sensibilisatin? Répnse : C est dans l rganisatin interne il y a une défaillance dans la cmmunicatin du prgramme de la missin. Mr Elie est bel et bien l Ingénieur de Dévelppement Rural du prjet PROBA, depuis le début du prjet. - la viture n était pas encre dispnible à ce mment-là (cnditins de transprt difficile) Répnse : Pendant la missin de sensibilisatin, aucun équipement (rdinateur prtable) ni myen rulant (véhicule des missins de terrain) n étaient achetés. - nécessité des rdinateurs prtable. Prévu dans le prjet? La nécessité est avérée surtut que le parc infrmatique du FJEC est très vieux. Le Prjet ne puvait pas hérité du matériel infrmatique. - Qu est-ce que ce "fnds de rulement" pur les agents lcaux de l'agriculture? - liste des grupements annexes: cmment nt-ils été chisis? Répnse : il s agit ici d une sllicitatin des agents du secteur agricle au niveau des districts nt psé le prblème de la prise en charge de leur déplacement (achat de carburant) dans le suivi technique des activités des rganisatins paysannes. Étant dnné qu ils snt assciés au prjet. Nus rappelns sans cesse qu ils fnt leur métier et que le prjet n avait pas prévu une ligne de financement cmme c est le cas au PRODER. La liste des grupements en annexe nt été sensibilisés par un cmmuniqué du secteur agricle de chaque district. Mais pas chisis par eux. 2. Rapprt diagnstic dans la Buenza et Niari - cmment nt été chisies les 16 rganisatins pur l'échantilln - recmmande définitin préalable des critères d'éligibilité. OU en est-n? - appui rganisatinnel sera fait? Répnse : Critères d éligibilité Cf. Missin Diagnstiques des Dynamiques Paysannes du 14 au 26 Juillet 2010 Page 4. L Appui rganisatinnel est une actin parallèle aux appuis techniques dans le cadre de renfrcement des capacités des rganisatins paysannes, la sensibilisatin de ces différents appuis s est faite pendant la missin de l étude diagnstique des dynamiques paysannes. 3. Etude diagnstique de cmmercialisatin des prduits agricles dans la Buenza, le Pl et la Niari Vir tableau de synthèse: plusieurs recmmandatins nt été faites. Quelles sernt celles que le prjet purra prendre en cmpte et cmment? Répnse : En rapprt avec les recmmandatins de cette étude le prjet avec l implicatin des rganisatins paysannes vire des autrités lcales vnt prcéder à la mise sur pied d un dispsitif aut géré d appui à la cmmercialisatin et l apprvisinnement des intrants agricles par spécialisatin des rganisatins paysannes: la mise en place des infrastructures cmmunautaires de stckage de prduits agricles par avec l appui du PAM La définitin d un instrument de cntrôle et d harmnisatin des prix des prduits la spécialisatin u la respnsabilisatin des grupements dans la multiplicatin des intrants agricles nn aut prduits avec l appui du CRAL ainsi que d autres intrants maraîchers et

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France 1 NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France Date limite de dépôts des dssiers : 24 juillet 2013 à 12h00

Plus en détail

Actions d insertion 2012/2013

Actions d insertion 2012/2013 Cmmissin Eurpéenne Fnds Scial Eurpéen Actins d insertin 2012/2013 Le Département de Seine-Maritime suhaite sutenir les actins d insertin sciale et prfessinnelle en faveur des bénéficiaires du RSA dmiciliés

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte Evaluatin d impact: Passer des prmesses à l acte Fnds Natinal pur la Prmtin de la Jeunesse (FNPJ) au Senegal Le cas des Tut Petits Credits (TPC) Cheikh Diaw, Aminata Diuf, Drew Gardiner, Antine Legrand,

Plus en détail

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER Le règlement financier de la Fédératin Française de Canë-Kayak (FFCK) s inscrit dans l ensemble des dispsitins législatives et réglementaires s appliquant aux assciatins en

Plus en détail

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL REFERENCES JURIDIQUES : - Règlement (CE) N 1998/2006 de la cmmissin eurpéenne en date du 15 décembre 2006 cncernant les aides de minimis - Règlement (CE) n 1535/2007

Plus en détail

Cadre de référence des Contrats de quartier

Cadre de référence des Contrats de quartier Cadre de référence des Cntrats de quartier Validé par le Cnseil administratif lrs de sa séance du 12 février 2014 Dcument élabré par la directin du Département de la chésin sciale et de la slidarité, sus

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S Le dispsitif du Fnds Scial d Aide aux Apprenti-e-s, entre dans le cadre d une véritable stratégie pur la sécurisatin du parcurs des Apprenti-e-s.

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance Directin de la jeunesse, de l éducatin ppulaire et de la vie assciative Missin d animatin du Fnds d expérimentatins pur la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR «FACULTE

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

Guide d organisation Congrès Richelieu International 2017 et 2018

Guide d organisation Congrès Richelieu International 2017 et 2018 Guide d rganisatin Cngrès Richelieu Internatinal 2017 et 2018 Guide d rganisatin Cngrès 2017 et 2018 Dcument mis à jur le 26 juin 2015 Page 1 sur 10 Guide d rganisatin Cngrès Richelieu Internatinal 2017

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

Règlement CORDEE TPE 2011-2013 du Pays Sud Charente

Règlement CORDEE TPE 2011-2013 du Pays Sud Charente Règlement CORDEE TPE 2011-2013 du Pays Sud Charente Objectifs Sutenir un prjet territrial cllectif sur le territire Sud Charente favrisant le maintien et le dévelppement de services marchands de prximité

Plus en détail

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL en lien avec la prcédure natinale «rganisatin des stages étudiants à l internatinal» (Cdificatin : PROC FO MO 01 V2) Objectifs du stage Ce stage est réalisé en 2 ème

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE EURORÉGION

DÉVELOPPEMENT DURABLE EURORÉGION DÉVELOPPEMENT DURABLE EURORÉGION APPEL À PROJETS 2014 Ressurce eau Gestin des risques (Inndatins, sécheresse, submersin) Les membres de l Eurrégin Pyrénées-Méditerranée suhaitent faire de l Eurrégin un

Plus en détail

Appel A Projets du C2TR Note de présentation

Appel A Projets du C2TR Note de présentation Appel A Prjets du C2TR Nte de présentatin PREAMBULE Le prjet C2TR est né de la vlnté de la Régin Picardie et de l Etat de créer, à partir des besins exprimés par un industriel, AEROLIA, une plate-frme

Plus en détail

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI CURRICULUM VITAE 2 1. Infrmatins persnnelles Prénm : Kuassi Nm de famille : KOUASSI Date de naissance : en 1953 Natinalité : Ivirienne Situatin matrimniale : Marié, père de 3 enfants e-mail : lkkuassi@yah.fr

Plus en détail

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti.

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti. 1. Préambule Les Magasins Généraux nt été cnçus, à l rigine, avec la missin de cntribuer à désengrger le trafic du Prt de Djibuti. Une nuvelle étape, dans la ratinalisatin des prcédures de transprt, supprtée

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innvatin Agence réginale de l innvatin 31685 Tuluse Cedex Objet de la cnsultatin : Accmpagnement dans l élabratin

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Questinnaire à destinatin des assciatins du territire de la Cmmunauté de Cmmunes de Quillebeuf-sur-Seine PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Infrmatins pratiques sur vtre assciatin Nm de l assciatin : Président

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATION. Personne à contacter Nom :.. Téléphone :.. Courriel :..

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATION. Personne à contacter Nom :.. Téléphone :.. Courriel :.. DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATION ACTIONS A CARACTERE INTERCOMMUNAL ET COMMUNAUTAIRE RIB A cller Persnne à cntacter Nm :.. Téléphne :.. Curriel :.. ARC MOSELLAN Dssier de demande de subventin

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Prgramme d actins pur amélirer la préventin des vilences faites aux femmes, des vilences intrafamiliales, et l aide aux victimes TÉLÉPHONE PORTABLE D ALERTE POUR FEMMES VICTIMES

Plus en détail

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA Termes de Référence Cnsultant Intégré CDS SA Date de Démarrage: 1 Septembre 2013 Durée: 3 mis avec une pssible extensin à 6 mis maximum Objectif : L bjectif du recrutement du Cnsultant intégré est de sutenir

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

Recrutement de Consultants individuels pour la traduction des documents et/où l interprétariat des réunions techniques du CORAF/WECARD

Recrutement de Consultants individuels pour la traduction des documents et/où l interprétariat des réunions techniques du CORAF/WECARD Cnseil Ouest et Centre Africain pur la Recherche et le Dévelppement Agricles West and Central African Cuncil fr Agricultural Research and Develpment APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15 Audits énergétiques Entreprises Règlementatin et perspectives Méthdlgie Février15 Présentatin générale Qui smmes-nus? Bureau d études techniques Energies renuvelables et Maitrise de l Energie Actinnariat

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PROJET

BILAN D ACTIVITE DU PROJET BILAN D ACTIVITE DU PROJET «Améliratin de la prise en charge d un grupe d enfants handicapés de familles très démunies» Marrakech Marc Intrductin Le système marcain actuel prend très peu en cmpte les besins

Plus en détail

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION ) ) Éducititn l'ahanait Eeselremeni suphieler gecherctie W NORD MEUSIEN ))) LA FORMATION CONTINUE. PROJET DE FORMATION ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE ET D'AIDE A L'ELABORATION D'UN PROJET DE REINSERTION CER

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Charte de l Audit Interne

Charte de l Audit Interne Charte appruvée par le Cnseil d Administratin de l Université de Strasburg (initiale : 08/06/2010 ; révisin : 25/09/12) Charte de l Audit Interne Charte de l Audit Interne Charte de l audit interne rganisant

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Prgramme réginal de sutien au dévelppement et à la cnslidatin des rganismes de frmatin spécialisée (préparatire u de lisir) en arts de la Côte- Nrd À jur le 29 juin 2015 Table des matières Intrductin...

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

Introduction/contexte

Introduction/contexte Aide financière accrdée par les rganismes de services aux persnnes ayant une déficience intellectuelle aux prgrammes de Services de sutien à l intégratin et à l analyse des cnstatatins du sndage sur la

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI TEMPORAIRES

OFFRE D EMPLOI TEMPORAIRES i. OFFRE D EMPLOI TEMPORAIRES L Agence Natinale Pur l Empli (ANPE) recrute pur le cmpte de la Cmmissin Electrale Natinale Indépendante (CENI), dans le cadre de la prchaine électin présidentielle, au titre

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

Créer le site internet du CENTRE MAURICE COUTROT

Créer le site internet du CENTRE MAURICE COUTROT PPCP 2003-2004 n établissement : 0075093B Centre MAURICE 15-17 av de Verdun 93140 BONDY Directrice :Madame AGIER Directrice pédaggique : Mme GRIFFOUL niveau TERM. BEP Créer le site internet du CENTRE MAURICE

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE Une frmatin au métier de Lgisticien de Santé 2014/2015 PRESENTATION DE L INSTITUT ET DE LA FORMATION L ALTERNANCE COTE RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

Cercle pour la Culture du Leadership dans le Sanguié

Cercle pour la Culture du Leadership dans le Sanguié Burkina Fas Unité-Prgrès-Justice REGION DU CENTRE OUEST PROVINCE DU SANGUIE Cercle pur la Culture du Leadership dans le Sanguié DEUXIEME FORUM DES LEADERS DU SANGUIE Les 04 et 05 aût 2012 à Ténad et Kyn

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 96 09 69 0142 (Cette fiche annule et remplace à cmpter Du 08/11//2012 la précédente fiche d identité) REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

Plus en détail

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation Ville de Brdeaux Prix de l Innvatin Assciative Règlement de participatin Article 1 : Cnditins d admissin Peuvent faire acte de candidature les assciatins dmiciliées à Brdeaux u tut autre assciatin dnt

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR Internatinal Cabinet Cnsultant Jean-Claude VICTOR Outils d apprpriatin pur la mise en œuvre d un système de management intégré à l aide des référentiels ( Nrmes ISO9001 :2000 et ISO14001 :2004, du référentiel

Plus en détail

Appel aux projets - 2015-16

Appel aux projets - 2015-16 Appel aux prjets - 2015-16 LA MISSION DE L ESC RENNES «Préparer, par l enseignement et la recherche, des managers respnsables et innvants à agir efficacement dans un envirnnement glbalisé» La missin vise

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque LE RÔLE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Cntenu Nminatin du directeur général Le rôle de cnseiller auprès des administrateurs Le rôle de gestinnaire Le directeur général et le service de biblithèque Relatins entre

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 Suivant les bjectifs du Réseau des femmes parlementaires des Amériques, les prirités d actin de la présidente du Réseau et les

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Liège, le 9 février 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/024

Liège, le 9 février 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/024 Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 9 février 2015 APPEL

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A PROJETS 2014 Mdèles de tumeurs spntanées chez l animal pur la recherche translatinnelle en cancérlgie L'ITMO Cancer de l alliance natinale pur les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) en

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

Loi du 5 mars 2014 relative à la transparence financière des CE: Que disent les décrets d application?

Loi du 5 mars 2014 relative à la transparence financière des CE: Que disent les décrets d application? La suite Li du 5 mars 2014 relative à la transparence financière des CE: Que disent les décrets d applicatin? JORF n 0075 du 29 mars 2015 www.semaphres.fr Ils snt enfin parus! Les décrets, parus au jurnal

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014 CAHIER DES CHARGES Organisatin d une Sirée business N 1 : Avril 2014 Date de publicatin : le 07 avril 2014 Date limite de la réceptin des candidatures : le 22 avril 2014 à 12h00 Le présent cahier des charges

Plus en détail

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone PREMIER MINISTRE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE SECRETARIAT D ETAT A L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À L AMÉNAGEMENT

Plus en détail

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu La FDA ffre cette traductin à titre de service pur l audience internatinale. Nus espérns que cette traductin vus sera utile. En dépit des effrts furnis par l Administratin pur que la traductin sit la plus

Plus en détail

LE BILAN. maîtriser les principes de fonctionnement des comptes de bilan.

LE BILAN. maîtriser les principes de fonctionnement des comptes de bilan. LE BILAN Objectif(s) : être capable : Pré-requis : Mdalités : d'établir un bilan simplifié, d'évaluer le résultat de l'exercice. maîtriser les principes de fnctinnement des cmptes de bilan. rubriques du

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION

DEMANDE D INFORMATION Dcument Réf. : RFI_REFAB_20091230_v0.2.dc Demande d infrmatin SPAI Page 1/10 DEMANDE D INFORMATION SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION... 3 2.1. CONTEXTE GÉNÉRAL...

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT

APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT SÉLECTION DE BUREAUX D ETUDES TECHNIQUES PAR LES BÉNÉFICIARES DE FINANCEMENT DE L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT Prgramme d Appui à la Sécurité Alimentaire et Nutritinnelle

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Entretien de bilan en 10 e année. Dossier pour les parents. Evaluation faite par Nom, prénom de l élève Classe Ecole. Erziehungsdirektion

Entretien de bilan en 10 e année. Dossier pour les parents. Evaluation faite par Nom, prénom de l élève Classe Ecole. Erziehungsdirektion Erziehungsdirektin Directin de l instructin des publique Kantns du cantn Bern de Berne Amt für Kindergarten, Vlksschule Office de l enseignement und Beratung présclaire et bligatire, du cnseil et de l

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Jeudi 10 avril 2014 Perspectives d évlutin du réseau cnsulaire Nrd de France : un établissement public unique avec des délégatins territriales frtes et respnsables. Plan de cpératin 2014-2020

Plus en détail

DESIGNER EN RESIDENCE

DESIGNER EN RESIDENCE Mise en cncurrence APPEL A CANDIDATURE DESIGNER EN RESIDENCE Objet de la mis en cncurrence : Recrutement d un designer en résidence dans le cluster Numélink Date limite de candidature Mercredi 3 septembre

Plus en détail

Direction de la ville et de la cohésion urbaine Mise en place et suivi d un PRE

Direction de la ville et de la cohésion urbaine Mise en place et suivi d un PRE Directin de la ville et de la chésin urbaine Mise en place et suivi d un PRE Le présent dcument a pur bjectif de dnner des repères aux acteurs mettant en œuvre un prjet lcal de réussite éducative (PRE)

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

Produit 9 - Accord de partenariat (n OPIR/2010/Fr-Cat)

Produit 9 - Accord de partenariat (n OPIR/2010/Fr-Cat) Prduit 9 - Accrd de partenariat (n OPIR/2010/Fr-Cat) Ce prjet a été financé avec le sutien de la Cmmissin eurpéenne. Cette publicatin n engage que sn auteur et la Cmmissin n est pas respnsable de l usage

Plus en détail