Dos Majeur 1 / 6 TRAVAIL DEVANT UN ECRAN DE VISUALISATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dos Majeur 1 / 6 TRAVAIL DEVANT UN ECRAN DE VISUALISATION"

Transcription

1 Ds Majeur 1 / 6 TRAVAIL DEVANT UN ECRAN DE VISUALISATION Smmaire : L écran fatiguant : Immbilité prlngée et psitin assise La fatigue visuelle et l écran La particularité du travail devant écran Le stress face à l écran Amélirer le cnfrt devant l écran : Ecran Clavier Suris Téléphne Prte cpies Lampe d appint Repse pieds Reflets Autres accessires Pur l'œil, l'attentin prlngée et sutenue en directin de l écran a pur cnséquence de vus faire perdre tute référence crprelle et de vus entraînez "cmme un fil qui vus tire" dans des psitins que vus ne percevrez plus, en inclinaisn, trsin u rtatin, et maintenues lngtemps, elles vnt d abrd prvquer cntractures musculaires dulureuses, puis. L ECRAN FATIGUANT IMMOBILITE PROLONGEE ET POSITION ASSISE Autrefis, la «crampe de l'écrivain» apparaissait après plusieurs heures d écriture à sn bureau : duleur précise au niveau de l avant-bras. Aujurd'hui, n remarque que travailler avec un écran, un clavier et une suris, peut cnduire à des duleurs vertébrales et des trubles muscul-squelettiques. Assis la lrdse lmbaire s'inverse, la cyphse drsale s'accentue, et si le regard est prté sur le plan de travail la cambrure cervicale disparaît (surtut si l n a des prblèmes de visin). A tut ceci, ce surajutent des rtatins drite et gauche : écran, clavier, texte, dnt les effets sernt plus imprtants si le siège et le bureau snt mal réglés :. Augmentatin de l écrasement des disques intervertébraux. Etirement ligament pstérieur innervé. Tensin cntinue des articulatins intervertébrales. Etirement des muscles du ds, etc. LA FATIGUE VISUELLE ET L ECRAN L œil est l rgane périphérique du système visuel. On a cutume de dire que l œil (la rétine) est le pste avancé du cerveau! Il perçit une large gamme de nuances clrées, le relief. Il transfrmera tutes ces infrmatins, et le nerf ptique les transmettra jusqu au lbe ccipital du cerveau. Il effectue aussi de rapides et nmbreux muvements dans sn rbite. Il est l initiateur des muvements cervicaux.

2 Ds Majeur 2 / 6 FONCTIONNEMENT DU SYSTEME VISUEL De nmbreux muscles de l'eil snt sllicités pur : 1. L accmmdatin 2. la cnvergence 3. l uverture de l'iris : diaphragme de l'eil 4. l rientatin des glbes culaires dans différentes directins - Accmmdatin Quand n passe de la visin lintaine à la visin rapprchée, l'image nette se ferait en arrière de la rétine, si, par vie réflexe, le muscle ciliaire (muscle interne enturant le cristallin) ne venait augmenter la curbure de la face antérieure du cristallin pur que l'image se déplace sur la rétine et sit nette. - Cnvergence Les deux yeux saisissent la même image en même temps, les deux axes visuels se rejignent sur l'bjet. Quand l bjet se rapprche, n a tendance à «lucher» par cntractin des muscles internes des glbes culaires. - Adaptatin à la lumière et ébluissement : uverture de l'iris Quand la lumière ambiante est faible, la pupille est dilatée, l iris s'uvre sur les cellules qui tapissent la rétine. Quand n passe du smbre à la lumière, c est l inverse! Il y a un temps de latence pur réagir à la quantité de lumière reçue. Le passage de lumière faible à frte requiert une adaptatin rapide, et de la lumière frte à faible l adaptatin est plus lente. De plus, la rétine peut en fnctin du degré d'illuminatin ambiante, faire glisser sa plage de sensibilité vers le bas u vers le haut de l'échelle des luminances. L'ébluissement prvquera une gêne visuelle accmpagnée d une diminutin de facultés visuelles. - Les muscles externes des glbes culaires L rientatin des yeux est réalisée par de nmbreux muscles qui s attachent sur la membrane externe, la sclértique. Ces muscles dirigent en permanence et simultanément les deux yeux vers un pint précis, mais tujurs changeant. Il se peut que des tensins musculaires existent et s installent, qu elles mdifient cette harmnie et prvquent une fatigue musculaire supplémentaire. Ce va et vient du regard a un rythme rapide entre l écran, le clavier et le texte dit être réduit au minimum. Le manque d'évasin du regard est un élément qui intensifiera les cntraintes psturales. Il est indispensable de prter régulièrement le regard à plus de 6 mètres pur repser les muscles culaires. - Ecran et la santé des yeux : Suvent mal u pas infrmés les utilisateurs des écrans nt des réactins nn fndées. De nmbreuses études garantissent la bnne qualité du matériel infrmatique actuel et l'absence de pathlgie liée aux raynnements électrmagnétiques émis par les écrans cathdiques. Cependant n a pu cnstater que le travail avec un écran puvait dans certains cas, révéler u majrer des anmalies des yeux, d'ù la nécessité de cnsulter d'abrd un phtalmlgiste. Travailler avec ses lunettes, car il faut n'avir aucun truble qui aurait pur cnséquence des muvements intempestifs de la tête. Lrsqu n effectue essentiellement du travail à l écran, le prt de lunettes à fyer unique (mnfcales), adaptées à la distance de visin, est recmmandé. Le prt de lunettes à duble fyer u prgressive n est indiqué que pur les travaux qui sllicitent également la visin de lin, ntamment lrs de cntact avec le public au guichet.

3 Ds Majeur 3 / 6 LA PARTICULARITE DU TRAVAIL DEVANT ECRAN Le travail dit papier-styl permet une réceptin d'infrmatins visuelles u auditives, le regard peut fuir, s évader. L pérateur peut impser sn rythme de travail, ralentir, faire répéter, etc. Le travail devant écran, à l inverse impse une réceptin d'infrmatins visuelles seulement : tut srt de l écran. La fixité psturale est impsée. Tute autre stimulatin sensrielle nuit à la bnne perceptin visuelle. Ce travail nécessite une hyper vigilance, une fixité psturale, fatigue physique et mentale. Une hyper vigilance entraîne une saturatin mentale suivie inévitablement d une hypvigilance, et c'est le risque d'erreur. La psitin assise cntinue et immbile, le travail visuel face à l écran, l attentin sutenue trp lngtemps, cnduit à : fatigue mentale incnfrt crprel diminutin du bien être diminutin de l'efficacité Signes d incnfrt à sn pste de travail Liées à la psitin : - Vus avez envie de changements fréquents de psitins, de vus étirer, de vus dégurdir les jambes... Vus ressentez une duleur dans le cu et les épaules... Vus avez besin de faire des muvements de tête, des épaules... Liées à la tâche : - Vus vus frttez les yeux... Vus clignez davantage des yeux, vus craignez la lumière et épruvez des difficultés pur lire Vus avez l impressin d avir les yeux ruges et enflammés... LE STRESS FACE A L ECRAN C est le résultat d une charge psychique et smatique de l utilisateur, due ntamment à l envirnnement du bureau et l rganisatin du travail : chix de lgiciel, tâches répétitives, rythmes de travail, espace vital réduit, cmmunicatins internes difficiles, changements technlgiques, absentéisme de cllègues L pérateur est alrs le régulateur invlntaire d une activité rendue difficile, mais au prix d une charge mentale cûteuse, dnt les retentissements sernt physiques. Le travail devant un écran a ses exigences, il mdifie l rganisatin traditinnelle du travail, et la nature des tâches qu il fragmente et appauvrit parfis. La saisie infrmatique, par sn aspect répétitif, l ennui et la saturatin qu il engendre, peut-être cnsidérée cmme le travail à la chaîne d autrefis, et l pérateur a alrs trp suvent l impressin que sn seul interlcuteur est sn écran. Une bnne adaptatin de l pérateur à sn pste infrmatique diminuera sa charge mentale et lui permettra de mieux lutter cntre le stress.

4 Ds Majeur 4 / 6 AMELIORER LE CONFORT DEVANT L'ECRAN La première bligatin sera de hiérarchiser l imprtance de l utilisatin des différents éléments de sn activité : écran, dcument papier lu, dcument papier écrit et le blc clavier suris. 1. Le clavier sera tujurs devant, face à l utilisateur, la suris à drite u à gauche. 2. Puis, face à l utilisateur, n installera ce qui sera, en secnd, le plus utilisé : écran, dcument lu u dcument écrit. Le reste sera installé à drite u à gauche. 3. Si l n écrit autant que l n regarde l écran, les deux éléments sernt dispsés de chaque cté et à égale distance du champ de visin médian de l utilisateur. Vir aussi «Travail assis à un bureau» L ECRAN : La distance eil/écran est cmprise entre 50 et 70cm. Le centre de l'écran dit être de 10 à 20 au-dessus du plan de l'hrizntal passant par les yeux. C est la psitin du relâchement maximum des muscles culaires, assurant le reps du regard. Il dit être réglable par rapprt au plan de travail. Les réglages supprts écran et clavier snt indépendants. Il faut éviter de pser l écran sur l unité centrale, il sera trp haut! Sn rientatin permet d éviter les reflets. Au centre, il dit être perpendiculaire à la ligne du regard, incliné entre 10 et 20 en arrière. Sa dimensin cmpte mins que celle des caractères de l écran. L pérateur ne dit pas être face à un mur, s il n y a pas d alternance d activité. Quand l utilisateur est face à sn écran, la ligne du regard dit être parallèle à la ligne de la fenêtre. Aucune fenêtre ne dit se truver dans le champ de visin, pur éviter une intensité lumineuse trp cntrastée. L écran dit être à plus 1,5 mètre de la fenêtre la plus prche. Si l écran est partagé par plusieurs pérateurs, il faut privilégier la qualité du bn réglage du siège, et placer l écran sur un supprt mbile rientable à la demande. Si l pérateur utilise plusieurs écrans, placez le plus utilisé face à lui. Veillez à sa parfaite qualité : absence de scintillement, évitez les faibles réslutins, il est suvent traité d rigine anti-reflet, mais il faut le nettyer régulièrement. La netteté et le cntraste des caractères : le cntraste psitif (caractères smbres sur fnd clair) est à adpter, car dilate mins la pupille que le cntraste négatif (caractères clairs sur fnd smbre). Les caractères fncés sur fnd pale snt similaires à ce que l n truve sur la plupart des dcuments imprimés. préférer les culeurs verte, jaune, range u jaune. Ces tris culeurs snt au milieu du spectre visible par ns yeux, ce snt les plus faciles à vir. Il faudra éviter les culeurs situées aux extrémités du spectre visible : bleu, vilet, ruge. Il faut régler la luminsité de l'écran : luminance du fnd de l écran : 15 à 20 cd/m2 luminance des caractères : entre 45 et 100 cd/m2 le rapprt des luminances dit être cmpris entre 5 et 8

5 Ds Majeur 5 / 6 Si l écran papillte : réduisez la luminance du fnd et augmentez l éclairage de la pièce. Si image instable : vérifiez les branchements et intercalez un nduleur. LE CLAVIER Le réglage en prfndeur : la distance œil/écran dit être égale à la distance œil/clavier. Vus puvez installer un repse - paume arrndi pur sutenir les bras. Avir une bnne frmatin aux techniques de dactylgraphie et un digté aisé, est incntestablement un plus. Essayer plusieurs psitins du clavier : en hauteur : maxi 4 cm et en inclinaisn, 6 à 10 d inclinaisn Il ne faut surtut pas que les mains sient trp hautes par rapprt aux cudes La hauteur du clavier dit crrespndre à un angle bras/avant-bras égal u supérieur à 90 Il est mbile et séparé de l'écran pur assurer les réglages de distance de lecture en fnctin du cnfrt visuel. On vit aujurd hui apparaître de nuveaux claviers : - clavier «éclaté» cnstitué de 2 parties séparées et inclinées latéralement frmant entre elles un angle aigu uvert vers l utilisateur. - la suris disparaît pur être remplacée par des dispsitifs cmme le micrjystik, placé entre les tuches des lettres. Une pressin dirigée permet de déplacer le curseur sur l écran. On rencntre aussi une surface sensitive sur laquelle le déplacement du digt, déplace le curseur sur l écran. Prblème du prtable : sn utilisatin ne peut être remise en cmpte, mais, devrait être limitée et ccasinnelle (maisn, viture, chambre d hôtel) : l écran est le clavier snt (sauf rares exceptins) slidaires et l utilisateur n a pas la même rganisatin qu à sn bureau! LA SOURIS Elle est placée à drite u à gauche du clavier et au même niveau, placée à un endrit inapprprié est surce de trubles muscul-squelettiques. Cnnaître les caractéristiques d une bnne suris : c est un util de travail, il faut lui accrder le plus grand intérêt, tut le mnde ne peut avir la même suris. L angle du pignet est de 180 (main dans l axe de l avant bras) cmme pur l utilisatin du clavier. Sa taille est adaptée à la main et sn utilisatin ne dit slliciter que les digts et le pignet, l ensemble du bras et de l épaule restant détendu. LE TELEPHONE Sn imprtance sur le plan de travail varie d un service à l autre, mais il peut avir un rôle majeur, que l rganisatin du travail dit bligatirement prendre en cmpte. LE PORTE-COPIES Cmme le plan de travail, l éclairage est de 200 à 300 lux La distance eil/écran dit être prche de la distance œil/cpie : 50 à 70 cm. Elle ne dit jamais être inférieure à 70 % de la distance œil/écran, et ne dit jamais avir plus de 20 cm d écart Il faut incliner le prte-cpie cmme l'écran Le dcument est le plus près pssible de l'écran, à drite u à gauche de l'écran, même hauteur. LA LAMPE D APPOINT Elle ne dit pas éclairer l écran (qui l est déjà assez) mais le clavier, le prte cpie, u le plan de travail. Il dit être équipé d un réflecteur asymétrique u d une grille de défilement nire.

6 Ds Majeur 6 / 6 LE REPOSE PIED Utilisé par tus, il est surtut destiné aux persnnes de petite taille ne puvant btenir une psitin crrecte, il est le cmplément indispensable au réglage du «siège + pérateur» devant le bureau. Il est large, réglable en hauteur, 3 psitins au mins, légèrement incliné, antidérapant, stable au sl. Il est préférable qu il ne sit pas intégré au bureau, et encre mins au siège. LES REFLETS Ils diminuent le cntraste de certaines znes de l écran. Pur bien les apprécier, il faut éteindre l écran. Cnseils pur les éviter : Ne pas placer l'écran ds u face aux fenêtres, mais en angle drit Le lcal pas trp éclairé pur ne pas augmenter l'intensité lumineuse. Utiliser des stres si l éclairage est variable, et une lampe de bureau quand l éclairage diminuera. Il faut éviter de placer derrière vus des surces de reflets : pster brillant, glace, sus verre, armire laquée, plan de travail u vêtement trp clair. Si les reflets persistent : Régler l'inclinaisn de l écran Utiliser une visière d écran Un filtre anti-reflet amvible Mettre un fnd clair à vtre écran Supprimer la surce lumineuse gênante Ne pas prter des vêtements trp clairs Si écran à un pste d accueil, le mettre de cté par rapprt à l pérateur, sur un supprt mbile, car il y aura tujurs des reflets dans une zne uverte. AUTRES ACCESSOIRES : Ils divent apprter un plus, sinn ils snt encmbrants et à supprimer : - prte téléphne télescpique - prte écran pur réglages - filtre pur écran - tablette prte suris - tirir prte clavier escamtable.

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS D après le Règlement Réginal d Urbanisme du 21.11.2006 TITRE IV - Chapitre IV - article 12 : - Les marches d escalier snt

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

La capture d écran intégrée sous Mac

La capture d écran intégrée sous Mac Psted 18 mai 2012 by Marc La capture d écran intégrée sus Mac Mac Os X dispse deux systèmes de capture d écran l une n est accessible que par les raccurcis clavier l autre est un lgiciel à part entière

Plus en détail

Compte-rendu réunion du CCRPA

Compte-rendu réunion du CCRPA Cmpte-rendu réunin du CCRPA Thème : «Cmment amélirer l accès à la santé?», Nantes, le 13 Décembre 2013 Méthde de travail : la jurnée a été rganisée en 4 temps, autur de la présentatin de différentes prpsitins

Plus en détail

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carle Vaillancurt Analyse du sndage de satisfactin effectué auprès des usagers (2012) et cibles d améliratin Dcument adpté par le cmité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce dcument

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d ptin sur pste de travail 1 Ce que vus devez savir À Partir de la versin 7.16.00, l arrière scène des ptins de pste de travail vnt se cmprter différemment.

Plus en détail

(les caractères apparaissent en vidéo inversé : blanc sur fond

(les caractères apparaissent en vidéo inversé : blanc sur fond Editin d un dcument De l allumage du PC à sa sauvegarde et à sn impressin RF : PeMWrdSyst_0707/Tice/Web/DataSite Objet: Ntice d utilisatin d un traitement de texte pur la créatin d un dcument, de la mise

Plus en détail

Les dangers de l électricité

Les dangers de l électricité 1 L assciatin Electriciens Du Mnde en cllabratin avec erdf vus présente : Les dangers de l électricité Electriciens du Mnde Siège scial et base lgistique: 31 rue de Lisieux 31 300 TOULOUSE - tel: 05 61

Plus en détail

Intégration «SugarCRM Asterisk» Ajouter la Téléphonie à votre CRM

Intégration «SugarCRM Asterisk» Ajouter la Téléphonie à votre CRM Intégratin «SugarCRM Asterisk» Ajuter la Téléphnie à vtre CRM Un lgiciel CRM sans téléphnie, un nn-sens? Traditinnellement, les mndes de l infrmatique et des télécms nt tujurs été frtement clisnnés. Cnséquence

Plus en détail

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1-

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION DES TÂCHES DE L ENSEIGNANT-COLLABORATEUR DANS LES COURS EN LIGNE Directin de l apprentissage électrnique et des technlgies Ministère de l Éducatin Mdifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

Modules d Insertion Professionnelle

Modules d Insertion Professionnelle Mdules d Insertin Prfessinnelle 1 AUGMENTER SA CONFIANCE EN SOI DANS LE CADRE DE SA RÉINSERTION PROFESSIONNELLE... 2 1.1 AUDIENCE ET PRÉREQUIS... 2 1.2 DURÉE... 2 1.3 DÉROULEMENT DE LA FORMATION :... 2

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

Physique - Chimie. Fréquence, Connaissances Capacités Exemples d'activités

Physique - Chimie. Fréquence, Connaissances Capacités Exemples d'activités Niveau 3 ème Physique - Chimie Dcument du prfesseur 1/6 Mesure de la péride à l scillscpe- Fréquence Prgramme B. Energie électrique et circuits électriques en «alternatif» B1 - De la centrale électrique

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

Administrateur système www.ofppt.info

Administrateur système www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Frmatin Prfessinnelle et de la Prmtin du Travail Administrateur système www.fppt.inf DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Administrateur système.dc

Plus en détail

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD.

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD. Changements apprtés par le firmware: Fiabilité du prduit amélirée Réslutin de l anmalie causant de brèves pauses intermittentes chez certains utilisateurs. INTRODUCTION Ce dcument décrit la prcedure permettant

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

REFLEXIONS sur l accompagnement de «FIN DE VIE» du sujet âgé

REFLEXIONS sur l accompagnement de «FIN DE VIE» du sujet âgé REFLEXIONS sur l accmpagnement de «FIN DE VIE» du sujet âgé OBJECTIFS 1) Amélirer la prise en cmpte de la fin de vie dans les EHPAD, répndant en cela à l bligatin légale qui leur est faite depuis le décret

Plus en détail

Devoirs scolaires et autonomie: le rôle des parents

Devoirs scolaires et autonomie: le rôle des parents Devirs sclaires et autnmie: le rôle des parents Atelier-débat rganisé par les parents d élèves du cllège Paul Langevin Animée par Nathalie Gurslas Bgren Les devirs & les parents Les devirs snt un myen

Plus en détail

Règles de gestion d une régie

Règles de gestion d une régie Dcument de frmatin à la Régie d Avances et de Recettes GFC versin du 27/05/2011 Règles de gestin d une régie Suivi d une Régie GFC : recmmandatins 1. Recmmandatins préalables : Le travail de suivi et de

Plus en détail

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusin sciale De nmbreuses familles vivent en Belgique des situatins de pauvreté, de précarité

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012 Prpsitin de Veille Internet Campagnes Electrales 2012 Pur tut savir sur ce que les respnsables plitiques, candidats à l électin Présidentielle, candidats aux électins législatives disent de vus et sur

Plus en détail

Une cheminée est un conduit vertical pouvant être installé dans différents types de bâtiments.

Une cheminée est un conduit vertical pouvant être installé dans différents types de bâtiments. Une cheminée est un cnduit vertical puvant être installé dans différents types de bâtiments. Sa fnctin est d évacuer les gaz et fumées txiques prvqués par le feu brulant à l intérieur de la cheminée, dans

Plus en détail

Guide de Déclassement. version 5.1.2

Guide de Déclassement. version 5.1.2 Guide de Déclassement versin 5.1.2 04 ctbre 2015 Table des matières 1.3.1 Gestin des archives (déclassement)... 3 1.3.1.1 Fermeture des dssiers actifs... 4 1.3.1.2 Génératin et validatin des listes de

Plus en détail

Partie du programme : De l œil au cerveau : quelques aspects de la vision Niveau : Première S Titre de la séance : Les cellules photoréceptrices

Partie du programme : De l œil au cerveau : quelques aspects de la vision Niveau : Première S Titre de la séance : Les cellules photoréceptrices Partie du prgramme : De l œil au cerveau : quelques aspects de la visin Niveau : Première S Titre de la séance : Les cellules phtréceptrices EXTRAIT DU PROGRAMME La rétine est une structure cmplexe qui

Plus en détail

Toulouse, le 14 janvier 2015. La Rectrice de l académie de Toulouse, Chancelière des universités,

Toulouse, le 14 janvier 2015. La Rectrice de l académie de Toulouse, Chancelière des universités, Tuluse, le 14 janvier 2015 La Rectrice de l académie de Tuluse, Chancelière des universités, à Rectrat Directin des Persnnels Enseignants Mesdames et Messieurs les Directeurs académiques des services de

Plus en détail

Guide d aide à la rédaction d un essai

Guide d aide à la rédaction d un essai Guide d aide à la rédactin d un essai Un essai peut avir plusieurs bjectifs, mais la structure de base reste la même quel qu en sit le sujet. Vus puvez l écrire afin de discuter d un pint de vue particulier

Plus en détail

Stress et Anxiété. Stress et anxiété 08-05-2013 08-05-2013. Présentation Définition Symptôme Comment aider mon enfant Questions???

Stress et Anxiété. Stress et anxiété 08-05-2013 08-05-2013. Présentation Définition Symptôme Comment aider mon enfant Questions??? Stress et anxiété Cnférence présenté le 7 mai 2013 Stress et Anxiété Présentatin Définitin Symptôme Cmment aider mn enfant Questins??? 1 Définitin Stress: Le stress est, en bilgie, l'ensemble des répnses

Plus en détail

Les Français et l autopartage

Les Français et l autopartage Les Français et l autpartage Sndage réalisé par pur LEVEE D EMBARGO IMMEDIATE Cntact BVA : Julie Catilln Directrice d études de BVA Opinin 01.71.16.88.34 Méthdlgie Recueil Enquête réalisée auprès d un

Plus en détail

Création d un formulaire PDF dans LibreOffice (4.0.5.2)

Création d un formulaire PDF dans LibreOffice (4.0.5.2) Créatin d un frmulaire PDF dans LibreOffice (4.0.5.2) Pur créer un frmulaire PDF Démarrez LibreOffice 4, puis débuter un nuveau dcument texte (LibreOffice Writer). Figure 1 Dans le menu «Affichage», à

Plus en détail

FORMATIONS PROFESSIONNELLES KINÉSITHÉRAPEUTES 2016

FORMATIONS PROFESSIONNELLES KINÉSITHÉRAPEUTES 2016 Cmité Départemental de Préventin en Kinésithérapie Kiné Drôme-Ardèche Préventin FORMATIONS PROFESSIONNELLES KINÉSITHÉRAPEUTES 2016 Organisme de frmatin cntinue N SIRET : 405 164 211 00022 Déclaratin d'existence

Plus en détail

ENGLISH SOMMAIRE FRANÇAIS. Page

ENGLISH SOMMAIRE FRANÇAIS. Page ENGLISH SOMMAIRE Page CARACTÉRISTIQUES...... 48 NOMS DES PIÈCES...... 49 COMMENT UTILISER...... 51 COMMENT LIRE L INDICATEUR DE RÉSERVE DE MARCHE...... 58 POUR PRÉSERVER LA QUALITÉ DE VOTRE MONTRE......

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Mars 2011 COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Prtcle relatif aux cndminiums et aux cpératives de lgement en Ontari Les étapes suivantes ne snt que

Plus en détail

Migration vers Windows 7 : toujours un sujet de préoccupation pour les professionnels de l informatique

Migration vers Windows 7 : toujours un sujet de préoccupation pour les professionnels de l informatique Migratin vers Windws 7 : tujurs un sujet de préccupatin pur les prfessinnels de l infrmatique Smmaire.. Généralités. 1 Envirnnements de desktp. 2 Niveau d avancement de l implémentatin 3 Ressurces et planificatin

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

S C O L A R I S A T I O N E T ÉLÈV E S H A N D I C A P É S

S C O L A R I S A T I O N E T ÉLÈV E S H A N D I C A P É S S C O L A R I S A T I O N E T ÉLÈV E S H A N D I C A P É S DE QUOI PARLE-T-ON? L écle est un lieu d instructin et d éducatin pur tus. L élève, handicapé u nn, dit être au centre du système éducatif qui

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 28 : L ENTRETIEN D ACHAT-VENTE

TSTT - ACC FICHE 28 : L ENTRETIEN D ACHAT-VENTE TSTT - ACC FICHE 28 : L ENTRETIEN D ACHAT-VENTE L entretien d achat-vente ne s imprvise pas. Il se dérule suivant 5 étapes. Chaque étape est très imprtante car sa réussite cnditinne la cnclusin de la vente,

Plus en détail

Trucs et astuces pour joindre des données statistiques à l Atlas et réaliser une carte personnalisée

Trucs et astuces pour joindre des données statistiques à l Atlas et réaliser une carte personnalisée Trucs et astuces pur jindre des dnnées statistiques à l Atlas et réaliser une carte persnnalisée 1. Organisatin des statistiques spatiales dans Excel Assurez-vus d avir des statistiques pur l un des territires

Plus en détail

Module d auto-formation

Module d auto-formation Mdule d aut-frmatin CENTRES DE SENSIBILISATION À LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE () Pur cmmencercliquer sur la suris 1 Versin 1.4 07/03/2013 Accueil Cmment naviguer dans le supprt Naviguer dans le mdule Pré-requis

Plus en détail

Rapport spécial. relatif au contrôle du secrétariat de la médiateure

Rapport spécial. relatif au contrôle du secrétariat de la médiateure Rapprt spécial relatif au cntrôle du secrétariat de la médiateure Table des matières I. LES CONSTATATIONS ET RECOMMANDATIONS DE LA COUR DES COMPTES...5 1. PRÉSENTATION DU CONTRÔLE DE LA COUR...5 1.1.

Plus en détail

CONTRAT LOCAL DE SANTE DE BONNEUIL. Questionnaire consultation destiné à tous les habitants : la santé à Bonneuil

CONTRAT LOCAL DE SANTE DE BONNEUIL. Questionnaire consultation destiné à tous les habitants : la santé à Bonneuil CONTRAT LOCAL DE SANTE DE BONNEUIL Questinnaire cnsultatin destiné à tus les habitants : la santé à Bnneuil La ville est engagée, avec l Agence réginale de Santé, sur la mise en place d un Cntrat Lcal

Plus en détail

T-Shirt avec empiècements sur les épaules Ce T-shirt est cusu avec : des empiècements sur le devant et le ds des pattes sur les épaules des brdures sur l enclure et les emmanchures des fentes de 7 cm sur

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR

GUIDE DE L UTILISATEUR GUIDE DE L UTILISATEUR Réseau privé virtuel VPN SERVICE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION TABLE DES MATIÈRES Page 1. Intrductin...3 2. Sutien technique...3 3. Pur accéder au service...3 4. Cnfiguratin

Plus en détail

1. Bases légales. 2. Introduction. 3. Recommandations. Service de la santé publique. Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne

1. Bases légales. 2. Introduction. 3. Recommandations. Service de la santé publique. Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne Service de la santé publique Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne Directives sur la mise en place de dispsitifs sanitaires de manifestatins adptées par la Cmmissin pur les mesures sanitaires d'urgence (CMSU)

Plus en détail

Crèche Les Petits Pas

Crèche Les Petits Pas Crèche Les Petits Pas Règlement intérieur Smmaire 1- Généralités 2- Calendrier d uverture et hraires 2.1 Calendrier 2.2 Hraires 3- Fnctinnement 3.1 Place des parents 3.2 Alimentatin 3.3 Décharge des parents

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL DOSSIER DE PRESSE FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL 18 ET 19 MAI 2010 PARC ÉLAN, ALENÇON Une première en France 6 mdules de frmatin sur deux jurs 130 agents de la cllectivité frmés Pur une cnduite

Plus en détail

1 INTRODUCTION 4 1.1 OBJET DE CE DOCUMENT 4 1.2 VUE D ENSEMBLE DE IMAGICLE APPLICATIONSUITE 4 2 IMAGICLE STONEFAX 5 2.1 SOLUTION DE SERVEUR DE FAX IP

1 INTRODUCTION 4 1.1 OBJET DE CE DOCUMENT 4 1.2 VUE D ENSEMBLE DE IMAGICLE APPLICATIONSUITE 4 2 IMAGICLE STONEFAX 5 2.1 SOLUTION DE SERVEUR DE FAX IP 1 INTRODUCTION 4 1.1 OBJET DE CE DOCUMENT 4 1.2 VUE D ENSEMBLE DE IMAGICLE APPLICATIONSUITE 4 2 IMAGICLE STONEFAX 5 2.1 SOLUTION DE SERVEUR DE FAX IP SIMPLE, PRATIQUE ET CONFIDENTIELLE 5 3 STONEFAX COMMENT

Plus en détail

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE ANNEXE 10 ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP EN STAGE Exemple de frmatin adressée aux enseignants du cllégial. Présentatin par le centre cllégial de sutien à l intégratin de l Est du Québec ccsi@cegep-ste-fy.qc.ca

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC)

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) SOUMISSION A LA DOUZIEME SESSION DU COMITE DU BUDGET ET DES FINANCES, 20 AU 24 AVRIL 2009 15 AVRIL 2008 I. Bienvenue

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

ROUTE PLUS. Informations Générales et Préconisations

ROUTE PLUS. Informations Générales et Préconisations ROUTE PLUS Infrmatins Générales et Précnisatins PARTIE 1 : PRESENTATION... 2 PARTIE 2 : ARCHITECTURE ROUTE PLUS... 3 1 : Mnpste... 3 2 : Multipstes... 3 3 : Serveur d applicatin / Terminaux... 4 PARTIE

Plus en détail

Entretiens de Terminales

Entretiens de Terminales Enseignement Cathlique, sus cntrat d'assciatin avec l'etat, sus tutelle du Dicèse de Cambrai, LYCEE SAINT JEAN 246, Rue Saint Jean - BP 70639 59506 DOUAI Cédex Tél : 03.27.94.46.60 Fax : 03.27.96.89.03

Plus en détail

Comment effectuer un scan to emails sur ces modèles :

Comment effectuer un scan to emails sur ces modèles : Remarque : Cmment effectuer un scan t emails sur ces mdèles : Tut d'abrd, prcédez cmme suit : Multifnctin nir et blanc Afici 2022, 2027, 2032 Afici 2035, 2045 Afici 2035e, 2045e Afici 3025, 3030 Afici

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

Leçon N 5 Picasa 2 ème Partie

Leçon N 5 Picasa 2 ème Partie Leçn N 5 Picasa 2 ème Partie Après avir vu u revu la présentatin de PICASA 3, vus allez dans cette leçn vir cmment gérer vs phts avec ce lgiciel. 1 Récupérer vs phts de vtre appareil de pht numérique.

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL DES POLITIQUES ET PROCÉDURES DESTINATAIRES : ÉMISE PAR : APPROUVÉE PAR : Tutes les directins et unités administratives Tus les usagers La Directin des services techniques La Directin des technlgies de l infrmatin Le cnseil d administratin

Plus en détail

Internet : support de promotion et de commercialisation incontournable dans le monde du vin

Internet : support de promotion et de commercialisation incontournable dans le monde du vin Jeudi 13 mars 2014 Philippe RODHAIN Cnseil en prpriété industrielle Chargé d enseignement - Université Brdeaux IV IP SPHERE 8 curs Maréchal Juin 33000 BORDEAUX Tél.: 05 56 96 50 11 Fax. : 05 56 79 12 28

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION. Thermo hygromètre. Modèle RH30. Appareil portable de mesure de l humidité, de la température et du point de rosée.

MANUEL D UTILISATION. Thermo hygromètre. Modèle RH30. Appareil portable de mesure de l humidité, de la température et du point de rosée. MANUEL D UTILISATION Therm hygrmètre Appareil prtable de mesure de l humidité, de la température et du pint de rsée Mdèle RH30 Présentatin Merci d'avir chisi le mdèle RH30 de Extech. Le RH30 cntrôle l

Plus en détail

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012 ARGUMENTAIRE Evlutin des cntrats CSM Préambule Ce dcument vient cmpléter ce qui a été cmmuniqué dans l Actualité Fédérale n 31 du 5 janvier. Il a pur bjectif d apprter les répnses et les explicatins aux

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

Grippe H1N1 (grippe porcine chez l être humain) et grippe saisonnière Administrateurs d'école

Grippe H1N1 (grippe porcine chez l être humain) et grippe saisonnière Administrateurs d'école 2009-2010 Numér 1 Grippe H1N1 (grippe prcine chez l être humain) et grippe saisnnière Administrateurs d'écle Table des matières Lignes directrices pur la gestin de la grippe dans les écles.3 Renseignements

Plus en détail

Déroulement de formation de base PRAP Industrie Guide pédagogique

Déroulement de formation de base PRAP Industrie Guide pédagogique Dérulement de frmatin de base PRAP Industrie Guide pédaggique Place à l activité physique dans une situatin de travail Situer le risque 1 h 30 min Identifier les effets des activités physiques à risques

Plus en détail

Guide du locataire - Résidentiel. Foire aux questions (FAQ)

Guide du locataire - Résidentiel. Foire aux questions (FAQ) Guide du lcataire - Fire aux questins (FAQ) Résidentiel Le GROUPE ROBIN ADRESSE 770 bulevard Casavant Ouest, Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 7S3 TELEPHONE 450 250-2222 TELECOPIEUR 450 773-6303 INTERNET www.gruperbin.cm

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

- Le service aux tables. - Le service rapide & commande pour emporter. - Le service à l auto. - La livraison. o Voir le feuillet Livraison.

- Le service aux tables. - Le service rapide & commande pour emporter. - Le service à l auto. - La livraison. o Voir le feuillet Livraison. Pint De Vente Lgiciel de gestin Les Lgiciels Velce, Vtre gestinnaire La versatilité, la simplicité et la rapidité de ntre pint de vente, ne fnt pas qu amélirer vtre service à la clientèle, elles permettent

Plus en détail

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE 1 - BUT Ce TP a pur but de mettre en œuvre une installatin électrique alimentée par un panneau slaire. Cette étude cmprendra : L analyse du besin en énergie

Plus en détail

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software Kluwer ERP Dashbard - VERO www.kluwer.be/sftware Table des matières INFORMATIONS UTILES... 2 COMMENT UTILISER LE DASHBOARD... 4 LE CONTENU DU DASHBOARD... 6 LES CHIFFRES ET LES INDICATEURS... 6 LES GRAPHIQUES...

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE

COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE Cmmunauté Hspitalière de Territire Le persnnel en danger Les représentants du persnnel nt enfin pu avir cnnaissance du cntenu de la cnventin de CHT entre Hyères, Brignles

Plus en détail

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 Mai 2015 URGENT Transmettez immédiatement cette lettre aux respnsables de l entretien et du cntrôle des défibrillateurs

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

PLAN DE LEÇON DE LA GRC 11 E ET 12 E ANNÉES

PLAN DE LEÇON DE LA GRC 11 E ET 12 E ANNÉES PLAN DE LEÇON DE LA GRC 11 E ET 12 E ANNÉES LEÇON : LA CYBERINTIMIDATION ET LE HARCÈLEMENT PAR LA VOIE NUMÉRIQUE CONFLIT, CONSÉQUENCES, CIVILITÉ OBJECTIFS DE LA LEÇON Passer en revue les façns dnt les

Plus en détail

Approbation des comptes administratifs 2012

Approbation des comptes administratifs 2012 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 14 MARS 2013 ============== Etaient présents : tus les cnseillers sauf MM. GEFFROY et LEROUX Apprbatin des cmptes administratifs 2012 Le Cnseil Municipal, réuni sus

Plus en détail

REGULER EFFICACEMENT L INSTALLATION DE CHAUFFAGE

REGULER EFFICACEMENT L INSTALLATION DE CHAUFFAGE - - REGULER EFFICACEMENT L INSTALLATION DE CHAUFFAGE La régulatin du système de chauffage dit permettre une crrespndance idéale entre le besin d énergie et la quantité de chaleur effectivement prduite.

Plus en détail

THERAPIE PAR ONDES DE CHOC

THERAPIE PAR ONDES DE CHOC THERAPIE PAR ONDES DE CHOC 3 SOULAGEMENT RAPIDE ET EFFICACE DE LA DOULEUR Slutin unique et nn-invasive pur les pathlgies assciées au système muscul-squelettique Seulement tris à quatre traitements nécessaires,

Plus en détail

Baromètre de l innovation

Baromètre de l innovation Barmètre de l innvatin Un barmètre BVA Syntec numérique Ce sndage est réalisé par pur le Publié dans et, le 14 nvembre, et diffusé sur la semaine du 18 nvembre Rappel méthdlgique Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN GUIDE pur la CONDUITE D ENTRETIEN - 1 - 1. La situatin d entretien L entretien s éligne des échanges spntanés que l n rencntre qutidiennement en situatin de travail. Une situatin finalisée à durée limitée

Plus en détail

AMFB - Présentation de BIBLIO et mode d emploi

AMFB - Présentation de BIBLIO et mode d emploi - 14 - AMFB - Présentatin de BIBLIO et mde d empli Daniel Ghyselinck & Marcel Lecmte Daniel Ghyselinck, ntre infrmaticien de génie, a cnçu un lgiciel simple et sbre d apparence, mais qui cnstitue à ns

Plus en détail

Travaux de maintenance

Travaux de maintenance Travaux de maintenance La cmmunicatin cncernant la campagne Des cntacts nt été pris avec BEMAS qui regrupe de nmbreuses entreprises de la maintenance, mais sans succès. L annnce de la campagne s est faite

Plus en détail

Contrat d agrément du conducteur

Contrat d agrément du conducteur 2012 Unin Natinale pur l Utilisatin de Chiens de Ruge Cntrat d agrément du cnducteur UNUCR Unin Natinale pur l Utilisatin de Chiens de Ruge CA du 6 avril 2012 Adpté par AG du 27 mai 2012 Intrductin Les

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

Comité de pilotage n 1 Alléger La Ville 18 septembre 2012

Comité de pilotage n 1 Alléger La Ville 18 septembre 2012 Cmité de piltage n 1 Alléger La Ville 18 septembre 2012 1. Les participants 2. Le calendrier 3. Les territires d innvatin de l expéditin 4. Deuxième territire partenaire 1. Liste des participants : Guillaume

Plus en détail

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Une fis l espace créé par le CRDP, il y a un certain nmbre de travaux à prévir avant de puvir l utiliser avec les étudiants. D une manière générale,

Plus en détail

Petits exercices d apprentissage du lancer de marteau

Petits exercices d apprentissage du lancer de marteau Petits exercices d apprentissage du lancer de marteau A la demande de Thibaut Grégire (ACBBS) début avril 2011, j ai réalisé un petit exercice thérique. Qu est-ce que je ne ferais pas pur un bac de bière

Plus en détail

Formalités administratives et contrôles aux frontières. Réglementations douanières LE TOURISME EN BELGIQUE. L arrivée en Belgique

Formalités administratives et contrôles aux frontières. Réglementations douanières LE TOURISME EN BELGIQUE. L arrivée en Belgique LE TOURISME EN BELGIQUE Cette brchure vus furnira des infrmatins sur le turisme en Belgique. Vus y truverez des cnseils pratiques et de précieuses infrmatins légales. Nus avns tenté d inclure tutes les

Plus en détail

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES Apprt d infrmatins et de cnnaissances TAI054 Utiliser un lgiciel de gestin de parc (généralités) TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 2 2 FONCTIONS DES LOGICIELS DE GESTION DE PARC... 3 2.1 ACQUISITION

Plus en détail

Les assurances automobiles

Les assurances automobiles Les assurances autmbiles I. Les différentes assurances a) L assurance au tiers est une bligatin légale Cette assurance au tiers que l n peut qualifier de base cuvre uniquement les dmmages causés à un tiers.

Plus en détail

Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de la Dordogne - Service Hygiène et Sécurité - Infos Prévention n 4 Mai 2006.

Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de la Dordogne - Service Hygiène et Sécurité - Infos Prévention n 4 Mai 2006. Centre de Gestin de la fnctin publique territriale de la Drdgne - Service Hygiène et Sécurité - Infs Préventin n 4 Infs SOMMAIRE La signalisatin tempraire lrs de travaux sur la vie publique : Travaux cncernés

Plus en détail

Comportement sécuritaire en clinique

Comportement sécuritaire en clinique Cmprtement sécuritaire en clinique Interventins en physithérapie Avec la clientèle à risque Gisèle Burdeau, physithérapeute Intrductin Que ce sit avec les persnnes âgées u les clients en phase aiguë de

Plus en détail