Cancer du rectum avec métastases synchrones. Dr Aziz ZAANAN Hôpital Européen Georges Pompidou Université Paris Descartes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cancer du rectum avec métastases synchrones. Dr Aziz ZAANAN Hôpital Européen Georges Pompidou Université Paris Descartes"

Transcription

1 Cancer du rectum avec métastases synchrones Dr Aziz ZAANAN Hôpital Européen Georges Pompidou Université Paris Descartes

2 Cancer du rectum métastatique Situation clinique complexe Traitement tumeur rectale : symptômes/complications Traitement des métastases : conditionne le pronostic Fonction : - tumeur primitive : Haut vs Moyen-Bas rectum Marge résection circonférentielle - métastases : résécables ou non

3 Cancer du rectum métasta.que Faut-il privilégier: Le traitement loco-régional? Le traitement systémique? Risque de progression des lésions secondaires hépatiques, pulmonaires... Risque de progression de la tumeur primitive douleurs++, troubles neurologiques...

4 1 ière situation: Cancer du rectum et métastases résécables

5 Deux ques(ons : Métastases résécables Comment traiter? - le cancer rectal? - les métastases? Quand réséquer? - Chirurgie en un ou deux temps? - Avant ou après CT? à Stratégie à discuter en RCP

6 Traitement du bas et moyen rectum Evaluation du stade pré-opératoire : Toucher rectal, IRM, TDM, +/- Echoendoscopie T1-2N0 T3N0 et MRC > 1 mm T4N0 - TxN+ T3N0 et MRC < 1 mm RCT (5FU ou capécitabine) Options: RT 25 Gy ou chirurgie d emblée RCT (5FU ou capécitabine) Chirurgie avec TME MRC : marge de résection circonférentielle TME : exérèse complète du mésorectum RCT : radio-chimiothérapie avec 5FU ou capécitabine RT : radiothérapie TNCD

7 Traitement des métastases résécables FOLFOX péri-opératoire of surviving at 6 years were 72 9% in the FOLFOX4 group and 68 7% in the LV5FU2 group (HR 0 80, 95% CI ; p=0 023). Because a relatively large sample Survie size was sans used (1347 progression patients with stage III cancer), generating significant results, these findings led to the establishment of oxaliplatin as standard of care for adjuvant treatment of stage III colon cancer. The National Surgical Adjuvant Breast and Bowel Project (NSABP) C-07 trial 16 (FULV [fluorouracil plus Number at risk Surgery only Perioperative chemotherapy Overall log-rank test: p= Years since randomisation Survie globale Figure 2: Overall survival Kaplan-Meier curves of overall survival in all randomly assigned patients (A) and all eligib treatment group Vol 14 November Nordlinger B et al, Lancet 2008 Nordlinger B et al, Lancet Oncol 2013

8 Stratégie thérapeutique Référence? pas de standard validé TNCD

9 Options thérapeutiques RCT suivie d une proctectomie + hépatectomie En 1 ou 2 temps (si 2 temps, préférer le reverse) Intérêt d une RCT avec oxali? RT courte (5x5) puis chimio péri-opératoire avec chirurgie du primitif et des métastases en 1 temps Chimio péri-opératoire des méta hépatiques suivie du traitement du rectum Stratégie doit toujours être discuté en RCP TNCD

10 2 ième situation: Cancer du rectum et métastases non résécables

11 Situation n 1: Tumeur primitive Symptomatique Quel traitement de 1 ère intention pour traiter les symptômes? Chirurgie Chimiothérapie Radio-chimiothérapie Autres (endoscopique, ) Toutes les options peuvent se discuter Il n y a pas d essai randomisé qui comparent ces options

12 Chirurgie 1 ère Avantage : - contrôle des symptômes rectaux > 95% Inconvénients : - risque de résection R1-R2 - morbidité : 4-33% fistule anastomotique : facteur de mauvais pronostic - mortalité : 0-11% - retarde le contrôle des métastases Chu QD et al, J Surg Oncol 2002 ; Nash GM et al, Ann Surg Oncol 2002 ; Benoist S et al, Br J Cancer 2005 ; Scheer MGW et al, Ann Oncol 2008 ; Tougeron D et al, GCB 2009 ; Declety G et al, ESMO 2009 ; Cellini C et al, World J Surg 2010 ; Smith JD et al, Ann Surg Oncol 2013

13 Radiochimiothérapie 1 ère Avantage : - contrôle des symptômes rectaux 70-95% Inconvénients : - dose intensité de la chimiothérapie non optimale pour le contrôle des métastases Tougeron D et al, Gastroenterol Clin Biol 2009 ; Crane CH et al, Int J Radiation Oncology Biol Phys 2001

14 Chimiothérapie 1 ère Avantage : - efficacité immédiate sur métastases et tumeur rectale - adaptation de la stratégie en fonction de l évolution : RT (5x5) ou RCT résection secondaire (primitif +/- méta) Inconvénients : - Pas de comparaison avec la radiothérapie sur le contrôle des symptômes Scoggins CR et al, Ann Surg Oncol 1999 ; Tebbut NC et al, GUT 2003 ; Michel P et al, GCB 2004 ; Benoist S et al, Br J Cancer 2005 ; Tougeron D et al, GCB 2009 ; Declety G et al, ESMO 2009 ; Poultsides GA et al, JCO 2009

15 Situation n 1: Tumeur primitive Symptomatique En l absence de complications relevant d une chirurgie ou d un traitement endoscopique en urgence, la radio-chimiothérapie représente l option la plus appropriée si pas de menace des lésions secondaires. RPC Gastroentérol Clin Biol 2005 Recommandations HAS-INCa 2011

16 Situation n 2: Tumeur primitive Asymptomatique Quel traitement de 1 ère intention? La chimiothérapie première représente l option la plus appropriée: - elle permet de traiter sans délai la maladie métastatique, traitement adapté à la réponse (traitement local ou 2 ème ligne) RPC Gastroentérol Clin Biol 2005 Recommandations HAS-INCa 2011

17 Essai FFCD 1102 : FOLFIRINOX dans le K du rectum métasta(que non résécable Le cancer du rectum métasta.que est un vrai challenge thérapeu.que avec un besoin de contrôle des métastases + tumeur primi.ve Etude de phase II, FFCD, mul.centrique Valida.on du concept d une chimiothérapie de L1 agressive Inclusion CT scan rectal MRI FOLFIRINOX (4 cycles) CT scan rectal MRI FOLFIRINOX (4 cycles) CT scan rectal MRI Therapeu.c strategy according to inves.ga.ons choice l FOLFIRINOX regimen : oxalipla.n 85 mg/m 2 d1 + irinotecan 180 mg/m 2 d1 + leucovorin 400 mg/m 2 d1 followed by 5FU 400 mg/m 2 bolus d1 and 5FU 2,400 mg/m 2 46h con.nuous infusion biweekly Bachet JB. et al., ASCO 2016, P 3513

18 Essai FFCD 1102 : FOLFIRINOX dans le K du rectum métasta(que non résécable Réponse Objec(ve Revue centralisée après 4 cycles Réponse Objec(ve Revue centralisée après 8 cycles Pa(ents 40,0 20,0 0,0-20,0-40,0-60,0-80,0-100,0 61 pa(ents : - Réponse par(elle n = 30 (46,9%) - Stabilité n = 29 (45,3%)* - Maladie progressive n = 2 (3.1%) - Non evaluable n = 3 (4.7%) 64 pa(ents : - Réponse par(elle n = 55 (86%) - Stabilité n = 5 (7.8%) - Maladie progressive n = 4 (6.2%)* - Non evaluable n = 0 (0%) Bachet JB. et al., ASCO 2016, P 3513

19 Essai FFCD 1102 : FOLFIRINOX dans le K du rectum métasta(que non résécable l Evalua(on de la réponse de la tumeur primi(ve : Volume- IRM Evalua(on après 4 cycles Evalua(on après 8 cycles 20 0 N= N= PFS : 10.9 [ ] Bon contrôle des symptômes liés à la tumeur primi.ve Bachet JB. et al., ASCO 2016, P 3513

20 Cas clinique 1 Monsieur R, 62 ans HTA modérée Rectorragies et ténesme Coloscopie et biopsies : adénocarcinome circonférentiel de 8 à 12 cm de la marge anale IRM : tumeur rectum T3N+ TDM TAP : présence de 3 métastases hépatiques dans les 2 lobes : 2 dans le VI 1 dans le III

21 Monsieur R, 62 ans 1. Que proposez-vous?

22 Monsieur R, 62 ans Traitements combinés et successifs choisis en RCP : perspective curative Les métastases hépatiques sont a priori résécables Importance d une chimiothérapie péri-opératoire Tumeur du rectum localement évolué et symptomatique Traitement optimal pré-opératoire par RT/RCT

23 Monsieur R, 62 ans Radio-chimiothérapie avec chimiothérapie efficace sur les métastases : FOLFOX + radiothérapie 45 Gy TDM à 2 mois : diminution de 30 à 50 % des métastases Résection antérieure du rectum 4 semaines après la fin de la RCT et 2 semaines après arrêt de la chimiothérapie Reprise de la chimiothérapie 5 semaines après la résection 4 nouveaux cycles puis TDM: stable Résection hépatique du lobe gauche hépatique avec segmentectomie du VI Reprise de la chimiothérapie jusqu à 12 cycles au total

24 Cas clinique 2 Mr D 72 ans Antécédents : Insuffisance coronarienne. Pontage en HTA équilibrée et hypercholestérolémie Douleurs de l hypochondre droit Echographie : grosses lésions en cocarde dans les 2 lobes doit du foie, petite ascite TDM : métastases hépatiques et pulmonaires Biopsie sous échographie : adénocarcinome Coloscopie et biopsies : adénocarcinome de 9 à 12 cm de la marge anale (RAS muté). Bio: ACE=500 ; LDH: 10N; Bili: 1.1 N

25 Mr D 72 ans

26 Mr D 72 ans 1. Que proposez-vous?

27 Mr D 72 ans Les métastases hépatiques symptomatiques engagent à court terme le pronostic vital Importance d une chimiothérapie intensive L indication d un traitement local sera envisagée secondairement Radio-chimiothérapie ultérieure?

28 Mr D 72 ans Chimiothérapie par FOLFIRINOX Contrôle à 2 mois : Pas de douleurs ni d ictère Réponse 50 % métastases hépatiques, disparition de l ascite Disparition complète de la lésion rectale Contrôle à 4 mois : Stable Neuropathie 5FU entretien 4 mois Puis progression hépatique Chimiothérapie par FOLFIRI + bev 8 mois puis progression Reprise du FOLFOX Cancer du rectum Métastases symptomatiques

29 Conclusion Pas d attitude consensuelle dans la majorité des cas (Pas d étude contrôlée randomisée) Décision en fonction de la taille, la masse tumorale, les symptômes... Discussion multi-disciplinaire+++

30 Métastases résécables Options multiples : - 1 temps ou 2 temps (reverse) - résection primitif +/- précédée de RT 5x5 ou RCT - chimiothérapie péri-op, d intervalle ou adjuvante

31 Métastases non résécables Lésion primitive Symptomatique Primitif peu ou non symptomatique Radio-chimiothérapie chimiothérapie systémique Chimiothérapie systémique

32 Merci de votre attention

Cancer du rectum avec métastases synchrones

Cancer du rectum avec métastases synchrones Cancer du rectum avec métastases synchrones Jean-Baptiste Bachet Philippe Rougier Fédération des Spécialités Digestives Hôpital Ambroise Paré, Boulogne, France Épidémiologie 36 000 cancer colorectaux /

Plus en détail

Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES

Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES Regimbeau JM Service de chirurgie digestive et Oncologique CHU Amiens Nord, université de Picardie Amiens

Plus en détail

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle Introduction Le traitement du cancer rectal pose le problème de la récidive loco-régionale Son taux est

Plus en détail

Radiothérapie dans le Cancer du Rectum. Olivier Dubreuil Février 2008

Radiothérapie dans le Cancer du Rectum. Olivier Dubreuil Février 2008 Radiothérapie dans le Cancer du Rectum Olivier Dubreuil Février 2008 Plan Pourquoi? Comment? Quand faire de la radiochimiothérapie? Conclusions Pourquoi faire de la radiothérapie? Diminution des récidives

Plus en détail

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour!

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! et n a pas de conflits d intérêt Pr Thierry CONROY Chimiothérapie adjuvante des cancers du rectum : le point de la situation Cancers du

Plus en détail

Stratégies thérapeutiques médicales du cancer colo-rectal métastatique (CCRm)

Stratégies thérapeutiques médicales du cancer colo-rectal métastatique (CCRm) Stratégies thérapeutiques médicales du cancer colo-rectal métastatique (CCRm) Distinguer les formes accessibles à un traitement à visée curative, potentiellement curative, définitivement palliative Connaître

Plus en détail

Métastases hépatiques colorectales. Diane Goéré Michel Ducreux

Métastases hépatiques colorectales. Diane Goéré Michel Ducreux Métastases hépatiques colorectales Diane Goéré Michel Ducreux Patiente de 58 ans ATCD personnels : Stent coronaire en 2007 ATCD familiaux : RAS Juin 2012: Sigmoidectomie pour tumeur infiltrante, sténosante,

Plus en détail

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Dr Frédéric Meaux Jeudi 12 Avril 2012 Clinique Ambroise Paré Beuvry Rappel épidémiologique : En France, le cancer colo-rectal: 36.000 nouveaux

Plus en détail

Traitement actuel des métastases hépatiques des cancers colo-rectaux

Traitement actuel des métastases hépatiques des cancers colo-rectaux Traitement actuel des métastases hépatiques des cancers colo-rectaux 40-70% KC colo-r. Méta Foie seul: 50%. Christian GOUILLAT Lyon France Exérèse chirurgicale. mortalité PO < 5%. survie à 5 ans: m=35%

Plus en détail

Surveillance d un cancer colo-rectal opéré J Desrame Hôpital Jean Mermoz, Lyon

Surveillance d un cancer colo-rectal opéré J Desrame Hôpital Jean Mermoz, Lyon Surveillance d un cancer colo-rectal opéré J Desrame Hôpital Jean Mermoz, Lyon Pourquoi surveiller un cancer colo-rectal opéré? Récidive de polypes Risque de rechute anastomotique : 2 à 4 % Risque de Cancer

Plus en détail

Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal. DES hépato-gastro 14/11/2009 S.

Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal. DES hépato-gastro 14/11/2009 S. Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal DES hépato-gastro 14/11/2009 S. Pernot Traitement adjuvant du cancer colique Stade (AJCC 6 th ) Survie

Plus en détail

Prise en charge d un cancer du rectum avec métastases hépatiques synchrone résécables

Prise en charge d un cancer du rectum avec métastases hépatiques synchrone résécables Prise en charge d un cancer du rectum avec métastases hépatiques synchrone résécables Professeur Christophe PENNA Hôpital de Kremlin Bicêtre Parmi les 10 000 patients chez qui un cancer du rectum est diagnostiqué

Plus en détail

Métastases pulmonaires dans le cancer colorectal: un exemple de multidisciplinarité. Dr Couteau, Dr Delchier, Dr Gallocher, Dr Rabinel, Dr Rives

Métastases pulmonaires dans le cancer colorectal: un exemple de multidisciplinarité. Dr Couteau, Dr Delchier, Dr Gallocher, Dr Rabinel, Dr Rives Métastases pulmonaires dans le cancer colorectal: un exemple de multidisciplinarité Dr Couteau, Dr Delchier, Dr Gallocher, Dr Rabinel, Dr Rives Cas clinique 1 Mr M- JL, né en 1944, tabagisme Mars 2006

Plus en détail

Conduite à tenir devant une carcinose localisée

Conduite à tenir devant une carcinose localisée XVIème Journée de l Association Picarde de Cancérologie Digestive Conduite à tenir devant une carcinose localisée Diane Goéré Département de Chirurgie Oncologique Institut Gustave Roussy Université Paris

Plus en détail

Critères de résécabilité des métastases hépatiques d origine colorectale

Critères de résécabilité des métastases hépatiques d origine colorectale Critères de résécabilité des métastases hépatiques d origine colorectale Cours intensif FFCD Prodige Orléans Octobre 2008 Dr Benchellal Service de Chirurgie Digestive CHU Tours Épidémiologie des MHCCR

Plus en détail

Cancer du rectum : traitement préopératoire

Cancer du rectum : traitement préopératoire SAHGEED Cancer du rectum : traitement préopératoire Cours Intensif de Cancérologie Digestive FFCD - SAHGEED 16 &17 Septembre 2016 Palais de la Culture MOUFDI Zakaria Pr. Nicolas Magné, MD, PhD nicolas.magne@icloire.fr

Plus en détail

Cancers Coliques Métastatiques Quand il faut frapper fort. E FRANCOIS Nice

Cancers Coliques Métastatiques Quand il faut frapper fort. E FRANCOIS Nice Cancers Coliques Métastatiques Quand il faut frapper fort E FRANCOIS Nice Cas clinique Homme né en 1952 ATCD : asthme, diabète Douleurs abdominales depuis plusieurs mois 62 kg (PDF 68kg) 1,70m Examen clinique

Plus en détail

Traitement du cancer des voies biliaires. Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007

Traitement du cancer des voies biliaires. Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007 Traitement du cancer des voies biliaires Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007 Traitement chirurgical = seul traitement à visée curative Classification de Thomkins Classification de Bismuth et Corlette pour

Plus en détail

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Principe de prise en charge: Questions non résolues 1 ère étape: faut-il traiter le cancer? - ATCD, comorbidités

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon

Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon Pr Thomas APARICIO Gastroentérologie & Oncologie Digestive Hôpital Saint Louis thomas.aparicio@aphp.fr 20/10/2017 Pr Thomas APARICIO thomas.aparicio@aphp.fr

Plus en détail

Réunion du CORP 25 sept 2014

Réunion du CORP 25 sept 2014 Réunion du CORP 25 sept 2014 Prise en charge chirurgicale des métastases pulmonaires Dr Ludovic Fournel Pr Jean-François Regnard Hôpital Cochin Paris Généralités Résections pulmonaires pour métastases

Plus en détail

Stratégie Thérapeutique des métastases hépatiques résécables des cancers colo-rectaux

Stratégie Thérapeutique des métastases hépatiques résécables des cancers colo-rectaux Stratégie Thérapeutique des métastases hépatiques résécables des cancers colo-rectaux Dr Philippe KOSYDAR- chirurgie Digestive SEL des Drs BRIEZ et KOSYDAR Polyclinique du Bois Oncomel Introduction Foie

Plus en détail

Diagnostic clinique et biologique de récidive métastatique du cancer du colon

Diagnostic clinique et biologique de récidive métastatique du cancer du colon Diagnostic clinique et biologique de récidive métastatique du cancer du colon Réunion ACOMEN novembre 2015 Dr CLAVEL Léa Service de gastro-entérologie et d oncologie digestive, Pr PHELIP, CHU Saint-Etienne

Plus en détail

CCRm - La réponse tumorale, un nouveau Graal? Oui, oui, oui, la réponse c est super important!

CCRm - La réponse tumorale, un nouveau Graal? Oui, oui, oui, la réponse c est super important! CCRm - La réponse tumorale, un nouveau Graal? Oui, oui, oui, la réponse c est super important! Pr. Michel Rivoire Département de Chirurgie Centre Léon Bérard, LYON michel.rivoire@lyon.unicancer.fr Grand

Plus en détail

10 ème Rencontre Régionale de cancérologie Digestive

10 ème Rencontre Régionale de cancérologie Digestive 10 ème Rencontre Régionale de cancérologie Digestive Poitiers, le 19 juin 2014 10 ème Rencontre Régionale de Cancérologie Digestive 3 ème communication: Nouveautés en matière de traitement médical des

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

et place de la radio embolisation

et place de la radio embolisation La place de la radio embolisation dans le traitement des cancers primitifs du foie et des métastases hépatiques au CHU UCL Namur en 2017 Traitement des métastases hépatiques: données cliniques, évidences

Plus en détail

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Nouveautés en Cancérologie P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Survival distribution function Etude CORRECT: Question : Regorafenib en n ligne SG 1.00 0.75 Regorafenib

Plus en détail

Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures)

Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures) Référentiel en Oncologie Digestive Réseau ONCO LR (mise à jour : 2007) Cancer du côlon non métastatique Stade I pt1-t2-n0 Stade II pt3-t4-n0 Stade III pt-n1-n2 Bon pronostic Mauvais pronostic Occlusion,

Plus en détail

Peut-on s inspirer en Cancérologie Thoracique de l attitude en Cancérologie Digestive?

Peut-on s inspirer en Cancérologie Thoracique de l attitude en Cancérologie Digestive? Métastases pulmonaires Peut-on s inspirer en Cancérologie Thoracique de l attitude en Cancérologie Digestive? Jean-Luc Raoul Oncologie Digestive Centre E Marquis RENNES ABCT, 16 Oct 2009 Données de base:

Plus en détail

CHIRURGIE DES MÉTASTASES HÉPATIQUES D UN CANCER COLORECTAL

CHIRURGIE DES MÉTASTASES HÉPATIQUES D UN CANCER COLORECTAL CHIRURGIE DES MÉTASTASES HÉPATIQUES D UN CANCER COLORECTAL Gabriele BARABINO Université Jean Monnet - CHU Saint Etienne Chirurgie Digestive et Oncologique Thèse de Doctorat Gabriele BARABINO 22 octobre

Plus en détail

Prise en charge des formes localement avancées David TOUGERON

Prise en charge des formes localement avancées David TOUGERON Prise en charge des formes localement avancées David TOUGERON Service d Hépato-Gastro-Entérologie Service d Oncologie Médicale Laboratoire Inflammation, Tissus Epithéliaux et Cytokines CHU de Poitiers

Plus en détail

Cohorte NADEGE. Thomas APARICIO. Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, Bobigny

Cohorte NADEGE. Thomas APARICIO. Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, Bobigny Cohorte NADEGE Thomas APARICIO Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, Bobigny thomas.aparicio@avc.aphp.fr Cours intensif de cancérologie digestive, FFCD-PRODIGE, 6 avril 2012 Pourquoi une cohorte

Plus en détail

Chronochimiothérapiedes cancers colorectaux métastatiques

Chronochimiothérapiedes cancers colorectaux métastatiques Chronochimiothérapiedes cancers colorectaux métastatiques Méta-analyse de trois essais randomisés internationaux S. Giacchetti, Hôpital Paul Brousse, Villejuif (France) Histoire des essais de phase III

Plus en détail

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE 6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Niort, le 20 mars 2014 8 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Actualités en RADIOTHERAPIE Laurianne COLSON (Poitiers) La radiothérapie postopératoire

Plus en détail

Cancer colorectal métastatique stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones résécables

Cancer colorectal métastatique stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones résécables 10 ème Symposium ADMY Cancer colorectal métastatique stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones résécables Stéphane Benoist CHU Bicêtre Introduction Cancer colorectal avec métastases

Plus en détail

Cancers du rectum: nouvelles tendances thérapeutiques? G. Portier Chirurgie Digestive CHU Purpan

Cancers du rectum: nouvelles tendances thérapeutiques? G. Portier Chirurgie Digestive CHU Purpan Cancers du rectum: nouvelles tendances thérapeutiques? G. Portier Chirurgie Digestive CHU Purpan Savoir d où l on vient! Bernstein TE. Colorectal Disease. October 2012 14, (10), e668 e678 Norwegian Rectal

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

Cancer du Rectum JOURNEES DES 28/11/14. Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL

Cancer du Rectum JOURNEES DES 28/11/14. Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL Cancer du Rectum RADIOCHIMIOTHERAPIE JOURNEES DES 28/11/14 Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL Plan Généralités (épidémiologie, diagnostic, bilan d extension) PEC néoadjuvante PEC adjuvante PEC métastatique

Plus en détail

Le cancer de l estomac

Le cancer de l estomac Chapitre 2 Le cancer de l estomac Bilan minimal Bilan minimal : - Fibroscopie + biopsies - TDM thoraco-abdomino-pelvien (foie, ganglions) - Biologie hépatique - Si cancer superficiel : réalisation d une

Plus en détail

Les marqueurs tumoraux

Les marqueurs tumoraux Interprétation des anomalies biologiques autours de cas cliniques : Les marqueurs tumoraux Cours intensifs de la SNFGE Novembre 2013 Pr J Marc Phelip Service HGE et Oncologie digestive CHU de St Etienne

Plus en détail

Homme de 55 ans, Se présente avec une tumeur du moyen rectum : Non circonférentielle. Non occlusive. Histologie : A 7 cm de la marge anale

Homme de 55 ans, Se présente avec une tumeur du moyen rectum : Non circonférentielle. Non occlusive. Histologie : A 7 cm de la marge anale Institut Curie Cas Clinique Homme de 55 ans, Se présente avec une tumeur du moyen rectum : A 7 cm de la marge anale 4 cm de hauteur Non circonférentielle Non occlusive Histologie : Adénocarcinome bien

Plus en détail

Cancer du rectum avec métastases hépatiques synchrones. JM Phelip, S Bageacu CHU de SAINT-ETIENNE

Cancer du rectum avec métastases hépatiques synchrones. JM Phelip, S Bageacu CHU de SAINT-ETIENNE Cancer du rectum avec métastases hépatiques synchrones JM Phelip, S Bageacu CHU de SAINT-ETIENNE Mr. V. 62 ans ATCD: HTA équilibrée et artérite des MI Mai 2005 Asthénie, pâleur et perte de poids Anémie

Plus en détail

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Meher BEN ABDELGHANI Oncologie Médicale Centre Paul Strauss- Strasbourg mbenabdelghani@strasbourg.unicancer.fr Généralités Tumeur

Plus en détail

G LLEDO. Evolution des standards du traitement adjuvant du cancer colo-rectal

G LLEDO. Evolution des standards du traitement adjuvant du cancer colo-rectal G LLEDO Evolution des standards du traitement adjuvant du cancer colo-rectal Connaître les indications et les modalités actuelles des chimiothérapies adjuvantes Connaître les nouveaux protocoles et les

Plus en détail

Controverses dans le Traitement des Métastases Hépatiques des Cancers Colorectaux. Journée de Printemps de la FFCD COLMAR 20 juin 2008

Controverses dans le Traitement des Métastases Hépatiques des Cancers Colorectaux. Journée de Printemps de la FFCD COLMAR 20 juin 2008 Controverses dans le Traitement des Métastases Hépatiques des Cancers Colorectaux Daniel JAECK Centre de Chirurgie Viscérale et de Transplantation Hôpital de Hautepierre STRASBOURG Journée de Printemps

Plus en détail

Prise en charge du cancer colorectal Evolution des stratégies. Laurent ZELEK, Service d Oncologie CHU Henri Mondor, Créteil

Prise en charge du cancer colorectal Evolution des stratégies. Laurent ZELEK, Service d Oncologie CHU Henri Mondor, Créteil Prise en charge du cancer colorectal Evolution des stratégies Laurent ZELEK, Service d Oncologie CHU Henri Mondor, Créteil CANCERS COLO-RECTAUX METASTATIQUES. De 1980 à 2002: des progrès majeurs DE 1990

Plus en détail

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Traitements néoadjuvants des cancers du rectum Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT Pas de conflit d intérêt

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires

Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires L.Debbah, H.Djedi CAC Annaba CIC Alger le 11/03/2017 Introduction Pathologie rare: -< 1% de tout les cancers dans le monde -

Plus en détail

Radio-chimiothérapie du cancer du rectum. Xavier Mirabel x-mirabel@o-lambret.fr

Radio-chimiothérapie du cancer du rectum. Xavier Mirabel x-mirabel@o-lambret.fr Radio-chimiothérapie du cancer du rectum Xavier Mirabel x-mirabel@o-lambret.fr 5 nouveautés dans le cancer du rectum La RTCT nouveau standard Extension des indications de conservation du sphincter L IRM

Plus en détail

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Le Cancer colorectal Tumeur développée sur le gros intestin Séquence polype cancer Diagnostic

Plus en détail

Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique. Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013

Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique. Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013 Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013 Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie pancréatique NEO-ADJUVANT ADJUVANT

Plus en détail

Quelles métastases hépatiques des cancers colorectaux sont résécables?

Quelles métastases hépatiques des cancers colorectaux sont résécables? Symposium International de Cancérologie Digestive SAHGE-FFCD 12 Décembre 2010 Quelles métastases hépatiques des cancers colorectaux sont résécables? K. Bentabak, A. Graba Service de Chirurgie Oncologique

Plus en détail

Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche

Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche HAS, Septembre 2011 Rationnel de l étude Rationnel de l étude Années 1980 : Survie à 5 ans des cancers de l œsophage tous stades confondus traités par chirurgie

Plus en détail

Comment amener le sujet âgé à la chirurgie hépatique?

Comment amener le sujet âgé à la chirurgie hépatique? Comment amener le sujet âgé à la chirurgie hépatique? Dr Louis Marie DOURTHE Clinique St Anne Pôle de Cancérologie privé Strasbourgeois MAO 19 MARS 2015 Un peu d épidémio.. 1. Vieillissement de la population

Plus en détail

Prise en charge des cancers du colon

Prise en charge des cancers du colon Prise en charge des cancers du colon Pr B. HEYD Service de Chirurgie Viscérale, Digestive et Cancérologique Unité de transplantation Hépatique CHU Besançon Cancers colo rectaux 34 000 nouveaux cas 65 %

Plus en détail

Chimiothérapie dans le cancer du pancréas métastatique. Lorraine Blaise DES

Chimiothérapie dans le cancer du pancréas métastatique. Lorraine Blaise DES Chimiothérapie dans le cancer du pancréas métastatique Lorraine Blaise DES Épidemiologie Cancer métastatique : plus de 60% au moment du diagnostic Sites les plus fréquents : foie ++ ; péritoine ; adénopathies

Plus en détail

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Œsophage non résécable (TNCD 2016)? Critères de non-résécabilité Tumeur

Plus en détail

Chirurgie des métastases hépatiques. Christophe Laurent

Chirurgie des métastases hépatiques. Christophe Laurent Chirurgie des métastases hépatiques Christophe Laurent Cancer colorectal Métastatique Problématique clinique Métastases résécables d emblée Métastases potentiellement résécable Non résécables sans extension

Plus en détail

Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM. FFCD Orléans-Tours 2-3 Octobre 2008

Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM. FFCD Orléans-Tours 2-3 Octobre 2008 Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM IRM DES TUMEURS RECTALES 15 000 nouveaux cas/an en France Amélioration du pronostic Evolutions

Plus en détail

CANCER DE L ESTOMAC CHIMIOTHÉRAPIES NÉO ADJUVANTES, ADJUVANTES ET PALLIATIVES. GIRAUD Laura Dr ZAANAN Aziz Oncologie digestive HEGP Pr TAIEB

CANCER DE L ESTOMAC CHIMIOTHÉRAPIES NÉO ADJUVANTES, ADJUVANTES ET PALLIATIVES. GIRAUD Laura Dr ZAANAN Aziz Oncologie digestive HEGP Pr TAIEB CANCER DE L ESTOMAC CHIMIOTHÉRAPIES NÉO ADJUVANTES, ADJUVANTES ET PALLIATIVES GIRAUD Laura Dr ZAANAN Aziz Oncologie digestive HEGP Pr TAIEB GENERALITES Incidence : 6400 / an Sex ratio : deux hommes pour

Plus en détail

Cancer du pancréas. Cancer fréquent et grave: décès/an UE Facteurs favorisants: tabac ++ Pronostic catastrophique: Comment améliorer cela???

Cancer du pancréas. Cancer fréquent et grave: décès/an UE Facteurs favorisants: tabac ++ Pronostic catastrophique: Comment améliorer cela??? Cancer du pancréas Cancer fréquent et grave: 40 000 décès/an UE Facteurs favorisants: tabac ++ Pronostic catastrophique: Survie à 5 ans: < 5 % voire < 1 % Diagnostic tardif et génie évolutif particulier

Plus en détail

Eric RULLIER. Chirurgie du cancer du bas rectum : vers une conservation du sphincter?

Eric RULLIER. Chirurgie du cancer du bas rectum : vers une conservation du sphincter? Eric RULLIER Chirurgie du cancer du bas rectum : vers une conservation du sphincter? Connaître les critères carcinologiques de la conservation sphinctérienne Connaître les nouvelles méthodes chirurgicales

Plus en détail

Département de Chirurgie Centre Léon Bérard, Lyon, FRANCE.

Département de Chirurgie Centre Léon Bérard, Lyon, FRANCE. Prévention des adhérences péri hépatiques au cours des hépatectomies en 2-temsp pour métastases hépatiques de cancers colorectaux : Résultats oncologiques finaux d un l étude SEPRA-C2T. SEPRA-C2T, Clinicaltrial.gov

Plus en détail

Adénocarcinome inopérable du pancréas Intérêt de la chimiothérapie néo-adjuvante

Adénocarcinome inopérable du pancréas Intérêt de la chimiothérapie néo-adjuvante Adénocarcinome inopérable du pancréas Intérêt de la chimiothérapie néo-adjuvante M.OUKKAL, K. BOUZID Service d Oncologie Médicale EHS CPMC Alger Symposium International de Cancérologie Digestive Alger

Plus en détail

Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an

Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an Astrid Lièvre Département d Oncologie Médicale Institut Curie Hôpital René Huguenin (Saint-Cloud) Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

PRONOPALL en gastro-entérologie

PRONOPALL en gastro-entérologie Approche du pronostic à court terme, des tumeurs solides métastatiques en chimiothérapie palliative,dans une unité d oncologie en C.H.G.: intérêt du score PRONOPALL en gastro-entérologie L. Vivès et M.

Plus en détail

Cancers gastriques traitements néoadjuvants et adjuvants

Cancers gastriques traitements néoadjuvants et adjuvants Cancers gastriques traitements néoadjuvants et adjuvants Dr Julien Volet Alger le 17/09/2016 SAHGEED CONTEXTE PopulaGon âgée (> 70ans ) PopulaGon asiagque populagon caucasienne en termes d incidence et

Plus en détail

M. Deslandres CHU/Oncopôle

M. Deslandres CHU/Oncopôle Recommandations Saint Paul de Vence 2016: ce qui change M. Deslandres CHU/Oncopôle Depuis 2012 Mise à jour des classifications anatomo-cliniques Évolution des critères de qualité recommandés pour la chirurgie

Plus en détail

Indications et modalités des traitements adjuvants du cancer colique

Indications et modalités des traitements adjuvants du cancer colique Indications et modalités des traitements adjuvants du cancer colique Jean-Louis LEGOUX Service d Hépato-Gastroentérologie et Oncologie Digestive Centre Hospitalier Régional d Orléans jean-louis.legoux@chr-orleans.fr

Plus en détail

Session 3 : Recherche clinique

Session 3 : Recherche clinique Session 3 : Recherche clinique Modérateurs : Elena Paillaud Pierre Soubeyran Essai FFCD 1404, REGOLD et autres essais digestifs Thomas Aparicio Gastro entérologue, Bobigny Essais cliniques en cancérologie

Plus en détail

TNE stables, TNE lentement évolutives : Mieux vaut attendre!

TNE stables, TNE lentement évolutives : Mieux vaut attendre! TNE stables, TNE lentement évolutives : Mieux vaut attendre! Paris, le 11 décembre 2015 T. Walter Oncologie Digestive, Hop E Herriot Liens d intérêts Novartis, Ipsen, Keocyt, Pfizer, Celgen TNE bien différenciées

Plus en détail

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Dr Servagi Vernat Stéphanie, Radiothérapeute CHRU Besançon 20 mars 2015 Pas

Plus en détail

Un petit cancer du rectum! Emilie Duchalais Cas cliniques - Chirurgie colorectale 4 ème JNCDE

Un petit cancer du rectum! Emilie Duchalais Cas cliniques - Chirurgie colorectale 4 ème JNCDE Un petit cancer du rectum! Emilie Duchalais Cas cliniques - Chirurgie colorectale 4 ème JNCDE Take home message Le traitement du cancer du rectum évolue vers une approche moins invasive pour lésions débutantes

Plus en détail

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives C. Klotz interne Dr E. Mitry Indications Métastases évolutives selon les criteres OMS et RECIST Echec du traitement symptomatique Métastases

Plus en détail

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Le Cancer colorectal Tumeur développée sur le gros intestin Séquence polype cancer Diagnostic

Plus en détail

Cancer des voies biliaires: le thésaurus. Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles

Cancer des voies biliaires: le thésaurus. Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles Cancer des voies biliaires: le thésaurus Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles Introduction Dernière mise à jour: 11/07/2007 Cancer rare: 3% des cancers digestifs 2000 nouveaux cas

Plus en détail

Cancer colo-rectal de la prévention au traitement. E Vaillant (Lille)

Cancer colo-rectal de la prévention au traitement. E Vaillant (Lille) Cancer colo-rectal de la prévention au traitement E Vaillant (Lille) plan La cancérologie digestive en pratique La formation nécessaire En pratique Quelle configuration idéale La prévention du cancer colo-rectal

Plus en détail

Prise en charge du carcinome épidermoïde du canal anal

Prise en charge du carcinome épidermoïde du canal anal Prise en charge du carcinome épidermoïde du canal anal Dr Véronique Vendrely Service de Radiothérapie-CHU de Bordeaux Email: veronique.vendrely@chu-bordeaux.fr OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Définition histologique

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005 Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005 Cours INSERM 7 mars 2006 Géraldine PERKINS, Ph ROUGIER Les facteurs pronostiques STADE TNM +++ Taille de la tumeur Qualité de la chirurgie

Plus en détail

Prise en charge thérapeutique des TNE digestives

Prise en charge thérapeutique des TNE digestives Alger 3è CIC 23 janvier 2013 Prise en charge thérapeutique des TNE digestives Emmanuel MITRY Département d'oncologie médicale Institut Curie Bien distinguer les TE du tube digestif et les TE pancréatiques

Plus en détail

Dénutrition et sarcopénie quelles conséquences sur la tolérance et l efficacité des traitements anti-tumoraux?

Dénutrition et sarcopénie quelles conséquences sur la tolérance et l efficacité des traitements anti-tumoraux? Dénutrition et sarcopénie quelles conséquences sur la tolérance et l efficacité des traitements anti-tumoraux? Dr Jean-Philippe DURAND Président du CLAN du GHU Paris Centre Praticien Hospitalier Service

Plus en détail

LA RCP. Comment établir tous ensemble un projet thérapeutique en cas de cancer métastatique? Glehen olivier

LA RCP. Comment établir tous ensemble un projet thérapeutique en cas de cancer métastatique? Glehen olivier LA RCP Comment établir tous ensemble un projet thérapeutique en cas de cancer métastatique? Glehen olivier Hospices Civils de Lyon Centre Hospitalier Lyon Sud Aspects réglementaires RCP Aspects réglementaires

Plus en détail

Métastases hépatiques du cancer colorectal Frédéric Cohen, Yves Rinaldi, Antoine Camerlo Hopital Européen Marseille AMOC Cannes 2015

Métastases hépatiques du cancer colorectal Frédéric Cohen, Yves Rinaldi, Antoine Camerlo Hopital Européen Marseille AMOC Cannes 2015 Métastases hépatiques du cancer colorectal Frédéric Cohen, Yves Rinaldi, Antoine Camerlo Hopital Européen Marseille AMOC Cannes 2015 1 EPIDEMIOLOGIE Incidence CCR en France en 2014 = 38 000 nveaux cas

Plus en détail

Traitements néo-adjuvants et adjuvants des adénocarcinomes oesogastriques Quid des adénocarcinomes à cellules indépendantes J.F.

Traitements néo-adjuvants et adjuvants des adénocarcinomes oesogastriques Quid des adénocarcinomes à cellules indépendantes J.F. MERCI Traitements néo-adjuvants et adjuvants des adénocarcinomes oesogastriques Quid des adénocarcinomes à cellules indépendantes J.F. SEITZ Service d Oncologie Digestive CHU Timone MARSEILLE Cours Intensif

Plus en détail

Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones du cancer colorectal

Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones du cancer colorectal Mesure 19 soins et vie des malades Mars 2011 recommandations professionnelles Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations

Plus en détail

Dr. Côme LEPAGE. La Surveillance du cancer colo-rectal opéré

Dr. Côme LEPAGE. La Surveillance du cancer colo-rectal opéré Dr. Côme LEPAGE La Surveillance du cancer colo-rectal opéré Connaître les outils et les modalités de surveillance Connaître le niveau de preuve d une surveillance intensive Conflits d intérêts Le Dr Côme

Plus en détail

Caecum 14 % Colon ascendant 10 % colon transverse 12 % colon Descendant 7 % Sigmoide 25 % Rectosigmoide 9 % Rectum 23 %

Caecum 14 % Colon ascendant 10 % colon transverse 12 % colon Descendant 7 % Sigmoide 25 % Rectosigmoide 9 % Rectum 23 % Adénocarcinome du rectum: prise en charge Caecum 14 % Colon ascendant 10 % colon transverse 12 % colon Descendant 7 % Sigmoide 25 % Rectosigmoide 9 % Rectum 23 % Séminaire de formation IRFC/Oncolie Christophe

Plus en détail

Indications de la radiothérapie

Indications de la radiothérapie traitements, soins et innovation MAI 2009 Indications de la radiothérapie CANCER DU rectum COLLECTION recommandations & référentiels OUTIL D AIDE À LA DÉCISION CONSENSUS D EXPERTS À PARTIR DE RECOMMANDATIONS

Plus en détail

NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES

NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES Objectifs pédagogiques : Classifications OMS TNM Options thérapeutiques et indications Réseaux TENPATH et RENATEN Catherine Lombard-Bohas Service

Plus en détail

Un homme de 62 ans en bon état général présente un adénocarcinome du bas rectum considéré comme opérable d'emblée :

Un homme de 62 ans en bon état général présente un adénocarcinome du bas rectum considéré comme opérable d'emblée : Cas Clinique Un homme de 62 ans en bon état général présente un adénocarcinome du bas rectum considéré comme opérable d'emblée : Pôle inférieur à 2 cm de la jonction rectoanale Mobile Hémicirconférentiel

Plus en détail