Ch 4 Barycentres 1 ère S 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ch 4 Barycentres 1 ère S 1"

Transcription

1 Ch 4 Barycentres 1 ère S 1 Introduction: Un peu de physique: Point d'équilibre d'une balance Exercice 1. Le schéma ci-contre représente une balance que l'on équilibre en déplaçant le point G sur le segment [AB]. 1) On suppose dans cette question que l'objet A a pour masse 4 kg et que GA = 3 GB. Sachant que la balance est en équilibre, quelle est la masse de B? 2) On suppose maintenant que l'objet A a pour masse 7 kg et l'objet B a pour masse 12 kg. Où faut-il placer le point G pour que la balance soit en équilibre? 3) On suppose maintenant que l'objet A a pour masse et l'objet B a pour masse. Sachant que la balance est en équilibre, écrire une relation vectorielle faisant intervenir les vecteursga et GB. Le barycentre est une notion de physique au départ. Le barycentre est le point d équilibre, c'est «là où il faut mettre le doigt pour que ça ne tombe pas.» Le barycentre tel que vous le connaissez est un isobarycentre, c'est-à-dire que tous les points ont le même poids. Ainsi, les trois médianes d un triangle sont concourantes en un point qui est l isobarycentre du triangle. Isobarycentre de deux points = milieu. Généralisation en mathématiques: On autorise des «poids» négatifs, rebaptisés «coefficients». Barycentre avec une seule coordonnée (points sur un axe gradué) = moyenne pondérée. I. Barycentre de deux points pondérés A. Existence et unicité Exercice 2. Activité de découverte 1) a) Soient A et B deux points du plan. Montrer qu il existe un unique point G tel que 4GA3GB=0. et placer A, B et G sur un dessin. b) Pour tout point M du plan, exprimer 4MA3MB en fonction de M et G uniquement. 2) Mêmes questions avec GA3GB=0. 3) Mêmes questions avec GAGB=0, et étant deux réels tels que ) Que se passe-t-il si =0? Def : Le point A étant un point du plan ou de l espace et étant un réel quelconque, on peut les associer pour former le couple (A, ) appelé point pondéré ou point affecté du coefficient. Le réel est appelé poids ou coefficient du point A. Def : Soient α et β deux réels tels que + 0. On appelle barycentre de deux points pondérés (A, α) et (B, β) le point G défini par GAGB=0. Ce point existe et est unique ( à condition que 0!). On dit aussi que G est le barycentre de A et B affectés respectivement des coefficients et. Démonstration : faite dans l exercice 2. Exercice 3. Savoir interpréter un point comme le barycentre de deux points. Soit G le point du segment [AB] tel que AG= 1 4 AB. Montrer que G est le barycentre des points A et B munis de coefficients à préciser. Ch 4: Barycentres COURS 1 ère S Mme Helme-Guizon 1

2 B. Propriétés du barycentre 1. Propriété de réduction Cette propriété s appelle ainsi car elle permet de réduire une combinaison linéaire 1 à un seul vecteur, ce qui est beaucoup plus facile à manipuler! Propriété de réduction: Soient α et β deux réels tels que 0. Si G est le barycentre de (A, α) et (B, β), alors pour tout point M du plan, MAMB=MG Démonstration : faite dans l exercice 1. Pratique: Chaque fois que l on voit une combinaison linéaire de la forme MAMB avec α + β 0, il faut penser que l on peut, si on le souhaite, utiliser le barycentre G de (A, α) et (B, β) pour remplacer MAMB par MG, qui présente le gros avantage de ne comporter qu un vecteur. Exercice 4. Soient A et B deux points du plan et soit u un vecteur donné. Déterminer et représenter les ensembles suivants: 1) l ensemble E 1 des points M du plan tels que 5MA2MB = 12. 2) l ensemble E 2 des points N du plan tels que 5NA2NB = 2NA 2NB. 3) l ensemblee 3 des points P du plan tels que 3MAMB est colinéaire à u. Corollaire: Avec M = A (faites-le!), on en déduit AG= AB ce qui permet de placer le point G sur un dessin (très utile!). De même, avec M = B, on a BG= BA. Remarque: On peut préférer une formulation plus symétrique de ces résultats: AG= A A A B et B G= B A B B. 2. Position du barycentre de deux points Théorème: Si A et B sont deux points distincts, tout barycentre G de A, et B, (avec 0 ) appartient à la droite (AB). Si α et β sont de même signe, alors G [AB]. Si α et β sont de signes opposés, alors G est sur la droite (AB), à l extérieur de [AB], du côté du point le plus lourd en valeur absolue. Démonstration : à faire en exercice. Interprétation physique: avec deux coefficients positifs, G correspond au point d'équilibre de la balance. avec un coefficient positif et un coefficient négatif : On peut conserver l'interprétation en terme de balance à condition d'imaginer que la force correspondant au coefficient négatif tire l objet vers le haut (le contraire de la gravité). Exercice 5. Soient A et B deux points de l espace. Soit M le point défini par 5MA2MB=0 1) Prévoir au moyen du théorème précédent la position du point M. 2) Vérifier vos prévisions en plaçant précisément le point M sur un dessin 3. Homogénéité Théorème : On ne change pas le barycentre de points pondérés lorsqu on multiplie ou qu on divise tous les coefficients par le même réel non nul. 1 Une combinaison linéaire est une somme de vecteurs affectés de coefficients, comme par exemple u v ou u vw. Ch 4: Barycentres COURS 1 ère S Mme Helme-Guizon 2

3 Démonstration : Soit k un réel non nul. La relation GAGB=0 avec 0 est bien équivalente à la relation k GAk GB=0 et comme 0 alors k k 0 donc G est le barycentre de A,k et B, k. Exemple : Le barycentre de (A, 350) et (B, 140) est aussi le barycentre (A, 5) et (B, 2). Exercice 6. Compléter 1. Le barycentre de (A, 5 2 ) et (B, ) est aussi le barycentre (A,... ) et (B,....) Le barycentre de (A, ) et (B, 2 12 ) est aussi le barycentre (A, ) et (B,....). 31 Def : Lorsque les coefficients sont tous égaux, on parle d isobarycentre ou de centre de gravité. A cause de la propriété d homogénéité, on n a pas besoin de préciser les coefficients. L isobarycentre des points A et B est donc le barycentre de A,1 et B,1. Par la propriété d homogénéité, c est aussi le barycentre de A, et B, quel que soit 0. L isobarycentre de A et B est bien sûr le de [AB]! Application de la propriété d homogénéité: En divisant chacun des coefficients par la somme des coefficients on peut toujours se ramener à des coefficients dont la somme vaut Barycentres de deux points et droites Propriété : M, A et B sont alignés M est un barycentre de A et B (c est à dire qu il existe des réels α et β avec α + β 0 tels que M soit le barycentre de A, et B,. Autrement dit, la droite (AB) est l ensemble des barycentres de A et B. Démonstration : Exercice. Pratique: Pour monter que trois points sont alignés, il suffit de montrer que l un est le barycentre des deux autres (pour des coefficients à déterminer.) Si on sait que trois points sont alignés, alors on sait qu on peut écrire un des points comme le barycentre des deux autres (pour certains coefficients et ). On est surs que ces coefficients existent même si on ne connaît pas nécessairement leur valeur.) C. Coordonnées du barycentre dans un repère Théorème : Un repère étant choisi, les coordonnées du barycentre G de A, et B, sont x G = x x A B, y G = y y A B. Ce sont les moyennes pondérées des coordonnées des points pondérés. Démonstration : C est la propriété de réduction avec M = Exemple 7. A 1 3 et B 4 1. Le barycentre G de (A, 2) et (B, 1) a pour coordonnées G 2, 7 3. Exercice 8. A et B sont deux points du plan et G est le barycentre de (A; 3) et (B; 7). Sachant que les points A et B ont pour coordonnés respectives A 1 3 et B 1 dans un repère du plan, calculer les 1 coordonnées de G dans ce repère. Remarque : Si α = β = 1, c'est-à-dire dans le cas de l isobarycentre, on retrouve bien la formule qui donne les coordonnées du milieu d un segment. Ch 4: Barycentres COURS 1 ère S Mme Helme-Guizon 3

4 II. Généralisation : Barycentre de n points pondérés n3 Pas de panique: C'est à peu près la même chose qu'avec seulement deux points, la seule nouveauté étant le théorème d'associativité. A. Existence et unicité Def: Soient, et trois réels tels que 0. On appelle barycentre des trois points pondérés A,, B,,C, le point G défini par GAGBGC=0. Ce point existe et est unique à condition que 0. On dit aussi que G est le barycentre des points A, B et C affectés des coefficients, et. Exercice 9. Soit ABC un triangle. Construire le point G, barycentre des points A, B et C affectés des coefficients 2, 1 et 2. Exercice 10. Soit ABC un triangle et E le point défini parbe= 2 3 AC. Montrer que E est le barycentre de A, B et C affectés de coefficients à déterminer. Généralisation: Dans le cas de n points, cette définition devient : Def : Soient α 1, α 2 α n n réels tels que 1 0. On appelle barycentre des n points pondérés A 1, 1, A 2, 2,..., A n, n le point G défini par 1 GA 1 GA 2 GA n =0. Ce point existe et est unique à condition que 1 0. Démonstration de l existence et unicité d un tel point: Semblable à celle pour deux points pondérés. B. Propriétés du barycentre 1. Propriété de réduction Cette propriété s appelle ainsi car elle permet de réduire une combinaison linéaire 2 à un seul vecteur. Cas particulier: Propriété de réduction avec 3 points pondérés: Soient, et 3 réels tels que 0. Si G est le barycentre de A,, B,,C,, alors pour tout point M du plan, MAMBMC=MG. Pratique: Chaque fois que l on voit une combinaison linéaire de la forme MAMBMC avec, 0, il faut penser que l on peut, si on le souhaite, utiliser le barycentre G de A,, B,,C, pour remplacer MAMBMC par MG, qui présente le gros avantage de ne comporter qu un vecteur. Exercice 11. Soient A, B et C trois points du plan. Déterminer et représenter les ensembles suivants: 1) l ensemble E 1 des points M du plan tels que 5MA2MB4MC = 2MA MB4MC. 2) l ensemble E 2 des points N du plan tels que 5NA2NB4NC = 3NA2NBNC. 3) l ensemblee 3 des points P du plan tels que 5PA2PB4PC est colinéaire à u=2ab3ac. Exercice 12. Soit ABC un triangle. Soit G le barycentre des points A, B et C affectés des coefficients 2, 1 et 2. Utilisez la propriété de réduction avec M =A pour exprimerag en fonction deab et AC puis construire le point G. 2 Une combinaison linéaire est une somme de vecteurs affectés de coefficients, comme par exemple α u + β v ou α u + β v + γ w. Ch 4: Barycentres COURS 1 ère S Mme Helme-Guizon 4

5 Cas général: Propriété de réduction avec n points pondérés: Soient α 1, α 2 α n n réels tels que 1 0. Si G est le barycentre de A 1, 1, A 2, 2,..., A n, n, alors pour tout point M du plan, 1 MA 1 MA 2 MA n = 1 MG. Démonstration : Semblable à celle pour deux points pondérés. Pratique: Chaque fois que l on voit une combinaison linéaire de la forme 1 MA 1 MA 2 MA n avec 1 0, il faut penser que l on peut, si on le souhaite, utiliser le barycentre G de A 1, 1, A 2, 2,..., A n, n pour remplacer 1 MA 1 MA 2 MA n par 1 MG, qui présente le gros avantage de ne comporter qu un vecteur. 2. Homogénéité Théorème : On ne change pas le barycentre de n points pondérés lorsqu on multiplie ou qu on divise tous les coefficients par le même réel non nul. Démonstration : Semblable à celle pour deux points pondérés. Def : Lorsque les coefficients sont tous égaux, on parle d isobarycentre ou de centre de gravité. A cause de la propriété d homogénéité, on n a pas besoin de préciser les coefficients. Remarque: L isobarycentre trois points non alignés est le centre de gravité du triangle défini par ces trois points, c'est-à-dire l intersection des médianes (voir exercice ci-dessous). Exercice 13. Soit ABC un triangle. 1) Cas général: Soit G le barycentre des points A, B et C affectés des coefficients, et. Utilisez la propriété de réduction avec M =A pour exprimerag en fonction deab etac et compléter: AG =... 2) Application 1 : Soit K le barycentre des points A, B et C affectés des coefficients 140, 70 et 210. Utilisez la formule ci-dessus pour placer K sur un dessin. 3) Application 2 : Soit G le point défini par AG= 1 3 AB 2 3 AC. Utilisez la formule ci-dessus pour exprimer G comme barycentre des points A, B et C affectés de coefficients à déterminer. Remarque: La formule que vous avez démontrée dans cet exercice est donc utile pour placer le barycentre de trois points pondérés sur une figure (voir application 1) et aussi pour trouver par identification les coefficients qui font d'un point un barycentre à partir d'une égalité vectorielle (voir application 2). On peut préférer une formulation plus symétrique de ces résultats: AG= A A B G= B A 3. Associativité du barycentre A B B B A C BC Théorème d associativité du barycentre dit aussi théorème du barycentre partiel : On ne change pas le barycentre de points pondérés lorsqu on remplace des points, dont la somme des coefficients est non nulle, par leur barycentre affecté de la somme de ces coefficients. Autrement dit, dans le cas de trois points, si α + β + γ 0 et si α + β 0, Le barycentre de (A, α), (B, β) et (C, γ) est aussi celui de (G 1, α + β) et (C, γ) où G 1 est le barycentre de (A, α) et (B, β) (ce barycentre partiel G 1 existe car α + β 0) Démonstration: A faire en exercice. Ch 4: Barycentres COURS 1 ère S Mme Helme-Guizon 5

6 Pratique: L associativité du barycentre est souvent utile pour montrer que des droites ont concourantes. Exercice 14. ABC est un triangle. Construire sans faire de calcul le barycentre G des points A,1, B, 2 et C, 1. Exercice 15. ABCD est un quadrilatère. Construire le barycentre G des points A,1, B, 3,C,1 et D,3. Exercice 16 Soient A, B et C trois points non alignés. En utilisant la propriété d associativité du barycentre, redémontrez le résultat bien connu selon lequel les trois médianes d un triangle sont concourantes en un point qui est l isobarycentre des points A, B et C. Montrez aussi que, sur la partie de chaque médiane située à l intérieur du triangle, l isobarycentre est situé aux deux tiers à partir du sommet. Exercice 17. Soit G le barycentre de B,1etC, 4. 1) Montrer que G est aussi le barycentre de A,2, A, 2,B,1etC, 4. 2) Soit I le barycentre de (A, 2) et (B, 1) et soit J le barycentre de (A, 2 ) et (C, 4). Montrer que I, J et G sont alignés. Exercice 18. ABC est un triangle. Soient I, J et K les points définis par IB= 1 2 IC, JA= 2 3 JC et KB= 3 4 KA. Démontrer que les droites AI, BJ etck sont concourantes. Exercice 19. ABC est un triangle. Soient H et K les points définis par AH = 1 3 AC et AK = 1 4 AB 1 4 AC. 1) Placer A, B, C, H et K sur une figure. 2) Exprimer H comme barycentre des points A et C affectés de coefficients à déterminer. 3) Exprimer K comme barycentre des points A, B et C affectés de coefficients à déterminer. 4) En déduire que B, H et K sont alignés. Exercice 20. ABC est un triangle. Soit J le barycentre de A; 2 et C ;3 et soit K le barycentre de A; 2 et B ; 3. Montrer que I, le milieu de [BC], appartient à [JK]. Exercice 21. ABC est un triangle. Soient I et G les points définis par AG= 3 4 AI et CI = 1 3 CB. 1) Exprimer G comme barycentre des points A, B et C affectés de coefficients à déterminer. 2) Les droites CGet AB sont sécantes en un point H. Préciser la position du point H sur (AB). C. Coordonnées du barycentre dans un repère Théorème : Un repère étant choisi, les coordonnées du barycentre G de (A 1, α 1 ), (A 2, α 2 ) (A n, α n ) avec 1 0 sont x G = x 1 A 1 x A2 x An et y 1... G = y 1 A 1 y A2 y An n 1 Démonstration : C est la propriété de réduction avec M = Exercice 22. A 1 3, B et C 2 A ; 6 1 3, B ; et C ;. D. Barycentre et transformations. Calculer les coordonnées de G barycentre de Théorème : Les symétries, les rotations et les translations conservent le barycentre c est dire que si f est une symétrie, une rotation ou une translation, et si G est le barycentre de (A 1, α 1 ), (A 2, α 2 ) (A n, α n ) alors son image f(g) est le barycentre des (f(a 1 ), α 1 ), (f(a 2 ), α 2 ) ( f(a n ), α n ). On résume parfois cette propriété en disant que l image du barycentre est le barycentre des images, avec les mêmes coefficients. Ch 4: Barycentres COURS 1 ère S Mme Helme-Guizon 6

7 Table des matières I.Barycentre de deux points pondérés...1 A.Existence et unicité...1 B.Propriétés du barycentre Propriété de réduction Position du barycentre de deux points Homogénéité Barycentres de deux points et droites...3 C.Coordonnées du barycentre dans un repère...3 II.Généralisation : Barycentre de n points pondérés...4 A.Existence et unicité...4 B.Propriétés du barycentre Propriété de réduction Homogénéité Associativité du barycentre...5 C.Coordonnées du barycentre dans un repère...6 D.Barycentre et transformations...6 Ch 4: Barycentres COURS 1 ère S Mme Helme-Guizon 7

Projection orthogonale sur une droite du plan, projection vectorielle associée. Applications (calculs de distances et d angles, optimisation )

Projection orthogonale sur une droite du plan, projection vectorielle associée. Applications (calculs de distances et d angles, optimisation ) Projection orthogonale sur une droite du plan, projection vectorielle associée. Applications (calculs de distances et d angles, optimisation ) Introduction : On se place dans plan affine euclidien muni

Plus en détail

212 année 2013/2014 DM de synthèse 2

212 année 2013/2014 DM de synthèse 2 22 année 20/204 DM de synthèse 2 Exercice Soit f la fonction représentée cicontre.. Donner l'ensemble de définition de la fonction f. 2. Donner l'image de 4 par f.. a. Donner un nombre qui n'a qu'un seul

Plus en détail

1S Modèles de rédaction Enoncés

1S Modèles de rédaction Enoncés Par l équipe des professeurs de 1S du lycée Parc de Vilgénis 1S Modèles de rédaction Enoncés Produit scalaire & Corrigés Exercice 1 : définition du produit scalaire Soit ABC un triangle tel que AB, AC

Plus en détail

Si deux droites sont parallèles à une même troisième. alors les deux droites sont parallèles entre elles. alors

Si deux droites sont parallèles à une même troisième. alors les deux droites sont parallèles entre elles. alors N I) Pour démontrer que deux droites (ou segments) sont parallèles (d) // (d ) (d) // (d ) deux droites sont parallèles à une même troisième les deux droites sont parallèles entre elles (d) // (d) deux

Plus en détail

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé.

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. I- ACTIVITES NUMERIQUES (12 points) Exercice 1 (3 points) On considère

Plus en détail

PARTIE 1 : ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 points)

PARTIE 1 : ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 points) COLLÈGE LA PRÉSENTATION BREVET BLANC Février 2011 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Classe de 3 e Durée : 2 heures Présentation et orthographe : 4 points Les calculatrices sont autorisées, ainsi que les instruments

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 1 avril 7 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points 1 a Les vecteurs AB et AC ont pour coordonnées AB ; ; ) et AC 1 ; 4 ; 1) Ils ne sont manifestement pas colinéaires

Plus en détail

5 ème Chapitre 4 Triangles

5 ème Chapitre 4 Triangles 5 ème Chapitre 4 Triangles 1) Médiatrices Définition : la médiatrice d'un segment est l'ensemble des points équidistants des extrémités du segment (cours de 6 ème ). Si M appartient à la médiatrice du

Plus en détail

Devoir commun de seconde, mars 2006

Devoir commun de seconde, mars 2006 Devoir commun de seconde, mars 006 calculatrices autorisées On rappelle que le soin et la qualité de rédaction entrent pour une part non négligeable dans l appréciation de la copie. Eercice (7 points).

Plus en détail

Géométrie dans l espace Produit scalaire et équations

Géométrie dans l espace Produit scalaire et équations Chapitre 11. 2ème partie Géométrie dans l espace Produit scalaire et équations Terminale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES 2ème partie Produit scalaire Produit scalaire

Plus en détail

E3A PC 2009 Math A. questions de cours. t C). On véri e que

E3A PC 2009 Math A. questions de cours. t C). On véri e que E3A PC 29 Math A questions de cours. Soit C 2 M 3 (R) Analyse : Si C = S + A, S 2 S 3 (R) et A 2 A 3 (R) alors t C = t S + t A = S A d où S = 2 (C +t C) et A = 2 (C t C). L analyse assure l unicité (sous

Plus en détail

Exercice 1 : sur 2,5 points 1) Lire graphiquement les équations des droites D 1, D 2 et D 3 tracées dans le repère ci-dessous

Exercice 1 : sur 2,5 points 1) Lire graphiquement les équations des droites D 1, D 2 et D 3 tracées dans le repère ci-dessous NOM : Seconde A B C H J Mardi 19 janvier 010 Exercice 1 : sur,5 points 1) Lire graphiquement les équations des droites D 1, D et D tracées dans le repère ci-dessous ) Dans le même repère, tracer la droites

Plus en détail

Quelques contrôle de Première S

Quelques contrôle de Première S Quelques contrôle de Première S Gilles Auriol auriolg@free.fr http ://auriolg.free.fr Voici l énoncé de 7 devoirs de Première S, intégralement corrigés. Malgré tout les devoirs et 5 nécessitent l usage

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

Corrigé Pondichéry 1999

Corrigé Pondichéry 1999 Corrigé Pondichéry 999 EXERCICE. = 8 = i ). D'où les solutions de l'équation : z = + i et z = z = i. a. De manière immédiate : z = z = b. Soit θ la mesure principale de arg z : cos θ = Par suite arg z

Plus en détail

Le théorème de Thalès et sa réciproque

Le théorème de Thalès et sa réciproque Le théorème de Thalès et sa réciproque I) Agrandissement et Réduction d une figure 1) Définition : Lorsque toutes les longueurs d une figure F sont multipliées par un même nombre k on obtient une autre

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004 Durée : 4 heures Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 4 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. X suit la loi de durée de vie sans vieillissement ou encore loi eponentielle de paramètre λ ;

Plus en détail

Calcul Matriciel. Chapitre 10. 10.1 Qu est-ce qu une matrice? 10.2 Indexation des coefficients. 10.3 Exemples de matrices carrées.

Calcul Matriciel. Chapitre 10. 10.1 Qu est-ce qu une matrice? 10.2 Indexation des coefficients. 10.3 Exemples de matrices carrées. Chapitre 10 Calcul Matriciel 101 Qu est-ce qu une matrice? Définition : Soit K un ensemble de nombres exemples, K = N, Z, Q, R, C, n, p N On appelle matrice à n lignes et p colonnes la données de np nombres

Plus en détail

Bref, c'est difficile, mais tout le monde doit y arriver.

Bref, c'est difficile, mais tout le monde doit y arriver. Bonjour à tous, les colles de mardi m'ont permis de vérifier que les notions de base du chapitre espaces vectoriels sont loin d'être acquises. Comme je vous le disais, il est essentiel d'apprendre régulièrement

Plus en détail

Introduction aux inégalités

Introduction aux inégalités Introduction aux inégalités -cours- Razvan Barbulescu ENS, 8 février 0 Inégalité des moyennes Faisons d abord la liste des propritétés simples des inégalités: a a et b b a + b a + b ; s 0 et a a sa sa

Plus en détail

Angles orientés et trigonométrie

Angles orientés et trigonométrie Chapitre Angles orientés et trigonométrie Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Trigonométrie Cercle trigonométrique. Radian. Mesure d un angle orienté, mesure principale.

Plus en détail

Partie II. Supplémentaires d un sous-espace donné. Partie I. Partie III. Supplémentaire commun. MPSI B 8 octobre 2015

Partie II. Supplémentaires d un sous-espace donné. Partie I. Partie III. Supplémentaire commun. MPSI B 8 octobre 2015 Énoncé Dans tout le problème, K est un sous-corps de C. On utilisera en particulier que K n est pas un ensemble fini. Tous les espaces vectoriels considérés sont des K espaces vectoriels de dimension finie.

Plus en détail

3 ème 2 DÉVELOPPEMENT FACTORISATIONS ET IDENTITÉS REMARQUABLES 1/5 1 - Développements

3 ème 2 DÉVELOPPEMENT FACTORISATIONS ET IDENTITÉS REMARQUABLES 1/5 1 - Développements 3 ème 2 DÉVELOPPEMENT FACTORISATIONS ET IDENTITÉS REMARQUABLES 1/5 1 - Développements Développer une expression consiste à transformer un produit en une somme Qu est-ce qu une somme? Qu est-ce qu un produit?

Plus en détail

BREVET BLANC DE MAI 2012

BREVET BLANC DE MAI 2012 COLLEGE GASPARD DES MONTAGNES BREVET BLANC DE MAI 2012 Ce sujet comporte 8 pages numérotées de 1/8 à 8/8, dont une feuille annexe à remettre avec la copie. L usage de la calculatrice est autorisé. Notation

Plus en détail

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé Planche n o Fonctions de plusieurs variables Corrigé n o : f est définie sur R \ {, } Pour, f, = Quand tend vers, le couple, tend vers le couple, et f, tend vers Donc, si f a une limite réelle en, cette

Plus en détail

Applications des nombres complexes à la géométrie

Applications des nombres complexes à la géométrie Chapitre 6 Applications des nombres complexes à la géométrie 6.1 Le plan complexe Le corps C des nombres complexes est un espace vectoriel de dimension 2 sur R. Il est donc muni d une structure naturelle

Plus en détail

Créer des figures dynamiques en 3 dimensions avec GeoGebra 5

Créer des figures dynamiques en 3 dimensions avec GeoGebra 5 Créer des figures dynamiques en 3 dimensions avec GeoGebra 5, 1/46 I. Pour débuter...3 IV. 9. Obtenir une sphère ou un cône tronqué...21 I. 1. Téléchargement...3 V. Illustration d'exercices...22 I. 2.

Plus en détail

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x =

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x = LE NOMBRE D OR Présentation et calcul du nombre d or Euclide avait trouvé un moyen de partager en deu un segment selon en «etrême et moyenne raison» Soit un segment [AB]. Le partage d Euclide consiste

Plus en détail

Chapitre 7 Proportionnalité.

Chapitre 7 Proportionnalité. Chapitre 7 Proportionnalité. Voir 5 ème, chapitres 5 et 7 ; 4 ème, chapitres 4, 5 et 12. I) Pourcentages, indices A) Augmentation (ou diminution) Eemple : Le pri d un objet est passé de à 14. Calculer

Plus en détail

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables Cours d Analyse Fonctions de plusieurs variables Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université de Marne-la-Vallée Table des matières 1 Notions de géométrie dans l espace et fonctions à deux variables........

Plus en détail

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées. L orthographe, le soin et la présentation sont notés sur 4 points. Activités numériques (12 points)

Plus en détail

COLLÈGE LA PRÉSENTATION. BREVET BLANC Février 2014

COLLÈGE LA PRÉSENTATION. BREVET BLANC Février 2014 COLLÈGE LA PRÉSENTATION BREVET BLANC Février 2014 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Classe de 3 e Durée : 2 heures Présentation et orthographe : 4 points Les calculatrices sont autorisées, ainsi que les instruments

Plus en détail

Brevet Juin 2007 Liban Corrigé Page 1 sur 6

Brevet Juin 2007 Liban Corrigé Page 1 sur 6 Brevet Juin 007 Liban Corrigé Page 1 sur 6 Exercice 1 : 1) A = 500 (10 3 ),4 10 7 8 10 4 = 500 10 6 4 10 1 10 7 8 10 4 500 4 = 8 = 500 3 8 8 = 500 3 100 10 4 = 1500 10 0 + 4 = 1500 10 4 = 1,5 10 3 10 4

Plus en détail

Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications

Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications Introduction : Cette leçon s inscrit dans la continuité de la précédente. On supposera connu

Plus en détail

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ.

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ. Exercice :(Amiens 1995) Les questions 2, 3 et 4 sont indépendantes. L'unité est le centimètre. 1) Construire un triangle MAI rectangle en A tel que AM = 8 et IM = 12. Indiquer brièvement les étapes de

Plus en détail

Correction du Brevet Blanc Shanghai mars 2013

Correction du Brevet Blanc Shanghai mars 2013 Correction exercice 1(4 points) Correction du Brevet Blanc Shanghai mars 2013 1. Calculer les expressions suivantes A et B et donner le résultat sous la forme d une fraction irréductible : 2. Calculer

Plus en détail

Inégalités. c a + b 3 2,

Inégalités. c a + b 3 2, DOMAINE : Géométrie AUTEUR : Margaret BILU NIVEAU : Avancé STAGE : Montpellier 03 CONTENU : Eercices Inégalités - Quelques inégalités secondaires, mais utiles - Proposition. (Inégalité de Nesbitt) Soient

Plus en détail

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S )

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 4 Janvier 007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble ( Année 006-007 ) 1 Table des matières 1 Grille d autoévaluation

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces non parallèles Si un solide soumis à l'action de 3 forces A

Plus en détail

FICHE MÉTHODE POUR L ALGÈBRE LINÉAIRE EN L1

FICHE MÉTHODE POUR L ALGÈBRE LINÉAIRE EN L1 FICHE MÉTHODE POUR L ALGÈBRE LINÉAIRE EN L TABLE DES MATIÈRES. Déterminer si un ensemble est un sous espace vectoriel sur R ou non.. Une vérification essentielle.2. La stabilité par combinaisons linéaires

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Continuité (étude globale). Diverses fonctions Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile *****

Plus en détail

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire Séquence 10 Géométrie dans l espace Sommaire 1. Prérequis 2. Calculs vectoriels dans l espace 3. Orthogonalité 4. Produit scalaire dans l espace 5. Droites et plans de l espace 6. Synthèse Dans cette séquence,

Plus en détail

LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 2015-2016

LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 2015-2016 LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 015-016 Pourquoi ce livret? Afin de mieux préparer cette rentrée, ce livret reprend un ensemble de notions

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : notion de vecteur, transformation de points par translation et vecteurs égaux Exercice 2 : parallélogramme

Plus en détail

Représentation géométrique d un nombre complexe

Représentation géométrique d un nombre complexe CHAPITRE 1 NOMBRES COMPLEXES 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 1. Ensemble des nombres complexes Soit i le nombre tel que i = 1 L ensemble des nombres complexes est l ensemble des nombres

Plus en détail

Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2

Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2 Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2 Collège OASIS Corrigé de l Epreuve de Mathématiques L usage de la calculatrice est autorisé, mais tout échange de matériel est interdit Les exercices sont indépendants

Plus en détail

x 8 = 0 3x - 6 = 2x + 2 3x² 6 = 2x² + 2

x 8 = 0 3x - 6 = 2x + 2 3x² 6 = 2x² + 2 Partie numérique : 16 points Exercice n 1 (4 points) : Pour chaque ligne du tableau ci-dessous, 3 réponses sont proposées, mais une seule est exacte. Aucune justification n'est demandée. Écrire le numéro

Plus en détail

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes.

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. 1 Définitions, notations Calcul matriciel Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. On utilise aussi la notation m n pour le

Plus en détail

ACTIVITES NUMERIQUES 12 points

ACTIVITES NUMERIQUES 12 points BREVET BLANC Mai 2012 Mathématiques Le corrigé La rédaction et la présentation sont prises en compte pour 4 points. Les calculatrices sont autorisées. Durée de l'épreuve : 2 heures. EXERCICE 1 On donne

Plus en détail

Construction d un cercle tangent à deux cercles donnés.

Construction d un cercle tangent à deux cercles donnés. Préparation au CAPES Strasbourg, octobre 2008 Construction d un cercle tangent à deux cercles donnés. Le problème posé : On se donne deux cercles C et C de centres O et O distincts et de rayons R et R

Plus en détail

Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites

Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites I Droites perpendiculaires Lorsque deux droites se coupent, on dit qu elles sont sécantes Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites Lorsque deux

Plus en détail

Rappels et compléments, première partie : Nombres complexes et applications à la géométrie

Rappels et compléments, première partie : Nombres complexes et applications à la géométrie Rappels et compléments, première partie : Nombres complexes et applications à la géométrie 1 Définition des nombres complexes On définit sur les couples de réels une loi d addition comme suit : (x; y)

Plus en détail

La géométrie du triangle III IV - V Cercles remarquables - Lieux géométriques - Relations métriques

La géométrie du triangle III IV - V Cercles remarquables - Lieux géométriques - Relations métriques La géométrie du triangle III IV - V Cercles remarquables - Lieux géométriques - Relations métriques III. Cercles 1. Cercle d'euler 2. Droite d'euler 3. Théorème de Feuerbach 4. Milieux des segments joignant

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Baccalauréat S Nombres complexes Index des exercices sur les complexes de septembre 1999 à juin 2012 Tapuscrit : DENIS VERGÈS

Baccalauréat S Nombres complexes Index des exercices sur les complexes de septembre 1999 à juin 2012 Tapuscrit : DENIS VERGÈS Baccalauréat S Nombres complexes Index des exercices sur les complexes de septembre 1999 à juin 2012 Tapuscrit : DENIS VERGÈS N o Lieu et date Q.C.M. Algébrique Géométrie 1 Asie juin 2012 2 Métropole juin

Plus en détail

CORRECTIONS. Consignes pour le déroulement de l épreuve d une durée de 2 heures

CORRECTIONS. Consignes pour le déroulement de l épreuve d une durée de 2 heures Consignes pour le déroulement de l épreuve d une durée de 2 heures * Calculatrice autorisée pour les deux parties mais en précisant les étapes des calculs. A] Nombres et Calculs : Exercice n 1 : Compléter

Plus en détail

PROBLEME(12) Première partie : Peinture des murs et du plafond.

PROBLEME(12) Première partie : Peinture des murs et du plafond. PROBLEME(12) Une entreprise doit rénover un local. Ce local a la forme d'un parallélépipède rectangle. La longueur est 6,40m, la largeur est 5,20m et la hauteur est 2,80m. Il comporte une porte de 2m de

Plus en détail

Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2. ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts

Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2. ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2 ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts Rappel : Présenter les parties de l'épreuve sur feuilles

Plus en détail

Cours de mathématiques - Alternance Gea

Cours de mathématiques - Alternance Gea Cours de mathématiques - Alternance Gea Anne Fredet 11 décembre 005 1 Calcul matriciel Une matrice n m est un tableau de nombres à n lignes( et m colonnes. 1 0 Par exemple, avec n = et m =, on peut considérer

Plus en détail

TOUT SUR LE TRIANGLE

TOUT SUR LE TRIANGLE PROBLEME de niveu sup rédigé pr R. Ferreol ferreol@mthcurve.com TOUT SUR LE TRIANGLE. DONNÉES ET NOTATIONS 3 points A, B, C non lignés d un pln ffine euclidien P orienté de fçon à ce que (AB, AC ) soit

Plus en détail

Brevet Amérique du sud novembre 2011

Brevet Amérique du sud novembre 2011 ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 POINTS) Exercice 1 Cet exercice est un exercice à choix multiples (QCM). Pour chaque question, une seule réponse est exacte. Une réponse correcte rapportera 1 point. L absence

Plus en détail

Programmes du collège

Programmes du collège Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 Programmes du collège Programmes de l enseignement de mathématiques Ministère de l Éducation nationale Classe de quatrième Note : les points du programme (connaissances,

Plus en détail

Olympiades Suisses de Mathématiques. Inéquations. Thomas Huber. Actualisé: 25 juin 2014. Table des matières

Olympiades Suisses de Mathématiques. Inéquations. Thomas Huber. Actualisé: 25 juin 2014. Table des matières Olympiades Suisses de Mathématiques Inéquations Thomas Huber Actualisé: 5 juin 04 Table des matières Transformations algébriques. Il n eiste pas de carrés négatifs Nous allons commencer ce script par la

Plus en détail

CONCOURS SEPTEMBRE 2011 SUJETS

CONCOURS SEPTEMBRE 2011 SUJETS CONCOURS SEPTEMBRE 2011 SUJETS Florilège COPIRELEM Page 155 CERPE groupement 1 - septembre 2011 (corrigé page 171) GROUPEMENT 1 septembre 2011 EXERCICE 1 : Dans cet exercice, six affirmations sont proposées.

Plus en détail

BREVET BLANC CORRIGE

BREVET BLANC CORRIGE ACTIVITES NUMERIQUES (12 POINTS) Exercice 1 (2 points) On a relevé le nombre de médailles gagnées par les sportifs calédoniens lors des Jeux du Pacifique. Voici les résultats regroupés à l aide d un tableur

Plus en détail

Livret de liaison Seconde - Première S

Livret de liaison Seconde - Première S Livret de liaison Seconde - Première S I.R.E.M. de Clermont-Ferrand Groupe Aurillac - Lycée Juin 2014 Ont collaboré à cet ouvrage : Emmanuelle BOYER, Lycée Émile Duclaux, Aurillac. Patrick DE GIOVANNI,

Plus en détail

Activités numériques [13 Points]

Activités numériques [13 Points] N du candidat L emploi de la calculatrice est autorisé. Le soin, la qualité de la présentation entrent pour 2 points dans l appréciation des copies. Les résultats seront soulignés. La correction est disponible

Plus en détail

Correction : E = Soit E = -1,6. F = 12 Soit F = -6 3 + 45. y = 11. et G = -2z + 4y G = 2 6 = 3 G = G = -2 5 + 4 11

Correction : E = Soit E = -1,6. F = 12 Soit F = -6 3 + 45. y = 11. et G = -2z + 4y G = 2 6 = 3 G = G = -2 5 + 4 11 Correction : EXERCICE : Calculer en indiquant les étapes: (-6 +9) ( ) ( ) B = -4 (-) (-8) B = - 8 (+ 6) B = - 8 6 B = - 44 EXERCICE : La visite médicale Calcul de la part des élèves rencontrés lundi et

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

Correction du baccalauréat S Liban juin 2007

Correction du baccalauréat S Liban juin 2007 Correction du baccalauréat S Liban juin 07 Exercice. a. Signe de lnx lnx) : on fait un tableau de signes : x 0 e + ln x 0 + + lnx + + 0 lnx lnx) 0 + 0 b. On afx) gx) lnx lnx) lnx lnx). On déduit du tableau

Plus en détail

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R.

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R. Angles orientés Trigonométrie I. Préliminaires. Le radian Définition B R AB =R C O radian R A Soit C un cercle de centre O. Dire que l angle géométrique AOB a pour mesure radian signifie que la longueur

Plus en détail

1 Notion d espace vectoriel

1 Notion d espace vectoriel Arnaud de Saint Julien - MPSI Lycée La Merci 2014-2015 1 Résumé de cours sur les espaces vectoriels et les applications linéaires Les vecteurs du plan, les nombres réels, et les polynômes à coefficients

Plus en détail

Découvrir GeoGebra. 1. Une propriété du triangle rectangle. 2. Paramétrage de GeoGebra. 3. Un grand classique : l échelle et l'équerre

Découvrir GeoGebra. 1. Une propriété du triangle rectangle. 2. Paramétrage de GeoGebra. 3. Un grand classique : l échelle et l'équerre Aller sur le site http://www.geogebra.org/cms/ et cliquer sur l'image afin de lancer l'applet GeoGebra en ligne. Découvrir GeoGebra 1. Une propriété du triangle rectangle 2. Paramétrage de GeoGebra 3.

Plus en détail

Séquence 2. Repérage dans le plan Équations de droites. Sommaire

Séquence 2. Repérage dans le plan Équations de droites. Sommaire Séquence Repérage dans le plan Équations de droites Sommaire 1 Prérequis Repérage dans le plan 3 Équations de droites 4 Synthèse de la séquence 5 Exercices d approfondissement Séquence MA0 1 1 Prérequis

Plus en détail

MathADoc Diplôme National du Brevet : Groupe Nord 2003

MathADoc Diplôme National du Brevet : Groupe Nord 2003 MathADoc Diplôme National du Brevet : Groupe Nord 2003 Activités numériques : 12 points (Amiens, Lille, Paris, Créteil, Versailles, Rouen) 1. Soit A = 8 3 5 3 20 21 Calculer A en détaillant les étapes

Plus en détail

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2.1 Définition Une matrice n m est un tableau rectangulaire de nombres (réels en général) à n lignes et m colonnes ; n et m sont les dimensions de la matrice. Notation.

Plus en détail

De même, le périmètre P d un cercle de rayon 1 vaut P = 2π (par définition de π). Mais, on peut démontrer (difficilement!) que

De même, le périmètre P d un cercle de rayon 1 vaut P = 2π (par définition de π). Mais, on peut démontrer (difficilement!) que Introduction. On suppose connus les ensembles N (des entiers naturels), Z des entiers relatifs et Q (des nombres rationnels). On s est rendu compte, depuis l antiquité, que l on ne peut pas tout mesurer

Plus en détail

CONJUGUÉ D'UN POINT PAR RAPPORT À UN TRIANGLE

CONJUGUÉ D'UN POINT PAR RAPPORT À UN TRIANGLE CONJUGUÉ D'UN POINT PAR RAPPORT À UN TRIANGLE Jean Luc Bovet, Auvernier L'article de Monsieur Jean Piquerez (Bulletin de la SSPMP No 86), consacré aux symédianes me paraît appeler une généralisation. En

Plus en détail

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10.

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. A1 Trouvez l entier positif n qui satisfait l équation suivante: Solution 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. En additionnant les termes du côté gauche de l équation en les mettant sur le même dénominateur

Plus en détail

Ce document regroupe les 6 devoirs à la maison proposés dans la progression.

Ce document regroupe les 6 devoirs à la maison proposés dans la progression. Ce document regroupe les 6 devoirs à la maison proposés dans la progression. Le document a été paginé de façon à ce que chaque devoir corresponde à une page pour en faciliter l impression. Page 2... Devoir

Plus en détail

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01. Remarque

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01. Remarque FNCTINS I Généralités sur les fonctions Définitions Soit D une partie de l'ensemble IR. n définit une fonction f de D dans IR, en associant à chaque réel de D, un réel et un seul noté f() et que l'on appelle

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours.

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours. Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2 Session 2011 Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2 MATHÉMATIQUES Série Collège L usage de la calculatrice est autorisé Le candidat remettra sa copie au surveillant à la fin de l épreuve Nature de

Plus en détail

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R.

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R. EXEMPLE DE DOSSIER Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 23 C.I.R. STRATEGIE & ACCOMPAGNEMENT FINANCIER 7 Rue DENFERT-ROCHEREAU 38 GRENOBLE France Tél fax : ( 33 ) 4 76 43 47 11 SIRET

Plus en détail

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point 03 Mai 2013 Collège Oasis Durée de L épreuve : 2 heures. apple Le sujet comporte 4 pages et est présenté en livret ; apple La calculatrice est autorisée ; apple 4 points sont attribués à la qualité de

Plus en détail

Triangle rectangle et cercle

Triangle rectangle et cercle Objectifs : 1 Savoir reconnaître et tracer une médiane. 2 Connaître et savoir utiliser la propriété qui caractérise le triangle rectangle par son inscription dans un demi-cercle. 3 Connaître et savoir

Plus en détail

CHAPITRE 4: La projection de MONGE

CHAPITRE 4: La projection de MONGE CHAPITRE 4: La projection de MONGE 1. Introduction Né en 1746 à Beaune (France), Gaspard Monge enseigne dès l'âge de 16 ans, au collège de Lon, puis à l'ecole Roale du Génie à Méières. En 1763, ses talents

Plus en détail

Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009. Descriptifs. (Page vide)

Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009. Descriptifs. (Page vide) Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009 Descriptifs (Page vide) Sujet 001 Épreuve pratique de mathématiques Descriptif Étude d une fonction dépendant d un paramètre Étant donné une fonction dépendant

Plus en détail

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Exercice 1 Ecrire un programme de construction de la figure suivante. On utilisera seulement deux mesures : le rayon du cercle est 8 cm, la largeur d

Plus en détail

Problème 1 : applications du plan affine

Problème 1 : applications du plan affine Problème 1 : applications du plan affine Notations On désigne par GL 2 (R) l ensemble des matrices 2 2 inversibles à coefficients réels. Soit un plan affine P muni d un repère (O, I, J). Les coordonnées

Plus en détail

Collège LANGEVIN WALLON CORRIGE du BREVET BLANC DES 25 et 26 mai 2004 SÉRIE COLLÈGE

Collège LANGEVIN WALLON CORRIGE du BREVET BLANC DES 25 et 26 mai 2004 SÉRIE COLLÈGE Collège LANGEVIN WALLON CORRIGE du BREVET BLANC DES 5 et 6 mai 004 SÉRIE COLLÈGE Durée heures MATHEMATIQUES Rédaction, présentation, orthographe (4 points) PARTIE I : ACTIVITES NUMERIQUES (1 points) Dans

Plus en détail

1 Fiche méthodologique Passage d un mode de représentation d un sev à l autre

1 Fiche méthodologique Passage d un mode de représentation d un sev à l autre 1 Fiche méthodologique Passage d un mode de représentation d un sev à l autre BCPST Lycée Hoche $\ CC BY: Pelletier Sylvain Les deux modes de représentation des sous-espaces vectoriels Il existe deux modes

Plus en détail

Le sujet est à rendre avec la copie.

Le sujet est à rendre avec la copie. NOM : Prénom : Classe : ACADEMIE DE BORDEAUX Collège Jean Moulin, COULOUNIEIX-CHAMIERS Durée : h DIPLOME NATIONAL DU BREET Série Collège Brevet BLANC Du janvier 01 Epreuve : MATHEMATIQUES Les calculatrices

Plus en détail

Mathématiques (10 points)

Mathématiques (10 points) Mathématiques (10 points) Exercice 1 (3 points) Philippe achète 3 planches pour fabriquer une étagère. Le prix de chaque planche est de 5,40. 1. Calculer le prix total des 3 planches. 2. Il obtient une

Plus en détail

Séquence 6. Ensemble des nombres complexes. Sommaire. Prérequis Définition Forme algébrique Forme trigonométrique Synthèse

Séquence 6. Ensemble des nombres complexes. Sommaire. Prérequis Définition Forme algébrique Forme trigonométrique Synthèse Séquence 6 Ensemble des nombres complexes Sommaire Prérequis Définition Forme algébrique Forme trigonométrique Synthèse Cette séquence est une brève introduction à un nouvel ensemble de nombres, ensemble

Plus en détail

Concours de recrutement interne PLP 2009

Concours de recrutement interne PLP 2009 Concours de recrutement interne PLP 2009 Le sujet est constitué de quatre exercices indépendants. Le premier exercice, de nature pédagogique au niveau du baccalauréat professionnel, porte sur le flocon

Plus en détail

Cours MP. Espaces vectoriels normés

Cours MP. Espaces vectoriels normés Table des matières Espaces vectoriels normés B. Seddoug. Médiane Sup, Oujda I Norme et distance 1 I.1 Définitions..................... 1 I.2 Evn produit.................... 12 I.3 Notions topologiques

Plus en détail

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4)

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4) FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4) Bernard Le Stum Université de Rennes 1 Version du 13 mars 2009 Table des matières 1 Fonctions partielles, courbes de niveau 1 2 Limites et continuité

Plus en détail

JUIN : EXERCICES DE REVISIONS

JUIN : EXERCICES DE REVISIONS . Les fonctions JUIN : EXERCICES DE REVISIONS y 30 0 0-8 -7-6 - - 0 3 4 6 7 8 x -0 - -0 0 Fonction n : f(x) = y = 30x Fonction n : f(x) = y = -x³ + 3x² + x - 3 Fonction n 3 : f3(x) = y = -x + 30 Fonction

Plus en détail