EXERCICES SUR LES DISTRIBUTIONS. 1 x 2 si x < 1. ϕ(x) = 0 si x 1 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EXERCICES SUR LES DISTRIBUTIONS. 1 x 2 si x < 1. ϕ(x) = 0 si x 1 2"

Transcription

1 Université Chouaib Doukkali Faculté des Sciences Département de Mathématiques El Jadida A. Lesfari EXERCICES SUR LES DISTRIBUTIONS Eercice. Soit ϕ : R R définie par ϕ() = e 2 si < si Montrer que ϕ D. Eercice 2. Soit f : R C une fonction de classe C. Montrer que si ϕ D, alors fϕ D. Eercice 3. Soit ϕ : R R ϕ() = e une fonction de D et soit, pour k N : 2 si < si ϱ k () = ϕ (k) ϕ (k) d. On appelle fonction porte la fonction Π () définie par { si < Π() = 2 si 2 a) Eprimer ϕ () à l aide de la fonction Π (). b) Trouver une relation simple entre ϱ k () et la fonction Π (). c) Prouver que ϱ k () D et préciser le support de ϱ k (). d) Calculer ϱ k () d. e) Représenter sur un même graphique les fonctions ϱ k correspondant à k =, k = 2 et k = 3.

2 A. Lesfari 2 Eercice 4. Pour tout ϕ D, on pose ϕ = n k= k k! ϕ(k) () + n+ θ (), R, et ϕ (n+) () = (n + )!θ (). a) Montrer que la fonction θ est continue sur R. b) on suppose que supp ϕ [ c, c], c >. Montrer que sup θ () A ϕ (n+) (), où A >, est une constante. k= sup [ c,c] Eercice 5. Pour toute fonction ϕ D, on considére une application sur D, en posant { n ( ) } T, ϕ = lim ϕ nϕ () ϕ () Log n. n k Montrer que cette application détermine une distribution sur R. Quel est son ordre? Eercice 6. Pour toute fonction ϕ D et tout ε >, on définit une application sur D, appelée valeur principale de Cauchy, en posant vp, ϕ = lim ε ε ϕ () d. Montrer que cette application est une distribution et déterminer son ordre. Eercice 7. Soit f() = { sur {a} ailleurs, la fonction caractéristique de {a} et soit f la distribution associée à cette fonction. Déterminer supp f () et supp f. Conclusion? Eercice 8. Démontrer que le support de la distribution vp est supp vp = R.

3 A. Lesfari 3 Eercice 9. Soit ϕ D, on pose ϕ () = ϕ ( ). Une distribution T est dite paire si T, ϕ = T, ϕ, et impaire si T, ϕ = T, ϕ. a) T étant une distribution, étudier la parité des distributions U, V définies par D ϕ U, ϕ = T, ϕ + T, ϕ, D ϕ V, ϕ = T, ϕ T, ϕ. b) En déduire que toute distribution T est la somme d une distribution paire et d une distribution impaire. c) Etudier la parité des distributions δ et vp. Eercice. Soit G () une fonction de la variable jouissant des propriétés suivantes : a) Elle est nulle pour < et >. b) Elle est indéfiniment dérivable dans chacun des intervalles, < < ξ, ξ < <, avec ξ ], [. c) G() et ses dérivées présentent des discontinuités de première espèce au points =, = ξ, =. ) Calculer au sens des distributions, d 2 G d 2 + ω2 G, ω R, en fonction des dérivées usuelles de G (). 2 ) Est-il possible de déterminer G et les constantes α et β pour que l on ait () d 2 G d 2 + ω2 G = δ ξ + αδ + βδ, δ a désignant la distribution de Dirac au point a? Montrer que, sauf si ω est de la forme k π, où k est un entier, le problème admet une solution unique. 2 Calculer alors G ainsi que les constantes α et β. 3 ) Soit ϕ D, une fonction inconnue, dont on sait qu elle vérifie les relations d 2 ϕ d 2 + ω2 ϕ = Ψ (),

4 A. Lesfari 4 ϕ ( ) = L, ϕ (+) = M, la fonction Ψ () et les constantes L et M étant connues. Montrer que la formule () permet de calculer ϕ(ξ) pour tout ξ ], [, sauf pour les valeurs eceptionnelles de ω. Eercice. Soit u (, t) la fonction définie dans R 2 par { α si t u (, t) = 2 2, t, ailleurs, a) Montrer que u (, t) définit une distribution dans R 2 et déterminer son support. b) Calculer, au sens des distributions, l epression ( 2 t ) u, où 2 t 2 est l opérateur des ondes. 2 2 c) Déterminer α de façon que u (, t) soit solution de l équation 2 u v 2 t 2 u 2 = δ, 2 où v est une constante positive et δ = δ (, t) la distribution de Dirac. Eercice 2. Soit z = + iy C et z = 2 ( + i y l opérateur de Cauchy-Riemann. Calculer, au sens des distributions, l epression ( ). z z Eercice 3. Soit ϕ D, une fonction quelconque. On considére une sphère S de centre, de rayon ϕ = r et un volume V de R 3 défini par ), < ϕ < r < a <, où a est choisi assez grand pour que ϕ et ses dérivées partielles soient nulles pour r = a. Désignons par n la normale (positive) à S dirigée vers l intérieur de V, par ds un élément d aire de S et par la dérivée normale. Calculer n dans R 3, le Laplacien de la distribution f associée à la fonction f(, y, z) = r, r 2 + y 2 + z 2.

5 A. Lesfari 5 Indication : Montrer d abord ρ r a f, ϕ = lim f ϕddydz, ρ r ρ ϕ lim ds =, ρ ρ r=ρ n lim ϕds = 4π δ, ϕ. ρ ρ 2 r=ρ Montrer qu en appliquant la formule de Green : ( (f ϕ ϕ f) dv = ϕ f n f ϕ ) ds, n r=ρ il vient r = 4πδ. Eercice 4. On désigne par H () la fonction échelon unité de Heaviside { si, H () = si <, et on pose f () = H () Log, R. a) Montrer que cette fonction détermine une distribution sur R. b) Calculer au sens des distributions (H () Log ). c) Pour tout ϕ D, on pose P f H() {, ϕ = lim ε ε } ϕ () d + ϕ () Logε. Trouver une relation simple entre P f H() et (H () Log ). L application P f H() est-elle une distribution sur R? Justifier votre réponse. d) Etudier, au sens des distributions, l équation T = H().

6 A. Lesfari 6 Eercice 5. Pour tout ϕ D et tout ε, on définit les distributions parties finies de H et H par 2 P f H { }, ϕ ϕ () = lim d + ϕ () Logε, ε ε P f H {, ϕ ϕ () = lim d ϕ () } + ϕ () Logε, 2 ε 2 ε ε où H () est la fonction d Heaviside nulle pour < et égale à pour. Soit f la fonction définie par e t dt si, f () = + t2 si <, On sait que pour tout, Pour tout λ >, on pose f () + f () = H(). f λ () = H () λ e t + t 2 dt. On désigne par T λ la distribution régulière associée à la fonction f λ et par T celle qui est associée à f. ) Montrer que P f H { } H ( ε), ϕ = lim + δ () Logε. ε 2) Résoudre l équation : T = P f H. 3) Calculer 4) Montrer que 5) Vérifier que T λ + T λ. ϕ () ϕ () ϕ () d + P d = f H, ϕ. e λ d Log λ = e t dt t λ e t t dt.

7 A. Lesfari 7 6) En déduire que dans D, ( ) e λ lim H () δlog λ = P f H λ + aδ, où a est une constante. 7) Déduire des questions 3) et 6) 8) On pose T + T = P f H + aδ + π 2 δ. c = e Log d. Ce nombre s appelle constante d Euler. Montrer que a = c. Eercice 6. Calculer la distribution m δ (n), (m, n N), où δ (n) est la dérivée nème de la mesure de Dirac sur R. Eercice 7. Résoudre dans D, l équation T = p c k δ (k), c k C. k=o Eercice 8. Soit l équation m T =, m N. a) Montrer que les distributions vérifiant cette équation s écrivent T = m k=o c k δ (k), c k C. b) En déduire l epression générale des distributions T qui vérifient l équation m T =, m N. c) Trouver toutes les distributions T vérifiant ( 2 α 2) T =, α R.

8 A. Lesfari 8 Eercice 9. Soit ϕ D et c > tel que : Supp ϕ [ c, c]. On définit une application T sur D en posant { } ϕ () T, ϕ = lim d + ϕ () Logε. ε a) Montrer que T, ϕ = c ε ϕ () ϕ () d + ϕ () Logc. b) Prouver que T est une distribution sur R, qu on notera T = P f H (), où H () est la fonction d Heaviside. c) Déterminer l ordre de cette didtribution ainsi que son support. d) Calculer au sens des distributions : T + T. e) Résoudre dans D, l équation différentielle : S + S = δ. f) Calculer au sens des distributions : où P f P f H () Log c, ϕ = H () Log, ϕ () ϕ () Logd + ϕ () Logc. c g) Déterminer la solution générale dans D de l équation différentielle : S + S = P f H (). Eercice 2. Déterminer la limite, quand α, de la distribution définie par T α = ( ) vp 2α α vp. + α

9 A. Lesfari 9 Eercice 2. a) Soient f une fonction de classe C et T un distribution. On suppose que T f eiste. Montrer que T f C ( au sens usuel ) et T f(y) = T, f(y ), y R. b) Soient S et T deu distributions. On suppose que S T eiste. Calculer (en justifiant) l epression (S T ) en fonction de S et T. c) On suppose que S T et S T eistent. Peut-on conclure que S T eiste? Justifier votre réponse. Eercice 22. On considère l équation de convolution (2) (δ + ω 2 δ) X = B, où B est une distribution connue, X une distribution inconnue et ω une constante. a) Calculer (δ + ω 2 sin ω δ) H() ω, où H() est la fonction d Heaviside. b) En déduire une solution unique de l équation (2). Eercice 23. ) On rappelle qu une solution élémentaire d un opérateur différentiel à coefficients constants sur R n, P ( ), est une distribution E sur R n telle que : P E = δ, où δ est la mesure de Dirac. a) Trouver une solution élémentaire tempérée E de l opérateur différentiel sur R, ( ) ( ) d d L m 2, m R. d d 2 b) Démontrer que E est la seule solution élémentaire tempérée de L ( d d). 2) Toutes les distributions, dans cette question, sont définies sur R. On note δ (k) la mesure de Dirac au point = k N. a) Pour quelles suites de nombres réels (s k ) est-ce que la série (3) s k δ (k), k= converge dans D (R)? b) Même question avec D remplacé par S. c) Supposons que la série ( ) converge dans D (R) et soit T sa somme.

10 A. Lesfari Prouver que T est une mesure. Calculer la puissance Nème de convolution de T N {}}{ T N = T T, (N =,, 2,...). d) On suppose encore que ( ) converge vers T dans D (R). On suppose en outre que s. Montrer qu il eiste une distribution unique E sur R, dont le support est contenu dans la demi-droite, qui vérifie T E = δ. 3) a) On suppose que la série (3) converge dans S (R) et que s. L unique distribution E sur R, telle que et que SuppE [, [, T E = δ, appartient-elle nécessairement à S (R)? b) On considère l espace vectoriel V des sommes de séries convergeant dans S (R n ), p Z n s p e 2πi p,, où Z n est l ensemble des n-uples p = (p,..., p n ) d entiers positifs, négatifs ou nuls et où p, = p + + p n n. Est-ce que cet espace vectoriel est identique à celui des distributions périodique de périodes (,..., ) sur R n? c) Notons FV l image de V par la transformation de Fourier. Décrire FV et V FV. d) La transformation S T entre une distribution S E (R n ) (càd. à support compact) et une distribution T V est toujours définie. Montrer que cette convolotion appartient à V. Soient deu éléments de V, A = p Z n a p e 2πi p,, B = p Z n b p e 2πi p,. Posons A B = p Z n a p b p e 2πi p,. Montrer que A B a les propriétés d une convolution : (A, B) A B,

11 A. Lesfari est une application bilinéaire de V V dans V ; V muni de la loi de composition A B, devient une algèbre commutative, avec élément unité (préciser quel est cet élément unité). Montrer que pour dériver A B, il suffit de dériver l un des facteurs : P (A B) = A B ( ) B. Plus généralement, prouver que si S E (R n ), on a S (A B) = A (S B) = (S A) B. Caratériser les éléments de V qui ont un inverse (pour la loi de composition ). Eercice 24. Calculer la transformée de Fourier de la distribution vp. En déduire FH où H () est la fonction de Heaviside. Eercice 25. a) Montrer que toute solution de classe C 2 de l équation des cordes vibrantes (4) est de la forme 2 u t 2 = 2 u 2, u = g ( t) + h ( + t), où g et h sont des fonctions quelconques de classe C 2. b) Trouver pour l équation (4) qui correspond au conditions initiales : où u C 2 [a, b] et v C [a, b]. u (, ) = u (), u (, ) t = v (), Eercice 26. Etudier l équation au dérivées partielles suivante : 4 2 u 2 = 2 u y 2. Eercice 27. Résoudre, par la mêthode de la transformée de Fourier, le problème suivant : u t = a 2 u (Equation de la chaleur), 2 u (, ) = f (), où R, t R +, a une constante et f une fonction connue.

12 A. Lesfari 2 Eercice 28. On considère dans R 3, l équation au dérivées partielles (5) u = 4πf, où = y z 2, et f (, y, z) une fonction connue. Posons r = 2 + y 2 + z 2, et supposons que Suppf est borné. Montrer que la fonction r f, est solution de l équation (5). Déterminer la solution générale de l équation δ u = 4πf. Eercice 29. On considère l espace de Sobolev W m,p (Ω) et le cas particulier H m (Ω) = W m,2 (Ω). a) Montrer que W m,p (Ω) est un espace de Banach et que H m (Ω) est un espace de Hilbert. b) Montrer que D (Ω) est dense dans W m,p (Ω), m. c) Montrer que H m (R n ) S (R n ), et que H m (R n ) coincide avec l espace des distributions tempérées u telles que : ( + 2 ) m 2 Fu L 2 (R n ). Déterminer une norme sur H m (R n ) qui soit équivalente à la norme primitive. Eercice 3. Montrer que si f H (R n ) l epression f () f (t, 2,..., n ) dt, a un sens pour presque tout et définit une fonction de L 2 (R n ), indépendante de. On appelle cette fonction trace de f sur = et on la note f. Montrer que f R n f H (R n ).

13 A. Lesfari 3 Eercice 3. Soit a (u, v) la forme bilinéaire symétrique, continue sur H (Ω), elliptique si λ >, a (u, v) = a) Montrer que l équation a (u, v) = Ω n Ω i= ( ) u v + λuv d. i i fvd = (f, v) L 2, v H (Ω), possède une solution unique. (indication: appliquer le théorème de La- Milgram avec V = H (Ω) et H = L 2 (Ω)). b) Montrer que l opérateur A (voir cours) est l opérateur et chercher son domaine. + λ,

Année , Semestre 2 Analyse fonctionnelle 2. orleans.fr/mapmo/membres/anker/enseignement/af2.html

Année , Semestre 2 Analyse fonctionnelle 2.  orleans.fr/mapmo/membres/anker/enseignement/af2.html Universités de Tours & d Orléans M1 MA Année 216 217, Semestre 2 Analyse fonctionnelle 2 http://www.univ orleans.fr/mapmo/membres/anker/enseignement/af2.html Chapitre 5 : Distributions tempérées Définitions

Plus en détail

Continuité, dérivabilité des fonctions d une variable réelle

Continuité, dérivabilité des fonctions d une variable réelle 7 Continuité, dérivabilité des fonctions d une variable réelle Pour ce chapitre I désigne un intervalle réel et f une fonction définie sur I et à valeurs réelles ou complees. 7. Continuité en un point,

Plus en détail

TD : Fonctions. Université Pierre et Marie Curie Le 29 novembre 2012 http ://www.eleves.ens.fr/home/waldspur/lm110.html.

TD : Fonctions. Université Pierre et Marie Curie Le 29 novembre 2012 http ://www.eleves.ens.fr/home/waldspur/lm110.html. Université Pierre et Marie Curie Le 9 novembre 0 LM0 ttp ://www.eleves.ens.fr/ome/waldspur/lm0.tml TD : Fonctions Corrigé Eercice :. Réécrivons f () en fonction de y : f () ey + y/ f () ey + y y ( + y

Plus en détail

(ln x) 3 + x. x+ 1 x. xe 1 x

(ln x) 3 + x. x+ 1 x. xe 1 x Calculs et entraînement. Eercice 1. [limites ] Calculer les limites suivantes : 1. lim + e + ln. lim + (ln ) 3 + sin 3. lim + 1 + + 4. lim + e 1 sin + cos 7. lim + + 1 1 10. lim + 1 13. lim 5. lim e 1

Plus en détail

Les fonctions logarithmes

Les fonctions logarithmes DOCUMENT 34 Les fonctions logarithmes. Eistence des fonctions logarithmes.. L aspect algébrique. L idée de transformer les produits de nombres réels en sommes, afin de simplifier les calculs numériques,

Plus en détail

TD 3: Suites réelles

TD 3: Suites réelles Université Pierre et Marie Curie Année 2011/2012 LM115 TD 3: Suites réelles MIME Convergence des suites : Par définition, une suite (u n ) converge vers un réel l si : Pour tout ɛ réel strictement positif,

Plus en détail

Représenter graphiquement (sur un même schéma) ces trois ensembles.

Représenter graphiquement (sur un même schéma) ces trois ensembles. PCSI DEVOIR SURVEILLÉ de MATHÉMATIQUES n 4 07/1/001 Durée : 4 heures EXERCICE 1 : Calculatrices interdites Dans le plan complee rapporté au repère orthonormal (O; e 1, e, on définit une transformation

Plus en détail

Dérivation : Exercices. , et M le point du cercle. ( h)

Dérivation : Exercices. , et M le point du cercle. ( h) Amerinsa - Ecole d été Dérivation : Eercices Eercice : Nombre dérivé de fonctions de base Soit 0 un réel. Pour chacune des fonctions suivantes, préciser à quel intervalle doit appartenir 0 pour que la

Plus en détail

Dérivabilité, dérivée,

Dérivabilité, dérivée, Ai-Marseille Université 203-204 Analyse I PLANCHE 3 : DÉRIVATION Dérivabilité, dérivée, Eercice [Opérations sur les dérivées] Soit a < b, ]a, b[ et f, g deu applications de ]a, b[ dans R. On suppose que

Plus en détail

FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION

FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION Ph DEPRESLE 30 septembre 05 Table des matières Dérivée en un point Continuité et dérivabilité 3 Fonction dérivée 4 Sens de variation d une fonction dérivable 3 5 Dérivées

Plus en détail

Limites de fonctions

Limites de fonctions Bibliothèque d eercices Énoncés L Feuille n Limites de fonctions Théorie Eercice Démontrer que 0 Soient m, n des entiers positifs + Étudier 0 3 Démontrer que 0 ( + + ) = Eercice = + m m n Montrer que toute

Plus en détail

Suites et séries de fonctions.

Suites et séries de fonctions. Suites et séries de fonctions. 1 Convergence simple: Soit f n : I R (ou C) une suite de fonctions. Cela signifie que pour tout x I, on considère la suite (f n (x)). Définition. On dira que la suite (f

Plus en détail

TD9. ENS Cachan M1 Hadamard Exercice 1 Opérateurs compacts et extraction de sous-suites

TD9. ENS Cachan M1 Hadamard Exercice 1 Opérateurs compacts et extraction de sous-suites Analyse fonctionnelle A. Leclaire ENS Cachan M1 Hadamard 2016-2017 TD9 Exercice 1 Opérateurs compacts et extraction de sous-suites Soient E,F deux espaces de Banach. On note B la boule unité fermée de

Plus en détail

Espaces de Banach. 1 Normes sur un espace vectoriel. 2 Topologie des espaces vectoriels normés. 2.1 Rappels

Espaces de Banach. 1 Normes sur un espace vectoriel. 2 Topologie des espaces vectoriels normés. 2.1 Rappels 1 Normes sur un espace vectoriel Espaces de Banach Définition 1.1. (Norme) Soit V un R-espace vectoriel (abrégé R-ev dans la suite). Une norme est une application définie sur V à valeurs dans R +, notée

Plus en détail

Filière SMA Module de topologie

Filière SMA Module de topologie Université Mohammed V-Rabat Faculté des sciences Département de mathématiques Filière SMA Module de topologie Semestre 5 Hamza BOUJEMAA 1 Introduction Le contenu du module de topologie enseigné en semestre

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Eo7 Fonctions usuelles Eercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr Eercice **I * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile

Plus en détail

EL - EXERCICES SUR LES FONCTIONS CIRCULAIRES RECIPROQUES ET HYPERBOLIQUES

EL - EXERCICES SUR LES FONCTIONS CIRCULAIRES RECIPROQUES ET HYPERBOLIQUES EL - EXERCICES SUR LES FONCTIONS CIRCULAIRES RECIPROQUES ET HYPERBOLIQUES Calculer les nombres suivants a) arcsin sin 8π ) 5 c) arcsin sin 5π ) 7 e) sin arcsin ) 3 b) arccos sin 8π ) 5 d) arcsin sin 0π

Plus en détail

Rappels de cours M1 Enseignement, Analyse M71. Rachid Regbaoui

Rappels de cours M1 Enseignement, Analyse M71. Rachid Regbaoui Rappels de cours M1 Enseignement, Analyse M71 Rachid Regbaoui 2 Chapitre 1 Rappels sur les suites et séries numériques 1.1 Suites numériques 1.1.1 Généralités Dans la suite K désignera le corps des réels

Plus en détail

Correction d examen. UNIVERSITÉ DE GABÈS A.U. : FACULTÉ DES SCIENCES DE GABÈS. Hedi Regeiba. Section: MRMa 1 Épreuve de : Analyse de Fourier

Correction d examen. UNIVERSITÉ DE GABÈS A.U. : FACULTÉ DES SCIENCES DE GABÈS. Hedi Regeiba. Section: MRMa 1 Épreuve de : Analyse de Fourier UNIVERSITÉ DE GABÈS A.U. : 205-206 FACULTÉ DES SCIENCES DE GABÈS Correction d examen. Hedi Regeiba. Section: MRMa Épreuve de : Analyse de Fourier Questions du cours. Il est évident que l application F

Plus en détail

Terminale S Chapitre 2 «Fonctions : limites, continuité et dérivabilité» Page 1. si pour tout M > 0, on a f x < M "pour x assez grand"

Terminale S Chapitre 2 «Fonctions : limites, continuité et dérivabilité» Page 1. si pour tout M > 0, on a f x < M pour x assez grand Terminale S Capitre «Fonctions : ites, continuité et dérivabilité» Page I) Limites ) Limites à l infini a) Limite finie Définition : Etant donnée une fonction f et un réel α, on dira quelle tend vers α

Plus en détail

DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS

DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS CHAPITRE 9 DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS Dans ce chapitre, I désignera systématiquement un intervalle de R non réduit à un point. 1 Développement limité d une fonction au voisinage d un point Définition 9.1 Soient

Plus en détail

Concours commun 2009 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes.

Concours commun 2009 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes. Concours commun 009 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes. Corrigé Problème (Algèbre et géométrie Partie (Étude de deu applications Nous noterons deg P le degré du polynôme P. Pour tout polynôme

Plus en détail

M A T H E M A T I Q U E S

M A T H E M A T I Q U E S UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/2 11 G 26 A 01 Durée : 4 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 5 Téléfa (221) 33 824 65 81 - Tél. : 33 824 95 92-33 824 65 81 M A T H E M A T I Q U E S Les calculatrices

Plus en détail

TS - Maths - Révisions Nombres complexes

TS - Maths - Révisions Nombres complexes TS - Maths - Révisions Nombres complexes Exercice 1 LIBAN 01 On considère la suite de nombres complexes z n définie par z 0 = i et pour tout entier naturel n : z n+1 = 1 + iz n. Les parties A et B peuvent

Plus en détail

2 ) = 0 sin ( π 2 ) = 1. la fonction «tangente». a) Quel est l ensemble de définition de la fonction tangente?

2 ) = 0 sin ( π 2 ) = 1. la fonction «tangente». a) Quel est l ensemble de définition de la fonction tangente? Transition 1 ère S Terminale S 1] Trigonométrie Dans toute la suite on admettra que : cos ( π { 2 ) = 0 sin ( π 2 ) = 1 1) Déterminez la valeur de cos ( π 4 ), sin (π 4 ), cos (π 8 ) et sin (π 8 ). 2)

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1 [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 014 Enoncés 1 Fonctions numériques Limites d une fonction numérique Généralités sur les fonctions numériques Eercice 7 [ 01784 ] [correction] Déterminer

Plus en détail

Eléments propres d un endomorphisme

Eléments propres d un endomorphisme [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 5 mai 16 Enoncés 1 Eléments propres d un endomorphisme Eercice 1 [ 768 ] [Correction] Soient E = C (R, R) et D l endomorphisme de E qui à f associe sa dérivée f.

Plus en détail

Université de Metz. Licence de Mathématiques - 2ème année 1er semestre CALCUL DIFFERENTIEL

Université de Metz. Licence de Mathématiques - 2ème année 1er semestre CALCUL DIFFERENTIEL Université de Metz Licence de Mathématiques - 2ème année 1er semestre CALCUL DIFFERENTIEL par Ralph Chill Laboratoire de Mathématiques et Applications de Metz Année 2010/11 1 Table des matières Chapitre

Plus en détail

ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES

ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES K désigne les corps R ou C. 1 Généralités sur les équations différentielles 1.1 Notion d équation différentielle Définition 1.1 On appelle équation différentielle une équation

Plus en détail

Devoir Surveillé Samedi 24 Mars 2012

Devoir Surveillé Samedi 24 Mars 2012 Devoir Surveillé Samedi 4 Mars 01 BCPST Lycée Hoche Pelletier Sylvain $\ CC BY: = Durée : 3h Eercice 1 Une urne contient n boules numérotées de 1 à n. On en choisit 3 au hasard et 7 simultanément. 1. Quel

Plus en détail

ANALYSE DES EDPS - ENSEM, FORMATION INGENIERIE DES SYSTEMES NUMERIQUES, 2EME ANNEE - CHAPITRE 4: FORMULATION VARIATIONNELLE ET ESPACES DE SOBOLEV

ANALYSE DES EDPS - ENSEM, FORMATION INGENIERIE DES SYSTEMES NUMERIQUES, 2EME ANNEE - CHAPITRE 4: FORMULATION VARIATIONNELLE ET ESPACES DE SOBOLEV ANALYSE DES EDPS - ENSEM, FORMATION INGENIERIE DES SYSTEMES NUMERIQUES, EME ANNEE - CHAPITRE 4: FORMULATION VARIATIONNELLE ET ESPACES DE SOBOLEV Table des matières I. Remarques préliminaires sur le problème

Plus en détail

Chapitre 2 Développements limités. Etude locale d une fonction.

Chapitre 2 Développements limités. Etude locale d une fonction. hapitre 2 Développements limités. Etude locale d une fonction. I Introduction : le cas de la fonction eponentielle A Approimation affine de ep au voisinage de 0 n notera f la fonction eponentielle f :

Plus en détail

Activités d approche. ACTIVITÉ 1 Vers de nouvelles formules de dérivation. Partie A : Fonction sous radical. Partie B : Fonction en puissance

Activités d approche. ACTIVITÉ 1 Vers de nouvelles formules de dérivation. Partie A : Fonction sous radical. Partie B : Fonction en puissance Dérivation. Fonctions cosinus et sinus ANALYSE Connaissances nécessaires à ce chapitre Calculer la dérivée d une fonction f Déterminer certaines caractéristiques de f à partir de f Utiliser le cercle trigonométrique,

Plus en détail

Fonction exponentielle 1

Fonction exponentielle 1 Fonction eponentielle 1 Unicité de la solution de l équation différentielle Conséquences 1. Si f est une solution de l équation différentielle y = y, y(0) = 1, alors, pour tout réel, f( )f() = 1 et f()

Plus en détail

Exercice 1 Problème 10 points

Exercice 1 Problème 10 points On révise... Eercice 1 Problème 10 points Partie A Soit g la fonction définie sur l intervalle ]0 ; [ par : g ()= 2 2 2ln() 1. Déterminer la fonction dérivée g de la fonction g et montrer que cette dérivée

Plus en détail

FONCTIONS NUMÉRIQUES DE PLUSIEURS VARIABLES

FONCTIONS NUMÉRIQUES DE PLUSIEURS VARIABLES 29-3- 2011 J.F.C. Fnpv p. 1 TD 25 2010-2011 FONCTIONS NUMÉRIQUES DE PLUSIEURS VARIABLES Lundi 28 mars 2010 Exercice 1 ECRICOME 99 n est un élément de N. (x, y) R 2, f n (x, y) = (x n y) e x y. On se propose

Plus en détail

Mathématiques - ECS1. Dérivation. et accroissements finis. 30 avenue de Paris Versailles

Mathématiques - ECS1. Dérivation. et accroissements finis. 30 avenue de Paris Versailles Mathématiques - ECS 6 Dérivation et accroissements finis. Lycée La Bruyère 30 avenue de Paris 78000 Versailles c 06, Polycopié du cours de mathématiques de première année. 6 Dérivation et accroissements

Plus en détail

Cours d Analyse I : les réels et les fonctions

Cours d Analyse I : les réels et les fonctions Introduction à R Suites numériques Cours d Analyse I : les réels et les fonctions Université Lyon 1 Institut Camille Jordan CNRS UMR 5208 FRANCE Automne 2014 - Licence L1 Introduction à R Suites numériques

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLÉ N 9

DEVOIR SURVEILLÉ N 9 DEVOIR SURVEILLÉ N 9 Devoir «type Bac» Le 20 mai 2015 Le plus grand soin doit être apporté aux calculs et à la rédaction Soulignez ou encadrez vos résultats Exercice 1 (5 points) On considère la fonction

Plus en détail

Limites, continuité et dérivabilité

Limites, continuité et dérivabilité Correction de la Feuille de TD - Analyse 8 9 Limites, continuité et dérivabilité Eercice. Montrer que a = et ( ) =.. Démontrer maintenant ces résultats en utilisant la définition (avec le ε) de la ite.

Plus en détail

Formules de Taylor. Applications.

Formules de Taylor. Applications. CAPES 27 Décembre 27 Oral Analyse Formules de Taylor. Applications. Remarques Le niveau naturel de cette leçon est celui du Deug. Pré-requis. Continuité, dérivabilité, inégalité des accroissements finis,

Plus en détail

Feuille 2 : Orthogonalité, bases Hilbertienne

Feuille 2 : Orthogonalité, bases Hilbertienne MASTER DE MATHÉMATIQUES Universite de Nice Sophia Antipolis ANALYSE HILBERTIENNE 2015-2016 Feuille 2 : Orthogonalité, bases Hilbertienne Exercice 1. Soit E = L 2 (]0, 1[) muni de son produit scalaire usuel.,..

Plus en détail

u n lim S n (2) n=0 u n = ± quand lim n S n = ±. u n, ou n N u n si n 0 = 1.

u n lim S n (2) n=0 u n = ± quand lim n S n = ±. u n, ou n N u n si n 0 = 1. Chapitre III Séries III.a. Introduction Définition 31 (série) Soit (u n ) une suite de N dans un K-espace vectoriel normé E. La somme partielle S n = u 0 + u 1 + u 2 + + u n (1) définit une nouvelle suite,

Plus en détail

Préparation au CAPES (IUFM/ULP) Strasbourg, octobre 2007

Préparation au CAPES (IUFM/ULP) Strasbourg, octobre 2007 Préparation au CAPES (IUFM/ULP) Strasbourg, octobre 2007 Corrigé en janvier 2009 Rapidité de convergence d une suite réelle L objectif de ce texte est de se donner des outils pour «mesurer» la rapidité

Plus en détail

Extrait gratuit de document, le document original comporte 13 pages.

Extrait gratuit de document, le document original comporte 13 pages. Notations Dans ce problème, E est un espace euclidien de dimension n 1. On note (x y) le produit scalaire de deux vecteurs quelconques x, y de E. On note [x] ε la matrice-colonne des coordonnées d un vecteur

Plus en détail

DÉRIVÉE. I Nombre dérivé - Tangente. Définition. Exemple 1. Remarque

DÉRIVÉE. I Nombre dérivé - Tangente. Définition. Exemple 1. Remarque DÉRIVÉE I Nombre dérivé - Tangente Eemple Considérons la fonction carré f() = 2, et effectuons avec une calculatrice un zoom de sa représentation graphique au voisinage de son point 0 d'abscisse 0 = 2

Plus en détail

Chapitre 6. Fonctions trigonométriques

Chapitre 6. Fonctions trigonométriques Chapitre 6 Fonctions trigonométriques Corrigés des exercices-tests Vrai La hauteur issue de M dans le triangle OIM est également médiane Donc le triangle OIM est isocèle en M Étant aussi isocèle en O,

Plus en détail

Exercices : Fonctions continues

Exercices : Fonctions continues Eercices : Fonctions continues Eercice 1 Sur quels ensembles les fonctions suivantes sont elles continues? sin() si 0 1) f : 2) f : E() 2 si = 0 3) f : sin(π)e() 4) f : sin() sin( 1 ) si 0 0 si = 0 Eercice

Plus en détail

TRANSFORMATION DE FOURIER (Corrigé des exercices )

TRANSFORMATION DE FOURIER (Corrigé des exercices ) RANSFORMAION DE FOURIER Corrigé des exercices. Déterminer les transformées de Fourier des fonctions : a t I [,] t, bt sin t,ct e t /,dt t π +t 2. [ ] e a FI [,] tν e 2it 2it dt e 2iπ ν e 2iπ ν sin2. 2i

Plus en détail

Fiche méthodologique Fonctions usuelles

Fiche méthodologique Fonctions usuelles Fiche méthodologique Fonctions usuelles BCPST Lycée Hoche $\ CC BY: = Pelletier Sylvain On liste ici les fonctions à connaître et leur propriétés. Fonction puissance n-ième et racine n-ième { R R Fonction

Plus en détail

Dérivation des fonctions numériques d une variable réelle

Dérivation des fonctions numériques d une variable réelle Maths PCSI Exercices Dérivation des fonctions numériques d une variable réelle 1 Aspects locaux 1 + x 1 x si x 0 Exercice 1 Etudier la dérivabilité en 0 de x x 1 sinon Exercice 2 Dériver x 1 + 2 + x. Recommencer,

Plus en détail

Exercices - Topologie des espaces vectoriels normés : Normes

Exercices - Topologie des espaces vectoriels normés : Normes Normes Exercice 1 - Pour commencer... - L2/Math Spé - N : (x, y) 5x + 3y est-elle une norme sur R 2? Exercice 2 - Les classiques! - L2/Math Spé - On définit sur R 2 les 3 applications suivantes : N 1 ((x,

Plus en détail

Master de Mathématiques M2 Une introduction aux opérateurs pseudo-différentiels Examen du 12 janvier durée : 3h

Master de Mathématiques M2 Une introduction aux opérateurs pseudo-différentiels Examen du 12 janvier durée : 3h Master de Mathématiques M2 Une introduction aux opérateurs pseudo-différentiels Examen du 12 janvier 2010 1 - durée : 3h 1. a) Questions préliminaires : i) Déterminer les valeurs de µ R pour lesquelles

Plus en détail

2 cos x =. 0 ;2π l équation sin x =. Corrigés des exercices de trigonométrie

2 cos x =. 0 ;2π l équation sin x =. Corrigés des exercices de trigonométrie Corrigés des eercices de trigonométrie I. Résoudre algébriquement des équations, des inéquations Pour les eercices suivants, on utilisera le cercle trigonométrique Eercice 1 Résoudre dans l intervalle

Plus en détail

Séries entières - Rayon de convergence - Propriétés de la somme

Séries entières - Rayon de convergence - Propriétés de la somme 1 Définition et premières propriétés 1.1 Notion de série entière Définition 1 On appelle série entière toute série d applications f n telle qu il existe une suite ( ) n N d éléments de C telle que : n

Plus en détail

1. Généralités sur les fonctions et fonctions polynômes

1. Généralités sur les fonctions et fonctions polynômes Comment faire pour Généralités sur les fonctions et fonctions polnômes86 Repérage 88 Dérivation90 Comportements asmptotiques et étude de fonctions9 5 Calcul vectoriel et barcentre 96 6 Produit scalaire

Plus en détail

Mines d Albi,Alès,Douai,Nantes Filière MPSI - Corrigé

Mines d Albi,Alès,Douai,Nantes Filière MPSI - Corrigé Mines d Albi,Alès,Douai,Nantes 2 - Filière MPSI - Corrigé Cette correction a été rédigée par Frédéric Bayart. Si vous avez des remarques à faire, ou pour signaler des erreurs, n hésitez pas à écrire à

Plus en détail

Calcul Différentiel. par Alain Prouté Université Denis Diderot Paris 7

Calcul Différentiel. par Alain Prouté Université Denis Diderot Paris 7 Ce cours peut être librement copié et distribué. Il est recommandé d en télécharger la version la plus récente à partir de : http://www.math.jussieu.fr/~alp. Toute remarque, correction ou suggestion doit

Plus en détail

Mise à niveau en mathématiques Licences de mathématiques et d informatique. 25 août 2014

Mise à niveau en mathématiques Licences de mathématiques et d informatique. 25 août 2014 Mise à niveau en mathématiques Licences de mathématiques et d informatique 25 août 2014 1 1 Calculs dans R 1.1 Fractions Eercice 1 Pour a = 4/9 et b = 5/12, calculer a + b, a b, ab et a/b. On donnera le

Plus en détail

Fonction exponentielle TD Année

Fonction exponentielle TD Année Fonction exponentielle TD Année 009-010 Exercice 1 Sans l aide de la calculatrice, simplifier les nombres suivants : 1. ln(e 5 ) 3. ln( 5. eln+ln3. e ln7 4. e ln4 1 ) e 3 Exercice En utilisant notamment

Plus en détail

2 Plus grand commun diviseur

2 Plus grand commun diviseur 2 Plus grand commun diviseur PGCD DE DEUX ENTIERS NATURELS Définition Soit deux nombres entiers naturels a et b non nuls. Un nombre entier naturel δ qui divise chacun de ces nombres est appelé diviseur

Plus en détail

Préparation à l'agrégation Interne Ce devoir est constitué de deux problèmes totalement indépendants. PROBLÈME 1

Préparation à l'agrégation Interne Ce devoir est constitué de deux problèmes totalement indépendants. PROBLÈME 1 Préparation à l'agrégation Interne 2005-2006 F. Dupré Ce devoir est constitué de deux problèmes totalement indépendants. PROBLÈME On notera N n l'ensemble des entiers compris entre et n, n désignant un

Plus en détail

CONCOURS ESIM FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. + (puisque α n est pas entier) απ α 2 n 2 cos(nx). Maintenant, g est de classe C 1 par morceaux.

CONCOURS ESIM FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. + (puisque α n est pas entier) απ α 2 n 2 cos(nx). Maintenant, g est de classe C 1 par morceaux. SESSION CONCOURS ESIM FILIERE MP MATHEMATIQUES Préliminaire - Quand t tend vers, ft) t t t =. Par suite, f est prolongeable par continuité en. f étant d autre part continue / sur ], ], f est intégrable

Plus en détail

Espaces préhilbertiens : projection orthogonale sur un sous-espace de dimension finie. Applications à l approximation des fonctions

Espaces préhilbertiens : projection orthogonale sur un sous-espace de dimension finie. Applications à l approximation des fonctions 3 Espaces préhilbertiens : projection orthogonale sur un sous-espace de dimension finie. Applications à l approximation des fonctions 3. Espaces préhilbertiens On rappelle qu une forme bilinéaire sur un

Plus en détail

Corrigé MATHS I Résultats préliminaires. Filière MP

Corrigé MATHS I Résultats préliminaires. Filière MP MATHS I 28 Corrigé Filière MP I Résultats préliminaires 1 On considère l application ψ : 2 définie par : ψ(x, y) = x + iy, (x, y) 2. 1.a. 1.b. 1.c. ψ est une application linéaire et transforme la base

Plus en détail

TRIGONOMÉTRIE REPÉRAGE POLAIRE

TRIGONOMÉTRIE REPÉRAGE POLAIRE TRIGNMÉTRIE REPÉRAGE PLAIRE I Angles orientés Remarque n considère le cercle de centre et de rayon, que l'on appelle cercle trigonométrique. Le périmètre de ce cercle est. n considère la droite graduée

Plus en détail

Cours de Mathématiques Continuité, dérivabilité, convexité

Cours de Mathématiques Continuité, dérivabilité, convexité Table des matières I Continuité....................................... 2 I.1 Continuité en un point............................ 2 I.2 Propriétés................................... 3 I.3 Continuité sur

Plus en détail

CCP 2002 PC Maths 1 page 1. CONCOURS COMMUNS POLYTECHNlQUES EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES 1. Durée : 4 heures

CCP 2002 PC Maths 1 page 1. CONCOURS COMMUNS POLYTECHNlQUES EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES 1. Durée : 4 heures CCP 2002 PC Maths 1 page 1 SESSION 2002 CONCOURS COMMUNS POLYTECHNlQUES EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES 1 Durée : 4 heures Les calculatrices sont interdites **** N.B. : Le candidat attachera

Plus en détail

Terminale S Exercices limites et continuité Exercice 1 : limite finie en l'infini. Soit f la fonction définie sur]0;+ [ par f(x) = x.

Terminale S Exercices limites et continuité Exercice 1 : limite finie en l'infini. Soit f la fonction définie sur]0;+ [ par f(x) = x. Terminale S Eercices limites et continuité 0-0 Eercice : limite finie en l'infini Soit f la fonction définie sur]0;+ [ par f() = +. ) Soit r un réel strictement positif et I = ] r; + r[. Montrer que, si

Plus en détail

Transformation de Fourier. Convolution.

Transformation de Fourier. Convolution. Département de mathématiques Université D Orléans Préparation à l agrégation 22-23 Transformation de Fourier. Convolution. Voir [3],p.88 I Ensemble image de la transformation de Fourier Prouver que la

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12 Terminale S Chapitre : Fonctions, variations et ites Page sur I) Dérivation Ce que dit le programme : Nouveautés par rapport à la première : Dérivée de la composée et écriture différentielle (pour la physique)

Plus en détail

FASCICULE D'EXERCICES

FASCICULE D'EXERCICES ELEMENTS D'ALGEBRE LINEAIRE, A L'USAGE DES ETUDIANTS DE L'U.E. M1PY3W01 FASCICULE D'EXERCICES A partir de Septembre 2014, le programme de cette U.E. devient le programme d'algèbre et application à la résolution

Plus en détail

Fonction exponentielle : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. e x. e x + 1

Fonction exponentielle : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. e x. e x + 1 Fonction exponentielle : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com Calculer avec la fonction exponentielle Simplifier les expressions suivantes où x est un réel quelconque : a) e1+x

Plus en détail

Étude de fonction et de courbes dans le plan

Étude de fonction et de courbes dans le plan Chapitre Étude de fonction et de courbes dans le plan Dans ce chapitre on étudie le problème suivant : étant donne une fonction donné par f) y, comment tracer approimativement la courbe représentative

Plus en détail

1) Existe-t-il une position de M telle que l aire de la surface rose pale soit

1) Existe-t-il une position de M telle que l aire de la surface rose pale soit Exercice 1 : On considère un demi-cercle de diamètre AB = 5. M est un point du segment [AB]. On construit les demi-cercles de diamètres [AM] et [MB] comme l indique la figure ci-dessous. 1) Existe-t-il

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées

Les calculatrices sont autorisées Les calculatrices sont autorisées Le sujet est composé de deux exercices et d un problème, tous indépendants. 1/5 I : PREMIER EXERCICE I.1. On note D = {(x, y) R 2,x 2 + y 2 1}, calculer l intégrale double

Plus en détail

12. EQUATIONS DIFFERENTIELLES LINEAIRES DU PREMIER ORDRE.

12. EQUATIONS DIFFERENTIELLES LINEAIRES DU PREMIER ORDRE. UMN COURS MAI. EQUATIONS DIFFERENTIELLES LINEAIRES DU PREMIER ORDRE. Généralités sur les équations différentielles. Définitions diverses Donnons la définition la plus générale possible d une équation différentielle.

Plus en détail

1. Espaces métriques. 1 Distance, boules, ouverts, fermés...

1. Espaces métriques. 1 Distance, boules, ouverts, fermés... 1. Espaces métriques 1 Distance, boules, ouverts, fermés... Définition 1.1. Soit E un ensemble (non vide). On appelle distance sur E une application d de E E dans [0, + [ vérifiant les trois propriétés

Plus en détail

Sujets de bac : Exponentielle

Sujets de bac : Exponentielle Sujets de bac : Exponentielle Sujet : Polynésie septembre 2002 On considère la fonction définie sur par ) Etudier la parité de. 2) Montrer que pour tout,. 3) Déterminer les ites de en et en. Donner l interprétation

Plus en détail

Devoir Vacances Commentaires et corrections

Devoir Vacances Commentaires et corrections Devoir Vacances Commentaires et corrections Voici quelques éléments pour vous aider à faire ce devoir et les corrections de quelques erreurs d énoncé : I) Exercice 1 Les parties 1 et 2 sont indépendantes.

Plus en détail

Chapitre 02 : Séries numériques

Chapitre 02 : Séries numériques Chapitre 02 : Séries numériques Introduction : La théorie des séries à pour but de donner si possible un sens à la somme d une infinité de nombres. Supposons que l on dispose d un gâteau et d un couteau

Plus en détail

Correction des exercices (Terminale S)

Correction des exercices (Terminale S) Correction des eercices (Terminale S) Merci de me signaler les erreurs éventuelles. Eercice Soit f la fonction définie par : f() = + 5 Avant tout, déterminons l ensemble de définition D f de la fonction

Plus en détail

Distributions. Chapitre Espace fonctionnel Définition Fonctionnelle

Distributions. Chapitre Espace fonctionnel Définition Fonctionnelle 53 Chapitre 5 Distributions 5. Espace fonctionnel 5.. Définition On appelle espace fonctionnel un ensemble F de fonctions ayant une structure d espace vectoriel. L (IR) et L (IR) forment des espaces fonctionnels.

Plus en détail

MPSI 2 : DL 03. pour le 12 décembre 2003

MPSI 2 : DL 03. pour le 12 décembre 2003 MPSI : DL 03 pour le décembre 003 Problème L objet du problème est de calculer eplicitement la limite de la suite des moyennes arithmétiques-géométriques pour certaines valeurs initiales. On considère

Plus en détail

Chapitre 3: Espaces topologiques

Chapitre 3: Espaces topologiques Chapitre 3: Espaces topologiques I. Définition et exemples. Dans le chapitre précédent, nous avons défini les ouverts puis nous avons également caractérisé les points adhérents, les points intérieurs,

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES ET TRIGONOMÉTRIE

NOMBRES COMPLEXES ET TRIGONOMÉTRIE CHAPITRE 2 NOMBRES COMPLEXES ET TRIGONOMÉTRIE 1 Rappels de trigonométrie tanα sinα π 2 M(α) π α cosα 0 3π 2 Figure 2.1 Sinus, cosinus, tangente Définition 2.1 La tangente d un nombre réel x, notée tan

Plus en détail

carles/ens/ 1.a. Pour a > 0, calculer la transformée de Fourier de sin x

carles/ens/ 1.a. Pour a > 0, calculer la transformée de Fourier de sin x Transformée de Fourier et théorème de Stone-Weierstraß http://www.maths.univ-rennes.fr/ carles/ens/ Énoncé Pour a, x, on pose e a (x = e iax. Pour u L (, on définit la transformée de Fourier par Fu(ξ =

Plus en détail

CORRECTION DU DEVOIR DU 21/11/2016. Partie I. 1 cos (2t) 2

CORRECTION DU DEVOIR DU 21/11/2016. Partie I. 1 cos (2t) 2 Lycée Thiers CORRECTION DU DEVOIR DU //06 Partie I Rappelons d une part que : et d autre part que : t R, sin (t cos (t ( t [, ], cos (arcsin (t t ( La formule de linéarisation ( est bien connue. La formule

Plus en détail

Les nombres complexes

Les nombres complexes Les nombres complexes 8 novembre 009 Table des matières Définitions Forme algébrique Représentation graphique Opérations sur les nombres complexes Addition et multiplication Inverse d un nombre complexe

Plus en détail

1 Opérateurs linéaires bornés

1 Opérateurs linéaires bornés Master Mathématiques Analyse spectrale Chapitre 2. Opérateurs bornés 1 Opérateurs linéaires bornés Soient E et F deux espaces de Banach. On appelle un opérateur borné de E dans F toute application linéaire

Plus en détail

Résumé de cours: Espaces vectoriels normés

Résumé de cours: Espaces vectoriels normés CPGE My Youssef, Rabat «Å ««É ««É ««««º««È ««ö ««««É ««Å ««««««Â«Å ««««««ã : 18 novembre 2009 Blague du jour Bientôt vous serez ingenieur, peut être ingeénieur informaticien. Vérifier sur la liste cidessous

Plus en détail

T le ES. Mathématiques. Pascal CHAUVIN. 8 janvier 2017

T le ES. Mathématiques. Pascal CHAUVIN. 8 janvier 2017 Mathématiques Pascal CHAUVIN T le ES 8 janvier 2017 cbed Paternité Pas d utilisation commerciale Partage des conditions initiales à l identique Licence Creative Commons 2.0 France 2 Table des matières

Plus en détail

Exercices : Étude de fonctions

Exercices : Étude de fonctions Eercices : Étude de fonctions Eercice : Calculer les limites suivantes : (. lim 3 2 +(ln) 3 ) 0 + 2. lim 3. lim ln(e +) ln 3 2 + 4. lim 5. lim 6. lim 7. lim e 2 3 2 e 3+ (ln) (e 4 3 ) + e2 ln+ ln+e 8.

Plus en détail

Le Béaba des Espaces Normés et Algèbres de Banach

Le Béaba des Espaces Normés et Algèbres de Banach Le Béaba des Espaces Normés et Algèbres de Banach Alain Prouté Université Denis Diderot-Paris 7 Dernière révision de ce texte : 21 novembre 2012 Ce texte a été écrit pour le niveau Licence 2. Table des

Plus en détail

Notations et préliminaires

Notations et préliminaires Notations et préliminaires Tous les corps figurant dans le problème sont supposés commutatifs. N désigne l ensemble des nombres entiers naturels N désigne l ensemble des nombres entiers naturels non nuls

Plus en détail

Cours sur les fonctions usuelles

Cours sur les fonctions usuelles Cours sur les fonctions usuelles c Emmanuel Vieillard Baron, Table des matières Préambule Fonctions logarithmes, eponentielles et puissances. Logarithme néperien................................ Eponentielle

Plus en détail

p = A cos(kx ωt). (1.2)

p = A cos(kx ωt). (1.2) 1 1. Séries de Fourier 1. Introduction En physique, on rencontre souvent des problèmes faisant intervenir des vibrations ou des oscillations. La vibration d un diapason est un exemple de mouvement harmonique

Plus en détail

Etude des fonctions usuelles

Etude des fonctions usuelles Etude des fonctions usuelles 1. Introduction Soit f une fonction réelle de la variable réelle, on a vu que ces fonctions sont souvent définies par des formules, c est-à-dire définies par des epressions

Plus en détail

Université de Tours Année Licence L1 de Mathématiques, Informatique et Sciences de la Matière - S1 CHAPITRE 2

Université de Tours Année Licence L1 de Mathématiques, Informatique et Sciences de la Matière - S1 CHAPITRE 2 Université de Tours Année 2015-2016 Licence L1 de Mathématiques, Informatique et Sciences de la Matière - S1 CHAPITRE 2 NOMBRES COMPLEXES ET ÉQUATIONS ALGÉBRIQUES (12 h) 1 Nombres complexes 1.1 Introduction

Plus en détail

PROBLÈME 1 : Une équation matricielle PRÉLIMINAIRES PARTIE I

PROBLÈME 1 : Une équation matricielle PRÉLIMINAIRES PARTIE I TD - Chapitres 19 et 0 - ALGÈBRE LINÉAIRE PROBLÈME 1 : Une équation matricielle Extrait sujet «Petites Mines» 010 Le but de ce problème est d étudier différentes matrices qui commutent avec leur transposée,

Plus en détail