SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308"

Transcription

1 SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308 A) IDENTIFICATION DE L ETUDE CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR : UC-0140/1308 VERSION ET DATE: VERSION DU 08 SEPTEMBRE 2014 TITRE DE L ESSAI: Etude de phase III randomisée comparant une hormonothérapie adjuvante standard +/- chimiothérapie chez des patientes atteintes de cancer du sein localisé avec 1-3 N+, RH+ et Her2- dont le score de rechute selon Oncotype DX est inférieur ou égal à 25 TITRE ABRÉGÉ: RXPONDER INVESTIGATEUR COORDONNATEUR EN FRANCE : Docteur Suzette DELALOGE Service de Pathologie Mammaire Gustave Roussy 114 rue Edouard Vaillant Villejuif Cedex Tél: +33 (0) Fax : +33 (0) NOMBRE DE CENTRES ESTIMES : environ 50 NOMBRE DE PATIENTES: 4000 AU TOTAL, DONT 1000 EN FRANCE B) IDENTIFICATION DU PROMOTEUR NOM DU PROMOTEUR: UNICANCER PERSONNE A CONTACTER : Jérôme LEMONNIER R&D UNICANCER 101 rue de Tolbiac PARIS Cedex 13 Tél. : Fax : C) INFORMATION GENERALE SUR L ESSAI INDICATION: Cancer du sein localisé, non métastatique, RH+ et Her2-, avec envahissement ganglionnaire 1-3 N+. METHODOLOGIE: Essai de phase III randomisé, ouvert, international, multicentrique comparant une chimiothérapie adjuvante standard associée à une hormonothérapie standard versus une hormonothérapie adjuvante standard seule chez des patientes dont le score de rechute selon Oncotype DX est inférieur ou égal à 25. OBJECTIF PRINCIPAL : Déterminer l effet de la chimiothérapie adjuvante chez des patientes atteintes de cancer du sein localisé avec 1 à 3 ganglions envahis, des récepteurs hormonaux positifs et Her2 négatif, qui ont un score de récurrence Oncotype DX faible ou intermédiaire. Si le bénéfice sur la survie sans maladie dépend du score de récurrence (RS), l étude déterminera le point à partir duquel une chimiothérapie adjuvante est recommandée. RxPONDER_synopsis_FR_v08sept14 1 / 6

2 C) INFORMATION GENERALE SUR L ESSAI (SUITE) OBJECTIF(S) SECONDAIRE(S) : 1 - efficacité : - Comparer la survie globale, la survie sans rechute métastatique et l intervalle sans maladie locale selon l administration ou non d une chimiothérapie adjuvante et son interaction avec le RS. 2 - toxicité : - Comparer la toxicité observée selon le bras de traitement 3 - biologie : - Développer d autres tests biologiques pour mesurer le bénéfice potentiel de la chimiothérapie adjuvante et prédire la survie sans rechute, la survie sans rechute métastatique, l intervalle sans maladie locale et comparer en fonction du score RS. 4 Etudes de la qualité de vie - Evaluations prospectives de l anxiété, la qualité de vie, la fatigue, la cognition selon le bras de traitement. RxPONDER_synopsis_FR_v08sept14 2 / 6

3 ETAPE 1 - POST-OPERATOIRE PRINCIPAUX CRITERES D INCLUSION: - Femme de 18 ans et plus - Cancer du sein de type adénocarcinome infiltrant localisé opéré, T < T4D, - 1 à 3 ganglions envahis (pn1 ; incluant pn1mi) - M0 : Absence de métastase à distance - Récepteurs hormonaux positifs (estrogène et/ou progestérone) Note : la positivité des récepteurs est déterminée selon les recommandations de l ASCO/CAP (ER ou PR 1%) - Absence de surexpression ou d amplification de HER2 Note : le résultat du test HER2 doit suivre les recommandations ASCO/CAP Le résultat HER2 sera considéré négatif si le score est 0 ou 1+ en IHC ou négatif en ISH. Si le score est 2+ en IHC alors un test en ISH doit être effectué. - Statut de performance 2 - Fonctions rénale, hématologique, cardiaque et hépatique adéquates - Patiente pouvant recevoir une chimiothérapie à base de taxane et/ou d anthracycline. - Patiente n ayant pas débuté un traitement par chimiothérapie ou hormonothérapie pour son cancer du sein - Enregistrement dans les 56 jours de la chirurgie définitive - Consentement éclairé (pour la partie 1) signé - Disponibilité d un échantillon de tissu tumoral fixé en paraffine pour la détermination du score de rechute selon Oncotype DX PRINCIPAUX CRITERES D EXCLUSION: - Cancer du sein inflammatoire - Patiente sous traitement chronique avec des agents stéroïdiens ou immunosuppresseurs - Patiente ayant reçu un inhibiteur de l aromatase ou un modulateur sélectif des récepteurs œstrogène (SERM), comme le tamoxifène ou le raloxifène, dans les 5 ans avant l enregistrement, - Femme enceinte ou allaitante - Antécédent de cancer dans les 5 ans précédents l enregistrement. ETAPE 2 - RANDOMISATION PRINCIPAUX CRITERES D INCLUSION: - Score de récurrence Oncotype DX 25 - Randomisation à 84 jours maximum de la chirurgie - Patiente n ayant pas débuté un traitement par chimiothérapie ou hormonothérapie pour son cancer du sein Note : Les patientes incluses et randomisées dans le bras sans chimiothérapie peuvent être aussi incluses dans d autres essais, incluant traitements locaux ou thérapies ciblées, mais à l exclusion d études de chimiothérapie. Les patientes incluses et randomisées dans le bras avec chimiothérapie peuvent aussi entrer dans des études de comparaison de chimiothérapies. - Consentement éclairé (pour la partie 2) signé RxPONDER_synopsis_FR_v08sept14 3 / 6

4 C) INFORMATION GENERALE SUR L ESSAI (SUITE) CRITERES D EVALUATION : PRINCIPAL (EFFICACITE) : - Détermination de la survie sans rechute invasive après randomisation. La rechute invasive inclut rechute locale, régionale ou à distance avec une composante invasive. Un diagnostic de DCIS homolatéral ou controlatérale sans composante invasive ne sera pas considéré comme une rechute. SECONDAIRES : 1. Efficacité : o Comparaison de la survie globale : temps entre la date de randomisation dans la seconde partie de l étude et la date du décès (toute cause). o Comparaison de la survie sans métastase à distance : temps entre la date de randomisation dans la seconde partie de l étude et la date de maladie distante invasive, deuxième cancer primaire invasif (sein ou autre) ou décès (toute cause) o Comparaison de l intervalle sans maladie locale : temps entre la date de randomisation dans la seconde partie de l étude et la date de récidive locale ou régionale. 2. Toxicité o Echelle CTC-AE version Qualité de vie o Questionnaires HRQL. RxPONDER_synopsis_FR_v08sept14 4 / 6

5 D) DESCRIPTION DES MEDICAMENTS EXPERIMENTAUX MEDICAMENTS : Divers schémas de chimiothérapie sont autorisés, de seconde ou troisième génération. Le choix de la chimiothérapie est laissé à l investigateur, selon les pratiques standards. Toutes les patientes recevront une hormonothérapie. Le choix de l hormonothérapie est laissé à l investigateur, selon le statut ménopausique de la patiente et les pratiques standards. SCHEMA THERAPEUTIQUE: Toutes les femmes éligibles à l étape 1 se voient proposer un test Oncotype DX centralisé pour déterminer le score de récurrence (RS). - Les femmes ayant un RS > 25 reçoivent une chimiothérapie selon les pratiques standards - Les femmes ayant un RS 25 se voient proposer une randomisation pour chimiothérapie versus pas de chimiothérapie. N+ (1-3) RH-positif HER2-négatif Pre et Post Ménopausée. Test Oncotype DX Etape 1 N= au total RS > 25 RS 25 Etape 2 Chimiothérapie Discussion avec la patiente Refus -> suivi Accepte (N=5000 au total, 1000 en France) Durée du traitement: Toutes les patientes recevront une hormonothérapie pour au moins 5 ans adaptée aux standards en cours et à leur statut ménopausique. RxPONDER_synopsis_FR_v08sept14 5 / 6

6 E) ANALYSE STATISTIQUE Nous prévoyons que femmes devraient être testées pour le score Oncotype Dx. Basé sur la distribution des scores RS dans l étude SWOG-8814 pour les femmes présentant un envahissement ganglionnaire 1-3, on s'attend à ce que femmes aient un RS 25. De ce groupe, femmes devraient accepter la randomisation, soit recevant et ne recevant pas de chimiothérapie. L étude est construite pour pouvoir démontrer un bénéfice éventuel de la chimiothérapie même dans certains sous-groupes de RS et pour évaluer le rapport bénéfice/risque de la chimiothérapie adjuvante selon le RS. Les randomisations seront stratifiées sur : - RS 0-13 (bas) vs (intermédiaire) - Statut ménopausique (pré- versus post) - Type de geste axillaire : ganglion sentinel seul versus curage ganglionnaire F) DUREE DE L ESSAI DUREE TOTALE D INCLUSION : 6 ANS (DEMARRAGE EN 2011 AUX ETATS-UNIS) DUREE DU TRAITEMENT : 5 ANS D HORMONOTHERAPIE AU MINIMUM DUREE DU SUIVI: 15 ANS AU TOTAL DUREE GLOBALE DE L ESSAI : 21 ANS RxPONDER_synopsis_FR_v08sept14 6 / 6

French Breast Cancer Intergroup-UNICANCER (UCBG) Protocol n UC-0140/1505 Id-RCB n : 2015-A

French Breast Cancer Intergroup-UNICANCER (UCBG) Protocol n UC-0140/1505 Id-RCB n : 2015-A French Breast Cancer Intergroup-UNICANCER (UCBG) Protocol n UC-0140/1505 Id-RCB n : 2015-A005528-41 Etude multicentrique prospective évaluant l impact du test génomique EndoPredict (EPClin) sur la décision

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0140/1404

SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0140/1404 SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0140/1404 A) IDENTIFICATION DE L ETUDE CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR: CARMINA04 - UC-0140/1404 VERSION ET DATE: V2.0 DU 22 DECEMBRE 2014 TITRE DE L ESSAI : Etude

Plus en détail

Evaluer la possibilité de chacun des traitements à induire une réponse tumorale pathologique de type RCB 0-I à la chirurgie.

Evaluer la possibilité de chacun des traitements à induire une réponse tumorale pathologique de type RCB 0-I à la chirurgie. NEOPAL - CARMINA 04 - UC-0140/1404 Etude ouverte, randomisée, multicentrique, internationale, parallèle, exploratoire de phase II, comparant une chimiothérapie 3 FEC - 3 Docétaxel à une combinaison Létrozole

Plus en détail

Dernières recommandations sur la prise en charge des cancers du sein

Dernières recommandations sur la prise en charge des cancers du sein Infiltrant multifocal Dernières Dr Perrine CAPMAS Infiltrant multifocal Toutes les décisions sont prises lors de réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) réunissant: Chirurgien Radiothérapeute

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE RTS 02

SYNOPSIS PROTOCOLE RTS 02 SYNOPSIS PROTOCOLE RTS 02 A) IDENTIFICATION DE L ESSAI CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR : UC-0140/1001 - RTS 02 VERSION ET DATE : version n 7.0 28 février 2013 TITRE DE L ESSAI : Essai de

Plus en détail

SYNOPSIS DU PROTOCOLE Lung ART N CSET 2006/1202

SYNOPSIS DU PROTOCOLE Lung ART N CSET 2006/1202 SYNOPSIS DU PROTOCOLE Lung ART N CSET 2006/1202 Essai de phase III comparant une radiothérapie médiastinale conformationnelle post-opératoire à l absence de radiothérapie après chirurgie complète chez

Plus en détail

Introduction. 4. Dowsett et al. J Clin Oncol Goldstein et al. J Clin Oncol Mamounas et al. ASCO Breast 2012.

Introduction. 4. Dowsett et al. J Clin Oncol Goldstein et al. J Clin Oncol Mamounas et al. ASCO Breast 2012. Prédiction du risque de récidive avec le test Oncotype DX chez les patientes atteintes de cancer du sein hormono-dépendant avec atteinte ganglionnaire, traitées par chimiothérapie adjuvante: Résultats

Plus en détail

Essais cliniques : Cancer de la prostate

Essais cliniques : Cancer de la prostate Essais cliniques : Cancer de la prostate Sommaire des protocoles Page Adénocarcinome de la prostate - GETUG - 17 Étude randomisée multicentrique comparant une radiothérapie adjuvante immédiate associée

Plus en détail

Objectif principal. Objectifs secondaires. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Classe d'âge : Adultes. Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal. Objectifs secondaires. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Classe d'âge : Adultes. Etat de l'essai : Ouvert PACS 11 - UNIRAD Etude de phase III, randomisée, en double aveugle, multicentrique évaluant la tolérance et l'efficacité de l'évérolimus combiné à l'hormonothérapie adjuvante chez les femmes présentant

Plus en détail

GYNECO ONCOGER. Version n 1 du 26/12/2012

GYNECO ONCOGER. Version n 1 du 26/12/2012 Place d une évaluation gériatrique standardisée dans la prise en charge des patientes âgées de 75 ans et plus atteintes d un premier cancer du sein localisé : Comparaison de deux stratégies, avant la chirurgie

Plus en détail

Actualités en pathologies mammaires

Actualités en pathologies mammaires Actualités en pathologies mammaires 7 ème Journée d Actualité et d Enseignement en Radiothérapie Amiens, Samedi 5 novembre 2016 Dr Julien Prades Sommaire Signatures moléculaires : aide à la décision thérapeutique?

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE RUBY

SYNOPSIS PROTOCOLE RUBY A) IDENTIFICATION DE L ESSAI SYNOPSIS PROTOCOLE RUBY NUMERO DE CODE PROMOTEUR : UC-0105/1501 EUDRACT N : 2015-000580-14 VERSION & DATE : Version n 2.0 Juin 2015 TITRE DE L ESSAI: Etude de phase II évaluant

Plus en détail

ETUDE MAPAM 01. Mastectomie thérapeutique avec conservation de l étui cutané et de la plaque aréolo-mamelonnaire.

ETUDE MAPAM 01. Mastectomie thérapeutique avec conservation de l étui cutané et de la plaque aréolo-mamelonnaire. Page 1 / 6 TITRE DE L ESSAI cutané et de la plaque aréolo-mamelonnaire. ACRONYME MAPAM 01 TYPE D ETUDE : Phase III CODE PROMOTEUR 14 SEIN 10 N ID-RCB 2014-A01028-39 PROMOTEUR INVESTIGATEUR COORDONNATEUR

Plus en détail

Plan 11/10/ femme sur 8 est touchée 1 femme sur 25 en meurt LES CANCERS DU SEIN. Epidémiologie

Plan 11/10/ femme sur 8 est touchée 1 femme sur 25 en meurt LES CANCERS DU SEIN. Epidémiologie LES CANCERS DU SEIN Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux Plan Epidémiologie Circonstances de découverte Diagnostic Traitements loco-régionaux Traitements systémiques 1 femme sur

Plus en détail

LES CANCERS DU SEIN. Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux

LES CANCERS DU SEIN. Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux LES CANCERS DU SEIN Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux Epidémiologie Plan Circonstances de découverte Diagnostic Traitements loco-régionaux Traitements systémiques 1 femme sur

Plus en détail

CANCER DU SEIN. Dr de GOURNAY Emmanuel Département de Chirurgie

CANCER DU SEIN. Dr de GOURNAY Emmanuel Département de Chirurgie CANCER DU SEIN Dr de GOURNAY Emmanuel Département de Chirurgie CANCER DU SEIN Incidence: 50 000 nouveaux cas Décès: plus de 11 000 par an 1 femme sur 8 Problème de santé publique Implications sociales

Plus en détail

Aveugle, Contrôlé, Comparant le Tamoxifène à l Anastrozole Chez les Femmes Ménopausées Opérées d un Carcinome Canalaire In Situ du Sein

Aveugle, Contrôlé, Comparant le Tamoxifène à l Anastrozole Chez les Femmes Ménopausées Opérées d un Carcinome Canalaire In Situ du Sein PROTOCOLE IBIS II (DCIS) Essai International, Randomisé, en Double Aveugle, Contrôlé, Comparant le Tamoxifène à l Anastrozole Chez les Femmes Ménopausées Opérées d un Carcinome Canalaire In Situ du Sein

Plus en détail

Pas de traitement adjuvant pour les cancers du sein RH+ T1a,bN0M0!

Pas de traitement adjuvant pour les cancers du sein RH+ T1a,bN0M0! Pas de traitement adjuvant pour les cancers du sein RH+ T1a,bN0M0! Pour quelle patientes? 12 juin 2015 - Dr C Perrin UNICANCER Groupe des Centres de Lutte Contre le Cancer Introduction Traitements adjuvants

Plus en détail

Suivi du cancer du sein chez la femme jeune: qui fait quoi? C Jamin

Suivi du cancer du sein chez la femme jeune: qui fait quoi? C Jamin Suivi du cancer du sein chez la femme jeune: qui fait quoi? C Jamin contact@afacs.fr www.afacs.fr Merci à Marc Spielmann Le plan cancer mesure 48 Développement de la coordination des soins, des réseaux,

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 2, ASCO, ESMO et NCCN, serviront de cadre général aux recommandations

Plus en détail

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE 6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Niort, le 20 mars 2014 8 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Actualités en RADIOTHERAPIE Laurianne COLSON (Poitiers) La radiothérapie postopératoire

Plus en détail

Le cancer du sein: un traitement de plus en plus personnalisé. Brigitte Poirier Chirurgienne oncologue Centre des maladies du sein 1 er octobre 2010

Le cancer du sein: un traitement de plus en plus personnalisé. Brigitte Poirier Chirurgienne oncologue Centre des maladies du sein 1 er octobre 2010 Le cancer du sein: un traitement de plus en plus personnalisé Brigitte Poirier Chirurgienne oncologue Centre des maladies du sein 1 er octobre 2010 Objectif Rappeler l'évolution du traitement du cancer

Plus en détail

EVALUATION du GANGLION SENTINELLE: PROCÉDURE D ÉTUDE PATHOLOGIQUE Dissection soigneuse de la graisse pour identifier tous les ganglions : un ou

EVALUATION du GANGLION SENTINELLE: PROCÉDURE D ÉTUDE PATHOLOGIQUE Dissection soigneuse de la graisse pour identifier tous les ganglions : un ou EVALUATION du GANGLION SENTINELLE: PROCÉDURE D ÉTUDE PATHOLOGIQUE Dissection soigneuse de la graisse pour identifier tous les ganglions : un ou plusieurs ganglions sentinelles Chaque ganglion est inclus

Plus en détail

Traitements systémiques dans le cancer du sein : actualités? Lionel Duck et Renaud Poncin, Oncologues, Clinique Saint-Pierre Ottignies 26 mai 2016

Traitements systémiques dans le cancer du sein : actualités? Lionel Duck et Renaud Poncin, Oncologues, Clinique Saint-Pierre Ottignies 26 mai 2016 Traitements systémiques dans le cancer du sein : actualités? Lionel Duck et Renaud Poncin, Oncologues, Clinique Saint-Pierre Ottignies 26 mai 2016 Plan 1) Introduction 2) Biologie du cancer du sein 3)

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE PRODIGE 24 ACCORD 24

SYNOPSIS PROTOCOLE PRODIGE 24 ACCORD 24 SYNOPSIS PROTOCOLE PRODIGE 24 ACCORD 24 A) IDENTIFICATION DE L ESSAI CLINIQUE NUMERO DE CODE PROMOTEUR : UC-0110/1006 PRODIGE 24 ACCORD 24 VERSION ET DATE : VERSION N 4 DU 13/05/2012 TITRE DE L ESSAI :

Plus en détail

INTRODUCTION. Gonadotoxicité des traitements systémiques Obligation légale : Décret décembre 2006

INTRODUCTION. Gonadotoxicité des traitements systémiques Obligation légale : Décret décembre 2006 Etude PRESAGE : Etude pilote de faisabilité de PRéservation de la fertilité par Stimulation ovarienne associée à du tamoxifène et congelation ovocytaire ou embryonnaire avant chimiothérapie pour cancer

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE SAKK 22/10 / UNICANCER UC-0140/1207

SYNOPSIS PROTOCOLE SAKK 22/10 / UNICANCER UC-0140/1207 SYNOPSIS PROTOCOLE SAKK 22/10 / UNICANCER UC-0140/1207 A) IDENTIFICATION DE L ETUDE CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR : UC-0140/1207 VERSION ET DATE: V3.0 DU 21 AOÛT 2013 TITRE DE L ESSAI:

Plus en détail

Peut-on ne pas proposer de traitement adjuvant chez une femme âgée présentant un cancer «à risque»?

Peut-on ne pas proposer de traitement adjuvant chez une femme âgée présentant un cancer «à risque»? Peut-on ne pas proposer de traitement adjuvant chez une femme âgée présentant un cancer «à risque»? D. GEDOUIN Rennes, le 12 juin2015 CAS CLINIQUE Madame L Paulette, née le 23/04/1929 (86 ans), ancienne

Plus en détail

RESUME. Coordinateur: Pr. François Dreyfus. Investigateur Principal: Dr. Andréa Toma

RESUME. Coordinateur: Pr. François Dreyfus. Investigateur Principal: Dr. Andréa Toma Etude de phase II comparant le Traitement par Lenalidomide (Revlimid ) ou Lenalidomide (Revlimid ) et Epoetin beta (Neorecormon ) dans les Syndromes Myélodysplasiques de risque faible ou int-1 selon l

Plus en détail

Cancer du sein chez les femmes jeunes: caractéristiques clinico-pathologiques et phénotypes moléculaires

Cancer du sein chez les femmes jeunes: caractéristiques clinico-pathologiques et phénotypes moléculaires Cancer du sein chez les femmes jeunes: caractéristiques clinico-pathologiques et phénotypes moléculaires Sabiani L, Houvenaeghel G, Heinemann M, Reyal F, Classe J-M, Cohen M, Garbay J-R, Giard S, Charitansky

Plus en détail

Quel suivi. pour un risque élevé. de rechute systémique?

Quel suivi. pour un risque élevé. de rechute systémique? Quel suivi pour un risque élevé de rechute systémique? Christelle LEVY Déclaration d intérêts GSK Novartis Roche Pas de conflit d intérêt pour cette présentation contexte les recommandations des sociétés

Plus en détail

CURAGE AXILLAIRE ET TECHNIQUES DU GANGLION SENTINELLE

CURAGE AXILLAIRE ET TECHNIQUES DU GANGLION SENTINELLE CURAGE AXILLAIRE ET TECHNIQUES DU GANGLION SENTINELLE Cancer du sein : Incidence : 40 000 cas/an en France 85% de cancers invasifs : nécessité de connaître le statut ganglionnaire pour 34 000 patientes

Plus en détail

Soirée de formation en Oncogériatrie PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE CHEZ LA FEMME AGEE NIORT LE 28 JUIN 2016

Soirée de formation en Oncogériatrie PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE CHEZ LA FEMME AGEE NIORT LE 28 JUIN 2016 Soirée de formation en Oncogériatrie PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE CHEZ LA FEMME AGEE NIORT LE 28 JUIN 2016 Soirée de formation en Oncogériatrie TRAITEMENT ONCOLOGIQUE Claire Jamet Oncologue médicale

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS DIAGNOSTIC ET IDENTIFICATION DU TYPE DE CANCER L EXAMEN ANATOMOPATHOLOGIQUE (1,2) Le diagnostic de cancer repose sur un examen anatomopathologique : Étude macroscopique et microscopique du tissu tumoral,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 3 janvier Date de l'amm : 24 juillet Rectificatifs du 21/02/ /03/05 15/05/2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 3 janvier Date de l'amm : 24 juillet Rectificatifs du 21/02/ /03/05 15/05/2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 3 janvier 2007 FEMARA 2,5 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés : 341 474-2 Laboratoire NOVARTIS PHARMA SAS létrozole Liste I Date de l'amm : 24 juillet 1996 -

Plus en détail

Item n 159 : Cancer du sein

Item n 159 : Cancer du sein Epidemiologie Item n 159 : Cancer du sein Cancer le plus fréquent de la femme : 10% des femmes en seront atteinte Cʼest un cancer hormono-dépendants Histologie la plus fréquente : adénocarcinome canalaire

Plus en détail

Journée Nationale des Innovations Hospitalières

Journée Nationale des Innovations Hospitalières STIC 2004 : Évaluation Médico-Économique de la Technique de Ganglion Sentinelle comparée au Curage Ganglionnaire dans les Cancers du Sein opérables d Emblée Sandrine Baffert Économiste de la santé Institut

Plus en détail

«Les incontournables en Cancérologie 2013» Centre de Congrès le Manège. Le 8 octobre 2013

«Les incontournables en Cancérologie 2013» Centre de Congrès le Manège. Le 8 octobre 2013 Docteur Thomas JALLE Chirurgie gynécologique et mammaire Clinique d Argonay «Les incontournables en Cancérologie 2013» Centre de Congrès le Manège Le 8 octobre 2013 Evaluation du statut ganglionnaire:

Plus en détail

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Dr Servagi Vernat Stéphanie, Radiothérapeute CHRU Besançon 20 mars 2015 Pas

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 9 janvier 2002 TAXOTERE 20mg, solution à diluer et solvant pour perfusion Boîte de 1 flacon de poudre et de 1 flacon solvant TAXOTERE 80mg, solution

Plus en détail

Actualités cancer du sein Suzette DELALOGE

Actualités cancer du sein Suzette DELALOGE Actualités cancer du sein 2014 Suzette DELALOGE 1 Plan Grandes questions Actualités épidémiologiques Biologie des cancers du sein aujourd hui Traitements locaux Traitements médicaux adjuvants Prise en

Plus en détail

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 Épidémiologie Tumeur rare 10% des sarcomes utérins 0,2% des néoplasies utérines Ashraf-Ganjoei T et al. World J Surg Oncol. 2006

Plus en détail

Le Cancer du Sein HER2+ Nouvelles modalités de traitement par voie sous-cutanée. Dr Lionel MOREAU, Pôle Santé République, Clermont-Fd

Le Cancer du Sein HER2+ Nouvelles modalités de traitement par voie sous-cutanée. Dr Lionel MOREAU, Pôle Santé République, Clermont-Fd Le Cancer du Sein HER2+ Nouvelles modalités de traitement par voie sous-cutanée Dr Lionel MOREAU, Pôle Santé République, Clermont-Fd 2 3 Développement Formulation sous-cutanée (SC) Trastuzumab est actuellement

Plus en détail

Le cancer du sein localisé L Zelek & J Gligorov, pour l Intergroupe Sein Francilien

Le cancer du sein localisé L Zelek & J Gligorov, pour l Intergroupe Sein Francilien Le cancer du sein localisé L Zelek & J Gligorov, pour l Intergroupe Sein Francilien L incidence annuelle du cancer du sein est estimé à 110.3 / 100000 dans l Union Européenne en 2006 (1). Elle augmente

Plus en détail

ETUDE CANTO Etude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez les patientes porteuses de cancer du sein localisé

ETUDE CANTO Etude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez les patientes porteuses de cancer du sein localisé ETUDE CANTO Etude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez les patientes porteuses de cancer du sein localisé Dr Fabrice André, Investigateur-coordinateur AG SEIN - Réunion du 12 octobre

Plus en détail

Centre d'investigation Clinique - Epidémiologie Clinique Antilles Guyane

Centre d'investigation Clinique - Epidémiologie Clinique Antilles Guyane Centre d'investigation Clinique - Epidémiologie Clinique Antilles Guyane CIE 802 Inserm / DGOS Fiche de synthèse d un projet de recherche Nom du rédacteur : Antoine Adenis Date de création du document

Plus en détail

Corpulence et survie après un cancer du sein : premiers résultats de la cohorte E3N

Corpulence et survie après un cancer du sein : premiers résultats de la cohorte E3N Corpulence et survie après un cancer du sein : premiers résultats de la cohorte E3N M.His, G.Fagherazzi, S.Mesrine, M.C.Boutron-Ruault, F.Clavel-Chapelon, L. Dossus INSERM U1018, équipe 9 : Nutrition,

Plus en détail

RESUME. Investigateurs Coordinateurs Lionel ADES, MD Pierre Fenaux, MD Stéphane De Botton, MD

RESUME. Investigateurs Coordinateurs Lionel ADES, MD Pierre Fenaux, MD Stéphane De Botton, MD ETUDE DE PHASE I-II DE L ASSOCIATION D IDARUBICINE ET D AZACITIDINE DANS LE TRAITEMENT DES SYNDROMES MYELODYSPLASIQUES DE RISQUE ELEVE ET INTERMEDIAIRE 2 RESUME Etude de phase I-II, ouverte et multicentrique

Plus en détail

Evaluation prospective monocentrique du trastuzumab administré concomitamment à la radiothérapie mammaire locorégionale

Evaluation prospective monocentrique du trastuzumab administré concomitamment à la radiothérapie mammaire locorégionale Evaluation prospective monocentrique du trastuzumab administré concomitamment à la radiothérapie mammaire locorégionale J. Jacob, L. Belin, J-Y. Pierga, A. Gobillion, R. Dendale, P. Beuzeboc, F. Campana,

Plus en détail

Récepteurs hormonaux et HER2 dans le cancer du sein

Récepteurs hormonaux et HER2 dans le cancer du sein Récepteurs hormonaux et HER2 dans le cancer du sein Anne Choquette Pathologiste, Hôpital du Saint-Sacrement, CHA Cancer du sein Facteur pronostique: Caractère clinique, pathologique ou biologique témoignant

Plus en détail

- 1 - RESUME. Institut Claudius Regaud, 20-24 rue du Pont Saint-Pierre 31052 TOULOUSE cedex.

- 1 - RESUME. Institut Claudius Regaud, 20-24 rue du Pont Saint-Pierre 31052 TOULOUSE cedex. ETUDE - 1 - METAL3 Page 1 / 5 RESUME Titre de l essai pronostique afin d identifier parmi les patientes présentant un cancer du sein métastatique celles qui bénéficient d une 3 ième ligne de chimiothérapie

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 mars 2008 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé (369 232-3) TARCEVA 100mg, comprimé pelliculé (369 234-6) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé (369 235-2) B/ 30 Laboratoire

Plus en détail

Cancers du sein: décision en adjuvant en pratique et surveillance post thérapeutique

Cancers du sein: décision en adjuvant en pratique et surveillance post thérapeutique Cancers du sein: décision en adjuvant en pratique et surveillance post thérapeutique Suzette Delaloge Gustave Roussy Suzette.delaloge@gustaveroussy.fr Partie 1 Les standards 2 Les grands arbres décisionnels

Plus en détail

Place de la TEP/TDM dans les cancers du sein métastatiques

Place de la TEP/TDM dans les cancers du sein métastatiques Place de la TEP/TDM dans les cancers du sein métastatiques Jean-Louis ALBERINI Service de Médecine Nucléaire Université Versailles St-Quentin Diagnostic de métastase d emblée ou durant l évolution Médiane

Plus en détail

Zone A: 5 à 9. ZONE: A de 5 à 9

Zone A: 5 à 9. ZONE: A de 5 à 9 ZONE: A de 5 à 9 5 - CAT DEVANT UNE LESION SUSPECTE:Suspicion de mélanome Exérè se complète de la lésion suspecte Mélanome in situ? : Marge d exérèse: 0,5cm (+si mélanome sur Dubreuilh*) Breslow 1mm? Ulcération

Plus en détail

ULTIMATE - UCBG BIG

ULTIMATE - UCBG BIG ULTIMATE - UCBG 105 - BIG 16-01 Etude internationale de phase II, évaluant la combinaison du durvalumab à l hormonothérapie comme traitement néoadjuvant du cancer du sein invasif RO+/ Her2-, chez des patients

Plus en détail

Chirurgie des cancers du sein : Ganglion sentinelle : indications actuelles et évaluations en cours

Chirurgie des cancers du sein : Ganglion sentinelle : indications actuelles et évaluations en cours Chirurgie des cancers du sein : Ganglion sentinelle : indications actuelles et évaluations en cours INDICATIONS ACTUELLE DU GS Cancer infiltrant, unifocal, taille à 2 cm Aisselle cliniquement indemne (N0)

Plus en détail

1. Le cancer du sein en Belgique

1. Le cancer du sein en Belgique Joëlle Baader Pharmacien BoppAss 11 et 20 octobre 2016 Plan de l exposé 1. Le cancer du sein en Belgique 2. Facteurs de risque 3. Dépistage/Diagnostic 4. Biologie tumorale 5. Métastases 6. Pronostic 7.

Plus en détail

PAOLA-1. peritoneal cancer

PAOLA-1. peritoneal cancer PAOLA-1 Platine, Avastin and OLAparib in 1 st line of advanced high grade epithelial ovarian, fallopian tube, or primary peritoneal cancer Randomized, Double-blind, Phase III Trial of olaparib vs. placebo

Plus en détail

EUROPEAN STUDY GROUP FOR PANCREATIC CANCER - TRIAL 4.

EUROPEAN STUDY GROUP FOR PANCREATIC CANCER - TRIAL 4. CONFIDENTIEL EUROPEAN STUDY GROUP FOR PANCREATIC CANCER - TRIAL 4. Monochimiothérapie ou chimiothérapie combinée dans le cancer du pancréas résécable. National Cancer Research Institute (NCRI) Promoteur

Plus en détail

ACTUALITÉS EN ONCOLOGIE SÉNOLOGIQUE

ACTUALITÉS EN ONCOLOGIE SÉNOLOGIQUE ACTUALITÉS EN ONCOLOGIE SÉNOLOGIQUE Dr Nathalie LEMOINE Oncologue Centre Galilée/Hôpital Privé La Louvière Hôpital Privé de Villeneuve d Ascq LES THÉRAPIES CIBLANT HER2 HER2 : Surexpression dans 20% des

Plus en détail

BACLOVILLE Investigateur coordonnateur Responsable Scientifique Méthodologistes Unité de Recherche Clinique Cochin-Necker Promoteur

BACLOVILLE Investigateur coordonnateur Responsable Scientifique Méthodologistes Unité de Recherche Clinique Cochin-Necker Promoteur BACLOVILLE Traitement de l alcoolisme Essai thérapeutique pragmatique randomisé, en double insu pendant un an en milieu ambulatoire du baclofène versus placebo Investigateur coordonnateur Pr Philippe Jaury

Plus en détail

13/03/15. Rationnel. Rationnel. Innovations en radiothérapie dans le cancer du sein : radiothérapie per-opératoire

13/03/15. Rationnel. Rationnel. Innovations en radiothérapie dans le cancer du sein : radiothérapie per-opératoire Innovations en radiothérapie dans le cancer du sein : radiothérapie per-opératoire CORP 12 mars 2015 Sophie GUILLERM Service de Radiothérapie du Pr Hennequin Hôpital Saint Louis Rationnel >75% des rechutes

Plus en détail

Nouvelles modalités de radiothérapie per et post-opératoire : comment et pour qui? Carole Massabeau Alain Redon

Nouvelles modalités de radiothérapie per et post-opératoire : comment et pour qui? Carole Massabeau Alain Redon Nouvelles modalités de radiothérapie per et post-opératoire : comment et pour qui? Carole Massabeau Alain Redon Nouvelles modalités de RTE 1/ Tumeurs de bon pronostic Radiothérapie partielle abstention

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 décembre 2015 FEMARA 2,5 mg, comprimé B/30 (CIP : 34009 341 474 2 5) Laboratoire NOVARTIS PHARMA SAS DCI Code ATC (2013) létrozole L02BG04 (inhibiteur de l aromatase)

Plus en détail

Place du Curage dans le Cancer du Rein

Place du Curage dans le Cancer du Rein Place du Curage dans le Cancer du Rein Épidémiologie des cancers du Rein Incidence MONDE 271 000 nouveaux cas en 2008 Taux stand monde pour 100 000 : Hommes : 14,2 : 5,8 France: 11 080 nouveaux cas en

Plus en détail

Les nouveaux essais thérapeutiques en néoadjuvant. changement de philosophie? «Les anciens essais» NSABP B-27 III. Cancer du sein opérable T1-T3

Les nouveaux essais thérapeutiques en néoadjuvant. changement de philosophie? «Les anciens essais» NSABP B-27 III. Cancer du sein opérable T1-T3 Les nouveaux essais thérapeutiques en néoadjuvant : changement de philosophie? Dr Anne Claire Hardy-Bessard Clinique Armoricaine, Saint-Brieuc «Les anciens essais» NSABP B-27 Cancer du sein opérable T1-T3

Plus en détail

9ème Club des Médecins DIM FHP MCO 26 novembre 2015

9ème Club des Médecins DIM FHP MCO 26 novembre 2015 Trajectoires de soins des femmes atteintes d un cancer du sein : Etude à partir des données du PMSI et de la radiothérapie libérale (SNIIR-AM) C Le Bihan, P Bousquet 9ème Club des Médecins DIM FHP MCO

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

Les cancers infiltrants de pronostic intermédiaire : trop ou pas assez?

Les cancers infiltrants de pronostic intermédiaire : trop ou pas assez? Les cancers infiltrants de pronostic intermédiaire : trop ou pas assez? Comment définir un cancer infiltrant de pronostic intermédiaire? How to define a intermediate prognostic breast carcinoma? A. Vincent-Salomon

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 2 juillet 2013

Communiqué de presse. Bâle, le 2 juillet 2013 Communiqué de presse Bâle, le 2 juillet 2013 La FDA accorde un statut d examen prioritaire à Perjeta, médicament Roche, pour une utilisation avant chirurgie lors de cancer du sein HER2-positif de stade

Plus en détail

Chimiothérapie. I. Généralités. 1. Symptomatologie. 2. Retentissements du cancer

Chimiothérapie. I. Généralités. 1. Symptomatologie. 2. Retentissements du cancer Chimiothérapie I. Généralités Cancer = ensemble de cellules qui échappent au contrôle de l organisme et multiplient indéfiniment, envahissant les tissus voisins et distants et les détruisant Trois caractéristiques

Plus en détail

Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie

Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie Lu pour vous Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie doi:10.1684/veg.2016.0059 Sakina Sekkate Département

Plus en détail

HORMONOTHÉRAPIE ET CANCER DU SEIN. Dr Didier Jallut, médecin FMH en oncologie médicale / 6 mars

HORMONOTHÉRAPIE ET CANCER DU SEIN. Dr Didier Jallut, médecin FMH en oncologie médicale / 6 mars HORMONOTHÉRAPIE ET CANCER DU SEIN MIDI DE PEPINET LVC JEUDI 6 MARS 2014 Dr Didier Jallut, médecin FMH en oncologie médicale / 6 mars 2014 1 o Hormonothérapie du cancer du sein o Historique o Comment lutter

Plus en détail

Quelle durée pour l hormonothérapie: 5 ans? 10 ans? XVIII Journées de Sénologie Interactive Caroline Cuvier. Septembre 2015

Quelle durée pour l hormonothérapie: 5 ans? 10 ans? XVIII Journées de Sénologie Interactive Caroline Cuvier. Septembre 2015 Quelle durée pour l hormonothérapie: 5 ans? 10 ans? XVIII Journées de Sénologie Interactive Caroline Cuvier. Septembre 2015 «Crucialité» Cancers RE+: 60-75 % des cancers du sein 65% des RE+ sont aussi

Plus en détail

Quoi de neuf en radiothérapie? Dr Mihai Levitchi Institut de Cancérologie de Lorraine

Quoi de neuf en radiothérapie? Dr Mihai Levitchi Institut de Cancérologie de Lorraine Quoi de neuf en radiothérapie? Dr Mihai Levitchi Institut de Cancérologie de Lorraine Intérêt de la RT après mastectomie totale: patientes N+ RT améliore: - le contrôle local de 17% à 5 ans - la survie

Plus en détail

CONFIDENTIEL RESUME FRANÇAIS

CONFIDENTIEL RESUME FRANÇAIS RESUME FRANÇAIS PROMOTEUR INTERNATIONAL PROMOTEUR POUR LA FRANCE TITRE DE L ESSAI VERSION DU PROTOCOLE SHAPE CX.5 TITRE ABREGE OU ACRONYME NCIC Clinical Trial Group QUEEN S UNIVERSITY AT KINGSTON 10 Stuart

Plus en détail

Journée DES Oncologie Sarcomes Utérins. Dr. THERY Jean-Christophe CLCC H. Becquerel, Rouen 20/11/2015

Journée DES Oncologie Sarcomes Utérins. Dr. THERY Jean-Christophe CLCC H. Becquerel, Rouen 20/11/2015 + Journée DES Oncologie Sarcomes Utérins Dr. THERY Jean-Christophe CLCC H. Becquerel, Rouen 20/11/2015 + Classification Les sarcomes utérins sont rares : 1% des tumeurs malignes gynécologiques : 3,3/100.000

Plus en détail

Enquête déviations au protocole

Enquête déviations au protocole Enquête déviations au protocole Objectifs : Sensibiliser nos investigateurs à la qualité dans les essais cliniques du GINECO Définir ce que nous considérons comme déviations majeures au protocole Méthodologie

Plus en détail

Le cancer du sein: les traitements de la maladie et la vie après les traitements

Le cancer du sein: les traitements de la maladie et la vie après les traitements Le cancer du sein: les traitements de la maladie et la vie après les traitements Jean-Pierre Ayoub, MD, FRCPC Oncologue médical Professeur adjoint de clinique Plan de la présentation Cancer du sein et

Plus en détail

PRODIGE 35 - PANOPTIMOX

PRODIGE 35 - PANOPTIMOX PRODIGE 35 - PANOPTIMOX Phase II randomisée dans le cancer pancréatique métastatique évaluant le FOLFIRINOX +/- LV5FU2 en entretien et le FIRGEM en 1ère ligne Phase : II Type d'essai : Interventionnel

Plus en détail

CANCER DU SEIN: GROSSESSE ACTUELLE & FERTILITE. EPU du 11 octobre 2012 Magali LESAVRE

CANCER DU SEIN: GROSSESSE ACTUELLE & FERTILITE. EPU du 11 octobre 2012 Magali LESAVRE CANCER DU SEIN: GROSSESSE ACTUELLE & FERTILITE EPU du 11 octobre 2012 Magali LESAVRE CANCER DU SEIN PENDANT LA GROSSESSE Définition & problématique Cancer diagnostiqué pendant la grossesse ou dans l année

Plus en détail

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Classe d'âge : Adultes

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Classe d'âge : Adultes SHAPE Essai randomisé de phase III comparant une hystérectomie élargie avec lymphadénectomie pelvienne à une hystérectomie simple avec lymphadénectomie pelvienne chez des patientes atteintes de cancer

Plus en détail

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Nouveautés en Cancérologie P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Survival distribution function Etude CORRECT: Question : Regorafenib en n ligne SG 1.00 0.75 Regorafenib

Plus en détail

Nessima Yelles URC Paris Nord 05/12/2014

Nessima Yelles URC Paris Nord 05/12/2014 Nessima Yelles URC Paris Nord 05/12/2014 Protocoles Le contenu des protocoles est fixé par arrêté, selon le type de recherche (classification) 2 Classification réglementaire de la recherche clinique en

Plus en détail

Amandine FAUQUEMBERGUE URC Paris Nord 28/11/2014. Protocoles. Le contenu des protocoles est fixé selon le type de recherche (classification)

Amandine FAUQUEMBERGUE URC Paris Nord 28/11/2014. Protocoles. Le contenu des protocoles est fixé selon le type de recherche (classification) Amandine FAUQUEMBERGUE URC Paris Nord 28/11/2014 Protocoles Le contenu des protocoles est fixé selon le type de recherche (classification) 2 1 Recherche clinique Interventionnelle Non interventionnelle

Plus en détail

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif Etude EFFECT Formulaire d enregistrement prospectif Les variables marquées d un REQ en exposant sont des variables à remplir obligatoirement. Les variables avec sont des variables single-select ; on ne

Plus en détail

Facteurs prédictifs. Facteurs prédictifs. Anatomie Pathologique Facteurs prédictifs, apport des signatures génomiques

Facteurs prédictifs. Facteurs prédictifs. Anatomie Pathologique Facteurs prédictifs, apport des signatures génomiques Anatomie Pathologique Facteurs prédictifs, apport des signatures génomiques Dr Delphine Loussouarn Anatomie Pathologique, CHU Nantes 5 ème journée inter-régionale gynécologie et sénologie, 11 mai 2012

Plus en détail

Place de l IRM dans la prise en charge des intracanalaires : Etude IRCIS

Place de l IRM dans la prise en charge des intracanalaires : Etude IRCIS Place de l IRM dans la prise en charge des intracanalaires : Etude IRCIS C. Balleyguier, A. Dunant, MC Mathieu, JR Garbay Et investigateurs IRCIS Gustave Roussy, Villejuif CCIS : épidémiologie en France

Plus en détail

PROTOCOLES GERCOR Cancers Digestifs. Actualisation : mars 2009

PROTOCOLES GERCOR Cancers Digestifs. Actualisation : mars 2009 PROTOCOLES GERCOR Cancers Digestifs Actualisation : mars 2009 ndications Cancer colo-rectal om Phase Objectif Principal Localisé stade Stratégie Chimiothérapie Adjuvante DEA Durée de la chimiothérapie

Plus en détail

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 5 septembre 2001 MYOCET 50 mg, poudre et pré-adjuvants pour solution à diluer de dispersion

Plus en détail

Cancer du sein. Surmortalité annuelle tous stades confondus d après Eurocare

Cancer du sein. Surmortalité annuelle tous stades confondus d après Eurocare 4 Cancer du sein Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers de la femme dans les pays occidentaux. Avec 42 000 nouveaux cas en 2000 en France, il représente 36 % des cas de cancers féminins (Remontet

Plus en détail

LYMPHOME AGRESSIF CHEZ LES SUJETS AGES. D après la session présidée par B. COIFFIER, ICML 2011, abstracts

LYMPHOME AGRESSIF CHEZ LES SUJETS AGES. D après la session présidée par B. COIFFIER, ICML 2011, abstracts LYMPHOME AGRESSIF CHEZ LES SUJETS AGES D après la session présidée par B. COIFFIER, ICML 2011, abstracts 104-108 Rappel La plupart des lymphomes agressifs surviennent après 60 ans Le pronostic est plus

Plus en détail

Caroline Elie URC Paris Centre Hôpital Necker

Caroline Elie URC Paris Centre Hôpital Necker Qu est-ce qu un pronostic? Principes des études pronostiques Caroline Elie URC Paris Centre Hôpital Necker Chez un homme de 50 ans, fumeur, traité pour une hypercholestérolémie, et à 15 jours d un infarctus

Plus en détail

AB Science annonce l autorisation d initier une phase 2 dans le cancer de l estomac avec le masitinib

AB Science annonce l autorisation d initier une phase 2 dans le cancer de l estomac avec le masitinib Paris, le 17 janvier 2011, 8h45 AB Science annonce l autorisation d initier une phase 2 dans le cancer de l estomac avec le masitinib Le programme de développement clinique du masitinib dans les tumeurs

Plus en détail

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle Introduction Le traitement du cancer rectal pose le problème de la récidive loco-régionale Son taux est

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon. Pascale Rivera 12 avril 2011 Réunion Régionale Oncogériatrie

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon. Pascale Rivera 12 avril 2011 Réunion Régionale Oncogériatrie Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon du sujet âgé Pascale Rivera 12 avril 2011 Réunion Régionale Oncogériatrie Chimiothérapie adjuvante Cancer du colon RECOMMANDATIONS : pour les stades III : FOLFOX

Plus en détail

Journée de Sénologie Interactive. Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid

Journée de Sénologie Interactive. Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid Journée de Sénologie Interactive Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid Mme S 51 ans XVII journées de sénologie le 18/09/14 Cas clinique interactif Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid Mme S., 51ans, consulte

Plus en détail

des patientes ont reçu une chimiothérapie

des patientes ont reçu une chimiothérapie Oncologie (2010) 12: 479 483 Springer-Verlag France 2010 DOI 10.1007/s10269-010-1918-3 Actualités de l ASCO 2010 479 Cancer du sein C. Lévy Unité de pathologie mammaire, centre François-Baclesse, avenue

Plus en détail

FDRK: Feuille de route cancer du colon - Cohorte de patients atteints d'un cancer colorectal

FDRK: Feuille de route cancer du colon - Cohorte de patients atteints d'un cancer colorectal FDRK: Feuille de route cancer du colon - Cohorte de patients atteints d'un cancer colorectal Responsable(s) : Abenhaim Lucien, INSERM U657 Date de modification : 16/07/2013 Version : 2 ID : 6922 Général

Plus en détail