Chapitre 6. Logarithme népérien. 6.1 Activités. Sommaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 6. Logarithme népérien. 6.1 Activités. Sommaire"

Transcription

1 Chapitre 6 Logarithme népérien Sommaire 6. Activités Un peu d histoire Logarithme népérien : définition et premières propriétés Définition Propriétés algébriques du logarithme népérien Fonction logarithme népérien Définition Dérivée Courbe représentative Eercices et problèmes Propriétés algébriques Résolutions Études de fonctions comportant ln() Modélisations Repère semi-logarithmique Activités ACTIVITÉ 6... Pour quelles valeurs de k l équation e = k admet-elle des solutions et, dans ce cas, combien de solution a-t-il?. Déterminer à l aide de la calculatrice l arrondi, à 0, des solutions des équations e = et de e = 3. 77

2 6. Activités Terminale ES ACTIVITÉ 6. (Fonctions réciproques). Partie A : Fonction carré On donne sur la figure ci-contre la courbe C de la fonction définie sur [0 ; [ par f ()=. 8. Contruire sur la même figure la droite D d équation =.. Construire sur la même figure la courbe C, smétrique de la courbe C par rapport à la droite D Conjecturer quelle est la fonction usuelle dont C est la courbe On admettra que si le point ( ; ) appartient à C alors son smétrique par rapport à D est le point ( ; ). Prouver alors la conjecture du point précédent. O DÉFINITION. Soit f une fonction définie sur un intervalle I. S il eiste une fonction g telle que, pour tout I, on a g ( f () ) =, alors g est appellée fonction réciproque de f. Elle est parfois notée f. EXEMPLE. Sur [0 ; [, la fonction réciproque de la fonction racine est la fonction carrée car, pour tout [0 ; [, ( ) =. Sur [0 ; [, la fonction réciproque de la fonction carrée est la fonction racine car, pour tout [0 ; [, = (mais pas sur R). On admettra que les courbes de deu fonctions réciproques sont smétriques par rapport à la droite d équation =. Partie B : Fonction eponentielle On donne sur la figure ci-contre la courbe C de la fonction définie sur R par f ()=e Contruire sur la même figure la courbe de la fonction g, réciproque de la fonction eponentielle.. Déterminer graphiquement : l ensemble de définition de g ; les valeurs de g () et de g (e) ; les variations de g O Déterminer graphiquement g () et g (3) et comparer les résultats obtenus à ceu de l activité

3 Terminale ES 6. Activités Propriété. La fonction eponentielle admet, sur R, une fonction réciproque, appellée fonction logarithme népérien, notée ln, et on a donc, pour tout R, ln(e )=. La fonction logarithme népérien admet, sur ]0 ; [, la fonction eponentielle comme fonction réciproque, et on a donc, pour tout ]0 ; [, e ln() =. ACTIVITÉ 6.3 (Fonction dérivée de la fonction logarithme népérien). Pour tout ]0 ; [ la fonction f est définie par f : ln(). Sur la figure ci-dessous est tracée la courbe représentative de la fonction f et les tangentes au points A, B et C d abscisses respectives, et 5.. À l aide du graphique, déterminer les valeurs approchées de f (), f () et f (5).. Sur la calculatrice, afficher les valeurs de f () et de f () dans un tableau de valeur pour variant de à À l aide des points précédents, conjecturer la valeur de f () en fonction de. 4. En déduire les variations de la fonction logarithme népérien. 5. En déduire l epression de f () et la conveité de la fonction logartihme népérien. 3 3 O B A C 3 4 ACTIVITÉ 6.4 (Une propriété du logarithme népérien).. À l aide de la calculatrice, donner les valeurs approchées à 0, des nombres suivants : A= ln(5)ln(7) B = ln(3)ln() Que constate-t-on? C = ln(3)ln(6) D = ln(33). (a) D après la propriété précédente, que vaut la quantité e ln(a b)? E = ln(78) F = ln(35) (b) D après les propriétés algébriques de l eponentielle et la propriété précédente, que vaut la quantité e ln(a)ln(b)? (c) Que peut-on en conclure? 3. Les tables de logarithme de NÉPER premettaient, à une époque où il n avait pas de calculatrice, d effectuer rapidement des multiplications grâce à la relation ln(a)ln(b) = ln(a b) pour tous réels a et b strictement positifs. En se servant uniquement de l etrait de table de logarithmes ci-contre et de la relation précente, donner une valeur approchée de 5,3 7. 6,9 7 7,... 5, 5, 5, , 07, 07,3 ln(),93,946,960...,75,7, ,674 4,675 4,676 David ROBERT 79

4 6. Un peu d histoire Terminale ES 6. Un peu d histoire La fin du XVI è est l époque des grands voages maritimes et de la découverte des lois régissant le mouvement des planètes (COPERNIC, KEPLER, etc.). Les mesures astronomiques, nécessaires pour la navigation, impliquent des calculs compliqués. Les multiplications, divisions et etractions de racines sont particulièrement longues et pénibles. Pour simplifier ces calculs, on cherche des tables numériques à deu colonnes, mettant en correspondances les nombres de telle manière qu à la multiplication de deu nombres de la colonne de gauche corresponde l addition de deu nombres de la colonne de droite. La première table de ce tpe est publiée par l écossais JOHN NEPER en 64, après quarante ans de travail, et il crée leur nom, composé des mots grec ancien lógos («rapport») et arithmos («nombre»). Le livre dans lequel figurait ces tables servait ainsi à déterminer et à noter sa position jour après jour, mais aussi la météo, l état du navire, le moral de l équipage... Ce journal de bord s appelait un log-book. On a conservé ce terme et lorsque son support a changé, que le journal s est écrit non plus sur un livre mais sur internet, il s est dénommé web-log qui, par contraction, a donné le mot blog! 6.3 Logarithme népérien : définition et premières propriétés 6.3. Définition On a vu au chapitre 4 que, pour tout >0, l équation e = admet une unique solution appartenant à R. Ce réel, l antécédent de par la fonction eponentielle, sera noté ln(). Définition 6.. Pour tout réel > 0, on appelle logarithme népérien de, et on note ln(), l unique réel dont l eponentiel est. On a ainsi : = ln() e = e ln() = Remarques. On peut écrire ln a à la place de ln(a) quand il n a aucun risque de confusion. On a : ln()=0. En effet : par définition, ln() est l unique réel dont l eponentiel est, or e 0 = d où ln()=0. On a : ln(e)=. En effet : par définition, ln(e) est l unique réel dont l eponentiel est e, or e = e d où ln(e)=. Propriété 6.. Pour tout nombre, on a ln(e )=. Preuve. Par définition, ln(e ) est l unique réel dont l eponentiel est e, or l unique réel dont l eponentiel est e est d où ln(e )=. On dit que les fonctions logarithme népérien et eponentielle sont réciproques Propriétés algébriques du logarithme népérien Théorème 6.. Pour tous réels a et b strictements positifs, on a : ln(a b)= ln(a)ln(b). Preuve. Ce théorème a été démontré à la question de l activité 6.4. Propriété 6.3. Pour tous réels a et b strictements positifs et tout entier relatif n, on a : ln ( a) = ln(a) ln ( ) ln(a n )=nln(a) a b = ln(a) ln(b) ln ( a ) = ln(a) Les preuves seront faites en classe. 80

5 Terminale ES 6.4 Fonction logarithme népérien 6.4 Fonction logarithme népérien 6.4. Définition Définition. On appelle fonction logarithme népérien, notée ln(), la fonction ln : ]0 ; [ R ln() La fonction logarithme népérien est donc définie sur ]0 ; [. On admettra que cette fonction est continue et dérivable Dérivée Propriété 6.4. La fonction logarithme népérien est dérivable et, pour tout > 0, on a (ln()) = On l admettra. Propriété 6.5. La fonction logarithme népérien est strictement croissante sur ]0 ; [ et on a : 0 e (ln()) = ln() 0 Preuve. La dérivée de la fonction logarithme est la fonction inverse, or, quand ]0 ; [, > 0. La dérivée de ln() est donc strictement positive sur ]0 ; [ ce qui implique que la fonction ln() est strictement croissante sur ]0 ; [. Propriété 6.6. La fonction logarithme népérien est concave sur ]0 ; [. Cette propriété a été démontrée dans l activité Courbe représentative La courbe représentative de la fonction logarithme est donnée par la figure 6. page suivante. David ROBERT 8

6 6.5 Eercices et problèmes Terminale ES FIGURE 6.: Courbe représentative de la fonction ln() 3 j O ı e Eercices et problèmes 6.5. Propriétés algébriques EXERCICE 6.. Simplifier les epressions suivantes :. ln(6) ln(). ln()ln ( ) 3. ln(3) ln(9) 4. ln()ln(4) ln(8) 5. 4 ln(8) 6. ln ( ) ( ) 3 ln 3 EXERCICE 6.. Donner, en fonction de ln() et de ln(5) les valeurs de :. ln(0) 4. ln(400) 7. ln ( ) 5 8. ln(5) 3. ln(6) EXERCICE 6.3. ) 5. ln ( 5 6. ln ( ) ln(0, 4) 9. ln ( 5 ) 7. ln( 3)ln( 3) ( 8. ln ) ln( 3 ) 3 0. ln ( ). ln ( 5 0 ). ln a et b étant ( ) deu réels strictements positifs, ( donner ) en fonction de ln(a) et de ln(b) les valeurs de :. ln a b. ln ( 4. ln b ln(a) 6. a 3 b 5) a 3 ln(ab ) 3. ln ( ab 3) 6.5. Résolutions 5. ln ( ( a ) ) 3 b 7. ln(ab 4 ) ln(b) ( 5 ) EXERCICE 6.4. Résoudre dans R les équations et inéquations suivantes :. e = 5. e 3 9. e < e. e = 3. e = 4. e = 6. e 4 7. e 3 = e 8. e 5 > e 0. e ( 4)( ) =. e 45 e 6 =. e 45 e 6 = 4 3. e = e 4. e e 4 = 3 5. e 3 = 4e 8

7 Terminale ES 6.5 Eercices et problèmes EXERCICE 6.5. Dans chacun des cas suivants, déterminer les valeurs interdites pour puis résoudre dans R :. ln()>. ln()= 3. ln()< 4. 3 ln() 0 5. ln()= 3 6. ln( )=0 7. ln( )= 8. ln ( ) = 9. ln[( )]=0 0. ln()ln( )=0. ln()=0. ln() 0 3. ln() = 0 4. ( )(ln()) 0 5. ln( )=0 EXERCICE 6.6. Soit f et g les fonctions définies sur R par, respectivement : f ()=3 et g ()=0,5 3.. Afficher les courbes représentatives de ces deu fonctions sur la calculatrice.. Conjecturer l eistence de points d intersection. 3. Résoudre par le calcul l équation f () = g (). EXERCICE 6.7. Une personne se demande en combien de temps son capital C 0 doublera en le laissant placé au tau annuels de t %. Calculer le temps qu il faut, en années et mois, pour que le capital C 0 double dans chacun des cas suivants : t = t = t = 3 t = 5 t = Études de fonctions comportant ln() EXERCICE 6.8. On considère la fonction f définie sur l intervalle ]0 ; [ par : f ()=5 ln() 3.. Calculer f () où f est la fonction dérivée de f, puis étudier son signe.. En déduire le tableau de variations de la fonction f. On indiquera la valeur eacte de f (e). EXERCICE 6.9 (D après Asie Juin 007). Partie A Pour tout ]0 ; [, on pose f ()= ln().. On note f la fonction dérivée de f sur ]0 ; [. (a) Montrer que f ()= 0 8. (b) Étudier le signe de f () selon les valeurs de. (c) En déduire le tableau des variations de f.. On note f la dérivée seconde de f sur ]0 ; [. (a) Calculer f (). (b) Étudier la conveité de f valeurs de. selon les (c) En déduire les éventuels points d infleion de la courbe de f. Partie B Une entreprise produit et vend un modèle de pièces pour hélicoptères. Pour des raisons techniques et de stockage, sa production mensuelle est comprise entre 00 et 600 pièces. Elle vend tout ce qui est produit. On considère que la fonction f définie sur [ ; 6] par f () = ln() représente le bénéfice mensuel, eprimé en dizaines de milliers d euros, obtenu pour la vente de centaines de pièces.. Quelle est la quantité de pièces à produire pour obtenir un bénéfice mensuel maimal? Calculer ce bénéfice arrondi à l euro près.. Montrer que la croissance du bénéfice va s accélérer jusqu à une certaine quantité de pièce à déterminer, puis que cette croissante ne va ensuite que ralentir. David ROBERT 83

8 6.5 Eercices et problèmes Terminale ES EXERCICE 6.0 (D après Liban 007). On considère la fonction f dont la courbe représentative C est représentée sur la figure ci-dessous dans le plan muni d un repère orthonormal. O B A S 3 4 La courbe C passe par le point A ( ; 0) et admet la droite (AB) pour tangente à la courbe C où B est le point de coordonnées ( ; e ). La courbe C coupe l ae des abscisses au point d abscisse e. Pour tout réel de ]0 ; [, f ()=(a b)ln() où a et b sont deu réels.. Calculer f () en fonction de a et b.. Sans justifier et par lecture graphique, donner f (e) et f (). 3. Justifier que a et b sont solutions du sstème d équations suivant : { aeb = 0 a b = e Déterminer a et b. EXERCICE 6. (D après Centres étrangers 006). On désigne par f la fonction définie sur ]0 ; 5] par : f ()= ln(). La courbe C donnée sur la figure ci-dessous est la représentation graphique de f dans un repère orthogonal Calculer f () et étudier les variations de f. Dresser le tableau des variations de f.. (a) Calculer f (). (b) Justifier que l équation f () = 0 admet sur [3 ; 4] une solution unique α puis donner une valeur approchée à 0 près par défaut de α. (c) En déduire le signe de f () suivant les valeurs de. 3. On appelle g la fonction définie sur ]0 ; 5] par : g ()= ( ln() ). (a) Montrer que g ()= f () sur ]0 ; 5]. (b) En déduire les variations de g. EXERCICE 6.. Soit la fonction f définie sur l intervalle ]0 ; [ par f ()=3 ln().. (a) Calculer la dérivée de f et montrer que l on a : f ()= ln() (b) Résoudre l inéquation : ln() > 0. Recopier et compléter le tableau ci-contre en indiquant : (a) le signe de f () selon les valeurs de ; (b) la valeur eacte de f ( e ). 3. À l aide de ce tableau de variations : (a) Indiquer le nombre de solutions de l équation f () = 0 dans l intervalle ]0 ; [. (b) Donner à l aide de la calculatrice une valeur approchée à 0 près de chaque solution indiquée. 0 f () f () e 84

9 Terminale ES 6.5 Eercices et problèmes EXERCICE 6.3 (D après Polnésie Septembre 007). Pour chacune des quatre propositions ci-dessous, indiquer si la proposition est vraie ou fausse en justifiant votre réponse.. La fonction e 5 est la fonction dérivée de la fonction e ln(5).. L ensemble des solutions sur R de l équation (e )(e 4)=0 est : S = {0}. 3. Si ( ) n 00 0,7 alors n ln0,7 ln0, L ensemble des solutions sur R de l équation ln ( 4 3 ) = ln(5 9) est S = { ; 3} Modélisations EXERCICE 6.4. Un éditeur spécialisé en ouvrages d art diffuse sur une année 000 livres dont les pri varient de 5 à 75. On désigne par le pri d un livre, par p le nombre de livres disponibles et par q le nombre de livres demandés. Les résultats figurent dans le tableau ci-dessous : p q On a tracé sur la figure 6. de la présente page les nuages de points ( i ; p i ) et ( i ; q i ) dans un repère orthogonal du plan. FIGURE 6.: Repère de l eercice On modélise l évolution de p par la fonction f ()=e 0,057,538. (a) Recopier et compléter le tableau (les résultats seront arrondis au millième) : p f () (b) Déterminer l erreur commise par la modélisation pour = 75. David ROBERT 85

10 6.5 Eercices et problèmes Terminale ES (c) En utilisant cette epression, donner une estimation du nombre de livre disponibles pour un pri unitaire de 34 (résultat arrondi à la dizaine).. On modélise l évolution de q par la fonction g ()=e 0,08,73. En utilisant cette relation, donner une estimation du pri correspondant à une demande de 3 30 livres (résultat arrondi à l unité). 3. Le pri pour lequel l offre est égale à la demande s appelle le pri d équilibre ; il est noté 0. (a) Déterminer par le calcul le pri d équilibre, arrondi à l unité. (b) Les calculs précédents permettaient-ils de prévoir le résultat? EXERCICE 6.5 (D après Centres étrangers Juin 009). Une eploitation minière etrait un minerai rare dans ses gisements depuis l année 963. Le tableau suivant indique la quantité etraite i en tonnes durant l année désignée par son rang i : Année Rang i de l année Quantité etraite i en tonnes 8, 5,7 3,3 9,3 7,8 7, 6, 5, 4,3 Le nuage de points associé à cette série statistique à deu variables est représenté dans le repère orthogonal ( O; ı, j ) de la figure 6.3 page suivante. Les unités graphiques de ce repère sont unité = cm en abscisse et 4 unités =,5 cm en ordonnée. Dans cet eercice, on désigne par la variable la quantité etraite en tonnes et par la variable le rang de l année. Première partie En première approimation, on envisage de modéliser en tant que fonction affine de et on admet que la droite la plus proche du nuage de points a pour équation =, 5 6, 5.. Tracer la droite dans le repère de la figure 6.3 page ci-contre.. En considérant cette modélisation, quelle quantité de minerai, au diième de tonne près, l eploitation peut-elle prévoir d etraire durant l année 03? Deuième partie On admet que la courbe tracée sur la figure 6.3 page suivante représente une modélisation par une fonction eponentielle de en fonction de et que son équation est de la forme = ke p où k est un entier naturel et p un nombre réel.. En utilisant cette courbe, lire la quantité de minerai etrait, au diième de tonne près, que la modélisation laisse prévoir pendant l année 03.. En supposant que la courbe passe par les points A(0 ; 8) et B(3 ;,), calculer l entier naturel k et le réel p dont on donnera une valeur approchée arrondie au centième. 86

11 Terminale ES 6.5 Eercices et problèmes FIGURE 6.3: Figure de l eercice 6.5 quantité en tonnes rang de l année EXERCICE 6.6 (D après Polnésie Juin 009). Le tableau suivant donne l évolution du marché des capteurs solaires installés en France métropolitaine entre 000 et 007. Année Rang de l année : i, i Surface de capteurs solaires installés en milliers de m : i, i Source : ENERPLAN (Association professionnelle de l énergie solaire) L objectif gouvernemental est d atteindre un marché d un million de m en 00.. (a) Calculer le pourcentage d augmentation de la surface des capteurs solaires installés entre les années 006 et 007. (b) Si ce pourcentage reste le même d année en année jusqu en 00. l objectif gouvernemental sera-t-il atteint?. Sur une feuille de papier milimétré, représenter le nuage de points associé à la série statistique ( i ; i ) ; i 8, dans un repère orthogonal du plan (on prendra cm pour une année en abscisse et en ordonnée cm pour 0 milliers de m de capteurs solaires installés). 3. La forme du nuage suggère de faire une modélisation eponentielle de la forme f ()=e ab. (a) Déterminer a et b, arrondis au centième, pour que la courbe de f passe par les points ( ; 3) et (3 ; 39). (b) Écrire f () sous la forme f ()=αe β, α étant arrondi à l unité et β au centième. (c) On suppose que l évolution se poursuit de cette façon jusqu en 00. À l aide de cette modélisation eponentielle, estimer en m la surface de capteurs solaires installés en 00. Si l évolution se poursuit selon ce modèle, l objectif gouvernemental sera-t-il atteint? David ROBERT 87

12 6.5 Eercices et problèmes Terminale ES Repère semi-logarithmique EXERCICE 6.7. On considère deu fonctions f et g croissantes données par les tableau de valeurs : 0,7 4 5,4 7,4 9, f () ,,8 3, 4,5 7 g () Représenter les fonctions f et g dans le repère de la figure 6.4 page ci-contre.. Le repère de la figure 6.5 page suivante est appelé repère semi-logarithmique. La graduation sur l ae (O ) n est pas «régulière». Elle est réalisée proportionnellement au logarithme népérien. Par eemple un point d ordonnée = est placé à la hauteur z = ln=0 unités graphiques, un point d ordonnée = 0 est placé à la hauteur z = ln0,3 unités graphiques (et ici unité graphique = cm). Remarque. Dans le cadre de cet eercice, pour une meilleure lecture des hauteurs en unités graphiques, un ae a été ajouté à droite. Point A B Pour l utilisation d un tel repère on pourra s aider du tableau suivant :... z = ln... Où z est la hauteur en unités graphiques dans le repère semi-logarithmique. (a) Placer dans ce repère les points suivants : A ( ;,5) B (5 ; 5) C (5 ; 9) D ( ; 75) (b) Déterminer les coordonnées des points E, F, G et H. Indication : on mesurera z avec une règle avant de déterminer par le calcul. (c) Représenter les courbes de f et de g dans ce repère. Que remarque-t-on pour la courbe de f? (d) Représenter dans les deu repères les courbes des fonctions définies sur R par, respectivement, h()=e et l()=e 3. Que remarque-t-on? (e) Une fonction k est représentée dans le repère semi-logarithmique une droite passant par les points (0 ; ) et (4 ; 000). i. Tracer cette droite. ii. À l aide d une règle compléter la ligne z du tableau ci-dessous et compléter par la ligne par le calcul z = iii. Représenter alors k dans le premier repère. (f) Démontrer que lorsqu une fonction positive est représenté dans un repère semi-logarithmique par une droite passant par l origine, cette fonction est de la forme f ()=e k. Indication : On posera z = m, où z est la hauteur en unités graphiques dans le repère semi-logarithmique et on déterminera alors une epression de en fonction de. En utilisant l égalité f (4) = 5 donner l epression de f (). Déterminer l epression de k(). (g) Démontrer que lorsqu une fonction positive représentée dans un repère semi-logarithmique par une droite d équation z = m p où z est la hauteur en unités graphiques, cette fonction est de la forme f ()=K e k. Eprimer alors K et k en fonction de m et p. 88

13 Terminale ES 6.5 Eercices et problèmes 50 FIGURE 6.4: Premier repère de l eercice FIGURE 6.5: Repère semi-logarithmique de l eercice 6.7 7,0 z 6, F 6,0 5,5 5,0 4, ,0 3,5 0 0 E H 3,0,5, G,5,0 0, David ROBERT 89

ln(u) et exp(u) Chapitre ln(u) 8.2 exp(u) Sommaire

ln(u) et exp(u) Chapitre ln(u) 8.2 exp(u) Sommaire Chapitre 8 ln(u) et ep(u) Sommaire 8. ln(u)............................................................ 8. ep(u)........................................................... 8. Eercices.........................................................

Plus en détail

Fonction logarithme népérien

Fonction logarithme népérien Fonction logarithme népérien Introduction La fonction eponentielle est continue strictement croissante de R à valeurs dans ]0; + [. Le théorème des valeurs intermédiaires permet donc d affirmer que : Pour

Plus en détail

Leçon N 8 : La fonction ln (Logarithme népérien)

Leçon N 8 : La fonction ln (Logarithme népérien) Leçon N 8 : La fonction ln (Logarithme népérien) Dans les dernières leçons, nous allons voir des fonctions nouvelles qui seront utilisées dans les problèmes de BAC. La première est le logarithme népérien

Plus en détail

1, x R (Très utilisés dans les exercices).

1, x R (Très utilisés dans les exercices). Leçon 04 : La fonction eponentielle (f() = e ) L eponentielle naturelle (à base e). f() = e est définie pour tout réel. C est une fonction positive, R, e > 0. e 0 = 1 et e 1 = e.718. Si < 0 alors 0< e

Plus en détail

4 Déterminer les limites suivantes. 1) lim x e1 2x. e x x+ 1 e 2x + 1 3) lim x 5 Montrer que l équation e 3x 6 = 0 admet une.

4 Déterminer les limites suivantes. 1) lim x e1 2x. e x x+ 1 e 2x + 1 3) lim x 5 Montrer que l équation e 3x 6 = 0 admet une. ANALYSE Logarithme népérien 5 Connaissances nécessaires à ce chapitre Connaître l allure de la courbe de la fonction exponentielle Connaître les propriétés algébriques de la fonction exponentielle Résoudre

Plus en détail

Chapitre 2. Dérivation (rappels) Convexité. 2.1 Dérivation (rappels) Sommaire Fonctions affines. Tracés

Chapitre 2. Dérivation (rappels) Convexité. 2.1 Dérivation (rappels) Sommaire Fonctions affines. Tracés hapitre Dérivation (rappels) onveité Sommaire. Dérivation (rappels)..................................... 9.. Fonctions affines..................................... 9.. Nombre dérivé......................................

Plus en détail

La fonction logarithme népérien, f(x) = ln(x).

La fonction logarithme népérien, f(x) = ln(x). La fonction logarithme népérien, f() = ln() L étude des fonctions est une notion fondamentale du programme de Terminale STG A l heure actuelle, les fonctions rencontrées sont celles connues depuis la seconde

Plus en détail

fonction exponentielle de base q

fonction exponentielle de base q fonction eponentielle de base q Table des matières 1 fonction eponentielle de base q : q avec q > 0 2 1.1 activités.................................................. 2 1.2 à retenir..................................................

Plus en détail

LOGARITHME. Ph DEPRESLE. 29 juin Fonction logarithme népérien Définition Conséquences Propriétés algébriques 3

LOGARITHME. Ph DEPRESLE. 29 juin Fonction logarithme népérien Définition Conséquences Propriétés algébriques 3 LOGARITHME Ph DEPRESLE 9 juin 5 Table des matières Fonction logarithme népérien. Définition............................................... Conséquences............................................ 3 Propriétés

Plus en détail

La fonction f n est définie sur [1;3] f n est pas continue sur R. = lim(x a) lim

La fonction f n est définie sur [1;3] f n est pas continue sur R. = lim(x a) lim Lcée Camille SEE I CONTINUITÉ D UNE FONCTION DÉFINITION Soit f une fonction définie sur un intervalle I de R et a un réel appartenant à I.. Dire que f est continue en a signifie que lim a f()= f(a). Dire

Plus en détail

Fonction logarithme népérien

Fonction logarithme népérien Fonction logarithme népérien Introduction - L'invention des logarithmes «L invention des logarithmes, en réduisant le temps passé aux calculs de quelques mois à quelques jours, double pour ainsi dire la

Plus en détail

I Exercices I I I I I I I I I I I I I-4

I Exercices I I I I I I I I I I I I I-4 Chapitre 6 Logarithme TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 6 Logarithme Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1 2................................................

Plus en détail

TD 11 : Fonctions Continues et le Théorème des Valeurs Intermédiaires

TD 11 : Fonctions Continues et le Théorème des Valeurs Intermédiaires Université Paris Est Créteil DAEU TD : Fonctions Continues et le Théorème des Valeurs Intermédiaires Dans cette fiche on définie une propriété très importante qui est vérifiée par un très grand nombre

Plus en détail

NOM : Terminale ES Devoir n 9 Mardi 19 mai 2015

NOM : Terminale ES Devoir n 9 Mardi 19 mai 2015 NOM : Terminale ES Devoir n 9 Mardi 9 mai 5 Eercice. QCM sur 4 points Cet eercice est un questionnaire à choi multiples. Chaque question ci-après comporte quatre propositions de réponse. Pour chacune de

Plus en détail

Fonction logarithme népérien

Fonction logarithme népérien Fonction logarithme népérien I Introduction du logarithme népérien Définitions Définition Pour tout réel a strictement positif, l équation e y = a, d inconnue y, admet une unique solution. Cette solution

Plus en détail

Baccalauréat ES Centres étrangers 15 juin 2009

Baccalauréat ES Centres étrangers 15 juin 2009 Durée : 3 heures Baccalauréat ES Centres étrangers 15 juin 009 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chacune des quatre questions proposées,

Plus en détail

Mathématiques en Terminale ES. David ROBERT

Mathématiques en Terminale ES. David ROBERT Mathématiques en Terminale ES David ROBERT 007 008 Sommaire Progression Généralités sur les fonctions : Rappels et compléments 3. Généralités......................................................... 3..

Plus en détail

Fonction logarithme népérien.

Fonction logarithme népérien. 1. Généralités... p2 2. Propriété fondamentale de ln... p5 3. Étude et représentation graphique de la fonction logarithme népérien... p10 Copyright meilleurenmaths.com. Tous droits réservés 1. Généralités

Plus en détail

FONCTIONS. Fonctions usuelles. I.1 Fonctions affines

FONCTIONS. Fonctions usuelles. I.1 Fonctions affines BTS Fonctions 0-0 FONCTIONS I Fonctions usuelles I. Fonctions affines Définition a et b sont deu réels donnés. La fonction définie sur R par f() = a + b est appelée fonction affine. Sa représentation graphique

Plus en détail

Fonctions d une variable réelle

Fonctions d une variable réelle Fonctions d une variable réelle BTS Table des matières Fonctions usuelles. Fonctions en escalier.......................................... Fonctions affines............................................

Plus en détail

Chapitre 5 - Fonction logarithme népérien

Chapitre 5 - Fonction logarithme népérien Chapitre 5 - Fonction logarithme népérien I La fonction logarithme népérien TD1 : Fonction exponentielle et réciproque 1. Soit f la fonction définie sur R par f(x) = e x. On note C f sa courbe représentative.

Plus en détail

La fonction exponentielle, notée exp, est définie sur l ensemble des réels. Pour tout réel x, on associe le réel y strictement positif tel que :

La fonction exponentielle, notée exp, est définie sur l ensemble des réels. Pour tout réel x, on associe le réel y strictement positif tel que : avril LA FONCTION EXPONENTIELLE T le ES I DÉFINITION ET PREMIÈRES PROPRIÉTÉS De la continuité de la fonction ln et par application du théorème de la valeur intermédiaire, on en déduit que pour tout réel

Plus en détail

Exercice 1 Problème 10 points

Exercice 1 Problème 10 points On révise... Eercice 1 Problème 10 points Partie A Soit g la fonction définie sur l intervalle ]0 ; [ par : g ()= 2 2 2ln() 1. Déterminer la fonction dérivée g de la fonction g et montrer que cette dérivée

Plus en détail

Sujet abordé : exponentielle (lecture graphique) Exercice 1 (BAC ES national 2010). Classe de terminale ES Mathématiques

Sujet abordé : exponentielle (lecture graphique) Exercice 1 (BAC ES national 2010). Classe de terminale ES Mathématiques Classe de terminale ES Mathématiques Sujet abordé : exponentielle (lecture graphique) Exercice (BAC ES national ). Un nouveau modèle de mini-ordinateur portable est mis sur le marché. Soit x la quantité

Plus en détail

Bac ES Liban juin 2009

Bac ES Liban juin 2009 Bac ES Liban juin 29 EXERCICE 1 (4 points) Commun à tous les candidats Pour chacune des questions, une seule des réponses A, B ou C est eacte. Indiquer sur la copie le numéro de la question et la lettre

Plus en détail

2. f(x) = 4 x e x 3. f(x) = e x 2 4. f(x) = 1 e 2x. Exercice n 6 Dériver la fonction f dans les cas suivants : 1. f définie sur R par f(x) = xe x

2. f(x) = 4 x e x 3. f(x) = e x 2 4. f(x) = 1 e 2x. Exercice n 6 Dériver la fonction f dans les cas suivants : 1. f définie sur R par f(x) = xe x Exponentielle Exercice n 1 Simplifier les expressions suivantes : A = e ln 8 B = e 3 ln 5 C = ln ( e 3) + e 1 2 ln 4 D = e 2+ln 3 E = (e x ) 2 (e x ) 3 F = (e x e x ) 2 e x ( e 3x + e x) Exercice n 2 Résoudre

Plus en détail

a) ln(x + 1) ln(2 x) = 0 b) ln(x + 1) ln(2 x) 0 c) ln x + ln(3x + 2) > 0

a) ln(x + 1) ln(2 x) = 0 b) ln(x + 1) ln(2 x) 0 c) ln x + ln(3x + 2) > 0 Savoir calculer avec des logarithmes Simplifier les expressions suivantes : Fonction logarithme : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com a) ln 6 ln 2 b) ln e 2 c) ln 1 e x d) e ln

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Propriétés algébriques Exercice 1 Ecrire sous la forme d une puissance de les expressions suivantes : a) e7 e 2 b) (e-1 ) 4 c) (exp(e e 2 )) -3 d) e 2 exp(-3) e) e -3 exp(2) f) exp(1) exp(-2) Exercice

Plus en détail

Synthèse de cours PanaMaths Fonctions dérivables convexes

Synthèse de cours PanaMaths Fonctions dérivables convexes Synthèse de cours PanaMaths Définitions et eemples fondamentau Définitions à un point Soit C sa courbe représentative dans un repère tel que l ae des ordonnées est orienté du bas vers le haut La fonction

Plus en détail

Classe : TES1 Le 19/12/2003. MATHEMATIQUES Devoir N 3 ;0, 3 ;0. les tangentes à la courbe (C) aux points D et E sont parallèles à l axe des abscisses.

Classe : TES1 Le 19/12/2003. MATHEMATIQUES Devoir N 3 ;0, 3 ;0. les tangentes à la courbe (C) aux points D et E sont parallèles à l axe des abscisses. Classe : TES1 Le 19/12/200 MATHEMATIQUES Devoir N Calculatrice autorisée Durée : h Eercice 1:,5 points) Le plan est rapporté à un repère orthonormal. Sur le graphique ci-contre, la courbe C) représente

Plus en détail

DERIVATION PROBLEMES ECONOMIQUES

DERIVATION PROBLEMES ECONOMIQUES 1 Un artisan fabrique des objets et vend toute sa production. On appelle () le coût total de fabrication et R() la recette totale eprimée en fonction du nombre d objets fabriqués. () et R() sont eprimés

Plus en détail

Chapitre XI : Fonction Logarithme Népérien

Chapitre XI : Fonction Logarithme Népérien Chapitre XI : Fonction Logarithme Népérien I : Définition I- : Fonction réciproque Définition : On appelle fonction logarithme népérien la fonction qui à tout réel strictement positif x associe l unique

Plus en détail

Math Total On interroge un élève au hasard. Les données précédentes sont à utiliser pour les trois questions suivantes.

Math Total On interroge un élève au hasard. Les données précédentes sont à utiliser pour les trois questions suivantes. Lycée l'oiselet BOURGOIN JALLIEU TES Bac Blanc Mardi 4 Février 008: Epreuve de mathématiques SUJET NON SPECIALISTE Durée : heures La calculatrice est autorisée. Le sujet est à rendre avec la copie. NOM,

Plus en détail

1 ( 8 points ) Sur le graphique de l annexe 1, on a tracé, dans le plan muni d un repère orthonormé

1 ( 8 points ) Sur le graphique de l annexe 1, on a tracé, dans le plan muni d un repère orthonormé TS. Contrôle 4 -Correction 8 points ) Sur le graphique de l annee, on a tracé, dans le plan muni d un repère orthonormé la courbe représentative C d une fonction f définie et dérivable sur l intervalle

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie juin 2007

Baccalauréat ES Polynésie juin 2007 Baccalauréat ES Polynésie juin EXERCICE Commun à tous les candidats points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chacune des trois questions, trois réponses sont proposées ; une seule

Plus en détail

Baccalauréat ES Centres étrangers 11 juin 2010

Baccalauréat ES Centres étrangers 11 juin 2010 Durée : 3 heures Baccalauréat ES Centres étrangers 11 juin 2010 EXERCICE 1 On donne ci-dessous, dans un repère orthogonal du plan 4 points ( O, ı, j ), la courbe ( ) C f représentative d une fonction f

Plus en détail

3. En donner une interprétation graphique. 3 [ par f(x) = ln(-2x + 3) + 2x.

3. En donner une interprétation graphique. 3 [ par f(x) = ln(-2x + 3) + 2x. T ES Mathématiques DS 5 le 18/01/01 Exercice 1 (5,5 POINTS ) On considère une fonction f définie et dérivable sur l intervalle [- ; 4]. On note f la fonction dérivée de la fonction f. La courbe C f, tracée

Plus en détail

Fonction exponentielle TD Année

Fonction exponentielle TD Année Fonction exponentielle TD Année 009-010 Exercice 1 Sans l aide de la calculatrice, simplifier les nombres suivants : 1. ln(e 5 ) 3. ln( 5. eln+ln3. e ln7 4. e ln4 1 ) e 3 Exercice En utilisant notamment

Plus en détail

1. Généralités sur les fonctions et fonctions polynômes

1. Généralités sur les fonctions et fonctions polynômes Comment faire pour Généralités sur les fonctions et fonctions polnômes86 Repérage 88 Dérivation90 Comportements asmptotiques et étude de fonctions9 5 Calcul vectoriel et barcentre 96 6 Produit scalaire

Plus en détail

EXPONENTIELLES. I Fonction exponentielle de base q. Exercice 01. Exercice 02

EXPONENTIELLES. I Fonction exponentielle de base q. Exercice 01. Exercice 02 EXPONENTIELLES I Fonction exponentielle de base q Exercice 0 Les lois de Moore sont des conjectures énoncées par Gordon Moore (un des trois fondateurs d Intel). En 965, Moore postulait que la complexité

Plus en détail

4 e série Exercices sur les études de fonctions

4 e série Exercices sur les études de fonctions e série Eercices sur les études de fonctions Pour les courbes, on vérifiera sur calculatrice graphique On rappelle également que les tableau de variations (tableau récapitulatifs) doivent comporter les

Plus en détail

La fonction logarithme

La fonction logarithme La fonction logarithme Table des matières La fonction logarithme népérien. Fonction réciproque d une fonction monotone............. Définition................................. 3.3 Représentation de la

Plus en détail

calcul intégral Table des matières 1 intégrale d une fonction activité à retenir exercices évaluations...

calcul intégral Table des matières 1 intégrale d une fonction activité à retenir exercices évaluations... calcul intégral Table des matières intégrale d une fonction. activité.................................................... à retenir.................................................. 7. eercices...................................................

Plus en détail

Baccalauréat ES France septembre 2003

Baccalauréat ES France septembre 2003 France septembre 23 Exercice Commun à tous les candidats 6 points Partie A Soit la fonction f définie sur ] ; + [ par f (x)= x 2 + 4 8ln x.. Étudier les limites de f en et en+. 2. a. Déterminer la dérivée

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHEMATIQUES ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAUREAT GENERAL MATHEMATIQUES ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAUREAT GENERAL Avril 2011 MATHEMATIQUES - Série ES - ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément

Plus en détail

FONCTION LOGARITHME. 2 exemple 2. Soit f la fonction définie sur [0 ; 1 ] par : f(x) = 2 x + 1 signe de f 5

FONCTION LOGARITHME. 2 exemple 2. Soit f la fonction définie sur [0 ; 1 ] par : f(x) = 2 x + 1 signe de f 5 FONCTION LOGARITHME I FONCTION RECIPROQUE La fonction carrée La fonction carrée est dérivable et strictement monotone sur [ 0 ; 2 ] D'après le corollaire du théorème des valeurs intermédiaire pour tout

Plus en détail

courbe n 1 courbe n 2 courbe n 3

courbe n 1 courbe n 2 courbe n 3 TES A-B Devoir n 7 mardi 0 mars 05 Eercice. sur.5 points Dans un terrain de camping il y a 3% de français et 68% d étrangers. 70% des français et 30% des étrangers savent jouer à la pétanque. On rencontre,

Plus en détail

Baccalauréat STL biotechnologies Polynésie 11 juin 2015

Baccalauréat STL biotechnologies Polynésie 11 juin 2015 Baccalauréat STL biotechnologies Polynésie 11 juin 2015 La calculatrice (conforme à la circulaire n o 99-186 du 16 novembre 1999) est autorisée. Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute

Plus en détail

La fonction logarithme népérien

La fonction logarithme népérien La fonction logarithme népérien I) Fonction logarithme népérien : a) le logarithme népérien : k est un nombre réel strictement positif donné. Nous avons établi dans un chapitre précédent que la fonction

Plus en détail

1. À partir des informations portées sur le graphique, reproduire sur votre copie et compléter le tableau suivant : x f (x) f (x) - 2 e²

1. À partir des informations portées sur le graphique, reproduire sur votre copie et compléter le tableau suivant : x f (x) f (x) - 2 e² BACCALAUREAT BLANC n Epreuve: MATHEMATIQUES Série : ES Durée : 3 heures Coefficient : 5 L énoncé est constitué de 6 pages (I/6 à 6/6). Les eercices peuvent être traités dans n'importe quel ordre. La qualité

Plus en détail

Polynésie juin 2005 On considère la fonction définie sur ] 0; + [ par =+. On nomme sa courbe représentative dans un repère orthogonal ; ; du plan.

Polynésie juin 2005 On considère la fonction définie sur ] 0; + [ par =+. On nomme sa courbe représentative dans un repère orthogonal ; ; du plan. Polynésie juin 005 On considère la fonction définie sur ] 0; + [ par =+. On nomme sa courbe représentative dans un repère orthogonal ; ; du plan. 1 a) Déterminer les limites de la fonction aux bornes de

Plus en détail

La fonction logarithme

La fonction logarithme La fonction logarithme Simplification et ensemble de définition Eercice 1 Simplifier les écritures suivantes : 1) A=e ln 3 ; B= e3+ln 8 e 2+ln 4 ; C= eln 8 e 3 ln 2 2) f )=e ln 1)+ln ; g)=ln e 1 + e ln

Plus en détail

Chapitre 3 Exponentielles. Table des matières. Chapitre 3 Exponentielles TABLE DES MATIÈRES page -1

Chapitre 3 Exponentielles. Table des matières. Chapitre 3 Exponentielles TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 3 Exponentielles TABLE DES MATIÈRES page - Chapitre 3 Exponentielles Table des matières I Exercices I-................................................ I- 2................................................

Plus en détail

La fonction carré est la fonction définie pour tout réel x par f(x)=x 2

La fonction carré est la fonction définie pour tout réel x par f(x)=x 2 Lcée JANSON DE SAILLY I FONCTION CARRÉ DÉFINITION La fonction carré est la fonction définie pour tout réel par f)= 2 PROPRIÉTÉS Un carré est toujours positif ou nul. Pour tout réel, on a 2 0. Un nombre

Plus en détail

Exercices d analyse type bac

Exercices d analyse type bac Eercices d analyse type bac Eercice 1: Partie A On considère la fonction g définie sur [1 ; + [ par 1. Étudier les variations de g sur [1 ; + [. 2. Résoudre l équation g() = dans [1 ; + [. g() = ln() 1

Plus en détail

FONCTION EXPONENTIELLE de BASE e : f(x) = e x

FONCTION EXPONENTIELLE de BASE e : f(x) = e x FONCTION EXPONENTIELLE de BASE e : f() = e I) DEFINITION. a) Définition 1 et notations : ( de la fonction eponentielle ) Quel que soit le nombre réel, l équation ln y = où y est inconnu admet une solution

Plus en détail

2 : LIMITE ET CONTINUITE

2 : LIMITE ET CONTINUITE : LIMITE ET CONTINUITE LISTE DES COMPTENCES CODE L0 L0 L0 L04 L05 L06 L07 L08 L09 L0 DENOMINATION Savoir calculer la ite en un point d un monôme Savoir calculer la ite en l infini d un monôme Savoir calculer

Plus en détail

FONCTION LOGARITHME NÉPÉRIEN

FONCTION LOGARITHME NÉPÉRIEN FONCTION LOGARITHME NÉPÉRIEN Table des matières La fonction réciproque de la fonction eponentielle 2. Définition......................................................... 2.2 Propriété.........................................................

Plus en détail

Sachant que pour tout réel ( q>0 ) et. Pour tous entiers relatifs m et p, f(m) f(p)=q m q p = q m+p = f(m+ p)

Sachant que pour tout réel ( q>0 ) et. Pour tous entiers relatifs m et p, f(m) f(p)=q m q p = q m+p = f(m+ p) Lcée JANSON DE SAILLY 7 novembre 06 FONCTION EXPONENTIELLE T le ES CONSTRUCTION EXPÉRIMENTALE DE LA FONCTION f : x q x, AVEC q>0 Soit q>0 un réel strictement positif. (u n ) est la suite géométrique définie

Plus en détail

TES A-B Devoir n 6 sujet 1 mardi 10 février 2015

TES A-B Devoir n 6 sujet 1 mardi 10 février 2015 TS A-B Devoir n 6 sujet 1 mardi 10 février 2015 NOM : Prénom :. ercice 1 : (3 points) Un opérateur de téléphonie mobile organise une campagne de démarchage par téléphone pour proposer la souscription d

Plus en détail

Fonction dérivée. Table des matières

Fonction dérivée. Table des matières Fonction dérivée Table des matières fonction dérivée. activité................................................... corrigé activité............................................... à retenir.................................................

Plus en détail

Fonctions exponentielles de base a (a > 0)

Fonctions exponentielles de base a (a > 0) Chapitre 9 Fonctions eponentielles de base a a > 0) Sommaire 9.1 Activité.......................................................... 127 9.2 Fonctions eponentielles de base a a > 0).....................................

Plus en détail

TS4 DS5 19/01/11. Démontrer que l équation g (x) = 0 admet sur [1 ; + [ une unique solution notée α.

TS4 DS5 19/01/11. Démontrer que l équation g (x) = 0 admet sur [1 ; + [ une unique solution notée α. Eercice 1: (7 points) Nouvelle-Calédonie novembre 2010 TS4 DS5 19/01/11 Soit la fonction définie sur l intervalle [1 ; + [ par ϕ() = 1+ 2 2 2 ln(). 1. a. Étudier le sens de variation de la fonction ϕ sur

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Sud novembre 2005

Baccalauréat ES Amérique du Sud novembre 2005 Baccalauréat ES Amérique du Sud novembre 2005 EXERCICE 1 Soit la fonction f définie sur l intervalle ]0 ; + [parf (x) = 3x 2x ln x. 1. On donne ci-dessous le tableau de variations de f. Recopier ce tableau

Plus en détail

2 mars calculatrice autorisée

2 mars calculatrice autorisée DS type Baccalauréat T(L)/ES 2 mars 202 - calculatrice autorisée EXERCICE Durée : 3 heures 5 points Le tableau suivant donne l évolution du chiffre d affaires du commerce équitable en France, exprimé en

Plus en détail

BTS Maintenance industrielle - Les fonctions

BTS Maintenance industrielle - Les fonctions de référence. en escaliers Une fonction en escaliers est une fonction constante par intervalles. Eemple. la fonction f définie sur [,[ - 5 6 7 8. affines Une fonction affine f est définie sur par où a

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle Exercices 16 octobre 014 La fonction exponentielle Opération sur la fonction exponentielle Exercice 1 Simplifier les écritures suivantes : a) (e x ) 3 e x b) ex 1 e x+ e) e 3x f) ex e y (e x ) e x e x

Plus en détail

DÉRIVÉES FONCTIONS CONVEXES

DÉRIVÉES FONCTIONS CONVEXES DÉRIVÉES FONCTIONS CONVEXES I Dérivées - Rappels Définition ( voir animation ) Soit f une fonction définie sur un intervalle I, soit a I et soit h non nul tel que a + h I. On appelle tau d'accroissement

Plus en détail

Intégration et primitives

Intégration et primitives Eercices mars 6 Intégration et primitives Notion d intégrale Eercice Pour chaque fonction affine définie par morceau f, représentée ci-dessous, calculer, en utilisant les aires, l intégrale I de f sur

Plus en détail

Baccalauréat ES La Réunion juin 2004

Baccalauréat ES La Réunion juin 2004 Baccalauréat ES La Réunion juin 4 EXERCICE Commun à tous les candidats 5 points. La fonction f représentée (graphique ) par la courbe (C ) est définie sur ] ; + [ par f (x)=(ax+ b)ln x où a et b sont deux

Plus en détail

Chapitre 8 Dérivée et variations d une fonction. Table des matières. Chapitre 8 Dérivée et variations d une fonction TABLE DES MATIÈRES page -1

Chapitre 8 Dérivée et variations d une fonction. Table des matières. Chapitre 8 Dérivée et variations d une fonction TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 8 Dérivée et variations d une fonction TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 8 Dérivée et variations d une fonction Table des matières I Eercices I-1 1................................................

Plus en détail

Les droites affines Les fonctions polynômes Les fonctions rationnelles... 5

Les droites affines Les fonctions polynômes Les fonctions rationnelles... 5 Les droites affines... ) Rappels... ) Eemples... ) Tangente à une courbe... Les fonctions polynômes... ) Plan d étude... ) Tableau des dérivées utiles pour les fonctions polynômes... ) Fonctions du ème

Plus en détail

FONCTIONS. représente une fonction. ne représente pas une fonction

FONCTIONS. représente une fonction. ne représente pas une fonction FONCTIONS Activité de recherche : Stratégie d entreprise Une entreprise fabrique des ballons de rugby. Sa production quotidienne peut varier de à 000 ballons. Le coût total, en centaines d euros, pour

Plus en détail

EXERCICES SUR LES ÉQUATIONS DIFFÉRENTELLES Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

EXERCICES SUR LES ÉQUATIONS DIFFÉRENTELLES Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako EXERCICES SUR LES ÉQUATIONS DIFFÉRENTELLES Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako Eercice 1 : Intégrer les équations différentielles suivantes y 1) y 5y = 0 ; y = ; 3y + 5y = 0 ; 9y =(y

Plus en détail

1 ère S Valeur absolue (2)

1 ère S Valeur absolue (2) 1 ère S Valeur absolue () Objectif : reprendre la notion de valeur absolue mais sous un aspect algébrique. I. Epression de la valeur absolue d un réel suivant son signe 1 ) Démonstration est un réel quelconque.

Plus en détail

Sujets de bac : Exponentielle

Sujets de bac : Exponentielle Sujets de bac : Exponentielle Sujet : Polynésie septembre 2002 On considère la fonction définie sur par ) Etudier la parité de. 2) Montrer que pour tout,. 3) Déterminer les ites de en et en. Donner l interprétation

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série : ES DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 5 Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7 Ce sujet nécessite l utilisation d une feuille de

Plus en détail

Sujets de bac : Ln. Partie C Dans le plan rapporté à un repère orthonormé ; ;, on note : Γ la courbe représentative de la fonction ;

Sujets de bac : Ln. Partie C Dans le plan rapporté à un repère orthonormé ; ;, on note : Γ la courbe représentative de la fonction ; Sujets de bac : Ln Sujet n 1 : extrait de Liban juin 2004 Partie A Soit la fonction définie sur 0; par 2 ln. 1) Etudier les variations de sur 0; et préciser ses ites en 0 et en. a. Montrer que l équation

Plus en détail

Modélisation à l aide de fonction

Modélisation à l aide de fonction Exemples d exercices de type «bac» Série ST2S Modélisation à l aide de fonction EXERCICE 1 7 points On étudie le nombre de bactéries contenues dans un organisme à la suite d une infection. Il est donné,

Plus en détail

Annales : fonctions

Annales : fonctions Annales -5 : fonctions Annales -5. : fonctions Annee E. correction Antilles 7 6 C. Soit f la fonction définie sur [ ; + [ par 5 4 f () = e. 3 (a) Déterminer la limite de la fonction f en + et étudier le

Plus en détail

En particulier : x, y R, e x+y = e x e y et e x = 1 e x.

En particulier : x, y R, e x+y = e x e y et e x = 1 e x. I. Propriétés algébriques La fonction logarithme néperien est dérivable et strictement croissante de R + sur R. Le théorème de la bijection, qu on abordera au chapitre 7, permet de prouver l existence

Plus en détail

Mise à niveau en mathématiques Licences de mathématiques et d informatique. 25 août 2014

Mise à niveau en mathématiques Licences de mathématiques et d informatique. 25 août 2014 Mise à niveau en mathématiques Licences de mathématiques et d informatique 25 août 2014 1 1 Calculs dans R 1.1 Fractions Eercice 1 Pour a = 4/9 et b = 5/12, calculer a + b, a b, ab et a/b. On donnera le

Plus en détail

EXERCICES SUR LES EXPONENTIELLES

EXERCICES SUR LES EXPONENTIELLES EXERCICES SUR LES EXPONENTIELLES EXERCICE 1 : Domaine de définition Déterminer le domaine de définition des fonctions eponentielles suivantes : a) f() = e - b) f() = e - c) f() = e (1/) c) f() = ep( 1

Plus en détail

Montrer que le vecteur n

Montrer que le vecteur n Polynésie juin 4 EXERCICE (5 points) Dans un repère orthonormé de l espace, on considère les points A (5 ; 5 ; ), B ( ; ; ), C ( ; ; ) et D (6 ; 6 ; ).. Déterminer la nature du triangle BCD et calculer

Plus en détail

Fonction Logarithme Népérien

Fonction Logarithme Népérien 7 C H A P I T R E Fonction Logarithme Népérien John NAPIER 1 550-1 617 John NAPIER, connu sous le nom francisé de NEPER était un mathématicien écossais, plus connu a ses débuts pour ses attaques virulentes

Plus en détail

Baccalauréat ES Antilles Guyane juin 1999

Baccalauréat ES Antilles Guyane juin 1999 Baccalauréat ES Antilles Guyane juin 1999 Candidats n ayant pas choisi l enseignement de spécialité 4points Le plan est rapporté à un repère orthonormal, dont les unités sont 1 cm sur chaque ae. Construire

Plus en détail

Exercice 1 sur 5 points Cet exercice est commun à tous les candidats

Exercice 1 sur 5 points Cet exercice est commun à tous les candidats Eercice sur 5 points Cet eercice est commun à tous les candidats Soit f une fonction définie sur ]0 ; + [. On note C f sa courbe représentative dans un repère orthonormal représentée en annee. - La courbe

Plus en détail

Études de fonctions. 2 Application principale : le sens de variations

Études de fonctions. 2 Application principale : le sens de variations Études de fonctions 1 Dérivées - simples calculs Exercice 1.1 Application directe Dériver, après avoir précisé l ensemble de dérivabilité, les fonctions suivantes : A(x)=x x+ B(x)=x 5x + x 7 C (x)= 5 x

Plus en détail

Baccalauréat ES Antilles-Guyane 19 juin 2012

Baccalauréat ES Antilles-Guyane 19 juin 2012 Baccalauréat ES Antilles-Guyane 19 juin 2012 Exercice 1 On donne le prix moyen en euros d un litre de gasoil en France, entre 1998 et 2007 : Année 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 Rang

Plus en détail

TD 11 : Fonctions Continues et le Théorème des Valeurs Intermédiaires

TD 11 : Fonctions Continues et le Théorème des Valeurs Intermédiaires Université Paris Est Créteil DAEU TD : Fonctions Continues et le Théorème des Valeurs Intermédiaires Dans cette fiche on définie une propriété très importante qui est vérifiée par un très grand nombre

Plus en détail

Factorisation et études de signes

Factorisation et études de signes MS_F4_chapitrecomplet 4/3/4 :45 page # Factorisation et études de signes FONCTIONS Connaissances du collège nécessaires à ce chapitre Résoudre une équation de type ab = une équation produit une inéquation

Plus en détail

Exercices sur la fonction exponentielle

Exercices sur la fonction exponentielle Exercices sur la fonction exponentielle Exercice : Simplifier les écritures suivantes : A = (e x ) e x ; B = (ex + e x ) (e x e x ) ; C = e x Exercice : Résoudre les équations et inéquations suivantes.

Plus en détail

Dérivation : Exercices. , et M le point du cercle. ( h)

Dérivation : Exercices. , et M le point du cercle. ( h) Amerinsa - Ecole d été Dérivation : Eercices Eercice : Nombre dérivé de fonctions de base Soit 0 un réel. Pour chacune des fonctions suivantes, préciser à quel intervalle doit appartenir 0 pour que la

Plus en détail

Exercices supplémentaires : Etude de fonctions

Exercices supplémentaires : Etude de fonctions Exercices supplémentaires : Etude de fonctions Partie A : Avec les fonctions de référence Dans chacun des cas, comparer et sans utiliser la calculatrice ) =,40 et =,4 ) = 7 et = 4 ) = 0,5 et = 4) =,4 et

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie septembre 2006

Baccalauréat ES Polynésie septembre 2006 Baccalauréat ES Polynésie septembre 006 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chacune des huit questions, trois réponses sont proposées ; une

Plus en détail

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01 (voir réponses et correction) Remarque

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01 (voir réponses et correction) Remarque FNCTINS I Généralités sur les fonctions Définitions Soit D une partie de l'ensemble IR. n définit une fonction f de D dans IR, en associant à chaque réel de D, un réel et un seul noté f() et que l'on appelle

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLÉ N 9

DEVOIR SURVEILLÉ N 9 DEVOIR SURVEILLÉ N 9 Devoir «type Bac» Le 20 mai 2015 Le plus grand soin doit être apporté aux calculs et à la rédaction Soulignez ou encadrez vos résultats Exercice 1 (5 points) On considère la fonction

Plus en détail

Exercices type bac. Exercice 1: Partie A. On considère la fonction f définie sur [0 ; 8] par :

Exercices type bac. Exercice 1: Partie A. On considère la fonction f définie sur [0 ; 8] par : Exercice 1: Partie A Exercices type bac On considère la fonction f définie sur [0 ; 8] par : f(x) = ( 4x +5 ) e x +3 On note (C) la courbe représentative de la fonction f dans un repère orthogonal. On

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER Mathématiques - BTS Blanc - Décembre 2012

BTS OPTICIEN LUNETIER Mathématiques - BTS Blanc - Décembre 2012 ISO Paris 11 BTS OPTICIEN LUNETIER Mathématiques - BTS Blanc - Décembre 2012 Session 2012 Durée : 2 heures Coefficient : 2 Matériel autorisé : Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices

Plus en détail

Easy-Maths. Théorème des accroissements finis et suites numériques

Easy-Maths. Théorème des accroissements finis et suites numériques Easy-Maths Njionou Patrick, S pnjionou@yahoofr Lycée de Japoma BP : 7297, Douala, Cameroun Théorème des accroissements finis et suites numériques EXERCICE 1 Soit h la fonction définie sur R par : h(x)

Plus en détail