Bac blanc de Mathématiques TS2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bac blanc de Mathématiques TS2"

Transcription

1 NOM Prénom Mercredi 5 janvier 2014 Bac blanc de Mathématiques TS2 Les 4 exercices ci-dessous sont indépendants. Vous rendrez l énoncé en n omettant pas d inscrire vos nom et prénom en 1 ère page. Exercice 1 (sur 6 points) Un joueur débute un jeu vidéo et effectue plusieurs parties successives. On admet que : la probabilité qu il gagne la première partie est de 0,1 ; s il gagne une partie, la probabilité de gagner la suivante est égale à 0,8 ; s il perd une partie, la probabilité de gagner la suivante est égale à 0,6. On note, pour tout entier naturel n non nul : G l évènement «le joueur gagne la n -ième partie» ; n p la probabilité de l évènement On a donc p1 0,1 n 1. Montrer que p2 0,62. On pourra s aider d un arbre pondéré G n 2. Le joueur a gagné la deuxième partie. Calculer la probabilité qu il ait perdu la première. 3. Calculer la probabilité que le joueur gagne au moins une partie sur les trois premières parties Montrer que pour tout entier naturel n non nul, p n 1 pn Montrer par récurrence que, pour tout entier naturel n non nul, 6. Déterminer la limite de la suite ( p n) quand n tend vers 7. a) A la calculatrice, déterminer la première valeur de l entier n pour lequel p n n 3 p n 10 4 On note n 0 cet entier b) Un élève a programmé l algorithme ci-dessous sur sa calculatrice avec l objectif de déterminer cet entier n 0. Celui-ci ne fonctionne pas convenablement, deux corrections doivent lui être apportées? Vous réécrirez l algorithme corrigé dans le tableau ci-dessous : 7 Algorithme actuel n est un entier p est un réel Algorithme corrigé n prend la valeur 1 p prend la valeur 0,1 3 7 Tant que p 10 faire 4 Afficher n et p p prend la valeur 1 p n prend la valeur n 1 Fin Tant que 1/3

2 Exercice 2 (sur 5 points) Pour chacune des propositions suivantes, indiquer si elle est vraie ou fausse et justifier la réponse choisie. Une réponse non justifiée ne rapporte aucun point. 1. L'ensemble des points M() z tel que z 2 i z 3 est une droite L équation z d inconnue z admet deux solutions complexes : 3 i et 3 i z Soit z 3 i 3, le complexe z est un imaginaire pur. z 4. Soit z un complexe différent de i. On note M le point d affixe z et Z z i. Z est un imaginaire pur M() z appartient au cercle de centre d affixe 0,5i et de rayon 0,5 privé du point d affixe i 5. Pour tout z, on a 1 z 1 z Exercice 3 (sur 4 points) Partie A : Etude d une fonction auxiliaire Soit g la fonction définie sur 0; par g( x) xcos x sin x. 1. Etudier les variations de g et dresser son tableau de variation. 2. En déduire le signe de gx ( ) sur 0;. Partie B: Soit f la fonction définie sur ; par : limite en 0 de f est Pour tout x ; privé de 0, calculer f( x). sin x f( x) si x 0 et f (0) 1. On rappelle que la x Quelle interprétation graphique peut-on faire de ce résultat? x 0;, calculer f '( x ) et montrer que f '( x ) et gx ( ) sont de même signe, en déduire les variations de f sur 0;. 2. Pour tout 3. Construire le tableau de variations de f complet sur ;. 2/11

3 Exercice 4 (sur 5 points) x 1 Soit f la fonction dérivable, définie sur l intervalle ]0; [ par f ( x) e x 1. Étude d une fonction auxiliaire 2 x a) Soit la fonction g dérivable, définie sur [0; [ par g( x) x e 1. Étudier le sens de variation de la fonction g. b) Démontrer qu il existe un unique réel a appartenant à [0; [ tel que ga ( ) 0. Démontrer que a [0,703;0,704[. c) Déterminer le signe de gx ( ) sur [0; [. 2. Étude de la fonction f a) Déterminer les limites de la fonction f en 0 et en. b) On note f ' la fonction dérivée de f sur l intervalle ]0; [ gx ( ) Démontrer que pour tout réel strictement positif x, f '( x) 2 x c) En déduire le sens de variation de la fonction f et dresser son tableau de variation sur l intervalle ]0; [. 1 1 d) Démontrer que la fonction f admet pour minimum le nombre réel m a 2 a e) Justifier que 3,43 m 3,45. 3/11

4 Correction BB Janvier 2014 Remarques : Dans cet exercice, lisez bien l énoncé! Pourquoi utiliser d autres lettres pour nommer les événements? De plus choisir «p» comme lettre pour nommer un événement n est pas forcément judicieux, on voit alors apparaître p(p)= Le théorème des probabilités totales est : p( A) p( A B) p( A B) Et pas p( A) p ( A) p ( A)!!!!!! B B Remarques : On peut tout à fait définir la variable aléatoire X égale au nombre de partie gagnées MAIS X ne suit pas une loi Binomiale puisqu on ne répète pas des épreuves de Bernouilli identiques, la preuve p1 p2

5 5/11

6 Note : On pouvait remarquer que les deux solutions complexes proposées n étaient pas conjuguées ce qui est contraire à la propriété donnée en cours. Conclusion les deux complexes ne pouvaient pas être des solutions d une même équation du second degré dans C. 6/11

7 Note : Deux erreurs classiques : «Puisque la puissance de z est 8 et que 8 est pair, il n y aura plus de i dans la forme algébrique de Tatatata!! 2 1 i 1 1 2i 2i il y a encore des «i» et pourtant 1 i est au carré. 8 z» z 3 i 3 donc z ( i 3) 8... a b a b NON!!! de la même manière que /11

8 Note : Que d erreurs dans la dérivée!!! Apprenez vos formules ou rangez les dans votre Casio! Rappelez vous : Evitez la notation : cos x x, écrire plutôt : xcos x A chaque fois que vous faites un tableau de variations, recherchez plutôt deux fois qu une l ensemble de définition, à 8/11

9 chaque ajout, interrogez vous sur la faisabilité (une fonction croissante qui tend vers, une fonction strictement croissante de 0 vers 0 ) Note : Attention au vocabulaire, f (la fonction) est paire donc Cf (sa courbe représentative) est symétrique par rapport à (Oy) et non l inverse. 9/11

10 10/11

11 Note : Ce n est pas parce que Fa ( ) 3,4 lorsque a 0,703 et que Fa ( ) 3,4 lorsque a 0,704 que l on peut en déduire que Fx ( ) 3,4 lorsque x est compris entre 0,703 et 0,704, on peut très bien avoir une fonction décroissante «fortement» entre 0,703 et 0,7035, puis «fortement» croissante sur 0,7035 et 0,704 et du coup avoir des valeurs de Fx ( ) très différentes de 3,4 11/11

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 14/11/2013 Corrigé

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 14/11/2013 Corrigé Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie //0 Corrigé. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous les candidats Soit f la fonction dérivable, définie sur l intervalle ]0 ; + [ par f (x)=e x + x.. Étude d une fonction

Plus en détail

Chapitre 3 Étude de fonctions. Table des matières. Chapitre 3 Étude de fonctions TABLE DES MATIÈRES page -1

Chapitre 3 Étude de fonctions. Table des matières. Chapitre 3 Étude de fonctions TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 3 Étude de fonctions TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 3 Étude de fonctions Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

QCM chapitre 4 (cf. p. 116 du manuel) Pour bien commencer

QCM chapitre 4 (cf. p. 116 du manuel) Pour bien commencer QCM chapitre 4 (cf. p. 116 du manuel) Pour bien commencer Pour chaque question, il y a une ou plusieurs bonnes réponses. Tableaux de variations et tableaux de signes Les exercices 1 et se réfèrent au graphique

Plus en détail

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité PRÉPRTION DU BCCLURÉT MTHÉMTIQUES SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité 8 Janvier Durée de l épreuve : heures Coefficient : 5 ou 7 L usage d une calculatrice électronique de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 21 février 2015 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 21 février 2015 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 février 015 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient Le sujet est paginé de 1 à 5. Veuillez vérifier que vous avez bien toutes les pages. En cas d anomalie,

Plus en détail

LA DÉRIVÉE SECONDE. Même si la dérivée première donne beaucoup d'information à propos d'une fonction, elle ne la caractérise pas complètement.

LA DÉRIVÉE SECONDE. Même si la dérivée première donne beaucoup d'information à propos d'une fonction, elle ne la caractérise pas complètement. LA DÉRIVÉE SECONDE Sommaire 1. Courbure Concavité et convexité... 2 2. Détermination de la nature d'un point stationnaire à l'aide de la dérivée seconde... 6 3. Optima absolus... 8 La rubrique précédente

Plus en détail

Nombres complexes Partie réelle et partie imaginaire Exercices corrigés

Nombres complexes Partie réelle et partie imaginaire Exercices corrigés Nombres complexes Partie réelle et partie imaginaire Exercices corrigés Objectifs abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : donner la partie réelle et la partie

Plus en détail

Le sujet comporte 8 pages numérotées de 2 à 9 Il faut choisir et réaliser seulement trois des quatre exercices proposés EXERCICE I

Le sujet comporte 8 pages numérotées de 2 à 9 Il faut choisir et réaliser seulement trois des quatre exercices proposés EXERCICE I Le sujet comporte 8 pages numérotées de à 9 Il faut choisir et réaliser seulement trois des quatre exercices proposés EXERCICE I Donner les réponses à cet exercice dans le cadre prévu à la page 3 Un distributeur

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Asie 16 juin 2015

Corrigé du baccalauréat ES Asie 16 juin 2015 Corrigé du baccalauréat ES Asie 16 juin 015 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats Aucune justification n était demandée dans cet exercice. 5 points 1. On lance une pièce de monnaie bien équilibrée 10

Plus en détail

Bac S 2015 Métropole - Correction épreuve de mathématiques.

Bac S 2015 Métropole - Correction épreuve de mathématiques. Bac S 2015 Métropole - Correction épreuve de mathématiques. Exercice 1 : 6 points Commun à tous les candidats Les résultats des probabilités seront arrondis à 10 3 près. Partie 1 : 1 ) Soit X une variable

Plus en détail

4. En déduire l existence d une asymptote oblique pour (C f ) en +. 3 x 2 + 2x 3, et on note (C f) sa courbe

4. En déduire l existence d une asymptote oblique pour (C f ) en +. 3 x 2 + 2x 3, et on note (C f) sa courbe de la ère S à la TS. Exercice n : On donne la fonction f définie sur R par : = x 4 + x +. On appelle Γ la courbe représentative de f dans un repère orthonormé (O; ı, j).. Étudier la parité de f.. Déterminer

Plus en détail

L'aire du domaine limité par la courbe, l'axe des abscisses et les droites d'équations 4 et 16 est d'environ 0,95 unités d'aire.

L'aire du domaine limité par la courbe, l'axe des abscisses et les droites d'équations 4 et 16 est d'environ 0,95 unités d'aire. T ES/L DEVOIR SURVEILLE 6 24 MAI 2013 Durée : 3h Calculatrice autorisée NOM : Prénom : «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse,

Plus en détail

Extremums d une fonction

Extremums d une fonction Extremums d une fonction I) Définitions (rappels de seconde : voir la fiche de cours correspondante) Soit une fonction définie sur un ensemble D inclus dans, et deux réels. est le maximum de sur D si et

Plus en détail

Exercices : Étude de fonctions

Exercices : Étude de fonctions Exercices : Étude de fonctions Exercice : Calculer les limites suivantes :. lim + lnx+x x+e x.. lim 3. lim x4 e x +3x x x 4. lim 5. lim 6. lim e x (lnx) (e 3 ) x e 3x +x ( (lnx) 3 +x ) x 7. lim x e x +e

Plus en détail

U U. BAC BLANC MATHEMATIQUES Jeudi 17 janvier 2013, 9h00 12h00 TES 1/6

U U. BAC BLANC MATHEMATIQUES Jeudi 17 janvier 2013, 9h00 12h00 TES 1/6 BAC BLANC MATHEMATIQUES Jeudi 17 janvier 2013, 9h00 12h00 TES 1/6 Durée de l épreuve : 3 heures Calculatrice autorisée. Tout élève doit traiter quatre exercices. La feuille 5/6 est à rendre pour les élèves

Plus en détail

Chapitre 2 : Etude de fonctions

Chapitre 2 : Etude de fonctions Chapitre : Etude de fonctions I. Fonctions carrées, racine carrée et inverse Propriété : La fonction carrée est définie sur. Elle est décroissante sur ; 0 et croissante sur 0; Démonstration : Sur ; 0 :

Plus en détail

fonctions homographiques

fonctions homographiques fonctions homographiques Table des matières 1 aspect numérique et algébrique 3 1.1 activités.................................................. 3 1.1.1 activité 1 : différentes écritures.................................

Plus en détail

Soit f une fonction définie sur un intervalle I deret a un réel appartenant à I. Lorsque le rapport

Soit f une fonction définie sur un intervalle I deret a un réel appartenant à I. Lorsque le rapport Lcée JANSON DE SAILLY 0 novembre 04 DÉRIVATION re STID I NOMBRE DÉRIVÉ DÉFINITION Soit f une fonction définie sur un intervalle I deret a un réel appartenant à I. f() f(a) Lorsque le rapport admet une

Plus en détail

FONCTION LOGARITHME NEPERIEN : f(x) = ln(x)

FONCTION LOGARITHME NEPERIEN : f(x) = ln(x) FONCTION LOGARITHME NEPERIEN : f() = ln() I) DEFINITION. a) Définition 1 et notations : ( de la fonction logarithme ) La fonction logarithme népérien notée «ln», associe à tout nombre réel positif strict

Plus en détail

LOGARITHME NÉPÉRIEN. I Définition - Propriétés - Relation fonctionnelle. Définition. Propriétés (voir démonstration 01) Rappel.

LOGARITHME NÉPÉRIEN. I Définition - Propriétés - Relation fonctionnelle. Définition. Propriétés (voir démonstration 01) Rappel. LOGARITHME NÉPÉRIEN I Définition - Propriétés - Relation fonctionnelle e Rappel La fonction eponentielle est une fonction continue et strictement croissante sur IR. On a lim e = 0 et - lim e = +. D'après

Plus en détail

Baccalauréat ES Antilles Guyane 19 juin 2013

Baccalauréat ES Antilles Guyane 19 juin 2013 Exercice Baccalauréat ES Antilles Guyane 9 juin Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chacune des quatre questions, quatre réponses sont proposées ; une seule de ces réponses est exacte.

Plus en détail

a. (0,5) Probabilité que le candidat n ait pas un dossier de bonne qualité et soit admis à la formation :. b. (0,5)

a. (0,5) Probabilité que le candidat n ait pas un dossier de bonne qualité et soit admis à la formation :. b. (0,5) Exercice 1 : (5 points) 1 On choisit un candidat au hasard et on note : l évènement : «le candidat a un dossier jugé de bonne qualité»; l évènement : «le candidat est admis à suivre la formation» a (0,5)

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2014

Corrigé du baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2014 Durée : 3 heures Corrigé du baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2014 EXERCICE 1 5 points Partie A Cette partie est un questionnaire à choix multiples (QCM). Une agence de voyage, propose un itinéraire

Plus en détail

Université de Nice Sophia-Antipolis Licence L3 Mathématiques Année 2008/2009. Analyse Numérique. Corrigé du TD 5

Université de Nice Sophia-Antipolis Licence L3 Mathématiques Année 2008/2009. Analyse Numérique. Corrigé du TD 5 Licence L3 Mathématiques Année 008/009 Analyse Numérique Corrigé du TD 5 EXERCICE 1 Méthode des approximations successives, ordre de convergence Soient I un intervalle fermé de R, g : I I une fonction

Plus en détail

Relations d ordre, relations d équivalence

Relations d ordre, relations d équivalence Université de Provence Mathématiques générales 2 Relations d ordre, relations d équivalence 1 Relations d ordre Exercice 1. Dans la droite réelle, déterminer les minorants, les bornes inférieures et les

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Opticien lunetier session 2010

Brevet de technicien supérieur Opticien lunetier session 2010 Brevet de technicien supérieur Opticien lunetier session 2010 A. P. M. E. P. Exercice 1 11 points Les deux parties A et D peuvent être traitées indépendamment des parties B et C A. Ajustement affine Une

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC 2013

BACCALAURÉAT BLANC 2013 BACCALAURÉAT BLANC 203 Série S Corrigé Exercice. a) On traduit les données de l énoncé et on représente la situation par un arbre pondéré. PF ) = 2, PF 2) = 3, P F ) = 5 00 = 20, P F 2 ) =,5 00 = 3 3,5,

Plus en détail

Partie numérique. Réponses proposées N Proposition n 1 Proposition n 2 Proposition n 3 1

Partie numérique. Réponses proposées N Proposition n 1 Proposition n 2 Proposition n 3 1 Durée : 2 heures L emploi de la calculatrice est autorisé. Le soin, la qualité de la présentation et de la rédaction entrent pour 4 points dans l appréciation des copies. Exercice n 1 : Partie numérique

Plus en détail

2 Fonctions hyperboliques et hyperboliques inverses

2 Fonctions hyperboliques et hyperboliques inverses Bibliothèque d eercices Énoncés L Feuille n 4 Fonctions circulaires et hyperboliques inverses Fonctions circulaires inverses Eercice Une statue de hauteur s est placée sur un piédestal de hauteur p. À

Plus en détail

Exercices supplémentaires : Etude de fonctions

Exercices supplémentaires : Etude de fonctions Exercices supplémentaires : Etude de fonctions Partie A : Dérivabilité Etudier la dérivabilité de la fonction : 1 en 1. On considère la fonction définie sur 1; par 1 1 Etudier la dérivabilité de en 1.

Plus en détail

Sujets. Formulaire. mai 2011. Amérique du Nord. novembre 2011. Nouvelle-Calédonie. mai 2012. BTS Métopole (B1) mai 2013.

Sujets. Formulaire. mai 2011. Amérique du Nord. novembre 2011. Nouvelle-Calédonie. mai 2012. BTS Métopole (B1) mai 2013. LOIS CONTINUES Sujets mai 2011 novembre 2011 mai 2012 mai 2013 Amérique du Nord Nouvelle-Calédonie BTS Métopole (B1) BTS Métropole (D) Formulaire LOIS CONTINUES 1 Amérique du Nord mai 2011. EXERCICE 2

Plus en détail

Dérivation, accroissement et calcul marginal

Dérivation, accroissement et calcul marginal Dérivation, accroissement et calcul marginal MATHEMATIQUES APPLIQUEES Licence 1 Administration Economique et Sociale Sébastien Pommier 2007-2008 Un exemple introductif Introduction Un exemple 1/2 Une bille

Plus en détail

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC Note liminaire Programme selon les sections : - notion de suite, représentation graphique, suites arithmétiques, suites géométriques : toutes sections - somme de termes, limite de suites arithmétique et

Plus en détail

Chapitre 5 : Application - Forces Centrales

Chapitre 5 : Application - Forces Centrales Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 5: Application - Forces Centrales SMPC Chapitre 5 : Application - Forces Centrales I Force Centrale I.)- Définition Un point matériel est soumis à une force

Plus en détail

Extremums d une fonction

Extremums d une fonction Extremums d une fonction I) Définitions (rappels de seconde : voir la fiche de cours correspondante) Soit une fonction définie sur un ensemble D inclus dans, et deux réels. est le maximum de sur D si et

Plus en détail

Date Travail effectué PROBABILITES CONDITIONNELLES

Date Travail effectué PROBABILITES CONDITIONNELLES Date Travail effectué 06/09 Prise de contact. Présentation du programme et de l épreuve de BTS. Devoir maison (Exercice analyse BTS 2007) A faire pour le 13/09 PROBABILITES CONDITIONNELLES Introduction

Plus en détail

Développements limités, équivalents et calculs de limites

Développements limités, équivalents et calculs de limites Développements ités, équivalents et calculs de ites Eercice. Déterminer le développement ité en 0 à l ordre n des fonctions suivantes :. f() e (+) 3 n. g() sin() +ln(+) n 3 3. h() e sh() n 4. i() sin(

Plus en détail

Calcul des limites de Suites numériques

Calcul des limites de Suites numériques Fiche BAC 02 Calcul des ites de Suites numériques Exercice n 1 Calculer les ites des suites suivantes lorsqu'elles existent. Justifier votre réponse. Pour tout entier n : 1 ) u n =n 2 n+5 2 ) v n = 2n2

Plus en détail

Suites géométriques CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. Déterminer la limite d une suite géométrique de raison strictement positive.

Suites géométriques CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. Déterminer la limite d une suite géométrique de raison strictement positive. Chapitre 01 Suites géométriques CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Suites géométriques. Reconnaître et exploiter une suite géométrique dans une situation donnée. Connaître la formule donnant 1 +

Plus en détail

Probabilités conditionnelles Exercices

Probabilités conditionnelles Exercices Probabilités conditionnelles Exercices 1 Exercice Lors d une enquête portant sur les 2000 salariés d une entreprise, on a obtenu les informations suivantes : 30 % des salariés ont 40 ans ou plus ; 40 %

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

Exercice 1 : «un gars, une fille» (3 points)

Exercice 1 : «un gars, une fille» (3 points) Exercice 1 : «un gars, une fille» (3 points) Simulation : On a simulé la situation sur un tableur. Le graphique ci-dessous indique l évolution de la fréquence de l évènement M «Avoir un garçon et une fille»

Plus en détail

Suites numériques Généralités Exercices corrigés

Suites numériques Généralités Exercices corrigés Suites numériques Généralités Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : définition d une suite, notion de rang et termes d une suite Exercice 2 : calcul avec les termes d une suite

Plus en détail

Séries entières. Exercice 2. Déterminer le rayon de convergence des séries entières suivantes : ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Séries entières. Exercice 2. Déterminer le rayon de convergence des séries entières suivantes : ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) Séries entières Exercice 1. Soit Une série entière. On suppose qu elle diverge pour et qu elle converge pour. Quel est son rayon de convergence? Allez à : Correction exercice 1 Exercice 2. Déterminer le

Plus en détail

Baccalauréat ES L Antilles Guyane juin 2016

Baccalauréat ES L Antilles Guyane juin 2016 Baccalauréat ES L ntilles Guyane juin 016 EXERCICE 1 Pour chacune des questions suivantes, une seule des quatre réponses proposées est exacte. ucune justification n est demandée. Une bonne réponse rapporte

Plus en détail

Matière : Mathématiques Classe : Terminale SG

Matière : Mathématiques Classe : Terminale SG Matière : Mathématiques Classe : Terminale SG Exercice I (6 points) Dans le tableau suivant, une seule des réponses proposées à chaque question est correcte. Ecris le numéro de chaque question, et donner

Plus en détail

Chapitre 11 Fonctions homographiques. Table des matières. Chapitre 11 Fonctions homographiques TABLE DES MATIÈRES page -1

Chapitre 11 Fonctions homographiques. Table des matières. Chapitre 11 Fonctions homographiques TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre Fonctions homographiques TABLE DES MATIÈRES page - Chapitre Fonctions homographiques Table des matières I Exercices I-................................................ I-................................................

Plus en détail

Nombre dérivé et tangente

Nombre dérivé et tangente Nombre dérivé et tangente I) Interprétation grapique 1) Taux de variation d une fonction en un point. Soit f une fonction définie sur un intervalle I contenant le nombre réel a, soit (C) sa courbe représentative

Plus en détail

Chapitre 6 : Tests d hypothèses

Chapitre 6 : Tests d hypothèses U.P.S. I.U.T. A, Département d Informatique Année 2008-2009 Chapitre 6 : Tests d hypothèses Les statistiques peuvent être une aide à la décision permettant de choisir entre deux hypothèses. Par exemple,

Plus en détail

17 exercices de dérivation avec Q.C.M. - première. Les Dérivées

17 exercices de dérivation avec Q.C.M. - première. Les Dérivées Les Dérivées exercice 1 Trouver la (ou les) réponse(s) exacte(s) : Le plan est muni d'un repère (O,, ); C 3 f désigne la courbe représentative de la fonction f dans ce repère : f la fonction définie par

Plus en détail

Taux de Rendement Interne (TRI)

Taux de Rendement Interne (TRI) PRINCIPAUX CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROJETS 4 Principes fondamentaux Définition Il s agit du taux d actualisation qui rend nulle la VAN de base (voir calculs pages 145 et 146), ou par extension, la VANR.

Plus en détail

COURS TERMINALE S LES NOMBRES COMPLEXES

COURS TERMINALE S LES NOMBRES COMPLEXES COURS TERMINALE S LES NOMBRES COMPLEXES A. Introduction des nombres complexes Au XVIème siècle, des algébristes italiens cherchent à résoudre des équations de degré telles que, par exemple, l'équation

Plus en détail

par : Bx: 10* 1 lnx /x 10* x x Bx = 0,x

par : Bx: 10* 1 lnx /x 10* x x Bx = 0,x Métropole Juin 20 Série ES Eercice Dans une entreprise, le résultat mensuel, eprimé en milliers d euros, réalisé en vendant centaines d objets fabriqués est modélisé par la fonction B définie et dérivable

Plus en détail

Développements limités. Notion de développement limité

Développements limités. Notion de développement limité MT12 - ch2 Page 1/8 Développements limités Dans tout ce chapitre, I désigne un intervalle de R non vide et non réduit à un point. I Notion de développement limité Dans tout ce paragraphe, a désigne un

Plus en détail

L usage de la calculatrice n est pas autorisé.

L usage de la calculatrice n est pas autorisé. e3a Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMÈDE Épreuve de Mathématiques A durée 4 heures MP L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble

Plus en détail

Quatre études de fonctions

Quatre études de fonctions Énoncé Quatre études de fonctions Eercice 1 On définit la fonction f : e 1/ ( +. 1. Préciser le domaine de définition, de continuité, de dérivabilité de f.. Indiquer les limites de f au bornes de son domaine

Plus en détail

PRODUIT SCALAIRE ET NOMBRES COMPLEXES

PRODUIT SCALAIRE ET NOMBRES COMPLEXES PRODUIT SCALAIRE ET NOMBRES COMPLEXES Contenus Capacités attendues Commentaires Produit scalaire : Formules d addition et de duplication des sinus et cosinus. Connaître et utiliser ces formules sur des

Plus en détail

Initiation à l algorithmique... et à la programmation

Initiation à l algorithmique... et à la programmation IREM Clermont-Ferrand Année 2009-2010 Journée d information Malika More sur les nouveaux programmes de Seconde Initiation à l algorithmique... et à la programmation Contenu de l atelier Des algorithmes

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 07 mai 013 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S Durée de l épreuve : 4 HEURES Les calculatrices sont AUTORISÉES spécialité Coefficient : 9 Le

Plus en détail

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 22 avril 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. obligatoire SÉRIE S

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 22 avril 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. obligatoire SÉRIE S Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi avril 014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S Durée de l épreuve : 4 HEURES Les calculatrices sont AUTRISÉES obligatoire Coefficient : 7 Le

Plus en détail

( ) = b. Chapitre 5 : Fonction logarithme népérien. I. Fonction logarithme népérien. 1. Définition et propriétés

( ) = b. Chapitre 5 : Fonction logarithme népérien. I. Fonction logarithme népérien. 1. Définition et propriétés Chapitre 5 : Fonction logarithme népérien I. Fonction logarithme népérien 1. Définition et propriétés La fonction exponentielle est strictement croissante sur! à valeurs dans 0;+, donc d'après le théorème

Plus en détail

COURS DE STATISTIQUE TD - FEUILLE N 3

COURS DE STATISTIQUE TD - FEUILLE N 3 Université Paris 1 Magistère d Economie - 1ère année COURS DE STATISTIQUE TD - FEUILLE N 3 Généralités Exercice 1 Le nombre mensuel d accidents sur un parcours routier peut être considéré comme la réalisation

Plus en détail

Les équations du premier degré

Les équations du premier degré TABLE DES MATIÈRES 1 Les équations du premier degré Paul Milan LMA Seconde le 10 septembre 2010 Table des matières 1 Définition 1 2 Résolution d une équation du premier degré 2 2.1 Règles de base................................

Plus en détail

Mathématiques3 e. Laurent Ploy Professeur au Collège Vincent Auriol à Revel (31) Roger Brault Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (81)

Mathématiques3 e. Laurent Ploy Professeur au Collège Vincent Auriol à Revel (31) Roger Brault Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (81) PHRE Collection Mathématiques e Laurent Ploy Professeur au Collège Vincent uriol à Revel () Roger Brault Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (8) Ludovic Requis Professeur au Lycée de Touscayrats

Plus en détail

Correction Bac ES Amérique du Nord juin 2010

Correction Bac ES Amérique du Nord juin 2010 Correction Bac ES Amérique du Nord juin 2010 EXERCICE 1 (5 points) On considère la fonction définie et dérivable sur l intervalle [ 2 ; 11], et on donne sa courbe ci-dessous. 1) (0) est égal à 2 : réponse

Plus en détail

2 PGCD, PPCM, petit théorème de Fermat

2 PGCD, PPCM, petit théorème de Fermat Université de Paris-Sud, année 2012/2013 Filière Math/Info-L2 Maths 209 Feuille d exercices de soutien 1 Congruences et arithmétique sur Z Exercice 1. a) Soit n un nombre entier. Combien de valeurs peut

Plus en détail

Lycée Louis de Broglie

Lycée Louis de Broglie Lycée Louis de Broglie Livret de révisions de Mathématiques pour l entrée en classe de seconde Ce livret vous proposé pour vous remettre au travail avant votre entrée en seconde Il s agit d exercices divers

Plus en détail

Suites : Rappels, récurrence et limites

Suites : Rappels, récurrence et limites Suites : Rappels, récurrence et limites Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 015/01 Table des matières 1 Généralités sur les suites 1.1 Modes de génération d une suite....................................

Plus en détail

THEOREME DE LA CONVERGENCE MONOTONE

THEOREME DE LA CONVERGENCE MONOTONE THEOREME DE LA CONVERGENCE MONOTONE.1 Suite minorée, majorée, bornée Dénition 1 minorée par m : quel que soit n, u n m majorée par M : quel que soit n, u n M bornée = minorée + majorée Exemple de suite

Plus en détail

LIVRET DE MATHÉMATIQUES ENTRÉE EN SECONDE Lycée Jean-Paul II (Sartrouville) Année 2014-2015

LIVRET DE MATHÉMATIQUES ENTRÉE EN SECONDE Lycée Jean-Paul II (Sartrouville) Année 2014-2015 LIVRET DE MTHÉMTIQUES ENTRÉE EN SECONDE Lycée Jean-Paul II (Sartrouville) nnée 204-205 Pourquoi ce livret? Les vacances d été sont longues et la mise en route en septembre souvent difficile. fin de mieux

Plus en détail

FONCTIONS TRIGONOMÉTRIQUES

FONCTIONS TRIGONOMÉTRIQUES FONCTIONS TRIGONOMÉTRIQUES Définition ( voir animation ) On dit qu'un repère orthonormé (O; i, j) est direct lorsque ( i ; j ) = + []. Dans le plan rapporté à un repère orthonormé direct, si M est le point

Plus en détail

Corrigé du devoir commun de Mathématiques du deuxième trimestre Premières S. Année scolaire 2011-2012

Corrigé du devoir commun de Mathématiques du deuxième trimestre Premières S. Année scolaire 2011-2012 Corrigé du devoir commun de Mathématiques du deuxième trimestre Premières S. Année scolaire 2011-2012 EXERCICE 1 : ( 5 points). Statistique descriptive. 1. L'entraineur d'un groupe de 60 sportifs a étudié

Plus en détail

A.P soutien maths. Exercice 2 : Ci-contre, voici la représentation graphique de g dans un repère

A.P soutien maths. Exercice 2 : Ci-contre, voici la représentation graphique de g dans un repère A.P soutien maths Exercice 1 : Soit la fonction f définie sur IR par f(x) = 4x 2 + 16 x + 29 a) Quelle est la nature de f? b) Déterminer les variations de f c) Tracer la représentation graphique de f dans

Plus en détail

Relevé des déductions ------

Relevé des déductions ------ Cahier des charges du mode EDI du téléservice SIMPL-TVA Relevé des déductions ------ Version 1.1 10 Février 2016 SUIVI DES VERSIONS Date N Version Motif de Mise à Jour 24/07/2015 1.0 Création 10/02/2016

Plus en détail

Corrigé de la Feuille 7. Fonctions trigonométriques et trigonométriques hyperboliques inverses.

Corrigé de la Feuille 7. Fonctions trigonométriques et trigonométriques hyperboliques inverses. Corrigé de la Feuille 7. Fonctions trigonométriques et trigonométriques hyperboliques inverses. Simplifier des expressions sin(arcsin(x)) : arcsin est la fonction réciproque de la fonction sin de l intervalle

Plus en détail

Calcul mental. Je pense à un nombre, je lui ajoute 27, je trouve 60. Quel est ce nombre?

Calcul mental. Je pense à un nombre, je lui ajoute 27, je trouve 60. Quel est ce nombre? Calcul mental Le golf. Il s agit, à partir d un nombre donné, d atteindre un nombre cible, en respectant un certain nombre de contraintes : Nombre de départ : 12 Nombre cible : 53 Contraintes : ajouter

Plus en détail

Exercice 1 ( Pondichéry 2011) ( 5 points)

Exercice 1 ( Pondichéry 2011) ( 5 points) Terminale STG ANNALES de bac sur la fonction ln 00-0 Eercice ( Pondichér 0) ( 5 points) Soit f la fonction définie sur l intervalle [ ; 8] par f() = 30 ln() + 0 0.. n admet que la fonction f est dérivable

Plus en détail

Seconde 2 IE3 sens de variation fonctions affines 2014-2015 S1

Seconde 2 IE3 sens de variation fonctions affines 2014-2015 S1 Seconde 2 IE3 sens de variation fonctions affines 2014-2015 S1 Exercice 1 : (2 points) Proposer un tableau de variations et une courbe d une fonction f définie sur : décroissante sur ]- ;5[ et sur ]9 ;+

Plus en détail

Développements limités, équivalents et calculs de limites

Développements limités, équivalents et calculs de limites Développements ités, équivalents et calculs de ites Eercice. Déterminer le développement ité en 0 à l ordre n des fonctions suivantes :. f() e (+) 3 n. g() sin() +ln(+) n 3 3. h() e sh() n 4. i() sin(

Plus en détail

Loi binomiale Lois normales

Loi binomiale Lois normales Loi binomiale Lois normales Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières Rappels sur la loi binomiale 2. Loi de Bernoulli............................................ 2.2 Schéma de Bernoulli

Plus en détail

Lorsqu on effectue plusieurs épreuves de Bernoulli successives, indépendantes les unes des autres, on dit qu il s agit d un schéma de Bernoulli.

Lorsqu on effectue plusieurs épreuves de Bernoulli successives, indépendantes les unes des autres, on dit qu il s agit d un schéma de Bernoulli. Chapitre 7 Loi binomiale. Échantillonnage I Schéma de Bernoulli I - 1) épreuve de Bernoulli * lorsque, dans une expérience aléatoire, on s intéresse uniquement à la réalisation d un certain événement S

Plus en détail

III - INTRODUCTION AUX TESTS STATISTIQUES

III - INTRODUCTION AUX TESTS STATISTIQUES III - INTRODUCTION AUX TESTS STATISTIQUES J-P. Croisille Université de Lorraine UEL - Année 2012/2013 1-PRINCIPE DES TESTS D HYPOTHESE HYPOTHESE NEUTRE ET HYPOTHESE ALTERNATIVE: Une hypothèse est une affirmation

Plus en détail

Chapitre 1. Logique et ensembles. 1.1 Rudiments de logique. Logique, tables de vérité. Quantificateurs

Chapitre 1. Logique et ensembles. 1.1 Rudiments de logique. Logique, tables de vérité. Quantificateurs Document créé le 29 octobre 2015 Lien vers les solutions des exercices Lien vers le cours de ce chapitre Chapitre 1 Logique et ensembles 1.1 Rudiments de logique Logique, tables de vérité Exercice 1.1.1

Plus en détail

Probabilités - Exercices corrigés

Probabilités - Exercices corrigés Probabilités - Exercices corrigés Y. Morel Exercice 1 Soit X une variable aléatoire qui suit la loi uniforme sur [ 5; ]. Calculer : a P X La fonction densité de probabilité de la loi uniforme sur [ 5;

Plus en détail

Généralités sur les fonctions

Généralités sur les fonctions Généralités sur les fonctions Voir des propriétés sur la calculette et de les démontrer par des calculs : ensemble de définition solutions d'équations et d'inéquations croissance et décroissance symétries

Plus en détail

Généralités sur les fonctions

Généralités sur les fonctions Généralités sur les fonctions Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2008/2009 Table des matières 1 Rappels et compléments 3 1.1 Fonctions affines............................................. 3 1.2 Fonctions

Plus en détail

6 SH 3 h/sem. Fonctions exponentielles et logarithmiques Note de cours. f(2) = 2.2 + 4 = 8 (On remplace x par 2.)

6 SH 3 h/sem. Fonctions exponentielles et logarithmiques Note de cours. f(2) = 2.2 + 4 = 8 (On remplace x par 2.) I. Fonctions réciproques A. Introduction Que font réellement les fonctions? Exemple : f(x) = 2x + 4 Si j évalue f(2) =? f(2) = 2.2 + 4 = 8 (On remplace x par 2.) Si j évalue f(3) =? f(3) = 2.3 + 4 = 10

Plus en détail

Chapitre 1. Droites. Nos objectifs. Activités et applications. Chapitre 1. 2. Équations de droites. 1. Coefficient directeur

Chapitre 1. Droites. Nos objectifs. Activités et applications. Chapitre 1. 2. Équations de droites. 1. Coefficient directeur hapitre Droites Nos objectifs Beaucoup d élèves ont des difficultés avec les droites et la résolution de sstèmes d équations linéres est pourquoi nous avons choisi de regrouper dans un chapitre «à part»

Plus en détail

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES Janvier 2015 - durée : 2 heures

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES Janvier 2015 - durée : 2 heures BREVET BLANC de MATHEMATIQUES Janvier 2015 - durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées. L orthographe, le soin et les notations mathématiques sont notés sur 4 points. Pour chaque question, si

Plus en détail

Forme trigonométrique d un nombre complexe Applications

Forme trigonométrique d un nombre complexe Applications Forme trigonométrique d un nombre complexe Applications Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2015/2016 Table des matières 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 2 1.1 Rappels : affixe d un point........................................

Plus en détail

LEÇON N 52 : 52.1 Suites monotones

LEÇON N 52 : 52.1 Suites monotones LEÇON N 52 : Suites monotones, suites adjacentes. Approximation d un nombre réel, développement décimal. L exposé pourra être illustré par un ou des exemples faisant appel à l utilisation d une calculatrice.

Plus en détail

Chapitre 4. Formules de Taylor. 4.1 Les trois formules de Taylor

Chapitre 4. Formules de Taylor. 4.1 Les trois formules de Taylor Chapitre 4 Formules de Taylor La formule de Taylor, du nom du mathématicien Brook Taylor qui l établit en 1715, permet l approximation d une fonction plusieurs fois dérivable au voisinage d un point par

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 19 novembre 2015

Corrigé du baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 19 novembre 2015 Corrigé du baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 19 novembre 2015 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points On donne ci-contre la représentation graphique (C d une fonction f définie et dérivable sur

Plus en détail

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 2 12 OCTOBRE 2012

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 2 12 OCTOBRE 2012 T ES/L DEVOIR SURVEILLE 2 12 OCTOBRE 2012 Durée : 2h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse,

Plus en détail

Les fonctions affines Seconde

Les fonctions affines Seconde Les fonctions affines Seconde Dernière mise à jour : Dimanche 3 Février 2008 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 2007-2008) Lycée Stendhal, Grenoble ( Document de : Vincent

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité)

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité) BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES Terminales ES (Spécialité) Vendredi 7 février 0 8h - h coefficient : 7 Les calculatrices sont autorisées Le sujet est composé de exercices indépendants. Le candidat

Plus en détail

C est donné par : ( ) 2) Calculer le nombre n de sacs fabriqués pour un coût de production de 288 000. ( n) P( n) C( n)

C est donné par : ( ) 2) Calculer le nombre n de sacs fabriqués pour un coût de production de 288 000. ( n) P( n) C( n) EXERCICES SUR LES FONCTIONS DÉRIVÉES Exercice 1 Pour une fabrication comprise entre 1000 et 3000 sacs par an, le bureau d'étude établit les éléments suivants (n désigne le nombre de sacs produits, les

Plus en détail

ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES DU SECOND ORDRE (EXOS)

ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES DU SECOND ORDRE (EXOS) Fiche professeur second ordre () ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES DU SECOND ORDRE (EXOS) TI-Nspire CAS 1. Objectifs Résoudre à la main et à l aide de la calculatrice les équations différentielles linéaires du

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 Le sujet est numéroté de 1 à 5. L annexe 1 est à rendre avec la copie. L exercice Vrai-Faux est

Plus en détail

Physique - Chimie. Identifier les éléments de l œil sur un modèle élémentaire (ensemble des parties transparentes de l œil/ lentille, rétine/écran).

Physique - Chimie. Identifier les éléments de l œil sur un modèle élémentaire (ensemble des parties transparentes de l œil/ lentille, rétine/écran). Niveau 4 ème Physique - Chimie Document du professeur 1/ 6 La modélisation de l œil et la correction des ses défauts. Programme C. La lumière : couleurs et images Cette séance expérimentale illustre la

Plus en détail