4 ème Journée des soignants en cancérologie Jeudi 8 Octobre 2015 Amélioration de la prise en charge des patients en cancérologie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4 ème Journée des soignants en cancérologie Jeudi 8 Octobre 2015 Amélioration de la prise en charge des patients en cancérologie"

Transcription

1 1 4 ème Journée des soignants en cancérologie Jeudi 8 Octobre 2015 Amélioration de la prise en charge des patients en cancérologie

2 2 Le chemin clinique dans le cadre de l EPP : véritable outil de management d équipe au service de la qualité de la prise en charge des patients

3 3 L EPP La démarche de l évaluation des Pratiques Professionnelles consiste en l analyse de la pratique professionnelle en regard à des recommandations et selon une méthode élaborée ou validée par la HAS et inclut la mise en œuvre et le suivi d actions d amélioration (définition HAS)

4 4 Le chemin clinique Le chemin clinique est une méthode d amélioration de la qualité des soins. Elle vise la performance de la prise en charge pluridisciplinaire des patients présentant la même pathologie ou la même situation de dépendance Elle repose sur la description d une prise en charge optimale et efficiente à partir des règles de bonne pratique en faisant appel à l analyse des processus. Elle a pour objectifs de planifier, organiser et assurer la prise en charge des patients de façon consensuelle au sein de l équipe

5 5 Origine de la démarche Certification de 2013 Plans cancer Dynamisme et motivation des équipes dans la volonté d améliorer le processus du dispositif d annonce initié en 2006

6 Objectifs de la démarche 6 Objectif principal : Evaluation de la qualité du dispositif d annonce initié en 2006 en analysant les processus, la satisfaction et le ressenti des patients Objectifs intermédiaires : Identifier le contour de la pratique du dispositif d annonce Identifier les problématiques Valoriser les actions mises en œuvre Elaborer un plan d amélioration ciblé en corrigeant les écarts Objectifs à long terme : Identifier des indicateurs pertinents et pérennes Mettre en place le recueil et le suivi périodique des ces indicateurs S adapter au nouveau plan cancer Anticiper les besoins en formation Anticiper la GPCE

7 Méthodologie : le chemin clinique 7 Former le groupe de travail pluridisciplinaire Préparer, informer, former les participants à la démarche Tester les outils Réalisation d audits : Audit des consultations d annonces médicales et infirmières Audit satisfaction et/ou ressenti des patients Audit de satisfaction des patients suivis en hôpital de jour Audit du repérage, de la coordination et de la traçabilité des soins de support Audit des outils d information et de traçabilité Audit auprès des IDE et ASD de l établissement sur la connaissance du dispositif d annonce Audit de satisfaction auprès des professionnels impliqués dans la démarche Choisir les critères pertinents à suivre sur les différents audits Suivre l avancée de la démarche Analyser, et proposer un plan d actions Fixer les objectifs d amélioration

8 8 Limites et difficultés Organiser les audits Programmer les réunions pluri-professionnelles Pérenniser la démarche Maintenir l intérêt et la motivation des professionnels Choisir les indicateurs pertinents et pérennes

9 9 Résultats : mise en place d outils Correction de la procédure «dispositif d annonce» Amélioration et correction de la fiche consultation médicale d annonce et fiche IDE Livret spécifique d accueil et d information de l hôpital de jour Fiche de liaison / coordination des soins de supports interne et externe (à l intention des acteurs des soins de supports) Questionnaire satisfaction spécifique pour les patients en hôpital de jour Questionnaire ressenti des patients à propos de la consultation d annonce Création d une formation à destination des professionnels IDE et ASD du

10 Illustrations des outils (1) 10 Consultation annonce IDE Extrait de la fiche de la consultation IDE Nom du médecin :.. Nom de l'infirmière :. Date :.. Consultation d annonce : - Initiale - De rechute - De soins palliatifs Durée de l'entretien infirmier :. Fiche Consultation d'annonce IDE d'un autre Dispositif d Annonce (HDPMB traçabilité fiche de liaison). oui non

11 Illustrations des outils (2) 11 Fiche de liaison / coordination Interne et externe Entre les différents professionnels de santé impliqués Dans le dispositif d annonce et notamment les soins de support «Fiche complétée au départ de la consultation d annonce médicale et infirmière, à l issue du repérage des besoins en soins de supports» Fiche remise aux professionnels concernés puis classées dans les dossiers patients Fiche à l intention de Assistante sociale Psychologue Kiné socio esthéticienne Massage / relaxation Médecin algologue (sur demande du médecin spécialiste) Diététicienne du réseau ONCOLEMAN L Equipe Mobile de Soins Palliatifs Autre intervenant

12 12 Illustrations des outils (3)

13 13 Illustrations des outils (3)

14 14 Illustrations des outils (3)

15 15 Illustrations des outils (3)

16 16 Résultats : création et suivi d indicateurs Satisfaction des patients à propos du ressenti de la consultation d annonce 2013 / 2014/ 2015 Remise du PPS Médecin traitant informé du PPS Consultation d accompagnement IDE Satisfaction de l information reçue sur votre maladie, le traitement et les effets indésirables Niveau de satisfaction des professionnels ayant participé à la démarche

17 Quelques résultats en chiffres 17 Comparatif 2013 et Quel est votre ressenti par apport à la maladie ou traitement annoncés 62% 62% 21 Votre médecin traitant a-t-il été informé de votre traitement 78% 80% 20 Votre situation sociale, familiale, économique a-telle été prise en compte 18 La prise en charge proposée correspond-t-elle à votre attente et vos besoins 64% 59% 73% 71% 17 Vous a-t-on remis votre Programme Personnalisé de Soins (PPS) 91% 89% 15 En dehors des consultation avez-vous pu joindre l'ide ou autre professionnel 61% 62% 14 Estimez-vous avoir reçu aide et soutien de l'infirmière 85% 91% 12 En dehors des consultations avez-vous pu joindre le médecin ou l'infirmière 11 Estimez vous avoir reçu aide et soutien de la part du médecin 9 Avez-vous eu suffisament d'information sur les effets du traitement 42% 61% 51% 77% 51% 62% 8 Explications effets indésirables du traitement 81% 81% 7 Avez-vous eu le temps du discuter des traitements avec le médecin 6 Le médecin vous a-t-il demandé votre avis sur le traitement 55% 50% 50% 55% 5 Les professionnels ont-ils répondu à vos questions 4 Avez reçu une écoute suffisante de la part de l'ide et/ou d'un autre professionnel 76% 70% 68% 70% 2 Le médecin propose un temps d'accompagnement IDE ou autres professionnel 87% 79% 1 Mots justes de la part du médecin 70% Equipe Pluriprofessionnelle Hôpital ANNEE de Jour 2013et Dispositif ANNEE d'annonce %

18 Exemple suivi indicateur PPS 18 Suivi indicateur PPS 90% 89% 90% 75% 80% 83% 91% 83% 78% Action correctrice 0% PPS présent au moment CA IDE PPS le patient dit avoir reçu son PPS PPS dans le DPA PPS est adressé au Med TTT PPS la patient dit que son Med TTT est informé de son PPS

19 19 Satisfaction des professionnels participant à la démarche Motivation : 86,20% Satisfaction professionnelle : 100% Apprentissage : 80,80% Acquisition de connaissances : 88,46% Développement de vos compétences : 84,70% Amélioration de vos pratiques soignantes : 80,76% Amélioration de la prise en charge des patients : 96,20% Amélioration des échanges avec vos collègues : 88,40% Dynamique d équipe : 92,40% Reconnaissance : 88,80% EPP démarche participative de qualité 80,80%

20 Les projets 20 Pérenniser le recueil et le suivi de nos indicateurs dans l objectif de poursuivre l amélioration de la Prise en charge du Patient Créer une fiche spécifique par pathologie en supplément du livret d accueil et d information Revoir notre fiche coordination/liaison de soins de supports interne et externe et poursuivre notre collaboration avec le réseau territorial Construire un support projet de soins après cancer Partager notre expérience et collaborer activement aux travaux du 3C Haute Savoie Nord S adapter aux évolutions du nouveau plan cancer notamment en terme de coordination du parcours de soins du patients atteint de cancer Former une IDE coordinatrice du parcours du patient en cancérologie

21 21 Management participatif et qualité de vie au travail La méthode de l EPP et notamment le chemin clinique encourage le mangement participatif et l intelligence collective Cette démarche dans son ensemble donne du sens, offre un espace de liberté et de créativité aux professionnels et permet le développement personnel Cette démarche contribue à l engagement des professionnels et à l innovation au service de la qualité des soins Elle pourrait s inscrire dans une démarche d amélioration de la qualité de vie au travail Toute la démarche est reproductible, et peut être améliorée, adaptée partagée et transmise

22 22 Merci de votre attention

ÉTUDE TRANSVERSALE, MULTICENTRIQUE, SUR LE RESSENTI DES PATIENTS CONCERNANT LE DISPOSITIF D'ANNONCE DU DIAGNOSTIC DE CANCER DANS LE BASSIN ANNECIEN

ÉTUDE TRANSVERSALE, MULTICENTRIQUE, SUR LE RESSENTI DES PATIENTS CONCERNANT LE DISPOSITIF D'ANNONCE DU DIAGNOSTIC DE CANCER DANS LE BASSIN ANNECIEN ÉTUDE TRANSVERSALE, MULTICENTRIQUE, SUR LE RESSENTI DES PATIENTS CONCERNANT LE DISPOSITIF D'ANNONCE DU DIAGNOSTIC DE CANCER DANS LE BASSIN ANNECIEN QUESTIONNAIRE Médecin coordonnateur : Dr Christoph Steffen

Plus en détail

La démarche HAS de l audit clinique ciblé (ACC) : un outil de changement

La démarche HAS de l audit clinique ciblé (ACC) : un outil de changement La démarche HAS de l audit clinique ciblé (ACC) : un outil de changement Contexte des réformes Hôpital 2007 DHOS La qualité des soins (OMS) «Que chaque patient reçoive la combinaison d actes diagnostiques

Plus en détail

La consultation d'annonce en oncologie médicale

La consultation d'annonce en oncologie médicale DECEMBRE 2016 La consultation d'annonce en oncologie médicale Catherine Le Calvez Infirmière au CHU Grenoble Alpes à l hôpital de jour pluridisciplinaire d oncohématologieet au sein du dispositif d Annonce

Plus en détail

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE 1 4 M A R S 2 0 1 7 CHU P O N T C H A I L L O U EXPÉRIMENTATION EN COURS Dans le cadre du deuxième plan cancer, première phase d expérimentation du dispositif

Plus en détail

Document interne - Présentation rôle et missions du 3C de la Haute-Savoie Nord

Document interne - Présentation rôle et missions du 3C de la Haute-Savoie Nord Document interne - Présentation rôle et missions du 3C de la Haute-Savoie Nord Sommaire 1. Rôle et missions du 3C de territoire 2. Le 3 ème Plan Cancer 3. Actions mises en place par le 3C de territoire

Plus en détail

LES CONSULTATIONS DE PRIMO PRESCRIPTION. Loubna DIOURI IDE Recherche clinique Jeudi 23 mars 2017

LES CONSULTATIONS DE PRIMO PRESCRIPTION. Loubna DIOURI IDE Recherche clinique Jeudi 23 mars 2017 LES CONSULTATIONS DE PRIMO PRESCRIPTION Loubna DIOURI IDE Recherche clinique Jeudi 23 mars 2017 Rappel du cadre légal Actions du Plan Cancer ( 2014-2019) afférentes au parcours de soins des patients sous

Plus en détail

MSP de la Haute Vallée du Thoré. Retour d expérience sur le système d information partagé 03/10/2015

MSP de la Haute Vallée du Thoré. Retour d expérience sur le système d information partagé 03/10/2015 MSP de la Haute Vallée du Thoré Retour d expérience sur le système d information partagé 03/10/2015 L équipe de notre MSP 2 Médecins 7 IDE 1 Kinésithérapeute 3 Pharmaciens 1 Sage Femme 1 Podologue 1

Plus en détail

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC Formation destinée aux Aides Soignantes Jeudi 19 mars 2015 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE DÉFINITION PLAN CANCER : Organisation de la cancérologie en France

Plus en détail

Dispositif d'annonce - Oncoguyane

Dispositif d'annonce - Oncoguyane Dispositif d'annonce - Oncoguyane Dispositif d'annonce: historique 1998: Etats généraux du cancer 2003: Plan cancer ( mesure n 40) 2004: Cahier des charges ( DHOS et LCC) Juin 2004 Mai 2005: expérimentation

Plus en détail

Visa DRH Validé Visa Direction des soins LOCALISATION ET RATTACHEMENT DU POSTE

Visa DRH Validé Visa Direction des soins LOCALISATION ET RATTACHEMENT DU POSTE FICHE DE POSTE : INFIRMIER EN EQUIPE D'APPUI DEPARTEMENTALE DE SOINS PALLIATIFS Famille : SOINS Métier : INFIRMIER EN SOINS GENERAUX Quotité du poste : Temps complet Rédacteur(s) : A.FEUILLATRE- MORNAY

Plus en détail

Les Infirmières Coordinatrices: Quel est leur rôle? Cécile BEDU Jenifer SALVAT Charlène SARRAZIN Elisabeth BOUISSET

Les Infirmières Coordinatrices: Quel est leur rôle? Cécile BEDU Jenifer SALVAT Charlène SARRAZIN Elisabeth BOUISSET Les Infirmières Coordinatrices: Quel est leur rôle? Cécile BEDU Jenifer SALVAT Charlène SARRAZIN Elisabeth BOUISSET 15h45 Les Infirmières Coordinatrices: en hématologie en et oncologie au CHP Cécile BEDU

Plus en détail

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE 10 MARS 2017 CHU Pontchaillou - RENNES Expérimentation en cours Dans le cadre du deuxième plan cancer, première phase d expérimentation du dispositif des infirmiers

Plus en détail

LES SOS ET LEUR COORDINATION Ph Colombat

LES SOS ET LEUR COORDINATION Ph Colombat LES SOS ET LEUR COORDINATION Ph Colombat 1/ Les soins oncologiques de support 1-1 la définition Elle a été donnée dans la circulaire DHOS/SDO/201/101 du 22 février 2005 du plan Cancer 1 : «l ensemble des

Plus en détail

CHEMIN CLINIQUE. UE 3.1 raisonnement et démarche clinique infirmière. P. NERO Cadre de santé formateur

CHEMIN CLINIQUE. UE 3.1 raisonnement et démarche clinique infirmière. P. NERO Cadre de santé formateur CHEMIN CLINIQUE UE 3.1 raisonnement et démarche clinique infirmière P. NERO Cadre de santé formateur 1 2 Liens Compétences 1, 2 UE 3.1 UE 3.2 et UE 5.2 Loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST)

Plus en détail

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer Un parcours de soins personnalisé et coordonné pendant et après un cancer Vision Inca = Vision plan cancer Oncomip - 2010 Nouvelles perspectives pendant et après le cancer Quatre demandes priorisées par

Plus en détail

Plan de soins type Chemin clinique

Plan de soins type Chemin clinique Plan de soins type Chemin clinique UE 3.2 S3 En lien avec l UE 3.3 S3 INTRODUCTION Les décisions d actions pour la prise en soins des patients sont issues de raisonnements cliniques pertinents, non seulement

Plus en détail

Programme d Education thérapeutique du Patient atteint de cancer et recevant un traitement oral (Chimiothérapie ou thérapeutique Ciblée) PEPCCi

Programme d Education thérapeutique du Patient atteint de cancer et recevant un traitement oral (Chimiothérapie ou thérapeutique Ciblée) PEPCCi Programme d Education thérapeutique du Patient atteint de cancer et recevant un traitement oral (Chimiothérapie ou thérapeutique Ciblée) PEPCCi Accompagnement : Ed Innov Santé Dr. GENET Dominique, Médecin

Plus en détail

INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie. une liaison entre la ville et l hôpital. Katia Aubert

INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie. une liaison entre la ville et l hôpital. Katia Aubert Centre de Coordination en Cancérologie d Hématologie Région Limousin INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie une liaison entre la ville et l hôpital Katia Aubert ORGANISATION DE LA CANCEROLOGIE

Plus en détail

LE PLAN CANCER. Formation destinée aux Aides Soignantes. Jeudi 20 mars 2014 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE

LE PLAN CANCER. Formation destinée aux Aides Soignantes. Jeudi 20 mars 2014 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE LE PLAN CANCER Formation destinée aux Aides Soignantes Jeudi 20 mars 2014 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE DÉFINITION PLAN CANCER : Organisation de la cancérologie en France - Sous l égide de l état avec rapport

Plus en détail

LES PLANS CANCER. IFSI 3 septembre 2015 VEYRAT Cyrielle

LES PLANS CANCER. IFSI 3 septembre 2015 VEYRAT Cyrielle LES PLANS CANCER IFSI 3 septembre 2015 VEYRAT Cyrielle PLAN CANCER Contexte de mise en œuvre Contexte : 1ers Etats Généraux des malades atteints de cancer organisés par La Ligue Contre le Cancer en 1998

Plus en détail

Déroulement et organisation du dispositif d annonce

Déroulement et organisation du dispositif d annonce Page 1 sur 5 1. Objet 2. Domaine d application 3. Références 4. Responsabilités 5. Procédure 6. Documents associés 7. Archivage Rédaction Vérification Approbation Nom prénom Fonction LEFEVRE Mélanie (Assistante

Plus en détail

Leur mission première est l organisation de

Leur mission première est l organisation de Missions des 3C Leur mission première est l organisation de Réunions de Concertation Pluridisciplinaire Dispositif dannonce d annonce Plan Personnalisé de Soins Promotionde la recherche clinique Soins

Plus en détail

COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS

COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS Pré requis : une structure et une organisation des soins de support oncologiques déjà fonctionnelles au sein

Plus en détail

DEMARCHE DE CERTIFICATION EN INSTITUT DE FORMATION. GERACFAS PARIS LE 8 AVRIL 2016 MJ Heyraud - J Lagatie

DEMARCHE DE CERTIFICATION EN INSTITUT DE FORMATION. GERACFAS PARIS LE 8 AVRIL 2016 MJ Heyraud - J Lagatie DEMARCHE DE CERTIFICATION EN INSTITUT DE FORMATION GERACFAS PARIS LE 8 AVRIL 2016 MJ Heyraud - J Lagatie Plan de la présentation L Association St Marie L Institut de formation L histoire de la démarche

Plus en détail

L infirmière dans le parcours du patient atteint de cancer

L infirmière dans le parcours du patient atteint de cancer L infirmière dans le parcours du patient atteint de cancer 4 décembre 2015 4 e Rencontre du Dispositif d Annonce et de Parcours en Cancérologie Nice Docteur B. Jacqueme L infirmière d annonce 10 ans après

Plus en détail

un 3C de territoire, une qualité mutualisée à un moindre cout

un 3C de territoire, une qualité mutualisée à un moindre cout 3C INTER-ÉTABLISSEMENTS ESSONONCO un 3C de territoire, une qualité mutualisée à un moindre cout 6 ème Congrès National des Réseaux de Cancérologie 2 octobre 2015 - Amiens Céline BERNIER Coordinatrice 3C

Plus en détail

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Dr Caroline BUREAU LENOIR Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine HISTORIQUE (1)

Plus en détail

Intérêt d un réseau de santé dans le parcours de soins d un patient atteint d une maladie chronique

Intérêt d un réseau de santé dans le parcours de soins d un patient atteint d une maladie chronique Intérêt d un réseau de santé dans le parcours de soins d un patient atteint d une maladie chronique Brigitte GALAUP Pascale LESTIEU Réseau RELIENCE SOMMAIRE Présentation du réseau L orientation maladie

Plus en détail

Expérimentation patient traceur en ville - Démarche d analyse en équipe du parcours du patient

Expérimentation patient traceur en ville - Démarche d analyse en équipe du parcours du patient Expérimentation patient traceur en ville - Démarche d analyse en équipe du parcours du patient HAS - DAQSS SA3P Laurence Chazalette / Anne-Françoise Pauchet-Traversat CCECQA - le 26 avril 2016 Le patient

Plus en détail

Oncologie 93, un réseau de santé en cancérologie en Seine Saint Denis

Oncologie 93, un réseau de santé en cancérologie en Seine Saint Denis Oncologie 93, un réseau de santé en cancérologie en Seine Saint Denis Seine Saint Denis coordonner proximité collaborer accompagner mutualiser évaluer innover orienter ressource plate-forme associations

Plus en détail

Soins de support dans les services d oncologie cervico-thoracique.

Soins de support dans les services d oncologie cervico-thoracique. Soins de support dans les services d oncologie cervico-thoracique. Dr N. SAFFON Equipe Résonance CHU Toulouse Soins Oncologiques de Support DHOS, juin 2004 : «l ensemble des soins et soutiens nécessaires

Plus en détail

Analyser les actions entreprises. La mise en place de la consultation d annonce de cancer La conception d outils. la grille AFOM

Analyser les actions entreprises. La mise en place de la consultation d annonce de cancer La conception d outils. la grille AFOM Analyser les actions entreprises La mise en place de la consultation d annonce de cancer La conception d outils la grille AFOM CRES de Picardie- D. Delecourt/ Nov 2008 Les points clés Adhésion institutionnelle,

Plus en détail

ENQUETE SUR L INFORMATION DONNEE AUX PATIENTS ET SUR LA PRISE EN CHARGE DES EFFETS SECONDAIRES

ENQUETE SUR L INFORMATION DONNEE AUX PATIENTS ET SUR LA PRISE EN CHARGE DES EFFETS SECONDAIRES SERVICE DE RADIOTHERAPIE - SERVICE QUALITE PRISE EN CHARGE DES PATIENTS EN RADIOTHERAPIE ENQUETE SUR L INFORMATION DONNEE AUX PATIENTS ET SUR LA PRISE EN CHARGE DES EFFETS Rapport d enquête juillet 2008

Plus en détail

Consultation d Annonce en cancérologie (CsA) Ph Rougier

Consultation d Annonce en cancérologie (CsA) Ph Rougier Consultation d Annonce en cancérologie (CsA) Ph Rougier Sce HépatoGastroentérologie, Oncologie Digestive Fédération des Spécialités Digestives Hop Ambroise Paré, Boulogne PRINCIPES CONDITIONS Consultation

Plus en détail

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT TYPE DE PROGRAMME En présentiel NUM PROGRAMME Réf. Prog. 20701600007 PUBLIC VISE Public obligé au DPC : Paramédicaux, Médicaux, Ambulanciers, pharmaciens,

Plus en détail

La consultation d annonce en Haute Normandie: «Etat des lieux, ressenti patient et traçabilité»

La consultation d annonce en Haute Normandie: «Etat des lieux, ressenti patient et traçabilité» La consultation d annonce en Haute Normandie: «Etat des lieux, ressenti patient et traçabilité» S. Lesens : Ingénieur qualité du réseau Onco-Normand Pr Czernichow: EREHN CHU Rouen Dr Chéru: Médecin coordonnateur

Plus en détail

Dr Laurence Digue. Réseau de Cancérologie d Aquitaine. 37 es journées de la Société Française de Sénologie et Pathologie Mammaire

Dr Laurence Digue. Réseau de Cancérologie d Aquitaine. 37 es journées de la Société Française de Sénologie et Pathologie Mammaire Dr Laurence Digue Réseau de Cancérologie d Aquitaine 37 es journées de la Société Française de Sénologie et Pathologie Mammaire Bordeaux 11 Novembre 2015 RCP Réunion de Concertation Pluridisciplinaire

Plus en détail

CHARTE DU CENTRE DE COORDINATION EN CANCÉROLOGIE (3C) DU CENTRE HOSPITALIER DE RODEZ

CHARTE DU CENTRE DE COORDINATION EN CANCÉROLOGIE (3C) DU CENTRE HOSPITALIER DE RODEZ CHARTE DU CENTRE DE COORDINATION EN CANCÉROLOGIE (3C) DU CENTRE HOSPITALIER DE RODEZ Préambule Vu le Plan Cancer 2003-2007 Vu la circulaire n DHOS/SDO/2005/101 du 22 février 2005, relative à l organisation

Plus en détail

Coordination Ville / Hôpital autour du Patient

Coordination Ville / Hôpital autour du Patient Coordination Ville / Hôpital autour du Patient rôle complémentaire mentaire des IDEC évaluation des besoins pour le retour à domicile collaboration avec les autres réseaux r territoriaux 2 ème journée

Plus en détail

AUDIT REGIONAL DES PRATIQUES EN CANCEROLOGIE NORD PAS DE CALAIS 2013

AUDIT REGIONAL DES PRATIQUES EN CANCEROLOGIE NORD PAS DE CALAIS 2013 AUDIT REGIONAL DES PRATIQUES EN CANCEROLOGIE NORD PAS DE CALAIS 2013 SOMMAIRE METHODOLOGIE... 1 DONNEES REGIONALES ANNEE 2013... 4 1. Caractéristiques du séjour patient... 5 2. Réunion de Concertation

Plus en détail

DISPOSITIF d ANNONCE du CANCER. Passe ton RCP, d'abord

DISPOSITIF d ANNONCE du CANCER. Passe ton RCP, d'abord DISPOSITIF d ANNONCE du CANCER Passe ton RCP, d'abord Des présidents et des plans Nixon Chirac Sarkozy... Des mythes et des hommes Confrontation des mythes de prise en charge du cancer : lutte contre le

Plus en détail

Les facteurs entravant la mise en place d une démarche qualité au centre Mohamed VI de traitement du cancer

Les facteurs entravant la mise en place d une démarche qualité au centre Mohamed VI de traitement du cancer Les facteurs entravant la mise en place d une démarche qualité au centre Mohamed VI de traitement du cancer Siham ABDELLAOUI, Pr A.BENIDER, Fatima HOUMMANI. CHU Ibn Rochd de Casablanca 1 Plan de présentation

Plus en détail

Démarche qualité et évaluation des pratiques aux urgences

Démarche qualité et évaluation des pratiques aux urgences Chapitre101 Démarche qualité et évaluation des pratiques aux urgences J.L. VANDROUX, E. POILLOT 1. Introduction Comme tous les établissements de santé, les Hospices civils de Beaune se sont engagés dans

Plus en détail

Le parcours coordonné : éclairage à partir d un Centre spécialisé à visée régionale

Le parcours coordonné : éclairage à partir d un Centre spécialisé à visée régionale 22/06/20154 ème journée Régionale Le parcours coordonné : éclairage à partir d un Centre spécialisé à visée régionale Jeannine JENVRIN, IDE Pratiques Avancées, IDE Coordinatrice Parcours Complexe de Soins

Plus en détail

La qualité de vie au travail dans les établissements de santé

La qualité de vie au travail dans les établissements de santé La qualité de vie au travail dans les établissements de santé Retours d expérience sur les clusters QVT 23 juin 2017 Maroussia Krawec Chargée de mission ARACT Ile-de-France rojet en partenariat avec 1

Plus en détail

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) :

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : DEMANDE DE LABELLISATION L instruction DGOS / PF2/2011/188 du 19 mai 2011 actualise le cahier des charges défini par la circulaire du

Plus en détail

PARCOURS de SOINS. Cours de septembre 2013 par F. Tardy

PARCOURS de SOINS. Cours de septembre 2013 par F. Tardy PARCOURS de SOINS Cours de septembre 2013 par F. Tardy Parcours de soins (rappels) Vision globale de la prise en charge d un groupe de patients présentant le même type de prise en charge Il fait apparaître

Plus en détail

LA RECHERCHE CLINIQUE A LA CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE

LA RECHERCHE CLINIQUE A LA CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE LA RECHERCHE CLINIQUE A LA CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE La Clinique Mutualiste de l Estuaire est reconnue comme acteur majeur en cancérologie pour le territoire de

Plus en détail

INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015. Spécificités en soins palliatifs par profession

INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015. Spécificités en soins palliatifs par profession 1 INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015 Spécificités en soins palliatifs par profession OBJECTIFS : Appréhender la spécificité en fonction de l exercice professionnel et le lieu (en Institution, en EMSP,

Plus en détail

Evaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer

Evaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer Evaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer Haut Conseil de santé publique co-pilotes Hélène Grandjean Caroline Weill-Gies Saisine DGS Quel impact des plans en termes de réduction des inégalités

Plus en détail

DEMARCHE PARTICIPATIVE TERRAIN

DEMARCHE PARTICIPATIVE TERRAIN DEMARCHE PARTICIPATIVE TERRAIN AU SEIN DES ESPACES DE DECISIONS EN CANCEROLOGIE Florian Scotté Oncologie médicale HEGP AFSOS Congrès 2013, Paris Circulaire du 25 mars 2008 (DHOS/02/2008/99) relative à

Plus en détail

PSYCHOLOGUE Centre de Soins Spécialisés en Toxicomanie

PSYCHOLOGUE Centre de Soins Spécialisés en Toxicomanie FICHE DE POSTE PSYCHOLOGUE Centre de Soins Spécialisés en Toxicomanie Localisation Centre de Soins Spécialisés en Toxicomanie d Arpajon (91) CSAPA rattaché à l Etablissement Public de Santé d Etampes.

Plus en détail

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX Nathalie DANJOU, Directrice 16, rue Du Guesclin 24000 PERIGUEUX 05.53.13.19.90 05.53.53.40.72 @ accueil@mdrs24.fr Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) AUTORISE DEPUIS LE 05 OCTOBRE 2015 «LA MAISON

Plus en détail

Analyse du processus d annonce GUIDE DE REMPLISSAGE DU QUESTIONNAIRE DOSSIER-PATIENT

Analyse du processus d annonce GUIDE DE REMPLISSAGE DU QUESTIONNAIRE DOSSIER-PATIENT Analyse du processus d annonce GUIDE DE REMPLISSAGE DU QUESTIONNAIRE DOSSIER-PATIENT Critères d inclusion des patients Inclusion Patient âgé d au moins 18 ans Patient atteint d un nouveau cancer découvert

Plus en détail

RExCO 1ère Journée IUCT-O 22 septembre 2016

RExCO 1ère Journée IUCT-O 22 septembre 2016 22/09/2016 1 RExCO 1ère Journée IUCT-O 22 septembre 2016 Dominique Yerle Infirmière Coordonnateur Parcours de Soins Complexe Hématologie - Médecine Interne & Immunopathologie 22/09/2016 2 Coordonnateur

Plus en détail

XXIIe congrès AFICV Paris 2012

XXIIe congrès AFICV Paris 2012 XXIIe congrès AFICV Paris 2012 PROJET D ACCUEIL ET DE SORTIE DU PATIENT EN CHIRURGIE VASCULAIRE : une démarche qualité DUDORET ELISE infirmière CAQUELARD MARC aide soignant CHU DE ROUEN - PR PLISSONNIER

Plus en détail

La sécurité de l identité du patient dans la certification V 2014

La sécurité de l identité du patient dans la certification V 2014 La sécurité de l identité du patient dans la certification V 2014 Mardi 3 novembre 2015 Journée interrégionale sur la qualité et la sécurité des soins en établissement de santé REQUA SRA Bourgogne L identification

Plus en détail

Les infirmières dans le dispositif d annonces au CHU de Rennes Rencontre des infirmières de coordination du territoire 5 Le 12 mai 2016

Les infirmières dans le dispositif d annonces au CHU de Rennes Rencontre des infirmières de coordination du territoire 5 Le 12 mai 2016 Les infirmières dans le dispositif d annonces au CHU de Rennes Rencontre des infirmières de coordination du territoire 5 Le 12 mai 2016 ca CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES 1:Temps médical: Diagnostic

Plus en détail

PARTENARIAT RCA - CCECQA

PARTENARIAT RCA - CCECQA PARTENARIAT RCA - CCECQA Illustration avec le projet régional EVADA Sandrine Domecq, sandrine.domecq@ccecqa.asso.fr Dr Laurence Digue, ldigue@canceraquitaine.org Rencontre annuelle du réseau Onco Poitou-Charentes

Plus en détail

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE Virginie BOYER-PRIMAULT Infirmière coordinatrice en cancérologie Pays Thouarsais (79) Marie ARANDA Infirmière coordinatrice en cancérologie Bignoux (86) PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES

Plus en détail

Christine STERVINOU Directrice Formation-Recherche-Développement Professionnel 24 mai 2016 CHIVA CHPO

Christine STERVINOU Directrice Formation-Recherche-Développement Professionnel 24 mai 2016 CHIVA CHPO La recherche paramédicale hors CHU Retour d expérience à travers un projet portant sur l impact d un programme de soins de support sur le bien être des sujets en séance de dialyse Christine STERVINOU Directrice

Plus en détail

PARIS HEALTHCARE WEEK

PARIS HEALTHCARE WEEK PARIS HEALTHCARE WEEK 17 MAI 2017 Agora : «Au secours! Mon patient est en HAD!» Dispenser des soins complexes au domicile : quelle coopération entre les infirmiers libéraux et les établissements d hospitalisation

Plus en détail

Le parcours du patient et la certification V2014 l intégration au DPC développement professionnel continu

Le parcours du patient et la certification V2014 l intégration au DPC développement professionnel continu Le parcours du patient et la certification V2014 l intégration au DPC développement professionnel continu Christiane ARRIUDARRE Praticien hospitalier CHPA Membre fondateur de DPCFormationsante Consultant

Plus en détail

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR Plan Cancer Circulaire d organisation des soins en cancérologie Place du réseau ONCOLOR Les principes d une d prise en charge de qualité! Un accès rapide au diagnostic! L information du patient et son

Plus en détail

Atelier 1 : Mise en place d'un continuum intégré en cancérologie

Atelier 1 : Mise en place d'un continuum intégré en cancérologie Atelier 1 : Mise en place d'un continuum intégré en cancérologie Pierre Paul Milette DGA Santé physique et DSM CIUSSS Centre-Sud- de l Île-de-Montréal Suzanne Leroux inf Bsc chef d unité de soins hémato

Plus en détail

Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014

Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014 Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014 Les différents types de prise en charge des patients à domicile L hospitalisation

Plus en détail

D UN PARCOURS DE SOINS A UN PARCOURS PATIENT DANS LE CADRE DU CANCER DU COLON

D UN PARCOURS DE SOINS A UN PARCOURS PATIENT DANS LE CADRE DU CANCER DU COLON D UN PARCOURS DE SOINS A UN PARCOURS PATIENT DANS LE CADRE DU CANCER DU COLON Carinne BALMONT, Cadre de Santé en Chirurgie HGE et Sylvie MARTY, Cadre Supérieur de Santé du Centre de Coordination en Cancérologie

Plus en détail

VOUS AVEZ DIT «AUDIT DE PROCESSUS»! AUDIPOG SFMP MONACO 15 NOVEMBRE 2013 VERONIQUE TESSIER

VOUS AVEZ DIT «AUDIT DE PROCESSUS»! AUDIPOG SFMP MONACO 15 NOVEMBRE 2013 VERONIQUE TESSIER VOUS AVEZ DIT «AUDIT DE PROCESSUS»! AUDIPOG SFMP MONACO 15 NOVEMBRE 2013 VERONIQUE TESSIER OUI! ET C EST À CAUSE DE LA CERTIFICATION Je déclare avoir un lien d intérêt avec le sujet traité : Je suis expert-visiteur

Plus en détail

Comment mesurer la satisfaction des professionnels de santé?

Comment mesurer la satisfaction des professionnels de santé? Comment mesurer la satisfaction des professionnels de santé? Projet REPERES (Recherche Évaluative sur la Performance des REseaux de Santé) Comité de présentation des résultats 09 juin 2006 L. Sifer-Rivière,

Plus en détail

DERMATOLOGIE - HOSPITALISATION ET HOPITAL DE JOUR Dispositif d annonce du diagnostic ENTRETIEN MEDICAL

DERMATOLOGIE - HOSPITALISATION ET HOPITAL DE JOUR Dispositif d annonce du diagnostic ENTRETIEN MEDICAL DERMATOLOGIE - HOSPITALISATION ET HOPITAL DE JOUR Dispositif d annonce du diagnostic ENTRETIEN MEDICAL Date : Nom du médecin qui annonce le diagnostic : Nom du médecin responsable du patient dans le service

Plus en détail

EPP /DPC. Vincent PIRIOU Université Claude Bernard Lyon 1 Centre Hospitalier lyon Sud Hospices Civils de lyon

EPP /DPC. Vincent PIRIOU Université Claude Bernard Lyon 1 Centre Hospitalier lyon Sud Hospices Civils de lyon EPP /DPC Vincent PIRIOU Université Claude Bernard Lyon 1 Centre Hospitalier lyon Sud Hospices Civils de lyon Le développement professionnel continu a pour objectifs l évaluation des pratiques professionnelles,

Plus en détail

EVALUATION DE LA QUALITE DES RCP THORAX A LA CLINIQUE PASTEUR

EVALUATION DE LA QUALITE DES RCP THORAX A LA CLINIQUE PASTEUR EVALUATION DE LA QUALITE DES RCP THORAX A LA CLINIQUE PASTEUR Exemple de collaboration régionale 02 décembre 2009 Dr COURAU Dr VISENTIN PROJET Clinique PASTEUR Développement EPP pneumologie : V2010 - HAS

Plus en détail

Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive

Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive Marie-Elodie Chicher Coordinatrice 3C GH Pitié Salpêtrière Charles Foix (Paris) 16 février 2016 Séminaire ANFH EHESP Infirmière

Plus en détail

Interaction de l UCOG-SUD-CRÉTEIL avec la plateforme CALIPSSO

Interaction de l UCOG-SUD-CRÉTEIL avec la plateforme CALIPSSO Interaction de l UCOG-SUD-CRÉTEIL avec la plateforme CALIPSSO 1 Claire QUEVAL cadre de santé Monaco Age Oncologie 19/20 mars 2015 CALIPSSO - 3C Hôpital Henri Mondor 2 Des problèmes fréquents Fréquence

Plus en détail

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Cette fiche propose des exemples de questions qui sont adaptables et modifiables par chaque équipe dans sa démarche d auto-évaluation.

Plus en détail

L organisation des soins en oncologie en France. Stéphane JOUVESHOMME CHI Poissy St Germain

L organisation des soins en oncologie en France. Stéphane JOUVESHOMME CHI Poissy St Germain L organisation des soins en oncologie en France Stéphane JOUVESHOMME CHI Poissy St Germain 1. Les réseaux de cancérologie Plan Cancer 2007: tout patient, quel que soit son lieu de soins ( ) doit bénéficier

Plus en détail

Enquête sur les critères qualités transversaux du PLAN CANCER RCP Dispositif d annonce PPS (IPAQSS 2012)

Enquête sur les critères qualités transversaux du PLAN CANCER RCP Dispositif d annonce PPS (IPAQSS 2012) Onco5 Groupe Régional Evaluation Bretagne Enquête sur les critères qualités transversaux du PLAN CANCER RCP Dispositif d annonce PPS (IPAQSS 2012) Rapport PUBLIC 16 juillet 2013 Page 1 sur 21 SOMMAIRE

Plus en détail

DISPOSITIF DE SORTIE

DISPOSITIF DE SORTIE DISPOSITIF DE SORTIE ou PPAC Mise en place d un Plan Personnalisé de l Après Cancer J-F CAILHOL Infirmier Coordinateur 1.Le Projet et l organisation à l IPC Consultation Médecin IPC Critères d inclusion

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT D ETABLISSEMENT 2014-2018 Ce projet a pour vocation de définir les objectifs de l établissement dans le respect des orientations du Schéma Régional d Organisation Sanitaire, du Programme Régional de Santé

Plus en détail

SERVICE RENDU AU PATIENT PAR UN RÉSEAU TERRITORIAL DE CANCÉROLOGIE

SERVICE RENDU AU PATIENT PAR UN RÉSEAU TERRITORIAL DE CANCÉROLOGIE SERVICE RENDU AU PATIENT PAR UN RÉSEAU TERRITORIAL DE CANCÉROLOGIE TRAVAUX des réseaux d Ile-de-France 3 e Congrès National des Réseaux de Cancérologie CONSTELLATION, ENSEMBLE, GYNECOMED, ONCORIF, ONCOVAL,

Plus en détail

REALISATION PRATIQUE D UNE EPP. Contexte. XVIII e Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation et de Médecine d Urgence

REALISATION PRATIQUE D UNE EPP. Contexte. XVIII e Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation et de Médecine d Urgence REALISATION PRATIQUE D UNE EPP Contexte XVIII e Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation et de Médecine d Urgence - Johan Dusautois - Ingénieur Qualité et Sécurité des Soins CHRU de Lille L EPP : Définition

Plus en détail

Anniversaire des 10 ans de colloque cadres 3C Quelles évolutions dans la prise en soins?

Anniversaire des 10 ans de colloque cadres 3C Quelles évolutions dans la prise en soins? Anniversaire des 10 ans de colloque cadres 3C Quelles évolutions dans la prise en soins? 12 mai 2016 Dominique BARFUSS, Cadre supérieur de santé du pôle appareil digestif, endocrinologie et nutrition Sylvie

Plus en détail

Acquisition d un deuxième mammographe pour l unité de Sénologie du service de Radiologie. Dossier de presse

Acquisition d un deuxième mammographe pour l unité de Sénologie du service de Radiologie. Dossier de presse Acquisition d un deuxième mammographe pour l unité de Sénologie du service de Radiologie Dossier de presse Vendredi 4 Acquisition d un deuxième mammographe pour l unité de Sénologie du service de Radiologie

Plus en détail

10 èmes journées d étude et de formation du Groupement des Infirmières du Travail octobre 2011

10 èmes journées d étude et de formation du Groupement des Infirmières du Travail octobre 2011 10 èmes journées d étude et de formation du Groupement des Infirmières du Travail. 12-14 octobre 2011 S Fantoni-Quinton, PH Médecine du travail-phd en sciences juridiques et sociales CHRU Lille- Lille

Plus en détail

Programme Personnalisé de l Après cancer (P.P.A.C.) Enquête auprès des Médecins généralistes Résultats

Programme Personnalisé de l Après cancer (P.P.A.C.) Enquête auprès des Médecins généralistes Résultats Programme Personnalisé de l Après cancer (P.P.A.C.) Enquête auprès des Médecins généralistes Résultats Dans le cadre du deuxième plan cancer et de ses recommandations, un groupe de travail s est réuni

Plus en détail

Journée Régionale REQUAMIP. 31 mai Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS

Journée Régionale REQUAMIP. 31 mai Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS Journée Régionale REQUAMIP 31 mai 2011 Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS DR Hervé FERRIER CH REVEL CONTINUITE DES SOINS pourquoi cette thématique? Répondre à l objectif de la journée destinée à

Plus en détail

Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel

Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel Une équipe de proximité pour améliorer les parcours de santé Les facteurs clés de réussite Un outil numérique innovant de coordination

Plus en détail

Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Laurence Bot Hervé Léna

Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Laurence Bot Hervé Léna Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Laurence Bot Hervé Léna CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Projet rennais coordination et suivi du parcours du patient

Plus en détail

Enquête Régionale «Accès à l information aux Soins Oncologiques de Support (SOS)» Nord Pas-de-Calais 2015

Enquête Régionale «Accès à l information aux Soins Oncologiques de Support (SOS)» Nord Pas-de-Calais 2015 Enquête Régionale «Accès à l information aux Soins Oncologiques de Support (SOS)» Nord Pas-de-Calais 2015 Contexte : Contexte national «élargir l approche du soin en accordant une place systématique aux

Plus en détail

Cahier des charges ARS Ile de France. [Tapez le contenu encadré. Un encadré est un supplément autonome dans

Cahier des charges ARS Ile de France. [Tapez le contenu encadré. Un encadré est un supplément autonome dans 2012-13 Cahier des charges ARS Ile de France Soutien au développement de projets d accompagnement des patients malades chroniques en ambulatoire en Ile de France [Tapez le contenu encadré. Un encadré est

Plus en détail

Inauguration DOSSIER. De la plateforme de coordination en cancérologie DE PRESSE. Locaux de la plateforme. du bâtiment médico-chirurgical.

Inauguration DOSSIER. De la plateforme de coordination en cancérologie DE PRESSE. Locaux de la plateforme. du bâtiment médico-chirurgical. DOSSIER DE PRESSE Vendredi 05 décembre 2014 Petit amphithéâtre IFSI 11h45 Inauguration De la plateforme de coordination en cancérologie Locaux de la plateforme Entrée A 1 er étage du bâtiment médico-chirurgical

Plus en détail

Education Thérapeutique du Patient recevant des opioïdes forts en oncologie médicale

Education Thérapeutique du Patient recevant des opioïdes forts en oncologie médicale Education Thérapeutique du Patient recevant des opioïdes forts en oncologie médicale Futo Jeanne-Francette, infirmière spécialiste clinique, Praticienne et coordonnatrice de programmes d Education Thérapeutique

Plus en détail

Diplôme universitaire «Education pour la santé Education thérapeutique» Région Centre

Diplôme universitaire «Education pour la santé Education thérapeutique» Région Centre Diplôme universitaire «Education pour la santé Education thérapeutique» Région Centre F. DA SILVA* - F. MARTIN* - E. RUSCH** - M. NEULLAS*** *CH de Dreux, **Faculté de médecine de Tours, ***CESEL Spécificités

Plus en détail

D P C Méthodes Modalités. Dr THEBAUT, collège HAS Organismes de DPC 21 mars 2013 OGDPC

D P C Méthodes Modalités. Dr THEBAUT, collège HAS Organismes de DPC 21 mars 2013 OGDPC D P C Méthodes Modalités Dr THEBAUT, collège HAS Organismes de DPC 21 mars 2013 OGDPC 1 Décrets DPC du 30 décembre 2011 Ont défini le DPC et le contenu de l obligation des professionnels : «Le DPC comporte

Plus en détail

L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen

L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen Définition de l OMS (1998) L ETP est un processus continu,

Plus en détail

LA CONSULTATION D ANNONCE

LA CONSULTATION D ANNONCE LA CONSULTATION D ANNONCE Présentation personnelle et donner les différents plans de l exposé.(chiffres, plan cancer, dispositif d annonce, la RCP, le PPS, les liens hôpitaux et médecine de ville. Quelques

Plus en détail

RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS. - Dossier de demande -

RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS. - Dossier de demande - RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS - Dossier de demande - Le présent document s adresse à l ensemble des établissements publics et privés d Aquitaine souhaitant identifier au sein de

Plus en détail

LES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT. Gilles Nallet Coordonnateur Régional du Réseau Oncolie Formation IDE 2011

LES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT. Gilles Nallet Coordonnateur Régional du Réseau Oncolie Formation IDE 2011 LES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT Gilles Nallet Coordonnateur Régional du Réseau Oncolie Formation IDE 2011 DEFINITION DES SOINS DE SUPPORT Définition inspirée du «supportive care» et donnée en 1990 par

Plus en détail