Didier Taormina Christophe Piard

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Didier Taormina Christophe Piard"

Transcription

1 COMMENT AU QUOTIDIEN LA E-LOGISTIQUE RENFORCE LE LIEN CHARGEUR E-COMMERCANT/LOGISTICIEN PRÉPARATEUR/TRANSPORTEUR LIVREUR? DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE INDUSTRIELLE Didier Taormina Christophe Piard

2 Sommaire E-commerce, Logistique Transport, des préoccupation et problématiques vraiment nouvelles!? Marché du e-commerce Impacts sur le marché du Transport et de la Logistique Un cas d école,

3 Le Commerce Électronique Interentreprise Ministère de l'économie, des Finances et de l'industrie LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERENTREPRISES Son impact dans Le Secteur du Transport Routier de Marchandises

4 Cyber-marchands Nouveau marché & Nouvelles contraintes pour les transporteurs? L'influence la plus évidente du commerce électronique sur les transporteurs routiers concerne les relations commerciales entre ces sites marchands et le consommateur final. Les contraintes de ce type de transport sont très spécifiques, car les livraisons sont éclatées et peu volumineuses, tout en comprenant un haut degré d'exigence en terme de délai et de coût. Deux conséquences apparaissent : d'une part les flux physiques sont totalement modifiés, d'autre part, les attentes des consommateurs sont très différentes des exigences des industriels traditionnels.

5 Cyber-marchands Nouveau marché & Nouvelles contraintes pour les transporteurs? Aussi, le transporteur doit-il s'adapter à ce nouvel environnement. De ce fait, les nouvelles et principales difficultés auxquelles doivent répondre les transporteurs dans ce contexte sont : La gestion du dernier kilomètre, L'interfaçage en temps réel du "front office" et du "back office", Face à ce nouveau contexte, les transporteurs routiers devront avoir de plus en plus une approche de logisticiens. Ministère de l'économie, des Finances et de l'industrie LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERENTREPRISES Son impact dans Le Secteur du Transport Routier de Marchandises Décembre 2001

6 Sommaire E-commerce, Logistique Transport, des préoccupation et problématiques vraiment nouvelles! Marché du e-commerce Impacts sur le marché du Transport et de la Logistique Un cas d école,

7 Bilan E-Commerce 2010 Plus de 27,3 millions de Français achètent sur internet : +12% 31 milliards d'euros dépensés en ligne : +24% sites marchands actifs : +28%

8 Qualité du e-commerce en 2000 Une étude d Andersen Consulting, effectuée en octobre 2000 sur six pays d Europe. 57 % des commandes nationales ayant abouti ont été livrées dans un délai maximum de sept jours, mais seulement 40 % dans le cas de transactions transfrontalières 28 % des sites a proposé une date de livraison au client, respecté dans un peu moins d un cas sur deux. Dans les cas où aucune date n était annoncée, 59% pour cent des produits n ont jamais été livrés En France, 26 % des commandes n ont jamais été livrées, 62 % des commandes ont été réceptionnées dans un délai inférieur ou égal à sept jours et 12 % ont été livrées à la date prévue.

9 Qualité du e-commerce en 2009 Une étude au périmètre similaire réalisée par le FEFAD effectuée en 2009, 87 % (57% en 2000) des commandes nationales ayant abouti ont été livrées dans un délai maximum de sept jours, mais seulement 40% dans le cas de transactions transfrontalières 24 % (28% en 2000) des sites a proposé une date de livraison au client, respecté dans un peu moins d un cas sur deux. Dans les cas où aucune date n était annoncée, 59% pour cent des produits n ont jamais été livrés En France, 29 % (26% en 2000) des commandes n ont jamais été livrées, 53% (62 % en 2000) des commandes ont été réceptionnées dans un délai inférieur ou égal à sept jours et 18% (12 % en 2000) ont été livrées à la date prévue.

10 Internet toujours plus présent, Une préférence à être livré chez soi,

11 Sommaire E-commerce, Logistique Transport, des préoccupation et problématiques vraiment nouvelles! Marché du e-commerce Impacts sur le marché du Transport et de la Logistique Un cas d école,

12 La e-logistique au cœur de la stratégie e-commerce Gestion des retours Le taux de retour peut atteindre jusqu à 20% ou 25% Gestion des stocks Optimisation des approvisionnements Livraisons Une commande non livrée faute d interlocuteur Démarche marketing Faire la preuve de sa différence Flexibilité du modèle Là est certainement la clé du succès

13 Sommaire E-commerce, Logistique Transport, des préoccupation et problématiques vraiment nouvelles! Marché du e-commerce Impacts sur le marché du Transport et de la Logistique Un cas d école,

14 Le e-commerce de l ameublement est devenu un marché de masse, où certains professionnels annoncent que 30% des commandes sont aujourd hui passées via Internet. E-commerce de meubles

15 Livrer, rien de plus facile,... Livrer? Rien de plus Facile!

16 Livrer, rien de plus facile,... En fonction, de la disponibilité de la marchandise, de son lieu de stockage, du degré d éloignement du lieu de destination finale, de l organisation des tournées de livraison, en fonction du volume de positions à livrer, du type de zones (centre-ville, montagne, etc.), de la nature de la prestation de transport (emporté à quai, au cul du camion, standard), avec ou sans options (déballage, montage, reprise), le délai de livraison peut être très variable,.

17 Le process Logistique B2C Le process logistique B2C du prestataire de transport et de logistique repose sur quatre axes d informations : Donner accès à un planning de réservation pour l internaute acheteur choisit une date de livraison dans celles qui sont possibles Faire compléter par l internaute acheteur la prise de commande d un bien acheté en ligne par des informations relatives à la prestation logistique (type de prestation, gestion du dernier kilomètre : code d accès, étage, contact de livraison, etc.) Informer par un ou SMS l internaute acheteur sur l exécution de la prestation logistique Donner accès à l internaute à une traçabilité totale, de la commande en ligne à la livraison.

18 Exemples de scenarii envisagés : Un client, un marchand, de multiples contraintes, Dans les deux premiers scénarii, l internaute acheteur ne choisit pas la prestation de transport. Dans les deux derniers scénarii, l internaute acheteur choisit le type de prestation logistique : transport et éventuellement des options liées au montage. Dans le premier et le troisième scénario, l article commande est en stock. Dans le deuxième et le quatrième scénario, l article commandé n est pas en stock et doit faire l objet d une commande fournisseur.

19 Scénario 1 Destinataire final: Le Havre Stock central: Orléans Agence de livraison: Rouen L internaute client de la commande n intervient pas dans le choix de la prestation logistique L internaute client choisit sa date de livraison

20 Scénario 2 Destinataire final: Le Havre Article à commander auprès du fournisseur Agence de livraison: Rouen L internaute client de la commande n intervient pas dans le choix de la prestation logistique L internaute client choisit sa date de livraison

21 Scénario 3 Destinataire final: Lorient Stock central: Orléans Agence de livraison: Brest L internaute client de la commande choisit la prestation logistique: emportée sur plate-forme L internaute client choisit sa date d enlèvement sur la plateforme de livraison

22 Scénario 4 Destinataire final: Lorient Article à commander auprès du fournisseur Agence de livraison: Brest L internaute client de la commande choisit la prestation logistique: livraison «au cul du camion» L internaute client choisit sa date de livraison

23 E-commerce & coûts de livraison La livraison, et les frais qui lui sont inhérents représenteraient encore un frein important à l achat en ligne. En 2010, plus de 50% des consommateurs abandonneraient ainsi leur panier avant l acte final d achat pour surcoût inhérent à la livraison. Si cette dernière est la dernière étape, elle n en demeure pas moins un point déterminant dans l achat en ligne.

24 Industrialiser la chaine logistique Faire reposer les systèmes d informations des acteurs sur des solutions logicielles répondants aux standards du marché. Réduire au maximum les ruptures dans la chaine d information et maximiser ainsi le process de traçabilité des flux. Sortir d un modèle «à façon» au profit d une démarche progiciel, au service de la standardisation des process, de la baisse globale des coûts de projets et de l augmentation de la qualité.

25 Merci de votre attention Retrouvez Sage sur son Stand SITL L34 hall 7.2 et sur Retrouver le Cercle des dirigeants sur Transport, de la logistique et du négoce sur

Optimiser sa logistique: le secret pour réussir dans le e-commerce

Optimiser sa logistique: le secret pour réussir dans le e-commerce Optimiser sa logistique: le secret pour réussir dans le e-commerce Animé par : Isabelle Gimmig, CCI Rennes igimmig@rennes.cci.fr Témoins : Dominique Fredj, dirigeant de la librairie Le Failler Anthony

Plus en détail

Université Hassan 1er- École Supérieure de Technologie Berrechid La e-logistique & le e- commerce Réalisé par : Ishaq BEKKAR Zakaria IBNOU HAOUA Ali MOUTI Filière : Gestion Logistique et Transport Année

Plus en détail

UE3 E-logistique et e-distribution

UE3 E-logistique et e-distribution UE3 E-logistique et e-distribution Nicolas Schwar Oxatis Quelles sont les raisons principales d abandon de panier? des frais de livraisons trop importants le manque de moyens de paiement proposés le

Plus en détail

Piloter PrestaShop Avec OpenERP

Piloter PrestaShop Avec OpenERP Piloter PrestaShop Avec OpenERP El Mostafa BERAMI, Open Solutis 1/5 I. Introduction Dans le présent document, nous vous présentons un connecteur entre PrestaShop et OpenERP, développé par les societés

Plus en détail

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12 Table des matières Avant-propos 3 Introduction 1. L entreprise et l environnement financier...5 2. Le concept traditionnel...6 2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2.

Plus en détail

Courtier Logistique 1

Courtier Logistique 1 Courtier Logistique 1 Comment mettre en place un service innovant de logistique durable à destination des petites et moyennes entreprises? Responsable du Projet : MARINO CAVALLO, Province de Bologne Editeurs

Plus en détail

Le e-commerce en France

Le e-commerce en France Le e-commerce en France 117.500 sites en 2012 Nouvelle hausse Hausse des opérations Nouvelle hausse des opérations en nombre 42,9 en 2011 45 Mds en 2012 (+ 19%) Les cybers acheteurs Les moyens de paiements

Plus en détail

19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LE E-COMMERCE

19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LE E-COMMERCE LE E-COMMERCE LE E-COMMERCE : UN MARCHÉ EN PLEIN DÉVELOPPEMENT Evolution du chiffre d affaires du e-commerce depuis 2010 +65% sur 3 ans Poids du e- commerce dans l ensemble du commerce 5% en 2012 20% attendu

Plus en détail

Les points - clés entre e-commerce et logistique

Les points - clés entre e-commerce et logistique Les points - clés entre e-commerce et logistique Présentation par Sylvie KRZYZANOWSKI S.Koncept Conseil, suivi, coordination logistique / informatique en temps partagé s.koncept@free.fr 06 88 84 43 12

Plus en détail

Thème : Les achats et les approvisionnements

Thème : Les achats et les approvisionnements BTS Management des Unités Commerciales Epreuve E5 : Analyse et Conduite de la Relation Commerciale Session : 2011 Sujet n 3 Thème : Les achats et les approvisionnements Question 1 : Rappeler les différentes

Plus en détail

Cahier Technique Différences Batigest Standard/Evolution. Apibâtiment. Documentation technique

Cahier Technique Différences Batigest Standard/Evolution. Apibâtiment. Documentation technique Cahier Technique Différences Batigest Standard/Evolution Apibâtiment Documentation technique Sommaire Sommaire I. Préambule... 3 II. Différences Batigest Standard/Evolution... 4 1. Eléments... 4 2. Devis

Plus en détail

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS Réduire les coûts de communication Votre guide SMS Le SMS face à l e-mail Rentabiliser la communication est un enjeu important pour les entreprises, qu il s agisse de multinationales ou de PME. Le défi

Plus en détail

Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Animation et traitement Module : Logistique Action : Supply Chain TERMES DE RÉFÉRENCE

Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Animation et traitement Module : Logistique Action : Supply Chain TERMES DE RÉFÉRENCE Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Animation et traitement Module : Logistique Action : Supply Chain TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D'IMPACT... 2 PRE-REQUIS...

Plus en détail

Conception et réalisation d un site sur base PrestaShop

Conception et réalisation d un site sur base PrestaShop Conception et réalisation d un site sur base PrestaShop Réservation du ou des noms de domaine Il est impératif d'avoir son propre nom de domaine du type : www.nomdelaboutique.com Nous gérons pour vous

Plus en détail

3M Supply Chain Advantage, solution hautement adaptable de 3M, acteur majeur de la Supply Chain Execution

3M Supply Chain Advantage, solution hautement adaptable de 3M, acteur majeur de la Supply Chain Execution 3M Supply Chain Advantage, solution hautement adaptable de 3M, acteur majeur de la Supply Chain Execution Salon SITL Stand E108 Novembre 2005 27 au 29 mars 2007 CLC Communications Tél. : 01 42 93 04 04

Plus en détail

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 Contexte Globale & Objectifs INTERNET : Un média incontournable dans l organisation des séjours touristiques Un prestataire qui n a pas de site perd 82% de ses clients

Plus en détail

Canon Business Services. Facturation électronique

Canon Business Services. Facturation électronique Canon Business Services Facturation électronique 2 Facturation électronique Aperçu du marché Le saviez-vous? La facturation électronique consiste en la présentation au format numérique des factures via

Plus en détail

VENDRE EN LIGNE SUR UNE PLACE DE MARCHE

VENDRE EN LIGNE SUR UNE PLACE DE MARCHE Les places de marché sur Internet (ou «marketplaces») existent depuis le début des années 1990. Le développement du e-commerce a néanmoins créé un nouveau modèle de place de marché au début des années

Plus en détail

La logistique de la grande distribution

La logistique de la grande distribution La logistique de la grande distribution PLAN Distribution «est» logistique Organisations logistiques Les coûts logistiques Stratégie des distributeurs Rôle des plateformes Fonctionnement des GMS et les

Plus en détail

Une progression du e-commerce

Une progression du e-commerce Synthèse des constats : Une progression du e-commerce Les entreprises La grande majorité des entreprises sont équipée en ordinateur : 98% des entreprises en sont équipés en ordinateurs. Les entreprises

Plus en détail

... Les.... Gamme Evolution...

... Les.... Gamme Evolution... ... Les + du logiciel Batigest... Gamme Evolution... Liste des fonctionnalités présentes dans la Gamme Evolution (en complément de la Gamme Standard) : Centralisation des informations dans le chantier

Plus en détail

Les clés du succès en e commerce

Les clés du succès en e commerce E COMMERCE Sommaire Le fil conducteur de notre approche Les clés du succès Générer du chiffre d affaires Les caractéristiques d un projet e-commerce L approche multicanal Les données connues et celles

Plus en détail

Point de vue de l industriel Analyse de l'enquête SNITEM réalisée auprès des adhérents

Point de vue de l industriel Analyse de l'enquête SNITEM réalisée auprès des adhérents Point de vue de l industriel Analyse de l'enquête SNITEM réalisée auprès des adhérents Audrey GILBERT, Responsable Qualité et Affaires Réglementaires, ASEPTINMED Enquête SNITEM auprès des adhérents Enquête

Plus en détail

Plate forme «LCM» Logidis Comptoirs Modernes Salon de Provence Juillet 2007

Plate forme «LCM» Logidis Comptoirs Modernes Salon de Provence Juillet 2007 Plate forme «LCM» Logidis Comptoirs Modernes Salon de Provence Juillet 2007 Le site est le plus grand de France : - 800 salariés ; - 564 magasins approvisionnés ; - 62 millions de colis par an ; - 13

Plus en détail

LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE - DERNIERE MAJ DU 17/03/2011

LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE - DERNIERE MAJ DU 17/03/2011 LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE - DERNIERE MAJ DU 17/03/2011 Article 1 Le vendeur ATELIER DU CAVIAR 91 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris contact@atelierducaviar.fr 508 580 073 R.C.S CNIL : n 1486517

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 3 PRE-REQUIS... 3 ACTIVITES ET LIVRABLES...

Plus en détail

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux? Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?» Club Agenda de l atelier Introduction Retour d expérience : New Idea

Plus en détail

LE E-COMMERÇANT SES PROBLÉMATIQUES

LE E-COMMERÇANT SES PROBLÉMATIQUES Présentation agence LE E-COMMERÇANT SES PROBLÉMATIQUES ACHATS Acheter les meilleures offres aux meilleures prix. VENTES Vendre un maximum avec une rentabilité forte. LOGISTIQUE Envoyer vos produits à temps

Plus en détail

La Fevad : l organisation professionnelle des acteurs du e-commerce. Le commerce à distance et le paiement sur internet

La Fevad : l organisation professionnelle des acteurs du e-commerce. Le commerce à distance et le paiement sur internet Paiement sur Internet à l'heure de 3DSecure Le commerce à distance et le paiement sur internet Marc Lolivier Délégué Général de la FEVAD Conférence Publi-News 16 février 2010, Paris La Fevad : l organisation

Plus en détail

ZieglerTrack. La chaîne d approvisionnement en un coup d œil. Disponible en ligne. Aperçu général de la commande à la livraison. Gestion des envois

ZieglerTrack. La chaîne d approvisionnement en un coup d œil. Disponible en ligne. Aperçu général de la commande à la livraison. Gestion des envois ZieglerTrack La chaîne d approvisionnement en un coup d œil Disponible en ligne Aperçu général de la commande à la livraison Gestion des envois ereports ZieglerTrack offre une vue d - ensemble de la chaîne

Plus en détail

Influence de la notoriété des marques sur les visites des sites Web

Influence de la notoriété des marques sur les visites des sites Web Influence de la notoriété des marques sur les visites des sites Web Etude réalisée du 1 er au 31 janvier 2008 sur un périmètre de 553 sites web audités par XiTi. La notoriété d une société, de ses marques

Plus en détail

Atelier e-commerce PGI. Scénario e-commerce SPECIBIKE - OXABIKE

Atelier e-commerce PGI. Scénario e-commerce SPECIBIKE - OXABIKE Atelier e-commerce PGI Scénario e-commerce SPECIBIKE - OXABIKE SPECIBIKE OXABIKE 2 E-commerce : une place croissante dans l économie Chiffres pour 2010 : source FEVAD étude 2011 France C.A. + 25 % en 2009

Plus en détail

Automatisez votre processus d approvisionnement Guide d utilisation

Automatisez votre processus d approvisionnement Guide d utilisation Automatisez votre processus d approvisionnement Guide d utilisation Sommaire Je me connecte 2 Je crée une commande 3 J ai un logiciel de gestion de stock : je configure mon catalogue 4 Je souhaite suivre

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE GESTOENO

NOTICE D UTILISATION DE GESTOENO NOTICE D UTILISATION DE GESTOENO GESTION DES STOCKS SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION RAPIDE... 3 2. MISE À JOUR DU STOCK PHYSIQUE INITIAL... 4 ETAPE 1 : CREATION DE VOS ARTICLES...4 ETAPE 1.B : LES ARTICLES COMPOSES...6

Plus en détail

Réappro sur ventes de. produits saisonniers. météo-dépendants

Réappro sur ventes de. produits saisonniers. météo-dépendants Réappro sur ventes de produits saisonniers météo-dépendants Particularités de ce marché (1/2) Période de vente: au mieux 6 mois/an Implantation sur «plateaux saisonniers»: pas de linéaire-type => rupture

Plus en détail

Solution Dispatch SD1. Apache technologie 2010 Edition Janvier 2011

Solution Dispatch SD1. Apache technologie 2010 Edition Janvier 2011 Solution Dispatch SD1 Apache technologie 2010 Edition Janvier 2011 Principe général de la solution dispatch. La solution Dispatch d'apache technologie apporte une solution globale et originale, aux besoins

Plus en détail

Piloter l atelier l. Valeur ajoutée e du MES pour les PMI.

Piloter l atelier l. Valeur ajoutée e du MES pour les PMI. Pilotage d atelier Piloter l atelier l grâce au système d information d : Valeur ajoutée e du MES pour les PMI. Le MES? Un Manufacturing execution system (abrégé en MES) est un système informatique dont

Plus en détail

Convention Logistique. Pour la fourniture de fixations mécaniques

Convention Logistique. Pour la fourniture de fixations mécaniques Convention Logistique Pour la fourniture de fixations mécaniques 1/ Objet La présente Convention Logistique est le contrat d adhésion qui définit, à défaut d accords particuliers ou dérogatoires entre

Plus en détail

Présentez sur votre site les solutions PayPal à vos marchands COMMUNIQUER SUR LES SOLUTIONS PAYPAL. Leader mondial des paiements en ligne

Présentez sur votre site les solutions PayPal à vos marchands COMMUNIQUER SUR LES SOLUTIONS PAYPAL. Leader mondial des paiements en ligne Présentez sur votre site les solutions PayPal à vos marchands COMMUNIQUER SUR LES SOLUTIONS PAYPAL Leader mondial des paiements en ligne INTRODUCTION Afin d accompagner vos marchands dans le choix de leur

Plus en détail

Logistique et transport. Votre guide SMS

Logistique et transport. Votre guide SMS Logistique et transport Votre guide SMS Transport et logistique, choisir le SMS Le SMS permet d améliorer la communication entre les entreprises et leurs salariés, clients et fournisseurs, ce qui est particulièrement

Plus en détail

Le Groupe 3SI lance Dispeo

Le Groupe 3SI lance Dispeo Le Groupe 3SI lance Dispeo Une nouvelle filiale de service dotée du plus grand centre français de préparation de commandes ouvert aux enseignes de e-commerce 5 avril 2013 Dossier de presse Sommaire Le

Plus en détail

Intervenant Eric Desmarey, Directeur Commercial et Marketing. Le Système d Information Commun Point de situation

Intervenant Eric Desmarey, Directeur Commercial et Marketing. Le Système d Information Commun Point de situation Intervenant Eric Desmarey, Directeur Commercial et Marketing Le Système d Information Commun Point de situation Jeudi 9 juillet 2015 04/2014 Décision 2014-01 du CSMP relative à la mise en œuvre d un SI

Plus en détail

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Chapitre 8 L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Notions Processus : nature et présentation Progiciels de gestion dans les métiers de l organisation : approche

Plus en détail

E-commerce. Faculté Des sciences juridiques, économiques et sociales Souissi- Rabat LP- Transport Logistique & SCM

E-commerce. Faculté Des sciences juridiques, économiques et sociales Souissi- Rabat LP- Transport Logistique & SCM Faculté Des sciences juridiques, économiques et sociales Souissi- Rabat LP- Transport Logistique & SCM E-commerce Réalisé par: Ghita Bouayad Chaimae Lahlou Walid Najeb Ismail Regragui Nour El Houda Sellai

Plus en détail

«moteur» de la chaîne logistique

«moteur» de la chaîne logistique Le transport, «moteur» de la chaîne logistique Pascal Devernay Chef de Service Logistique Industrielle, RENAULT S il est vrai que la logistique doit être globale et intégrée, il est non moins vrai que

Plus en détail

La France. Country factsheet - Septembre 2013

La France. Country factsheet - Septembre 2013 Country factsheet - Septembre 2013 La France Country factsheet I La France La France est l un des marchés les plus importants en matière d e-commerce et offre un potentiel énorme de développement. Le pays

Plus en détail

Présentation FretBay Carrefour des possibles 03/12/2010

Présentation FretBay Carrefour des possibles 03/12/2010 Présentation FretBay Carrefour des possibles 03/12/2010 Un Besoin réel! Les demandes des expéditeurs : Déménagement : partiel, complet, F1 ou maison complète (2 millions de personnes qui déménagent chaque

Plus en détail

Spécialité «Logistique, sécurité»

Spécialité «Logistique, sécurité» CENTRE DE GESTION de la Fonction Publique Territoriale de Loire-Atlantique Spécialité «Logistique, sécurité» EPREUVE DE VERIFICATION DES CONNAISSANCES TECHNIQUES (2H00, COEFFICIENT 2) Vérification au moyen

Plus en détail

L OUTIL LOGICIEL QUI VOUS PERMET DE PRENDRE LE CONTRÔLE DE VOTRE PRODUCTION. maximiser votre rendement

L OUTIL LOGICIEL QUI VOUS PERMET DE PRENDRE LE CONTRÔLE DE VOTRE PRODUCTION. maximiser votre rendement L OUTIL LOGICIEL QUI VOUS PERMET DE PRENDRE LE CONTRÔLE DE VOTRE PRODUCTION maximiser votre rendement Simplifiez votre cycle de production et obtenez les résultats convoités 1. Vente 5. Analyse 2. Production

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : Logistique aval TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : Logistique aval TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : Logistique aval TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 2 PRE-REQUIS... 3 ACTIVITES ET LIVRABLES...

Plus en détail

Salon One to One Monaco

Salon One to One Monaco Mars 2014 DOSSIER DE PRESSE Chronopost présente la Livraison Interactive au Salon One to One Monaco Chronopost Stand 79 Contacts presse : Agence Profile PR : 01 56 26 72 10 Olivia Chabbert ochabbert@profilepr.fr

Plus en détail

Leçon 9. Systèmes de gestion dépôt central / magasins secondaires

Leçon 9. Systèmes de gestion dépôt central / magasins secondaires CANEGE Leçon 9 Systèmes de gestion dépôt central / magasins secondaires Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : comprendre le fonctionnement d une organisation dépôt central

Plus en détail

secteur logistique «Focus» divers ( bâtiments de plus de 10 000 m² )

secteur logistique «Focus» divers ( bâtiments de plus de 10 000 m² ) secteur logistique «Focus» divers ( bâtiments de plus de 10 000 m² ) 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 TERMES ANGLAIS APS (Advanced Planning and Scheduling

Plus en détail

La mise en œuvre de la chaîne logistique

La mise en œuvre de la chaîne logistique H P I T R E 1 La mise en œuvre de la chaîne logistique n Que peut apporter la logistique à l entreprise? Depuis 1980, les entreprises ont considérablement rénové et optimisé leurs outils industriels, des

Plus en détail

PRESENTATION AFF Lyon 13 nov 2015

PRESENTATION AFF Lyon 13 nov 2015 PRESENTATION AFF Lyon 13 nov 2015 1 SOMMAIRE Jaidemonassociation.fr, un site dans l air du temps Le principe de l affiliation sur internet L affiliation au service du monde associatif Le fonctionnement

Plus en détail

L IMPACT DU E-COMMERCE SUR LA LOGISTIQUE. Réunion du 25 Janvier 2011- Document de travail

L IMPACT DU E-COMMERCE SUR LA LOGISTIQUE. Réunion du 25 Janvier 2011- Document de travail COMMISSION SUPPLY CHAIN AGILE L IMPACT DU E-COMMERCE SUR LA LOGISTIQUE Réunion du 25 Janvier 2011- Document de travail Présentation Commission Supply Chain Agile = adaptation permanente de la Supply Chain

Plus en détail

Top 10 des fonctionnalités sur une page produit

Top 10 des fonctionnalités sur une page produit Top 10 des fonctionnalités sur une page produit une étude Sur un site e-commerce, c est notamment sur une fiche produit que se décide l acte d achat. Cette page importante va souvent permettre de convertir

Plus en détail

Gestion de la chaine logistique avec SAP ERP. Concepts et applications. Incluant 31 vidéos 5 heures de démonstration Michel Cloutier

Gestion de la chaine logistique avec SAP ERP. Concepts et applications. Incluant 31 vidéos 5 heures de démonstration Michel Cloutier Gestion de la chaine logistique avec SAP ERP Concepts et applications Incluant 31 vidéos 5 heures de démonstration Michel Cloutier Sommaire du contenu PRÉFACE 1 LA GESTION DE LA LOGISTIQUE ET LES PROGICIELS

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL BOULANGER

BREVET PROFESSIONNEL BOULANGER D r ye er &Herv ém Mey r ie e d i BREVET PROFESSIONNEL BOULANGER Gestion de l entreprise Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-953-0 2 LA GESTION DES STOCKS Les matières premières

Plus en détail

Une nouvelle logistique. «Internet inside»

Une nouvelle logistique. «Internet inside» Une nouvelle logistique «Internet inside» Forum été 2013 Supply chain magazine 11 juillet 2013 : 2 métiers et 4 activités ecommerce e-commerce BtoC mode et univers de la maison (BtoC) Services Services

Plus en détail

LILLE 2002. Le e-commerce : comment l entreprise maîtrise-t-elle les risques logistiques de cette nouvelle forme de commerce?

LILLE 2002. Le e-commerce : comment l entreprise maîtrise-t-elle les risques logistiques de cette nouvelle forme de commerce? LILLE 2002 Le e-commerce : comment l entreprise maîtrise-t-elle les risques logistiques de cette nouvelle forme de commerce? LES PARTICIPANTS Anne DEUTSCH Direction technique SIACI Richard MEKOUAR Senior

Plus en détail

LA FACTURE NORMALISEE

LA FACTURE NORMALISEE LA FACTURE NORMALISEE L Etat de Côte d Ivoire a adopté ces dernières années une série de mesures visant à moderniser et à rationaliser son système fiscal. L institution de la facture normalisée par la

Plus en détail

Saisie des annonces Automotive

Saisie des annonces Automotive Saisie des annonces Automotive Accès : www.breger.fr/1/espaceclient.aspx Cliquez sur le lien Annonces Automotive Page Accueil : Connexion Choisissez le portail automotive en cliquant sur le «rond» à gauche

Plus en détail

LA RFID ET VOUS. Grand sondage Stef-TFE / BVA sur les projets réels des entreprises agroalimentaires en matière de RFID SONDAGE.

LA RFID ET VOUS. Grand sondage Stef-TFE / BVA sur les projets réels des entreprises agroalimentaires en matière de RFID SONDAGE. SONDAGE LA RFID ET VOUS Grand sondage Stef-TFE / BVA sur les projets réels des entreprises agroalimentaires en matière de RFID octobre 2005 > Depuis quelques temps, certains acteurs de la grande distribution

Plus en détail

Animation NasrEddine Lezzar Avocat

Animation NasrEddine Lezzar Avocat La sous traitance Animation NasrEddine Lezzar Avocat Les aspects juridiques de la sous-traitance Animation Nasr-Eddine Lezzar Avocat Une coopération économique consistant en une fragmentation puis une

Plus en détail

Programmes incitatifs d interchange de MasterCard Canada

Programmes incitatifs d interchange de MasterCard Canada Le 17 avril 2015 Programmes incitatifs d interchange de MasterCard Canada En tant que commerçant partenaire de MasterCard, il est important que vous connaissiez le modèle économique sur lequel reposent

Plus en détail

Jeudi 13 décembre. 17h30 19h30 à BRIANCON. «Booster la visibilité de votre site Internet "AdWords" ou le référencement payant"»

Jeudi 13 décembre. 17h30 19h30 à BRIANCON. «Booster la visibilité de votre site Internet AdWords ou le référencement payant» Jeudi 13 décembre 17h30 19h30 à BRIANCON «Booster la visibilité de votre site Internet "AdWords" ou le référencement payant"» Franck RUBINO Market4Web Un environnement favorable Des chiffres impressionnants

Plus en détail

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal Chapitre 9 LA FONCTION SUPPLY CHAIN 9.1 Les bases du plan de performance Supply chain et Logistique La Direction de la Supply chain est née récemment des nouveaux enjeux internes liés à l évolution du

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

Canon Business Services. Gestion des impressions

Canon Business Services. Gestion des impressions Canon Business Services Gestion des impressions 2 Gestion des impressions Aperçu du marché Le saviez-vous? Selon une étude IDC réalisée en 2012, la dépense globale en marketing et communication ne progressera

Plus en détail

C est une des clés de notre succès et de votre satisfaction.

C est une des clés de notre succès et de votre satisfaction. FASTMAG BOUTIQUE FASTMAG c est la solution logicielle de gestion complète et performante adaptée à chaque métier. Avec FASTMAG, informatique rime avec simplicité : pour l utiliser, il suffit d ouvrir votre

Plus en détail

Techniques des prévisions de ventes

Techniques des prévisions de ventes Techniques des prévisions de ventes Introduction Les techniques des prévisions de ventes servent à : Anticiper, à éviter les risques et à maitriser au mieux l avenir dans un contexte concurrentiel. PLAN

Plus en détail

Conditions Générales de Vente. So Gourmets! Sàrl

Conditions Générales de Vente. So Gourmets! Sàrl Conditions Générales de Vente So Gourmets! Sàrl 1 Champs d application des Conditions Générales de Vente Les présentes Conditions Générales de Vente réglementent toutes les prestations et produits offerts

Plus en détail

Chapitre 3. Les achats de biens et de services

Chapitre 3. Les achats de biens et de services Chapitre 3 de biens et de services de biens de services Les réductions sur achats de biens et de services, nécessaires à l exploitation, s enregistrent sur la base des pièces justificatives (factures).

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

«Pratique de la GPEC dans les entreprises»

«Pratique de la GPEC dans les entreprises» «Pratique de la GPEC dans les entreprises» Etat des lieux Etude réalisée par En partenariat avec Avril 2009 www.cerclerh.com Sommaire 1- Introduction 2- Méthodologie 3- Signalétique 4- Pratiques de la

Plus en détail

Chapitre 2. L établissement et le contrôle des documents commerciaux.

Chapitre 2. L établissement et le contrôle des documents commerciaux. Chapitre 2 L établissement et le contrôle des documents commerciaux. Les documents liés cycle d exploitation Procédés de facturation et conservation Le contrôle des documents commerciaux L entreprise échange

Plus en détail

Votre partenaire entreposage et logistique au coeur de l Europe

Votre partenaire entreposage et logistique au coeur de l Europe EG Votre partenaire entreposage et logistique au coeur de l Europe Le régime dépôt franc sous souane Le stockage de marchandises en régime dépôt franc sous douane (port franc) permet de bénéficier d avantages

Plus en détail

Comment sécuriser les mentions légales obligatoires, les conditions générales de vente (CGV) et la protection des données de votre site internet?

Comment sécuriser les mentions légales obligatoires, les conditions générales de vente (CGV) et la protection des données de votre site internet? Comment sécuriser les mentions légales obligatoires, les conditions générales de vente (CGV) et la protection des données de votre site internet? JEUDI 15 SEPTEMBRE 2011 87 boulevard de Courcelles 75008

Plus en détail

Activité Commerçante : Le CA du MORBIHAN dans le top 3 des caisses régionales depuis 5 ans

Activité Commerçante : Le CA du MORBIHAN dans le top 3 des caisses régionales depuis 5 ans LA FRAUDE SUR INTERNET Assemblée générale Caisse Locale de Sarzeau 18 février 2010 LA FRAUDE SUR INTERNET Un paiement sur internet : Comment ça marche? Quels sont les risques? Quelle information sensible?

Plus en détail

Leçon 6. Systèmes de gestion à recomplétement apériodique

Leçon 6. Systèmes de gestion à recomplétement apériodique CANEGE Leçon 6 Systèmes de gestion à recomplétement apériodique Objectifs : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : dresser un budget de réapprovisionnement dans le cadre d une méthode

Plus en détail

Conditions Générales de Vente aux particuliers.

Conditions Générales de Vente aux particuliers. Conditions Générales de Vente aux particuliers. Préambule Les présentes conditions générales de vente sont conclues : ENTRE : - La SARL Les Editions La Madolière, domiciliée 107 rue de la Mairie 27150

Plus en détail

CYCLE DE VIE DES TRANSACTIONS

CYCLE DE VIE DES TRANSACTIONS CYCLE DE VIE DES TRANSACTIONS Version 1.1 21/12/2009 Ce document et son contenu sont strictement confidentiels et la propriété de Natixis Paiements. Il n est pas contractuel. Toute reproduction et/ou distribution

Plus en détail

LES ATELIERS DU E- COMMERCE

LES ATELIERS DU E- COMMERCE LES ATELIERS DU E- COMMERCE Dossier de presse 22 octobre 2010 Votre contact presse : Vanessa ERMEL 02 96 78 68 79 vanessa.ermel@cotesdarmor.cci.fr CCI 22 Avril 2006 Page 2 Le développement très important

Plus en détail

Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015. Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile

Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015. Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015 Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile Rapport d activité sur le commerce mobile en France Les enseignements

Plus en détail

Vous supervisez le travail de vos sous-traitants, contrôlez les délais de fabrication, anticipez les aléas de production.

Vous supervisez le travail de vos sous-traitants, contrôlez les délais de fabrication, anticipez les aléas de production. FASTMAG PRODUCTION FASTMAG PRODUCTION est un logiciel performant et ergonomique conçu pour les fabricants et créateurs de biens de consommation, notamment dans le secteur de la mode. Il gère de façon précise

Plus en détail

Quelle est l utilité d une veille commerciale pour la prospection? livre blanc

Quelle est l utilité d une veille commerciale pour la prospection? livre blanc Quelle est l utilité d une veille commerciale pour la prospection? livre blanc Vecteur Plus N 1 français de l information commerciale qualifiée juin 2009 SOMMAIRE 1/ En quoi consiste une veille commerciale?

Plus en détail

Les particuliers : ils téléphonent autant la journée que le soir, envoient quelques SMS, leur consommation peut varier entre 1 h et 15 h environ

Les particuliers : ils téléphonent autant la journée que le soir, envoient quelques SMS, leur consommation peut varier entre 1 h et 15 h environ Les particuliers : ils téléphonent autant la journée que le soir, envoient quelques SMS, leur consommation peut varier entre 1 h et 15 h environ Les jeunes ou étudiants : ils ont un budget limité, ils

Plus en détail

PARTENARIAT REVENDEUR

PARTENARIAT REVENDEUR Chef de projet : Marianne HERVEOU PARTENARIAT REVENDEUR Spécifications graphiques et techniques Accompagnement commercial Page 1 SOMMAIRE 1 ACCOMPAGNEMENT COMMERCIAL... 3 1.1 Vos contacts chez Shop Application...

Plus en détail

LUCKYLOC vous présente 22/01/2015

LUCKYLOC vous présente 22/01/2015 LUCKYLOC vous présente 22/01/2015 A l origine de LuckyLoc.com : Deux entrepreneurs et une idée LuckyLoc.com rassemble des particuliers qui font office de convoyeurs en louant des véhicules à déplacer pour

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 24 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Restitution des tables rondes de la première journée du mardi 9 juin 2015. Table ronde n 3: «Systèmes d informations et de partage des données»

Restitution des tables rondes de la première journée du mardi 9 juin 2015. Table ronde n 3: «Systèmes d informations et de partage des données» Restitution des tables rondes de la première journée du mardi 9 juin 2015 Table ronde n 3: «Systèmes d informations et de partage des données» Sommaire 1. Intérêt d un observatoire de l Océan Indien

Plus en détail

21:00 UN NOUVEL HORIZON POUR LE TRANSPORT L'OPTIMISATION LOGISTIQUE

21:00 UN NOUVEL HORIZON POUR LE TRANSPORT L'OPTIMISATION LOGISTIQUE 21:00 24:00 01:00 UN NOUVEL HORIZON POUR LE TRANSPORT L'OPTIMISATION LOGISTIQUE L exigence de temps réel prévalant au XXI e siècle, le monde du transport se transforme et devient plus compétitif et efficace

Plus en détail

Remarketing Dynamique - Comment le mettre en place et pourquoi est-ce indispensable pour un e-comme dinsdag 29 april 2014 21:46

Remarketing Dynamique - Comment le mettre en place et pourquoi est-ce indispensable pour un e-comme dinsdag 29 april 2014 21:46 There are no translations available. Il y a quelques mois j écrivais un article au sujet du Google Shopping et ses avantages. Il est temps de continuer sur ma lancée et de vous parler cette fois du Remarketing

Plus en détail

Catalyse. Des achats plus simples, plus performants pour tous

Catalyse. Des achats plus simples, plus performants pour tous Catalyse Des achats plus simples, plus performants pour tous Avec Catalyse, la Direction des Achats de Biens et Services de l EPFL met ses compétences et son savoir faire à la disposition de l ensemble

Plus en détail

La Logistique : élément clé de réussite pour le e-commerce

La Logistique : élément clé de réussite pour le e-commerce 4 ème Forum d été Supply Chain Magazine ESCP Europe Mardi 6 juillet 2010 La Logistique : élément clé de réussite pour le e-commerce Valérie Moatti, Professeur de Supply Chain Management et de Stratégie

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»?

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»? Que veut dire «étalement»? FOIRE AUX QUESTIONS Lorsque l augmentation de la valeur foncière de la propriété depuis la dernière mise à jour du rôle peut être répartie sur plus d une année, on dit qu elle

Plus en détail

VOR DEM WIND Un jeu de Torsten LANDSVOGT

VOR DEM WIND Un jeu de Torsten LANDSVOGT VOR DEM WIND Un jeu de Torsten LANDSVOGT 1.0 INTRODUCTION Dans le port, une flotte de navires marchands s apprête à partir. Les joueurs incarnent des négociants qui tentent de remplir leur entrepôt pour

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Doctorat d'université Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation

Plus en détail

+ 33 (0)1 78 16 54 54

+ 33 (0)1 78 16 54 54 À QUI S ADRESSE recompensermoinscher.com? À toutes les entreprises qui veulent Remercier, Stimuler, Récompenser et/ou Mettre en place un système de récompenses et en Faire bénéficier des collaborateurs

Plus en détail