DES DEMANDES INSATISFAITES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DES DEMANDES INSATISFAITES"

Transcription

1 Toulouse MarketView Régions Bilan 20 / Perspectives 23 CBRE Études et Recherche BUREAUX Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» ENTREPÔTS Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» INVESTISSEMENTS Engagements Taux «prime» bureaux Évolution / fin 20 DES DEMANDES INSATISFAITES Les faits marquants en 20 Création de l Agence de Développement Economique de Toulouse Métropole, nouvel outil de service de l accompagnement des projets urbains, du développement économique et du rayonnement national et international de Toulouse. Les grands projets : Toulouse Montaudran Aérospace ( m² de bureaux) ; Toulouse Euro Sud-Ouest : arrivée de la ligne TGV en 20 ( à m² de bureaux) ; La Cartoucherie (0 000 m² de bureaux) ; Bordelongue ( m² de bureaux). Toulouse aura un nouveau Parc des Expositions qui pourra accueillir les grands congrès internationaux. Le projet, situé à proximité du secteur aéronautique, développera à terme m² de surface utile. Le projet a été confié à l architecte Rem Koolhaas. L Aéroport de Blagnac sera desservi en 24 par le tramway depuis le centre-ville de Toulouse. * Pour suivre les marchés régionaux, CBRE se base sur un échantillon de 15 métropoles régionales représentatives, il s agit d Aix-en-Provence/Marseille, Bordeaux, Clermont- Ferrand, Grenoble, Lille, Lyon, Metz, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice/Sophia Antipolis, Rennes, Rouen, Strasbourg et Toulouse. POINT DE VUE Au terme de l année 20, le stock immédiat de bureaux en régions* demeure inférieur à 2 millions de m². Avec un volume total d offres disponibles de 1,9 million de m², il enregistre une baisse de - 3 % par rapport à fin 20. La part du neuf, tout comme l an passé, n est que de 21 %. Un manque d offres neuves se fait toujours ressentir dans la plupart des villes. Les marchés régionaux ont fait preuve d une certaine résistance en 20. La demande placée s élève à 1,24 million de m², soit une légère baisse annuelle de - 5 %. Ce volume commercialisé se classe dans la moyenne des dernières années (1,21 million de m²). Toutefois, des disparités importantes en termes d activité sont constatées selon les villes. Ainsi, les villes d Aix-en-Provence / Marseille, Rouen et Rennes ont bien performé, comblant leur repli de 20, tandis que, dans une dynamique contraire, Nantes, Nice / Sophia-Antipolis et Lyon ont connu une baisse de régime. Plusieurs constats valables l an passé se sont répétés en 20 et notamment la poursuite du déclin des transactions > m² : 28 transactions Chiffres clés de l unité urbaine Données socio-économiques Superficie (en km²) 8,6 Population Emplois totaux Etablissements actifs au 31// Revenu net moyen par foyer fiscal en Indice de revenu moyen des foyers fiscaux en 20 (France = 0) Densité d'emplois (Nombre d'emplois au km²) 1 592,2 Source : INSEE en 20, 21 en 20 et 18 en 20. Un rattrapage a pourtant eu lieu au second semestre : 14 transactions > m² ont été signées contre 4 seulement au cours du 1 er semestre. Les utilisateurs cherchent toujours à se repositionner dans des locaux neufs et bien localisés mais qui se raréfient. Les secteurs du public et parapublic restent des acteurs majeurs des marchés de régions. Dans l ensemble, les valeurs locatives faciales des actifs de qualité se sont appréciées en régions. Le loyer moyen pour le neuf et restructuré s établit à 177 et le loyer «prime» demeure lyonnais et atteint 285 HT HC/m²/an. S agissant des investissements, les marchés régionaux les plus profonds attirent toujours les investisseurs en quête de rendements sécurisés. Stanislas Leborgne, Directeur du Développement Régions CONTEXTE ÉCONOMIQUE Le PIB de la Haute-Garonne a crû d environ + 0,5 % en 20, croissance qui pourrait être légèrement plus soutenue en 23 (source : Oxford Economics). Dans l industrie, le climat des affaires de la région Midi-Pyrénées a baissé début 20 puis s est rétabli à sa moyenne longue période en fin d année. Dans les services marchands, le climat des affaires a diminué et se situait fin 20 environ % en dessous de sa moyenne historique (source : Banque de France). Le taux de chômage de la Haute-Garonne a augmenté en 20, atteignant % au 3 ème trimestre, au plus haut depuis début 20. Cette hausse devrait se poursuivre en 23.

2 Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Toulouse MarketView 2

3 Évolution de l offre immédiate et de la demande placée (en milliers de m²) Demande placée dans l'année Pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres Offre immédiatement disponible au 31/ Offre future (en milliers de m 2 ) Répartition géographique de l offre immédiate fin 20 Toulouse La Plaine 2 % Parc du Canal / Ramonville 3 % Toulouse Palays-Montaudran 4 % Balma / Gramont 4 % Diffus Toulouse Basso-Cambo Colomiers / St Martin du Touch 8 % Blagnac % 23 Disponibilités certaines 24 et plus Disponibilités probables Toulouse Bordelongue 21 % Toulouse Centre / Compans 19 % Labège 1 LES BUREAUX Données générales Parc au 31/ m² m²* Offre disponible au 31/ m² 38 % m² 3 Taux de vacance au 31/ 7,4 % 5,2 % Demande placée dans l année dont pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres m² m² m²** m² 53 % 45 % Délai théorique d écoulement 2 années 1,5 année (*) : le parc a été réévalué (Source : OTIE) (**) : Toulouse Métropole a acheté des bureaux dans lesquels elle se trouvait ( 000 m²) ce qui explique la différence avec notre première publication ( m² commercialisés) - OTIE Réduction importante de l offre immédiate Le stock d offre immédiate enregistre une forte baisse de - 2 sur l année. Le marché se tend avec un taux de vacance réduit à 5,2 %. La part du neuf s est également amenuisée mais dans une plus faible proportion passant de 38 % fin 20 à 3 fin 20. Malgré une bonne absorption d une partie du volume d offres neuves, la zone de Bordelongue reste le secteur le plus offreur du marché toulousain proposant 54 % de l offre neuve (soit m²). Le solde neuf se répartit dans la zone aéronautique, à Blagnac, Labège et dans le secteur Auchan proche de Balma où un immeuble de m² a été livré en blanc fin 20. Seuls 3 immeubles proposent des surfaces > m² neufs. Il s agit de Colombe Parc dans la ZAC des Ramassiers (5 750 m²), Galilée (6 400 m²) et Cap Constellation (3 940 m² composé de lots diffus) dans la ZAC Andromède de Blagnac. Cependant, l offre disponible, même neuve ou de taille importante, répond difficilement aux attentes des acteurs à l image de l immeuble AXA dont m² sont inoccupés depuis plus de 2 ans ou encore le programme Regent Park à Labège dont m² demeurent disponibles depuis sa livraison en 20. L hyper centre-ville offre principalement des surfaces < 500 m² exclusivement de seconde main. À noter un immeuble libre de m², le Fidelio, qui attend un preneur pour être rénové. Une offre future en réponse au manque de produits adaptés aux demandes Malgré la pénurie de neuf adapté aux attentes des acteurs, peu de projets certains verront le jour au cours de l année 23. Dans la zone de Balma, l immeuble les Macarons (1 900 m 2 ) sera livré en 23. Le promoteur Lazard lance «en blanc» son programme Hills Plaza de m 2 qui sera livré début 24. L offre future probable, dont les permis de construire sont obtenus ou en cours d instruction, avoisine les m². Dans la ZAC de Basso-Cambo à Toulouse, Doughty Hanson devrait lancer 2 bâtiments de son programme Golf Parc ( 0 m 2 ). Une demande exprimée plus fragile La demande exprimée a été soutenue mais les projets ont souvent été reportés, voire parfois même, abandonnés. La volonté des entreprises de se positionner sur des locaux neufs et bien localisés se confirme. Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Toulouse MarketView 3

4 Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Toulouse MarketView Le marché toulousain a été actif en 20 Avec m² commercialisés (228 transactions) au cours de l année 20, la demande placée a augmenté de + 4 % par rapport à 20. Malgré une baisse de la part du neuf dans les transactions, les preneurs convoitent toujours les surfaces neuves qui représentent 41 % du volume commercialisé. 4 transactions > m 2, soit m 2, ont été signées en 20 dont les clés-en-main locatifs de Cap Gemini à Basso Cambo ( m²) et Alten à St-Martin du Touch (5 850 m²). Les opérations de clés-en-main s élèvent au total à m² et les comptes-propres ont été peu nombreux, seulement m². Parmi les 228 transactions recensées, 176 sont < 500 m². Le créneau de surfaces 500 m² à m² est toujours le moins porteur avec seulement 19 transactions ( % du volume placé). Les surfaces > m² sont, quant à elles, en hausse avec 32 opérations totalisant m² (6 de la demande placée). Les ventes à utilisateurs, habituellement rares sur l agglomération toulousaine, sont en forte hausse avec m² vendus pour 36 transactions (contre m² en 20). Parmi ces transactions, Tisséo (régie des transports en commun Toulousains) a fait l acquisition de m² et la Banque Edel de m². Les déménagements d entreprises ont principalement eu lieu à Toulouse qui a rassemblé 60 % de la demande placée, suivie par la zone aéronautique de Colomiers / Blagnac / St Martin du Touch (23 %) et de Labège (17 %) et en majorité pour des motifs de regroupement ou au contraire d agrandissement, voire, d extension de «proximité». Les loyers faciaux s apprécient La fourchette haute des valeurs locatives faciales des bureaux neufs et restructurés a progressé de + et atteint 170 HT HC /m²/an dans les secteurs de Blagnac et Gramont-Balma. Le loyer «prime» s établit toujours à 200 pour des surfaces anciennes dans l hyper centre-ville de Toulouse. La fourchette haute des valeurs locatives faciales des bureaux de seconde main s est également appréciée de + en un an et s élève dorénavant à 160 HT HC/m²/an. Les avantages commerciaux se réduisent concernant les immeubles neufs pour se stabiliser entre 1 et 2 mois de franchise par année d engagement. Dans l ancien, les accompagnements sont parfois plus importants. Malgré la bonne activité des ventes à utilisateurs, les prix sont stables voire à la baisse pour de petits immeubles anciens à rénover (850 HT ou HD/m²/an). Les petites surfaces, selon leur emplacement, se situent à HT ou HD/m²/an en périphérie. Répartition géographique de la demande placée en 20 Toulouse La Plaine 1 % Balma 2 % Toulouse Palays-Montaudran 2 % Parc du Canal / Ramonville 3 % Toulouse Bordelongue Diffus 8 % Blagnac 9 % Toulouse Centre / Compans % Fourchettes de loyers faciaux pour des bureaux neufs ou restructurés (en HT HC/m²/an) Toulouse Basso-Cambo 28 % Labège 17 % Colomiers / St Martin du Touch 14 % Fourchettes de loyers faciaux pour des bureaux de seconde main (en HT HC/m²/an) Valeurs au 31//20 Loyers Prix de vente HT HC/m²/an HT ou HD/m² Neuf ou restructuré 0 / / Récent 5 / / Ancien 90 / /

5 Données générales locaux d activités Demande placée dans l'année Parc m²* = m² Offre disponible au 31/ m² m² 13 % 7 % Demande placée dans l année dont pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres m² 350 m² 21 % * : le périmètre observé depuis début 20 porte sur l aire urbaine, ce qui explique la différence avec l an passé. - OTIE. Évolution de l offre immédiate et de la demande placée en locaux d activités (en milliers de m²) m² m² 3 Délai théorique d écoulement 1,3 année 1,1 année Pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres Offre immédiatement disponible au 31/ Répartition géographique de la demande placée en locaux d activités Sud-Est 9 % Sud-Ouest % LES LOCAUX D ACTIVITÉS Un stock d offres inadéquat aux demandes En fin d année 20, l offre immédiatement disponible de m² est en retrait de - 32 % par rapport à fin 20 (8 000 m²). Sa qualité décroit également puisque seulement m² neufs, soit 7 % du stock total, sont proposés par le marché contre m² un an plus tôt. L offre immédiate demeure dispersée sur l ensemble de l agglomération. Principalement ancienne et de mauvaise qualité, voire même obsolète, elle ne correspond plus aux attentes des acteurs. La demande est insatisfaite du fait de la pénurie d offres neuves d autant que les seules surfaces neuves disponibles, principalement constituées de surfaces divisibles en petites cellules de 250 m² à 500 m², trouvent rapidement preneur. Aucun lancement «en blanc» n est recensé et les projets «en gris» ont du mal à démarrer du fait de l incohérence entre les délais de livraison et les délais demandés par les preneurs. Un projet d envergure, Ecoplus, dont le permis de construire a été déposé propose m² dans la commune de Muret au Sud-Ouest Toulouse. Une demande placée qui progresse néanmoins Contrairement à l année 20, la demande placée en 20, de m² (dont 3 de neufs ou restructurés), a évolué à la hausse, + 45 % en volume. La progression en nombre de transactions est moins importante mais s élève tout de même à + 30 %, soit 1 transactions répertoriées en 20 dont 64 < à 500 m² et > m². Cette hausse porte la taille moyenne des transactions à 864 m². Parmi les commercialisations les plus significatives réalisées au cours de l année, on citera la prise à bail de m² par Nexeya Systems dans la zone de Thibaud, le compte-propre de m² pour MEAS dans la zone aéroportuaire et l acquisition de m² par Toulouse Métropole à Basso Cambo. Une tendance à l acquisition s est dégagée en 20 avec des ventes qui ont doublé sur l année ( m² vendus). En 20, les mouvements pour des locaux d activités ont essentiellement été motivés par des réorganisations stratégiques pouvant prendre la forme de regroupements de sites. Loyers faciaux qui progressent dans le seconde main Les valeurs locatives faciales des locaux neufs ou restructurés se situent toujours entre 65 et 95 HT HC/m²/an, tandis que celles de seconde main se sont appréciées pour s échelonner à présent entre 50 et 90 HT HC/m²/an. Les prix de vente peuvent varier de 500 à 900 HT ou HD/m² selon la qualité et emplacement des locaux. Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Toulouse MarketView Ouest % Toulouse 45,5 % Nord-Ouest 2,5 % Est / Nord-Est 5 Nord 15 %

6 Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Toulouse MarketView 6 LES ENTREPÔTS (TOUTES SURFACES) Analyse des départements 31 (entrepôts toutes surfaces) et 82 (entrepôts > m²) Diminution du stock et de sa qualité Au 31 décembre 20, l offre immédiatement disponible s élève à m², en baisse annuelle de - %. Elle poursuit sa résorption entamée en 20, la majeure partie des transactions ayant porté sur des locaux existants. Les disponibilités sont constituées à 72 % d entrepôts > m² ( m²) et pour m² d entrepôts < m², soit au total une quinzaine d offres, dont la surface moyenne ne dépasse pas m². Pour les petits entrepôts, les offres sont à 57 % localisées à Toulouse, pour la plupart dans les zones du Sud de la ville et dans celles du Nord-Ouest. En ce qui concerne les plus grands bâtiments, ils sont situés dans Eurocentre à Castelnaud Estrétefonds, dans la ZAC de Montaudran à Toulouse et dans la zone Albasud à Montauban. La problématique du stock aujourd'hui porte sur sa qualité. En effet, l offre neuve est désormais quasi-inexistante et les libérations de bâtiments anciens réalisées ces dernières années l ont alimenté en produits souvent non autorisés ou vétustes. En outre, aucun lancement «en blanc» n a été effectué depuis plusieurs années, qui aurait pu répondre à certaines recherches et ralentir l obsolescence du stock m² de projets «en gris» sont recensés au 31 décembre 20, à Castelnau-d Estrétefonds et Plaisance-du-Touch. Ces programmes prêts à démarrer peinent cependant à trouver preneur, les utilisateurs manquant de visibilité à court et moyen termes pour se lancer dans des projets de développement. Enfin, près de m² de fonciers potentiels sont actuellement envisagés pour des développements logistiques dans le département, ou déjà en cours d instruction. Ils pourraient favoriser la réalisation de nouveaux bâtiments > m², en particulier à Eurocentre. Un marché en perte de vitesse Avec 30 0 m² placés en 20*, le marché est en perte de vitesse (- 37 % par rapport à 20). Le secteur a souffert de l attentisme très marqué des acteurs qui, dans un climat économique tendu et dans l attente de décisions fiscales, ont préféré ralentir leurs projets logistiques, quitte à décaler, voire annuler leurs décisions immobilières. Deux transactions concernant des entrepôts > m² ont été réalisées en 20. Il s agit des acquisitions d une part, par la Mairie de Toulouse d un entrepôt ancien de m² à Lespinasse et, d autre part, par la société Gruel Fayer de m² à Labastide-Saint-Pierre. Notons que plusieurs dossiers sont actuellement à l étude. Le reste des opérations < m² est localisé à Toulouse et Castelnau-d Estrétefonds, notamment, représentant 5 signatures comprises entre 900 m² et m². Des valeurs hétérogènes Les valeurs locatives faciales, globalement stables en un an, sont comprises entre 46 et 49 HT HC/m²/an pour les locaux de qualité et entre 39 et 44 HT HC/m²/an pour ceux plus anciens. À l instar des autres marchés français, elles peuvent être revues à la hausse ou à la baisse selon l attractivité de l adresse, la qualité du bien, ou encore le niveau de l offre dans la zone concernée. Données générales régionales entrepôts Demande placée dans l'année Offre immédiatement disponible au 31/ Parc au 31/ m²* = m² Offre disponible au 31/ m² m² Demande placée dans l année dont pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres m² m² 44 % 30 0 m² 900 m² 2 Délai théorique d écoulement 1,7 année 2,3 années * le parc a été réévalué en 20 (source : OTIE) Évolution de la demande placée et de l offre immédiate* (en milliers de m²) * actualisation des historiques Répartition géographique de la demande placée en 20 (en volume) Labarthe-sur-Lèze 3 % Toulouse 13 % Bruguières 14 % Castelnau-d'Estrétefonds 15 % Sources : CBRE et Immostat Valeurs locatives faciales au 31//20 (HT HC/m²/an) Neuf / restructuré / rénové 46 / 49 État d usage 39 / 44 Lespinasse 32 % Labastide-Saint-Pierre 23 %

7 Engagements en régions hors portefeuilles multi-sites (en milliards d euros) Taux de rendement «prime» janv-13 Bureaux Paris 4,25 % - 5,75 % Bureaux France* 5,80 % - 8,00% Entrepôts «classe A» 7,50 % - 8,50 % Locaux d activités 8,75 % -,00 % Magasins centre-ville* 5,00 % - 7,00 % Centre commerciaux* 5,00 % - 7,50 % *Métropoles régionales hors Ile-de-France LES INVESTISSEMENTS Sur l ensemble de l année 20, 14,5 milliards d euros d engagements en immobilier d entreprise banalisé ont été recensés en France. Malgré un environnement économique difficile, ces résultats apparaissent supérieurs aux attentes, avec un recul des volumes plus limité qu escompté (- % sur un an). Après un 3 ème trimestre en demi-teinte, la pression à la conclusion des affaires en fin d année a une nouvelle fois joué, même en l absence d incitation fiscale. Avec près de 5,4 milliards d euros échangés, les 3 derniers mois de 20 se positionnent comme le 2 ème meilleur trimestre enregistré depuis la crise de 20. En 20, les engagements en régions (portefeuilles inclus) atteignent 3,3 milliards d euros, correspondant à une progression annuelle de + 6,7 %. Les actifs bureaux demeurent les plus prisés par les investisseurs (42 % du volume engagé) suivis d assez près par les commerces (34 %). Si l investissement en industriel et logistique reste minoritaire (24 %), il progresse fortement en volumes (+ 72 % sur un an). Le taux de rendement «prime» en bureaux est resté stable et s établit à 5,80 %. Le marché toulousain 3 millions d euros ont été échangés sur le marché toulousain en 20, soit 77 millions de moins qu en 20. En 20, les investissements en actifs bureaux (75 millions d euros) ont été particulièrement bons ce qui est moins le cas pour le commerce (26 millions d euros) pourtant habituellement plus actif. Les transactions les plus significatives sont les VEFA de l immeuble RTE acquis par la Macif, chemin des Courses à Toulouse pour 23 millions d euros et de l immeuble Alten acquis par la Française REM à Saint-Martin du Touch pour 18 millions d euros. Les taux de rendement net immédiats théoriques sont compris entre et 7,50 % pour des immeubles de bureaux neufs ou restructurés. Le taux de rendement «prime» en bureaux a diminué passant de 6,25 % en 20 à en 20. Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Toulouse MarketView Taux de rendement «prime» en bureaux % 8 % 4 % 2 % 00 Paris Régions Taux de rendement bureaux théoriques à Toulouse au 31//20 (en %) Neuf ou restructuré 6,00 % - 7,50 % 7 Ancien N.C. N.C. : non communiqué

8 Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Toulouse MarketView Principales transactions en 20 Adresse Preneur / Acquéreur Surface m 2 Type de locaux Régions Stanislas LEBORGNE Coordination Nationale t : 33 (0) e : Études et Recherche Aurélie LEMOINE Directrice t : 33 (0) e : Contrat (vente / location) État des locaux Delphine SION Chargée d études t : 33 (0) e : Loyer / Prix ( HT HC/m²/an ou HD/m²) Bd Eisenhower, Basso-Cambo, Toulouse Cap Gemini m² Bureaux Location Clés en mains N.C. Basso-Cambo, Toulouse Tisseo m² Bureaux Vente Seconde main N.C. Basso-Cambo, Toulouse GFI m² Bureaux Location Neuf N.C. ZAC de St-Martin du Touch, Toulouse Alten m² Bureaux Location Clés en mains N.C. Innopole, Labège TIC Valley m² Bureaux Location Rénové N.C. Innopole, Labège Banque Edel m² Bureaux Vente Neuf N.C. Borderouge, Toulouse Issec Pigier m² Bureaux Location Clés en mains N.C. Zone aéronautique, Colomiers EADS m² Bureaux Location Etat d'usage N.C. Zone aéronautique, Colomiers Cassidian (EADS) m² Bureaux Location Etat d'usage N.C. Centre-ville, Toulouse Grand-Toulouse m² Bureaux Vente Ancien V.U. 1 rue du Benelux, Lespinasse Ville de Toulouse m² Entrepôt Vente Usage N.C. Rue Michel Labrousse, Basso Cambo Toulouse Métropole m² Locaux d activités Vente Ancien N.C. Saint Martin du Touch, Ramassiers MEAS m² Locaux d activités Compte-propre Neuf N.C. Impasse Boudeville, Toulouse Nexeya Systems m² Locaux d activités Location Ancien 80 Rue de Caulet, Toulouse Cegelec m² Locaux d activités Location Neuf N.C. Route de Paris, Saint-Jory Emmaus m² Locaux d activités Location Ancien N.C. N.C. : Non communiqué Principales offres futures Adresse - Programmes Date de Livraison Surface Type de locaux Promoteur / Constructeur Vente / Location Loyer / Prix ( HT HC/m²/an ou HD/m²) Projet certain ou probable HILLS PLAZA BALMA début m² Bureaux LAZARD Location / Vente 145 Certain VERDAUJA BALMA Nov m² Bureaux PITCH Location / Vente 145 Certain Rue Jean François Romieu, Muret Rue Louis Joseph Gay Lussac PLAISANCE DU TOUCH En limite de l A61, Castelnaudary Avenue Saint Gillan, Castelnau D Estretefond Rue du Docteur Charcot GOLF PARK TOULOUSE Basso-Cambo N.C. : Non communiqué CONTACTS Correspondant - CBRE Michèle BELLAN 6 mois après début 5 mois après début 8 mois après début mois après début mois après début m² Locaux d activités PARC ECO + Location / Vente N.C. Probable m² Entrepôt 3R Location N.C. Certain m² Entrepôt IDEC Location / Vente N.C. Certain m² Entrepôt ZAL Location N.C. Probable m² Entrepôt et locaux d activités N.C. 0 m² Bureaux PACFA Location / Vente N.C. Probable DOUGHTY HANSON Central Parc Bât. D 54, boulevard de l Embouchure Toulouse Location 145 Probable t : f : e : s : + SUIVEZ-NOUS TWITTER https://twitter.com/cbrefrance FACEBOOK GOOGLE+ 8 Bien que puisées aux meilleures sources, les informations que nous publions ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de CBRE ou du groupe CBRE. La reproduction de tout ou partie du présent document est autorisée sous l'expresse réserve d'en mentionner la source. CBRE Ressources - Groupement d'intérêt Économique Siège social : , rue de Courcelles 757 PARIS - Siren : RCS Paris

UN MARCHÉ EN BONNE TENUE

UN MARCHÉ EN BONNE TENUE A ix- en-p r o vence et M a r seille MarketView Régions Bilan 20 / Perspectives 23 BUREAUX Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» UN

Plus en détail

Point marché de l immobilier d entreprise

Point marché de l immobilier d entreprise Point marché de l immobilier d entreprise 9 octobre 2014 Espace la Cartoucherie Le Moniteur Bilan du 3 ème trimestre 2014 Le marché de bureaux au 3 ème trimestre 2014 3 385 m² loués par Cegedim sur Green

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

Pôle Bureaux Jean BERGOUGNAN Joffrey STEFAN Pierre BARTHES Sandra LABOULY Consultant senior Consultant Consultant Consultante junior

Pôle Bureaux Jean BERGOUGNAN Joffrey STEFAN Pierre BARTHES Sandra LABOULY Consultant senior Consultant Consultant Consultante junior ESPACES Toulouse Septembre 2015 Inférieur à 500 m 2 05 61 23 30 47 Eole - Muret / Les Macarons - Toulouse Gramont Le Perget - Colomiers 139 m 2 à 1 250 m 2 Un ensemble immobilier neuf très identifiable

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

ESPACES. Activités & Logistique

ESPACES. Activités & Logistique ESPACES Activités & Logistique Toulouse Septembre 2015 Activités 4 000 m 2 et plus 05 61 23 30 47 Eurocentre - Castelnau d Estretefonds Eurocentre 20 000 m² divisibles 5 300 m 2 Entrepôt Classe B. 5200

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 1 er trimestre 213 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 2 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif L INÉVITABLE REPLI D ACTIVITÉ

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

TOULOUSE. 2 ème Semestre

TOULOUSE. 2 ème Semestre TOULOUSE 2011 2 ème Semestre EDITO Perspectives positives confirmées... Ce premier semestre confirme une reprise progressive des investissements. Les délais de concrétisation se raccourcissent indiquant

Plus en détail

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Mercredi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Contact presse : Catherine Zou - 01 47 05 44 36 c.zou@fpifrance.fr www.fpifrance.fr Sommaire Observatoire de la FPI

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

L année immobilière 2014

L année immobilière 2014 www. creditfoncier. com L année immobilière 2014 vue par le Crédit Foncier MARS 2015 synthèse Lors de sa traditionnelle conférence annuelle Les Marchés Immobiliers le 5 février 2015, le Crédit Foncier

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre Le marché des bureaux 3ème trimestre 28 Octobre 28 1 Nanterre Chiffres clés Le marché de Péri-Défense au 3ème trimestre 28 : Nanterre - Un niveau de demande placée boosté par une transaction clé en main

Plus en détail

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Record battu! La Défense T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 3 Offre immédiate 4 Offre future 4 Définitions 5 Auteur Nora

Plus en détail

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant 21 24 212 Un début d année encourageant 11 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Demande placée et valeurs locatives 4 Carte et principales transactions 5 Offre 6 Définitions 7

Plus en détail

Synthèse. du 9 e forum de l'otie IMMOBILIER D'ENTREPRISE : Défis et avenir pour. l immobilier d entreprise SOMMAIRE

Synthèse. du 9 e forum de l'otie IMMOBILIER D'ENTREPRISE : Défis et avenir pour. l immobilier d entreprise SOMMAIRE Synthèse du 9 e forum de l'otie IMMOBILIER D'ENTREPRISE : Défis et avenir pour l immobilier d entreprise Observatoire toulousain de l'immobilier d'entreprise 3 Février 2012 SOMMAIRE Le Marché National

Plus en détail

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise 1 er trimestre 2015 Etude réalisée sur la base des chiffres CECIM, intégrant les transactions directes Sommaire Contexte économique L essentiel du marché

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT EN FRANCE

LE MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT EN FRANCE CB RICHARD ELLIS Market View Conjoncture immobilière ILE-DE-FRANCE / FRANCE 3 ème trimestre 2010 TENDANCES Investissements France entière Engagements Taux «prime» bureaux Bureaux Ile-de-France Demande

Plus en détail

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS 200 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS en compte propre au sein de l'agglomération de Tours Sommaire & Chiffres clés Editorial 200 : Une année de

Plus en détail

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Pas si mal Ile-de-France T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 4 Offre immédiate 5 Offre future 6 Définitions 7 Dans un climat

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

2012 1 er Semestre TOULOUSE ESPACES. 1 er RÉSEAU PARTENAIRE

2012 1 er Semestre TOULOUSE ESPACES. 1 er RÉSEAU PARTENAIRE 2012 1 er Semestre TOULOUSE ESPACES 1 er RÉSEAU PARTENAIRE EDITO Malgré un contexte économique et financier difficile en 2011, l activité s est maintenue sur le grand Toulouse portée notamment par la bonne

Plus en détail

1 ère EDITION 2015 CLERMONT-FERRAND ENTREPRISES ESPACES ACTIVITÉS BUREAUX COMMERCES. 1 er Réseau PARTENAIRE

1 ère EDITION 2015 CLERMONT-FERRAND ENTREPRISES ESPACES ACTIVITÉS BUREAUX COMMERCES. 1 er Réseau PARTENAIRE 1 ère EDITION 2015 ESPACES ENTREPRISES ACTIVITÉS BUREAUX COMMERCES 1 er Réseau PARTENAIRE Chiffres clefs EDITO Nous vous présentons notre nouvelle édition de notre ESPACE ENTREPRISE dans laquelle vous

Plus en détail

Marchés immobiliers en régions. Marseille 9 avril 2015

Marchés immobiliers en régions. Marseille 9 avril 2015 Marchés immobiliers en régions Marseille 9 avril 2015 Le tour de France de l immobilier par le Crédit Foncier Plan de la présentation Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de

Plus en détail

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78)

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Dossier de presse 1 er décembre 2009 Jacques BLANCHARD, MRM Président Directeur Général Olivier LEMAISTRE, CB Richard Ellis Investors Responsable du portefeuille

Plus en détail

ADMINISTRATION DE BIEN-ÊTRE!

ADMINISTRATION DE BIEN-ÊTRE! ADMINISTRATION DE BIEN-ÊTRE! Depuis près de 20 ans, l ensemble des métiers de Pure Gestion assure la gestion et le bon suivi de vos biens immobiliers. L implication, la maîtrise des enjeux liés aux investissements

Plus en détail

Synthèse. du forum de l'otie. Attractivité de la métropole et immobilier d'entreprise. 4 forum de l'otie - 7 février 2007 SOMMAIRE

Synthèse. du forum de l'otie. Attractivité de la métropole et immobilier d'entreprise. 4 forum de l'otie - 7 février 2007 SOMMAIRE Synthèse du forum de l'otie Observatoire toulousain de l'immobilier d'entreprise Attractivité de la métropole et immobilier d'entreprise 4 forum de l'otie - 7 février 2007 juin 2007 Pour cette quatrième

Plus en détail

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES 14 NOVEMBRE 2012 1 ère PARTIE LES LOYERS DES COMMERCES 1 UN CONTEXTE ECONOMIQUE INCERTAIN Situation économique difficile depuis de 2eme semestre 2008. Stagnation de la

Plus en détail

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011 AT A GLANCE LES BUREAUX EN ÎLE-DE-FRANCE JANVIER 212 DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 211 Avec 2 442 m² placés en 211 contre 2 149 m² en 21, le marché des bureaux franciliens connaît

Plus en détail

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SUR LE POLE ECONOMIQUE OUEST DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012 Avril 2013 TECHLID L Espace EDEL-Ouest - 185, allée des Cyprès 69760 Limonest : 04 72 17 03 33

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

125 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2010 2011 2012 2013 3T2014 2010 2011 2012 2013 3T2014

125 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2010 2011 2012 2013 3T2014 2010 2011 2012 2013 3T2014 LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE Demande placée 125 700 m² +41% : confirme son retour en grâce sur le marché locatif, en dépit d un 3 ème trimestre 2014 beaucoup moins flamboyant que le précédent,

Plus en détail

Sur-offre de seconde main

Sur-offre de seconde main DTZ Research PROPERTY TIMES Sur-offre de seconde main Bordeaux Bureaux T4 14 24 Février 15 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions 5

Plus en détail

Une stratégie payante

Une stratégie payante Chiffre d affaires 9M 2013 Silex, Lyon Le Patio, Lyon - Villeurbanne Une stratégie payante 7 novembre 2013 Une stratégie partenariale - Des revenus locatifs pérennes Loyers part du groupe solides : + 5,4%

Plus en détail

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 Conférence de Presse Immobilier d Entreprise AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 2011, cap sur la reprise? AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 LOCAUX D ACTIVITÉ MARCHÉDES LOCAUX D ACTIVITÉ 2010

Plus en détail

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Les faits marquants de l année 2013 Offre de bureaux disponibles : 1. Le choix de bureaux ne cesse de s accroître L offre a augmenté de 9% en

Plus en détail

Effet «La Marseillaise»

Effet «La Marseillaise» DTZ Research PROPERTY TIMES Effet «La Marseillaise» Marseille Bureaux T4 214 1 Février 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Le marché marseillais

Plus en détail

L immobilier au service de l épargne

L immobilier au service de l épargne Corporate au service de l épargne La performance durable au service de l épargne 14 15 Dans un marché de l immobilier d entreprise particulièrement concurrentiel, la construction d un patrimoine de qualité

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE La transformation de bureaux en logements : un premier bilan PAR BRIGITTE JOUSSELLIN 1 Entre 1994 et 1998, plus de 500 000 m 2 de surfaces d activités ont été transformées en logements, permettant de résorber

Plus en détail

Heures Noires. IDF Croissant Ouest T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts

Heures Noires. IDF Croissant Ouest T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Heures Noires IDF Croissant Ouest T1 215 1 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense 11 Définitions

Plus en détail

Marché immobilier en Ile-de-France

Marché immobilier en Ile-de-France Marché immobilier en Ile-de-France Contexte des marchés locatifs et de l investissement Virginie Houzé Directeur Etudes et Recherche France 18 juin 2015 Paris? Liquidité & Risque Liquidité & risque 10

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR COMMUNIQUE DE PRESSE - Mercredi 1 er octobre 2014 OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR Présidée depuis mars 2014 par Jean- Michel LAVEDRINE,

Plus en détail

O12. ÉTUDE IMMOBILIER D ENTREPRISES le marché 2012 : bilan & perspectives

O12. ÉTUDE IMMOBILIER D ENTREPRISES le marché 2012 : bilan & perspectives ENTREPRISES 38 O12 ÉTUDE IMMOBILIER D ENTREPRISES le marché 2012 : bilan & perspectives FÉVRIER 2013 O12 LE MARCHÉ 2012 : BILAN & PERSPECTIVES LES BUREAUX DEMANDES & COMMERCIALISATIONS 07 L OFFRE & LE

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie 52 5 L immobilier d entreprise allemand et les investisseurs Par Marcus Cieleback, directeur de recherche, PATRIZIA Immobilien AG. 5.1/ SITUATION GÉNÉRALE Cinq ans après le début de la crise financière,

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

Observatoire Immobilier des Entreprises (OBIE77)

Observatoire Immobilier des Entreprises (OBIE77) Observatoire Immobilier des Entreprises (OBIE77) 1 er semestre 211 Les tendances du marché immobilier en Seine-et-Marne 1er sem. 211 / 1er sem. 21 244 transactions 216 315 285 m² commercialisés 38 986

Plus en détail

Panorama bureaux Lyon. On Point 1 er trimestre 2014

Panorama bureaux Lyon. On Point 1 er trimestre 2014 Panorama bureaux Lyon On Point 1 er trimestre 2014 L immobilier tertiaire a souffert du manque de grandes demandes L agglomération a bénéficié d une éclaircie économique confirmée par l INSEE. L environnement

Plus en détail

Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010

Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement 28 janvier 2010 1 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement UNE ANNEE CONTRASTEE

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Introduction Les surfaces disponibles Les prix La tendance Les axes de développement INTRO CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE Surface

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS 20 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS en compte propre au sein de l'agglomération de Tours Programme la Nef, Art Prom. Editorial 20 : La croissance

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Notaires de Paris www.paris.notaires.fr Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier

Plus en détail

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE 20 LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS Les des conseils en immobilier d'entreprise et opérations en comptes propres au sein de l'agglomération de

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

Analyse du marché de l investissement des commerces en France. commerces. 3 ème trimestre 2012

Analyse du marché de l investissement des commerces en France. commerces. 3 ème trimestre 2012 Analyse du marché de l investissement des commerces en France commerces 3 ème trimestre 2012 L essentiel du marché 1 Ce qu il faut retenir Après un début d année relativement calme, le marché de l investissement

Plus en détail

Édito FRANCE NOTE DE CONJONCTURE. 1er trimestre 2012 FRANCE. www.colliers-keops.fr

Édito FRANCE NOTE DE CONJONCTURE. 1er trimestre 2012 FRANCE. www.colliers-keops.fr 1er trimestre 2012 FRANCE FRANCE NOTE DE CONJONCTURE Édito Depuis plusieurs mois, le secteur de l immobilier d entreprise subit une double pression. D un côté, le scénario d une croissance molle s impose

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 14 JANVIER 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 14 JANVIER 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 14 JANVIER 2014 BILAN 2013 ET PERSPECTIVES 2014 Avec la participation de A Jean-François INTRODUCTION BUET, Président FNAIM BASE DE DONNEES FNAIM 2 millions de logements 1

Plus en détail

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Quand le QCA va Paris QCA T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Pierre d Alençon Chargé d Etudes

Plus en détail

O13. le marché 2013 : bilan & perspectives

O13. le marché 2013 : bilan & perspectives O13 étude IMMOBILIeR d entreprises le marché 2013 : bilan & perspectives FéVRIeR 2014 O13 Le MaRché 2013 : BILaN & PeRSPectIVeS LeS BuReaux demandes & commercialisations 07 L OFFRe & Le StOcK 08 LeS VaLeuRS

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché. 4 Septembre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché. 4 Septembre 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché 4 Septembre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions

Plus en détail

LILLE MÉTROPOLE BUREAUX

LILLE MÉTROPOLE BUREAUX CONSEIL MÉTROPOLE CHIFFRES CLÉS BUREAUX ème TRIMESTRE 015 ARTEPARC - Lesquin - 1 er bâtiment inauguré en juillet Parc tertiaire 3 ème génération qui proposera à termes bâtiments et 44 000 m de bureaux

Plus en détail

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation ATELIER PARISIEN D URBANISME Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation AVRIL 2015 Directrice de la publication : Dominique Alba Étude réalisée par : François Mohrt Sous la direction

Plus en détail

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013 n 65 juin 2014 Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013 Observatoire n 4 Contact : Gilles Poupard 02 97 12 06 31 Sommaire Rappel de la démarche 5 Principaux résultats 2013 7 1. Le marché des

Plus en détail

Bilan 2012. Marché Immobilier d entreprise. www.agglo-evry.fr

Bilan 2012. Marché Immobilier d entreprise. www.agglo-evry.fr Marché Immobilier d entreprise Bilan 212 Crédits photos : Lionel Antoni, Christian Lauté, Gitka Olivier, APCL, GEMOFIS, DR ECE. Imprimerie : Le réveil de la Marne. Février 213. www.agglo-evry.fr édito

Plus en détail

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Bruxelles, le 31 août 2012 8h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Résultat opérationnel consolidé

Plus en détail

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON Un vent d optimisme nouveau commence à souffler sur le marché francilien de la location de bureaux. Le volume des transactions s est

Plus en détail

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives 2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives Après un semestre d activité, Empruntis dresse le portrait d un marché de l acquisition en nette reprise. 1 Contexte

Plus en détail

2007Document de référence

2007Document de référence Une foncière européenne de bureaux 2007Document de référence www.foncieredesregions.fr Le présent document de référence a été déposé auprès de l Autorité des Marchés Financiers le 28 avril 2008 conformément

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier 2013 : UN BON DEUXIÈME SEMESTRE EN PERSPECTIVE 2 e trimestre 2014 Direction des Études Point de conjoncture bureaux Marché locatif Île-de-France UN MARCHÉ

Plus en détail

2 ème semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. + de 300 locaux disponibles. Cette plaquette sur votre mobile!

2 ème semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. + de 300 locaux disponibles. Cette plaquette sur votre mobile! 2 ème semestre 2014 + de 300 locaux disponibles www.arthur-loyd-lr.com Cette plaquette sur votre mobile! 1 e r R É S E A U PA R T E N A I R E Vos Contacts Bertrand FILLIETTE Directeur Arthur Loyd EDITO

Plus en détail

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research #Club Pierre Marché des bureaux en Ile-de-France 9 Juillet 2015 DTZ Research Un 2 ème trimestre meilleur que le 1 er.. Demande placée de bureaux en Ile-de-France, en milliers de m² 3 000 2 500 2 000 1

Plus en détail

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse Une offre complète de 60 boutiques au cœur d un projet urbain ambitieux Toulouse Métropole une agglomération dynamique Croissance démographique la plus élevée d Europe

Plus en détail

Edissimmo SCPI CLASSIQUE DIVERSIFIÉE

Edissimmo SCPI CLASSIQUE DIVERSIFIÉE Edissimmo SCPI CLASSIQUE DIVERSIFIÉE Valorisez votre patrimoine avec de l immobilier d entreprise de qualité en investissant dans la SCPI Edissimmo - Durée recommandée : 8 ans Augmentation de capital ouverte

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 3 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif FORTE DÉCÉLÉRATION SUR LES GRANDES

Plus en détail

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES SYNTHESE JUILLET 2004 DATAR - AATEC / ARGUYL - 2-29/07/04 OBJECTIF ET CONTEXTE L immobilier d entreprise est un enjeu

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE DOSSIER DE PRESSE 18 AOÛT 2014 ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr 2 Rentrée 2014 SOMMAIRE Les principaux chiffres 5 Edito

Plus en détail

Conférence de presse : les marchés immobiliers à mi-année. Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier

Conférence de presse : les marchés immobiliers à mi-année. Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier Conférence de presse : les marchés immobiliers à mi-année Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier 8 juillet 2015 Un environnement immobilier plus favorable qu en 2014 2 59 % des professionnels

Plus en détail

ICADE ACTIVITÉ DU 3 E TRIMESTRE 2014 CHIFFRE D AFFAIRES EN HAUSSE DE 12 %

ICADE ACTIVITÉ DU 3 E TRIMESTRE 2014 CHIFFRE D AFFAIRES EN HAUSSE DE 12 % COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 23 octobre 2014 ICADE ACTIVITÉ DU 3 E TRIMESTRE 2014 CHIFFRE D AFFAIRES EN HAUSSE DE 12 % Hausse des revenus locatifs de 33 % à périmètre courant (+ 0,2 % à périmètre constant)

Plus en détail

L offre en immobilier d entreprise en Seine-et-Marne. SIMI Décembre 2012 présenté par

L offre en immobilier d entreprise en Seine-et-Marne. SIMI Décembre 2012 présenté par L offre en immobilier d entreprise en Seine-et-Marne SIMI Décembre 2012 présenté par Méthodologie Le département a été divisé en 7 grands territoires - le territoire de Marne la Vallée a été élargi et

Plus en détail

CREDIT FONCIER IMMOBILIER CONSEIL - EXPERTISE - COMMERCIALISATION

CREDIT FONCIER IMMOBILIER CONSEIL - EXPERTISE - COMMERCIALISATION CREDIT FONCIER IMMOBILIER CONSEIL - EXPERTISE - COMMERCIALISATION 250 collaborateurs Plus de 800 ventes actées en 2011 15 implantations régionales 72 % d'actifs expertisés en tertiaire, 28% en résidentiel

Plus en détail

TOULOUSE. Bureaux. Activités. Entrepôts. Commerces. Investissement. 1er RÉSEAU PARTENAIRE

TOULOUSE. Bureaux. Activités. Entrepôts. Commerces. Investissement. 1er RÉSEAU PARTENAIRE 2014 TOULOUSE Bureaux Activités Entrepôts Commerces Investissement 1er RÉSEAU PARTENAIRE Retrouvez une sélection de nos annonces sur www.arthur-loyd-31.com Arthur Loyd, 1 er réseau national de conseil

Plus en détail

ENTREPOTS / BUREAUX à louer

ENTREPOTS / BUREAUX à louer ENTREPOTS / BUREAUX à louer Bâtiment indépendant 2 380 m² de locaux d Activités (entrepôts / bureaux) Zone d Activités du Pérou MASSY (91) 10 mail Atlantis 91300 MASSY 01 64 47 07 19 info@fimmconseil.com

Plus en détail

Baisse des prix modérée dans l ancien. Amélioration de l activité dans le neuf en 2015?

Baisse des prix modérée dans l ancien. Amélioration de l activité dans le neuf en 2015? MARKETVIEW Résidentiel France, Janvier 215 Baisse des prix modérée dans l ancien. Amélioration de l activité dans le neuf en 215? Ventes dans l ancien + 4 % Prix dans l ancien - 1 % Mises en chantier -

Plus en détail

Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2013 n 34 septembre 2014

Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2013 n 34 septembre 2014 n 34 septembre 2014 Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2013 SOMMAIRE 1 LES MARCHÉS DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER EN 2013 5 1.1 Le marché de l'immobilier

Plus en détail

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 Le marché de l immobilier d entreprise sur le territoire de Plaine Commune en 2013 Le territoire de Plaine Commune s agrandit au 1 er janvier 2013 pour

Plus en détail

Observatoire. de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2011

Observatoire. de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2011 Observatoire de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2011 LES FAITS MARQUANTS EDITORIAL UN MARCHÉ TERTIAIRE CONCENTRÉ L agglomération angevine dépasse le seuil des 30 000 m 2 de transactions

Plus en détail

n 1 sept. 2011 entreprises mobilités

n 1 sept. 2011 entreprises mobilités n 1 sept. 2011 Ma trajetd L ville, I Nmon FO E V O T R E M O B I L I T É - O C T O B R E 2 0tisseo.fr 10 édito en bref Tisséo partenaire de l autopartage Pour une mobilité performante et durable Le développement

Plus en détail

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles Chiffre d affaires 3M 2014 Le Patio, Le Patio, Lyon Lyon - - Villeurbanne CB 21, La Défense Un bon début d année 6 mai 2014 Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité 7 000 m² loués à La Défense

Plus en détail

Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015

Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015 Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015 125 000 m 2 de bureaux commercialisés en 2014 80 000 m 2 d offre neuve ou en chantier 220 HT HC m²/an de loyer moyen Chantier EDF Lab R&D, juillet

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 4 e trimestre 13 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif Île-de-France 13 : le levier des

Plus en détail

TOULOUSE. Bureaux. Activités. Entrepôts. Commerces. Investissements. 1 er RÉSEAU PARTENAIRE

TOULOUSE. Bureaux. Activités. Entrepôts. Commerces. Investissements. 1 er RÉSEAU PARTENAIRE 2015 TOULOUSE Bureaux Activités Entrepôts Commerces Investissements 1 er RÉSEAU PARTENAIRE 1 Arthur Loyd, 1er réseau national de conseil en immobilier d entreprise. EDITO La loi Alur promulguée en mars

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Déclaration intermédiaire du conseil d administration

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Déclaration intermédiaire du conseil d administration INFORMATION REGLEMENTEE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Home Invest Belgium Housing life Déclaration intermédiaire du conseil d administration ACTUALISATION AU 31 MARS 2009 DE L ÉVALUATION DU PORTEFEUILLE Stabilisation

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail