N 27 - SEPTEM BRE-O CTO BRE 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 27 - SEPTEM BRE-O CTO BRE 2008"

Transcription

1 N 27 - SEPTEM BRE-O CTO BRE 2008 w w w. -pif.org [Int rntion ] P2 - Afgh ni tn: L p tit gu rr pour civi i tion P3 - Géorgi : L'Abk h z d 'onc Tom P4 - A m gn : R ntré u py d réform [Po itiq u & Société] P5 - RSA v bi n? P6 - Com m ntfir tir c ux q ui ré i t ntux xp u ion... L guch pr à guch C om m b ucoup d'utr journux, nou von r çu 1 v nu d'un pr m iun pp utr âg. L CNR, 'h i toriq u Con intiond Ré i tnc d J n M ou in q ui t nu pr m ièr réunion n m i 19 43, pp à un grèv génér t r conductib 10 nov m br 2008! Qui cch d rrièr tout c? C m g fit p n r à 'pp «Cré r c' t ré i t r, ré i t r c' t cré r» ncé [S rvic Pub ic] P8 - Dé itd'initié à Sécu P9 - M po tièr ch z J npi rr Gi rd [Eco ogi ] P10 - L ux g cé du c cuégoï t P10 - Lnc ur d rt : m obi i tion pi [Critiq u d Médi ] P11 - L rdio tté é ocitiv ouffr ntdu p g u num ériq u L ct ur du PIA F, nvoy z -vo rtic, nnonc z vo r nd z -vou! -pif.org pr 13 nci n m m br du CNR pour 60èm nniv r ir du Progrm m du CNR. C 13 ré i tnt h i toriq u, gu i t ou com m uni t, pp i nt «à un véritb in urr ction pcifiq u contr m oy n d com m uniction d m q ui n propo nt com m h oriz on pour notr j un q u con om m tion m rch nd, m épri d p u fib t d cu tur, 'm né i génér i é t com pétition à outrnc d tou contr tou.»2 Là 'rrêt com pri on. Dn c t pp à grèv, p d figur h i toriq u, ju t un pp à m obi i tion contr dériv d notr ociété v r m oin d o idrité. C t pp y d contourn r ourd ppr i yndicux nt à m ttr n brn pour contr r un gouv rn m nt q ui toujour un coup m éditiq u d'vnc. A uit d c t pp, un pétition3 «ttr ouv rt ux étt m jor yndicux» d m nd p u d f rm té dn négocition v c gouv rn m nt. L'pth i génér t pir vrom bi nt d déc rtion c cu é d m ini tr t d ur pré id nt nou étouff nt t nou font cc pt r d r cu ociux n précéd nt. O ub ié tou princip d notr con titution (i u du progrm m du CNR) t d utt âpr m nt ggné u fi du XXèm ièc... Et vou, q u nov m br? f r z -vou 10 L Pif 1- h ttp://w w w.con i ntion d r i tnc.fr/ 2-h ttp://w w w. t rntiv -im g.n t/ 3- h ttp://tou - n m b.dyndn.org/

2 [Int rntion ] 2 L p tit gu rr pour civi i tion Qund nou ntron dn un vi g t q u nou voyon un Afgh n brbu, nou voyon im p m nt un Afgh n brbu. M i q und Am éricin ntr nt dn un vi g t voi nt un Afgh n brbu, i voi nt O u m b n Ld n.»1 C tt confid nc d'un nci n m m br d forc péci d un py ié d Ett -Uni, u journ i t ng i Rob rt Fi k, i u tr bi n m i q ui ntour int rv ntion occid nt n Afgh ni tn. E n 2001, or q u co ition com po é d forc d O TAN t d troup d A inc du Nord2 ttq ué Afgh ni tn, but éti nt c ir : r nv r r T ibn, rrêt r B n Ld n t m ttr n p c un Ett dém ocrtiq u n Afgh ni tn. L m oy n m p oyé, bom brd m nt éri n m if t off n iv t rr tr d m oudjh idin du nord (q ui préféri nt ouv nt tu r ur dv r ir p utôt q u d fir pri onni r ), n m b i nt p po r d prob èm m orux u r grd d nj u : dém nt r un régim ré m nt tot itir t t rrori t. L progrm m été à m oitié r m p i. Au prix d u m oin p u i ur m i i r d civi m ort, T ibn ont été ch é du pouvoir, m i p du py. B n Ld n, ui, t éch ppé t un nouv u régim, form m nt dém ocrtiq u, vu jour. S pt n p u trd, on ju tifi ncor pré nc occid nt v c m êm rgum nt : utt r contr T ibn q ui m èn nt un guéri u ud t à ou t du py, ur r écurité pour tbi i r py t r nforc r pré id nt K rz ï. C d rnièr nné, progrè m b nt z m inc. Si c rtin région t cpit bénéfici nt d un r tiv écurité t d un p u grnd ib rté grâc à int rv ntion occid nt, c n t p c du ud-ou t q ui connît u contrir un r gin d vio nc. L ugm nttion du nom br d o dt d O TAN m ort u com bt ou u cour d tt ntt con titu un bon indic d c tt xt n ion d gu rr. L m bu cd u cour d q u dix o dt frnçi ont été tué, n oût d rni r, dém ontré q u T ibn ont r nforcé t ont toujour u i dét rm iné. Fc à c q ui r m b d p u n p u à un éch c, réction d gouv rn m nt occid ntux t, z ogiq u m nt, d nvoy r p u d troup n vrim nt int rrog r ni ur m éth od ni ur but. Un offici r frnçi com pritc tt gu rr à gu rr d A géri d m ndé rrêt d frpp éri nn ur d cib h ypoth étiq u. Enfin tou py occid ntux im p iq ué dn conf it pèr nt «fgh ni tion» du conf it, c' t-à-dir r m p c m nt progr if d troup d O TAN pr un rm é fgh n cpb d com bttr fficc m nt T ibn. K rz ï, ui, rit ppr m m nt p u fvorb à un négocition po itiq u v c T ibn u nom d o idrité ntr Pch toun. M i i t ié pr id occid nt dont urvi po itiq u dép nd. C q ui nou rm èn à notr prém bu : Am éricin, prti n Afgh ni tn com bttr t rrori m t q ui voi nt dn ch q u Afgh n un nn m i pot nti, ont-i prêt à cc pt r un o ution négocié ntr i m i t m odéré (K rz ï t ié ) t xtrém i t pour rm n r nfin pix dn c py? Un offici r frnçi com prit c tt gu rr à gu rr d A géri n urnt q u c rtin m éth od, c ju t m nt m p oyé pr Frnçi n A géri, p rm ttri nt A xd d v nir à bout d nn m i ur t rrin. Si c t c, c t trè inq uiétnt pour Afgh n. L 1- Rob rt Fi k, L grnd gu rr pour Am éricin, ux, font confinc à civii tion, L découv rt, pg 820 t ch no ogi, u r n ign m nt 2- Ainc q ui r groupit ch f d rr du nord d Afgh ni tn non t ux m oy n éri n gu pch toun, oppo é ux T ibn. L (h é icoptèr t vion d ch ) Pch toun con titu nt principgroup pour évit r confronttion th niq u n Afgh ni tn (42% d dir ct t m ort m éricin. popution). L Tibn ont d I n évit nt p, pr contr, Pch toun. bvur. E ont t m nt cournt q u H m id K rz ï uim êm, protégé d Am éricin,

3 [Int rntion ] 3 L'Abk h z d 'onc Tom D ncom brnt t pui nt prt nir. L Cuc t ég m nt un t rritoir d im p nttion trtégiq u pour Ett -Uni dn cdr d un év ntu conf it v c Irn voi in. Pour Ru i, c conf it étit opportunité d «punir» Géorgi d on rpproch m nt v c O ccid ntux, d rpp r pui nc dn région t d fir, n p nt, voct d p tit p up du Cuc pour t nt r d fir oub i r m cr O èt r v ndiq u nt ntur m nt m êm droit. D m êm q u d c ntin d région du m ond L répon p ut donc diffici m nt êtr univ r. E dép nd d h i toir d provinc éprti t, d oppr ion ubi pr m inorité n q u tion, d xi t nc d un conf it th niq u, tc. M h ur u m nt, c tt réf xion t po ué pr m u tip intérêt économ iq u t d rni r. M i réction ru t réc nt d 15% d popu tion im m édit t outi n m éricin tch étch èn. trè im ité, pour n p trop froi r prt nir ru trtégiq u d grnd pui nc. Com m r m rq uit V dim ir Poutin dn un di cour à M unich n 2007 (u uj t d Ett -Uni ) : grnd pui nc gi nt n d h or «d ur frontièr ntion dn tou dom in t c t trè dng r ux ; p r onn n nt p u n écurité prc q u p r onn n p ut p u trouv r r fug d rrièr droit int rntion». pui ch ut d URSS, O éti du Sud, rttch é à Géorgi, ouh it r joindr Fédértion d Ru i ux côté d O èt du Nord. L 7 oût d rni r, Géorgi nc troup à ut d c t rritoir éc ionni t out nu pr Ru i, déc nch nt un gu rr foudroynt dn région. Lor q u j un Pré id nt prooccid nt Sk ch vi i rriv u pouvoir n 2003, i ffich rpid m nt obj ctif : intégr r O TAN t rm n r région éc ionni t (O éti du Sud t Abk h z i ) dn giron géorgi n. Pour y prv nir, i com pt fort m nt ur outi n d «m i» occid ntux. C t dn c cont xt q u i nc on off n iv 7 oût L trtégi d Sk ch vi i t tom bé dn pièg d doub j ux dip om tiq u, dont Cuc t un t rrin d xpérim nttion privi égié. D doub j ux q ui ont d r nt d gu rr froid. L Ru i di tribu d p port ux éprti t d Géorgi, p ndnt q u Am éricin t ur ié uropé n con trui nt d o éoduc t d gz oduc pour ch m in r r ourc én rgétiq u d C pi nn n p r pr Ru i h i toir d orgni r ffib i m nt d c t D doub j ux q ui ontd r nt d gu rr froid Et O èt dn tout ç?doiton r connîtr ur éc ion? Cr vri q u tion d c conf it t c, récurr nt, d conci ition d d ux princip c f du droit int rntion: c ui du i «droit d p up à di po r M g d ux-m êm» t c ui du «droit d Ett à ur intégrité t rritori». L répon ux q u tion éprti t t ém in m m nt com p x : voynt K o ovo ccéd r à indép ndnc,

4 [Int rntion ] 4 R ntré u py d réform L 'utonom i d univ r ité t- r m èd ouv rin ux prob èm d ' n ign m nt upéri ur? C' t c q u déf nd gouv rn m nt ctu n m ontrnt n x m p d'utr py uropé n «q ui ont u réform r», on form u ritu d ibérux d droit t d guch. En A m gn, grnd py réform t ur, où con rvt ur t ociux-dém ocrt donn nt m in dn c diffici trvi d "m od rni tion", 'utonom i d univ r ité bouti à un ré u ttk fk ï n. L univ r ité ont, à pré nt, droit d é ctionn r étudint dè pr m ièr nné t d di po r com m ' nt nd nt d ur budg t t, donc, d fvori r di cip in p u «port u». Com m, pr i ur, ont 'ob igtion d m i ux ncdr r étudint (dév opp m nt du tutort t du contrô continu) n q u ur budg t it ugm nté n con éq u nc, dim inu nt nom br d p c di ponib. L A ocition oi «L Pif» bch i r ont donc contrint 3 ru d O rch m pt d m u tip i r Pri - Frnc cndidtur t -pif.org d 'rm r d w w w. -pif.org pti nc. I Dir ct ur d pub iction nvoi nt un diz in d du num éro 27: Pi rr Foui h oux do i r dn Com ité d rédction : A x D., B nj, ' poir d'obt nir A do B rnrd, Bo.F., C uc, u m oin un Gë Mh é, JMJ, K t rin Buh u, répon M. So, Mg i, O iv r Crm in, po itiv. Pour Ptrick, PB, Pi rr Foui h oux, c rtin di cip in, com m p ych o ogi, où d m nd ont nom br u t p c réduit, univ r ité étb i nt d i t d'tt nt. L futur étudint ont ncourgé à fir d tg p ndnt un n ou d ux n tt ndnt d'êtr ff ctiv m nt in crit. M i 'b urdité n 'rrêt p à. L univ r ité, con ci nt q u c rtin cndidt cc pté préfér ront, n fin d com pt, fir ur étud i ur, prtiq u nt «urbook ing» com m n'im port q u com pgni éri nn! Br f, nouv u y tèm fit r gr tt r 'nci n orgni m q ui c ntr i it d m nd t réprti it «bur ucrtiq u m nt» p c. M i u py d'ang M rk t d G rh rd Sch röd r, r v nir n rrièr td v nu im po ib. A xd Rob rtmoi n u. ISSN : opy ft L diffu ion d c journ trégi pr un ic nc Cr tiv Com m on. Vou êt ibr d r produir, di tribu r tcom m uniq u r c tt crétion dn condition uivnt : # Cit r ut ur # N p uti i r à d fin com m rci # Uti i r c tt m êm ic nc (ch cun d c condition p ut êtr vé v c notr utori tion). h ttp://w w w.cr tiv com m on.org/ ic n /by-nc- /2.0/ Mq u tt ré i é ou ogici ibr Scribu D in bidoui é ou ogici ibr Gim p

5 [Po itiq u & Société] 5 RSA v bi n? Av c RSA, gouv rn m nt vnt d donn r un coup d vo nt v r oci. Au pi otg, M rtin H ir ch, ucc ur d 'Abbé Pi rr à têt d'em m ü, m u tip i déc rtion nth ou i t n pérnt crétion d m p oi d'ici d ux n. Surpri, finnc m nt provi nt d'un nouv im pôt q ui n ri q u p d p r ur p u puvr n portnt ur r v nu du cpit. Brvo, or pp udi on. M i u fit, c' tq uoi c RSA?C' t-y-bi n d guch, ç? L R v nu d So idrité Activ d tin à bri r 'b urdité fi nt q u'un ch ôm ur ou q u'un RM I t r trouvnt du trvi voit on r v nu bi r. En prtiq u, un rié v pouvoir, n p u d on ir, p rc voir un prti d oction uxq u ivit droit orq u'i étit n trvi. Concrèt m nt, un RM I t (500 pour un p r onn u ) trouvnt un m p oi SM IC à m i-t m p (500 ) ur un r v nu d 760. Et c p ut conc rn r 3 m i ion d m éng n Frnc prm i p u défvori é. Si c' t pour fir ggn r p u ux p u puvr,... ri n à r dir. M i u fit, ç n vou rpp p bti d étudint? Vou v z, nti-cpe (ou CIP b duri n) q ui r fu i nt crétion d contrt d trvim pyé pour étudint dé rg nté. Ici, donc, M rtin H ir ch réjouit q u rié cc pt nt d m in d bou ot trè m pyé. C rtin nom m nt m êm RSA «régim d précrité i té». Vou bo z t n p u vou êt puvr? N vou p ign z p, on vou id. C' t q uoi déjà SM IC? C' t p truc q ui dit q u p r onn n doit trvi r n d ou d'un c rtin niv u d r v nu?a or q u m i-t m p t tgiir éti nt déjà trè oin du SM IC, c n v p rrng r ch o. Et pui, im gin r q u c pui cré r d ' m p oi, c' t u i d m nd r q u m p oi. Et d po r d q u tion ur notr y tèm économ iq u : pourq uoi ujourd'h ui un prt d ociété t- dé o uvré? N vudritip m i ux prtg r t m p d trviq u pou r g n v r d bou ot q u'ujourd'h ui p r onn n v ut fir?et n m pr z p d finénti d i té, iy ujourd'h ui p u d'un m i ion d p r onn q ui trvi nt pour ggn r m oin q u id uxq u uri nt droit n m p oi! urnc -vi. L'im po ition d r v nu du cpitp d 11% à 12,1% c' t-à-dir r t b ucoup p u fib q u tux uq u trvi ttxé. Com m gouv rn m nt nou y h bitué, un point po itif rt rr m nt à utr ch o q u'à fir p r un pi u bi n p u diffici. Rpp z -vou propo ition d upprim r id à c ux q ui r fu nt d' r fir d bou ot à 50k m d ch z ux... Com m d m in RM I d vi nt un RSA... q ui nou jur ujourd'h ui q u RSA n' t p pir d m ur q u Srk oz y nou it donné? G.K.W VnD nprboum D rni r coup d forc m éditiq u : tx ur r v nu du cpit. O n im gin m i ird donné pr rich indu tri frnçi... M i vou v z oub ié bouc i r fi c créé 'n d rni r. Com m vri rich ont déjà tt int ur q uot d'im pôt (m xim um 50 % d r v nu ), i n ont p conc rné... C tt tx v êtr pyé pr m oitié d m éng n touch nt ux r v nu fonci r t ux Pour n voir p u : h ttp:// t rntiv - conom iq u.fr/b og /rv ud/2008/08/28/ -r -c -n tp - -ju tic - oci / h ttp://w w w.m diprt.fr/c ub/b og/ rg -pugm / /r - -ni nc d-un-r gim -d -pr crit - i t Int rvi w d D ni C rc, L M ond du 29 /08/08

6 [Po itiq u & Société] 6 Com m ntfir tir c ux q ui ré i t nt ux xp u ion... Ifut q u'un h om m m ur p ndnt on xpu ion pour q u journux té évi é pr nt d rr ttion t d xpu ion m iv d n -ppi r. Et pourtnt i uffit d'h bit r n bn i u pri i nn pour voir d voi in n -ppi r, d pr ndr un trin r v nnt d'it i pour voir un rf ou d'êtr n ignnt pour q u pr nt d'un d vo é èv oi nt ou v rrou. H ur u m nt p u i ur ré ux t ocition (RESF1, SôS 2, co ctif ocux d outi n ux n -ppi r,...) ré i t nt n v nnt n id à c ux q ui éti nt in'y p i ongt m p - t ront dn p i ongt m p - bi nv nu pour v nir trvi r t d v nir citoy n frnçi. Et c ocition rv nt d r i à 'inform tion... Voici donc q u q u pg du m nu du prfit m ini tr d 'Intéri ur vou nt fir tir un m ouv m nt dém ocrtiq u... T ch niq u 1 : P int m u c é contr un trct h um ori tiq u L 2 vrid rni r, d m m br du co ctif d outi n ux n -ppi r d R nn ont é ir un trct à 'int rph on d Po ic d Frontièr (PAF)3. C trct vit été écrit uit à 'rr ttion (m gré d ppi r d m in ur n règ ) d Ju io, ycé n d'origin congo i 4, n p in orti co ir. C trct portit un fu p tit nnonc d r crut m nt à PAF indiq unt, v c un h um our grinçnt, q u ité néc ir pour rrêt r d nfnt innoc nt. L d ux ct ur du trct, in i q u'un troi ièm p r onn q ui répondu à un éq uip d té évi ion, ont pour uivi d pui fin jui t pour «diffm tion t injur». L' nq uêt n cour m êm été ju q u'à r ch rch r r pon b du it int rn t diffu nt d vidéo d 'ction. T ch niq u 2 : L m ini tr «int rrom ptbrièv m nt vcnc» L 5 oût, Bric H ort f ux r ntr à Pri pour un confér nc d pr frc nt. Ifut dir q u'prè 'inc ndi ynt détruit c ntr d rét ntion (CRA) d Vinc nn, d'utr r t nu t nt nt d'inc ndi r ur pi, notm m nt u M ni -Am ot. S on m ini tr, fut n' t p ux condition d rét ntion, m i ux «gi m nt d groupu cu»5 d' xtrêm -guch. L m ini tr ' m port contr propo d Rodo ph N tti r d ' ocition SÔS, rpporté v i pr Pri i n. Rodo ph N tti r urit ffirm é : «Notr m ot d'ordr, c' t d brû r c ntr». C p ndnt, m i itnt dém nt dn pr voir prononcé un t ph r t ffirm voir t pp é à ur f rm tur. Un p int été dépo é contr ' ocition SÔ q ui dépo fréq u m m nt d déc rtion d m nif ttion d vnt c ntr. L bruit m éditiq u d c tt ffir in i p rm i d' nt ndr d pr m ntir du PS t m êm d 'UM P 'ém ouvoir d condition d rét ntion t d urch rg énorm d r m p i g ( ouv nt doub ou trip d ff ctif prévu, n pr r d rét ntion d' nfnt,...). 1- RESF: Ré u Eduction Sn Frontièr. 2- SÔS: Souti n Ô Sn -Ppi r. 3- h ttp://contr journ.b og. ib rtion.fr/m on_ w b og/2008/09 / -trct -q uh o.h tm 4- h ttp:// n ppi r.b og. ib rtion.fr/ n _ ppi r /2008/03/ju io- v -r nn.h tm. Ju io n uit été déc ré m j ur prè xm n o ux m édic tm ncé d' xpu ion. Un m ouv m ntm ifd outi n p rm i d ibér r t régu ri r. 5- h ttp://w w w. pri i n.fr/po itiq u /c ntr -d -r t ntion-h ort f ux-durcit- -ton ph p 6- h ttp://w w w. -croix.com /rtic /ind x.j p?docid= & rubid= Cim d : Com ité Int r-m ouv m nt Auprè D Evcué.

7 [Po itiq u & Société] 7 T ch niq u 3 : Décr tm odifint ib rté d' xpr ion dn c ntr d r t ntion Com m nnoncé, un décr t vi nt d prîtr conc rnnt 'ccè ux c ntr d rét ntion pour ocition d'id ux r t nu 6. D pui 19 85, Cim d 7 vit m onopo d'ccè t conv ntion pr nd fin n jnvi r. Stup ur, c ntr ront réprti n 8 ot géogrph iq u pour utnt d' ocition (ou m êm, d'prè ' ntourg du m ini tr, d im p cbin t d'voct )... Pir ncor, décr t tipu q u «p r onn m or» h bi ité ront t nu à un d voir d «n utr ité t d confid nti ité». C ph r ccu nt indir ct m nt Cim d d r produir propo d r t nu t d'voir d m m br un p u trop o idir d ur cu. L Cim d m b pourtnt êtr u à pouvoir fir fc à d t r pon bi ité q u' um é d pui d rnièr gu rr (offici m nt ou dn ré i tnc ). L Cim d d m nd u gouv rn m nt d c rifiction ur droit d r grd t d' xpr ion d ociété civi dn c ntr... G.W.K. VnD nprboum Qund Fouq u t py on cnon, c t préf tq ui tm rron (prov rb tibétin) «P tit récit d v ntur ubu q u ng ndré pr po itiq u im béci du m ini tr d rf du drp u» C t pr c m ot q u com m nc r tion tri t m nt dro tiq u d évèn m nt urv nu d vnt un d h ut i ux d Srk oz i, n occurr nc Fouq u t. Vou y ppr ndr z com m nt im p dép oi m nt d un bnd ro RESF déch în rrivé d un nué b u ur Ch m p t com m nt d r bond n r bondi m nt, un prti d m i itnt fur nt invité à rinc r go i r dn c trè é ct t p trè guch i t étb i m nt, p ndnt q u uniform continui nt d bttr pvé tout n ch éri nt ur h iérrch i. JM J L PIAF r gr tt d n voir p p c d r produir c t xt vour ux m i vou invit ch ur u m nt à ir ur n t: h ttp:// n ppi r.b og. ib rtion.fr/ n _ ppi r /2008 /08/q und- -fouq u.h tm #m or

8 [S rvic Pub ic] 8 Dé itd'initié à Sécu En jui t, gouv rn m nt nnoncé n-ièm p n d'économ i pour Sécu, pour «uv r» c -ci du fm ux «trou»... pr q u un non-inform tion! O ffici m nt, c p n éprgn pti nt, m i tx bénéfic d com p ém ntir nté... q ui ont im m édit m nt prévu d rép rcut r c pré èv m nt ur ur trif. Brndi nt à ch q u nouv «réform» ' ibi du «uv tg» d Sécu, «réform t ur» ont d m otivtion m oin nob. L point com m un d tout «réform» d 'A urnc M di d pui nné 80 t d réduir prt du régim ob igtoir ( 'A urnc M di, finncé pr coti tion oci ) t d'ugm nt r c d pti nt ou d com p ém ntir d nté (m utu ou urnc privé ). L rpport Ch d t, n 2003, propo d définir un «pni r d oin» indi p n b t d'in titu r un y tèm à troi étg : 'A urnc M di pour un prti d oin d b ; un com p ém ntir d b pour 'utr prti, v c id d 'Ett ( on r v nu ) pour y ccéd r ; un utr com p ém ntir, fcu ttiv, pour utr oin. P d grnd bou v r m nt dn y tèm ctu, m i i uffit d ch ng r un p u frontièr d troi étg, périm ètr du pni r d b t 'id d 'Ett... pour n finir v c Sécu : un pni r d b m inim, géré à 9 0% pr com p ém ntir t à 10% pr Sécu. Pourtnt, c trn f rt d dép n d nté v r privé p u d ch nc d jugu r h u. S on un rpport du Sént d juin 20081, coût d fonctionn m nt d A urnc M di ob igtoir é èv nt à 5,4 % d pr ttion, contr 24,4 % pour com p ém ntir. Pourtnt, déficit d Sécu q ui ju tifi «réform» été rg m nt con truit pr ch oix po itiq u d d rnièr nné (voir ncdré). A or pourq uoi c tt ob tintion à «réform r» toujour dn n d'un ffib i m ntd Sécu? L répon ti nt dn om m n j u : budg t d Sécu, c' t 1,3 foi c ui d 'Ett. L budg t d 'A urnc M di r pré nt nviron 140 m i ird d' uro, q ui éch pp nt ncor u m rch é. D q uoi u cit r convoiti d ur ur privé t d'un m ouv m nt m utu i t q ui 'é oign d ' prit o idir d origin (voir ncdré). Et pour ouvir on ppétit, pourq uoi n p rvir oim êm?l CV d r pon b d po itiq u d nté t d orgni m ociux m ontr nt d i n étroit v c ptront d ' urnc privé 2. Xvi r B rtrnd, m ini tr d nté t d o idrité d 2005 à 2007 t crétir d'ett à 'A urnc M di d 2004 à Com m ntfbriq u r un «trou d Sécu»? L xonértion d coti tion oci non com p n é pr 'Ett cr u nt trou d 2 à 3 m i ird pr n. L non-txtion d tock option r pré nt on Cour d com pt un m nq u à ggn r d 3 m i ird pr n. L m nq u d coti tion provi nt urtout d'un régr ion d ir dn prtg d rich créé, u profit d profit : i r pré nti nt 69 % du PIB n 2002, contr 73 % n L coti tion étnt i ur ir, c r pré nt 17 m i ird n m oin pr n pour Sécu. D ch iffr à com pr r v c déficit, prévu à 9 m i ird pour 2008.

9 [S rvic Pub ic] 2005, été g nt génér d' urnc d'ax d à Frédéric Vn Ro k gh m, dir ct ur d CNAM, dir ct ur du Fond d o idrité vi i d à 2001 t dir ct ur d cbin t du m ini tr d nté n 2004, été dir ct ur d 'udit d'ax d 2001 à CyriRoux, crétir génér djoint d 'Autorité d contrô d urnc t d m utu (ACAM ), occupé d po t d 1h ttp://w w w. nt.fr/rp/r07-385/r h tm #fn1 2h ttp:// ocio13.w ordpr.com /2008/08/26/q uiv ut-tu r- - curit - oci - o idir prnico -pom i / dir ction ch z Ax d à 2007, prè un p g pr Dir ction du tré or t 'ACAM. Enfin, J nfrnçoi Ch d t, ut ur du rpport m b ém tiq u d privti tion rm pnt d Sécu, 9 dir ct ur du Fond d finnc m nt d CM U, été dir ct ur ch rgé d q u tion d nté ch z Ax d à Fo ub rtsn onn t L troub j u d m utu. L m utu uri nt pu ch oi ir d'êtr intégré dn régim ob igtoir, c q ui urit p rm i un bonn couv rtur pour tou t écrté urnc privé d ur t rrin. E ont u contrir ch oi i d r t r dn régim com p ém ntir, pour conq uérir d nouv ux m rch é. Conform ém nt ux règ uropé nn, cod d m utu ité donc été igné ur c ui d urnc, pour r p ct r ibr concurr nc. Soum i ux m êm règ q u urnc (m rg d o vbi ité, pr x m p ), ont r trouvé dir ct m nt n concurr nc v c c -ci... t t nd nt à dopt r m êm prtiq u ( é ction d ri q u ), oin d ' prit o idir du m utu i m. M po tièr ch z J n-pi rr Gi rd S 2000, Frnc Té écom m u tip i cq ui ition d'opért ur dn m ond nti r. L rvic pub ic d vi nt trè condir. E inv tit pr x m p 33 m i ird d frnc n dn cb oopért ur déficitir NTL, contr 2 m i ird réprti ur 3 n pour dév opp r 'ADSL, q u' n' nvi g or p d'ét ndr ud à d gg om értion d p u d h bitnt. C nt En , gouv rn m nt Juppé cq ui ition u prix fort gonf d t t, q ui p d 14 m i ird trn form Frnc Té écom n ird n ociété nonym, v c m êm d' uro n à 60 m i 2000, oit 'éq uiv nt d 2 n d prom d m int nir rvic ch if f r d'f f ir. L cri bour ièr pub ic t prt m joritir d 'Ett d 2001 f it f ondr v ur d dn cpit. Entr t n urpri, L Po t d vi ndr un ociété nonym. Evo ution indi p n b, nou dit-on, pour pr ndr p c dn grnd m rch é po t m ondi, pr x m p n nount d inc cpit i tiq u. Pour ir 'v nir d L Po t, ip ut êtr uti d ouv nir d 'v ntur d Frnc Té écom. ociété rch té, c q ui n fci it p dé nd tt m nt. L fri finnci r r pré nt nt or 4 m i ird d' uro pr n, oit 80 % d m ri m ondi du group. L pot c é ont été pyé pr p r onn ( ic nci m nt, g tion pr tr...) m i u i pr p tit c i nt (h u d 'bonn m nt, dégrdtion du rvic...). A or, pré pour v ntur po t? Fo ub rtsn onn t nouv

10 [Eco ogi ] 10 L ux g cé du c cuégoï t I y ncor q u q u nné, ch rch ur t indu tri po unt di puti nt pour voir i réch uff m nt d p nèt vit ré m nt i u. C'étit d q u r d ch rch ur à ch iffr contr d xp rt d' ntr pri q u m uvi foi n'étouff jm i. M int nnt q u bnq ui fond nt à tout vit, débt t c o t ch rch ur p ur nt d'voir u ri on. M i indu tri t grnd py po u ur, ux, n ré ign nt p à voir im p m nt tort... t ux ffir m ritim déc ré q u 'Union Europé nn "un im portnt contribution à fir dn c tt région"... M oin ngu d boi, S crétir génér du Con i d m ini tr nordiq u, q ui orgni it confér nc, déc ré tout im p m nt «Nou von tou q u 'Arctiq u fit fc à d nom br ux défi. L ch ng m nt c im tiq u, ' xp oittion d r ourc ntur t d nouv voi d nvigtion m ritim ont p ut-êtr prm i p u cruciux». L'éco ogi t donc m i ur m êm p n q u ' xp oittion indu tri... O n it bi n q ui t n générggnnt. G.K.W VnD nprboum 1h ttp://w w w. b ogfinnc.com /2006/11/u _ t_ cnd_.h tm 2- AFP du 12/09 /08 L EtUni t Cnd di put nt déjà propriété d nouv voi m ritim q ui pourrit cré r dn 'O cén Arctiq u. L font t t m nt rpid q u' ritprticb d 2015!1 Lor d confér nc ur nj ux d 'Arctiq u c t été2, Com m i ir uropé n à Pêch Lnc ur d rt : m obi i tion pi L nc ur d rt 1 Ch ri tin Vé ot2 d 'Univ r ité d'o r y ubi d m u tip pr ion prof ionn pour on trvi d inform tion ur O GM (voir Pif 19 ). Un pétition d outi n u ch rch ur vit r m b é igntur. Suit à un m obi i tion 25 juin, réc m nt un ttut pour nc ur d rt t un r ch rch p u trn pr nt, un r ncontr v c in tnc univ r itir été orgni é. Fin m nt, C. V ot pu ffirm r : «-q u [L'Univ r ité d'o r y] n vit ucun prob èm v c m pri d po ition pub iq u ur O GM, q u j vi tout à fit droit d donn r m on ffi ition prof ionn pour ju tifi r d m com pét nc à pr r du uj t n q u tion, t q u n ucun c c pri d po ition n doiv nt int rv nir dn m on év ution ci ntifiq u ; -q u Univ r ité pportit on p in outi n pour q u m on éq uip d r ch rch continu d xi t r oit ou form d bortoir xc u iv m nt univ r itir, oit ou form d un bortoir rttch é à un utr orgni m d r ch rch d Fcu té d O r y ; -q u ngg it à écrir un ttr, dont ipourr êtr fit étt pub iq u m nt, pour v r m on éq uip t m oi-m êm d tout dénigr m nt dont nou von fit obj t d pui d ux n, t q ui p rm ttr d réffirm r q u d déci ion n p uv nt êtr pri u in d Univ r ité n un procédur d év ution trn pr nt ou pr d m éth od n d h or d toutcdr égitim.». Bo.F 1- Un nc ur d rt t un ch rch ur ynt dû gir p u ouv nt contr vi d on in titution, un rié ynt révé é d m nq u m nt grv d on ntr pri ou un group d citoy n ynt rté in titution ur d prob èm d nté. Voir h ttp:// ci nc citoy nn.org 2- En ignnt-ch rch ur n génétiq u m o écu ir à 'In titut d génétiq u t m icrobio ogi (IGM, univ r ité Pri -Sud).

11 [Critiq u d Médi ] 11 L rdio tté é ocitiv ouffr ntdu p g u num ériq u R dio-a igr t un rdio ocitiv pri i nn q ui r çoit con tm m nt c ux t c q ui xprim nt d idé h or d p n é dom innt. Aujourd'h ui, à fv ur du p g u num ériq u, rdio ocitiv (dont Rdio A igr ) ont m ncé dn ur xi t nc, u i bi n du fit d coût d c p g q u pr réduction d ubv ntion q ui ur éti nt oué ju q u' or. Un coordintion inform d rdio ocitiv non com m rci t d m édi du ti r ct ur (c t-à-dir ni du rvic pub ic, ni com m rciux) t m i n p c pour inform r t port r nj ux d c tt trn form tion dn débtpub ic. h ttp://rdio n utt.fr.fr Lic nci m ntd un journ i t d RFI L 8 jui t 2008, Rich rd Lbévièr, rédct ur n ch f à Rdio Frnc Int rntion (RFI), xp rt d q u tion proch - t m oy nori nt, ut ur d p u i ur ouvrg trduit dn p u i ur ngu ur c q u tion, ré i à Dm un int rvi w xc u iv du pré id nt yri n Bch r A d vnt on voyg à Pri, pour RFI t TV5-M ond : dn n'im port q u orgn d'inform tion, c tt réu it journ i tiq u rit ué pr dir ction. A RFI, i n v tout utr m nt : 'ffir trn form n "fut grv ", pui n ic nci m nt, n p in m oi d oût, n q u Con id di cip in oitprononcé. I t r proch é à 'int rvi w ur d n'voir p prév nu à t m p h iérrch i - m i 'étit (pr écrit) cinq jour vnt 'int rvi w. On ui im put d dy fonctionn m nt d production m i dir ction d RFI t TV5- M ond n ont u r pon b I m b p utôt q u un t int rvi w n r ntr p dn vi ion du gouv rn m nt ctu, t donc d dir ction d RFI. Bo.F h ttp://w w w.ip tition.com /p titio n/lb vi r 2008 L journcqfd tir ngu A prè cinq n d critiq u oci ch rné, joy ux g éri n d CQFD ont tt int im it d bnégtion. Dn édito du num éro 59, ton t donné pr titr : «bonn m nt ou bndon». L éq uip nc un pp pour tt indr 2000 bonné d p u. A or «ob ig z vo m ém é, voi in, m i t nn m i à g i r un piéc tt dn gm du c b roug». h ttp://w w w.c q ui futd truir.org/

12 - N 27 SEPTEMBRE-O CTO BRE 2008 [Souv nir d vcnc ] P crétur d by, ndnt tout Entr b i, m rin pêch ur, vcnc, j i trvi é u Afriq u ou éduction, q u t on d Frnc int r - h oui j i un fib pour rvic pub ic n pub t n nim t ur h y térico-prom otionn J i nt ndu nom br d ém i ion p ionnnt v c d invité, péci i t n tou g nr t d tou bord po itiq u ; d uj t u i vrié q u pétro, pêch, Ch in, gricu tur, pré rvtion d ittorux, frncoph oni, cu tur tc. Qu t-c donc q u c tt «crt po t d vcnc» dn PIAF?! J y vi n. 12 point com m un? Vou donn z votr ngu u ch tpif? Voici répon : ibér i m t dégât. C étit f cinnt, ém i ion prè ém i ion, uj t prè uj t, d con tt r q u à ch q u foi, à un m om nt donné t q u q u oit ur ré rv, int rv nnt fini i nt pr évoq u r q u tion d m ondi i tion, d prtiq u t d m éfit d fçon u i ccb nt q u irréfutb m i, com m dirit notr h é pré id nt, «pui q u ç n m rch p nou on continu r». JM J [AGENDA ] O GM «O urgn ur m édi» Inform r utr m nt- m édi t rntif - Débtutour d orgni m génétiq u m nt J udi d Acrim d F ti o i m odifié v c M ri -M oniq u Robin, journ i t t J udi 16 octobr,19 h, bour du Trvid Pri, Débt, t i r Dim nch 19 octobr, Vi M i ut ur, notm m nt, du M ond on M on nto. 3 ru du ch ât u d u, M étro Répub iq u D Ici, 77 ru d cité, Aub rvi i r. J udi 2 octobr, à ESC d C rm ont-f rrnd. w w w.crim d.org w w w.vi m i dici.org w w w.m di ibr.info m i t m p d c yh oo.fr Journé ntion d m obi i tion contr L Frnc p ur. Un h i toir oci d Forum Socid Qurti r Popu ir (FSQP) fich i r Edvig '«in écurité». P rm ttr ém rg nc d un pro com m un J udi 16 octobr M rdi 21 octobr, C ntr d'h i toir oci du XX pour évit r éprpi m ntd inititiv tdonn r Dn p u i ur vi. ièc, 9, ru M h r, Pri. d vi ibi ité ux ction d q urti r popu ir, w w w.non dvig.r. u.org c nd.r vu.org/nouv h tm à éch oc tntion. Du v ndr di 3 u dim nch 5 octobr, q urti r Journé m ondi d'ction «pour trvi Pb o Pic o, td J n Guim i r - prc André déc nt»à 'pp d CSI Pour Pri i n, 'g nd m n u d M rux, Nnt rr. f q p.fr.fr L orgni tion yndic frnçi (CGT, ré i tnc td t rntiv ur CFDT, UNSA, FO, CFTC) v c CES pp ntà h ttp:// toh uboh u.fr.fr/ Qutrièm édition du F tivint rntiondu un r m b m nt, v c tém oigng tconc rt. fi m m i itntdu Py d'aubgn M rdi 17 octobr, 17 h, p c du Trocdéro Etun it, Dém o ph èr, nouv g nd m i itntd Im g d un m ond n utt (prvi d droit d h om m ) à Pri. région pri i nn. Du undi 6 u m di 11 octobr, Aubgn tl w w w.cgt.fr/ pip.ph p?rtic h ttp://d m o ph r. u/ P nn ur H uv un. f tiv.docum ntir.info [Bu tin d'abonn m nt] L Pif tun journprticiptifà cont nu JE SO UH AITE : grtuit, ou form té ctroniq u t urtout 1 ABO NNEM ENT ANNUEL INDIVIDUEL = 12 ppi r pour q u p u grnd nom br d p r onn pui nty voir ccè, pour ir t prtg r. Vou pouv z im prim r à prtir du it w w w. -pif.org RECEVO IR PLUSIEURS EXEM PLAIRES D 1 NUM ÉRO 30 EX = 4, EX = 9 PRO PO SER UN LIEU DE DÉPÔT ADH ÉRER À L ASSO CIATIO N LE PIAF = 15 (O U + SIAFFINITÉS) FAIRE UN DO N Si vou ouh it z d v nir diffu ur du Pif, nou vou propo on u i d vou n nvoy r un grnd nom br à prix coûtnt. Nou ch rch on u i d i ux d dépôt pour indiq u r à no ct ur où trouv r d Pif. NO M PRÉNO M ADRESSE L ch èq u ontà dr r à ordr d : L Pif... L Pif- 3 ru d O rch m pt Pri - Frnc EM AIL

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

[J'ai faitun rêve ] [AGENDA ] N 23 - AVRIL 2008. [Inte rnational. [Econom ie ] itiq ue & Société]

[J'ai faitun rêve ] [AGENDA ] N 23 - AVRIL 2008. [Inte rnational. [Econom ie ] itiq ue & Société] [J'i fitun rêv ] 12 PAGE N 23 - AVRI 2008 w w w. -pif.org [AGENDA ] [Int rntion ] 3E FESTIVA CINÉ D ATTAC td m i itnt RESF. n co bortion v c ciném "Roy ", V ndr di 11 vri 2008, C rc d citoy n t CES. Ntiond

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT DEVENEZ UN SIMPLYEXPERT Bonjour, N o u s s o m m e s l e s créate ur s du site Inte r net : ht tp://www.simplyla nd.com D e p u i s p r è s d e 2 a ns, notre je une équipe déve loppe un site Inte r net

Plus en détail

L I C E N C E 1 G r a n d s c o n c e p t s d u d r o i t p r i v é ( + T D ) 7 D r o i t c o n s t i t u t i o n n e l : t h é o r i e d e l E t a t ( + T D ) 7 F o r m a t i o n h i s t o r i q u e d

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7

L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7 L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7 L Ergonomie? Etymologie S o n n o m p ro v e n a n t d u g re c e rg o n (travail) e t n o m o s (lois) p o u r d é s ig n e r la s c

Plus en détail

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON 1 P LA N 2 Le s d if f é r e n t s m é la n g e s L h is t o ir e d e la p lo n g é e t e k Le s a v a n t a g e s e t le s lim it e s d u t

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

C a fé E u ro p e D é b a t. Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques?

C a fé E u ro p e D é b a t. Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques? C a fé E u ro p e D é b a t Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques? O rig ine S oc ia le des E lus O rig ine S oc ia le des D éputés en 2007 E n % O rig ine s oc ia le des M a ires

Plus en détail

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r FÉDÉRATION DE QI GONG ET ARTS ÉNERGÉTIQU ES LE QI GONG «A U T R A V A IL» Crédit photo : Anne MELCER B L I B â A 3, a v u P a u C é z a n n 1 3 0 9 0 A i x v c T é : 0 4 4 2 9 3 3 4 3 1 a x : 0 4 4 2 6

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

PLANCHE DE PRÉSENTATION LANCIA...

PLANCHE DE PRÉSENTATION LANCIA... PLANCHE DE PRÉSENTATION LANCIA... LA VITESSE ET SON EXPRESSION... LA KIA!!! LA 4L!!! ynthè LE CROQUIS AUTOMOBILE 1- REDESSINER UNE VOITURE EN 2D D APRÈS MODÈLE : d ign z c 1. T o. n ig z c 6. T

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

Num éro 22 O CTO BR E - NO VEM BR E - D ÉCEM BR E 2006

Num éro 22 O CTO BR E - NO VEM BR E - D ÉCEM BR E 2006 L ttr d FFJd R Num éro 22 O CTO BR E - NO VEM BR E - D ÉCEM BR E 2006 Qutrièm trim str, Tout 'éq uip d FFJdR vous souh it d Joy us s fêt s! L ttr d FFJd R - fin 2006 Am is Rô ist s, b on jour! Sommir 2

Plus en détail

Construire ensemble le diagnostic

Construire ensemble le diagnostic Construire ensemble le diagnostic Thème n 2 : les énergies Thème : Changement climatique, énergie Energie et énergie renouvelable Bilan de la géothermie à Sucy Exemple du Clos de Pacy et des enjeux énergétiques

Plus en détail

Introduction U ne p r em i )A (( r e d i f f i c u l t (& d u s u j et es t q u e R u s s el l a j o u (& u n r l e s i f o nd a m enta l d a ns l!/ (

Introduction U ne p r em i )A (( r e d i f f i c u l t (& d u s u j et es t q u e R u s s el l a j o u (& u n r l e s i f o nd a m enta l d a ns l!/ ( Russell et la philosophie Anne-F r a n o i s e S c h m i d, I N S A d e L y o n et Ar c h i v e P o i nc a r )A (& (U ni v er s i t (& d e N a nc y -2, U M R C N R S n!c 7 1 1 7 ) )A!0 P r en ez g ar d

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

Survivante s. Le s affe ctée s par l arm ée

Survivante s. Le s affe ctée s par l arm ée Survivnt L f m m ff cté pr vio nc rm é L Ré u d Action Int rntioncontr Arm Légèr (RAIAL/IANSA) t m ouv m ntm ondicontr vio nc rm é 800 orgnition d ociété civi trvi ntdn p u d 120 py pour m ttr fin à pro

Plus en détail

Logistique de transport pour l e proj et LH C S. Prodon & S. Weisz ST Work sh op 2 0 0 3 Planification Objectifs M é th o d o l o g ie R e tou r te r r ain R é u ssites D ifficu l té s A m é lior ations

Plus en détail

La CDM E. Maintenir dans l emploi des salariés en risque d inaptitude médicale

La CDM E. Maintenir dans l emploi des salariés en risque d inaptitude médicale La CDM E Maintenir dans l emploi des salariés en risque d inaptitude médicale Hist orique En Isère, chaque année, 1000 à 1200 licenciements pour inaptitude médicale sont prononcés. En 2000 un groupe de

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

Tableau rapportant différentes graphies des 36 phonèmes du français

Tableau rapportant différentes graphies des 36 phonèmes du français Tbl rpprtnt différnt grphi d 36 phnèm d frnçi L'nfnt t pplé à pintr l grphi crrpndnt phnèm d mt q'il vt écrir. L n t déprt, l mîtr intrvint pr ignlr l grphi prticlièr. L chrnlgi t rpcté, l'rthgrph d grphèm,

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Action phare : Présentation : Coup de chapeau état des lieux : Objectifs fixés : Témoignages : évaluation : S. Bisso. V. Vincent. déchets.

Action phare : Présentation : Coup de chapeau état des lieux : Objectifs fixés : Témoignages : évaluation : S. Bisso. V. Vincent. déchets. Po j 2012-2013 o o --------------MOIR H--------------- -D - Po o o H No gy M M Nob 14 Tog hu o o g j c p oy u go u budg p jo go hâ > 1 ph b p p p L g p o o ) J u I pg o c u PN u oy d fo o (gâc c I u b

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE & DES TERRITOIRES A MARNE-LA-VALLEE DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D AUTEUR

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE & DES TERRITOIRES A MARNE-LA-VALLEE DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D AUTEUR PARIS / IVRY DIS-CONTINUITES DE LA METROPOLE PIETRO BOSCOLO PFE 2114 m² / cos 5 1110 m² 6,5 hectares COS 2,00 186817 m² 7200 m² /cos 0,7 146 m²/cos 2 644 m²/cos 0,4 652 m² 0,4 3907 m² /cos 0,8 3850 m²

Plus en détail

3 ème BREVET THEOREME DE THALES

3 ème BREVET THEOREME DE THALES Exercice 1 1 Construire un triangle ABC tel que AB = 6 cm AC = 7,2 cm et BC = 10 cm Placer les points R, T et E tels que : R [AB] et AR = 4,5 cm T [AC] et (RT) // (BC) E [AB) et E [AB] et BE = 2 cm 1 2

Plus en détail

G roupe G T : 16 retom bées. M é d ia D ate S u jet

G roupe G T : 16 retom bées. M é d ia D ate S u jet RETOM BEES PRESSE 2011 Cam pagne presse GT G roupe G T : 16 retom bées P re sse é crite n a tio n a le : ECHANGES janvier 2011 Partenariat Em m aüs ECHANGES avril 2011 In terview J.ISN A R D Presse écrite

Plus en détail

Le vélo imaginaire. Si j'étais... Si j'étais... Matériel : Si j'étais... Les acrostiches. Les panneaux détournés. = décolage de fusée

Le vélo imaginaire. Si j'étais... Si j'étais... Matériel : Si j'étais... Les acrostiches. Les panneaux détournés. = décolage de fusée Le vélo imaginaire D es s ine v él o ui Si j'étais... rep rés te ton U ne éta t Si j'étais... p ièc e v él o, je s era is... Un p a nnea u rtier, je s era is... d' â me feuil C ha c ra y ons C ha v él

Plus en détail

Consultation MED07 Campagne 2009

Consultation MED07 Campagne 2009 A L C O O L E T H Y L IQ U E 7 0 - IN C O L O R E C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 2 A L C O O L E T H Y L IQ U E 9 0-000 M L C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 3 A L C O O L E T H Y L IQ U E M

Plus en détail

1914 Av. de l Aéroport - 83400 Hyères www.kiddyparc.com - 04 94 57 68 93

1914 Av. de l Aéroport - 83400 Hyères www.kiddyparc.com - 04 94 57 68 93 Nouvuté 016 Mnèg qutiqu A c p E rqu i C d Spctc n Animtio 1914 Av. d Aéroport - 8400 Hyèr www.kiddyprc.com - 04 94 57 68 9 Binvnu! i m f à tout n ig nt.k Kiddy Prc + ACCRO AVENTURES d 5 à 77 n ( prcour

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de :

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de : I N T R O D U C T I O N E x c e le s t u n l o g i c i e l m u l t i f o n c t i o n s i n t é g r a n t u np tu ai bs ls ea un r taé u n g e s t i o n n ad i re e b a s e d e d o n n é e saé u n g r a

Plus en détail

26 REPORTAGE l m p il li u l oi à lu déi pou di u v é, ou î l mè Fçoi, l f m lui O joi pu pè ppl fi ii cho il pouoi féu S vi c choli holi, c è ill «Mm éi d ê o fç c é ll ui im» x c ix cho l, ccompgé d

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

A pprendre à ra is onner à l'éc ole

A pprendre à ra is onner à l'éc ole A pprendre à ra is onner à l'éc ole l'e x e m p le d e la g é o m é trie C liq u e z p o u r m o d ifie r le s ty le d e s s o u s -titre s d u m a s q u e Thierry DIAS, HEP Lausanne thierry.dias@hepl.ch

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Partie D

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Partie D ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Partie D TITRE : Pollutions Electromagnétiques Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le jury :.10 minutes Entretien avec le jury :..10 minutes GUIDE

Plus en détail

TABLEAU DE SURVEILLANCE

TABLEAU DE SURVEILLANCE Département de la formation et de la sécurité Service de l enseignement Lycée - Collège des Creusets, Sion Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen Kollegium Creusets, Sitten

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS EXERCICES 1) Recopiez le point A et le vecteur u sur le quadrillage de votre feuille : 4 e Chapitre III Vecteurs a) Construisez le point B tel que AB = u. b) Construisez le point

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

S ITE S E T S O LS P O LLUÉ S PLAQU E TTE

S ITE S E T S O LS P O LLUÉ S PLAQU E TTE PLAQU E TTE A C TIV ITÉ S IN DU S TR IE LLE S A N C IE N N E S Archives départementales 76 R É AM ÉN AG E M E N T U R B AIN L es villes s e s o nt étendues s ur d a nc iens s ites indus triels 1863 1889

Plus en détail

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès.

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès. Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles Enoncer le théorème de Thalès Les droites ( BA ) et ( ZI ) sont sécantes en R, et les droites ( AI ) et ( BZ

Plus en détail

Niveau quatrième : Confort et domotique

Niveau quatrième : Confort et domotique Niv iè : Cofo dooi L L yè d d ff P 2 L io iv P 3 P d'gi li ff P 4 Co i? P 5 Coiio d' yè P 6 Ex d' yè P 7 15 Pocd d ff P 16 21 Él d ff P 22 L viio bio P 23 Viio logi L io iv Q'-c ' io iv? l'ogiio d io ol

Plus en détail

- PROBLEME D ELECTRONIQUE 1 -

- PROBLEME D ELECTRONIQUE 1 - hyiqu ROBLEE - ROBLEE D ELETRONQUE - ENONE : «Etud d un ocilltur inuoïdl à qurtz». Etud d un critl iézoélctriqu n régi inuoïdl forcé Un l d qurtz tillé d fçon à utilir l roriété iézoélctriqu d c tériu

Plus en détail

TARIFS PUBLICITAIRES. planetesante.ch LA MARQUE SE DÉCLINE SUR PLUSIEURS SUPPORTS

TARIFS PUBLICITAIRES. planetesante.ch LA MARQUE SE DÉCLINE SUR PLUSIEURS SUPPORTS 2 3 r p. Mb Mbr p. i 3 i 4 r p. 4 5 U b M r p. r i 5 Mb à 2 p. 2 p. 6 3M p. 6 ch br M Mbr im rc f p. 4 5 cp. i 3 br 4 U ri M Mbr i 5 à2 6 M ch p. 6 c im fr c X Xp LA MARQU S DÉCLIN SUR PLUSIURS SUPPORTS

Plus en détail

ENDURO «VINTAGE» 2017 Complément au Règlement particulier Sommaire

ENDURO «VINTAGE» 2017 Complément au Règlement particulier Sommaire ARTICLE 1 : DÉFINITION 1.1 : Organisation 1.2 : Programme de l épreuve 1.3 : Comité d honneur 1.4 : Comité d organisation 1.5 : Secrétariat 1.6 : officiels ENDURO «VINTAGE» 2017 Complément au Règlement

Plus en détail

LE PRoGRAMME octobre décembre 2015

LE PRoGRAMME octobre décembre 2015 PoGMM ocb déceb 2015 xi li hé Mf um Mf v l Habi Dévee Dab a e diff if o a. ot JONÉ D ÉOONTTION Vddi 9 ocb 9h 18h (ofel lcivi ) aedi 10 ocb 9h 18h ( public) Jo o Qu vioe e lib V h déi oj d éo d ég? V olu

Plus en détail

IntervIEw avec la bobeuse Tamaris allemann. gagnez des bonnets cool. Avec photoroman. Numéro 20 Décembre 2010

IntervIEw avec la bobeuse Tamaris allemann. gagnez des bonnets cool. Avec photoroman. Numéro 20 Décembre 2010 N 20 Dc 2010 L g Exc -f www.xc-f.ch Avc h Cc: gg c A g cg! IvIEw vc T LLENN h v D Chè ch èv 3000 f c. C v v! V v c 8 h! N v c -f v êv x E g c v c f, g, c v v v, g, XY! C v O c, gè v g C j v v g v v v f

Plus en détail

Se préparer à partir. CEM EA Pays de l. Le journalde s acte urs e t actrice s de l SO M M AIRE. Edito. s e pte m bre 2008 1

Se préparer à partir. CEM EA Pays de l. Le journalde s acte urs e t actrice s de l SO M M AIRE. Edito. s e pte m bre 2008 1 Anim 'Act ur L journd s ct urs t ctric s d 'Anim tion CEM EA Pys d Loir D ossir A nim tion t So idrité Intrntion S préprr à prtir SO M M AIRE Edito. L s nj ux d 'int rntion t d 'int rcu tur... p 1 D os

Plus en détail

Nous avons pour vocation d'accom pagne r l s ace s 'e s t m ainte nue à un bon nive au e t e n prodans l gre s s ion par rapport à 2007.

Nous avons pour vocation d'accom pagne r l s ace s 'e s t m ainte nue à un bon nive au e t e n prodans l gre s s ion par rapport à 2007. LES INFO S Bie ntôt fin de 'nnée 2008. C'e s t e m om e nt de je te r un pe tit coup d'oe idns e rétrovis e ur. E D I T O Le CRITT Mtériux A sce e st un Ce ntre de Re ssource s Te ch no ogiq ue s re connu

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

Les machines électriques à pôles lisses 1. I n t r o d u c t i o n 10 1 L ' i n t e r a c t i o n e n t r e u n c o u r a n t é l e c t r i q u e e t u n c h a m p m a g n é t i q u e e s t à l ' o r i

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

Les audiences de la fiction dans les grands pays européens en 2011

Les audiences de la fiction dans les grands pays européens en 2011 Les audiences de la fiction dans les grands pays européens en 2011 1 Objectifs de travail L objet de ce document est de rassembler les palmarès d audience des programmes de fiction dans les principaux

Plus en détail

Prince Ali. Extrait de la B.O. D' Aladdin. G m. œ œ œ œ œ œ # œ œ. Prince A. li Li. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ œ. pros d'a. nez. ter bu. Dha vous.

Prince Ali. Extrait de la B.O. D' Aladdin. G m. œ œ œ œ œ œ # œ œ. Prince A. li Li. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ œ. pros d'a. nez. ter bu. Dha vous. Prince Extrit l BO D' lddin rrgt: ysonnve oprno lto énor q = 120 Prince Li Plus s plus sei fort gneu que # sei fort gneu que rie lui rie lui e n'en con non e n'en con n n Pino q = 120 sei gneu rie 6 nis

Plus en détail

Guide d utilisation MEDIVG

Guide d utilisation MEDIVG Gestion des fiches de liaison Partie Médecin Documentation Logiciel MEDIVG - 7/04/08 - Page 1 de 13 Ta bl e d es m atièr e s Table des matières 2 INTRODUCTION 4 Installer la version PC ou Mac 4 Version

Plus en détail

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi.

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi. PLATEFORME DE VENTE EN LIGNE Cette plateforme de vente par Internet est une solution intégrant de nombreuses fonctionnalités indispensables à la mise en place d'un site e-commerce. Elle peut fonctionner

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

Une journée. à la plage. Équipements labellisés Tourisme et Handicap et repérés accessibles

Une journée. à la plage. Équipements labellisés Tourisme et Handicap et repérés accessibles Un journé à l plg Équipmnt lbllié Tourim t Hndicp t rpéré ccibl ntp Pln incliné R LNGUEDOC é Club L Couli c uri Cpitinri 5 ST-CLIR Plc d Comonut NEPTUNE Pl. d Triton REYMR Promnd du Front d Mr n ti Ju

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 5 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e

Plus en détail

Objectifs : Etre capable de

Objectifs : Etre capable de Objectifs : Etre capable de Etablir un état de rapprochement Effectuer la régularisation dans les comptes Etablir une déclaration TVA CA3 réel normal Etablir une déclaration TVA CA12 réel simplifié Comptabiliser

Plus en détail

Édito L'e sprit de Karl. producte urs du sud, m ais ça ne va pas be aucoup pl oin. D éjà pas m alm e dire zvous, m ais on pe ut voir

Édito L'e sprit de Karl. producte urs du sud, m ais ça ne va pas be aucoup pl oin. D éjà pas m alm e dire zvous, m ais on pe ut voir 54 m i 2008 do i r : m vi tm on jrdin REZO LES ATELIERS M ARSEILLE DU PILES DE L Pi d M r i propo un cyc d n uf journé d trvico ctif, à ri on d d ux jour pr m in p ndnt un m oi, pour : - Trvi r ur vo idé,

Plus en détail

SOCIETE DES NATIONS. 4/46014/20994 Genève le 5 septembre 1925 DELIMITATION LU PORT DE D^TZIG AUX FINS DU SERVICE

SOCIETE DES NATIONS. 4/46014/20994 Genève le 5 septembre 1925 DELIMITATION LU PORT DE D^TZIG AUX FINS DU SERVICE SOCIETE DES NATIONS Communiqué au Conseil G. 495 1925 I. 4/46014/20994 Genève le 5 septembre 1925 VjLLE LIBRE DE DaNTSIG. DELIMITATION LU PORT DE D^TZIG AUX FINS DU SERVICE POSTAL POLONAIS i. Note du Gouvernement

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN SERVICE SUR INDEX AUTORELEVE D UN SITE RESILIE AVEC ALIMENTATION MAINTENUE. CLIENTS RESIDENTIELS BT 36 kva

PROCEDURE DE MISE EN SERVICE SUR INDEX AUTORELEVE D UN SITE RESILIE AVEC ALIMENTATION MAINTENUE. CLIENTS RESIDENTIELS BT 36 kva PROCEDURE DE MISE EN SERVICE SUR INDEX AUTORELEVE D UN SITE RESILIE AVEC ALIMENTATION MAINTENUE CLIENTS RESIDENTIELS BT 36 kva Livrable issu des travaux GTE 2007 Version : 1 10 novembre 2008 Nombre de

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU FACULTÉ DE DROIT ET SCIENCES POLITIQUES LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE THESE POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN SCIENCES SPECIALITE : DROIT Par NAAR Fatiha

Plus en détail

Edito p ar Cavem an. Les ch roniques du b ab y VI : Prog ram m e. Le td ans votre cartoth èq ue préférée ).Si, si, je vous assure!

Edito p ar Cavem an. Les ch roniques du b ab y VI : Prog ram m e. Le td ans votre cartoth èq ue préférée ).Si, si, je vous assure! Jon é èv 'ENS Lyon n 111 n i 4 févi 2008 Eio p Cv n L voici, voi à, Tin 111! Ç fi g k q n ê 111, non? Q "1" ç fi b ini, i i nq "0" M oi 111 ç fi p ô p n R o ng ni (b éviion R g) on 'nci n no Unnni (b éviion

Plus en détail

Chapitre IX: Propriétés des gaz IX.1 Etats de la matière

Chapitre IX: Propriétés des gaz IX.1 Etats de la matière Nature des gaz IX.1 Etats de la matière Solide : - volume et forme déterminée - empilements denses de molécules qui ne se déplacent pas Interactions décroissantes entre molécules Liquide : -volume déterminé

Plus en détail

L Aude, une idée qui rassemble

L Aude, une idée qui rassemble d n m p é D m b i é h n c S L S N c Ep mb i q n idé, d L A d.f L 219 i d Invni Ni Adoi Un pimoin n doi xcpionn q i f pév L Ad dipo d n pimoin n o à fi xcpionn. C ich écoogiq povin d divié d miix n pén

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

version 0.6 août 2013 Pablo Pernot 2013 Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by sa/3.

version 0.6 août 2013 Pablo Pernot 2013 Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by sa/3. é g ' à I v 0.6 û 2013 Pb P 2013 Cv Cmm Abu ShAk 3.0 Upd L hp://vmm.g//by /3.0/ Ag Puqu? Pb P 2013 Cv Cmm Abu ShAk 3.0 Upd L hp://vmm.g//by /3.0/ 64% d fé dévppé PAS ué u m... h p dh gup 2001 Pb P 2013

Plus en détail

IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS

IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS A RT 227 À 248 CIR 92 1. Les assujettis Les non-habitants du Royaume vo ir la d é f i ni ti o n d h ab it a nt d u Ro ya u me o u le domi cile f i sc ale e n Belgiq u e o u le

Plus en détail

Guide régional PACA de production de légumes biologiques d hiver sous abris

Guide régional PACA de production de légumes biologiques d hiver sous abris 1 Guide régional PACA de production de légumes biologiques d hiver sous abris Catherine MAZOLLIER - GRAB référente régionale PACA en légumes biologiques avec la collaboration de Abderraouf SASSI, technicien

Plus en détail

Ę ę Ó ę - -_::jr-':- r' l'r I i ::--=:: f '3 l!.f:l$e l r-l $ &.::. H =$ n, r.. ii i:ę.1.= i.-l 't a. :,r.. :. '. r..-i. 1' :; '.r. ;..::. rta:r t:' l: :a '!ii$i: 1,.;ł]ii. ' ;s,.i.,q..'.. ::i '','.,,..,...'..

Plus en détail

Las concepciones de la Ciencia frente a las humanidades

Las concepciones de la Ciencia frente a las humanidades Las concepciones de la Ciencia frente a las humanidades Anne-Françoise Schmid To cite this version: Anne-Françoise Schmid. Las concepciones de la Ciencia frente a las humanidades. Conférence prononcée

Plus en détail

Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Lamberti ; 1000490 ; 1138070 19 12 A V 12

Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Lamberti ; 1000490 ; 1138070 19 12 A V 12 Commune : Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Référence: IA00061931 Adresse : Titre de l œuvre : Robert Schuman (place) 1 Ecole de commerce (lycée d'enseignement général et technologique d'etat) Cartographie

Plus en détail

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E TUTORIEL SERVICE INFORMATIQUE LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E L A GES TI ON DE MATCH ELECTRONIQUE (G. D. M. E) ------------- D a t e : 15 Décembre 2012 ---------- A u t e u r : F é d é r a t i

Plus en détail

c o n c er n a n t en E M E A c o n f o r m é m en t a u x t er m es d u c o n t r a t a v ec l es P a r t en a i r es d e d i s t r i b u t i o n i n

c o n c er n a n t en E M E A c o n f o r m é m en t a u x t er m es d u c o n t r a t a v ec l es P a r t en a i r es d e d i s t r i b u t i o n i n CONTRAT AVEC LES PARTENAIRES DE DISTRIBUTION INDIRECTS v. EM EA. 0 4.2 5.2 0 0 7 Afin d e v o u s e n r e g i s t r e r a u p r è s d e Ci s c o c o m m e p a r t e n a i r e d e d i s t r i b u t i o

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

SANCE. Le Mardi 1 Avril 1806, deuxième année de 1 En 'Pire. du règne de N.4POLioN

SANCE. Le Mardi 1 Avril 1806, deuxième année de 1 En 'Pire. du règne de N.4POLioN DE LA SANCE DE L ECOLE DE DROIT D I L M Av 806 xè E P èg N4POLN f _ 7 SEANCE LA DE DOUVERTURE D T I O DE LÉ COL E DE DR AIX L M Av 806 xè èg NA POL ÉON E fç Thb C É Pf Bh Rhô C Lg h g MM Dy h Mb C B MM

Plus en détail

Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France

Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France Sandrine Wenglenski Maître de Conférences à l Université Paris-Est Marne-La-Vallée Laboratoire Ville Mobilité Transport

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

Tarif FedEx Ground. En vigueur : 6 janvier 2014

Tarif FedEx Ground. En vigueur : 6 janvier 2014 Tarif FedEx Ground En vigueur : 6 janvier 2014 Introduction FedEx Ground MD offre des services de livraison fiables, économiques et à jour déterminé pour les envois qui n ont pas besoin de la rapidité

Plus en détail

C ha rleroi, 19 et 22 m a i 2015 C onférenc e s a nté 2015 - " L es différents dons m édic a ux (s a ng, o rg a nes, c o rps...) P ourquo i?

C ha rleroi, 19 et 22 m a i 2015 C onférenc e s a nté 2015 -  L es différents dons m édic a ux (s a ng, o rg a nes, c o rps...) P ourquo i? D onnerpour s onmodifier c o rps le à style la C liquez sous-titres du masque s cdes ienc e C ha rleroi, 19 et 22 m a i 2015 C onférenc e s a nté 2015 - " L es différents dons m édic a ux (s a ng, o rg

Plus en détail

SOMMAIRE. Vie locale. 11 Lettre à Dieu Joies et peines. 12 Quels documents Jeunes : aumônerie des. conserver? étudiants, fête de la

SOMMAIRE. Vie locale. 11 Lettre à Dieu Joies et peines. 12 Quels documents Jeunes : aumônerie des. conserver? étudiants, fête de la EDTORA SEPTEMBRE-OCTOBRE 2005-P Y N 8( C O 388-M 428) E m m m m ; m mmà mm à m Q? -? Cmm -à-? D m m m m : m ; m m Q à ù mm? - A E m m V à à à z à à m - S m m m N m R m «F» à G A - m N à m P - E â 1990

Plus en détail

Utilisation de la Spectrométrie Raman dans l étude de la cristallisation. Daniel Neuville, IPGParis Dominique de Ligny, Université Lyon 1

Utilisation de la Spectrométrie Raman dans l étude de la cristallisation. Daniel Neuville, IPGParis Dominique de Ligny, Université Lyon 1 Uttn Stét Rn n étu ttn Dn Nuv, PGP Dnqu Lny, Unvté Lyn 1 Pn xé 1 L Stét Rn 2 Cttn étéèn: Détntn t n én 3 Cttn èn x tu: Détntn én 4 Cttn èn n tu: Etu nétqu 5 Déxtn n tu D Nuv / D Lny 2/34 1 Stét Rn - Déuvt

Plus en détail

Tarif FedEx Ground. En vigueur : 15 septembre 2008

Tarif FedEx Ground. En vigueur : 15 septembre 2008 Tarif FedEx Ground En vigueur : 15 septembre 2008 Table des matières FedEx Ground MD Tarifs à l intérieur du Canada 2 Tableau des zones FedEx Ground 3 Tarifs FedEx Ground 34 FedEx Ground MD Multiweight

Plus en détail

Tarif FedEx Ground. En vigueur : 19 janvier 2009

Tarif FedEx Ground. En vigueur : 19 janvier 2009 Tarif FedEx Ground En vigueur : 19 janvier 2009 Table des matières FedEx Ground MD Tarifs à l intérieur du Canada 2 Tableau des zones FedEx Ground 3 Tarifs FedEx Ground 34 FedEx Ground MD Multiweight 38

Plus en détail

Amis de tous les enfants du monde

Amis de tous les enfants du monde s de tus es enfnts du nde en Huenry Vx p 3 f4 4 - s, - s, - u- 7 f - reux de ve, nus s-es es - s, de tus es en-fnts du n - de. U - ns, u- z 13 f z - ns, ce es dgts de n, nus vu -ns pur de -n, px pur tut

Plus en détail

Saint-Etienne Metropole - Le cycle des dechets

Saint-Etienne Metropole - Le cycle des dechets SEM Px D?h C-1209-3767:M pg 1 6/05/10 11:59 Pg 1 p, 220 000 h g p hg 133 000 u gè, g pp pu p g S-E Mp v p qup pu h 380 000 h vv u 43 u u u gg M S R Jz Dg S M S Jph pl F S Ch Jz Vfuy TARTARAS G Chg Rv G

Plus en détail