N 27 - SEPTEM BRE-O CTO BRE 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 27 - SEPTEM BRE-O CTO BRE 2008"

Transcription

1 N 27 - SEPTEM BRE-O CTO BRE 2008 w w w. -pif.org [Int rntion ] P2 - Afgh ni tn: L p tit gu rr pour civi i tion P3 - Géorgi : L'Abk h z d 'onc Tom P4 - A m gn : R ntré u py d réform [Po itiq u & Société] P5 - RSA v bi n? P6 - Com m ntfir tir c ux q ui ré i t ntux xp u ion... L guch pr à guch C om m b ucoup d'utr journux, nou von r çu 1 v nu d'un pr m iun pp utr âg. L CNR, 'h i toriq u Con intiond Ré i tnc d J n M ou in q ui t nu pr m ièr réunion n m i 19 43, pp à un grèv génér t r conductib 10 nov m br 2008! Qui cch d rrièr tout c? C m g fit p n r à 'pp «Cré r c' t ré i t r, ré i t r c' t cré r» ncé [S rvic Pub ic] P8 - Dé itd'initié à Sécu P9 - M po tièr ch z J npi rr Gi rd [Eco ogi ] P10 - L ux g cé du c cuégoï t P10 - Lnc ur d rt : m obi i tion pi [Critiq u d Médi ] P11 - L rdio tté é ocitiv ouffr ntdu p g u num ériq u L ct ur du PIA F, nvoy z -vo rtic, nnonc z vo r nd z -vou! -pif.org pr 13 nci n m m br du CNR pour 60èm nniv r ir du Progrm m du CNR. C 13 ré i tnt h i toriq u, gu i t ou com m uni t, pp i nt «à un véritb in urr ction pcifiq u contr m oy n d com m uniction d m q ui n propo nt com m h oriz on pour notr j un q u con om m tion m rch nd, m épri d p u fib t d cu tur, 'm né i génér i é t com pétition à outrnc d tou contr tou.»2 Là 'rrêt com pri on. Dn c t pp à grèv, p d figur h i toriq u, ju t un pp à m obi i tion contr dériv d notr ociété v r m oin d o idrité. C t pp y d contourn r ourd ppr i yndicux nt à m ttr n brn pour contr r un gouv rn m nt q ui toujour un coup m éditiq u d'vnc. A uit d c t pp, un pétition3 «ttr ouv rt ux étt m jor yndicux» d m nd p u d f rm té dn négocition v c gouv rn m nt. L'pth i génér t pir vrom bi nt d déc rtion c cu é d m ini tr t d ur pré id nt nou étouff nt t nou font cc pt r d r cu ociux n précéd nt. O ub ié tou princip d notr con titution (i u du progrm m du CNR) t d utt âpr m nt ggné u fi du XXèm ièc... Et vou, q u nov m br? f r z -vou 10 L Pif 1- h ttp://w w w.con i ntion d r i tnc.fr/ 2-h ttp://w w w. t rntiv -im g.n t/ 3- h ttp://tou - n m b.dyndn.org/

2 [Int rntion ] 2 L p tit gu rr pour civi i tion Qund nou ntron dn un vi g t q u nou voyon un Afgh n brbu, nou voyon im p m nt un Afgh n brbu. M i q und Am éricin ntr nt dn un vi g t voi nt un Afgh n brbu, i voi nt O u m b n Ld n.»1 C tt confid nc d'un nci n m m br d forc péci d un py ié d Ett -Uni, u journ i t ng i Rob rt Fi k, i u tr bi n m i q ui ntour int rv ntion occid nt n Afgh ni tn. E n 2001, or q u co ition com po é d forc d O TAN t d troup d A inc du Nord2 ttq ué Afgh ni tn, but éti nt c ir : r nv r r T ibn, rrêt r B n Ld n t m ttr n p c un Ett dém ocrtiq u n Afgh ni tn. L m oy n m p oyé, bom brd m nt éri n m if t off n iv t rr tr d m oudjh idin du nord (q ui préféri nt ouv nt tu r ur dv r ir p utôt q u d fir pri onni r ), n m b i nt p po r d prob èm m orux u r grd d nj u : dém nt r un régim ré m nt tot itir t t rrori t. L progrm m été à m oitié r m p i. Au prix d u m oin p u i ur m i i r d civi m ort, T ibn ont été ch é du pouvoir, m i p du py. B n Ld n, ui, t éch ppé t un nouv u régim, form m nt dém ocrtiq u, vu jour. S pt n p u trd, on ju tifi ncor pré nc occid nt v c m êm rgum nt : utt r contr T ibn q ui m èn nt un guéri u ud t à ou t du py, ur r écurité pour tbi i r py t r nforc r pré id nt K rz ï. C d rnièr nné, progrè m b nt z m inc. Si c rtin région t cpit bénéfici nt d un r tiv écurité t d un p u grnd ib rté grâc à int rv ntion occid nt, c n t p c du ud-ou t q ui connît u contrir un r gin d vio nc. L ugm nttion du nom br d o dt d O TAN m ort u com bt ou u cour d tt ntt con titu un bon indic d c tt xt n ion d gu rr. L m bu cd u cour d q u dix o dt frnçi ont été tué, n oût d rni r, dém ontré q u T ibn ont r nforcé t ont toujour u i dét rm iné. Fc à c q ui r m b d p u n p u à un éch c, réction d gouv rn m nt occid ntux t, z ogiq u m nt, d nvoy r p u d troup n vrim nt int rrog r ni ur m éth od ni ur but. Un offici r frnçi com pritc tt gu rr à gu rr d A géri d m ndé rrêt d frpp éri nn ur d cib h ypoth étiq u. Enfin tou py occid ntux im p iq ué dn conf it pèr nt «fgh ni tion» du conf it, c' t-à-dir r m p c m nt progr if d troup d O TAN pr un rm é fgh n cpb d com bttr fficc m nt T ibn. K rz ï, ui, rit ppr m m nt p u fvorb à un négocition po itiq u v c T ibn u nom d o idrité ntr Pch toun. M i i t ié pr id occid nt dont urvi po itiq u dép nd. C q ui nou rm èn à notr prém bu : Am éricin, prti n Afgh ni tn com bttr t rrori m t q ui voi nt dn ch q u Afgh n un nn m i pot nti, ont-i prêt à cc pt r un o ution négocié ntr i m i t m odéré (K rz ï t ié ) t xtrém i t pour rm n r nfin pix dn c py? Un offici r frnçi com prit c tt gu rr à gu rr d A géri n urnt q u c rtin m éth od, c ju t m nt m p oyé pr Frnçi n A géri, p rm ttri nt A xd d v nir à bout d nn m i ur t rrin. Si c t c, c t trè inq uiétnt pour Afgh n. L 1- Rob rt Fi k, L grnd gu rr pour Am éricin, ux, font confinc à civii tion, L découv rt, pg 820 t ch no ogi, u r n ign m nt 2- Ainc q ui r groupit ch f d rr du nord d Afgh ni tn non t ux m oy n éri n gu pch toun, oppo é ux T ibn. L (h é icoptèr t vion d ch ) Pch toun con titu nt principgroup pour évit r confronttion th niq u n Afgh ni tn (42% d dir ct t m ort m éricin. popution). L Tibn ont d I n évit nt p, pr contr, Pch toun. bvur. E ont t m nt cournt q u H m id K rz ï uim êm, protégé d Am éricin,

3 [Int rntion ] 3 L'Abk h z d 'onc Tom D ncom brnt t pui nt prt nir. L Cuc t ég m nt un t rritoir d im p nttion trtégiq u pour Ett -Uni dn cdr d un év ntu conf it v c Irn voi in. Pour Ru i, c conf it étit opportunité d «punir» Géorgi d on rpproch m nt v c O ccid ntux, d rpp r pui nc dn région t d fir, n p nt, voct d p tit p up du Cuc pour t nt r d fir oub i r m cr O èt r v ndiq u nt ntur m nt m êm droit. D m êm q u d c ntin d région du m ond L répon p ut donc diffici m nt êtr univ r. E dép nd d h i toir d provinc éprti t, d oppr ion ubi pr m inorité n q u tion, d xi t nc d un conf it th niq u, tc. M h ur u m nt, c tt réf xion t po ué pr m u tip intérêt économ iq u t d rni r. M i réction ru t réc nt d 15% d popu tion im m édit t outi n m éricin tch étch èn. trè im ité, pour n p trop froi r prt nir ru trtégiq u d grnd pui nc. Com m r m rq uit V dim ir Poutin dn un di cour à M unich n 2007 (u uj t d Ett -Uni ) : grnd pui nc gi nt n d h or «d ur frontièr ntion dn tou dom in t c t trè dng r ux ; p r onn n nt p u n écurité prc q u p r onn n p ut p u trouv r r fug d rrièr droit int rntion». pui ch ut d URSS, O éti du Sud, rttch é à Géorgi, ouh it r joindr Fédértion d Ru i ux côté d O èt du Nord. L 7 oût d rni r, Géorgi nc troup à ut d c t rritoir éc ionni t out nu pr Ru i, déc nch nt un gu rr foudroynt dn région. Lor q u j un Pré id nt prooccid nt Sk ch vi i rriv u pouvoir n 2003, i ffich rpid m nt obj ctif : intégr r O TAN t rm n r région éc ionni t (O éti du Sud t Abk h z i ) dn giron géorgi n. Pour y prv nir, i com pt fort m nt ur outi n d «m i» occid ntux. C t dn c cont xt q u i nc on off n iv 7 oût L trtégi d Sk ch vi i t tom bé dn pièg d doub j ux dip om tiq u, dont Cuc t un t rrin d xpérim nttion privi égié. D doub j ux q ui ont d r nt d gu rr froid. L Ru i di tribu d p port ux éprti t d Géorgi, p ndnt q u Am éricin t ur ié uropé n con trui nt d o éoduc t d gz oduc pour ch m in r r ourc én rgétiq u d C pi nn n p r pr Ru i h i toir d orgni r ffib i m nt d c t D doub j ux q ui ontd r nt d gu rr froid Et O èt dn tout ç?doiton r connîtr ur éc ion? Cr vri q u tion d c conf it t c, récurr nt, d conci ition d d ux princip c f du droit int rntion: c ui du i «droit d p up à di po r M g d ux-m êm» t c ui du «droit d Ett à ur intégrité t rritori». L répon ux q u tion éprti t t ém in m m nt com p x : voynt K o ovo ccéd r à indép ndnc,

4 [Int rntion ] 4 R ntré u py d réform L 'utonom i d univ r ité t- r m èd ouv rin ux prob èm d ' n ign m nt upéri ur? C' t c q u déf nd gouv rn m nt ctu n m ontrnt n x m p d'utr py uropé n «q ui ont u réform r», on form u ritu d ibérux d droit t d guch. En A m gn, grnd py réform t ur, où con rvt ur t ociux-dém ocrt donn nt m in dn c diffici trvi d "m od rni tion", 'utonom i d univ r ité bouti à un ré u ttk fk ï n. L univ r ité ont, à pré nt, droit d é ctionn r étudint dè pr m ièr nné t d di po r com m ' nt nd nt d ur budg t t, donc, d fvori r di cip in p u «port u». Com m, pr i ur, ont 'ob igtion d m i ux ncdr r étudint (dév opp m nt du tutort t du contrô continu) n q u ur budg t it ugm nté n con éq u nc, dim inu nt nom br d p c di ponib. L A ocition oi «L Pif» bch i r ont donc contrint 3 ru d O rch m pt d m u tip i r Pri - Frnc cndidtur t -pif.org d 'rm r d w w w. -pif.org pti nc. I Dir ct ur d pub iction nvoi nt un diz in d du num éro 27: Pi rr Foui h oux do i r dn Com ité d rédction : A x D., B nj, ' poir d'obt nir A do B rnrd, Bo.F., C uc, u m oin un Gë Mh é, JMJ, K t rin Buh u, répon M. So, Mg i, O iv r Crm in, po itiv. Pour Ptrick, PB, Pi rr Foui h oux, c rtin di cip in, com m p ych o ogi, où d m nd ont nom br u t p c réduit, univ r ité étb i nt d i t d'tt nt. L futur étudint ont ncourgé à fir d tg p ndnt un n ou d ux n tt ndnt d'êtr ff ctiv m nt in crit. M i 'b urdité n 'rrêt p à. L univ r ité, con ci nt q u c rtin cndidt cc pté préfér ront, n fin d com pt, fir ur étud i ur, prtiq u nt «urbook ing» com m n'im port q u com pgni éri nn! Br f, nouv u y tèm fit r gr tt r 'nci n orgni m q ui c ntr i it d m nd t réprti it «bur ucrtiq u m nt» p c. M i u py d'ang M rk t d G rh rd Sch röd r, r v nir n rrièr td v nu im po ib. A xd Rob rtmoi n u. ISSN : opy ft L diffu ion d c journ trégi pr un ic nc Cr tiv Com m on. Vou êt ibr d r produir, di tribu r tcom m uniq u r c tt crétion dn condition uivnt : # Cit r ut ur # N p uti i r à d fin com m rci # Uti i r c tt m êm ic nc (ch cun d c condition p ut êtr vé v c notr utori tion). h ttp://w w w.cr tiv com m on.org/ ic n /by-nc- /2.0/ Mq u tt ré i é ou ogici ibr Scribu D in bidoui é ou ogici ibr Gim p

5 [Po itiq u & Société] 5 RSA v bi n? Av c RSA, gouv rn m nt vnt d donn r un coup d vo nt v r oci. Au pi otg, M rtin H ir ch, ucc ur d 'Abbé Pi rr à têt d'em m ü, m u tip i déc rtion nth ou i t n pérnt crétion d m p oi d'ici d ux n. Surpri, finnc m nt provi nt d'un nouv im pôt q ui n ri q u p d p r ur p u puvr n portnt ur r v nu du cpit. Brvo, or pp udi on. M i u fit, c' tq uoi c RSA?C' t-y-bi n d guch, ç? L R v nu d So idrité Activ d tin à bri r 'b urdité fi nt q u'un ch ôm ur ou q u'un RM I t r trouvnt du trvi voit on r v nu bi r. En prtiq u, un rié v pouvoir, n p u d on ir, p rc voir un prti d oction uxq u ivit droit orq u'i étit n trvi. Concrèt m nt, un RM I t (500 pour un p r onn u ) trouvnt un m p oi SM IC à m i-t m p (500 ) ur un r v nu d 760. Et c p ut conc rn r 3 m i ion d m éng n Frnc prm i p u défvori é. Si c' t pour fir ggn r p u ux p u puvr,... ri n à r dir. M i u fit, ç n vou rpp p bti d étudint? Vou v z, nti-cpe (ou CIP b duri n) q ui r fu i nt crétion d contrt d trvim pyé pour étudint dé rg nté. Ici, donc, M rtin H ir ch réjouit q u rié cc pt nt d m in d bou ot trè m pyé. C rtin nom m nt m êm RSA «régim d précrité i té». Vou bo z t n p u vou êt puvr? N vou p ign z p, on vou id. C' t q uoi déjà SM IC? C' t p truc q ui dit q u p r onn n doit trvi r n d ou d'un c rtin niv u d r v nu?a or q u m i-t m p t tgiir éti nt déjà trè oin du SM IC, c n v p rrng r ch o. Et pui, im gin r q u c pui cré r d ' m p oi, c' t u i d m nd r q u m p oi. Et d po r d q u tion ur notr y tèm économ iq u : pourq uoi ujourd'h ui un prt d ociété t- dé o uvré? N vudritip m i ux prtg r t m p d trviq u pou r g n v r d bou ot q u'ujourd'h ui p r onn n v ut fir?et n m pr z p d finénti d i té, iy ujourd'h ui p u d'un m i ion d p r onn q ui trvi nt pour ggn r m oin q u id uxq u uri nt droit n m p oi! urnc -vi. L'im po ition d r v nu du cpitp d 11% à 12,1% c' t-à-dir r t b ucoup p u fib q u tux uq u trvi ttxé. Com m gouv rn m nt nou y h bitué, un point po itif rt rr m nt à utr ch o q u'à fir p r un pi u bi n p u diffici. Rpp z -vou propo ition d upprim r id à c ux q ui r fu nt d' r fir d bou ot à 50k m d ch z ux... Com m d m in RM I d vi nt un RSA... q ui nou jur ujourd'h ui q u RSA n' t p pir d m ur q u Srk oz y nou it donné? G.K.W VnD nprboum D rni r coup d forc m éditiq u : tx ur r v nu du cpit. O n im gin m i ird donné pr rich indu tri frnçi... M i vou v z oub ié bouc i r fi c créé 'n d rni r. Com m vri rich ont déjà tt int ur q uot d'im pôt (m xim um 50 % d r v nu ), i n ont p conc rné... C tt tx v êtr pyé pr m oitié d m éng n touch nt ux r v nu fonci r t ux Pour n voir p u : h ttp:// t rntiv - conom iq u.fr/b og /rv ud/2008/08/28/ -r -c -n tp - -ju tic - oci / h ttp://w w w.m diprt.fr/c ub/b og/ rg -pugm / /r - -ni nc d-un-r gim -d -pr crit - i t Int rvi w d D ni C rc, L M ond du 29 /08/08

6 [Po itiq u & Société] 6 Com m ntfir tir c ux q ui ré i t nt ux xp u ion... Ifut q u'un h om m m ur p ndnt on xpu ion pour q u journux té évi é pr nt d rr ttion t d xpu ion m iv d n -ppi r. Et pourtnt i uffit d'h bit r n bn i u pri i nn pour voir d voi in n -ppi r, d pr ndr un trin r v nnt d'it i pour voir un rf ou d'êtr n ignnt pour q u pr nt d'un d vo é èv oi nt ou v rrou. H ur u m nt p u i ur ré ux t ocition (RESF1, SôS 2, co ctif ocux d outi n ux n -ppi r,...) ré i t nt n v nnt n id à c ux q ui éti nt in'y p i ongt m p - t ront dn p i ongt m p - bi nv nu pour v nir trvi r t d v nir citoy n frnçi. Et c ocition rv nt d r i à 'inform tion... Voici donc q u q u pg du m nu du prfit m ini tr d 'Intéri ur vou nt fir tir un m ouv m nt dém ocrtiq u... T ch niq u 1 : P int m u c é contr un trct h um ori tiq u L 2 vrid rni r, d m m br du co ctif d outi n ux n -ppi r d R nn ont é ir un trct à 'int rph on d Po ic d Frontièr (PAF)3. C trct vit été écrit uit à 'rr ttion (m gré d ppi r d m in ur n règ ) d Ju io, ycé n d'origin congo i 4, n p in orti co ir. C trct portit un fu p tit nnonc d r crut m nt à PAF indiq unt, v c un h um our grinçnt, q u ité néc ir pour rrêt r d nfnt innoc nt. L d ux ct ur du trct, in i q u'un troi ièm p r onn q ui répondu à un éq uip d té évi ion, ont pour uivi d pui fin jui t pour «diffm tion t injur». L' nq uêt n cour m êm été ju q u'à r ch rch r r pon b du it int rn t diffu nt d vidéo d 'ction. T ch niq u 2 : L m ini tr «int rrom ptbrièv m nt vcnc» L 5 oût, Bric H ort f ux r ntr à Pri pour un confér nc d pr frc nt. Ifut dir q u'prè 'inc ndi ynt détruit c ntr d rét ntion (CRA) d Vinc nn, d'utr r t nu t nt nt d'inc ndi r ur pi, notm m nt u M ni -Am ot. S on m ini tr, fut n' t p ux condition d rét ntion, m i ux «gi m nt d groupu cu»5 d' xtrêm -guch. L m ini tr ' m port contr propo d Rodo ph N tti r d ' ocition SÔS, rpporté v i pr Pri i n. Rodo ph N tti r urit ffirm é : «Notr m ot d'ordr, c' t d brû r c ntr». C p ndnt, m i itnt dém nt dn pr voir prononcé un t ph r t ffirm voir t pp é à ur f rm tur. Un p int été dépo é contr ' ocition SÔ q ui dépo fréq u m m nt d déc rtion d m nif ttion d vnt c ntr. L bruit m éditiq u d c tt ffir in i p rm i d' nt ndr d pr m ntir du PS t m êm d 'UM P 'ém ouvoir d condition d rét ntion t d urch rg énorm d r m p i g ( ouv nt doub ou trip d ff ctif prévu, n pr r d rét ntion d' nfnt,...). 1- RESF: Ré u Eduction Sn Frontièr. 2- SÔS: Souti n Ô Sn -Ppi r. 3- h ttp://contr journ.b og. ib rtion.fr/m on_ w b og/2008/09 / -trct -q uh o.h tm 4- h ttp:// n ppi r.b og. ib rtion.fr/ n _ ppi r /2008/03/ju io- v -r nn.h tm. Ju io n uit été déc ré m j ur prè xm n o ux m édic tm ncé d' xpu ion. Un m ouv m ntm ifd outi n p rm i d ibér r t régu ri r. 5- h ttp://w w w. pri i n.fr/po itiq u /c ntr -d -r t ntion-h ort f ux-durcit- -ton ph p 6- h ttp://w w w. -croix.com /rtic /ind x.j p?docid= & rubid= Cim d : Com ité Int r-m ouv m nt Auprè D Evcué.

7 [Po itiq u & Société] 7 T ch niq u 3 : Décr tm odifint ib rté d' xpr ion dn c ntr d r t ntion Com m nnoncé, un décr t vi nt d prîtr conc rnnt 'ccè ux c ntr d rét ntion pour ocition d'id ux r t nu 6. D pui 19 85, Cim d 7 vit m onopo d'ccè t conv ntion pr nd fin n jnvi r. Stup ur, c ntr ront réprti n 8 ot géogrph iq u pour utnt d' ocition (ou m êm, d'prè ' ntourg du m ini tr, d im p cbin t d'voct )... Pir ncor, décr t tipu q u «p r onn m or» h bi ité ront t nu à un d voir d «n utr ité t d confid nti ité». C ph r ccu nt indir ct m nt Cim d d r produir propo d r t nu t d'voir d m m br un p u trop o idir d ur cu. L Cim d m b pourtnt êtr u à pouvoir fir fc à d t r pon bi ité q u' um é d pui d rnièr gu rr (offici m nt ou dn ré i tnc ). L Cim d d m nd u gouv rn m nt d c rifiction ur droit d r grd t d' xpr ion d ociété civi dn c ntr... G.W.K. VnD nprboum Qund Fouq u t py on cnon, c t préf tq ui tm rron (prov rb tibétin) «P tit récit d v ntur ubu q u ng ndré pr po itiq u im béci du m ini tr d rf du drp u» C t pr c m ot q u com m nc r tion tri t m nt dro tiq u d évèn m nt urv nu d vnt un d h ut i ux d Srk oz i, n occurr nc Fouq u t. Vou y ppr ndr z com m nt im p dép oi m nt d un bnd ro RESF déch în rrivé d un nué b u ur Ch m p t com m nt d r bond n r bondi m nt, un prti d m i itnt fur nt invité à rinc r go i r dn c trè é ct t p trè guch i t étb i m nt, p ndnt q u uniform continui nt d bttr pvé tout n ch éri nt ur h iérrch i. JM J L PIAF r gr tt d n voir p p c d r produir c t xt vour ux m i vou invit ch ur u m nt à ir ur n t: h ttp:// n ppi r.b og. ib rtion.fr/ n _ ppi r /2008 /08/q und- -fouq u.h tm #m or

8 [S rvic Pub ic] 8 Dé itd'initié à Sécu En jui t, gouv rn m nt nnoncé n-ièm p n d'économ i pour Sécu, pour «uv r» c -ci du fm ux «trou»... pr q u un non-inform tion! O ffici m nt, c p n éprgn pti nt, m i tx bénéfic d com p ém ntir nté... q ui ont im m édit m nt prévu d rép rcut r c pré èv m nt ur ur trif. Brndi nt à ch q u nouv «réform» ' ibi du «uv tg» d Sécu, «réform t ur» ont d m otivtion m oin nob. L point com m un d tout «réform» d 'A urnc M di d pui nné 80 t d réduir prt du régim ob igtoir ( 'A urnc M di, finncé pr coti tion oci ) t d'ugm nt r c d pti nt ou d com p ém ntir d nté (m utu ou urnc privé ). L rpport Ch d t, n 2003, propo d définir un «pni r d oin» indi p n b t d'in titu r un y tèm à troi étg : 'A urnc M di pour un prti d oin d b ; un com p ém ntir d b pour 'utr prti, v c id d 'Ett ( on r v nu ) pour y ccéd r ; un utr com p ém ntir, fcu ttiv, pour utr oin. P d grnd bou v r m nt dn y tèm ctu, m i i uffit d ch ng r un p u frontièr d troi étg, périm ètr du pni r d b t 'id d 'Ett... pour n finir v c Sécu : un pni r d b m inim, géré à 9 0% pr com p ém ntir t à 10% pr Sécu. Pourtnt, c trn f rt d dép n d nté v r privé p u d ch nc d jugu r h u. S on un rpport du Sént d juin 20081, coût d fonctionn m nt d A urnc M di ob igtoir é èv nt à 5,4 % d pr ttion, contr 24,4 % pour com p ém ntir. Pourtnt, déficit d Sécu q ui ju tifi «réform» été rg m nt con truit pr ch oix po itiq u d d rnièr nné (voir ncdré). A or pourq uoi c tt ob tintion à «réform r» toujour dn n d'un ffib i m ntd Sécu? L répon ti nt dn om m n j u : budg t d Sécu, c' t 1,3 foi c ui d 'Ett. L budg t d 'A urnc M di r pré nt nviron 140 m i ird d' uro, q ui éch pp nt ncor u m rch é. D q uoi u cit r convoiti d ur ur privé t d'un m ouv m nt m utu i t q ui 'é oign d ' prit o idir d origin (voir ncdré). Et pour ouvir on ppétit, pourq uoi n p rvir oim êm?l CV d r pon b d po itiq u d nté t d orgni m ociux m ontr nt d i n étroit v c ptront d ' urnc privé 2. Xvi r B rtrnd, m ini tr d nté t d o idrité d 2005 à 2007 t crétir d'ett à 'A urnc M di d 2004 à Com m ntfbriq u r un «trou d Sécu»? L xonértion d coti tion oci non com p n é pr 'Ett cr u nt trou d 2 à 3 m i ird pr n. L non-txtion d tock option r pré nt on Cour d com pt un m nq u à ggn r d 3 m i ird pr n. L m nq u d coti tion provi nt urtout d'un régr ion d ir dn prtg d rich créé, u profit d profit : i r pré nti nt 69 % du PIB n 2002, contr 73 % n L coti tion étnt i ur ir, c r pré nt 17 m i ird n m oin pr n pour Sécu. D ch iffr à com pr r v c déficit, prévu à 9 m i ird pour 2008.

9 [S rvic Pub ic] 2005, été g nt génér d' urnc d'ax d à Frédéric Vn Ro k gh m, dir ct ur d CNAM, dir ct ur du Fond d o idrité vi i d à 2001 t dir ct ur d cbin t du m ini tr d nté n 2004, été dir ct ur d 'udit d'ax d 2001 à CyriRoux, crétir génér djoint d 'Autorité d contrô d urnc t d m utu (ACAM ), occupé d po t d 1h ttp://w w w. nt.fr/rp/r07-385/r h tm #fn1 2h ttp:// ocio13.w ordpr.com /2008/08/26/q uiv ut-tu r- - curit - oci - o idir prnico -pom i / dir ction ch z Ax d à 2007, prè un p g pr Dir ction du tré or t 'ACAM. Enfin, J nfrnçoi Ch d t, ut ur du rpport m b ém tiq u d privti tion rm pnt d Sécu, 9 dir ct ur du Fond d finnc m nt d CM U, été dir ct ur ch rgé d q u tion d nté ch z Ax d à Fo ub rtsn onn t L troub j u d m utu. L m utu uri nt pu ch oi ir d'êtr intégré dn régim ob igtoir, c q ui urit p rm i un bonn couv rtur pour tou t écrté urnc privé d ur t rrin. E ont u contrir ch oi i d r t r dn régim com p ém ntir, pour conq uérir d nouv ux m rch é. Conform ém nt ux règ uropé nn, cod d m utu ité donc été igné ur c ui d urnc, pour r p ct r ibr concurr nc. Soum i ux m êm règ q u urnc (m rg d o vbi ité, pr x m p ), ont r trouvé dir ct m nt n concurr nc v c c -ci... t t nd nt à dopt r m êm prtiq u ( é ction d ri q u ), oin d ' prit o idir du m utu i m. M po tièr ch z J n-pi rr Gi rd S 2000, Frnc Té écom m u tip i cq ui ition d'opért ur dn m ond nti r. L rvic pub ic d vi nt trè condir. E inv tit pr x m p 33 m i ird d frnc n dn cb oopért ur déficitir NTL, contr 2 m i ird réprti ur 3 n pour dév opp r 'ADSL, q u' n' nvi g or p d'ét ndr ud à d gg om értion d p u d h bitnt. C nt En , gouv rn m nt Juppé cq ui ition u prix fort gonf d t t, q ui p d 14 m i ird trn form Frnc Té écom n ird n ociété nonym, v c m êm d' uro n à 60 m i 2000, oit 'éq uiv nt d 2 n d prom d m int nir rvic ch if f r d'f f ir. L cri bour ièr pub ic t prt m joritir d 'Ett d 2001 f it f ondr v ur d dn cpit. Entr t n urpri, L Po t d vi ndr un ociété nonym. Evo ution indi p n b, nou dit-on, pour pr ndr p c dn grnd m rch é po t m ondi, pr x m p n nount d inc cpit i tiq u. Pour ir 'v nir d L Po t, ip ut êtr uti d ouv nir d 'v ntur d Frnc Té écom. ociété rch té, c q ui n fci it p dé nd tt m nt. L fri finnci r r pré nt nt or 4 m i ird d' uro pr n, oit 80 % d m ri m ondi du group. L pot c é ont été pyé pr p r onn ( ic nci m nt, g tion pr tr...) m i u i pr p tit c i nt (h u d 'bonn m nt, dégrdtion du rvic...). A or, pré pour v ntur po t? Fo ub rtsn onn t nouv

10 [Eco ogi ] 10 L ux g cé du c cuégoï t I y ncor q u q u nné, ch rch ur t indu tri po unt di puti nt pour voir i réch uff m nt d p nèt vit ré m nt i u. C'étit d q u r d ch rch ur à ch iffr contr d xp rt d' ntr pri q u m uvi foi n'étouff jm i. M int nnt q u bnq ui fond nt à tout vit, débt t c o t ch rch ur p ur nt d'voir u ri on. M i indu tri t grnd py po u ur, ux, n ré ign nt p à voir im p m nt tort... t ux ffir m ritim déc ré q u 'Union Europé nn "un im portnt contribution à fir dn c tt région"... M oin ngu d boi, S crétir génér du Con i d m ini tr nordiq u, q ui orgni it confér nc, déc ré tout im p m nt «Nou von tou q u 'Arctiq u fit fc à d nom br ux défi. L ch ng m nt c im tiq u, ' xp oittion d r ourc ntur t d nouv voi d nvigtion m ritim ont p ut-êtr prm i p u cruciux». L'éco ogi t donc m i ur m êm p n q u ' xp oittion indu tri... O n it bi n q ui t n générggnnt. G.K.W VnD nprboum 1h ttp://w w w. b ogfinnc.com /2006/11/u _ t_ cnd_.h tm 2- AFP du 12/09 /08 L EtUni t Cnd di put nt déjà propriété d nouv voi m ritim q ui pourrit cré r dn 'O cén Arctiq u. L font t t m nt rpid q u' ritprticb d 2015!1 Lor d confér nc ur nj ux d 'Arctiq u c t été2, Com m i ir uropé n à Pêch Lnc ur d rt : m obi i tion pi L nc ur d rt 1 Ch ri tin Vé ot2 d 'Univ r ité d'o r y ubi d m u tip pr ion prof ionn pour on trvi d inform tion ur O GM (voir Pif 19 ). Un pétition d outi n u ch rch ur vit r m b é igntur. Suit à un m obi i tion 25 juin, réc m nt un ttut pour nc ur d rt t un r ch rch p u trn pr nt, un r ncontr v c in tnc univ r itir été orgni é. Fin m nt, C. V ot pu ffirm r : «-q u [L'Univ r ité d'o r y] n vit ucun prob èm v c m pri d po ition pub iq u ur O GM, q u j vi tout à fit droit d donn r m on ffi ition prof ionn pour ju tifi r d m com pét nc à pr r du uj t n q u tion, t q u n ucun c c pri d po ition n doiv nt int rv nir dn m on év ution ci ntifiq u ; -q u Univ r ité pportit on p in outi n pour q u m on éq uip d r ch rch continu d xi t r oit ou form d bortoir xc u iv m nt univ r itir, oit ou form d un bortoir rttch é à un utr orgni m d r ch rch d Fcu té d O r y ; -q u ngg it à écrir un ttr, dont ipourr êtr fit étt pub iq u m nt, pour v r m on éq uip t m oi-m êm d tout dénigr m nt dont nou von fit obj t d pui d ux n, t q ui p rm ttr d réffirm r q u d déci ion n p uv nt êtr pri u in d Univ r ité n un procédur d év ution trn pr nt ou pr d m éth od n d h or d toutcdr égitim.». Bo.F 1- Un nc ur d rt t un ch rch ur ynt dû gir p u ouv nt contr vi d on in titution, un rié ynt révé é d m nq u m nt grv d on ntr pri ou un group d citoy n ynt rté in titution ur d prob èm d nté. Voir h ttp:// ci nc citoy nn.org 2- En ignnt-ch rch ur n génétiq u m o écu ir à 'In titut d génétiq u t m icrobio ogi (IGM, univ r ité Pri -Sud).

11 [Critiq u d Médi ] 11 L rdio tté é ocitiv ouffr ntdu p g u num ériq u R dio-a igr t un rdio ocitiv pri i nn q ui r çoit con tm m nt c ux t c q ui xprim nt d idé h or d p n é dom innt. Aujourd'h ui, à fv ur du p g u num ériq u, rdio ocitiv (dont Rdio A igr ) ont m ncé dn ur xi t nc, u i bi n du fit d coût d c p g q u pr réduction d ubv ntion q ui ur éti nt oué ju q u' or. Un coordintion inform d rdio ocitiv non com m rci t d m édi du ti r ct ur (c t-à-dir ni du rvic pub ic, ni com m rciux) t m i n p c pour inform r t port r nj ux d c tt trn form tion dn débtpub ic. h ttp://rdio n utt.fr.fr Lic nci m ntd un journ i t d RFI L 8 jui t 2008, Rich rd Lbévièr, rédct ur n ch f à Rdio Frnc Int rntion (RFI), xp rt d q u tion proch - t m oy nori nt, ut ur d p u i ur ouvrg trduit dn p u i ur ngu ur c q u tion, ré i à Dm un int rvi w xc u iv du pré id nt yri n Bch r A d vnt on voyg à Pri, pour RFI t TV5-M ond : dn n'im port q u orgn d'inform tion, c tt réu it journ i tiq u rit ué pr dir ction. A RFI, i n v tout utr m nt : 'ffir trn form n "fut grv ", pui n ic nci m nt, n p in m oi d oût, n q u Con id di cip in oitprononcé. I t r proch é à 'int rvi w ur d n'voir p prév nu à t m p h iérrch i - m i 'étit (pr écrit) cinq jour vnt 'int rvi w. On ui im put d dy fonctionn m nt d production m i dir ction d RFI t TV5- M ond n ont u r pon b I m b p utôt q u un t int rvi w n r ntr p dn vi ion du gouv rn m nt ctu, t donc d dir ction d RFI. Bo.F h ttp://w w w.ip tition.com /p titio n/lb vi r 2008 L journcqfd tir ngu A prè cinq n d critiq u oci ch rné, joy ux g éri n d CQFD ont tt int im it d bnégtion. Dn édito du num éro 59, ton t donné pr titr : «bonn m nt ou bndon». L éq uip nc un pp pour tt indr 2000 bonné d p u. A or «ob ig z vo m ém é, voi in, m i t nn m i à g i r un piéc tt dn gm du c b roug». h ttp://w w w.c q ui futd truir.org/

12 - N 27 SEPTEMBRE-O CTO BRE 2008 [Souv nir d vcnc ] P crétur d by, ndnt tout Entr b i, m rin pêch ur, vcnc, j i trvi é u Afriq u ou éduction, q u t on d Frnc int r - h oui j i un fib pour rvic pub ic n pub t n nim t ur h y térico-prom otionn J i nt ndu nom br d ém i ion p ionnnt v c d invité, péci i t n tou g nr t d tou bord po itiq u ; d uj t u i vrié q u pétro, pêch, Ch in, gricu tur, pré rvtion d ittorux, frncoph oni, cu tur tc. Qu t-c donc q u c tt «crt po t d vcnc» dn PIAF?! J y vi n. 12 point com m un? Vou donn z votr ngu u ch tpif? Voici répon : ibér i m t dégât. C étit f cinnt, ém i ion prè ém i ion, uj t prè uj t, d con tt r q u à ch q u foi, à un m om nt donné t q u q u oit ur ré rv, int rv nnt fini i nt pr évoq u r q u tion d m ondi i tion, d prtiq u t d m éfit d fçon u i ccb nt q u irréfutb m i, com m dirit notr h é pré id nt, «pui q u ç n m rch p nou on continu r». JM J [AGENDA ] O GM «O urgn ur m édi» Inform r utr m nt- m édi t rntif - Débtutour d orgni m génétiq u m nt J udi d Acrim d F ti o i m odifié v c M ri -M oniq u Robin, journ i t t J udi 16 octobr,19 h, bour du Trvid Pri, Débt, t i r Dim nch 19 octobr, Vi M i ut ur, notm m nt, du M ond on M on nto. 3 ru du ch ât u d u, M étro Répub iq u D Ici, 77 ru d cité, Aub rvi i r. J udi 2 octobr, à ESC d C rm ont-f rrnd. w w w.crim d.org w w w.vi m i dici.org w w w.m di ibr.info m i t m p d c yh oo.fr Journé ntion d m obi i tion contr L Frnc p ur. Un h i toir oci d Forum Socid Qurti r Popu ir (FSQP) fich i r Edvig '«in écurité». P rm ttr ém rg nc d un pro com m un J udi 16 octobr M rdi 21 octobr, C ntr d'h i toir oci du XX pour évit r éprpi m ntd inititiv tdonn r Dn p u i ur vi. ièc, 9, ru M h r, Pri. d vi ibi ité ux ction d q urti r popu ir, w w w.non dvig.r. u.org c nd.r vu.org/nouv h tm à éch oc tntion. Du v ndr di 3 u dim nch 5 octobr, q urti r Journé m ondi d'ction «pour trvi Pb o Pic o, td J n Guim i r - prc André déc nt»à 'pp d CSI Pour Pri i n, 'g nd m n u d M rux, Nnt rr. f q p.fr.fr L orgni tion yndic frnçi (CGT, ré i tnc td t rntiv ur CFDT, UNSA, FO, CFTC) v c CES pp ntà h ttp:// toh uboh u.fr.fr/ Qutrièm édition du F tivint rntiondu un r m b m nt, v c tém oigng tconc rt. fi m m i itntdu Py d'aubgn M rdi 17 octobr, 17 h, p c du Trocdéro Etun it, Dém o ph èr, nouv g nd m i itntd Im g d un m ond n utt (prvi d droit d h om m ) à Pri. région pri i nn. Du undi 6 u m di 11 octobr, Aubgn tl w w w.cgt.fr/ pip.ph p?rtic h ttp://d m o ph r. u/ P nn ur H uv un. f tiv.docum ntir.info [Bu tin d'abonn m nt] L Pif tun journprticiptifà cont nu JE SO UH AITE : grtuit, ou form té ctroniq u t urtout 1 ABO NNEM ENT ANNUEL INDIVIDUEL = 12 ppi r pour q u p u grnd nom br d p r onn pui nty voir ccè, pour ir t prtg r. Vou pouv z im prim r à prtir du it w w w. -pif.org RECEVO IR PLUSIEURS EXEM PLAIRES D 1 NUM ÉRO 30 EX = 4, EX = 9 PRO PO SER UN LIEU DE DÉPÔT ADH ÉRER À L ASSO CIATIO N LE PIAF = 15 (O U + SIAFFINITÉS) FAIRE UN DO N Si vou ouh it z d v nir diffu ur du Pif, nou vou propo on u i d vou n nvoy r un grnd nom br à prix coûtnt. Nou ch rch on u i d i ux d dépôt pour indiq u r à no ct ur où trouv r d Pif. NO M PRÉNO M ADRESSE L ch èq u ontà dr r à ordr d : L Pif... L Pif- 3 ru d O rch m pt Pri - Frnc EM AIL

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Survivante s. Le s affe ctée s par l arm ée

Survivante s. Le s affe ctée s par l arm ée Survivnt L f m m ff cté pr vio nc rm é L Ré u d Action Int rntioncontr Arm Légèr (RAIAL/IANSA) t m ouv m ntm ondicontr vio nc rm é 800 orgnition d ociété civi trvi ntdn p u d 120 py pour m ttr fin à pro

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Le 13 janvier 2015 L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Ouv e rture d un é ta blis s e me nt re c e v a nt du public ( ERP) Les établissements recevant du public (ERP) sont soumis

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm)

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm) HRB HFB 1 CODIFICATION ALESAGE mm 32 40 50 63 80 100 125 160 TIGE mm 16 22 22 28 28 36 36 45 45 56 56 70 70 90 90 110 SERIE HR CNOMO 160 bar - à tirants HF CNOMO 160 bar - à contre brides INDICE B Indice

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech «La place du Manager Qualité dans les Organisations; Aujourd hui et Demain» [3mars 2009 ] - [Version n 1] Direction de l Organisation - LHD Allianz

Plus en détail

Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr

Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr 1 Logo de l Université Université: IBN TOFAIL Établissement: Ensemble des établissements de l université http://www.univ-ibntofail.ac.ma Présentation du CRU de l UIT Auteur

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES SOUSSIGNES L Association sportive ECOLE DE SPORT DU 16 ème dont le numéro est ont e si e socia est sit 6 aven e Mar cha Franchet sperey 7 1 6 Paris epr sent e par M.

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Mercredi 5 novembre 2014 Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Hervé PETTON, Directeur Territorial 35 ans d expérience professionnelle en collectivités

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Du côté de la Recherche > Managemen t de projet : p1 L intégration des systèmes de management Qualité -Sécurité- Environnement : résultats d une étude empirique au Maroc Le co ntex te d es p roj et s a

Plus en détail

Usage pédagogique de la tablette Tactile

Usage pédagogique de la tablette Tactile U péqu tbtt Tt ém Crét JLfbr 2014 r L, u z? C rô rré été té 1994 pr u trpr Jp, prmt tkr frmt t put êtr u pr u D équpé u Cmér C t brét pur uk p, fftmt u f «fhé» é tu ffht ttémt. I put yr rtmt r u t wb,

Plus en détail

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION UN AVNTVR D AGIL & CMMI POTION MAGIQU OU GRAND FOÉ? AGIL TOVLOV 2011 VRION I.VI @YAINZ AKARIA HT T P: / / W WW.MA RTVIW.F HT T P: / / W R WW.KIND OFMAG K.COM OT @ PAB L OP R N W.FR MARTVI. W W W / :/ P

Plus en détail

jam ais trop croire q u un article e st obje ctif, car ilre flète le point route, pour force r les voiture s à tom be r ;

jam ais trop croire q u un article e st obje ctif, car ilre flète le point route, pour force r les voiture s à tom be r ; ATELIER VÉLO BICLO U Bicou d r our prè pu i po é pr xpuion d iz ir. D or i ou j udi d 16h à 20h u 49 v d Roch ié 42100 ()- i nn. L i r véo c un pc d nrid nu : * Réprion d véo : d p r onn on à pour prg

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Retour d expérience sur le management des processus

Retour d expérience sur le management des processus GSI Gestion des systèmes d information Retour d expérience sur le management des processus Université d été 8-31 août 00 Dijon Guy Rivoire Consultant ELNOR Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1 Présentation ELNOR Cabinet

Plus en détail

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers?

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Elsa Aubert Direction des relations avec les épargnants Le 16 novembre 2011 2 Plan de la présentation I Auprès de qui réclamer? 1. L interlocuteur

Plus en détail

ETUDE S UR LE DEMENAGEMENT D ENTREPRIS ES

ETUDE S UR LE DEMENAGEMENT D ENTREPRIS ES ETUDE S UR LE DEMENAGEMENT D ENTREPRIS ES Struc ture é c onom ique Un s e c te ur dom iné par le s TPE Le secteur du déménagement est caractérisé par son faible degré de concentration et son atomisation.

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Déclarer un événement indésirable un élément majeur pour la sécurits curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Les hôpitaux plus meurtriers que la route Courrier de l escaut, janvier

Plus en détail

Cisco T e l e p r e se n ce n ou v e l l e e x p ér ie n ce col l a b or a t ion : u n e d e Mathieu in tr at Sales Business ev elo ent anag er unic at io ns nif iées in tr at@ is 2 5 Mar s 2 0 0 8 1 Cisco

Plus en détail

Elargissez l horizon de votre gestion. www.mercator.eu

Elargissez l horizon de votre gestion. www.mercator.eu www.mercator.eu Elargissez l horizon de votre gestion Mercator se profile comme la solution de gestion commerciale et de comptabilité alliant simultanément les avantages de la solution informatique standard

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

OpenLDAP : retour d expérience sur l industrialisation d annuaires critiques

OpenLDAP : retour d expérience sur l industrialisation d annuaires critiques Intervention du 29 Avril 2004 9 h 15 10 h 45 M. Sébastien Bahloul Chef de projet Expert Annuaire LDAP bahloul@linagora.com OpenLDAP : retour d expérience sur l industrialisation d annuaires critiques Plan

Plus en détail

Le présentoir virtuel. Paul FABING

Le présentoir virtuel. Paul FABING L préir virl Pl FABING L x L'ffi ri ' viié q pr fibl prpri ri éjr A i 80% r ifri ppr xi à l'ffi ri C ppr v b hz l prir ri 50% Frçi éqipé rph L û xi à ir vi l 3G pr l érgr prhibiif rriir è r ri i ff L'

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION DU 9ÈME COLLÈGE À MONTREUIL-SOUS-BOIS RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 19 MARS 2012

PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION DU 9ÈME COLLÈGE À MONTREUIL-SOUS-BOIS RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 19 MARS 2012 REUNION PUBLIQUE COLLEGE DE MONTREUIL LE 9/3/ PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 9 MARS PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION RÉUNION PUBLIQUE LUNDI 9 MARS PARTENARIAT

Plus en détail

PA R A Z A. du M aire... BULLETIN M UNICIPAL N 01. nouve l e xécutif e s t e n fonction ave c toujours de nom bre ux proje ts pour l

PA R A Z A. du M aire... BULLETIN M UNICIPAL N 01. nouve l e xécutif e s t e n fonction ave c toujours de nom bre ux proje ts pour l BULLETIN M UNICIPAL PA R A Z A La m unicipa ité s t n p ac m aint nant d puis 14 M ars 2008 t au nd m ain d'é ctions m unicipa s, nouv xécutif s t n fonction av c toujours d nom br ux proj ts pour dév

Plus en détail

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION Alberto Escudero Pascual Ce que cette unité vous dit... Un budget n'est pas une requête pour du financement... Un bon plan nécessite un bon budget... Un bon budget montre

Plus en détail

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1.

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1. Ctt wtt 24 t u u é, t uét vu vz u t t KGS t ux u uu. t été éé Du Hutu (7 yu) ét u u v. S u vu éutt ux : 3 uu u t ué u 2 tu v uu 2 yu à 2. Pu u L : xv F (3 yu). Pu u A : - Bu (7yu). Et u u V : u Hutu (7

Plus en détail

L architecture en action

L architecture en action L AE au service de l efficacité de l entreprise - 2008 Communication, reproduction ou utilisation interdites sauf autorisation préalable d Arismore. No communication, reproduction or use without prior

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

International : les références d Ineo Systrans

International : les références d Ineo Systrans International : les références d Ineo Systrans Ineo Systrans Références SAEIV* *Système d Aide à l Exploitation et d Information des Voyageurs ZONE EUROPE BELGIQUE Bruxe l les Liège Mons ROYAUME-UNI Edimbourg

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

- Phénoméne aérospatial non identifié ( 0.V.N.I )

- Phénoméne aérospatial non identifié ( 0.V.N.I ) ENQUETE PRELIMINAIRE ANALYSE ET REFEREWCES : Phénoméne érosptil non identifié ( 0VNI ) B8E 25400 DEF/GEND/OE/DOlRENS du 28/9/1992 Nous soussigné : M D L chef J S, OPJ djoint u commndnt de l brigde en résidence

Plus en détail

Inscription en ligne FQSC. Guide d utilisation

Inscription en ligne FQSC. Guide d utilisation Inscription en ligne FQSC Guide d utilisation Ce Guide est rédigé comme aide-mémoire pour l achat de votre licence sur le site internet de la FQSC. Dans un prem ier temps, vous devrez vous rendre sur le

Plus en détail

Technique RSR. 27.6.08 /DCo

Technique RSR. 27.6.08 /DCo La : -35 collaborateurs -120 applications métiers -2 services de piquet -1 service desk commun avec la TSR -Un parc véhicule -Un parc de matériel extérieur -Une très forte diversité d outil et de connaissances

Plus en détail

L équipement informatique pour le module EECA. Kit d enregistrement (KE) Description des pré-requis techniques et de configuration minimale

L équipement informatique pour le module EECA. Kit d enregistrement (KE) Description des pré-requis techniques et de configuration minimale M AT E R IEL L OG ICIEL D OC UM E N T AT ION 1 L équipement informatique pour le module EECA Kit d enregistrement (KE) Description des pré-requis techniques et de configuration minimale 1. Composition

Plus en détail

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche Associant parfaite mobilité et simplicité, Thuraya SatSleeve est le moyen

Plus en détail

Philippe-Didier GAUTHIER

Philippe-Didier GAUTHIER -Didier Ingénierie, Management, Administration en Éducation et Formation 1 - Parcours professionnel 2 - Projet professionnel 3 - Missions et interventions Portfolio Numérique : - Didier Parcours professionnel

Plus en détail

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES Ministère de l Éducation TA B L E D E S M AT I È R E S 2 I N T RO D UC TI ON E T C O N T EX T E Q

Plus en détail

logiciels Reconnus d Intérêts Pédagogiques, encyclopédies, dictionnaires, manuels scolaires,... ;

logiciels Reconnus d Intérêts Pédagogiques, encyclopédies, dictionnaires, manuels scolaires,... ; Les m od es d u tilisation d e l A ctiv board et d A ctiv stu d io M od e 1 A ctiv board, La palette g raph iq u e et sa sou ris...p2 A ctiv stu d io O u tils et g rand s principes...p3 M od e 2 A ctiv

Plus en détail

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE :!"#!$%&'( 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01 2. MARCHE DE DEMBA DANS LE TERRITOIRE DE DEMBA (Lot 02 PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO %'

Plus en détail

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles Février 2012 Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles CONFIDENTIEL Sommaire Mise en contexte sur DMA / LM Objectifs du programme de DMA / LM Composantes

Plus en détail

Centre de Récupération de SoftThinks

Centre de Récupération de SoftThinks Centre de Récupération de SoftThinks Table des matières Révisions... 1 Table des matières... 2 Introduction... 3 Quel est l objectif du Centre de Récupération de SoftThinks?... 3 Que pourrez-vous trouver

Plus en détail

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC dfoncionnmn dan la coninuié du réau piéonnir DIAGNOSTIC L problèm du réau on réprorié ur un car "poin noir du réau", c problèm on d différn naur, il puvn êr lié à la écurié, à la coninuié ou au confor

Plus en détail

Formation TECHNICIEN RESEAU TELECOMMUNICATION D ENTREPRISE Niveau IV

Formation TECHNICIEN RESEAU TELECOMMUNICATION D ENTREPRISE Niveau IV Formation TECHNICIEN RESEAU TELECOMMUNICATION D ENTREPRISE Niveau IV BERGER Roland TRTE22L 1 TABLE DES MATIERES Table des matières p.2 Le p.3 Cisco Academy p.6 Schéma Réseau p.7 Téléphonie Réseau Téléphonique

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

Chapitre 11 : L inductance

Chapitre 11 : L inductance Chpitre : inductnce Exercices E. On donne A πr 4π 4 metn N 8 spires/m. () Selon l exemple., µ n A 4π 7 (8) 4π 4 (,5) 5 µh (b) À prtir de l éqution.4, on trouve ξ ξ 4 3 5 6 6,3 A/s E. On donne A πr,5π 4

Plus en détail

Agence Saison d Or :: Activités de l entreprise. Identité Visuelle. Editions. Site Internet. Marketing. Référencement.

Agence Saison d Or :: Activités de l entreprise. Identité Visuelle. Editions. Site Internet. Marketing. Référencement. Agence Saison d Or :: Activités de l entreprise Identité Visuelle Editions Site Internet Marketing Référencement Photo/ Vidéo Agence Saison d Or :: Exemple d une action liée au Périgord Noir Jeu Concours

Plus en détail

APE. Les Mésanges bleues. École des mésanges bleues 2010 - illustration // déclinaison logotype

APE. Les Mésanges bleues. École des mésanges bleues 2010 - illustration // déclinaison logotype Les Mésanges bleues - Association de parents d élèves - APE Les Mésanges Bleues C40 M5 J0 N0 C70 M15 J0 N0 C8540 M50 J0 N0 C88 M88 J85 N15 Les Mésanges bleues - Association de parents d élèves - C0 M20

Plus en détail

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo]

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo] Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. J entends [va] J entends [vo] J entends [vi] J entends [vu] J entends [von] Je n entends pas [v] Le son [v] Ecris O (oui) si tu entends le

Plus en détail

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées Opcalia / UNEA - Décembre 2014 tr ep ri se s Ad ap té es In 2 for Un filiè ma e re tiq de s p u m ou e, V an r ie Po de de d p rt e de no es b & rs rai u â va v ti év pe t le ea m ol ct ur ux en ut iv

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADHESION MEMBRE ASSOCIE A NOUS RETOURNER COMPLETE

DOSSIER DE DEMANDE D ADHESION MEMBRE ASSOCIE A NOUS RETOURNER COMPLETE A s s o c i a t i o n d e s D i r e c t e u r s de 101-109 rue Jean Jaurès 92300 LEVALLOIS-PERRET 01.47.48.93.39 www.arseg.asso.fr DOSSIER DE DEMANDE D ADHESION MEMBRE ASSOCIE A NOUS RETOURNER COMPLETE

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. é v a l u a t i o n a n n u e l l e

EN SER VIC E DE GA RD. é v a l u a t i o n a n n u e l l e Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD é v a l u a t i o n Document de travail à conser ver au ser vice de garde P A R T I E A R E N S E I G N E M E N T S G É N É R A

Plus en détail

B0986 / B1180 FIAT B0987 RENAULT B1002 OPEL B1044 / B1179 CITROEN B1066 PEUGEOT C178 GRUNDERCO E072 SPIE-CEGELEC-FENWICK

B0986 / B1180 FIAT B0987 RENAULT B1002 OPEL B1044 / B1179 CITROEN B1066 PEUGEOT C178 GRUNDERCO E072 SPIE-CEGELEC-FENWICK Etat des lieux et perspectives Bruno Vercoutter ST/MA Ag enda État des lieux de la GMAO C o n tr ain tes ac tuelles L é v o lutio n du lo g ic iel de GMAO - MP 5 > D 7 i N o uv eaux b eso in s P er sp

Plus en détail

Formules emprunts obligataires

Formules emprunts obligataires Formules emprunts obligataires Sommaire Formules emprunts obligataires1 I Emprunts obligataires avec obligations remboursées au pair (R=C)2 1 Cas général2 2 Annuités constantes3 3 Amortissements constants3

Plus en détail

É í í Ö í í í Í ÍÍ Á Á ó Á Í ü í Ü Ü É É í í É ü TXUOGNAGE Courir ]Tst D u s p o r t a u t o m o b i ldea n s1 e s p a y sd e ' E s t i... D a n sn o t r e e n t o u r a g eq, u a n dn o u s e n p a r

Plus en détail

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4 LIT TT TU, HVT, LUTH, / LNT AIN TU 1/11 1/11 1/11 F TU (fonction choix k7) /1 /1 /1 GIT TU /1 /1 /1 TN TU 6/16 6/16 6/16 VNTIL PTIQU 7/17 7/17 7/17 ANNING TU ALL TU LN TU 1 1 1 II TU UNT TU TU PLATAU L

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

Informations techniques

Informations techniques Informations techniques Force développée par un vérin Ø du cylindre (mm) Ø de la tige (mm) 12 6 16 6 20 8 25 10 32 12 40 16 50 20 63 20 80 25 100 25 125 32 160 40 200 40 250 50 320 63 ction Surface utile

Plus en détail

Sorties a la journ soirees a Themes ateliers / sejours. Du 3 mars au 23 av PROGRAMME. www.allonnes.fr

Sorties a la journ soirees a Themes ateliers / sejours. Du 3 mars au 23 av PROGRAMME. www.allonnes.fr unicipl jun n du vic m info t d nimtio L mg d d Allonn oti l joun oi Thm tli / jou n 5 2 / 2 1 d ACTIVITE PROGRAMME il 2014 Du 3 m u 23 v www.llonn.f L t infom u l mobilité intntionl Tu ouhit viv un xpéinc

Plus en détail

ETAT D AVANCEMENT DE LA RECHERCHE. Mensualisation du kilométrage annuel avec KILOMENE

ETAT D AVANCEMENT DE LA RECHERCHE. Mensualisation du kilométrage annuel avec KILOMENE ETAT D AVANCEMENT DE LA RECHERCHE Menualiation du étrage annuel avec KILOMENE 98MT33 S. Laarre (INRETS-DERA, Arcueil) L. Jaeger (LOI, Colmar) P. A. Hoyau (INRETS-DERA, Arcueil) Synthèe de la recherche

Plus en détail

Les n o u v elles m en a c es Patrick Cardot Expert Séc u ri té c i s c o -e x p o -2 0 0 7 -n o u v e l l e s _ m e n a c e s. p p t 2 0 0 7 C i s c o S y s t e m s, I n c. A l l r i g h t s r e s e r

Plus en détail

Electrovanne double Dimension nominale Rp 3/8 - Rp 2 DMV-D/11 DMV-DLE/11

Electrovanne double Dimension nominale Rp 3/8 - Rp 2 DMV-D/11 DMV-DLE/11 Electrovnne double Dimension nominle 3/8 - DMV-D/11 DMV-DLE/11 7.30 M Edition 11.13 Nr. 223 926 1 6 Technique L électrovnne double DUNGS DMV intère deux électrovnnes dns un même bloc compct : - vnnes d

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE L' Algère de BOOLE L'lgère de Boole est l prtie des mthémtiques, de l logique et de l'électronique qui s'intéresse ux opértions et ux fonctions sur les vriles logiques. Le nom provient de George Boole.

Plus en détail

ESPACE PLANTÉ EN VERGER

ESPACE PLANTÉ EN VERGER SOLTON NTRR V ROTTON + RRQU 0 NTRON SUR OTU NOX RRÉ L R S RKN +,N ORNS SOTLS 0 0 00 00 00 0 0 OSS RRS RVLLONS 0 NT % 00 0 00 0 00 0, +0, 0 0 OSS RRS RVLLONS ORURS TON NT % 0 0 OSS RRS RVLLONS T L U S L

Plus en détail

P h i l h a r m o n i s

P h i l h a r m o n i s Adoptez un nouveau rythme pour vos placements P h i l h a r m o n i s NOTE D INFO R M ATI O N C o n t rat Collectif d assurance sur la vie à adhésion facultative L e s c a r a c t é r i s t i q u e s d

Plus en détail

BOURSE DIRECT INTRODUCTION AU NOUVEAU MARCHE DE LA BOURSE DE PARIS. Le 10 novembre 1999 PROSPECTUS DEFINITIF

BOURSE DIRECT INTRODUCTION AU NOUVEAU MARCHE DE LA BOURSE DE PARIS. Le 10 novembre 1999 PROSPECTUS DEFINITIF BOURSE DIRECT Prospectus définitif mis à la disposition du public à l occasion d un Placement Garanti et d une Offre à Prix Ferme de 1 000 000 actions, dont 800 000 actions nouvelles provenant d une augmentation

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

Préparation à l'examen écrit de maturité Mathématiques 2013

Préparation à l'examen écrit de maturité Mathématiques 2013 Wechter Loïc Mturité 2013 Mthémtiques Cours de M. Flcoz 2013 Préprtion à l'exmen écrit de mturité Mthémtiques 2013 1.Primitives et intégrles 1.1Primitives (CRM pp.77-80) Une primitive pourrit se définir

Plus en détail

Chapitre VI Contraintes holonomiques

Chapitre VI Contraintes holonomiques 55 Chpitre VI Contrintes holonomiques Les contrintes isopérimétriques vues u chpitre précéent ne sont qu un eemple prticulier e contrintes sur les fonctions y e notre espce e fonctions missibles. Dns ce

Plus en détail

!"#$%#&%'()(#(% *+%,-)#("%+&($+.$+&+#$%+#$"./+&%

!#$%#&%'()(#(% *+%,-)#(%+&($+.$+&+#$%+#$./+&% "#$#&'()(#( *+,-)#("+&($+.$+&+#$+#$"./+& #$" $ &'()*$+,,-./'0'(1$/'(2'*3/$45*6$7*68/*9*4:$/;'$(3$8$($

Plus en détail

Supplément Nouveautés 2015

Supplément Nouveautés 2015 Ki d pli Trèfl à 4 fill Blb Cry Gri Cr Cffr rmiq Pr d prli d r prj, ccz- : Pl Arbr Cri : Gii CODRON Pblici : 06 15 25 61 27 - Jill 2014 Dcm ph crcll - Crdi ph : G. CODRON & Fli. Spplm N 2015 L gl pbliciir

Plus en détail

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais Sttuts ASF Assocition Suisse Feldenkris Contenu Pge I. Nom, siège, ojectif et missions 1 Nom et siège 2 2 Ojectif 2 3 Missions 2 II. Memres 4 Modes d ffilition 3 5 Droits et oligtions des memres 3 6 Adhésion

Plus en détail

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier.

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier. L x g éq M M PP Ex EXPOSAT P q v é, v é gf. E UMÉRIC R O L. TOPCO 'Ex j, é g é q v P P x évè L g h è v.! L é à é P : v E q é bg v à. v! h à v x q x T h g, f U H é, ' U S 04). (g hz T U q B v ég é b ô À

Plus en détail

S A L L E D E L A M A I R I E

S A L L E D E L A M A I R I E M e J é r ô m e G A R N I E R -2 1 R u e d e B a r b e n t a n e F 7 6 3 4 0 B L A N G Y S U R B R E S L E C A T A L O G U E D E L A V E N T E A U X E N C H E R E S P U B L I Q U E S S a m e d i 1 6 N

Plus en détail

Marguerite d Aboville paysagiste

Marguerite d Aboville paysagiste Marguerite d boville paysagiste CV 14 rue Portefoin 75 003 Paris 06 28 40 38 81 margueritedaboville@gmail.com margueritedaboville.com Marguerite d boville Paysagiste FE* Née en 1976 à uray (56) 14 rue

Plus en détail

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

FIXATIONS NORMALISEES

FIXATIONS NORMALISEES FIXATIONS NORMALISEES pour vérins types PEC conformes ISO 21287 Série 434 FIXATIONS NORMALISEES ISO 21287 - ISO 15552 - A Applications service Pattes d'équerre sur extrémité (2) MS1 Patte d'équerre haute

Plus en détail

Contrat d'association avec mise en commun des honoraires

Contrat d'association avec mise en commun des honoraires Les soussignés : Contrat d'association avec mise en commun des honoraires 1) nom, prénom, qualification professionnelle, adresse privée, matricule national, code médecin personnel 2) etc. ont convenu d'établir

Plus en détail

VL I, Vla, Vl II. Cl, Fag, Tr, Vlc. Cr, Tp, Arpa, Cb. Thème de Carmen

VL I, Vla, Vl II. Cl, Fag, Tr, Vlc. Cr, Tp, Arpa, Cb. Thème de Carmen VL I, Vla, Vl II Cl, Fag, Tr, Vlc Thème de Carmen Cr, Tp, Arpa, Cb Moralès (imitant le jeune homme) n. 4, b. 71 Cigarières Vous trou ver i ci, quel bon heur! Dans l air nous sui vons des yeux la fu mé

Plus en détail

Enseigner les Sciences de l Ingénieur en CPGE Séminaire Lycée e Raspail Juillet 2011 1 Sommaire 9h30 10 h Ouverture du séminaire Claude Bergmann 10h 12h Enseignement des SII en CPGE Jacques Aïache Compétences

Plus en détail

Conditions Générales de Vente AC Motorsport

Conditions Générales de Vente AC Motorsport Conditions Générales de Vente AC Motorsport Sommaire Co n diti o n s Gén é r a l e s de Vent e AC Motors p o r t...1 So m m a i r e...1 Article 1 : Ch a m p d applicati o n...2 Article 2 : Défi nition

Plus en détail

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution Toyot Assurnces Toujours l meilleure solution De quelle ssurnce vez-vous besoin? Vous roulez déjà en Toyot ou vous ttendez s livrison. Votre voiture est neuve ou d occsion. Vous vlez les kilomètres ou

Plus en détail