N 27 - SEPTEM BRE-O CTO BRE 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 27 - SEPTEM BRE-O CTO BRE 2008"

Transcription

1 N 27 - SEPTEM BRE-O CTO BRE 2008 w w w. -pif.org [Int rntion ] P2 - Afgh ni tn: L p tit gu rr pour civi i tion P3 - Géorgi : L'Abk h z d 'onc Tom P4 - A m gn : R ntré u py d réform [Po itiq u & Société] P5 - RSA v bi n? P6 - Com m ntfir tir c ux q ui ré i t ntux xp u ion... L guch pr à guch C om m b ucoup d'utr journux, nou von r çu 1 v nu d'un pr m iun pp utr âg. L CNR, 'h i toriq u Con intiond Ré i tnc d J n M ou in q ui t nu pr m ièr réunion n m i 19 43, pp à un grèv génér t r conductib 10 nov m br 2008! Qui cch d rrièr tout c? C m g fit p n r à 'pp «Cré r c' t ré i t r, ré i t r c' t cré r» ncé [S rvic Pub ic] P8 - Dé itd'initié à Sécu P9 - M po tièr ch z J npi rr Gi rd [Eco ogi ] P10 - L ux g cé du c cuégoï t P10 - Lnc ur d rt : m obi i tion pi [Critiq u d Médi ] P11 - L rdio tté é ocitiv ouffr ntdu p g u num ériq u L ct ur du PIA F, nvoy z -vo rtic, nnonc z vo r nd z -vou! -pif.org pr 13 nci n m m br du CNR pour 60èm nniv r ir du Progrm m du CNR. C 13 ré i tnt h i toriq u, gu i t ou com m uni t, pp i nt «à un véritb in urr ction pcifiq u contr m oy n d com m uniction d m q ui n propo nt com m h oriz on pour notr j un q u con om m tion m rch nd, m épri d p u fib t d cu tur, 'm né i génér i é t com pétition à outrnc d tou contr tou.»2 Là 'rrêt com pri on. Dn c t pp à grèv, p d figur h i toriq u, ju t un pp à m obi i tion contr dériv d notr ociété v r m oin d o idrité. C t pp y d contourn r ourd ppr i yndicux nt à m ttr n brn pour contr r un gouv rn m nt q ui toujour un coup m éditiq u d'vnc. A uit d c t pp, un pétition3 «ttr ouv rt ux étt m jor yndicux» d m nd p u d f rm té dn négocition v c gouv rn m nt. L'pth i génér t pir vrom bi nt d déc rtion c cu é d m ini tr t d ur pré id nt nou étouff nt t nou font cc pt r d r cu ociux n précéd nt. O ub ié tou princip d notr con titution (i u du progrm m du CNR) t d utt âpr m nt ggné u fi du XXèm ièc... Et vou, q u nov m br? f r z -vou 10 L Pif 1- h ttp://w w w.con i ntion d r i tnc.fr/ 2-h ttp://w w w. t rntiv -im g.n t/ 3- h ttp://tou - n m b.dyndn.org/

2 [Int rntion ] 2 L p tit gu rr pour civi i tion Qund nou ntron dn un vi g t q u nou voyon un Afgh n brbu, nou voyon im p m nt un Afgh n brbu. M i q und Am éricin ntr nt dn un vi g t voi nt un Afgh n brbu, i voi nt O u m b n Ld n.»1 C tt confid nc d'un nci n m m br d forc péci d un py ié d Ett -Uni, u journ i t ng i Rob rt Fi k, i u tr bi n m i q ui ntour int rv ntion occid nt n Afgh ni tn. E n 2001, or q u co ition com po é d forc d O TAN t d troup d A inc du Nord2 ttq ué Afgh ni tn, but éti nt c ir : r nv r r T ibn, rrêt r B n Ld n t m ttr n p c un Ett dém ocrtiq u n Afgh ni tn. L m oy n m p oyé, bom brd m nt éri n m if t off n iv t rr tr d m oudjh idin du nord (q ui préféri nt ouv nt tu r ur dv r ir p utôt q u d fir pri onni r ), n m b i nt p po r d prob èm m orux u r grd d nj u : dém nt r un régim ré m nt tot itir t t rrori t. L progrm m été à m oitié r m p i. Au prix d u m oin p u i ur m i i r d civi m ort, T ibn ont été ch é du pouvoir, m i p du py. B n Ld n, ui, t éch ppé t un nouv u régim, form m nt dém ocrtiq u, vu jour. S pt n p u trd, on ju tifi ncor pré nc occid nt v c m êm rgum nt : utt r contr T ibn q ui m èn nt un guéri u ud t à ou t du py, ur r écurité pour tbi i r py t r nforc r pré id nt K rz ï. C d rnièr nné, progrè m b nt z m inc. Si c rtin région t cpit bénéfici nt d un r tiv écurité t d un p u grnd ib rté grâc à int rv ntion occid nt, c n t p c du ud-ou t q ui connît u contrir un r gin d vio nc. L ugm nttion du nom br d o dt d O TAN m ort u com bt ou u cour d tt ntt con titu un bon indic d c tt xt n ion d gu rr. L m bu cd u cour d q u dix o dt frnçi ont été tué, n oût d rni r, dém ontré q u T ibn ont r nforcé t ont toujour u i dét rm iné. Fc à c q ui r m b d p u n p u à un éch c, réction d gouv rn m nt occid ntux t, z ogiq u m nt, d nvoy r p u d troup n vrim nt int rrog r ni ur m éth od ni ur but. Un offici r frnçi com pritc tt gu rr à gu rr d A géri d m ndé rrêt d frpp éri nn ur d cib h ypoth étiq u. Enfin tou py occid ntux im p iq ué dn conf it pèr nt «fgh ni tion» du conf it, c' t-à-dir r m p c m nt progr if d troup d O TAN pr un rm é fgh n cpb d com bttr fficc m nt T ibn. K rz ï, ui, rit ppr m m nt p u fvorb à un négocition po itiq u v c T ibn u nom d o idrité ntr Pch toun. M i i t ié pr id occid nt dont urvi po itiq u dép nd. C q ui nou rm èn à notr prém bu : Am éricin, prti n Afgh ni tn com bttr t rrori m t q ui voi nt dn ch q u Afgh n un nn m i pot nti, ont-i prêt à cc pt r un o ution négocié ntr i m i t m odéré (K rz ï t ié ) t xtrém i t pour rm n r nfin pix dn c py? Un offici r frnçi com prit c tt gu rr à gu rr d A géri n urnt q u c rtin m éth od, c ju t m nt m p oyé pr Frnçi n A géri, p rm ttri nt A xd d v nir à bout d nn m i ur t rrin. Si c t c, c t trè inq uiétnt pour Afgh n. L 1- Rob rt Fi k, L grnd gu rr pour Am éricin, ux, font confinc à civii tion, L découv rt, pg 820 t ch no ogi, u r n ign m nt 2- Ainc q ui r groupit ch f d rr du nord d Afgh ni tn non t ux m oy n éri n gu pch toun, oppo é ux T ibn. L (h é icoptèr t vion d ch ) Pch toun con titu nt principgroup pour évit r confronttion th niq u n Afgh ni tn (42% d dir ct t m ort m éricin. popution). L Tibn ont d I n évit nt p, pr contr, Pch toun. bvur. E ont t m nt cournt q u H m id K rz ï uim êm, protégé d Am éricin,

3 [Int rntion ] 3 L'Abk h z d 'onc Tom D ncom brnt t pui nt prt nir. L Cuc t ég m nt un t rritoir d im p nttion trtégiq u pour Ett -Uni dn cdr d un év ntu conf it v c Irn voi in. Pour Ru i, c conf it étit opportunité d «punir» Géorgi d on rpproch m nt v c O ccid ntux, d rpp r pui nc dn région t d fir, n p nt, voct d p tit p up du Cuc pour t nt r d fir oub i r m cr O èt r v ndiq u nt ntur m nt m êm droit. D m êm q u d c ntin d région du m ond L répon p ut donc diffici m nt êtr univ r. E dép nd d h i toir d provinc éprti t, d oppr ion ubi pr m inorité n q u tion, d xi t nc d un conf it th niq u, tc. M h ur u m nt, c tt réf xion t po ué pr m u tip intérêt économ iq u t d rni r. M i réction ru t réc nt d 15% d popu tion im m édit t outi n m éricin tch étch èn. trè im ité, pour n p trop froi r prt nir ru trtégiq u d grnd pui nc. Com m r m rq uit V dim ir Poutin dn un di cour à M unich n 2007 (u uj t d Ett -Uni ) : grnd pui nc gi nt n d h or «d ur frontièr ntion dn tou dom in t c t trè dng r ux ; p r onn n nt p u n écurité prc q u p r onn n p ut p u trouv r r fug d rrièr droit int rntion». pui ch ut d URSS, O éti du Sud, rttch é à Géorgi, ouh it r joindr Fédértion d Ru i ux côté d O èt du Nord. L 7 oût d rni r, Géorgi nc troup à ut d c t rritoir éc ionni t out nu pr Ru i, déc nch nt un gu rr foudroynt dn région. Lor q u j un Pré id nt prooccid nt Sk ch vi i rriv u pouvoir n 2003, i ffich rpid m nt obj ctif : intégr r O TAN t rm n r région éc ionni t (O éti du Sud t Abk h z i ) dn giron géorgi n. Pour y prv nir, i com pt fort m nt ur outi n d «m i» occid ntux. C t dn c cont xt q u i nc on off n iv 7 oût L trtégi d Sk ch vi i t tom bé dn pièg d doub j ux dip om tiq u, dont Cuc t un t rrin d xpérim nttion privi égié. D doub j ux q ui ont d r nt d gu rr froid. L Ru i di tribu d p port ux éprti t d Géorgi, p ndnt q u Am éricin t ur ié uropé n con trui nt d o éoduc t d gz oduc pour ch m in r r ourc én rgétiq u d C pi nn n p r pr Ru i h i toir d orgni r ffib i m nt d c t D doub j ux q ui ontd r nt d gu rr froid Et O èt dn tout ç?doiton r connîtr ur éc ion? Cr vri q u tion d c conf it t c, récurr nt, d conci ition d d ux princip c f du droit int rntion: c ui du i «droit d p up à di po r M g d ux-m êm» t c ui du «droit d Ett à ur intégrité t rritori». L répon ux q u tion éprti t t ém in m m nt com p x : voynt K o ovo ccéd r à indép ndnc,

4 [Int rntion ] 4 R ntré u py d réform L 'utonom i d univ r ité t- r m èd ouv rin ux prob èm d ' n ign m nt upéri ur? C' t c q u déf nd gouv rn m nt ctu n m ontrnt n x m p d'utr py uropé n «q ui ont u réform r», on form u ritu d ibérux d droit t d guch. En A m gn, grnd py réform t ur, où con rvt ur t ociux-dém ocrt donn nt m in dn c diffici trvi d "m od rni tion", 'utonom i d univ r ité bouti à un ré u ttk fk ï n. L univ r ité ont, à pré nt, droit d é ctionn r étudint dè pr m ièr nné t d di po r com m ' nt nd nt d ur budg t t, donc, d fvori r di cip in p u «port u». Com m, pr i ur, ont 'ob igtion d m i ux ncdr r étudint (dév opp m nt du tutort t du contrô continu) n q u ur budg t it ugm nté n con éq u nc, dim inu nt nom br d p c di ponib. L A ocition oi «L Pif» bch i r ont donc contrint 3 ru d O rch m pt d m u tip i r Pri - Frnc cndidtur t -pif.org d 'rm r d w w w. -pif.org pti nc. I Dir ct ur d pub iction nvoi nt un diz in d du num éro 27: Pi rr Foui h oux do i r dn Com ité d rédction : A x D., B nj, ' poir d'obt nir A do B rnrd, Bo.F., C uc, u m oin un Gë Mh é, JMJ, K t rin Buh u, répon M. So, Mg i, O iv r Crm in, po itiv. Pour Ptrick, PB, Pi rr Foui h oux, c rtin di cip in, com m p ych o ogi, où d m nd ont nom br u t p c réduit, univ r ité étb i nt d i t d'tt nt. L futur étudint ont ncourgé à fir d tg p ndnt un n ou d ux n tt ndnt d'êtr ff ctiv m nt in crit. M i 'b urdité n 'rrêt p à. L univ r ité, con ci nt q u c rtin cndidt cc pté préfér ront, n fin d com pt, fir ur étud i ur, prtiq u nt «urbook ing» com m n'im port q u com pgni éri nn! Br f, nouv u y tèm fit r gr tt r 'nci n orgni m q ui c ntr i it d m nd t réprti it «bur ucrtiq u m nt» p c. M i u py d'ang M rk t d G rh rd Sch röd r, r v nir n rrièr td v nu im po ib. A xd Rob rtmoi n u. ISSN : opy ft L diffu ion d c journ trégi pr un ic nc Cr tiv Com m on. Vou êt ibr d r produir, di tribu r tcom m uniq u r c tt crétion dn condition uivnt : # Cit r ut ur # N p uti i r à d fin com m rci # Uti i r c tt m êm ic nc (ch cun d c condition p ut êtr vé v c notr utori tion). h ttp://w w w.cr tiv com m on.org/ ic n /by-nc- /2.0/ Mq u tt ré i é ou ogici ibr Scribu D in bidoui é ou ogici ibr Gim p

5 [Po itiq u & Société] 5 RSA v bi n? Av c RSA, gouv rn m nt vnt d donn r un coup d vo nt v r oci. Au pi otg, M rtin H ir ch, ucc ur d 'Abbé Pi rr à têt d'em m ü, m u tip i déc rtion nth ou i t n pérnt crétion d m p oi d'ici d ux n. Surpri, finnc m nt provi nt d'un nouv im pôt q ui n ri q u p d p r ur p u puvr n portnt ur r v nu du cpit. Brvo, or pp udi on. M i u fit, c' tq uoi c RSA?C' t-y-bi n d guch, ç? L R v nu d So idrité Activ d tin à bri r 'b urdité fi nt q u'un ch ôm ur ou q u'un RM I t r trouvnt du trvi voit on r v nu bi r. En prtiq u, un rié v pouvoir, n p u d on ir, p rc voir un prti d oction uxq u ivit droit orq u'i étit n trvi. Concrèt m nt, un RM I t (500 pour un p r onn u ) trouvnt un m p oi SM IC à m i-t m p (500 ) ur un r v nu d 760. Et c p ut conc rn r 3 m i ion d m éng n Frnc prm i p u défvori é. Si c' t pour fir ggn r p u ux p u puvr,... ri n à r dir. M i u fit, ç n vou rpp p bti d étudint? Vou v z, nti-cpe (ou CIP b duri n) q ui r fu i nt crétion d contrt d trvim pyé pour étudint dé rg nté. Ici, donc, M rtin H ir ch réjouit q u rié cc pt nt d m in d bou ot trè m pyé. C rtin nom m nt m êm RSA «régim d précrité i té». Vou bo z t n p u vou êt puvr? N vou p ign z p, on vou id. C' t q uoi déjà SM IC? C' t p truc q ui dit q u p r onn n doit trvi r n d ou d'un c rtin niv u d r v nu?a or q u m i-t m p t tgiir éti nt déjà trè oin du SM IC, c n v p rrng r ch o. Et pui, im gin r q u c pui cré r d ' m p oi, c' t u i d m nd r q u m p oi. Et d po r d q u tion ur notr y tèm économ iq u : pourq uoi ujourd'h ui un prt d ociété t- dé o uvré? N vudritip m i ux prtg r t m p d trviq u pou r g n v r d bou ot q u'ujourd'h ui p r onn n v ut fir?et n m pr z p d finénti d i té, iy ujourd'h ui p u d'un m i ion d p r onn q ui trvi nt pour ggn r m oin q u id uxq u uri nt droit n m p oi! urnc -vi. L'im po ition d r v nu du cpitp d 11% à 12,1% c' t-à-dir r t b ucoup p u fib q u tux uq u trvi ttxé. Com m gouv rn m nt nou y h bitué, un point po itif rt rr m nt à utr ch o q u'à fir p r un pi u bi n p u diffici. Rpp z -vou propo ition d upprim r id à c ux q ui r fu nt d' r fir d bou ot à 50k m d ch z ux... Com m d m in RM I d vi nt un RSA... q ui nou jur ujourd'h ui q u RSA n' t p pir d m ur q u Srk oz y nou it donné? G.K.W VnD nprboum D rni r coup d forc m éditiq u : tx ur r v nu du cpit. O n im gin m i ird donné pr rich indu tri frnçi... M i vou v z oub ié bouc i r fi c créé 'n d rni r. Com m vri rich ont déjà tt int ur q uot d'im pôt (m xim um 50 % d r v nu ), i n ont p conc rné... C tt tx v êtr pyé pr m oitié d m éng n touch nt ux r v nu fonci r t ux Pour n voir p u : h ttp:// t rntiv - conom iq u.fr/b og /rv ud/2008/08/28/ -r -c -n tp - -ju tic - oci / h ttp://w w w.m diprt.fr/c ub/b og/ rg -pugm / /r - -ni nc d-un-r gim -d -pr crit - i t Int rvi w d D ni C rc, L M ond du 29 /08/08

6 [Po itiq u & Société] 6 Com m ntfir tir c ux q ui ré i t nt ux xp u ion... Ifut q u'un h om m m ur p ndnt on xpu ion pour q u journux té évi é pr nt d rr ttion t d xpu ion m iv d n -ppi r. Et pourtnt i uffit d'h bit r n bn i u pri i nn pour voir d voi in n -ppi r, d pr ndr un trin r v nnt d'it i pour voir un rf ou d'êtr n ignnt pour q u pr nt d'un d vo é èv oi nt ou v rrou. H ur u m nt p u i ur ré ux t ocition (RESF1, SôS 2, co ctif ocux d outi n ux n -ppi r,...) ré i t nt n v nnt n id à c ux q ui éti nt in'y p i ongt m p - t ront dn p i ongt m p - bi nv nu pour v nir trvi r t d v nir citoy n frnçi. Et c ocition rv nt d r i à 'inform tion... Voici donc q u q u pg du m nu du prfit m ini tr d 'Intéri ur vou nt fir tir un m ouv m nt dém ocrtiq u... T ch niq u 1 : P int m u c é contr un trct h um ori tiq u L 2 vrid rni r, d m m br du co ctif d outi n ux n -ppi r d R nn ont é ir un trct à 'int rph on d Po ic d Frontièr (PAF)3. C trct vit été écrit uit à 'rr ttion (m gré d ppi r d m in ur n règ ) d Ju io, ycé n d'origin congo i 4, n p in orti co ir. C trct portit un fu p tit nnonc d r crut m nt à PAF indiq unt, v c un h um our grinçnt, q u ité néc ir pour rrêt r d nfnt innoc nt. L d ux ct ur du trct, in i q u'un troi ièm p r onn q ui répondu à un éq uip d té évi ion, ont pour uivi d pui fin jui t pour «diffm tion t injur». L' nq uêt n cour m êm été ju q u'à r ch rch r r pon b du it int rn t diffu nt d vidéo d 'ction. T ch niq u 2 : L m ini tr «int rrom ptbrièv m nt vcnc» L 5 oût, Bric H ort f ux r ntr à Pri pour un confér nc d pr frc nt. Ifut dir q u'prè 'inc ndi ynt détruit c ntr d rét ntion (CRA) d Vinc nn, d'utr r t nu t nt nt d'inc ndi r ur pi, notm m nt u M ni -Am ot. S on m ini tr, fut n' t p ux condition d rét ntion, m i ux «gi m nt d groupu cu»5 d' xtrêm -guch. L m ini tr ' m port contr propo d Rodo ph N tti r d ' ocition SÔS, rpporté v i pr Pri i n. Rodo ph N tti r urit ffirm é : «Notr m ot d'ordr, c' t d brû r c ntr». C p ndnt, m i itnt dém nt dn pr voir prononcé un t ph r t ffirm voir t pp é à ur f rm tur. Un p int été dépo é contr ' ocition SÔ q ui dépo fréq u m m nt d déc rtion d m nif ttion d vnt c ntr. L bruit m éditiq u d c tt ffir in i p rm i d' nt ndr d pr m ntir du PS t m êm d 'UM P 'ém ouvoir d condition d rét ntion t d urch rg énorm d r m p i g ( ouv nt doub ou trip d ff ctif prévu, n pr r d rét ntion d' nfnt,...). 1- RESF: Ré u Eduction Sn Frontièr. 2- SÔS: Souti n Ô Sn -Ppi r. 3- h ttp://contr journ.b og. ib rtion.fr/m on_ w b og/2008/09 / -trct -q uh o.h tm 4- h ttp:// n ppi r.b og. ib rtion.fr/ n _ ppi r /2008/03/ju io- v -r nn.h tm. Ju io n uit été déc ré m j ur prè xm n o ux m édic tm ncé d' xpu ion. Un m ouv m ntm ifd outi n p rm i d ibér r t régu ri r. 5- h ttp://w w w. pri i n.fr/po itiq u /c ntr -d -r t ntion-h ort f ux-durcit- -ton ph p 6- h ttp://w w w. -croix.com /rtic /ind x.j p?docid= & rubid= Cim d : Com ité Int r-m ouv m nt Auprè D Evcué.

7 [Po itiq u & Société] 7 T ch niq u 3 : Décr tm odifint ib rté d' xpr ion dn c ntr d r t ntion Com m nnoncé, un décr t vi nt d prîtr conc rnnt 'ccè ux c ntr d rét ntion pour ocition d'id ux r t nu 6. D pui 19 85, Cim d 7 vit m onopo d'ccè t conv ntion pr nd fin n jnvi r. Stup ur, c ntr ront réprti n 8 ot géogrph iq u pour utnt d' ocition (ou m êm, d'prè ' ntourg du m ini tr, d im p cbin t d'voct )... Pir ncor, décr t tipu q u «p r onn m or» h bi ité ront t nu à un d voir d «n utr ité t d confid nti ité». C ph r ccu nt indir ct m nt Cim d d r produir propo d r t nu t d'voir d m m br un p u trop o idir d ur cu. L Cim d m b pourtnt êtr u à pouvoir fir fc à d t r pon bi ité q u' um é d pui d rnièr gu rr (offici m nt ou dn ré i tnc ). L Cim d d m nd u gouv rn m nt d c rifiction ur droit d r grd t d' xpr ion d ociété civi dn c ntr... G.W.K. VnD nprboum Qund Fouq u t py on cnon, c t préf tq ui tm rron (prov rb tibétin) «P tit récit d v ntur ubu q u ng ndré pr po itiq u im béci du m ini tr d rf du drp u» C t pr c m ot q u com m nc r tion tri t m nt dro tiq u d évèn m nt urv nu d vnt un d h ut i ux d Srk oz i, n occurr nc Fouq u t. Vou y ppr ndr z com m nt im p dép oi m nt d un bnd ro RESF déch în rrivé d un nué b u ur Ch m p t com m nt d r bond n r bondi m nt, un prti d m i itnt fur nt invité à rinc r go i r dn c trè é ct t p trè guch i t étb i m nt, p ndnt q u uniform continui nt d bttr pvé tout n ch éri nt ur h iérrch i. JM J L PIAF r gr tt d n voir p p c d r produir c t xt vour ux m i vou invit ch ur u m nt à ir ur n t: h ttp:// n ppi r.b og. ib rtion.fr/ n _ ppi r /2008 /08/q und- -fouq u.h tm #m or

8 [S rvic Pub ic] 8 Dé itd'initié à Sécu En jui t, gouv rn m nt nnoncé n-ièm p n d'économ i pour Sécu, pour «uv r» c -ci du fm ux «trou»... pr q u un non-inform tion! O ffici m nt, c p n éprgn pti nt, m i tx bénéfic d com p ém ntir nté... q ui ont im m édit m nt prévu d rép rcut r c pré èv m nt ur ur trif. Brndi nt à ch q u nouv «réform» ' ibi du «uv tg» d Sécu, «réform t ur» ont d m otivtion m oin nob. L point com m un d tout «réform» d 'A urnc M di d pui nné 80 t d réduir prt du régim ob igtoir ( 'A urnc M di, finncé pr coti tion oci ) t d'ugm nt r c d pti nt ou d com p ém ntir d nté (m utu ou urnc privé ). L rpport Ch d t, n 2003, propo d définir un «pni r d oin» indi p n b t d'in titu r un y tèm à troi étg : 'A urnc M di pour un prti d oin d b ; un com p ém ntir d b pour 'utr prti, v c id d 'Ett ( on r v nu ) pour y ccéd r ; un utr com p ém ntir, fcu ttiv, pour utr oin. P d grnd bou v r m nt dn y tèm ctu, m i i uffit d ch ng r un p u frontièr d troi étg, périm ètr du pni r d b t 'id d 'Ett... pour n finir v c Sécu : un pni r d b m inim, géré à 9 0% pr com p ém ntir t à 10% pr Sécu. Pourtnt, c trn f rt d dép n d nté v r privé p u d ch nc d jugu r h u. S on un rpport du Sént d juin 20081, coût d fonctionn m nt d A urnc M di ob igtoir é èv nt à 5,4 % d pr ttion, contr 24,4 % pour com p ém ntir. Pourtnt, déficit d Sécu q ui ju tifi «réform» été rg m nt con truit pr ch oix po itiq u d d rnièr nné (voir ncdré). A or pourq uoi c tt ob tintion à «réform r» toujour dn n d'un ffib i m ntd Sécu? L répon ti nt dn om m n j u : budg t d Sécu, c' t 1,3 foi c ui d 'Ett. L budg t d 'A urnc M di r pré nt nviron 140 m i ird d' uro, q ui éch pp nt ncor u m rch é. D q uoi u cit r convoiti d ur ur privé t d'un m ouv m nt m utu i t q ui 'é oign d ' prit o idir d origin (voir ncdré). Et pour ouvir on ppétit, pourq uoi n p rvir oim êm?l CV d r pon b d po itiq u d nté t d orgni m ociux m ontr nt d i n étroit v c ptront d ' urnc privé 2. Xvi r B rtrnd, m ini tr d nté t d o idrité d 2005 à 2007 t crétir d'ett à 'A urnc M di d 2004 à Com m ntfbriq u r un «trou d Sécu»? L xonértion d coti tion oci non com p n é pr 'Ett cr u nt trou d 2 à 3 m i ird pr n. L non-txtion d tock option r pré nt on Cour d com pt un m nq u à ggn r d 3 m i ird pr n. L m nq u d coti tion provi nt urtout d'un régr ion d ir dn prtg d rich créé, u profit d profit : i r pré nti nt 69 % du PIB n 2002, contr 73 % n L coti tion étnt i ur ir, c r pré nt 17 m i ird n m oin pr n pour Sécu. D ch iffr à com pr r v c déficit, prévu à 9 m i ird pour 2008.

9 [S rvic Pub ic] 2005, été g nt génér d' urnc d'ax d à Frédéric Vn Ro k gh m, dir ct ur d CNAM, dir ct ur du Fond d o idrité vi i d à 2001 t dir ct ur d cbin t du m ini tr d nté n 2004, été dir ct ur d 'udit d'ax d 2001 à CyriRoux, crétir génér djoint d 'Autorité d contrô d urnc t d m utu (ACAM ), occupé d po t d 1h ttp://w w w. nt.fr/rp/r07-385/r h tm #fn1 2h ttp:// ocio13.w ordpr.com /2008/08/26/q uiv ut-tu r- - curit - oci - o idir prnico -pom i / dir ction ch z Ax d à 2007, prè un p g pr Dir ction du tré or t 'ACAM. Enfin, J nfrnçoi Ch d t, ut ur du rpport m b ém tiq u d privti tion rm pnt d Sécu, 9 dir ct ur du Fond d finnc m nt d CM U, été dir ct ur ch rgé d q u tion d nté ch z Ax d à Fo ub rtsn onn t L troub j u d m utu. L m utu uri nt pu ch oi ir d'êtr intégré dn régim ob igtoir, c q ui urit p rm i un bonn couv rtur pour tou t écrté urnc privé d ur t rrin. E ont u contrir ch oi i d r t r dn régim com p ém ntir, pour conq uérir d nouv ux m rch é. Conform ém nt ux règ uropé nn, cod d m utu ité donc été igné ur c ui d urnc, pour r p ct r ibr concurr nc. Soum i ux m êm règ q u urnc (m rg d o vbi ité, pr x m p ), ont r trouvé dir ct m nt n concurr nc v c c -ci... t t nd nt à dopt r m êm prtiq u ( é ction d ri q u ), oin d ' prit o idir du m utu i m. M po tièr ch z J n-pi rr Gi rd S 2000, Frnc Té écom m u tip i cq ui ition d'opért ur dn m ond nti r. L rvic pub ic d vi nt trè condir. E inv tit pr x m p 33 m i ird d frnc n dn cb oopért ur déficitir NTL, contr 2 m i ird réprti ur 3 n pour dév opp r 'ADSL, q u' n' nvi g or p d'ét ndr ud à d gg om értion d p u d h bitnt. C nt En , gouv rn m nt Juppé cq ui ition u prix fort gonf d t t, q ui p d 14 m i ird trn form Frnc Té écom n ird n ociété nonym, v c m êm d' uro n à 60 m i 2000, oit 'éq uiv nt d 2 n d prom d m int nir rvic ch if f r d'f f ir. L cri bour ièr pub ic t prt m joritir d 'Ett d 2001 f it f ondr v ur d dn cpit. Entr t n urpri, L Po t d vi ndr un ociété nonym. Evo ution indi p n b, nou dit-on, pour pr ndr p c dn grnd m rch é po t m ondi, pr x m p n nount d inc cpit i tiq u. Pour ir 'v nir d L Po t, ip ut êtr uti d ouv nir d 'v ntur d Frnc Té écom. ociété rch té, c q ui n fci it p dé nd tt m nt. L fri finnci r r pré nt nt or 4 m i ird d' uro pr n, oit 80 % d m ri m ondi du group. L pot c é ont été pyé pr p r onn ( ic nci m nt, g tion pr tr...) m i u i pr p tit c i nt (h u d 'bonn m nt, dégrdtion du rvic...). A or, pré pour v ntur po t? Fo ub rtsn onn t nouv

10 [Eco ogi ] 10 L ux g cé du c cuégoï t I y ncor q u q u nné, ch rch ur t indu tri po unt di puti nt pour voir i réch uff m nt d p nèt vit ré m nt i u. C'étit d q u r d ch rch ur à ch iffr contr d xp rt d' ntr pri q u m uvi foi n'étouff jm i. M int nnt q u bnq ui fond nt à tout vit, débt t c o t ch rch ur p ur nt d'voir u ri on. M i indu tri t grnd py po u ur, ux, n ré ign nt p à voir im p m nt tort... t ux ffir m ritim déc ré q u 'Union Europé nn "un im portnt contribution à fir dn c tt région"... M oin ngu d boi, S crétir génér du Con i d m ini tr nordiq u, q ui orgni it confér nc, déc ré tout im p m nt «Nou von tou q u 'Arctiq u fit fc à d nom br ux défi. L ch ng m nt c im tiq u, ' xp oittion d r ourc ntur t d nouv voi d nvigtion m ritim ont p ut-êtr prm i p u cruciux». L'éco ogi t donc m i ur m êm p n q u ' xp oittion indu tri... O n it bi n q ui t n générggnnt. G.K.W VnD nprboum 1h ttp://w w w. b ogfinnc.com /2006/11/u _ t_ cnd_.h tm 2- AFP du 12/09 /08 L EtUni t Cnd di put nt déjà propriété d nouv voi m ritim q ui pourrit cré r dn 'O cén Arctiq u. L font t t m nt rpid q u' ritprticb d 2015!1 Lor d confér nc ur nj ux d 'Arctiq u c t été2, Com m i ir uropé n à Pêch Lnc ur d rt : m obi i tion pi L nc ur d rt 1 Ch ri tin Vé ot2 d 'Univ r ité d'o r y ubi d m u tip pr ion prof ionn pour on trvi d inform tion ur O GM (voir Pif 19 ). Un pétition d outi n u ch rch ur vit r m b é igntur. Suit à un m obi i tion 25 juin, réc m nt un ttut pour nc ur d rt t un r ch rch p u trn pr nt, un r ncontr v c in tnc univ r itir été orgni é. Fin m nt, C. V ot pu ffirm r : «-q u [L'Univ r ité d'o r y] n vit ucun prob èm v c m pri d po ition pub iq u ur O GM, q u j vi tout à fit droit d donn r m on ffi ition prof ionn pour ju tifi r d m com pét nc à pr r du uj t n q u tion, t q u n ucun c c pri d po ition n doiv nt int rv nir dn m on év ution ci ntifiq u ; -q u Univ r ité pportit on p in outi n pour q u m on éq uip d r ch rch continu d xi t r oit ou form d bortoir xc u iv m nt univ r itir, oit ou form d un bortoir rttch é à un utr orgni m d r ch rch d Fcu té d O r y ; -q u ngg it à écrir un ttr, dont ipourr êtr fit étt pub iq u m nt, pour v r m on éq uip t m oi-m êm d tout dénigr m nt dont nou von fit obj t d pui d ux n, t q ui p rm ttr d réffirm r q u d déci ion n p uv nt êtr pri u in d Univ r ité n un procédur d év ution trn pr nt ou pr d m éth od n d h or d toutcdr égitim.». Bo.F 1- Un nc ur d rt t un ch rch ur ynt dû gir p u ouv nt contr vi d on in titution, un rié ynt révé é d m nq u m nt grv d on ntr pri ou un group d citoy n ynt rté in titution ur d prob èm d nté. Voir h ttp:// ci nc citoy nn.org 2- En ignnt-ch rch ur n génétiq u m o écu ir à 'In titut d génétiq u t m icrobio ogi (IGM, univ r ité Pri -Sud).

11 [Critiq u d Médi ] 11 L rdio tté é ocitiv ouffr ntdu p g u num ériq u R dio-a igr t un rdio ocitiv pri i nn q ui r çoit con tm m nt c ux t c q ui xprim nt d idé h or d p n é dom innt. Aujourd'h ui, à fv ur du p g u num ériq u, rdio ocitiv (dont Rdio A igr ) ont m ncé dn ur xi t nc, u i bi n du fit d coût d c p g q u pr réduction d ubv ntion q ui ur éti nt oué ju q u' or. Un coordintion inform d rdio ocitiv non com m rci t d m édi du ti r ct ur (c t-à-dir ni du rvic pub ic, ni com m rciux) t m i n p c pour inform r t port r nj ux d c tt trn form tion dn débtpub ic. h ttp://rdio n utt.fr.fr Lic nci m ntd un journ i t d RFI L 8 jui t 2008, Rich rd Lbévièr, rédct ur n ch f à Rdio Frnc Int rntion (RFI), xp rt d q u tion proch - t m oy nori nt, ut ur d p u i ur ouvrg trduit dn p u i ur ngu ur c q u tion, ré i à Dm un int rvi w xc u iv du pré id nt yri n Bch r A d vnt on voyg à Pri, pour RFI t TV5-M ond : dn n'im port q u orgn d'inform tion, c tt réu it journ i tiq u rit ué pr dir ction. A RFI, i n v tout utr m nt : 'ffir trn form n "fut grv ", pui n ic nci m nt, n p in m oi d oût, n q u Con id di cip in oitprononcé. I t r proch é à 'int rvi w ur d n'voir p prév nu à t m p h iérrch i - m i 'étit (pr écrit) cinq jour vnt 'int rvi w. On ui im put d dy fonctionn m nt d production m i dir ction d RFI t TV5- M ond n ont u r pon b I m b p utôt q u un t int rvi w n r ntr p dn vi ion du gouv rn m nt ctu, t donc d dir ction d RFI. Bo.F h ttp://w w w.ip tition.com /p titio n/lb vi r 2008 L journcqfd tir ngu A prè cinq n d critiq u oci ch rné, joy ux g éri n d CQFD ont tt int im it d bnégtion. Dn édito du num éro 59, ton t donné pr titr : «bonn m nt ou bndon». L éq uip nc un pp pour tt indr 2000 bonné d p u. A or «ob ig z vo m ém é, voi in, m i t nn m i à g i r un piéc tt dn gm du c b roug». h ttp://w w w.c q ui futd truir.org/

12 - N 27 SEPTEMBRE-O CTO BRE 2008 [Souv nir d vcnc ] P crétur d by, ndnt tout Entr b i, m rin pêch ur, vcnc, j i trvi é u Afriq u ou éduction, q u t on d Frnc int r - h oui j i un fib pour rvic pub ic n pub t n nim t ur h y térico-prom otionn J i nt ndu nom br d ém i ion p ionnnt v c d invité, péci i t n tou g nr t d tou bord po itiq u ; d uj t u i vrié q u pétro, pêch, Ch in, gricu tur, pré rvtion d ittorux, frncoph oni, cu tur tc. Qu t-c donc q u c tt «crt po t d vcnc» dn PIAF?! J y vi n. 12 point com m un? Vou donn z votr ngu u ch tpif? Voici répon : ibér i m t dégât. C étit f cinnt, ém i ion prè ém i ion, uj t prè uj t, d con tt r q u à ch q u foi, à un m om nt donné t q u q u oit ur ré rv, int rv nnt fini i nt pr évoq u r q u tion d m ondi i tion, d prtiq u t d m éfit d fçon u i ccb nt q u irréfutb m i, com m dirit notr h é pré id nt, «pui q u ç n m rch p nou on continu r». JM J [AGENDA ] O GM «O urgn ur m édi» Inform r utr m nt- m édi t rntif - Débtutour d orgni m génétiq u m nt J udi d Acrim d F ti o i m odifié v c M ri -M oniq u Robin, journ i t t J udi 16 octobr,19 h, bour du Trvid Pri, Débt, t i r Dim nch 19 octobr, Vi M i ut ur, notm m nt, du M ond on M on nto. 3 ru du ch ât u d u, M étro Répub iq u D Ici, 77 ru d cité, Aub rvi i r. J udi 2 octobr, à ESC d C rm ont-f rrnd. w w w.crim d.org w w w.vi m i dici.org w w w.m di ibr.info m i t m p d c yh oo.fr Journé ntion d m obi i tion contr L Frnc p ur. Un h i toir oci d Forum Socid Qurti r Popu ir (FSQP) fich i r Edvig '«in écurité». P rm ttr ém rg nc d un pro com m un J udi 16 octobr M rdi 21 octobr, C ntr d'h i toir oci du XX pour évit r éprpi m ntd inititiv tdonn r Dn p u i ur vi. ièc, 9, ru M h r, Pri. d vi ibi ité ux ction d q urti r popu ir, w w w.non dvig.r. u.org c nd.r vu.org/nouv h tm à éch oc tntion. Du v ndr di 3 u dim nch 5 octobr, q urti r Journé m ondi d'ction «pour trvi Pb o Pic o, td J n Guim i r - prc André déc nt»à 'pp d CSI Pour Pri i n, 'g nd m n u d M rux, Nnt rr. f q p.fr.fr L orgni tion yndic frnçi (CGT, ré i tnc td t rntiv ur CFDT, UNSA, FO, CFTC) v c CES pp ntà h ttp:// toh uboh u.fr.fr/ Qutrièm édition du F tivint rntiondu un r m b m nt, v c tém oigng tconc rt. fi m m i itntdu Py d'aubgn M rdi 17 octobr, 17 h, p c du Trocdéro Etun it, Dém o ph èr, nouv g nd m i itntd Im g d un m ond n utt (prvi d droit d h om m ) à Pri. région pri i nn. Du undi 6 u m di 11 octobr, Aubgn tl w w w.cgt.fr/ pip.ph p?rtic h ttp://d m o ph r. u/ P nn ur H uv un. f tiv.docum ntir.info [Bu tin d'abonn m nt] L Pif tun journprticiptifà cont nu JE SO UH AITE : grtuit, ou form té ctroniq u t urtout 1 ABO NNEM ENT ANNUEL INDIVIDUEL = 12 ppi r pour q u p u grnd nom br d p r onn pui nty voir ccè, pour ir t prtg r. Vou pouv z im prim r à prtir du it w w w. -pif.org RECEVO IR PLUSIEURS EXEM PLAIRES D 1 NUM ÉRO 30 EX = 4, EX = 9 PRO PO SER UN LIEU DE DÉPÔT ADH ÉRER À L ASSO CIATIO N LE PIAF = 15 (O U + SIAFFINITÉS) FAIRE UN DO N Si vou ouh it z d v nir diffu ur du Pif, nou vou propo on u i d vou n nvoy r un grnd nom br à prix coûtnt. Nou ch rch on u i d i ux d dépôt pour indiq u r à no ct ur où trouv r d Pif. NO M PRÉNO M ADRESSE L ch èq u ontà dr r à ordr d : L Pif... L Pif- 3 ru d O rch m pt Pri - Frnc EM AIL

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

Survivante s. Le s affe ctée s par l arm ée

Survivante s. Le s affe ctée s par l arm ée Survivnt L f m m ff cté pr vio nc rm é L Ré u d Action Int rntioncontr Arm Légèr (RAIAL/IANSA) t m ouv m ntm ondicontr vio nc rm é 800 orgnition d ociété civi trvi ntdn p u d 120 py pour m ttr fin à pro

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

Num éro 22 O CTO BR E - NO VEM BR E - D ÉCEM BR E 2006

Num éro 22 O CTO BR E - NO VEM BR E - D ÉCEM BR E 2006 L ttr d FFJd R Num éro 22 O CTO BR E - NO VEM BR E - D ÉCEM BR E 2006 Qutrièm trim str, Tout 'éq uip d FFJdR vous souh it d Joy us s fêt s! L ttr d FFJd R - fin 2006 Am is Rô ist s, b on jour! Sommir 2

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi.

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi. PLATEFORME DE VENTE EN LIGNE Cette plateforme de vente par Internet est une solution intégrant de nombreuses fonctionnalités indispensables à la mise en place d'un site e-commerce. Elle peut fonctionner

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

Consultation MED07 Campagne 2009

Consultation MED07 Campagne 2009 A L C O O L E T H Y L IQ U E 7 0 - IN C O L O R E C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 2 A L C O O L E T H Y L IQ U E 9 0-000 M L C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 3 A L C O O L E T H Y L IQ U E M

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

CIRCULAIRE. Par rapport à la situation existante, on relève les deux changements importants suivants :

CIRCULAIRE. Par rapport à la situation existante, on relève les deux changements importants suivants : Ma rie -Noë lle Vande rhove n Conseiller Dé part e m e nt affaire s s ociale s T +3 2 2 5 1 5 0 8 6 5 F mnv@vbo-feb.be CIRCULAIRE MNV/ Vv E Assujet t issement à l ONSS de t out es les ind e m nit é s p

Plus en détail

Niveau quatrième : Confort et domotique

Niveau quatrième : Confort et domotique Niv iè : Cofo dooi L L yè d d ff P 2 L io iv P 3 P d'gi li ff P 4 Co i? P 5 Coiio d' yè P 6 Ex d' yè P 7 15 Pocd d ff P 16 21 Él d ff P 22 L viio bio P 23 Viio logi L io iv Q'-c ' io iv? l'ogiio d io ol

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Le 13 janvier 2015 L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Ouv e rture d un é ta blis s e me nt re c e v a nt du public ( ERP) Les établissements recevant du public (ERP) sont soumis

Plus en détail

LE PRoGRAMME octobre décembre 2015

LE PRoGRAMME octobre décembre 2015 PoGMM ocb déceb 2015 xi li hé Mf um Mf v l Habi Dévee Dab a e diff if o a. ot JONÉ D ÉOONTTION Vddi 9 ocb 9h 18h (ofel lcivi ) aedi 10 ocb 9h 18h ( public) Jo o Qu vioe e lib V h déi oj d éo d ég? V olu

Plus en détail

Université Yersin de Dalat. Cité de Dalat, Province de Lam Dong

Université Yersin de Dalat. Cité de Dalat, Province de Lam Dong Université Yersin de Dalat Cité de Dalat, Province de Lam Dong Web: www.yersin.edu.vn Université Yersin de Dalat Plan de présentation La Ville de Dalat Fondation de l Université Mission de l Université

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

Objectifs : Etre capable de

Objectifs : Etre capable de Objectifs : Etre capable de Etablir un état de rapprochement Effectuer la régularisation dans les comptes Etablir une déclaration TVA CA3 réel normal Etablir une déclaration TVA CA12 réel simplifié Comptabiliser

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

IntervIEw avec la bobeuse Tamaris allemann. gagnez des bonnets cool. Avec photoroman. Numéro 20 Décembre 2010

IntervIEw avec la bobeuse Tamaris allemann. gagnez des bonnets cool. Avec photoroman. Numéro 20 Décembre 2010 N 20 Dc 2010 L g Exc -f www.xc-f.ch Avc h Cc: gg c A g cg! IvIEw vc T LLENN h v D Chè ch èv 3000 f c. C v v! V v c 8 h! N v c -f v êv x E g c v c f, g, c v v v, g, XY! C v O c, gè v g C j v v g v v v f

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

C ha rleroi, 19 et 22 m a i 2015 C onférenc e s a nté 2015 - " L es différents dons m édic a ux (s a ng, o rg a nes, c o rps...) P ourquo i?

C ha rleroi, 19 et 22 m a i 2015 C onférenc e s a nté 2015 -  L es différents dons m édic a ux (s a ng, o rg a nes, c o rps...) P ourquo i? D onnerpour s onmodifier c o rps le à style la C liquez sous-titres du masque s cdes ienc e C ha rleroi, 19 et 22 m a i 2015 C onférenc e s a nté 2015 - " L es différents dons m édic a ux (s a ng, o rg

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

Guide d utilisation MEDIVG

Guide d utilisation MEDIVG Gestion des fiches de liaison Partie Médecin Documentation Logiciel MEDIVG - 7/04/08 - Page 1 de 13 Ta bl e d es m atièr e s Table des matières 2 INTRODUCTION 4 Installer la version PC ou Mac 4 Version

Plus en détail

utile : commencer petit pour être efficace

utile : commencer petit pour être efficace Mettre en place un SIAD utile : commencer petit pour être efficace Valérie Raveneau - Responsable du contrôle de gestion, CHI d Elbeuf-Louviers Mardi 12 mai 2009 Elbeuf Quelques points de repère Ets public

Plus en détail

version 0.6 août 2013 Pablo Pernot 2013 Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by sa/3.

version 0.6 août 2013 Pablo Pernot 2013 Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by sa/3. é g ' à I v 0.6 û 2013 Pb P 2013 Cv Cmm Abu ShAk 3.0 Upd L hp://vmm.g//by /3.0/ Ag Puqu? Pb P 2013 Cv Cmm Abu ShAk 3.0 Upd L hp://vmm.g//by /3.0/ 64% d fé dévppé PAS ué u m... h p dh gup 2001 Pb P 2013

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

THENetworker UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! Interview d une sexperte : Maïa Mazaurette. Débat : La nudité faitelle. démocratie?

THENetworker UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! Interview d une sexperte : Maïa Mazaurette. Débat : La nudité faitelle. démocratie? THENwk #12 - J 2013 Ejx méq Nmé pé x UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! 14 Ivw d xp : Mï M 11 Déb : L dé v dém? L AGENCE E-REPUTATION www.pqd.m Th Nwk mg bm édé p éé Rp Sqd. P v b gm, d-v hp://www.h-wk. «T pd pé

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s

Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s DROIT DE L INTERNET DROIT FRANÇAIS ET EUROPÉEN Céline CASTETS-RENARD Professeur à l'université de Toulouse Capitole 2e édition Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s TABLE DES MATIÈRES P réface...

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm)

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm) HRB HFB 1 CODIFICATION ALESAGE mm 32 40 50 63 80 100 125 160 TIGE mm 16 22 22 28 28 36 36 45 45 56 56 70 70 90 90 110 SERIE HR CNOMO 160 bar - à tirants HF CNOMO 160 bar - à contre brides INDICE B Indice

Plus en détail

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech «La place du Manager Qualité dans les Organisations; Aujourd hui et Demain» [3mars 2009 ] - [Version n 1] Direction de l Organisation - LHD Allianz

Plus en détail

Utilisation de la Spectrométrie Raman dans l étude de la cristallisation. Daniel Neuville, IPGParis Dominique de Ligny, Université Lyon 1

Utilisation de la Spectrométrie Raman dans l étude de la cristallisation. Daniel Neuville, IPGParis Dominique de Ligny, Université Lyon 1 Uttn Stét Rn n étu ttn Dn Nuv, PGP Dnqu Lny, Unvté Lyn 1 Pn xé 1 L Stét Rn 2 Cttn étéèn: Détntn t n én 3 Cttn èn x tu: Détntn én 4 Cttn èn n tu: Etu nétqu 5 Déxtn n tu D Nuv / D Lny 2/34 1 Stét Rn - Déuvt

Plus en détail

Stages Séjours vacances

Stages Séjours vacances Stages Séjours vacances Enfants, Adultes Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 GÉNÉRALITÉS 3 Le Cresna Généralités 4 Stages Séjours vacances 1 formatrice Déli Sciencement

Plus en détail

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm DOUBLE MODULE FORMAT A 1/1 PANO L 288 mm x H 440 mm L 440 mm x H 300 mm L 410 mm x H 270 mm 12 500 FORMAT B 1/2H 1/1 L 288 mm x H 220 mm L 220 mm x H 300 mm L 190 mm x H 270 mm 8 500 FORMAT C 1/2V 1/1

Plus en détail

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010 Présentation de la formation au Certificat d aptitude d professionnelle pour les aides spécialis cialisées, les enseignements adaptés s et la scolarisation des élèves en situation de handicap CAPA-SH Promotion

Plus en détail

Saint-Etienne Metropole - Le cycle des dechets

Saint-Etienne Metropole - Le cycle des dechets SEM Px D?h C-1209-3767:M pg 1 6/05/10 11:59 Pg 1 p, 220 000 h g p hg 133 000 u gè, g pp pu p g S-E Mp v p qup pu h 380 000 h vv u 43 u u u gg M S R Jz Dg S M S Jph pl F S Ch Jz Vfuy TARTARAS G Chg Rv G

Plus en détail

Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr

Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr 1 Logo de l Université Université: IBN TOFAIL Établissement: Ensemble des établissements de l université http://www.univ-ibntofail.ac.ma Présentation du CRU de l UIT Auteur

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

BILAN - ACTIF PLASTIRISQ - 92400 COURBEVOIE SIRET 50062021600019. Période N du 01/01/2014 au 31/12/2014 Période N-1 du 01/01/2013 au 31/12/2013

BILAN - ACTIF PLASTIRISQ - 92400 COURBEVOIE SIRET 50062021600019. Période N du 01/01/2014 au 31/12/2014 Période N-1 du 01/01/2013 au 31/12/2013 BILAN - ACTIF Exercice N Exercice N - 1 Brut Amortissements, provisions Net Net Capital souscrit non appelé (I) AA Frais d'établissement AB AC ACTIF CIRCULANT ACTIF IMMOBILISÉ DIVERS CRÉANCES STOCKS IMMOBILISATIONS

Plus en détail

Tour de refroidissement

Tour de refroidissement TP N7 Tour d rfroidimnt ENSEEIHT 2, ru Chrl CAMICHEL B.P. 7122 31071 TOULOUSE Cdx 7 FRANCE (33) 05 61 58 82 00 (33) 05 61 62 09 76 Tour d rfroidimnt Dn l cycl d l pur, l fluid à l étt d pur n orti d l

Plus en détail

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 e Journée de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute rep 55 ème journée d Etude et de 1 de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute reproduction même partielle et interdite. DEVIENT

Plus en détail

BANQUE NATIONALE. N otre banque nationale. 7/i. Zi 4. /Æ à. W m M i i 10. W f w f f l. mm. ' ê â f/m jt» i W J / f f t. y / Y ZJ/Â / f/êv/i r» l J.

BANQUE NATIONALE. N otre banque nationale. 7/i. Zi 4. /Æ à. W m M i i 10. W f w f f l. mm. ' ê â f/m jt» i W J / f f t. y / Y ZJ/ / f/êv/i r» l J. _ ê â j j # W jt W j î Æ jj Æ W } " êv Y  z Wâ W w ( w # ë â F ë W Y T w S L 9 W 2 " E ï k x ü D E W W Æ v Wj E  z  z v F À OTQE W  # g L Y F h 6 L 2L NQE NTONLE N oe bnque none W W â W jâ ÿ Æ É w

Plus en détail

Downloaded from www.vandenborre.be

Downloaded from www.vandenborre.be Downloadd from www.vandnborr.b C u i s i n i è r C S M 6 9 3 0 0 G Downloadd from www.vandnborr.b A v a n t d c o m m n c r, b i n v o u l o i r l i r c m a n u l d ' u t i l i s a t i o n! C h è r c l

Plus en détail

WORD Niveau 2 Les objectifs de la formation M a î t r i s e r l e s f o n c t i o n n a l i t é s a v a n c é e s d e W o r d p o u r g a g n e r e n e f f i c a c i t é d a n s l a p r o d u c t i o n

Plus en détail

Références : des informations techniques pour agir. Violences à l école. Prévenir, agir contre

Références : des informations techniques pour agir. Violences à l école. Prévenir, agir contre Références : des informations techniques pour agir Violences à l école Prévenir, agir contre Juin 2008 $ % $ '( ) ) % *'++, - #. / +0 1 *23 4. )( % ) * -!""5. % ( + + 6 ( % 7 % 7 ) + *8 #-. ) + *8!""5.

Plus en détail

Observatoire départemental de l accueil des jeunes enfants en Vienne -Edition 2010 (données 2008/2009)

Observatoire départemental de l accueil des jeunes enfants en Vienne -Edition 2010 (données 2008/2009) Ob dépm d cc d j f V Ed 2010 (dé 2008/2009) 2 Smm déq d ff d dmd c dmcé 6 f d m d 6..8 ff d cc d c...9 ép d cc d f d m d 3 d V. 15 ccbé d c fm d.18 f p d hdcp d md chq.. 19 mpc fc fc d chx d md d cc....21

Plus en détail

d e la d is tr ib u tio n 1 - L e d o m a in e d u c o m m e rc e 2 - U n e fo rm a tio n c o m p lè te 3 - U n e p é d a g o g ie a d a p té e

d e la d is tr ib u tio n 1 - L e d o m a in e d u c o m m e rc e 2 - U n e fo rm a tio n c o m p lè te 3 - U n e p é d a g o g ie a d a p té e P o u r r é p o n d r e a u x b e s o in s d u c o m m e r c e e t d e la d is tr ib u tio n 1 - L e d o m a in e d u c o m m e rc e 2 - U n e fo rm a tio n c o m p lè te 3 - U n e p é d a g o g ie a d

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Du côté de la Recherche > Managemen t de projet : p1 L intégration des systèmes de management Qualité -Sécurité- Environnement : résultats d une étude empirique au Maroc Le co ntex te d es p roj et s a

Plus en détail

VOTRE MISSION SOCIALE ET CULTURELLE L ORIGINALITE ET DES LIVRES DE QUALITE POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS OPTEZ POUR OFFREZ DES MAGAZINES.

VOTRE MISSION SOCIALE ET CULTURELLE L ORIGINALITE ET DES LIVRES DE QUALITE POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS OPTEZ POUR OFFREZ DES MAGAZINES. CDO Offrz u hèqu-u u ur u b u hx : u, é r r Në,, N S... V vg Bvu uvr Byr M, ux u gr éur frh ru u-éuf. Déuvrz b gz vr ur ju : u éé é ur rrr f à u ur v rér à ur b. kg br, u u hrg vr v U é rg qu f r à hqu

Plus en détail

L Institut de Veille Sanitaire Saint Maurice Val de Marne

L Institut de Veille Sanitaire Saint Maurice Val de Marne L Institut de Veille Sanitaire Saint Maurice Val de Marne Directeur Général : Pr Gilles Brücker Nantes 9 novembre 2007 www.invs.sante.fr Institut de Veille sanitaire (InVS) www.invs.sante.fr Création :

Plus en détail

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Mercredi 5 novembre 2014 Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Hervé PETTON, Directeur Territorial 35 ans d expérience professionnelle en collectivités

Plus en détail

Usage pédagogique de la tablette Tactile

Usage pédagogique de la tablette Tactile U péqu tbtt Tt ém Crét JLfbr 2014 r L, u z? C rô rré été té 1994 pr u trpr Jp, prmt tkr frmt t put êtr u pr u D équpé u Cmér C t brét pur uk p, fftmt u f «fhé» é tu ffht ttémt. I put yr rtmt r u t wb,

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES SOUSSIGNES L Association sportive ECOLE DE SPORT DU 16 ème dont le numéro est ont e si e socia est sit 6 aven e Mar cha Franchet sperey 7 1 6 Paris epr sent e par M.

Plus en détail

PRESENTATION DE BAABAHUU JICI. 37 coopératives, 700 producteurs et productrices membres

PRESENTATION DE BAABAHUU JICI. 37 coopératives, 700 producteurs et productrices membres Union des Coopératives Agricoles Productrices de Blé Diré Carte de visite de Baabahuu Jici à l occasion de la visite de son Excellence Monsieur le Premier Ministre Diré, le 15 décembre 2005 PRESENTATION

Plus en détail

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION UN AVNTVR D AGIL & CMMI POTION MAGIQU OU GRAND FOÉ? AGIL TOVLOV 2011 VRION I.VI @YAINZ AKARIA HT T P: / / W WW.MA RTVIW.F HT T P: / / W R WW.KIND OFMAG K.COM OT @ PAB L OP R N W.FR MARTVI. W W W / :/ P

Plus en détail

CH AUFFAGE A TECH NOLOGIE LASER

CH AUFFAGE A TECH NOLOGIE LASER AVRIL2007 w w w.le xin.fr Econom ie s d'éne rgie (Cop3) Diffusion rapide de la ch ale ur Plus de trace s noire s Sile ncie ux e t sans ode ur Sans risq ue Gain de place Pe rsonnalisation Insta lation facile

Plus en détail

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices PREMIÈRE PÉRIODE Support : Conte La planète des Alphas Étude du code - a, o, i, u, y, é, e, f, - Combinatoire - m, s, r, l, j, ch, v - Écrire des syllabes. - Écrire des mots. - Écrire une phrase dictée.

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 PARTIE 1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés....7 Chapitre 1. L impératif de sécurité informatique....11 Sec tion 1. La néces saire

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

)"*$+&,-'$'.,$"/$'+&!##$*0#+&!!#/'$,-'11"'#$ 2! '/'$ )(!)'/'$"*/#/0 )3 )01''#$,0"*'$#$ )!"*$+&'$'.+& ) '/$,,#$$0 28

)*$+&,-'$'.,$/$'+&!##$*0#+&!!#/'$,-'11'#$ 2! '/'$ )(!)'/'$*/#/0 )3 )01''#$,0*'$#$ )!*$+&'$'.+& ) '/$,,#$$0 28 #$ ##$ % #&&##'$ ( )*$+&,-'$'.,$/$'+& % ##$*0#+& #/'$,-'11'#$ 2 '/'$ )( )'/'$*/#/0 )3 45 66 70$0'& ',/0'$7,##'$ 1##1'/'$'*/+& ) 68 63 63 2 )01''#$,0*'$#$ 2 )*$+&'$'.+& 2 ) '/$,,#$$0 28 6 8 6 0*#,##7 8

Plus en détail

Distributeur d'huile. Capacité cuve 30 litres utile 20 litres Flexible spiralé de distribution 2 mètres Pistolet de distribution

Distributeur d'huile. Capacité cuve 30 litres utile 20 litres Flexible spiralé de distribution 2 mètres Pistolet de distribution Pr Srvic & Prdit Pétrlir Pritp été 4 r r 3 ût 4 itribtr d'hil Apirtr d'hil cir Cpcité cv 3 litr til litr Flxibl pirlé d ditribt ètr Pitlt d ditribt Jg ltérl Tbltt pprt ccir Mètr idictr d pr Spp d écrité

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

La classification périodique

La classification périodique Chapitre 3 : UE1 : Chimie Chimie physique La classification périodique Pierre-Alexis GAUCHARD Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble -

Plus en détail

jam ais trop croire q u un article e st obje ctif, car ilre flète le point route, pour force r les voiture s à tom be r ;

jam ais trop croire q u un article e st obje ctif, car ilre flète le point route, pour force r les voiture s à tom be r ; ATELIER VÉLO BICLO U Bicou d r our prè pu i po é pr xpuion d iz ir. D or i ou j udi d 16h à 20h u 49 v d Roch ié 42100 ()- i nn. L i r véo c un pc d nrid nu : * Réprion d véo : d p r onn on à pour prg

Plus en détail

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre P ro to c o le d e la re n c o n tre C h a m p io n a t r é g io n a le c o m ité Ile -d e -F r a n c e P ic a r d ie 2 9 a v r l 2 0 0 7 P is c in e d e N o g e n t s u r M a r n e 19:35 P ro to c o le

Plus en détail

k i MA i = 0. OM = n OM = 1 (a OA + b f( u + v ) = f( u ) + f( v ) i=1 i=1

k i MA i = 0. OM = n OM = 1 (a OA + b f( u + v ) = f( u ) + f( v ) i=1 i=1 (, ) (, ) (D, ) D () (D) = D (, ) (, ) (, ) k v (, ) k v (, ) () = k (, ) ( i ) i 1 n (k i ) i k i M n k i M i = 0. i=1 O M 1 n OM = n i=1 k k ioi i a b M OM = 1 (a O + b a+b O) (, a) (, b) (, c) (, a)

Plus en détail

An n ex e I Les inst ructions et les not es sont disponibles à la fin du docum ent.

An n ex e I Les inst ructions et les not es sont disponibles à la fin du docum ent. An n ex e I Les inst ructions et les not es sont disponibles à la fin du docum ent. CON TRAT DE FORM ATI ON POUR LES M OBI LI TES DE STAGE Le st ag iair e Nom ( s) Prénom ( s) Date de naissance Nat ionalit

Plus en détail

L E R Ô L E D E S S E R V I C E S V É T É R I N A I R E S D A N S L A S É C U R I T É S A N I T A I R E D E S D E N R É E S A L I M E N T A I R E S

L E R Ô L E D E S S E R V I C E S V É T É R I N A I R E S D A N S L A S É C U R I T É S A N I T A I R E D E S D E N R É E S A L I M E N T A I R E S C H A P I T R E 6. 1. L E R Ô L E D E S S E R V I C E S V É T É R I N A I R E S D A N S L A S É C U R I T É S A N I T A I R E D E S D E N R É E S A L I M E N T A I R E S Article 6.1.1. Objectif Le présent

Plus en détail

ETUDE S UR LE DEMENAGEMENT D ENTREPRIS ES

ETUDE S UR LE DEMENAGEMENT D ENTREPRIS ES ETUDE S UR LE DEMENAGEMENT D ENTREPRIS ES Struc ture é c onom ique Un s e c te ur dom iné par le s TPE Le secteur du déménagement est caractérisé par son faible degré de concentration et son atomisation.

Plus en détail

Indiquer les coordonnées complètes de l'établissement dans les cellules vides ci-dessous :

Indiquer les coordonnées complètes de l'établissement dans les cellules vides ci-dessous : onign : - Annx A : Précir 'orgnition mi n pc dn 'étbimnt pour 'nné 2015/2016, indiqunt hur d'rrivé t d déprt d éèv ini qu pu, à rtournr vnt 14 vri 2015. -Annx B : Précir réprtition d 24 hur d'nignmnt d

Plus en détail

Représenter Défendre Informer Accompagner

Représenter Défendre Informer Accompagner Représenter Défendre Informer Accompagner Centres sociaux et socioculturels Etablissements d accueil de jeunes enfants Associations de développement social local BROCHURE DE PRÉSENTATION Création graphique

Plus en détail

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 908

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 908 d exécution non doté de crédit 908 «Opérations industrielles et commerciales des directions départementales et régionales de l équipement» Ministère : 23 «Équipement» (Version du 01/01/2008 à 21:08:13

Plus en détail

Apprentissage en français

Apprentissage en français Apprentissage en français Université Pierreet-Marie-Curie www.upmc.fr / MedLine PubMed = interface de consultation de Medline (il en existe d autres). -Medline est une base de données bibliographiques

Plus en détail

36, Rue Moxouris 78150 Versailles-Le Chesnay (FR) Rue du 4 Novembre Cocody Riviera II -Abidjan (CI) 1122, Avenue King Akwa Douala(CM)

36, Rue Moxouris 78150 Versailles-Le Chesnay (FR) Rue du 4 Novembre Cocody Riviera II -Abidjan (CI) 1122, Avenue King Akwa Douala(CM) De l'expertise de vos problématiques et besoins spécifiques jusqu'à la mise en oeuvre de vos projets complexes alliant événementiel, sonorisation, vidéo, éclairage, nous disposons et maîtrisons l'ensemble

Plus en détail

Les marchés de l avenir

Les marchés de l avenir 8 èm Jé Cmm xé Am 2009 G N p L mé v Av F mm py p Cè péé 24 25 vm 2009 C Cè Bêm Om p Bv D xp S F H Bêm 02 03 1600-1800 P S K CCB 8 èm Jé Cmm xé Am 2009 M 24 vm 2009 S p à vx é P m à é v émq mè pmè évppm

Plus en détail

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig L ho fê o cocé vc u ouvu l o ll ouuv u fl u. Aujou hu, l ou obu u ouvll fo ov focoll ou u o ulo ou écué. Af éo ux bo cl, l ch vo élg. L éloo fê o FAKRO b u l cl, f u hbo lu lu cofobl écué. L ho fê o cocé

Plus en détail