PA R A Z A. du M aire... BULLETIN M UNICIPAL N 01. nouve l e xécutif e s t e n fonction ave c toujours de nom bre ux proje ts pour l

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PA R A Z A. du M aire... BULLETIN M UNICIPAL N 01. nouve l e xécutif e s t e n fonction ave c toujours de nom bre ux proje ts pour l"

Transcription

1 BULLETIN M UNICIPAL PA R A Z A La m unicipa ité s t n p ac m aint nant d puis 14 M ars 2008 t au nd m ain d'é ctions m unicipa s, nouv xécutif s t n fonction av c toujours d nom br ux proj ts pour dév opp m nt économ iq u t bi nêtr d nos h abitants. N 01 L m ot du M air... J s ouh ait donc profit r d c jouna pour vous prés nt r s m is s ions, s réa is ations t s proj ts. J' n profit aus s i pour rapp r q u notr s tructur s t à pour s atis fair s b s oins d ch acun, dans a im it d nos com pét nc s. C' s t donc av c vous q u nous d vons cons truir notr av nir. Nous avons m is n p ac d s com m is s ions d travaioù nous s pérons votr participation. La M airi d Paraz a s t votr m ais on, nous vous y att ndons. Bonn ctur. Francis Garcia. édition S pt m br 2008

2 INFO RM ATIO NS GENERALES INTER NET L s rvic t ch niq u com m uniq u : La m airi pos s èd dés orm ais s on s it Int rn t, cons utab s ur w w w.m airi d paraz a.fr. Vous y trouv r z tout s s inform ations adm inis trativ s utis, s travaux du cons im unicipaains i q u différ nt s rubriq u s générais t s s ur a vi oca ou as s ociativ. L num éro d'app s t m is à a dis pos ition d a popuation afin d contact r s rvic t ch niq u d a M airi. L s r m arq u s ou doéanc s s ront traité s par p rs onn m unicipa q ui s s ai ra d rés oudr av c céérité toutprobèm pos é. En cas d'abs nc du p rs onn, un répond ur nr gis tr ra votr d m and q ui s ra étudié dans s pus br fs déais. D éch ts, Encom brants... Com m is s ion d'aid Socia M m s Syvi Cas s ar, Joh anna Van D ijk, Nico V rva r n, Irèn P ytavi, Jos tt Bras s, m m br s d a com m is s ion d'aid Socia, s ti nn nt à a dis pos ition d tout p rs onn néc s s itant un aid. Pris d r nd z-vous au s crétariat d a M airi ou au Com m is s ion d'aid Socia (s uit...) L s p rs onn s bénéficiant d'un prot ction com pém ntair s anté, p uv nt s ous c rtain s conditions d r v nus, bénéfici r d'un aid q ui s traduit par un réduction du m ontant d a cotis ation annu. La com m is s ion s ti nt à a dis pos ition d s p rs onn s intér s s é s pour ur fournir un xpication s ur c t avantag t s aid r à r m pir c s dos s i rs. Etat-civi Baptêm civi: - B auvois M ath is 02 Août R z R onan 02 Août2008 M ariag : - D ias Av s André, ph iipp ttranch antangéiq u, M ari, 10 M ai B auvois Nicoas, s téph an tquion Vaéri, D om iniq u, 02 Août O norr D am i n tgaifa Y oand, 09 Août2008. Is ra organis é d uxièm J udi d ch aq u m ois un ram as s ag d s déch ts v rts par s s rvic s t ch niq u s d a M airi. C s déch ts d vront êtr prés ntés n fagots ou n s acs t êtr dépos és a v i au s oir du ram as s ag d vant a propriété t non pas à côté d s contain rs. L trois ièm J udi d ch aq u m ois, un ram as s ag d s ncom brants s ra égam nt ff ctué (appar is m énag rs, m ubs, cartons, f rrai, tc...). Pour c s 2 ram as s ag s, s p rs onn s dés ir us s d' n bénéfici r s ont prié s d s 'ins crir au s crétariat d a M airi a s m ain précédant a dat du ram as s ag. La m is à dis pos tion d a b nn pour s gros voum s r s t inch angé (30 av c ins cription à a M airi pour a m is n pac ). C dis pos itif s tappicab à com pt r du J udi 09 /10/08. H O R AIR ES D E LA D ECH ETTER IE CANTO NALE D E M IR EPEISSET La déch tt ri s t ouv rt tous s jours d a s m ain s auf dim anch t jours fériés aux h orair s s uivants : - M atin : d 09 H 00 à 12H 00 - Après -m idi : d 14H 30 à 18H 30 Un badg s t obigatoir pour accéd r à a déch tt ri. I s t déivré gratuit m nt au s crétariat d a M airi. D écès : - R autain, M ari 02 Janvi r Es criva J an 29 Janvi r M ath i u J an 03 Févri r B rg Jos tt 18 M ai 2008

3 TR AVAUX STATIO N D 'EPUR ATIO N TR AVER SEE D U VILLAGE La s tation d'épuration actu s t ins uffis ant pour fair fac à 'accrois s m nt dém ograph iq u du viag t s ouffr d'un vétus té q ui a r nd incom patib aux xig nc s actu s d a Loi s ur ' au. La M airi a donc étudié 2 proj ts : - a réh abiitation d a s tation xis tant - a cons truction d'un nouv ns m b d'as s ainis s m nt. Initié d puis pus i urs m ois, c dos s i r arriv m aint nant n ph as fina. La M airi att nd s différ nt s s ubv ntions pour com m nc r s travaux. Concrèt m nt, a réf ction d a ch aus s é va s réais r n 3 étap s : Après pus i urs m ois d'étud s approfondi s, a com m un s 'ori nt v rs un s oution écoogiq u, innovant t s urtout m oins coût us q u a rénovation initiam nt prévu. C tt nouv s tation s ra im panté n bord d cana t m poi ra com m s ys tèm d trait m nt a fitration par its d s ab av c ros aux drainants as s ociés. R os aux q ui proifèr nt d'aiurs s ur s b rg s du cana, gag d'un intégration parfait dans pays ag oca. T ch niq u m nt, c typ d s tation s t inodor, conform aux règm ntations s pus s trict s s ur r j t d s aux traité s t s 'adapt parfait m nt à 'augm ntation s tiva d a popuation. En s us d a ch aus s é rénové, s ign s éctriq u s t tééph oniq u s s ront nfoui s, s rés aux h um id s r m pacés, d s pas s ag s piétons créés t d s pac s d park ing rajouté s. En outr, trans form at ur H aut T ns ion s itué à proxim ité du pont s ra détruit t r m pacé par un ns m b trans form at ur/abris bus. L proj t s ra très c rtain m nt finais é, pour a parti budgétair, n 2009 t s ra réc ptionné n fin d a m êm anné ou n début Un s uivi du dos s i r s ra ff ctué dans ch aq u parution du Butin M unicipa. - Pont/cav coopérativ (1èr tranch ) - cav coopérativ /Epic ri (2èm tranch ) - Epic ri /s orti vi ag rout du via a (3èm tranch ). Paraèm nt à c s travaux, a m airi étudi égam nt réf ction ou a création d voi goudronné dans c rtain s parti s d a com m un. LA FO NTAINE FR AICH E Trois ièm proj t n cours, a réf ction d a fontain fraîch s t n ph as d'étud avancé. Pour 'h ur, pus i urs ntr pris s ont été contacté s pour cons oid r t rénov r s m urs xis tants. A t rm, a pac tt s ra int rdit aux véh icus t trans form é n m icro jardin pubic dédié au r pos du pas s ant. LE SQUAR E BO UR D EL O bj t d tout s s s oicitud s d s éus, cons im unicipaa initié d puis p u un étud afin d pours uivr a réh abiitation du s q uar Bourd. D 'or s t déjà, i s t acq uis q u'un rénovation s ra ff ctué au niv au d a s rr, av c r m is n fonction du puit xis tant q ui aim nt ra s aux du bas s in décoratif. Pour anim r c tt parti du viag, a s rr r s t ra ouv rt à a popuation q ui pourra ains i m ttr n cutur d s pants d s tinés à a m is n vaur fora du viag. JEUX PO UR ENFANTS VO IR IE L'air d j ux s itué à proxim ité du bouodrom m unicipava accu iir d nouv aux j ux pour nfants afin d div rs ifi r s pos s ibiités d div rtis s m nts. D ans un s oucis d coh ér nc routièr t d s écurité, s ''cous s ins B rinois '' s itués au crois m nt d a ru du Vi ux Bas s in t d a rout du Viaa vont proch ain m nt êtr dépacés d'un dizain d m ètr s n am ont d ur m pac m ntactu.

4 FINANCES 2008

5 ENVIRO NNEM ENT O pération façad s : La M airi d Paraz a t a com m is s ion Environn m nt, Touris m t Cu tur s préoccup nt d 'as p ct du vi ux vi ag. Nous s ouh aitons, av c 'appui t ch niq u d a Com m unauté d s Com m un s du Canadu M idi n M in rvois t du CAUE (Cons i d 'arch it ctur, d 'urbanis m t d ' nvironn m nt) d 'Aud, initi r un étud pour a rénovation d s façad s. Un c intur v rt pour Paraz a. Un d uxièm ax d travais m t p u à p u n p ac pour m b ir notr vi ag. L Cons igénérad 'Aud p ut m ttr à notr dis pos ition d nom br us s s s nc s d'arbr s gratuit m nt. Nous p ns ons q u'is rait intér s s ant d m n r un réf xion s ur un ''c intur v rt '' autour d s group s d'h abitations notam m nt à ' ntré du vi ag s ur a rout du Via a. Em b ir Paraz a! D puis q u q u s t m ps, nous avons r m arq ué un c rtain nom br d'incivi ités q ui donn nt un im ag négativ d Paraz a. En ff t, d nom br ux déch ts s ont au pi d d s poub s à ordur s m énagèr s ou d s poub d tri a ors q u s dépôts d c typ s ont r c vab s gratuit m nt à a Déch tt ri int rcom m una d M ir p is s t. Nous n app ons au bon s ns d tous t s pérons q u c tt s ituation s 'am é ior. Divagation d s anim aux L M air rapp q u a divagation d s anim aux (ch i ns,ch ats ) s t int rdit s ur a com m un. Par ai urs, s ch i ns doiv nt êtr t nus n ais s ors d s prom nad s t s déj ctions canin s ram as s é s par s propriétair s. Tout anim a rrant s ra am né par s s rvic s m unicipaux à a fourrièr int r com m una d Gin s tas. Pour prés rv r s bonn s r ations d vois inag, un q uota d 3 anim aux (ch i ns t ch ats ) par h abitation s raits ouh aitab (h ors ch niagréé). Co ct d s batt ri s. L s batt ri s d voitur s us agé s p uv nt êtr dépos é s dans ocadu s rvic t ch niq u d a M airi q ui s ch arg ra du trans port v rs un s it d r cyc ag. Pr ndr r nd z -vous au

6 LO ISIRS SPO RT Intégré dans 'as s ociation ''D'or t d'arg nt'', un nouv s ction s portiv va bi ntôt propos r d s s oiré s dédié s au Footba, rugby ttoutautr s portq ui apport un ém u ation co ctiv. Dans un pr m i r t m ps, a igu 1 d footba s ra s uivi av c un attach m nt particu i r pour s dép ac m nts d 'O ym piq u d M ars i. Pour fédér r s s upport rs, un s a d a M airi va êtr am énagé pour r c voir pub ic s portif. Un té évis ur 16/9 h aut définition s ra m is à a dis pos ition d c tt s ction. Pour s évèn m nts nationaux t int rnationaux, a s a po yva nt pourra accu i ir un nom br p us im portant d s p ctat urs q ui pourront s uivr s dir cts s ur grand écran (vidéoproj ct ur). Pour p us d r ns ign m nts, contact r J an-dani P ch, té éph on R ncontr int r-générations La s a du 3èm âg, s itué dans s ocaux d a M airi va r pr ndr vi. O uv rt tous s jours d a s m ain d 14H 00 à 17H 00, accu i ra s Paraz anais s t Paraz anais dés ir ux d s r trouv r pour éch ang r d s idé s, jou r (s crab, b ott, ram i...) t pas s r d s m om nts s ym path iq u s dans un nvironn m nt convivia. Un goût r d bi nv nu s ra s rvi J udi 16 O ctobr 2008 pour fêt r a nais s anc d c tt s ction. Ins criptions t r ns ign m nts auprès d Nico V rva r n au M odé is m Un s ction d M odé is m pourrait voir jour à Paraz a s i nom br d p rs onn s intér s s é s par c tt dis cip in s t as s z im portant pour pos r s bas s d c tt nouv s tructur. I s rait ns igné 'art d a cons truction n bois, d a m écaniq u, com p étés par d s cours d'é ctroniq u t d'inform atiq u. M r Yannick M iq u com ptabi is s vo ontair s au , après 19 H 30.

7 Un b été à Paraz a! Rétros p ctiv... JUILLET L s nfants d s éco s Paraz a-arg ns -Roubia ont ancé 'ouv rtur d s f s tivités d Jui t, n nous offrantun s p ctac m agnifiq u tém ouvant. L 13 Jui t, un r pas a réuni un c ntain d conviv s à a s a po yva nt dans un bonn am bianc m a gré t m ps caprici ux. La r trait aux f am b aux ras s m b un bon nom br d' nfants pour déam bu r dans s ru s du vi ag au s on d a s ono. La fêt s ' s tt rm iné tard dans a nuit. Pour a Fêt Nationa, a journé début av c traditionn concours d pêch t s a gri ad. L gagnant s t B rnard T is s yr (Adu t s ) t Auré i n Bai y (Enfants ). La journé s pours uit av c un cérém oni au m onum nt aux m orts. Un apéritif c ôtur a m atiné. L'après -m idi, a fêt continu av c concours d bou s. B rnard T is s yr t CyriTranch ant s ort nt vainq u urs du j u q ui a com pté un q uarantain d doub tt s. Après un apéritif bi n m érité, un gri ad s t s rvi aux 150 conviv s, a s oiré bats on p in ts t rm in ra, pour s p us courag ux, tard dans a nuit. L 15 jui t, a popu ation s ' s t r trouvé dans a cour du ch ât au d Paraz a pour un m agnifiq u conc rt d vio onc s. M rci à a fam i Dang as t à a m unicipa ité pour c tt s oiré inoub iab, s ans oub i r bi n s ûr ta ntu ux q uatuor ''Quattro C i''. AO ÛT Pour m ois d'août, c' s t vi ag q ui s t à 'h onn ur pour a traditionn fêt d Paraz a q ui début 15 av c s j ux pour nfants t ado s c nts. P ndant c t m ps, concours d b ott bat s on p in, s us p ns p an s ur 'éq uip gagnant. A 19 h ur s, s v rr s s ont vés pour s a u r Em i D py t Gui aum Tava o, s grands gagnants du jour. L s orag s du m ois d'août, s ans p ui, ont ob igé s organis at urs à s rvir a gri ad à 'intéri ur d a s a po yva nt ou a s oiré s ' s t t rm iné dans a bonn h um ur. L 16 Août, fêt offici du vi ag, a bou Paraz anais organis un concours n doub tt s, gagné c tt fois, par Gui aum Tava o t C aud Cas s ar q ui r çoiv nt un m édai ''d'or'' bi n m érité. La journé s t rm in autour d'un r pas s uivi d'un bapour p ais ir d tous. L'été s 'ach èv trop vit av c a s up r gri ad préparé par a Bou Paraz anais, c tt as s ociation q ui, tous s v ndr dis d a s ais on, a anim é notr vi ag. L M air t Cons im unicipar m rci nt s as s ociations d'o r t d'arg nt, L s Randonn urs Paraz anais t a Bou Paraz anais pour ur m agnifiq u im p ication dans a réus s it d s f s tivités s tiva s d a com m un.

8 C' s t notr h is toir... Eco prim air d Paraz a Bu tin d'inform ations m unicipa s édité par a M airi d Paraz a. R s pons ab d a pub ication, M ons i ur M air. Conc ption t réa is ation, M. F rnand z. O nt participé à c n : F. Garcia, N. V rva r n, S. Cas s ar, N. Barth é m y, E. D py, M. F rnand z. - L s ph otos d c bu tin s ontté éch arg ab s s ur s it Int rn td a m airi, rubriq u ''A bum ph otos ''. NE PAS JETER SUR LA VO IE PUBLIQUE

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Le Puy-St-Martinois. Edito du Maire. 1 : Edito du Maire. 2 : Actualité m unicipale. 5 : Je une s s e. 6 : Culture. 9 : Vivre e ns e m ble.

Le Puy-St-Martinois. Edito du Maire. 1 : Edito du Maire. 2 : Actualité m unicipale. 5 : Je une s s e. 6 : Culture. 9 : Vivre e ns e m ble. Le Puy-St-Martinois Num éro 63 octobre 2012 Som m aire 1 : Edito du Maire 2 : Actualité m unicipale 5 : Je une s s e 6 : Culture 9 : Vivre e ns e m ble 10 : Sport 11 : Fe s tivités 12 : As s ociations

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES SOUSSIGNES L Association sportive ECOLE DE SPORT DU 16 ème dont le numéro est ont e si e socia est sit 6 aven e Mar cha Franchet sperey 7 1 6 Paris epr sent e par M.

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

CH AUFFAGE A TECH NOLOGIE LASER

CH AUFFAGE A TECH NOLOGIE LASER AVRIL2007 w w w.le xin.fr Econom ie s d'éne rgie (Cop3) Diffusion rapide de la ch ale ur Plus de trace s noire s Sile ncie ux e t sans ode ur Sans risq ue Gain de place Pe rsonnalisation Insta lation facile

Plus en détail

C ha rleroi, 19 et 22 m a i 2015 C onférenc e s a nté 2015 - " L es différents dons m édic a ux (s a ng, o rg a nes, c o rps...) P ourquo i?

C ha rleroi, 19 et 22 m a i 2015 C onférenc e s a nté 2015 -  L es différents dons m édic a ux (s a ng, o rg a nes, c o rps...) P ourquo i? D onnerpour s onmodifier c o rps le à style la C liquez sous-titres du masque s cdes ienc e C ha rleroi, 19 et 22 m a i 2015 C onférenc e s a nté 2015 - " L es différents dons m édic a ux (s a ng, o rg

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

WORD Niveau 2 Les objectifs de la formation M a î t r i s e r l e s f o n c t i o n n a l i t é s a v a n c é e s d e W o r d p o u r g a g n e r e n e f f i c a c i t é d a n s l a p r o d u c t i o n

Plus en détail

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Le 13 janvier 2015 L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Ouv e rture d un é ta blis s e me nt re c e v a nt du public ( ERP) Les établissements recevant du public (ERP) sont soumis

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

Université Yersin de Dalat. Cité de Dalat, Province de Lam Dong

Université Yersin de Dalat. Cité de Dalat, Province de Lam Dong Université Yersin de Dalat Cité de Dalat, Province de Lam Dong Web: www.yersin.edu.vn Université Yersin de Dalat Plan de présentation La Ville de Dalat Fondation de l Université Mission de l Université

Plus en détail

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm DOUBLE MODULE FORMAT A 1/1 PANO L 288 mm x H 440 mm L 440 mm x H 300 mm L 410 mm x H 270 mm 12 500 FORMAT B 1/2H 1/1 L 288 mm x H 220 mm L 220 mm x H 300 mm L 190 mm x H 270 mm 8 500 FORMAT C 1/2V 1/1

Plus en détail

CIRCULAIRE. Par rapport à la situation existante, on relève les deux changements importants suivants :

CIRCULAIRE. Par rapport à la situation existante, on relève les deux changements importants suivants : Ma rie -Noë lle Vande rhove n Conseiller Dé part e m e nt affaire s s ociale s T +3 2 2 5 1 5 0 8 6 5 F mnv@vbo-feb.be CIRCULAIRE MNV/ Vv E Assujet t issement à l ONSS de t out es les ind e m nit é s p

Plus en détail

Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s

Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s DROIT DE L INTERNET DROIT FRANÇAIS ET EUROPÉEN Céline CASTETS-RENARD Professeur à l'université de Toulouse Capitole 2e édition Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s TABLE DES MATIÈRES P réface...

Plus en détail

INTRODUCTION ORIENTATION APRES LE BAC ORIENTATION APRES LE B.T.S. ADMISSION POST BAC

INTRODUCTION ORIENTATION APRES LE BAC ORIENTATION APRES LE B.T.S. ADMISSION POST BAC INTRODUCTION ORIENTATION APRES LE BAC ORIENTATION APRES LE B.T.S. ADMISSION POST BAC INTRODUCTION BAC GENERAL BAC TECHNOLOGIQUE BAC PROFESSIONNEL 5 ANS 3 ANS VIE ACTIVE AU LYCEE - EN APPRENTISSAGE EN CONTRAT

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi.

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi. PLATEFORME DE VENTE EN LIGNE Cette plateforme de vente par Internet est une solution intégrant de nombreuses fonctionnalités indispensables à la mise en place d'un site e-commerce. Elle peut fonctionner

Plus en détail

Stages Séjours vacances

Stages Séjours vacances Stages Séjours vacances Enfants, Adultes Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 GÉNÉRALITÉS 3 Le Cresna Généralités 4 Stages Séjours vacances 1 formatrice Déli Sciencement

Plus en détail

L E R Ô L E D E S S E R V I C E S V É T É R I N A I R E S D A N S L A S É C U R I T É S A N I T A I R E D E S D E N R É E S A L I M E N T A I R E S

L E R Ô L E D E S S E R V I C E S V É T É R I N A I R E S D A N S L A S É C U R I T É S A N I T A I R E D E S D E N R É E S A L I M E N T A I R E S C H A P I T R E 6. 1. L E R Ô L E D E S S E R V I C E S V É T É R I N A I R E S D A N S L A S É C U R I T É S A N I T A I R E D E S D E N R É E S A L I M E N T A I R E S Article 6.1.1. Objectif Le présent

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION DU 9ÈME COLLÈGE À MONTREUIL-SOUS-BOIS RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 19 MARS 2012

PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION DU 9ÈME COLLÈGE À MONTREUIL-SOUS-BOIS RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 19 MARS 2012 REUNION PUBLIQUE COLLEGE DE MONTREUIL LE 9/3/ PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 9 MARS PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION RÉUNION PUBLIQUE LUNDI 9 MARS PARTENARIAT

Plus en détail

La M étéo. Nove m bre 2007. 44èm e année

La M étéo. Nove m bre 2007. 44èm e année La M étéo Nove m bre 2007 Bu e tin d'inform ation de a Bordée de Tribord de puis 19 63 44èm e année Capitaine Se crétaire Tony Gutm ann Nadine Sta de r Route de Bie nne 4 Rondans 25 2520 La Ne uve vi e

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

B0986 / B1180 FIAT B0987 RENAULT B1002 OPEL B1044 / B1179 CITROEN B1066 PEUGEOT C178 GRUNDERCO E072 SPIE-CEGELEC-FENWICK

B0986 / B1180 FIAT B0987 RENAULT B1002 OPEL B1044 / B1179 CITROEN B1066 PEUGEOT C178 GRUNDERCO E072 SPIE-CEGELEC-FENWICK Etat des lieux et perspectives Bruno Vercoutter ST/MA Ag enda État des lieux de la GMAO C o n tr ain tes ac tuelles L é v o lutio n du lo g ic iel de GMAO - MP 5 > D 7 i N o uv eaux b eso in s P er sp

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

An n ex e I Les inst ructions et les not es sont disponibles à la fin du docum ent.

An n ex e I Les inst ructions et les not es sont disponibles à la fin du docum ent. An n ex e I Les inst ructions et les not es sont disponibles à la fin du docum ent. CON TRAT DE FORM ATI ON POUR LES M OBI LI TES DE STAGE Le st ag iair e Nom ( s) Prénom ( s) Date de naissance Nat ionalit

Plus en détail

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e Aménager Développer Anticiper Yann Arthus-Bertrand / Altitude. , u n a c t e u r m a j e u r d e l aménagement Le g r o u p e SOFIREL, f o rt d e la réalisation

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

APE. Les Mésanges bleues. École des mésanges bleues 2010 - illustration // déclinaison logotype

APE. Les Mésanges bleues. École des mésanges bleues 2010 - illustration // déclinaison logotype Les Mésanges bleues - Association de parents d élèves - APE Les Mésanges Bleues C40 M5 J0 N0 C70 M15 J0 N0 C8540 M50 J0 N0 C88 M88 J85 N15 Les Mésanges bleues - Association de parents d élèves - C0 M20

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES OXYCOUPAGE ET SOUDAGE A L ARC ELECTRIQUE MODULE N :08 ELECTRICITE SECTEUR :

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES OXYCOUPAGE ET SOUDAGE A L ARC ELECTRIQUE MODULE N :08 ELECTRICITE SECTEUR : OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION R ECHERCH E ET INGENIERIE DE F ORMA TION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N :08

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 5 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e d e

Plus en détail

Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr

Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr 1 Logo de l Université Université: IBN TOFAIL Établissement: Ensemble des établissements de l université http://www.univ-ibntofail.ac.ma Présentation du CRU de l UIT Auteur

Plus en détail

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers?

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Elsa Aubert Direction des relations avec les épargnants Le 16 novembre 2011 2 Plan de la présentation I Auprès de qui réclamer? 1. L interlocuteur

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 MARS 2013. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 MARS 2013. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 MARS 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 0 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e d e

Plus en détail

Diffuser un message par email grâce à ses amis et sa famille

Diffuser un message par email grâce à ses amis et sa famille Diffuser un message par email grâce à ses amis et sa famille Un livr e b lan c Ch eet ah Mail Quelques petits mots suffisent pour influencer une campagne email en de nombreux points Les co n so m m at

Plus en détail

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn Résumé D én omin a tion E A U ' t o u r d u L é m an - l a c r o i s i è r e l u d o - é d u c a t i v e ( E T L ) O bjec tifs

Plus en détail

Procédure d'exercice du droit d'alerte et du droit de retrait dans l'académie de Nice

Procédure d'exercice du droit d'alerte et du droit de retrait dans l'académie de Nice Procédure d'exercice du droit d'alerte et du droit de retrait dans l'académie de Nice (Décret n 82-453 du 28 mai 1982 ' modifié par le décret n 2011-774 du 28 juin 2011 relatif à l'hygiène et à la sécurité

Plus en détail

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech «La place du Manager Qualité dans les Organisations; Aujourd hui et Demain» [3mars 2009 ] - [Version n 1] Direction de l Organisation - LHD Allianz

Plus en détail

TRANSFORMER PERRACHE - REFLEXION À COURT TERME

TRANSFORMER PERRACHE - REFLEXION À COURT TERME TRANSFORMER PERRACHE - REFLEXION À COURT TERME Se préoccupant du Pôle Perrache Verdun, l Atelier du Projet de la SEM Lyon Confluence é criva it e n Juin 2001 dans une plaque tte d informa tion de 8 pages

Plus en détail

P h i l h a r m o n i s

P h i l h a r m o n i s Adoptez un nouveau rythme pour vos placements P h i l h a r m o n i s NOTE D INFO R M ATI O N C o n t rat Collectif d assurance sur la vie à adhésion facultative L e s c a r a c t é r i s t i q u e s d

Plus en détail

La classification périodique

La classification périodique Chapitre 3 : UE1 : Chimie Chimie physique La classification périodique Pierre-Alexis GAUCHARD Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble -

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps a l e i y m u r o f n v w s j z Une lettre qui donne un son bref (en valeur de base) d t b p c k q g 2-3 lettres qui donnent ensemble toujours

Plus en détail

Objectifs : Etre capable de

Objectifs : Etre capable de Objectifs : Etre capable de Etablir un état de rapprochement Effectuer la régularisation dans les comptes Etablir une déclaration TVA CA3 réel normal Etablir une déclaration TVA CA12 réel simplifié Comptabiliser

Plus en détail

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Mercredi 5 novembre 2014 Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Hervé PETTON, Directeur Territorial 35 ans d expérience professionnelle en collectivités

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

ETUDE S UR LE DEMENAGEMENT D ENTREPRIS ES

ETUDE S UR LE DEMENAGEMENT D ENTREPRIS ES ETUDE S UR LE DEMENAGEMENT D ENTREPRIS ES Struc ture é c onom ique Un s e c te ur dom iné par le s TPE Le secteur du déménagement est caractérisé par son faible degré de concentration et son atomisation.

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 e Journée de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute rep 55 ème journée d Etude et de 1 de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute reproduction même partielle et interdite. DEVIENT

Plus en détail

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION Alberto Escudero Pascual Ce que cette unité vous dit... Un budget n'est pas une requête pour du financement... Un bon plan nécessite un bon budget... Un bon budget montre

Plus en détail

Guide d utilisation MEDIVG

Guide d utilisation MEDIVG Gestion des fiches de liaison Partie Médecin Documentation Logiciel MEDIVG - 7/04/08 - Page 1 de 13 Ta bl e d es m atièr e s Table des matières 2 INTRODUCTION 4 Installer la version PC ou Mac 4 Version

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

OBUG DOSSIER DE PRESSE DEPANNAGE INFORMATIQUE A DOMICILE. www.obug.fr www.les-obugs.fr. Contact presse : Communiqué du 12/09/2006 :

OBUG DOSSIER DE PRESSE DEPANNAGE INFORMATIQUE A DOMICILE. www.obug.fr www.les-obugs.fr. Contact presse : Communiqué du 12/09/2006 : OBUG DEPANNAGE INFORMATIQUE A DOMICILE www.obug.fr www.les-obugs.fr DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Karen BENIGUET - Tel/Fax : 02.53.45.10.36 karen.beniguet@obug.fr 56. Rue du Général Buat 44000 Nantes

Plus en détail

Choix modal: quand la chaîne crée la contrainte

Choix modal: quand la chaîne crée la contrainte Choix modal: quand la chaîne crée la contrainte 5 e colloque annuel de la Chaire Mobilité 26 mai 2015 Gabriel Sicotte, M.Sc.A. Diplômé à la maîtrise Superviseurs : Catherine Morency Bilal Farooq 1 Plan

Plus en détail

Inscription en ligne FQSC. Guide d utilisation

Inscription en ligne FQSC. Guide d utilisation Inscription en ligne FQSC Guide d utilisation Ce Guide est rédigé comme aide-mémoire pour l achat de votre licence sur le site internet de la FQSC. Dans un prem ier temps, vous devrez vous rendre sur le

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE DYNAMIQUE Dix ans de passion

VERS UNE NOUVELLE DYNAMIQUE Dix ans de passion Naviguer Explorer Découvrir Vibrer Rêver Transmettre Comprendre MUSÉE DE L HISTOIRE MARITIME DE NOUVELLE-CALÉDONIE MUSÉE ASSOCIATIF LOI 1901 Relier Être relié 2 3 VERS UNE NOUVELLE DYNAMIQUE Dix ans de

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à projet d étude

Cahier des charges pour un appel à projet d étude Cahier des charges pour un appel à projet d étude Etude portant sur la faisabilité du déploiement de Serious Games sur les terminaux mobiles et/ou fixes pour la formation des salariés de la vente en jardinerie.

Plus en détail

Qu est - ce qu une SAEM L? Une SAEM L (Sociét é Anony m e d Econom ie M ix t e Locale) est une sociét é de dr oit pr iv é, au

Qu est - ce qu une SAEM L? Une SAEM L (Sociét é Anony m e d Econom ie M ix t e Locale) est une sociét é de dr oit pr iv é, au Chais M agelis - 2003/ 2006 M aît r ise d ouv r age déléguée Qu est - ce qu une SAEM L? Une SAEM L (Sociét é Anony m e d Econom ie M ix t e Locale) est une sociét é de dr oit pr iv é, au sein de laquelle

Plus en détail

Autoris ations pour :

Autoris ations pour : MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction de l Economie Division des Relations Economiques et Financières Extérieures Tél (00228) 22326950/ 22210250 Autoris ations pour : Exercice en qualité de

Plus en détail

Comité local Santé et Sécurité # _6000

Comité local Santé et Sécurité # _6000 Comité local Santé et Sécurité # _6000 Identification du Comité: SCEP Ventes et Employé(é)s de bure au Date de la réunion: 2009-05-25 1 COMITÉ : #6000 DATE : 2009-05-25 LIEU : 1 Ale xandre Graham Be ll

Plus en détail

Laissez-vous conduire jusqu à minuit!

Laissez-vous conduire jusqu à minuit! Laiz-vou conduir juqu à minuit! A partir du 2 juillt 2010, la Communauté d Agglomération du Pay Ajaccin t l Tranport Collctif Ajaccin (TCA) propont à lur uagr un drt d oiré tardiv juqu à MINUIT ur un majorité

Plus en détail

Les 2 roues motorisés (2RM) Quelques résultats issus de l enquête nationale transports et déplacements de 2008 (ENTD)

Les 2 roues motorisés (2RM) Quelques résultats issus de l enquête nationale transports et déplacements de 2008 (ENTD) Journée Concertation 2 RM Paris 16 nov. 2010 Les 2 roues motorisés (2RM) Quelques résultats issus de l enquête nationale transports et déplacements de 2008 (ENTD) CGDD SOeS Marina Robin / Philippe Roussel

Plus en détail

formation expérience professionnelle logiciels

formation expérience professionnelle logiciels DA, création, retouche numérique, éxécution, connaissance de la chaîne graphique, maîtrise de la Creative Suite CS5, de l environnement Mac, gestion d automatisation de documents (catalogues, annuaires...).

Plus en détail

Autoris ations pour :

Autoris ations pour : MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction de l Economie Division des Relations Economiques et Financières Extérieures REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail-Liberté-Patrie Autoris ations pour : Exercice

Plus en détail

Diagnostic et cartographie du tourisme aquitain

Diagnostic et cartographie du tourisme aquitain Diagnostic et cartographie du tourisme aquitain Journée technique MOPA Jeudi 16 octobre 2008 Diagnostic et cartographie du tourisme aquitain http://aquitaine-mopa.fr/-jt-etourisme-du-6-decembre-etre- Diagnostic

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

SOMMAIRE. L inventaire des données. Danièle BOUCON. Objectifs. Description. Modèle d inventaire et outils. Méthodologie. Conclusion.

SOMMAIRE. L inventaire des données. Danièle BOUCON. Objectifs. Description. Modèle d inventaire et outils. Méthodologie. Conclusion. Les outils CNES L inventaire des données Danièle BOUCON Réunion PIN du 22 mars 202 Réunion PIN du 22 mars 202 Outils CNES Objectifs SOMMAIRE Description Modèle d inventaire et outils Méthodologie Conclusion

Plus en détail

PRESENTATION DE BAABAHUU JICI. 37 coopératives, 700 producteurs et productrices membres

PRESENTATION DE BAABAHUU JICI. 37 coopératives, 700 producteurs et productrices membres Union des Coopératives Agricoles Productrices de Blé Diré Carte de visite de Baabahuu Jici à l occasion de la visite de son Excellence Monsieur le Premier Ministre Diré, le 15 décembre 2005 PRESENTATION

Plus en détail

INDEX CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LES FORMALITÉS DOUANIÈRES ET SIMILAIRES SOCIÉTÉ DES NATIONS. et aux Membres de la Société.]

INDEX CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LES FORMALITÉS DOUANIÈRES ET SIMILAIRES SOCIÉTÉ DES NATIONS. et aux Membres de la Société.] [C om m uniqué au Conseil Q (fô(b)9 M. 24 (b). 1924. fi. et aux Membres de la Société.] SOCIÉTÉ DES NATIONS Genève, le 17 septembre 1924. INDEX AUX COMPTES RENDUS DE LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LES

Plus en détail

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s A u c o m m e n c e m e n t p 2 L A g rém e n t Te c h n iq u e E u ro p ée n p o u r le s S y stèm e s d E ta n c h éité Liq u ide p 4 G a ra n tie déc e n n a le - E x c e p tio n fra n ça ise La rép

Plus en détail

y Impact de la convergence dans les déploi ements h au t déb i t 1 er Déc e m b r e 2 0 0 5 L e s J e u d i s d e l a F i b r e C e r c l e C. R. E. D. O. B e r n a r d L a m S P W i r e l i n e S o l

Plus en détail

utile : commencer petit pour être efficace

utile : commencer petit pour être efficace Mettre en place un SIAD utile : commencer petit pour être efficace Valérie Raveneau - Responsable du contrôle de gestion, CHI d Elbeuf-Louviers Mardi 12 mai 2009 Elbeuf Quelques points de repère Ets public

Plus en détail

CCF 1 : Nord Caravaning

CCF 1 : Nord Caravaning Bac Pro Comptabilité - Terminale Fonctionnalités mise en œuvre : 1 Mettre en œuvre un logiciel comptable 1.1 Créer et mettre à jour les éléments - organisation du dossier 1.2 Saisir et modifier les écritures

Plus en détail

Elargissez l horizon de votre gestion. www.mercator.eu

Elargissez l horizon de votre gestion. www.mercator.eu www.mercator.eu Elargissez l horizon de votre gestion Mercator se profile comme la solution de gestion commerciale et de comptabilité alliant simultanément les avantages de la solution informatique standard

Plus en détail

Le régime de chômage avec complément d entreprise (RCC) (prépension) Qu est-ce qui change à partir de 2015?

Le régime de chômage avec complément d entreprise (RCC) (prépension) Qu est-ce qui change à partir de 2015? Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Le régime de chômage avec complément

Plus en détail

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E C A R T E S M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E G U S TAV O B A R R E N O J O S E C A R L O S C O R R E I A R E M I H Ä

Plus en détail

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Déclarer un événement indésirable un élément majeur pour la sécurits curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Les hôpitaux plus meurtriers que la route Courrier de l escaut, janvier

Plus en détail

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010 Présentation de la formation au Certificat d aptitude d professionnelle pour les aides spécialis cialisées, les enseignements adaptés s et la scolarisation des élèves en situation de handicap CAPA-SH Promotion

Plus en détail

Professeur. Dans ce chapitre. A) Titre des devoirs B) Date des devoirs C) Coefficients D) Saisie des notes E) Saisie des appréciations

Professeur. Dans ce chapitre. A) Titre des devoirs B) Date des devoirs C) Coefficients D) Saisie des notes E) Saisie des appréciations Professeur Ce document est destiné aux pr ofesseurs de l établissement. Il explique t outes les saisies n écessaires à la gestion des notes d un professeur. ( https://www.viescolaire.net/ ) Dans ce chapitre

Plus en détail