Exercices - Calcul d intégrales : corrigé. Intégration par parties - Changements de variable

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exercices - Calcul d intégrales : corrigé. Intégration par parties - Changements de variable"

Transcription

1 Intégration par parties - Changements de variable Eercice - Changements de variables - Niveau - L/Math Sup -. La fonction t t est une bijection de classe C de, 4] sur, ]. On peut donc poser u t. Lorsque t, u et lorsque t 4, u vaut. De plus, on a et On en déit que t t u t t u 4 t dt t u u dt u. u u u ( u) u u ]. La fonction e réalise une bijection de, ] sur e, e ]. Effectuons le changement de variables u e dans l intégrale, de sorte que e d. Il vient e e + e d + u ln + u ] ( ) + e e e ln. + e e Eercice - Changements de variables - Niveau - L/Math Sup -. La fonction ln réalise une bijection de, e] sur, ]. On pose donc u ln de sorte que d. De plus, lorsque vaut, u vaut et lorsque vaut e, u vaut. On trouve donc e (ln ) n d u n n +.. La fonction à intégrer est définie et continue sur ], +. On se limite donc à calculer l intégrale recherchée pour >. La fonction t e t est une bijection de, ] sur e, e ]. Posant u e t, on a d où e t e t dt ( ) ( ) e e F () e u + 4 arctan e arctan.

2 Eercice - Changements de variables - Recherche de primitives - L/Math Sup - est définie et continue sur ], +, intervalle sur lequel on cherche. La fonction ln à calculer une primitive. Pour cela, on fait le changement de variables u ln, de sorte que d et on trouve ln d u u + C (ln ) + C.. La fonction cos( ) est définie et continue sur ], +, intervalle sur lequel on cherche à calculer une primitive. Pour cela, on effectue le changement de variables u, de sorte que u ou encore d u. On trouve alors cos( )d u cos(u) u sin u] sin(u) u sin u + cos u + C (on a aussi effectué une intégration par parties). sin( ) + cos( ) + C Eercice 4 - Intégration par parties - Niveau - L/Math Sup -. La fonction arctan étant continue sur R, elle admet une primitive sur cet intervalle. On intègre par parties en posant : de sorte que u() arctan u () + v () v() arctan tdt arctan +. La primitive que l on doit encore rechercher est de la forme g /g, et donc arctan tdt arctan ln( + ).. La fonction (ln ) étant continue sur ], +, elle admet des primitives sur cet intervalle. On se restreint à cet intervalle et on intègre par parties en posant : u() (ln ) u () ln v () v()

3 de sorte que (ln t) dt (ln ) ln tdt. Une primitive de ln étant ln (résultat qui se retrouve en intégrant par parties), on trouve finalement qu une primitive de (ln ) est (ln ) ln +.. On va intégrer par parties deu fois. On travaille sur l intervalle ], +, là où la fonction est bien définie et continue. On pose alors : u() sin(ln ) u () cos(ln ) v () v() de sorte que sin(ln )d sin(ln ) cos(ln ). On intègre une deuième fois par parties en posant u () cos(ln ) u () sin(ln ) v () v () de sorte que cos(ln )d cos(ln ) + sin(ln ). En mettant tout cela ensemble, on trouve sin(ln )d sin(ln ) cos(ln ) sin(ln ) soit sin(ln ) ( sin(ln ) cos(ln ) ). Eercice 5 - Intégration par parties - Niveau - L/Math Sup -. On intègre par parties, en posant u () et v() (arctan ). On a v () arctan() +, et ceci nous incite à considérer comme primitive de u la fonction u() ( + ), ce qui va simplifier les calculs. On obtient alors I ( + )(arctan ) ] arctan. On calcule la dernière intégrale en réalisant à nouveau une intégration par parties, et on trouve : I π 6 arctan ] + + d π 6 π 4 + ln( + ) ] π 6 π 4 + ln.

4 . La fonction f : ln est continue sur ], ], et elle tend vers en. On peut donc ( +) la prolonger par continuité à, ] en posant f(), ce qui donne un sens à J. Pour calculer cette intégrale, on va intégrer par parties entre a > et, pour ne pas être gêné par les problèmes en. On pose donc J(a) a ce qui donne De plus, de sorte que a On obtient donc que ln ( +), puis : u() (ln ) v () ( +) u () v() ( +) J(a) ln ] ( + + ) a ( + ) + a d ( + ). d ( + ) ln ] ln( + ) a ln ln(a) + ln( + a ). J(a) ln a (a + ) ln 4 ln a + 4 ln( + a ). Reste à faire tendre a vers. Pour cela, on factorise par ln a, et on trouve J(a) a ln(a) (a + ) ln ln( + a ). Comme a ln(a) tend vers lorsque a tend vers, de même que ln( + a ), on conclut finalement que J ln 4. Eercice 6 - Une suite d intégrales - L/Math Sup - Pour (n, p) N N, l application n (ln ) p est définie et continue sur ], ]. De plus, les théorèmes de comparaison usuels entraînent que cette fonction se prolonge par continuité en (remarquons l importance de n > ). Ceci justifie l eistence de I n,p. Pour calculer I n,p, nous allons réaliser une intégration par parties. On la réalise entre a > et, pour prendre garde au fait que la fonction logarithme n est pas définie en. On remarque aussi que I n, n+, et donc il suffit de traiter le cas p >. On pose donc puis I n,p (a) u() (ln ) p u () p(ln )p a n (ln ) p d v () n v() n+ n+. 4

5 On trouve alors, I n,p (a) n+ (ln ) p] n + a p n (ln ) p d an+ n + a n + On passe à la limite en faisant tendre a vers, et on trouve : On trouve alors I n,p I n,p p n + I n,p. p n + I n,p. ( p) ( (p )) ( ) (n + ) (n + ) (n + ) I n, ( )p p! (n + ) p n + ( )p p! (n + ) p+. Eercice 7 - Une autre suite d intégrales - L/Math Sup - On pose, pour (α, β, n, m) R N, I m,n β α (t α) m (t β) n dt. On intègre par parties pour obtenir une relation entre I m,n et I m,n+, et on trouve m (t β)n+ I m,n (t α) n + m n + I m,n+. D autre part, pour tout p N, on a I,p β Une récurrence immédiate donne alors α ] β α (t α) p dt m β (t α) m (t β) n+ dt n + α (α β)p+. p + I m,n ( ) m+ m(m )... (α β) m+n+ (n + )(n + )... (n + m) m + n +. En particulier, l intégrale recherché vaut I n,n, c est-à-dire I n,n ( ) n+ n! (α β) n+ (n + )... (n) n + n+ (α β)n+ ( ) (n + ) ( n). n Fractions rationnelles Eercice 8 - Fractions rationelles - Niveau - L/Math Sup - 5

6 . On commence par faire apparaître au numérateur la dérivée dénominateur On intègre alors. Pour la première partie, c est facile, car : ln + +. Pour la seconde, on se ramène à écrire le dénominateur sous la forme X + ω, ce qui ( ) nécessite en plus un changement de variables. Ici, on a soit, avec le changement de variables u + /, d + + u + ( ) arctan ( ) u ( ) + arctan. Finalement, une primitive de la fonction recherchée est ln ( ) + arctan.. C est plus facile, car le numérateur est une constante. On écrit simplement que +4+5 ( + ) + et la méthode précédente donne d arctan( + ) On commence par effectuer la division euclidienne numérateur par le dénominateur. On trouve que + ( )( + + ) + + d où Une primitive est donc la fonction + ln On sait que la fraction rationnelle peut s écrire ( + ) a + + b ( + ). Par identification (par eemple...), on trouve que a et b. Une primitive de la fonction est donc ln Eercice 9 - Fractions rationelles - Niveau - L/Math Sup - 6

7 . Le dénominateur se factorise en ( )( + + ). On cherche alors à écrire a + b + c + +. Par identification (par eemple...) on trouve a /, b / et c /, soit On cherche alors à faire apparaître la dérivée de + + pour faciliter l intégration, et on trouve Pour intégrer le dernier terme, on écrit + + ( + ) + ( ce qui donne finalement qu une primitive de la fonction est ln 6 ln + + ( ) + arctan.. C est assez difficile si on ne pense pas à faire un changement de variables. On peut en effet poser u, et ( 4) d (u 4) (u 4) ( 4). Eercice - Grande puissance - L/Math Sup - Une intégration par parties donne Or, I n ( + ) n ] + n ( + ) n+ Regroupant les termes, on trouve Sachant que I π 4, on trouve ) ( d + ) n+ n + n + ( + ) n+ ( d. + ) n+ ( + ) n+ d I n I n+. ni n+ (n )I n + n I n+ n n I n + n n+. I π et I π + 4. Avec la fonction eponentielle 7

8 Eercice - Fonction eponentielle - Niveau - Math Sup/L -. La fonction cosh est continue sur R (le dénominateur ne s annule pas). Une primitive est par eemple la fonction F définie par cosh t dt e t + e t dt. On calcule cette intégrale à l aide changement de variables u e t (la fonction t e t est une bijection de classe C de, ] sur, e ], de bijection réciproque u ln u). On en déit que F () e + u arctan(u) ] e arctan(e ) π.. On réalise là-aussi le changement de variables u e, e d soit d /u et on trouve : + e d u( + u) ( u ) + u ( ) u ln + C + u ( e ) ln + e + C.. On peut intégrer par parties, ou rechercher une primitive de la même forme, c est-à-dire une fonction F : e (a + b + c + d). On a alors F () e ( a + (a + b) + (b + c) + (c + d) ). Par identification, on trouve que F est une primitive de e ( + + ) lorsque a, a + b, b + c 5 et c + d, soit a, b, c 5 et d 4. Les primitives sont donc les fonctions e ( + 5 4) + C. Eercice - Fonction eponentielle - Niveau - Math Sup/L -. On pose u e, de sorte que cosh cosh + e d u u + u + u + 4u (u + ) 4 u + + u 4 (u + ) u 4 ln( + u) 4 + u + C e 4 ln( + e ) 4 + e + C. 8

9 . Le changement de variables le plus malin ici est u sinh, de sorte que d cosh d cosh cosh On en déit : cosh ( + sinh ) d ( + u )( + u) u/ + / u + + u 4 u u. / + u u + + ln + u 4 ln(u + ) + arctan(u) + ln + u + C ln(cosh ) + arctan(sinh ) + ln + sinh + C. Eercice - Eponentielle et trigonométrique - Math Sup/L -. I est égal à Re(J) avec J π e (+i) (on a posé cos Re(e i )). En intégrant par parties, on trouve e (+i) ] π J π e (+i) d + i + i π e π + i + i π e (+i) d. On fait une deuième intégration par parties pour calculer cette dernière intégrale, et on trouve ] π e e (+i) (+i) π d π e (+i) d + i + i πeπ + i ( + i) e (+i)] π πeπ + i + i ( eπ ). Regroupant tous les termes, et multipliant par la quantité conjuguée au dénominateur, on trouve : soit J π e π i iπe π + i ( eπ ), I + π e π.. On commence par linéariser sin et on trouve J π ( ) cos() e d e π π e cos(). 9

10 On calcule alors la dernière intégrale en utilisant les complees. On trouve π ( π ) e cos()d Re e (i ) d ( ] ) π Re i e(i ) ( ) Re 5 (i + )( e π ) 5 ( e π ). Finalement, on trouve J 5 ( e π ). Fonctions trigonométriques Eercice 4 - Puissances et proits - L/Math Sup -. On a sin 5 5 i ( e i e i sin(5) 6 ) 5 i (e 5i e 5i 5e i + 5e i + e i e i) 5 sin() sin(). 8 Une primitive de la fonction recherchée est donc la fonction cos(5) cos() 48 5 cos(). 8. On écrit, pour éviter le calcul d un proit, cos 4 sin cos 4 cos 6. Or, cos 4 ( e i + e i ) 4 ) (e i4 4 + e i4 + 4e i + 4e i + 6 De même, on trouve ( cos(4) + 8 cos() + 6). 4 cos 6 6 ( cos(6) + cos(4) + cos() + ). On a donc cos 4 cos 6 cos(6) 6 cos(4) + cos() + 6.

11 Une primitive de la fonction étudiée est donc la fonction 9 sin(6) 64 sin(4) + 64 sin() On commence par linéariser cos en ( cos() + cos() ) /4. Avec la formule cos p cos q ( ) cos(p + q) + cos(p q) on trouve finalement cos() cos ( ) + cos(6) + cos(4) + cos() d sin(6) 48 + sin(4) + sin() 6 + C. Eercice 5 - Intégrale trigonométrique - Niveau - L/Math Sup -. On pose u cos t, de sorte que dt cos u. Il vient sin dt (sin t) sin tdt ( u ). De plus, pour t, u et pour t π/4, u /. L intégrale est donc égale à soit I u / + u + / / u + I + + π arctan( /).. Là aussi, le meilleur changement de variables est u cos, de sorte que sin d. Pour le faire apparaitre dans l intégrale, on écrit : π/ π/ d π/ sin sin cos d π/ u / / ( u u + ] ln u / u + ln. ). C est encore le même changement de variables qui est le meilleur! π/ ( + cos() ) tan() / u + u u + ln u ] / + ln.

12 Eercice 6 - Intégrale trigonométrique - Niveau - Math Sup/L -. On pose w() tan cos + sin d et on remarque que w( ) w(). Ceci nous conit, par les règles de Bioche, au changement de variables t cos. Il vient dt sin d et donc I dt t( t + t ). On décompose la fraction rationnelle en éléments simples en remarquant que t( t + t ) t(t )(t + ) t + 6(t ) + (t + ). On en déit I ln t + 6 ln( t) + ln(t + ] ) (il faut prendre garde que t est négatif sur l intervalle considéré). On trouve alors : I 6 ln( ) + ln( + ) ln( ) 6 ln ln( ). Ceci peut encore se simplifier, mais c est sans grand intérêt.... Aucune des règles de Bioche ne s applique, et on est conit à poser u tan(/), de sorte que d + u. L intégrale devient π/ d + sin + u + u +u u + u + ( u + ) / + 4 arctan u + ] π. Eercice 7 - Intégrale trigonométrique - Niveau - L/Math Sup -

13 . La fonction cos(/) sin(/) est continue sur ], π], et elle se prolonge par continuité en en posant f() (on a f() /9). On commence par effectuer le changement de variables t /6, de sorte que, notant I l intégrale, I π/6 soit encore, après simplification : cos(t) π/6 sin t 6dt sin(t) sin t 4 sin t dt, π/6 sin t I 4 cos t dt. On effectue alors le changement de variables u cos t, de sorte que sin tdt, et I / 4u 6 dv v. Écrivant v v v+, puis intégrant, on trouve ] I ln + v ( ) + v ln.. La règle de Bioche nous dit que le changement de variables approprié est u cos. Pour le faire apparaitre, on écrit d sin + sin On obtient, notant J l intégrale, d sin ( + cos ) sin d ( cos )( + cos ). J / ( u)( + u)( + u). On décompose la fraction rationnelle obtenue en éléments simples : On peut alors finir le calcul de J : ( u)( + u)( + u) /6 u / + u + 4/ + u. J 6 ln u ln + u + ln + u ] / ln + ln. 6 Intégrales abéliennes Eercice 8 - Intégrales abéliennes - Niveau - Math Sup/L -

14 . La fonction est définie et continue sur, + \{ }. Le calcul sera donc valable sur les intervalles, et ], +. On effectue le changement de variables u +, puisque la fonction + est bijective et C sur ], +, de sorte que + d d u. On en déit : d + d u u ( ) u ( ln u u ) + C ln C.. La fonction est définie sur ],, et on effectue le changement de variables sin u, avec u π/, π/], de sorte que d cos u. On trouve : d ( ) cos u cos u cos u cos u tan(u) + C sin u cos u + C + C.. On pose u +, de sorte que u + u et d 4u ( u ). On en déit + d 4u ( u ) ( u + (u ) u + + (u + ) ) + ln u ln + u + C u u ln ln C Eercice 9 - Intégrale abélienne - Niveau - Math Sup/L - On commence par écrire le trinome sous forme canonique : I + 5d ( ) + 4d. On trouve un terme de la forme u +, pour ( ) 4u. Ceci nous incite à poser u sh(t), soit encore sht. En posant α Argsh(/), on obtient I α ( + sht) cht chtdt α 4ch t + 8 α sh(t)ch (t)dt. 4

15 Utilisant ch (t) + ch(t), on obtient I t + sh(t) ] α + 8 ] α ch t α + sh(α) + 8 ch α 8. Ceci peut encore se simplifier en eprimant sh(α) en fonction de sh(α) et ch(α), ie sh(α) sh(α)ch(α), et en remarquant que ch α sh α. On obtient finalement I α

Développements limités, équivalents et calculs de limites

Développements limités, équivalents et calculs de limites Développements ités, équivalents et calculs de ites Eercice. Déterminer le développement ité en 0 à l ordre n des fonctions suivantes :. f() e (+) 3 n. g() sin() +ln(+) n 3 3. h() e sh() n 4. i() sin(

Plus en détail

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme Chapitre 3 Quelques fonctions usuelles 1 Fonctions logarithme et eponentielle 1.1 La fonction logarithme Définition 1.1 La fonction 7! 1/ est continue sur ]0, +1[. Elle admet donc des primitives sur cet

Plus en détail

Comparaison de fonctions Développements limités. Chapitre 10

Comparaison de fonctions Développements limités. Chapitre 10 PCSI - 4/5 www.ericreynaud.fr Chapitre Points importants 3 Questions de cours 6 Eercices corrigés Plan du cours 4 Eercices types 7 Devoir maison 5 Eercices Chap Et s il ne fallait retenir que si points?

Plus en détail

Exo7. Limites de fonctions. 1 Théorie. 2 Calculs

Exo7. Limites de fonctions. 1 Théorie. 2 Calculs Eo7 Limites de fonctions Théorie Eercice Montrer que toute fonction périodique et non constante n admet pas de ite en + Montrer que toute fonction croissante et majorée admet une ite finie en + Indication

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

Exercices sur les développements limités, avec le Classpad

Exercices sur les développements limités, avec le Classpad Eercices avec le Classpad développements limités Eercices sur les développements limités, avec le Classpad On trouvera ici quelques eercices sur les développements limités. Chaque eercice est corrigé complètement,

Plus en détail

Limites finies en un point

Limites finies en un point 8 Limites finies en un point Pour ce chapitre, sauf précision contraire, I désigne une partie non vide de R et f une fonction définie sur I et à valeurs réelles ou complees. Là encore, les fonctions usuelles,

Plus en détail

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle Chapitre 6 Fonction réelle d une variable réelle 6. Généralités et plan d étude Une application de I dans R est une correspondance entre les éléments de I et ceu de R telle que tout élément de I admette

Plus en détail

- Module M2 - Fondamentaux d analyse

- Module M2 - Fondamentaux d analyse - Module M - Fondamentau d analyse Cléo BARAS, cleo.baras@ujf-grenoble.fr IUT - Grenoble Département Réseau et Télécommunications DUT - ère année Année universitaire 9- Web : http ://iut-tice.ujf-grenoble.fr/gtr/mathm/inde.asp

Plus en détail

Corrigé de l examen partiel du 30 Octobre 2009 L2 Maths

Corrigé de l examen partiel du 30 Octobre 2009 L2 Maths Corrigé de l examen partiel du 30 Octobre 009 L Maths (a) Rappelons d abord le résultat suivant : Théorème 0.. Densité de Q dans R. QUESTIONS DE COURS. Preuve. Il nous faut nous montrer que tout réel est

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours.

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours. Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

Développements limités usuels en 0

Développements limités usuels en 0 Développements limités usuels en 0 e x sh x ch x sin x cos x = + x! + x! + + xn n! + O ( x n+) = x + x3 3! + + xn+ (n + )! + O ( x n+3) = + x! + x4 4! + + xn (n)! + O ( x n+) = x x3 3! + + ( )n xn+ (n

Plus en détail

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé Planche n o Fonctions de plusieurs variables Corrigé n o : f est définie sur R \ {, } Pour, f, = Quand tend vers, le couple, tend vers le couple, et f, tend vers Donc, si f a une limite réelle en, cette

Plus en détail

Leçons de choses. 1. Travailler avec les vidéos. Exo7. 1.1. Les vidéos. 1.2. Pour les cours

Leçons de choses. 1. Travailler avec les vidéos. Exo7. 1.1. Les vidéos. 1.2. Pour les cours Eo7 Leçons de choses Vidéo partie. L'alphabet grec Vidéo partie. LATEX en cinq minutes Vidéo partie 4. Formules de trigonométrie : sinus, cosinus, tangente Vidéo partie 5. Formulaire: trigonométrie circulaire

Plus en détail

Annales de mathématiques

Annales de mathématiques Année Promotion de re année I.U.T. Saint-Omer Dunkerque Département G.T.E. Annales de mathématiques Denis Bitouzé Avant-propos Ces annales sont un recueil des énoncés et des corrigés de certains des contrôles

Plus en détail

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes Opérations sur les polynômes Exercice 1 - Carré - L1/Math Sup - Si P = Q est le carré d un polynôme, alors Q est nécessairement de degré, et son coefficient dominant est égal à 1. On peut donc écrire Q(X)

Plus en détail

Partie 1 - Séquence 3 Original d une fonction

Partie 1 - Séquence 3 Original d une fonction Partie - Séquence 3 Original d une fonction Lycée Victor Hugo - Besançon - STS 2 I. Généralités I. Généralités Définition Si F(p) = L [f(t)u (t)](p), alors on dit que f est l original de F. On note f(t)

Plus en détail

LIMITES EXERCICES CORRIGES

LIMITES EXERCICES CORRIGES ours et eercices de mathématiques LIMITES EXERIES ORRIGES M UAZ, http://mathscyrreer Eercice n Déterminer la ite éventuelle en de chacune des onctions suivantes : ) ) ) 4 ( ) Déterminer la ite éventuelle

Plus en détail

L usage de la calculatrice n est pas autorisé.

L usage de la calculatrice n est pas autorisé. e3a Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMÈDE Épreuve de Mathématiques A durée 4 heures MP L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble

Plus en détail

Continuité et dérivabilité d une fonction

Continuité et dérivabilité d une fonction DERNIÈRE IMPRESSIN LE 7 novembre 014 à 10:3 Continuité et dérivabilité d une fonction Table des matières 1 Continuité d une fonction 1.1 Limite finie en un point.......................... 1. Continuité

Plus en détail

Dérivation : cours. Dérivation dans R

Dérivation : cours. Dérivation dans R TS Dérivation dans R Dans tout le capitre, f désigne une fonction définie sur un intervalle I de R (non vide et non réduit à un élément) et à valeurs dans R. Petits rappels de première Téorème-définition

Plus en détail

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Exercice - - L/Math Sup - On multiplie le dénominateur par sa quantité conjuguée, et on obtient : Z = 4 i 3 + i 3 i 3 = 4 i 3 + 3 = + i 3. Pour

Plus en détail

Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui :

Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : Sommaire SAMEDI 7 JANVIER 202 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : Un rappel de cours sur les suites ; Page 2 Deu eercices intitulés

Plus en détail

O, i, ) ln x. (ln x)2

O, i, ) ln x. (ln x)2 EXERCICE 5 points Commun à tous les candidats Le plan complee est muni d un repère orthonormal O, i, j Étude d une fonction f On considère la fonction f définie sur l intervalle ]0; + [ par : f = ln On

Plus en détail

Nombres positifs, métriques et calculatrices

Nombres positifs, métriques et calculatrices Nombres positifs, métriques et calculatrices par Stéphane Junca IUFM et Université de Nice, 1 Introduction Depuis notre enfance on apprivoise la droite numérique avec la distance euclidienne et donc la

Plus en détail

TD 1 : Introduction à Maple

TD 1 : Introduction à Maple TD 1 : Septembre-Octobre 2011 Maple, qu est-ce que c est? Maple est - en gros - une calculatrice très évoluée. Au contraire de vos petites machines portables, il sait non seulement manipuler les nombres,

Plus en détail

PETIT MANUEL DE SURVIE EN MATHÉMATIQUES À L USAGE DES TERMINALES STI2D (OU CE QU ON DOIT APPRENDRE ET CE QU ON PEUT RETROUVER SI ON EST MALIN) par M.

PETIT MANUEL DE SURVIE EN MATHÉMATIQUES À L USAGE DES TERMINALES STI2D (OU CE QU ON DOIT APPRENDRE ET CE QU ON PEUT RETROUVER SI ON EST MALIN) par M. PETIT MANUEL DE SURVIE EN MATHÉMATIQUES À L USAGE DES TERMINALES STI2D (OU CE QU ON DOIT APPRENDRE ET CE QU ON PEUT RETROUVER SI ON EST MALIN) par M. Vienney 2 M. VIENNEY Vous trouverez dans ce document

Plus en détail

Correction de l examen de la première session

Correction de l examen de la première session de l examen de la première session Julian Tugaut, Franck Licini, Didier Vincent Si vous trouvez des erreurs de Français ou de mathématiques ou bien si vous avez des questions et/ou des suggestions, envoyez-moi

Plus en détail

I. Polynômes de Tchebychev

I. Polynômes de Tchebychev Première épreuve CCP filière MP I. Polynômes de Tchebychev ( ) 1.a) Tout réel θ vérifie cos(nθ) = Re ((cos θ + i sin θ) n ) = Re Cn k (cos θ) n k i k (sin θ) k Or i k est réel quand k est pair et imaginaire

Plus en détail

La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES. Exercice 1 - sur 4 points

La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES. Exercice 1 - sur 4 points La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES Année scolaire 00-004 Copyright c 004 J.- M. Boucart GNU Free Documentation Licence On veillera à détailler et à rédiger clairement les raisonnements,

Plus en détail

Cours Mathématiques PACES UHP-Nancy

Cours Mathématiques PACES UHP-Nancy Cours Mathématiques PACES UHP-Nancy V. Latocha PACES UHP septembre 2010 remerciements à D. Schmitt et V. Ries V. Latocha (PACES UHP) Cours mathématiques Paces septembre 2010 1 / 48 1 Fonctions d une variable

Plus en détail

Suites réelles. 4 Relations de comparaison des suites 9 4.1 Encore du vocabulaire... 9. 5.2 Quelques propriétés... 13

Suites réelles. 4 Relations de comparaison des suites 9 4.1 Encore du vocabulaire... 9. 5.2 Quelques propriétés... 13 Maths PCSI Cours Table des matières Suites réelles 1 Généralités 2 2 Limite d une suite 2 2.1 Convergence d une suite....................... 2 2.2 Deux premiers résultats....................... 3 2.3 Opérations

Plus en détail

Université Joseph Fourier Premier semestre 2009/10. Licence première année - MAT11a - Groupe CHB-1. Contrôle Continu 1, le 9/10/2009

Université Joseph Fourier Premier semestre 2009/10. Licence première année - MAT11a - Groupe CHB-1. Contrôle Continu 1, le 9/10/2009 Université Joseph Fourier Premier semestre 9/ Licence première année - MATa - Groupe CHB- Contrôle Continu, le 9//9 Le contrôle dure heure. Questions de cours. ) Soit f :]a, b[ ]c, d[ unefonctionbijectiveetdérivabletelleque,pourtoutx

Plus en détail

MPSI PCSI PTSI. Julien Freslon polytechnicien, professeur agrégé de mathématiques en classe préparatoire au lycée Dessaignes de Blois.

MPSI PCSI PTSI. Julien Freslon polytechnicien, professeur agrégé de mathématiques en classe préparatoire au lycée Dessaignes de Blois. Mathématiques Exercices incontournables MPSI PCSI PTSI Julien Freslon polytechnicien, professeur agrégé de mathématiques en classe préparatoire au lycée Dessaignes de Blois. Jérôme Poineau polytechnicien,

Plus en détail

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer Pour commencer Exercice 1 - Ensembles de définition - Première année - 1. Le logarithme est défini si x + y > 0. On trouve donc le demi-plan supérieur délimité par la droite d équation x + y = 0.. 1 xy

Plus en détail

TD: Transformée de Fourier

TD: Transformée de Fourier TD: Transformée de Forier Définition + Soit ne fonction complee f de la variable réelle Si elle est de carré sommable, c est-à-dire si l intégrale f( d converge (on se reportera a cors de mathématiqes

Plus en détail

COURS L1 PREPA AGRO VETO 2012. Claire CHRISTOPHE

COURS L1 PREPA AGRO VETO 2012. Claire CHRISTOPHE COURS L PREPA AGRO VETO 202 Claire CHRISTOPHE 8 avril 203 2 Table des matières I ANALYSE 5 Fonctions numériques de la variable réelle 7. Complément sur l étude des fonctions..................................

Plus en détail

5. Étude de fonctions

5. Étude de fonctions ÉTUDE DE FONCTIONS 33 5. Étude de fonctions 5.1. Asymptotes Asymptote verticale La droite = a est dite asymptote verticale (A. V.) de la fonction f si l'une au moins des conditions suivantes est vérifiée

Plus en détail

Introduction à l étude des Corps Finis

Introduction à l étude des Corps Finis Introduction à l étude des Corps Finis Robert Rolland (Résumé) 1 Introduction La structure de corps fini intervient dans divers domaines des mathématiques, en particulier dans la théorie de Galois sur

Plus en détail

Définition d une suite récurrente à l aide de la fonction ln

Définition d une suite récurrente à l aide de la fonction ln Définition d une suite récurrente à l aide de la fonction ln Thèmes. fonction ln, théorème des valeurs intermédiares, suite définie par récurrence : majoration, minoration, monotonie, convergence, eistence.

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

Mathématiques. Résumé du cours en fiches. MPsi MP. Daniel Fredon. Ancien maître de conférences à l université de Limoges

Mathématiques. Résumé du cours en fiches. MPsi MP. Daniel Fredon. Ancien maître de conférences à l université de Limoges Mathématiques Résumé du cours en fiches MPsi MP Daniel Fredon Ancien maître de conférences à l université de Limoges Dunod, Paris, 2010. ISBN 978-2-10-055590-1 Table des matières Partie 1 Analyse dans

Plus en détail

Exercices classés par thèmes

Exercices classés par thèmes Hypokhâgne B/L 0/0 Exercices classés par thèmes Avec extraits de sujets et quelques corrigés... Introduction Table des matières Fonctionnement du document III Fonctions de R dans R 4 Table des matières

Plus en détail

Utilisation de python pour le calcul numérique

Utilisation de python pour le calcul numérique Utilisation de python pour le calcul numérique Résumé L objectif de ce TP est de découvrir quelques possibilités de python pour le calcul numérique. Il pourra également vous servir de référence si vous

Plus en détail

IUT du Havre. Département de Génie Electrique et Informatique Industrielle. Cours de Mathématiques (GEII 1 - MA11) Gisella Croce - Dominique Soudière

IUT du Havre. Département de Génie Electrique et Informatique Industrielle. Cours de Mathématiques (GEII 1 - MA11) Gisella Croce - Dominique Soudière IUT du Havre Département de Génie Electrique et Informatique Industrielle Cours de Mathématiques (GEII - MA) Gisella Croce - Dominique Soudière 9 octobre 00 Table des matières Révision des bases 7 I -

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre IUFM du Limousin 2009-10 PLC1 Mathématiques S. Vinatier Rappels de cours Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre 1 Fonctions de plusieurs variables

Plus en détail

Fonctions analytiques

Fonctions analytiques CHAPITRE Fonctions analytiques Les principaux résultats à retenir : soit U un ouvert de C et f : U C. f est analytique sur U si et seulement si f est développable en série entière au voisinage de chaque

Plus en détail

EXERCICES. Exercice 3 : Soit f la fonction définie sur ]0; + [ par f (x) = 1 5 ln(x). 1. Déterminer les limites suivantes : lim f (x) et lim f (x)

EXERCICES. Exercice 3 : Soit f la fonction définie sur ]0; + [ par f (x) = 1 5 ln(x). 1. Déterminer les limites suivantes : lim f (x) et lim f (x) EXERCICES LN Eercice : Soit f la fonction définie sur ]0;+ [ par f ()=+ ln(). On note C sa courbe représentative dans un repère orthogonal.. a. Calculer f () b. Déterminer l équation de la tangente T à

Plus en détail

2. Les exponentielles

2. Les exponentielles - 1 - Les eponentielles. Les eponentielles.1 Introduction et définitions Eemple 1 : On veut faire un élevage de souris. Pour cela on achète 1 souris grises, souris blanches et 1 souris brunes. Les souris

Plus en détail

Second degré : Résumé de cours et méthodes

Second degré : Résumé de cours et méthodes Second degré : Résumé de cours et méthodes 1 Définitions : DÉFINITIN n appelle trinôme du second degré toute fonction f définie sur R par f () = a + b + c (a,b et c réels avec a 0). Remarque : Par abus

Plus en détail

Cours de mathématiques

Cours de mathématiques Cours de mathématiques Thomas Rey classe de Terminale ES 2 Table des matières 1 Équations de droites. Second degré 7 1.1 Équation de droite.................................. 7 1.2 Polynôme du second degré..............................

Plus en détail

TP1 : PREMIERS PAS EN MAPLE

TP1 : PREMIERS PAS EN MAPLE Université Paris 7 CF2 - Calcul Formel TP1 : PREMIERS PAS EN MAPLE Qu'est-ce que Maple? Maple est un logiciel de calcul formel : il est capable de manipuler des nombres, ou des objets mathématiques plus

Plus en détail

Exo7. Calculs de déterminants. Fiche corrigée par Arnaud Bodin. Exercice 1 Calculer les déterminants des matrices suivantes : Exercice 2.

Exo7. Calculs de déterminants. Fiche corrigée par Arnaud Bodin. Exercice 1 Calculer les déterminants des matrices suivantes : Exercice 2. Eo7 Calculs de déterminants Fiche corrigée par Arnaud Bodin Eercice Calculer les déterminants des matrices suivantes : Correction Vidéo ( ) 0 6 7 3 4 5 8 4 5 6 0 3 4 5 5 6 7 0 3 5 4 3 0 3 0 0 3 0 0 0 3

Plus en détail

I 2001/1999 = 75 50 = 1.5

I 2001/1999 = 75 50 = 1.5 Chapitre Indices d évolution 4 41 Indices simples Exemple 4121 Le prix d un bien passe de 50e en 1999 à 75e en 2001 Dans ce cas, l indice simple de ce bien entre 1999 et 2001 est : I 2001/1999 = 75 50

Plus en détail

Du Calcul d Aire... ...Au Calcul Intégral

Du Calcul d Aire... ...Au Calcul Intégral Du Calcul d Aire......Au Calcul Intégral Objectifs Définir proprement l aire d une surface plane, au moins pour les domaines usuels (limités par des courbes simples) et fournir un moyen de la calculer.

Plus en détail

Continuité d une fonction de plusieurs variables

Continuité d une fonction de plusieurs variables Chapitre 2 Continuité d une fonction de plusieurs variables Maintenant qu on a défini la notion de limite pour des suites dans R n, la notion de continuité s étend sans problème à des fonctions de plusieurs

Plus en détail

Licence MIMP Semestre 1. Math 12A : Fondements de l Analyse 1. http ://math.univ-lille1.fr/ mimp/math12.html

Licence MIMP Semestre 1. Math 12A : Fondements de l Analyse 1. http ://math.univ-lille1.fr/ mimp/math12.html Licence MIMP Semestre 1 Math 12A : Fondements de l Analyse 1 http ://math.univ-lille1.fr/ mimp/math12.html Septembre 2013 Table des matières Chapitre I. Les nombres réels et les suites numériques 1 1

Plus en détail

: 3 si x 2 [0; ] 0 sinon

: 3 si x 2 [0; ] 0 sinon Oral HEC 2007 Question de cours : Dé nition d un estimateur ; dé nitions du biais et du risque quadratique d un estimateur. On considère n (n > 2) variables aléatoires réelles indépendantes X 1,..., X

Plus en détail

Cours3. Applications continues et homéomorphismes. 1 Rappel sur les images réciproques

Cours3. Applications continues et homéomorphismes. 1 Rappel sur les images réciproques Université de Provence Topologie 2 Cours3. Applications continues et homéomorphismes 1 Rappel sur les images réciproques Soit une application f d un ensemble X vers un ensemble Y et soit une partie P de

Plus en détail

Représentation des Nombres

Représentation des Nombres Chapitre 5 Représentation des Nombres 5. Representation des entiers 5.. Principe des représentations en base b Base L entier écrit 344 correspond a 3 mille + 4 cent + dix + 4. Plus généralement a n a n...

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Continuité (étude globale). Diverses fonctions Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile *****

Plus en détail

Dérivation : Résumé de cours et méthodes

Dérivation : Résumé de cours et méthodes Dérivation : Résumé de cours et métodes Nombre dérivé - Fonction dérivée : DÉFINITION (a + ) (a) Etant donné est une onction déinie sur un intervalle I contenant le réel a, est dérivable en a si tend vers

Plus en détail

VISA POUR LA PRÉPA MARIE-VIRGINIE SPELLER ERWAN GUÉLOU

VISA POUR LA PRÉPA MARIE-VIRGINIE SPELLER ERWAN GUÉLOU VISA POUR LA PRÉPA MPSI PTSI MARIE-VIRGINIE SPELLER ERWAN GUÉLOU Conception et création de couverture : Atelier 3+ Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-059277-7 Table des matières [Introduction] Bienvenue

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 :

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 : Exercice 1 : NOMBRES COMPLEXES On donne θ 0 un réel tel que : cos(θ 0 ) 5 et sin(θ 0 ) 1 5. Calculer le module et l'argument de chacun des nombres complexes suivants (en fonction de θ 0 ) : a i( )( )(1

Plus en détail

Equations Différentielles

Equations Différentielles Cours optionnel S4 - Maths Renforcées 1 Equations Différentielles I- Définitions élémentaires. On appelle Equation Différentielle Ordinaire (EDO) toute équation (E) du type (E) : y (n) (t) = F (t; y(t);

Plus en détail

ANALYSE IV 29-06-2009. Informations. (5) Pour rendre l examen il faut signer une feuille de présence disponible avec les assistants responsables.

ANALYSE IV 29-06-2009. Informations. (5) Pour rendre l examen il faut signer une feuille de présence disponible avec les assistants responsables. EXAMEN CORRIGE ANALYSE IV 9-6-9 informations: http://cag.epfl.ch sections IN + SC Prénom : Nom : Sciper : Section : Informations () L épreuve a une durée de 3 heures et 45 minutes. () Les feuilles jaunes

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

Problème 1 : applications du plan affine

Problème 1 : applications du plan affine Problème 1 : applications du plan affine Notations On désigne par GL 2 (R) l ensemble des matrices 2 2 inversibles à coefficients réels. Soit un plan affine P muni d un repère (O, I, J). Les coordonnées

Plus en détail

Les séries de Fourier

Les séries de Fourier . Les séries de Fourier Daniel Perrin La raison d être de ce cours est la présence des séries de Fourier au programme de nombreuses sections de BTS (électronique, optique, etc.) et, partant, au programme

Plus en détail

Chapitre 11. Séries de Fourier. Nous supposons connues les formules donnant les coefficients de Fourier d une fonction 2 - périodique :

Chapitre 11. Séries de Fourier. Nous supposons connues les formules donnant les coefficients de Fourier d une fonction 2 - périodique : Chapitre Chapitre. Séries de Fourier Nous supposons connues les formules donnant les coefficients de Fourier d une fonction - périodique : c c a0 f x dx c an f xcosnxdx c c bn f xsinn x dx c L objet de

Plus en détail

On définit la loxodromie comme étant la courbe à la surface terrestre qui coupe les méridiens à angle constant.

On définit la loxodromie comme étant la courbe à la surface terrestre qui coupe les méridiens à angle constant. LA LOXODROMIE On définit la loxodromie comme étant la courbe à la surface terrestre qui coupe les méridiens à angle constant. Cette courbe présente la particularité d être une droite sur une carte marine.

Plus en détail

Consignes d été en Mathématiques

Consignes d été en Mathématiques MPSI-PCSI Consignes d été 4-5 Classes préparatoires MPSI-PCSI, Lycée Châtelet, Douai Rentrée de Septembre 5 Consignes d été en Mathématiques Vous trouverez dans ce document trois rubriques :. Le mot du

Plus en détail

Notes du cours Mathématiques pour l ingénieur. Sup Galilée - année 2008-2009

Notes du cours Mathématiques pour l ingénieur. Sup Galilée - année 2008-2009 Notes du cours Mathématiques pour l ingénieur Sup Galilée - année 2008-2009 Benoît Merlet Ces notes de cours s adressent aux élèves ayant suivi le cours. Elles contiennent peu d explications. Elles pourront

Plus en détail

Exo7. Topologie générale. Enoncés : M. Quéffelec Corrections : A. Bodin

Exo7. Topologie générale. Enoncés : M. Quéffelec Corrections : A. Bodin Enoncés : M. Quéffelec Corrections : A. Bodin Exo7 Topologie générale Exercice 1 1. Rappeler les définitions d une borne supérieure (inférieure) d un ensemble de nombres réels. Si A et B sont deux ensembles

Plus en détail

Maple: premiers calculs et premières applications

Maple: premiers calculs et premières applications TP Maple: premiers calculs et premières applications Maple: un logiciel de calcul formel Le logiciel Maple est un système de calcul formel. Alors que la plupart des logiciels de mathématiques utilisent

Plus en détail

Ensembles et applications. Motivations. Exo7

Ensembles et applications. Motivations. Exo7 o7 nsembles et applications Vidéo partie 1. nsembles Vidéo partie 2. Applications Vidéo partie 3. Injection, surjection, bijection Vidéo partie 4. nsembles finis Vidéo partie 5. Relation d'équivalence

Plus en détail

Fiche PanaMaths Calculs avec les fonctions sous Xcas

Fiche PanaMaths Calculs avec les fonctions sous Xcas Fiche PanaMaths Calculs avec les fonctions sous Xcas Cette fiche destinée aux élèves des classes de Terminale requiert un premier niveau de connaissance du logiciel Xcas. Définition d une fonction Fonctions

Plus en détail

Complément d information concernant la fiche de concordance

Complément d information concernant la fiche de concordance Sommaire SAMEDI 0 DÉCEMBRE 20 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : La fiche de concordance pour le DAEU ; Page 2 Un rappel de cours

Plus en détail

Mathématiques en Terminale ES. David ROBERT

Mathématiques en Terminale ES. David ROBERT Mathématiques en Terminale ES David ROBERT 0 0 Sommaire Suites. Activités........................................................... Suites géométriques Rappels..............................................

Plus en détail

L2 MIEE 2012-2013 VAR Université de Rennes 1

L2 MIEE 2012-2013 VAR Université de Rennes 1 . Sous-ensembles de R n et fonctions (suite) 1 Nappes paramétrées Si f une fonction de deux variables, son graphe est une surface incluse dans R 3 : {(x, y, f(x, y)) / (x, y) R 2 }. Une telle surface s

Plus en détail

L ANALYSE EN COMPOSANTES PRINCIPALES (A.C.P.) Pierre-Louis GONZALEZ

L ANALYSE EN COMPOSANTES PRINCIPALES (A.C.P.) Pierre-Louis GONZALEZ L ANALYSE EN COMPOSANTES PRINCIPALES (A.C.P.) Pierre-Louis GONZALEZ INTRODUCTION Données : n individus observés sur p variables quantitatives. L A.C.P. permet d eplorer les liaisons entre variables et

Plus en détail

Exprimer ce coefficient de proportionnalité sous forme de pourcentage : 3,5 %

Exprimer ce coefficient de proportionnalité sous forme de pourcentage : 3,5 % 23 CALCUL DE L INTÉRÊT Tau d intérêt Paul et Rémi ont reçu pour Noël, respectivement, 20 et 80. Ils placent cet argent dans une banque, au même tau. Au bout d une année, ce placement leur rapportera une

Plus en détail

CCP PSI - 2010 Mathématiques 1 : un corrigé

CCP PSI - 2010 Mathématiques 1 : un corrigé CCP PSI - 00 Mathématiques : un corrigé Première partie. Définition d une structure euclidienne sur R n [X]... B est clairement symétrique et linéaire par rapport à sa seconde variable. De plus B(P, P

Plus en détail

- Rappels sur la résolution d une équation de la forme. " oeuil "

- Rappels sur la résolution d une équation de la forme.  oeuil - EE Thème N 6 : TRIGONOETRIE Equation () e que je dois savoir à la fin du thème : - Rappels sur la résolution d une équation de la forme a ou b b a - onnaître et utiliser dans le triangle rectangle des

Plus en détail

Exercices de mathématiques MPSI et PCSI

Exercices de mathématiques MPSI et PCSI Exercices de mathématiques MPSI et PCSI par Abdellah BECHATA www.mathematiques.ht.st Table des matières Généralités sur les fonctions 2 2 Continuité 3 3 Dérivabilité 4 4 Fonctions de classes C k 5 5 Bijections

Plus en détail

1 Notion d espace vectoriel

1 Notion d espace vectoriel Arnaud de Saint Julien - MPSI Lycée La Merci 2014-2015 1 Résumé de cours sur les espaces vectoriels et les applications linéaires Les vecteurs du plan, les nombres réels, et les polynômes à coefficients

Plus en détail

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES RAPPELS DE MATHEMATIQUES ORTHOPHONIE Première année 27 28 Dr MF DAURES 1 RAPPELS DE MATHEMATIQUES I - LES FONCTIONS A - Caractéristiques générales des fonctions B - La fonction dérivée C - La fonction

Plus en détail

Chapitre 3 Dérivées et Primitives

Chapitre 3 Dérivées et Primitives Cours de Mthémtiques Clsse de Terminle STI - Chpitre : Dérivées et Primitives Chpitre Dérivées et Primitives A) Rppels de première et compléments ) Dérivées usuelles Fonction définie sur Fonction f() =

Plus en détail

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines FctsAffines.nb 1 Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008 Fonctions affines Supports de cours de mathématiques de degré secondaire II, lien hpertete vers la page mère http://www.deleze.name/marcel/sec2/inde.html

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables. Sébastien Tordeux

Fonctions de plusieurs variables. Sébastien Tordeux Fonctions de plusieurs variables Sébastien Tordeux 22 février 2009 Table des matières 1 Fonctions de plusieurs variables 3 1.1 Définition............................. 3 1.2 Limite et continuité.......................

Plus en détail

Equations différentielles

Equations différentielles Maths PCSI Cours Table des matières Equations différentielles 1 Généralités 2 1.1 Solution d une équation différentielle................................ 2 1.2 Problème de Cauchy.........................................

Plus en détail

Problèmes de Mathématiques MPSI. Erwan Biland

Problèmes de Mathématiques MPSI. Erwan Biland Problèmes de Mathématiques MPSI Erwan Biland Lycée Stanislas, classe de MPSI 1, 2009/2010 Ce recueil réunit une partie des problèmes posés aux élèves de PCSI 1 puis MPSI 1, en temps libre ou en temps limité,

Plus en détail

Mais comment on fait pour...

Mais comment on fait pour... Mais comment on fait pour... Toutes les méthodes fondamentales en Maths Term.S Édition Salutπaths Table des matières 1) GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS...13 1.Comment déterminer l'ensemble de définition

Plus en détail

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation )

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation ) DÉRIVÉES I Nombre dérivé - Tangente Eercice 0 ( voir animation ) On considère la fonction f définie par f() = - 2 + 6 pour [-4 ; 4]. ) Tracer la représentation graphique (C) de f dans un repère d'unité

Plus en détail

Inégalités. c a + b 3 2,

Inégalités. c a + b 3 2, DOMAINE : Géométrie AUTEUR : Margaret BILU NIVEAU : Avancé STAGE : Montpellier 03 CONTENU : Eercices Inégalités - Quelques inégalités secondaires, mais utiles - Proposition. (Inégalité de Nesbitt) Soient

Plus en détail

Développements limités. Notion de développement limité

Développements limités. Notion de développement limité MT12 - ch2 Page 1/8 Développements limités Dans tout ce chapitre, I désigne un intervalle de R non vide et non réduit à un point. I Notion de développement limité Dans tout ce paragraphe, a désigne un

Plus en détail

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007 Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 7 EXERCICE points. Le plan (P) a une pour équation cartésienne : x+y z+ =. Les coordonnées de H vérifient cette équation donc H appartient à (P) et A n

Plus en détail

ANNUITES. Les annuités définissent une suite de versements identiques ou non effectués à intervalles de temps égaux. -annuités non constantes

ANNUITES. Les annuités définissent une suite de versements identiques ou non effectués à intervalles de temps égaux. -annuités non constantes ANNUITES I Notions d annuités a.définition Les annuités définissent une suite de versements identiques ou non effectués à intervalles de temps égaux. Le processus de versements dépend du montant de l annuité,

Plus en détail

Les polynômes du second degré

Les polynômes du second degré Les polynômes du second degré exercices corrigés 12 septembre 2013 Les polynômes du second degré Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 Les polynômes du second degré Exercice 1 Les polynômes du second degré

Plus en détail