Alain Cusin. Responsable de la piscine Buisson Rondde Chambéry et de l aérodrome de Challes les Eaux CHAMBERY METROPOLE. Conseiller des APS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Alain Cusin. Responsable de la piscine Buisson Rondde Chambéry et de l aérodrome de Challes les Eaux CHAMBERY METROPOLE. Conseiller des APS"

Transcription

1 Alain Cusin Responsable de la piscine Buisson Rondde Chambéry et de l aérodrome de Challes les Eaux CHAMBERY METROPOLE Conseiller des APS

2 Préparation concours : rôle et missions des services des sports Alain Cusin avril 2012

3 Plan de l intervention 1. Généralités et définitions 2. Eléments de ontexte 3. Rôle/compétences/missions 4. Echanges

4 1.Généralités et définitions Fort investissement (équipements) Part du budget / moyens Fortes disparités entre les CT Sport n'est pas une compétence obligatoire des collectivités locales

5 1.Généralités et définitions Assure la mise en oeuvre de la politique sportive du territoire S'appuie sur des moyens humains, financiers et matériels Des "structurations" différentes Pas de règles/taille de la collectivité Service de sports : municipal, départemental, régional, intercommunal, communautaire...

6 exemple : intercommunalité et sport dans le bassin grenoblois Conseil Régional Rhône Alpes CA du pays voironnais Conseil Général Isère Pays du Grésivaudan G CA Communes et ville centre smf sivom sivu CC du sud grenoblois Schéma directeur agglo gre Schéma construit à partir des bases de données BANATIC ET ASPIC

7 Les compétences sportives des petites intercommunalités sur le bassin grenoblois (territoire géographique de la CA ou proximité) Les sivom URIOL: subventions + locations équipements sportifs NERON:gestion d'un boulodrome Rive Gauche du Drac: Gestion d'équipements sportifs Canton d'eybens: gestion d'un gymnase Les sivu VL : vol libre EGREV: exploitation d'un vélodrome EST: enseignement technique et secondaire canton ST-Ismier EGE : enseignement grenoble eybens (dissous) TSN : gestion du tremplin olympique de Saint-Nizier (dissous) PRTS : pour la réalisation d'un terrain synthétique Le Syndicat Mixte Fermé SIPAVAG : aménagement des franges vertes + à la carte

8 Pour infos, les compétences du CG, CR et du PNR Région Rhône alpes Encourager et valoriser les bénévôles Carte M-RA Insertion professionnel des athlètes de haut niveau Manifestations sportives de losirs et de pleine nature Grands évènements à vocation internationale Isère Aide aux initiatives locales et à l'acquisition de matériel sportif Plan nautique departemental Équipements structurants Manifestation d'intérêt départemental Équipements réalisés par les associations Bourses de l'aventure Maison des associations, PDESI Village sportif itinérant de l'isère PNR Chartreuse Développement sports de nature, loisirs, tourisme et manifestations sportives

9 1.Généralités et définitions Politique générale (axes politiques et objectifs déterminés au moment de l élection, engagements ou promesses de campagne) Réajustements conjoncturels: participation des habitants, égalité des chances et développement durable La politique sportive et ses enjeux Les autres politiques sectorielles: jeunesse, enfance, insertion, action sociale

10 1.Généralités et définitions : les choix Volontaires Subis Fruits de l histoire Les hommes Quelques exemples: Masse ou élite Football ou rugby Loisirs ou compétition Enfants ou adultes

11 1.Généralités et définitions: quelques exemples politique d'intégration ou d'insertion politique socio-sportive politique d'animation ou de loisirs politique de service public du sport politique de services ou de prestation politique d'aide aux sports de haut niveau politique d'aide aux associations politique de soutien à des publics spécifiques politique en direction de l'enfance politique de contrats d'objectif Politique de proximité

12 1.Généralités et définitions: la politique sportive Analyse de l'existant, audit, études, Conçue par les politiques Modalités de conception a définir Service des sports se charge de décliner de manière opérationnelle cette politique sportive avec les moyens et les outils dont il dispose (existants, à venir...)

13 1.Généralités et définitions : les enjeux de la politique sportive Relations avec la vie associative Image : Qu est ce qu un service des sports Financiers : sport est coûteux mais peut être source de revenus Transversaux (politiques sectorielles plus importantes : santé, éducation...) Les autres enjeux en 2012

14 1.Généralités et définitions : les outils du service des sports Les chartes Les contrats (objectifs, de partenariat...) Les conventions (d'occupation, mission d'intérêt général) Les dispositifs

15 1.Généralités et définitions : les outils du service des sports Mais aussi: Les subventions : aides versées par une personne publique à une personne privée pour favoriser l'activité d'intérêt général à laquelle elle se livre) Les exonérations fiscales ou autres Les aides directes ou directes (valorisation et communication obligatoires) Les mises à disposition : équipements (avec ou sans redevance ) et personnel

16 2. Contexte Le contexte historique et culturel Les axes de la politique sportive Quelles relations avec les associations sportives, l OMS ou les clubs omnisports Les équipements sportifs Des outils existants : charte EPS avec l EN, charte sportive communale Les passerelles vers les autres politiques sectorielles

17 2. Contexte: questionnement sur la collectivité la population: les tendances, vieillissement: se constituer une base de données les différentes statistiques disponibles (enfants scolarisés, nombres de licenciés ),ABS... les quartiers, les modes de déplacement Les sports représentés et les forces en présence

18 2. Contexte: Quels partenaires? L OMS Les clubs et leurs fonctionnements: imbrication secteur/clubs Les MJC et les centres de loisirs DDJS, CDOS, privé Les autres services de la ville ou les services sport des autres villes alain cusin 18

19 L'association sportive Art 1 loi du 1er juillet 1901 : "un association est la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun d'une façon permanente leurs connaissances ou leur activité dans un autre but que de partager des bénéfices" Décret n du 9 avril 2002 précise les condition de l'agrément jeunesse et sports déclaration d'exploitant d'établissement d'aps ; décret du 3 septembre déclaration des éducateurs sportifs rémunérés (affichage)

20 Les relations contractuelles et financières entre les collectivités et les associations Subvention publique: aide consentie par une personne publique à une personne privée poursuivant une mission d'intérêt général Distinction entre fonctionnement, investissement, projet, équipement, exceptionnelle Financières ou en nature (locaux,matériel, personnel, formation, conseil...) Affectée ou pas, intérêt local ou général Facultative et précaire Si non-utilisée : reversée à la collectivité Décret du 4 septembre 2001 indique les seuils

21 Critères de répartitions de subventions Implication ou non de l'oms ( fin du clientélisme, rationalisation) Nature du sport, type de pratique, niveau, résultats, déplacement,, formation, provenance géographique Méthodes

22 Les relations financières entre les collectivités et les associations : contrôle Art L du cgcl : contrôle de la collectivité (budget, comptes de résultats) CRC, préfet trésorerie

23 Autres relations Les prêts (intérêt public local) Garanties d'emprunt interdites depuis loi Bredin du 13 juillet 1992 mais dérogation loi du 6 juillet 2000 (buffet) pour petites associations: matériel et équipement sportifs D'autres relations : location, prise en charge de frais divers... Les prestations de servcie Les exonérations de la taxe sur les spectacles

24 Les aides indirectes Conventionnement des équipements sportifs occupation privative du domaine public Toute occupation privative du domaine public donne lieu au versement d'une redevance au profit de la collectivité propriétaire : contrepartie du droit d'occuper le domaine public : quand l'intérêt public le justifie : gratuité d'où aide indirecte Gratuités = prise en charge de dépenses des associations (manifestations) ou prise en charge de dépenses d'investissement MAD de personnel : décret du 8 octobre 1985

25 Enjeux Contenu de la contractualisation Relations / procédures / communication / écriture / fiches de suivi. Associations à enjeux

26 Les recherches de financement Rappel des compétences sport des CL Les fédérations Le CNDS Les financements croisés:subvention d'équipements EPCI :incitation pour les communes membres et projets spécifique CR : intérêt régional et scolaires, Contrats de plan CG : dotation départementale et territoriale Contrats d'agglomération, de pays, de développement EUROPE

27 2. Contexte: Les moyens Des équipements sportifs : centre aquatique, boulodrome, tennis couverts, 2 terrains en herbe, 4 gazons synthétiques, 5 city-stades, 2 gymnases type c, 1 dojo, 1 salle spécialisée de gym, des parcs Le secteur de sports : 49 agents, 3ème service de la ville un budget conséquent ( sur un budget de fonctionnement de 30 millions d' ) L autonomie de fonctionnement

28 2. Contexte: les axes politiques conjoncturels et/ou complémentaires Mettre en place un dispositif de subventionnement Initier la mise en place d'un projet FOOTBALL Avoir une politique raisonnée en matière de haut niveau Culture de paix, participation des habitants, égalité des chances et développement durable Mais aussi... Développer un équipement Assurer l'entretien du patrimoine sportif alain cusin 28

29 2. Contexte: les axes politiques complémentaires Mais aussi... Mettre en oeuvre un plan d'investissement (par ex tranformer tous les terrains de foot en synthétique) Accompagner l'évolution fulgurante d'un club Aventure olympique ou grosses manifestations Ou encore: L éducation sportive, facteur de réussite et de mixité sociale L accès du sport doit être possible pour le plus grand nombre La nécessité du soutien aux clubs sportifs alain cusin 29

30 3. Rôle du service des sports Mise en oeuvre opérationnelle de la politique sportive le role du CTAPS/profil de poste gestion des ressources humaines et financières relations avec les acteurs assurer le fonctionnement, les investissements, les réalisations assurer les recettes (subventions, redevances, entrées, locations, ) alain cusin 30

31 Le secteur des sports : rôle et missions Gère et entretient les équipements sportifs municipaux (1 centre aquatique, 2 terrains engazonnés, 4 terrains synthétiques, 1 boulodrome, 3 complexes sportifs couverts, Assure en collaboration avec les professeurs des écoles l enseignement du sport dans les école primaires Met en œuvre des animations sportives dans le cadre de l école municipale des sports (les mercredis matin), des stages sportifs (vacances) ou de la fête du sport Aide et soutient les associations sportives en collaboration avec l OMS (manifestations sportives ou autres) Assure l accueil du public dans le cadre de Flottibulle Assure le suivi de tous les dossiers administratifs liés au sport à Pont de Claix (demande de subvention, planification ) Gère le centre médico-sportif en lien avec un groupe de pilotage Secteur des Sports

32 3. Role et missions du service des sports surveillance nettoyage/gardiennage/entretien enseignement animations/évènement encadrement/management administratif/rédiger les documents logistique communication soutien relations internes et externes alain cusin 32

33 3. Role et missions du service des sports: préparer la décision note dossier études délibérations Conventions mais aussi: veille juridique par exemple décret (n ) obligeant de publier sur le site internet de la ville les subventions accordées aux clubs, ou code des collectivités alain cusin 33

34 Quelle décision? Réunion de direction Cellule info-com Réunion de DG Types de décision Toutes, politiques et organisationnelles Toutes les actions de communication Toutes :organisationnelles Bureau municipal Commission municipale sports Collectif des chefs de secteur CTP Chef de secteur Toutes, politiques et organisationnelles Organisation des services Fonctionnement, management, Propositions Réunion des présidents de groupes Conseil municipal Délibérations 34

35 3. Role et les missions du service des sports dépendent de: sa structuration ses moyens sa place dans l organigramme de la ville sa transversalité fonctionnelle la volonté politique et l importance accordée au sport dans la ville alain cusin 35

36 Les champs d interventions Temps scolaire Intervention en milieu scolaire: Charte EPS de 1999 signée entre la Ville et l EN Temps péri-scolaire Intervention EMS: Depuis septembre 1999, dans le cadre du dispositif CTL Temps extra-scolaire Intervention stages sportifs en partenariat avec les clubs: Depuis septembre 2000, dans le cadre du dispositif Politique de la Ville ( sport et tranquilité publique) Intervention Classe Sportive du collège le Moucherotte: Convention Ville-Collège (délibération n 10 du ) Intervention de proximité: Dès 2000 sur les terrains d accès libre et depuis septembre 2006 en relais des clubs pendant les week end Intervention stages sportifs de la Ville: Depuis 2000, dans le cadre du dispositif Ville Vie Vacances Intervention RPA: Validation politique septembre 2003 Intervention sur les activités municipales: Depuis 2000, à Flottibulle avec les bébés nageurs, aquagym, aquaphobie, expositions, évènementiels Secteur des Sports

37 Les différentes missions Temps scolaire Temps péri-scolaire Temps extra-scolaire Intervention en milieu scolaire: - Enseignement EPS - Soutien technique aux enseignants des écoles primaires - Formation en intra ( personnes ressources) Intervention EMS: - Enseignement et animation des APS ( 6/11 ans) - Pilotage projets - Interco Echirolles - Echanges familles Intervention stages sportifs en partenariat avec les clubs: -Encadrement et animations d APS ( 5/15 ans) Intervention Classe Sportive du collège le Moucherotte: - Enseignement foot Intervention RPA: - Animation aux activités physiques adaptées au 3eme et 4eme âge Intervention de proximité: - Accompagnement différents publics hors structures (10/18 ans) - Initiation projets Intervention sur des activités municipales: -Enseignement et animation des APS de la natation ( 6 mois / 4 ans et adultes / séniors) - Animations, expositions Intervention stages sportifs de la Ville: -Encadrement et animations d APS ( 11/18 ans) - Elaboration et conduite de projets - Contact avec les jeunes Secteur des Sports

38 Les volumes horaires d interventions Temps scolaire Intervention en milieu scolaire: - Cycle 2 = 2 x 45 par sem./ classe - Cycle 3 = 1 x 90 par sem./ classe Temps péri-scolaire Intervention EMS: - 3 heures par activité tous les mercredis matin Temps extra-scolaire Intervention stages sportifs en partenariat avec les clubs: -1 à 3 stages par périodes de vacances scolaires Intervention Classe Sportive du collège le Moucherotte: -4h en 2005, 2h en 2006 par semaine Intervention de proximité: - Mercredis après midi et samedis en matinée - Samedis et dimanches en fonction des évènements sportifs Intervention stages sportifs de la Ville: -1 à 3 stages par périodes de vacances scolaires Intervention RPA: - 1h30 par semaine Intervention sur des activités municipales: - 5 heures par semaine Secteur des Sports

39 3. Rôle du service des sports : D autres actions accueil de stagiaires, participation à des forums, des journées,des salons intervention auprès des personnes âgées dans une ephad participation aux travaux intercommunaux Formations internes,

40 3. Rôle du service des sports : difficultés communication, accès aux publics tarification partenariat et projets connaissance et évolution des dispositifs d Etat lisibilité et image du service relations avec les clubs : concurrence

41 3. Rôle du service des sports : communiquer et faire savoir Plaquettes, affichage Contact direct Relais: collège, quartiers, PIJ Site internet Pour les publics ciblés :inscriptions, tarifs Pour les publics captifs : DVD souvenir, reportage Articles presse ou reportage TV Remercier les partenaires Tendre vers l intercommunalité (ou l international)

42 3. Rôle du service des sports: les temps sportifs Les temps de l enfance Les temps associatifs scolaires périscolaire Le développement des activités seniors handicapés La pratique libre Les jeunes Le temps de la famille

43 3. Rôle du service des sports : enjeux Ne pas faire du sport "une fin en soi" mais le considérer comme un outil: Social Santé Culture et éducation Apprentissage à la citoyenneté

44 3. Rôle du service des sports : enjeux Défis liés à l environnement (contexte)/ Entretien du patrimoine (vieillissement) et matériel Besoins du public des très jeunes enfants, des adolescents et des personnes âgées Concurrences DSP/privé Orientations à prendre en compte Fin de certains dispositifs: orientations nationales, désengagement état Restrictions budgétaires, non-remplacements départs, vieillissement (reclassement)v Tendances démographiques et urbanistiques Politiques intercommunale, départementale ou régionale

45 3. Rôle du service des sports : enjeux Connaitre ses Points forts Collaboration avec partenaires (EN)V Dispositif de subventionnement des associations École municipale de sports CMS en plein essor Polyvalence des équipes Identifier les dysfonctionnements Tarification Communication Collaborations avec partenaires (mjc, centre loisirs)v

46 4. Rôle du service des sports : avenir Polyvalence des ETAPS et décloisonnement des équipes Se questionner sur l avenir des métiers Mettre en place une stratégie et l inscrire dans le temps Fixer les objectifs de service Internet Évènementiel

Financement des équipements sportifs

Financement des équipements sportifs Financement des équipements sportifs Un propriétaire, des financeurs multiples. Données de cadrage Nécessité de cofinancements pour permettre aux communes, principaux propriétaires des équipements d en

Plus en détail

UC1 Cadre Réglementaire

UC1 Cadre Réglementaire Stage Initial MF1 Commission Technique Régionale EST Septembre 2011 UC1 Cadre Réglementaire - La Loi de 1901 - Organisation du Sport en France - Établissements d'aps Principes généraux - La vie associative

Plus en détail

CONTRAT EDUCATIF LOCAL

CONTRAT EDUCATIF LOCAL CONTRAT EDUCATIF LOCAL Année 2002-2003 CANDIDATURE ET PROJET D ACTIONS SUR LES TEMPS PERI ET EXTRA-SCOLAIRES sur la commune ou le groupement de communes de... Ce dossier comprend : Page 2 : Page 3 : Page

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION MUNICIPALE ANNEE 2007-2008

DEMANDE DE SUBVENTION MUNICIPALE ANNEE 2007-2008 Chelles, le.. DEMANDE DE SUBVENTION MUNICIPALE ANNEE 2007 2008 Dénomination de l association :. Section :. Objet :.... Siège Social :.. N Compte bancaire ou postal :.. RESPONSABLES Président (e) : Adresse

Plus en détail

Thierry HOULOU, Conseiller Principal des APS Direction des Sports, Ville de Toulouse

Thierry HOULOU, Conseiller Principal des APS Direction des Sports, Ville de Toulouse Thierry HOULOU, Conseiller Principal des APS Direction des Sports, Ville de Toulouse La définition d de la politique sportive Préambule : Aucune obligation n incombe aux communes en matière de politique

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux»

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» Nantes, 19 juin 2014 1 Elaborer le budget de sa commune : Les fondamentaux

Plus en détail

Communauté De Communes du Trièves

Communauté De Communes du Trièves Communauté De Communes du Trièves CONSEIL DE COMMUNAUTE DU 26 novembre 2012 18h30- Saint Martin de Clelles Ordre du jour Secrétaire de séance- Désignation Approbation du compte rendu du conseil de communauté

Plus en détail

Demande de subvention pour 2014

Demande de subvention pour 2014 DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE PROXIMITÉ DIRECTION DE L ÉDUCATION, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS SERVICE DES SPORTS ET JEUNESSE COMPÉTITIONS SPORTIVES 2014 Nom de l association :... Discipline sportive :...

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Dossier à renvoyer complet avant le 30 septembre 2015 à Mairie de Chassieu Monsieur le Maire 60 rue de la République 69680 CHASSIEU NOM DE L'ASSOCIATION q Première

Plus en détail

- CONSEIL RÉGIONAL DE LA MARTINIQUE

- CONSEIL RÉGIONAL DE LA MARTINIQUE Jérôme DUPUIS CONSULTANT Conseil en Gestion Des Organisations Publiques - CONSEIL RÉGIONAL DE LA MARTINIQUE Note de synthèse portant conclusion de l audit de gestion de la politique sportive régionale

Plus en détail

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 ------------- C. N. D. S. ------------ Retour des dossiers des Ligues Régionales

Plus en détail

RESSOURCES ASSOCIATIVES

RESSOURCES ASSOCIATIVES Ces formations gratuites sont dispensées par le Comité Départemental Olympique et Sportif du Rhône et le CENACLE, dans le cadre de leur mission de soutien au développement de la vie associative sportive

Plus en détail

Définition des temps périscolaires et extrascolaires

Définition des temps périscolaires et extrascolaires ANNEXE 3 Définition des temps périscolaires et extrascolaires Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

Livret des aides et subventions publiques aux associations 2012

Livret des aides et subventions publiques aux associations 2012 Vous souhaitez Votre situation Vous structurez votre association sportive Vos outils Vos démarches Votre interlocuteur Déposez votre Acquèrir une capacité juridique Effectuer des opérations bancaires et

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H Direction de la Coordination Administrative PG/MC CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H ORDRE DU JOUR 2011-10 1 - DECISION MODIFICATIVE N 1 EXERCICE 2011 BUDG ET PRINCIPAL 2 - ADHESION DE

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015 FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015 IDENTIFICATION DE L ASSOCIATION :...... o du siège social :... o... o Nom et prénom du président :... o Tél :... Correspondance :...... Tél. fixe :... Tél.

Plus en détail

ANNEXES REGROUPEMENTS ECONOMIQUE ET FONCTIONNEL TABLEAUX CROISES DES REGROUPEMENTS ECONOMIQUE ET FONCTIONNEL

ANNEXES REGROUPEMENTS ECONOMIQUE ET FONCTIONNEL TABLEAUX CROISES DES REGROUPEMENTS ECONOMIQUE ET FONCTIONNEL ANNEXES REGROUPEMENTS ECONOMIQUE ET FONCTIONNEL TABLEAUX CROISES DES REGROUPEMENTS ECONOMIQUE ET FONCTIONNEL TABLE DES MATIERES Page Regroupement économique des recettes sur base des réalisations 2007

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

Le partenaire. sport & loisirs. des collectivités

Le partenaire. sport & loisirs. des collectivités SPAS PALAIS DES SPORTS patinoires CentreS aquatiques stades SITES culturels golfs PISCINES PARCS DE LOISIRS Le partenaire sport & loisirs des collectivités EDITO Aux côtés des collectivités, pour servir

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 - tarifs municipaux - tarifs eau - tarifs assainissement collectif - tarifs assainissement non collectif - tarifs contrôle branchement assainissement collectif eaux

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Assemblée Générale Ordinaire

Assemblée Générale Ordinaire Assemblée Générale Ordinaire CAB MONTPELLIER 1. Approbation du pv de l ag 2013 2. Rapport moral 3. Rapport d activité 4. Rapport financier 5. Budget prévisionnel 6. Election des membres du bureau 1 RAPPORT

Plus en détail

«Rencontres des Transmusicales» 5 décembre 2015

«Rencontres des Transmusicales» 5 décembre 2015 La réforme territoriale, quelle place pour la culture dans la recomposition des territoires? Réforme des collectivités territoriales Europe Acte 3 de la décentralisation Points d étapes et actualités «Rencontres

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Mémo public 3 - Les sportifs de haut niveau

Mémo public 3 - Les sportifs de haut niveau Mémo public 3 - Les sportifs de haut niveau L objet de ce mémo est de préciser : Le cadre du sport de haut niveau La spécificité des sportifs de haut niveau Ce qui a été fait jusqu à présent pour le retour

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

ANIMATIONS année scolaire 2015-2016

ANIMATIONS année scolaire 2015-2016 ANIMATIONS année scolaire 2015-2016 LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI AQUAGYM Aquadous Aquaform Aquatonic Aquagym grande profondeur Aquagym adaptée handicap visuel ou handicap moteur Form AQUABIKE ACTIVITES

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Informations Ge ne rales

Informations Ge ne rales Résultats de l enquête sur le développement des structures PEP vers le tourisme social Cette enquête ne comprend que les centres désirant intégrer un possible partenariat entre Atout France, la Caisse

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour M A I R I E DE D I J O N PALAIS DES ETATS DE BOURGOGNE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 30 septembre 2013 Ordre du Jour 1 - Conseil du 24 juin 2013 - Procès-verbal - Approbation I- ECOLOGIE URBAINE A- URBANISME

Plus en détail

Faculté des Sciences du Sport et de l EP Université Lille 2 Corinne DELMAS

Faculté des Sciences du Sport et de l EP Université Lille 2 Corinne DELMAS Faculté des Sciences du Sport et de l EP Université Lille 2 Corinne DELMAS I. Partenariat et financement public : A. Aides et subventions de l Etat au sport amateur Le financement public du sport est assuré

Plus en détail

Les différentes structures sportives et leur relation. Patrice BURNEL CTD Handball 77

Les différentes structures sportives et leur relation. Patrice BURNEL CTD Handball 77 Les différentes structures sportives et leur relation Patrice BURNEL CTD Handball 77 1 Les français ais et le sport 34 millions de français déclarent pratiquer une APS au moins une fois/semaine - Vélo:18

Plus en détail

Associations DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2016 à retourner avant le 1 er octobre 2015

Associations DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2016 à retourner avant le 1 er octobre 2015 Associations DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2016 à retourner avant le 1 er octobre 2015 1.1 Identification de l'association Nom :... Adresse du siège social :... Code postal :... Commune :... Adresse

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DEPARTEMENT DE L AISNE ARRONDISSEMENT DE LAON COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA CHAMPAGNE PICARDE CONSEIL COMMUNAUTAIRE Mercredi 11 juin 2014 18 Heures 45 Salle de Réunion Rue Croix Grand Père SAINT ERME Etaient

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1 Le guide de l apprentissage 2014-2015 Page 1 Bienvenue au CFA Sport et Animation Rhône-Alpes Le CFA* Sport et Animation Rhône-Alpes est, depuis 1996, l acteur régional unique de la formation par l apprentissage

Plus en détail

Projet Sportif d arrondissement 20ème

Projet Sportif d arrondissement 20ème Projet Sportif d arrondissement 20ème EDITO Point 20 ème Le sport est un élément important de la vie des parisiens. Il est encore trop souvent assimilé à un simple loisir alors que nous constatons son

Plus en détail

LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS LOCAUX (E.P.L.) SITUES HORS DU CHAMP DE L INTERCOMMUNALITE

LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS LOCAUX (E.P.L.) SITUES HORS DU CHAMP DE L INTERCOMMUNALITE LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS LOCAUX (E.P.L.) SITUES HORS DU CHAMP DE L INTERCOMMUNALITE Les centres communaux d action sociale 2 (CCAS) Ils ont vocation à fournir des prestations d action sociale en nature

Plus en détail

OBJECTIF FORMATION ANIMATION QUALITE

OBJECTIF FORMATION ANIMATION QUALITE OBJECTIF FORMATION ANIMATION QUALITE Des animations de qualité pour les enfants 10 Allée du Cortil La Vacherie 74230 THÔNES Téléphone : 04 50 63 10 64 Messagerie : ofaq@aliceadsl.com Formations continues

Plus en détail

Les Marges de Manœuvre Financières des Collectivités s Locales

Les Marges de Manœuvre Financières des Collectivités s Locales 1 Les Marges de Manœuvre Financières des Collectivités s Locales Gilles TESTUD, ECOFINANCE Frédéric ric DUPUIS, DEXIA CL Réunions avec les élus du Territoire de Belfort 07 juin 2012 Sommaire 2 1. Introduction

Plus en détail

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS Table des matières LES TEXTES DE REFERENCE... 3 POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?... 4 L INTERVENTION

Plus en détail

DEFINITIONS RESPONSABILITE

DEFINITIONS RESPONSABILITE DEFINITIONS Qu est ce que le temps périscolaire? Il est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants scolarisés : - la période d accueil

Plus en détail

Formation d intégration

Formation d intégration Formation d intégration Livret du stagiaire version 2014 quand les talents grandissent, les collectivités progressent Formation d intégration La formation d intégration dans la fonction publique territoriale

Plus en détail

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 ANNEE 2014 CHARTE DE PARRAINAGE CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Le Groupe EDF, en France comme à l'international, soutient

Plus en détail

Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg

Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg Académie de Strasbourg Groupe Professionnel de Secteur CPE Colmar Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg

Plus en détail

Commission Structures

Commission Structures Commission Structures Et si la FFCT vous aidait à créer de nouveaux clubs POURQUOI? La mission du Comité départemental est notamment de promouvoir le sport de loisir et de santé qu est le Cyclotourisme,

Plus en détail

Compte-rendu succint

Compte-rendu succint Le DIRECTION GENERALE DES SERVICES XC/ED/synthèse Conseil Municipal du 16 février 2011 Compte-rendu succint des délibérations devant être présentées au vote (Article L 2121.12 du Code Général des Collectivités

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT - ANNEE 2015 Association Loi du 1 er Juillet 1901 1. PRÉSENTATION DE VOTRE ASSOCIATION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT - ANNEE 2015 Association Loi du 1 er Juillet 1901 1. PRÉSENTATION DE VOTRE ASSOCIATION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT - ANNEE 2015 Association Loi du 1 er Juillet 1901 1ère demande Renouvellement 1. PRÉSENTATION DE VOTRE ASSOCIATION Nom de votre association :... Sigle:...

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES RELATIF AU PORTAGE DU LABEL CENTRE DE RESSOURCE ET D INFORMATION DES BENEVOLES (CRIB) DE L ORNE

APPEL A CANDIDATURES RELATIF AU PORTAGE DU LABEL CENTRE DE RESSOURCE ET D INFORMATION DES BENEVOLES (CRIB) DE L ORNE LE PREFET DE L ORNE Alençon, le janvier 014 APPEL A CANDIDATURES RELATIF AU PORTAGE DU LABEL CENTRE DE RESSOURCE ET D INFORMATION DES BENEVOLES (CRIB) DE L ORNE Contexte : Pour répondre aux besoins croissants

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

STAPS parcours Management du sport

STAPS parcours Management du sport STAPS parcours Management du sport Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement Supérieur Durée des études : 3 ans Formation accessible en : Formation initiale Formation continue Lieu de

Plus en détail

REGLEMENT DE LA BOURSE BAFA

REGLEMENT DE LA BOURSE BAFA REGLEMENT DE LA BOURSE BAFA Préambule Considérant que la bourse au BAFA constitue aujourd hui un atout incontestable pour l emploi ou la formation, Considérant que l obtention du BAFA nécessite des moyens

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants.

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Association d habitants et d acteurs du territoire (collectivités,

Plus en détail

MAIRIE DE BOHARS ASSOCIATIONS SPORTIVES ANNEE 20 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION NOM DE L ASSOCIATION : - 1 -

MAIRIE DE BOHARS ASSOCIATIONS SPORTIVES ANNEE 20 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION NOM DE L ASSOCIATION : - 1 - MAIRIE DE BOHARS ASSOCIATIONS SPORTIVES NOM DE L ASSOCIATION : ANNEE 20 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 1 SUBVENTIONS : QUELS CRITERES CADRE GENERAL D'ATTIBUTION DES SUBVENTIONS Les règles préconisées

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 4 JUIN 2013

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 4 JUIN 2013 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 4 JUIN 2013 L an deux mille treize, et le quatre juin à 20h, le Conseil Municipal dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire au lieu habituel de

Plus en détail

Dossier à compléter et à renvoyer avant le 17 janvier 2015 à la Maison des associations 997 avenue Jean Moulin 13880 Velaux

Dossier à compléter et à renvoyer avant le 17 janvier 2015 à la Maison des associations 997 avenue Jean Moulin 13880 Velaux DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015 Dossier à compléter et à renvoyer avant le 17 janvier 2015 à la 997 avenue Jean Moulin 13880 Velaux Pièces à fournir obligatoirement par l association demandeuse Tout document/renseignement

Plus en détail

Mutualisation (ou partage) des services et personnels. Novembre 2013

Mutualisation (ou partage) des services et personnels. Novembre 2013 Mutualisation (ou partage) des services et personnels Novembre 2013 1 Cadrage général et principes Une définition : la mutualisation, au-delàdes différentes formes juridiques qu elle peut revêtir, est

Plus en détail

Marin. 1ère Réunion publique. 18 juin 2014- Salle Polyvalente

Marin. 1ère Réunion publique. 18 juin 2014- Salle Polyvalente Marin 1ère Réunion publique 18 juin 2014- Salle Polyvalente action municipale consultative et icipative les commissions thématiques les comités consultatifs les réunions publiques les comités de hameaux

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION PREFET DU LOIRET Ce dossier est à adresser DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION - Collectivités ou organisme public maître d'ouvrage - en 2 exemplaires signés au Cabinet du Préfet (dont 1 original) 1 exemplaire

Plus en détail

Rapport financier - Exercice 2013

Rapport financier - Exercice 2013 Rapport financier - Exercice 2013 Sommaire Le budget réalisé en 2013 // Résultat de l'exercice 2013 page 4 // Origine des recettes page 4 // Destination des dépenses page 4 Les grands équilibres financiers

Plus en détail

Service des sports DEPARTEMENT DE LA CULTURE ET DU SPORT TARIFS POUR LA MISE A DISPOSITION ET L UTILISATION DES INSTALLATIONS SPORTIVES

Service des sports DEPARTEMENT DE LA CULTURE ET DU SPORT TARIFS POUR LA MISE A DISPOSITION ET L UTILISATION DES INSTALLATIONS SPORTIVES Service des sports DEPARTEMENT DE LA CULTURE ET DU SPORT TARIFS POUR LA MISE A DISPOSITION ET L UTILISATION DES INSTALLATIONS SPORTIVES Centre sportif des Vernets Rue Hans-Wilsdorf 4 Case postale 1769

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS

CONVENTION D OBJECTIFS CONVENTION D OBJECTIFS Conformément à la loi n 2000-321 du 12 avril 2000, et au décret n 2001-495 du 6 juin 2001, il y a lieu d établir une convention, afin de régir les relations entre la Ville et l Association

Plus en détail

Le village sportif de l Isère. Didier Rambaud Conseiller général VP chargé des sport

Le village sportif de l Isère. Didier Rambaud Conseiller général VP chargé des sport Le village sportif de l Isère Didier Rambaud Conseiller général VP chargé des sport Une initiative du Conseil général de l Isère Le contexte Isérois Un département sportif 3000 clubs 70 disciplines 245

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATIONS SPORTIVES PIECES A FOURNIR OBLIGATOIREMENT EN MAIRIE AVANT LE : 16 janvier 2015 MAIRIE 16 RUE DE LA BRIERE 44410 LA CHAPELLE DES MARAIS Dossier de présentation de

Plus en détail

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE Textes de référence : Circulaire n 2011-090 du 7 juillet 2011-BO n 28 du 14 juillet 2011 PEAMBULE : - La natation est partie intégrante de l enseignement de l EPS à l école

Plus en détail

POUR LES COMITES DEPARTEMENTAUX ET LES ASSOCIATIONS SPORTIVES DE LA CREUSE

POUR LES COMITES DEPARTEMENTAUX ET LES ASSOCIATIONS SPORTIVES DE LA CREUSE C E N T R E N A T I O N A L P O U R L E D E V E L O P P E M E N T D U S P O R T ------------- C. N. D. S. -------------- DOSSIIER COMMUN DE DEMANDE DE SUBVENTIION au titre du Centtre Nattiionall pourr

Plus en détail

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 page 1/22 Le club en 2012 Les objectifs de l olympiade 2008-2012 avaient été formulés selon six axes et ont été, en grande partie, remplis : Accueillir toutes les formes

Plus en détail

Territoires, compétences et gouvernance

Territoires, compétences et gouvernance Territoires, compétences et gouvernance État des connaissances sur la remise et les taxis Le 4 avril 2012 Agnès Parnaix Tél. : 01 77 49 76 94 agnes.parnaix@iau-idf.fr 1 Sommaire SDCI et périmètres intercommunaux

Plus en détail

TARIF UNIQUE DANS TOUTES LES STRUCTURES

TARIF UNIQUE DANS TOUTES LES STRUCTURES COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE BEAUGENCY PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 27 JUILLET 2010 L an deux mil dix, le 27 Juillet à 19 heures, le Conseil Communautaire de la Communauté

Plus en détail

La fin des travaux est programmée pour le mois de septembre 2013, il convient d'en définir les modalités d'utilisation.

La fin des travaux est programmée pour le mois de septembre 2013, il convient d'en définir les modalités d'utilisation. BUREAU MUNICIPAL DU 03 JUIN 2013 Question inscrite à l ordre du jour: ESPACE MULTISPORTS DE SAUBAGNACQ : MODALITES DE GESTION Elu rapporteur: Madame HENRARD Service: SPORTS 1. Présentation du dossier:

Plus en détail

CREATION & FONCTIONNEMENT D UNE ASSOCIATION

CREATION & FONCTIONNEMENT D UNE ASSOCIATION CREATION & FONCTIONNEMENT D UNE ASSOCIATION La Loi 1901 GENERALITES LE REGIME JURIDIQUE LES CATEGORIES D ASSOCIATIONS La Loi 1901 Généralités Une association loi 1901 est une association à but non lucratif,

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

PRESENTS : Mesdames B. BALMET - M. BERNARD-GUELLE - S. DUPISSON - G. FRIER A.HENRY - MA. SUCHEL - E. VEZZU. Madame A. CHEVALLET à Monsieur D.

PRESENTS : Mesdames B. BALMET - M. BERNARD-GUELLE - S. DUPISSON - G. FRIER A.HENRY - MA. SUCHEL - E. VEZZU. Madame A. CHEVALLET à Monsieur D. , Maire de la Commune de Noyarey. DELIBERATION N 2009/069 DEMANDE AUPRES DE L EPFL-RG DE PROLONGATION DE LA PERIODE DE RESERVE FONCIERE DE LA PROPRIETE EX-CHAVANNE, CADASTREE AB 15 et AB 17 A 20. Monsieur,

Plus en détail

ASUR. Action Sociale de l Université de Rennes 1. en faveur des personnels ASUR 1

ASUR. Action Sociale de l Université de Rennes 1. en faveur des personnels ASUR 1 ASUR Action Sociale de l Université de Rennes 1 en faveur des personnels ASUR 1 Qu est ce que l ASUR?. Service Commun d Action Sociale. Conseil de Direction. Élection par les personnels Quels sont les

Plus en détail

COMPTE RENDU DE L ASSEMBLEE GENERALE DU COMITE DEPARTEMENTAL D ESCRIME DE SEINE ET MARNE DU 12 MARS 2010

COMPTE RENDU DE L ASSEMBLEE GENERALE DU COMITE DEPARTEMENTAL D ESCRIME DE SEINE ET MARNE DU 12 MARS 2010 COMPTE RENDU DE L ASSEMBLEE GENERALE DU COMITE DEPARTEMENTAL D ESCRIME DE SEINE ET MARNE DU 12 MARS 2010 L Assemblée Générale s est tenue le 12 mars 2010 à Avon Ouverture de la séance à 19 Heures 30 Signature

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL)

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) OU AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) A. Introduction efforts de l Université de Lorraine Les étudiant(e)s sportif(ve)s

Plus en détail

Dossier de parrainage

Dossier de parrainage Dossier de parrainage 1. La JSC 1960 : Création du club par Maurice MESSIN (président fondateur) et François PICOT (dirigent fondateur). 2003/2004 : Création de l équipe «senior hommes» de BASKET 2004/2005

Plus en détail

CHARTE DU SPORT DE HAUT NIVEAU

CHARTE DU SPORT DE HAUT NIVEAU CHARTE DU SPORT DE HAUT NIVEAU Préambule Le sport de haut niveau joue un rôle social et culturel de première importance. Conformément aux valeurs de l Olympisme énoncées dans la Charte olympique et aux

Plus en détail

PRESENTATION DES BUDGETS. Présentation de JC PEYRIN 1er adjoint en charge des Finances

PRESENTATION DES BUDGETS. Présentation de JC PEYRIN 1er adjoint en charge des Finances PRESENTATION DES BUDGETS DE LA VILLE DE MEYLAN Présentation de JC PEYRIN 1er adjoint en charge des Finances Un budget construit sous le signe de fortes contraintes et en adéquation avec les réformes en

Plus en détail

Challenges. Seniors. des. Dossier de presse. Village santé

Challenges. Seniors. des. Dossier de presse. Village santé Challenges des Seniors Dimanche 9 octobre 2011 Dossier de presse Epreuves challenges Village santé Activités déc couvertes Contact presse : Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale

Plus en détail

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015 PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015 Commune de Poisat 23 février 2015 Sommaire Le budget communal : quelques points de compréhension 1. Principes budgétaires 2. Préparation du budget 3. Exécution du budget

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE ------------------- DEPARTEMENT DU BAS-RHIN

REPUBLIQUE FRANCAISE ------------------- DEPARTEMENT DU BAS-RHIN REPUBLIQUE FRANCAISE ------------------- DEPARTEMENT DU BAS-RHIN STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE MOLSHEIM-MUTZIG - 11 ème édition - Délibération N 11-87 du 21 Décembre 2011 SOMMAIRE

Plus en détail

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair NOM DE L ASSOCIATION : Veuillez cocher la case correspondant

Plus en détail

DESTINATION LONDRES 2012

DESTINATION LONDRES 2012 DESTINATION LONDRES 2012 Présentation L IME André Coudrier Les jeunes et le sport Projet «London 2012» L IME André Coudrier La structure La mission et le projet L IME et l APAJH Le personnel encadrant

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail