dénombrement, loi binomiale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "dénombrement, loi binomiale"

Transcription

1 dénombrement, loi binomiale Table des matières I) Introduction au dénombrement 1 1. Problème ouvert Jeux et dénombrements Différents tirages dans une urne II) Combinaisons 3 1. Notion Proriétés des combinaisons Formule du binôme III)Loi binomiale 8 1. Raels Éreuve de Bernoulli Loi binomiale IV)Pool d exercices 10 Extrait du rogramme Pour les dénombrements intervenant dans les roblèmes, on en restera à des situations élémentaires résolubles à l aide d arbres, de diagrammes ou de combinaisons. Cours largement insiré des sites de Melusine, Abida et Téhessin La section I, le théorème du triangle de Pascal et les raels de la section sur la loi binomiale figurent dans la fiche à distribuer TS roba3-fiche.df. I) Introduction au dénombrement Cette section est dans la fiche à distribuer TS roba3-fiche.df. Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 1/12

2 1. Problème ouvert Considèrons un ensemble E ayant n éléments, n N. On dresse la liste de toutes les arties de E, y comris la artie vide n ayant aucun élément et on note chacune de ces arties sur un carton que l on lace dans une urne, chaque carton étant suosé indiscernable au toucher. On tire alors au hasard deux cartons simultanément de l urne. La question est de savoir quelle est la robabilité que la réunion de ces deux cartons soit égale à E. 1 Résoudre le roblème si n 1 uis n 2. 2 Résoudre le roblème dans le cas général. 3 Rerendre le roblème si l on suose que l on tire au hasard les deux cartons successivement et avec remise du remier carton tiré. Ce chaitre exose quelques éléments qui ermettront de résoudre ce roblème. 2. Jeux et dénombrements Nous allons évoquer et décrire trois jeux qui vont nous ermettre de dénombrer les différents tirages ossibles de éléments d un ensemble à n éléments. 1 Joer Il s agit de choisir successivement 7 chiffres au hasard armi les dix chiffres de 0 à 9. On obtient alors un nombre de set chiffres, un même chiffre ouvant être choisi lusieurs fois. 2 Le quinté Lors d une course de 20 chevaux, on s intéresse à l arrivée, dans l ordre, des 5 remiers chevaux, en admettant qu il ne eut y avoir d ex aequo et que le joueur n a aucune connaissance hiique lui ermettant de jouer autrement qu au hasard. 3 Le loto Le jeu du loto consiste à choisir au hasard 6 nombres armi les 49 remiers entiers naturels non nuls, un même nombre ne ouvant être choisi lusieur fois et l ordre d aarition des nombres n étant as ris en comte. Quelle est la robabilité de gagner our chacun des jeux? Arès avoir remarqué que les trois jeux se modèlisent ar une loi équiréartie (il y a équirobabilité : chaque évènement élémentaire a la même robabilité) déterminer dans chacun des cas évoqués la robabilité de gagner, c est-à-dire de trouver les bons numéros. 3. Différents tirages dans une urne De nombreuses exériences aléatoires euvent s assimiler à des tirages de boules dans une urne U et se modélisent ar une loi équiréartie comme suit. Tirages successifs avec remise On tire une boule de l urne U, on note son numéro, uis on la remet dans l urne. On effectue de la sorte tirages (dits successifs avec remise). Un résultat ossible est une suite ordonnée ou liste de éléments choisis dans un ensemble à n éléments. Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 2/12

3 Proriété 1. Le nombre de suites ordonnées ou listes de éléments choisis dans un ensemble à n éléments est n. Illustrer avec un arbre. Cette méthode est à relier au Joer. Tirages successifs sans remise On tire une boule de l urne U, on note son numéro et on ne la remet as dans l urne. On effectue de la sorte tirages, avec n (dits successifs sans remise). Un résultat ossible est une liste ou suite ordonnée d éléments tous distincts d un ensemble à n éléments. Cas articulier : lorsque n, toutes les boules sont tirées une à une, une telle liste est aelée ermutation. Proriété 2. Le nombre de listes ou de suites ordonnées formées de numéros distincts ris dans U est égal à n(n 1)...(n 1). Le nombre de ermutations formées des n numéros de U est égal à n(n 1) Illustrer avec un arbre. Cette méthode est à relier au Quinté. Tirages simultanés On tire simultanément boules de l urne U ( n). On obtient ainsi un ensemble de numéros ris armi n, que l on aelle combinaison. Cette méthode est à relier au Loto, les nombres de combinaisons sont étudiés dans la suite de ce chaitre... Fin de la section dans la fiche distribuée. II) Combinaisons 1. Notion Exemle. Exercice Pour n N, n 2, le nombre n(n 1) est noté n! et se lit factorielle n. Par convention : 1! 1 et 0! 1. On revient sur les suites ordonnées et les ermutations. Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 3/12

4 Proriété 3. Le nombre de suites ordonnées de éléments, tous distincts, d un ensemble à n éléments est n! (n )!. Le nombre de ermutations d un ensemble à n éléments est n!. Ceci se déduit de la roriété des tirages successifs sans remise. Exercices 1 Combien y a-t-il d anagrammes du mot ZOÉ? 2 Il y a 28 chaises dans une salle our 28 élèves. Dénombrer toutes les manières ossibles our les élèves d occuer les chaises de la salle. 3 Il y a 28 chaises dans une salle our 25 élèves. Dénombrer toutes les manières ossibles our les élèves de s installer dans la salle (on se réoccue ici de qui va sur quelle chaise). 4 Il y a 28 chaises dans une salle our 25 élèves. Dénombrer toutes les manières ossibles our les élèves de s installer dans la salle (on ne se réoccue lus ici de qui va sur quelle chaise mais simlement de quelles chaises sont occuées). Théorème 1. Si 0 n, le nombre de combinaisons de objets ris armi n, noté armi n», est égal à n(n 1)...(n 1)! n!!(n )!., aussi aelé «Preuve. Faisons d abord le raisonnement sur un exemle : Quel est le nombre de combinaisons de trois éléments ris dans un ensemble de 5 éléments? On sait que le 5! nombre de listes de trois éléments distincts d un ensemble à cinq éléments est égal à (5 3)!. Choisissons une combinaison de trois éléments, que l on note {a; b; c}. Combien de listes ordonnées d éléments distincts eut-on constituer avec cette combinaison? Il y a 63! fois lus de listes que de combinaisons, d où : ( ) 5 3 3! et ( ) 5 3 5! (5 3)! 5! (5 3)!3!. Considérons maintenant le cas général (: soit ) un ensemble E à n éléments. n On choisit une combinaison armi les ossibles de E. Pour cette combinaison, on a! ermutations ossibles. Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 4/12

5 Donc nous ouvons en déduire que le nombre de suites ordonnées de éléments, tous distincts, de E, que n! l on sait égal à est aussi, d arès ce qui récéde, égal à (n )!. Ce qui ermet d obtenir :! n! (n )! n! (n )!!. 2. Proriétés des combinaisons Proriété 4. Pour tout entier naturel n : 1, 0 1, n n. 1 Théorème 2. Pour tous entiers naturels n et tels que n :. n En effet choisir de rendre objets non ordonnés armi n revient au même que de rendre n objets non ordonnés armi n. Exercice 20, Le théorème qui suit, sa démonstration et le triangle de Pascal figurent dans la fiche à distribuer TS roba3- fiche.df. Théorème 3. Pour tous entiers naturels n et tels que 1 n : ( ) ( ) n 1 n 1 1. Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 5/12

6 Cette égalité est arfois aelée relation de Pascal même si les mathématiciens chinois l avaient mise en évidence avant lui. Preuve. ROC ossible. 1 Démonstration 1 E est un ensemble à n éléments, on note a un élément fixé de E. Pour dénombrer les arties à éléments de E, on eut distinguer : celles qui ne contiennent as a : ce sont les arties à éléments choisis armi les n 1 éléments restants; elles sont au nombre de 1 celles qui contiennent a : il reste à choisir 1 éléments armi les n 1 éléments restants; on en comte : 1 Or il y a 1 arties à éléments de E, donc ( ) ( ) n 1 n Démonstration ( ) ( 2 ) n 1 n (n 1)! ( 1)!(n 1 ( 1))! (n 1)!!(n 1 )! (n 1)! (n )(n 1)!!(n )!!(n )! n(n 1)!!(n )! n!!(n )! Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 6/12

7 D où le triangle de Pascal n ( ) 0 ( 0)( ) 1 1 ( 0)( 1)( ) ( 0)( 1)( 2)( ) ( 0)( 1)( 2)( 3)( ) ( 0)( 1)( 2)( 3)( 4)( ) Fin de cette artie figurant sur la fiche TS roba3-fiche.df. On lace des 1 sur la ligne corresondant à n 0 ( et n ) 1 et sur la diagonale, uis on calcule les n de roche en roche en utilisant le théorème récédent. ( ) ( ) ( ) Exemle : n Formule du binôme Théorème 4. Formule du binôme (de Newton) Pour tous nombres comlexes a et b, et our tout entier n 1, ( n (a b) n a n 1 ( n 0 ) a n 1 b 1... ) a b n. ( n ) a b n... b n Tenter de le faire sentir en termes de combinaisons. Preuve. Par récurrence (facile) en remarquant que (a b) 1 a(a b) b(a b) et en utilisant la relation de Pascal au bon moment... Exercices Alications de la formule du binôme 1 Quelques roduits remarquables (17 239)... 2 Démontrer que our tout entier n 1, 2 n. 0 3 En déduire le nombre de toutes les arties d un ensemble à n éléments 1 (ce résultat se retrouve avec un arbre...) (voir le roblème ouvert du début de chaitre) Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 7/12

8 Solutions : D arès la formule du binôme : (1 1) n n donc 2 n 0. 3 Le nombre de toutes les arties d un ensemble à n éléments est la somme du nombre de arties à 0 élément, à 1 éléments, à 2 éléments,..., à n éléments. Le nombre total est donc, c est à dire 2 n d arès la question 1. 0 III) Loi binomiale 1. Raels Ces raels figurent dans la fiche à distribuer TS roba3-fiche.df. On aelle variable aléatoire toute fonction de l univers Ω dans R. Si l image de Ω ar X est un ensemble de valeurs isolées de R on dit que la variable X est discrète. L esérance mathématique ou moyenne d une variable aléatoire discrète renant n valeurs x i avec les robabilités P(X x i ) i avec 1 i n est le réel La variance de X : V (X) E(X) x i i. i1 (x i E(x)) 2 i ou V (X) i1 Écart tye de X : σ(x) V (X). Fin de la fiche distribuée. 2. Éreuve de Bernoulli x 2 i i (E(X)) 2. i1 Lorsqu une exérience aléatoire n a que deux issues (généralement aelées succès et échec), on la nomme éreuve de Bernoulli. On note la robabilité du succès et q 1 la robabilité de l échec. q S E (Jacques ou Jaob Bernoulli (27 décembre 1654, Bâle - 16 août 1705) était un mathématicien et hysicien suisse.) Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 8/12

9 Définir une loi de Bernoulli de aramètre, c est associer à l exérience aléatoire une loi de robabilité x discrète définie ar i S E i q que l on note aussi x i 1 0 i Loi binomiale Lors de la réétition de n éreuves de Bernoulli, identiques et indéendantes, on s intéresse à la variable aléatoire X qui à chaque exérience aléatoire associe le nombre de succès. On obtient comme univers, ensemble des résultats ossibles, les entiers comris entre 0 et n (Ω {0; 1; 2;...; n}). On cherche à déterminer la loi de robabilité suivie ar la variable aléatoire X sur l univers Ω Cette loi de robabilité sur cet ensemble Ω est nommée loi binomiale de aramètres n et, notée B(n; ) où est la robabilité de succès et n le nombre d éreuves. Vocabulaire : on aelle aussi arfois shéma de Bernoulli une telle réétition d éreuves identiques et indéendantes. Proriété 5. P(X ), la robabilité d obtenir succès et n échecs est q n. X 0 ( ) 1 ( ) 2... ( ) n n n n Probabilité i q n q n 1 2 q n 2 q n n 1 2 Preuve. Lire la age 230 du livre our la rochaine fois et me oser des questions si des difficultés sont rencontrées (raisonner avec un arbre). Exercices A choisir armi 25 à Conjecturons la valeur de l esérance de X. Proriété 6. On a l esérance de X : E(X) n et l écart tye de X : σ(x) nq Admise (eut se démontrer en considérant la fonction f définie ar f(x) x(a x) n et sa dérivée, voir la trame de la méthode dans l exercice ). Exercices Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 9/12

10 (solution à rojeter avec le fichier exo50242.xls). Faire la remarque que our 1/2, une loi binomiale est une lecture directe du triangle de Pascal et que our n très grand, on retrouve une «courbe en cloche»(montrer le fichier Binom-Cloche.xls). IV) Pool d exercices 1 Diabète insulino-déendant dit de tye 1. Une étude de l OMS affirme que 2,8% de la oulation mondiale est atteinte de diabète de Tye 1. Dans un lycée, on interroge au hasard N 10 élèves our vérifier s ils souffrent ou non de diabète de tye 1. Le nombre d élèves est suffisamment imortant our que l on uisse assimiler ce rélèvement à un tirage avec remise. On considère la variable aléatoire X qui à chaque tirage de N élèves associe le nombre d élèves souffrant de diabète de tye 1. 1 Justifier que la loi X suit une loi binomiale dont on récisera les aramètres. 2 Calculer la robabilité qu un élève exactement, souffre de diabète de tye 1. 3 Calculer la robabilité qu un élève au moins, souffre de diabète de tye 1. Correction 1 La variable aléatoire X suit la loi binomiale de aramètres B(N, 2, 8%) car : X comtabilise le nombre de ersonnes diabétiques; deux issues contraires, diabétiques ou as 2, 8% et q 97, 2%; on réète N fois la même exérience aléatoire; les exériences sont indéendantes car le tirage est assimilé à un tirage avec remise. ( ) 10 2 P(X 1) 0, , , P(X 1) 1 P(X 1) 0, 25 2 Un etit artisan emloie trois ouvriers, la robabilité our que l un d entre eux soit absent un jour donné est de 0,05. On suose que les trois ouvriers s absentent indéendamment les uns des autres. Soit X la variable aléatoire qui à une journée associe le nombre d ouvriers absents. 1 Justifier que X suit une loi binomiale dont on récisera les aramètres. 2 Donner la loi de robabilité de X. 3 Calculer la robabilité d avoir au moins un ouvrier résent. 3 Un tireur à la carabine touche le centre de la cible avec une robabilité égale à 0,7. 1 Quelle est la robabilité our que sur 5 tirs il touche au moins une fois le centre de la cible? 2 Combien de tirs doit-il effectuer our que la robabilité d atteindre la cible soit suérieur à 0,95? 4 Une machine roduit, en grande série, des objets de masse théorique 180 grammes. Un objet est conforme si sa masse est comrise entre 178 g et 182 g. On admet que 96, 8% des objets de la roduction sont conformes. Les objets sont stocés ar boites de vingt. On désigne ar Y la variable aléatoire qui associe à une boite rise au hasard le nombre d objets conformes de cette boite. Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 10/12

11 1 Donner les aramètres de la loi binomiale suivie ar Y. 2 On choisit une boite au hasard dans la roduction. Calculer la robabilité des événements suivants : tous les objets sont conformes; au moins dix-huit objets sont conformes. 5 Coefficients binomiaux 1 Donnez une exression simle de ( ) 20 our calculer à la main. 3 2 On donne ( ) et 5, de 0, de 1 ( ) Calculez alors à la main 6 ( ) ( ) n n, de. Utilisez des simlifications n n 1 ( ) 13 et 8 ( ) Une vieille connaissance Donnez une nouvelle démonstration très raide de la formule bien connue : (1 x) n > 1 nx 7 Nombre de arties Combien y a-t-il de arties d un ensemble ayant n éléments? 8 Tye Bac avec ROC 1 Démonstration de cours. Démontrer que, our tous entiers naturels n et tels que 1 < n, on a : En déduire que our tous entiers naturels n et tels que 2 < n 1, on a : ( ) ( ) ( ) ( ) n 2 n 2 n 2 n On considère deux entiers naturels n et tels que 2 < n 1. On disose d une urne contenant n boules indiscernables au toucher. Deux des boules sont rouges, les autres sont blanches. On tire au hasard et simultanément boules de l urne. On aelle A l évènement «au moins une boule rouge a été tirée». a) Exrimer en fonction de n et de la robabilité de l évènement A, contraire de A. En déduire la robabilité de A. b) Exrimer d une autre manière la robabilité de l évènement A et montrer, à l aide la formule obtenue à la question 2., que l on retrouve le même résultat. 9 Calculez π 3 π 6 sin 5 t dt. 10 Périclès est gouteur d olives dans une usine grecque. Un matin, il goutte cent olives au hasard et les relace dans le réservoir. L arès-midi, l ouzo de l aéritif lui a fait erdre la mémoire. Il goutte à nouveau cent olives dans le même réservoir. Douze d entre elles avaient déjà été machées. Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 11/12

12 On note A l événement «il y a douze olives machées armi les cent choisies» et B n l événement «il y a n olives dans le réservoir». On considère la fonction f définie our les entiers suérieurs à cent ar f(n) Bn (A) et la suite (u n ) définie our les entiers suérieurs à 100 ar 1 Comarer u n à 1. u n f(n 1)/f(n) 2 Montrer que la fonction f atteint un maximum sur [100, [. ) ) )(n1 100 )( n 100 (100)(n (100)(n On aelle maximum de vraisemblance m la valeur de n corresondant à ce maximum. Déterminez m. Réonse : m 833 u n 11 Le oer Une main au oer est constituée de 5 cartes tirées d un jeu de 52 cartes. Combien y a-t-il de mains contenant des carrés (XXXXY)? des fulls (XXXYY)? des brelans (XXXYZ)? des doubles aires (XXYYZ)? des aires (XXYZA)? Deux lettres identiques (ar exemle XX) corresondent à deux cartes de même hauteur (ar exemle deux dames). Réonse : 624 carrés, 3744 fulls, brelans doubles aires, aires. 12 L âge du caitaine Le caitaine des omiers de New-Yor réside à l angle de la 7 e rue et de la 33 e avenue. La caserne se trouve à l angle de la 15 e rue et de la 40 e avenue. Il s y rend tous les jours à ied et sans erdre de tems (i.e. dans le sens des numéros croissants aussi bien our les rues que our les avenues). Sachant qu il a commencé à travailler le jour de ses 18 ans, et sachant qu il n est jamais assé deux fois ar le même chemin, quel est l âge maximum du caitaine? Réonse : maximum 35 ans. 13 Calcul de coefficients binomiaux On considère 7 boules numérotées de 1 à 7. 1 On en tire simultanément 3. Combien y a-t-il de tirages ossibles? 2 Soit un entier vérifiant 3 7. Combien y a-t-il de tirages de 3 boules dont le lus grand numéro est? 7 ( ) x 1 3 En déduire une exression de sous forme d un unique coefficient binomial. 2 3 Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 12/12

Des familles de deux enfants

Des familles de deux enfants Des familles de deux enfants Claudine Schwartz, IREM de Grenoble Professeur, Université Joseh Fourier Les questions et sont osées dans le dernier numéro de «Pour la Science» (n 336, octobre 2005, article

Plus en détail

PROBABILITÉS CONDITIONNELLES

PROBABILITÉS CONDITIONNELLES PROBABILITÉS CONDITIONNELLES A.FORMONS DES COUPLES Pour la fête de l école, les élèves de CE 2 ont préparé une danse qui s exécute par couples : un garçon, une fille. La maîtresse doit faire des essais

Plus en détail

Distribution Uniforme Probabilité de Laplace Dénombrements Les Paris. Chapitre 2 Le calcul des probabilités

Distribution Uniforme Probabilité de Laplace Dénombrements Les Paris. Chapitre 2 Le calcul des probabilités Chapitre 2 Le calcul des probabilités Equiprobabilité et Distribution Uniforme Deux événements A et B sont dits équiprobables si P(A) = P(B) Si il y a équiprobabilité sur Ω, cad si tous les événements

Plus en détail

M2 EFM TD MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES : ARITHMÉTIQUE CHRISTOPHE RITZENTHALER

M2 EFM TD MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES : ARITHMÉTIQUE CHRISTOPHE RITZENTHALER M2 EFM TD MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES : ARITHMÉTIQUE CHRISTOPHE RITZENTHALER 1. Euclide, relation de Bézout, gcd Exercice 1. [DKM94,.14] Montrer que 6 n 3 n our tout entier n ositif. Exercice 2. [DKM94,.15]

Plus en détail

Module 6: Chaînes de Markov à temps discret

Module 6: Chaînes de Markov à temps discret Module 6: Chaînes de Markov à tems discret Patrick Thiran 1 Définition Un rocessus stochastique est dit markovien (d ordre 1) si l évolution future du rocessus ne déend que de sa valeur actuelle et non

Plus en détail

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : épreuve de Bernoulli Exercice 2 : loi de Bernoulli de paramètre

Plus en détail

Coefficients binomiaux

Coefficients binomiaux Probabilités L2 Exercices Chapitre 2 Coefficients binomiaux 1 ( ) On appelle chemin une suite de segments de longueur 1, dirigés soit vers le haut, soit vers la droite 1 Dénombrer tous les chemins allant

Plus en détail

Exercices de dénombrement

Exercices de dénombrement Exercices de dénombrement Exercice En turbo Pascal, un entier relatif (type integer) est codé sur 6 bits. Cela signifie que l'on réserve 6 cases mémoires contenant des "0" ou des "" pour écrire un entier.

Plus en détail

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie...

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie... 1 Probabilité Table des matières 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables........................... 2 1.2 Définitions................................. 2 1.3 Loi équirépartie..............................

Plus en détail

Probabilités conditionnelles Loi binomiale

Probabilités conditionnelles Loi binomiale Exercices 23 juillet 2014 Probabilités conditionnelles Loi binomiale Équiprobabilité et variable aléatoire Exercice 1 Une urne contient 5 boules indiscernables, 3 rouges et 2 vertes. On tire au hasard

Plus en détail

Module : réponse d un système linéaire

Module : réponse d un système linéaire BSEL - Physique aliquée Module : réonse d un système linéaire Diaoramas () : diagrammes de Bode, réonse Résumé de cours - Caractérisation d un système hysique - Calcul de la réonse our une entrée donnée

Plus en détail

I. Cas de l équiprobabilité

I. Cas de l équiprobabilité I. Cas de l équiprobabilité Enoncé : On lance deux dés. L un est noir et l autre est blanc. Calculer les probabilités suivantes : A «Obtenir exactement un as» «Obtenir au moins un as» C «Obtenir au plus

Plus en détail

Probabilités et Statistiques. Feuille 2 : variables aléatoires discrètes

Probabilités et Statistiques. Feuille 2 : variables aléatoires discrètes IUT HSE Probabilités et Statistiques Feuille : variables aléatoires discrètes 1 Exercices Dénombrements Exercice 1. On souhaite ranger sur une étagère 4 livres de mathématiques (distincts), 6 livres de

Plus en détail

L information sera transmise selon des signaux de nature et de fréquences différentes (sons, ultrasons, électromagnétiques, électriques).

L information sera transmise selon des signaux de nature et de fréquences différentes (sons, ultrasons, électromagnétiques, électriques). CHAINE DE TRANSMISSION Nous avons une information que nous voulons transmettre (signal, images, sons ). Nous avons besoin d une chaîne de transmission comosée de trois éléments rinciaux : 1. L émetteur

Plus en détail

Exercices sur le chapitre «Probabilités»

Exercices sur le chapitre «Probabilités» Arnaud de Saint Julien - MPSI Lycée La Merci 2014-2015 1 Pour démarrer Exercices sur le chapitre «Probabilités» Exercice 1 (Modélisation d un dé non cubique) On considère un parallélépipède rectangle de

Plus en détail

Exercices : VAR discrètes

Exercices : VAR discrètes Exercices : VAR discrètes Exercice 1: Une urne contient 2 boules blanches et 4 boules noires. On tire les boules une à une sans les remettre jusqu à ce qu il ne reste que des boules d une seule couleur

Plus en détail

Analyse Combinatoire

Analyse Combinatoire Analyse Combinatoire 1) Équipes On dispose d un groupe de cinq personnes. a) Combien d équipes de trois personnes peut-on former? b) Combien d équipes avec un chef, un sous-chef et un adjoint? c) Combien

Plus en détail

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population.

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population. Première STMG1 2014-2015 progression. - 1 Table des matières Fil rouge. 3 Axes du programme. 3 Séquence : Proportion d une sous population dans une population. 3 Information chiffrée : connaître et exploiter

Plus en détail

Notions générales d acoustique (Deuxième version)

Notions générales d acoustique (Deuxième version) Coriandre Vilain le 8 mars 1 ICP-INPG 46, av. Felix Viallet 3831 Grenoble cedex 1 tel : 4-76-57-47-13 email : cvilain@ic.ing.fr Notions générales d acoustique (Deuxième version) Notations : Les vecteurs

Plus en détail

Qu est-ce qu une probabilité?

Qu est-ce qu une probabilité? Chapitre 1 Qu est-ce qu une probabilité? 1 Modéliser une expérience dont on ne peut prédire le résultat 1.1 Ensemble fondamental d une expérience aléatoire Une expérience aléatoire est une expérience dont

Plus en détail

Loi binomiale Lois normales

Loi binomiale Lois normales Loi binomiale Lois normales Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières Rappels sur la loi binomiale 2. Loi de Bernoulli............................................ 2.2 Schéma de Bernoulli

Plus en détail

Fiche de révision sur les lois continues

Fiche de révision sur les lois continues Exercice 1 Voir la correction Le laboratoire de physique d un lycée dispose d un parc d oscilloscopes identiques. La durée de vie en années d un oscilloscope est une variable aléatoire notée X qui suit

Plus en détail

Les devoirs en Première STMG

Les devoirs en Première STMG Les devoirs en Première STMG O. Lader Table des matières Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions....................... 2 Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions (corrigé)..................

Plus en détail

Cours de Probabilités et de Statistique

Cours de Probabilités et de Statistique Cours de Probabilités et de Statistique Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université Paris-Est Cours de Proba-Stat 2 L1.2 Science-Éco Chapitre Notions de théorie des ensembles 1 1.1 Ensembles

Plus en détail

Probabilités sur un univers fini

Probabilités sur un univers fini [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 7 août 204 Enoncés Probabilités sur un univers fini Evènements et langage ensembliste A quelle condition sur (a, b, c, d) ]0, [ 4 existe-t-il une probabilité P sur

Plus en détail

Leçon 6. Savoir compter

Leçon 6. Savoir compter Leçon 6. Savoir compter Cette leçon est une introduction aux questions de dénombrements. Il s agit, d une part, de compter certains objets mathématiques (éléments, parties, applications,...) et, d autre

Plus en détail

4. Exercices et corrigés

4. Exercices et corrigés 4. Exercices et corrigés. N 28p.304 Dans une classe de 3 élèves, le club théâtre (T) compte 0 élèves et la chorale (C) 2 élèves. Dix-huit élèves ne participent à aucune de ces activités. On interroge au

Plus en détail

Probabilités. Une urne contient 3 billes vertes et 5 billes rouges toutes indiscernables au toucher.

Probabilités. Une urne contient 3 billes vertes et 5 billes rouges toutes indiscernables au toucher. Lycée Jean Bart PCSI Année 2013-2014 17 février 2014 Probabilités Probabilités basiques Exercice 1. Vous savez bien qu un octet est une suite de huit chiffres pris dans l ensemble {0; 1}. Par exemple 01001110

Plus en détail

H + 0.5O H O + 286860 kj. CH + 2O CO + 2 H O + 892520 kj. 4 2 2 2 vap. 4 2 2 2 liq. CH + 5O 3CO + 4HO + 2224640 kj. 3 8 2 2 2 vap.

H + 0.5O H O + 286860 kj. CH + 2O CO + 2 H O + 892520 kj. 4 2 2 2 vap. 4 2 2 2 liq. CH + 5O 3CO + 4HO + 2224640 kj. 3 8 2 2 2 vap. CHAPIRE III : LES BILANS D'ENERGIE 1. Les chaleurs de réaction La combustion est la réaction exothermique des éléments constituant les combustibles avec de l'oxygène ris dans l'air, dans le but de roduire

Plus en détail

Lois de probabilité à densité Loi normale

Lois de probabilité à densité Loi normale DERNIÈRE IMPRESSIN LE 31 mars 2015 à 14:11 Lois de probabilité à densité Loi normale Table des matières 1 Lois à densité 2 1.1 Introduction................................ 2 1.2 Densité de probabilité

Plus en détail

Xavier Renoux / Région Picardie. Développement culturel. Règlement d intervention

Xavier Renoux / Région Picardie. Développement culturel. Règlement d intervention Xavier Renoux / Région Picardie Déveloement culturel Règlement d intervention Adoté ar délibération du Conseil régional de Picardie du 29 mars 2013 Sommaire 2 Proos liminaires CONDITIONS GENERALES D INSTRUCTION

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES Spé Maths Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la

Plus en détail

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre :

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre : Terminale STSS 2 012 2 013 Pourcentages Synthèse 1) Définition : Calculer t % d'un nombre, c'est multiplier ce nombre par t 100. 2) Exemples de calcul : a) Calcul d un pourcentage : Un article coûtant

Plus en détail

Feuille d exercices 2 : Espaces probabilisés

Feuille d exercices 2 : Espaces probabilisés Feuille d exercices 2 : Espaces probabilisés Cours de Licence 2 Année 07/08 1 Espaces de probabilité Exercice 1.1 (Une inégalité). Montrer que P (A B) min(p (A), P (B)) Exercice 1.2 (Alphabet). On a un

Plus en détail

Un modèle de composition automatique et distribuée de services web par planification

Un modèle de composition automatique et distribuée de services web par planification Un modèle de comosition automatique et distribuée de services web ar lanification Damien Pellier * Humbert Fiorino ** * Centre de Recherche en Informatique de Paris 5 Université Paris Descartes 45, rue

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

Fluctuation d une fréquence selon les échantillons - Probabilités

Fluctuation d une fréquence selon les échantillons - Probabilités Fluctuation d une fréquence selon les échantillons - Probabilités C H A P I T R E 3 JE DOIS SAVOIR Calculer une fréquence JE VAIS ÊTRE C APABLE DE Expérimenter la prise d échantillons aléatoires de taille

Plus en détail

Probabilités. C. Charignon. I Cours 3

Probabilités. C. Charignon. I Cours 3 Probabilités C. Charignon Table des matières I Cours 3 1 Dénombrements 3 1.1 Cardinal.................................................. 3 1.1.1 Définition............................................. 3

Plus en détail

1. Un groupe de dix personnes comprend cinq hommes et cinq femmes.

1. Un groupe de dix personnes comprend cinq hommes et cinq femmes. Dénombrement Exercices 1. Un groupe de dix personnes comprend cinq hommes et cinq femmes. (a) Combien y a-t-il de manières de les disposer autour d une table ronde, en ne tenant compte que de leurs positions

Plus en détail

Probabilités. Rappel : trois exemples. Exemple 2 : On dispose d un dé truqué. On sait que : p(1) = p(2) =1/6 ; p(3) = 1/3 p(4) = p(5) =1/12

Probabilités. Rappel : trois exemples. Exemple 2 : On dispose d un dé truqué. On sait que : p(1) = p(2) =1/6 ; p(3) = 1/3 p(4) = p(5) =1/12 Probabilités. I - Rappel : trois exemples. Exemple 1 : Dans une classe de 25 élèves, il y a 16 filles. Tous les élèves sont blonds ou bruns. Parmi les filles, 6 sont blondes. Parmi les garçons, 3 sont

Plus en détail

S2I 1. quartz circuit de commande. Figure 1. Engrenage

S2I 1. quartz circuit de commande. Figure 1. Engrenage TSI 4 heures Calculatrices autorisées 214 S2I 1 L essor de l électronique nomade s accomagne d un besoin accru de sources d énergies miniaturisées. Les contraintes imosées à ces objets nomades sont multiles

Plus en détail

LEÇON N 7 : Schéma de Bernoulli et loi binomiale. Exemples.

LEÇON N 7 : Schéma de Bernoulli et loi binomiale. Exemples. LEÇON N 7 : Schéma de Bernoulli et loi binomiale. Exemples. Pré-requis : Probabilités : définition, calculs et probabilités conditionnelles ; Notion de variables aléatoires, et propriétés associées : espérance,

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

DIVERSIFICATION DES ACTIVITES ET PRIVATISATION DES ENTREPRISES DE CHEMIN DE FER : ENSEIGNEMENTS DES EXEMPLES JAPONAIS

DIVERSIFICATION DES ACTIVITES ET PRIVATISATION DES ENTREPRISES DE CHEMIN DE FER : ENSEIGNEMENTS DES EXEMPLES JAPONAIS Ecole Nationale des Ponts et Chaussées Laboratoire Paris-Jourdan Sciences Economiques DIVERSIFICATION DES ACTIVITES ET PRIVATISATION DES ENTREPRISES DE CHEMIN DE FER : ENSEIGNEMENTS DES EXEMPLES JAPONAIS

Plus en détail

Travaux dirigés d introduction aux Probabilités

Travaux dirigés d introduction aux Probabilités Travaux dirigés d introduction aux Probabilités - Dénombrement - - Probabilités Élémentaires - - Variables Aléatoires Discrètes - - Variables Aléatoires Continues - 1 - Dénombrement - Exercice 1 Combien

Plus en détail

UVHC - ENSIAME CP1 - Probabilités - Interrogation Enseignante : Madame BOURLARD-JOSPIN Calculatrice autorisée

UVHC - ENSIAME CP1 - Probabilités - Interrogation Enseignante : Madame BOURLARD-JOSPIN Calculatrice autorisée UVHC - ENSIAME CP1 - Probabilités - Interrogation Enseignante : Madame BOURLARD-JOSPIN Calculatrice autorisée 1. On tire successivement et sans remise deux cartes d un jeu de 52 cartes. Soit A l événement

Plus en détail

REGIE DES EAUX DU CANAL BELLETRUD. Demande d'installation ou de Réhabilitation d'un dispositif d'assainissement Non Collectif

REGIE DES EAUX DU CANAL BELLETRUD. Demande d'installation ou de Réhabilitation d'un dispositif d'assainissement Non Collectif Demande d'installation ou de Réhabilitation d'un disositif d'assainissement Non Collectif Les renseignements demandés dans ce document ermettront au Service Public d'assainissement Non Collectif de donner

Plus en détail

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives Calcul des itervalles de cofiace our les EPCV 996-004 - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio e oit das la oulatio totale des méages - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio das ue sous oulatio das les méages

Plus en détail

TP : Outils de simulation. March 13, 2015

TP : Outils de simulation. March 13, 2015 TP : Outils de simulation March 13, 2015 Chater 1 Initialisation Scilab Calculatrice matricielle Exercice 1. Système Unix Créer sous Unix un réertoire de travail outil_simulation dans votre home réertoire.

Plus en détail

prix par consommateur identiques différents prix par identiques classique 3 unité différents 2 1

prix par consommateur identiques différents prix par identiques classique 3 unité différents 2 1 3- LE MONOOLE DISCRIMINANT Le monoole eut vendre ertaines unités de roduit à des rix différents. On arle de disrimination ar les rix. Selon une terminologie due à igou (The Eonomis of Welfare, 1920), on

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2013/2014. Terminale STMG. O. Lader

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2013/2014. Terminale STMG. O. Lader Terminale STMG O. Lader Table des matières 1 Information chiffrée (4s) 4 1.1 Taux d évolution....................................... 6 1.2 indices............................................. 6 1.3 Racine

Plus en détail

Raisonnement par récurrence Suites numériques

Raisonnement par récurrence Suites numériques Chapitre 1 Raisonnement par récurrence Suites numériques Terminale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Raisonnement par récurrence. Limite finie ou infinie d une suite.

Plus en détail

Accès optiques : la nouvelle montée en débit

Accès optiques : la nouvelle montée en débit Internet FTR&D Dossier du mois d'octobre 2005 Accès otiques : la nouvelle montée en débit Dans le domaine du haut débit, les accès en France sont our le moment très majoritairement basés sur les technologies

Plus en détail

Procès - Verbal du Conseil Municipal Du lundi 15 décembre 2014

Procès - Verbal du Conseil Municipal Du lundi 15 décembre 2014 Procès - Verbal du Conseil Municial Du lundi 15 décembre 2014 Nombre de membres comosant le Conseil Municial : 15 Nombre de membres en exercice : 15 Nombre de Conseillers résents : 14 Nombre de Conseillers

Plus en détail

Sous le feu des questions

Sous le feu des questions ARTICLE PRINCIPAL Assureurs Protection juridique Sous le feu des questions Comment les assureurs Protection juridique vont-ils désormais romouvoir leurs roduits? Seraient-ils artisans d une assurance Protection

Plus en détail

Théorie et Codage de l Information (IF01) exercices 2013-2014. Paul Honeine Université de technologie de Troyes France

Théorie et Codage de l Information (IF01) exercices 2013-2014. Paul Honeine Université de technologie de Troyes France Théorie et Codage de l Information (IF01) exercices 2013-2014 Paul Honeine Université de technologie de Troyes France TD-1 Rappels de calculs de probabilités Exercice 1. On dispose d un jeu de 52 cartes

Plus en détail

Exemple On lance une pièce de monnaie trois fois de suite. Calculer la probabilité d obtenir exactement deux fois pile.

Exemple On lance une pièce de monnaie trois fois de suite. Calculer la probabilité d obtenir exactement deux fois pile. Probabilités Définition intuitive Exemple On lance un dé. Quelle est la probabilité d obtenir un multiple de 3? Comme il y a deux multiples de 3 parmi les six issues possibles, on a chances sur 6 d obtenir

Plus en détail

Santé et hygiène bucco-dentaire des salariés de la RATP

Santé et hygiène bucco-dentaire des salariés de la RATP Santé et hygiène bucco-dentaire des salariés de la RATP Percetion des salariés et examen clinique du raticien Période 2006-2009 14 juin 2012 Dominique MANE-VALETTE, Docteur en Chirurgie dentaire dominique.mane-valette@rat.fr

Plus en détail

Probabilités. I Petits rappels sur le vocabulaire des ensembles 2 I.1 Définitions... 2 I.2 Propriétés... 2

Probabilités. I Petits rappels sur le vocabulaire des ensembles 2 I.1 Définitions... 2 I.2 Propriétés... 2 Probabilités Table des matières I Petits rappels sur le vocabulaire des ensembles 2 I.1 s................................................... 2 I.2 Propriétés...................................................

Plus en détail

Chaînes de Markov au lycée

Chaînes de Markov au lycée Journées APMEP Metz Atelier P1-32 du dimanche 28 octobre 2012 Louis-Marie BONNEVAL Chaînes de Markov au lycée Andreï Markov (1856-1922) , série S Problème 1 Bonus et malus en assurance automobile Un contrat

Plus en détail

Calculs de probabilités conditionelles

Calculs de probabilités conditionelles Calculs de probabilités conditionelles Mathématiques Générales B Université de Genève Sylvain Sardy 20 mars 2008 1. Indépendance 1 Exemple : On lance deux pièces. Soit A l évènement la première est Pile

Plus en détail

POKER ET PROBABILITÉ

POKER ET PROBABILITÉ POKER ET PROBABILITÉ Le poker est un jeu de cartes où la chance intervient mais derrière la chance il y a aussi des mathématiques et plus précisément des probabilités, voici une copie d'écran d'une main

Plus en détail

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire CHAPITRE N5 FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION Code item D0 D2 N30[S] Items étudiés dans le CHAPITRE N5 Déterminer l'image

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé Baccalauréat S/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé A. P. M.. P. XRCIC 1 Commun à tous les candidats Partie A 1. L arbre de probabilité correspondant aux données du problème est : 0,3 0,6 H

Plus en détail

PUBLICATIONS L OBSERVATOIRE D E L É C O N O M I E S O C I A L E E T S O L I D A I R E L Économie Sociale et Solidaire est multiforme,

PUBLICATIONS L OBSERVATOIRE D E L É C O N O M I E S O C I A L E E T S O L I D A I R E L Économie Sociale et Solidaire est multiforme, L Économie Sociale et Solidaire est multiforme, et rofondément ancrée dans son territoire. C est ourquoi le travail réalisé ar le laboratoire Carta, Unité mixte du CNRS et de l Université d Angers a retenu

Plus en détail

Probabilités sur un univers fini

Probabilités sur un univers fini [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 août 2015 Enoncés 1 Proailités sur un univers fini Evènements et langage ensemliste A quelle condition sur (a,, c, d) ]0, 1[ 4 existe-t-il une proailité P sur

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

ASSERVISSEMENT DES SYSTEMES D ORDRE 2.

ASSERVISSEMENT DES SYSTEMES D ORDRE 2. Lycée Louis ARMAND : 45 4 8 8 73 Bd de Strasbourg : 48 73 63 5 ASSERVISSEMENT DES SYSTEMES D ORDRE. Asservissement de vitesse et de coule d'une machine à courant continu. Objectif Connaître les rincies

Plus en détail

Économétrie des Marchés Financiers - Stratégies d'investissement

Économétrie des Marchés Financiers - Stratégies d'investissement Économétrie des Marchés Financiers - Stratégies d'investissement 1 Utilité esérée L'utilité est censée mesurer la satisfaction de l agent, fonction d'un revenu aléatoire Agent risquohobe: réfère un revenu

Plus en détail

ACTUARIAT 1, ACT 2121, AUTOMNE 2013 #4-5

ACTUARIAT 1, ACT 2121, AUTOMNE 2013 #4-5 ACTUARIAT 1, ACT 2121, AUTOMNE 2013 #4-5 ARTHUR CHARPENTIER 1 Un certain test médical révèle correctement, avec probabilité 0.85, qu une personne a le sida lorsqu elle l a vraiment et révèle incorrectement,

Plus en détail

Arbre de probabilité(afrique) Univers - Evénement

Arbre de probabilité(afrique) Univers - Evénement Arbre de probabilité(afrique) Univers - Evénement Exercice 1 Donner l univers Ω de l expérience aléatoire consistant à tirer deux boules simultanément d une urne qui en contient 10 numérotés puis à lancer

Plus en détail

3 Exercices. 3.1 Probabilités simples. 3.2 Probabilités avec dénombrement. Probabilités 3. Exercice 1 On tire au hasard une carte parmi un jeu de 52.

3 Exercices. 3.1 Probabilités simples. 3.2 Probabilités avec dénombrement. Probabilités 3. Exercice 1 On tire au hasard une carte parmi un jeu de 52. Probabilités 3 3 Exercices 3.1 Probabilités simples Exercice 1 On tire au hasard une carte parmi un jeu de 52. Calculer la probabilité d obtenir : 1. un roi 2. le valet de trèfle 3. l as de coeur ou la

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 204 Corrigé EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats. Proposition fausse. La tangente T, passant par les points A et B d abscisses distinctes, a pour coefficient

Plus en détail

CALCUL DES PROBABILITES

CALCUL DES PROBABILITES CALCUL DES PROBABILITES Exemple On lance une pièce de monnaie une fois. Ensemble des événements élémentaires: E = pile, face. La chance pour obtenir pile vaut 50 %, pour obtenir face vaut aussi 50 %. Les

Plus en détail

Les marchés du crédit dans les PVD

Les marchés du crédit dans les PVD Les marchés du crédit dans les PVD 1. Introduction Partout, les marchés du crédit sont au centre de la caacité des économies à croître, uisqu ils financent l investissement. Le Taleau 1 montre ar exemle

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points 1. Réponse d. : 1 e Le coefficient directeur de la tangente est négatif et n est manifestement pas 2e

Plus en détail

Lois de probabilité. Anita Burgun

Lois de probabilité. Anita Burgun Lois de probabilité Anita Burgun Problème posé Le problème posé en statistique: On s intéresse à une population On extrait un échantillon On se demande quelle sera la composition de l échantillon (pourcentage

Plus en détail

Bureau N301 (Nautile) benjamin@leroy-beaulieu.ch

Bureau N301 (Nautile) benjamin@leroy-beaulieu.ch Pre-MBA Statistics Seances #1 à #5 : Benjamin Leroy-Beaulieu Bureau N301 (Nautile) benjamin@leroy-beaulieu.ch Mise à niveau statistique Seance #1 : 11 octobre Dénombrement et calculs de sommes 2 QUESTIONS

Plus en détail

Démonstrations exigibles au bac

Démonstrations exigibles au bac Démonstrations exigibles au bac On donne ici les 11 démonstrations de cours répertoriées comme exigibles dans le programme officiel. Toutes ces démonstrations peuvent donner lieu à une «restitution organisée

Plus en détail

Existe-t-il un univers de benchmarks pour les Hedge Funds? Kamel. Cahier du FARGO n 1110701 Juillet 2011

Existe-t-il un univers de benchmarks pour les Hedge Funds? Kamel. Cahier du FARGO n 1110701 Juillet 2011 Existe-t-il un univers de benchmarks our les Hedge Funds? Kamel LAARADH Maître de conférences en sciences de gestion Université de Bourgogne FARGO - Centre de recherche en Finance, ARchitecture et Gouvernance

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat S ntilles-guyane 11 septembre 14 Corrigé EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue

Plus en détail

Examen d accès - 1 Octobre 2009

Examen d accès - 1 Octobre 2009 Examen d accès - 1 Octobre 2009 Aucun document autorisé - Calculatrice fournie par le centre d examen Ce examen est un questionnaire à choix multiples constitué de 50 questions. Plusieurs réponses sont

Plus en détail

Bois. P.21 Bois-béton à Paris. Carrefour du Bois. Saturateurs. Usinage fenêtres. Bardages P.25 P.34 P.31 P.37. La revue de l activité Bois en France

Bois. P.21 Bois-béton à Paris. Carrefour du Bois. Saturateurs. Usinage fenêtres. Bardages P.25 P.34 P.31 P.37. La revue de l activité Bois en France CMP Bois n 19-12 avril - mai 2010 P.25 Carrefour du Bois P.34 cm La revue de l activité Bois en France Bois Saturateurs P.31 Usinage fenêtres P.37 Bardages Tout our l usinage du bois massif. Tout d un

Plus en détail

Statistique Descriptive et Inférentielle Méthodes paramétriques et non paramétriques

Statistique Descriptive et Inférentielle Méthodes paramétriques et non paramétriques Fiche TD avec le logiciel : a2-1-c Statistique Descriptive et Inférentielle Méthodes paramétriques et non paramétriques Sylvain Mousset Rappels de probabilités / statistiques Table des matières 1 Probabilités

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2009 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES. (Classe terminale S)

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2009 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES. (Classe terminale S) MA 09 CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 009 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES (Classe terminale S) DURÉE : 5 heures La calculatrice de poche est autorisée, conformément à la réglementation. La clarté et

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B EXERCICE 1 (12 points) Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B Les trois parties de cet exercice peuvent être traitées de façon indépendante. A. Résolution d une équation différentielle On considère

Plus en détail

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007 Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 7 EXERCICE points. Le plan (P) a une pour équation cartésienne : x+y z+ =. Les coordonnées de H vérifient cette équation donc H appartient à (P) et A n

Plus en détail

.NET remoting. Plan. Principes de.net Remoting

.NET remoting. Plan. Principes de.net Remoting Plan.NET remoting Clémentine Nebut LIRMM / Université de Montellier 2 de.net Remoting côté serveur côté client.net Remoting en ratique Les canaux de communication L'activation L'invocation Les aramètres

Plus en détail

Estimation et tests statistiques, TD 5. Solutions

Estimation et tests statistiques, TD 5. Solutions ISTIL, Tronc commun de première année Introduction aux méthodes probabilistes et statistiques, 2008 2009 Estimation et tests statistiques, TD 5. Solutions Exercice 1 Dans un centre avicole, des études

Plus en détail

Thème 19: Probabilités

Thème 19: Probabilités PROBABILITÉS 79 Thème 19: Probabilités Introduction: Blaise Pascal Andrey Nikolaevich Kolmogorov La théorie des probabilités est née de l étude par les mathématiciens des jeux de hasard. D ailleurs, le

Plus en détail

Les probabilités. Chapitre 18. Tester ses connaissances

Les probabilités. Chapitre 18. Tester ses connaissances Chapitre 18 Les probabilités OBJECTIFS DU CHAPITRE Calculer la probabilité d événements Tester ses connaissances 1. Expériences aléatoires Voici trois expériences : - Expérience (1) : on lance une pièce

Plus en détail

Plan général du cours

Plan général du cours BTS GPN 1ERE ANNEE-MATHEMATIQUES-PROBABILITES-DENOMBREMENT,COMBINATOIRE PROBABILITES Plan général du cours 1. Dénombrement et combinatoire (permutations, arrangements, combinaisons). 2. Les probabilités

Plus en détail

Les probabilités. Guide pédagogique Le présent guide sert de complément à la série d émissions intitulée Les probabilités produite par TFO.

Les probabilités. Guide pédagogique Le présent guide sert de complément à la série d émissions intitulée Les probabilités produite par TFO. Guide pédagogique Le présent guide sert de complément à la série d émissions intitulée produite par TFO. Le guide Édition 1988 Rédacteur (version anglaise) : Ron Carr Traduction : Translatec Conseil Ltée

Plus en détail

Moyennes de fonctions arithmétiques de formes binaires

Moyennes de fonctions arithmétiques de formes binaires Mathematika 58 2012 290 304 Moyennes de fonctions arithmétiques de formes binaires R de la Bretèche & G Tenenbaum Abstract Extending classical results of Nair and Tenenbaum we rovide general shar uer bounds

Plus en détail

Exo7. Probabilité conditionnelle. Exercices : Martine Quinio

Exo7. Probabilité conditionnelle. Exercices : Martine Quinio Exercices : Martine Quinio Exo7 Probabilité conditionnelle Exercice 1 Dans la salle des profs 60% sont des femmes ; une femme sur trois porte des lunettes et un homme sur deux porte des lunettes : quelle

Plus en détail

P1 : Corrigés des exercices

P1 : Corrigés des exercices P1 : Corrigés des exercices I Exercices du I I.2.a. Poker : Ω est ( l ensemble ) des parties à 5 éléments de l ensemble E des 52 cartes. Cardinal : 5 I.2.b. Bridge : Ω est ( l ensemble ) des parties à

Plus en détail

Andrey Nikolaevich Kolmogorov

Andrey Nikolaevich Kolmogorov PROBABILITÉS La théorie des probabilités est née de l étude par les mathématiciens des jeux de hasard. D'ailleurs, le mot hasard provient du mot arabe «az-zahr» signifiant dé à jouer. On attribue au mathématicien

Plus en détail

Catalogue 3 Chaine sur Mesure

Catalogue 3 Chaine sur Mesure Catalogue 3 Chaine sur Mesure SUBAKI Les Chaines 2009 CAALGUE 3 Classification chaine sur mesure sériés de chaîne ye de chaîne subaki Caractéristiques RUNNER BS Performance suérieure Général Chaînes à

Plus en détail