dénombrement, loi binomiale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "dénombrement, loi binomiale"

Transcription

1 dénombrement, loi binomiale Table des matières I) Introduction au dénombrement 1 1. Problème ouvert Jeux et dénombrements Différents tirages dans une urne II) Combinaisons 3 1. Notion Proriétés des combinaisons Formule du binôme III)Loi binomiale 8 1. Raels Éreuve de Bernoulli Loi binomiale IV)Pool d exercices 10 Extrait du rogramme Pour les dénombrements intervenant dans les roblèmes, on en restera à des situations élémentaires résolubles à l aide d arbres, de diagrammes ou de combinaisons. Cours largement insiré des sites de Melusine, Abida et Téhessin La section I, le théorème du triangle de Pascal et les raels de la section sur la loi binomiale figurent dans la fiche à distribuer TS roba3-fiche.df. I) Introduction au dénombrement Cette section est dans la fiche à distribuer TS roba3-fiche.df. Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 1/12

2 1. Problème ouvert Considèrons un ensemble E ayant n éléments, n N. On dresse la liste de toutes les arties de E, y comris la artie vide n ayant aucun élément et on note chacune de ces arties sur un carton que l on lace dans une urne, chaque carton étant suosé indiscernable au toucher. On tire alors au hasard deux cartons simultanément de l urne. La question est de savoir quelle est la robabilité que la réunion de ces deux cartons soit égale à E. 1 Résoudre le roblème si n 1 uis n 2. 2 Résoudre le roblème dans le cas général. 3 Rerendre le roblème si l on suose que l on tire au hasard les deux cartons successivement et avec remise du remier carton tiré. Ce chaitre exose quelques éléments qui ermettront de résoudre ce roblème. 2. Jeux et dénombrements Nous allons évoquer et décrire trois jeux qui vont nous ermettre de dénombrer les différents tirages ossibles de éléments d un ensemble à n éléments. 1 Joer Il s agit de choisir successivement 7 chiffres au hasard armi les dix chiffres de 0 à 9. On obtient alors un nombre de set chiffres, un même chiffre ouvant être choisi lusieurs fois. 2 Le quinté Lors d une course de 20 chevaux, on s intéresse à l arrivée, dans l ordre, des 5 remiers chevaux, en admettant qu il ne eut y avoir d ex aequo et que le joueur n a aucune connaissance hiique lui ermettant de jouer autrement qu au hasard. 3 Le loto Le jeu du loto consiste à choisir au hasard 6 nombres armi les 49 remiers entiers naturels non nuls, un même nombre ne ouvant être choisi lusieur fois et l ordre d aarition des nombres n étant as ris en comte. Quelle est la robabilité de gagner our chacun des jeux? Arès avoir remarqué que les trois jeux se modèlisent ar une loi équiréartie (il y a équirobabilité : chaque évènement élémentaire a la même robabilité) déterminer dans chacun des cas évoqués la robabilité de gagner, c est-à-dire de trouver les bons numéros. 3. Différents tirages dans une urne De nombreuses exériences aléatoires euvent s assimiler à des tirages de boules dans une urne U et se modélisent ar une loi équiréartie comme suit. Tirages successifs avec remise On tire une boule de l urne U, on note son numéro, uis on la remet dans l urne. On effectue de la sorte tirages (dits successifs avec remise). Un résultat ossible est une suite ordonnée ou liste de éléments choisis dans un ensemble à n éléments. Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 2/12

3 Proriété 1. Le nombre de suites ordonnées ou listes de éléments choisis dans un ensemble à n éléments est n. Illustrer avec un arbre. Cette méthode est à relier au Joer. Tirages successifs sans remise On tire une boule de l urne U, on note son numéro et on ne la remet as dans l urne. On effectue de la sorte tirages, avec n (dits successifs sans remise). Un résultat ossible est une liste ou suite ordonnée d éléments tous distincts d un ensemble à n éléments. Cas articulier : lorsque n, toutes les boules sont tirées une à une, une telle liste est aelée ermutation. Proriété 2. Le nombre de listes ou de suites ordonnées formées de numéros distincts ris dans U est égal à n(n 1)...(n 1). Le nombre de ermutations formées des n numéros de U est égal à n(n 1) Illustrer avec un arbre. Cette méthode est à relier au Quinté. Tirages simultanés On tire simultanément boules de l urne U ( n). On obtient ainsi un ensemble de numéros ris armi n, que l on aelle combinaison. Cette méthode est à relier au Loto, les nombres de combinaisons sont étudiés dans la suite de ce chaitre... Fin de la section dans la fiche distribuée. II) Combinaisons 1. Notion Exemle. Exercice Pour n N, n 2, le nombre n(n 1) est noté n! et se lit factorielle n. Par convention : 1! 1 et 0! 1. On revient sur les suites ordonnées et les ermutations. Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 3/12

4 Proriété 3. Le nombre de suites ordonnées de éléments, tous distincts, d un ensemble à n éléments est n! (n )!. Le nombre de ermutations d un ensemble à n éléments est n!. Ceci se déduit de la roriété des tirages successifs sans remise. Exercices 1 Combien y a-t-il d anagrammes du mot ZOÉ? 2 Il y a 28 chaises dans une salle our 28 élèves. Dénombrer toutes les manières ossibles our les élèves d occuer les chaises de la salle. 3 Il y a 28 chaises dans une salle our 25 élèves. Dénombrer toutes les manières ossibles our les élèves de s installer dans la salle (on se réoccue ici de qui va sur quelle chaise). 4 Il y a 28 chaises dans une salle our 25 élèves. Dénombrer toutes les manières ossibles our les élèves de s installer dans la salle (on ne se réoccue lus ici de qui va sur quelle chaise mais simlement de quelles chaises sont occuées). Théorème 1. Si 0 n, le nombre de combinaisons de objets ris armi n, noté armi n», est égal à n(n 1)...(n 1)! n!!(n )!., aussi aelé «Preuve. Faisons d abord le raisonnement sur un exemle : Quel est le nombre de combinaisons de trois éléments ris dans un ensemble de 5 éléments? On sait que le 5! nombre de listes de trois éléments distincts d un ensemble à cinq éléments est égal à (5 3)!. Choisissons une combinaison de trois éléments, que l on note {a; b; c}. Combien de listes ordonnées d éléments distincts eut-on constituer avec cette combinaison? Il y a 63! fois lus de listes que de combinaisons, d où : ( ) 5 3 3! et ( ) 5 3 5! (5 3)! 5! (5 3)!3!. Considérons maintenant le cas général (: soit ) un ensemble E à n éléments. n On choisit une combinaison armi les ossibles de E. Pour cette combinaison, on a! ermutations ossibles. Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 4/12

5 Donc nous ouvons en déduire que le nombre de suites ordonnées de éléments, tous distincts, de E, que n! l on sait égal à est aussi, d arès ce qui récéde, égal à (n )!. Ce qui ermet d obtenir :! n! (n )! n! (n )!!. 2. Proriétés des combinaisons Proriété 4. Pour tout entier naturel n : 1, 0 1, n n. 1 Théorème 2. Pour tous entiers naturels n et tels que n :. n En effet choisir de rendre objets non ordonnés armi n revient au même que de rendre n objets non ordonnés armi n. Exercice 20, Le théorème qui suit, sa démonstration et le triangle de Pascal figurent dans la fiche à distribuer TS roba3- fiche.df. Théorème 3. Pour tous entiers naturels n et tels que 1 n : ( ) ( ) n 1 n 1 1. Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 5/12

6 Cette égalité est arfois aelée relation de Pascal même si les mathématiciens chinois l avaient mise en évidence avant lui. Preuve. ROC ossible. 1 Démonstration 1 E est un ensemble à n éléments, on note a un élément fixé de E. Pour dénombrer les arties à éléments de E, on eut distinguer : celles qui ne contiennent as a : ce sont les arties à éléments choisis armi les n 1 éléments restants; elles sont au nombre de 1 celles qui contiennent a : il reste à choisir 1 éléments armi les n 1 éléments restants; on en comte : 1 Or il y a 1 arties à éléments de E, donc ( ) ( ) n 1 n Démonstration ( ) ( 2 ) n 1 n (n 1)! ( 1)!(n 1 ( 1))! (n 1)!!(n 1 )! (n 1)! (n )(n 1)!!(n )!!(n )! n(n 1)!!(n )! n!!(n )! Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 6/12

7 D où le triangle de Pascal n ( ) 0 ( 0)( ) 1 1 ( 0)( 1)( ) ( 0)( 1)( 2)( ) ( 0)( 1)( 2)( 3)( ) ( 0)( 1)( 2)( 3)( 4)( ) Fin de cette artie figurant sur la fiche TS roba3-fiche.df. On lace des 1 sur la ligne corresondant à n 0 ( et n ) 1 et sur la diagonale, uis on calcule les n de roche en roche en utilisant le théorème récédent. ( ) ( ) ( ) Exemle : n Formule du binôme Théorème 4. Formule du binôme (de Newton) Pour tous nombres comlexes a et b, et our tout entier n 1, ( n (a b) n a n 1 ( n 0 ) a n 1 b 1... ) a b n. ( n ) a b n... b n Tenter de le faire sentir en termes de combinaisons. Preuve. Par récurrence (facile) en remarquant que (a b) 1 a(a b) b(a b) et en utilisant la relation de Pascal au bon moment... Exercices Alications de la formule du binôme 1 Quelques roduits remarquables (17 239)... 2 Démontrer que our tout entier n 1, 2 n. 0 3 En déduire le nombre de toutes les arties d un ensemble à n éléments 1 (ce résultat se retrouve avec un arbre...) (voir le roblème ouvert du début de chaitre) Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 7/12

8 Solutions : D arès la formule du binôme : (1 1) n n donc 2 n 0. 3 Le nombre de toutes les arties d un ensemble à n éléments est la somme du nombre de arties à 0 élément, à 1 éléments, à 2 éléments,..., à n éléments. Le nombre total est donc, c est à dire 2 n d arès la question 1. 0 III) Loi binomiale 1. Raels Ces raels figurent dans la fiche à distribuer TS roba3-fiche.df. On aelle variable aléatoire toute fonction de l univers Ω dans R. Si l image de Ω ar X est un ensemble de valeurs isolées de R on dit que la variable X est discrète. L esérance mathématique ou moyenne d une variable aléatoire discrète renant n valeurs x i avec les robabilités P(X x i ) i avec 1 i n est le réel La variance de X : V (X) E(X) x i i. i1 (x i E(x)) 2 i ou V (X) i1 Écart tye de X : σ(x) V (X). Fin de la fiche distribuée. 2. Éreuve de Bernoulli x 2 i i (E(X)) 2. i1 Lorsqu une exérience aléatoire n a que deux issues (généralement aelées succès et échec), on la nomme éreuve de Bernoulli. On note la robabilité du succès et q 1 la robabilité de l échec. q S E (Jacques ou Jaob Bernoulli (27 décembre 1654, Bâle - 16 août 1705) était un mathématicien et hysicien suisse.) Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 8/12

9 Définir une loi de Bernoulli de aramètre, c est associer à l exérience aléatoire une loi de robabilité x discrète définie ar i S E i q que l on note aussi x i 1 0 i Loi binomiale Lors de la réétition de n éreuves de Bernoulli, identiques et indéendantes, on s intéresse à la variable aléatoire X qui à chaque exérience aléatoire associe le nombre de succès. On obtient comme univers, ensemble des résultats ossibles, les entiers comris entre 0 et n (Ω {0; 1; 2;...; n}). On cherche à déterminer la loi de robabilité suivie ar la variable aléatoire X sur l univers Ω Cette loi de robabilité sur cet ensemble Ω est nommée loi binomiale de aramètres n et, notée B(n; ) où est la robabilité de succès et n le nombre d éreuves. Vocabulaire : on aelle aussi arfois shéma de Bernoulli une telle réétition d éreuves identiques et indéendantes. Proriété 5. P(X ), la robabilité d obtenir succès et n échecs est q n. X 0 ( ) 1 ( ) 2... ( ) n n n n Probabilité i q n q n 1 2 q n 2 q n n 1 2 Preuve. Lire la age 230 du livre our la rochaine fois et me oser des questions si des difficultés sont rencontrées (raisonner avec un arbre). Exercices A choisir armi 25 à Conjecturons la valeur de l esérance de X. Proriété 6. On a l esérance de X : E(X) n et l écart tye de X : σ(x) nq Admise (eut se démontrer en considérant la fonction f définie ar f(x) x(a x) n et sa dérivée, voir la trame de la méthode dans l exercice ). Exercices Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 9/12

10 (solution à rojeter avec le fichier exo50242.xls). Faire la remarque que our 1/2, une loi binomiale est une lecture directe du triangle de Pascal et que our n très grand, on retrouve une «courbe en cloche»(montrer le fichier Binom-Cloche.xls). IV) Pool d exercices 1 Diabète insulino-déendant dit de tye 1. Une étude de l OMS affirme que 2,8% de la oulation mondiale est atteinte de diabète de Tye 1. Dans un lycée, on interroge au hasard N 10 élèves our vérifier s ils souffrent ou non de diabète de tye 1. Le nombre d élèves est suffisamment imortant our que l on uisse assimiler ce rélèvement à un tirage avec remise. On considère la variable aléatoire X qui à chaque tirage de N élèves associe le nombre d élèves souffrant de diabète de tye 1. 1 Justifier que la loi X suit une loi binomiale dont on récisera les aramètres. 2 Calculer la robabilité qu un élève exactement, souffre de diabète de tye 1. 3 Calculer la robabilité qu un élève au moins, souffre de diabète de tye 1. Correction 1 La variable aléatoire X suit la loi binomiale de aramètres B(N, 2, 8%) car : X comtabilise le nombre de ersonnes diabétiques; deux issues contraires, diabétiques ou as 2, 8% et q 97, 2%; on réète N fois la même exérience aléatoire; les exériences sont indéendantes car le tirage est assimilé à un tirage avec remise. ( ) 10 2 P(X 1) 0, , , P(X 1) 1 P(X 1) 0, 25 2 Un etit artisan emloie trois ouvriers, la robabilité our que l un d entre eux soit absent un jour donné est de 0,05. On suose que les trois ouvriers s absentent indéendamment les uns des autres. Soit X la variable aléatoire qui à une journée associe le nombre d ouvriers absents. 1 Justifier que X suit une loi binomiale dont on récisera les aramètres. 2 Donner la loi de robabilité de X. 3 Calculer la robabilité d avoir au moins un ouvrier résent. 3 Un tireur à la carabine touche le centre de la cible avec une robabilité égale à 0,7. 1 Quelle est la robabilité our que sur 5 tirs il touche au moins une fois le centre de la cible? 2 Combien de tirs doit-il effectuer our que la robabilité d atteindre la cible soit suérieur à 0,95? 4 Une machine roduit, en grande série, des objets de masse théorique 180 grammes. Un objet est conforme si sa masse est comrise entre 178 g et 182 g. On admet que 96, 8% des objets de la roduction sont conformes. Les objets sont stocés ar boites de vingt. On désigne ar Y la variable aléatoire qui associe à une boite rise au hasard le nombre d objets conformes de cette boite. Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 10/12

11 1 Donner les aramètres de la loi binomiale suivie ar Y. 2 On choisit une boite au hasard dans la roduction. Calculer la robabilité des événements suivants : tous les objets sont conformes; au moins dix-huit objets sont conformes. 5 Coefficients binomiaux 1 Donnez une exression simle de ( ) 20 our calculer à la main. 3 2 On donne ( ) et 5, de 0, de 1 ( ) Calculez alors à la main 6 ( ) ( ) n n, de. Utilisez des simlifications n n 1 ( ) 13 et 8 ( ) Une vieille connaissance Donnez une nouvelle démonstration très raide de la formule bien connue : (1 x) n > 1 nx 7 Nombre de arties Combien y a-t-il de arties d un ensemble ayant n éléments? 8 Tye Bac avec ROC 1 Démonstration de cours. Démontrer que, our tous entiers naturels n et tels que 1 < n, on a : En déduire que our tous entiers naturels n et tels que 2 < n 1, on a : ( ) ( ) ( ) ( ) n 2 n 2 n 2 n On considère deux entiers naturels n et tels que 2 < n 1. On disose d une urne contenant n boules indiscernables au toucher. Deux des boules sont rouges, les autres sont blanches. On tire au hasard et simultanément boules de l urne. On aelle A l évènement «au moins une boule rouge a été tirée». a) Exrimer en fonction de n et de la robabilité de l évènement A, contraire de A. En déduire la robabilité de A. b) Exrimer d une autre manière la robabilité de l évènement A et montrer, à l aide la formule obtenue à la question 2., que l on retrouve le même résultat. 9 Calculez π 3 π 6 sin 5 t dt. 10 Périclès est gouteur d olives dans une usine grecque. Un matin, il goutte cent olives au hasard et les relace dans le réservoir. L arès-midi, l ouzo de l aéritif lui a fait erdre la mémoire. Il goutte à nouveau cent olives dans le même réservoir. Douze d entre elles avaient déjà été machées. Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 11/12

12 On note A l événement «il y a douze olives machées armi les cent choisies» et B n l événement «il y a n olives dans le réservoir». On considère la fonction f définie our les entiers suérieurs à cent ar f(n) Bn (A) et la suite (u n ) définie our les entiers suérieurs à 100 ar 1 Comarer u n à 1. u n f(n 1)/f(n) 2 Montrer que la fonction f atteint un maximum sur [100, [. ) ) )(n1 100 )( n 100 (100)(n (100)(n On aelle maximum de vraisemblance m la valeur de n corresondant à ce maximum. Déterminez m. Réonse : m 833 u n 11 Le oer Une main au oer est constituée de 5 cartes tirées d un jeu de 52 cartes. Combien y a-t-il de mains contenant des carrés (XXXXY)? des fulls (XXXYY)? des brelans (XXXYZ)? des doubles aires (XXYYZ)? des aires (XXYZA)? Deux lettres identiques (ar exemle XX) corresondent à deux cartes de même hauteur (ar exemle deux dames). Réonse : 624 carrés, 3744 fulls, brelans doubles aires, aires. 12 L âge du caitaine Le caitaine des omiers de New-Yor réside à l angle de la 7 e rue et de la 33 e avenue. La caserne se trouve à l angle de la 15 e rue et de la 40 e avenue. Il s y rend tous les jours à ied et sans erdre de tems (i.e. dans le sens des numéros croissants aussi bien our les rues que our les avenues). Sachant qu il a commencé à travailler le jour de ses 18 ans, et sachant qu il n est jamais assé deux fois ar le même chemin, quel est l âge maximum du caitaine? Réonse : maximum 35 ans. 13 Calcul de coefficients binomiaux On considère 7 boules numérotées de 1 à 7. 1 On en tire simultanément 3. Combien y a-t-il de tirages ossibles? 2 Soit un entier vérifiant 3 7. Combien y a-t-il de tirages de 3 boules dont le lus grand numéro est? 7 ( ) x 1 3 En déduire une exression de sous forme d un unique coefficient binomial. 2 3 Alain Gauchet (Livre : Indice Maths TS (rogramme 2002) - Bordas) age 12/12

Loi binomiale-cours. La loi binomiale

Loi binomiale-cours. La loi binomiale 1 La loi binomiale Les robabilités en général - et la loi binomiale en articulier - doivent beaucou à la famille Bernoulli. Cette dynastie de scientifiques comte, entre autres, dans ses rangs, Jacob (165-175)

Plus en détail

L2-S4 : 2014-2015. Support de cours. Statistique & Probabilités Chapitre 1 : Analyse combinatoire

L2-S4 : 2014-2015. Support de cours. Statistique & Probabilités Chapitre 1 : Analyse combinatoire L2-S4 : 2014-2015 Suort de cours Statistique & Probabilités Chaitre 1 : Analyse combinatoire R. Abdesselam UFR de Sciences Economiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2, Camus Berges du Rhône Rafik.abdesselam@univ-lyon2.fr

Plus en détail

Théorie des ensembles et combinatoire

Théorie des ensembles et combinatoire Théorie des ensembles et combinatoire Valentin Vinoles 24 janvier 2012 Table des matières 1 Introduction 2 2 Théorie des ensembles 3 2.1 Définition............................................ 3 2.2 Aartenance

Plus en détail

1. Traduire les données de l'énoncé sur un arbre de probabilité.

1. Traduire les données de l'énoncé sur un arbre de probabilité. Pondichéry Avril 2008 - Exercice Une agence de voyages roose exclusivement trois destinations : la destination A, la destination G et la destination M. 50 % des clients choisissent la destination A. 0

Plus en détail

PROBABILITÉS. I Épreuve de Bernoulli - Loi binomiale. Exemple. Exercice 01 (voir réponses et correction) Exercice 02 (voir réponses et correction)

PROBABILITÉS. I Épreuve de Bernoulli - Loi binomiale. Exemple. Exercice 01 (voir réponses et correction) Exercice 02 (voir réponses et correction) PRBABILITÉ Loi binomiale - Échantillonnage I Éreuve de Bernoulli - Loi binomiale xemle n lance deux fois une ièce de monnaie arfaitement équilibrée. Les deux lancers sont indéendants (c'est-à-dire que

Plus en détail

Des familles de deux enfants

Des familles de deux enfants Des familles de deux enfants Claudine Schwartz, IREM de Grenoble Professeur, Université Joseh Fourier Les questions et sont osées dans le dernier numéro de «Pour la Science» (n 336, octobre 2005, article

Plus en détail

La probabilité conditionnelle de l évènement B sachant que l évènement A est réalisé se note p A (B) et on a :

La probabilité conditionnelle de l évènement B sachant que l évènement A est réalisé se note p A (B) et on a : Lycée JANON DE AILLY 21 janvier 2014 PROBABILITÉ DICRÈTE T le E I PROBABILITÉ CONDITIONNELLE La notion de robabilité conditionnelle intervient uand endant le déroulement d une exérience aléatoire, une

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 17 février 2015 Enoncés 1. On pose. Vérifier que T est une tribu sur Ω.

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 17 février 2015 Enoncés 1. On pose. Vérifier que T est une tribu sur Ω. [htt://m.cgeduuydelome.fr] édité le 17 février 2015 Enoncés 1 Probabilités Tribu Exercice 5 [ 04006 ] [correction] Soit Ω un ensemble infini et une famille de arties de Ω vérifiant n m A m = et = Ω Exercice

Plus en détail

PROBABILITÉS CONDITIONNELLES

PROBABILITÉS CONDITIONNELLES PROBABILITÉS CONDITIONNELLES A.FORMONS DES COUPLES Pour la fête de l école, les élèves de CE 2 ont préparé une danse qui s exécute par couples : un garçon, une fille. La maîtresse doit faire des essais

Plus en détail

1 Raisonnement. Vocabulaire ensembliste CHAPITRE

1 Raisonnement. Vocabulaire ensembliste CHAPITRE CHAPITRE 1 Raisonnement Vocabulaire ensembliste A. Éléments de logique.......................... 12 1. Construction de roositions....................... 12 2. Quantificateurs.............................

Plus en détail

Cahier de Vacances: de la Tes à la ece1...

Cahier de Vacances: de la Tes à la ece1... Cahier de Vacances: de la Tes à la ece... Recommandations Vous venez de terminer votre terminale et d obtenir le Baccalauréat (bravo!) et vous avez choisi de oursuivre vos études ar la voie des classes

Plus en détail

1-p. 1-p. 1-p. 1-p. On se propose d'utiliser ce canal pour transmettre le contenu d'une source binaire S.

1-p. 1-p. 1-p. 1-p. On se propose d'utiliser ce canal pour transmettre le contenu d'une source binaire S. EXERCICES EXERCICE On considère le canal à uatre entrées et cin sorties: A B C D - - - - A B E C D. Montrer ue ce canal est symétriue. 2. Calculer sa caacité. On se roose d'utiliser ce canal our transmettre

Plus en détail

35 personnes 40,0% 360 jours 18 jours 150 80. 270 personnes 18,0%

35 personnes 40,0% 360 jours 18 jours 150 80. 270 personnes 18,0% POURCENTAGES Exercice n. Comléter ce tableau, en indiquant dans chaque case l'oération effectuée et son résultat (arrondir à décimale en cas de besoin) Ensemble de référence Part en nombre en ourcentage

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE «L ESPACE ADHERENTS» p SITE INTERNET ARIA MIDI-PYRENEES

MODE D EMPLOI DE «L ESPACE ADHERENTS» p SITE INTERNET ARIA MIDI-PYRENEES MODE D EMPLOI DE «L ESPACE ADHERENTS» SITE INTERNET ARIA MIDI-PYRENEES Table des matières : 1- Mon Esace 2- Mon Comte 3- Mes Actualités 4- Ma Fiche Entrerise 4.1- Imorter votre logo 4.2- Imorter une image

Plus en détail

M2 EFM TD MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES : ARITHMÉTIQUE CHRISTOPHE RITZENTHALER

M2 EFM TD MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES : ARITHMÉTIQUE CHRISTOPHE RITZENTHALER M2 EFM TD MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES : ARITHMÉTIQUE CHRISTOPHE RITZENTHALER 1. Euclide, relation de Bézout, gcd Exercice 1. [DKM94,.14] Montrer que 6 n 3 n our tout entier n ositif. Exercice 2. [DKM94,.15]

Plus en détail

Distribution Uniforme Probabilité de Laplace Dénombrements Les Paris. Chapitre 2 Le calcul des probabilités

Distribution Uniforme Probabilité de Laplace Dénombrements Les Paris. Chapitre 2 Le calcul des probabilités Chapitre 2 Le calcul des probabilités Equiprobabilité et Distribution Uniforme Deux événements A et B sont dits équiprobables si P(A) = P(B) Si il y a équiprobabilité sur Ω, cad si tous les événements

Plus en détail

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : épreuve de Bernoulli Exercice 2 : loi de Bernoulli de paramètre

Plus en détail

Chapitre 6. La demande d assurance

Chapitre 6. La demande d assurance Chaitre 6 Introduction Réduire le risque Plusieurs manière de réduire le risque: a diversification Une firme eut réduire son risque en diversifiant ses activités dans des domaines eu liés entre eux Ventes

Plus en détail

Terminale S-SI Probabilités conditionnelles

Terminale S-SI Probabilités conditionnelles robabilités conditionnelles Table des matières 1 Introduction 2 2 Définitions 2 3 Formule des probabilités totales 3 4 Indépendance et principe du produit 5 5 Exercices 5 1 1 Introduction Lorsque 7 élèves

Plus en détail

Boucle à verrouillage de phase

Boucle à verrouillage de phase Chaitre 2 Boucle à verrouillage de hase Introduction La boucle à verrouillage de hase, que l on désignera ar la suite ar l acronyme anglais PLL (Phase Locked Loo), est un disositif largement utilisé dans

Plus en détail

Coefficients binomiaux

Coefficients binomiaux Probabilités L2 Exercices Chapitre 2 Coefficients binomiaux 1 ( ) On appelle chemin une suite de segments de longueur 1, dirigés soit vers le haut, soit vers la droite 1 Dénombrer tous les chemins allant

Plus en détail

Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique

Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique Exercices Chaitre 5 : Les lentilles et les instruments d otique E. (a) On a n,33, n 2,0cm et R 20 cm. En utilisant l équation 5.2, on obtient,33 0 cm + q,33 20 cm q 8,58 cm Le chat voit le oisson à 8,58

Plus en détail

Exercices de dénombrement

Exercices de dénombrement Exercices de dénombrement Exercice En turbo Pascal, un entier relatif (type integer) est codé sur 6 bits. Cela signifie que l'on réserve 6 cases mémoires contenant des "0" ou des "" pour écrire un entier.

Plus en détail

Seconde année - Semestre 3 PROBABILITÉS

Seconde année - Semestre 3 PROBABILITÉS 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Aée 2012-2013 LICENCE d ÉCONOMIE et GESTION Secode aée - Semestre 3 PROBABILITÉS Feuille d exercices N 3 : Variables aléatoires - Lois discrètes 1. Calculez 3 2 + 2 5 Exercice I (

Plus en détail

Module 6: Chaînes de Markov à temps discret

Module 6: Chaînes de Markov à temps discret Module 6: Chaînes de Markov à tems discret Patrick Thiran 1 Définition Un rocessus stochastique est dit markovien (d ordre 1) si l évolution future du rocessus ne déend que de sa valeur actuelle et non

Plus en détail

Lycée Cassini BTS CGO 2014-2015. Test de début d année

Lycée Cassini BTS CGO 2014-2015. Test de début d année Lycée assini BTS GO 4-5 Exercice Test de début d année Pour chaque question, plusieurs réponses sont proposées. Déterminer celles qui sont correctes. On a mesuré, en continu pendant quatre heures, la concentration

Plus en détail

CI 2 SLCI : ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS

CI 2 SLCI : ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS CI 2 SLCI : ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS CHAPITRE 2 MODÉLISATION DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS TRANSFORMÉE DE LAPLACE TRAVAIL DIRIGÉ Robot Ericc Le robot

Plus en détail

Dénombrement. 1 Dénombrer des listes 2 1.1 Permutation... 2 1.2 Arrangement... 3 1.3 p-liste... 4

Dénombrement. 1 Dénombrer des listes 2 1.1 Permutation... 2 1.2 Arrangement... 3 1.3 p-liste... 4 1 Déombremet Table des matières 1 Déombrer des listes 2 1.1 Permutatio................................ 2 1.2 Arragemet............................... 3 1.3 -liste.................................... 4

Plus en détail

I. Cas de l équiprobabilité

I. Cas de l équiprobabilité I. Cas de l équiprobabilité Enoncé : On lance deux dés. L un est noir et l autre est blanc. Calculer les probabilités suivantes : A «Obtenir exactement un as» «Obtenir au moins un as» C «Obtenir au plus

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 Le sujet est numéroté de 1 à 5. L annexe 1 est à rendre avec la copie. L exercice Vrai-Faux est

Plus en détail

Exercices : Probabilités

Exercices : Probabilités Exercices : Probabilités Partie : Probabilités Exercice Dans un univers, on donne deux événements et incompatibles tels que =0, et =0,7. Calculer,, et. Exercice Un dé (à faces) est truqué de la façon suivante

Plus en détail

1 heure Épreuve scientifique et Technique Coef. 1 Page 1/6 Sous-épreuve E1C : Mathématiques Unité 13

1 heure Épreuve scientifique et Technique Coef. 1 Page 1/6 Sous-épreuve E1C : Mathématiques Unité 13 EXAMEN : BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Session 009 Éreuve scientifique et Technique Coef. 1 Page 1/6 Ce sujet comorte 6 ages numérotées de 1 à 6. Assurez-vous que cet exemlaire est comlet. S il est incomlet,

Plus en détail

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie...

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie... 1 Probabilité Table des matières 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables........................... 2 1.2 Définitions................................. 2 1.3 Loi équirépartie..............................

Plus en détail

Les trois sortes de tirages

Les trois sortes de tirages DERNIÈRE IMPRESSION LE 29 juin 2015 à 19:20 Les trois sortes de tirages Introduction Comme nous l avons vu, dans une loi équirépartie, il est nécessaire de dénombrer les cas favorables et les cas possibles.

Plus en détail

LOGICIEL D AIDE A LA PLANIFICATION POUR L ELECTRIFICATION RURALE (LAPER)

LOGICIEL D AIDE A LA PLANIFICATION POUR L ELECTRIFICATION RURALE (LAPER) LOGICIEL D AIDE A LA PLANIFICATION POUR L ELECTRIFICATION RURALE (LAPER) FRANCE Valérie Lévy Franck Thomas - Rainer Fronius Marc Gratton Electricité de France Recherche et Déveloement Résumé Les bienfaits

Plus en détail

Pédaler en danseuse P2 P1

Pédaler en danseuse P2 P1 Pédaler en danseuse Pédaler en danseuse consiste à ne as s asseoir sur la selle et à se dresser sur les édales. Le mouvement de édalage s écarte alors notablement du édalage assis. Notre roos est d analyser

Plus en détail

Support du cours de Probabilités IUT d Orléans, Département d informatique

Support du cours de Probabilités IUT d Orléans, Département d informatique Support du cours de Probabilités IUT d Orléans, Département d informatique Pierre Andreoletti IUT d Orléans Laboratoire MAPMO (Bât. de Mathématiques UFR Sciences) - Bureau 126 email: pierre.andreoletti@univ-orleans.fr

Plus en détail

Module : réponse d un système linéaire

Module : réponse d un système linéaire BSEL - Physique aliquée Module : réonse d un système linéaire Diaoramas () : diagrammes de Bode, réonse Résumé de cours - Caractérisation d un système hysique - Calcul de la réonse our une entrée donnée

Plus en détail

Dénombrement, opérations sur les ensembles.

Dénombrement, opérations sur les ensembles. Université Pierre et Marie Curie 2013-2014 Probabilités et statistiques - LM345 Feuille 1 (du 16 au 20 septembre 2013) Dénombrement, opérations sur les ensembles 1 Combien de façons y a-t-il de classer

Plus en détail

Session 2010 Examen : BEP Tertiaire 1 Spécialités du Secteur 6 : Métiers de la comptabilité. Durée : 1 heure Epreuve : Mathématiques Page : 1/5

Session 2010 Examen : BEP Tertiaire 1 Spécialités du Secteur 6 : Métiers de la comptabilité. Durée : 1 heure Epreuve : Mathématiques Page : 1/5 SUJET 2010 Examen : BEP Tertiaire 1 Sécialités du Secteur 6 : Métiers de la comtabilité Coeff : Selon sécialité Logistique et commercialisation Vente action marchande Durée : 1 heure Ereuve : Mathématiques

Plus en détail

LES FORUMS DE QUESTIONS MATHÉMATIQUES SUR INTERNET ET

LES FORUMS DE QUESTIONS MATHÉMATIQUES SUR INTERNET ET ABDULKADIR ERDOGAN & ALAIN MERCIER LES FORUMS DE QUESTIONS MATHÉMATIQUES SUR INTERNET ET LES ATTENTES SUR LE TRAVAIL DES ÉLÈVES Abstract. Forums of Mathematical Questions on Internet and Exectations about

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE CERGY. LICENCE d ÉCONOMIE et FINANCE LICENCE de GESTION. Seconde année - Semestre 3 PROBABILITÉS. Cours de M. J.

UNIVERSITÉ DE CERGY. LICENCE d ÉCONOMIE et FINANCE LICENCE de GESTION. Seconde année - Semestre 3 PROBABILITÉS. Cours de M. J. Année 2013-2014 UNIVERSIÉ DE CERGY LICENCE d ÉCONOMIE et FINANCE LICENCE de GESION Seconde année - Semestre 3 PROBABILIÉS Cours de M. J. Stéphan ravaux Dirigés de Mme M. Barrié, M. J-M. Chauvet et M. J.

Plus en détail

Probabilités conditionnelles Loi binomiale

Probabilités conditionnelles Loi binomiale Exercices 23 juillet 2014 Probabilités conditionnelles Loi binomiale Équiprobabilité et variable aléatoire Exercice 1 Une urne contient 5 boules indiscernables, 3 rouges et 2 vertes. On tire au hasard

Plus en détail

DATA MINING Arbres de décision

DATA MINING Arbres de décision DATA MINING Arbres de décision Juan Manuel Torres juan-manuel.torres@univ-avignon.fr www.lia.univ-avignon.fr/chercheurs/torres/cours/dm LIA / Université d'avignon Octobre 2006 Généralités Arbres de décision

Plus en détail

Probabilités et Statistiques. Feuille 2 : variables aléatoires discrètes

Probabilités et Statistiques. Feuille 2 : variables aléatoires discrètes IUT HSE Probabilités et Statistiques Feuille : variables aléatoires discrètes 1 Exercices Dénombrements Exercice 1. On souhaite ranger sur une étagère 4 livres de mathématiques (distincts), 6 livres de

Plus en détail

I/ LES CODEURS OPTIQUES

I/ LES CODEURS OPTIQUES Sciences Industrielles our l Ingénieur Centre d Intérêt 2 : ACQUERIR l'information Cométences : ANALYSER, CONCEVOIR CAPTEURS NUMERIQUES DE POSITION Les codeurs otiques Comment choisir le bon cateur our

Plus en détail

MATHEMATIQUES Terminale Scientifique

MATHEMATIQUES Terminale Scientifique MATHEMATIQUES Termiale Scietifique Fiches PROGRAMME 22 (v24) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Dilômée de l École Polytechique Cours Pi e-mail : lescoursi@cours-icom site : htt://wwwcours-icom siège

Plus en détail

PROBABILITÉS. I) Introduction, aperçu historique. Loi de probabilité

PROBABILITÉS. I) Introduction, aperçu historique. Loi de probabilité Table des matières PROBABILITÉS Résumé de cours I) Introduction, aperçu historique 1 II) Loi de probabilité 1 III)Probabilité d évènement 2 1. Le vocabulaire des probabilités................................

Plus en détail

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc Terminale ES Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc EXERCICE ( points). Commun à tous les candidats On considère une fonction f : définie, continue et doublement dérivable sur l

Plus en détail

TS. 2012/2013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 20/11/12

TS. 2012/2013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 20/11/12 TS. 01/013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 0/11/1 Exercice 1 : ( 6,5 pts) Première partie : Démonstration à rédiger { Démontrer que si ( ) et (v n ) sont deux suites telles

Plus en détail

Exercices : VAR discrètes

Exercices : VAR discrètes Exercices : VAR discrètes Exercice 1: Une urne contient 2 boules blanches et 4 boules noires. On tire les boules une à une sans les remettre jusqu à ce qu il ne reste que des boules d une seule couleur

Plus en détail

Notes de cours de Mathématiques en première ES/L

Notes de cours de Mathématiques en première ES/L Notes de cours de Mathématiques en première ES/L O. Lader 1 Table des matières 1 Pourcentages, taux d évolution (4S) 3 1.1 Évolution........................................... 3 2 Fonctions du second degré

Plus en détail

A. Notion d intégrale double

A. Notion d intégrale double UT ORSAY Mesures Physiques ntégrales doubles Calcul d aires et de volumes Cours du ème semestre A Notion d intégrale double A- omaine quarrable On suose que le lan est muni d un reère orthonormé ( O; i;

Plus en détail

PROBABILITÉS. I Vocabulaire des événements 2 I.1 Vocabulaire... 2 I.2 Intersection et réunion d événements... 2 I.3 Représentation des évenements...

PROBABILITÉS. I Vocabulaire des événements 2 I.1 Vocabulaire... 2 I.2 Intersection et réunion d événements... 2 I.3 Représentation des évenements... PROBABILITÉS Table des matières I Vocabulaire des événements 2 I.1 Vocabulaire.............................................. 2 I.2 Intersection et réunion d événements................................ 2

Plus en détail

Cours 1: lois discrétes classiques en probabilités

Cours 1: lois discrétes classiques en probabilités Cours 1: lois discrétes classiques en probabilités Laboratoire de Mathématiques de Toulouse Université Paul Sabatier-IUT GEA Ponsan Module: Stat inférentielles Définition Quelques exemples loi d une v.a

Plus en détail

Exercices sur le chapitre «Probabilités»

Exercices sur le chapitre «Probabilités» Arnaud de Saint Julien - MPSI Lycée La Merci 2014-2015 1 Pour démarrer Exercices sur le chapitre «Probabilités» Exercice 1 (Modélisation d un dé non cubique) On considère un parallélépipède rectangle de

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC 2013

BACCALAURÉAT BLANC 2013 BACCALAURÉAT BLANC 203 Série S Corrigé Exercice. a) On traduit les données de l énoncé et on représente la situation par un arbre pondéré. PF ) = 2, PF 2) = 3, P F ) = 5 00 = 20, P F 2 ) =,5 00 = 3 3,5,

Plus en détail

1 Exercices d introdution

1 Exercices d introdution 1 Exercices d introdution Exercice 1 (Des cas usuels) 1. Combien y a-t-il de codes possibles pour une carte bleue? Réponse : 10 4. 2. Combien y a-t-il de numéros de téléphone commençant par 0694? Réponse

Plus en détail

Analyse combinatoire

Analyse combinatoire Mathématiques Générales B Université de Genève Sylvain Sardy 6 mars 2008 Le but de l analyse combinatoire (techniques de dénombrement est d apprendre à compter le nombre d éléments d un ensemble fini de

Plus en détail

Exercices Chapitre 1 3-851-84 Microéconomie

Exercices Chapitre 1 3-851-84 Microéconomie Eercices Chaitre 3-85-84 Microéconomie QUESTION Soit trois consommateurs aant les fonctions d'utilité suivantes: 3 4 u (, )= 8 3 u (, )= (, ) = 3 /6 u3 Chacun d'eu disose d'un revenu R et fait face au

Plus en détail

L information sera transmise selon des signaux de nature et de fréquences différentes (sons, ultrasons, électromagnétiques, électriques).

L information sera transmise selon des signaux de nature et de fréquences différentes (sons, ultrasons, électromagnétiques, électriques). CHAINE DE TRANSMISSION Nous avons une information que nous voulons transmettre (signal, images, sons ). Nous avons besoin d une chaîne de transmission comosée de trois éléments rinciaux : 1. L émetteur

Plus en détail

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 22 avril 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. obligatoire SÉRIE S

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 22 avril 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. obligatoire SÉRIE S Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi avril 014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S Durée de l épreuve : 4 HEURES Les calculatrices sont AUTRISÉES obligatoire Coefficient : 7 Le

Plus en détail

Cours de spécialité mathématiques en Terminale ES

Cours de spécialité mathématiques en Terminale ES Cours de spécialité mathématiques en Terminale ES O. Lader 2014/2015 Lycée Jean Vilar Spé math terminale ES 2014/2015 1 / 51 Systèmes linéaires Deux exemples de systèmes linéaires à deux équations et deux

Plus en détail

TD: Ensembles, applications, dénombrement

TD: Ensembles, applications, dénombrement Université de Provence Année 011/1 Licence Math Info ème année S3 Fondements de l Informatique 1 Ensembles et fonctions TD: Ensembles, applications, dénombrement 1. On suppose que l ensemble de tous les

Plus en détail

Feuille TD 1 : Probabilités discrètes, dénombrement

Feuille TD 1 : Probabilités discrètes, dénombrement Université de Nice-Sophia Antipolis -L2 MASS - Probabilités Feuille TD 1 : Probabilités discrètes, dénombrement Exercice 1 : 1. On doit choisir 2 représentants dans une classe de 40 élèves. Quel est le

Plus en détail

1 Le marché du travail néoclassique

1 Le marché du travail néoclassique Paris Ouest Nanterre a Défense Année universitaire 2012-2013 icence Economie-Gestion 1 Macroéconomie A Enseignants : Alain Ayong e Kama, Michel Mouillart et Aurélien Saïdi Travaux dirigés n 4 : CORRECTION

Plus en détail

CONCOURS D ADMISSION. Option économique MATHEMATIQUES III. Année 2006

CONCOURS D ADMISSION. Option économique MATHEMATIQUES III. Année 2006 ESSEC M B A CONCOURS D ADMISSION Option économique MATHEMATIQUES III Année 2006 La présentation, la lisibilité, l orthographe, la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements entreront

Plus en détail

COURS DE MATHEMATIQUES TERMINALE STG

COURS DE MATHEMATIQUES TERMINALE STG COURS DE MATHEMATIQUES TERMINALE STG Chapitre 1. TAUX D EVOLUTION... 5 1. TAUX D EVOLUTION ET COEFFICIENTS MULTIPLICATEURS... 5 a. Taux d évolution... 5 b. Coefficient multiplicateur... 5 c. Calcul d une

Plus en détail

Exercices sur les lois de probabilités continues

Exercices sur les lois de probabilités continues Terminale S Exercices sur les lois de probabilités continues Exercice n 1 : X est la variable aléatoire de la loi continue et uniforme sur [0 ; 1]. Donner la probabilité des événements suivants : a. b.

Plus en détail

Fiche de révision sur les lois continues

Fiche de révision sur les lois continues Exercice 1 Voir la correction Le laboratoire de physique d un lycée dispose d un parc d oscilloscopes identiques. La durée de vie en années d un oscilloscope est une variable aléatoire notée X qui suit

Plus en détail

le triangle de Pascal - le binôme de Newton

le triangle de Pascal - le binôme de Newton 1 / 51 le triangle de Pascal - le binôme de Newton une introduction J-P SPRIET 2015 2 / 51 Plan Voici un exposé présentant le triangle de Pascal et une application au binôme de Newton. 1 2 3 / 51 Plan

Plus en détail

Cours de Probabilités et de Statistique

Cours de Probabilités et de Statistique Cours de Probabilités et de Statistique Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université Paris-Est Cours de Proba-Stat 2 L1.2 Science-Éco Chapitre Notions de théorie des ensembles 1 1.1 Ensembles

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban EXERCICE 1 : 4 Points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Aucune justification n est demandée. Pour chacune des questions, une

Plus en détail

2010 My Maths Space Page 1/6

2010 My Maths Space Page 1/6 A. Des statistiques aux probabilités 1. Statistiques descriptives, analyse de données. Vocabulaire des statistiques : Population : c'est l'ensemble étudié. Individu : c'est un élément de la population.

Plus en détail

Loi binomiale Lois normales

Loi binomiale Lois normales Loi binomiale Lois normales Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières Rappels sur la loi binomiale 2. Loi de Bernoulli............................................ 2.2 Schéma de Bernoulli

Plus en détail

En dénombrement, il s avérera souvent difficile d exprimer les résultats sans une notation adaptée, comme n!. 1 si n = 0 n (n 1)...

En dénombrement, il s avérera souvent difficile d exprimer les résultats sans une notation adaptée, comme n!. 1 si n = 0 n (n 1)... Chapitre 1 Dénombrement Le dénombrement (aussi appelé analyse combinatoire) permet de dénombrer divers types de groupements que l on peut faire à partir d ensembles finis. Ce chapitre vous permettra de

Plus en détail

Analyse Combinatoire

Analyse Combinatoire Analyse Combinatoire 1) Équipes On dispose d un groupe de cinq personnes. a) Combien d équipes de trois personnes peut-on former? b) Combien d équipes avec un chef, un sous-chef et un adjoint? c) Combien

Plus en détail

Probabilités. Une urne contient 3 billes vertes et 5 billes rouges toutes indiscernables au toucher.

Probabilités. Une urne contient 3 billes vertes et 5 billes rouges toutes indiscernables au toucher. Lycée Jean Bart PCSI Année 2013-2014 17 février 2014 Probabilités Probabilités basiques Exercice 1. Vous savez bien qu un octet est une suite de huit chiffres pris dans l ensemble {0; 1}. Par exemple 01001110

Plus en détail

CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Probabilités Épreuve de Bernoulli, loi de Bernoulli.

CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Probabilités Épreuve de Bernoulli, loi de Bernoulli. 1 ère - 3 Chap.9 : Loi binomiale. Échantillonnage. 1 ère - Chapitre 9 : LOI BINOMIALE. ÉCHANTILLONNAGE. Textes officiels (30 septembre 2010) : CONTENU CAPACITÉ ATTENDUE COMMENTAIRE Probabilités Épreuve

Plus en détail

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population.

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population. Première STMG1 2014-2015 progression. - 1 Table des matières Fil rouge. 3 Axes du programme. 3 Séquence : Proportion d une sous population dans une population. 3 Information chiffrée : connaître et exploiter

Plus en détail

Cours de mathématiques pour la Terminale S

Cours de mathématiques pour la Terminale S Cours de mathématiques pour la Terminale S Savoir-Faire par chapitre Florent Girod 1 Année scolaire 2015 / 2016 1. Externat Notre Dame - Grenoble Table des matières 1) Suites numériques.................................

Plus en détail

Chapitre IV : Couples de variables aléatoires discrètes

Chapitre IV : Couples de variables aléatoires discrètes UNIVERSITÉ DE CERG Année 0-03 UFR Économie & Gestion Licence d Économie et Gestion MATH0 : Probabilités Chapitre IV : Couples de variables aléatoires discrètes Généralités Définition Soit (Ω, P(Ω), P)

Plus en détail

Cours de Probabilités et statistiques L1 2011-2012 Maths-PC-SVT

Cours de Probabilités et statistiques L1 2011-2012 Maths-PC-SVT Cours de Probabilités et statistiques L1 2011-2012 Maths-PC-SVT Université d Avignon Fichier dispo sur http://fredericnaud.perso.sfr.fr/ Une étude statistique dans la population montre que le Q.I. est

Plus en détail

Les devoirs en Première STMG

Les devoirs en Première STMG Les devoirs en Première STMG O. Lader Table des matières Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions....................... 2 Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions (corrigé)..................

Plus en détail

Laser hélium néon. Source spectrale lumière blanche

Laser hélium néon. Source spectrale lumière blanche ITERFÉRECE LUMIEUE ETRE ODE MUTUELLEMET COHÉRETE ITRODUCTIO AUX ITERFÉRECE LUMIEUE ETRE ODE MUTUELLEMET COHÉRETE I Raels sur le modèle ondulatoire de la lumière ) Les idées de base du modèle ondulatoire

Plus en détail

CH1 : Introduction à l Analyse Des Données (ADD) B- Les données et leurs caractéristiques C- Grandeurs associées aux données

CH1 : Introduction à l Analyse Des Données (ADD) B- Les données et leurs caractéristiques C- Grandeurs associées aux données CH1 : Introduction à l Analyse Des Données (ADD) A- Introduction A- Introduction B- Les données et leurs caractéristiques C- Grandeurs associées aux données A-1 Les méthodes Lors de toute étude statistique,

Plus en détail

Ch.12 : Loi binomiale

Ch.12 : Loi binomiale 4 e - programme 2007 - mathématiques ch.12 - cours Page 1 sur 5 1 RÉPÉTITION D'EXPÉRIENCES INDÉPENDANTES Lancer plusieurs fois un dé et noter les résultats successifs. Ch.12 : Loi binomiale Prélever des

Plus en détail

Procès - Verbal du Conseil Municipal Du lundi 12 octobre 2015

Procès - Verbal du Conseil Municipal Du lundi 12 octobre 2015 Procès - Verbal du Conseil Municial Du lundi 12 octobre 2015 Nombre de membres comosant le Conseil Municial : 15 Nombre de membres en exercice : 14 Nombre de Conseillers résents : 11 Nombre de Conseillers

Plus en détail

Correction des exemples. Mathieu EMILY

Correction des exemples. Mathieu EMILY Correction des exemples Mathieu EMILY Novembre 2005 Table des Matières Exemple_Exercice 1 Page 2 Exemple_Exercice 2 Page 3 Exemple_Exercice 3 Page 5 Exemple_Exercice 4 Page 6 Exemple_Exercice 5 Page 7

Plus en détail

Probabilités discrètes : exercices

Probabilités discrètes : exercices Université de Strasbourg Probabilités Département de mathématiques Agreg interne 2015-2016 Probabilités discrètes : exercices Vous pouvez me contacter à l adresse nicolas.juilletatmath.unistra.fr. J ai

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES Spé Maths Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la

Plus en détail

MICRO-ECONOMIE. Concepteur du cours: Ridha saâdallah. Université Virtuelle de Tunis

MICRO-ECONOMIE. Concepteur du cours: Ridha saâdallah. Université Virtuelle de Tunis MICR-ECNMIE Conceteur du cours: Ridha saâdallah Université Virtuelle de Tunis 006 Introduction Générale Dans l'attente d'une définition formelle et récise à laquelle nous aboutirons à la fin de cette artie

Plus en détail

Programme de Première

Programme de Première BAC TECHNO STAV 66 I. Algèbre Programme de Première Objectif 1 - Effectuer de manière autonome des calculs numériques ou algébriques, résoudre des équations ou inéquations en vue de résoudre des problèmes

Plus en détail

DETERMINATION DU FRONT DE FUSION D UNE PLAQUE DE PARAFFINE SOUMISE A L ENSOLEILLEMENT

DETERMINATION DU FRONT DE FUSION D UNE PLAQUE DE PARAFFINE SOUMISE A L ENSOLEILLEMENT DETERMINATION DU FRONT DE FUSION D UNE PLAQUE DE PARAFFINE SOUMISE A L ENSOLEILLEMENT Djim SECK *, Ababacar THIAM, Vincent SAMBOU, Dorothé AZILINON, Mamadou ADJ Laboratoire d Energétique Aliquée, Ecole

Plus en détail

Probabilités sur un univers fini

Probabilités sur un univers fini [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 7 août 204 Enoncés Probabilités sur un univers fini Evènements et langage ensembliste A quelle condition sur (a, b, c, d) ]0, [ 4 existe-t-il une probabilité P sur

Plus en détail

Exercices supplémentaires : Loi binomiale

Exercices supplémentaires : Loi binomiale Exercices supplémentaires : Loi binomiale Partie A : Loi binomiale Dans une région pétrolifère, la probabilité qu un forage conduise à une nappe de pétrole est 0,1. 1) Justifier que la réalisation d un

Plus en détail

Probabilité conditionnelle et indépendance. Couples de variables aléatoires. Exemples

Probabilité conditionnelle et indépendance. Couples de variables aléatoires. Exemples 36 Probabilité conditionnelle et indépendance. Couples de variables aléatoires. Exemples (Ω, B, P est un espace probabilisé. 36.1 Définition et propriétés des probabilités conditionnelles Définition 36.1

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Hiver 2015

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Hiver 2015 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Hiver 2015 Épreuve : MATHÉMATIQUES Séries SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES, toutes spécialités LITTÉRAIRE, spécialité Mathématiques Classes TES1, TES2, TES3, TES ET TL1ES Durée de

Plus en détail

Exercices de simulation 1

Exercices de simulation 1 Licence MIA 2ème année Année universitaire 2009-2010 Simulation stochastique C. Léonard Exercices de simulation 1 Les simulations qui suivent sont à effectuer avec Scilab. Le générateur aléatoire de Scilab.

Plus en détail

Notions générales d acoustique (Deuxième version)

Notions générales d acoustique (Deuxième version) Coriandre Vilain le 8 mars 1 ICP-INPG 46, av. Felix Viallet 3831 Grenoble cedex 1 tel : 4-76-57-47-13 email : cvilain@ic.ing.fr Notions générales d acoustique (Deuxième version) Notations : Les vecteurs

Plus en détail