Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R Équation R = X

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X"

Transcription

1 Lgique binaire Définitin Une variable binaire est un élément qui ne peut prendre que deux valeurs ntées 1 et 0 (Oui et Nn). On dira que X est une variable binaire si X 0 X = 1 et si X 1 X = 0. Opératins sur une variable La structure suivante applique un traitement Ti à la variable X et prduit le résultat R, la table suivante regrupe tus les traitements applicables à la variable X X T1 T2 T3 T Les traitements T1 et T2 snt indépendants de la variable X et ne snt pas intéressants T2 est un traitement qui ne change pas la valeur de la variable, c est la fnctin lgique OUI (yes). Symbles Symble anglsaxn Symble eurpéen X R Équatin R = X T3 est un traitement qui inverse la valeur de la variable, c est la fnctin lgique NON (nt). Cette fnctin est aussi appelée cmplémentatin. Symbles Symble anglsaxn Symble eurpéen Équatin X R Remarque : X = X 1

2 Opératins sur deux variables Cmme dans le cas d une variable nus allns appliquer un traitement Ti aux variables X et Y et nter le résultat R, la table suivante regrupe tus les traitements applicables aux variables X et Y. X Y T1 T2 T3 T4 T5 T6 T7 T8 T9 T10 T11 T12 T13 T14 T15 T Les traitements T1 et T16 snt indépendants des variables et ne snt pas intéressants, Pur les résultats des traitements T4, T6, T11, T13 T4 : le résultat R est égal à X ; T13 : le résultat R est égal à. T6 : le résultat R est égal à Y ; T11 : le résultat R est égal à. On remarque une symétrie avec cmplémentatin des traitements au niveau de la verticale entre T8 et T9. T2 est un traitement qui prduit un résultat égal à 1 si X ET Y snt égaux à 1, c est la fnctin lgique ET (and). Symbles Symble anglsaxn Symble eurpéen Équatin R = X.Y Schématisatin par interrupteurs Le ET lgique est réalisé par la mise en série des deux interrupteurs X et Y, il faut que les deux interrupteurs sient actifs (1) pur que le résultat R sit lui aussi à 1 T8 est un traitement qui prduit un résultat égal à 1 si X = 1 OU si Y = 1 OU si X = 1 et Y = 1. C est la fnctin lgique OU (r). Symbles Symble anglsaxn 2

3 Symble eurpéen Équatin R = X + Y Schématisatin par interrupteurs Le OU lgique est réalisé par la mise en dérivatin des deux interrupteurs X et Y, il suffit qu un des deux interrupteurs sient actifs (1) pur que le résultat R sit lui aussi à 1 T15 est le traitement cmplémentaire de T2, c est la fnctin ET NON (nand). Symbles Symble anglsaxn Symble eurpéen Équatin R = X.Y Schématisatin par interrupteurs 3

4 T9 est le traitement cmplémentaire de T8, c est la fnctin OU NON (nr). Symbles Symble anglsaxn Symble eurpéen Équatin R Schématisatin par interrupteurs T7 est un traitement qui prduit un résultat égal à 1 si X = 1 OU si Y = 1 mais pas si X = 1 OU si Y = 1. C est la fnctin lgique OUexclusif (xr). Symbles Symble anglsaxn Symble eurpéen Équatin Schématisatin par interrupteurs Le OU exclusif peut s exprimer par une équatin lgique exprimant la réunin des deux lignes de la table de vérité qui nt un résultat au niveau lgique 1 sit : 4

5 T10 est le traitement cmplémentaire de T7, cette fnctin est à un lrsque les variables d entrée snt identiques, c est la fnctin Identité. Symbles Symble angl-saxn Symble eurpéen Équatin Schématisatin par interrupteurs L identité peut aussi s exprimer par une équatin lgique exprimant la réunin des deux lignes de la table de vérité qui nt un résultat au niveau lgique 1 sit : T 3 et T 5 : pératin d inhibitin. T 3 est l inhibitin de X par Y, R= X si Y = 0, R = 0 si Y = 1 Équatin R = X. T 5 est l inhibitin de Y par X. R= Y si X = 0, R = 0 si X = 1 : Équatin R = Y. T 12 et T 14 : pératin d implicatin. T 12 est l implicatin de Y par X R = 1 si X Y T 14 est l implicatin de X par Y. R = 1 si Y X. Pstulats X = 0 = X 5

6 Règles de De Mrgan X + Y X. Y Fnctins lgiques Une fnctin lgique u fnctin bléenne est une grandeur qui ne peut prendre que les valeurs 0 u 1. La valeur de la fnctin dépend de celles des variables binaires. On écrit F = f(x 1, x 2, x 3,..., x n ) pur représenter la cmbinaisn de n variables binaires reliées entre elles par les symbles des pératins lgiques définies précédemment. exemple : sit L une lampe qui peut être «allumée» u «éteinte» et X et Y les interrupteurs à deux psitins (X 0 - X 1, Y 0 - Y 1 ). Le fnctinnement de la lampe est défini de la manière suivante X Y L X 0 Y 0 éteinte X 0 Y 1 allumée X 1 Y 0 allumée X 1 Y 1 éteinte La lampe est allumée si X 0. Y 1 u si X 1. Y 0. La fnctin lgique qui caractérise le fnctinnement de la lampe L s écrira en fnctin de l état des interrupteurs : L = f ( X, Y ) = X 0.Y 1 + X 1.Y 0 Lgigramme : le lgigramme est une représentatin de la fnctin lgique réalisée qui utilise les symbles nrmalisés. Pur la fnctin précédente, le lgigramme est le suivant : (avec et ) Frmes canniques des fnctins bléennes. Sit la table de vérité suivante : X 2 X 1 X 0 S X 0.X X 0. X X 0. X X 0. X X 0. X X 0. X X 0.X X 0.X1 6

7 Les huit cmbinaisns des variables binaires X 0, X 1, X 2, classées dans l rdre binaire naturel, mntrent que la fnctin de srtie S prend, pur certaines cmbinaisns des variables la valeur 1, pur d autres, la valeur 0. La réunin des intersectins pur lesquelles la fnctin S est égale à 1 cnstitue la première frme cannique de S. Il vient : S = 0. X1 X + X 0. X1. X 2 La première frme cannique est une expressin qui réunie tus les 1 de la fnctin, chaque 1 crrespnd à l intersectin de tutes les variables. L expressin de S est dans ce cas simplifiable, en effet : S = 0. X1 S = 0.X1 S = X.X1.( ) S =.X.( ) X + X 0. X1. X 2 X. X 2 + X 0. X1. X 2. X X0..(X1 ) + X 1..(X0 + X0 ) X X0..(1)..(1) S = 0. X1 X + X 0 Psns = X0. X1 + X0. X1 + X En utilisant le thérème de De Mrgan il vient : S 0.X1 + X0. X1 S =(X0 X1 ).(X0 X1 ).(X0 X1 ).(X0 X1 ) Cette expressin cnstruite en utilisant les intersectins de réunins est la deuxième frme cannique. Si dans la table de vérité de la fnctin S nus réunissns les 0, nus abutissns à la définitin de S =X0.X1.X 2 + X0.X1.X 2 + X0.X1. + X0.X1. S = X0.X1. + X0.X1. + X0.X1. + X0.X1. S =(X0.X1. ).(X 0.X1. ).(X 0.X1. ).(X 0.X1.) La deuxième frme cannique de la fnctin S est dnc : S=(X0 + ).(X 0 + ).(X0 + ).(X0 + ) Cette deuxième frme cannique se présente sus la frme d intersectins de réunins. Expressin numérique des fnctins bléennes. Dans un but de simplificatin de l écriture d une fnctin bléenne nus puvns asscier à chaque intersectin cnstituant la fnctin asscier à chaque nmbre binaire cnstitué par ces intersectins sa valeur décimale. Cette écriture n est pssible qu après avir défini le pids de chacune des variables équivalent décimal X 2 X 1 X 0 S

8 On peut écrire : S = Réunin (.X1 +.X1 +.X1 + X 2.X1. X0 ) Ou S = Réunin (011, 101, 110, 111) u S = R (011, 101, 110, 111) Et en remplaçant les valeurs binaires par leur équivalent décimal : S = R ( 3, 5, 6, 7 ). Matrice des cmbinaisns u table de Karnaugh. La table de Karnaugh permet une écriture plus cndensée de la table de vérité, c est en fait une table de vérité dans laquelle les variables snt réparties en lignes et en clnnes. Exemple : sit F = R (1, 3, 5, 6, 7, 12, 14, 15) la table de Karnaugh assciée à cette fnctin s écrit : X 1 X 0 X 3 X Remarque : les lignes et les clnnes de la table de Karnaugh snt écrites dans l rdre binaire réfléchi. Ce mde d écriture permet la simplificatin des fnctins lgiques, les différentes cmbinaisns des variables étant adjacentes. Simplificatin des fnctins bléennes. Méthde de simplificatin par table de Karnaugh. a) simplificatin d une fnctin cmplète Une fnctin bléenne est cmplète si tutes les cmbinaisns des variables cnduisent à la définitin pur la srtie d un 1 u d un 0. L rganisatin de la table de Karnaugh seln un cde binaire réfléchi permet de mettre en évidence les prpriétés suivantes : deux cases adjacentes ne diffèrent que d une seule variable. Cette variable apparaît cmplémentée pur une case, nn cmplémentée pur l autre. On a dnc une case de la table repérée par un terme X 0. X X i..... X n et l autre case par X 0. X X..... X n. Ces deux termes dnnent un terme réduit X 0. X X i-1. X I X n. ( X i + X i ), ù ( X i + X i ) = 1 sit X 0. X X i-1. X I X n. i de même quatre cases adjacentes cnduisent à un terme réduit dans lequel deux variables snt enlevées et en généralisant 2 p cases adjacentes dnnent un seul terme réduit dans lequel p variables snt enlevées. Il est dnc pssible de regruper 2, 4, 8, 16,,2 n cellules adjacentes, ces cellules se regrupent en ligne, en clnne, en lignes et en clnnes 8

9 Exemple : fnctin de tris variables X 0, X 1, X 2. F = X 2.X1 +.X1 +.X1 +.X1. X0 X 1 X 0 X X1 X1 X 2. X 0 La fnctin F (X 0, X 1, X 2 ) est la réunin des tris grupes de 1 c est à dire : F = X 1 +.X1 +. X0 On remarque que le grupe X 1, X 2 est cntenu dans les deux autres regrupements, il est pssible de «prendre» tus les uns en utilisant deux regrupements. X1 et X 2. X0 9

10 Exercices : 1. Une lampe L cmmandée par deux butns pussirs A et B ne fnctinne pas si A est au travail u si B est au reps et seulement dans ces cas. Déterminer l équatin du fnctinnement de la lampe. Tracer le lgigramme de fnctinnement. 2. Une lampe L cmmandée par deux butns pussirs A et B ne fnctinne pas si A est au travail et si B est au reps et seulement dans ces cas. Déterminer l équatin du fnctinnement de la lampe. Tracer le lgigramme de fnctinnement 3. Une lampe L cmmandée par tris butns pussirs A, B et C ne fnctinne pas si : B et C snt au reps u si A est au reps et B au travail u si B est au travail et C au reps et seulement dans ces cas. Déterminer l équatin du fnctinnement de la lampe. Tracer le lgigramme de fnctinnement 4. Écrire l équatin du fnctinnement de la lampe L. A B C D A C L Écrire l équatin du fnctinnement des lampes L1 et L2. A B D L1 B C E D A C E L2 5. Vérifier en utilisant les pstulats de l algèbre de Ble, puis les tables de Karnaugh : a.( a b) a a a. b a b a.( a b) a. b a. b a. c b. c a. b a. c ( a b).( a c) ( c a. b. d b. d a. b).( c a. b b. d) b.( a c).( a c) d.( b c) 6. En utilisant le thérème de De Mrgan, simplifier, en les réduisant à un seul niveau de cmplémentatin les expressins suivantes : a. b c. d a. b a. b b. c ; ( a. b c. d a. b).( a. b b. c) ; a b c d e 10

11 7. En utilisant le thérème de De Mrgan, truver le cmplément de fnctins suivantes : F ( a b. c. d).( a. b e.( c. d a. f )) F ( a. b. d e).( a b d) a. b. c Vérifier les résultats en faisant F. F (le résultat dit être nul) u en faisant F F (le résultat est alrs égal à 1). 8. On pse a b a. b et a / b a b mntrer que : ( a b) ( c d) ( a b).( c d) ( a / b) /( c / d) a. b c. d (Utilisatin du thérème de De Mrgan puis tables de Karnaugh) EQUATIONS LOGIQUES (VIGIPARK) Vigipark est un dispsitif qui permet la réservatin d une place de parking pur une persnne handicapée. On dnne la table de vérité des fnctins Mnter et Descendre. La présence d un véhicule (1) est détectée par un capteur infraruge. L actin sur le butn pussir de la télécmmande UHF est assciée a un niveau lgique 1. Le bras en psitin haute entraine une infrmatin HAUT = 1, Bas = 0, le bras en psitin basse cnduit à HAUT = 0, BAS = 1. Lrsqu une cmbinaisn est impssible, elle est ntée X Véhicule UHF HAUT BAS Mnter Descendre X X X X X X X X Pur la fnctin Mnter écrire l équatin sus la frme cannique d une réunin d intersectins, Simplifier cette équatin et écrire le lgigramme. Mêmes questins pur Descendre. Après câblage des lgigrammes dans Isis de Prtéus, vérifier la cnfrmité du fnctinnement. Cnclusin (le système Vigipark ne pssède qu un seul mteur qui assure la mnté et la descente). 11

PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEE 5 DU SECONDAIRE

PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEE 5 DU SECONDAIRE Ecles eurpéennes Bureau du Secrétaire Général du Cnseil Supérieur Unité de dévelppement pédaggique Ref. : 011-01-D-8-fr- Orig. : EN PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEE 5 DU SECONDAIRE Curs à 6 pérides/semaine

Plus en détail

Tableaux de KARNAUGH

Tableaux de KARNAUGH A). Présentatin de la méthde : Tableaux de KANAUGH La méthde de KANAUGH cnsiste à présenter les états d une fnctin lgique, nn sus la frme d une table de érité, mais en utilisant un tableau à duble entrée.

Plus en détail

Dérivation. On fait se rapprocher le point B de plus en plus prés du point A. B o

Dérivation. On fait se rapprocher le point B de plus en plus prés du point A. B o Dérivatin I. Tangente à une curbe représentative de fnctin 1. Ntin graphique intuitive de tangente. Rappels : Les pints et de la curbe représentative de la fnctin f snt de crdnnées respectives (a ; f(a)

Plus en détail

1.3.Codage - Numération

1.3.Codage - Numération 1.3.Cdage - Numératin Plan du chapitre: 1. Cdage de l infrmatin 1. 1.1 Cdage en général : le purqui 1.2 Cdage des caractères : cde ASCII 1.3 Cdage des nmbres entiers : numératin 1.4 Les entiers dans une

Plus en détail

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN CENTRE D INTERET : COMMUNICATION RESEAUX! "# $! $ % % & '! (!)!* +, - %! &#! / $, %! 0 12 3 % 4 5 0 #! - $ % 6 7! " #$ % $ & 2& 8 + 9! "# $! 7! Mettre sus tensin les rdinateurs

Plus en détail

CLASSEURS DE COMMUNICATION LA METHODE PODD

CLASSEURS DE COMMUNICATION LA METHODE PODD CLASSEURS DE COMMUNICATION LA METHODE PODD Traduit de l anglais Surce : Nvita children s services (www.nvita.au) Qu est-ce qu un classeur de cmmunicatin PODD? PODD signifie : «Pragmatic Organisatin Dynamic

Plus en détail

Centre e-learning HES-SO

Centre e-learning HES-SO Installer le lgiciel Ht Ptates - Décmpresser le fichier winhtpt60.zip - Lancer le Setup - Suivre la prcédure prpsée par l assistant Chisir le type d exercice Ht Ptates Ce lgiciel prpse cinq types de questinnaires

Plus en détail

DOCUMENTATION DES SPIP MUTUALISES A USAGE PEDAGOGIQUE

DOCUMENTATION DES SPIP MUTUALISES A USAGE PEDAGOGIQUE DOCUMENTATION DES SPIP MUTUALISES A USAGE PEDAGOGIQUE Les sites disciplinaires utilisent désrmais SPIP en installatin mutualisée. Ce chix répnd à plusieurs impératifs aussi bien éditriaux que techniques.

Plus en détail

Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases condensées

Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases condensées Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases cndensées 1. Cmprtement universel des gaz à basse pressin 1.1. Equatin d état de tus les gaz à basse pressin 1.2. Définitin expérimentale de la température abslue

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE 1 - BUT Ce TP a pur but de mettre en œuvre une installatin électrique alimentée par un panneau slaire. Cette étude cmprendra : L analyse du besin en énergie

Plus en détail

INSTRUCTIONS D UTILISATION BAS328 MKII. SCM/TNO Dispositif anti démarrage approuvé selon la norme AA-03 avec module confort intégré

INSTRUCTIONS D UTILISATION BAS328 MKII. SCM/TNO Dispositif anti démarrage approuvé selon la norme AA-03 avec module confort intégré INSTRUCTIONS D UTILISATION BAS38 MKII SCM/TNO Dispsitif anti démarrage appruvé seln la nrme AA-03 avec mdule cnfrt intégré Intrductin Merci d'avir acheté ce prduit ASN. Avant d'entamer la cnduite avec

Plus en détail

Construire une feuille de calculs (suite)

Construire une feuille de calculs (suite) Cnstruire une feuille de calculs (suite) 1. La mise en frme cnditinnelle La mise en frme cnditinnelle permet de mdifier certains paramètres du frmat d une cellule lrsque le cntenu de la cellule satisfait

Plus en détail

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Banque centrale du Luxembourg

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Banque centrale du Luxembourg Recueil des règles de vérificatin des rapprts V de la «Cllecte des dnnées paiements» (CDDP) Banque centrale du Luxemburg 1 Smmaire Intrductin...3 Validatins cmmunes à tus les tableaux...4 Vlume u valeur

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Club infrmatique Mnt-Brun Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Cntenu de la séance Drpbx Le téléchargement et l installatin La sauvegarde des fichiers La récupératin des fichiers

Plus en détail

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion.

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion. Ntice d utilisatin du site Internet de l Académie d Agriculture pur les Membres Respnsables de Sectin u Respnsables de Grupe de Réflexin. Cette ntice tient lieu de mément. A. Présentatin... 2 B. Premiers

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Chap.6 Distribution de courant Champ magnétostatique

Chap.6 Distribution de courant Champ magnétostatique Chap.6 Distributin de curant Champ magnétstatique 1. Distributins de curant électrique permanent 1.1. Distributin vlumique de curant 1.2. (Cmplément) Distributin surfacique de curant 1.3. Distributin linéique

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

Dénombrer des collections en les organisant et

Dénombrer des collections en les organisant et Cnnaissance et cmpétence assciée Exemples de situatins, Cnnaissance et cmpétence assciée Exemples de situatins, Cnnaissance et cmpétence assciée Exemples de situatins, d activités d activités et de ressurces

Plus en détail

Label guide Version: 11 2014

Label guide Version: 11 2014 Label guide Versin: 11 2014 Le ClimatePartner Label guide 2 Sur ClimatePartner ClimatePartner est l'un des furnisseurs leaders en matière de slutins d'entreprises pur la prtectin du climat et aide les

Plus en détail

L électronique embarqué automobile : vision d un équipementier. L architecture système véhicule. Le calculateur moteur. Le calculateur habitacle

L électronique embarqué automobile : vision d un équipementier. L architecture système véhicule. Le calculateur moteur. Le calculateur habitacle L électrnique embarqué autmbile : visin d un équipementier L architecture système véhicule Qu est ce qu un véhicule? Sn architecture électrnique Les pièces périphériques Les pièces maîtresses Le calculateur

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 Mai 2015 URGENT Transmettez immédiatement cette lettre aux respnsables de l entretien et du cntrôle des défibrillateurs

Plus en détail

Chap II : La gestion de stock

Chap II : La gestion de stock www.lgistiquetn.me.ma Chap II : La gestin de stck I. Les pératins de la gestin du stck : La gestin du stck d une entreprise dit être réalisée avec sin pur être capable en permanence de cnnaitre l état

Plus en détail

CHAPITRE 3 FONCTIONS NUMÉRIQUES D UNE VARIABLE RÉELLE. Exemple pratique

CHAPITRE 3 FONCTIONS NUMÉRIQUES D UNE VARIABLE RÉELLE. Exemple pratique Mathématiques 12è SE Prfesseur : SAMATE L@mine Sikass ESGT CHAPITE 3 FONCTIONS NUMÉIQUES D UNE VAIABLE ÉELLE 3.1. appels fndamentaux a) Fnctin Étant dnnés E et F deux ensembles nn vide de, n appelle fnctin

Plus en détail

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs 1 2

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs 1 2 Fiche d applicatin : Systèmes saisnniers de prductin d eau chaude sanitaire Date Mdificatin Versin 1 er mars 2013 Versin initiale 1 1/7 Préambule Cette fiche d applicatin présente la méthde de prise en

Plus en détail

Guide de démarrage V2.0 Fev 2015

Guide de démarrage V2.0 Fev 2015 Suivez ces étapes simples pur avir vtre entreprise fnctinnelle immédiatement. Cntents Général... 2 Cmment cela fnctinne -il... 2 Cmment faire pur pinçnner?... 2 À qui servent les butns?... 2 J'ai besin

Plus en détail

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014 Questinnaire aux Scp de la cmmunicatin préalablement au Cngrès des 10 et 11 avril 2014 Le 5 nvembre 2013, la fédératin des Scp de la cmmunicatin a demandé par curriel aux cpératives adhérentes de remplir

Plus en détail

PIROUETT! Février 2015 GENERALITES

PIROUETT! Février 2015 GENERALITES GENERALITES 1.5.4. Penalisatin : (juge difficulté (D) : 0,50 pint si la musique avec vix et parles est utilisée mais que l entraîneur ne mentinne par sur la fiche fficielle D quel exercice utilise la musique

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail

Archivage de videos IVTVision (Linux)

Archivage de videos IVTVision (Linux) Archivage de vides IVTVisin (Linux) 1 Intrductin Puisque le Serveur IVTVisin enregistre des vidés en utilisant une structure de fichiers du système d explitatin simple, l archivage de vidés devrait être

Plus en détail

URGENT : AVERTISSEMENT DE SECURITE Erreur du code-barres à l étiquette n 23 WIZARD 2

URGENT : AVERTISSEMENT DE SECURITE Erreur du code-barres à l étiquette n 23 WIZARD 2 PerkinElmer Singapre Pte Ltd 28 Ayer Rajah Crescent #04-01/08 Singapre 139959 C. Reg. N. 199707113D Phne 65 6868 1688 Fax 65 6779 6567 www.perkinelmer.cm 13 Mai 2015 URGENT : AVERTISSEMENT DE SECURITE

Plus en détail

TP2 Programmation Web - Correction

TP2 Programmation Web - Correction TP2 Prgrammatin Web - Crrectin Un Chat en PHP On veut réaliser une applicatin de chat en ligne. Chaque visiteur s identifie à sn arrivée, ce qui lui permet d apparaître dans l annuaire des persnnes cnnectées.

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

TP à partir du simulateur

TP à partir du simulateur TP à partir du simulateur Questin 2.1 Quels snt les types de câblages qui fnctinnent? (les carrés ruges indiquent un prblème de liaisn physique entre deux cartes) Purqui le câblage "Paire trsadée drit"

Plus en détail

Chap.5 Instruments d optique (Cours - TD)

Chap.5 Instruments d optique (Cours - TD) Chap.5 Instruments d ptique (Curs - TD) 1. Mdèle ptique de l eil 1.1. Quelques éléments d anatmie de l eil 1.2. Phénmène d accmmdatin 1.3. Défauts de l eil 1.4. Taille apparente d un bjet vu par l eil

Plus en détail

AMFB - Présentation de BIBLIO et mode d emploi

AMFB - Présentation de BIBLIO et mode d emploi - 14 - AMFB - Présentatin de BIBLIO et mde d empli Daniel Ghyselinck & Marcel Lecmte Daniel Ghyselinck, ntre infrmaticien de génie, a cnçu un lgiciel simple et sbre d apparence, mais qui cnstitue à ns

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

Prise en main d atelier de génie logiciel

Prise en main d atelier de génie logiciel ESIR2 - GL 2010/2011 Prise en main d atelier de génie lgiciel Le but de ce dcument est de décuvrir certaines des fnctinnalités des ateliers de génie lgiciel Eclipse et MagicDraw. Pur plus de détails, nus

Plus en détail

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23 MANUEL COLLECTIVITÉ Manuel cllectivités Page 1 sur 23 SOMMAIRE Écran d accueil... 3 Accès... 3 Présentatin... 3 Descriptin des frmulaires de l enquête... 4 Saisie des infrmatins cncernant la cllectivité...

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI u EBICS Les relevés de cmptes transmis via ces prtcles respectent la nrme CFONB (Cmité Français

Plus en détail

La sécurité électrique

La sécurité électrique Niveau 3 ème Physique - Chimie Dcument du prfesseur 1/7 Prgramme : (BO spécial n 6 du 28 aût 2008). B2 - Puissance et énergie électriques La sécurité électrique Cnnaissances Capacités Cmmentaires L'intensité

Plus en détail

DS3. 1-2 Déterminer les coordonnées de G, centre de gravité de l ensemble mécanosoudé

DS3. 1-2 Déterminer les coordonnées de G, centre de gravité de l ensemble mécanosoudé - Structure mécan sudée Une structure meccan sudée (SMS est cnstituée de plaques : Plaque r Plaque r Lngueur Largeur Masse Plaque L L m Plaque.L L m Plaque.L L m L.L Les plaques nt tutes la même L épaisseur,

Plus en détail

Évaluation des ATEX. Mise à jour avril 2006. Page 1 sur 6. La réglementation ATEX / Détermination des ATEX

Évaluation des ATEX. Mise à jour avril 2006. Page 1 sur 6. La réglementation ATEX / Détermination des ATEX Mise à jur avril 2006 Évaluatin des ATEX La réglementatin ATEX / Déterminatin des ATEX 1 Rappel Réglementaire Directive 1999/92/CE du Parlement Eurpéen et du Cnseil du 16 décembre 1999 cncernant les prescriptins

Plus en détail

SITE INTERNET DE FRANCE GALOP ESPACE PROFESSIONNEL GUIDE GÉNÉRAL DES FONCTIONS ACCESSIBLES AU PUBLIC

SITE INTERNET DE FRANCE GALOP ESPACE PROFESSIONNEL GUIDE GÉNÉRAL DES FONCTIONS ACCESSIBLES AU PUBLIC SITE INTERNET DE FRANCE GALOP ESPACE PROFESSIONNEL GUIDE GÉNÉRAL DES FONCTIONS ACCESSIBLES AU PUBLIC Site ptimisé pur : Micrsft Internet Explrer versin 6.0 et plus, Netscape versin 9.0 et plus, Opéra versin

Plus en détail

Carte d acquisition IOM PRO et IOM PRO + (version logiciel 1.3) manuel technique rel1.3.

Carte d acquisition IOM PRO et IOM PRO + (version logiciel 1.3) manuel technique rel1.3. Carte d acquisitin IOM PRO et IOM PRO + (versin lgiciel 1.3) manuel technique rel1.3. II Schémas de câblage IOM PRO (UPC*) Si mdèle 230V ATTENTION A L ALIMENTATION ELECTRIQUE Si mdèle 24V IOM PRO + (P+1*)

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD.

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD. Changements apprtés par le firmware: Fiabilité du prduit amélirée Réslutin de l anmalie causant de brèves pauses intermittentes chez certains utilisateurs. INTRODUCTION Ce dcument décrit la prcedure permettant

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Manuel. Manuel Utilisateur de l'espace de travail. Sopra Group My ENT. Version 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30

Manuel. Manuel Utilisateur de l'espace de travail. Sopra Group My ENT. Version 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30 Manuel Spra Grup My ENT Versin 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30 Histrique Versin Date Origine de la mise à jur Rédigée par Validée par 1.00 21/02/2012 Créatin pur My ENT V1.1 par Sprgrup

Plus en détail

Consultation du personnel de l OCRCVM Document de réflexion sur la faisabilité du calcul des marges en fonction du portefeuille

Consultation du personnel de l OCRCVM Document de réflexion sur la faisabilité du calcul des marges en fonction du portefeuille Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnnes-ressurces : Jamie Bulnes Directeur de la plitique de réglementatin des membres 416 943-6928 jbulnes@iirc.ca Answerd Ramcharan

Plus en détail

Archivage de videos IVTVision (Windows)

Archivage de videos IVTVision (Windows) Archivage de vides IVTVisin (Windws) 1 Intrductin Puisque le Serveur IVTVisin enregistre des vidés en utilisant une structure de fichiers du système d explitatin simple, l archivage de vidés devrait être

Plus en détail

CRÉER ET GÉRER UN QUESTIONNAIRE

CRÉER ET GÉRER UN QUESTIONNAIRE Créer et gérer un questinnaire Étapes : CRÉER ET GÉRER UN QUESTIONNAIRE 1) Ajuter un cntenu de type «Questinnaire en ligne» 2) Ajuter des cmpsants au questinnaire (questins, instructins, etc.) 3) Définir

Plus en détail

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour gestion de textes

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour gestion de textes AURELIE Gestin Cmmerciale Mde d empli pur gestin de textes Table des matières 1/ But :... 2 2/ Généralités :... 2 2.1/ A qui s adresse ce manuel?... 2 2.2/ Pssibilités :... 2 2.3/ Risques :... 2 2.4/ Arbrescence

Plus en détail

Web - DCR. Guide de l administrateur

Web - DCR. Guide de l administrateur Web - DCR Guide de l administrateur À destinatin des administrateurs de Web DCR (Crdinateurs réginaux et de 3C) Page 1 sur 10 TABLES DES MATIERES I. INTRODUCTION... 3 II. GESTION DES UTILISATEURS... 3

Plus en détail

Comment effectuer un scan to emails sur ces modèles :

Comment effectuer un scan to emails sur ces modèles : Remarque : Cmment effectuer un scan t emails sur ces mdèles : Tut d'abrd, prcédez cmme suit : Multifnctin nir et blanc Afici 2022, 2027, 2032 Afici 2035, 2045 Afici 2035e, 2045e Afici 3025, 3030 Afici

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis manuel de l' teur tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. PRESENTATION GENERALE DU SITE HAGER-ENERGY... 2 2. CONNEXION AU SITE... 3 3.... 4 3.1 COMPTE... 4 3.2 PAGE D ACCUEIL... 5 3.3 APPAREILS... 5 3.4 MON LOGEMENT...

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Management intégré de la Qualité, de la Sécurité, de l Environnement :

Management intégré de la Qualité, de la Sécurité, de l Environnement : Revue annuelle (dcument de synthèse) de l année 2008 : (1 er ctbre 2007 30 Septembre 2008) Management intégré de la Qualité, de la Sécurité, de l Envirnnement : La surveillance, la mesure et le suivi du

Plus en détail

LA PRESSE ET INTERNET

LA PRESSE ET INTERNET LHG Lettres-Histire-Gégraphie LA PRESSE ET INTERNET Classe : Terminale BEP Sites cnsultés : Yah!, Le Mnde, L'Humanité, Libératin, Dernières Nuvelles d'alsace, La Dépêche du Midi, L'Est républicain, Ouest-France,

Plus en détail

XQuery XML Query Language

XQuery XML Query Language XQuery XML Query Language Sébastien Labrie Sebastien.Labrie@iutbaynne.univ- pau.fr Christian Sallaberry Christian.Sallaberry@univ- pau.fr Bibligraphie http://www.w3.rg/xml/ http://www.w3.rg/tr/xquery/

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

Compteur mobile à tubes 2 tubes : CIGALE II

Compteur mobile à tubes 2 tubes : CIGALE II L Analyse de trafic SFERIEL Cmpteur mbile à tubes 2 tubes : CIGALE II Cnceptin utilisant les technlgies récentes Cartes CMS, micrprcesseurs récents, afficheur graphique. Ultra faible cnsmmatin Cffret rbuste

Plus en détail

SEANCE N 1/5 : LES MOYENS DE TRANSPORT

SEANCE N 1/5 : LES MOYENS DE TRANSPORT Technlgie SEANCE N 1/5 : LES MOYENS DE TRANSPORT OBJECTIFS COMPETENCES CRITERES DE REUSSITE CONNAISSANCES PREALABLES * MODALITÉS DE TRAVAIL Identifier différents myens de transprt, leur milieu de fnctinnement

Plus en détail

Physique Chimie B - ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ET CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN «ALTERNATIF»

Physique Chimie B - ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ET CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN «ALTERNATIF» Niveau 3 ème Physique Chimie Dcument du prfesseur 1/7 UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE Prgramme : (BO spécial n 6 du 28 aût 2008). B - ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ET CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN «ALTERNATIF» B.1 - De la

Plus en détail

Hygro Thermometer Alerte

Hygro Thermometer Alerte GUIDE DE L'UTILISATEUR Hygr Thermmeter Alerte Mdèle RH35 Intrductin Nus vus remercins d'avir sélectinné le mdèle RH35 de Extech Instruments. Cet appareil est livré après avir été entièrement testé et calibré.

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone PREMIER MINISTRE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE SECRETARIAT D ETAT A L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À L AMÉNAGEMENT

Plus en détail

Dmtique et Nrme X10: Un myen de cmmander les appareils de la maisn sans câblage supplémentaire Intrductin Tut le mnde rêve de puvir autmatiser plusieurs fnctins de sa maisn (allumer la lumière, uvrir la

Plus en détail

CHAPITRE: Etude de marché

CHAPITRE: Etude de marché CHAPITRE: Etude de marché Plan : I-Ntin de bases :.. I.1- Marketing : I.1.1 Etymlgie I.1.2 Définitin I.2- Marché: I.2.1. Définitin I.2.2 Classificatin I.3- Cncurrence :... I.4- I.5- Ciblage :. Segmentatin

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P. INSTALLATION DE CHAUDIÈRES PÉDAGOGIQUES & PRODUCTION SOLAIRE D EAU CHAUDE SANITAIRE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P. INSTALLATION DE CHAUDIÈRES PÉDAGOGIQUES & PRODUCTION SOLAIRE D EAU CHAUDE SANITAIRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P. MARCHE ADAPTÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE ÉTABLI EN APPLICATION DU CODE DES MARCHES PUBLICS RELATIF A : INSTALLATION DE CHAUDIÈRES PÉDAGOGIQUES & PRODUCTION

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Guide de Déclassement. version 5.1.2

Guide de Déclassement. version 5.1.2 Guide de Déclassement versin 5.1.2 04 ctbre 2015 Table des matières 1.3.1 Gestin des archives (déclassement)... 3 1.3.1.1 Fermeture des dssiers actifs... 4 1.3.1.2 Génératin et validatin des listes de

Plus en détail

V30 Traceur GPS Sécurité Mania

V30 Traceur GPS Sécurité Mania V30 Traceur GPS Sécurité Mania Avant-prps La dispnibilité et la qualité du signal GPS peuvent être affectées par vtre psitin, les immeubles envirnnants, les bstacles naturels et les cnditins métérlgiques.

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PROJET

BILAN D ACTIVITE DU PROJET BILAN D ACTIVITE DU PROJET «Améliratin de la prise en charge d un grupe d enfants handicapés de familles très démunies» Marrakech Marc Intrductin Le système marcain actuel prend très peu en cmpte les besins

Plus en détail

GÉRER SON ARGENT, PLANIFIER SON AVENIR

GÉRER SON ARGENT, PLANIFIER SON AVENIR Gérer sn argent, planifier sn avenir INTRODUCTION Les jeunes snt bmbardés de publicités les encurageant à cnsmmer immédiatement! Les adultes, eux, les encuragent à épargner u même à investir. Tut ça peut

Plus en détail

Module pour la solution e-commerce Hybris

Module pour la solution e-commerce Hybris Mdule pur la slutin e-cmmerce Hybris smmaire 1. Intrductin... 3 1.1. Objet du dcument... 3 1.2. Liste des dcuments de référence... 3 1.3. Avertissement... 3 1.4. Cntacts... 3 1.5. Histrique des révisins...

Plus en détail

Chap.2 Symétries et invariances Théorème de Gauss

Chap.2 Symétries et invariances Théorème de Gauss Chap.2 Symétries et invariances Thérème de Gauss 1. Cnséquences des symétries et invariances sur le champ électrstatique 1.1. Invariance par translatin 1.2. Invariance par rtatin 1.3. Symétrie plane 1.4.

Plus en détail

Staffer une randonnée roller

Staffer une randonnée roller Staffer une randnnée rller Queue de rand Tête de rand Eclaireur / Vlant Directin de la rand Chef sécu 1) Les 4 rôles pssibles d un staffeur : Chef de randnnée : (chasuble jaune avec brassard) Le chef de

Plus en détail

Service de rapports PIREL version 4

Service de rapports PIREL version 4 Service de rapprts PIREL versin 4 Aût 2006 SUIVI DES MODIFICATIONS AU DOCUMENT Versin Date Auteur Cmmentaire 0.0 06-07.04 Danielle Savard Truvé Versin transmise à Yves Drapeau 0.1 06-07-06 Danielle Savard

Plus en détail

Traitement de texte. Chapitre 1

Traitement de texte. Chapitre 1 Chapitre 1 Traitement de texte 1. Définitin Un lgiciel de traitement de texte est utilisé pur saisir, sauvegarder, crriger, mettre en frme et imprimer des dcuments texte (lettres, facture ). Les dcuments

Plus en détail

TP séances n 5 & 6 Processus & Variables d environnement Introduction à la programmation shell

TP séances n 5 & 6 Processus & Variables d environnement Introduction à la programmation shell TP séances n 5 & 6 Prcessus & Variables d envirnnement Intrductin à la prgrammatin shell M. Rezgui L2MASS 2013-2014 Ceci est un duble TP qui est destiné à vus familiariser avec la gestin de prcessus et

Plus en détail

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse.

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse. CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES Objectif(s) : Présentatin des principes écnmiques et juridiques relatifs à la cnslidatin des cmptes dans les grupes de sciétés, Ntins : périmètre de cnslidatin, purcentage

Plus en détail

Digital Director Appareils photo compatibles

Digital Director Appareils photo compatibles Digital Directr Appareils pht cmpatibles (Versin téléchargeable sur le site www.manfrtt.cm) Chapitre 1 Liste des appareils pht cmpatibles Chapitre 2 Spécificités prpres à chaque mdèle Digital Directr Camera

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

Option 1 : regroupement de systèmes par le cartouche (identification de regroupements)

Option 1 : regroupement de systèmes par le cartouche (identification de regroupements) Cnceptin plans et PLN Regrupement de systèmes en ce En cmplément à l instructin technique I.T. 133-1 et au Guide utilisateur du registre ministériel des plans (PLN), vici quelques infrmatins utiles à la

Plus en détail

Activité 7 : Diagramme circulaire

Activité 7 : Diagramme circulaire Activité 7 : Diagramme circulaire Prblème Le club de sccer de Nathan veut cncevir des tee-shirts. Les membres du club nt vté pur chisir la culeur des tee-shirts. Les dnnées snt cnsignées dans le tableau

Plus en détail

UNIVERSITÉ PAUL SABATIER. L1 parcours PC : PHYSIQUE

UNIVERSITÉ PAUL SABATIER. L1 parcours PC : PHYSIQUE NIVERSITÉ PAL SABATIER LICENCE STS Année universitaire 009 010 L1 parcurs PC : PHYSIQE QCM DE RENTRÉE Vus devez répndre sur la feuille de répnse furnie avec le sujet. Il peut y avir une u plusieurs cases

Plus en détail

LIVRE BLANC SEM. Google AdWords Le guide ultime du SEM pour votre Boutique en ligne

LIVRE BLANC SEM. Google AdWords Le guide ultime du SEM pour votre Boutique en ligne LIVRE BLANC SEM Ggle AdWrds Le guide ultime du SEM pur vtre Butique en ligne En partenariat avec Edité par Table des matières I. Intrductin... 3 a. Qu est-ce que Ggle AdWrds?... 3 b. Purqui utiliser Ggle

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail