Règlement de la BCL Collecte directe des données paiement. Note de guidance relative à la transmission des données paiements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement de la BCL Collecte directe des données paiement. Note de guidance relative à la transmission des données paiements"

Transcription

1 Règlement de la BCL Cllecte directe des dnnées paiement Nte de guidance relative à la transmissin des dnnées paiements 1. Intrductin Remarques imprtantes cncernant la transmissin des dnnées : Infrmatins à renseigner pur tus les tableaux Instructins spécifiques aux instruments Les tableaux virements Principes généraux Les agents rapprteurs Les sus-tableaux virements Les canaux de Les tableaux virement Tableau V 1.1 : Virements de clientèle Tableau V 1.2 : Virements interbancaires Tableau V 1.3 : Dmiciliatins Sus tableau V : Dmiciliatins legacy Sus tableau V : Règlement du slde des cartes de paiement Tableau V 1.4 : Inventaire des cartes de paiement & des terminaux acceptant des cartes de paiement Sus-tableau V 1.4.1: Inventaire des cartes de paiement émises Sus-tableau V 1.4.2: Opératins de (dé)chargement sur cartes prépayées Sus-tableau V : Nmbre de terminaux acceptant des cartes de paiement Tableau V 1.5 : Transactins cartes (vlet issuing) Tableau V 1.6 : Transactins cartes (vlet acquiring) Tableau V 1.7 : Chèques et mandats de paiement Sus tableau V1.7.1 : Chèques et mandats de paiement émis Sus-tableau V1.7.2 : Chèques et mandats de paiement reçus Tableau V 1.8 : Schéma de Mnnaie Electrnique (SME) Sus-tableau V1.8.1 : Inventaire des schéma de mnnaie électrnique Sus-tableau V1.8.2 : Inventaire des terminaux acceptant des SME sur carte Sus-tableau V1.8.3 : Opératins de (dé)chargement en mnnaie électrnique Sus-tableau V1.8.4 : Transferts en mnnaie électrnique Sus-tableau V1.8.5 : Dmiciliatins en mnnaie électrnique Exemples de reprting - Virements Exemple 1: Intermédiatin avec du paiement via un ACH: Exemple 2: Relatin Nstr/Lr : En cas d intermédiatin: En l absence d intermédiatin: Exemple 3: Cas de dans une devise étrangère Cas n 1: Cnnecté du paiement dans un ACH Cas n 2: Cnnecté via une relatin de cmpte Nstr/Lr Cas n 3: Nn-cnnecté du paiement via un PSP Cas n 4: Nn-cnnecté via relatin de cmpte Nstr/Lr Exemple 4: Simulatin de reprting dans le cas d une série de paiements divers...48 Versin 2 Octbre

2 1. Intrductin - Les tableaux mesurent la vlumétrie (le vlume et la valeur des transactins) des transactins de paiement réalisées à l aide des différents instruments de paiement à l exceptin du tableau V 1.4, qui recense des stcks. Deleted: 1 - Une pératin de paiement est définie cmme suit : une actin initiée par le payeur u le bénéficiaire, cnsistant à verser, transférer u retirer des fnds, indépendamment de tute bligatin sus-jacente entre le payeur et le bénéficiaire (Surce : directive 2007/64/CE du Parlement eurpéen et du Cnseil cncernant les services de paiement dans le marché intérieur). - La valeur des transactins de paiement est à renseigner dans la devise du capital. - Etendue de la cllecte : La cllecte vise : les instruments de paiement cuverts par la PSD 2 les paiements interbancaires 3 Les chèques et mandats de paiement Les transactins n-us 4 La cllecte ne vise pas : les bk entries 5 l activité titre 6 les pératins de prêts à la clientèle 7 Une enquête annuelle sera effectuée afin d estimer les paiements nn cuverts par la cllecte mensuelle. - Le principe de la résidence du cmpte devra être appliqué 8. Ainsi un cmpte uvert dans un établissement Luxemburgeis sera cnsidéré cmme un cmpte luxemburgeis, quel que sit le pays de résidence du titulaire du cmpte. - Traitement des pératins de netting (exemple : pératins envyées dans CLS, du d pératins bilatérales ) : le flux net (crrespndant au paiement effectif) sera indiqué. Le canal de à 2 C.à.d. les virements, les dmiciliatins, les cartes de paiement, la mnnaie électrnique. 3 Afin d avir une cllecte hmgène, sernt cnsidérés les paiements interbancaires (paiements effectifs et nn pas les «ntice» u «Advice») identifiés par des messages SWIFT MT2xx à l exclusin des MT202COV. Les paiements interbancaires (pératins de change, pératins de trésrerie, crédits dcumentaires u autre activité de salle de marché) exécutés via un message SWIFT MT2xx snt ainsi inclus dans la cllecte. N.B. : un message SWIFT MT2xx ne signifie pas de fact que le virement est interbancaire (cf. paragraphe 4.2.2) 4 Une transactin n-us est un paiement pur lequel le dnneur d rdre et le bénéficiaire détiennent un cmpte auprès de la même institutin financière (aussi appelé «in-huse payment»). 5 C.à.d les cmmissins d intérêt, les frais bancaires. 6 C.à.d. les cupns, les achats et ventes de titres pur clients. Snt également exclues de la cllecte mensuelle les pératins sur fnds d investissement (suscriptins u rachats). 7 Y cmpris les pératins de rembursement de prêt 8 Il s agit du critère en vigueur dans l actuelle cllecte du Blue Bk. Versin 2 Octbre

3 renseigner sera celui utilisé pur le de la psitin nette. Ex : pur un paiement en eurs envyé dans le système CLS, le canal de purra être Target2 (cf. paragraphe 4.2.2). Une enquête annuelle purra être effectuée afin d estimer le netting en général et les activités via CLS plus particulièrement. 2. Remarques imprtantes cncernant la transmissin des dnnées : - Envi séparé de tableaux: les différents tableaux (les tableaux virements, dmiciliatins, ) peuvent faire l bjet d envis séparés. Les sus-tableaux d un même tableau divent cependant parvenir dans un même envi (ex : les sus-tableaux virements de clientèle). - Reprting des cmbinaisns/lignes du tableau qui crrespndent à une activité uniquement: Pur chaque tableau u sus-tableau, il s agira de ne furnir que les lignes pur lesquelles le vlume et la valeur ne snt pas nuls. Il ne faudra dnc pas furnir une ligne pur chaque cmbinaisn pssible, celles-ci incluant également des cmbinaisns pur lesquelles l activité est nulle. Exemple: si pur une devise il n y a pas eu de transactins, il ne s agira pas d envyer une ligne avec pur indicatin que le vlume et la valeur snt nuls - Reprting des lignes vides: Le reprting cncerne tus les tableaux ce qui signifie que tus les tableaux divent être envyés. Dans le cas ù l agent rapprteur n a pas d activité pur l un des instruments de paiement sumis à cllecte, le tableau dénué de tute dnnée devra néanmins être envyé à la BCL. Seul le header accmpagnant le tableau vide devra être cmplété. 3. Infrmatins à renseigner pur tus les tableaux Il s agit des infrmatins à renseigner en entête des tableaux. Fréquence Péride Catégrie d institutin 9 Nm de l institutin Numér signalétique (NOSIG) 10 Dans la présente cllecte, il est fait référence à la ntin de banque. Le terme de «banque» est utilisé ici dans un sens générique et désigne tut établissement actif dans le dmaine des paiements. Le terme «banque» cuvre ainsi nn seulement les établissements bancaires mais également les établissements de 9 Etablissement de crédit, établissement de paiement, EPT, établissement de mnnaie électrnique. 10 Numér attribué par la CSSF Versin 2 Octbre

4 paiement, les établissements de mnnaie électrnique ainsi que l EPT en tant qu établissement actif dans le dmaine des paiements. 4. Instructins spécifiques aux instruments 4.1 Les tableaux virements Principes généraux La cllecte relative aux virements cmprend les paiements de clientèle et les paiements interbancaires dans deux tableaux distincts. Chacun de ces deux tableaux cmprte tris sus-tableaux, le premier dédié aux virements émis, le deuxième aux virements reçus et le trisième aux virements intermédiés. Particularités liées à la cllecte des dnnées sur les virements: - Le traitement des rejets et des returs au niveau des virements: Les rejets ne snt pas inclus dans la cllecte puisqu il s agit de messages n ayant pas abuti pur une raisn u une autre. Les returs snt quant à eux inclus dans les chiffres bruts. Ceci est largement dû au fait qu ils ne peuvent pas être neutralisés. - La cllecte relative aux virements se réfère à une chaîne de traitement des paiements cmmerciaux pur les pératins de clientèle et se base sur les messages swift de type 2xx pur les pératins/instructins interbancaires. Versin 2 Octbre

5 Chaîne de traitement de type paiement Vlet «Emis» dans la chaîne de traitement Vlet «Reçu» dans la chaîne de traitement DNO BQE DNO PSP1 ACH PSP2 BQE (s) BEN BEN Transactin BCL Reprting REPORTING A LA BCL Sus-tableau «Virements émis» (Reprting de la BQE DNO) Sus-tableau «Virements intermédiés» (Reprting des PSP) Sus-tableau «Virements reçus» (Reprting de la BQE BEN) Légende : DNO : Dnneur d rdre (particulier, crprate, banque, ) BQE DNO: Banque du dnneur d rdre PSP: Payment Service Prvider (banque, établissement de paiement) ACH: Autmated Clearing Huse BQE BEN: Banque du bénéficiaire BEN : Bénéficiaire (particulier, crprate, banque ) Les agents rapprteurs Les agents rapprteurs dans le cadre de la présente cllecte snt: 1) la banque du dnneur d rdre (BQE DNO), qui rapprtera ses transactins dans le sus-tableau dédié aux virements émis ; 2) la banque du bénéficiaire (BQE BEN), qui rapprtera ses transactins dans le sus-tableau dédié aux virements reçus ; 3) et en cas d intermédiatin, le (u les) établissements intermédiaires (PSP), rapprtera (rapprternt) ses (leurs) transactins dans le sus-tableau dédié aux virements intermédiés ; Versin 2 Octbre

6 4.1.2 Les sus-tableaux virements Les tris sus-tableaux évqués ci-dessus et qui s appliquent aux virements de clientèle, respectivement aux virements interbancaires, permettent de mesurer : 1) Sus-tableau «Virements émis» : snt renseignés ici les virements émis, c.à.d. les virements envyés par la banque DNO. Ce sus-tableau permet de mesurer d une part la vlumétrie des virements émis. Il permet d autre part de mesurer l utilisatin des canaux de par la banque DNO pur exécuter ces virements : En effet, lrsque la BQE DNO règle ses virements directement dans un système, le nm de celui-ci sera indiqué Lrsque la BQE DNO passe par un intermédiaire pur l exécutin de ses virements, elle renseignera «PSP LU» u «PSP nn-lu» cmme canal de. L identificatin du système utilisé in fine pur dénuer ces transactins se fera au niveau du tableau des virements intermédiés, à renseigner par l établissement intermédiaire u PSP. 2) Sus-tableau «Virements reçus» : snt renseignés ici les virements reçus, c.à.d reçus par la BQE BEN. Ce sus-tableau permet de mesurer d une part la vlumétrie des virements reçus. Il permet d autre part de mesurer l utilisatin par la BQE BEN des canaux de pur réceptinner ces virements : En effet, lrsque la BQE BEN reçit ses virements directement dans un système, le nm de celui-ci sera indiqué. Lrsque la banque BEN passe par un intermédiaire pur la réceptin de ses virements, elle renseignera «PSP LU» u «PSP nn-lu» cmme canal de. L identificatin du système dans lequel le PSP a préalablement reçu le paiement, se fera au niveau du tableau des virements intermédiés, à renseigner par l établissement intermédiaire u PSP. 3) Sus-tableau «Virements intermédiés» : snt renseignés ici les virements intermédiés, c.à.d les virements réglés par les PSP pur le cmpte d autres établissements. Ce sus-tableau permet d une part de mesurer l utilisatin des canaux de pur exécuter ces virements intermédiés et d autre part de mesurer l intermédiatin financière pur cmpte d établissements luxemburgeis et nn-luxemburgeis. Versin 2 Octbre

7 4.1.3 Les canaux de Le «Canal de» renseigne sur le système, respectivement la méthde d exécutin, utilisé pur régler les virements : L indicatin relative au canal de, en général le nm du système de paiement utilisé pur régler ces virements, permet de mesurer l utilisatin des différents systèmes u autres méthdes de des virements. L arbre décisinnel décrit ci-dessus cnstitue une aide à l identificatin du canal de tel que celui-ci dit être renseigné dans le tableau virement. Arbre décisinnel Etape n 1 DEVISE? Etape n 2 Cnnecté Pas cnnecté Etape n 3 Nm système Relatin Nstr/ Lr PSP LU u PSP nn- LU Le prcessus d identificatin se dérule en 3 étapes: Etape n 1: Identificatin de la devise de la transa ctin: Le raisnnement permettant de déterminer le canal de se base sur la devise du paiement à exécuter. Il s agit dnc en premier lieu de se placer dans la devise du paiement, c.à.d de répndre à la questin suivante: Quelle est la devise de cette transactin? Versin 2 Octbre

8 Etape n 2: Identificatin de la (nn-)cnnexin à u n système de : Il s agit, ensuite pur la devise cnsidérée, de raisnner en terme de cnnecté u pas cnnecté à un système de paiement, c.à.d de répndre à la questin suivante: Pur la devise de ce paiement, mn établissement est-il cnnecté u pas à un système de?. Etape n 3: Identificatin du canal de : 1) En cas de cnnexin par l agent rapprteur, pur cette devise, à un système de : N.B: il s agit d une cnnexin directe. Un participant indirect dans un système de paiement est cnsidéré cmme passant par un PSP pur cette cllecte. Dans ce cas, le nm du système sera renseigné. Il peut cependant également pter pur un via une relatin de cmpte nstr/lr. Dans ce cas, Relatin Nstr/Lr sera renseigné. En cnclusin, lrsque pur une devise dnnée, un établissement est cnnecté à un système de, les deux canaux de pssibles snt sit le système de (nm du système utilisé) sit une relatin de cmpte nstr/lr. 2) En cas de nn-cnnexin par l agent rapprteur, pur cette devise, à un système de : Le paiement est usuellement réglé via un PSP que l établissement a chisi pur faire exécuter ses transactins dans cette devise. Le canal de à renseigner est PSP LU u PSP nn-lu en fnctin que le PSP usuel pur cette devise est luxemburgeis u nn. Il est cependant également pssible que l établissement nn-cnnecté entretienne une relatin de cmpte nstr/lr avec la cntrepartie et règle le paiement via ce biais. Néanmins, par cnventin, ces transactins sernt renseignées cmme si elles avaient été réglées par le PSP usuel pur cette devise. Remarque cncernant les paiements de cuverture: Le canal de n est pas lié au flux du message swift: quand une instructin de paiement est envyée à la banque du bénéficiaire, le canal de sera PSP, ceci même si elle s accmpagne d un paiement de cuverture (MT202 COV) envyé au PSP. Le reprting n est dnc pas dépendant du chemin de paiement chisi (paiement de cuverture respectivement paiement en série via le PSP). 4.2 Les tableaux virement Tableau V 1.1 : Virements de clientèle - Un virement de clientèle est en général un virement dnt l une des cntreparties est nn-bancaire et qui est exécuté dans une chaîne de traitement de type paiement. Le Dnneur d rdre respectivement le bénéficiaire peut être un particulier, un crprate u une banque. - Les virements de clientèle cmprennent les rdres permanents. Ceux-ci sernt cnsidérés cmme des virements dnt le frmat est électrnique. Versin 2 Octbre

9 - Les virements multiples à débit unique u virements cllectifs (ex : paiement de salaires) sernt à renseigner au titre des virements émis, le nmbre ttal de crédits effectués. Tus les virements émis devrnt être renseignés, faisant abstractin du débit unique. Sus tableau V : Virements de clientèle émis (paiements envyés par la banque DNO) Type instrument paiement Canal de SEPA capable Instructin au frmat papier de destinatin de la banque bénéficiaire Vlume Valeur Devise de la transactin Virement TARGET Eur1 Step1 Oui Nn Oui Nn Cde ISO du pays de destinatin Cde ISO devise Step2 EQUENS On-us Relatin Nstr / Lr PSP 11 LU PSP nn-lu Autre Définitin des cncepts utilisés dans le sus tableau V1.1.1 Virements de clientèle émis : Ce sus-tableau est à renseigner par les établissements qui agissent en tant que banque DNO. - Définitin du cncept de banque DNO : De manière générale dans la présente cllecte, est cnsidéré cmme banque DNO l établissement qui émet des instructins de paiements dans un système u qui, le cas échéant, les transmet à sn PSP en vue d exécuter ces paiements. La banque DNO agit en général sur instructin de sn client, le DNO. Cas des pératins pur cmpte prpre (exemple : le paiement par une banque du salaire de ses emplyés u de factures de ses furnisseurs) : DNO [=BQE DNO] -> BQE DNO -> PSP1 -> Règlement : ACH, Nstr/Lr -> PSP2 -> BQE BEN -> BEN Le DNO (le département Ressurces humaines u Cmptabilité de la banque) est une banque qui a pur particularité d être également la BQE DNO. La banque effectue un reprting dans sn rôle de BQE DNO. Cas spécifique de la transmissin des instructins de paiement pur cmpte prpre via un canal spécifique (ex : Multiline). 11 PSP = Payment Service Prvider (y inclus les établissements de paiement) Versin 2 Octbre

10 Dans ce cas, l établissement qui instruit un autre établissement d effectuer des paiements pur sn prpre cmpte, tut cmme le ferait un client à sa banque, est cnsidéré cmme DNO. L autre établissement a dnc le rôle de BQE DNO. Exemple : la «banque 1» transmet des instructins de paiement pur cmpte prpre via Multiline à la «banque 2» : DNO [=banque 1] via Multiline -> BQE DNO [=banque 2] -> Règlement : ACH, Nstr/Lr -> PSP2 -> BQE BEN -> BEN La banque 1, en tant que DNO, n effectue pas de reprting à la BCL. La banque 2 effectue un reprting en tant que BQE DNO à la BCL. - Type d instrument de paiement: Le type d instrument de paiement à renseigner dans ce sus-tableau est le virement. La seule valeur pssible est dnc: Virement. - Canal de : Le canal de renseigne sur le système u le mde de utilisé par la BQE DNO pur exécuter le paiement. En cas de cnnexin à un système de paiement permettant l exécutin du paiement dans la devise crrespndante: 1) Si la BQE DNO utilise ce système pur exécuter le paiement, le nm de celui-ci sera indiqué. Les valeurs pssibles snt : TARGET, Eur1, Step1, Step2 12, EQUENS, Autre. 2) Si la BQE DNO, bien que cnnectée à ce système de, pte plutôt pur l exécutin du paiement dans ses livres en raisn de l existence d une relatin de cmpte avec l établissement destinataire du paiement, le canal de à renseigner sera Relatin Nstr/Lr. En cas de nn-cnnexin à un système de paiement permettant l exécutin du paiement dans cette devise: Les valeurs pssibles snt dnc : PSP LU u PSP nn-lu, en cnfrmité avec la cnventin explicitée au paragraphe Traitement des transactins n-us : Si les cmptes bancaires du dnneur d rdre et du bénéficiaire cncernés par le paiement snt détenus auprès du même établissement (BQE DNO = BQE BEN), le canal de à renseigner est «n-us». Seuls les paiements n-us émis snt à renseigner. La valeur sera alrs : n-us. 12 Etant dnné que XCT est vué à disparaître à curt terme, pas de distinctin SCT et XCT demandée. Versin 2 Octbre

11 - SEPA capable : Un paiement SEPA capable est un paiement qui peut être traité seln les nrmes SEPA. Dans la présente cllecte, est cnsidéré cmme SEPA capable tut paiement dans la devise Eur émis dans la zne SEPA 13 et respectant les critères IBAN + BIC + SHARE 14. La BQE DNO renseignera qu un paiement est «SEPA capable» si elle dispse du numér de cmpte du BEN dans la nrme IBAN, du cde BIC de la BQE BEN et les frais snt partagés. Les pératins «n us» snt à cnsidérer cmme SEPA capable si elles snt basées sur ces mêmes critères. Les valeurs pssibles snt: ui, nn. - Instructin frmat papier : L instructin au frmat papier permet d identifier les virements dnt les instructins nt été émises, par le client sus frme papier (et qui requiert sit un encdage de l instructin sit une recnnaissance ptique (OCR) 15 ) des virements initiés par d autres myens permettant un traitement autmatisé de l instructin (exemple : webbanking) Les valeurs pssibles snt: ui, nn. En ce qui cncerne les rdres permanents, la valeur renseignée sera «nn». - de destinatin de la banque bénéficiaire : Le pays de destinatin renseigne sur le pays de la banque du bénéficiaire dans le cas d un virement émis. C est le pays de la banque du bénéficaire, qui dit être renseigné et pas le pays de la /des banque(s) intermédiaire(s) éventuelle(s). Valeur pssible : le pays de destinatin, identifié par le cde ISO crrespndant (Cde ISO 3166 à deux lettres). - Vlume : Le vlume est un indicateur quantitatif désignant le nmbre de transactins - Valeur : La valeur est un indicateur quantitatif désignant la valeur, dans la devise du capital, crrespndant au vlume de transactins. - Devise de la transactin : La devise de la transactin est renseignée par le cde ISO de la devise (Cde ISO 4217 à tris lettres) dans laquelle la transactin a été réalisée. Tutes les devises, dans lesquelles des transactins nt été effectuées, snt à rapprter. 13 Liste des pays appartenant à la zne SEPA : 14 Les paiements initiés seln les critères SEPA mais qui in fine peuvent être réglés dans un système nn-sepa cmpliant sernt ainsi cnsidérés cmme SEPA capable. 15 Cas des transactins scannées dnt le traitement n est pas entièrement autmatisé. Versin 2 Octbre

12 Exemple de reprting cncernant une transactin dnt la devise de la transactin est USD, la devise du capital de l agent rapprteur étant l Eur : il sera renseigné «USD» dans la clnne «Devise de la transactin». La valeur de cette transactin (clnne «Valeur») sera renseignée en eurs. Sus tableau V : Virements et versements de clientèle reçus (paiements reçus par la banque BEN) : Type instrument paiement Canal de d émissin de la banque dnneur d rdre Vlume Valeur Devise de la transactin Virement Versement TARGET Eur1 Step1 Cde ISO du pays d émissin Cde ISO devise Step2 EQUENS Cash (pur versements) Relatin Nstr / Lr PSP LU PSP nn-lu Autre Définitin des cncepts utilisés dans le sus tableau V1.1.2 Virements de clientèle reçus : Ce sus-tableau est à renseigner par les établissements qui agissent en tant que banque BEN. - Définitin du cncept de banque BEN : De manière générale dans la présente cllecte, est cnsidéré cmme banque BEN l établissement qui reçit un paiement, sit via un système de paiement dans lequel il est cnnecté, sit via sn PSP. La banque BEN reçit en général un paiement pur cmpte de sn client, le BEN. Dans le cas des pératins pur cmpte prpre (exemple : la réceptin du paiement d un lyer par un tiers bancaire), la BQE BEN revêt également le rôle de BEN : DNO-> BQE DNO -> PSP1 -> Règlement : ACH, Nstr/Lr -> PSP2 -> BQE BEN -> [BEN = BQE BEN] Le BEN (le département Cmptabilité de la banque) est une banque qui a pur particularité d être également la BQE BEN. Seule la banque dans sn rôle de BQE BEN effectue un reprting. Versin 2 Octbre

13 - Type d instrument de paiement: Les type d instrument de paiement à renseigner dans ce sus-tableau snt le virement et le versement. Un versement (pératin de clientèle uniquement) est un dépôt en espèces. Ne snt cnsidérés dans l étendue de cette cllecte que les versements sur cmptes de tiers 16 reçus 17 par l établissement (une persnne A fait un versement sur le cmpte d un détenteur de cmpte B) dans la mesure ù les versements représentent pur l institutin un prduit significatif (Valeur des versements supérieur u égal à 5 % de la valeur des virements de manière régulière et durable). Les valeurs pssibles snt dnc: virement u versement. - Canal de : La BQE BEN renseigne le canal de, c.à.d le système u le mde utilisé par lequel elle a reçu le paiement. Pur les versements : Cash Dans le cas ù la BQE BEN est cnnectée à un système dans la devise en questin : 1. Si ce système de a été utilisé pur exécuter le paiement, le nm de celui-ci sera indiqué. Les valeurs pssibles snt : TARGET, Eur1, Step1, Step2 18, EQUENS, Autre. 2. Si, bien que la BQE BEN sit cnnectée à un système de dans la devise cnsidérée, l exécutin du paiement a été faite via une relatin de cmpte avec l établissement émetteur du paiement, le canal de à renseigner sera Relatin Nstr/Lr. En cas de nn-cnnexin à un système de paiement permettant l exécutin du paiement dans cette devise: Les valeurs pssibles snt dnc : PSP LU u PSP nn-lu, cnfrmément à la cnventin explicitée au paragraphe Le pays d émissin de la banque du dnneur d rdre : Le pays d émissin renseigne sur le pays de la banque du dnneur d rdre dans le cas d un virement reçu. C est le pays de la banque du dnneur d rdre qui dit être renseigné et nn pas le pays de la/des banque(s) intermédiaire(s) éventuelle(s). Valeur pssible : le pays d émissin, identifié par le cde ISO crrespndant (Cde ISO 3166 à deux lettres) Pur les versements, le pays d émissin sera «LU» 16 Les versements pur cmpte prpre snt dnc exclus. 17 Il ne peut y avir de versement émis dans ce cas. 18 Etant dnné que XCT est vué à disparaître à curt terme, pas de distinctin SCT et XCT demandée. Versin 2 Octbre

14 - Vlume : Le vlume est un indicateur quantitatif désignant le nmbre de transactins - Valeur : La valeur est un indicateur quantitatif désignant la valeur, dans la devise du capital, crrespndant au vlume de transactins. - Devise de la transactin : La devise de la transactin est renseignée par le cde ISO de la devise (Cde ISO 4217 à tris lettres) dans laquelle la transactin a été réalisée. Tutes les devises, dans lesquelles des transactins nt été effectuées, snt à rapprter. Exemple de reprting cncernant une transactin dnt la devise de la transactin est USD, la devise du capital de l agent rapprteur étant l Eur : il sera renseigné «USD» dans la clnne «Devise de la transactin». La valeur de cette transactin (clnne «Valeur») sera renseignée en eurs. Sus tableau V : Virements de clientèle intermédiés (paiements envyés et paiements reçus par les PSP) : Type instrument paiement Type client Canal de Sens de l pératin d émissin de la banque dnneur d rdre de destinatin de la banque bénéficiaire Vlume Valeur Devise de la transactin Virement Banque LU Banque nn-lu/ N/A TARGET Eur1 Step1 Step2 EQUENS Emis Reçu N/A Cde ISO du pays d émissin Cde ISO du pays de destinatin Cde ISO devise Relatin Nstr / Lr PSP LU PSP nn-lu Autre Définitin des cncepts utilisés dans le sus tableau V1.1.3 Virements de clientèle intermédiés: Ce sus-tableau est à renseigner par les établissements qui agissent en tant que PSP. - Définitin du cncept de PSP: De manière générale dans la présente cllecte, est cnsidéré cmme PSP un établissement intermédiaire de la BQE DNO u de la BQE BEN, de nature bancaire u nn 19 et qui exécute des instructins de paiements dans un système, ceci pur le cmpte sit d une banque DNO dans le cas d un virement émis sit d une banque BEN dans le cas d un virement reçu. 19 Exemple : établissement de paiement Versin 2 Octbre

15 - Type d instrument de paiement: Le type d instrument de paiement à renseigner dans ce sus-tableau est le virement. La seule valeur pssible est dnc: virement. - Type client : Le type client permet de mesurer l intermédiatin pur le cmpte de banques luxemburgeises de celle pur le cmpte de banques nn-luxemburgeises. Le PSP renseignera dnc au titre du «Type client» : BQE LU u BQE nn-lu. En cas de via relatin de cmpte nstr/lr : le PSP ne sait pas s il est du côté émis u du côté reçu (PSP1 u PSP2). Il peut dnc s avérer difficile de renseigner si le type client est BQE LU u BQE nn-lu. En cnclusin, lrsque des virements intermédiés snt réglés via relatin de cmpte nstr/lr, par cnventin il sera renseigné «N/A» au titre du «Type client». Les valeurs pssibles snt: Banque LU, Banque nn-lu u N/A. - Canal de : Le canal de renseigne sur le système u le mde de du paiement. En cas de cnnexin par le PSP au système de paiement permettant l exécutin du paiement dans cette devise: 1) Si ce système de a été utilisé pur exécuter le paiement, le nm de celui-ci sera indiqué. Les valeurs pssibles snt : TARGET, Eur1, Step1, Step2 20, EQUENS, Autre. 2) Si, bien que le PSP sit cnnecté à un système de dans la devise cnsidérée, l exécutin du paiement a été faite via une relatin de cmpte, le canal de à renseigner sera Relatin Nstr/Lr. En cas de nn-cnnexin par le PSP à un système de paiement permettant l exécutin du paiement dans cette devise: paragraphe Les valeurs pssibles snt: PSP LU u PSP nn-lu., cnfrmément à la cnventin explicitée au - Le sens de l pératin cncerne uniquement les sus-tableaux dédiés aux virements intermédiés. Il permet de distinguer les virements émis des virements reçus dans les systèmes et dnc de mesurer l activité des PSP dans ces systèmes. Les valeurs pssibles snt «émis», «reçu» u «N/A». Les sens émis et reçus snt à préciser uniquement lrs d un dans un système. En cas de de l pératin via relatin de cmpte Nstr/Lr, le sens de l pératin ne puvant pas être déterminée aisément par le PSP, la valeur à renseigner sera N/A. - Le pays d émissin / de réceptin renseigne sur le pays de la banque du dnneur d rdre ayant émis une instructin de paiement dans le cas d un virement reçu, respectivement sur le pays de la banque du bénéficiaire 20 Etant dnné que XCT est vué à disparaître à curt terme, pas de distinctin SCT et XCT demandée. Versin 2 Octbre

16 dans le cas d un virement émis. Ce snt les pays de la banque du dnneur d rdre, respectivement de la banque du bénéficiaire, qui divent être renseignés et nn pas le pays des banques intermédiaires. Valeur pssible : le pays d émissin, respectivement le pays de réceptin, identifié par le cde ISO crrespndant (Cde ISO 3166 à deux lettres). - Vlume : Le vlume est un indicateur quantitatif désignant le nmbre de transactins - Valeur : La valeur est un indicateur quantitatif désignant la valeur, dans la devise du capital, crrespndant au vlume de transactins. - Devise de la transactin : La devise de la transactin est renseignée par le cde ISO de la devise (Cde ISO 4217 à tris lettres) dans laquelle la transactin a été réalisée. Tutes les devises, dans lesquelles des transactins nt été effectuées, snt à rapprter. Exemple de reprting cncernant une transactin dnt la devise de la transactin est USD, la devise du capital de l agent rapprteur étant l Eur : il sera renseigné «USD» dans la clnne «Devise de la transactin». La valeur de cette transactin (clnne «Valeur») sera renseignée en eurs Tableau V 1.2 : Virements interbancaires Un virement interbancaire est un virement dnt le dnneur d rdre et le bénéficiaire snt des banques. Afin d avir une base de cllecte hmgène, la cllecte des virements interbancaires est effectuée sur base des messages SWIFT MT2XX 21, à l exclusin des MT202COV. Les paiements interbancaires (pératins de change, pératins de trésrerie, crédits dcumentaires u autre activité de salle de marché) exécutés via un message SWIFT MT2xx snt ainsi inclus dans la cllecte. Un message SWIFT MT2xx ne signifie cependant pas de fact que le virement est interbancaire. En effet, une transactin identifiée par un message SWIFT MT2xx mais dnt le DNO et/u le BEN ne snt pas des banques dit être rapprtée au titre des virements de clientèle. Les pératins des fnds d investissement identifiées par un message SWIFT MT2xxx snt ainsi à rapprter au titre des virements de clientèle. Le virement crrespndant au netting des pératins réalisées dans CLS est à rapprter au titre des virements interbancaires. Les MT204 étant des «Financial Markets Direct Debit Message», ils snt à cnsidérer cmme des dmiciliatins. Ceci quelque sit leur nature : pératins de change, pératins de trésrerie, crédits dcumentaires, activité de salle de marché. 21 Les établissements n utilisant pas la messagerie Swift chisirnt, en crdinatin avec la BCL, un critère équivalent. Versin 2 Octbre

17 De même que pur les virements de clientèle, tris perspectives snt cnsidérées, celle de la BQE DNO, de la BQE BEN et enfin celle du u des intermédiaires. Dans la présente cllecte, en ce qui cncerne les pératins pur cmpte prpre, n cnsidère que l établissement cncerné remplit le rôle à la fis de DNO et de BQE DNO (vlet émis), respectivement de BEN et de BQE BEN (vlet reçu). Sus tableau V : Virements interbancaires émis (paiements envyés par la banque DNO) Type instrument paiement Canal de de destinatin de la banque bénéficiaire Vlume Valeur Devise de la transactin Virement TARGET Eur1 Step1 EQUENS Cde ISO du pays de destinatin Cde ISO de la devise Relatin Nstr / Lr PSP LU PSP nn-lu Autre Définitin des cncepts utilisés dans le sus tableau V1.2.1 Virements interbancaires émis : Ce sus-tableau est à renseigner par les établissements qui agissent en tant que banque DNO. - Définitin du cncept de banque DNO : De manière générale dans la présente cllecte, est cnsidéré cmme banque DNO l établissement qui émet des instructins de paiements dans un système u qui, le cas échéant, les transmet à sn PSP en vue d exécuter ces paiements. - Type d instrument de paiement: Le type d instrument de paiement à renseigner dans ce sus-tableau est le virement. La seule valeur pssible est dnc: virement. - Canal de : Le canal de renseigne sur le système u le mde utilisé par la BQE DNO pur exécuter le paiement. En cas de cnnexin à un système de paiement permettant l exécutin du paiement dans cette devise: 1) Si la BQE DNO utilise ce système pur exécuter le paiement, le nm de celui-ci sera indiqué. Les valeurs pssibles snt : TARGET, Eur1, Step1, EQUENS, Autre. Versin 2 Octbre

18 2) Si la BQE DNO, bien que cnnectée à ce système de, pte plutôt pur l exécutin du paiement dans ses livres en raisn de l existence d une relatin de cmpte avec l établissement destinataire du paiement, le canal de à renseigner sera Relatin Nstr/Lr. En cas de nn-cnnexin à un système de paiement permettant l exécutin du paiement dans cette devise: Que la BQE DNO utilise un intermédiaire pur l exécutin du paiement u que le se fasse dans ses livres en raisn de l existence d une relatin de cmpte nstr/lr avec la banque destinataire, le canal de à renseigner sera tujurs «PSP». Une distinctin est à faire entre les transactins traitées par des crrespndants établis au Luxemburg (PSP LU) et ceux établis à l étranger (PSP nn-lu). Les valeurs pssibles snt dnc : PSP LU u PSP nn-lu. - de destinatin de la banque bénéficiaire : Le pays de destinatin renseigne sur le pays de la banque du bénéficiaire dans le cas d un virement émis. C est le pays de la banque du bénéficiaire, qui dit être renseigné et nn pas le pays de la /des banque(s) intermédiaire(s) éventuelle(s). Valeur pssible : le pays de destinatin, identifié par le cde ISO crrespndant (Cde ISO 3166 à deux lettres). - Vlume : Le vlume est un indicateur quantitatif désignant le nmbre de transactins. - Valeur : La valeur est un indicateur quantitatif désignant la valeur, dans la devise du capital, crrespndant au vlume de transactins. - Devise de la transactin : La devise de la transactin est renseignée par le cde ISO de la devise (Cde ISO 4217 à tris lettres) dans laquelle la transactin a été réalisée. Tutes les devises, dans lesquelles des transactins nt été effectuées, snt à rapprter. Exemple de reprting cncernant une transactin dnt la devise de la transactin est USD, la devise du capital de l agent rapprteur étant l Eur : il sera renseigné «USD» dans la clnne «Devise de la transactin». La valeur de cette transactin (clnne «Valeur») sera renseignée en eurs. Versin 2 Octbre

19 Sus tableau V : Virements interbancaires reçus (paiements reçus par la banque BEN) : Type instrument paiement Virement Canal de TARGET Eur1 Step1 EQUENS Relatin Nstr / Lr PSP LU PSP nn-lu Autre d émissin de la banque dnneur d rdre Cde ISO du pays d émissin Vlume Valeur Devise de la transactin Cde ISO de la devise Définitin des cncepts utilisés dans le sus tableau V1.2.2 Virements interbancaires reçus : Ce sus-tableau est à renseigner par les établissements qui agissent en tant que banque BEN. - Définitin du cncept de banque BEN : De manière générale dans la présente cllecte, est cnsidéré cmme banque BEN l établissement qui reçit un paiement, sit directement via un système de paiement dans lequel il est cnnecté, sit via sn PSP. - Type d instrument de paiement: Le type d instrument de paiement à renseigner dans ce sus-tableau est le virement. La seule valeur pssible est dnc: virement. - Canal de : La BQE BEN renseigne le canal de, c.à.d le système u le mde utilisé pur exécuter le paiement. En cas de cnnexin au système de paiement utilisé par la banque émettrice pur exécuter le paiement u (dans le nstr/lr) en cas de cnnexin à un système de permettant l exécutin du paiement dans cette devise: 1) Si ce système de a été utilisé pur exécuter le paiement, le nm de celui-ci sera indiqué. Les valeurs pssibles snt : TARGET, Eur1, Step1, EQUENS, Autre. 2) Si, bien que la BQE BEN sit cnnectée à un système de dans la devise cnsidérée, l exécutin du paiement a été faite via une relatin de cmpte avec l établissement émetteur du paiement, le canal de à renseigner sera Relatin Nstr/Lr. En cas de nn-cnnexin à un système de paiement permettant l exécutin du paiement dans cette devise: Que la BQE BEN sit passée par un intermédiaire pur l exécutin du paiement u qu elle ait réglé le paiement via une relatin de cmpte nstr/lr, le canal de à renseigner sera «PSP». Versin 2 Octbre

20 Une distinctin est à faire entre les transactins traitées par des crrespndants établis au Luxemburg (PSP LU) et ceux établis à l étranger (PSP nn-lu). Les valeurs pssibles snt dnc : PSP LU u PSP nn-lu. - Le pays d émissin de la banque du dnneur d rdre : Le pays d émissin renseigne sur le pays de la banque du dnneur d rdre ayant émis une instructin de paiement dans le cas d un virement reçu. C est le pays de la banque du dnneur d rdre qui dit être renseigné et nn pas le pays de la/des banque(s) intermédiaire(s) éventuelle(s). Valeur pssible : le pays d émissin, identifié par le cde ISO crrespndant (Cde ISO 3166 à deux lettres) - Vlume : Le vlume est un indicateur quantitatif désignant le nmbre de transactins - Valeur : La valeur est un indicateur quantitatif désignant la valeur, dans la devise du capital, crrespndant au vlume de transactins. - Devise de la transactin : La devise de la transactin est renseignée par le cde ISO de la devise (Cde ISO 4217 à tris lettres) dans laquelle la transactin a été réalisée. Tutes les devises, dans lesquelles des transactins nt été effectuées, snt à rapprter. Exemple de reprting cncernant une transactin dnt la devise de la transactin est USD, la devise du capital de l agent rapprteur étant l Eur : il sera renseigné «USD» dans la clnne «Devise de la transactin». La valeur de cette transactin (clnne «Valeur») sera renseignée en eurs. Sus tableau V : Virements interbancaires intermédiés (paiements envyés et reçus par les PSP) : Type instrument paiement Virement Type client Banque LU Banque nn-lu/ N/A Canal de TARGET Eur1 Step1 EQUENS Relatin Nstr / Lr PSP LU PSP nn-lu Autre Sens de l pératin Emis Reçu N/A d émissin de la banque dnneur d rdre Cde ISO du pays d émissin de destinatin de la banque bénéficiaire Cde ISO du pays de destinatin Vlume Valeur Devise de la transactin Cde ISO devise Versin 2 Octbre

Règlement de la BCL Collecte directe des données paiement. Annexe 1 : Note de guidance relative à la transmission des données paiements (version 4)

Règlement de la BCL Collecte directe des données paiement. Annexe 1 : Note de guidance relative à la transmission des données paiements (version 4) Règlement de la BCL Cllecte directe des dnnées paiement Annexe 1 : Nte de guidance relative à la transmissin des dnnées paiements (versin 4) Cntents 1. Intrductin... 3 2. Remarques imprtantes cncernant

Plus en détail

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Banque centrale du Luxembourg

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Banque centrale du Luxembourg Recueil des règles de vérificatin des rapprts V de la «Cllecte des dnnées paiements» (CDDP) Banque centrale du Luxemburg 1 Smmaire Intrductin...3 Validatins cmmunes à tus les tableaux...4 Vlume u valeur

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Note d information. Groupe de Travail BCL/ABBL. Mise en conformité de la CDDP avec le nouveau cadre juridique européen

Note d information. Groupe de Travail BCL/ABBL. Mise en conformité de la CDDP avec le nouveau cadre juridique européen Groupe de Travail BCL/ABBL Mise en conformité de la CDDP avec le nouveau cadre juridique européen Note d information + document de réunion Note d information Date : 3 février 2015 Référence : Règlement

Plus en détail

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP)

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Applicable à partir de mars 2012 (rapports mensuels relatifs à février 2012) Banque centrale du Luxembourg

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI u EBICS Les relevés de cmptes transmis via ces prtcles respectent la nrme CFONB (Cmité Français

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

Système d Information de l HADOPI. Classification : DOCUMENT CONFIDENTIEL

Système d Information de l HADOPI. Classification : DOCUMENT CONFIDENTIEL Système d Infrmatin de l HADOPI Diffusin HADOPI EXTELIA FAI Classificatin : DOCUMENT CONFIDENTIEL 1 Objet du dcument L bjet de ce dcument est de spécifier aux FAIs les mdalités d échanges attendues avec

Plus en détail

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualificatin juridique En applicatin de la directive eurpéenne 2002/92/CE du 9 décembre 2002 sur l intermédiatin en assurance (dite DIA), l article L. 511-1 I du Cde des

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Addendum belge au prspectus d émissin ADDENDUM DE JUILLET 2010 AU PROSPECTUS D AVRIL 2010 ABERDEEN GLOBAL Sciété d investissement à capital variable de drit luxemburgeis à cmpartiments multiples cnfrme

Plus en détail

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill Frmulaire d'inscriptin aux Services Marchand Skrill Le frmulaire d'inscriptin aux services Marchand Skrill (l'«inscriptin») dit être signé par le Marchand u pur sn cmpte. Très imprtant : le Marchand dit

Plus en détail

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES?

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? 12 février 2013 Marie-Agnès NICOLET Regulatin Partners Présidente fndatrice 35, Bulevard

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile ARTICLE 1 Sciété rganisatrice REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile UNILEVER FRANCE, Sciété par actins simplifiée au capital de 28 317 129, immatriculée au Registre du Cmmerce et des

Plus en détail

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnne-ressurce : Richard J. Crner Vice-président à la plitique de réglementatin des membres 416 943-6908 rcrner@iirc.ca Destinataires

Plus en détail

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable.

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable. L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES Objectif(s) : Pré-requis : Apprfndir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan cmptable. Principes d'analyse du bilan financier : Mdalités :

Plus en détail

Nous proposons 3 syntaxes au choix :

Nous proposons 3 syntaxes au choix : Slutin d envi de SMS Dcumentatin technique 1. Créatin et gestin de cmpte 2. Envi par email 3. Envi via l interface Web 4. Envi par cmmande http 5. Envi via le lgiciel 123SMS 6. Publipstage SMS persnnalisés

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET «3D World Koksijde»

REGLEMENT COMPLET «3D World Koksijde» REGLEMENT COMPLET «3D Wrld Kksijde» ARTICLE 1 Sciété rganisatrice ASSA ABLOY, situé au Heide 9, 1780 Wemmel, rganise du 03/07/2015 au 31/07/2015 inclus un jeu natinal avec bligatin d achat appelé «Yale

Plus en détail

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion.

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion. Ntice d utilisatin du site Internet de l Académie d Agriculture pur les Membres Respnsables de Sectin u Respnsables de Grupe de Réflexin. Cette ntice tient lieu de mément. A. Présentatin... 2 B. Premiers

Plus en détail

Annexe 2 Annexe technique de la convention individuelle d habilitation «professionnel de l automobile»

Annexe 2 Annexe technique de la convention individuelle d habilitation «professionnel de l automobile» Annexe 2 Annexe technique de la cnventin individuelle d habilitatin «prfessinnel de l autmbile» 1 Ntice explicative... 2 1.1 Préambule...2 1.2 Principe général de l habilitatin... 3 1.3 L habilitatin «prfessinnel

Plus en détail

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Principes de fiscalité de l assurance de persnnes Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans

Plus en détail

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «expert en automobile»

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «expert en automobile» Annexe 1 Annexe technique de la cnventin d habilitatin «expert en autmbile» «Expert en autmbile indépendant» (cnventin cmplète) 1 Ntice explicative... 2 1.1 Préambule...2 Principe général de l habilitatin...2

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

Comme nous devons clôturer nos systèmes actuels avant la transition, veuillez noter les dates suivantes :

Comme nous devons clôturer nos systèmes actuels avant la transition, veuillez noter les dates suivantes : Le 30 juin 2014 ACTION : Date d entrée en vigueur du changement le 25 aût 2014 Cher furnisseur, À cmpter du 25 aût 2014, Zetis utilisera un nuveau système de planificatin des ressurces de l entreprise

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail

Restitution. Enquête FNOGEC auprès des principaux éditeurs de logiciels. Mise en conformité aux normes SEPA

Restitution. Enquête FNOGEC auprès des principaux éditeurs de logiciels. Mise en conformité aux normes SEPA Fédératin Natinale des Organismes de Gestin des Établissements de l Enseignement Cathlique 277 rue Saint-Jacques 75240 PARIS Cedex 05 Tél. : 01.53.73.74.40 - Fax : 01.53.73.74.44 - mail : cntact@fngec.rg

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 14 : LES COMPTES DE TRESORERIE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 14 : LES COMPTES DE TRESORERIE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 14 : LES COMPTES DE TRESORERIE PRINCIPES 1. Les entreprises effectuent qutidiennement des pératins de trésrerie. Elles snt justifiées par diverses pièces cmptables (talns de

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X Lgique binaire Définitin Une variable binaire est un élément qui ne peut prendre que deux valeurs ntées 1 et 0 (Oui et Nn). On dira que X est une variable binaire si X 0 X = 1 et si X 1 X = 0. Opératins

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

TP2 Programmation Web - Correction

TP2 Programmation Web - Correction TP2 Prgrammatin Web - Crrectin Un Chat en PHP On veut réaliser une applicatin de chat en ligne. Chaque visiteur s identifie à sn arrivée, ce qui lui permet d apparaître dans l annuaire des persnnes cnnectées.

Plus en détail

Le Fichier des Ecritures Comptables (FEC)

Le Fichier des Ecritures Comptables (FEC) 23 janvier 2014 Le Fichier des Ecritures Cmptables (FEC) Christian GUICHARD Pierre-Antine FARHAT 1 Cmptabilité infrmatisée dispsitins légales, réglementaires et dctrinales Le frmat final du FEC a été défini

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis manuel de l' teur tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. PRESENTATION GENERALE DU SITE HAGER-ENERGY... 2 2. CONNEXION AU SITE... 3 3.... 4 3.1 COMPTE... 4 3.2 PAGE D ACCUEIL... 5 3.3 APPAREILS... 5 3.4 MON LOGEMENT...

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Processus de remise des contraventions délivrées en vertu de la LPAIP, Permis de voyage utilitaire Indicatifs de transit

Processus de remise des contraventions délivrées en vertu de la LPAIP, Permis de voyage utilitaire Indicatifs de transit Prcessus de remise des cntraventins délivrées en vertu de la LPAIP, Permis de vyage utilitaire Indicatifs de transit Révisé juin 2015 Prcédures et prcessus de remise INDEX PAGE 3 Glssaire Abréviatins de

Plus en détail

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN CENTRE D INTERET : COMMUNICATION RESEAUX! "# $! $ % % & '! (!)!* +, - %! &#! / $, %! 0 12 3 % 4 5 0 #! - $ % 6 7! " #$ % $ & 2& 8 + 9! "# $! 7! Mettre sus tensin les rdinateurs

Plus en détail

http://espaceassure.apgis.com Siège social : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex

http://espaceassure.apgis.com Siège social : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex apgis Institutin de prévyance 12 rue Massue 94684 Vincennes cedex Espace Assuré APGIS : http://espaceassure.apgis.cm QUELQUES EXPLICATIONS Siège scial : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex APGIS - Institutin

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage BOURSE EXPLO RA SUP (Régin Rhône-Alpes) Tutes destinatins-séjur académique et stage A/Demande de burse Expl RA Sup 1/Eligibilité La mbilité (stage u séjur académique) dit être validée par des crédits ECTS

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Règles de marché. En vue de vous garantir des exécutions au meilleur cours, les contre-valeurs maximales par ordre sont de :

Règles de marché. En vue de vous garantir des exécutions au meilleur cours, les contre-valeurs maximales par ordre sont de : Règles de marché Afin de vus garantir la meilleure exécutin de vs rdres de burse, des règles spécifiques, dénmmées règles de marché, snt dispnibles sur BILnet. Lisez-les attentivement. Ces règles snt furnies

Plus en détail

ALIMA. Guide pour les Finances Siège et Terrain. Paris Direction Financière Siège social. Dakar Service des Finances Opérationnelles

ALIMA. Guide pour les Finances Siège et Terrain. Paris Direction Financière Siège social. Dakar Service des Finances Opérationnelles ALIMA Guide pur les Finances Siège et Terrain Paris Directin Financière Siège scial Dakar Service des Finances Opératinnelles Versin 1 en date du 30/04/12 ALIMA-Guide pur les Finances.dc 1 sur 29 ALIMA

Plus en détail

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse.

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse. CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES Objectif(s) : Présentatin des principes écnmiques et juridiques relatifs à la cnslidatin des cmptes dans les grupes de sciétés, Ntins : périmètre de cnslidatin, purcentage

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION CONCOURS JUSTE POUR RIRE MC AVEC LE PLAN À LA CARTE BANQUE NATIONALE RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le cncurs «JUSTE POUR RIRE AVEC LE PLAN À LA CARTE BANQUE NATIONALE» est rganisé par la Banque Natinale

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions Dns des entreprises Vus êtes une entreprise, relevant de l IS (impôt sur les sciétés) u de l IR (impôt sur le revenu)? Vus puvez apprter un sutien matériel à une assciatin u une fndatin à travers des pératins

Plus en détail

PAR CES MOTIFS. Renvoie les parties à se pourvoir au principal ainsi qu'elles aviseront, mais dès à présent,

PAR CES MOTIFS. Renvoie les parties à se pourvoir au principal ainsi qu'elles aviseront, mais dès à présent, Cnstructin prjet 09.03.2015 PAR CES MOTIFS Le Président du Tribunal de grande instance, Juge des référés, statuant publiquement, par rdnnance, Renvie les parties à se purvir au principal ainsi qu'elles

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

ASSODESK.COM Aide en ligne

ASSODESK.COM Aide en ligne ASSODESK.COM Aide en ligne Reprductin même partielle interdite sans autrisatin Table des matières I But de l'applicatin... 3 II Lancement de l'applicatin... 3 III Frmulaire de pré-inscriptin... 3 IV Utilisatin

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

Promotion Le défi des étoiles Aéroplan 2013. Q1. Qu est-ce que la promotion Le défi des étoiles Aéroplan?

Promotion Le défi des étoiles Aéroplan 2013. Q1. Qu est-ce que la promotion Le défi des étoiles Aéroplan? Prmtin Le défi des étiles Aérplan 2013 Q1. Qu est-ce que la prmtin Le défi des étiles Aérplan? La prmtin Le défi des étiles est une ffre de milles-bnis destinée à récmpenser les membres qui accumulent

Plus en détail

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET OBJET : La fédératin départementale Sarthe Nature Envirnnement (SNE) suhaite dévelpper un site Internet. Celui-ci ayant pur but de diffuser du cntenu rganisé. Ce

Plus en détail

Annexe Conditions d hébergement

Annexe Conditions d hébergement Annexe Cnditins d hébergement 1 Avant-prps DENTALVIA-MEDILOR recurt, pur la furniture de sn service e.cdentist à ses Clients, à un hébergement agréé de dnnées de santé à caractère persnnel auprès de :

Plus en détail

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA AVIS DE PRATIQUE DE L OMBUDSMAN DU MANITOBA Les avis de pratique snt préparés par l Ombudsman du Manitba afin d aider les persnnes qui utilisent la législatin. Leur bjet en est un de cnseil seulement et

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

LE RVER EN UN COUP D ŒIL

LE RVER EN UN COUP D ŒIL LE RVER EN UN COUP D ŒIL Le terme RVER est l acrnyme pur Régime Vlntaire d Epargne-Retraite. C est un nuveau régime de retraite régi par la Li sur les régimes vlntaires d'épargneretraite (Li sur les RVER)

Plus en détail

livraisons en centrale

livraisons en centrale 2013 Cahier des charges pur livraisns en centrale A l attentin des furnisseurs de Carrefur Belgium Table des matières A/ ETIQUETAGE LOGISTIQUE... 2 A1/Rappel... 2 A2/ Le manuel d'étiquetage lgistique de

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

En collaboration avec la direction territoriale du MFA

En collaboration avec la direction territoriale du MFA Prpsitins pur faciliter l utilisatin de l Entente de services de garde à cntributin réduite. En cllabratin avec la directin territriale du MFA Nus recherchns des slutins visant à : Simplifier le prcessus;

Plus en détail

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu La FDA ffre cette traductin à titre de service pur l audience internatinale. Nus espérns que cette traductin vus sera utile. En dépit des effrts furnis par l Administratin pur que la traductin sit la plus

Plus en détail

Visas de court séjour schengen

Visas de court séjour schengen Visas de curt séjur schengen TOURISME VISITE FAMILIALE VISITE MÉDICALE TRANSIT VOYAGES À DES FINS SCIENTIFICO-CULTURELLES TRANSPORT INTERNATIONAL ROUTIER Cnditins et dcuments requis: Les persnnes qui vyagent

Plus en détail

Le service 3 D Secure sert à sécuriser vos paiements sur Internet en vous demandant de vous authentifier

Le service 3 D Secure sert à sécuriser vos paiements sur Internet en vous demandant de vous authentifier A qui sert le service 3 D Secure VISA et MasterCard? Le service 3 D Secure sert à sécuriser vs paiements sur Internet en vus demandant de vus authentifier lrs de chaque paiement afin de s'assurer que vus

Plus en détail

LOGICIELS ET BASES DE DONNÉES PROTECTION ET VALORISATION

LOGICIELS ET BASES DE DONNÉES PROTECTION ET VALORISATION LOGICIELS ET BASES DE DONNÉES PROTECTION ET VALORISATION LA PROTECTION DES LOGICIELS CADRE LÉGISLATIF Li du 3 juillet 1985 : recnnaissance du lgiciel cmme œuvre de l esprit Directive cmmunautaire du 14

Plus en détail

FIN-INTER-04 LA GESTION DES RISQUES INTERNATIONAUX

FIN-INTER-04 LA GESTION DES RISQUES INTERNATIONAUX FIN-INTER-04 LA GESTION DES RISQUES INTERNATIONAUX Public cncerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 6 à 8 heures. Objectifs : Pré requis : Mdalités : Identifier les utils permettant de gérer

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS

RÈGLEMENT DU CONCOURS RÈGLEMENT DU CONCOURS CONCOURS «LE MONUMENT PRÉFÉRÉ DES FRANÇAIS» (ci-après le «Cncurs») 1. CONCOURS ET DURÉE DU CONCOURS : Le Cncurs (le «Cncurs») est rganisé par TV5 Québec Canada (l «Organisateur»).

Plus en détail

Règlement du concours de POCKET FILM organisé par le Département de la Haute-Vienne

Règlement du concours de POCKET FILM organisé par le Département de la Haute-Vienne Règlement du cncurs de POCKET FILM rganisé par le Département de la Haute-Vienne Article 1: OBJET DU CONCOURS Le Département de la Haute-Vienne rganise un cncurs de POCKET FILM sur le thème «Hérs/hérïnes»

Plus en détail

Règlement du jeu "Grand Jeu Semaine de la Banque Digitale 2015"

Règlement du jeu Grand Jeu Semaine de la Banque Digitale 2015 Règlement du jeu "Grand Jeu Semaine de la Banque Digitale 2015" Article 1 : Sciété Organisatrice La Caisse réginale de Crédit Agricle Mutuel Tuluse 31, sciété cpérative à capital variable, agréée en tant

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

NOTICE POUR L IMPORT DU FICHIER «IACA» DANS CORRELYCE

NOTICE POUR L IMPORT DU FICHIER «IACA» DANS CORRELYCE Directin des lycées Service des Technlgies de l Infrmatin Educatives NOTICE POUR L IMPORT DU FICHIER «IACA» DANS CORRELYCE Année sclaire 2008/2009 SOMMAIRE REMARQUES IMPORTANTES... 2 1. Exprter les cmptes

Plus en détail

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE Admissin CPGE Lgiciel de gestin des inscriptins en CPGE La réfrme du mde de recrutement en classes préparatires aux Grandes Écles intervenu en 2003 a prfndément mdifié la gestin par les établissements

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LE DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉLECTRONIQUES INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT POUR LE DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉLECTRONIQUES INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT POUR LE DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉLECTRONIQUES INVESTISSEMENT QUÉBEC Directin des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Sciété admissible... 3 Attestatin de

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

LES 3 PHASES DU PROJET EDI

LES 3 PHASES DU PROJET EDI LES 3 PHASES DU PROJET EDI 1. Flux de facturatin classique (100% papier) Le furnisseur envi un des deux exemplaires papier de sa facture à Berchem et archive l autre exemplaire pendant 10 ans. La facture

Plus en détail

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment Dérulement de la certificatin énergétique PEB de vtre bâtiment La certificatin énergétique de vtre habitatin se dérulera en 2 étapes : visite de vtre habitatin et relevé de ses caractéristiques ensuite,

Plus en détail

Les accidents du travail

Les accidents du travail Les accidents du travail Table des matières Qu est-ce qu un accident du travail?... 2 Que faire en cas d accident du travail?... 3 Cmment s effectue l indemnisatin?... 4 Pur les membres de SMartBe?...

Plus en détail

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d rdre actuariel Jurnées d études du SACEI et de l IA Deauville, jeudi 20 septembre 2012 Nrbert Gautrn ngautrn@galea-asscies.eu Smmaire 1.

Plus en détail

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche Cmmunauté de Cmmunes du Rhône aux Grges de l'ardèche Prtcle pur l établissement d un réseau de distributin d eau ptable en vue de sn intégratin au réseau public. Prtcle validé par délibératin en Cnseil

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

Gestionnaire de Prêts Margill 4.1

Gestionnaire de Prêts Margill 4.1 Gestinnaire de Prêts Margill 4.1 A P E R ÇU DES FENÊTRES E T DES P R I N CIPALES F ONCTIONNALITÉS avec Table des matières 2 Fenêtre Principale Fenêtre recherche de dnnées Fenêtre du Dssier Dnnées Calculer

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Vtre guide pur préparer la migratin de vs flux vers l Eurpe des Myens de Paiement» Le Crédit Agricle accmpagne les Entreprises dans le nuvel envirnnement des Myens de Paiement Le SEPA (Single

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail