Règlement de la BCL Collecte directe des données paiement. Note de guidance relative à la transmission des données paiements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement de la BCL Collecte directe des données paiement. Note de guidance relative à la transmission des données paiements"

Transcription

1 Règlement de la BCL Cllecte directe des dnnées paiement Nte de guidance relative à la transmissin des dnnées paiements 1. Intrductin Remarques imprtantes cncernant la transmissin des dnnées : Infrmatins à renseigner pur tus les tableaux Instructins spécifiques aux instruments Les tableaux virements Principes généraux Les agents rapprteurs Les sus-tableaux virements Les canaux de Les tableaux virement Tableau V 1.1 : Virements de clientèle Tableau V 1.2 : Virements interbancaires Tableau V 1.3 : Dmiciliatins Sus tableau V : Dmiciliatins legacy Sus tableau V : Règlement du slde des cartes de paiement Tableau V 1.4 : Inventaire des cartes de paiement & des terminaux acceptant des cartes de paiement Sus-tableau V 1.4.1: Inventaire des cartes de paiement émises Sus-tableau V 1.4.2: Opératins de (dé)chargement sur cartes prépayées Sus-tableau V : Nmbre de terminaux acceptant des cartes de paiement Tableau V 1.5 : Transactins cartes (vlet issuing) Tableau V 1.6 : Transactins cartes (vlet acquiring) Tableau V 1.7 : Chèques et mandats de paiement Sus tableau V1.7.1 : Chèques et mandats de paiement émis Sus-tableau V1.7.2 : Chèques et mandats de paiement reçus Tableau V 1.8 : Schéma de Mnnaie Electrnique (SME) Sus-tableau V1.8.1 : Inventaire des schéma de mnnaie électrnique Sus-tableau V1.8.2 : Inventaire des terminaux acceptant des SME sur carte Sus-tableau V1.8.3 : Opératins de (dé)chargement en mnnaie électrnique Sus-tableau V1.8.4 : Transferts en mnnaie électrnique Sus-tableau V1.8.5 : Dmiciliatins en mnnaie électrnique Exemples de reprting - Virements Exemple 1: Intermédiatin avec du paiement via un ACH: Exemple 2: Relatin Nstr/Lr : En cas d intermédiatin: En l absence d intermédiatin: Exemple 3: Cas de dans une devise étrangère Cas n 1: Cnnecté du paiement dans un ACH Cas n 2: Cnnecté via une relatin de cmpte Nstr/Lr Cas n 3: Nn-cnnecté du paiement via un PSP Cas n 4: Nn-cnnecté via relatin de cmpte Nstr/Lr Exemple 4: Simulatin de reprting dans le cas d une série de paiements divers...48 Versin 2 Octbre

2 1. Intrductin - Les tableaux mesurent la vlumétrie (le vlume et la valeur des transactins) des transactins de paiement réalisées à l aide des différents instruments de paiement à l exceptin du tableau V 1.4, qui recense des stcks. Deleted: 1 - Une pératin de paiement est définie cmme suit : une actin initiée par le payeur u le bénéficiaire, cnsistant à verser, transférer u retirer des fnds, indépendamment de tute bligatin sus-jacente entre le payeur et le bénéficiaire (Surce : directive 2007/64/CE du Parlement eurpéen et du Cnseil cncernant les services de paiement dans le marché intérieur). - La valeur des transactins de paiement est à renseigner dans la devise du capital. - Etendue de la cllecte : La cllecte vise : les instruments de paiement cuverts par la PSD 2 les paiements interbancaires 3 Les chèques et mandats de paiement Les transactins n-us 4 La cllecte ne vise pas : les bk entries 5 l activité titre 6 les pératins de prêts à la clientèle 7 Une enquête annuelle sera effectuée afin d estimer les paiements nn cuverts par la cllecte mensuelle. - Le principe de la résidence du cmpte devra être appliqué 8. Ainsi un cmpte uvert dans un établissement Luxemburgeis sera cnsidéré cmme un cmpte luxemburgeis, quel que sit le pays de résidence du titulaire du cmpte. - Traitement des pératins de netting (exemple : pératins envyées dans CLS, du d pératins bilatérales ) : le flux net (crrespndant au paiement effectif) sera indiqué. Le canal de à 2 C.à.d. les virements, les dmiciliatins, les cartes de paiement, la mnnaie électrnique. 3 Afin d avir une cllecte hmgène, sernt cnsidérés les paiements interbancaires (paiements effectifs et nn pas les «ntice» u «Advice») identifiés par des messages SWIFT MT2xx à l exclusin des MT202COV. Les paiements interbancaires (pératins de change, pératins de trésrerie, crédits dcumentaires u autre activité de salle de marché) exécutés via un message SWIFT MT2xx snt ainsi inclus dans la cllecte. N.B. : un message SWIFT MT2xx ne signifie pas de fact que le virement est interbancaire (cf. paragraphe 4.2.2) 4 Une transactin n-us est un paiement pur lequel le dnneur d rdre et le bénéficiaire détiennent un cmpte auprès de la même institutin financière (aussi appelé «in-huse payment»). 5 C.à.d les cmmissins d intérêt, les frais bancaires. 6 C.à.d. les cupns, les achats et ventes de titres pur clients. Snt également exclues de la cllecte mensuelle les pératins sur fnds d investissement (suscriptins u rachats). 7 Y cmpris les pératins de rembursement de prêt 8 Il s agit du critère en vigueur dans l actuelle cllecte du Blue Bk. Versin 2 Octbre

3 renseigner sera celui utilisé pur le de la psitin nette. Ex : pur un paiement en eurs envyé dans le système CLS, le canal de purra être Target2 (cf. paragraphe 4.2.2). Une enquête annuelle purra être effectuée afin d estimer le netting en général et les activités via CLS plus particulièrement. 2. Remarques imprtantes cncernant la transmissin des dnnées : - Envi séparé de tableaux: les différents tableaux (les tableaux virements, dmiciliatins, ) peuvent faire l bjet d envis séparés. Les sus-tableaux d un même tableau divent cependant parvenir dans un même envi (ex : les sus-tableaux virements de clientèle). - Reprting des cmbinaisns/lignes du tableau qui crrespndent à une activité uniquement: Pur chaque tableau u sus-tableau, il s agira de ne furnir que les lignes pur lesquelles le vlume et la valeur ne snt pas nuls. Il ne faudra dnc pas furnir une ligne pur chaque cmbinaisn pssible, celles-ci incluant également des cmbinaisns pur lesquelles l activité est nulle. Exemple: si pur une devise il n y a pas eu de transactins, il ne s agira pas d envyer une ligne avec pur indicatin que le vlume et la valeur snt nuls - Reprting des lignes vides: Le reprting cncerne tus les tableaux ce qui signifie que tus les tableaux divent être envyés. Dans le cas ù l agent rapprteur n a pas d activité pur l un des instruments de paiement sumis à cllecte, le tableau dénué de tute dnnée devra néanmins être envyé à la BCL. Seul le header accmpagnant le tableau vide devra être cmplété. 3. Infrmatins à renseigner pur tus les tableaux Il s agit des infrmatins à renseigner en entête des tableaux. Fréquence Péride Catégrie d institutin 9 Nm de l institutin Numér signalétique (NOSIG) 10 Dans la présente cllecte, il est fait référence à la ntin de banque. Le terme de «banque» est utilisé ici dans un sens générique et désigne tut établissement actif dans le dmaine des paiements. Le terme «banque» cuvre ainsi nn seulement les établissements bancaires mais également les établissements de 9 Etablissement de crédit, établissement de paiement, EPT, établissement de mnnaie électrnique. 10 Numér attribué par la CSSF Versin 2 Octbre

4 paiement, les établissements de mnnaie électrnique ainsi que l EPT en tant qu établissement actif dans le dmaine des paiements. 4. Instructins spécifiques aux instruments 4.1 Les tableaux virements Principes généraux La cllecte relative aux virements cmprend les paiements de clientèle et les paiements interbancaires dans deux tableaux distincts. Chacun de ces deux tableaux cmprte tris sus-tableaux, le premier dédié aux virements émis, le deuxième aux virements reçus et le trisième aux virements intermédiés. Particularités liées à la cllecte des dnnées sur les virements: - Le traitement des rejets et des returs au niveau des virements: Les rejets ne snt pas inclus dans la cllecte puisqu il s agit de messages n ayant pas abuti pur une raisn u une autre. Les returs snt quant à eux inclus dans les chiffres bruts. Ceci est largement dû au fait qu ils ne peuvent pas être neutralisés. - La cllecte relative aux virements se réfère à une chaîne de traitement des paiements cmmerciaux pur les pératins de clientèle et se base sur les messages swift de type 2xx pur les pératins/instructins interbancaires. Versin 2 Octbre

5 Chaîne de traitement de type paiement Vlet «Emis» dans la chaîne de traitement Vlet «Reçu» dans la chaîne de traitement DNO BQE DNO PSP1 ACH PSP2 BQE (s) BEN BEN Transactin BCL Reprting REPORTING A LA BCL Sus-tableau «Virements émis» (Reprting de la BQE DNO) Sus-tableau «Virements intermédiés» (Reprting des PSP) Sus-tableau «Virements reçus» (Reprting de la BQE BEN) Légende : DNO : Dnneur d rdre (particulier, crprate, banque, ) BQE DNO: Banque du dnneur d rdre PSP: Payment Service Prvider (banque, établissement de paiement) ACH: Autmated Clearing Huse BQE BEN: Banque du bénéficiaire BEN : Bénéficiaire (particulier, crprate, banque ) Les agents rapprteurs Les agents rapprteurs dans le cadre de la présente cllecte snt: 1) la banque du dnneur d rdre (BQE DNO), qui rapprtera ses transactins dans le sus-tableau dédié aux virements émis ; 2) la banque du bénéficiaire (BQE BEN), qui rapprtera ses transactins dans le sus-tableau dédié aux virements reçus ; 3) et en cas d intermédiatin, le (u les) établissements intermédiaires (PSP), rapprtera (rapprternt) ses (leurs) transactins dans le sus-tableau dédié aux virements intermédiés ; Versin 2 Octbre

6 4.1.2 Les sus-tableaux virements Les tris sus-tableaux évqués ci-dessus et qui s appliquent aux virements de clientèle, respectivement aux virements interbancaires, permettent de mesurer : 1) Sus-tableau «Virements émis» : snt renseignés ici les virements émis, c.à.d. les virements envyés par la banque DNO. Ce sus-tableau permet de mesurer d une part la vlumétrie des virements émis. Il permet d autre part de mesurer l utilisatin des canaux de par la banque DNO pur exécuter ces virements : En effet, lrsque la BQE DNO règle ses virements directement dans un système, le nm de celui-ci sera indiqué Lrsque la BQE DNO passe par un intermédiaire pur l exécutin de ses virements, elle renseignera «PSP LU» u «PSP nn-lu» cmme canal de. L identificatin du système utilisé in fine pur dénuer ces transactins se fera au niveau du tableau des virements intermédiés, à renseigner par l établissement intermédiaire u PSP. 2) Sus-tableau «Virements reçus» : snt renseignés ici les virements reçus, c.à.d reçus par la BQE BEN. Ce sus-tableau permet de mesurer d une part la vlumétrie des virements reçus. Il permet d autre part de mesurer l utilisatin par la BQE BEN des canaux de pur réceptinner ces virements : En effet, lrsque la BQE BEN reçit ses virements directement dans un système, le nm de celui-ci sera indiqué. Lrsque la banque BEN passe par un intermédiaire pur la réceptin de ses virements, elle renseignera «PSP LU» u «PSP nn-lu» cmme canal de. L identificatin du système dans lequel le PSP a préalablement reçu le paiement, se fera au niveau du tableau des virements intermédiés, à renseigner par l établissement intermédiaire u PSP. 3) Sus-tableau «Virements intermédiés» : snt renseignés ici les virements intermédiés, c.à.d les virements réglés par les PSP pur le cmpte d autres établissements. Ce sus-tableau permet d une part de mesurer l utilisatin des canaux de pur exécuter ces virements intermédiés et d autre part de mesurer l intermédiatin financière pur cmpte d établissements luxemburgeis et nn-luxemburgeis. Versin 2 Octbre

7 4.1.3 Les canaux de Le «Canal de» renseigne sur le système, respectivement la méthde d exécutin, utilisé pur régler les virements : L indicatin relative au canal de, en général le nm du système de paiement utilisé pur régler ces virements, permet de mesurer l utilisatin des différents systèmes u autres méthdes de des virements. L arbre décisinnel décrit ci-dessus cnstitue une aide à l identificatin du canal de tel que celui-ci dit être renseigné dans le tableau virement. Arbre décisinnel Etape n 1 DEVISE? Etape n 2 Cnnecté Pas cnnecté Etape n 3 Nm système Relatin Nstr/ Lr PSP LU u PSP nn- LU Le prcessus d identificatin se dérule en 3 étapes: Etape n 1: Identificatin de la devise de la transa ctin: Le raisnnement permettant de déterminer le canal de se base sur la devise du paiement à exécuter. Il s agit dnc en premier lieu de se placer dans la devise du paiement, c.à.d de répndre à la questin suivante: Quelle est la devise de cette transactin? Versin 2 Octbre

8 Etape n 2: Identificatin de la (nn-)cnnexin à u n système de : Il s agit, ensuite pur la devise cnsidérée, de raisnner en terme de cnnecté u pas cnnecté à un système de paiement, c.à.d de répndre à la questin suivante: Pur la devise de ce paiement, mn établissement est-il cnnecté u pas à un système de?. Etape n 3: Identificatin du canal de : 1) En cas de cnnexin par l agent rapprteur, pur cette devise, à un système de : N.B: il s agit d une cnnexin directe. Un participant indirect dans un système de paiement est cnsidéré cmme passant par un PSP pur cette cllecte. Dans ce cas, le nm du système sera renseigné. Il peut cependant également pter pur un via une relatin de cmpte nstr/lr. Dans ce cas, Relatin Nstr/Lr sera renseigné. En cnclusin, lrsque pur une devise dnnée, un établissement est cnnecté à un système de, les deux canaux de pssibles snt sit le système de (nm du système utilisé) sit une relatin de cmpte nstr/lr. 2) En cas de nn-cnnexin par l agent rapprteur, pur cette devise, à un système de : Le paiement est usuellement réglé via un PSP que l établissement a chisi pur faire exécuter ses transactins dans cette devise. Le canal de à renseigner est PSP LU u PSP nn-lu en fnctin que le PSP usuel pur cette devise est luxemburgeis u nn. Il est cependant également pssible que l établissement nn-cnnecté entretienne une relatin de cmpte nstr/lr avec la cntrepartie et règle le paiement via ce biais. Néanmins, par cnventin, ces transactins sernt renseignées cmme si elles avaient été réglées par le PSP usuel pur cette devise. Remarque cncernant les paiements de cuverture: Le canal de n est pas lié au flux du message swift: quand une instructin de paiement est envyée à la banque du bénéficiaire, le canal de sera PSP, ceci même si elle s accmpagne d un paiement de cuverture (MT202 COV) envyé au PSP. Le reprting n est dnc pas dépendant du chemin de paiement chisi (paiement de cuverture respectivement paiement en série via le PSP). 4.2 Les tableaux virement Tableau V 1.1 : Virements de clientèle - Un virement de clientèle est en général un virement dnt l une des cntreparties est nn-bancaire et qui est exécuté dans une chaîne de traitement de type paiement. Le Dnneur d rdre respectivement le bénéficiaire peut être un particulier, un crprate u une banque. - Les virements de clientèle cmprennent les rdres permanents. Ceux-ci sernt cnsidérés cmme des virements dnt le frmat est électrnique. Versin 2 Octbre

9 - Les virements multiples à débit unique u virements cllectifs (ex : paiement de salaires) sernt à renseigner au titre des virements émis, le nmbre ttal de crédits effectués. Tus les virements émis devrnt être renseignés, faisant abstractin du débit unique. Sus tableau V : Virements de clientèle émis (paiements envyés par la banque DNO) Type instrument paiement Canal de SEPA capable Instructin au frmat papier de destinatin de la banque bénéficiaire Vlume Valeur Devise de la transactin Virement TARGET Eur1 Step1 Oui Nn Oui Nn Cde ISO du pays de destinatin Cde ISO devise Step2 EQUENS On-us Relatin Nstr / Lr PSP 11 LU PSP nn-lu Autre Définitin des cncepts utilisés dans le sus tableau V1.1.1 Virements de clientèle émis : Ce sus-tableau est à renseigner par les établissements qui agissent en tant que banque DNO. - Définitin du cncept de banque DNO : De manière générale dans la présente cllecte, est cnsidéré cmme banque DNO l établissement qui émet des instructins de paiements dans un système u qui, le cas échéant, les transmet à sn PSP en vue d exécuter ces paiements. La banque DNO agit en général sur instructin de sn client, le DNO. Cas des pératins pur cmpte prpre (exemple : le paiement par une banque du salaire de ses emplyés u de factures de ses furnisseurs) : DNO [=BQE DNO] -> BQE DNO -> PSP1 -> Règlement : ACH, Nstr/Lr -> PSP2 -> BQE BEN -> BEN Le DNO (le département Ressurces humaines u Cmptabilité de la banque) est une banque qui a pur particularité d être également la BQE DNO. La banque effectue un reprting dans sn rôle de BQE DNO. Cas spécifique de la transmissin des instructins de paiement pur cmpte prpre via un canal spécifique (ex : Multiline). 11 PSP = Payment Service Prvider (y inclus les établissements de paiement) Versin 2 Octbre

10 Dans ce cas, l établissement qui instruit un autre établissement d effectuer des paiements pur sn prpre cmpte, tut cmme le ferait un client à sa banque, est cnsidéré cmme DNO. L autre établissement a dnc le rôle de BQE DNO. Exemple : la «banque 1» transmet des instructins de paiement pur cmpte prpre via Multiline à la «banque 2» : DNO [=banque 1] via Multiline -> BQE DNO [=banque 2] -> Règlement : ACH, Nstr/Lr -> PSP2 -> BQE BEN -> BEN La banque 1, en tant que DNO, n effectue pas de reprting à la BCL. La banque 2 effectue un reprting en tant que BQE DNO à la BCL. - Type d instrument de paiement: Le type d instrument de paiement à renseigner dans ce sus-tableau est le virement. La seule valeur pssible est dnc: Virement. - Canal de : Le canal de renseigne sur le système u le mde de utilisé par la BQE DNO pur exécuter le paiement. En cas de cnnexin à un système de paiement permettant l exécutin du paiement dans la devise crrespndante: 1) Si la BQE DNO utilise ce système pur exécuter le paiement, le nm de celui-ci sera indiqué. Les valeurs pssibles snt : TARGET, Eur1, Step1, Step2 12, EQUENS, Autre. 2) Si la BQE DNO, bien que cnnectée à ce système de, pte plutôt pur l exécutin du paiement dans ses livres en raisn de l existence d une relatin de cmpte avec l établissement destinataire du paiement, le canal de à renseigner sera Relatin Nstr/Lr. En cas de nn-cnnexin à un système de paiement permettant l exécutin du paiement dans cette devise: Les valeurs pssibles snt dnc : PSP LU u PSP nn-lu, en cnfrmité avec la cnventin explicitée au paragraphe Traitement des transactins n-us : Si les cmptes bancaires du dnneur d rdre et du bénéficiaire cncernés par le paiement snt détenus auprès du même établissement (BQE DNO = BQE BEN), le canal de à renseigner est «n-us». Seuls les paiements n-us émis snt à renseigner. La valeur sera alrs : n-us. 12 Etant dnné que XCT est vué à disparaître à curt terme, pas de distinctin SCT et XCT demandée. Versin 2 Octbre

11 - SEPA capable : Un paiement SEPA capable est un paiement qui peut être traité seln les nrmes SEPA. Dans la présente cllecte, est cnsidéré cmme SEPA capable tut paiement dans la devise Eur émis dans la zne SEPA 13 et respectant les critères IBAN + BIC + SHARE 14. La BQE DNO renseignera qu un paiement est «SEPA capable» si elle dispse du numér de cmpte du BEN dans la nrme IBAN, du cde BIC de la BQE BEN et les frais snt partagés. Les pératins «n us» snt à cnsidérer cmme SEPA capable si elles snt basées sur ces mêmes critères. Les valeurs pssibles snt: ui, nn. - Instructin frmat papier : L instructin au frmat papier permet d identifier les virements dnt les instructins nt été émises, par le client sus frme papier (et qui requiert sit un encdage de l instructin sit une recnnaissance ptique (OCR) 15 ) des virements initiés par d autres myens permettant un traitement autmatisé de l instructin (exemple : webbanking) Les valeurs pssibles snt: ui, nn. En ce qui cncerne les rdres permanents, la valeur renseignée sera «nn». - de destinatin de la banque bénéficiaire : Le pays de destinatin renseigne sur le pays de la banque du bénéficiaire dans le cas d un virement émis. C est le pays de la banque du bénéficaire, qui dit être renseigné et pas le pays de la /des banque(s) intermédiaire(s) éventuelle(s). Valeur pssible : le pays de destinatin, identifié par le cde ISO crrespndant (Cde ISO 3166 à deux lettres). - Vlume : Le vlume est un indicateur quantitatif désignant le nmbre de transactins - Valeur : La valeur est un indicateur quantitatif désignant la valeur, dans la devise du capital, crrespndant au vlume de transactins. - Devise de la transactin : La devise de la transactin est renseignée par le cde ISO de la devise (Cde ISO 4217 à tris lettres) dans laquelle la transactin a été réalisée. Tutes les devises, dans lesquelles des transactins nt été effectuées, snt à rapprter. 13 Liste des pays appartenant à la zne SEPA : 14 Les paiements initiés seln les critères SEPA mais qui in fine peuvent être réglés dans un système nn-sepa cmpliant sernt ainsi cnsidérés cmme SEPA capable. 15 Cas des transactins scannées dnt le traitement n est pas entièrement autmatisé. Versin 2 Octbre

12 Exemple de reprting cncernant une transactin dnt la devise de la transactin est USD, la devise du capital de l agent rapprteur étant l Eur : il sera renseigné «USD» dans la clnne «Devise de la transactin». La valeur de cette transactin (clnne «Valeur») sera renseignée en eurs. Sus tableau V : Virements et versements de clientèle reçus (paiements reçus par la banque BEN) : Type instrument paiement Canal de d émissin de la banque dnneur d rdre Vlume Valeur Devise de la transactin Virement Versement TARGET Eur1 Step1 Cde ISO du pays d émissin Cde ISO devise Step2 EQUENS Cash (pur versements) Relatin Nstr / Lr PSP LU PSP nn-lu Autre Définitin des cncepts utilisés dans le sus tableau V1.1.2 Virements de clientèle reçus : Ce sus-tableau est à renseigner par les établissements qui agissent en tant que banque BEN. - Définitin du cncept de banque BEN : De manière générale dans la présente cllecte, est cnsidéré cmme banque BEN l établissement qui reçit un paiement, sit via un système de paiement dans lequel il est cnnecté, sit via sn PSP. La banque BEN reçit en général un paiement pur cmpte de sn client, le BEN. Dans le cas des pératins pur cmpte prpre (exemple : la réceptin du paiement d un lyer par un tiers bancaire), la BQE BEN revêt également le rôle de BEN : DNO-> BQE DNO -> PSP1 -> Règlement : ACH, Nstr/Lr -> PSP2 -> BQE BEN -> [BEN = BQE BEN] Le BEN (le département Cmptabilité de la banque) est une banque qui a pur particularité d être également la BQE BEN. Seule la banque dans sn rôle de BQE BEN effectue un reprting. Versin 2 Octbre

13 - Type d instrument de paiement: Les type d instrument de paiement à renseigner dans ce sus-tableau snt le virement et le versement. Un versement (pératin de clientèle uniquement) est un dépôt en espèces. Ne snt cnsidérés dans l étendue de cette cllecte que les versements sur cmptes de tiers 16 reçus 17 par l établissement (une persnne A fait un versement sur le cmpte d un détenteur de cmpte B) dans la mesure ù les versements représentent pur l institutin un prduit significatif (Valeur des versements supérieur u égal à 5 % de la valeur des virements de manière régulière et durable). Les valeurs pssibles snt dnc: virement u versement. - Canal de : La BQE BEN renseigne le canal de, c.à.d le système u le mde utilisé par lequel elle a reçu le paiement. Pur les versements : Cash Dans le cas ù la BQE BEN est cnnectée à un système dans la devise en questin : 1. Si ce système de a été utilisé pur exécuter le paiement, le nm de celui-ci sera indiqué. Les valeurs pssibles snt : TARGET, Eur1, Step1, Step2 18, EQUENS, Autre. 2. Si, bien que la BQE BEN sit cnnectée à un système de dans la devise cnsidérée, l exécutin du paiement a été faite via une relatin de cmpte avec l établissement émetteur du paiement, le canal de à renseigner sera Relatin Nstr/Lr. En cas de nn-cnnexin à un système de paiement permettant l exécutin du paiement dans cette devise: Les valeurs pssibles snt dnc : PSP LU u PSP nn-lu, cnfrmément à la cnventin explicitée au paragraphe Le pays d émissin de la banque du dnneur d rdre : Le pays d émissin renseigne sur le pays de la banque du dnneur d rdre dans le cas d un virement reçu. C est le pays de la banque du dnneur d rdre qui dit être renseigné et nn pas le pays de la/des banque(s) intermédiaire(s) éventuelle(s). Valeur pssible : le pays d émissin, identifié par le cde ISO crrespndant (Cde ISO 3166 à deux lettres) Pur les versements, le pays d émissin sera «LU» 16 Les versements pur cmpte prpre snt dnc exclus. 17 Il ne peut y avir de versement émis dans ce cas. 18 Etant dnné que XCT est vué à disparaître à curt terme, pas de distinctin SCT et XCT demandée. Versin 2 Octbre

14 - Vlume : Le vlume est un indicateur quantitatif désignant le nmbre de transactins - Valeur : La valeur est un indicateur quantitatif désignant la valeur, dans la devise du capital, crrespndant au vlume de transactins. - Devise de la transactin : La devise de la transactin est renseignée par le cde ISO de la devise (Cde ISO 4217 à tris lettres) dans laquelle la transactin a été réalisée. Tutes les devises, dans lesquelles des transactins nt été effectuées, snt à rapprter. Exemple de reprting cncernant une transactin dnt la devise de la transactin est USD, la devise du capital de l agent rapprteur étant l Eur : il sera renseigné «USD» dans la clnne «Devise de la transactin». La valeur de cette transactin (clnne «Valeur») sera renseignée en eurs. Sus tableau V : Virements de clientèle intermédiés (paiements envyés et paiements reçus par les PSP) : Type instrument paiement Type client Canal de Sens de l pératin d émissin de la banque dnneur d rdre de destinatin de la banque bénéficiaire Vlume Valeur Devise de la transactin Virement Banque LU Banque nn-lu/ N/A TARGET Eur1 Step1 Step2 EQUENS Emis Reçu N/A Cde ISO du pays d émissin Cde ISO du pays de destinatin Cde ISO devise Relatin Nstr / Lr PSP LU PSP nn-lu Autre Définitin des cncepts utilisés dans le sus tableau V1.1.3 Virements de clientèle intermédiés: Ce sus-tableau est à renseigner par les établissements qui agissent en tant que PSP. - Définitin du cncept de PSP: De manière générale dans la présente cllecte, est cnsidéré cmme PSP un établissement intermédiaire de la BQE DNO u de la BQE BEN, de nature bancaire u nn 19 et qui exécute des instructins de paiements dans un système, ceci pur le cmpte sit d une banque DNO dans le cas d un virement émis sit d une banque BEN dans le cas d un virement reçu. 19 Exemple : établissement de paiement Versin 2 Octbre

15 - Type d instrument de paiement: Le type d instrument de paiement à renseigner dans ce sus-tableau est le virement. La seule valeur pssible est dnc: virement. - Type client : Le type client permet de mesurer l intermédiatin pur le cmpte de banques luxemburgeises de celle pur le cmpte de banques nn-luxemburgeises. Le PSP renseignera dnc au titre du «Type client» : BQE LU u BQE nn-lu. En cas de via relatin de cmpte nstr/lr : le PSP ne sait pas s il est du côté émis u du côté reçu (PSP1 u PSP2). Il peut dnc s avérer difficile de renseigner si le type client est BQE LU u BQE nn-lu. En cnclusin, lrsque des virements intermédiés snt réglés via relatin de cmpte nstr/lr, par cnventin il sera renseigné «N/A» au titre du «Type client». Les valeurs pssibles snt: Banque LU, Banque nn-lu u N/A. - Canal de : Le canal de renseigne sur le système u le mde de du paiement. En cas de cnnexin par le PSP au système de paiement permettant l exécutin du paiement dans cette devise: 1) Si ce système de a été utilisé pur exécuter le paiement, le nm de celui-ci sera indiqué. Les valeurs pssibles snt : TARGET, Eur1, Step1, Step2 20, EQUENS, Autre. 2) Si, bien que le PSP sit cnnecté à un système de dans la devise cnsidérée, l exécutin du paiement a été faite via une relatin de cmpte, le canal de à renseigner sera Relatin Nstr/Lr. En cas de nn-cnnexin par le PSP à un système de paiement permettant l exécutin du paiement dans cette devise: paragraphe Les valeurs pssibles snt: PSP LU u PSP nn-lu., cnfrmément à la cnventin explicitée au - Le sens de l pératin cncerne uniquement les sus-tableaux dédiés aux virements intermédiés. Il permet de distinguer les virements émis des virements reçus dans les systèmes et dnc de mesurer l activité des PSP dans ces systèmes. Les valeurs pssibles snt «émis», «reçu» u «N/A». Les sens émis et reçus snt à préciser uniquement lrs d un dans un système. En cas de de l pératin via relatin de cmpte Nstr/Lr, le sens de l pératin ne puvant pas être déterminée aisément par le PSP, la valeur à renseigner sera N/A. - Le pays d émissin / de réceptin renseigne sur le pays de la banque du dnneur d rdre ayant émis une instructin de paiement dans le cas d un virement reçu, respectivement sur le pays de la banque du bénéficiaire 20 Etant dnné que XCT est vué à disparaître à curt terme, pas de distinctin SCT et XCT demandée. Versin 2 Octbre

16 dans le cas d un virement émis. Ce snt les pays de la banque du dnneur d rdre, respectivement de la banque du bénéficiaire, qui divent être renseignés et nn pas le pays des banques intermédiaires. Valeur pssible : le pays d émissin, respectivement le pays de réceptin, identifié par le cde ISO crrespndant (Cde ISO 3166 à deux lettres). - Vlume : Le vlume est un indicateur quantitatif désignant le nmbre de transactins - Valeur : La valeur est un indicateur quantitatif désignant la valeur, dans la devise du capital, crrespndant au vlume de transactins. - Devise de la transactin : La devise de la transactin est renseignée par le cde ISO de la devise (Cde ISO 4217 à tris lettres) dans laquelle la transactin a été réalisée. Tutes les devises, dans lesquelles des transactins nt été effectuées, snt à rapprter. Exemple de reprting cncernant une transactin dnt la devise de la transactin est USD, la devise du capital de l agent rapprteur étant l Eur : il sera renseigné «USD» dans la clnne «Devise de la transactin». La valeur de cette transactin (clnne «Valeur») sera renseignée en eurs Tableau V 1.2 : Virements interbancaires Un virement interbancaire est un virement dnt le dnneur d rdre et le bénéficiaire snt des banques. Afin d avir une base de cllecte hmgène, la cllecte des virements interbancaires est effectuée sur base des messages SWIFT MT2XX 21, à l exclusin des MT202COV. Les paiements interbancaires (pératins de change, pératins de trésrerie, crédits dcumentaires u autre activité de salle de marché) exécutés via un message SWIFT MT2xx snt ainsi inclus dans la cllecte. Un message SWIFT MT2xx ne signifie cependant pas de fact que le virement est interbancaire. En effet, une transactin identifiée par un message SWIFT MT2xx mais dnt le DNO et/u le BEN ne snt pas des banques dit être rapprtée au titre des virements de clientèle. Les pératins des fnds d investissement identifiées par un message SWIFT MT2xxx snt ainsi à rapprter au titre des virements de clientèle. Le virement crrespndant au netting des pératins réalisées dans CLS est à rapprter au titre des virements interbancaires. Les MT204 étant des «Financial Markets Direct Debit Message», ils snt à cnsidérer cmme des dmiciliatins. Ceci quelque sit leur nature : pératins de change, pératins de trésrerie, crédits dcumentaires, activité de salle de marché. 21 Les établissements n utilisant pas la messagerie Swift chisirnt, en crdinatin avec la BCL, un critère équivalent. Versin 2 Octbre

17 De même que pur les virements de clientèle, tris perspectives snt cnsidérées, celle de la BQE DNO, de la BQE BEN et enfin celle du u des intermédiaires. Dans la présente cllecte, en ce qui cncerne les pératins pur cmpte prpre, n cnsidère que l établissement cncerné remplit le rôle à la fis de DNO et de BQE DNO (vlet émis), respectivement de BEN et de BQE BEN (vlet reçu). Sus tableau V : Virements interbancaires émis (paiements envyés par la banque DNO) Type instrument paiement Canal de de destinatin de la banque bénéficiaire Vlume Valeur Devise de la transactin Virement TARGET Eur1 Step1 EQUENS Cde ISO du pays de destinatin Cde ISO de la devise Relatin Nstr / Lr PSP LU PSP nn-lu Autre Définitin des cncepts utilisés dans le sus tableau V1.2.1 Virements interbancaires émis : Ce sus-tableau est à renseigner par les établissements qui agissent en tant que banque DNO. - Définitin du cncept de banque DNO : De manière générale dans la présente cllecte, est cnsidéré cmme banque DNO l établissement qui émet des instructins de paiements dans un système u qui, le cas échéant, les transmet à sn PSP en vue d exécuter ces paiements. - Type d instrument de paiement: Le type d instrument de paiement à renseigner dans ce sus-tableau est le virement. La seule valeur pssible est dnc: virement. - Canal de : Le canal de renseigne sur le système u le mde utilisé par la BQE DNO pur exécuter le paiement. En cas de cnnexin à un système de paiement permettant l exécutin du paiement dans cette devise: 1) Si la BQE DNO utilise ce système pur exécuter le paiement, le nm de celui-ci sera indiqué. Les valeurs pssibles snt : TARGET, Eur1, Step1, EQUENS, Autre. Versin 2 Octbre

18 2) Si la BQE DNO, bien que cnnectée à ce système de, pte plutôt pur l exécutin du paiement dans ses livres en raisn de l existence d une relatin de cmpte avec l établissement destinataire du paiement, le canal de à renseigner sera Relatin Nstr/Lr. En cas de nn-cnnexin à un système de paiement permettant l exécutin du paiement dans cette devise: Que la BQE DNO utilise un intermédiaire pur l exécutin du paiement u que le se fasse dans ses livres en raisn de l existence d une relatin de cmpte nstr/lr avec la banque destinataire, le canal de à renseigner sera tujurs «PSP». Une distinctin est à faire entre les transactins traitées par des crrespndants établis au Luxemburg (PSP LU) et ceux établis à l étranger (PSP nn-lu). Les valeurs pssibles snt dnc : PSP LU u PSP nn-lu. - de destinatin de la banque bénéficiaire : Le pays de destinatin renseigne sur le pays de la banque du bénéficiaire dans le cas d un virement émis. C est le pays de la banque du bénéficiaire, qui dit être renseigné et nn pas le pays de la /des banque(s) intermédiaire(s) éventuelle(s). Valeur pssible : le pays de destinatin, identifié par le cde ISO crrespndant (Cde ISO 3166 à deux lettres). - Vlume : Le vlume est un indicateur quantitatif désignant le nmbre de transactins. - Valeur : La valeur est un indicateur quantitatif désignant la valeur, dans la devise du capital, crrespndant au vlume de transactins. - Devise de la transactin : La devise de la transactin est renseignée par le cde ISO de la devise (Cde ISO 4217 à tris lettres) dans laquelle la transactin a été réalisée. Tutes les devises, dans lesquelles des transactins nt été effectuées, snt à rapprter. Exemple de reprting cncernant une transactin dnt la devise de la transactin est USD, la devise du capital de l agent rapprteur étant l Eur : il sera renseigné «USD» dans la clnne «Devise de la transactin». La valeur de cette transactin (clnne «Valeur») sera renseignée en eurs. Versin 2 Octbre

19 Sus tableau V : Virements interbancaires reçus (paiements reçus par la banque BEN) : Type instrument paiement Virement Canal de TARGET Eur1 Step1 EQUENS Relatin Nstr / Lr PSP LU PSP nn-lu Autre d émissin de la banque dnneur d rdre Cde ISO du pays d émissin Vlume Valeur Devise de la transactin Cde ISO de la devise Définitin des cncepts utilisés dans le sus tableau V1.2.2 Virements interbancaires reçus : Ce sus-tableau est à renseigner par les établissements qui agissent en tant que banque BEN. - Définitin du cncept de banque BEN : De manière générale dans la présente cllecte, est cnsidéré cmme banque BEN l établissement qui reçit un paiement, sit directement via un système de paiement dans lequel il est cnnecté, sit via sn PSP. - Type d instrument de paiement: Le type d instrument de paiement à renseigner dans ce sus-tableau est le virement. La seule valeur pssible est dnc: virement. - Canal de : La BQE BEN renseigne le canal de, c.à.d le système u le mde utilisé pur exécuter le paiement. En cas de cnnexin au système de paiement utilisé par la banque émettrice pur exécuter le paiement u (dans le nstr/lr) en cas de cnnexin à un système de permettant l exécutin du paiement dans cette devise: 1) Si ce système de a été utilisé pur exécuter le paiement, le nm de celui-ci sera indiqué. Les valeurs pssibles snt : TARGET, Eur1, Step1, EQUENS, Autre. 2) Si, bien que la BQE BEN sit cnnectée à un système de dans la devise cnsidérée, l exécutin du paiement a été faite via une relatin de cmpte avec l établissement émetteur du paiement, le canal de à renseigner sera Relatin Nstr/Lr. En cas de nn-cnnexin à un système de paiement permettant l exécutin du paiement dans cette devise: Que la BQE BEN sit passée par un intermédiaire pur l exécutin du paiement u qu elle ait réglé le paiement via une relatin de cmpte nstr/lr, le canal de à renseigner sera «PSP». Versin 2 Octbre

20 Une distinctin est à faire entre les transactins traitées par des crrespndants établis au Luxemburg (PSP LU) et ceux établis à l étranger (PSP nn-lu). Les valeurs pssibles snt dnc : PSP LU u PSP nn-lu. - Le pays d émissin de la banque du dnneur d rdre : Le pays d émissin renseigne sur le pays de la banque du dnneur d rdre ayant émis une instructin de paiement dans le cas d un virement reçu. C est le pays de la banque du dnneur d rdre qui dit être renseigné et nn pas le pays de la/des banque(s) intermédiaire(s) éventuelle(s). Valeur pssible : le pays d émissin, identifié par le cde ISO crrespndant (Cde ISO 3166 à deux lettres) - Vlume : Le vlume est un indicateur quantitatif désignant le nmbre de transactins - Valeur : La valeur est un indicateur quantitatif désignant la valeur, dans la devise du capital, crrespndant au vlume de transactins. - Devise de la transactin : La devise de la transactin est renseignée par le cde ISO de la devise (Cde ISO 4217 à tris lettres) dans laquelle la transactin a été réalisée. Tutes les devises, dans lesquelles des transactins nt été effectuées, snt à rapprter. Exemple de reprting cncernant une transactin dnt la devise de la transactin est USD, la devise du capital de l agent rapprteur étant l Eur : il sera renseigné «USD» dans la clnne «Devise de la transactin». La valeur de cette transactin (clnne «Valeur») sera renseignée en eurs. Sus tableau V : Virements interbancaires intermédiés (paiements envyés et reçus par les PSP) : Type instrument paiement Virement Type client Banque LU Banque nn-lu/ N/A Canal de TARGET Eur1 Step1 EQUENS Relatin Nstr / Lr PSP LU PSP nn-lu Autre Sens de l pératin Emis Reçu N/A d émissin de la banque dnneur d rdre Cde ISO du pays d émissin de destinatin de la banque bénéficiaire Cde ISO du pays de destinatin Vlume Valeur Devise de la transactin Cde ISO devise Versin 2 Octbre

Règlement de la BCL Collecte directe des données paiement. Note de guidance relative à la transmission des données paiements (version 3)

Règlement de la BCL Collecte directe des données paiement. Note de guidance relative à la transmission des données paiements (version 3) Règlement de la BCL Cllecte directe des dnnées paiement Nte de guidance relative à la transmissin des dnnées paiements (versin 3) N.B : Une liste des mdificatins intrduites dans la versin 3 de la présente

Plus en détail

Règlement de la BCL Collecte directe des données paiement. Annexe 1 : Note de guidance relative à la transmission des données paiements (version 4)

Règlement de la BCL Collecte directe des données paiement. Annexe 1 : Note de guidance relative à la transmission des données paiements (version 4) Règlement de la BCL Cllecte directe des dnnées paiement Annexe 1 : Nte de guidance relative à la transmissin des dnnées paiements (versin 4) Cntents 1. Intrductin... 3 2. Remarques imprtantes cncernant

Plus en détail

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Banque centrale du Luxembourg

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Banque centrale du Luxembourg Recueil des règles de vérificatin des rapprts V de la «Cllecte des dnnées paiements» (CDDP) Banque centrale du Luxemburg 1 Smmaire Intrductin...3 Validatins cmmunes à tus les tableaux...4 Vlume u valeur

Plus en détail

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI u EBICS Les relevés de cmptes transmis via ces prtcles respectent la nrme CFONB (Cmité Français

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP)

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Applicable à partir de mars 2012 (rapports mensuels relatifs à février 2012) Banque centrale du Luxembourg

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

TransBred.com GUIDE UTILISATEUR SEPA

TransBred.com GUIDE UTILISATEUR SEPA TransBred.cm GUIDE UTILISATEUR SEPA Mise à jur 29/07/2014 Dans ce Guide Utilisateur SEPA, vus retruverez également les fnctinnalités SEPA dispnibles : - Réaliser la cnversin des RIB des bénéficiaires et

Plus en détail

Annexe 1 : Note de guidance relative à la transmission des données paiements (version 34)

Annexe 1 : Note de guidance relative à la transmission des données paiements (version 34) Règlement de la BCL Cllecte directe des dnnées paiement Annexe 1 : Nte de guidance relative à la transmissin des dnnées paiements (versin 34) N.B : Une liste des mdificatins intrduites dans la versin 3

Plus en détail

Directive relative au traitement des données de Health Info Net

Directive relative au traitement des données de Health Info Net dnnées de Health Inf Net Le traitement des dnnées persnnelles chez Health Inf Net AG () 1 Dispsitins générales 1.1 But et champ d applicatin Le dmaine de la santé est régi par des dispsitins légales particulièrement

Plus en détail

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «expert en automobile»

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «expert en automobile» Annexe 1 Annexe technique de la cnventin d habilitatin «expert en autmbile» «Expert en autmbile indépendant» (cnventin cmplète) 1 Ntice explicative... 2 1.1 Préambule...2 Principe général de l habilitatin...2

Plus en détail

Comment gérer les irrégularités dans les crédits documentaires?

Comment gérer les irrégularités dans les crédits documentaires? Cmment gérer les irrégularités dans les crédits dcumentaires? 1 Cmment gérer les irrégularités dans les crédits dcumentaires? 1. Les irrégularités relevées par la banque Tut d abrd, le lecteur dit savir

Plus en détail

Note d information. Groupe de Travail BCL/ABBL. Mise en conformité de la CDDP avec le nouveau cadre juridique européen

Note d information. Groupe de Travail BCL/ABBL. Mise en conformité de la CDDP avec le nouveau cadre juridique européen Groupe de Travail BCL/ABBL Mise en conformité de la CDDP avec le nouveau cadre juridique européen Note d information + document de réunion Note d information Date : 3 février 2015 Référence : Règlement

Plus en détail

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES?

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? 12 février 2013 Marie-Agnès NICOLET Regulatin Partners Présidente fndatrice 35, Bulevard

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

LA MONNAIE ET LE MARCHE MONETAIRE

LA MONNAIE ET LE MARCHE MONETAIRE LA MONNAIE ET LE MARCHE MONETAIRE Intrductin : Imprtance de la mnnaie pur les échanges de biens et de services sur un marché. Evlutin vers une dématérialisatin de plus en plus imprtante Passage du trc

Plus en détail

E-COMMERCE ET TVA. Cliquez pour modifier les styles du texte du masque. Deuxième niveau > Troisième niveau Quatrième niveau #ECP14

E-COMMERCE ET TVA. Cliquez pour modifier les styles du texte du masque. Deuxième niveau > Troisième niveau Quatrième niveau #ECP14 1 E-COMMERCE ET TVA 2 5 / 0 9 / 2 0 1 4 Cliquez pur mdifier les styles du texte du masque > Trisième niveau THE CROSS-CHANNEL EVENT 23 > 25 SEPTEMBER 2014 I PARIS I PORTE DE VERSAILLES I PAVILION 7-3 #ECP14

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

Checklist: e-commerce et protection du consommateur

Checklist: e-commerce et protection du consommateur Checklist: e-cmmerce et prtectin du cnsmmateur crsslaw s checklists Date : 1 er juin 2014 Versin 1.1 Tags : e-cmmerce, ICT Law Françis Cppens Françis est cllabrateur senir chez crsslaw. Il se spécialise

Plus en détail

le solde des stocks de matières premières et de produits finis de l entité et les contrôles qui s y rattachent;

le solde des stocks de matières premières et de produits finis de l entité et les contrôles qui s y rattachent; Mdule 9 : Résumé Explicatin des aspects de la cnnaissance des activités de l entité qui snt pertinents pur l audit des stcks et descriptin des méthdes d analyse à utiliser pur auditer les stcks L auditeur

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

Label guide Version: 11 2014

Label guide Version: 11 2014 Label guide Versin: 11 2014 Le ClimatePartner Label guide 2 Sur ClimatePartner ClimatePartner est l'un des furnisseurs leaders en matière de slutins d'entreprises pur la prtectin du climat et aide les

Plus en détail

Comme nous devons clôturer nos systèmes actuels avant la transition, veuillez noter les dates suivantes :

Comme nous devons clôturer nos systèmes actuels avant la transition, veuillez noter les dates suivantes : Le 30 juin 2014 ACTION : Date d entrée en vigueur du changement le 25 aût 2014 Cher furnisseur, À cmpter du 25 aût 2014, Zetis utilisera un nuveau système de planificatin des ressurces de l entreprise

Plus en détail

Présentation détaillée des domiciliations SEPA dans Isabel 6

Présentation détaillée des domiciliations SEPA dans Isabel 6 Présentatin détaillée des dmiciliatins SEPA dans Isabel 6 Versin 1.1-11-12-2012 Table des Matières 1 Intrductin... 3 2 Rôle du créancier et des banques dans la dmiciliatin eurpéenne... 3 2.1 Rôle du créancier...

Plus en détail

N Titre. Dans la présente Instruction, le terme «Marges» couvre la notion de risque de négociation.

N Titre. Dans la présente Instruction, le terme «Marges» couvre la notion de risque de négociation. N Titre LCH.Clearnet SA Instructin V.4-1 COUVERTURES DES TRANSACTIONS DE PENSIONS LIVREES TRIPARTITES (Méthde de calcul des Cuvertures) CHAPITRE 1 CHAMP D APPLICATION Article 1 Dispsitins générales Dans

Plus en détail

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP)

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Applicable à partir de février 2014 (rapports mensuels relatifs à janvier 2014) Banque centrale du Luxembourg

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA.

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA. Prduits cncernés : - Sage 30 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures - Sage 100 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures Sujet mis en avant : Cmment gérer la TVA à 7% en cmptabilité

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Addendum belge au prspectus d émissin ADDENDUM DE JUILLET 2010 AU PROSPECTUS D AVRIL 2010 ABERDEEN GLOBAL Sciété d investissement à capital variable de drit luxemburgeis à cmpartiments multiples cnfrme

Plus en détail

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 1 Ntes explicatives Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 Li de mise en œuvre de l Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux

Plus en détail

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé Rapprt relatif à l'écart salarial - lettre d'accmpagnement: frmulaire abrégé Sur la base des cnditins énncées dans la li sur l'écart salarial, vtre entreprise dit, dans les tris mis de la clôture de l'exercice

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis manuel de l' teur tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. PRESENTATION GENERALE DU SITE HAGER-ENERGY... 2 2. CONNEXION AU SITE... 3 3.... 4 3.1 COMPTE... 4 3.2 PAGE D ACCUEIL... 5 3.3 APPAREILS... 5 3.4 MON LOGEMENT...

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU CONCOURS «LEGO»

REGLEMENT DU JEU CONCOURS «LEGO» REGLEMENT DU JEU CONCOURS «LEGO» ARTICLE 1 - ORGANISATION La sciété UNIQLO EUROPE LTD., agissant au travers de sa succursale française inscrite au Registre du Cmmerce et des Sciétés de PARIS sus le numér

Plus en détail

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill Frmulaire d'inscriptin aux Services Marchand Skrill Le frmulaire d'inscriptin aux services Marchand Skrill (l'«inscriptin») dit être signé par le Marchand u pur sn cmpte. Très imprtant : le Marchand dit

Plus en détail

Restitution. Enquête FNOGEC auprès des principaux éditeurs de logiciels. Mise en conformité aux normes SEPA

Restitution. Enquête FNOGEC auprès des principaux éditeurs de logiciels. Mise en conformité aux normes SEPA Fédératin Natinale des Organismes de Gestin des Établissements de l Enseignement Cathlique 277 rue Saint-Jacques 75240 PARIS Cedex 05 Tél. : 01.53.73.74.40 - Fax : 01.53.73.74.44 - mail : cntact@fngec.rg

Plus en détail

Système d Information de l HADOPI. Classification : DOCUMENT CONFIDENTIEL

Système d Information de l HADOPI. Classification : DOCUMENT CONFIDENTIEL Système d Infrmatin de l HADOPI Diffusin HADOPI EXTELIA FAI Classificatin : DOCUMENT CONFIDENTIEL 1 Objet du dcument L bjet de ce dcument est de spécifier aux FAIs les mdalités d échanges attendues avec

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 14 : LES COMPTES DE TRESORERIE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 14 : LES COMPTES DE TRESORERIE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 14 : LES COMPTES DE TRESORERIE PRINCIPES 1. Les entreprises effectuent qutidiennement des pératins de trésrerie. Elles snt justifiées par diverses pièces cmptables (talns de

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID CONDITIONS GENERALES RES PREPAID 1. Intrductin & définitins RES est un réseau d entreprises lcales, de PME, u de cmmerçants et persnnes qui exercent des prfessins libérales. Les particuliers snt encuragés

Plus en détail

17 L ABONNEMENT DES CHARGES ET DES PRODUITS

17 L ABONNEMENT DES CHARGES ET DES PRODUITS 17 L ABONNEMENT ES HARGES ET ES PROUITS Objectif(s) : ntenus : Mdalités : Présentatin des principes cmptables. nnaissances assciées. rs, Applicatins, Synthèse. TABLE ES MATIERES hapitre 1. aractéristiques

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 COMMUNICATION DES FAIBLESSES DU CONTRÔLE INTERNE AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE ET A LA DIRECTION Intrductin (Applicable aux audits d états financiers

Plus en détail

INSTRUCTION N 2/2011 DU 03/01/2011 RELATIVE AUX OPERATIONS SUR TITRES (OST)

INSTRUCTION N 2/2011 DU 03/01/2011 RELATIVE AUX OPERATIONS SUR TITRES (OST) INSTRUCTION N 2/2011 DU 03/01/2011 RELATIVE AUX OPERATIONS SUR TITRES (OST) MISE A JOUR LE 14/11/2014 SOMMAIRE TERMINOLOGIE Article Premier Les Opératins Sur Titres avec muvement de fnds 4 Article 2 Les

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE

CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE Pur les dmaines sectriels («aerprt.fr», «avcat.fr», «experts-cmptables.fr», «Gemetre-expert.fr», «ntaires.fr», «veterinaire.fr», «medecin.fr»,

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X Lgique binaire Définitin Une variable binaire est un élément qui ne peut prendre que deux valeurs ntées 1 et 0 (Oui et Nn). On dira que X est une variable binaire si X 0 X = 1 et si X 1 X = 0. Opératins

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

Règles de gestion d une régie

Règles de gestion d une régie Dcument de frmatin à la Régie d Avances et de Recettes GFC versin du 27/05/2011 Règles de gestin d une régie Suivi d une Régie GFC : recmmandatins 1. Recmmandatins préalables : Le travail de suivi et de

Plus en détail

VENDANGES 2015. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr

VENDANGES 2015. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr VENDANGES 2015 Saisie des TESA par Internet www.msafranchecmte.fr En cas de besin, vus puvez cntacter l assistance Internet de 8H30 à 12H00 et de 13h30 à 16h30 Téléphne : 09 69 36 37 01 assistanceinternet@umsage.msa.fr

Plus en détail

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualificatin juridique En applicatin de la directive eurpéenne 2002/92/CE du 9 décembre 2002 sur l intermédiatin en assurance (dite DIA), l article L. 511-1 I du Cde des

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

Le Fichier des Ecritures Comptables (FEC)

Le Fichier des Ecritures Comptables (FEC) 23 janvier 2014 Le Fichier des Ecritures Cmptables (FEC) Christian GUICHARD Pierre-Antine FARHAT 1 Cmptabilité infrmatisée dispsitins légales, réglementaires et dctrinales Le frmat final du FEC a été défini

Plus en détail

Indemnité imputée lorsqu un crédit d entreprise est remboursé anticipativement, aussi appelée "funding loss

Indemnité imputée lorsqu un crédit d entreprise est remboursé anticipativement, aussi appelée funding loss Circulaire 21/02/2012 P11905 FEB160409 Published CORP - 2012/002 Indemnité imputée lrsqu un crédit d entreprise est rembursé anticipativement, aussi appelée "funding lss T: Banken-leden Cntact: Anne-Mie

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS Le présent dcument définit les Cnditins Générales d'utilisatin (ci-après les «CGU») régissant

Plus en détail

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion.

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion. Ntice d utilisatin du site Internet de l Académie d Agriculture pur les Membres Respnsables de Sectin u Respnsables de Grupe de Réflexin. Cette ntice tient lieu de mément. A. Présentatin... 2 B. Premiers

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

http://espaceassure.apgis.com Siège social : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex

http://espaceassure.apgis.com Siège social : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex apgis Institutin de prévyance 12 rue Massue 94684 Vincennes cedex Espace Assuré APGIS : http://espaceassure.apgis.cm QUELQUES EXPLICATIONS Siège scial : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex APGIS - Institutin

Plus en détail

Nous proposons 3 syntaxes au choix :

Nous proposons 3 syntaxes au choix : Slutin d envi de SMS Dcumentatin technique 1. Créatin et gestin de cmpte 2. Envi par email 3. Envi via l interface Web 4. Envi par cmmande http 5. Envi via le lgiciel 123SMS 6. Publipstage SMS persnnalisés

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement, techniques avancées 2 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement, techniques avancées 2 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement, techniques avancées. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement, techniques avancées 2 jurs 2 Cnventin de frmatin : référencement, techniques avancées.

Plus en détail

VENDANGES 2014. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr

VENDANGES 2014. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr VENDANGES 2014 Saisie des TESA par Internet www.msafranchecmte.fr En cas de besin, vus puvez cntacter l assistance Internet de 8H30 à 12H00 et de 13h30 à 16h30 Téléphne : 09 69 36 37 01 Du temps de gagné

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES 1 / Définitins Dans le cadre des présentes Cnditins Générales, les Parties cnviennent de ce que chacun des termes et expressins figurant ci-dessus aura la significatin dnnée dans sa définitin, dès lrs

Plus en détail

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnne-ressurce : Richard J. Crner Vice-président à la plitique de réglementatin des membres 416 943-6908 rcrner@iirc.ca Destinataires

Plus en détail

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse.

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse. CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES Objectif(s) : Présentatin des principes écnmiques et juridiques relatifs à la cnslidatin des cmptes dans les grupes de sciétés, Ntins : périmètre de cnslidatin, purcentage

Plus en détail

Résumé chapitre 8 Assurance vie pour entreprises

Résumé chapitre 8 Assurance vie pour entreprises Assurance vie Résumé chapitre 8 Assurance vie pur entreprises Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans le manuel d étude. Les entreprises

Plus en détail

RET - QCM Comptabilité eval compta 02

RET - QCM Comptabilité eval compta 02 RET_evalcmpta_02_QCM.dc RET - QCM Cmptabilité eval cmpta 02 1. Questins Branche de la cmptabilité rientée vers l'infrmatin externe des différents agents écnmiques, partenaires de l'entreprise, avec lesquels

Plus en détail

Consultants en Technologies de l Information

Consultants en Technologies de l Information ASSURANCES PROFESSIONNELLES by Hiscx QUESTIONNAIRE PRÉALABLE D'ASSURANCE Cnsultants en Technlgies de l Infrmatin IDENTIFICATION DU PROPOSANT Raisn Sciale :.... Nm :... Prénm :... Age :... Frmatin / Diplôme

Plus en détail

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Principes de fiscalité de l assurance de persnnes Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans

Plus en détail

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable.

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable. L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES Objectif(s) : Pré-requis : Apprfndir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan cmptable. Principes d'analyse du bilan financier : Mdalités :

Plus en détail

TVA Luxembourg à pàrtir 01/2015 Statut: 28 novembre 2014

TVA Luxembourg à pàrtir 01/2015 Statut: 28 novembre 2014 TVA Luxemburg à pàrtir 01/2015 Statut: 28 nvembre 2014 Table de matière 1. Avant-prps... 2 2. Exigences... 2 3. Qui est cncerné?... 2 4. Cnversin des nuveaux taux de TVA... 2 5. Mdificatin en détail...

Plus en détail

Fiche n 4 : La convention annuelle

Fiche n 4 : La convention annuelle Fiche n 4 : La cnventin annuelle Champ d applicatin 1. Opérateurs cncernés 2. Prduits cncernés 3. Durée de la cnventin annuelle 4. Date de cnclusin de la cnventin annuelle Cntenu de la cnventin annuelle

Plus en détail

Consultation du personnel de l OCRCVM Document de réflexion sur la faisabilité du calcul des marges en fonction du portefeuille

Consultation du personnel de l OCRCVM Document de réflexion sur la faisabilité du calcul des marges en fonction du portefeuille Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnnes-ressurces : Jamie Bulnes Directeur de la plitique de réglementatin des membres 416 943-6928 jbulnes@iirc.ca Answerd Ramcharan

Plus en détail

Manuel. Manuel Utilisateur de l'espace de travail. Sopra Group My ENT. Version 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30

Manuel. Manuel Utilisateur de l'espace de travail. Sopra Group My ENT. Version 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30 Manuel Spra Grup My ENT Versin 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30 Histrique Versin Date Origine de la mise à jur Rédigée par Validée par 1.00 21/02/2012 Créatin pur My ENT V1.1 par Sprgrup

Plus en détail

Dans ces situations, vous recevez un rapport d informations. Il est représenté soit par un code jaune ou rouge en fonction du comportement observé.

Dans ces situations, vous recevez un rapport d informations. Il est représenté soit par un code jaune ou rouge en fonction du comportement observé. SERVICE DE GARDE des 3 Chemins Pavilln Curé-Chamberland (819) 370-8545 s.d.g. = service de garde *Adpté au cnseil d établissement du 8 avril 2015 Année sclaire 2015-2016 Chers parents, Vici quelques infrmatins

Plus en détail

Direction de la Voirie et des Déplacements

Direction de la Voirie et des Déplacements Directin de la Virie et des Déplacements MANUEL DU PASS AUTOCAR LES PRINCIPES : 1) Le statinnement : Les PASS Autcars snt des titres de statinnement qui divent être utilisés par tut autcar en statinnement

Plus en détail

Offre D acquisition D un Fonds De Commerce

Offre D acquisition D un Fonds De Commerce ANNEXE - ACTIF Cessin de fnds de cmmerce Offre D acquisitin D un Fnds De Cmmerce Pur être valable, l acquéreur dit se cnfrmer au cahier des charges ci-dessus. CAHIER DES CHARGES 1. Cntenu de l ffre a.

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES Entre : Le Département des Yvelines, représenté par M. Alain SCHMITZ, Président du Cnseil Général, agissant en cette qualité en vertu d une délibératin

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail

TP2 Programmation Web - Correction

TP2 Programmation Web - Correction TP2 Prgrammatin Web - Crrectin Un Chat en PHP On veut réaliser une applicatin de chat en ligne. Chaque visiteur s identifie à sn arrivée, ce qui lui permet d apparaître dans l annuaire des persnnes cnnectées.

Plus en détail

Rappel de la vision schématique de l activité de Marketplace. Rappel des faits. Tendances de marché. Autre piste : L exemption d agrément

Rappel de la vision schématique de l activité de Marketplace. Rappel des faits. Tendances de marché. Autre piste : L exemption d agrément 1 Rappel de la visin schématique de l activité de Marketplace Rappel des faits Tendances de marché Autre piste : L exemptin d agrément Renfrcement des cntrôles de l ACPR DSP 2 : Vers un renfrcement du

Plus en détail

RÈGLEMENT. Article 4 - Droit d inscription Le dépôt d un dossier d information ne fait l objet d aucun droit d inscription.

RÈGLEMENT. Article 4 - Droit d inscription Le dépôt d un dossier d information ne fait l objet d aucun droit d inscription. RÈGLEMENT Article 1 - Sciété rganisatrice Le pôle événementiel de la sciété Leaders League, immatriculée au RCS de Paris sus le numér Paris B 422 584 532, ayant sn siège scial au 15 avenue de la Grande-Armée

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET JEU 3, 2,1 CINÉ UNILEVER Y168. Le Jeu est organisé pour la France métropolitaine (Corse incluse).

REGLEMENT COMPLET JEU 3, 2,1 CINÉ UNILEVER Y168. Le Jeu est organisé pour la France métropolitaine (Corse incluse). REGLEMENT COMPLET JEU 3, 2,1 CINÉ UNILEVER Y168 ARTICLE 1 Sciété rganisatrice Unilever France, Sciété par actins simplifiée au capital de 28 317 129, immatriculée au Registre du Cmmerce et des Sciétés

Plus en détail

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23 MANUEL COLLECTIVITÉ Manuel cllectivités Page 1 sur 23 SOMMAIRE Écran d accueil... 3 Accès... 3 Présentatin... 3 Descriptin des frmulaires de l enquête... 4 Saisie des infrmatins cncernant la cllectivité...

Plus en détail

LES 3 PHASES DU PROJET EDI

LES 3 PHASES DU PROJET EDI LES 3 PHASES DU PROJET EDI 1. Flux de facturatin classique (100% papier) Le furnisseur envi un des deux exemplaires papier de sa facture à Berchem et archive l autre exemplaire pendant 10 ans. La facture

Plus en détail

Marche à suivre pour les réservations et la billetterie effectuées par système informatisé de réservations (SIR)

Marche à suivre pour les réservations et la billetterie effectuées par système informatisé de réservations (SIR) 1 Marche à suivre pur les réservatins et la billetterie effectuées par système infrmatisé de réservatins (SIR) Veuillez nter qu à partir du 1 er janvier 2014, les mdificatins apprtées à l état des segments

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

L'ANALYSE DES ECARTS SUR CHARGES INDIRECTES

L'ANALYSE DES ECARTS SUR CHARGES INDIRECTES L'ANALYSE DES ECARTS SUR CHARGES INDIRECTES Objectif(s) : Analyse des charges indirectes : Pré requis : Mdalités : Ecarts sur Budget, Ecarts sur Activité, Ecarts sur Rendement. Principes des charges indirectes

Plus en détail

CGV Wood n Sea Lodge

CGV Wood n Sea Lodge CGV Wd n Sea Ldge Tute réservatin au Wd n sea Ldge implique la cnnaissance et l acceptatin des Cnditins Générales de Vente ci-dessus : Cnditins de Réservatin La réservatin se fait par mail u par téléphne.

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Club infrmatique Mnt-Brun Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Cntenu de la séance Drpbx Le téléchargement et l installatin La sauvegarde des fichiers La récupératin des fichiers

Plus en détail

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S Page de 0 C O N T E X T E Sciété en cmmandite Gaz Métr («Gaz Métr») demande à certains

Plus en détail

Annexe 2 Annexe technique de la convention individuelle d habilitation «professionnel de l automobile»

Annexe 2 Annexe technique de la convention individuelle d habilitation «professionnel de l automobile» Annexe 2 Annexe technique de la cnventin individuelle d habilitatin «prfessinnel de l autmbile» 1 Ntice explicative... 2 1.1 Préambule...2 1.2 Principe général de l habilitatin... 3 1.3 L habilitatin «prfessinnel

Plus en détail