L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée"

Transcription

1 L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée Définition: Exacerbation de la réponse à médiation cellulaire (Th-1) Antigènes responsables: -Bactéries intracellulaires: Brucella, Mycobactéries, Salmonella -Virus -Parasites intracellulaires: Leishmania, Toxoplasma, Candida -Antigènes tumoraux -Produits chimiques et Médicaments 1

2 Mécanisme de l HS-IV 1: Sensibilisation de l organisme Mise en place de la réponse immunitaire spécifique Th-1 LT CD4 CPA LT CD8 IL-12 Activation des LT CD4 et CD8 Nœud lymphatique Synthèse IL-2 IFNγ LT CD4 Th-1 IL-2, IFNγ, TNFα LT CD8 CTL Différenciation Expansion clonale Mécanisme de l HS-IV 2: Phase de réponse: signes cliniques Persistance de l Ag Reconnaissance d un Ag normalement «invisible» Phase aigue (24-72h): Arrivée de l Ag chez un animal sensibilisé Reconnaissance rapide par les LT mémoires circulants Activation des LT et production de cytokines Th-1 et de chémokines Recrutement sur le site de nouveaux lymphocytes et de macrophages activés Libération locale de facteurs pro-inflammatoires: amines vaso-actives, sérotonine, protéases ect Inflammation tissulaire aigue Réponse physiologique contre un Ag «dangereux» Mécanisme pathologique quand Ag «inoffensif» Ex: Hypersensibilité par contact cutané Tuberculination Mécanisme de l HS-IV Phase chronique (21-28j): -Persistance de l Ag -Activation chronique des effecteurs spécifiques Th-1 -Recrutement massif de macrophages activés Lésions locales granulomateuses Signes généraux: fièvre (IL-1, TNF-α) 2

3 Pathogénie de la réaction inflammation granulomateuse Persistance de l Ag Activation chronique des LT mémoires Th-1 (IFNγ) Accumulation des macrophages activés Transformation en cellules épithélioïdes Sécrétion: IL-1, TNF-α TGF-β, FGF Inflammation Destruction tissulaire Réparation tissulaire Fibrogénèse Formation d un granulome Structure du granulome Cellules épithélioïdes LT Ag Cellules nécrotiques Cellules de Langhans Fibroblastes Granulome pulmonaire Centre nécrotique Cellules géantes Coque inflammatoire mononucléée IVIS 3

4 Les manifestations pathologiques de l HS-IV Le granulome à mycobactéries: - Lié aux caractéristiques antigéniques et biologiques des mycobactéries Résistance à la digestion phagocytaire dans les macrophages non activés Lipides de la paroi peu métabolisables: activation chronique des macrophages - Formation de granulomes autour des foyers infectés: limite la dissémination de la mycobactérie - Centre caséeux nécrotique ne permettant pas la destruction de la bactérie - Libération des bacilles quand rupture du granulome - Destruction de la structure tissulaire -Granulome pulmonaire de la tuberculose -Granulome cutané de la lèpre (forme tuberculoïde) Les manifestations pathologiques de l HS-IV -Ag hapténiques, faible PM (1kDa), associés à des protéines porteuses (Ni, Cr, dérivés du caoutchouc, détachants, antibios ) -Traversée facile de l épiderme -Activation d une réponse de type Th-1 -Apparition des lésions 24-72h après le contact déclenchant (Al sensibilisé) Phase de sensibilisation Ag sensibilisant Al sensibilisé Kératinocyte EPIDERME C de Langerhans Infiltration de l épiderme par les LT activés LT Activés Ganglion drainant 4

5 Destruction des cellules épidermiques Arrivée ou persistance de l Ag Phase déclenchante Cytokines: (IFNγ) Chémokines: MCF Lymphotactine Migration Macrophages Chémokines: LT activés IL-1, TNF-α Dérivés oxygénés Inflammation cutanée -Signes cliniques: Inflammation cutanée: œdème, chaleur, rougeur, douleur et prurit Lésions de grattage secondaires -Diagnostic: Clinique différentiel (HS-I, infections cutanées) Test cutané: objectif: déterminer l Ag! -Traitement: Pas de désensibilisation possible! Eviter tout contact avec l Ag Corticoïdes locaux +/- antibiotiques Exploration cutanée de l HS-IV Les tests cutanés et l intra-dermo réaction Diagnostic des HS par contact cutané: Ag soluble déposé sur la peau Diagnostic des infections par des pathogènes à multiplication intracellulaire (Voie ID) Tuberculose (PPD) Brucellose Schistosomiase Pas de sensibilisation possible avec ces tests. Ag = révélateurs 5

6 L intra-dermo réaction DERME 2- Phagocytose de l Ag par les macrophages 1- Injection ID de l Ag 3- Cytokines: (Th-1) Chémokines: Migration 4-Afflux LT mémoires Chémokines 5-Macrophages + LT mémoires IL-1, TNF-α Dérivés oxygénés Inflammation locale 24-72h Réactions d hypersensibilité retardée Type Délai de réaction Aspect clinique Histologie Contact 48-72h Eczéma Lympho puis macro Oedème Tuberculinique 48-72h Induration locale +/- nécrotique Lympho, macro++ Granulomateuse j Nodule Macro Cellules épithélioïdes Langhans Fibrose Les tests diagnostiques in vitro Le test de transformation lymphoblastique PBMC + Ag 3 T Mesure de la production d IFNγ Mesure de la radioactivité cellulaire Récupération du SN Dosage de IFNγ par ELISA 6

7 RECAPITULATIF PHENOMENES HYPERSENSIBILITE HYPERSENSIBILITE DE TYPE I Présence d un allergène (Ag) F i xation de l Ag sur IgE-FcR Réponse très rapide (qqs secondes) HYPERSENSIBILITE DE TYPE II F i xation d un AC sur un Ag cellulaire Destruction cellulaire Applications: les groupes sanguins/identification HYPERSENSIBILITE DE TYPE III D é p ot d IC sur les membranes biologiques Survient lors de phénomènes chroniques Destruction des membranes biologiques Réponse semi-retardée (qqs heures) HYPERSENSIBILITE DE TYPE IV Exacerbation de la réponse à médiation cellulaire Réponse retardée (24-48h) Applications: diagnostic des infections mycobactériennes 7

L Hypersensibilité Retardée

L Hypersensibilité Retardée L Hypersensibilité Retardée I- Introduction II- Définition III- Modalités d expression de l HSR : HSR à la Tuberculine IV- Réactions Cellulaires et Mécanismes Effecteurs V- Hypersensibilité Retardée et

Plus en détail

Les étapes de la réaction inflammatoire

Les étapes de la réaction inflammatoire Réaction inflammatoire 2. Détection par les cellules sentinelles PRR Motif moléculaire Agent (bactérie) Phagocytose des agents Macrophage Leucocyte (cellule dendritique) 3. Libération de messages chimiques

Plus en détail

Etats d hypersensibilités de type IV ou retardés

Etats d hypersensibilités de type IV ou retardés Faculté de Médecine de Mostaganem Cours d immuno-pathologie Date: 05/03/2016 Etats d hypersensibilités de type IV ou retardés Dr Messatfa.M Maitre assistant en Immunologie m_immuno@yahoo.fr Les Etats d

Plus en détail

Partie 3A : IMMUNOLOGIE LA REACTION INFLAMMATOIRE

Partie 3A : IMMUNOLOGIE LA REACTION INFLAMMATOIRE Partie 3A : IMMUNOLOGIE LA REACTION INFLAMMATOIRE Rappels du collège Dans notre environnement, de nombreux microorganismes sont en permanence au contact de l organisme. L entrée dans l organisme Certains

Plus en détail

Hypersensibilité de type IV

Hypersensibilité de type IV Hypersensibilité de type IV Cécile Contin-Bordes MCU-PH Immunologie CHU Bordeaux Définitions: Hypersensibilité : Réponse spécifique exagérée ou inappropriée dirigée contre des substances étrangères environnementales

Plus en détail

Immunité anti-parasitaire

Immunité anti-parasitaire INTRODUCTION Immunité anti-parasitaire Très forte interaction entre hôte et parasite Responsables de maladies chroniques, débilitantes Très grande variabilité des parasites Très mauvaise mémoire immunitaire

Plus en détail

La réponse immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

La réponse immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon La réponse immunitaire D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 15.10.2015 Nomenclature Rôle et implications du système immunitaire Composition du système immunitaire Fonction de chaque constituant

Plus en détail

Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Notre environnement est peuplé de microorganismes dont certains sont des pathogènes pour l Homme. Pourtant

Plus en détail

IMMUNITE ANTI-VIRALE POUVOIR PATHOGÈNE. Pathogénie de l infection virale. Immunité anti-virale

IMMUNITE ANTI-VIRALE POUVOIR PATHOGÈNE. Pathogénie de l infection virale. Immunité anti-virale POUVOIR PATHOGÈNE IMMUNITE ANTI-VIRALE Espèce Race Age Réceptivité (Hôte normal) Individu Maladie infectieuse Mode de pénétration Immunodéficiences acquises Infections intercurrentes (synergie entre microorganismes)

Plus en détail

Objectifs. Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle.

Objectifs. Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle. Objectifs Immunité anti-infectieuse Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle. Connaître les structures antigéniques des MO responsables de l activation des cellules immunes. Connaître

Plus en détail

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 09.10.2015 Le Le système immunitaire est est composé de de plusieurs éléments Cellules immunitaires -cell.phagocytaires

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé. Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3 : Corps humain et santé. Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3 : Corps humain et santé Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. bactéries cellules infectées par un virus cellules cancéreuses champignons

Plus en détail

Chapitre 10 : La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée.

Chapitre 10 : La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée. Chapitre 10 : La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée. Lorsqu un agent infectieux (bactérie, virus, champignon microscopique ) pénètre dans l organisme et commence à s y multiplier, on observe

Plus en détail

Traveaux pratique de la pathologie

Traveaux pratique de la pathologie Traveaux pratique de la pathologie La pathologie represente l'étude de la maladie au niveau du tissue 2ème année Centrer cet enseignement sur les thèmes de l inflammation (aiguë et chronique) et les phénomènes

Plus en détail

Les principes du fonctionnement du système immunitaire

Les principes du fonctionnement du système immunitaire Les principes du fonctionnement du système immunitaire Pierre Aucouturier pierre.aucouturier@inserm.fr S102CYCLEVIE.16PA Vendredi 22 mars 2013, 15h-17h Les fonctions du système immunitaire Protéger des

Plus en détail

CPA CELLULES PRÉSENTATRICES D ALLERGÈNES

CPA CELLULES PRÉSENTATRICES D ALLERGÈNES Michèle RAFFARD Allergologue - Institut Pasteur - mraffard@free.fr Certificat d Immuno-Allergologie Clinique (CIAC) Association Franco Vietnamienne de Pneumologie (AFVP) Hôpital Universitaire de HCMV 3/5

Plus en détail

Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE

Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE ahmed.hodroge@u-picardie.fr Pôle Santé - UFR de Médecine Laboratoire d Immunologie EA4666 - LNPC 18 FEVRIER 2014 Les différentes immunités Cellules (Mφ,

Plus en détail

UE 2.5.S3 Processus inflammatoire et infectieux. Anne Paugam

UE 2.5.S3 Processus inflammatoire et infectieux. Anne Paugam UE 2.5.S3 Processus inflammatoire et infectieux Anne Paugam PLAN Introduction Inflammation/infection Relation hôte-agent; les agents pathogènes Mécanisme non-spécifique Mécanisme spécifique; réponse du

Plus en détail

Défense de l organisme

Défense de l organisme Module 1 Défense de l organisme Soit par Soit par Système de défense non spécifique Système de défense spécifique Première ligne -Barrières naturelles Deuxième ligne -Défenses cellulaires et chimiques

Plus en détail

L IMMUNITE ANTI- BACTERIENNE

L IMMUNITE ANTI- BACTERIENNE Pathogénie bactérienne L IMMUNITE ANTI- BACTERIENNE La réponse non spécifique La réponse spécifique anti-bactérienne Immuno-pathologie induite par les bactéries Les mécanismes d échappement Pathogénie

Plus en détail

Sylvain FISSON. Maître de Conférences Université Pierre & Marie Curie (Paris VI)

Sylvain FISSON. Maître de Conférences Université Pierre & Marie Curie (Paris VI) Licence Sciences la Vie (L3-S1) : LV341 IMMUNOLOGIE GENERALE Maître Conférences Université Pierre & Marie Curie (Paris VI) Centre Recherche s Corliers INSERM UMRS 872, équipe 13 15 rue l'ecole Mécine 75006.

Plus en détail

Immun u i n t i é t d es G reff f es Objectifs

Immun u i n t i é t d es G reff f es Objectifs Objectifs Savoir définir ce qu est: une autogreffe, une greffe syngénique, une greffe allogénique, une greffe xénogénique Connaître les caractéristiques de la réaction Allogénique in vitro et in vivo Connaître

Plus en détail

TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË

TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË Mise en situation et recherche à mener Vous vous blessez avec une épine que vous enlevez. Une plaie se forme au niveau de la peau. Cette lésion est à l

Plus en détail

Démarche du diagnostic microbiologique d'une tuberculose

Démarche du diagnostic microbiologique d'une tuberculose Démarche du diagnostic microbiologique d'une tuberculose EVALUATIONS Collégiale des enseignants de bactériologie-virologie-hygiène 2013 1 QUESTION 1/12 : Parmi les affirmations suivantes concernant Mycobacterium

Plus en détail

Cas clinique. Zoonoses

Cas clinique. Zoonoses Cas clinique Zoonoses Patient de 40 ans, sans ATCD médicaux, habitant en Alsace. adénopathie axillaire inflammatoire biologie normale sérologies négatives Quel diagnostic peut on envisager devant cette

Plus en détail

Réactions Allergiques Traitements

Réactions Allergiques Traitements Traitements Anti-histaminiques (Symptomes) : blocage du R-H1(act sur vaisseaux & fibres nerveuses)! Immuno-spuresseurs (Corticostéroides) : TrT à long terme, cas de l asthme! Palliatifs que Curatifs :

Plus en détail

PHYSIOPATHOLOGIE DE L ASTHME

PHYSIOPATHOLOGIE DE L ASTHME PHYSIOPATHOLOGIE DE L ASTHME I/ Definition; «L asthme est un désordre inflammatoire des voies aériennes, cette inflammation est secondaire à un infiltrat inflammatoire polymorphe, comprenant notamment

Plus en détail

CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES

CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES Comment agissent les anticorps et les LTC? Comment parviennent-ils à protéger l organisme lors de la phase asymptomatique? CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES Tout élément

Plus en détail

INFLAMMATION TP 2 Lames: - Cirrhose hépatique - Tuberculose pulmonaire chronique

INFLAMMATION TP 2 Lames: - Cirrhose hépatique - Tuberculose pulmonaire chronique INFLAMMATION TP 2 Lames: - Cirrhose hépatique - Tuberculose pulmonaire chronique Inflammation - Evolution 1/ Résultats Cicatrisation "normale" ou favorable cicatrice de petite taille restoration de la

Plus en détail

Inflammation synoviale. Martine Cohen-Solal

Inflammation synoviale. Martine Cohen-Solal Inflammation synoviale Martine Cohen-Solal La membrane synoviale - origine mésenchymateuse - recouvre toute les surfaces articulaires sauf le cartilage. - délimite une cavité contenant le liquide synovial

Plus en détail

Durée : 4 sem. A= Le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction inflammatoire CONNAISSANCES

Durée : 4 sem. A= Le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction inflammatoire CONNAISSANCES ATTENTION : ENCADRE ROUGE = BILANS A SAVOIR ABSOLUMENT + VOCABULAIRE A MAITRISER EN ORANGE Pb. Scientifique général du CHAP. 11 : Comment la réaction inflammatoire aiguë permet-elle à l organisme de lutter

Plus en détail

Chapitre 1 : La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée.

Chapitre 1 : La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. Thème 3A : le maintien de l intégrité de l organisme. Le système immunitaire est constitué d'organes, de cellules et de molécules. Le système immunitaire tolère habituellement les composantes de l'organisme

Plus en détail

LES HYPERSENSIBILITES

LES HYPERSENSIBILITES LES HYPERSENSIBILITES 1. Définition immunologique Maladies dues à des effecteurs de l immunité spécifique M inflammatoires chroniques M allergiques M autoimmunes 2. Définition allergologique HS allergique:

Plus en détail

Cours d Immunologie ème Séance. Pr. Saaïd AMZAZI

Cours d Immunologie ème Séance. Pr. Saaïd AMZAZI Laboratoire de Biochimie - Immunologie Département de Biologie Faculté des Sciences Université Mohammed V-Agdal Pr. Saaïd AMZAZI Filière SVI Semestre 3 (S3) Module de Biologie II - M 10 - Élément de Biologie

Plus en détail

La réponse Immunitaire et sa régulation

La réponse Immunitaire et sa régulation La réponse Immunitaire et sa régulation DFGSM2 Rangueil 2012-13 Michel Abbal 1 Schématisation simplifiée de l activation de la réponse humorale et cellulaire Phagocytose - Présentation CPA Ag Sélection

Plus en détail

l e s c e l l u l e s i m p l i q u é e s d a n s l a r é p o n s e i n f l a m m a t o i r e e t l a r é p o n s e a l l e r g i q u e

l e s c e l l u l e s i m p l i q u é e s d a n s l a r é p o n s e i n f l a m m a t o i r e e t l a r é p o n s e a l l e r g i q u e D OSSIER L E SYSTEME IMMUNITAIRE CUTANE : l e s c e l l u l e s i m p l i q u é e s d a n s l a r é p o n s e i n f l a m m a t o i r e e t l a r é p o n s e a l l e r g i q u e Mai 2011 Immunité innée

Plus en détail

Cellules dendritiques

Cellules dendritiques Cellules dendritiques http://www.assim.refer.org/ Livre L2 Chapitre cellules dendritiques Pr Sophie Caillat-Zucman Laboratoire d Immunologie, Hôpital Robert Debré et INSERM U986, Hôpital St-Vincent de

Plus en détail

Chapitre 2 : L'immunité adaptative

Chapitre 2 : L'immunité adaptative Chapitre 2 : L'immunité adaptative Table des matières Introduction 3 I - I- Les anticorps 4 1. La production des anticorps... 4 2. La structure d'un anticorps.... 4 3. Le rôle des anticorps... 5 4. L'origine

Plus en détail

CORRIGÉ DU CONCOURS Berck sur Mer 2014 (École de Masso-Kinésithérapie)

CORRIGÉ DU CONCOURS Berck sur Mer 2014 (École de Masso-Kinésithérapie) CORRIGÉ DU CONCOURS Berck sur Mer 2014 (École de Masso-Kinésithérapie) Biologie : correction réalisée par Mr LAIGNIER Laurent Correction proposée et non officielle Toute reproduction interdite www ma-prepa-concours.com

Plus en détail

Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë. > Des centaines de bactéries sur cette aiguille

Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë. > Des centaines de bactéries sur cette aiguille Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë Face au monde microbien dans lequel nous vivons, notre organisme a su développer des barrières naturelles permettant de limiter l entrée des

Plus en détail

Chapitre II : Mécanismes de l'immunité

Chapitre II : Mécanismes de l'immunité Chapitre II : Mécanismes de l'immunité Introduction Lors d une infection, l organisme réagit de différentes manières pour éliminer l agent pathogène : Une réaction immunitaire innée non spécifique qui

Plus en détail

Immunologie. Les mécanismes de l immunité

Immunologie. Les mécanismes de l immunité Immunologie Les mécanismes de l immunité Immunité = capacité à résister, à limiter le développement, à se débarrasser d une maladie après avoir été infecté par un agent étranger (bactéries, champignons,

Plus en détail

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE I/ La réponse adaptative humorale La contamination de l organisme par un agent infectieux (ou une molécule étrangère) entraîne l apparition d anticorps dans le sérum : on

Plus en détail

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Institut de Génétique Humaine CNRS UPR1142, Montpellier «Lentivirus et Transfert de Gènes» Directeur d'équipe : Pr. Pierre Corbeau IMMUNOSENESCENCE Détérioration

Plus en détail

La membrane synoviale

La membrane synoviale La membrane synoviale - origine mésenchymateuse - recouvre toute les surfaces articulaires sauf le cartilage. - délimite une cavité contenant le liquide synovial qui assure la lubrification de l articulation

Plus en détail

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Introduction : Pendant la phase asymptomatique du SIDA des mécanismes de défense immunitaire se mettent en place pour lutter contre le virus : - synthèse

Plus en détail

Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) BMC 403 Interface Immunologie-Microbiologie-Environnement septembre 2005

Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) BMC 403 Interface Immunologie-Microbiologie-Environnement septembre 2005 Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) BMC 403 Interface Immunologie-Microbiologie-Environnement septembre 2005 Durée de l épreuve : 2 heures Vous devez obligatoirement traiter les sujets I et II sur

Plus en détail

Hypersensibilité type III

Hypersensibilité type III Faculté de Médecine de Mostaganem Département de Médecine Cours d Immunopathologie Date: 28/03/2016 Hypersensibilité type III (H.S par complexes Immuns) Dr Messatfa moussa m_immuno@yahoo.fr Rappel : Etat

Plus en détail

Inflammation synoviale

Inflammation synoviale Inflammation synoviale La membrane synoviale - origine mésenchymateuse - recouvre toutes les surfaces articulaires sauf le cartilage. - délimite une cavité contenant le liquide synovial qui assure la lubrification

Plus en détail

INFLAMMATION CHRONIQUE

INFLAMMATION CHRONIQUE INFLAMMATION CHRONIQUE Aspects morphologiques de la réaction inflammatoire chronique INFLAMMATION CHRONIQUE Définition Principaux groupes étiologiques Caractéristiques (cellulaires, tissulaires, vasculaires)

Plus en détail

Item 207 (ex item 124) Sarcoïdose Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 207 (ex item 124) Sarcoïdose Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 207 (ex item 124) Sarcoïdose Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Définition... 3 3. Lésion élémentaire histologique... 3 4. Prélèvements pour

Plus en détail

Chapitre V. Les réponses immunitaires

Chapitre V. Les réponses immunitaires 30 Chapitre V Les réponses immunitaires I. Introduction : Le système immunitaire assure la défense de l organisme contre tout ce qui est étranger et contre le soi modifié. Il met en jeu des mécanismes

Plus en détail

Introduction à l immunologie

Introduction à l immunologie Université Abderrahmane Mira Bejaïa Faculté de médecine Introduction à l immunologie Dr Chouikh Année universitaire 2015/2016 Plan du cours : I. Définition de l immunologie. II. Le système immunitaire.

Plus en détail

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité CMH I / CMH II Les complexes majeurs d histocompatibilité Réponse immunitaire immunité innée : non-spécifique Cellules NK Granulocytes Macrophages Cellules dendritiques Inflammation locale Phagocytose

Plus en détail

Avant 1900 : «Horror Autotoxicus» Ehrlich - Morgenroth : Auto-Immunisations expérimentales Metchnikoff Hémoglobinurie paroxystique Chez

Avant 1900 : «Horror Autotoxicus» Ehrlich - Morgenroth : Auto-Immunisations expérimentales Metchnikoff Hémoglobinurie paroxystique Chez I- Historique II- III- IV- Définition Théories de l Auto-Immunité Facteurs favorisant l Auto- Immunité V- Pathogénicité des phénomènes Auto-Immun VI- VII- Maladies Auto-Immunes chez l Homme Principes de

Plus en détail

Thème 3 Corps humain et Santé. A. Le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire

Thème 3 Corps humain et Santé. A. Le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Thème 3 Corps humain et Santé A. Le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Les agents infectieux Doc 3 page 268 Comment le système immunitaire protège-t-il

Plus en détail

IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T

IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T 1- Les agents du maintien de l intégrité des populations cellulaires. 1.1.Reconnaissance des cellules infectées. 1.1.1.Particularité des cellules infectées.

Plus en détail

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE La réponse immunitaire est induite dans les organes lymphoïdes (ganglions lymphatiques, rate, ), riches en lymphocytes et favorisant la avec les antigènes

Plus en détail

Inflamation granulomateuse

Inflamation granulomateuse Inflamation granulomateuse Table des matières Table des matières 3 I - Définition - Généralités 7 II - Les variétés de granulomes 9 III - Les formes étiologiques 11 A.La tuberculose...11 B.Inflammation

Plus en détail

Le processus de cicatrisation cutanée apparaît lorsque la peau présente une plaie récente (plaie aigüe) ou

Le processus de cicatrisation cutanée apparaît lorsque la peau présente une plaie récente (plaie aigüe) ou D OSSIER C i c atrisation cutanée Pré-requis la coagulation sanguine la structure de la peau INTRODUCTION Le processus de cicatrisation cutanée apparaît lorsque la peau présente une plaie récente (plaie

Plus en détail

INFLAMMATION SPECIFIQUE

INFLAMMATION SPECIFIQUE INFLAMMATION SPECIFIQUE Inflammation bactérienne Souvent observées en histopathologie Colorations histochimiques Identification définitive: laboratoire de bactériologie Inflammation à PNN+++ Plusieurs

Plus en détail

Réponse Immunitaire à médiation cellulaire

Réponse Immunitaire à médiation cellulaire - Faculté de Médecine de Mostaganem 28/11/2015 - Cours d immunologie fondamentale Réponse Immunitaire à médiation cellulaire Dr M.Messatfa. m_immuno@yahoo.fr Copyright F. Hoffmann-La Roche Ltd PHASE 1

Plus en détail

Définitions Cytokines : 60 peptides ou gp produites par des cellules en réponse à des stimulations Interleukines (1 à 30) : rôle de médiateurs entre l

Définitions Cytokines : 60 peptides ou gp produites par des cellules en réponse à des stimulations Interleukines (1 à 30) : rôle de médiateurs entre l Cours N 2 = 8 septembre 2011 Cytokines, chimiokines F. Bérard UFR LYON SUD Année 2011-20122012 Définitions Cytokines : 60 peptides ou gp produites par des cellules en réponse à des stimulations Interleukines

Plus en détail

Depuis décembre 2007: plusieurs consultations aux urgences et une hospitalisation au service Porte

Depuis décembre 2007: plusieurs consultations aux urgences et une hospitalisation au service Porte Dossier 1 A. Khalil MF Carette Homme de 44 ans Asthme depuis 2001 Depuis décembre 2007: plusieurs consultations aux urgences et une hospitalisation au service Porte Le 01/06/2008, consultation aux urgences

Plus en détail

Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise. Activité 1 : Les caractéristiques de l immunité adaptative (ou acquise)

Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise. Activité 1 : Les caractéristiques de l immunité adaptative (ou acquise) Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise Connaissances La réponse immunitaire peut se poursuivre par une réaction acquise ou adaptative, spécifique de l'antigène présenté par une cellule

Plus en détail

vasodilatation extravasation ti desérum puis de leucocytes neuromediateurs...)

vasodilatation extravasation ti desérum puis de leucocytes neuromediateurs...) Cours N 3 : 8 septembre2011 La réponse Inflammatoire F. Bérard UFR Lyon Sud Année 2011-20122012 L inflammation Processus physiologique de défense de l organisme après une agression tissulaire Vise à :

Plus en détail

La Pathologie à Complexes Immuns

La Pathologie à Complexes Immuns La Pathologie à Complexes Immuns I- Introduction II - Définition III - Modèles expérimentaux de la pathologie à Complexes Immuns IV- Etiopathogénie des Maladies à Complexes Immuns V- Physiopathologie des

Plus en détail

LE SYSTEME IMMUNITAIRE

LE SYSTEME IMMUNITAIRE LE SYSTEME IMMUNITAIRE I/ Définition Mécanismes physiologique ; défendre l'organisme contre : certains agents pathogènes les substances étrangères ou anormales (micro organismes = bactérie, parasite, virus,...)

Plus en détail

Immunité Vaccinale. Pr Frédéric Batteux plateforme d immuno-monitoring vaccinal Hôpital Cochin

Immunité Vaccinale. Pr Frédéric Batteux plateforme d immuno-monitoring vaccinal Hôpital Cochin Immunité Vaccinale Pr Frédéric Batteux plateforme d immuno-monitoring vaccinal Hôpital Cochin Bases empiriques de la vaccination Observation empirique Une infection guérie protège de la maladie Vacciner

Plus en détail

PROTECTION DE L'ORGANISME. Notre organisme détecte et essaye de détruire les micro-organismes qui tentent de l'envahir

PROTECTION DE L'ORGANISME. Notre organisme détecte et essaye de détruire les micro-organismes qui tentent de l'envahir Video : infection Quel micro-organisme attaque Holly? Quelles sont les premières défenses du corps qu il affronte? Classer par ordre chronologique les différentes cellules qui agissent contre l invasion

Plus en détail

MAITRE ASSISTANTE EN MICROBIOLOGIE

MAITRE ASSISTANTE EN MICROBIOLOGIE DR D. HAOUCHINE MAITRE ASSISTANTE EN MICROBIOLOGIE La capacité de survie d un individu immunocompétent au sein d un environnement microbien polymorphe provient du développement harmonieux et de la parfaite

Plus en détail

Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation

Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Pasare et al. 2004 Dard Amélie Degos Clara M1Di Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Introduction : TLRs, DC, Lymphocytes

Plus en détail

LA RÉACTION INFLAMMATOIRE

LA RÉACTION INFLAMMATOIRE LA RÉACTION INFLAMMATOIRE Système immunitaire Terminales S 1 LES IMMUNITÉS... 2 LES IMMUNITÉS... Innée (présente dès -800 Millions d années) Non spécifique Héritée Présente chez tous les êtres pluricellulaires

Plus en détail

Faculté de médecine de Mostaganem. Les cytokines. Dr M.Messatfa Cours immunologie fondamentale:

Faculté de médecine de Mostaganem. Les cytokines. Dr M.Messatfa Cours immunologie fondamentale: Faculté de médecine de Mostaganem Les cytokines Dr M.Messatfa Cours immunologie fondamentale: I) Introduction Médiateurs solubles de la communication inter-cellulaire - réseau de signalisation extracellulaire

Plus en détail

Chapitre 3A3. Le phénotype immunitaire au cours de la vie

Chapitre 3A3. Le phénotype immunitaire au cours de la vie Chapitre 3A3 Le phénotype immunitaire au cours de la vie Quelques données sur la rougeole La rougeole est une maladie très contagieuse causée par un virus. Au cours des 150 dernières années, elle a touché

Plus en détail

Mécanismes de protection immunitaire contre les infections mycobactériennes

Mécanismes de protection immunitaire contre les infections mycobactériennes Mécanismes de protection immunitaire contre les infections mycobactériennes Rapport final de la semaine d étude en biologie et médecine Rosalie Pitteloud Lycée-Collège de la Planta Sion (VS) Responsables

Plus en détail

Les médiateurs de l inflammation

Les médiateurs de l inflammation Les médiateurs de l inflammation par Katia Mayol, François Cavalié, Nathalie Davoust-Nataf Dernière modification 04/02/2013 18:01 La présence de signaux de danger (DAMP) ou de motifs pathogéniques (PAMP)

Plus en détail

L e s y s t è m e i m m u n i t a i r e. Les organes du système. immunitaire

L e s y s t è m e i m m u n i t a i r e. Les organes du système. immunitaire 1 2 3) Les deux types d'immunité 3.1) L'immunité non spécifique 3.1.1 Les barrières naturelles La peau et les muqueuses constituent une barrière efficace contre les micro-organismes. Elle est renforcée

Plus en détail

Immunité Spécifique Acquise & Immunité Non Spécifique Acquise

Immunité Spécifique Acquise & Immunité Non Spécifique Acquise Immunité Spécifique Acquise & Immunité Non Spécifique Acquise Présentée par : Dr. AMARA. S Introduction : I- Les Facteurs tissulaires 1. La peau 2. Les muqueuses II- Les Facteurs Cellulaires 1. les cellules

Plus en détail

Petits rappels: Merci de vérifier le contenu de vos boîtes; Merci de ranger vos lames au bon emplacement (cfr liste au recto du couvercle); N oubliez

Petits rappels: Merci de vérifier le contenu de vos boîtes; Merci de ranger vos lames au bon emplacement (cfr liste au recto du couvercle); N oubliez T.P. Anatomie Pathologique : SEANCE 3 Le Foie : 3 e partie Autres lésions Semaine du 11 au 14/10/2010 Petits rappels: Merci de vérifier le contenu de vos boîtes; Merci de ranger vos lames au bon emplacement

Plus en détail

Etude du rôle immunomodulateur des statines : exemple au cours d une maladie auto-immune, la sclérose en plaques

Etude du rôle immunomodulateur des statines : exemple au cours d une maladie auto-immune, la sclérose en plaques Etude du rôle immunomodulateur des statines : exemple au cours d une maladie auto-immune, la sclérose en plaques Laurence Guglielmi Institut de Recherche en Cancérologie (IRCM INSERM U896) laurence.guglielmi@inserm.fr

Plus en détail

I. mécanisme de la production d'ac, réponse à médiation humorale

I. mécanisme de la production d'ac, réponse à médiation humorale 6 LA REPONSE SPECIFIQUE À MEDIATION HUMORALE Objectifs : présenter l'activation et la multiplication des lymphocytes B, leur différenciation en plasmocytes à partir de documents, comparer les caractéristiques

Plus en détail

Inflammation - Evolution

Inflammation - Evolution Inflammation - Evolution 1/ Résultats Cicatrisation "normale" oufavorable cicatricede petite taille restoration de la fonction du tissu oude l'organe Cicatrisation pathologique fibrosemarquée cicatricehypertrophique

Plus en détail

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3: Corps humain et santé Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Chez les vertébrés, le système immunitaire comprend 2 grands ensembles de défense

Plus en détail

Inflammation. = réaction des tissus à une lésion

Inflammation. = réaction des tissus à une lésion Inflammation = réaction des tissus à une lésion Déclenchée suite à : Un traumatisme physique (coup) Une chaleur intense (brûlure) Irritation chimique Une infection L inflammation: Empêche la propagation

Plus en détail

IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE :

IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE : IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE : INTRODUCTION : Quelles sont les différentes sortes de micro-organismes présents dans notre environnement? (Activité 1) Observation microscopique de différents microbes

Plus en détail

Les maladies autoinflammatoires. pédiatrie. Véronique Hentgen CeRéMAI

Les maladies autoinflammatoires. pédiatrie. Véronique Hentgen CeRéMAI Les maladies autoinflammatoires en pédiatrie Véronique Hentgen CeRéMAI Maladie auto-inflammatoire : une définition Activation anormale ou persistance anormale de l activation du système immunitaire innée

Plus en détail

TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire

TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire Constats : On sait que les effecteurs de la réaction immunitaire acquise sont : - les d'anticorps

Plus en détail

Asthme sévère: comment cibler la bonne population de malades? Benjamin Zuber DES pneumologie 12/01/08

Asthme sévère: comment cibler la bonne population de malades? Benjamin Zuber DES pneumologie 12/01/08 Asthme sévère: comment cibler la bonne population de malades? Benjamin Zuber DES pneumologie 12/01/08 En France: - Environ 3 millions d asthmatiques Mais seulement - 2700 pneumologues en 2003 TOUS LES

Plus en détail

LA REACTION INFLAMMATOIRE. Documents ressources : A- Présentation de quelques cellules du système immunitaire.

LA REACTION INFLAMMATOIRE. Documents ressources : A- Présentation de quelques cellules du système immunitaire. TP 19 LA REACTION INFLAMMATOIRE Quelques jours après s être fait poser un piercing au niveau du nombril, Chloé se plaint d une douleur et d une sensation de chaleur au niveau de la peau percée qui est

Plus en détail

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée 1 Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée Introduction : L immunité innée ne permet pas toujours l élimination des éléments étrangers qui peuvent alors infecter l organisme.

Plus en détail

Organisation et fonctionnement général du système immunitaire

Organisation et fonctionnement général du système immunitaire Organisation et fonctionnement général Vocabulaire à retenir sylvain.dubucquoi@chru lille.fr 1 Des compléments d informations? visitez http://www.assim.refer.org/raisil/raisil/l02.html 2 Plan Système immunitaire

Plus en détail

Physiopathologie des Hypersensibilités de type III

Physiopathologie des Hypersensibilités de type III Physiopathologie des Hypersensibilités de type III M1 Immunologie et mécanismes immunopathologiques Lyon le 4/02/2010 Gilles Devouassoux Service de pneumologie, CHLS & INSERM U851 Plan *HS III = Maladie

Plus en détail