RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014"

Transcription

1 RORT NNUL XRI - IDNTITÉ D L'OITION..R. Inqez c-essos les mofcaons appoées à l'ené e l'assocaon pa appo à l'execce pécéen oe e l'assocaon Nom aesse Téléphone oel OUI NON (aye la menon nle) s o? oel GIM (geson nfomasée es manfesaons) e Inene OUI NON (aye la menon nle) s o? N e compe : ene : (les nfomaons c-esss seon ffsées s Inene) Locax lsés : NF ansféés Mncpax NF non ansféés es B - OMOITION DU ONIL D'DMINITRTION Nom énom Foncons Qalé * ooonnées ans l'assocaon NF xée éléphone coel ésen Vce-ésen ecéae Tésoe Membe e o * ochez la case coesponane : NF : ahéens chemnos acfs o eaés xées : aes ahéens (cf. noce explcave jone) - DT D'MBLÉ GÉNÉRL D L'OITION / Dae e eo e ce ocmen à voe comé : 15/01/2015 Les appos annels son ésomas neacfs s le se nene e l'unon : - bqe "amnsaon". n pls ocmen pape sgné, vos povez les eone sos excel à voe comé 'ogne.

2 D- RORT FINNIR OTITION cosaon e base oal Nombe R O Do U Is T hemnos o famlles e chemnos xées ympahsans acpaon ax acvés UBVNTION N ROVNN a) e l'uif b)..r Fonconnemen Maéel xceponnelles Maéel es c) es mncpalés ) aes sbvenons VN - RT RODUIT FINNIR - INTRT D LMNT UTR RODUIT Remb fas e anspos po manf. UIF Manfesaons po le compe e es acpaon nvelles ax fas e manfesaons Recees veses Dons bonnemens ncasemen es cos TOTL D RODUIT FRI D MNIFTTION,XOITION,ONOUR OTITION U..I..F es H o R s G RMBOURMNT ês vances FONTIONNMNT D L'OITION ssemblées e énons ssemblée généale omé Tanspo ecéaa (fones e bea ) neen e épaaon maéel ssances oses e élécommncaons blcé ons e eves Impôs e axes alaes e chages HT D MTRIL T QUIMNT BONNMNT-RVU DIVR (chaffage, DF ) TOTL D HRG Résla e l'execce ( - B) Repo e l'avo e l'execce pécéen vo en fn 'execce ( + D) B D venlaon e l'avo e l'execce (oal égal à la case ) asse ompe posal e/o bancae lacemens fnances Toal ommenaes a appo fnance

3 - OMOITION D L'OITION I - ffecfs éels nnées 2013 noveax ahéens hemnos hemnos Famlles e chemnos Toal % % xées Toal acfs eaés ayans-o aes hemnos hemnos xées II - ffecfs pa scplne n Dscplnes hemnos hemnos Famlles e chemnos Toal on élèves xées Toal acfs eaés ayans-o aes hemnos chemnos exées 01 Bge 02 han choal 03 Danses 04 Véo 05 s e aons poplaes 06 Moélsme 07 Msqe : accoéons B baees-fanfaes écoles F pees fomaons H hamones pleces symphones X aes 08 s gaphqes e plasqes 09 hoogaphe 10 Théâe 11 Vaéés 12 cabble 13 Infomaqe 14 Généaloge 15 s manels 16 Œnologe Dégsaon 30 Léae 31 spéano 32 hlaéle 50 qaophle 52 sonome 53 Boanqe 55 Géologe 56 Jex e océé 57 Langes 58 Nmsmaqe 59 Téléansmssons 70 Dves (non épeoés) Toal F - TION D OMMUNITION bllen se nene blog objes pomoonnels oes Ovees es G - MNIFTTION I - Inenaonales (exclsvemen FII o encones avec les assocaons es pays-membes e la FII) Dscplnes Daes Lex Nae e la Manfesaon O* * II - Naonales (exclsvemen UIF) Dscplnes Daes Lex Nae e la Manfesaon O* * III - Ineégonales (exclsvemen UIF) Dscplnes Daes Lex Nae e la Manfesaon O* * * O = manfesaon ogansée pa l'assocaon * = manfesaon à laqelle l'assocaon a pacpé

4 IV - es manfesaons qe celles nqées ax pons I - II - III (ne pas compe les énons saaes : bea, consel 'amnsaon, assemblées généales, n l'acvé habelle e l'assocaon) Nbe Dscplne Daes Lex Nae es manfesaons O* * * O = manfesaon ogansée pa l'assocaon = manfesaon à laqelle l'assocaon a pacpé = manfesaon à l'éange (aes qe FII) H - Relaons avec voe.. o..r. o, nqez c-apès la nae, la féqence es conacs... o ayez la menon nle non I - OMMNTIR ésen e l'ssocaon ésen omé ésen Généal Nom: énom: Dae:

5 NNX a Rappo nnel e l'xecce B oe e l'assocaon ppellaon e la secon esse e la secon (s elle ffèe e celle e l'assocaon) : coel : se nene : ooonnées esponsable : Nom :.. énom :. esse omcle Qalé (1) hemno yan-do xée (1) mee ne cox ans la case coesponane Téléphone fxe Téléphone moble oel oel GIM (s fféen) D Dscplne paqée : Dscplne hemnos hemnos Famlles e chemnos Toal Toal Don lèves xées acfs eaés ayans-o aes hemnos Généal hemnos xée G - MNIFTTION epoe age 3 Rappo I - Inenaonales (exclsvemen FII o encones avec les assocaons es pays-membes e la FII) Dscplne ae Le Nae e la Manfesaon O* * colonne O : manf. ogansées pa la secon - colonne : manf. à laqelle la secon a pacpé II - Naonales (exclsvemen UIF) epoe age 3 Rappo Dscplne ae Le Nae e la Manfesaon O* * colonne O : manf. ogansées pa la secon - colonne : manf. à laqelle la secon a pacpé III - Ineégonales (exclsvemen UIF) epoe age 3 Rappo Dscplne ae Le Nae e la Manfesaon O* * colonne O : manf. ogansées pa la secon - colonne : manf. à laqelle la secon a pacpé Manfesaons locales e la secon : epoe en page 4 appo Dscplne ae Le Nae e la Manfesaon O colonne O : manf. ogansées pa la secon - colonne : manf. à laqelle la secon a pacpé - colonne : manf. à l'éange ae qe FII F Locax lsées NF ansféés NF non ansféés (1) mee ne cox ans la case coesponane Mncpax es Dae : Nom e énom: gnae

6 D- RORT FINNIR D L TION OTITION - cosaon e base oal Nombe R OR OD o UD UI s TI T UBVNTION N ROVNN a) e l'uif b)..r hemnos o famlles e chemnos xées ympahsans acpaon ax cvés c) es mncpalés ) aes sbvenons VN - RT Fonconnemen Maéel xceponnelles Maéel es RODUIT FINNIR - INTRT D LMNT UTR RODUIT Remb fas e anspos po manf. UIF Manfesaons po le compe e es acpaon nvelles ax fas e manfesaons Recees veses Dons bonnemens encasemen es cos TOTL D RODUIT FRI D MNIFTTION,XOITION,ONOUR OTITION U..I..F es H o R s G RMBOURMNT ês vances FONTIONNMNT D L'OITION ssemblées e énons ssemblée généale omé Tanspo ecéaa (fones e bea ) neen e épaaon maéel ssances oses e élécommncaons blcé ons e eves Impôs e axes alaes e chages HT D MTRIL T QUIMNT BONNMNT - RVU DIVR (chaffage, DF ) TOTL D HRG Résla e l'execce ( - B) Repo e l'avo e l'execce pécéen vo en fn 'execce ( + D) B D venlaon e l'avo e lexecce (oal égal à la case ) asse ompe posal e/o bancae lacemen fnances Toal ommenaes a appo fnance

7 FIH INVNTIR omé Nom e l'assocaon oe e l'assocaon Maéel (acqs avec sbvenons o cosaons) Vale Dae acqson Désgnaon Qané l'acha Réselle Dae : Nom : Qalé :.. gnae Fche à eone avec le appo annel

LOCALISATION CAMERA/OBJET PAR CORRESPONDANCES POINT 3D-PIXEL APPLICATION A LA LOCALISATION D UN ROBOT MOBILE

LOCALISATION CAMERA/OBJET PAR CORRESPONDANCES POINT 3D-PIXEL APPLICATION A LA LOCALISATION D UN ROBOT MOBILE LOCALISATION CAMERA/OBJET PAR CORRESPONDANCES POINT 3D-PIEL APPLICATION A LA LOCALISATION D UN ROBOT MOBILE O AIT AIDER, P HOPPENOT e E COLLE CEMIF-LSC,Unesé d Ey Val-d Essonne Eal : oade@efn-eyf Résé

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014 RAORT ANNUEL EXERCICE 2014 A - IDENTITÉ DE L'ASSOCIATION C.E.R. Code de l'associaion Nom adresse DE NORMANDIE 3 5 08 a HOTO CLUB SOTTEVILLE 15 rue de la gare B111 76300 Soeville Les Rouen Indiquez ci-dessous

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

Livret de promotion. Master Ingénierie éditoriale et communication. Année 2012-2013

Livret de promotion. Master Ingénierie éditoriale et communication. Année 2012-2013 Le e Mae Iéee éae e a ée 2012-2013 Faç Gee Pée e UCP qeqe... L UCP e aeae à Ce-Pe, aqee 10% e éa e e e aeae, à ù a ee aae éèe à 5 %. P e ée e UCP, Faç Gee, ee aaé eqe a a eee e éabee e a a é e éqe. ee,

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

Dossier. Rentabiliser. son cabinet

Dossier. Rentabiliser. son cabinet Dosse Renabse son cabne Dans un conexe économque endu, pus encoe qu en emps noma, a enabé es echechée, que que so e seceu d acvé. S agssan d un cabne d avocas, des pses son c exposées pou améoe, pses qu

Plus en détail

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT DEVENEZ UN SIMPLYEXPERT Bonjour, N o u s s o m m e s l e s créate ur s du site Inte r net : ht tp://www.simplyla nd.com D e p u i s p r è s d e 2 a ns, notre je une équipe déve loppe un site Inte r net

Plus en détail

été t a u e l q SAUVEGARDE DE SYSTEME SAUVEGARDE DE SYSTEME IDENTITE Numéro d'intervention TYPE DISQUE DUR Etat de la sauvegarde *

été t a u e l q SAUVEGARDE DE SYSTEME SAUVEGARDE DE SYSTEME IDENTITE Numéro d'intervention TYPE DISQUE DUR Etat de la sauvegarde * SAUVEGARDE DE SYSTEME SAUVEGARDE DE SYSTEME N 'nvnn n n n (aaaa//jj/n 'nvnn) N :... an n v Pn :... nv w A :... a Da L 3.. q gn W a n) ' T :... A 'v q a CP :... q (n a fp p ppaag TYPE f Dv :. IDENTITE Maq

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de :

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de : I N T R O D U C T I O N E x c e le s t u n l o g i c i e l m u l t i f o n c t i o n s i n t é g r a n t u np tu ai bs ls ea un r taé u n g e s t i o n n ad i re e b a s e d e d o n n é e saé u n g r a

Plus en détail

D e u x p r o p h è t e s a u r o y a u m e d e J u d a: I s a ï e I e t J é r é m i e

D e u x p r o p h è t e s a u r o y a u m e d e J u d a: I s a ï e I e t J é r é m i e DECOUVRIR LA BIBLE N 9 M a n o n G i r a u d D e u x p r o p h è t e s a u r o y a u m e d e J u d a: I s a ï e I e t J é r é m i e Découverte historique et exégétique des prophètes Isaïe et Jérémie, accompagnée

Plus en détail

BANQUE NATIONALE. N otre banque nationale. 7/i. Zi 4. /Æ à. W m M i i 10. W f w f f l. mm. ' ê â f/m jt» i W J / f f t. y / Y ZJ/Â / f/êv/i r» l J.

BANQUE NATIONALE. N otre banque nationale. 7/i. Zi 4. /Æ à. W m M i i 10. W f w f f l. mm. ' ê â f/m jt» i W J / f f t. y / Y ZJ/ / f/êv/i r» l J. _ ê â j j # W jt W j î Æ jj Æ W } " êv Y  z Wâ W w ( w # ë â F ë W Y T w S L 9 W 2 " E ï k x ü D E W W Æ v Wj E  z  z v F À OTQE W  # g L Y F h 6 L 2L NQE NTONLE N oe bnque none W W â W jâ ÿ Æ É w

Plus en détail

Le jeu de l'oie des sons

Le jeu de l'oie des sons Le jeu de l'oie des sons b Départ bè B b bi Arrivée ba B bo bu bé bê bou sanleane.eklablog.com Jeu de l oie des sons : Matériel : des pions, 1 dé. Règle : - le joueur tombe sur une lettre ou une syllabe

Plus en détail

CP, cahier du jour. L. 3/09/07 : Lecture : a/o p 18 Ecriture : a a o o Dictée : a, a, o, o, a, o Maison : lecture p 18

CP, cahier du jour. L. 3/09/07 : Lecture : a/o p 18 Ecriture : a a o o Dictée : a, a, o, o, a, o Maison : lecture p 18 PÉRIODE 1 N. B. : - Dans les dictées, les lettres soulignées sont données deux fois après avoir dit le mot, les mots ou lettres en italique font l objet d un rappel grammatical - Les devoirs sont écrits

Plus en détail

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012 École de Technologe Supéeue Pa : Fancs Boudeau, ÉcThé Révson : Aïda Ouangaoua INF35 Taval Paque # Remse le 6 ocobe 0 Inaon à la pogammaon en géne mécanque Taval ndvduel. Objecfs - Mee en applcaon des noons

Plus en détail

Mécanique Quantique I -- cours-v.pdf

Mécanique Quantique I --  cours-v.pdf Mécaqe Qaqe I -- Cape V p://dpcgec/ses/blodel/mecaqe-qaqe/ cos-vpdf à e pacle o aa assocé e amplde de pobablé P o foco d ode q es éléme d espace de Hlbe H L R 3 focos de caé sommable s R 3 U space de Hlbe

Plus en détail

e c Comment classer les fruit couleur! Histoire Activité

e c Comment classer les fruit couleur! Histoire Activité ! 15 Mé q : P é 1 Qq f x f P é 2 1 v 60 (1/4 ) 60 (1/4 ) é éé P é 3 1 v 60 (1/4 ) y 60 (1/4 ) é éé P é 2 3 2 è 1 q! É 1 À v, - q? S v, f v v. E? S! I, v é. M ù é? Th x q v. R. D q -? R! É 2 É. Aè q è,!

Plus en détail

Culture Mômes. PROGRAMMATION CULTURELLE «JEUNE PUBLIC» de 0 à 16 ans Du 11 avril au 11 mai 2015 16 EVENEMENTS JEUNE PUBLIC / FAMILLE

Culture Mômes. PROGRAMMATION CULTURELLE «JEUNE PUBLIC» de 0 à 16 ans Du 11 avril au 11 mai 2015 16 EVENEMENTS JEUNE PUBLIC / FAMILLE Cle Môes VCNC D PRINTMP PROGRMMTION CULTURLL «JUN PUBLIC» e 0 à 16 s D 11 vl 11 2015 16 VNMNT JUN PUBLIC / FMILL RCHOLOGI JUX MULTIMDI MUIQU VIIT XPOITION CONT CINM DN RCHOLOGI MNIFTTION PRIOD DCRIPTIF

Plus en détail

sciences humaines du Canada i n s k y 2006 Doctoral Fellowships Program / Programmes de bourses de doctorat de 2006 As of 2006/08/18, Alberta KA

sciences humaines du Canada i n s k y 2006 Doctoral Fellowships Program / Programmes de bourses de doctorat de 2006 As of 2006/08/18, Alberta KA f 2006 F / 2006 f 2006/08/18 U f $80000 / 80 000 $ 4 / f f x U f $80000 / 80 000 $ U f $40000 / 40 000 $ 2 / f f : f $60000 / 60 000 $ 3 / O : f $40000 / 40 000 $ 2 / f f f $40000 / 40 000 $ 2 / (1945-2004)

Plus en détail

Tunnel du Gothard Oui! Pour la Suisse.

Tunnel du Gothard Oui! Pour la Suisse. T O! P. OUI AU OTHARD OUI AU TEIN xè T. D D () : f. PAE 4 5 ET 8 NÉVRALIQUE POUR L ÉCONOMIE f è I x x. Q T z. PAE 7 Oz f 2001. C f. T-x 35. O 1980 17 kè ê z. fx! L 28 f 2. P E y 17 500. A - 285 000 k j

Plus en détail

LA PRESSE, MONTRÉAL. SAMEDI 4 DÉCEMBRE * k-o T E L E C O P I E : INDEX DES RUBRIQUES

LA PRESSE, MONTRÉAL. SAMEDI 4 DÉCEMBRE * k-o T E L E C O P I E : INDEX DES RUBRIQUES É É É - - - X Q - y ô î - - À - É- - - ê y - - - É y É ê É y - É- - - - É () - - ( ) () É ô - ê < ç É y y É Â ÉÉ y ô Q É É y - y É É - - - - - - # - - y - y - - y ê - À - - -ù Ô - - - - -- z - - w - y

Plus en détail

Le son [d] Téléchargé gratuitement sur Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date :

Le son [d] Téléchargé gratuitement sur  Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : Le son [d] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. J entends [da] J entends [do] J entends [di] J entends [don] J entends [dou] Je n entends pas [d] Le son [d] Ecris O (oui) si tu entends le

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

Présentation de la plateforme

Présentation de la plateforme e o N n o a n n e o s é r a s P l u d e c Présenaon de la plaeforme Mad Doc es un espace vruel de consulaon e de mse à dsposon de suppors e nformaons produs / servces ITGA. L objecf es de connuer à s nscrre

Plus en détail

ECHELLE BREVE DE STRESS

ECHELLE BREVE DE STRESS ECHELLE BREVE DE STRESS Por chac ds échlls sivas fais croix das ls cass corrspoda à vor évalaio. Por chac ds colos, copr l obr d croix lipliz c obr par l chiffr d la colo. Par xpl 3 croix das la colo 2

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

A l aise dans mon parking!

A l aise dans mon parking! A ae dan mon pakng! Gude d uaon de voe pakng Voe accè au pakng Pou accéde à voe pakng, vou dpoez d'un badge* qu commande ouveue de poa e poe d enée Nou vou emeon évenueemen une vgnee adhéve à coe u voe

Plus en détail

Systèmes électromécaniques

Systèmes électromécaniques Hae Ecole d ngénere e de Geson D Canon d Vad Sysèes élecroécanqes Chapre 6 OEURS SYNCRHONES A AANS PERANENS Coplage e odélsaon por les oers rphasés CD\SE\Cors\Chap6. Correvon A B E D E S A E R E S PAGE

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

Politique monétaire: Le choix des instruments I

Politique monétaire: Le choix des instruments I Polqe onéare: Le ox des nsrens I Le odèle IS-LM spposa ne nerenon dree de la banqe enrale sr la asse onéare. En reane, le odèle Noea Kenésen se foalse sr le ax d nérê oe oen d nerenon (la asse onéare es

Plus en détail

Richard Lagrange Directeur du Centre national des arts plastiques

Richard Lagrange Directeur du Centre national des arts plastiques -è é. é é, é ôé É é é.,, é é é é.,, -ê à é, é é é ç éé. é éé ç œ,, é - É. é 2010. ç é,. é éé é 2012 é é éé éê é. é é é. = // é,. 38. 13/10/11, 24/11/11 î è é ç, é é., é é é à î é à î, é à è. é à,, ç, -à-.,.,

Plus en détail

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès.

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès. Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles Enoncer le théorème de Thalès Les droites ( BA ) et ( ZI ) sont sécantes en R, et les droites ( AI ) et ( BZ

Plus en détail

Bureau Linux ubuntu. Bureau Windows Vista

Bureau Linux ubuntu. Bureau Windows Vista I N T R O D U C T I O N D U n s y s t è m e da e x p l o i t a t i o n e s t u n p r o g r a m m e q u i p e r m e t l a g e s t i o n d e m a t é r i e l s e t l e f o n c t i o n n d i f f é r e n t

Plus en détail

Le Crédit Clermontois

Le Crédit Clermontois ( 2 ( è ô V ) O N U è U NUON D VN ÉD œ ( x y 94 x 922 ) y DU U Y -D -D O Q V N 927 U D D 928 üx F V ($ è / U 7 2 N 00 0 x 2 N è 0 N & ÉUÉ ND OON É D É VO N N FN ONNUN YOUOV Ê ÉVOQUÉ NÉ UOUD U UX D N -

Plus en détail

N 10 SAISON IV. Film, groupes de musique, livres : nos coup de cœur!

N 10 SAISON IV. Film, groupes de musique, livres : nos coup de cœur! N 0 SAISON IV P éé é, Cè A.BOUTRY, Ly-Lév 0 : 00 x é L é Ré vy z v v x y q f h y f x q v z h x A fé x fé é x q v v v v v fé v v v Béè L P By N 0 F, q, v : œ! Av è f, v é vy A, A, A Dh U ô é : é à q é è

Plus en détail

Le document unique : Évaluation des risques pour la Santé et la Sécurité des travailleurs.

Le document unique : Évaluation des risques pour la Santé et la Sécurité des travailleurs. GETION DE RIQUE Le domen nqe : Évalaon des rsqes por la ané e la éré des ravallers. L Employer do respeer ses oblgaons en maère de sané e de séré a raval. Conformémen ax prnpes générax de prévenon nsrs

Plus en détail

CHAUFFAGE. I.N.R.A. à ST PEE SUR NIVELLE - Bâtiment social Page 1 C.D.P.G.F. N DESIGNATION U Q Prix Unit. Q X P.U (Euros) (Euros) NOTA

CHAUFFAGE. I.N.R.A. à ST PEE SUR NIVELLE - Bâtiment social Page 1 C.D.P.G.F. N DESIGNATION U Q Prix Unit. Q X P.U (Euros) (Euros) NOTA I.N.R.A. à ST PEE SR NIVELLE - Bâtiment social Page 1 CHAFFAGE N DESIGNATION Q Prix nit. Q X P. NOTA L'entreprise devra se reporter aux articles du C.C.T.P. pour obtenir une définition complète de la prestation.

Plus en détail

Les affaires à la hauteur!

Les affaires à la hauteur! D v pb z b L à h! QUALIÉ AXIAL - IX INIAL z è p v éqp! Dp bv é à q éqp p é v. U pg % h p à - - bv x. L p FAL é : I - IL - q hgéhg péé p g A Fè Spé Ag (AFSA) à h % x v pé à : éhg -h FAL péé p g Dp p p B

Plus en détail

Chacun peut et doit être acteur d une meilleure gestion des déchets.

Chacun peut et doit être acteur d une meilleure gestion des déchets. GETION DE DÉCHET Chan pe e do êre aer d ne mellere geson des déhes. Deps les années 1990, la proeon de l envronnemen es devene ne préopaon olleve. La geson des déhes ohe haqe ndvd an sr le plan professonnel

Plus en détail

Et la lumière fut. Ebola et Nativité. Noël %& "' #" ( ") " l%"é#* ) %#' n+ ' ) %ll' #n, & #" m%& #" -Â

Et la lumière fut. Ebola et Nativité. Noël %& ' # ( )  l%é#* ) %#' n+ ' ) %ll' #n, & # m%& # -Â Noël 2014 Et la lumière fut, +' & "#+ " n& #l" #n) %"#+ ' #N, ël * ) ' #( %' ) #1 Â, ( l" m' #&, n#" 1 1 ' l 1,)Â #(, n"' m1 l' Â #l' #+ %3 %n#m, + èl', +' & "#l" #!, %' #+ " n& #l" #& %m1 l%( %"é ( +'

Plus en détail

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Mhéqs Vos S E Cogés ds épvs Mhs II HEC 004 vos S E Rog Cclè Poss d héqs clsss pépos lcé Ps Nll s S Vo scq Néo 35 Ocob 004 Néo 35 Ocob 004 P I : ésl s cs ss posvs I E s : : ds l églé : l v : psq > 0 o déd

Plus en détail

ron chon ton lon fon bon

ron chon ton lon fon bon SON 23 Le gaphie copexe o o Moieu O e e ez o da u ao. Su e gazo, deux coo è gouo gigoe de oo. «Laiez-ou oe da oe ao e ou ou o de oo!» e caééo Tu e di da o ez. L de o ez, c e o ; pè de o ez, c e o. o o

Plus en détail

Filtre à sable vertical non drainé

Filtre à sable vertical non drainé P13-0 - D é. : 20/07/04 Rb L égé é p b f f xp éé x g è. C éé p h géx. L b g ffé b égé. L pg à p. Dp C yè é éx bx (b é) ff péé. L ép éé p b -g fxé g. L é é p p. D F à b é Cp g Nb hb f 2 20 2 3 2 2 P pè

Plus en détail

Province des Îles Loyauté

Province des Îles Loyauté Fche ovce F c h e Nbe d'hb* Nbe d'ébleme** Deé le*** fou 9275 256 276 Mé 5648 130 230 Ouvé 3374 127 376 ovce de île oyué 18297 513 280 Nouvelle-Clédoe 268 767 11 467 427 *NSEE-SEE Receeme de l populo 2014

Plus en détail

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction.

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction. hemogaphe faouge e coduco vese : esmao d ue souce sufacue de chauffage pa duco Aboubaca OUAAA, Des MAILLE, Mchel GADECK, Mchel LEBOUCHE Objecf : - fluece composo flude flude dus # eau du éseau efodsseme

Plus en détail

========================== ======================== & # 1.

========================== ======================== & # 1. KYRIE L 520 1 q = 104 & # m D 2 4 { e, Messe Serviteur e, EL Laurent RZYOWSKI ri & # m, 1. 2. Πine { e e i son. m # & D M { m, te, 13 Ky ri Ky ri Ky e e i te, son. 2 hris hris hris ========================

Plus en détail

ASp 60 L enseignement de l anglais juridique : quelle spécificité pour les futurs spécialistes de droit public? Géraldine Gadbin-George

ASp 60 L enseignement de l anglais juridique : quelle spécificité pour les futurs spécialistes de droit public? Géraldine Gadbin-George ASp 60 L enseignement de l anglais jridiqe : qelle spécificité por les ftrs spécialistes de droit pblic? Géraldine Gadbin-George Annexes Tablea 1. Réponses à la qestion 1 «Renseignements relatifs à l iversité

Plus en détail

TOME1/2 InstructionM52 BUDGETDEPARTEMENTAL. -Année2012- ISSN1262-5434. Postecomptable:Paieriedépartementaledel'Aube

TOME1/2 InstructionM52 BUDGETDEPARTEMENTAL. -Année2012- ISSN1262-5434. Postecomptable:Paieriedépartementaledel'Aube OME1/2 nstructionm52 BUDGEDEPAREMENAL BUDGEPRMF -Année2012- REPUBLQUEFRANCASE Postecomptable:Paieriedépartementaledel'Aube SSN1262-5434 BUDGE PRMF 2012 - BUDGE DEPAREMENAL A - EDON BUDGEARE...3 Budget

Plus en détail

Biogaz Europe Nantes 25 et 26 octobre 2011

Biogaz Europe Nantes 25 et 26 octobre 2011 Bogz Eop Nn 25 26 oob 2011 Un non d méhnon po n o à d bobo-déh Hoq : n xpén d v of péb No omm x g nb à pévon d nvonnmn no no nggon dn dévoppmn db d o n, po : Répond x bon d mè ognq go. Co, nfom vo déh

Plus en détail

Equipements électriques 2

Equipements électriques 2 Eupemen éleue oélaon e mahne éleue en égme anoe Inouon à la ommane eoelle Buno RNI Plan Rappel e Pnpe u onôle eoel, ahne ynhone ahne ynhone nnee : pplaon à une mahne phaée alenae 4 nuleu Éupemen Éleue

Plus en détail

L Italie dans votre assiette! R I S T O R A N T E - P I Z Z E R I A. Carnet de voyage!

L Italie dans votre assiette! R I S T O R A N T E - P I Z Z E R I A. Carnet de voyage! L I v! R I S T O R A N T E - P I Z Z E R I A C vyg! é Q h C L S L hq j à v I g g v N éq v-f à v v éé ébé zz. N zz fg 100% fç v éé. z z à ég f...) f N â v é x v N bg hg f (g * à b îh v f f. - é é - " f

Plus en détail

FORMATION SUR LA GESTION EN AE/CP -----------------------------------

FORMATION SUR LA GESTION EN AE/CP ----------------------------------- FORMATION SUR LA GESTION EN AE/CP ----------------------------------- Module n 3 : «Règles d exécution en AE et CP» Programme des Nations Unies pour le développement Plan de la présentation La comptabilité

Plus en détail

DET. Espace Evenements Mende mercredi 14 mai PC39-DSA-7 Plans détaillés espaces et usages intérieurs du bâtiment

DET. Espace Evenements Mende mercredi 14 mai PC39-DSA-7 Plans détaillés espaces et usages intérieurs du bâtiment aî 'vg : Vill n - lac Chals Gll - l : - fax : - ail : chqs@nf aî 'v (a) : C Bonn&si chics - Val ib -, Wnsil - l: - fax: - ail: bonnsi@waoof aî 'v : achic ch Jacqs, plac ns G, IR l: - ax: - ail: apls@apls-achic

Plus en détail

Ne me de man dez pas d où je viens qui je suis, Quand on est mu si cien

Ne me de man dez pas d où je viens qui je suis, Quand on est mu si cien Page 1 COUPLET 1 Arr. Serge Terlikowski (Plamondon/Clerc) Ne me de man dez pas d où je viens qui je suis, Ne me de man dez pas d où je viens qui je suis, Quand on est mu si cien Ne me de man dez pas d

Plus en détail

Cynthia Latendresse et Julie Riendeau

Cynthia Latendresse et Julie Riendeau Cyh L J R Thè: Dév x Sj: L (4 é) Réféc Pé vé Cc Gh 'c If géé R Cyh L J R Thè: Dév x Sj: L (4 é) Réféc Pé vé Cc Gh 'c Pé cq R Cè N c é ' à éèv xè cyc cè qè é. C éèv 9 10. N j bâ cè g fç. Céc vé *C c v à

Plus en détail

Introduction à la norme OAIS. et à la préservation du numérique

Introduction à la norme OAIS. et à la préservation du numérique Intodction à la nome OAIS et à la péevation d nméiqe Intodction à la péevation d nméiqe : exemple concet Voici n docment nméiqe qe j'ai céé en 1998. Ça mache! Mai j'ai ped tote ma mie en fome J'ai tové

Plus en détail

201-NYC SOLUTIONS CHAPITRE4

201-NYC SOLUTIONS CHAPITRE4 Chapitre 4 Matrice inverse EXERCCES 4 a) b) c) -NYC SOUTONS CHAPTRE4 6 5 5 ª ª ª ( ) On a donc A 5 4 ª a matrice n est pas inversible puisque la deuxième ligne s annule à gauche de la matrice augmentée

Plus en détail

Médiathèque Municipale Carbon-Blanc Guide du lecteur

Médiathèque Municipale Carbon-Blanc Guide du lecteur Médahèque Muncpae Cabon-Banc Gude du eceu Cene cuue Favo Avenue Vgnau Angade 33560 Cabon-banc 05-57-77-68-86 medaheque@cabon-banc.f hp://www.medaheque-cabon-banc.f Benvenue à a Médahèque de Cabon-Banc!

Plus en détail

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E TUTORIEL SERVICE INFORMATIQUE LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E L A GES TI ON DE MATCH ELECTRONIQUE (G. D. M. E) ------------- D a t e : 15 Décembre 2012 ---------- A u t e u r : F é d é r a t i

Plus en détail

3 ème BREVET THEOREME DE THALES

3 ème BREVET THEOREME DE THALES Exercice 1 1 Construire un triangle ABC tel que AB = 6 cm AC = 7,2 cm et BC = 10 cm Placer les points R, T et E tels que : R [AB] et AR = 4,5 cm T [AC] et (RT) // (BC) E [AB) et E [AB] et BE = 2 cm 1 2

Plus en détail

Chapitre 3.1c La nature ondulatoire de la lumière : interférence en deux dimensions

Chapitre 3.1c La nature ondulatoire de la lumière : interférence en deux dimensions Chape 3.c La naue ondulaoe de la lumèe : neféence en deux dmenon L neféence L neféence e la upepoon de deux onde de même longueu d onde. Loque la upepoon addonne complèemen, on d que l neféence e conucve.

Plus en détail

VOLET FERRURES POUR VOLETS ALUMINIUM & COMPOSITE. Crémaillères. Standard Spécifique 924E01.. Crémaillère TORBEL aluminium 924A..

VOLET FERRURES POUR VOLETS ALUMINIUM & COMPOSITE. Crémaillères. Standard Spécifique 924E01.. Crémaillère TORBEL aluminium 924A.. Crémaillères Frais de déconditionnement = 5 ar ligne (net ) selon uantités mini de commande 180 924E01.. Crémaillère TORBE aluminium 924E01J 4,61 10 STOCKÉ 924E01P 4,61 10 STOCKÉ Ø6 Ø9 4,2 9 4,2 9 2 150

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

ANALYSE DES DETERMINANTS DE L EPARGNE NATIONALE DANS UN PAYS EN DEVELOPPEMENT : LE CAS DU RWANDA

ANALYSE DES DETERMINANTS DE L EPARGNE NATIONALE DANS UN PAYS EN DEVELOPPEMENT : LE CAS DU RWANDA Unvesé de Monéal Faculé des As e des Scences Dépaemen des Scences Economques ANALSE DES DETERMINANTS DE L EPARGNE NATIONALE DANS UN PAS EN DEVELOPPEMENT : LE CAS DU RWANDA Rappo de echeche pésené pa :

Plus en détail

Chapitre III- 2- RÉGIME SINUSOÏDAL GÉNÉRALITÉS. 2π T II- GRANDEURS RELATIVES AU RÉGIME SINUSOÏDAL OBJECTIFS I- POURQUOI ÉTUDIER LE RÉGIME SINUSOÏDAL?

Chapitre III- 2- RÉGIME SINUSOÏDAL GÉNÉRALITÉS. 2π T II- GRANDEURS RELATIVES AU RÉGIME SINUSOÏDAL OBJECTIFS I- POURQUOI ÉTUDIER LE RÉGIME SINUSOÏDAL? OBJECTFS Chapre - - RÉGME SNSOÏDAL GÉNÉRALTÉS - Monrer l'mporance d régme snsoïdal en élecronqe e dans d'ares domanes. - Défnr les granders relaves à n sgnal snsoïdal. - Savor représener ne grander snsoïdale

Plus en détail

Notre modèle est la nature

Notre modèle est la nature S M N è QS 7/ Câ H A DS 3 Og P é SOMSO évé g, SOMSO-P. C QS 21/1 g è q q â éb, C véb x é v b g, vé b. Déb 3. H: 17,5, g, q h qé. SOMSO-P. bg : 14,1, éè: 51,2, : 0,8 kg b. S. P, P: 2,3 kg zg bq 1000 è é

Plus en détail

,Y e. , Z e ) est supposée être en C, centre optique de la lentille (point nodal du plan principal objet pour un système optique)

,Y e. , Z e ) est supposée être en C, centre optique de la lentille (point nodal du plan principal objet pour un système optique) PROJECTION DE L'ESPACE TRIDIMENSIONNEL L'espae éel es de naue idimensionnelle, alos que les ouils usuels de fomaion d'une image son bidimensionnels. La pojeion es la fonion de passage du 3D au 2D. L'image

Plus en détail

COMMUNICATION ENVIRONNEMENTALE

COMMUNICATION ENVIRONNEMENTALE COMMUNICATION ENVIRONNEMENTALE Por ne ommnaon responsable Toe ampagne de ommnaon a n réel mpa sr l envronnemen : onsommaon d énerge e de ressores, prodon de déhes, pollons ndrees. L éo-ommnaon a por b

Plus en détail

Chapitre 1 ETUDE DES CIRCUITS EN CONTINU Connaissances (C) : Loi des nœuds, loi des mailles Relation tension - courant ou courant tension, loi d ohm

Chapitre 1 ETUDE DES CIRCUITS EN CONTINU Connaissances (C) : Loi des nœuds, loi des mailles Relation tension - courant ou courant tension, loi d ohm Chapte TUD DS CICUITS N CONTINU Connassances (C) : Lo des nœds, lo des malles elaton tenson - coant o coant tenson, lo d ohm Théoème de Thévenn. Pncpe de speposton Calcl de pssance en contn Savo-fae théoqes

Plus en détail

a) Je suis la zone qui entoure une maison, pleine de fleurs, légumes être au 2 Devinettes. Réponds en recopiant et complétant la phase.

a) Je suis la zone qui entoure une maison, pleine de fleurs, légumes être au 2 Devinettes. Réponds en recopiant et complétant la phase. Étude de a ague - othogaphe Le phoème [ C ] 2 Devette. Répod e eopat et ompétat a phae. a) Je u a zoe qu ete ue mao, pee de, égume et abe ute. Je ²u b) Je u objet qu pemet de ae te u patao u p top gad.

Plus en détail

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo]

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo] Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. J entends [va] J entends [vo] J entends [vi] J entends [vu] J entends [von] Je n entends pas [v] Le son [v] Ecris O (oui) si tu entends le

Plus en détail

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des à 18, 19 20 2013 UN UU l C Cèl C Cl â-d P Pl P-l-Pl P-- é - -l-- -C ---C ---l --- -Nl-- ll l. 5 é à lé é l'é 3 l : Cl Zl, l',, l' l, Cl q, l' éâ. l, l lé é à, l ' l. l : ll l q l é ll l q l l. U ll q è

Plus en détail

AUTODATA ONLINE. Les nouveautés d'online 3. NOUVEAU: Courroies d`accessoires. Débranchement et rebranchement de la batterie hybride

AUTODATA ONLINE. Les nouveautés d'online 3. NOUVEAU: Courroies d`accessoires. Débranchement et rebranchement de la batterie hybride BR_EU_SWISSFRENCH_13V3_Layot 1 11/1/01 13:41 Pae 1 AUTODATA ONLINE Les noveatés d'online 3 NOUVEAU: Corroies d`accessoires Post-traitement des az d`échappement diesel Déanchement et reanchement de la batterie

Plus en détail

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE - MAÎTRE DE L OVRAGE - COMMNE DE MARCEY LES GREVES 3, re des écoles 50300 MARCEY LES GREVES AMENAGEMENT ET AGRANDISSEMENT D GROPE SCOLAIRE Commne de MARCEY LES GREVES DECOMPOSITION D PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE

Plus en détail

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU FACULTÉ DE DROIT ET SCIENCES POLITIQUES LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE THESE POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN SCIENCES SPECIALITE : DROIT Par NAAR Fatiha

Plus en détail

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS S : C éé é, ù u. S j 2 C évé ju 3 S u 4 Ex éu u éu 5 S vé éuè 6. é. u é L x é éé 7 M u ju uxu é 8 M v éu ju u é 9 L é ù vu 10 L vé éuv 11

Plus en détail

Peuple de lumière - T 601 Paroles : Charles Singer - Musique : Jean-Pierre Kempf - Harmonisation pour orgue : Michel Poillot C

Peuple de lumière - T 601 Paroles : Charles Singer - Musique : Jean-Pierre Kempf - Harmonisation pour orgue : Michel Poillot C Peup de lumière T 601 Paros : Chars Singer Musique : eanpierre Kempf Harmonisation orgue : Mihel Poillot C w R/ Peu p de lu C miè re, bap ti sé té moi gner, w peu p d'é van gi, ap pe lé an non er n s mer

Plus en détail

CHAMP ELECTRIQUE. Matière : Physique Chimie. Niveau : 1 Bac S.M. I) Electrisation de la matière:

CHAMP ELECTRIQUE. Matière : Physique Chimie. Niveau : 1 Bac S.M. I) Electrisation de la matière: Matèe : Physque Chme Nveau : 1 Bac S.M CHAMP ELECTRIQUE I) Electsaton de la matèe: 1) Electsaton pa fottement : Cetanes cops "pegne, ègle, stylo,...", losqu on les fotte, sont susceptbles de povoque des

Plus en détail

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement.

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement. Choix d ives i s s eme e cer iude 1 Chapire 1 Choix d ivesissemes e ceriude. Défiiio L es décisios d ivesissemes fo parie des décisios sraégiques de l erepris e. Le choix ere différes projes d ivesisseme

Plus en détail

le livret de soins avon Trouver les indispensables de vos clientes en un clin d œil!

le livret de soins avon Trouver les indispensables de vos clientes en un clin d œil! le livret de soins avon Trover les indispensables de vos clientes en n clin d œil! Soins anti-âge hate Choisir la ligne de soins Anew Progression des signes de vieillissement 25+ 30+ Prévention Correction

Plus en détail

Les lignes de l ouest lyonnais

Les lignes de l ouest lyonnais Les lignes de l ouest lyonnais Episode 2 St Paul Sain Bel 32 Lassés de rester en centre ville, nous avons décidé ce mois-ci de prendre l air. L air de l ouest lyonnais, dans ses fameuses lignes TER, si

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

Exercices sur le mouvement rectiligne uniformément accéléré (MRUA) Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 3 : La cinématique

Exercices sur le mouvement rectiligne uniformément accéléré (MRUA) Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 3 : La cinématique De : No : Goupe : Réul : / 90 Execce u le oueen eclgne unoéen ccéléé (MRUA) Module 3 : De phénoène écnque Objec enl 3 : L cnéque. Voc le gphque de l poon en oncon du ep d un oble. / ) Quel é le déplceen

Plus en détail

u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u

u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u Lecture orale fiche 1. a é i u o é a i u o u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u Lecture orale fiche 2. fa fi fu fo fé fi fu fé fa fo fa fo fu fé fi Lecture orale fiche 3. sa su si so sé si sé su sa

Plus en détail

DYNAMIQUE ETUDE D UNE MACHINE A LAVER LE LINGE

DYNAMIQUE ETUDE D UNE MACHINE A LAVER LE LINGE INS de Lyon Jin ème année DYNMIQUE DS ETUDE D UNE MCHINE LVE LE LINGE Dessin à intége INS de Lyon Jin ème année Le modèle plan de mécaniqe généale de la machine à lave le linge est pésenté s la fige Desciption

Plus en détail

C est votre monde. Votre téléphone. Votre choix. www.thuraya.com Suivez-nous sur. /thurayatelecom. Restez Proche

C est votre monde. Votre téléphone. Votre choix. www.thuraya.com Suivez-nous sur. /thurayatelecom. Restez Proche C est votre monde. Votre téléphone. Votre choix. Thuraya SatSleeve Thuraya SatSleeve Hotspot www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche L'aventure continue... Vous rêvez de vous perdre

Plus en détail

2 exercices corrigés d Electronique de puissance sur l onduleur

2 exercices corrigés d Electronique de puissance sur l onduleur 2 exercces corrgés d lecronqe de pssance sr l ondler xercce nd01 : ondler aonome n réalse le monage svan en lsan qare nerrpers élecronqes, fonconnan dex par dex : Le généraer de enson conne a ne f.e.m.

Plus en détail

JUSQU À OCTOBRE 2017 MARSEILLE. de l Opéra à la Bonne-Mère KEY ADRESSES

JUSQU À OCTOBRE 2017 MARSEILLE. de l Opéra à la Bonne-Mère KEY ADRESSES EIE UQUÀ OTOE 2017 Op à - 4 KEY EE E Op à - & z f p (...) T & p p f (...) V à p..., p p ç., p à p Op à, p pp. p p, f, p. Op, p à. pf â : p p (p.51), p, (p.7). E : E (p.1). p p, V p (p. 5)! E p j, î, ff

Plus en détail

fondslocaux.com bloguefls.fonds2q.com Gouvernance des fonds d investissement : une question d équilibre

fondslocaux.com bloguefls.fonds2q.com Gouvernance des fonds d investissement : une question d équilibre fondslocaux.com bloguefls.fonds2q.com Gouvernance des fonds d investissement : une question d équilibre DÉROULEMENT Mise en contexte Gouvernance des fonds d inves3ssement Ges3on de portefeuille Période

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

une banane Objectif Spécifique : Français 3 Année Fiche de base B 14-1 Activité : Lecture - Ecriture Lire et écrire le phonème-graphème n

une banane Objectif Spécifique : Français 3 Année Fiche de base B 14-1 Activité : Lecture - Ecriture Lire et écrire le phonème-graphème n B 14-1 n n une banane 1/ je mets une croix quand j entends n. 2/ a - je lis et je souligne les mots où j entends n. lundi, nadine est invitée à l anniversaire de sa cousine aline. dans notre jardin, il

Plus en détail

Niveau cinquième : Ouvrage & Habitat. V I O I P A. e P. e 2. s n t

Niveau cinquième : Ouvrage & Habitat. V I O I P A. e P. e 2. s n t N è : O & H.» E V I T I» S O E V P I «T I N S O I O T P A «LL'H'HAABBIITTATION U Rl M L G 10 0-2 9 0 0 2 A l! è l l l lè L' P 2» «' L P 3 l L P 5 S P 6 -j ' L 7 P? D - -L 9 P -L 11 P l -L P 13 l 'l -L

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENTS D UN COMPLEXE SPORTIF LOT 4 ELECTRICITE CFO/CFA - CDPGF

PROJET D AMENAGEMENTS D UN COMPLEXE SPORTIF LOT 4 ELECTRICITE CFO/CFA - CDPGF PROJET D AMENAGEMENTS D UN COMPLEE SPORTIF - PROJET D AMENAGEMENTS D UN COMPLEE SPORTIF OBJET DES TRAVAU DESCRIPTION DES OUVRAGES COURANTS FORTS Origine des installations tarif Jane Fornitre, pose et raccordement

Plus en détail

AUTO DIAGNOSTIC La gestion de production de mon cabinet

AUTO DIAGNOSTIC La gestion de production de mon cabinet AUTO DIAGNOSTIC La gestion de production de mon cabinet En 5 minutes et 15 questions, esu ez l effi a it de vot e fo tio p odu tio et d te i ez les a es d a lio atio s. Pour chaque réponse «Oui», comptez

Plus en détail

Ingénierie marine, architecture navale et offshore

Ingénierie marine, architecture navale et offshore Mè éé Ié m ff A M C : S7 é M E N A Off E FORMER LES EXPERTS RELEVER LES DÉFIS DU GÉNIE MARITIME RELEVER LES DÉFIS DU GÉNIE MARITIME Ojf T mm é m ê m q ém mm é q é é f é à m m L mè éé fm à à fm ff y fm

Plus en détail

h 4. Lis et entoure ²le$ mot$ ²comme ²sur ²le modèle : F f F ²f f u B f o g f s t B l L d l f p k f b N q U h F v X A b f F q B f b l b F F I P f b

h 4. Lis et entoure ²le$ mot$ ²comme ²sur ²le modèle : F f F ²f f u B f o g f s t B l L d l f p k f b N q U h F v X A b f F q B f b l b F F I P f b F f F ²f 1. j Colorie ²le$ ²images ²si ²tu ²entend$ ²le ²son [f] : 2. h Entoure ²la ²syllabe ²que ²tu ²entend$ : ²fa ²fo ²fa ²fo ²fa ²fo ²fa ²fo ²fi ²fu ²fi ²fu ²fi ²fu ²fi ²fu 3. j Colorie ²le$ ²lettre$

Plus en détail

ENFIN! On attend plus de 10 000 personnes, le 28 mai 2016 au Parc Floral de PARIS pour vivre une journée exceptionnelle

ENFIN! On attend plus de 10 000 personnes, le 28 mai 2016 au Parc Floral de PARIS pour vivre une journée exceptionnelle ENFIN! U évém ièm coacé mai poqoi? Pac q la mod la baé ambl ipi paio. Pac q d d milli d fa. p la paol o écoé pa Pac q l maq o iova l commicaio a co la YoTb déomai po ovll gééaio hyp cocé. O ad pl d 10

Plus en détail