une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le de

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de"

Transcription

1 une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le de

2 2

3 Edito La ques(on des talents va s imposer rapidement dans l agenda des DRH Deux de l étude ANDRH - Féfaur menée en ce début 2013 traduisent l ambivalence des entreprises françaises en de des talents. Un chiffre d abord, qui témoigne de l importance des enjeux : 63% des entreprises interrogées considèrent que la des talents est pour leur performance La crise est passée par là, certes, et la difficulté accrue d a^rer, de développer et de fidéliser les talents. L semble un peu courte C est à une profonde et durable que nous assistons : celle de la entre l entreprise et ses talents. Des talents prêts à s engager, sur- informés des opportunités qui s ouvrent sans cesse à eux, dans une économie du savoir où la du capital humain fait la différence Et la Y n est pas seule concernée! Même si sa montée en puissance produira rapidement des effets d Un second chiffre, plus inquiétant : dans 3% seulement des entreprises interrogées, la générale passe plus de 20 jours par an à traiter de des talents Il y a, semble- t- il, encore loin de la prise de conscience des enjeux à l pleine et des Dirigeants Ceee étude est riche d qui donnent à penser que la des talents va s imposer rapidement dans l agenda des DRH L ANDRH et son Club Talent Management n en sont évidemment pas surpris, pour être aux avant- postes de ce mouvement, ni Féfaur qui traque sans relâche les tendances qui travaillent les entreprises sur ces Photographie de la des talents dans les entreprises françaises, mise en évidence des grandes Nous espérons que ceee étude sera aux entreprises qui souhaitent se «benchmarker» ou se doter d une stratégie en la Nous n oublierons pas de remercier Cornerstone OnDemand, l un des principaux éditeurs de de des talents dans le monde, qui a soutenu ceee recherche menée en pleine indépendance. Bonne lecture! ANDRH Féfaur 3

4 Sommaire Méthodologie de la des talents Domaines de la des talents des talents sur le Des aeentes évaluées Développement des talents de des talents et acteurs impliqués sur les freins à la des talents Impacts de la des talents des talents : des résultats Des indicateurs de des talents sur les facteurs de succès A propos p. 5 p. 6 p. 7 p. 8 p. 9 p. 10 p. 11 p. 12 p. 13 p. 14 p. 15 p. 16 p. 17 p. 18 p. 19 4

5 Méthodologie La première grande enquête sur la ges(on des talents dans les entreprises françaises Le Club Talent Management de l'andrh et Féfaur ont mené la première grande enquête sur la des talents dans les entreprises françaises. Ceee enquête vise à faire un bilan des et à dresser les d'une approche récente dont les entreprises commencent à mesurer l'efficience. Ceee enquête a été réalisée en janvier 2013 auprès d'un panel d'environ 300 grandes entreprises françaises, tous secteurs confondus, interrogées sur la base d'un en ligne auto- administré. EffecIf des entreprises du panel 44,5% 6,5% 29% 20% Moins de salariés Entre et salariés Entre et salariés Plus de salariés Secteur d'acivité des entreprises du panel publique Banque / Assurance / Finance / Travaux publics / Commerce de détail / Grande Energie / Eau Hôtellerie / Industrie / / High Tech Transports / Santé / Services sociaux Services aux entreprises 2% 9% 5% 7% 3% 6% 1% 4% 8% 13% 18% 25% 5

6 PoliIque de gesion des talents Près de deux (ers des entreprises annoncent avoir une poli(que de ges(on des talents La ges'on des talents : une réalité pour la plupart des entreprises Près de des entreprises annoncent avoir une de des talents, un taux considérable, même si la des talents peut recouvrir des réalités diverses comme le montrera la suite de l étude. Une forte montée en puissance depuis 5 ans Datant de plus de trois ans pour 58% des entreprises, la des talents semble avoir acquis ses leeres de noblesse ; elle reste cependant un phénomène récent - moins de 5 ans pour 65% des répondants - sans doute en lien avec la crise et l émergence d'une offre technologique qui permet aux entreprises de lui donner corps. On ne s étonnera pas que la taille de l entreprise ait une influence importante sur l ancienneté de la des talents ; en la grande majorité des entreprises de plus de salariés meeent en ceee approche depuis plus de 5 ans, et aucune depuis moins d un an. Existence d'une poliique de gesion des talents Ancienneté de la gesion des talents / effecif Non 35% Oui 65% 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% Ancienneté de la poliique de gesion des talents 12% 30% 23% 35% Moins d'1 an De 1 à moins de 3 ans De 3 à moins de 5 ans Plus de 5 ans 6

7 Domaines de la gesion des talents Plus de 80% des entreprises concernées appliquent la ges(on des talents à l ensemble de leurs ac(vités Les principaux domaines sont ceux de la des carrières et de la mobilité d une part, et du développement et de la d autre part. Ils sont au coeur d un véritable défi pour les entreprises : l alignement toujours plus serré et rapide de leurs compétences et sur les marchés La place importante occupée par la corrobore les conclusions d études connexes telles que le baromètre APEC- ANDRH de l'emploi RH. A contrario, le succès des réseaux sociaux d'entreprise ne semble pas trouver un écho à la hauteur dans les de des talents des entreprises interrogées. Complément : l étude a permis par ailleurs de constater que plus de 80% des entreprises concernées appliquent la des talents à l ensemble de leurs (notamment : ventes, R&D) La tension «talents» existe bien dans toutes les de l entreprise, ce que traduit une des talents nécessairement transversale aux et aux Domaines de la gesion des talents mis en œuvre Carrières et mobilité Développement et Plans de succession des compétences de la performance GPEC workforce planning / Recrutement Marque employeur Reconnaissance Engagement RSE (Réseau Social d'entreprise) 19% 23% 35% 33% 62% 60% 56% 52% 49% 47% 47% 47% 81% 80% 0% 20% 40% 60% 80% 100% 7

8 IdenIficaIon des talents Des talents principalement iden'fiés par leur performance et leur poten'el Alors que les talents sont principalement par leur performance, on notera que la de la performance n apparaît pas en tête de liste des domaines précédemment La du talent par son apparaît en deuxième L entreprise souvent ce double critère d : performance et talent, qui semblent indissolublement liés. La discrimina'on par l âge Si l âge ne semble pas déterminant, celles des entreprises qui l comme un critère se concentrent sur les salariés de moins de 45 ans Un nouveau témoignage de qu il devient urgent de faire évoluer, alors qu un salarié de 45 ans n a parcouru que la de sa carrière professionnelle. Critères d idenificaion des talents Tranches d'âge et talents 100% 90% 80% 70% 60% 88% 85% 70% 60% 50% 65% 60% 50% 40% 40% 30% 20% 10% 8% 4% 3% 30% 20% 10% 21% 15% 6% 0% 0% 8

9 VerbaIm sur le poteniel La que les entreprises donnent du haut l entreprise ne souhaite pas toujours : «Pas de Haut Poten(el Stricto Sensu» Le c est une capacité, souvent doublée d une volonté : «pouvoir, vouloir, savoir» «pouvoir - puissance - faculté - capacité» «capacité d appren(ssage» «Un collaborateur capable de remejre en ques(on ses pra(ques ( ), de prendre de la hauteur par rapport à son mé(er pour créer de la valeur pérenne pour l entreprise» «Peut répondre à des missions diverses, intenses, variées» Des capacités variées qui débouchent sur un d : «Personne qui souhaite et peut évoluer dans les 3 ans à venir et qui est mobile» «capacité d'une personne à évoluer à horizon mois, vers des responsabilités ou environnements nouveaux ou plus complexes» «Capacité à exercer de plus hautes responsabilités» En ligne de mire, pour les hauts mais pas seulement, les de : «Collaborateur suscep(ble de prendre un poste de direc(on à 5 ans» «Capacité à exercer de plus hautes responsabilités» Le haut en a la «capacité d'intégrer un comité de direc(on de pôle» voire la «capacité à devenir dirigeant du groupe» Ce qui peut aussi se préparer pas à pas : «capacité à prendre un poste N+1 sous 2 ans» «collaborateur capable de prendre les responsabilités et le poste de son N+1» «capacité à prendre à court ou moyen terme un poste de management supérieur (poste clé)» La performance un autre aeribut fort du «La performance est élevée ou excep(onnelle» Plus modestement : «Personne dont les résultats sont régulièrement ajeints» «une combinaison performance sur le long terme et agilité» Si certains doutes sont émis quant à la par exemple, d un haut - «Aucune, complètement subjec(ve» «Pas défini» - certains termes semblent plus à même de qualifier le : mobilité, performance, leadership, engagement, entrepreneurial, influence, exemplarité Au total, un univers et conceptuel très riche aux mouvantes dont l approche reste forcément délicate pour les entreprises 9

10 Des a^entes évaluées La pra(que de l'entre(en semestriel, et a for(ori en con(nu est rela(vement peu répandue Leadership et engagement fort Le leadership est la principale compétence aeendue d un talent. Ce constat traduit des nouveaux modes de fondé sur la primauté du «réseau», l influence et la confiance plutôt que sur l autorité hiérarchique. Quelle que soit son dans l entreprise, le «talent» apparaît en mesure de donner du sens à son et de le faire partager à son entourage professionnel. Ceee capacité est d autant plus importante qu elle s appuie sur un engagement fort. Des talents qui restent évalués par «people review» et entre'en annuel L des talents semble avoir quelque difficulté à s adapter au rythme du business : la de semestriel, et a en est peu répandue ; le cadre reste encore celui de grands processus cascadés dans un horizon annuel. La part des tests est faible (moins de 20%), ce qui traduit une certaine méfiance des entreprises vis- à- vis notamment de l de l des talents. Compétences a^endues d'un talent Le leadership 80% L'engagement fort pour son entreprise 73% 61% Les capacités intellectuelles 58% Le développement des personnes 55% La du changement 53% L'écoute (empathie) 31% La résistance au stress 31% La curiosité 30% 24% La du développement durable 8% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% Moyens d'évaluaion des talents 100% 80% 60% 40% 20% 81% 76% 19% 16% 13% Talent / people review annuel Tests (comportemental, psychométrique...) mi année en 0% 10

11 Développement des talents La mise en œuvre d un cadre intégrant forma(on structurée et appren(ssages informels reste à faire La forma'on d abord, mais pas seulement Les talents sont principalement développés à travers la (82%) ou «on the job», dans le cadre de projets ou de missions transverses (lesquelles s apparentent largement à des projets) favorisant les échanges entre pairs. Le coaching, souvent assuré par le N +1, est en bonne place. On peut parler ici de et/ou informels, qui laissent peu de place aux possibilités offertes notamment par le e- learning. La et la mise en œuvre d un cadre intégrant et meeant en cohérence structurée et informels, par les nouvelles technologies d reste à faire. Moyens de développement des talents 82% Projets Missions transverses Coaching Au poste 64% 57% 52% 49% Mentoring 32% Communautés de / réseaux sociaux Colloque, conférence e- learning 16% 22% 20% Lecture 4% 3% 0% 20% 40% 60% 80% 100% 11

12 SoluIons de gesion des talents La majorité des entreprises disposent d une solu(on logicielle pour gérer leurs talents Des solu'ons logicielles mises au service des priorités de la ges'on des talents Les données complémentaires recueillies dans le cadre de l étude ont permis de faire plusieurs constats : la majorité des entreprises (près de 60%) disposent d une logicielle pour gérer leurs talents ; les plateformes spécialisées dans la des talents sont d ores et déjà plus que les SIRH Surtout : d une logicielle recouvre largement les priorités des entreprises telles qu elles apparaissent dans le reste de l étude. Avec cependant une empreinte plus forte de la de la performance (ce qui est en revanche conforme avec la façon dont l entreprise ses talents). Le processus de des carrières et de la mobilité est lui aussi largement Même si la majorité des entreprises ont leurs processus de de la beaucoup reste à faire dans un domaine où les processus sont réputés lourds et rigides, et largement soumis à la pression réglementaire. Processus gérés par la soluion de gesion des talents de la performance Carrières et mobilité Développement et Plans de succession des compétences Recrutement GPEC workforce planning / Marque employeur Reconnaissance RSE (Réseau Social d'entreprise) Engagement 29% 23% 17% 11% 8% 5% 5% 3% 1% 44% 53% 52% 63% 68% 0% 20% 40% 60% 80% 12

13 OrganisaIon et acteurs impliqués La Direc'on Générale peut mieux faire Parmi les prenantes fortement impliquées (dans près de 80% des entreprises interrogées), les Générales sont 6% seulement à consacrer plus de 15 jours par an à la des talents, ce qui est faible au regard des meilleures issues de benchmarking traitant de ce domaine (notamment celui du BCG). Compléments : l étude a mis en évidence la part prise par la RH qui se partage entre les rôles et/ou contributeur d'une part, et d'autre part de responsable et/ou coresponsable, selon les domaines de la des talents. Elle hérite de la principale responsabilité dans ses domaines «régaliens» : recrutement, carrières et mobilité, plans de succession, développement et des compétences. Elle vient (force de la démarche sur des plus en pointe : engagement, reconnaissance, À noter aussi : la plupart des entreprises n'ont pas de de talents dédiés. Mobilisant au plus 1 ETP (équivalent temps plein) dans 60% des entreprises interrogées, la des talents vient s'intégrer dans les missions RH habituelles. Temps passé par la DirecIon Générale dans la gesion des talents 10 à 15 jours 10% 15 à 20 jours 3% +de 20 jours 3% quelques heures 17% 5 à 10 jours 22% 1 à 5 jours 45% 13

14 VerbaIm sur les freins à la gesion des talents Il existe de nombreux freins à la mise en œuvre d une cohérente de des talents. Ces freins seront progressivement levés, alors que la des talents apparaît aux entreprises pour leur performance économique. Parmi ces freins, le manque de moyens est souvent cité : «Nous manquons du temps et des ressources humaines nécessaires» «Nous n avons pas le budget» «Manque de collaborateurs dédiés à ces sujets» Un frein aggravé par la crise, la des talents apparaissant comme un à moyen ou long terme, et non comme une priorité de l heure : «L inves(ssement en temps n est pas facile à trouver actuellement» «Nous sommes dans l urgence opéra(onnelle et le résultat à court terme» «Notre culture est essen(ellement commerciale» «Nous n avons pas la capacité à nous projeter au- delà de 12 mois de projet» Ce frein est encore plus important dans les PME : «La taille de notre entreprise ne s y prête pas» «Il y a un frein économique et culturel (à la mise en place d une telle stratégie)» Un frein culturel qui peut exister dans des grandes entreprise, notamment sous forme d une managériale à divers niveaux : «Le N+1 a tendance à vouloir conserver le talent avec lui» «Difficile d obtenir l engagement concret du top management dans la mise en œuvre des plans de carrières et de succession» «Le manque d implica(on de la fonc(on RH et le manque de transversalité entre les services» Le manque d est aussi mis en avant, voire la mise en cause de l offre de : «La défini(on de l offre talent ne permet pas aujourd hui une ges(on en toute transparence» «Manque d ou(l SIRH (en cours d étude)» Dans un certain nombre de cas, l intérêt d une telle n apparaît pas flagrant : «un turn over faible, rendant difficile la compréhension des enjeux d'une ges(on des talents efficace» «Le statut fonc(on publique est peu compa(ble avec l'individualisa(on de la ges(on des talents» «La forte spécificité et diversité de nos mé(ers (hôpital intégrant toutes spécialités) et les contraintes légales d'ac(vité liées aux diplômes» Beaucoup reste à faire pour dépasser ces freins, avec ce paradoxe que la crise rend plus que jamais nécessaire une de des talents tout en éloignant sa dans des entreprises à «Nous n avons pas la capacité à nous projeter au- delà de 12 mois de projet» 14

15 Impacts de la gesion des talents La ges'on des talents : cri'que pour la performance de l entreprise La des talents est considérée comme par 63% des entreprises interrogées. Une bonne nouvelle pour l ensemble des acteurs internes et externes fortement impliqués dans la et le support de ceee approche. Une bonne nouvelle aussi pour les talents dont la performance individuelle et le bien- être sont largement par les divers leviers offerts par la des talents. L impact par'culier de la ges'on de la performance et du recrutement On ne s étonnera pas que la de la performance apparaisse comme le domaine le plus impactant sur la performance de l entreprise : au- delà de ce qui pourrait apparaître comme une tautologie, ce domaine qui vise à définir aussi précisément et souplement que possible la de performance, à la relier à des enjeux et la doter du processus adéquat apparaît comme une clé de la réussite de l entreprise. Recrutement, des carrières et de la mobilité, viennent en deuxième et troisième : et des talents apparaissent comme des d une du capital humain créatrice de performance. CriIcité de la gesion des talents pour la performance de l'entreprise Non 37% Oui 63% Domaines de la gesion des talents les plus impactants sur la performance de l'entreprise de la performance Recrutement Carrières et mobilité Plans de succession Développement et / des compétences Engagement GPEC workforce planning Reconnaissance Marque employeur RSE (Réseau Social d'entreprise) 1% 19% 29% 27% 37% 35% 33% 48% 56% 65% 64% 69% 77% 76% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 15

16 GesIon des talents : des résultats Adéqua'on des compétences aux besoins actuels et futurs Meilleure des compétences aux besoins futurs (57%), aux exigences du poste (52%) La GPEC semble bien ancrée dans les tandis que le court- terme n est pas oublié : il s agit bien d aligner en temps réel les compétences des talents, et plus généralement de l ensemble des salariés, sur les besoins des et des marchés. Le meilleur engagement des collaborateurs vient aussitôt après, même si ceee semble avoir des difficultés à faire l'objet d'une réflexion qui la meerait en tête des priorités de la des talents C'est que l'engagement est de fait obtenu par la mise en oeuvre des autres leviers de la des talents Principaux résultats obtenus grâce à la gesion des talents 60% 50% 57% 52% 48% 40% 30% 20% 26% 23% 23% 10% 0% Meilleure des compétences aux besoins futurs de l'entreprise Meilleure des compétences aux exigences du poste Meilleur engagement des collaborateurs de la prise de poste du turnover des coûts de recrutement 16

17 Des indicateurs de gesion des talents Une vaste panoplie d indicateurs Les entreprises ne manquent pas d en d indicateurs de des talents. Principal indicateur, le nombre de salariés à haut est suivi par un ensemble d'indicateurs démographiques classiques : le nombre de salariés, la pyramide des âges, l'ancienneté des salariés, le nombre de nouveaux embauchés D'autres indicateurs croisés permeeent d'analyser les résultats de la de des talents : la mobilité ou la performance, par exemple, qui sont associées au % de postes pourvus par la mobilité interne et au % de performance. Indicateurs de gesion des talents suivis dans les entreprises Nombre de salariés à 63% % d de performance 56% % de postes pourvus par la mobilité interne Performance Pyramide des âges des salariés Nombre de salariés Ancienneté des salariés dans l'entreprise Mobilité (géographique, professionnelle) des salariés Turn over Nombre de nouveaux embauchés / an Diversité des de développement Ancienneté dans le poste des salariés 51% 47% 46% 45% 45% 42% 41% 40% 36% 33% 30% (CSP) des salariés 23% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 17

18 VerbaIm sur les facteurs de succès Les facteurs clés de succès d une de des talents relevés par les entreprises interrogées recouvrent le florilège des freins déjà En l de la et du management reviennent souvent : «Il y faut de la volonté poli(que» «Implica(on et support de la Direc(on générale» «L implica(on du management à chaque étape» «L engagement du management» Ceee trouve aussi son expression dans une entre les acteurs : «Il est nécessaire que les RH, la direc(on et l encadrement travaillent ensemble sur ce type de projet» Il est du «Partenariat top management / RH autour d objec(fs communs» car il s agit bien d un «projet d entreprise» qui doit s appuyer notamment sur une grande «transparence». Au reste, la des revient régulièrement : «une stratégie et des besoins bien définis» est un facteur- clé, ce qui suppose une «bonne connaissance des compétences nécessaires dans l entreprise aujourd hui et dans le futur». Le facteur «moyens» apparaît quoique peu fréquemment Ce qui n empêche pas les répondants de meere en avant les aspects de la des talents : la réussite passera par «des décisions et ac(ons concrètes de suivi et d accompagnement prises à un niveau Comex». Ce qu on donc des facteurs- clés : principalement l d enjeux forts, l des acteurs concernés et la nécessaire à la mise en œuvre d une stratégie de des talents. «Il est nécessaire que les RH, la direc(on et l encadrement travaillent ensemble sur ce type de projet» 18

19 A propos A propos du Club Talent Management de l'andrh Le Club Talent Management de l ANDRH, un groupe de référence pour la gesion des talents. Le club réunit des RH avides de rencontrer leurs pairs pour échanger des idées, faire part de leurs succès et de leurs et partager leurs meilleures Car il n'existe pas un management des talents mais autant de façons de faire que d'entreprises. Recrutement, mobilité, développement, autant d mises en œuvre pour a^rer, développer et retenir ceux que l'entreprise considère comme ses meilleurs éléments. du club : être pour ses un groupe de référence concernant les de des talents. Le Club Talent Management fait parie de l ANDRH, la plus grande communauté de professionnels des Ressources Humaines en France. Créée en 1947, l ANDRH réunit plus de 5000 membres, représentant les entreprises et de tous secteurs d et de toutes tailles, publiques et privées, et A propos de Féfaur Cabinet d'études et de conseil dans la et la des talents, intervenant auprès des principales entreprises et organismes de européens. Domaines couverts : et aide à la mise en œuvre d une stratégie de intégrée de la et des talents, assistance au choix et à l d un learning & talent management system, accompagnement du changement auprès de la et RH et des Analyse des tendances et de leurs impacts, dans les domaines et RH ; drivers : nouvelles technologies, aeentes des et de la vis- à- vis de la et RH. Conférences et séminaires. À propos de Cornerstone OnDemand Cornerstone OnDemand est l'un des leaders en France et à l dans la intégrée de la (LMS) et des talents en mode 100% So ware- as- a- Service. Nous aidons les de toutes tailles en offrant une permeeant de gérer l ensemble du parcours du collaborateur depuis le recrutement jusqu aux de compétences en passant par la Notre est composée de quatre offres intégrées : Cornerstone Cloud, Cornerstone Performance Cloud, Cornerstone Learning Cloud et Cornerstone Extended Enterprise Cloud. 19

20 une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le de

Transformation Digitale des Ressources Humaines

Transformation Digitale des Ressources Humaines Transformation Digitale des Ressources Humaines Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa>vité Approches collabora>ves Intelligence collec>ve Stratégie et cohérence Management

Plus en détail

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching + MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching Sommaire 2 Objec-fs de l enquête.p. 3 Méthodologie p. 4 Résultats Mobilité professionnelle Une

Plus en détail

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PARTENAIRE RESSOURCES HUMAINES SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PROGRAMME Il est primordial pour une organisation de savoir

Plus en détail

Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre

Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre Les mé+ers du social et des Ressources Humaines Directeur des Ressources humaines, psychologues, éducateur spor7f, assistant familial, conseiller

Plus en détail

Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr

Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr Terre & Ciel 2012 Terre & Ciel - SARL au capital social de 5000 - RCS Nantes 478 048 838 p. 1 3 impasse des Tourmalines 44300 Nantes Siège

Plus en détail

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Le dirigeant de PME: il vous est demandé Mais parfois vous vous sentez un peu seul Le passage de «Mon

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves Pour les ACTEURS DU DLA et leurs bénéficiaires, les ASSOCIATIONS d ENVIRONNEMENT et d autres secteurs Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : Prix

Plus en détail

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise Reprise d entreprise Check- list RH en 12 étapes en bref Ce document a la modeste ambi9on de vous aider à prendre en compte des critères humains lorsque vous envisagerez de reprendre une entreprise, qu

Plus en détail

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1 Présenta6on Isatech ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux Isatech Tous droits réservés Page 1 L offre globale Couvrir l intégralité de la chaîne du SI Isatech Tous droits réservés Page 2 Isatech

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP Fiche pra*que 3 Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP La loi vise à favoriser la négocia2on collec2ve et l informa2on des instances représenta2ves du personnel (IRP) sur la forma2on

Plus en détail

Benchmark LMS 2012. Fēfaur Benchmark LMS 2012 ISSN 2110-5847

Benchmark LMS 2012. Fēfaur Benchmark LMS 2012 ISSN 2110-5847 Benchmark LMS 2012 Fēfaur Benchmark LMS 2012 ISSN 2110-5847 Objec&fs et des&nataires du Benchmark LMS Féfaur Le Benchmark LMS Féfaur est des5né aux entreprises qui doivent choisir une plateforme LMS (Learning

Plus en détail

PMO et Ges)on axée sur les Résultats

PMO et Ges)on axée sur les Résultats PMO et Ges)on axée sur les Résultats Les nouveaux ou)ls du management de la performance Mohammed M HAMDI. Caciopee Pression Augmenta)on des besoins, des dépenses Evolu)on démographique Elargissement Exigences

Plus en détail

Se former aux méthodes et outils

Se former aux méthodes et outils Se former aux méthodes et outils du développement commercial Les ouls concrets du développement commercial La forma!on débute par 4 demi-journées où nous abordons les fondamentaux du développement commercial

Plus en détail

LA BOUSSOLE DU MANAGER Programme(de(forma+on(2014(

LA BOUSSOLE DU MANAGER Programme(de(forma+on(2014( LA BOUSSOLE DU MANAGER Programme(de(formaon(2014( Qui sommes nous? Cadre Technique Fédéral ou entraîneur de Haut Niveau, le sport en général et le basketballenpar=culierontéténoschamps d expression privilégiés,

Plus en détail

La gestion des talents dans les entreprises françaises

La gestion des talents dans les entreprises françaises La gestion des talents dans La les gestion entreprises des talents françaises dans les entreprises françaises Édition 2015 Édition 2015 PRÉFACE Au nom de Cornerstone OnDemand, je suis heureux d introduire

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014

Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014 Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014 LES 7 CLES POUR UN SITE INTERNET EFFICACE www.internetbusinessbooster.com Table des ma?ères LE PRINCIPE DE BASE POUR UN SITE QUI PARTICIPE AUX VENTES p.

Plus en détail

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS Négocia,on et Rela,on Cleint Le BTS NRC forme des vendeurs et des managers commerciaux capables de gérer la rela1on client dans

Plus en détail

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS accompagne les entreprises vers la performance durable en combinant 3 dimensions

Plus en détail

En quoi devenir Coach de vos commerciaux développe (encore plus) leur performance?

En quoi devenir Coach de vos commerciaux développe (encore plus) leur performance? En quoi devenir Coach de vos commerciaux développe (encore plus) leur performance? Quelles devront être vos nouvelles compétences? Pourquoi votre rôle de coach sera complémentaire de votre rôle de manager?

Plus en détail

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Document élaboré pour Ce document est des7né aux entreprises ayant pour objec7f la préven-on

Plus en détail

Brevet fédéral de spécialiste en ges2on de PME par Valida2on des acquis de l expérience

Brevet fédéral de spécialiste en ges2on de PME par Valida2on des acquis de l expérience Brevet fédéral de spécialiste en ges2on de PME par Valida2on des acquis de l expérience Diane Reinhard, Femmes PME Suisse, 5 décembre 2014, AGC Suisse, Bienne La VAE et Femmes PME Suisse Objec2f général

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Choisir son prestataire de services en Outplacement

Choisir son prestataire de services en Outplacement Choisir son prestataire de services en Outplacement Pascal L Favre Eva von Rohr Jacques Bussy Salon RH Genève 30 septembre 2015 ACF Switzerland Fondée en 2004, Associa1on à but non lucra1f inscrite au

Plus en détail

Catalogue de FORMATIONS 2015

Catalogue de FORMATIONS 2015 Catalogue de FORMATIONS 2015 Qui sommes nous? î SmartView est un cabinet de conseil et de forma1on, basé à Montpellier et Paris, qui accompagne ses clients professionnels, grands comptes ou PME innovantes,

Plus en détail

Sociologie et management des salles de marchés : gestion du risque et responsabilisation des acteurs

Sociologie et management des salles de marchés : gestion du risque et responsabilisation des acteurs Sociologie et management des salles de marchés : gestion du risque et responsabilisation des acteurs Béatrice GUYNAMANT Ma1nale Recherche de l'eifr 23 novembre 2012 1 Sommaire Probléma+que et ques+ons

Plus en détail

! RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION?

! RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? ! RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? JEAN- MARIE REILHAC RESPONSABLE DEVELOPPEMENT QUALITÉ & PERFORMANCE GROUPE AFNOR Qualité : valeur durable! ISO 9001 un socle pour répondre aux besoins des clients de manière

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

De l'idée au produit : un exemple de créa4on d'entreprise. Anne Boyer LORIA Nancy Université 17 septembre 2010

De l'idée au produit : un exemple de créa4on d'entreprise. Anne Boyer LORIA Nancy Université 17 septembre 2010 De l'idée au produit : un exemple de créa4on d'entreprise Anne Boyer LORIA Nancy Université 17 septembre 2010 Un rapide CV Professeur en informa4que - Université Nancy 2 (hnp://www.univ- nancy2.fr) Responsable

Plus en détail

L histoire-géographie et sa contribu4on à la construc4on du socle commun de connaissances, de compétences et de culture

L histoire-géographie et sa contribu4on à la construc4on du socle commun de connaissances, de compétences et de culture L histoire-géographie et sa contribu4on à la construc4on du socle commun de connaissances, de compétences et de culture Académie de Nantes, Inspec4on pédagogique régionale d histoiregéographie, mise en

Plus en détail

Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine?

Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine? La Conférence Maghrébine de l'appren)ssage Numérique et l'innova)on dans l'educa)on 08-10 Décembre 2014 Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine? Pr. Rachida AJHOUN r.ajhoun@um5s.net.ma

Plus en détail

Enjeux de la commande publique durable. le cas des logements sociaux

Enjeux de la commande publique durable. le cas des logements sociaux Enjeux de la commande publique durable le cas des logements sociaux Achat public durable : Défini

Plus en détail

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PARTENAIRES ACHATS LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PROGRAMME La geson de la relaon fournisseur Supplier Relaonship Management est au centre de l aenon de toutes les foncons Achats. Les

Plus en détail

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur Accompagnement Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa;vité Approches collabora;ves Intelligence collec;ve Devenir & Etre Entrepreneur Marie-Christine Cornou Consultante - Coach

Plus en détail

Le coaching : accompagner les acteurs au cœur de la complexité

Le coaching : accompagner les acteurs au cœur de la complexité Le coaching : accompagner les acteurs au cœur de la complexité Version 1.0 du 28 février 2011 Terre & Ciel 2011 Terre & Ciel - SARL au capital social de 5000 - RCS Nantes 478 048 838 2 rue Robert le Ricolais

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons»

Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons» Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons» 2014 Objec)fs de la forma)on S approprier les fiches du kit promo ECR : défini;ons, les bonnes pra;ques promo;onnelles, KPI Connaitre les types

Plus en détail

TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8

TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 Execu.ve coach Patrick AMAR Psychologue clinicien Intervenant au sein du DESU L atelier vise à faire comprendre aux par.cipants

Plus en détail

Observatoire ROOMn 2016 De la stratégie à l action. Janvier 2016

Observatoire ROOMn 2016 De la stratégie à l action. Janvier 2016 Observatoire ROOMn 2016 De la stratégie à l action Janvier 2016 Contexte Pour la 2ème année, ROOMn - Rencontre d'affaires de la mobilité et du digital - fait le point auprès de son écosystème sur l'intégration

Plus en détail

PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents

PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents Christine SORLI Déléguée régionale Groupe AFNOR Le groupe Afnor Opérateur central

Plus en détail

Comment encourager la pra/que du vélo en entreprise. Matinée vélo le 22 mai 2015 CCI Rennes

Comment encourager la pra/que du vélo en entreprise. Matinée vélo le 22 mai 2015 CCI Rennes Comment encourager la pra/que du vélo en entreprise Matinée vélo le 22 mai 2015 CCI Rennes Atouts du vélo en entreprise Pour l employeur Allégement de la pression sur le sta/onnement Meilleure produc/vité

Plus en détail

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Présentation des résultats de l enquête menée par Ineum Consulting sur les SIRH Collectivités Territoriales Paris, 30 mars

Plus en détail

CDB Marke*ng Conseil. Présenta*on Février 2012. CDB Marke*ng Conseil 22/02/12 1

CDB Marke*ng Conseil. Présenta*on Février 2012. CDB Marke*ng Conseil 22/02/12 1 Présenta*on Février 2012 1 Sommaire 1. Posi*onnement p 3 2. Présenta*on de notre offre p 4 1. Stratégie marke*ng p 5 2. Audit de performances p 7 3. Accompagnement de porteurs de projets p 10 3. Références

Plus en détail

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le soutien de

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le soutien de une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le soutien de 2 Edito La question des talents va s imposer rapidement dans l agenda

Plus en détail

Rôle de l employeur en matière de soins de santé durables

Rôle de l employeur en matière de soins de santé durables Rôle de l employeur en matière de soins de santé durables Objectifs Comprendre la résilience Comprendre les facteurs contribu4fs qui nous rendent résilients Comment iden4fier les problèmes de résilience

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire DES VALEURS CHARGÉES D HISTOIRE Les premières organisa.ons de l économie sociale sont en effet nées au XIX ème siècle, en réponse à la brutalité de la révolu.on industrielle.

Plus en détail

Innova&on et R&D. 12 juin 2013. Amaël GRIVEL

Innova&on et R&D. 12 juin 2013. Amaël GRIVEL Innova&on et R&D 12 juin 2013 Amaël GRIVEL Sommaire Présentation L innovation, la recherche, le développement Historique de la R&D au sein du groupe La méthodologie des projets de recherche Retour d expériences

Plus en détail

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers Le secteur de la Mutualité Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers 1 La protec*on sociale Ensemble des moyens mis en œuvre par un pays pour protéger ses

Plus en détail

QUADMAP LIFE10 ENV/IT/ 407

QUADMAP LIFE10 ENV/IT/ 407 GUIDE POUR L IDENTIFICATION, LA SELECTION, L ANALYSE ET LA GESTION DES ZONES CALMES EN MILIEU URBAIN Le projet européen QUADMAP (Quiet Areas Definition and Management in Action Plans) QUADMAP LIFE10 ENV/IT/

Plus en détail

Leadership et Performance Collec4ve

Leadership et Performance Collec4ve Accélérateur de Croissance Leadership et Performance Collec4ve Forma4on inter- entreprises de 2+2 jours Lyon les 6/7juin et 4/5 juillet 2016 www.managessens.com Rappelez vous que le chemin du succès est

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme 22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011 Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme Grand Dole (Pdt : Claude Chalon) Créé en 2008, issu d une fusion, 41 communes, 53

Plus en détail

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Gouvernance des données et ges1on des données de référence 1 La gouvernance des données Défini1on: «Processus de supervision et de décision qui permet

Plus en détail

OBJECTIFS. Evalua/on d un programme d éduca/on thérapeu/que VIH adultes et enfants intégré à la prise en charge médicale

OBJECTIFS. Evalua/on d un programme d éduca/on thérapeu/que VIH adultes et enfants intégré à la prise en charge médicale OBJECTIFS Evalua/on d un programme d éduca/on thérapeu/que VIH adultes et enfants intégré à la prise en charge médicale Sites: Centre Hospitalier Départemental de l Ouémé Plateau & Clinique Louis Pasteur

Plus en détail

Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux

Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux en partenariat avec : Pe1t- déjeuner du 13 janvier 2015 2014 Harris Interac1ve Inc. All rights reserved. SOMMAIRE > Méthodologie d enquête

Plus en détail

Ressources & Business Innova0on. Au service des talents de l entreprise

Ressources & Business Innova0on. Au service des talents de l entreprise Ressources & Business Innova0on Au service des talents de l entreprise Notre mé0er Ressources & Business Innova0on est un cabinet de conseil en management pour la performance durable et le développement

Plus en détail

Compétences Managériales et Outils. Séminaire «Développer les personnes dans leurs fonctions pour une efficacité optimale»

Compétences Managériales et Outils. Séminaire «Développer les personnes dans leurs fonctions pour une efficacité optimale» Compétences Managériales et Outils Séminaire «Développer les personnes dans leurs fonctions pour une efficacité optimale» Pour qui? Pour quoi? Objec&fs Vous programmez régulièrement avec vos collaborateurs

Plus en détail

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 Gilles ARDITTI DESU Pra:ques du coaching», promo:on 2009-2010 Directeur de la Communica:on Financière ATOS Tout au long de ce>e forma:on, j ai

Plus en détail

Contrat pluriannuel d objectifs et de moyens 2015-2019 de l IUT d ORSAY

Contrat pluriannuel d objectifs et de moyens 2015-2019 de l IUT d ORSAY Contrat pluriannuel d objectifs et de moyens 2015-2019 de l IUT d ORSAY Présentation aux conseils centraux de l Université Paris-Sud, 15/9/2014 Nelly Bensimon, Directrice Contrat pluriannuel d Objec3fs

Plus en détail

Un début de contraction du marché de l emploi

Un début de contraction du marché de l emploi COMMUNIQUE DE PRESSE Baromètre RH AFDEL-Apollo Un début de contraction du marché de l emploi, le 28 novembre 2012 - L Association Française des Editeurs de Logiciels et Solutions Internet (AFDEL) et Apollo

Plus en détail

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Stéphane Gasch Directeur des études informa:ques du CSOEC

Plus en détail

La collaboraeon public- privé lors de la créaeon d une nouvelle clinique psychiatrique : l exemple du Nord- Pas- de- Calais

La collaboraeon public- privé lors de la créaeon d une nouvelle clinique psychiatrique : l exemple du Nord- Pas- de- Calais La collaboraeon public- privé lors de la créaeon d une nouvelle clinique psychiatrique : l exemple du Nord- Pas- de- Calais Dr Laurent MORASZ Dr Frédéric LEFEBVRE Clinique du Virval Calais (62) Réseau

Plus en détail

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE!

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! Le 5 mars 2014 A quelques jours de la Journée Internationale de la Femme, l Observatoire International de l Equilibre Hommes

Plus en détail

Projets et esprit d entrepreneuriat

Projets et esprit d entrepreneuriat Projets et esprit d entrepreneuriat Deux expériences de mise en rela1on étudiants, entreprises et territoires JC Peronnet Docteur en Li:érature- Chef de département TC Moulins C Roussat - MCF en Sciences

Plus en détail

Accompagner les organisations dans la mise en place de modes collaboratifs pérennes, basés sur l engagement et la confiance. 2 POLES D EXPERTISE

Accompagner les organisations dans la mise en place de modes collaboratifs pérennes, basés sur l engagement et la confiance. 2 POLES D EXPERTISE O Reilly Consultants est un cabinet de conseil en gestion des ressources humaines, formation et coaching qui vise à réconcilier l épanouissement individuel : Accompagner les individus dans la réappropriation

Plus en détail

L agenda 21 du CFA Epure Méditerranée

L agenda 21 du CFA Epure Méditerranée L agenda 21 du CFA Epure Méditerranée Témoignage sur la méthode de déploiement dans un CFA sans mur interuniversitaire Par Danielle SIONNEAU Secrétaire Générale, CFA Epure Méditerranée Journée de Valorisa?on

Plus en détail

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE COLLOQUE INTERNATIONAL «LE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER AUTREMENT» 27 ET 28 JUIN 2014 UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER

Plus en détail

Les pratiques du sourcing IT en France

Les pratiques du sourcing IT en France 3 juin 2010 Les pratiques du sourcing IT en France Une enquête Solucom / Ae-SCM Conférence IBM CIO : «Optimisez vos stratégies de Sourcing» Laurent Bellefin Solucom en bref Cabinet indépendant de conseil

Plus en détail

ÉVALUATION DES CONSEILS D ADMINISTRATION/SURVEILLANCE : UN RETOUR D EXPÉRIENCE TRÈS POSITIF DES ADMINISTRATEURS

ÉVALUATION DES CONSEILS D ADMINISTRATION/SURVEILLANCE : UN RETOUR D EXPÉRIENCE TRÈS POSITIF DES ADMINISTRATEURS ÉVALUATION DES CONSEILS D ADMINISTRATION/SURVEILLANCE : UN RETOUR D EXPÉRIENCE TRÈS POSITIF DES ADMINISTRATEURS REGARDS CROISÉS DES ACTEURS DE LA GOUVERNANCE Administrateurs Présidents de conseil d administration/surveillance

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Note de synthèse Enquête régionale Nord- Pas de Calais sur le télétravail

Note de synthèse Enquête régionale Nord- Pas de Calais sur le télétravail Note de synthèse Enquête régionale Nord- Pas de Calais sur le télétravail RAPPEL DU CONTEXTE De plus en plus d entreprises en France se lancent dans le télétravail. Plus de 7 salariés sur 10 déclarent

Plus en détail

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Octobre 2013 Contact Inergie Toute publication

Plus en détail

Energisez votre capital humain!

Energisez votre capital humain! Energisez votre capital humain! Nos outils, notre conseil et nos méthodologies permettent à nos clients «d Energiser leur Capital Humain». Qualintra est l un des leaders européens pour la mesure et le

Plus en détail

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Atelier Communication Managériale Entreprises

Plus en détail

ANI SEREZ- VOUS PRETS?

ANI SEREZ- VOUS PRETS? ANI SEREZ- VOUS PRETS?! Un risque commercial et financier Plus de 4 millions d assurés individuels vont basculer dans des contrats collec8fs, avec des mouvements importants entre les différents acteurs

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE POUR LA GESTION DES COMPETENCES DE VOTRE CAPITAL HUMAIN

VOTRE PARTENAIRE POUR LA GESTION DES COMPETENCES DE VOTRE CAPITAL HUMAIN VOTRE PARTENAIRE POUR LA GESTION DES COMPETENCES DE VOTRE CAPITAL HUMAIN Assessments Outil d aide à la décision lors de recrutements et/ou promotions internes Evaluation de compétences-clés personnelles

Plus en détail

Tétranormalisa-on et management stratégique du territoire : le cas du Grand Genève

Tétranormalisa-on et management stratégique du territoire : le cas du Grand Genève Tétranormalisa-on et management stratégique du territoire : le cas du Grand Genève Directeur de thèse : Pr Marc BONNET, Professeur de Sciences de Ges5on à l IAE de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3,

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE 1 L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE Métiers opérationnels et fonctionnels Définition d une structure 2 «la structure de l organisation est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail

Plus en détail

Développement du leadership

Développement du leadership Développement du leadership Concevoir Construire Attirer Les leaders impulsent la stratégie Est-ce le cas des vôtres? La plupart des entreprises en croissance ont d ores et déjà amorcé une transformation

Plus en détail

PROVOCATEUR DE PERFORMANCE

PROVOCATEUR DE PERFORMANCE DE PERFORMANCE PROVOCATEUR DE PERFORMANCE PROVOCATEUR Notre société s est créée en 1996 autour d une ambition forte. Apporter une réponse globale, personnalisée et innovante à nos clients pour les aider

Plus en détail

I - HR Access en bref

I - HR Access en bref I - HR Access en bref Fort de 40 ans d innovation dans le secteur privé et public, HR Access accompagne la fonction RH et Paie dans la mise en œuvre et la production de ses solutions de gestion. Spécialiste

Plus en détail

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PARTENAIRES ENTREPRISE ET TRANSFORMATION DIGITALE LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PROGRAMME Face à la mulplicaon des canaux digitaux de communicaon, à l évoluon des comportements des clients et

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

L accès à l emploi et les seniors

L accès à l emploi et les seniors L accès à l emploi et les seniors Rapport d une étude menée entre octobre 2013 & mars 2014 Avec le soutien de Regionsjob, le Centre des Jeunes Dirigeants & le Medef Ile de France De L utilité de cette

Plus en détail

Priorités et programme de travail du MSC pour 2015. Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015

Priorités et programme de travail du MSC pour 2015. Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015 Priorités et programme de travail du MSC pour 2015 Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015 Processus : Les priorités et le programme de travail du MSC ont été définis à par.r : Des discussions et des consulta.ons

Plus en détail

ENTRE CAISSES EN PLASTIQUE RÉUTILISABLES ET PLATEAUX EN CARTON ONDULÉ RECYCLABLES

ENTRE CAISSES EN PLASTIQUE RÉUTILISABLES ET PLATEAUX EN CARTON ONDULÉ RECYCLABLES ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE ET ÉCONOMIQUE DE L INTÉRÊT COMPARÉ ENTRE CAISSES EN PLASTIQUE RÉUTILISABLES ET PLATEAUX EN CARTON ONDULÉ RECYCLABLES ASSEMBLÉE NATIONALE MERCREDI 14 DÉCEMBRE 2011 SOMMAIRE CARTON

Plus en détail

Temps d échange sur le Lean

Temps d échange sur le Lean Temps d échange sur le Lean Comité d orienta7on de l Itmd Atelier collec7f 3 février 2015 Atelier animé et res7tué par Elsa Bonal Déjà- là Table des ma7ères 1. La démarche de cet atelier collec7f 2. Repères

Plus en détail

C O N S U L T A T I O N C H S C T

C O N S U L T A T I O N C H S C T Département Pilotage des Cadres et des Hauts Potentiels Groupe C O N S U L T A T I O N C H S C T M I S E E N Œ UV R E D E R EV U E S D E C A R RI E R E C A D R ES Mise en œuvre de revues de carrière cadres

Plus en détail

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol. - 1 - Conseil RH et Formation BILAN DE CARRIERE La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.fr L heure est au changement et, pour

Plus en détail

Capital Humain et Performance RH

Capital Humain et Performance RH Capital Humain et Performance RH Le bien-être performant, potentiel d avenir pour l entreprise Qualité de Vie et Santé au Travail Qualité de Vie et Santé au Travail, une opportunité pour se préparer aux

Plus en détail

Pourquoi se doter d une solution de recrutement? Rémi BAILLAUD Chef de marché HR

Pourquoi se doter d une solution de recrutement? Rémi BAILLAUD Chef de marché HR Pourquoi se doter d une solution de recrutement? Rémi BAILLAUD Chef de marché HR Le recrutement face aux nouveaux usages Une préoccupation majeure des DRH français en faveur du recrutement des talents

Plus en détail

La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD

La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD Séminaire ARISTOTE 7 Février 2013 ALTETIA 183 avenue Georges Clémenceau 92024 Nanterre 0155692121 www.alteca.com dominique.mouchet@ alteca.com Plan

Plus en détail

Avenir des métiers Métiers d avenir

Avenir des métiers Métiers d avenir Résultats de l enquête croisée «Entreprises / Jeunes» de l Association Jeunesse et Entreprises Avenir des métiers Métiers d avenir Enquête réalisée avec OpinionWay, de juin à septembre 2014 auprès de 304

Plus en détail

En créant des Services Innovants, ivee apporte un soutien essentiel au développement des activités professionnelles et des compétences personnelles

En créant des Services Innovants, ivee apporte un soutien essentiel au développement des activités professionnelles et des compétences personnelles En créant des Services Innovants, ivee apporte un soutien essentiel au développement des activités professionnelles et des compétences personnelles de tous les passionnés! née d un constat Actuellement,

Plus en détail