Commerce international & facturation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Commerce international & facturation"

Transcription

1 Commrc intrnational & facturation 6 t 7 mai 2002 Baudouin THIRION Philipp NOIRHOMME Contxt Connaissanc Contrats Employés Filials Succursals Infrastructur tchniqu Organisation Marchés Tmps Entrpris Positionnmnt Distanc Expérinc Prsonnl Clints Fournissurs PROGRAMME L commrc intrnational généralités L commrc intrnational élctroniqu La factur

2 COMMERCE INTERNATIONAL DISTINCTION FONDAMENTALE L Union uropénn st un union douanièr Circulation ds bins au sin du trritoir d l Union Concpt d importation t d xportation TERRITOIRE DE L UNION L trritoir ds Quinz Articl 3 d la 6ièm dirctiv EXPORTATION Livraison d un bin corporl comportant l nvoi physiqu du bin d un Etat mmbr d l UE vrs un Etat tirs à l UE. Exmpl: un ntrpris situé à Lièg vnd du matéril d construction à un achtur situé n Chin. Ls bins sont nvoyés par avion d Birst à Pékin. Opération xmpté d TVA n Blgiqu Mntion spécial sur la factur: articl 39 CTVA - xportation Etablissmnt du DAU mntionnant à titr d xportatur l vndur appliquant l xmption EXPORTATION Pruv Exportation par l fournissur ou pour son compt DAU: cachts du burau d xportation t du burau d sorti Articl 2 d l AR n 18: copi d la factur d vnt (factur pro forma) Autrs documnts d transport t d paimnt Exportation par l achtur non-établi n Blgiqu Idm Accusé d récption

3 Exportation n dhors dl UE Vnt d matéril d construction à un achtur chinois Exmption Clint établi à Pékin LIVRAISON INTRA-COMMUNAUTAIRE Livraison d un bin corporl comportant l nvoi physiqu du bin d un Etat mmbr à un autr d l UE. Exmpl: un ntrpris situé à Vrvirs vnd ds véhiculs d chantir à un société situé n Allmagn. Ls bins transitnt d Vrvirs à Hanovr par camion. Opération xmpté d TVA n Blgiqu Numéro d idntification à la TVA n Allmagn Pruv du transport LIVRAISON INTRA-COMMUNAUTAIRE Mntions spécials Articl 39bis CTVA Livraison intra-commmunautair Indication du numéro d idntification à la TVA d l achtur d un autr Etat mmbr Pruv Ensmbl d documnts concordants: CMR, bons d commands, échangs d courrirs, d fax ou d -mails, accusé d récption d l achtur Moyns non limitatifs

4 Livraison intra-com munautair BE DE Votr ntrpris Exmption Clint établi à Hanovr RECAPITULATIF Liu d arrivé ds bins Hors d l UE Transport ffctué par ou pour l compt d/du Fournissur blg Mntion spécial sur factur Articl 39, 1r, 1 CTVA Hors d l UE Achtur non-établi n Blgiqu Articl 39, 1r, 2 CTVA A l intériur d l UE mais hors d la Blgiqu Fournissur ou achtur Articl 39bis CTVA E-COMMERCE ENJEUX ET SOLUTIONS EN MATIERE DE TVA Consil ECOFIN: accord du 12 févrir 2002 sur la proposition d dirctiv

5 CATEGORIES DE COMMERCE ELECTRONIQUE Dux grands distinctions: Slon la qualité du clint B to B (Businss to Businss) B to C (Businss to consumr) Slon l mod d délivranc on - lin off - lin DISTINCTION SELON LE MODE DE DELIVRANCE transactions on lin délivranc élctroniqu via l résau («download») (bins «digitalisés» ou virtuls) transactions off lin délivranc matérill par ds mods classiqus DISTINCTION SELON LE MODE DE DELIVRANCE COMMERCE OFF LINE (délivranc matérill) Délivranc = livraison d bins ou prstation d srvics slon l cas Taux applicabl à la livraison ou à la prstation slon l cas Régim ds vnts à distanc évntullmnt applicabl (n cas d livraison d bins) Importation droit d ntré t TVA du (passag n douan) COMMERCE ON LINE (délivranc élctroniqu) Délivranc = prstation d srvics dans tous ls cas Taux applicabl à la prstation Régim ds vnts à distanc non applicabl Pas d importation

6 COMMERCE OFF - LINE Cas d application 1 Un éditur blg propos sur un sit wb ds ouvrags d art qu ls clints puvnt acquérir moynnant paimnt préalabl par cart d crédit. L 3/12/01, ls clints suivants passnt command: l clint A, librair à Nants l clint B, particulir à Aachn. C st l éditur qui ffctu l transport à dstination ds clints COMMERCE OFF - LINE Solution du cas 1: Clint A (librair à Nants) Livraison intracommunautair xonéré n Blgiqu (pruv du transport!) TVA du n Franc par l librair («rvrs charg») COMMERCE OFF - LINE Solution du cas 1: Clint B (particulir à Aachn) Prmièr hypothès: non-dépassmnt du suil ds vnts à distanc n Allmagn ( DEM) TVA du n Blgiqu (6%) par l éditur Duxièm hypothès: dépassmnt du suil ds vnts à distanc n Allmagn (ou option pour la taxation n Allmagn) TVA du n Allmagn par l éditur (obligation d idntification à la TVA dans c pays)

7 COMMERCE ON - LINE Cas d application 2 C mêm éditur propos égalmnt à ss clints d téléchargr ls ouvrags proposés sur l sit. L 4/12/01, ls clints suivants passnt command: l clint C, librair à Amstrdam l clint D, particulir à Gnêv l clint E, particulir à Lièg l clint F, particulir à Paris COMMERCE ON - LINE Solution du cas 2 (1) Clint C (librair à Amstrdam): Prstation «localisé» aux Pays-Bas Tva hollandais du par l clint («rvrs charg») Factur à C: sans TVA Clint D (particulir à Gnêv): Prstation «localisé» hors UE Pas d TVA COMMERCE ON - LINE Solution du cas 2 (2) Clint E (particulir à Lièg): Prstation «localisé» n Blgiqu TVA blg du par l éditur (21%) Clint F (particulir à Paris): Prstation «localisé» n Blgiqu TVA blg du par l éditur (21%)

8 LA FACTURE La factur élémnt cntral FACTURE Valur commrcial Instrumnt d contrôl Affirmation d un créanc Mntions obligatoirs Déduction d la TVA acquitté INSTRUMENT DE CONTROLE OBLIGATION FONDAMENTALE Prévu par la 6ièm dirctiv, l Cod TVA t ls arrêtés royaux MENTIONS OBLIGATOIRES CONTENU List xhaustiv (articl 5 d l AR n 1) DROIT A DEDUCTION CONDITION DE FORME Exignc d un factur n bonn t du form (articl 3 d l AR n 3)

9 FACTURE EUROPEENNE? Dirctiv 2001/115/CE du Consil du 20 décmbr 2001 (J.O.C.E., 17 janvir 2002, n L 15/24) Harmonisation ds mntions obligatoirs dvant figurr sur un factur (14 maximum) Princip d la facturation éléctroniqu Autofacturation ou slf-billing Consrvation t archivag élctroniqu Efft d la dirctiv Au plus tard 1r janvir 2004 FACTURATION ELECTRONIQUE Obligation pour la Blgiqu d rconnaîtr la validité ds facturs élctroniqus - application dès début 2003 n Blgiqu (?) Conditions d rconnaissanc Authnticité d l origin Intégrité ds donnés Préalabl Cadr juridiqu à la signatur élctroniqu: fft idntiqu à la signatur manuscrit (Lois ds 22/12/2000 t 29/09/2001) Organism d crtification Systèm EDI altrnatif à la signatur élctroniqu FACTURATION ELECTRONIQUE Actullmnt, uniqumnt sur la bas d autorisation individull Plus d autorisation préalabl nécssair lors d l ntré n viguur d la dirctiv Dès 2006, plus d notification préalabl

10 ARCHIVAGE ELECTRONIQUE Dirctiv 2001/115/CE Princip du libr choix du liu d archivag Stockag dans un autr Etat mmbr ou n dhors d l Union Collaboration ntr Etats mmbrs nécssairs Princip du libr choix d la méthod d stockag Rconnaissanc d l archivag élctroniqu Conditions Authnticité d l origin Intégrité ds donnés Lisibilité Ds qustions? Baudouin THIRION Philipp NOIRHOMME Ernst & Young Tax Consultants Avnu Marcl Thiry, Brussls

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire Mars 2013 Princips d application sctorils sur la corrspondanc bancair Documnt d natur xplicativ Ls princips d application sctorils, élaborés par l Autorité d contrôl prudntil (ACP), répondnt à un dmand

Plus en détail

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS EFFETS DE COMMERCE CHAPITRE 11, PAGE 334 328 EFFETS DE COMMERCE Effts d commrc Exprssion la plus courammnt utilisé pour désignr ls divrs instrumnts d paimnt d un somm d argnt. Ls ffts d commrc sont ds

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr Immobilir à NEW YORK www.cityston.fr NEW YORK, UNE POSITION UNIQUE Nw York, t plus particulièrmnt sa mythiqu îl d Manhattan, fait parti ds principaux pôls économiqus, culturls t financirs d la planèt.

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet Résrvé à votr intrlocutur AXA Portfuill : CR012764 N Clint : 1 r réalisatur : Matricul : 2 réalisatur : Matricul : Intégr@l Garanti ds Accidnts d la Vi - Protction ds Risqus liés à Intrnt J complèt ms

Plus en détail

4. Droit pénal des affaires

4. Droit pénal des affaires 4. Droit pénal ds affairs Calndrir 2014 4.1 La dénonciation calomnius : quls moyns d action? 4.2 La gard à vu : commnt y fair fac 4.3 La victim : fair valoir ss droits t obtnir réparation 4.4 Ls principals

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité L équilibr ntr réflxion t action st pour nous la clf d l fficacité 1, 2, 3 1,2 2 &&33ANNEES ANNÉES 1r, LE CURSUS 3 Stag étrangr 1r smstr SEPTEMBRE AOÛT JUILLET JUIN MAI AVRIL M AR S FÉVRIER JANVIER DÉCEMBRE

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises dans lur démarchd innovation Innovation t Dévloppmnt Endogèn ds Entrpriss Soutnir ls PME-PMI UIMM Loir METALLURGIE rhodaninn UIMM Langudoc-Roussillon Auxrr UIMM Bourgogn Dijon UIMM PACA Nvrs CSM Haut-Savoi

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de Eco n om i c d v l opm n t ag n c y GPMR - P. Bouln A g n c d d é v l opp m n t é co n om i q u Trritoir projts d Dossir d W W W. C a u x S i n D E v l o p p m n t. C O M prss L Agnc Créé n 2008, Caux

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

11. droit de la santé

11. droit de la santé 1 droit d la santé 11 La pharmacovigilanc, la qualité t la RC Produit 12 La publicité n droit d la santé 13 La RC Produit 14 L point sur la réform ds produits d santé 15 Ls allégations nutritionnlls t

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

RÈGLEMENT 2012-25 REFONDU

RÈGLEMENT 2012-25 REFONDU PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI VILLE DE VAL-D'OR RÈGLEMENT 2012-25 REFONDU Règlmnt rlatif au stationnmnt t abrogant l règlmnt 2009-29 t ss amndmnts. PRÉAMBULE CONSIDÉRANT QUE l Cod d sécurité routièr

Plus en détail

Une bourse pour toi? Pose ta candidature!

Une bourse pour toi? Pose ta candidature! Un bours pour toi? Pos ta candidatur! Pour ls bourss d xcllnc du Gala du mérit étudiant 2014 La Fondation du Cégp d Trois-Rivièrs, n collaboration avc la Dirction ds srvics aux étudiants du Cégp d Trois-

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE * BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE Slon l guid du Ministèr V2 Conformémnt à l articl 75 d la loi N 2010-788 du 12 juillt 2010 Sommair Introduction...

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

Vente à distance et e-commerce. n e. m de s

Vente à distance et e-commerce. n e. m de s Vnt à distanc t -commrc t a h c a d s t n m t r Ls compo in A l d s g a n é m d s Edition 2011 rc t d Indu Chambr d Comm stri d l Ain Obsrvat oir du Commrc Vnt à distanc t -commrc énags d l Ain, m s d

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences Programm Formation List ds moduls t ds prsonns rssourcs Socl commun d connaissancs t d compétncs Programm d la 2 promotion - hivr 2011 28 janvir 2011 - Luxmbourg Vision socio-économiqu Définitions / Approch

Plus en détail

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010 Exrcic 1 : Répartition t disprsion ds salairs Soint ls salairs dans trois ntrpriss A, B t C : 1175 1400 1900 2600 2800 2100 1) Calculr dans chaqu cas l salair moyn t l salair médian 2) Qull st la part

Plus en détail

Proposition de modification de la réglementation belge relative à la TVA pour les matériaux de récupération. 20 novembre 2013

Proposition de modification de la réglementation belge relative à la TVA pour les matériaux de récupération. 20 novembre 2013 Proposition de modification de la réglementation belge relative à la TVA pour les matériaux de récupération 20 novembre 2013 AGENDA Cadre réglementaire Régime actuel sur la base de la circulaire administrative

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

Table des matières PARTIE 1. De la dématérialisation à la dématérialisation fiscale PARTIE 2

Table des matières PARTIE 1. De la dématérialisation à la dématérialisation fiscale PARTIE 2 Remerciements... 7 Plan général de l ouvrage... 11 PARTIE 1 De la dématérialisation à la dématérialisation fiscale Définition, rôle et fonctions de la facture... 15 La dématérialisation des factures...

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Dirction ds Affairs Juridiqus Mis à jour 21 octobr 2011 MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 DC3 A - Objt d la consultation t d l

Plus en détail

Développement de site web dynaùique Dot.NET

Développement de site web dynaùique Dot.NET Dévloppmnt d sit wb dynaùiqu DotNET Voici qulqus xmpls d sits wb administrabl Cs sits Wb sont dévloppé n ASPNET sur un Bas d donné SQL 2005 C typ d dévloppmnt wb convint parfaitmnt a un boutiqu n lign,

Plus en détail

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché)

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché) E62 Zon 10 / 87 n Co ll Ch. Collx Frny-Voltair Frny san Lau s ard ay sf (l samdi aux hurs marché Planch-Brûlé Collèg L Joran E25 Moëns Collx-Bossy Suiss èv n G d Ru Franc x Ch. du-trraillt Avnu du Jura

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

Comment remplir votre Bulletin d Adhésion?

Comment remplir votre Bulletin d Adhésion? Commnt rmplir votr Bulltin d Adhésion? BESOIN D AIDE? Applz Boursorama Banqu au 0 800 09 20 09 N Vrt APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE À rtournr à : Boursorama Banqu - Srvic ouvrtur d compt Libr répons

Plus en détail

www.lpadio.net Licence Professionnelle BAC+3 Accessible en formation classique, en formation continue ou en apprentissage

www.lpadio.net Licence Professionnelle BAC+3 Accessible en formation classique, en formation continue ou en apprentissage Formation propoé ur l pôl univritair d Port du Jura à Montbéliard Licnc Profionnll BAC+3 Accibl n formation claiqu, n formation continu ou n apprntiag Univrité d Franch-Comté IUT d Blfort-Montbéliard www.lpadio.nt

Plus en détail

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province Un Brtagn plus diplômé qu ls autrs régions d provinc Ls actifs brtons sont plus diplômés qu ls autrs actifs d provinc. Comm dans ls autrs régions, l st l diplôm l plus fréqunt, mais ls Brtons sont plus

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali Ls procédurs budgétairs ds ministèrs d l'éducation au Mali Ctt étud a été préparé dans l cadr du projt sur «Ls procédurs d préparation t d'xécution du budgt ds ministèrs d V éducation» dirigé par Srg Péano

Plus en détail

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES Éditions Éditions Bon d command 015-0 un pu, baucoup, à la foli! Format numériqu n vnt au www. 006-009, Éditions CFORP, activités AVEC DROITS DE REPRODUCTION. 08:8 Pag 1-1 r un pu, baucoup, a la foli!

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

Impôts 2012. PLUS ou moins-values

Impôts 2012. PLUS ou moins-values Impôt 2012 PLUS ou moin-values SUR VALEURS MOBILIÈRES ET DROITS SOCIAUX V v ti t à d f co o OP m à l Et L no di (o 20 o C c tit po Po c c or o o ou c l ou d 2 < Vou avz réalié d cion d valur mobilièr t

Plus en détail

Découverte Sociale et Patrimoniale

Découverte Sociale et Patrimoniale Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :... Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis

Plus en détail

La directive 2010/45/UE vient réformer les règles de facturation applicables aux entreprises. Même si l'etat français n a pas encore pris les mesures

La directive 2010/45/UE vient réformer les règles de facturation applicables aux entreprises. Même si l'etat français n a pas encore pris les mesures La directive 2010/45/UE vient réformer les règles de facturation applicables aux entreprises. Même si l'etat français n a pas encore pris les mesures nécessaires pour sa transposition, il est indispensable

Plus en détail

Conditions Générales de Vente des supports sans contact et des titres de transport délivrés par le réseau Transco

Conditions Générales de Vente des supports sans contact et des titres de transport délivrés par le réseau Transco o c s n a r Avc T iico! z t n o m ttiq u, i b v sa nou, pus sûr. c n a o c s n a Tr pus rapid, u q i t a r p pus Con éras d ditions gén vnt Conditions Généras d Vnt ds supports sans contact t ds titrs

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.ieftourisme.com

B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.ieftourisme.com B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.iftourism.com 3 Vous ouvrir ls ports ds mtirs du tourism... Caractérisé par son implantation multi-campus, l IEFT Group IDRAC contribu activmnt au dévloppmnt ds métirs

Plus en détail

Marketing. Sommaire. Histoire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marketing. Sommaire. Histoire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Markting - Wikipédia http://fr.wikipdia.org/wiki/markting 1 sur 9 18/06/2007 14 18 Markting Un articl d Wikipédia, l'ncyclopédi libr. L markting (on utilis aussi parfois dans 7% ds cas, d'après ls chiffrs

Plus en détail

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée REUNION CONJOINTE DES POINTS FOCAUX DU CAR/PB, CAR/INFO ET CAR/PAP Nic, 11 13 mai 2011 EBAUCHE Formulair d rapport sur l application du Protocol GIZC n Méditrrané PAP/PFN/2011/3 CONTEXTE JURIDIQUE ET

Plus en détail

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies!

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies! C o l o m b s ( 9 2 ) à Colombs, un éco-quartir répond à vos nvis! un éco-quartir voit l jour! Imaginz un nouvl éco-quartir au srvic du dévloppmnt durabl t d la qualité d vi Découvrz Vivz un éco-quartir

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX Association canadinn ds profssurs d immrsion Canadian Association of Immrsion Tachrs

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY U D N O S I MA E M S I R U O T E I D N A NORM DOSSIER DE PRESSE GIVERNY M A I S O N D U TO U R I S M E 1 Sommair 03 VENIR À GIVERNY 04 EXPLORER LE VILLAGE 05 LA MAISON DU TOURISME - VOTRE VOYAGE IMPRESSIONNISTE

Plus en détail

Vous devez établir la déclaration de TVA pour le mois de Juin N à la date du 21 Juillet N et procéder à son enregistrement comptable.

Vous devez établir la déclaration de TVA pour le mois de Juin N à la date du 21 Juillet N et procéder à son enregistrement comptable. 1. Le régime du réel normal Fiche ressource n 20 : Etablir les déclarations de TVA Vous êtes employé au service comptabilité de la société Lechat. Elle achète au sein de l Union Européenne une partie de

Plus en détail

Comptabilité, TVA. Nouvelle réglementation et gestion du risque. www.vat-solutions.com

Comptabilité, TVA. Nouvelle réglementation et gestion du risque. www.vat-solutions.com Comptabilité, TVA Nouvelle réglementation et gestion du risque www.vat-solutions.com Gestion du risque en matière de TVA Le risque est l effet de l incertitude sur les objectifs* Les risques en matière

Plus en détail

Le premier service d information par SMS.

Le premier service d information par SMS. L prmir srvic d information par SMS. Snd to Act simplifi considérablmnt la vi d vos collaborats t d ls corrspondants. Ds cntrs d formations, ds univrsités t ds écols d commrcs nous font djà confianc. Faîts

Plus en détail

ré g s e u n e e D e é 1 [Mai 2011]

ré g s e u n e e D e é 1 [Mai 2011] go gi qu D R ocu és m r vé nt à SO un D us EX ag O pé da ré g é t n s I t u n q i agchmn n a T M s é d n us SystèDmon Tchniq s Donné 1 Mai 2011 1. Présntation d Sodxo go gi qu 2. Ls procssus Sodxo D R

Plus en détail

Demande de retraite de réversion

Demande de retraite de réversion Nous somms là pour vous aidr Dmand d rtrait d révrsion Ctt notic a été réalisé pour vous aidr à complétr vos dmand t déclaration d rssourcs. Pour nous contactr : Vous désirz ds informations complémntairs,

Plus en détail

SEANCE DU BUREAU COMMUNAUTAIRE DU 11 JUIN 2014

SEANCE DU BUREAU COMMUNAUTAIRE DU 11 JUIN 2014 SEANCE DU BUREAU COMMUNAUTAIRE DU 11 JUIN 2014 N BC2014.2/003 L'an dux mil quatorz, l onz juin à dix-huit hurs trnt, l burau communautair d Plain Cntral s st réuni n sall d réunion au sièg d la communauté

Plus en détail

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012 La Branch ds srvics d l'automobil Dossir d prss 24 janvir 2012 Contact prss : Mari-Joëll Dpardiu tél. : 01 41 14 13 41 dpardiumj@anfa-auto.fr Obsrvatoir d Branch ds Srvics d l Automobil Sit Intrnt dédié

Plus en détail

Faites fleurir votre potentiel: découvrez notre laboratoire et nos formules d apprentissage...

Faites fleurir votre potentiel: découvrez notre laboratoire et nos formules d apprentissage... DvOnD Dvlopmnt On Dmand Faits flurir votr potntil: découvrz notr laboratoir t nos formuls d apprntissag... DvOnD srl Qui somms-nous? Dpuis 2004, nous accompagnons nos clints dans l délicat procssus d évolu9on

Plus en détail

J adopte le geste naturel

J adopte le geste naturel J adopt l t naturl Franchi Crédit Conil d Franc Mod opératoir naturl t l J adopt Préambul Rjoindr Crédit Conil d Franc, c t rjoindr un cntain d homm t d fmm qui partant lur xpérinc dpui plu d 10 an ; un

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet...

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet... Vous souhaitz rénovr votr logmnt? Ls Vills d Lill, Lomm t Hllmms accompagnnt votr projt... EDITION 2008 Sigls Sommair LA DÉMARCHE ET LES TYPES D AIDES...p.4 1. AIDE «SORTIE D INSALUBRITÉ»...p.5 2. AIDE

Plus en détail

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009 Encomb Crtification ds tabls après Solvncy II Dauvill 18 sptmbr 2009 1 Institut ds Actuairs SACEI Christoph MUGNIER ids Sommair 1 L contxt réglmntair t démographiqu 03 2 L xpérinc AXA Franc 08 r l g 3

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

La transformation et la mutation des immeubles de bureaux

La transformation et la mutation des immeubles de bureaux La transformation t la mutation ds immubls d buraux Colloqu du 14 févrir 2013 L group d travail sur la transformation ds immubls d buraux a été lancé n novmbr 2011 à la dmand du consil d administration

Plus en détail

La présente note résume les conclusions et recommandations de l étude et en tire des leçons pour la Banque.

La présente note résume les conclusions et recommandations de l étude et en tire des leçons pour la Banque. Chif Economist Complx Départmnt régional cntr - ORCE Edition n 1 Mars 2013 QUE RETENIR? - La promotion d l invstissmnt privé structurant doit occupr un plac prépondérant dans ls politiqus publiqus - La

Plus en détail

Faculté Méditerranéenne Privée des Sciences Informatiques, Economiques et De Gestion de Tunis 2012/2013. Agrément : 01/2008 GUIDE DES MASTERS

Faculté Méditerranéenne Privée des Sciences Informatiques, Economiques et De Gestion de Tunis 2012/2013. Agrément : 01/2008 GUIDE DES MASTERS aculté Méditrranénn Privé ds Scincs Informatiqus, Economiqus t D Gstion d unis 0/03 Agrémnt : 0/008 GUIDE DES MASERS . List ds mastrs : Mastrs Rchrchs :. inanc, Assuranc t Gstion ds risqus. Gstion ds organisations

Plus en détail

Votre propre salon sans emprunt, sans apport, c est possible!

Votre propre salon sans emprunt, sans apport, c est possible! Votr propr salon sans mprunt, sans apport, c st possibl! ÊTRE AFFILIÉ EXCLUSIF C EST L UNIQUE SOLUTION Pour fair fac au contxt actul 1 2 3 4 S démarqur avc un salon TRADITIONNEL pour tout la famill où

Plus en détail

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes Oic ds ponts t chaussés du canton d Brn Protction contr l bruit routir Ritrstrass 11, 3011 Brn 031 633 35 11 Fich tchniqu Fnêtrs insonorisants Mars 2014 4 édition Fich tchniqu sur ls nêtrs insonorisants

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2015 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

TOUTES LES AIDES AU LOGEMENT EN FAVEUR DES PARTICULIERS EN REGION WALLONNE

TOUTES LES AIDES AU LOGEMENT EN FAVEUR DES PARTICULIERS EN REGION WALLONNE r w REGION WALLONNE TOUTES LES AIDES AU LOGEMENT EN FAVEUR DES PARTICULIERS EN REGION WALLONNE TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 6 REGION WALLONNE DIVISION DU LOGEMENT 8 - Prim à l acquisition 9 - Prim à

Plus en détail

OK Evaluation finale. pour "OK" Disposition présente dans le contrat mais pas 100% complet et/ou pas claire.

OK Evaluation finale. pour OK Disposition présente dans le contrat mais pas 100% complet et/ou pas claire. Référntil pour ntrpriss d installation/concption d systèms photovoltaïqus voir fuill d calcul: "notic xplicativ" pour plus d précisions EVALUATION DE L'ENTREPRISE D'INSTALLATION Rnsignmnts généraux Entrpris

Plus en détail

Système de Management du Portefeuille de Projets

Système de Management du Portefeuille de Projets Systèm d Managmnt du Portfuill d Projts PROJETS : Initiativs, invstissmnts, décisions, améliorations prmttant d produir avc plus d Valur à Référntil d gstion dstiné aux ntrpriss qui souhaitnt dévloppr

Plus en détail

LOGISTIQUE. La logistique en France THE NEW FRANCE.WHERE THE SMART MONEY GOES. www.thenewfrance.com www.investinfrance.org

LOGISTIQUE. La logistique en France THE NEW FRANCE.WHERE THE SMART MONEY GOES. www.thenewfrance.com www.investinfrance.org LOGISTIQUE www.thnwfranc.com La logistiqu n Franc UN HAUT NIVEAU DE MATURITÉ LOGISTIQUE POUR: LES OPÉRATEURS LES DISTRIBUTEURS LES CHARGEURS LES INVESTISSEURS DANS L IMMOBILIER LOGISTIQUE THE NEW FRANCE.WHERE

Plus en détail

INDUSTRIE. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire INDUSTRIE grâce à ce bouton!

INDUSTRIE. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire INDUSTRIE grâce à ce bouton! INDUSTRIE 114 Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair INDUSTRIE grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 NOVEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-0705.290 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Contrat d filièr agroalimntair régional LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON, VU l Cod général ds collctivités

Plus en détail

Les ressources du PC

Les ressources du PC Modul 2 Ls rssourcs du PC Duré : 2h (1 séanc d 2h) Ctt séanc d dux hurs suit l ordr du référntil d compétncs du portfolio rattaché à c modul (v. portfolio du modul 2). Votr ordinatur PC st un machin composé

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

L école de l Accompagnement

L école de l Accompagnement L'Écol : un vocation Après douz annés d'xistnc, l'écol affirm sa vocation : êtr un liu d profssionnalisation pour ls acturs ds métirs d l'accompagnmnt. Ls praticins confirmés trouvnt dans l'écol d l'accompagnmnt

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

journée des professionnels de santé COMMUNICATIONS APPEL à NOVEMBRE 01 02 DÉCEMBRE 2009

journée des professionnels de santé COMMUNICATIONS APPEL à NOVEMBRE 01 02 DÉCEMBRE 2009 APPEL à COMMUNICATIONS ds profssionnls d santé 29 30 NOVEMBRE 01 02 DÉCEMBRE 2009 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2009 Sul la soumission

Plus en détail

Le traitement des expulsions locatives

Le traitement des expulsions locatives L traitmnt ds xpulsions locativs n io nt s til v ré p d t n am m t ai p n nd a m om r ay td m Tr C l ab i u O COMPTE RENDU DU SÉMINAIRE DU 10 SEPTEMBRE 2012 u n io at j n c sti n g ssi A c in d Au ui q

Plus en détail

Le mandat de Chercheur qualifié du F.R.S.-FNRS

Le mandat de Chercheur qualifié du F.R.S.-FNRS L mandat d Chrchur qualifié du F.R.S.-FNRS 18 Févrir 2014 L règlmnt rlatif à c mandat st disponibl dans son intégralité sur notr sit wb www.frs-fnrs.b Tabl ds matièrs 1. Dispositions réglmntairs, financièrs

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT Société : COCHEBAT DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Srvic CLT Division HTO -FL/CR Dat 2006 N affair : Clint sul Vrsion 1

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA

ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA I- La comptabilisation de la tva collectée C est une facture normale. Pour indiquer la TVA collectée, le fournisseur utilise le compte 44571 TVA collectée. II- TVA déductible

Plus en détail

Soirée. L optimisation par la TVA. La TVA comme outil d une gestion performante de vos coûts. Strasbourg, 20 septembre2011

Soirée. L optimisation par la TVA. La TVA comme outil d une gestion performante de vos coûts. Strasbourg, 20 septembre2011 Soirée L optimisation par la TVA La TVA comme outil d une gestion performante de vos coûts Strasbourg, 20 septembre2011 Introduction Constat La TVA génère des risques et des coût induits lorsqu elle n

Plus en détail