Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Baromètre de l IMMO. Le mot du Président"

Transcription

1 Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires sont les seuls acteurs du marché à pouvoir établir des statistiques fiables et les analyser. En Bretagne, depuis le début de l année nous constatons un regain d intérêt pour la pierre qui se traduit par une augmentation du nombre de ventes depuis le début du printemps. Dans l ancien, les acquéreurs profitent des taux d intérêts planchers et des prix à la baisse pour se lancer. Toutefois, le marché reste coupé en deux : les villes et le littoral profitent d une reprise quand les zones rurales, plus éloignées de la vie économique Pour le neuf, la loi PINEL semble séduire les investisseurs qui sont revenus sur le marché, les ventes repartent après 18 mois d arrêt. Le mot du Président «La Bretagne, dynamisée par ses deux métropoles régionales et son littoral, demeure une région attractive. Les indicateurs démographiques sont positifs. Pour les mois à venir, les notaires comme les autres acteurs du» marché espérent que le frémissement constaté au 1er semestre se confirme durablement dans le neuf comme dans l ancien avec des prix raisonnables. Indicateurs de tendances - Bretagne Maître Loïc LECUYER, Président APPARTEMENTS ANCIENS APPARTEMENTS NEUFS MAISONS TERRAINS A BÂTIR /m /m /m /m /m /m ,4% = +4,0% -3,0% -5,7%

2 Baromètre de l IMMO

3 Légende Evolution du prix médian sur 1 an Curseur indicatif positionnnant le prix médian du secteur en fonction de l amplitude de prix. -1,9% Prix médian du secteur concerné Prix médian de la commune la plus chère du secteur Prix médian de la commune la moins chère du secteur 170 /m2 100 /m2 500 /m2 Le Conseil Régional des Notaires communique des prix médians. Le prix médian sépare les biens en deux catégories : 50% des biens se sont vendus à un prix inférieur et 50% des biens se sont vendus à un prix supérieur. Conseil Régional des Notaires de la Cour d Appel de Rennes 14, rue de Paris - CS RENNES Cedex Conseil Régional des Notaires de la Cour d Appel de Rennes - Directeur de la publication : Maître Loïc LECUYER - Rédactrice en chef : Catherine PAILLEY - Crédits photos : Marc OLIVIER Mise en page : Clémence DONNIO - Edition Juillet 2015

4 BRETAGNE Prix de vente par département Volumes de ventes Appartements anciens Appartements neufs Maisons anciennes Terrains à bâ?r LE CONSTAT des notaires Les acquéreurs achètent dans des conditions favorables : taux d intérêts planchers et prix à la baisse. La baisse contenue et continue des prix se poursuit dans de nombreux secteurs. Le marché est coupé en deux : les secteurs urbains repartent contrairement aux zones rurales isolées. L âge moyen pour l acquisition d une résidence prinicpale se situe entre 39 et 43 ans et entre 50 et 57 ans pour une résidence secondaire selon les départements. Les franciliens restent très actifs sur le littoral même si leur part tend à diminuer. Le marché de la résidence secondaire demeure compliqué. Le marché du neuf repart en volume mais les promoteurs restent prudents sur le choix des emplacements. Depuis le début de l année, les acquéreurs reviennent sur le marché et les ventes redémarrent depuis le printemps.

5 Profil des acquéreurs en Bretagne Profession des acquéreurs en Bretagne 2% 2% 5% 14% 11% 16% 6% 20% 24% Agriculteurs Ar,sans, commerçant s Cadres supérieurs Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraites Autres Non renseignés Âge moyen des acquéreurs 44 ans Evolution du prix par type de biens Appartements anciens Appartements neufs Maisons anciennes Terrains à bâ:r

6 Loire-Atlantique Prix de vente par secteur Indicateurs de tendances - Loire-Atlantique APPARTEMENTS ANCIENS APPARTEMENTS NEUFS MAISONS TERRAINS A BÂTIR /m /m /m /m /m /m ,6% = +2,3% -1,0% = -3,0%

7 Evolution du prix par type de biens Evolution Evolution 1 an 5 ans 10 ans 1 an 5 ans 10 ans Appartements anciens -0,6% +10,6% +34,4% Maisons anciennes -1,0% +8,3% +27,5% Appartements neufs +2,3% +7,8% +46,1% Terrains à bâtir -3,0% -2,9% +46,0% Appartements anciens Appartements neufs Maisons anciennes Terrains à bâ;r C est le budget moyen consacré par un habitant de Loire-Atlantique pour l achat d une maison dans le département C est le budget moyen consacré parn habitant de Loire-Atlantique pour l achat d un appartement ancien dans le département. Profil des acquéreurs en Loire-Atlantique Profession des acquéreurs Origine des acquéreurs 2% 1% 1% 12% 10% 14% 4% 6% 26% 25% Agriculteurs Ar,sans, commerçant s Cadres supérieurs Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraites Autres Non renseignés 9% 6% 5% 44% 35% Même commune Même département Même région Ile- de- France Reste de la France Etrangers

8 Profil des acquéreurs en Loire-Atlantique Âge des acquéreurs en Loire-Atlantique 4% 9% 15% 23% 19% 30% 29 ans et moins 30 à 39 ans 40 à 49 ans 50 à 59 ans 60 à 69 ans 70 ans et plus Âge moyen des acquéreurs 43 ans Depuis le début de l année, les acquéreurs potentiels reviennent sur le marché, les ventes repartent notamment dans le neuf mais les volumes étaient fortement descendus. Les appartements anciens : 60 % des ventes à Nantes Nantes, qui enregistre 60% des ventes d appartements anciens, affiche un prix médian stable. Les évolutions demeurent hétérogènes selon les quartiers. Les notaires ont constaté que des quartiers traditionnellement recherchés sont en baisse : Hauts-Pavés - Saint-Félix (-3.9%) ou Centre-ville (-3.4%). Sur la ville, les prix s échelonnent de 2010 /m2 dans les quartiers Sud à 2880 /m2 dans le Centre-ville. Sur la première couronne, les prix progressent et atteignent la médiane de 2062 /m² (+3.2%). Toutefois, sur certaines communes, les notaires ont à nouveau relevé des baisses, comme à Orvault (-6.6% soit 1810 /m2) ou à Saint-Herblain (-2.1% soit 1770 /m2). En seconde couronne, les ventes ne repartent pas et les prix continuent de baisser (-8.6%). De même, à Saint-Nazaire, l érosion des prix se poursuit, aucun quartier n y échappe. Les baisses peuvent être supérieures à -15%. Sur le littoral, les ventes d appartements se concentrent sur quelques communes et les acquéreurs s orientent essentiellement sur des petites surfaces (2 ou 3 pièces). Nous avons un marché à deux vitesses : hausse des prix Nord-Loire, baisse Sud-Loire. La Baule-Escoublac (4520 /m²) reste la station balnéaire la plus prisée du département. Le prix y est stable mais éloigné des 4760 /m2 de En revanche, à Pornic station phare du littoral Sud Loire, l érosion se poursuit (3360 /m2 soit -6.6%). Appartements neufs : les ventes repartent Effet loi Pinel ou pas, les volumes repartent après une période où le marché était atone. Les ventes se concentrent sur des secteurs ou communes dynamiques : Nantes et son agglomération, La Baule, Saint-Nazaire, Le prix médian du département progresse : +2.3% soit 3560 /m2. A Nantes, les prix s échelonnent de 3390 /m2 dans le quartier Doulon-Bottière à 4070 /m2 dans le quartier des Hauts Pavés Saint Félix. Maisons anciennes : vers un retour à l équilibre Globalement, le prix médian des maisons tend à se stabiliser (-1%) mais localement, il peut y avoir de sévères corrections. Sur Nantes Métropole, les prix s apprécient à Nantes, se stabilisent sur la première couronne et reculent dès que l on s éloigne. Sur Nantes même, les notaires font le même constat : les quartiers excentrés accusent une baisse. Les prix s y échelonnent de dans le sud à dans le

9 Nantes et Saint-Nazaire Prix de vente par quartier NANTES aucune commune ni aucun quartier n y échappe. Sur le littoral, les ventes peinent à repartir malgré les baisses significatives de prix. Le prix médian des maisons à la Baule ( ) est loin de celui de 2009 ( ). SAINT-NAZAIRE quartier Hauts-Pavés Saint-Félix. A Nantes, les maisons de 140 m2 avec 300m2 de terrain s échangent en moyenne à plus Sur la première couronne, la stabilité du prix médian masque une réalité : le marché demeure très hétérogène. De nombreuses communes enregistrent à nouveau des baisses de prix : Basse-Goulaine -12.9% soit , la Chapelle-sur-Erdre -11.2% soit , Carquefou -4.7% soit ; tandis que d autres voient leurs prix s apprécier : Bouguenais +9.1% soit ou Vertou +5.3% soit En seconde couronne, le constat est le même : des communes peuvent subir de fortes corrections de prix, supérieures à -10%, tandis que d autres repartent à la hausse. Sautron à (+4.1%) reste la commune la plus prisée de l agglomération nantaise. Sur Saint-Nazaire et son agglomération, l heure n est toujours pas à la reprise, la baisse des prix est générale, Dans les autres bassins, en présence d une ville moyenne, les prix sont stables ou s apprécient. Ils se situent généralement autour de En revanche, les secteurs ruraux restent à la peine. Certaines communes affichent des prix médians inférieurs à , comme Guéméné-Penfao ( ). Terrains à bâtir : baisse du prix au m2 Après avoir flambé jusqu en 2009, les prix des lots de terrains, comme leurs surfaces, ont régulièrement baissé : 920 m2 en 2005 contre 520 m2 en 2015, permettant au prix au m2 de continuer à progresser. Or, en 2015, pour la première fois, les notaires ont constaté une baisse du prix au m2 : 50 /m2 en 2005, 130 /m2 en 2014 et 120 /m2 en L amplitude des prix des terrains est très importante sur le département : dans le bassin de Châteaubriant et à la Baule-Escoublac.

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 Le mot du Président «Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest

Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest >> PRIX Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Bretagne Sept 2 015 La reprise sur les volumes des ventes dans l ancien se confirme : +16% pour les appartements et +17% pour les maisons.

Plus en détail

baisse. Aujourd hui, les vendeurs l ont compris et acceptent plus facilement de réviser leurs prétentions afin de vendre dans un délai raisonnable.

baisse. Aujourd hui, les vendeurs l ont compris et acceptent plus facilement de réviser leurs prétentions afin de vendre dans un délai raisonnable. PRIX >> Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Sept 2015 Bretagne Dynamisme des volumes et sagesse des prix édito Le marché immobilier breton est redevenu attractif, les prix ont baissé,

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Ille-et-Vilaine Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les

Plus en détail

Immobilier : Perspectives 2012

Immobilier : Perspectives 2012 Immobilier : Perspectives 2012 29 mars 2012 1 Volume par trimestre Volumes de ventes estimées dans la Loire-Atlantique Evolution 2010/2011 : Appartements anciens : +12% Appartements neufs :-4% Maisons

Plus en détail

La promotion immobilière privée

La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée en Bretagne Romantique est peu active, comme dans l ensemble des territoires périurbains. Les promoteurs restent prudents à lancer de nouveaux

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU 3EME TRIMESTRE 2012, LE LOGEMENT NEUF ENTRE EN RECESSION Pour le 3 ème trimestre consécutif, les ventes de logements neufs par les promoteurs accusent une forte baisse. L Observatoire

Plus en détail

Le logement neuf en 2013

Le logement neuf en 2013 OBSERVATOIRE DE L AIRE URBAINE DE RENNES Le logement neuf en 2013 AGENCE D URBANISME ET DE DÉVELOPPEMENT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMÉRATION RENNAISE Mai 2014 numéro 45 S O M M A I R E SYNTHESE 5 La construction

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Dossier de presse 28 mai 2015 Sommaire Communiqué de presse 3 Les chiffres en Ile-de-France 5 Paris 7 Petite Couronne 12 Grande Couronne 15 Synthèse

Plus en détail

ORPI. septembre 2012

ORPI. septembre 2012 ORPI Conférence de presse de rentrée 18 septembre 2012 Bilan et faits marquants du premier semestre 2012 National La France : un marché au point mort Aucune chute brutale des prix à espérer De fortes tensions

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne

addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne Sommaire Introduction 5 1.1 Une baisse de la demande d

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse COMMUNIQUÉ DE PRESSE Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse L Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) livre ce jour les derniers chiffres

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 LES TENDANCES DU MARCHÉ DONNÉES DE MARCHÉ Evolution du PIB depuis 2007 6 Transaction annuelles en Ile de France Global 7 Transactions en Ile-de-France T3 8 Offre disponible à un

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

Parcours d acquisition de la résidence principale :

Parcours d acquisition de la résidence principale : www.creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité JUIN 2015 sommaire PAGE 02 synthèse PAGE 04 Du rêve à la réalité

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils?

Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils? Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils? 1 Introduction L emprunteur immobilier «type» n existe

Plus en détail

L année a incontestablement été marquée par l impact de

L année a incontestablement été marquée par l impact de Une année marquée par l'impact de Lille 2004 L année a incontestablement été marquée par l impact de «Lille 2004 - Capitale européenne de la culture». Cet évènement a eu des répercussions très importantes

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 576 Novembre 2014 Le prix à bâtir OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 2013, plus de neuf ménages sur dix ayant reçu l autorisation de

Plus en détail

OBSERVATOIRE REGIONAL DE L HABITAT ET DU LOGEMENT RHONE-ALPES

OBSERVATOIRE REGIONAL DE L HABITAT ET DU LOGEMENT RHONE-ALPES Exploitation de la base des références immobilières notariales Page 1 OBSERVATOIRE REGIONAL DE L HABITAT ET DU LOGEMENT RHONE-ALPES ANALYSE DES MARCHES IMMOBILIERS ET FONCIERS EN RHONE-ALPES ENTRE 2000

Plus en détail

Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014

Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014 Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014 OBSERVATOIRE DE L ACCESSION SOCIALE Sommaire La production de lotissements en 2014 p.2 Les lots vendus en 2014

Plus en détail

19 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com

19 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com 19 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com C O N F É R E N C E D E P R E S S E 1 3 m a i 2 0 1 4 P a v i l l o n L e d o y e n 2 0 1 4 : A C H E T E R T O U J O U R S, R E N É G O C I E R E N C O R

Plus en détail

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire 1er semestre 2014 - Edition juillet 2014 Ce semestre, que retenir dans l artisanat régional? Pour mémoire, le second semestre 2013 avait été marqué

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 7 2ème semestre Juillet-Décembre Le contexte économique général Après un début d année plus austère, s est doucement redressé au cours du second semestre avec des indicateurs de plus en plus favorables

Plus en détail

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses AVRIL 2011 N 033 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques PARCOURS DES INTÉRIMAIRES : les intérimaires les plus expérimentés ont été moins

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

Une excellente année pour l immobilier et le crédit?

Une excellente année pour l immobilier et le crédit? 2016 Une excellente année pour l immobilier et le crédit? Le marché de l immobilier est reparti! Oui! Le nombre de transactions atteint en 2015 - en hausse de 17% par rapport à 2014 selon les prévisions

Plus en détail

Résultats semestriels 2010/2011 Paris, le 1 er décembre 2010

Résultats semestriels 2010/2011 Paris, le 1 er décembre 2010 Résultats semestriels 2010/2011 Paris, le 1 er décembre 2010 1 Sommaire Le Groupe en bref Résultats semestriels 2010/2011 Axes de développement Bonne orientation du marché immobilier Focus sur deux projets

Plus en détail

Observatoire du logement de la Métropole Atlantique. Activité en promotion immobilière sur la CARENE au 1 er octobre 2014

Observatoire du logement de la Métropole Atlantique. Activité en promotion immobilière sur la CARENE au 1 er octobre 2014 Vendredi 21 novembre 2014 Observatoire du logement de la Métropole Atlantique Club Immobilier - Activité de la promotion immobilière Territoires de la CARENE et de Cap Atlantique (44) Bertrand Mours, Président

Plus en détail

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS LOGEMENT LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS Le «pouvoir d achat immobilier» des ménages est un concept important pour l analyse des marchés du logement. Dans cet article, Ingrid

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle N 18 Septembre 20 Les grandes aires urbaines d ACAL : la croissance démographique tirée par les couronnes des grands pôles La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines

Plus en détail

Territoires de Loire-Atlantique

Territoires de Loire-Atlantique Territoires Agglomération Nantaise Le territoire l Agglomération Nantaise présente s caractéristiques sociales très contrastées. Ces différences opposent essentiellement la ville centre et une partie sa

Plus en détail

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e OLOMA O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e Activité de la Promotion immobilière et de l individuel aménagé depuis le 1 er janvier 2011 Club immobilier ADDRN Bertrand Mours, président

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 730 Février 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au quatrième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au quatrième

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre L évolution du marché des OPCVM à fin novembre Après avoir enregistré une belle progression en octobre, le marché des fonds de droit français voit son encours se replier de -0,2%, l équivalent de 1,6 milliard

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

ETUDE PROSPECTIVE DU PAYS DE CHATEAUBRIIANT FONCIER ET CONSTRUCTION

ETUDE PROSPECTIVE DU PAYS DE CHATEAUBRIIANT FONCIER ET CONSTRUCTION ETUDE PROSPECTIVE DU PAYS DE CHATEAUBRIIANT FONCIER ET CONSTRUCTION Construction neuve consommation d espace Analyse sur la période 1996 2003 Situation du Pays de Châteaubriant par rapport au département

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 468 Novembre 2013 Commercialisation des logements neufs Résultats au troisième trimestre 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION À la fin

Plus en détail

Marché Immobilier : BILAN 2015 et PERSPECTIVES 2016 par Hervé KERMARREC Président de KERMARREC Immobilier

Marché Immobilier : BILAN 2015 et PERSPECTIVES 2016 par Hervé KERMARREC Président de KERMARREC Immobilier Communiqué de presse JANVIER 2016 : Marché Immobilier : BILAN 2015 et PERSPECTIVES 2016 par Hervé KERMARREC Président de KERMARREC Immobilier Après une embellie du marché en 2015, 2016 laisse entrevoir

Plus en détail

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS 5 note n 5, septembre 25 L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS AU LUXEMBOURG ENTRE 197 ET 22 I I NTRODUCTION Ce 5ème numéro de la Note de l Observatoire a comme objet l analyse de la production de

Plus en détail

1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04

1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04 7 janvier 2013 Sommaire Que s est-il passé au 1 er semestre 2013? 1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04 2. Tableaux synthétiques 08 3. France 14

Plus en détail

Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs

Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine Service connaissance et développement durable Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs Commercialisation des appartements neufs Résultats au

Plus en détail

des terres le prix L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 LA SYNTHÈSE juin 2013

des terres le prix L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 LA SYNTHÈSE juin 2013 le prix LA SYNTHÈSE juin 2013 des terres L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 1 Connaître les dynamiques des marchés fonciers ruraux pour mieux agir Pourquoi une étude des marchés fonciers ruraux

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 11 - Janvier Edition Lyon Rhône LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE Au cours des derniers mois de l année, le niveau d activité

Plus en détail

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été Bilan de l activité touristique 2015 Résultats du 1 er semestre et de l été Analyse de la conjoncture économique Contexte international En raison d un ralentissement de l activité au cours du 1 er trimestre

Plus en détail

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études creditfoncierimmobilier.fr ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études Juin 2015 Point de conjoncture logement PARCE QUE LE LOGEMENT LE VAUT BIEN les acteurs du marché ont dû s adapter, puis le Gouvernement

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

Variation annuelle (en%) -2-4 100 = 2012 T4. 1 L indice du 1 er trimestre 2014 (109.0) a été remplacé par la moyenne de

Variation annuelle (en%) -2-4 100 = 2012 T4. 1 L indice du 1 er trimestre 2014 (109.0) a été remplacé par la moyenne de Numéro 3 Octobre 2015 Le logement en chiffres est une publication commune du STATEC et de l Observatoire de l habitat (service du ministère du Logement dont les travaux sont réalisés en collaboration avec

Plus en détail

Les marchés immobiliers

Les marchés immobiliers Éditorial de Me ROBIN Laurent Les marchés immobiliers Président de la Chambre interdépartementale des notaires des, des et des Comme chaque année, la Chambre des Notaires de PAU présente une analyse du

Plus en détail

L évolution du marché des Fonds à fin Janvier

L évolution du marché des Fonds à fin Janvier L évolution du marché des Fonds à fin Janvier Le marché des fonds de droit français débute cette nouvelle année sur une formidable progression de +4,6% de son niveau d encours, l équivalent de 35,7 milliards

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

République et Canton de Genève Département de l Intérieur, de l Agriculture et de l Environnement

République et Canton de Genève Département de l Intérieur, de l Agriculture et de l Environnement République et Canton de Genève Département de l Intérieur, de l Agriculture et de l Environnement Cadre et objectifs La stratégie de la gestion du stationnement est un des éléments clé de la problématique

Plus en détail

LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX

LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX Au sein de la construction neuve, la création de issus d'un changement de destination de locaux a progressé régulièrement entre 199 et 25

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Dynamiques économiques et spatiales

Dynamiques économiques et spatiales [ Marchés de l immobilier de bureaux Nantes - Métropole ] Dynamiques économiques et spatiales Nantes Métropole - communauté urbaine CINA - Club immobilier Nantes Atlantique AURAN - Agence d urbanisme de

Plus en détail

Les communes de des quartiers aux profils

Les communes de des quartiers aux profils Les communes de des quartiers aux profils Les quartiers qui composent les cinq communes de l Ouest présentent des caractéristiques très contrastées : des zones denses d habitat social quasiment saturées,

Plus en détail

France ViewPoint. Le marché résidentiel Haut de Gamme à Paris David TRAN, Chargé d études RÉSUMÉ

France ViewPoint. Le marché résidentiel Haut de Gamme à Paris David TRAN, Chargé d études RÉSUMÉ CBRE www.cbre.fr/fr_fr/etude Le marché résidentiel Haut de Gamme à Paris David TRAN, Chargé d études RÉSUMÉ Depuis 2012, les signes de ralentissement se sont progressivement multipliés sur le marché résidentiel

Plus en détail

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché Nombre de résidences secondaires par commune en 2006 5 000 à 30 241 (73) 1 000 à 5 000 (325) 100 à 1 000 (3588) 30 à 0à 100 (9811) 30 (22816) Évaluation de l impact économique des résidences secondaires

Plus en détail

L IMMOBILIER BRETON. Tendances Générales Région Ouest. Le baromètre de. 156 000 +0,6% / 1 an -1% / 5 ans. +4,3% / 1 an +25% / 5 ans

L IMMOBILIER BRETON. Tendances Générales Région Ouest. Le baromètre de. 156 000 +0,6% / 1 an -1% / 5 ans. +4,3% / 1 an +25% / 5 ans de l Ouest Le baromètre de L IMMOBILIER BRETON Octobre 2012 N 12 Tendances Générales Région Ouest APPARTEMENTS 2 323 +4,3% / 1 an +25% / 5 ans Maisons 156 000 +0,6% / 1 an -1% / 5 ans APPARTEMENTS 2 984

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté Juillet 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 371 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Janvier 2011 vague 9. 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.

Janvier 2011 vague 9. 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa. Baromètre Union des Maisons Françaises Janvier 2011 vague 9 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Historique Le prêt à taux zéro renforcé, PTZ+, était entré en vigueur le 1 er janvier 2011. Il visait à favoriser l accession à la propriété. Réservé aux primo-accédants,

Plus en détail

Immobilier neuf : le top 50 des villes où il faut investir en 2016

Immobilier neuf : le top 50 des villes où il faut investir en 2016 www.lesechos.fr 18 novembre 2015 Anne-Sophie VION Immobilier neuf : le top 50 des villes où il faut investir en 2016 [..] Toutes les villes n offrent pas les mêmes perspectives de rentabilité. Afin de

Plus en détail

Gignac. Z.A.C. La Croix. Dossier de presse - juillet 2014. Contact presse :

Gignac. Z.A.C. La Croix. Dossier de presse - juillet 2014. Contact presse : Z.A.C. La Croix Gignac Dossier de presse - juillet 2014 Contact presse : Nadège CASTANDET - 06 34 12 69 88 / 04 67 57 04 50 nadege.castandet@cc-vallee-herault.fr Marion MOUTET - 04 67 57 04 50 marion.moutet@cc-vallee-herault.fr

Plus en détail

Les marchés immobiliers

Les marchés immobiliers Éditorial de Me FEUILLETTE Frédérick Les marchés immobiliers Président de la Chambre interdépartementale des notaires des, des et des Pyrénées-Atlantiques Aborder l évolution du marché immobilier est un

Plus en détail

AGGLOMÉRATION LYONNAISE

AGGLOMÉRATION LYONNAISE AGGLOMÉRATION LYONNAISE BILAN 215 MARCHÉ DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SOMMAIRE AGGLOMÉRATION LYONNAISE Chiffres-clés et tendances p. 3 La demande placée de bureaux p. 4 L offre de bureaux p. 5 Les valeurs

Plus en détail

Indice genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2010

Indice genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2010 genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2010 Sommaire En bref....................................................................................... 1 Commentaires complémentaires...................................................................

Plus en détail

Résidence Les terrasses de solène. AGDE - MéDitErrAnéE

Résidence Les terrasses de solène. AGDE - MéDitErrAnéE Résidence Les terrasses de solène AGDE - MéDitErrAnéE LE DÉPARTEMENT DE L HÉRAULT ATTIRE PLUs DE 1 000 NOUVEAUX HABITANTs PAR MOIs (source INsEE) Avec 130 km de littoral, des paysages à couper le souffle,

Plus en détail

E T L E Q U I L I B R E L A L I B E R T E D E C H O I X D U T E R R I T O I R E

E T L E Q U I L I B R E L A L I B E R T E D E C H O I X D U T E R R I T O I R E C H A P I T R E S E C O N D L A L I B E R T E D E C H O I X D U T E R R I T O I R E E T L E Q U I L I B R E H a b i t a t, s e r v i c e s, é q u i p e m e n t s e t a r c h i t e c t u r e d u t e r r

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Notaires de Paris www.paris.notaires.fr Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier

Plus en détail

Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC

Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC Près d un quart des Français a un projet immobilier dans les mois à venir - 1 Paris, le 18 février 2010 : Depuis 4 ans, le baromètre Orpi-

Plus en détail

L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE

L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE NANTES, LA LOIRE : USAGES ET PROJETS LES USAGES LES PRATIQUES & LES USAGES UN ESPACE ÉCONOMIQUE & ÉCOLOGIQUE LA MOBILITÉ & LES FRANCHISSEMENTS L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE 02 En apportant les marchandises

Plus en détail

Le logement neuf en 2014 sur l aire urbaine de Rennes

Le logement neuf en 2014 sur l aire urbaine de Rennes HABITAT Le logement neuf en 214 sur l aire urbaine de Rennes N 46 - SEPTEMBRE 215 EN BREF : LES CHIFFRES À RETENIR EN 214 5 63 logements neufs livrés en 214 dans l aire urbaine de Rennes dont 3 674à Rennes

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 599 Janvier 5 Conjoncture de l immobilier Résultats au troisième trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière

Plus en détail

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Suivez l activité des entreprises du Rhône NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre 2014 STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Malgré une fin d année 2013 conclue avec un regain d'activité et des perspectives

Plus en détail

Le secteur de la distribution d eau en France : évolution des plaintes de consommateurs et des prix jusqu en 2012

Le secteur de la distribution d eau en France : évolution des plaintes de consommateurs et des prix jusqu en 2012 N 13 Avril 2013 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Le secteur de la distribution d eau en France

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF LES APPARTEMENTS NEUFS AU 2nd SEMESTRE LES CHIFFRES-CLES EN ILE-DE-FRANCE Mises en vente évo./an* Ventes évo./an* Stock fin pério évo./an* 75 243-61% 361

Plus en détail

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF 1 ER TRIMESTRE 2015 : EMBELLIE DES VENTES AU 1 ER TRIMESTRE 2015 PORTÉE PAR LES INVESTISSEURS PRIVÉS JEUDI 21 MAI 2015, 9 HEURES Palais Brongniart PARIS CONTACTS PRESSE

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

LA CONSTRUCTION EN ILE-DE-FRANCE ET DANS TROIS REGIONS DE PROVINCE

LA CONSTRUCTION EN ILE-DE-FRANCE ET DANS TROIS REGIONS DE PROVINCE LA CONSTRUCTION EN ILEDEFRANCE ET DANS TROIS REGIONS DE PROVINCE Institut d Aménagement et d Urbanisme de la Région d ÎledeFrance 15, rue Falguière 7574 PARIS CEDEX 15 Tél. : 1 77 49 77 49 Télécopie :

Plus en détail

Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015

Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015 embre 2012 Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015 ENTREPRISES Créations d entreprises Liquidations judiciaires Crédits à l équipement Permis de construire de locaux Investissements des entreprises

Plus en détail

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important Numéro 145 : décembre 2012 Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important En 2009, le tourisme en Midi-Pyrénées génère 44 000 emplois salariés, soit 4,5 % de l emploi salarié total.

Plus en détail

Profil des nouveaux bacheliers entrant dans les principales filières du supérieur Évolution 2000-2008

Profil des nouveaux bacheliers entrant dans les principales filières du supérieur Évolution 2000-2008 note d information Enseignement supérieur & Recherche En 8, 78,2 %desnouveaux bacheliers sont accueillis dans l enseignement supérieur. Les disciplines générales de l université demeurent la filière privilégiée

Plus en détail

L Observatoire. Tendances des marchés foncier et immobilier* entre 2007 et 2011. Chiffres clés

L Observatoire. Tendances des marchés foncier et immobilier* entre 2007 et 2011. Chiffres clés L Observatoire Agence D Urbanisme et d Aménagement de Martinique HABITAT FONCIER N 19 Décembre 2012 Tendances des marchés foncier et immobilier* entre 2007 et 2011 * ne concerne que les biens de 5 ans

Plus en détail