LES ACHATS DE MARKETING / COMMUNICATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ACHATS DE MARKETING / COMMUNICATION"

Transcription

1 LES ACHATS DE MARKETING / COMMUNICATION Caroline Boissy Société Générale Sylvio Andreose Saint Gobain Dominique Scalia Observatoire Hors Média Patrice Fortin Pierre & Vacances CenterParcs ACA HEC 12 juillet

2 LES ACHATS DE MARKETING / COMMUNICATION 1 / Contexte : c est quoi les achats de marketing 2 / Comment les Achats ont conquis le marketing 3 / Illustration sur projets opérationnels 4 / Conclusion / prospectives 2

3 Tous droits réservés pour tous pays Observatoire du Hors Média (2010) «Copie interdite», «Reproduction interdite». LES ACHATS DE MARKETING / COMMUNICATION PRESENTATION ACA HEC 12 juillet

4 Tous droits réservés pour tous pays Observatoire du Hors Média (2010) «Copie interdite», «Reproduction interdite». APROGED et XPLOR

5 Dépenses en communication de l Annonceur : - 8,6% soit 2,5 milliards d euros. Recettes publicitaires : - 12,5% soit 1,5 milliard. Canaux les plus affectés : Presse (-18%), Télévision (-11%), l Affichage (-11%) L édition de gestion périmètre transactionnel de 10 Mds d soit 4.8 Mds d envois industriels La chaîne graphique représentant 10 à 13 Mds d de la part du Hors Média Parrainage 3% Promotion 16% Event 5% Mécénat 1% Relations Publiques 6% Média : 9.3 Mds 32% des investissements Télévision 12% Cinéma 0% Radio 3% Internet 4% Presse 12% (Source Club Courrier La Poste) Marketing Direct 30% Annuaire 4% Affichage 4% Hors Média : 20.5 Mds 68% des investissements La Communication en France : 29.8 milliards d euros investis en (Source IREP / France Pub) 360 de la dépense en communication : tous vecteurs confondus

6 Montant Évolution 2009/2008 Parts de marché en milliard d'euros en pourcentage en pourcentage Télévision 3,66-11,0 12,3 Cinéma 0, ,4 Radio 0,839-8,9 2,8 publicité nationale 0,503-6,5 1,7 publicité locale 0,336-12,2 1,1 Internet (1) 1,179-1,5 4 ing 0,154-17,9 0,5 achat d'espace 0,453-6,5 1,5 liens sponsorisés 0, ,9 Presse 3,547-17,2 11,9 presse quotidienne 0,937-8,6 3,1 quotidiens nationaux 0,212-16,1 0,7 quotidiens régionaux 0,725-6,2 2,4 autre format de presse 2,609-19,8 8,8 presse magazine 1,195-17,8 4 PHR 0,077-4,0 0,3 presse gratuite (PGA + PGI) (2) 0,787-26,4 2,6 presse professionnelle 0,358-20,0 1,2 collectivités locales 0,193-6,4 0,6 Affichage 1,29-11,3 4,3 grand format 0,535-14,0 1,8 transport 0,304-9,9 1 mobilier urbain 0,343-8,0 1,2 autres (petit format...) 0,108-12,0 0,4 Annuaires (3) 1,259-2,0 4,2 Marketing direct 9,027-5,6 30,3 mailings 4,34-6,8 14,6 imprimés sans adresse 2,814-3,4 9,4 autres éditions publicitaires 1,106-5,2 3,7 marketing téléphonique et divers 0,767-6,8 2,6 Promotion 4,683-8,3 15,7 dont PLV 0,9-11,8 3 Salons et foires 1,436-6,5 4,8 Parrainage 0,768-7,8 2,6 Mécénat (4) 0,332-6,2 1,1 Relations publiques 1,659-9,5 5,6 Total marché 29,798-8,6 100 Médias : -8,5% en moyenne Hors Médias : -6,3% en moyenne Source : IREP France Pub

7 Le groupe et les «Enjeux Marché» Un modèle historique (mass market-filière papier) de plus en plus attaqué: Les évolutions Sociétales : Explosion du web et du E-commerce Le besoin d instantanéité Vs la maturité des consommateurs Les effets accélérateurs de la crise Les Evolutions Métiers : Prédominance des stratégies CRM / de la connaissance clients La fin du mass market? Une approche one-to-one/few Démultiplication des campagnes et paupérisation des volumes Stratégie Annonceurs : Evolution des modèles économiques > recherche permanente de R.O.I Recherche de solutions intégrées

8 Industrie ANNONCEURS Agroalimentaire Services Banque Assurance Loisirs Commerce Distribution Santé Bâtiment Travaux Public Public - Collectivité COMMUNICATION 360 EN MODE MULTICANAL Mass Média Radio, TV, Affichage Points de vente Boutiques, conseillers, PLV Indirect Recommandations, chèques promo, Relations Publiques Sponsoring et évènementiel Partenariats, parrainages One to one CRM, ing, enquêtes ENJEUX : FILIÈRE GRAPHIQUE Fournisseurs de biens et consommables Imprimeurs et Acteurs de la finition Distributeurs, Intégrateurs de services Acteurs Web Fournisseurs d équipement Transversalité Intégritédes données Hiérarchisation Valeur du contenu Optimisation des solutions Anticipation Réactivité Adaptabilité- Logisticiens Routeurs Affranchissement Editeurs Agences & Studios Plateformes Tous droits réservés pour tous pays Observatoire du Hors Média (2010) «Copie interdite», «Reproduction interdite».

9 7 consommateurs sur 10 sont dans une logique d attente ou de substitution (source TNS Sofres) Professionnalisation et maturitédu consommateur par l utilisation de différente sources d informations sur les marque: «De la ménagère au consom acteur - acheteur» Les attentes des consommateurs Le développement Durable : «les consommateurs souhaite que l on arrête de leur parler de Développement Durable mais souhaite que les marques les aide à consommer responsable» Le prix bas : une position de défiance des consommateur àl égard des marques, même s il considère que le discours sur le prix est un discours simplificateur. «arrêter de me dire que ce n est pas cher ; dites mois que c est bien» La politique sociale de l entreprise : «Redonner du sens quant àla valeur des marques en apportant plus de respect et plus de considération aux consommateurs» 50% des entreprises ont un budget Marcom 2009 < 2008, Seul 20% des entreprises voient une reprise des investissements Marcom à la hausse pour 2010, Des supports de communication plus isolés mais packagés dans des campagnes cross-média, Individualisation/personnalisation des contenus et des messages publicitaires, Une nouvelle approche budgétaire : coût par contact / Contrôle de l efficacité, Un budget communication qui suit l évolution du C.A. des entreprises. Une volonté ressentie : «Faire plus, àiso budget, voire budget inférieur.» Trois priorités : «Augmenter ou conforter la part de marché.» «Augmenter ou préserver le chiffre d affaires.» «Fidéliser le client»

10 Les achats dans le domaine Marketing Communication

11 Saint-Gobain, un des cent principaux groupes industriels dans le monde Une présence dans 59 pays salariés Leader européen ou mondial dans chacune de ses activités 2008 Chiffre d affaires Résultat Net Autofinancement Investissements industriels Md 43,8 1,4 3,5 2,2

12 Les Pôles de Saint-Gobain Répartition des ventes par Pôle en 2008 n 1 en Europe Distribution Bâtiment (44%) Vitrage (12%) n 1 en Europe n 3 mondial Matériaux Haute Performance (9%) n 1 mondial Conditionnement (8%) n 1 en Europe n 2 mondial Produits pour la Construction (27%) n 1 mondial LEADER mondial ou européen

13 Des enjeux différenciés de communication Des clients différenciés BtoC: Lapeyre BtoB artisans: Point P, Weber, Isover, Placoplatre BtoB grands comptes: Glass, Sekurit, Verallia Des géographies différenciées Distribution bâtiment: enseignes nationales Industrie: marques internationales Des enjeux différenciés dans un contexte très décentralisé.

14 Le cas de la France Le print: 1/3 de la dépense!

15 les achats à la conquête du marketing: la méthode. étape 1: étape 2: étape 3: audit des dépenses mise en évidence de montants significatifs approche macro communication vers les décideurs (Go / No Go) identification de la valeur ajoutée qui peut être créée faire adhérer exécution et professionnalisme approche micro

16

17

18 les achats à la conquête du marketing: les freins. Diversité des activités et des pays Donc diversité des stratégies Marcom Création récente d une Direction Marketing groupe Diversité des organisations Equipe interne vs externe Agences vs Plateformes Rotation des décideurs Contexte concurrentiel entre activités Plusieurs enseignes s adressant à un même client final Industrie Distribution: relations fournisseurs clients Donc impact sur la capacité à partager les moyens et l information Mesurer le ROI (quanti/quali) Rien n est jamais strictement identique d une année sur l autre

19 Les Achats Marketing ACA HEC 12 juillet 2010 Patrice Fortin

20 Le Groupe Pierre & Vacances Center Parcs Chiffres clés 2008/2009 Leader européen du tourisme de proximité Chiffre d affaires : M Résultat opérationnel courant : 64,2 M Résultat net part du Groupe : 42,3 M maisons et appartements en Europe 7, 3 millions de clients collaborateurs (ETP)

21 2 métiers complémentaires 3 marques immobilières et 7 marques touristiques Immobilier Tourisme &

22 1 - Quels Enjeux pour le Groupe P&V-CP Les Marques Animer le capital Marque et son Image ( clients et financiers) Moteur des ventes Immobilières et Tourisme Multi-marques Multi-clients : Local / International; Individuelle / TO/CE/ Affaires Budget Marketing Plus de 55 M soit 8% du budget Achats du Groupe et 20% des Achats de Services Des enjeux d optimisation des coûts direct / process et de la performance des actions marketing Un changement de la structure des budgets marketing : montée des dépenses WEB Agences BdD Clients/Images Canaux de Communication Off Line : TV, catalogue, mailing, call center On Line : SEA, SE0, SEM (site Internet, ing, ref naturel, liens.)

23 2 La Conquête des Services Marketing (1/2) Environnement client interne Multiplicité des interlocuteurs / multimarques Turn over de la population ( parfois jeune) qui n a pas l habitude de travailler avec les Achats Sensibilité de la DG aspect politique des décisions & actions ( peur de la perte de relation agence Mktg ) Enjeux Marketing différents des enjeux Achats Environnement Achats Equipe Achats présente depuis 4 ans sur les domaines marketing avec un acheteur Sénior au démarrage Démarrage sur catégories moins sensibles : printing, mailing, routage puis remontée sur chaine de valeur sur les agences, web,. Succès stories : valeur ajoutée sur coûts, process, contrat et transversalité des bonnes pratiques par marques

24 2 La Conquête des Services Marketing (2/2) La valeur des achats étant démontrée, volonté d aller plus loin. Approche Top/Down avec appui de la DG Nouvelle cartographie des dépenses avec une segmentation achats plus adaptée Groupe Projet Marketing (JAM Project) avec la constitution de binomes Conviction permanente démontrer valeur ajoutée Expression de besoins & quels scope of work Engagement contrat, SLA, grille tarifaires, droits d auteurs, Nouvelles technologies, produits, services Points budgets / engagements Suivi prestation Synergies entre marques, partage d expériences

25 3 Les agences de Communication (1/2) Le marché fournisseurs Groupe Mondial agence locale/nationale Grande typologie d agence : Stragégie marques Création communication Marketing direct ( off line, on-line) Relation publique Evènementiel Communication financière /.. Association des Agences de Communication Quelle Approche Définition du scope of work : Tâches & livrables selon plan marketing Compétences attendues de l agence Profils : création, artistique, développement, chef pub, web master, Taux journalier Modalité de travail processus décisions Entre agences Entre marketeurs et agence ( ie : nbre de maquette, nbre de relecture incluse, )

26 3 Les agences de Communication (2/2) Quelle Approche Rémunération standard Fees mensuels suivi de la stratégie de marque Coûts par actions marketing Rémunérations complémentaires Succès fees : selon objectifs de ventes, qualitatifs, Commissions de frais techniques : Parfois + de 10%! objectif de réallouer ces tâches techniques vers les prestataires spécialisés référencés ( ie : imprimeurs, ) Droits d auteurs Définir les applications, les térritoires et la durée Parfois coûteux à terme si les droits ne sont pas cadrés à l orgine Durée de contrat Et croiser les besoins entre chaque directions marketing pour éviter la redondance des prestations et des coûts!

27

28 Périmètres d interventions: nos observations sur les parties prenantes / Donneurs d ordres Direction Générale + de 40% Direction Achats +/-40% Direction Marketing Communication +/- 20% 100% du périmètre Marketing Communication couvert Périmètre segmenté Périmètre segmenté Expression du besoin Consommation ROI Résultats couramment obtenus: Expression du besoin Consommation Mesure performance PERIMETRES Expression du besoin Consommation ROI Chaîne graphique 10 à 15% Coûts de production > 20% Promotion/MD/PLV 15 à 20% Honoraires agence 8 à 10% Goodies >20% Evénement >15% Relations presse / public <10% Média -

29 Juillet 2010 JJ Mois Année PRESENTATION HEC LES ACHATS DE MARKETING COMMUNICATION DANS LE GROUPE SOCIETE GENERALE

30 LES ACHATS DE MARKETING / COMMUNICATION Une longue marche.. Des préoccupations & objectifs différents Un déplacement des moyens ( arbitrage des investissements marketing) montée du Web Une remontée des Achats sur la chaine de valeur du marketing ( des achats «techniques»aux achats de «prestations») L attente du ROI Et en 2009 une rupture majeure dans les dépenses de MarCom Avenir : Utopie ou Réalité? 30

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 TOTttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt

Plus en détail

LE MARCHÉ PUBLICITAIRE FRANÇAIS EN 2012 Un marché de nouveau en baisse

LE MARCHÉ PUBLICITAIRE FRANÇAIS EN 2012 Un marché de nouveau en baisse Source IREP FRANCE PUB 2012 LE MARCHÉ PUBLICITAIRE FRANÇAIS EN 2012 Un marché de nouveau en baisse LES RECETTES PUBLICITAIRES DES MÉDIAS - 3,5% LES DÉPENSES DE COMMUNICATION DES ANNONCEURS - 1,3% Les recettes

Plus en détail

PARTS DE MARCHÉ PUBLICITAIRE

PARTS DE MARCHÉ PUBLICITAIRE PRESSE 5 104 4 898 4 708 4 569 4 681 4 755 4 847 4 757 4 582 dont Presse Magazine 1 689 1 655 1 613 1 579 1 559 1 542 1 527 1 478 1 417 dont PQR 1 008 1 005 1 008 1 001 1 035 1 063 1 078 1 068 1 079 dont

Plus en détail

Tendance baissière confirmée Les recettes publicitaires des médias : -3,6% Les dépenses de communication des annonceurs : -3,0%

Tendance baissière confirmée Les recettes publicitaires des médias : -3,6% Les dépenses de communication des annonceurs : -3,0% Tendance baissière confirmée Les recettes publicitaires des médias : -3,6% Les dépenses de communication des annonceurs : -3,0% Les recettes publicitaires nettes des médias s élèvent en 2013 à 13,3 milliards,

Plus en détail

Le temps de la convalescence? Les recettes publicitaires des médias : -2,5% Les dépenses de communication des annonceurs : -1,6%

Le temps de la convalescence? Les recettes publicitaires des médias : -2,5% Les dépenses de communication des annonceurs : -1,6% Le temps de la convalescence? Les recettes publicitaires des médias : -2,5% Les dépenses de communication des annonceurs : -1,6% Les recettes publicitaires nettes des médias s élèvent en 2014 à 13 milliards,

Plus en détail

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2014 ET LES PRÉVISIONS POUR 2015

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2014 ET LES PRÉVISIONS POUR 2015 LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2014 ET LES PRÉVISIONS POUR 2015 TOTttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt

Plus en détail

2011 : le marché poursuit le redémarrage entamé en 2010 à un rythme cependant moins soutenu.

2011 : le marché poursuit le redémarrage entamé en 2010 à un rythme cependant moins soutenu. 2011 : le marché poursuit le redémarrage entamé en 2010 à un rythme cependant moins soutenu. Pour l année 2011, les dépenses de communication des annonceurs progressent de + 1,9% (contre + 3,4% en 2010

Plus en détail

Le marché publicitaire baisse au 1 er semestre 2013 mais

Le marché publicitaire baisse au 1 er semestre 2013 mais Merci de mentionner «Source IREP FRANCE PUB 2013» Pour toute reproduction de ces résultats. Le marché publicitaire baisse au 1 er semestre 2013 mais Au 1 er semestre 2013, les recettes publicitaires nettes

Plus en détail

AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD

AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD CHIFFRES CLÉS D3C AQUITAINE NORD NOTRE MARCHE NOS CHIFFRES CLES: CA : 65 M avec 1300 clients Effectifs : 14 commerciaux et 5 experts marchés Logistique & International

Plus en détail

20 ans de conseil, stratégie et création en VAD et marketing opérationnel.

20 ans de conseil, stratégie et création en VAD et marketing opérationnel. 20 ans de conseil, stratégie et création en VAD et marketing opérationnel. OPTIMISATION DES PERFORMANCES VAD STRATEGIE ET PLANS D ACTION POSITIONNEMENT MARKETING ELABORATION DES PLANS DE CAMPAGNE VAD EXPERTISE

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

L ÉCONOMIE DE LA COMMUNICATION GLOBALE. Une étude unique. Les chiffres clés 2004-2012 Bilan et perspectives 3 ÈME ÉDITION 2014 PRÉSENTATION CHIFFRÉE

L ÉCONOMIE DE LA COMMUNICATION GLOBALE. Une étude unique. Les chiffres clés 2004-2012 Bilan et perspectives 3 ÈME ÉDITION 2014 PRÉSENTATION CHIFFRÉE 3 ÈME ÉDITION 2014 L ÉCONOMIE DE LA COMMUNICATION GLOBALE PRÉSENTATION CHIFFRÉE Les chiffres clés 2004-2012 Bilan et perspectives En partenariat avec & QUI SOMMES NOUS? L Observatoire COM MEDIA est une

Plus en détail

Le marché perd un point de moins au 1 er semestre (par rapport à la même période de l année précédente)

Le marché perd un point de moins au 1 er semestre (par rapport à la même période de l année précédente) 1 ER SEMESTRE 2015 Le marché perd un point de moins au 1 er semestre (par rapport à la même période de l année précédente) LES EVOLUTIONS À RETENIR S1 2014 / S1 2013 S1 2015 / S1 2014 POINT* gagné Total

Plus en détail

Le Marché Publicitaire au 1 er semestre 2012 : La décroissance revient

Le Marché Publicitaire au 1 er semestre 2012 : La décroissance revient Le Marché Publicitaire au 1 er semestre 2012 : La décroissance revient Après une année 2011 stable, les recettes publicitaires des médias enregistrent, en valeur nette, une baisse significative de - 4,6%

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET stratégies digitales AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET Pierre Bizollon - p.bizollon@linkingbrand.com - www.linkingbrand.com - 0 676 216 116 06/03/09 1 LE FONDATEUR:

Plus en détail

LES DONNÉES CLIENTS APPLIQUÉES À LA MOBILITÉ : ENJEUX, ÉVOLUTIONS ET ACTIONS

LES DONNÉES CLIENTS APPLIQUÉES À LA MOBILITÉ : ENJEUX, ÉVOLUTIONS ET ACTIONS LES DONNÉES CLIENTS APPLIQUÉES À LA MOBILITÉ : ENJEUX, ÉVOLUTIONS ET ACTIONS BIG DATA, DIRTY DATA, MULTI DATA : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE : ARTÉMIS Paris le 4 avril 2013 EFFIA Synergies 20 Bd Poniatowski

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la conquête, il est souhaitable de connaître l importance des dépenses réalisées en la

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE

LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE I. Introduction On estime à plus de 385 milliards d euros le budget publicitaire mondial, dont 11 milliards pour la France, Procter and Gamble, le plus grand annonceur au

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation #CPA_Affiliation Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Qui sommes-nous? Le CPA regroupe les 7 principaux acteurs du marché : Représentant

Plus en détail

Observatoire de l e-pub 2008 16 janvier 2009. Telecom, Media, Entertainment

Observatoire de l e-pub 2008 16 janvier 2009. Telecom, Media, Entertainment Observatoire de l e-pub 2008 16 janvier 2009 Telecom, Media, Entertainment Syndicat des Régies Internet Le SRI en 2009, c est 13 membres qui adhèrent à une charte qualité et défendent l Internet d une

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

Media : moyen de communication

Media : moyen de communication Media : moyen de communication La transmission d un message peut se faire au moyen de différents outils tels que l image (photo, vidéo), le son (musique, voix), le texte (affiche), mais aussi l événement,

Plus en détail

LES DEPENSES PUBLICITAIRES 2015 & LES PREVISIONS 2016

LES DEPENSES PUBLICITAIRES 2015 & LES PREVISIONS 2016 LES DEPENSES PUBLICITAIRES 2015 & LES PREVISIONS 2016 29,380 milliards d euros -0,8% 2 Télévision 3,888 Mds + 0,9 % Cinéma Publicité Extérieure Marketing Direct Salons et Foires Parrainage Mécénat Relations

Plus en détail

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT LA POLITIQUE DE COMMUNICATION Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication La communication est l'ensemble des actions permettant de faire connaître les produits et

Plus en détail

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE 6 MODULES DE FORMATION MARKETING COMMUNICATION EXPERTS COMPTABLES 1 DÉFINISSEZ L IDENTITÉ & LE POSITIONNEMENT DE VOTRE CABINET 4 INITIEZ UNE COMMUNICATION ON-LINE PERFORMANTE (SITE WEB, E- NEWSLETTER )

Plus en détail

Le Marketing Direct et la relation client

Le Marketing Direct et la relation client Introduction au MD Le Marketing Direct et la relation client Définition du Marketing direct. Il consiste à gérer une offre et une transaction personnalisée à partir de l utilisation d informations individuelles

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

L éditique, une activité transverse dans l entreprise

L éditique, une activité transverse dans l entreprise JJ / MM / AAAA L éditique, une activité transverse dans l entreprise >> Intervention d Arnaud Navarro Responsable Editique chez un Fournisseur d accès à Internet Conférence ATEP / XPLOR 20 novembre 2008

Plus en détail

SOMMAIRE. A b. intermedia. Agences de communication généralistes. Agences de marketing opérationnel. Agences de communication spécialisées

SOMMAIRE. A b. intermedia. Agences de communication généralistes. Agences de marketing opérationnel. Agences de communication spécialisées A b c d Agences de communication généralistes 01 Communication globale et grand public Agences de marketing opérationnel 01 Promotion des ventes et trade marketing 02 Stimulation et animation des réseaux

Plus en détail

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Chapitre 4 La planification : le marketing opérationnel ou marketing-mix Le marché cible est défini,

Plus en détail

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # Webmarketing Le mercredi 16 avril 2014 Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # E-marketing # Marketing 2.0 # Net Marketing # Marketing digital # Cyber Marketing Marketing : «Ensemble des

Plus en détail

Diagnostic CRM en 2 parties. Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Quels sont vos besoins?

Diagnostic CRM en 2 parties. Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Quels sont vos besoins? Diagnostic CRM en 2 parties Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Quels sont vos besoins? Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Perspective courte durée. L important c est la vente L approche

Plus en détail

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC?

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? Evolution des principaux indicateurs par secteur d activité 1 ère édition V1.0 - Septembre 2008 Cabestan 4-6 rue Gambetta 93583 Saint-Ouen

Plus en détail

La différence, notre métier!

La différence, notre métier! La différence, notre métier! NOTRE MISSION Apporter les solutions créative et conceptuelle adéquate à vos fins stratégique NOTRE VISION Le métier de la communication et du design pour lui seul est un levier

Plus en détail

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS Réalité, tendances et comparaisons des marchés publicitaires espagnols et français en. ETUDE 2005 REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS - 1 -

Plus en détail

Communiquez différemment

Communiquez différemment Communication Relations Presse E-Marketing Formation Communiquez différemment www.delphicominternational.com L Agence Notre vision Expertise Réactivité Delphine Sabourault Proximité Delphine Sabourault

Plus en détail

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital)

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) [Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) Les tendances en matière de répartition des budgets. sommaire 1. Les budgets marketing sont à la hausse. 2. La part

Plus en détail

UE Marketing Opérationnel

UE Marketing Opérationnel UE Marketing Opérationnel La politique de communication Séance 4 Licence Les Variables d action du marketing mix MARKETING Mix Produit Qualité Caractéristiques Style Marque Conditionnement Garantie SAV

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

81% des consommateurs CONNAISSENT LA

81% des consommateurs CONNAISSENT LA 81% des consommateurs CONNAISSENT LA MARQUE des objets publicitaires qu ils ont conservés et plus de 79% aimeraient en RECEVOIR DAVANTAGE Pas un Objet Pub! Une pub TV finit souvent ZAPPEE POURQUOI COMMUNIQUER

Plus en détail

Construire son plan marketing. E-Commerce (ou marketing internet) PROGRAMME PROGRAMME. - Les étapes clés de son élaboration

Construire son plan marketing. E-Commerce (ou marketing internet) PROGRAMME PROGRAMME. - Les étapes clés de son élaboration Construire son plan marketing Bâtir son plan marketing en connaissant : - Les étapes clés de son élaboration - Les outils d aide à sa construction - Vous serez capable de définir la strategie 1- Présentation

Plus en détail

Les réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME? Conférence RAI - Lundi 12 Octobre 2015

Les réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME? Conférence RAI - Lundi 12 Octobre 2015 Les réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME? Conférence RAI - Lundi 12 Octobre 2015 1 «Si le savoir-faire de l entreprise est sa raison d être, le faire-savoir est la garantie de sa pérennité» Dans un

Plus en détail

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP 2 ENJEUX MEDIAPOST COMMUNICATION ÊTRE LE LEADER DE L INTELLIGENCE CLIENT À TRAVERS

Plus en détail

Communication et Marketing de l expert-comptable et du commissaire aux comptes

Communication et Marketing de l expert-comptable et du commissaire aux comptes Séminaire ECF Communication et Marketing de l expert-comptable et du commissaire aux comptes Christian LAVAL CL Communication Franck DIET Expert Infos «Hier» Ordonnance 19/09/1945 Art. 23 «Toute publicité

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

1 ÈRE RÉGIE DIGITALE SPÉCIALISÉE DANS LE WEB-TO-STORE POUR FEVRIER 2015

1 ÈRE RÉGIE DIGITALE SPÉCIALISÉE DANS LE WEB-TO-STORE POUR FEVRIER 2015 1 ÈRE RÉGIE DIGITALE SPÉCIALISÉE DANS LE WEB-TO-STORE POUR FEVRIER 2015 Solocal Group est le n 1 de la communication locale Des marques à forte notoriété Des solutions technologiques innovantes Des partenariats

Plus en détail

«Le baccalauréat professionnel RPIP : réalisation des produits imprimés et plurimédia

«Le baccalauréat professionnel RPIP : réalisation des produits imprimés et plurimédia «Le baccalauréat professionnel RPIP : réalisation des produits imprimés et plurimédia Le contexte de la rénovation du diplôme Synthèse prospective emplois compétences Le contexte professionnel des industries

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance Esarc - MASTER EUROPEEN EN COMMUNICATION STRATEGIES PUBLICITAIRES ET COMMUNICATION NUMERIQUE BAC+5 - MCOM Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles).

Plus en détail

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires 1 Cour des comptes - Rappel du titre de avril la présentation 1, 2014 LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires Rapport public thématique Avril 2014 Cour

Plus en détail

Les clés du succès en e commerce

Les clés du succès en e commerce E COMMERCE Sommaire Le fil conducteur de notre approche Les clés du succès Générer du chiffre d affaires Les caractéristiques d un projet e-commerce L approche multicanal Les données connues et celles

Plus en détail

Le e-commerce, pour booster votre activité

Le e-commerce, pour booster votre activité Agence créée fin 2010, basée à Nantes et La Rochelle Agence créée fin 2010, basée à Nantes et La Rochelle Conseil et développement en stratégie digitale proposant un accompagnement de A à Z : conseil,

Plus en détail

Agence de Marketing Affinitaire Full Services

Agence de Marketing Affinitaire Full Services Agence de Marketing Affinitaire Full Services «Art d orchestrer des actions pour atteindre un objectif» NOTRE CREDO : Respecter vos valeurs et vous délivrer un plan stratégique à même de satisfaire à minima

Plus en détail

C.Donjean Evolution de la communication interne

C.Donjean Evolution de la communication interne C.Donjean Evolution de la communication interne L évolution de la communication interne dans l entreprise Christine Donjean Objectif Com 2013 Les convictions des dirigeants de PME en termes de communication(*)

Plus en détail

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Liste des études de cas XI Liste des tableaux et des figures XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Baromètre du Digital Marketing 2012

Baromètre du Digital Marketing 2012 Baromètre du Digital Marketing 2012 3 Juillet 2012 Quelle est votre fonction au sein de votre organisation? Fonctions Dir / Resp Informatique 2% PDG / DG 10% Chef de Projet / Consultant 9% Dir / Resp Marketing

Plus en détail

Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing

Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing Présentation du 31 mars 2010 Baromètre UDA / OpinionWay 2010 de l e-marketing page 1 Sommaire 1. Méthodologie et structure de l échantillon 2. Résultats Expertise

Plus en détail

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII Les outils de communication essentiels pour démarrer Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII «On ne peut pas ne pas communiquer» Mais Paul WATZLAWICK (Ecole

Plus en détail

Introduction 1. Partie I À quoi sert un chef de produit? 5

Introduction 1. Partie I À quoi sert un chef de produit? 5 Table des matières Introduction 1 Partie I À quoi sert un chef de produit? 5 Chapitre 1 Définition de la fonction du chef de produit 7 Les rôles du chef de produit : le contenu de la fonction 8 La définition

Plus en détail

Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES

Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES PLUS DE PROSPECTS? De l étude préalable au plan d action, musclez votre organisation commerciale

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL En alternant

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS «Les Trottoirs du Bronx»

ÉTUDE DE CAS «Les Trottoirs du Bronx» ÉTUDE DE CAS «Les Trottoirs du Bronx» Digilor - 73 rue des 4 Églises - 54000 NANCY // contact@digilor.fr www.digilor.fr PRÉSENTATION Les Trottoirs du Bronx est une enseigne spécialisée dans les chaussures

Plus en détail

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION SRC1 2012 Les étapes de la stratégie de communication 1. Objectifs de communication 2. Cibles de communication 3. Principes fondamentaux d une stratégie de communication

Plus en détail

3 février 2014. Patrick NENERT Associé Tel 04 27 89 40 77 Mob 06 86 47 02 55 pnenert@euklead.com

3 février 2014. Patrick NENERT Associé Tel 04 27 89 40 77 Mob 06 86 47 02 55 pnenert@euklead.com 3 février 2014 Patrick NENERT Associé Tel 04 27 89 40 77 Mob 06 86 47 02 55 pnenert@euklead.com Qui sommes nous? Réseau collaboratif de plus de 30 associés en France, spécialistes du conseil opérationnel

Plus en détail

The brand is a story. But it's a story about you, not about the brand.

The brand is a story. But it's a story about you, not about the brand. The brand is a story. But it's a story about you, not about the brand. Seth Godin MARKETING RELATIONNEL NOTRE CONVICTION La marque ne doit pas raconter son histoire mais s inscrire durablement dans l histoire

Plus en détail

W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux

W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux Nouvelles modes de consommations des biens et des services, Nouvelles formes de communication dans le B2B, dans le B2C, dans le B2B2C, le C2C, Nouvelles compétences

Plus en détail

MAR A KE K TI T N I G

MAR A KE K TI T N I G MARKETING 4 éléments du marketing I. LE PRODUIT II. LA DISTRIBUTION III. LE PRIX IV. LA COMMUNICATION Fournir un produit / service de façon efficiente au consommateur et communiquer leurs caractéristiques

Plus en détail

16DEPARTEMENT DES VOSGES

16DEPARTEMENT DES VOSGES Acte Certifié exécutoire le : 30/01/ Pôle Vie Publique Direction de l'information, de la communication et du marketing - Service communication du territoire 16DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations

Plus en détail

AMPLIFIEZ LES PERFORMANCES DE VOS ÉCHANGES DOCUMENTAIRES

AMPLIFIEZ LES PERFORMANCES DE VOS ÉCHANGES DOCUMENTAIRES AMPLIFIEZ LES PERFORMANCES DE VOS ÉCHANGES DOCUMENTAIRES ÉDITIQUE Industrielle À la demande Égrenée SÉCURITÉ Intégrité Traçabilité Plan de continuité des activités (PCA) IMPACT Couleur Transpromo Personnalisation

Plus en détail

Tessi. Réunion SFAF mercredi 7 Octobre 2009

Tessi. Réunion SFAF mercredi 7 Octobre 2009 Tessi Réunion SFAF mercredi 7 Octobre 2009 1 Plan de la présentation 1 Tessi en bref 2 Synthèse de la période 3 Analyse des résultats semestriels 2009 4 2 Tessi En bref 3 Tessi en bref Fiche d identité

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES LICENCE: LANGUES, CULTURES ET SOCIETES DU MONDE SPECIALITE : COMMUNICATION INTERCULTURELLE ET LANGUES DU MONDE (CILM) Design graphique et multimédia

Plus en détail

MANAGER DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATIONS

MANAGER DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATIONS MANAGER DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATIONS Titre inscrit au RNCP, niveau I (NIVEAU BAC+5), JO du 09/08/2014 120 crédits ECTS Délivré en partenariat avec ECORIS Langues d enseignement

Plus en détail

UNE NOUVELLE PRÉSENTATION, REFLET DE LA STRATÉGIE DU GROUPE. 22 avril 2013

UNE NOUVELLE PRÉSENTATION, REFLET DE LA STRATÉGIE DU GROUPE. 22 avril 2013 UNE NOUVELLE PRÉSENTATION, REFLET DE LA STRATÉGIE DU GROUPE 22 avril 2013 Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis sur

Plus en détail

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009 Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009 1 Internet au service de l immobilier 1. Le Groupe Acheter-Louer.fr 1. Chiffres clés : une crise immobilière qui impacte les résultats 1. Une structure

Plus en détail

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe 3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe! Un média hyper local accompagnant la transformation digitale de la communication de ses clients! En interne, le Groupe propose des

Plus en détail

LES NOUVEAUX MEDIAS. Technologie de l information et de la communication. Cours n 1 :

LES NOUVEAUX MEDIAS. Technologie de l information et de la communication. Cours n 1 : LES NOUVEAUX MEDIAS Technologie de l information et de la communication Cours n 1 : CONTEXTE : Évolution structurelle et conjoncturelle du rapport des consommateurs à la marque. Nouvelles formes d implication

Plus en détail

1 Définitions... 10 2 La communication marketing est, jusqu à ce jour, essentiellement push... 11

1 Définitions... 10 2 La communication marketing est, jusqu à ce jour, essentiellement push... 11 Avant-propos à la 7 e édition... VII Première partie Les types de communication et leurs modes de fonctionnement... 3 Chapitre 1 La diversité et la pertinence des modes de communication... 5 Section 1

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Commençons par un cas réel Un cas réel de carte bancaire à destination des jeunes La campagne Objectif : Inciter les jeunes à souscrire la carte

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail

ASSISTANCE. jdscenter. Centre d Affaires. jdscenter

ASSISTANCE. jdscenter. Centre d Affaires. jdscenter Centre d Affaires ASSISTANCE accueil@.com jdslink Relation client Gestion commerciale Communication visuelle Création Visuelle Site Internet E-mailing Référencement Assistance administrative Vous avez

Plus en détail

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les clés d un bon référencement en 2011 Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les points de contact sur Internet et l art du multi canal GÉNÉRER DU TRAFIC, DE LA NOTORIÉTÉ,

Plus en détail

Fiche d aide à la décision de publier à l usage des administrations

Fiche d aide à la décision de publier à l usage des administrations PREMIER MINISTRE CONSEIL D ORIENTATION DE L ÉDITION PUBLIQUE ET DE L INFORMATION ADMINISTRATIVE Fiche d aide à la décision de publier à l usage des administrations pour l application de la circulaire du

Plus en détail

I/ENSEIGNEMENT GENERAL : 200 H

I/ENSEIGNEMENT GENERAL : 200 H Cycle Mastère 1 Européen de la FEDE en Communication Spécialité Stratégies Publicitaires et Communication numérique Diplôme Européen délivré par la Fédération Européenne des Ecoles 2 ; www.fede.org NIVEAU

Plus en détail

Gestion du cycle de vie du projet

Gestion du cycle de vie du projet Gestion du cycle de vie du projet Prospection, services et suivi Laurent Sansoucy Formation ANIMA Rabat, 7-8-9 mai 2003 Cycle de vie du projet d investissement P.Henry, ANIMA, 2011 inmed-anima 2011 2 Plan

Plus en détail

Plan. Présentation du groupe LVMH. LVMH et sa e-stratégiee. Conclusion et recommandations

Plan. Présentation du groupe LVMH. LVMH et sa e-stratégiee. Conclusion et recommandations Plan Présentation du groupe LVMH LVMH et sa e-stratégiee Conclusion et recommandations Présentation du groupe LVMH Le groupe LVMH en quelques chiffres LVMH, présent dans 5 secteurs d activité Les autres

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

ECONOMIE DE LA MOBILITE

ECONOMIE DE LA MOBILITE ECONOMIE DE LA MOBILITE BIG DATA, DIRTY DATA, MULTI DATA - Daniel AUBARET - EFFIA Synergies 20 Bd Poniatowski 75012 PARIS www.effia-synergies.fr p. 2 QUI EST QUI? p. 3 MIEUX SE CONNAITRE Dans quel secteur

Plus en détail

CL&CONSEIL 36 rue Scheffer 75116 Paris www.cl-conseil.fr 1

CL&CONSEIL 36 rue Scheffer 75116 Paris www.cl-conseil.fr 1 1 CL&CONSEIL 36 rue Scheffer 75116 Paris www.cl-conseil.fr 1 Du Conseil Création de programmes marketing pour conquérir de nouveaux clients, les fidéliser, animer les partenaires et dynamiser les forces

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail