u = 1, kg E = 931,5 MeV Électronvolt 1 ev = 1, J Megaélectronvolt

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "u = 1, kg E = 931,5 MeV Électronvolt 1 ev = 1, J Megaélectronvolt"

Transcription

1 NOM : Prénom : TS5 Sciences Physiques Physique nucléaire (11 poins) Données : Unié de masse aomique Énergie de masse de l'unié de masse aomique u = 1, kg = 931,5 MeV Élecronvol 1 ev = 1, J Megaélecronvol 1 MeV = ev Célérié de la lumière dans le vide c = 2, m.s -1 Nom Thorium Proacinium Uranium Nepunium Pluonium Hélium Triium Deuérium Neuron Proon Élecron Symbole 90 Th 91 Pa 92 U 93 Np 94 Pu 2 He 3 1 H 2 1 H 0 1 n 1 1 p 1 0 e Masse 230, , , , ,0006 4,0015 3,0155 2,0136 1,0087 1,0073 5,49 10 (en u) -4 Quesions préliminaires : 1. Écrire la relaion d'uivence masse-énergie. 2. Monrer que l énergie associée à une masse de 1 u es ége à 931,5 MeV 1. Désinégraion sponanée de l uranium 235 L uranium 235 es radioacif pha crire l uaion correspondan à cee réacion de désinégraion 1.2. Donner l'expression liére du défau de masse Δm( 235 U) du noyau d uranium Cculer ce défau de masse (on l exprimera en unié de masse aomique u) Définir l'énergie de liaison L d'un noyau. 1.5 Cculer, en joule, l'énergie de liaison L ( 235 U) du noyau d uranium n déduire l'énergie de liaison par nucléon L / du noyau d uranium 235. xprimer ce résula en MeV.nucléon Bilan énergéique. 2.1 Éablir liéremen la variaion d'énergie Δ de la réacion de désinégraion sponanée de l uranium 235 en foncion des masses des noyaux ou paricules mis en jeu. 2.2 Cculer Δ en MeV. 3. Fission de l'uranium L uranium 235 es aussi fissile. Donner la définiion de la fission. 3.2 Lors de la fission d'un noyau d'uranium 235, un grand nombre de réacions son possibles. Parmi celles-ci, il y en a une qui, sous l impac d un neuron, donne les noyaux de zirconium e de ellure, don les symboles des noyaux son 40 Zr e 52Te. crire l uaion de la réacion xpliquer quiaivemen l'inérê énergéique de cee réacion. 4. Fusion de noyaux 4.1. Qu'appelle--on réacion nucléaire de fusion? 4.2 Le deuérium e le riium son représenés par le même symbole H, pourquoi? 4.3 crire l'uaion nucléaire de la fusion enre un noyau de deuérium e un noyau de riium, au cours de 4 laquelle se forme un noyau d'hélium 2 He. 4.4 On donne les veurs des énergies de liaison des noyaux suivans : 4 L (D) = 2,2 MeV ; L (T) = 8,5 MeV ; L ( 2 He) = 28,3 MeV. xprimer l'énergie Δ qui peu êre libérée par cee réacion en foncion des énergies de liaison. Cculer numériquemen la veur de Δ.

2 Dipôle RC : Principe d une minuerie (11 poins) 1. Charge du condensaeur Le monage du circui élecrique schémaisé ci-dessous (figure 1) compore : K i R - un généraeur idé de ension = 12,0 V - un conduceur ohmique de résisance R inconnue ; - un condensaeur de capacié C = 120 µf ; - un inerrupeur K. Le condensaeur es iniiemen déchargé. C À la dae = 0, on ferme l'inerrupeur K. Sur le schéma du circui une flèche représene le sens de circulaion du couran d'inensié i dans le circui. Ce sens sera considéré comme le sens posiif. On noe q la charge de l'armaure du condensaeur qui se Figure 1 chargera posiivemen n uilisan la convenion récepeur, représener par des flèches sur la figure 1 les ensions u C aux bornes du condensaeur e u R aux bornes du conduceur ohmique Donner l'expression de u R en foncion de i e la relaion lian q e u C Donner l'expression de i en foncion de la charge q du condensaeur. n déduire l'expression de i en foncion de la capacié C e de la ension u C ablir une relaion enre, u R e u C (jusifier) 1.5. Éablir l'uaion différenielle noée (1) à laquelle obéi u C Vérifier que u C = ( 1 e ) es soluion de l'uaion différenielle (1) avec = RC 1.7. Vérifier que cee soluion convien bien en pariculier pour =0 e = 1.8. Par une anyse dimensionnelle, vérifier que le produi = RC es bien homogène à une durée. 1.9 l'aide de la courbe u C = f() donnée ci-dessous, déerminer graphiquemen la veur de. La consrucion qui perme la déerminaion de doi figurer sur la courbe u c = f() n déduire la veur de la résisance R. u C (V) Courbe u C = f() q Figure 2 2. pplicaion u dipôle RC précédemmen éudié, on associe un monage élecronique qui commande l'lumage d'une lampe : la lampe s'lume lorsque la ension u C aux bornes du condensaeur es inférieure à une veur limie u = 6,0 V ; elle s'éein dès que la ension u C aux bornes du condensaeur es supérieure à cee veur limie u = 6,0 V. Le circui obenu (figure 3) es le suivan :

3 K R figure 3 P C monage élecronique L Lorsqu'on appuie sur le bouon poussoir P, ce dernier se compore comme un fil conduceur de résisance nulle. Il provoque la décharge insananée du condensaeur. Lorsqu'on relâche le bouon poussoir, ce dernier se compore ors comme un inerrupeur ouver Le condensaeur es iniiemen chargé avec une ension ége à 12 V, la lampe es éeine. On appuie sur le bouon poussoir P. Que devien la ension aux bornes du condensaeur u C pendan cee phase de conac? La lampe s'lume--elle? Jusifier la réponse On relâche le bouon poussoir Commen évolue quiaivemen la ension aux bornes du condensaeur au cours du emps? Commen évolue l'éa de la lampe aussiô après avoir relâché le bouon poussoir? n vous aidan de la soluion de l'uaion différenielle, donner l'expression liére de la dae, à laquelle la ension aux bornes du condensaeur aein la veur limie u en foncion de u, e Cculer la veur de durée d'lumage de la lampe Rerouver graphiquemen la veur de à l'aide de la courbe u C = f(). Indiquer clairemen cee durée sur le graphe La ension aux bornes du généraeur éan consane, on voudrai augmener la durée d'lumage. Quels son les deux paramères du circui élecrique de la figure 1 sur lesquels on peu agir? Préciser pour chacun d'enre eux commen ils doiven varier. Chimie 1 : La couleur des horensias (8 poins) Ceraines fleurs, comme celles des horensias, possèden des couleurs variées dues à des pigmens naurels. Les couleurs rouge, mauve, violee e bleue viennen de la présence d'anhocyanines dans les pées. La couleur violee es due à la molécule suivane que l'on noera dans la suie de l'exercice. 1. Inroducion. peu apparenir à deux couples H 2 / de pka 1 = 4,3 e / de pka 2 = 7 L'espèce H 2 es rouge, l'espèce es violee e l'espèce es bleue. On rappelle que pke = Donner la définiion d'un acide selon Brönsed Préciser dans chacun des 2 couples la forme acide e la forme basique. 2. Comporemen de Ha en an qu'acide Écrire l'uaion de la réacion de en an qu'acide avec l'eau Donner l'expression de la consane d'uilibre de cee réacion. Donner sa veur Le ph d'une soluion conenan es de À parir de l'expression de K, évuer liéremen, puis cculer le rappor [ ] 2.4. n déduire l'espèce prédominane. Conclure sur la couleur de la soluion. 3. Comporemen de Ha en an que base Écrire l'uaion de la réacion de en an que base avec l'eau Donner l'expression de la consane d'uilibre K' de cee réacion. Quelle es la relaion enre Ka 1 e K'? 4. Conclusion : couleur des horensias Placer sur un diagramme les domaines de prédominance des espèces H 2, e suivan les veurs du ph Pourquoi les fleurs d'horensias peuven-elles changer de couleur suivan la naure du sol? eq eq

4 Correcion du DS de Sciences Physiques Physique nucléaire (9 poins) Quesions préliminaires : 1. Relaion d'uivence masse-énergie : = Δm.c² 2. = Δm.c² si Δm = 1 u = 1, kg ; = 1, (2, )² = 1, J = 1, /1, = 9, ev = 931,5 MeV 1. Désinégraion sponanée de l uranium Désinégraion pha de 92 U : U 2 90Th 1.2. Défau de masse Δm( 235 U) du noyau d uranium 235 : Δm( 235 U) = 92 m P (235-92) m N - m( 235 U) 1.3 Δm( 235 U) = 1,9222 u 1.4. L'énergie de liaison L d'un noyau es l énergie correspondan à son défau de masse. 1.5 L ( 235 U) = Δm( 235 U). c² = 1,9222 1, ,9979² = 2,8687 J 1.6 L / = L ( 235 U) / 235 = 1, J = 7,6199 MeV.nucléon Bilan énergéique. 92 He 2.1 Δ = [m( 235 U) - m( 4 He) - m( 231 Th) ] c² 2.2 Δ = [234, ,9869-4,0015] 931,5 = 0,0051 MeV = 5,1 kev 3. Fission de l'uranium Fission = réacion nucléaire qui concerne les gros noyaux : sous l impac d un neuron, ils se scinden en 2 noyaux plus peis. 3.2 quaion de la réacion de fission d'un noyau d'uranium 235 qui donne les noyaux de zirconium e de 235 ellure : U n 40 Zr e Te 3 1 n Le zirconium e le ellure on des énergies de liaison par nucléon plus fores que l uranium, C es la différence d énergie de liaison dans le sysème qui es récupérée. 4. Fusion de noyaux 4.1. Une réacion de fusion es la formaion d un unique noyau à parir de 2 plus peis. 4.2 Le deuérium e le riium son représenés par le même symbole H, car ce son des isoopes de l hydrogène (même Z = 1) H H He 1 2 0n Δ = L ( 2 He)-L(T)- L (D) = 28,3-8,5-2,2 = 17,6 MeV Dipôle RC : Principe d une minuerie (8 poins) 1. Charge du condensaeur K i R 1.2 u R = R.i e u C = q/c 1.3 i = dq/d donc i = C du C /d 1.4 Loi des mailles : = u R u C 1.5 = Ri u C = RC du C /d u C (1) 1.6. Si u C = ( 1 e ) es soluion de l'uaion (1) C q Figure 1

5 du C /d = (/) e On vérifie que RC du C /d u C = RC(/) e ( 1 e ) = vec = RC. Donc l uaion (1) es vérifiée 1.7. Condiion iniie : u C (0) = 0 ; la condiion limie u C ( ) = ; ce qui es conforme aux observaions nyse dimensionnelle : R [Ω] = [V]/[], C [F] = [C]/[V] ; or comme i = dq/d on a [] = [C]/[] donc RC [Ω] [F] = [V]/[] [C]/[V] = [C]/ [] = [] 1.9 u C (V) Courbe u C = f() u C () u 1.9. u C () = (1 e ) = (1 e 1 ) u C () = 12,0 (1 e 1 ) u C () = 7,56 V Graphiquemen on rouve = 27 s 1.10 R = C 27 R = = 2, Ω = 2, Ω en bleu quesion pplicaion = 2.1. Pendan la phase de conac, la ension aux bornes du condensaeur devien insananémen nulle. La ension u C devien inférieure à u ors la lampe s'lume Lorsqu'on relâche le bouon poussoir, le condensaeur se charge : u C augmene exponeniellemen de 0 V à 12 V (). La charge du condensaeur n éan pas insananée, la lampe rese lumée pendan une ceraine durée puis s éein dès que la ension u C aein la veur u à la dae =, on a u C = u (1 u ln ( e ) = u 1 ) = =. ln ( u ) e u = u 1 = e = ln ( u ) ln a b = ln b a u ln (1 ) = ) u = ln ( = 25ln = 17 s 12 6, Voir graphique ci-dessus. Le poin d ordonnée u = 6,0 V a pour abscisse = 18 s. Ce résula es en cohérence avec le ccul précéden Pour augmener la durée d lumage, il fau augmener la veur de la consane de emps. Or : = R.C. Il fau donc augmener R ou/e C. Chimie 1 : La couleur des horensias (8 poins) 1. INTRODUCTION Selon, Brönsed, un acide es une espèce chimique capable de céder un proon H Couple acide/base H 2 acide / base conjuguée acide / base conjuguée

6 2. COMPORTMNT D N TNT QU'CID (aq) H 2 O (l) = (aq) H 3 O 2.2. K = K = 10 pka soi ici K 2 = 10 pka2 K 2 = K = K 2 =. H O 3 donc. H O 3 K 2 = HO 3 = 10 pk 2 10 ph = 10 ph pka2 = = [ (aq)] = 10 3.[ (aq) ] [ (aq)] > [ (aq) ] donc (aq) prédomine par rappor à (aq). La soluion es colorée en bleu. 3. COMPORTMNT D N TNT QU BS (aq) H 2 O (l) = H 2 (aq) HO (aq) H2 ( ). aq HO 3.2. K ' = HO 3 fin de faire apparaîre Ke, muliplions K' par. HO 3 H2 ( ). aq HO HO 3 H 2 K ' = K ' = Ke HO 3 H 3O Pour écrire l'expression de Ka 1, écrivons l'uaion de la réacion enre l'acide H 2 e la base H 2 O: H 2 (aq) H 2 O (l) = (aq) H 3 O ( ). aq H3 O Ka 1 = H2 Ke On remarque ors que K ' = Ka 1 4. CONCLUSION : COULUR DS HORTNSIS ,25 H pka 1 pka 2 2 ph rouge violee bleue 4, La naure du sol impose le ph de la soluion aqueuse absorbée par les planes, elle impose donc le ph dans les pées. La couleur des fleurs es liée à l'espèce prédominane qui dépend du ph.

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C.

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C. Principe d une minuerie (Afrique 2006) 1. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION. Le monage du circui élecrique schémaisé ci-dessous (figure 1) compore : - un généraeur idéal de

Plus en détail

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension 1- Le dipôle C es une associaion en série d un condensaeur e d un conduceur ohmique ( ou résisor) : I- Inroducion 2- L échelon de ension : es le passage insanané d une ension de la valeur à une valeur

Plus en détail

COMPOSITION N 2 DE SCIENCES PHYSIQUES

COMPOSITION N 2 DE SCIENCES PHYSIQUES MPSITIN N 2 D SINS PHYSIQUS XI 1 : (03 poins) Les acides α-aminés jouen un rôle fondamen en biochimie comme consiuans élémenaires des proéines : ils polymérisen en forman des liaisons pepidiques. 1.1.

Plus en détail

Contrôle de physique n 4

Contrôle de physique n 4 Conrôle de physique n 4 Un groupe délèves musiciens souhaie réaliser un diapason élecronique capable démere des sons purs, en pariculier la noe la 3 (noe la roisième ocave). Cee noe ser de référence aux

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

Série d exercices Bobine et dipôle RL

Série d exercices Bobine et dipôle RL xercice 1 : Série d exercices Bobine e dipôle R On réalise un circui élecrique comporan une bobine d inducance e de résisance r, un conduceur ohmique de résisance R, un généraeur de ension de f.é.m. e

Plus en détail

Minisère de l éducaion & de la formaion D. R. E. N Lycée Secondaire -Haouaria Devoir de conrôle N 1 Classes : 4 e Sc- Exp & Mah Dae : 15/11 /2008 Durée : 2 H Maière : Sciences Physiques profs: Laroussi

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 2015-2016 Devoir n 6 CNVERSIN DE PUISSANCE L obje de ce problème consise à éudier la producion d énergie élecrique à parir d une éolienne. Le disposiif pore alors le nom d «aérogénéraeur» e es consiué

Plus en détail

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC HAPITE P7 DIPÔLE ONDENSATEUDIPÔLE I) DIPÔLE ONDENSATEU I.1. Définiion e symbole I.2. harge e décharge d un condensaeur I.3. Inerpréaion I.4. apacié d un condensaeur I.5. Énergie emmagasinée par un condensaeur

Plus en détail

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC Physique - 6 ème année - Ecole Européenne Elecricié n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC I) Convenion d'algébrisaion des grandeurs élecriques : 1) Inensié e ension : L inensié i du couran élecrique e la ension

Plus en détail

CORRECTION des EXERCICES de RADIOACTIVITE

CORRECTION des EXERCICES de RADIOACTIVITE CORRECTIO des EXERCICES de RDIOCTIVITE.1. Désinégraion du carbone 14. On donne Les numéros aomiques suivans : Z 6 pour le carbone (C) e Z 7 pour l azoe (). Pourquoi les noyaux de symboles 1 6 C e 13 6

Plus en détail

Équations différentielles.

Équations différentielles. IS BTP, 2 année NNÉE UNIVERSITIRE 205-206 CONTRÔLE CONTINU Équaions différenielles. Durée : h30 Les calcularices son auorisées. Tous les exercices son indépendans. Il sera enu compe de la rédacion e de

Plus en détail

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension Lycée Viee TSI ircuis - -L -L- éponse à un échelon de ension I. égime libre. Définiion d un régime libre Le régime libre ( ou propre ) d un circui es un régime obenu lorsque les sources libres son éeines.

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

Les hacheurs à liaison directe

Les hacheurs à liaison directe es hacheurs à liaison direce I. Hacheur série (Buck) Exercice I n considère le monage ci conre : a ension d alimenaion es égale à 200 V, la fréquence de découpage es noée f (période ) e le rappor cyclique

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité BTS Mécanique e Auomaismes Indusriels Fiabilié Lcée Louis Armand, Poiiers, Année scolaire 23 24 . Premières noions de fiabilié Fiabilié Dans ou ce paragraphe, nous nous inéressons à un disposiif choisi

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

La fonction générer un signal rectangulaire

La fonction générer un signal rectangulaire Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique La foncion générer un signal recangulaire I Idenificaion de la foncion Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don

Plus en détail

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire 4 ircuis linéaires du second ordre en régime ransioire PSI 016 017 I Réponse d un circui RL série à un échelon de ension 1. ircui R L i() u G () +q ¹ 1 u R () u L () u () On ferme l inerrupeur K à = 0,

Plus en détail

CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS

CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS I. Descripion e symboles Un condensaeur es un composan consiué par, appelés séparés sur oue l'éendue de leur surface par un milieu nommé. Le es de faible épaisseur e il s exprime

Plus en détail

LOIS FONDAMENTALES EN COURANT CONTINU

LOIS FONDAMENTALES EN COURANT CONTINU Chapire : LOS FONMENTLES EN CONT CONTN u cours de ce chapire, nous apprendrons à connaîre les grandeurs fondamenales que son le couran e la ension, à éablir e à appliquer les lois fondamenales dies des

Plus en détail

Cas du circuit RL. I. Un exemple d application d un circuit RL : un composant du système d alimentation en gazole d une Logan.

Cas du circuit RL. I. Un exemple d application d un circuit RL : un composant du système d alimentation en gazole d une Logan. Cas du circui I. Un exemple d applicaion d un circui : un composan du sysème d alimenaion en gazole d une ogan. xrai du suje IBAN 2006 a Dacia ogan, conçue par le consruceur français enaul es produie au

Plus en détail

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope PC - Lycée Dumon D Urville TP 1 : uilisaion de l oscilloscope numérique I. Compéences à acquérir Les compéences évaluées au cours de ce TP son: - Uiliser un GBF - Uiliser un oscilloscope : Afficher des

Plus en détail

Corrigé des exercices. La radioactivité. Le polonium 214 est un émetteur alpha. Donner l'équation de sa désintégration.

Corrigé des exercices. La radioactivité. Le polonium 214 est un émetteur alpha. Donner l'équation de sa désintégration. Le polonium 214 es un émeeur alpha. Donner l'équaion de sa désinégraion. 214 84Po 4 2 He + 210 82 Pb 1 L'iode 131 es un émeeur bêa. Donner l'équaion de sa désinégraion. 131 53I 0 1 e + 131 54 Xe 2 Compléer

Plus en détail

Réponse d un dipôle RL à un échelon de tension

Réponse d un dipôle RL à un échelon de tension éonse d un diôle L à un échelon de ension Tire Descriion emarques 1- Le diôle L es une associaion en série d une bobine e d un conduceur ohmique (ou résisor) : I- Inroducion 2- L échelon de ension : es

Plus en détail

GRANDEURS PERIODIQUES

GRANDEURS PERIODIQUES GRANDEURS PERIODIQUES I. GRANDEURS VARIABLES 1. NOAIONS Nous représenons par une lere minuscule la valeur insananée d'une grandeur élecrique variable (inensié de couran i, ension u). La valeur maximale

Plus en détail

TP de physique n 7 charge et décharge d'un condensateur Terminale

TP de physique n 7 charge et décharge d'un condensateur Terminale TP de physique n 7 charge e décharge d'un condensaeur Terminale I. CHARG T DCHARG D'UN CONDNSATUR SOUS UN TNSION CONSTANT 1) Monage u R u C ma COM i + - 2 1 R = 5,6 k C = 1500 F = 10 V coninu V COM ATTNTION:

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3.2 Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

Corrigé des exercices de l examen du 23 janvier 2007 (Les N de page font référence au livre «Physique» de E. Hecht)

Corrigé des exercices de l examen du 23 janvier 2007 (Les N de page font référence au livre «Physique» de E. Hecht) Corrigé des exercices de l examen du 3 janvier 7 (Les N de page fon référence au livre «Physique» de E. Hech) Q1. Deux charges poncuelles de +5 µc e +1 µc se rouven sur l axe des x aux poins des coordonnées

Plus en détail

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proporionnalié -Acivié préparaoire n : Suies de nombres proporionnelles -l indicaion «0,88 /L» perme de calculer les pri manquans dans le ableau ci-dessous. Indiquer

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. et x désigne alors la matrice à 1 ligne et n colonnes : x = [ x 1 x 2 x n ] ;

MATHÉMATIQUES II. et x désigne alors la matrice à 1 ligne et n colonnes : x = [ x 1 x 2 x n ] ; MATHÉMATIQUES II Dans ce problème, nous éudions les propriéés de ceraines classes de marices carrées à coefficiens réels e cerains sysèmes linéaires de la forme Ax = b d inconnue x IR n, A éan une marice

Plus en détail

COMPARATEURS ANALOGIQUES

COMPARATEURS ANALOGIQUES I/ RAPPEL COMPARATEURS ANALOGIQUES Page 1 Signal logique e signal On di qu'un signal élecrique es logique lorsqu'il. analogique V On di qu'un signal es analogique lorsque son évoluion (en général en foncion

Plus en détail

Diode, thyristor : le redressement

Diode, thyristor : le redressement PAIE 11 FONCIONS 47, hyrisor : le redressemen La conversion d énergie appelée redressemen perme d obenir un couran unidirecionnel à parir d un couran alernaif sinusoïdal ne diode peu assurer cee foncion

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

المادة: الفيزياء قسم : العلوم الفرع: علوم الحياة نموذج رقم 1

المادة: الفيزياء قسم : العلوم الفرع: علوم الحياة نموذج رقم 1 الهيئة األكاديمي ة المشتركة قسم : العلوم نموذج مسابقة )يراعي تعليق الدروس والتوصيف المعد ل للعام الدراسي 017-016 المادة: الفيزياء الشهادة: الثانوية العام ة الفرع: علوم الحياة نموذج رقم 1 المد ة : ساعتان

Plus en détail

KF.book Page 29 Vendredi, 1. août :21 12 Chapitre 1 Mécanique 1

KF.book Page 29 Vendredi, 1. août :21 12 Chapitre 1 Mécanique 1 Chapire Mécanique Exercice 0 0 Risque de collision au freinage. Une voiure roule à une viesse consane en ligne droie. Au emps = 0, le conduceur aperçoi un obsacle, mais il ne commence à freiner (avec une

Plus en détail

Démarrage direct des moteurs

Démarrage direct des moteurs Page : sur 6. Problémaique Nous allons éudier la moorisaion d un malaxeur de faible puissance el que ceux uilisés dans les laboraoires de développemen de produis cosméiques. La faible quanié de produi

Plus en détail

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION LTOINTIQU Duperray Lycée FBUISSON PTSI PONS DS IUITS A UN HLON D TNSION Dans les circuis élecriques, les régimes on oujours un débu Nous allons éudier commen à parir des condiions iniiales, les courans

Plus en détail

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC Pei dicionnaire physique-chimie/mahs des équaions différenielles On compare les différenes manières de présener la résoluion d une équaion différenielle dans les différenes disciplines. Le bu de cee fiche

Plus en détail

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ )

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ ) SESSION 1998 Page 1/5 Examen : BTS Coef. : 2 Spécialié : MECANIQUE ET AUTOMATISME INDUSTRIEL Durée : 2h Epreuve : U.32 SCIENCES PHYSIQUES Code : MSE 3 SC ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3. Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

قسم: العلوم. Cette épreuve comporte trois exercices obligatoires. L'usage des calculatrices non programmables est autorisé.

قسم: العلوم. Cette épreuve comporte trois exercices obligatoires. L'usage des calculatrices non programmables est autorisé. الهيئة األكاديمي ة المشتركة قسم: العلوم نموذج مسابقة )يراعي تعليق الدروس والتوصيف المعد ل للعام الدراسي 017-016 المادة: الفيزياء الشهادة: الثانوية العام ة الفرع: علوم الحياة نموذج رقم 1 المد ة: ساعتان

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Domaine d applicaion : raiemen du signal ype de documen : Cours Classe : Première Dae : I Définiion

Plus en détail

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique EN1 Foncions e composans élémenaires de l élecronique Foncions élémenaires de l'élecronique Les foncions élémenaires de l'élecronique son celles que l'on rerouve régulièremen dans les différenes applicaions

Plus en détail

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs Circuis résisifs e réacifs Chapire 14 Circuis résisifs e réacifs Sommaire Elémens résisifs e réacifs Comporemen d une résisance en régime alernaif sinusoïdal Comporemen d un condensaeur en régime alernaif

Plus en détail

Lycée René Cassin. Chap 10 Chapitre 9 et 10 Chutes verticales et mouvements plans DM18 : Etude de mouvements plans - Correction.

Lycée René Cassin. Chap 10 Chapitre 9 et 10 Chutes verticales et mouvements plans DM18 : Etude de mouvements plans - Correction. Chap Chapire 9 e Chues vericales e mouvemens plans DM8 : Eude de mouvemens plans - Correcion Dae : Un cascadeur doi sauer avec sa voiure sur la errasse d un immeuble. Pour cela, il uilise un remplin disan

Plus en détail

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système.

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système. STI2D SIN V. Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin. Rechercher e choisir une soluion logicielle ou maérielle au regard de la définiion d'un sysème. BP / Clavier Sans conac IR / ILS A conac FC Capeur

Plus en détail

Lycée Jean d Alembert Jeudi 21 juin BAC BLANC n 1. Jeudi 21 juin 2012 PHYSIQUE - CHIMIE SÉRIE S. Durée de l'épreuve : 3 h 30 Coefficient : 6

Lycée Jean d Alembert Jeudi 21 juin BAC BLANC n 1. Jeudi 21 juin 2012 PHYSIQUE - CHIMIE SÉRIE S. Durée de l'épreuve : 3 h 30 Coefficient : 6 BAC BLANC n 1 Jeudi 21 juin 2012 PHYSIQUE - CHIMIE SÉRIE S Durée de l'épreuve : 3 h 30 Coefficient : 6 L usage de la calculatrice EST autorisé LES TÉLÉPHONES PORTABLES SONT INTERDIS Ce sujet comporte trois

Plus en détail

Intégrale fonction des bornes

Intégrale fonction des bornes [hp://mp.cpgedupuydelome.fr] édié le juille 4 Enoncés Inégrale foncion des bornes Eercice [ 87 ] [correcion] On pourra à ou momen s aider du logiciel de calcul formel. a Résoudre sur l inervalle I = ],

Plus en détail

Solutionnaire Physique 1, Électricité et Magnétisme, Harris Benson LES CIRCUITS À COURANT CONTINU

Solutionnaire Physique 1, Électricité et Magnétisme, Harris Benson LES CIRCUITS À COURANT CONTINU Soluionnaire hysique, Élecricié e Magnéisme, Harris Benson Soluionnaire rédigé par Maxime Verreaul, professeur CHATE 7 LES CCUTS À COUANT CONTNU 7 FAUX. Le couran es le même en ou poin du circui. 7 Comme

Plus en détail

Chapitre 4: Les modèles linéaires

Chapitre 4: Les modèles linéaires Chapire 4: Les modèles linéaires. Inroducion: Dans ce chapire on va voir successivemen les modèles linéaires saionnaires: auoregressifs (AR), de moyennes mobiles (MA) e mixes (ARMA) en pariculier. Finalemen,

Plus en détail

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire.

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire. TP COURS ELECTROCINETIQUE RDuperray Lycée FBUISSON PTSI AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL: MONTAGES SUIVEURS Dans les monages suivans à AO, il y a une réroacion négaive, l AO foncionne donc en régime linéaire

Plus en détail

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Universié de Savoie DEUG STPI Unié U32 Sysèmes linéaires - Auomaique CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Le sysème es mainenan mis en équaion, il es donc beaucoup plus

Plus en détail

VIII Les gaz, partie F

VIII Les gaz, partie F VIII Les gaz, parie F Exercices de niveau A Le premier exercice de niveau A s appuie sur une analyse dimensionnelle vue dans le cours pour esimer une durée de diffusion. Le deuxième aide à apprendre l

Plus en détail

Lycée Jean d Alembert Jeudi 21 juin BAC BLANC n 1. Jeudi 21 juin 2012 PHYSIQUE - CHIMIE SÉRIE S. Durée de l'épreuve : 3 h 30 Coefficient : 8

Lycée Jean d Alembert Jeudi 21 juin BAC BLANC n 1. Jeudi 21 juin 2012 PHYSIQUE - CHIMIE SÉRIE S. Durée de l'épreuve : 3 h 30 Coefficient : 8 BAC BLANC n 1 Jeudi 21 juin 2012 PHYSIQUE - CHIMIE SÉRIE S Durée de l'épreuve : 3 h 30 Coefficient : 8 L usage de la calculatrice EST autorisé LES TÉLÉPHONES PORTABLES SONT INTERDIS Ce sujet comporte trois

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE SYNTHESE N 3

SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE SYNTHESE N 3 Durée 3h 12-05-2014 4 éme Math SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE SYNTHESE N 3 PR : RIDHA BEN YAHMED Chaque résultat doit être souligné ou encadré. La clarté, la précision de l explication rentrent en compte

Plus en détail

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE -

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE - ENS de Cachan Concours d enrée en 3 ème année pour la préparaion à l agrégaion de Génie Elecrique Session 2001 SECONDE PARTIE - ELECTRONIUE - Ce problème se propose d éudier le foncionnemen de l élecronique

Plus en détail

Troisième semaine de travail : Transformée de Fourier - Convolution

Troisième semaine de travail : Transformée de Fourier - Convolution Première Année à Disance - Module Analyse de Fourier - Transformée de Fourier Troisième semaine de ravail : Transformée de Fourier - Convoluion Exercices Type enièremen corrigés avec remarques e méhodologie.

Plus en détail

Démarrage direct, deux sens de rotation

Démarrage direct, deux sens de rotation Dae: Page : sur 6 Démarrage direc, deux sens de roaion Démarrage direc, deux sens de roaion. Problémaique Le schéma uilisé dans le cours précéden ne permeai que la roaion dans un seul sens. Il arrive que,

Plus en détail

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension Terminale GT hapire 8 : Onduleur auonome de ension I / préambule : inerrupeurs en élecronique de puissance 1. diode à joncion 2. ransisor bipolaire II / principes des onduleurs auonomes 1. définiion 2.

Plus en détail

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS Piloage, conrôle e comporemen des sysèmes - n 8 Page 1 MODULAION D'ÉNRGI, VARIAION D VISS I/ INRODUCION, DÉFINIIONS Cerains sysèmes nécessien, en exploiaion, une variaion de puissance. Celle-ci peu êre

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le ransisor bipolaire onsiuion- Symbole 2 1. aracérisiques Foncionnemen 2 1.1. aracérisiques d enrée I =f(v E ) 2 1.2. aracérisiques de Transfer I =f(i ) 3 aracérisiques de sorie I =f(v E ) 4 1.4. Résumé

Plus en détail

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur.

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur. Chapire 1 Eude des ensions élecriques ; Naure de la ension du seceur. On a vu que la ension produie par un alernaeur dans une cenrale élecrique changeai ou le emps. On ne peu donc pas se conener de brancher

Plus en détail

Équations différentielles du premier ordre

Équations différentielles du premier ordre Équaions différenielles du premier ordre Vous rouverez ici de brefs résumés e exemples sur les applicaions concrèes des équaions différenielles du premier ordre : variaion de empéraure désinégraion radioacive

Plus en détail

EXAMEN FINAL Économie Monétaire Internationale 27 janvier heures

EXAMEN FINAL Économie Monétaire Internationale 27 janvier heures niversié de Paris X Nanerre École Docorale MP DA conomie Inernaionale, Modélisaion e Analyse des Poliiques Économiques Année 2004-2005 XAMN FINAL Économie Monéaire Inernaionale 27 janvier 2005 2 heures

Plus en détail

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 4 heures Coefficien 3 Le problème éudie l enraînemen d un venilaeur conrôlan le irage d une chaudière de fore puissance équipan une usine de pâe à papier. La régulaion de empéraure

Plus en détail

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques Sysèmes Elecronique DUT APP 06 / 07 TD N 5 : Sysèmes linéaires Les ouils mahémaiques Chap. : Inroducion aux SA S.POUJOULY @poujouly hp://poujouly.ne Elémens de correcion Exercice n 3 : Modélisaion d'un

Plus en détail

CONTRÔLE DE SCIENCES PHYSIQUES

CONTRÔLE DE SCIENCES PHYSIQUES nom : TS CONTRÔLE DE SCIENCES PHYSIQUES /2/ Lors de la correction il sera tenu compte de la présentation et de la rédaction de la copie. Les réponses seront expliquées et données sous forme littérale puis

Plus en détail

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures TEE Sciences e Technologies de l'indusrie e du Développemen Durable Dae Lycée Nicolas Apper OBJECTIFS Régulaion de la viesse d un rain TP 2 Séquence 2 Décoder un schéma élecrique Décoder un schéma bloc

Plus en détail

Lois générales de l'électrocinétique

Lois générales de l'électrocinétique Lois générales de l'élecrocinéique «Paience e longueur de emps Fon plus que force ni que rage.» Jean de La Fonaine in «Fables», le Lion e le Ra. Résumé L élecrocinéique raie de la circulaion des charges

Plus en détail

CINETIQUE CHIMIQUE 1. Vitesse de réaction en réacteur fermé

CINETIQUE CHIMIQUE 1. Vitesse de réaction en réacteur fermé CINETIQUE CHIMIQUE. Viesse de réacion en réaceur fermé. Généraliés sur la cinéique chimique L obje de la cinéique chimique es l éude de l évoluion au cours du emps d une réacion hermodynamiquemen possible.

Plus en détail

Corrigés des exercices sur le dipôle RC

Corrigés des exercices sur le dipôle RC ORRIG XRIS TS /0 DIPOL R orrigés es exercices sur le ipôle R orrigé e l exercice Uiliser la loi aiivié es ensions e. Pour les ensions u AB e u BM e les connexions à l inerface acquisiion voir figure ci-conre.

Plus en détail

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol CH V Mouvemens I) Mouvemens e référeniel : Pour éudier un mouvemen, il fau définir : - le mobile (obje qui es en mouvemen) - le référeniel (sysème par rappor auquel le mobile se déplace) 1) Siuaion : Deux

Plus en détail

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année Lycée Secondaire Cherarda Kairouan Devoir de synhèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : ère Année A.S :200/20 Durée : 2H Noe :./ 20 PATIE A : Les foncions logiques de base : (4 poins) Sysème : Anenne parabolique

Plus en détail

E4.2 Circuits alimentés en tension alternative

E4.2 Circuits alimentés en tension alternative Manip. Elec. ircuis Elec 4 - Manip. Elec.4 ircuis en ension alernaive E4. Bu de la manipulaion e bu de la manipulaion es l'éude de circuis alimenés en ension alernaive e comprenan des associaions de résisances,

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

Séance 2 : Réactions acido-basiques et dosages

Séance 2 : Réactions acido-basiques et dosages Séance 2 : Réactions acido-basiques et dosages Le cours en question 1/ Qu'est ce qu'un acide? Une base? Un couple acido-basique? 2/ Qu'est ce qu'une constante d'acidité? Le produit ionique de l'eau? 3/

Plus en détail

Les fonctions logiques & l algèbre de Boole

Les fonctions logiques & l algèbre de Boole Les foncions logiques & l algèbre de Boole 1 - Algèbre de Boole Hisorique : Georges BOOLE, philosophe e mahémaicien anglais, publia en 1854 un essai sur les raisonnemens logiques poran sur les proposiions

Plus en détail

CHAPITRE II : SYSTEMES SEQUENTIELS : LES BASCULES

CHAPITRE II : SYSTEMES SEQUENTIELS : LES BASCULES CAPITE II : YTEME EUENTIEL : LE BACULE I. Foncion mémoire élémenaire. Inroducion Un inerrupeur, qui commande l allumage e l exincion d une lampe élecrique es une mémoire mécanique. L informaion es conservée

Plus en détail

Ch 12 : CONVERSION NUMERIQUE ANALOGIQUE ( CNA ). CONVERSION ANALOGIQUE NUMERIQUE ( CAN ).

Ch 12 : CONVERSION NUMERIQUE ANALOGIQUE ( CNA ). CONVERSION ANALOGIQUE NUMERIQUE ( CAN ). h 12 : ONVRSON NUMRQU ANALOGQU ( NA ). ONVRSON ANALOGQU NUMRQU ( AN ). 1. Définiion 1.1. Signal analogiue. Un signal analogiue es un signal don la valeur évolue coninûmen en foncion d'une variable coninue.

Plus en détail

MOUVEMENT UNIFORME ET UNIFORMEMENT VARIE

MOUVEMENT UNIFORME ET UNIFORMEMENT VARIE TERMINALE S.T.I. MOUVEMENT UNIFORME ET / hp://perso.orange.fr/herve.jardin-nicolas/ MOUVEMENT UNIFORME ET mv uniforme e uniformemen I. Domaine d applicaion de ce cours Ce chapire sera relaif d une par

Plus en détail

Physique - Chimie Durée : 3 h 30

Physique - Chimie Durée : 3 h 30 ÉCOLE, COLLÈGE ET LYCÉE PRIVÉS 33, boulevard Lannes - 75116 Paris - www.ecolepascal.fr TERMINALE S EXAMEN BLANC N 1 Décembre 2011 Physique - Chimie Durée : 3 h 30 TOUT DOCUMENT INTERDIT. L usage de calculatrices

Plus en détail

Exercices sur les courbes paramétrées dans le plan

Exercices sur les courbes paramétrées dans le plan Exercices sur les courbes paramérées dans le plan Dans le plan P muni d un repère orhonormé O, i, j, on considère la courbe C définie par les équaions x paramériques y ) Eudier les variaions de x e y Donner

Plus en détail

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF Chapire 4 LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF I- PARAMETRES CARACTERISTIQUES D UN SIGNAL ALTERNATIF : Un signal alernaif es caracérisé par sa forme (sinus, carré, den de scie, ), sa période (

Plus en détail

Exemples : réaction entre I 2 et S 2 O 3

Exemples : réaction entre I 2 et S 2 O 3 Résumé proposé par I. Réacions rapides - Réacions lenes 1. Réacions rapides Une réacion es rapide si elle semble achevée dès que les réacifs son en conac. Une réacion rapide se fai quasi insananémen, dés

Plus en détail

Les filtres passe-haut

Les filtres passe-haut Les filres passe-hau Je ais ener ici de ous expliquer le foncionnemen d un filre passe-hau. Nous allons oir dans l ordre : - le schéma ype - l éude de la ransmiance - l éude du diagramme de Bode - l uilié

Plus en détail

Démarrage statorique

Démarrage statorique Page 98 Communicaion echnique Démarrage saorique 1. Problémaique Les produis volails uilisés par la SPCC dans la fabricaion des parfums impliquen une aéraion fore afin d évacuer les vapeurs qui peuven

Plus en détail

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également.

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également. ÉTUDE DE COURBES PARAMÉTRÉES 39 6. Éude de courbes paramérées 6.. Définiions Remarques La courbe (C) n'es pas nécessairemen le graphe d'une foncion ; c'es pourquoi on parle de courbe paramérée e non pas

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique Plan _ Présenaion _ aracérisique saique _ Monage en monosable ou monovibraeur _ Monage en asable ou mulivibraeur ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI Présenaion

Plus en détail

Correction de l exercice 1 du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une obligation»

Correction de l exercice 1 du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une obligation» Correcion de l exercice du cours Managemen Bancaire : «Calcul de la VaR d une obligaion» Quesion : calculer numériquemen la duraion e la convexié de l obligaion de coure maurié e de l obligaion de longue

Plus en détail

Commande d un moteur à courant continu

Commande d un moteur à courant continu Commande d un moeur à couran coninu 1. Généraliés Le hacheur es un disposiif classé dans la caégorie des converisseurs saiques d énergie coninu - coninu. l a pour rôle de ransférer l'énergie d'une source

Plus en détail

Formalisme des processus aléatoires

Formalisme des processus aléatoires HAPITRE Formalisme des processus aléaoires. - Signal déerminise e signal aléaoire.. - Signal déerminise Les signaux déerminises son connus par leur représenaion emporelle e specrale. Dans le domaine emporel,

Plus en détail

I- La pile cuivre-aluminium (16 points)

I- La pile cuivre-aluminium (16 points) nom : TS 6 CONTRÔLE DE SCENCES PHYSQUES durée conseillée 1h15 26/03/12 Lors de la correcion il sera enu compe de la présenaion e de la rédacion de la copie. Les réponses seron jusifiées e données sous

Plus en détail

devoir 6. Calculatrice interdite.

devoir 6. Calculatrice interdite. Terminale S devoir 6. Calculatrice interdite. xercice 1 : Mesure de la valeur de la capacité d'un condensateur On dispose de deux composants : un conducteur ohmique de résistance R = 150 et un condensateur

Plus en détail

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =.

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =. Chapire.3.3 Conversion coninu alernaif 1 ) Principe 1.1) Généraliés C es un converisseur saique, qui perme des échanges d énergie enre une enrée coninue e une sorie alernaive. Symbole: Si la source coninue

Plus en détail

CHAPITRE II Oscillations libres amorties : Systèmes à un degré de liberté

CHAPITRE II Oscillations libres amorties : Systèmes à un degré de liberté CHAPITRE II Oscillaions libres amories Sysème à un degré de liberé 011-01 CHAPITRE II Oscillaions libres amories : Sysèmes à un degré de liberé Inroducion : Le pendule élasique comme le pendule pesan,

Plus en détail

MEMORISATION UNITAIRE

MEMORISATION UNITAIRE Mémorisaion uniaire Page 1 MEMORISATION I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Définiions UNITAIRE Une foncion de mémorisaion uniaire es capable de mémoriser un seul éa logique à la fois (un seul bi). Les srucures associées

Plus en détail

Chapitre 4 : amplificateurs opérationnels

Chapitre 4 : amplificateurs opérationnels Chapire 4 : amplificaeurs opéraionnels I Amplificaeur opéraionnel 1. Présenaion 2. Modèle de l AO idéal 3. Défau 4. Récapiulaif II Amplificaeur opéraionnel en conre réacion 1. amplificaeur non inverseur

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Courbes paramérées Exercices de Jean-Louis Rouge. Rerouver aussi cee fiche sur www.mahs-france.fr * rès facile ** facile *** difficulé moyenne **** difficile ***** rès difficile I : Inconournable

Plus en détail