Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques"

Transcription

1 Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques Dr Catherine FERNANDEZ Unité Mobile de Gériatrie Pôle de gériatrie Strasbourg 3 juin 2010

2 Plan Genèse et fonctionnement des unités mobiles de gériatrie Services d accueil des urgences, quelques données Articulation urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour: analyse rétrospective sur une année Propositions

3 Où en sont les unités mobiles? Création d équipes pionnières en 1998 Circulaire du 18 mars 2002 Développement sur tout le territoire 96 équipes fin équipes en 2008

4 Qu est ce qu une unité mobile de de gériatrie? Unité fonctionnelle hospitalière Pluridisciplinaire Composée de gériatre, infirmier, ergothérapeute, assistante sociale, psychologue, secrétaire,

5 Fonctionnement Sur demande Services de spécialités ou d urgence, parfois à domicile Patients âgés polypathologiques ou fragiles Evaluation gériatrique standardisée Outils validés et adaptés au terrain d intervention

6 Fonctionnement Evaluation au lit du malade Formulation de recommandations à l oral et par écrit Formations formelle et informelle Diffusion des bonnes pratiques gériatriques Coordination intra hospitalière et dans la filière gériatrique

7 Services d accueil des urgences (SAU) Enquête de la DREES en 2003 Les usagers des SAU plus jeunes que la population générale 43% des usagers ont moins de 25ans 14% ont plus de 70 ans

8 SAU: situation des personnes âgées Le plus souvent adressé par un médecin Recours plus fréquent aux transports sanitaires urgents Motifs de recours 70% motif somatique 20% traumatologie 6% troubles psychiatriques 3,5% motifs multiples

9 Qui adresse le patient au SAU?

10 SAU: situation des personnes âgées Un acte diagnostique ou thérapeutique au moins pour 75% des patients Le temps de passage augmente si une problématique sociale mentionnée

11 SAU: situation des personnes âgées Le taux d hospitalisation augmente avec l âge Après 80 ans un patient sur deux a besoin d être hospitalisé Les urgences, une porte d entrée pour une hospitalisation non programmée?

12 Dernière donnée bibliographique Etude à Madrid en mai 2010 Evaluation des personnes âgées plus complexe Durée de séjour plus longue au SAU Pourcentage d admission plus important

13 Situation démographique des SAU 1996, 10 millions de passages par an 2007, 16,4 millions de passages Progression de 4,4% par an en moyenne depuis 1996

14 Situation à Strasbourg Répartition sur deux sites En 2009, passages patients de plus de 70 ans, soit 18%

15 Que fait une unité mobile aux urgences? Admission directe dans les services de médecine interne gériatrique Admission directe dans les services de SSRG Validation des retours à domicile RAD «en l état» RAD avec introduction ou renforcement des aides RAD avec introduction dans la filière gériatrique Collaboration avec les urgentistes et les gériatres

16

17 Présentation de l étude Etude rétrospective du 1 er mai 2009 au 1 er mai demandes tous services confondus 1305 patients aux SAU (57,1%) Moyenne d âge de 81 ans

18 Répartition par âge

19 Répartition par sexe

20 Orientation proposée

21 Orientation réalisée

22 Adéquation?

23 Patients proposés en hôpital de jour 24 dossiers Age moyen de 84,2 ans Intervalle de 75 à 96 ans 15 femmes pour 9 hommes

24 Patients proposés en hôpital de jour Motif d admission Troubles psycho comportementaux: 7 Chutes: 9 Malaises: 4 «Altération de l état général»: 2 Autres: 2

25 Patients proposés en hôpital de jour Mode de vie Seul: 12 Avec conjoint: 6 Avec enfant: 3 Avec conjoint et enfant: 2 Non connu: 1

26 Patients proposés en hôpital de jour Niveau d aides hebdomadaires Aucune: 11 1 aide: 5 2 aides: 3 Supérieur ou égal à 3 aides: 4 Non connu: 1

27 Patients proposés en hôpital de jour Rendez vous finalisé par l UMG dans 11 cas Délai de rendez vous : Moyenne globale: 23,1 jours Moyenne HDJ MCO: 40,8 jours Moyenne HDJ SSR: 20,6 jours Médiane: 8 jours

28 Prise en charge en hôpital de jour 13 patients sur 24 soit 54,1% 8 femmes pour 5 hommes Age moyen de 85 ans 6 vivent seul dont 5 ne bénéficient d aucune aide

29 Prise en charge en hôpital de jour Délai moyen de rendez vous: 14,3 jours Médiane à 12 jours Rendez vous finalisé par l UMG dans 9 cas soit 69% Indications validées par l hôpital de jour

30 Et ceux qui ne sont pas venus? 11 patients 7 femmes pour 4 hommes Age moyen à 82,4 ans 6 vivent seul dont 2 sans aucune aide Rendez vous par l UMG dans 3 cas soit 27% Délai de rendez vous à 52 jours, médiane à 34 jours

31 Quelles explications? Retrouvées dans 5 dossiers 3 hospitalisations dans un délai rapproché 1 indication limite 1 non accord du médecin traitant

32 En résumé

33 Comparaison des motifs d admission

34 Comparaison des rendez vous

35 Impacts sur la prise en charge? Pas de différence concernant l âge, le sexe ratio, le motif d admission et les conditions de vie Délais de prise en charge plus courts Amélioration de la prise en charge si le rendez vous est géré par l UMG: résultats significatifs (p<0,0()

36 Propositions Effets seuil des délais de rendez vous? Proposition de plages dédiées aux urgences

Le service d accueil des Urgences (SAU) :

Le service d accueil des Urgences (SAU) : Le service d accueil des Urgences (SAU) : L exemple du SAU du GHI Le Raincy-Montfermeil 7/5/2015 1 Les ressources sanitaires du territoire SAU Service d Accueil des Urgences REMARQUE : Il existe 1 SAU

Plus en détail

Offre de la filière gériatrique

Offre de la filière gériatrique Offre de la filière gériatrique Palette complète de prises en charge spécifiques en gériatrie dans le cadre d hospitalisations programmées et non programmées En Cs, en HDJ, en hospitalisation complète

Plus en détail

Unité d'evaluation Gériatrique (UEG) Unité Mobile de Gériatrie (UMG) CHD Vendée Site de La Roche-sur-Yon

Unité d'evaluation Gériatrique (UEG) Unité Mobile de Gériatrie (UMG) CHD Vendée Site de La Roche-sur-Yon Unité d'evaluation Gériatrique (UEG) Unité Mobile de Gériatrie (UMG) CHD Vendée Site de La Roche-sur-Yon CHD site LRY 618 lits et places MCO 372 médecine, 169 chir, 77 gynécoobstétrique Mission de recours

Plus en détail

FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES Territoire de parcours de vie et de santé d EVREUX -GISORS Momar FAYE Coordonnateur de la Filière de Soins Gériatriques 1 Le territoire de parcours d Evreux Gisors : une seule

Plus en détail

Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont. Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand

Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont. Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand La Filière Gérontologique du grand Clermont Etat des lieux Le

Plus en détail

Parcours de soins de la personne âgée

Parcours de soins de la personne âgée Parcours de soins de la personne âgée Filière Gérontologique Territoriale Vichy Dr Régine MOUSSIER- DUBOST Pôle Réadaptation & Gériatrie Centre Hospitalier Jacques LACARIN SGCA 31 mai 2013 Un territoire

Plus en détail

UNITE FONCTIONNELLE D ADDICTOLOGIE. E.L.S.A Equipe de Liaison et de Soins en Addictologie C.J.C Consultation Jeunes Consommateurs.

UNITE FONCTIONNELLE D ADDICTOLOGIE. E.L.S.A Equipe de Liaison et de Soins en Addictologie C.J.C Consultation Jeunes Consommateurs. UNITE FONCTIONNELLE D ADDICTOLOGIE E.L.S.A Equipe de Liaison et de Soins en Addictologie C.J.C Consultation Jeunes Consommateurs. Les objectifs sont définis par : Les objectifs La circulaire DHOS du 16

Plus en détail

L APHJPA Association pour la Promotion des Hôpitaux de Jour pour Personnes Agées

L APHJPA Association pour la Promotion des Hôpitaux de Jour pour Personnes Agées L APHJPA Association pour la Promotion des Hôpitaux de Jour pour Personnes Agées Association loi 1908 150 HJ gériatriques recensés > 1000 places > 35 000 patients /an Lieux de soins, de recherche et de

Plus en détail

Dispositifs de soins en psychiatrie

Dispositifs de soins en psychiatrie Dispositifs de soins en psychiatrie Journée du 28 Mai 2015 Resaccel Annick Perrin-Niquet PISR Où trouver des soins psychiatriques? 1. La médecine de ville 2. Le secteur libéral 3. Le secteur de l hospitalisation

Plus en détail

Colloque du 24 novembre 2015 Personnes âgées vieillissantes CHAL

Colloque du 24 novembre 2015 Personnes âgées vieillissantes CHAL Colloque du 24 novembre 2015 Personnes âgées vieillissantes CHAL Pôle de gériatrie. CHAL. colloque 24 novembre 2015 1 Evaluer cliniquement les patients dans les EHPAD : élaboration d un diagnostic grâce

Plus en détail

Dr I.Delabrière, Dr C.Gires, Pr F Puisieux EMG Lille. 7 ème Réunion commune du collectif des EMG Franciliennes et des EMG de la région Nord

Dr I.Delabrière, Dr C.Gires, Pr F Puisieux EMG Lille. 7 ème Réunion commune du collectif des EMG Franciliennes et des EMG de la région Nord Dr I.Delabrière, Dr C.Gires, Pr F Puisieux EMG Lille 7 ème Réunion commune du collectif des EMG Franciliennes et des EMG de la région Nord L Idée part d un constat Fractures de fragilité osseuse = Enjeu

Plus en détail

Unité d Hébergement Temporaire d Urgence (UHTU)

Unité d Hébergement Temporaire d Urgence (UHTU) SIGLE Pôle Unité d Hébergement Temporaire d Urgence (UHTU) 10 ème Journée Départementale de la Gérontologie 14 novembre 2014 Feytiat (87) Philippe VERGER Directeur de la politique gérontologique CHU de

Plus en détail

Et : - nom de l EHPAD (établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes), représenté par

Et : - nom de l EHPAD (établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes), représenté par CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITÉS DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

6 e JOURNEES DES EQUIPES MOBILES DE GERIATRIE Corum de Montpellier les 10 et 11 avril 2014 Compte rendu (partiel)

6 e JOURNEES DES EQUIPES MOBILES DE GERIATRIE Corum de Montpellier les 10 et 11 avril 2014 Compte rendu (partiel) 6 e JOURNEES DES EQUIPES MOBILES DE GERIATRIE Corum de Montpellier les 10 et 11 avril 2014 Compte rendu (partiel) 7 e réunion commune du collectif des EMG d IDF et des EMG de la région Nord Introduction

Plus en détail

Centre Hospitalier du Mans

Centre Hospitalier du Mans Centre Hospitalier du Mans Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : l offre de soins gériatriques du Centre Hospitalier du Mans PROFESSIONNELS DE SANTE Centre Hospitalier du Mans O ff r e de soins

Plus en détail

Les hôpitaux de jour au Centre Hospitalier de CERNAY

Les hôpitaux de jour au Centre Hospitalier de CERNAY Les hôpitaux de jour au Centre Hospitalier de CERNAY Autorisations En mars 2006 Création d un hôpital de jour de médecine gériatrique de 10 places En novembre 2011 : Restructuration de l hôpital de jour

Plus en détail

Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique

Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique Dr Arielle ATTAL, Gériatre Médecin coordinateur 4 juin 2015 Avec le soutien de «Réseau de santé»: missions Article L6321-1

Plus en détail

Lien Ville Hôpital pour un maintien au domicile: la nécessaire coordination et le travail en réseau

Lien Ville Hôpital pour un maintien au domicile: la nécessaire coordination et le travail en réseau 1 Lien Ville Hôpital pour un maintien au domicile: la nécessaire coordination et le travail en réseau Isabelle Crassard France Woimant Référents neurologie ARS IDF XXème Journée nationale d Etudes et de

Plus en détail

Le service est localisé à l'hôpital Bel-Air dans un bâtiment construit en 2006, il est constitué de :

Le service est localisé à l'hôpital Bel-Air dans un bâtiment construit en 2006, il est constitué de : - Chef de service Gériatrie - Médecine gériatrique aigüe, SSR, USLD, UMG, HDJ Pôle gérontologie - gériatrie Hôpital Bel-Air Dr Michel DUMAY - Liste des médecins - Secretariat Dr Christel FEIDT-BROVILLE

Plus en détail

L admission des personnes de plus de 60 ans aux urgences en Haute-Vienne

L admission des personnes de plus de 60 ans aux urgences en Haute-Vienne L admission des personnes de plus de 60 ans aux urgences en Haute-Vienne Dr PETITCOLIN Pierre-Bernard M. FAYE Momar M. FAUGERAS Gilles 27 Septembre 2012 Plan Présentation Contexte La filière gériatrique

Plus en détail

PROJET DE SERVICE DE L EQUIPE MOBILE DE GERIATRIE CHICAS SITE DE GAP SEPTEMBRE 2015

PROJET DE SERVICE DE L EQUIPE MOBILE DE GERIATRIE CHICAS SITE DE GAP SEPTEMBRE 2015 PROJET DE SERVICE DE L EQUIPE MOBILE DE GERIATRIE CHICAS SITE DE GAP SEPTEMBRE 2015 Introduction : Les EMG existent depuis le début les années 1990; elles se sont développées à la suite de la circulaire

Plus en détail

Analyser les disparités de prise en charge en psychiatrie : forces et faiblesses du système d information

Analyser les disparités de prise en charge en psychiatrie : forces et faiblesses du système d information www.irdes.fr Analyser les disparités de prise en charge en psychiatrie : forces et faiblesses du système d information Magali Coldefy Mission d information sur la santé mentale et l avenir de la psychiatrie

Plus en détail

La filière gériatrique et les réseaux de soins

La filière gériatrique et les réseaux de soins DU de Médecine des Personnes Agées 2011 La filière gériatrique et les réseaux de soins Pr. François PUISIEUX Pôle de Gérontologie, CHRU de LILLE La filière gériatrique Objet de la filière gériatrique :

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2018 Machecoul Challans St Gilles Croix de Vie Les orientations du projet médical : Organiser et adapter le parcours de soins aux besoins de la personne âgée Améliorer la programmation

Plus en détail

LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée

LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée #FASN LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée Animé par Yvon Marie-Sainte, directeur du GCSSIS de Martinique et Cécile Lagardère, Care Insight Jean-Luc Dr FANON,

Plus en détail

Xavier de PETIGNY Catherine MARTIN-HUNYADI Hôpital de Jour d Evaluation Gérontologique St François CMRR du CHU de Strasbourg

Xavier de PETIGNY Catherine MARTIN-HUNYADI Hôpital de Jour d Evaluation Gérontologique St François CMRR du CHU de Strasbourg Place des Hôpitaux de Jour Gériatriques dans les Centres Mémoire de Ressources et de Recherche (CMRR) Xavier de PETIGNY Catherine MARTIN-HUNYADI Hôpital de Jour d Evaluation Gérontologique St François

Plus en détail

Adeline MASSE & Jean-Guillaume LAVIELLE Module de Géronto-Psychomotricité

Adeline MASSE & Jean-Guillaume LAVIELLE Module de Géronto-Psychomotricité Adeline MASSE & Jean-Guillaume LAVIELLE Module de Géronto-Psychomotricité Dans quels objectifs Accès à un diagnostic de qualité Anticiper et gérer les situations de crise Assurer la continuité des soins

Plus en détail

- 1 unité de médecine aigue MG Bgériatrique de 26 lits - 1 unité de Soins de Suite SSR et Bde Réadaptation gériatriques de 30 lits

- 1 unité de médecine aigue MG Bgériatrique de 26 lits - 1 unité de Soins de Suite SSR et Bde Réadaptation gériatriques de 30 lits Gérontologie B - Médecine gériatrique Aigüe, SSR et EHPAD Pôle gérontologie - gériatrie Hôpital Félix Maréchal - EHPAD Saint-Jean - EHPAD Le Parc - Hôpital de Mercy - Chef de service Dr Noël BLETTNER -

Plus en détail

Démarche qualité «douleur» Expérience du C.H. de Châteauroux

Démarche qualité «douleur» Expérience du C.H. de Châteauroux Démarche qualité «douleur» Expérience du C.H. de Châteauroux Dr Florentin CLÈRE - Praticien hospitalier Consultation pluridisciplinaire de la douleur Unité Risques et Qualité Atelier n 2 29 novembre 2010

Plus en détail

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique Expérience du Réseau VISage Une organisation intégrée dans le champ de la gériatrie Dr Anne-Marie AMMEUX- Mme Véronique CURT Genèse de l intégration sur le territoire

Plus en détail

Infirmière référente en LISP au CH de Saint Die des Vosges

Infirmière référente en LISP au CH de Saint Die des Vosges Infirmière référente en LISP au CH de Saint Die des Vosges Evolution et adaptation des missions d une infirmière référente. Muriel Jouchter infirmière référente LISP Christine Blot cadre de santé 1 2 Pour

Plus en détail

Evaluation de la circulation de l information, du codage PMSI et du dossier patient

Evaluation de la circulation de l information, du codage PMSI et du dossier patient Evaluation de la circulation de l information, du codage PMSI et du dossier patient dans les établissements ex-hôpitaux locaux du Languedoc Roussillon Dr Jean-Michel Savarit* - Dr François Lebrun** - Dr

Plus en détail

Journée Inter-Régionale sur l hospitalisation à domicile 15 octobre 2014.

Journée Inter-Régionale sur l hospitalisation à domicile 15 octobre 2014. Basse-Normandie Journée Inter-Régionale sur l hospitalisation à domicile 15 octobre 2014. Situation en Basse Normandie dans le cadre de la circulaire n DGOS/R4/2013/398 du 4 décembre 2013 relative au positionnement

Plus en détail

Place des hôpitaux de jour dans la filière de soin Alzheimer

Place des hôpitaux de jour dans la filière de soin Alzheimer les hôpitaux de jour dans les filières de soin : un dispositif en marche Place des hôpitaux de jour dans la filière de soin Alzheimer Pr Florence PASQUIER CHU Lille Filière de Soins Alzheimer Hôpital de

Plus en détail

Pôle de Psychiatrie adulte

Pôle de Psychiatrie adulte Chef de Pôle : Pôle de Psychiatrie adulte Présentation Pôle de Psychiatrie adulte CH ORSAY Dr Teim GHANEM Directeur référent : Sandrine BEDNARSKI Cadre de Pôle : Monique GUERO Domaine du Grand Mesnil -

Plus en détail

Quel parcours de soins en IdF?

Quel parcours de soins en IdF? 3ème JOURNEE du CLUB NEUROVASCULAIRE 27 mai 2014 L AVC chez le sujet âgé! Les patients de plus de 75 ans ayant un AVC. Quel parcours de soins en IdF? F Woimant, Y Biteye Agence Régionale de Santé - Ile

Plus en détail

La personne âgée fragile : entre hôpital de jour et accueil de jour. Dr Denise Strubel Dr Martine Lapierre Gérontologie CHU Nîmes

La personne âgée fragile : entre hôpital de jour et accueil de jour. Dr Denise Strubel Dr Martine Lapierre Gérontologie CHU Nîmes La personne âgée fragile : entre hôpital de jour et accueil de jour Dr Denise Strubel Dr Martine Lapierre Gérontologie CHU Nîmes Introduction Bénéfice pour les HdJ du développement important des AcJ (Plans

Plus en détail

Etudes des besoins de prise en charge de la maladie d Alzheimer en Vendée

Etudes des besoins de prise en charge de la maladie d Alzheimer en Vendée MALADIE D ALZHEIMER Observatoire régional de la santé des Pays de la Loire DDASS et Conseil général de Vendée 29 juin 2006 - LA ROCHE SUR YON Etudes des besoins de prise en charge de la maladie d Alzheimer

Plus en détail

Médecine d Urgence de la Personne Âgée (MUPA): Bilan des 9 Mois d Activité

Médecine d Urgence de la Personne Âgée (MUPA): Bilan des 9 Mois d Activité Innovation pour le Bien vieillir Médecine d Urgence de la Personne Âgée (MUPA): Bilan des 9 Mois d Activité Dr. Achille TCHALLA, MCU-PH, Gériatrie et Biologie du Vieillissement, Service de Médecine Gériatrique

Plus en détail

REDUCTION DES REHOSPITALISATIONS POUR DECOMPENSATION CARDIAQUE CHEZ LA PERSONNE ÂGEE : L'EXPERIENCE DU RESEAU VISAGE FILIERE INSUFFISANCE CARDIAQUE

REDUCTION DES REHOSPITALISATIONS POUR DECOMPENSATION CARDIAQUE CHEZ LA PERSONNE ÂGEE : L'EXPERIENCE DU RESEAU VISAGE FILIERE INSUFFISANCE CARDIAQUE REDUCTION DES REHOSPITALISATIONS POUR DECOMPENSATION CARDIAQUE CHEZ LA PERSONNE ÂGEE : L'EXPERIENCE DU RESEAU VISAGE FILIERE INSUFFISANCE CARDIAQUE 25 mai 2016 INTRODUCTION Qu'est ce que l'insuffisance

Plus en détail

JOURNEE EUROPEENNE DE L OBESITE

JOURNEE EUROPEENNE DE L OBESITE JOURNEE EUROPEENNE DE L OBESITE CENTRE HOSPITALIER DE MELUN : UNE PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE ET GRADUEE DE L OBESITE 23 mai 2014 12h30-17h - Hall du bâtiment médico-chirurgical 23/05/2014 2 rue

Plus en détail

Parcours de santé complexe, parcours du combattant?

Parcours de santé complexe, parcours du combattant? Parcours de santé complexe, parcours du combattant? Quels moyens pour prévenir les ruptures? 28 janvier 2015, cellule de coordination VISage Les différents niveaux de coordination Coordination clinique

Plus en détail

RESEAU de PROMOTION pour la SANTE MENTALE dans les YVELINES SUD RAPPORT D ACTIVITE ANNEE 2013

RESEAU de PROMOTION pour la SANTE MENTALE dans les YVELINES SUD RAPPORT D ACTIVITE ANNEE 2013 Groupement de Coopération Sanitaire RESEAU de PROMOTION pour la SANTE MENTALE dans les YVELINES SUD RAPPORT D ACTIVITE ANNEE 2013 RPSM 78 : le partenariat pour la qualité des soins en santé mentale 1 PROJET

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES

LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES Profil de la population âgée en Corse Un vieillissement démographique plus important qu

Plus en détail

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS Hôpital de demain : quelles perspectives Venise, 3 décembre 2010 www.anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des

Plus en détail

LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES Semaine bleue Auxerre 2013 LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES DEFINITION Ensemble des structures juxtaposées, coordonnées autour de la personne âgée, assurant «un continuum de prise en charge, sans rupture,

Plus en détail

Une politique de soins, mise en place depuis 5 ans, pour améliorer la prévention des escarres à l Assistance Publique Hôpitaux de Paris

Une politique de soins, mise en place depuis 5 ans, pour améliorer la prévention des escarres à l Assistance Publique Hôpitaux de Paris Une politique de soins, mise en place depuis 5 ans, pour améliorer la prévention des escarres à l Assistance Publique Hôpitaux de Paris Auteur : Co-auteur : Françoise Zantman Direction des Soins et des

Plus en détail

La gériatrie de liaison au CHU DINANT-GODINNE. CHU DINANT GODINNE SITE GODINNE

La gériatrie de liaison au CHU DINANT-GODINNE. CHU DINANT GODINNE SITE GODINNE La gériatrie de liaison au CHU DINANT-GODINNE. CHU DINANT GODINNE SITE GODINNE 2 Données Démographiques : CHU Dinant Godinne UCL Namur Titre de votre présentation - Oct 2013 Par rapport à 2000, il y aura

Plus en détail

Système de santé (1) Offres de soins

Système de santé (1) Offres de soins Système de santé (1) Offres de soins Pr Pascal Astagneau Département de Santé publique L offre de soins, c est Prestations / actes médicaux : professionnels de santé Lieux de soins : hôpital, médico-social,

Plus en détail

Organisation autour d une filière de soins de l hospitalisation conventionnelle au retour à domicile

Organisation autour d une filière de soins de l hospitalisation conventionnelle au retour à domicile Organisation autour d une filière de soins de l hospitalisation conventionnelle au retour à domicile Claire Nicolas médecin MPR Aline Guillot cadre rééducateur Marie Claire Nonet cadre supérieur hygiéniste

Plus en détail

Yvelines. Dr Bart THIELEMANS responsable de service gynéco-obstétricien

Yvelines. Dr Bart THIELEMANS responsable de service gynéco-obstétricien Yvelines Dr Bart THIELEMANS responsable de service gynéco-obstétricien Une offre de soins spécifique en Ile de France depuis plus que 30 ans une hospitalisation en moyen séjour (SSR) pour les femmes enceintes

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Carole PIERRE dans l Yonne Le PRS et les parcours : enjeux et mise

Plus en détail

I- L activité proprement dite

I- L activité proprement dite I- L activité proprement dite I.1. Consultation globale La consultation globale regroupe tous les patients vus au niveau du service des urgences, quelque soit le niveau de gravité. Commentaires : On note

Plus en détail

L hospitalisation à domicile

L hospitalisation à domicile DOSSIER DE PRESSE L hospitalisation à domicile Avril 2016 Qu est-ce que l hospitalisation à domicile (HAD)? DÉFINITION Selon le décret du 2 octobre 1992, «Les structures d'hospitalisation à domicile permettent

Plus en détail

EHPAD/USLD. Quelles sont les ressources mobilisables dans les soins de support en oncogériatrie?

EHPAD/USLD. Quelles sont les ressources mobilisables dans les soins de support en oncogériatrie? Quelles sont les ressources mobilisables dans les soins de support en oncogériatrie? EHPAD/USLD Table ronde 2ème journée d oncogériatrie du Centre Orléans La Source le 1 er décembre 2016 Dr Karine Barilleau

Plus en détail

VALORISATION DE L ACTIVITÉ PAR LE PMSI EN HÔPITAL DE JOUR S.S.R.

VALORISATION DE L ACTIVITÉ PAR LE PMSI EN HÔPITAL DE JOUR S.S.R. VALORISATION DE L ACTIVITÉ PAR LE PMSI EN HÔPITAL DE JOUR S.S.R. DR MARTINE ETHEVE A.P.H.J.P.A. STRASBOURG 3 ET 4 juin 2010 Les unités d hospitalisation de jour de l 2 ABRAPA Ouverture en 1982 et 1992

Plus en détail

COMMENT FAIRE ACCEDER LES SUICIDANTS AUX SOINS? Dr Stéphane LUIGI (Service des urgences) 14 Octobre 2013

COMMENT FAIRE ACCEDER LES SUICIDANTS AUX SOINS? Dr Stéphane LUIGI (Service des urgences) 14 Octobre 2013 COMMENT FAIRE ACCEDER LES SUICIDANTS AUX SOINS? Dr Stéphane LUIGI (Service des urgences) 14 Octobre 2013 PLAN A) Introduction B) Données épidémiologiques. 1- les pensées suicidaires. 2- les tentatives

Plus en détail

ACCUEUIL SAU. Dominique Pateron SAU Saint-Antoine Université Paris VI

ACCUEUIL SAU. Dominique Pateron SAU Saint-Antoine Université Paris VI ACCUEUIL SAU Dominique Pateron SAU Saint-Antoine Université Paris VI TEXTES LEGAUX Décret 2006-576 Décret 2006-577 Ciculaire DHOS/O1/2007/65 Décret 1995-647 EXERCICE DE LA MEDECINE D URGENCE Régulation

Plus en détail

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers Le Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers :

Plus en détail

LE GROUPE HOSPITALIER PAUL GUIRAUD

LE GROUPE HOSPITALIER PAUL GUIRAUD Date 31/03/2017 Intitulé du poste Nature du poste Direction Service Unité IDE SAU de Bicêtre Travail de psychiatrie en complémentarité avec les soins somatiques au SAU de Bicêtre Direction des Soins Service

Plus en détail

Atelier de travail Schéma Régional de Santé

Atelier de travail Schéma Régional de Santé Elaboration du Projet de Santé Réunion Mayotte Atelier de travail Schéma Régional de Santé Juin 2017 Articulation 1 er recours et 2 nd recours Les éléments repris dans cette présentation sont issus d un

Plus en détail

Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais

Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais Référence : - circulaire DHOS/O3/CNAM n 2007-88 du 2 mars 2007 r elative aux orientations de la DHOS et de la CNAMTS en matière

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE PONT SAINT ESPRIT JEUDI 10 DECEMBRE 2015

CENTRE HOSPITALIER DE PONT SAINT ESPRIT JEUDI 10 DECEMBRE 2015 CENTRE HOSPITALIER DE PONT SAINT ESPRIT JEUDI 10 DECEMBRE 2015 PARCOURS PATIENT : L ÉGALITE D ACCES? SOMMAIRE I LES TEXTES - Parcours de soins - Loi du 4 mars 2002 II LE SERVICE SSR SOINS PALLIATIFS -

Plus en détail

Graphique 1 Répartition du nombre de décès par suicide chez les personnes résidant en Guadeloupe selon le sexe et la classe d âges, en

Graphique 1 Répartition du nombre de décès par suicide chez les personnes résidant en Guadeloupe selon le sexe et la classe d âges, en Guadeloupe 1. Décès par suicide en 212 En 212, 4 décès par suicide de personnes résidant en Guadeloupe ont été rapportés au CépiDc. Ces décès concernent 28 hommes et 12 femmes, soit un sexratio de 2,3

Plus en détail

Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD

Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD Cycle gérontologie Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD Décret du 27/05/2005 Décret relatif à la qualification, aux missions et aux modes de rémunération du médecin coordonnateur exerçant

Plus en détail

CME. 10 novembre 2015 CPOM négocié de l AP-HP (avenant 2) Direction de l organisation médicale et Des relations avec les universités

CME. 10 novembre 2015 CPOM négocié de l AP-HP (avenant 2) Direction de l organisation médicale et Des relations avec les universités CME 10 novembre 2015 CPOM négocié de l AP-HP (avenant 2) Direction de l organisation médicale et Des relations avec les universités 1 RAPPEL DES ENGAGEMENTS Avenant 1 11 Engagements (1/2) Virage ambulatoire

Plus en détail

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Prévention et dépistage

Plus en détail

TRANSFUSION EN GERIATRIE : Etat des Lieux au CHD Bischwiller

TRANSFUSION EN GERIATRIE : Etat des Lieux au CHD Bischwiller TRANSFUSION EN GERIATRIE : Etat des Lieux au CHD Bischwiller Dr M. SCHROTZENBERGER-BOOS Correspondant d Hémovigilance Centre Hospitalier Départemental de Bischwiller Présentation du CHD Bischwiller Centre

Plus en détail

CAHORS : Chef lieu du département du Lot Qualité de vie dans un environnement naturel préservé 1H15 de Toulouse

CAHORS : Chef lieu du département du Lot Qualité de vie dans un environnement naturel préservé 1H15 de Toulouse PROPOSITION DE POSTE (04/11/2015) + PROJET L Unité de Tabacologie et de Liaison en Addictologie (U.T.L.A.) du Centre Hospitalier de CAHORS (LOT-46) recherche un MEDECIN ADDICTOLOGUE à MI-TEMPS (Poste à

Plus en détail

«Les professionnels de la périnatalité à l écoute»

«Les professionnels de la périnatalité à l écoute» «Les professionnels de la périnatalité à l écoute» Dr Yves BESCOND 01/02/2013 PRÉAMBULE * Développement au cours des 15 dernières années des réseaux de périnatalité, souvent motivés par la fermeture de

Plus en détail

Organisation du système de soins et programmes de santé publique

Organisation du système de soins et programmes de santé publique Introduction au système de santé vaudois et au système de garde médicale Organisation du système de soins et programmes de santé publique Patrick Beetschen Chef de division «Programmes de santé publique

Plus en détail

RECRUTE 1 ASSISTANTE SOCIALE POSTE EN CDD (REMPLACEMENT) SERVICE SOCIAL POLE MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES. Pièce jointe : Fiches de Poste

RECRUTE 1 ASSISTANTE SOCIALE POSTE EN CDD (REMPLACEMENT) SERVICE SOCIAL POLE MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES. Pièce jointe : Fiches de Poste Le Centre Hospitalier Jacques LACARIN RECRUTE 1 ASSISTANTE SOCIALE POSTE EN CDD (REMPLACEMENT) SERVICE SOCIAL POLE MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES 1 POSTE A 100% Pièce jointe : Fiches de Poste Renseignements

Plus en détail

«Soins aux Grands Vieillards» IFSI - 23.01.2009 Frédéric Martins-Condé (Praticien) Pôle Gériatrie-Gérontologie (UMG) CHU Clermont-Ferrand

«Soins aux Grands Vieillards» IFSI - 23.01.2009 Frédéric Martins-Condé (Praticien) Pôle Gériatrie-Gérontologie (UMG) CHU Clermont-Ferrand Unité Mobile de Gériatrie : Quel(s) rôle(s) en EHPAD? «Soins aux Grands Vieillards» IFSI - 23.01.2009 Frédéric Martins-Condé (Praticien) Pôle Gériatrie-Gérontologie (UMG) CHU Clermont-Ferrand UMG : Quelques

Plus en détail

L hôpital, un acteur pour le bien être?

L hôpital, un acteur pour le bien être? L hôpital, un acteur pour le bien être? «en perte d autonomie» Louvain, 27/03/2014 Marie de Saint Hubert gériatre Dias et travail réalisés avec le soutien de l équipe interdisciplinaire de gériatrie :

Plus en détail

Les réseaux de soins dédiés à l AVC

Les réseaux de soins dédiés à l AVC Les réseaux de soins dédiés à l AVC Dr Marie Bruandet Service de neurologie et neurovasculaire Groupe hospitalier Paris Saint Joseph mbruandet@hpsj.fr l AVC en quelques chiffres 140 000 AVC/an en France

Plus en détail

Rôle de l infirmière dans le bilan cognitif en Hôpital de Jour Gériatrique

Rôle de l infirmière dans le bilan cognitif en Hôpital de Jour Gériatrique Rôle de l infirmière dans le bilan cognitif en Hôpital de Jour Gériatrique Éliane RIERA, Brigitte WEIDMANN (Infirmières) Audrey CHEVALIER (Neuropsychologue) Pierre ANTHONY (médecin) Réflexion sur le mode

Plus en détail

Comment assurer la continuité des traitements médicamenteux? La mise en place de la conciliation médicamenteuse en service d Orthopédie-Traumatologie

Comment assurer la continuité des traitements médicamenteux? La mise en place de la conciliation médicamenteuse en service d Orthopédie-Traumatologie Comment assurer la continuité des traitements médicamenteux? La mise en place de la conciliation médicamenteuse en service d Orthopédie-Traumatologie Bénédicte GOURIEUX, Pharmacien Thérèse SADORGE, Cadre

Plus en détail

Michel Reynaud et François Paille. Travail réalisé avec la société HEVA et le support des Laboratoires Lundbeck

Michel Reynaud et François Paille. Travail réalisé avec la société HEVA et le support des Laboratoires Lundbeck Michel Reynaud et François Paille Travail réalisé avec la société HEVA et le support des Laboratoires Lundbeck Le codage de l alcool CIM 10 Libellé F10* Troubles mentaux et du comportement liés à l u>lisa>on

Plus en détail

Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux

Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Contexte réglementaire Loi HPST du 21/7/2009 «Dans son article 78, la loi «Hôpital,

Plus en détail

Cinq ensembles de données sont mis à disposition, correspondant chacun à un segment du questionnaire patient de l enquête nationale :

Cinq ensembles de données sont mis à disposition, correspondant chacun à un segment du questionnaire patient de l enquête nationale : Guide de prise en main de l outil de restitution des données de l enquête auprès des patients s étant présentés le 11 juin 2013 dans l un des 736 points d accueil des urgences des établissements de santé

Plus en détail

Organisation du parcours de soins des PAERPA au CHU de Bordeaux

Organisation du parcours de soins des PAERPA au CHU de Bordeaux Organisation du parcours de soins des PAERPA au CHU de Bordeaux CCECQA du 24 juin 2016 Pr Nathalie SALLES, Dr Marie-Neige VIDEAU Domicile EHPAD Dispositifs PAERPA Bordeaux Permanence téléphonique Télémédecine

Plus en détail

Congrès du domicile 09 et 10 avril «Les services à domicile, acteurs de la prévention»

Congrès du domicile 09 et 10 avril «Les services à domicile, acteurs de la prévention» Congrès du domicile 09 et 10 avril 2015 «Les services à domicile, acteurs de la prévention» Mérignac Mme BOUFFARD-BERTRAND Directrice Générale de Vie Santé Mérignac Mme Sandra BAYLE Infirmière coordinatrice

Plus en détail

#FASN LAB. La télémédecine dans le secteur médico-social. Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor

#FASN LAB. La télémédecine dans le secteur médico-social. Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor #FASN LAB La télémédecine dans le secteur médico-social Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor Anne-Alexandra Babu Evelyne Dufour-Fremin Chef de projet, GCS

Plus en détail

CSAPA «L ESPACE» 25 bis Route d Egly ARPAJON fax FICHE DE POSTE MEDECIN ADDICTOLOGIE - ELSA

CSAPA «L ESPACE» 25 bis Route d Egly ARPAJON fax FICHE DE POSTE MEDECIN ADDICTOLOGIE - ELSA CSAPA «L ESPACE» 25 bis Route d Egly 91290 ARPAJON 01 64 90 62 00 fax 01 60 83 47 70 csst@eps-etampes.fr FICHE DE POSTE MEDECIN ADDICTOLOGIE - ELSA Localisation Equipe de liaison et de soins en Addistologie

Plus en détail

II.3.3. Le C.H.S. Albert Bousquet

II.3.3. Le C.H.S. Albert Bousquet II.3.3. Le C.H.S. Albert Bousquet Sources : rapports d activité annuelle 26 des trois services du Centre Hospitalier Spécialisé Albert Bousquet - Service de Psychiatrie Générale - Service de Pédopsychiatrie

Plus en détail

PLAIES & CICATRISATION

PLAIES & CICATRISATION PLAIES & CICATRISATION Une équipe à votre service L Hospitalisation à domicile Santé Service Bayonne et Région dispose d une équipe formée spécifiquement à la cicatrisation des plaies aiguës ou chroniques.

Plus en détail

La prise en charge en Addictologie

La prise en charge en Addictologie La prise en charge en Addictologie L organisation des soins Dr Sarah Coscas CERTA Centre d Etudes de Recherche et de Traitement des Addictions Femmes et Addictions Formation DPC 22 Novembre 2013 Plan gouvernemental

Plus en détail

Prise en charge des personnes âgées

Prise en charge des personnes âgées Prise en charge des personnes âgées Dr Michel Varroud-Vial Novembre 2016 Les hôpitaux de proximité contribuent à l amélioration du parcours du patient, notamment des personnes âgées Ils coopèrent pour

Plus en détail

tél. : fax : mél. : Le ministre de la santé et des solidarités

tél. : fax : mél. : Le ministre de la santé et des solidarités 1 Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction de l organisation du système de soins Bureau O2 Offre régionale de soins et populations spécifiques Personne chargée du dossier

Plus en détail

Rapport annuel d activité

Rapport annuel d activité Rapport annuel d activité cadre supérieur de Santé 2007 Description du fonctionnement des EHPAD, de l organisation médico-sociale, du profil des résidents, de l évolution de la population hébergée, des

Plus en détail

INFIRMIERE REFERENTE EN NEURO-ONCOLOGIE. Chrystelle LECAILLE Joëlle PERENNES. Chrystelle LECAILLE Joëlle PERENNES

INFIRMIERE REFERENTE EN NEURO-ONCOLOGIE. Chrystelle LECAILLE Joëlle PERENNES. Chrystelle LECAILLE Joëlle PERENNES INFIRMIERE REFERENTE EN NEURO-ONCOLOGIE ONCOLOGIE Fédération de Neurologie Mazarin Service du Pr. Delattre GH Pitié-Salpêtrière ORIGINES DU PROJET 2000 : Visite du Brain Tumor Center à London, Ontario

Plus en détail

Le modèle fribourgeois de soins en santé mentale :

Le modèle fribourgeois de soins en santé mentale : CANTON DE FRIBOURG / KANTON FREIBURG Le modèle fribourgeois de soins en santé mentale : Synthèse entre chaînes de soins spécialisés et exigences culturelles et de proximité de la santé mentale communautaire

Plus en détail

XXIIe congrès AFICV Paris 2012

XXIIe congrès AFICV Paris 2012 XXIIe congrès AFICV Paris 2012 PROJET D ACCUEIL ET DE SORTIE DU PATIENT EN CHIRURGIE VASCULAIRE : une démarche qualité DUDORET ELISE infirmière CAQUELARD MARC aide soignant CHU DE ROUEN - PR PLISSONNIER

Plus en détail

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile 15 décembre 2016 Santélys Association Association loi 1901 reconnue d utilité publique créée en 1900 Santé

Plus en détail

Gestion des flux de patients aux urgences Gestion des flux d aval

Gestion des flux de patients aux urgences Gestion des flux d aval 1 Gestion des flux de patients aux urgences Gestion des flux d aval Mylène Etchart (cadre de santé), Jacques Levraut (praticien hospitalier) 1. Présentation du problème Les Services d Accueil des Urgences

Plus en détail

Présentation de l Unité de Soins Palliatifs du Centre Hospitalier de Douai

Présentation de l Unité de Soins Palliatifs du Centre Hospitalier de Douai Présentation de l Unité de Soins Palliatifs du Centre Hospitalier de Douai Cadre Réglementaire Circulaire n 2008-99 du 25 mars 2008 relative à l organisation des soins palliatifs Annexe III - Référentiel

Plus en détail

Jeudi 5 novembre 2015 Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP) - Auditorium

Jeudi 5 novembre 2015 Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP) - Auditorium Jeudi 5 novembre 2015 Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP) - Auditorium Centre Ressources Francilien du Traumatisme Crânien 8, rue Maria Hélèna Vieira da Silva / Pavillon Leriche - 75014 PARIS PRATIQUE

Plus en détail

JOURNÉE RÉGIONALE PARCOURS DES SOINS URGENTS

JOURNÉE RÉGIONALE PARCOURS DES SOINS URGENTS JOURNÉE RÉGIONALE PARCOURS DES SOINS URGENTS Session 2 Le partenariat ville-hôpital dans l accès aux soins urgents Introduction: Dr Alban FOREL, Président du collège de médecine d urgence Centre La régulation

Plus en détail

Optimisation de la Prise en charge médicamenteuse chez la Personne Agée lors de son séjour en centre de SSR

Optimisation de la Prise en charge médicamenteuse chez la Personne Agée lors de son séjour en centre de SSR Optimisation de la Prise en charge médicamenteuse chez la Personne Agée lors de son séjour en centre de SSR 1 A S S O C I A T I O N H O S P I T A L I E R E S A I N T - J O S E P H ( 4 3 ) : C E N T R E

Plus en détail

Prise en charge de l'avc aux urgences : un jour, un parcours. Une analyse de l Enquête Nationale du 11 juin 2013 sur les urgences hospitalières

Prise en charge de l'avc aux urgences : un jour, un parcours. Une analyse de l Enquête Nationale du 11 juin 2013 sur les urgences hospitalières Prise en charge de l'avc aux urgences : un jour, un parcours. Une analyse de l Enquête Nationale du 11 juin 2013 sur les urgences hospitalières Carlos El KHOURY, Christophe VINCENT-CASSY, Gilles VIUDES,

Plus en détail