Colloque Régional Installation / Transmission en Agriculture

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Colloque Régional Installation / Transmission en Agriculture"

Transcription

1 Colloque Régional Installation / Transmission en Agriculture

2 Atelier 1 Emergence du projet Comment devenir agriculteur?

3 Atelier 1 Emergence du projet Le nouveau dispositif d accompagnement à l installation L accès au foncier Quelles sont les aides financières? Diversification et création de valeur ajoutée sur mon exploitation

4 Atelier 1 Emergence du projet Intervenants : Julie SIERAKOWSKI Chargée de mission Installation au Conseil régional de Picardie Joël CLERGUE Administrateur National JA Arnaud WAFFELAERT Juriste FDSEA 60 Isabelle ASLAHE Conseillère du Service Installation et Filières Courtes de la Chambre d Agriculture de la Somme Animateurs: Damien DEVIENNE Administrateur JA Picardie Caroline DELPORTE Animatrice PII 60

5 Les parcours à l installation Julie SIERAKOWSKI Joël CLERGUE

6 Parcours d Accompagnement Régional à l Installation 22 mai 2014 Colloque régional Installation/Transmission

7 Public éligible aux aides à l installation de la Région : Porteurs de projet âgés de moins de 40 ans Exploitation de moins de 70 ha par actif (au 3ie degré de parenté) Projet en polyculture Élevage herbivore et/ou avec une activité à haute valeur ajoutée (vente directe, maraîchage, élevage spécialisé, agriculture biologique etc.) Le porteur doit se conformer au Plan régional agricole, tout agrandissement ne doit pas aboutir à la destruction d'une exploitation Tous les porteurs de projet devront être accompagnés dans le cadre du dispositif d accompagnement. Les porteurs de projet âgés de plus de 40 ans peuvent bénéficier de l accompagnement.

8 Les aides à l installation de la Région Picardie La Dotation en Capital 0 à de Dotation cumulable avec la DJA La Subvention à l investissement 0 à 40 % de subvention plafonnée à d investissement cumulable avec les prêts MTSJA Non cumulable avec PMBE, PVE et aide à l amélioration de la Valeur ajoutée et qualité des productions en agriculture biologique

9 Le projet au cœur de l accompagnement Alternance de rendez vous individuels et de modules collectifs «à la carte» La région Picardie prend en charge les actions de conseil et de formation à hauteur de 80% de leur coût. Une partie des frais reste à la charge du porteur de projets Référent projet Référent projet Référent économique Référent technique Primo Accueil Emergence Accompagnement régional Formalisation Suivi (3 ans)

10 Idée Primo Accueil Chambre et CoPASol De l envie au projet Projet écrit Appel Chambre ou CoPASol Café de l installation Foncier Rencontres conseiller projet Choix du conseiller référent projet Chambre ou CoPASol

11 Mettre en chiffre Accompagnement Economique Accompagnement Technique Modules optionnels Prévention Difficultés Document cadre avec vos chiffres et objectifs clés Projet Détaillé et Chiffré Rencontres conseiller projet Dépôt dossier d aide CRP

12 Accompagnement Economique Accompagnement Technique Modules Collectifs Nouveaux projets Rencontres conseiller projet

13 Parcours national Point info installation Autodiag RDV PPP Stg 21h + Préconisations + PDE CDOA INSTALLATION Primo Accueil Emergence Accompagnement régional Formalisation Comité agricole CRP Suivi (3 ans)

14 Accès au foncier et cession d exploitation Arnaud WAFFELAERT

15 CESSIONS D EXPLOITATIONS & BAUX RURAUX Application du Statut du Fermage dans les Cessions Agricoles

16 LES INSTALLATIONS INSTALLATION DANS UN CADRE FAMILIAL INSTALLATION HORS CADRE FAMILIAL CEDANT MAJORITAIREMENT PROPRIETAIRE DE SON EXPLOITATION CEDANT MAJORITAIREMENT FERMIER SUR SON EXPLOITATION.

17 INSTALLATION FAMILIALE Prévue par le Code Rural Cession de bail à un descendant (continuité du bail) Autres Baux Privilégiés : BAIL A LONG TERME 18 ANS BAIL DE 12 ANS

18 INSTALLATION HORS CADRE FAMILIAL CESSION PROPRIETAIRE EXPLOITANT Pas prévue par le Code Rural Accord du Propriétaire Bail de 18 ans

19 INSTALLATION HORS DU CADRE FAMILIAL CESSION D UN EXPLOITANT FERMIER Pas prévue par le Code Rural Difficulté : Il faut l accord de tous les propriétaires. Quel type de bail choisir? BAIL DE 18 ANS (Classique) BAIL DE CARRIERE BAIL DE 25 ANS BAIL CESSIBLE?

20 BAIL CESSIBLE Abandon du choix du preneur par le bailleur Bail cessible en dehors du cadre familial. Durée minimum 18 ans Majoration du fermage jusqu à 50% Officialisation des Pas de Porte Renouvellement de 5 ans au moins

21 Diversification et création de valeur ajoutée sur mon exploitation Isabelle ASLAHE

22 Diversification et création de valeur ajoutée 22 mai 2014

23 Avoir un projet en «valeur ajoutée» produire plus produire mieux produire plus élaboré se rapprocher du consommateur / client produire avec des services ne pas faire que produire! Colloque Installation Transmission 22 mai 2014

24 1. Un choix «valeur ajoutée» : les circuits courts Est ce que cela répond à la demande des consommateurs? Est ce qu il est possible de s installer sur des systèmes différents? Combien se sont déjà lancés? Quelle viabilité économique? Est ce qu il existe des aides? Techniques? Financières? Colloque Installation Transmission 22 mai 2014

25 1. Un choix «valeur ajoutée» : les circuits courts Productions «classiques» de la Somme Volailles Bovin viande Porcs Bovin lait Ovins Légumes et fruits Caprins lait Grandes cultures, céréales Transformation Vente directe Colloque Installation Transmission 22 mai 2014

26 2. S installer en «valeur ajoutée» = créer ou conforter un emploi Ajouter un atelier sur une exploitation existante transformation et vente de fromages sur un élevage laitier un UTH = L de lait transformés et vendus fabrication de pain ou farine, huile de colza maraîchage sur 1 ha à 1.5 ha en vente directe Créer une activité «ex nihilo» sans trop de surface atelier caprin avec vente directe de fromages en direct maraichage sur 1 ha à 1.5 ha en vente directe volailles en vente directe ou semi directe activité équestre Colloque Installation Transmission 22 mai 2014

27 3. Quelle demande des consommateurs? Enquête IPSOS Bienvenue à la Ferme 2014 Colloque Installation Transmission 22 mai 2014

28 3. Quelle demande des consommateurs? Colloque Installation Transmission 22 mai 2014

29 4. Combien se sont lancés? Plus de 1200 exploitations picardes commercialisent en circuit court Créateur de main d œuvre : 2.2 UTH contre 1.6 (surtout en maraîchage) Créateur de bonnes pratiques : 7% en AB 22% dans des démarches qualité autre Créateur de revenu : jusqu à 75% du CA pour la moitié des petites* exploitations picardes *potentiel de production selon surf agri et cheptel < données Agreste 2010 Colloque Installation Transmission 22 mai 2014

30 4. Combien se sont lancés? Les clients sont à proximité : 62% vendent à la ferme Colloque Installation Transmission 22 mai 2014

31 5. La viabilité Volailles fermières : 7 à volailles/an CA/UMO : /an Gamme de produits laitiers frais (55500 L/an) Moins de 150 porcs commercialisés/an en direct 1.5 à 5 ha de maraîchage, 0.5 ha sous serre, 25 espèces d EBE/UMO/an CA /ha/an EBE avant MO /ha/an Résultat /UMO/an Maxi /h Source : RCC 2013 Colloque Installation Transmission 22 mai 2014

32 6. Quelles aides? Appui technique des organismes agricoles picards dans le cadre du PARI et de l installation Etat ou hors PARI (contrats de progrès Chambres et CER) Outils de commercialisation avec l aide des collectivités locales Démarche «www.dpt-produitslocaux.fr» Plateforme de distribution des Produits de Picardie (produits secs) de CA/an Outils de communication et de promotion Marque Bienvenue à la Ferme et Terroirs de Picardie 200 adhérents en Picardie, 6500 en France 584 produits agréés, 28 relais en Picardie Colloque Installation Transmission 22 mai 2014

33 6. Quelles aides? À l installation : exemple du parcours régional 13 installations en AB (35%) 37 installations aidées PARI % 3% 3% 3% 3% 3% 3% 42% maraichage lait équins bovins viande volailles pisciculture paysans boulanger 32% apiculture céréales et cidre Colloque Installation Transmission 22 mai 2014

34 Exemple de Somme produits locaux Vers les pro (cantines des collèges, points de vente, restaurants, RHD etc ) Vers les particuliers («mon marché en ligne») 118 fournisseurs référencés 166 acheteurs pro inscrits 1250 acheteurs particuliers inscrits Colloque Installation Transmission 22 mai 2014

35 Exemple de Somme produits locaux Résultats des ventes vers les collèges de la Somme Texte Texte Texte Chiffre d affaires réalisé par année scolaire ; Avec extrapolation pour la fin de l année 2013 / Collèges Autres acheteurs CA2010/2011 CA 2011/2012 CA 2012 / 2013 CA 2013 / 2014 CA 2013 / 2014 (estimation) Colloque Installation Transmission 22 mai 2014

36 Exemple de Somme produits locaux Résultats des ventes vers les particuliers Mon marché en ligne 8 points de retrait / 50 agriculteurs fournisseurs Près de de produits locaux achetés en ligne Colloque Installation Transmission 22 mai 2014

37 7. Les facteurs de réussite? Une étude de marché positive Un prévisionnel économique progressif Le goût pour le commerce Une solide formation (un nouveau métier) Une estimation juste du temps à consacrer à l activité L appui d un ou plusieurs réseaux Colloque Installation Transmission 22 mai 2014

PROJET AGRICOLE DEPARTEMENTAL du département de la Haute-Garonne

PROJET AGRICOLE DEPARTEMENTAL du département de la Haute-Garonne Objectif opérationnel 2.1 : Favoriser l accès au foncier Action 2.1.1 : Repérer les candidats à l activité agricole L objectif est de repérer toutes les personnes qui s installent en agriculture avec ou

Plus en détail

- Présentation des résultats de l étude -

- Présentation des résultats de l étude - Ludivine Tatieu-Bilhère La restauration collective : Une opportunité pour une agriculture et une alimentation durables? - Présentation des résultats de l étude - Table ronde - 21 septembre 2009 Le contexte

Plus en détail

Les chiffres clés. de l agriculture girondine. Naturellement proche. Analyse RGA 2010 (Source DRAAF)

Les chiffres clés. de l agriculture girondine. Naturellement proche. Analyse RGA 2010 (Source DRAAF) Les chiffres clés de l agriculture girondine Analyse RGA 2010 (Source DRAAF) Naturellement proche En 2010, la Gironde représente 39 % du potentiel économique agricole aquitain. Elle se positionne au cinquième

Plus en détail

La diversification d activité agricole

La diversification d activité agricole La diversification d activité agricole Les circuits courts de commercialisation Jeudi 18 octobre 2012 Communauté de Communes du Pays du Coquelicot Albert En partenariat avec Cette action est cofinancée

Plus en détail

Projet d orientations stratégiques

Projet d orientations stratégiques Projet Agricole Départemental de la Haute-Garonne 2008-2013 Projet d orientations stratégiques Direction départementale de Avril 2008 l agriculture et de la forêt de la Haute-Garonne Version 1 validée

Plus en détail

Panorama de la filière de fruits bio transformés. Laetitia Leray Agence BIO

Panorama de la filière de fruits bio transformés. Laetitia Leray Agence BIO Panorama de la filière de fruits bio transformés Laetitia Leray Agence BIO Le marché bio se développe en France 25 467 producteurs engagés en bio fin 2013, 26 501 au 30 septembre 2014 Plus d'1 million

Plus en détail

EPREUVE N 2. Etude de cas spécifique à l option. (coefficient : 2 Durée : 4 heures) Matériel autorisé : calculatrice

EPREUVE N 2. Etude de cas spécifique à l option. (coefficient : 2 Durée : 4 heures) Matériel autorisé : calculatrice CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS CERTIFIES DE L ENSEIGNEMENT AGRICOLE (CAPESA) SESSION 2006 Concours : EXTERNE Section : Sciences économiques et sociales et gestion Option A : Sciences économiques

Plus en détail

Agriculture et dynamiques agricoles au sein du périmètre du SCOT de la Vallée de l Isle en Périgord

Agriculture et dynamiques agricoles au sein du périmètre du SCOT de la Vallée de l Isle en Périgord Agriculture et dynamiques agricoles au sein du périmètre du SCOT de la Vallée de l Isle en Périgord Présentation du 29 avril 2016 Hubert GUICHENEY SRISET-DRAAF ALPC Sommaire Occupation du sol Structure

Plus en détail

A0 Ouvrages de références, dictionnaires, encyclopédies agricoles

A0 Ouvrages de références, dictionnaires, encyclopédies agricoles Cadre de classement du secteur AGRICULTURE A0 Ouvrages de références, dictionnaires, encyclopédies agricoles A1 Economie A11 Repères historiques A12 Repères économiques A121 Economie française A122 Economie

Plus en détail

Les circuits courts, quelles perspectives pour les éleveurs de Rhône-Alpes?

Les circuits courts, quelles perspectives pour les éleveurs de Rhône-Alpes? Les circuits courts, quelles perspectives pour les éleveurs de Rhône-Alpes? L agriculture en Rhône-Alpes Le contexte régional Démographie : Population en développement depuis 1990. 6,1 millions d habitants

Plus en détail

Diversification et circuits courts en Nord Pas de Calais. Quelles sont les logiques individuelles, comment se construisent les projets collectifs?

Diversification et circuits courts en Nord Pas de Calais. Quelles sont les logiques individuelles, comment se construisent les projets collectifs? Diversification et circuits courts en Nord Pas de Calais Quelles sont les logiques individuelles, comment se construisent les projets collectifs? La diversification de l exploitation Un prolongement de

Plus en détail

L agriculture en France. Premiers résultats du RA2010. Service de la Statistique et de la Prospective CNIS-21 novembre 2011

L agriculture en France. Premiers résultats du RA2010. Service de la Statistique et de la Prospective CNIS-21 novembre 2011 L agriculture en France Premiers résultats du RA2010 Service de la Statistique et de la Prospective CNIS-21 novembre 2011 Professionnalisation, féminisation, nouveaux usages technologiques et environnementaux,

Plus en détail

Vous allez découvrir les chiffres clefs de l installation aidée

Vous allez découvrir les chiffres clefs de l installation aidée OBSERVATOIRE DES INSTALLATIONS AIDEES Nord-Pas Quelles opportunités de Calais de en 2011 Nord-Pas à 2015de Calais? Chiffres clefs en Nord-Pas de Calais En 5 ans, ce sont : 550 143 70% installations bénéficiaires

Plus en détail

L agriculture biologique en Pays de la Loire. 20 février 2013

L agriculture biologique en Pays de la Loire. 20 février 2013 L agriculture biologique en Pays de la Loire février 13 Les Pays de la Loire deuxième région française pour la superficie en agriculture biologique (et 6ème pour le nombre d exploitations) 1 Surfaces et

Plus en détail

UCARE Elaborer un projet de conversion à l Agriculture Biologique

UCARE Elaborer un projet de conversion à l Agriculture Biologique UCARE Elaborer un projet de conversion à l Agriculture Biologique 20I5 BP REA Tiphaine Audic Isabelle Canin FNAB : Fédération Nationale de l'agriculture Biologique fondé en 1978 Membre fondateur de l Agence

Plus en détail

PROJET AGRICOLE DEPARTEMENTAL du département de la Haute-Garonne

PROJET AGRICOLE DEPARTEMENTAL du département de la Haute-Garonne Objectif opérationnel 9.1 : communiquer vers le monde agricole (établissement d enseignement agricole, agriculteurs, coopération agricole) Action 9.1.1 : Promouvoir le métier d éleveur et la gestion des

Plus en détail

dossier de presse # $ %&

dossier de presse # $ %& s a m e d i 1 5 s e p t e m b r e 2 0 0 7 dossier de presse par!", président du conseil général # $ %& Un établissement tourné vers la formation des jeunes agriculteurs au tourisme rural : 2 Un espace

Plus en détail

Soutenir avec force l activité d élevage qui caractérise le Pays

Soutenir avec force l activité d élevage qui caractérise le Pays Module 12 : Agriculture 12.1 - Soutenir avec force l activité d élevage qui caractérise le Pays réservée : 150 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES Encourager les modes de production responsables (Axe opérationnel

Plus en détail

Ces données sont indicatives et synthétiques. Pour plus de détails, se reporter aux documents officiels (cahier des charges, circulaires ).

Ces données sont indicatives et synthétiques. Pour plus de détails, se reporter aux documents officiels (cahier des charges, circulaires ). Origine Aide Montant Conditions Démarches AIDE A LA CONVERSION à l Agriculture Biologique (2 ème pilier) Montants MAXIMUM possible : Maraîchage, arboriculture 1 : 900 /ha/an Cultures légumières plein champ:

Plus en détail

De l envie au projet. Titre de la formation Organisateur / intervenant

De l envie au projet. Titre de la formation Organisateur / intervenant Titre de la formation formalisation / en suivi De l envie au projet CoPASol / Association de Formation et d Information Pour le développement d initiatives rurales (AFIP) + ½ journée chez un jeune installé

Plus en détail

CAP CAPRIN CAP Exploitation

CAP CAPRIN CAP Exploitation Conseil régional du Centre ADEFAC 9, rue Saint Pierre-Lentin 13 avenue des Droits de l'homme 45041 Orléans Cedex 1 45921 ORLEANS Cedex 9 Tél : 02 38 70 30 30 Fax : 02 38 70 31 18 Tél : 02 38 71 91 35 www.regioncentre.fr

Plus en détail

Diagnostic de territoire des producteurs locaux de la Communauté de Communes de Pont du Gard

Diagnostic de territoire des producteurs locaux de la Communauté de Communes de Pont du Gard (Enquête producteurs agricoles) Ce questionnaire nous permettra de mieux connaître vos productions et modes de commercialisation afin d'analyser l'offre de produits locaux disponibles sur le territoire

Plus en détail

L agriculture en Côtes d Armor

L agriculture en Côtes d Armor L agriculture en Côtes d Armor Une agriculture costarmoricaine orientée principalement sur l élevage Le chiffre d affaires atteint 2,24 milliardsd euros 73 % du chiffre d affaires est liéaux productions

Plus en détail

JOURNEE INSTALLATION 2015 CARA-JA

JOURNEE INSTALLATION 2015 CARA-JA JOURNEE INSTALLATION 2015 CARA-JA Programme de la journée Un déroulement en 2 phases Apports et témoignages Visite et échanges 1 Programme de la journée De 10h00 à 12h00 Intervention de Jeunes Agriculteurs

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Fiche Action 5 : Consommer localement ce qui est produit localement Référence à l objectif du Contrat Unique : Axe 2 «Les filières d excellence, présentes ou en devenir du Pays source d emploi durable»

Plus en détail

Sainte Marie aux Mines 15 avril Terre de Liens. Ensemble pour un accès à la terre local, éthique, solidaire, écologique

Sainte Marie aux Mines 15 avril Terre de Liens. Ensemble pour un accès à la terre local, éthique, solidaire, écologique Sainte Marie aux Mines 15 avril 2014 Terre de Liens Ensemble pour un accès à la terre local, éthique, solidaire, écologique Des éléments de contexte 200 fermes disparaissent chaque semaine en France 160

Plus en détail

Conférence de Presse

Conférence de Presse Conférence de Presse Salon International de l agriculture Présentation du nouveau dispositif d accompagnement personnalisé pour les jeunes agriculteurs Mardi 28 février 2017 Dominique Lefebvre Président

Plus en détail

Propositions pour une amélioration du parcours et de la politique d installation

Propositions pour une amélioration du parcours et de la politique d installation Notre «Livre blanc de l installation» Propositions pour une amélioration du parcours et de la politique d installation Juin 2012 1 104 rue Robespierre - 93170 Bagnolet Tel. 01 43 62 04 04 - Fax. 01 43

Plus en détail

Développement des circuits courts L expérience du Département de la Vienne

Développement des circuits courts L expérience du Département de la Vienne L agriculture dans la Vienne 10 ème rang national en grandes cultures, 1 170 000 hl de lait de vache, 2 ème rang national en lait de chèvre, 4 ème rang national en production de viande ovine, 12 500 T

Plus en détail

Lait et produits laitiers en circuit court Répartition des exploitations (%) dimension de l'exploitation. 100 % grande moyenne petite

Lait et produits laitiers en circuit court Répartition des exploitations (%) dimension de l'exploitation. 100 % grande moyenne petite Agreste Données n - avril 1 Agreste Données Numéro avril 1 En, la part d exploitations utilisant les circuits s de commercialisation est passée de 1 à 19 entre et 1. Cette évolution, qui inverse la tendance

Plus en détail

Diagnostic. L agriculture, les besoins de surfaces et de développement agricole

Diagnostic. L agriculture, les besoins de surfaces et de développement agricole Diagnostic L agriculture, les besoins de surfaces et de développement agricole Quelques tendances d évolution des exploitations domiciliées aux Contamines Une baisse du nombre des exploitations de 69%

Plus en détail

Circuit court : du miel et des légumes

Circuit court : du miel et des légumes - - n 40 Agreste n 40 - mai 2012 Picardie Circuit court : du miel et des légumes En 2010, 1180 exploitations picardes commercialisent en circuit court. Les productions commercialisées ne sont pas les grandes

Plus en détail

Charte Orne Terroirs. Dans l ORNE. L Origine. La Tradition. L Innovation. Le Goût. Janvier 1996 (dernière modification : juillet 2005)

Charte Orne Terroirs. Dans l ORNE. L Origine. La Tradition. L Innovation. Le Goût. Janvier 1996 (dernière modification : juillet 2005) Charte Orne Terroirs Dans l ORNE L Origine La Tradition L Innovation Le Goût Janvier 1996 (dernière modification : juillet 2005) 2 A/ OBJET de la MARQUE Promouvoir les produits alimentaires du terroir

Plus en détail

: T. Zilberman_PNRC. L agriculture de Chartreuse

: T. Zilberman_PNRC. L agriculture de Chartreuse : T. Zilberman_PNRC L agriculture de : T. Zilberman_PNRC Des hommes et des femmes 670 exploitations agricoles en 2010 823 UTA et 2 779 personnes 641 UTA 1 695 personnes 1 084 personnes Main d œuvre familiale

Plus en détail

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole La Département de l Isère et sa politique agricole Isère : Superficie : 7 431 km² Population : 1,225 millions d habitants Agriculture : 6300 exploitations agricoles ; SAU = 241000 ha 2000 agriculteurs

Plus en détail

L OFFRE ET LA DEMANDE en produits agricoles du Massif central

L OFFRE ET LA DEMANDE en produits agricoles du Massif central L OFFRE ET LA DEMANDE en produits agricoles du Massif central Alain COQUEMER Directeur de la Chambre régionale d Agriculture d Auvergne / SIDAM pour la Plate-forme 21 Le Massif central : un vaste territoire

Plus en détail

APPROVISIONNEMENT DES RESTAURATIONS COLLECTIVES EN PRODUITS LOCAUX

APPROVISIONNEMENT DES RESTAURATIONS COLLECTIVES EN PRODUITS LOCAUX APPROVISIONNEMENT DES RESTAURATIONS COLLECTIVES EN PRODUITS LOCAUX 1 La Vallée de l Hien: 1968 1990 2009 Population 5036 6401 8876 Densité moyenne (hab/km²) 52,5 66,7 92,5 Source : INSEE 2 3 Potentiel

Plus en détail

Pôle Agroalimentaire Loire CONTRIBUTION SRDEII 2016

Pôle Agroalimentaire Loire CONTRIBUTION SRDEII 2016 Pôle Agroalimentaire Loire CONTRIBUTION SRDEII 2016 NOTRE RAISON D ETRE, PROMOUVOIR LA FILIERE ET METTRE EN RELATION LES ACTEURS : Du consommateur à l agriculteur en passant par les transformateurs et

Plus en détail

Observer - Agir ACTIVITE SAFER ANNÉE Pour une utilisation raisonnée de nos espaces

Observer - Agir ACTIVITE SAFER ANNÉE Pour une utilisation raisonnée de nos espaces V. Motin F. Carbonell L. Bremont Pour une utilisation raisonnée de nos espaces V. Motin Observer - Agir ACTIVITE SAFER ANNÉE 2015 LES ACQUISITIONS Nombre d acquisitions par département Montant des acquisitions

Plus en détail

NORMANDIE L EMPLOI SALARIE ACTIVITES DE L AGRICULTURE, DU VEGETAL ET DE L AGROALIMENTAIRE ET ACTIVITES CONNEXES

NORMANDIE L EMPLOI SALARIE ACTIVITES DE L AGRICULTURE, DU VEGETAL ET DE L AGROALIMENTAIRE ET ACTIVITES CONNEXES NORMANDIE L EMPLOI SALARIE ACTIVITES DE L AGRICULTURE, DU VEGETAL ET DE L AGROALIMENTAIRE ET ACTIVITES CONNEXES LES MODALITES ET LA MISE EN ŒUVRE DES CONTRATS DE GENERATION Résultats au 14 mars 2016 DRAAF

Plus en détail

Plan. La filière bio du Nord-Pas de Calais : état des lieux et accompagnement de la restauration 28/11/2012

Plan. La filière bio du Nord-Pas de Calais : état des lieux et accompagnement de la restauration 28/11/2012 Plan La filière bio du Nord-Pas de Calais : état des lieux et accompagnement de la restauration Conférence «Manger bio et local à l hôpital, c est possible?» 22/11/2012 Céline Lecoeur Présentation d A

Plus en détail

LES VIANDES BIOLOGIQUES EN MAGASINS ETAT DES LIEUX ET ATTENTES DES SPÉCIALISÉS : CONSOMMATEURS. Myriam Loloum Agence Bio 27/01/2013

LES VIANDES BIOLOGIQUES EN MAGASINS ETAT DES LIEUX ET ATTENTES DES SPÉCIALISÉS : CONSOMMATEURS. Myriam Loloum Agence Bio 27/01/2013 LES VIANDES BIOLOGIQUES EN MAGASINS SPÉCIALISÉS : ETAT DES LIEUX ET ATTENTES DES CONSOMMATEURS Myriam Loloum Agence Bio 27/01/2013 1 LES VIANDES BIOLOGIQUES EN MAGASINS SPÉCIALISÉS : LES ATTENTES DES CONSOMMATEURS

Plus en détail

ÉLÉMENTS D APPRÉCIATION

ÉLÉMENTS D APPRÉCIATION Grille de sélection de l appel à candidatures «Ateliers individuels de transformation, conditionnement, stockage et/ou commercialisation» Type d Opérations 04.21F du Programme de Développement Rural de

Plus en détail

Installation d agriculteurs Renforcement de fermes en agriculture biologique et paysanne avec de l actionnariat citoyen solidaire avec des dons de

Installation d agriculteurs Renforcement de fermes en agriculture biologique et paysanne avec de l actionnariat citoyen solidaire avec des dons de Installation d agriculteurs Renforcement de fermes en agriculture biologique et paysanne avec de l actionnariat citoyen solidaire avec des dons de fermes et d argent Une association... née en 2003 de rencontres

Plus en détail

Programme départemental agricole Les aides

Programme départemental agricole Les aides A noter : Condition générale le plafond de toutes les subventions agricoles du Conseil Général sur 5 années glissantes est fixé à 21 000 /exploitation # Installation AIDE POUR LE STAGE PREPARATOIRE A L

Plus en détail

Cadrage national : VALEUR-AJOUTÉE. Action 1 : Signe d Identification de la Qualité et de l Origine (SIQO) Action 2 : Outils collectifs

Cadrage national : VALEUR-AJOUTÉE. Action 1 : Signe d Identification de la Qualité et de l Origine (SIQO) Action 2 : Outils collectifs PROJET VALEUR AJOUTÉE ET EMPLOI Cadrage national : Sont prévus au niveau national plusieurs objectifs déclinés en catégories d actions pour l application de la modulation Valeur Ajoutée / Emploi. Il appartient

Plus en détail

Repérage filière avicole département du Cher

Repérage filière avicole département du Cher Repérage filière avicole département du Cher 19 Mai 2017 Equipe Conseil aux entreprises - Elevages Ordre du jour La transmission : un enjeux fort des chambres d agriculture de la région CVDL Une animation

Plus en détail

FORMATION ET REPARTITION DES GAINS DE PRODUCTIVITE EN ELEVAGES BOVIN VIANDE

FORMATION ET REPARTITION DES GAINS DE PRODUCTIVITE EN ELEVAGES BOVIN VIANDE FORMATION ET REPARTITION DES GAINS DE PRODUCTIVITE EN ELEVAGES BOVIN VIANDE VEYSSET P., LHERM M., NATIER P., BOUSSEMART J.P. UMR1213 Herbivores, INRA, VetAgro Sup, 63122 Saint Genès Champanelle patrick.veysset@inra.fr

Plus en détail

Formulaire «détermination du revenu disponible» (doc 1) Pièces nécessaires à la complétude du dossier de demande de revenu de solidarité active

Formulaire «détermination du revenu disponible» (doc 1) Pièces nécessaires à la complétude du dossier de demande de revenu de solidarité active A compléter uniquement si Formulaire «détermination du revenu disponible» (doc 1) Nom, prénom : Dernier exercice comptable : du au Compte Excédent brut d exploitation (total produits total charges) 763

Plus en détail

LA TRANSMISSION DE L EXPLOITATION LAITIERE

LA TRANSMISSION DE L EXPLOITATION LAITIERE LA TRANSMISSION DE L EXPLOITATION LAITIERE La production laitière en Haute-Garonne Une filière fortement restructurée sous l effet conjugué: du découplage des aides laitières de la mise aux normes des

Plus en détail

Réunion du 6 août 2016 à La Foa

Réunion du 6 août 2016 à La Foa DOSSIER DE PRESSE PPAP 2025 (Politique Publique Agricole Provinciale) Réunion du 6 août 2016 à La Foa LA PPAP EN MARCHE 1 DOSSIER DE PRESSE Politique Publique Agricole Provinciale, PPAP 2025 LA PPAP EN

Plus en détail

LISTE DES FORMATIONS 2017

LISTE DES FORMATIONS 2017 1 LISTE DES FORMATIONS 2017 L HYGIENE ET LA SECURITE ALIMENTAIRE SUR NOTRE POINT DE VENTE COLLECTIF... 3 16 mai Poggio di Venaco METTRE EN PLACE LE Guide des Bonnes Pratiques d Hygiène EN FROMAGERIE FERMIERE

Plus en détail

Touraine Agri L agriculture de Touraine en jeudi 12 janvier Tours. de la Ruralité et de l Am

Touraine Agri L agriculture de Touraine en jeudi 12 janvier Tours. de la Ruralité et de l Am Touraine Agri 2030 L agriculture de Touraine en 2010 jeudi 12 janvier 2012 - Tours Ministère de l Agriculture, l Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l Am Aménagement du Territoire Service de

Plus en détail

Les aspects juridiques : Les sociétés en agriculture

Les aspects juridiques : Les sociétés en agriculture Les aspects juridiques : Les sociétés en agriculture 1- GAEC : Groupement Agricole d Exploitation en Commun Agricole (pas d activité commerciale possible) Exploitation de biens agricoles apportés par les

Plus en détail

L agriculture biologique en Île-de-France

L agriculture biologique en Île-de-France L agriculture biologique en Île-de-France GAB IDF Groupement des agriculteurs biologiques d Île de France contact@bioiledefrance.fr 01.60.24.71.84. Introduction France : 2.12% SAU bio. Forte dynamique

Plus en détail

Nom de demandeur : Adresse : Téléphone :

Nom de demandeur : Adresse : Téléphone : Nom de demandeur : Adresse : Téléphone : Présentation du projet de conversion et des débouchés envisagés Extrait de la circulaire DGPAAT/SDEA/C2011-3026 du 18 avril 2011 : «Ce document, présenté par le

Plus en détail

1. Évaluation au regard des objectifs initiaux: l emploi

1. Évaluation au regard des objectifs initiaux: l emploi 1. Évaluation au regard des objectifs initiaux: l emploi «Un choix historique dans les années 6 : garder la population au pays grâce à l activité agricole.» Source CRAB 1. Évaluation au regard des objectifs

Plus en détail

Assujetties au bénéfice réel agricole, les grandes exploitations s informatisent

Assujetties au bénéfice réel agricole, les grandes exploitations s informatisent EXPLOITATIONS Assujetties au bénéfice réel agricole, les grandes exploitations s informatisent Solange RATTIN SCEES - Bureau de l information statistique Le nombre d exploitations assujetties au bénéfice

Plus en détail

Liste des qualifications professionnelles reconnues par la CPNE AGRICULTURE

Liste des qualifications professionnelles reconnues par la CPNE AGRICULTURE Dernière mise à jour : CPNE du 6 Liste des qualifications professionnelles reconnues par la CPNE AGRICULTURE Rappel Accord national de classification des emplois non cadre en agriculture du 18 qualification

Plus en détail

Assises régionales de l installation en Rhône-Alpes. 4 avril Agrapole

Assises régionales de l installation en Rhône-Alpes. 4 avril Agrapole Assises régionales de l installation en Rhône-Alpes 4 avril 2013 -Agrapole Dérouléde la journée 9h30 10h00 Discours introductifs Jean-François CARENCO, Préfet de la région Rhône-Alpes Jean-Jack QUEYRANNE,

Plus en détail

AIDE À L AGRICULTURE BIOLOGIQUE 5.9

AIDE À L AGRICULTURE BIOLOGIQUE 5.9 AIDE À L AGRICULTURE BIOLOGIQUE 5.9 1. Chapitre budgétaire : 2042-928 2. Bénéficiaires : - Agriculteurs en conversion ou certifiés bio, adhérents à un groupement de producteurs et en règle avec l administration

Plus en détail

OBSERVATOIRE INSTALLATION TRANSMISSION DONNÉES 2013

OBSERVATOIRE INSTALLATION TRANSMISSION DONNÉES 2013 OBSERVATOIRE INSTALLATION TRANSMISSION DONNÉES 2013 2 LE MOT DU PRÉSIDENT Nous sommes très heureux de vous présenter cette édition 2013 de l Observatoire régional installation transmission et de partager

Plus en détail

LA FILIERE COURTE. Définition :

LA FILIERE COURTE. Définition : LA FILIERE COURTE Envie de manger plus frais, plus goûteux, de consommer local, de connaître l origine des aliments et la façon dont ils sont produits, de se réapproprier son alimentation... Nombreuses

Plus en détail

Signature d une convention de partenariat entre le Conseil général et la Chambre d agriculture de la Loire

Signature d une convention de partenariat entre le Conseil général et la Chambre d agriculture de la Loire L u n d i 1 2 s e p t e m b r e 2 0 1 1 Dossier de presse Signature d une convention de partenariat entre le Conseil général et la Chambre d agriculture de la Loire par Bernard BONNE, président du conseil

Plus en détail

«Restauration collective, intérêts et limites. Conditions techniques, juridiques et économiques de réussite»

«Restauration collective, intérêts et limites. Conditions techniques, juridiques et économiques de réussite» «Restauration collective, intérêts et limites. Conditions techniques, juridiques et économiques de réussite» Module n 3 25 janvier 2015 INTRODUCTION Rappel du contexte par quelques chiffres Rappel du contexte

Plus en détail

Le Bio en chiffres. Contact. BioForum Wallonie Rue Nanon, Namur T : 081/ F : 081/

Le Bio en chiffres. Contact. BioForum Wallonie Rue Nanon, Namur T : 081/ F : 081/ Le Bio en chiffres 2011 Contact BioForum Wallonie Rue Nanon, 98 5000 Namur T : 081/390 690 F : 081/390 691 wallonie@bioforum.be www.bioforum.be 1. Production 1.1 Evolution de l agriculture biologique en

Plus en détail

Consommation des produits fermiers en Normandie et circuits courts de commercialisation

Consommation des produits fermiers en Normandie et circuits courts de commercialisation Consommation des produits fermiers en Normandie et circuits courts de commercialisation Qui consomme des produits fermiers en Normandie? Quand? Quoi? Où? Pourquoi? Pourquoi pas? Mai août 2014 Méthodologie

Plus en détail

I nstallation - Transmission

I nstallation - Transmission Le parcours à l installation 2011 Edito Le renouvellement des générations est un des enjeux majeurs de l agriculture. Point Accueil Transmission Rencontre avec le Point- Accueil Installation Entretien

Plus en détail

La filière caprine des deux Savoie. Printemps des Chèvres 2012 Faverges rencontres ethnozootechnie caprine

La filière caprine des deux Savoie. Printemps des Chèvres 2012 Faverges rencontres ethnozootechnie caprine La filière caprine des deux Savoie Ce Ce que que nous nous savions savions de de la la filière filière caprine caprine des des Savoie Savoie :: En SAVOIE et HAUTE SAVOIE : - 240 détenteurs de chèvres de

Plus en détail

Les stratégies des fermes de moyenne montagne et les enjeux de leur adaptabilité Agriculture Durable de Moyenne Montagne (ADMM)

Les stratégies des fermes de moyenne montagne et les enjeux de leur adaptabilité Agriculture Durable de Moyenne Montagne (ADMM) Les stratégies des fermes de moyenne montagne et les enjeux de leur adaptabilité Agriculture Durable de Moyenne Montagne (ADMM) Lempdes (63), le 7 mars 2012 Typologie Productions Rappel : dans PLANETE,

Plus en détail

Formulaire de demande d attribution du label «Territoire BIO Engagé» Millésime 2016

Formulaire de demande d attribution du label «Territoire BIO Engagé» Millésime 2016 Informations administratives Nom de la commune : -------------------------------------------------------------------------------------------------------- Département : ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Les aides équines en Pays de la Loire

Les aides équines en Pays de la Loire Pays de la loire Infos éleveurs Les aides équines en Pays de la Loire Les productions équines, sont considérées comme des productions agricoles depuis 2005 (loi sur les territoires ruraux). A ce titre,

Plus en détail

Ministère de l agriculture, de l alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l aménagement du territoire

Ministère de l agriculture, de l alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l aménagement du territoire Ministère de l agriculture, de l alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l aménagement du territoire PLAN DE DEVELOPPEMENT DE L EXPLOITATION (P D E) Règlement(CE)n 1698/2005 du Conseil du 20/09/2005,

Plus en détail

Encourager la diversification économique de l agriculture FICHE ACTION N 5 Diversifier l activité agricole

Encourager la diversification économique de l agriculture FICHE ACTION N 5 Diversifier l activité agricole Contrat de territoire2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. Encourager la diversification économique de l agriculture FICHE

Plus en détail

DEMANDE DE PRISE EN CHARGE PARTIELLE DE COTISATIONS (PEC) FILIERE ELEVAGE DEPARTEMENT 40

DEMANDE DE PRISE EN CHARGE PARTIELLE DE COTISATIONS (PEC) FILIERE ELEVAGE DEPARTEMENT 40 DEMANDE DE PRISE EN CHARGE PARTIELLE DE COTISATIONS (PEC) FILIERE ELEVAGE DEPARTEMENT 40 Cocher la filière concernée et entourer la production principale FILIERE ELEVAGE : bovins lait / bovins viande /

Plus en détail

APPEL À PROJETS INNOV BIO MIDI-PYRENEES 2015

APPEL À PROJETS INNOV BIO MIDI-PYRENEES 2015 APPEL À PROJETS INNOV BIO MIDI-PYRENEES 2015 PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020 Annexe 2 : Enjeux et priorités des filières bio régionales du Plan stratégique Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 Le Plan Stratégique

Plus en détail

Les circuits courts en Alsace. Enseignements du recensement agricole 2010

Les circuits courts en Alsace. Enseignements du recensement agricole 2010 Les circuits courts en Alsace Enseignements du recensement agricole 2010 Sommaire 1. Méthodologie 2. Nombre d exploitations concernées 2. Dimension économique des exploitations 3. Analyse par produits

Plus en détail

Un magasin de vente collectif

Un magasin de vente collectif Un magasin de vente collectif L ETAL des PAYSANS Avril 2016 Dans le Sud-Est de la France, sur la commune de Peipin dans le département des Alpes de Haute Provence Un bassin de consommation évalué à 30

Plus en détail

I - LA PLACE DE L AGRICULTURE DANS L ECONOMIE NATIONALE

I - LA PLACE DE L AGRICULTURE DANS L ECONOMIE NATIONALE I - LA PLACE DE L AGRICULTURE DANS L ECONOMIE NATIONALE En France, le poids de l ensemble des activités agricoles représente 3,5 % du PIB en 2007 (2 % pour l agriculture et 1,5 % pour les industries agroalimentaires).

Plus en détail

Exploitations agricoles

Exploitations agricoles L orientation économique des exploitations Exploitations agricoles En 2013, 9 000 exploitations agricoles ont leur siège en Franche-Comté. Depuis 2010, leur nombre a diminué de 2,6% par an (contre - 2,8%

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL RELATIF A L'INSTALLATION DES AGRICULTEURS EN DEUX-SEVRES

REGLEMENT DEPARTEMENTAL RELATIF A L'INSTALLATION DES AGRICULTEURS EN DEUX-SEVRES ANNEXE 1 REGLEMENT DEPARTEMENTAL RELATIF A L'INSTALLATION DES AGRICULTEURS EN DEUX-SEVRES Préambule L'assemblée départementale au travers de son projet départemental «Deux-Sèvres autrement» (PDSA) a souhaité

Plus en détail

L agriculture bio en France

L agriculture bio en France L agriculture bio en France Une alternative qui prend de l ampleur Fin 2011, la France comptait 23 135 exploitations agricoles engagées en bio, soit 4,5% des exploitations françaises, avec une augmentation

Plus en détail

GETAB RÉFÉRENCES Webconférence, jeudi 12 mai 2016

GETAB RÉFÉRENCES Webconférence, jeudi 12 mai 2016 GETAB RÉFÉRENCES Webconférence, jeudi 12 mai 2016 Présentation des premiers résultats du projet BioRéférences Filière caprine Résultats du réseau de fermes Massif Central, campagne 2014 Le contexte du

Plus en détail

Formulaire de demande d attribution du label «Territoire BIO Engagé» Millésime 2014

Formulaire de demande d attribution du label «Territoire BIO Engagé» Millésime 2014 Informations administratives Nom de la commune : Département :.. Si commune, précisez le Code commune : Coordonnées de la collectivité: Adresse : Code postal : Commune et cedex : Tel : Fax : Courriel :.@...

Plus en détail

Convention organisée en partenariat avec :

Convention organisée en partenariat avec : Convention organisée en partenariat avec : Édito Les difficultés que connaît l agriculture ne doivent pas occulter son poids dans l économie régionale, dans la création de richesses, d emplois et dans

Plus en détail

Aide de minimis au soutien des éleveurs en ZV historiques

Aide de minimis au soutien des éleveurs en ZV historiques Aide de minimis au soutien des éleveurs en ZV historiques Fragilisés par des investissements de gestion des effluents d élevage Bénéficiaires Exploitants agricoles, GAEC, EARL et autres personnes morales

Plus en détail

LES POLITIQUES DU DÉPARTEMENT AGRICULTURE SEINOMARINE. Une agriculture durable ancrée dans son territoire

LES POLITIQUES DU DÉPARTEMENT AGRICULTURE SEINOMARINE. Une agriculture durable ancrée dans son territoire LES POLITIQUES DU DÉPARTEMENT AGRICULTURE SEINOMARINE Une agriculture durable ancrée dans son territoire LA SEINE-MARITIME, UN TERRITOIRE RICHE DE SES FILIÈRES AGRICOLES Alan Aubry Le Département, les

Plus en détail

Les emplois directs et indirects liés à l élevage français

Les emplois directs et indirects liés à l élevage français Les emplois directs et indirects liés à l élevage français Agathe Lang (GIS Idele/CIV), Pierre Dupraz (Inra), Christophe Perrot (Idele), Yves Trégaro (FranceAgriMer), Pierre Michel Rosner (CIV) Objectif

Plus en détail

Séminaire PLF Valençay 2016

Séminaire PLF Valençay 2016 Séminaire PLF Valençay 2016 1 Orientations technico-économique des exploitations agricoles (2010) 2 Pour les bovins lait en région : 2014 950 livreurs Moyenne de 65 vaches/ exploitation Livraison moyenne

Plus en détail

Les chiffres clés de l Agriculture Biologique en Hauts-de-France

Les chiffres clés de l Agriculture Biologique en Hauts-de-France Les chiffres clés de l Agriculture Biologique en Hauts-de-France Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt Hauts-de-France C.Jacquot, Chargée de mission Déroulé de la présentation

Plus en détail

RESULTATS ECONOMIQUES 2012

RESULTATS ECONOMIQUES 2012 RESULTATS ECONOMIQUES 2012 INTRODUCTION Les résultats présentés dans ce document concernent les comptabilités de 12 mois tenues par PROCONSEIL, clôturées en 2012. L analyse comporte deux parties : I -

Plus en détail

Réseau des AMAP en Ile-de-France

Réseau des AMAP en Ile-de-France Réseau des AMAP en Ile-de-France Mercredi 2 et jeudi 3 décembre 2015 Voyage d étude des paysans en AMAP en IDF Visite des fermes «Radis and co» (Mayenne) et «Les Petits Chapelais» (Ile-et-Vilaine). Quinze

Plus en détail

CONTRÔLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER

CONTRÔLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER N 11534*04 Auvergne CONTRÔLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER ARTICLE L 331-1 à L 331-11 DU CODE RURAL ET DE LA PÊCHE MARITIME R 331-1 à R 331-7 DU CODE RURAL ET DE LA PÊCHE MARITIME Avant

Plus en détail

AGRI CONNEXIONS Une base panel d agriculteurs connectés pour

AGRI CONNEXIONS Une base panel d agriculteurs connectés pour AGRI CONNEXIONS Une base panel d agriculteurs connectés pour Une études autre et intelligence conseil de vos marchés l intelligence de vos marchés by Document confidentiel Strictement réservé à l'usage

Plus en détail

Prévisions et réalisations des investissements pour les industriels agroalimentaires

Prévisions et réalisations des investissements pour les industriels agroalimentaires Note de Conjoncture N 64 Page 1 Investissements: les premières prévisions 2015 Prévisions et réalisations des investissements pour les industriels agroalimentaires 9 8 7 6 5 4 3 2 1 0 8 8 7 7 7 6 0 Prévision

Plus en détail

Vous êtes en agriculture biologique, en conversion vers l AB ou en agriculture conventionnelle et motivé par les conduites alternatives?

Vous êtes en agriculture biologique, en conversion vers l AB ou en agriculture conventionnelle et motivé par les conduites alternatives? Vous êtes en agriculture biologique, en conversion vers l AB ou en agriculture conventionnelle et motivé par les conduites alternatives? Vos coordonnées : (pour l envoi des bulletins d inscription correspondants

Plus en détail

Ministère de l agriculture et de la pêche

Ministère de l agriculture et de la pêche Ministère de l agriculture et de la pêche PLAN DE DEVELOPPEMENT DE L EXPLOITATION (P D E) Règlement(CE)n 1698/2005 du Conseil du 20/09/2005, Règlement(CE)n 1974/2006 de la Commission du 15/12/2006 Articles

Plus en détail

ANNEXE AU FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDES A L INSTALLATION

ANNEXE AU FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDES A L INSTALLATION AIDES À L INSTALLATION ANNEXE AU FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDES A L INSTALLATION Sous-mesure 6.1 du Programme de Développement Rural de la Région Centre-Val de Loire Avant de remplir cette demande, lisez

Plus en détail

Connaissance de la filière caprine

Connaissance de la filière caprine Connaissance de la filière caprine La production 1. En France, il y a : a. moins de 5 000 élevages caprins b. entre 5 et 10 000 élevages caprins c. plus de 10 000 élevages caprins Et cela représente :

Plus en détail