Copyright 2012 PLANETE WORK

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Copyright 2012 PLANETE WORK"

Transcription

1 Page 1 sur 36

2 T A B L E D E S M A T I È R E S ÉQUATIONS ET INÉQUATIONS PREMIER DEGRÉ... 3 ÉQUATIONS ET INÉQUATIONS SECOND DEGRÉ... 7 FACTORISATION ET DÉVELOPPEMENT LES VECTEURS PARALLÉLISME LES IDENTITÉS REMARQUABLES LE TRIANGLE LES LONGUEURS ET LES AIRES FRACTIONS VITESSE, POURCENTAGE, ÉCHELLE PPCM ET PGCD LES PROBABILITÉS CONDITIONNELLES THÉORÈME DE PYTHAGORE LES QUADRILATÈRES LES RACINES CARRÉES ÉQUATIONS A 2 INCONNUES SENS DE VARIATION THÉORÈME DE THALÈS LES TRIANGLES TRIGONOMÉTRIE ET RELATIONS MÉTRIQUES DANS LE TRIANGLE UNITÉS ET CONVERSIONS STATISTIQUES STATISTIQUES NIVEAU Page 2 sur 36

3 Le présent mémento répertorie en majorité les notions de bases à avoir. Cependant, des recherches supplémentaires sont à prévoir pour les domaines spécifiques. É Q U A T I O N S E T I N É Q U A T I O N S P R E M I E R D E G R É I. Résoudre une équation du premier degré à une inconnue : Exemple : résoudre l'équation Solution : Page 3 sur 36

4 II. Résoudre une inéquation du premier degré à une inconnue : Exemple : résoudre l'inéquation Solution : III. Résoudre un système de deux équations à deux inconnues : Exemple : résoudre le système : Page 4 sur 36

5 Solution par addition : on multiplie (1) par 2 : Solution par déterminants : Page 5 sur 36

6 Solution graphique : Page 6 sur 36

7 É Q U A T I O N S E T I N É Q U A T I O N S S E C O N D D E G R É 1. Résoudre une équation du second degré Exemple : résoudre l'équation Méthode algébrique : Solution algébrique : Page 7 sur 36

8 Solution graphique : 2. Factoriser le trinôme du second degré Exemple : factoriser le trinôme Méthode : Solution : Page 8 sur 36

9 3. Résoudre une inéquation du second degré Exemple : résoudre l'inéquation : Méthode : Solution : Page 9 sur 36

10 F A C T O R I S A T I O N E T D É V E L O P P E M E N T 1. Développement : Développer un produit, c est l écrire sous la forme d une somme ou d une différence. - k (a + b) = ka + kb - (a + b) (c + d) = ac + ad + bc + bd 2. Factorisation : Factoriser une somme ou une différence, c est l écrire sous forme d un produit. On a ka + kb = k (a + b). On dit que k est mis en facteur. Ex : (X + 1) (3X+2) (X+1) = (X+1) (3X+2-1) = (X+1) (3X+1) L E S V E C T E U R S 1. Généralités : A tout couple de points (A, B) est associé un vecteur ABv {AB}. Lorsque A=B, on pose AAv {AA} = 0v{0} (vecteur nul). La norme du vecteur ABv {AB} est la longueur AB, elle est notée _ABv {AB} Page 10 sur 36

11 2. Egalité de deux vecteurs : Deux vecteurs sont égaux lorsqu ils sont nuls tous les deux, ou bien lorsqu ils ont même sens, même direction, même longueur. Lorsque les points A, B, C, D ne sont pas alignés, ABv {AB} = CDv {CD} signifie que ABCD est un parallélogramme. 3. Addition de vecteurs : La relation de Chasles : ABv {AB} + BCv {BC} = ACv {AC} La règle du parallélogramme : ABv {AB} + ACv {AC} = ADv {AD} 4. Vecteurs colinéaires : Dire que deux vecteurs non nuls ABv {AB} et CDv {CD} sont colinéaires signifie qu ils ont la même direction, c est-à-dire que les droites (AB) et (CD) sont parallèles. Dire que deux vecteurs non nuls ABv {AB} et CDv {CD} sont colinéaires signifie qu il existe un nombre k tel que ABv{AB} = k CDv{CD}. P A R A L L É L I S M E 1. Parallélisme de droites Définition : Dans l espace, deux droites distinctes sont parallèles si : d une part, elles sont situées dans un même plan ; d autre part, elles n ont pas de point commun. Page 11 sur 36

12 Dans l espace, deux droites qui n ont pas de point commun ne sont pas nécessairement parallèles. 2. Parallélisme de droites et de plan Définition : Un droite D est parallèle à un plan P si elle n a pas de point commun avec P, ou si elle est contenue dans P. Propriété : Si une droite D est parallèle à une droite D d un plan P, alors D est parallèle à P. Si une droite est parallèle à deux plans sécants, alors elle est parallèle à leur intersection. 3. Parallélisme de plans Propriété : Pour qu un plan Q soit parallèle à un plan P, il faut et il suffit que deux droites sécantes de Q soient parallèles à P. Propriété : Un plan sécant à deux plans parallèles les coupe suivant deux droites parallèles. 4. Droites orthogonales Définition : Deux droites de l espace sont orthogonales si les parallèles à ces droites menées par un point quelconque sont perpendiculaires. 5. Droites orthogonales à un plan Définition : Une droite est orthogonale à un plan lorsqu elle est orthogonale à toutes les droites de ce plan. Propriété : Les droites perpendiculaires à une droite donnée D et passant par un point I de D sont situées dans un même plan : le plan orthogonal à D en I. Page 12 sur 36

13 Propriétés : Si une droite D est orthogonale à deux droites sécantes de P, alors D est orthogonale à P ; Une droite D est orthogonale à une droite est incluse dans un plan orthogonal à D. Par un point A, il passe une droite et une seule orthogonale à un plan P. Par un point A, il passe un plan et un seul orthogonal à une droite D. Deux droites D et D orthogonales à un même plan sont parallèles. Deux plans P et P orthogonaux à une même droite sont parallèles. L E S I D E N T I T É S R E M A R Q U A B L E S Il y a 3 identités remarquables à connaitre par cœur : (a +b) ² = a² + b² + 2 ab. On peut vérifier l identité en développant (a+b) ² = (a+b) (a+b) (a - b) ² = a² + b² - 2 ab. On peut vérifier l identité également en développant l expression. (a + b) (a b) = a² - b² On peut de même vérifier l identité en développant l expression. Page 13 sur 36

14 L E T R I A N G L E 1. Le triangle : Un triangle ABC est un polygone à 3 côtés. Les points A, B et C sont les sommets du triangle. Aire d un triangle Définition : L aire d un triangle est égale au demi-produit de la base par la hauteur associée. bxh 2 2. Triangles particuliers : Un triangle isocèle est un triangle qui a deux côtés de même longueur. Un triangle équilatéral est un triangle qui a ses trois côtés de même longueur. Un triangle rectangle est un triangle qui a deux côtés perpendiculaires (Soit, qui a un angle droit). Page 14 sur 36

15 3. Angles d un triangle Propriété : La somme des mesures des angles d un triangle est égale à 180. Cas particuliers : 1) Dans un triangle équilatéral, chaque angle mesure 60. 2) Dans un triangle rectangle, la somme des mesures des angles aigus est égale à 90. 3) Dans un triangle isocèle, les angles à la base ont la même mesure. 4) Dans un triangle rectangle isocèle, les angles à la base mesurent chacun 45. L E S L O N G U E U R S E T L E S A I R E S Unité de longueur et d aire Unités de longueur Unité d aire km hm dam m dm cm mm km 2 hm 2 dam 2 m 2 dm 2 cm 2 mm 2 ha a ca unités agraires correspondantes F R A C T I O N S On va vous demander de simplifier des fractions, de les additionner, de les multiplier ou de les diviser entre elles. Page 15 sur 36

16 Simplifier : On applique a a c b b c où a, b et c sont des entiers avec b et c étant non nuls. Il faut obtenir une fraction irréductible, c est-à-dire telle que PGCD de a et b = 1. Pour une fraction a ', on calcule le PGCD c de a et b (non nul) et on divise a et b par c. b ' 15 Ex : Additionner ou soustraire : Pour additionner ou soustraire 2 fractions entre elles, il faut les réduire au même dénominateur, c est-àdire calculer le PPCM Multiplier : On applique a b c d ac bd avec a, b, c, d étant des entiers et b et d étant non nuls. Diviser : a b c d a b d c avec b, c et d non nuls. Page 16 sur 36

17 V I T E S S E, P O U R C E N T A G E, É C H E L L E Vitesse On applique la formule v = d/t avec d pour la distance et t pour le temps. D où les autres équations, d = v x t et t = d/v. Si on demande de convertir des km/h en m/s, il faut multiplier par 1000 et diviser par 3600, c est-à-dire diviser par 3,6. Pourcentage Le pourcentage (%) est une fraction particulière. 2 cas peuvent se présenter : Le pourcentage exprime une partie. Par exemple, Donner 10 % de On fait alors : Le pourcentage est une variation. Par exemple, une action qui vaut 100 augmente de a =10 %. On fait alors : 100 a 100 soit ici 1001, Une baisse de 10 % revient à prendre a = - 10, soit ici 90. Page 17 sur 36

18 Attention aux successions de variations Une action de 100 qui augmente de 50 % puis baisse de 100 % ne baisse pas de 50 %. On fait : 100 x 1,5 x 0,5 = 100 x 0,75 = 75 Échelle Une échelle au 1/ signifie par exemple que 1 cm sur une carte représente cm en distance réelle. Il suffit ensuite de convertir les cm en m ou en km. P P C M E T P G C D PPCM et PGCD s utilisent pour les calculs sur les fractions. PPCM ou Plus Petit Commun Multiple Soient deux entiers a et b. Le PPCM est le plus petit nombre entier p tel qu il existe 2 entiers c et d tels que p = a c et p = b d. Pour trouver le PPCM de 2 entiers, on décompose ce nombre en facteurs premiers, c est-à-dire en nombres qui ne sont divisibles que par 1 ou par eux-mêmes. Ensuite, pour obtenir le PPCM, on multiplie ensemble tous les facteurs premiers des 2 nombres mais on ne compte qu une fois ceux qui sont communs aux deux nombres. Le PPCM de 45 (3 x 3 x 5) et 18 est de même 2 x 3 x 3 x 5 = 90. Page 18 sur 36

19 PGCD ou Plus Grand Commun Diviseur Pour trouver le PGCD de 2 nombres, on décompose les deux nombres en facteurs premiers (voir PPCM) mais on ne multiplie que les facteurs communs aux 2 nombres. Ex : Le PGCD de 15 et 18 est 3. Le PGCD de 45 et 18 est 3 x 3 = 9 L E S P R O B A B I L I T É S C O N D I T I O N N E L L E S THÉ O R È M E D E P Y T H A G O R E 1. Théorème de Pythagore Le théorème de Pythagore permet e calculer le troisième côté d un triangle rectangle connaissant les deux autres. Énoncé : dans un triangle rectangle, le carré de l hypoténuse est égal à la somme des carrés des deux côtés. Pour la figure ci-dessous : BC 2 = AC 2 + AB 2 On pourra décliner ses formules pour pouvoir calculer les autres côtés : Page 19 sur 36

20 AC 2 = BC 2 AB 2 AB 2 = BC 2 AC 2 2. Réciproque du théorème de Pythagore Si dans un triangle (ABC), la propriété BC 2 = AB 2 + AC 2 est vérifiée, alors (ABC) est un triangle rectangle en A. L E S Q U A D R I L A T È R E S 1. Quadrilatères Un quadrilatère est un polygone à quatre côtés. La somme des angles d un quadrilatère est égale à 360. On appelle diagonale le segment qui rejoint deux sommets opposés d un quadrilatère. 2. Quadrilatères particuliers Trapèze Un trapèze est un quadrilatère qui possède deux côtés parallèles. Page 20 sur 36

21 Parallélogramme Le parallélogramme est un quadrilatère dont les côtés opposés sont parallèles et de même longueur. Les diagonales d un parallélogramme se coupent en leurs milieux. Rectangle Le rectangle est un parallélogramme qui possède 1 angle droit. Ses diagonales sont de même longueur et tous ses angles sont droits. Losange Le losange est un parallélogramme dont les deux côtés consécutifs sont égaux. Il en résulte que les 4 côtés sont de même longueur. Ses diagonales sont perpendiculaires. Carré Le carré est à la fois un losange et un rectangle et possède toutes leurs propriétés. L E S R A C I N E S C A R R É E S 1. Définition Soit a un nombre positif, la racine carrée de a est le nombre positif dont le carré est a. On la note a. On a en particulier 0 0 Page 21 sur 36

22 La racine carrée équivaut à une puissance ½, a ½ = a 2. Équation Soit X² = a, avec a positif. On a X = a ou X = a 3. Operations - a ² = a avec a positif. - a b = ab avec a et b positifs. - a / b = a avec a positif et b positif et non nul. b É Q U A T I O N S A 2 I N C O N N U E S 1. Définition Ce sont des systèmes de la forme suivante : ax +by Avec a, b, c et d non nuls. cx dy Ces systèmes ont un couple de solutions unique (X ; Y). Page 22 sur 36

23 2. Solution rapide pour les qcm Le plus rapide est souvent de remplacer les valeurs proposées dans le QCM dans les équations. Sinon, voici les méthodes de résolution. 3. Résolution Il y a 2 méthodes, par substitution et par addition. A. Méthode par substitution On calcule X en fonction de Y grâce à la première équation, puis on remplace X dans la deuxième équation. X Y 4X Y De la première équation, on tire X 2Y. On remplace X dans la deuxième équation, ce qui donne B. Méthode par addition Le but est d'éliminer une des 2 inconnues en additionnant ou en soustrayant les 2 équations membre à membre. Dans notre exemple, la solution est évidente. En soustrayant membre à membre, on obtient = 2 3 Page 23 sur 36

24 Si on avait eu dans la première équation X Y membre de l'équation par 2 soit 2X Y S E N S D E V A R I A T I O N 1. Définition Le sens de variation d une fonction consiste à se demander si une fonction est croissante (f (X) f ( X ) pour X > X ), ou décroissante. On peut préciser de même si elle est strictement croissante (f (X) > f ( X )) ou strictement décroissante. 2. Dérivée et sens de variation C est le signe de la dérivée (f (X)) qui donne le sens de variation de f(x) : - f > 0 f est strictement croissante et bijective. - f < 0 f est strictement décroissante et bijective. - f 0 f est décroissante. - f 0 f est croissante. 3. Cas ou la dérivée s annule Lorsque f s'annule, par exemple pour X = c, la courbe admet alors une tangente horizontale au point d abscisse X = c. Si la dérivée change de signe en X = c, alors, on a un extremum (minimum ou maximum). Page 24 sur 36

25 T H É ORÈ M E D E T H A L È S Rappel de cours Configuration de Thalès : Un triangle et une droite parallèle mais non confondue à un des côtés du triangle. Deux cas de figure : Configuration «triangle» Configuration «sablier» La droite parallèle coupe le triangle La droite parallèle est extérieure au triangle Si les droites (EF) et (BC) sont parallèles, la propriété de Thalès permet d affirmer : AE AB AF AC EF BC Réciproque de Thalès AE Si AB AF AC EF BC alorslesdroites(ef) et(bc) sont parallèles. Page 25 sur 36

26 L E S T R I A N G L E S Rappel de cours : Un triangle est un polygone à trois côtés. Dans un triangle, la somme des angles est égale à Droites particulières d un triangle Médiatrice Droite perpendiculaire à un côté passant par le milieu. Au point de concours des médiatrices se trouve le centre du cercle circonscrit au triangle. Médiane Droite issue d un sommet d un triangle passant par le milieu du côté opposé. Le point de concours des médianes d un triangle s appelle le centre de gravité. Hauteur Droite issue d un sommet d un triangle et perpendiculaire au côté opposé. Le point de concours des hauteurs d un triangle s appelle l orthocentre. Page 26 sur 36

27 Bissectrice Droite séparant un angle en deux angles égaux. Le point de concours des bissectrices d un triangle est le centre inscrit à l intérieur du triangle. 2. Triangles particuliers Triangle isocèle Triangle qui possède deux côtés de même longueur. Les angles à la base sont égaux. Triangle équilatéral Triangle dont les trois côtés sont égaux. Dans un triangle équilatéral, les trois angles sont égaux à 60. Et les hauteurs sont aussi les médianes, les médiatrices et les bissectrices. Triangle rectangle Triangle possédant un angle droit Dans un triangle rectangle, on appelle hypoténuse le plus grand côté du triangle. Il se situe à l opposé de l angle droit. Le centre de ce cercle circonscrit se situe au milieu de l hypoténuse. Page 27 sur 36

28 T R I G O N O M É T R I E E T R E L A T I O N S M É T R I Q U E S D A N S L E T R I A N G L E 1. Les formules d addition : Théorème : Pour tout a et b réels, cos (a - b) = cos a cos b + sin a sin b cos (a + b) = cos a cos b sin a sin b sin ( a b) = sin a cos b + sin b cos a sin ( a + b) = sin a cos b - sin b cos a Corollaire : Pour tout réel a, cos 2a = cos 2 a - sin 2 a sin 2a = 2 sin a cos a cos 2a = 1-2 sin 2 a cos 2a = 2 cos Relations métriques dans le triangle : Théorème : Soit ABC un triangle quelconque. Page 28 sur 36

29 L usage est de noter : BC = a, AC = b, AB = c; S l aire du triangle; A = BAC, B = CBA, C = BCA. Théorème d Al-Kashi : (Avec les notations précédentes) a2 = b2 + c2 2bc cos A b2 = a2 + c2 2ac cos B c2 = a2 + b2 2ab cos C Théorème : (Avec les notations précédentes) S = 2 1 bc sin  S = 2 1 ac sin Bˆ S = 2 1 ab sin C Théorème : (Avec les notations précédentes) a sin A = a sin B = c sin C Page 29 sur 36

30 U N I T É S E T C O N V E R S I O N S 1. Unités La plupart des unités ont le même mode de fonctionnement : le même préfixe est utilisé pour désigner par exemple 10 unités ou par exemple un centième d unité : 1000 unités = 1 kilo (k). Ex : 1 km = 1000 m. 100 unités = 1 hecto (h). Ex : 1 hg = 100 g. 10 unités = 1 déca (da). Ex : 1dam = 10 m. 1/10 d unité = 1 déci (d). Ex : 1dm = 0,1 m. 1/100 d unité = 1 centi (c). Ex : 1 cl = 0,01 l. 1/1000 d unité = 1 milli (m). Ex : 1ml = 0,001 l. 2. Conversions Dans le cas où il faut additionner des hectomètres et des décamètres par exemple, le mieux est de mettre tout en mètres. Pour les grands ou les très petits nombres, on peut utiliser les puissances de 10. Attention aux unités de surface ou de volume 1 km2 = x m2 = m2 = 106 ml 1 m3 = 100 x 100 x 100 = = 106 cm3 Page 30 sur 36

31 S T A T I S T I Q U E S 1. Tracer l histogramme représentant une série statistique : Exemple : répartition suivant leur âge des employés d une entreprise Méthode : on construit des rectangles dont les aires sont proportionnelles aux effectifs des classes correspondantes. La première classe ayant une amplitude double de celle des autres sera représentée par un rectangle de hauteur 2 fois plus petite. De même la dernière classe est représentée par un rectangle de hauteur 3 fois plus petite. Solution : Page 31 sur 36

32 2. Établir le tableau permettant d obtenir les caractéristiques de la série 3. Déterminer la moyenne pondérée de la série : 4. Déterminer la médiane à l aide des polygones des effectifs cumulés : Solution : Page 32 sur 36

33 5. Calculer la médiane de la série : Calculer l écart-type de la série : S T A T I S T I Q U E S N I V E A U 2 1. Rappel : série statistique à une variable La moyenne X est X = N 1 i ni X i Page 33 sur 36

34 La variance est V (X) = N 1 (i n i (X i - X ) ²) = N 1 (i n i X i ²) ( X ) ² L écart type est (X) = V (X ) 2. Ajustement d une série statistique a 2 variables par une droite affine Le but est de trouver un lien entre les caractères X i et les caractères Y i d une série statistique à 2 variables. On essaie ici de voir si on peut modéliser la relation entre X et Y par une droite, dite : "Droite de régression". Le coefficient de corrélation r mesurera la pertinence de la modélisation, c est-à-dire si les points X i et Y i sont proches de la droite. Il est compris entre 1 et 1. La corrélation est forte si r est proche de 1 ou de 1. Soit Y = a X + b la droite de régression, a = i i i i ² i = cov ; V Page 34 sur 36

35 Cette droite passe par le point moyen G ; et a pour équation Y = a + r = ; cov Auteur : M. Yann BOROT Page 35 sur 36

36 Page 36 sur 36

A retenir : Chapitre 1

A retenir : Chapitre 1 A retenir : Chapitre 1 C1 * 1 et * 2 Définition de division euclidienne et vocabulaire Effectuer la DIVISION EUCLIDIENNE de D par d non nul, c est trouver le quotient q et le reste r tel que : D = d. q

Plus en détail

FORMULAIRE MATHEMATIQUES

FORMULAIRE MATHEMATIQUES Collège Mont Miroir FORMULAIRE MATHEMATIQUES Tout ce que vous devez savoir pour réussir au brevet, et même après. Mr Mougin 2015/2016 Page 2 SOMMAIRE ARITHMÉTIQUE... 5 Définitions... 5 Critères de divisibilité...

Plus en détail

L essentiel des notions

L essentiel des notions L essentiel des notions Sésamath Troisième L essentiel des notions http://www.sesamath.net/ Association Sésamath http://manuel.sesamath.net/ Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson Table des matières

Plus en détail

L essentiel des notions

L essentiel des notions L essentiel des notions Sésamath Quatrième L essentiel des notions http://www.sesamath.net/ Association Sésamath http://manuel.sesamath.net/ Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson Table des matières

Plus en détail

SOMMAIRE. Fiche 2 : Démontrer que deux droites sont perpendiculaires. Fiche 6 : Démontrer qu un quadrilatère est un parallélogramme

SOMMAIRE. Fiche 2 : Démontrer que deux droites sont perpendiculaires. Fiche 6 : Démontrer qu un quadrilatère est un parallélogramme SOMMAIRE Fiche 1 : Démontrer que deux droites sont parallèles Fiche 2 : Démontrer que deux droites sont perpendiculaires Fiche 3 : Démontrer qu un triangle est équilatéral Fiche 4 : Démontrer qu un triangle

Plus en détail

Troisièmes : formulaire de révision pour le brevet et la seconde. Cours disponibles sur le net :

Troisièmes : formulaire de révision pour le brevet et la seconde. Cours disponibles sur le net : Troisièmes : formulaire de révision pour le brevet et la seconde. Cours disponibles sur le net : http://titaile.free.fr (sans le www) I. Calcul. Revoir impérativement «développer, factoriser, résoudre

Plus en détail

PROGRESSION 3 EME 0) LE THEOREME DE PYTHAGORE COMPETENCES DU SOCLE : FIGURES PLANES

PROGRESSION 3 EME 0) LE THEOREME DE PYTHAGORE COMPETENCES DU SOCLE : FIGURES PLANES 1 PROGRESSION 3 EME 0) LE THEOREME DE PYTHAGORE FIGURES PLANES Triangle rectangle : Théorème de PYTHAGORE. Caractériser le triangle rectangle par l égalité de PYTHAGORE. Calculer la longueur d un côté

Plus en détail

Angle et parallèles. Si 2 droites sont perpendiculaires à une même droite, alors elles sont parallèles entre elles.

Angle et parallèles. Si 2 droites sont perpendiculaires à une même droite, alors elles sont parallèles entre elles. Angle et parallèles Si 2 droites sont perpendiculaires à une même droite, alors elles sont parallèles entre elles. Si 2 droites sont perpendiculaires, toute parallèle à l une est perpendiculaire à l autre.

Plus en détail

I Rappels sur les symétries :

I Rappels sur les symétries : I Rappels sur les symétries : I. 1 Symétrie axiale : On note I le milieu de [ AB ]. On appelle médiatrice du segment [ AB ] la droite perpendiculaire en I à ( AB ). Propriétés : La médiatrice de [ AB ]

Plus en détail

GÉOMÉTRIE PLANE. On écrit : AB = 4cm et pas [AB] = 4cm On écrit : (AB) l (CD) et pas [AB] l [CD].

GÉOMÉTRIE PLANE. On écrit : AB = 4cm et pas [AB] = 4cm On écrit : (AB) l (CD) et pas [AB] l [CD]. GÉOMÉTRIE PLANE Langage géométrique : notations et vocabulaire. [ ] = segment [AB] = segment d extrémités A et B. AB = longueur du segment AB (ou parfois la distance de A à B). ( ) = droite (AB) = droite

Plus en détail

Mathématiques. Ce classeur de mathématiques a été prévu pour y mettre des résumés du programme de la 6ème à la 3ème.

Mathématiques. Ce classeur de mathématiques a été prévu pour y mettre des résumés du programme de la 6ème à la 3ème. Mathématiques Ce classeur de mathématiques a été prévu pour y mettre des résumés du programme de la 6ème à la 3ème. Il pourra aussi servir plus tard au lycée pour des révisions.. A1 p1 Les nombres A2 p2

Plus en détail

Comment démontrer que deux droites sont parallèles

Comment démontrer que deux droites sont parallèles F1 Comment démontrer que deux droites sont parallèles P : Si deux droites sont parallèles, alors toute parallèle à l une est parallèle à l autre. P : Si deux droites sont perpendiculaires à une même troisième,

Plus en détail

Cours configurations du plan

Cours configurations du plan I Polygones a) Polygones particuliers triangles Propriété : La somme des angles d un triangle est égale à 180. Définition : Un triangle isocèle a deux côtés de même longueur. Propriétés caractéristiques

Plus en détail

1 identités, équations

1 identités, équations 1 identités, équations 1 réduction de produits 2 réductions de sommes 3 distributivité 4 développer, réduire 5 équations de type ax+b=0 Identité découverte 1 carré d'une somme 2 carré d'une différence

Plus en détail

DEMONTRER. 1) Démontrer qu un point est le milieu d un segment. 2) Démontrer que deux droites sont parallèles

DEMONTRER. 1) Démontrer qu un point est le milieu d un segment. 2) Démontrer que deux droites sont parallèles DEMONTRER 1) Démontrer qu un point est le milieu d un segment 2) Démontrer que deux droites sont parallèles 3) Démontrer que deux droites sont perpendiculaires 4) Démontrer qu un triangle est rectangle

Plus en détail

VOCABULAIRE DE GEOMETRIE PLANE

VOCABULAIRE DE GEOMETRIE PLANE Fiche de vocabulaire VOCABULAIRE DE GEOMETRIE PLANE Généralités... 2 1) Nom des polygones courants... 2 2) Qu est-ce qu un polygone?... 2 La médiatrice d un segment... 3 Cercle et disque... 3 1) Le disque?

Plus en détail

Troisième - Objectifs de l année en mathématique

Troisième - Objectifs de l année en mathématique Troisième - Objectifs de l année en mathématique Chapitre 0 : Les nombres réels *Document téléchargeable sur http://www.cspu.be/~termollem dans «Documents» 1. Nommer les ensembles de nombres et donner

Plus en détail

Mathématiques 4 ème Chapitre 1 Multiplications, divisions de nombres relatifs

Mathématiques 4 ème Chapitre 1 Multiplications, divisions de nombres relatifs Mathématiques 4 ème Chapitre 1 Multiplications, divisions de nombres relatifs R.1. Additionner et soustraire des nombres relatifs R.2. Effectuer une somme algébrique. 4.1 Donner la règle des signes dans

Plus en détail

THEOREMES DE GEOMETRIE

THEOREMES DE GEOMETRIE THEOREMES DE GEOMETRIE DROITES REMARQUABLES D'UN TRIANGLE Hauteurs : On appelle hauteur d'un triangle une droite qui passe par un sommet du triangle et qui est perpendiculaire au coté opposé à ce sommet.

Plus en détail

en effectuant un pliage le long de la droite, les figures se superposent. en effectuant un demi-tour autour de ce point, les figures se superposent.

en effectuant un pliage le long de la droite, les figures se superposent. en effectuant un demi-tour autour de ce point, les figures se superposent. 1 Symétrie par rapport à une droite JETIF 1 ÉFINITIN ire que deux figures sont symétriques par rapport à une droite signifie que, en effectuant un pliage le long de la droite, les figures se superposent.

Plus en détail

EXERCICES DE REVISION AVANT LA SECONDE

EXERCICES DE REVISION AVANT LA SECONDE EXERCICES DE REVISION AVANT LA SECONDE Vous pouvez faire tous les exercices sur ces feuilles. Je vous conseille donc de les imprimer. LES PRIORITES DE CALCUL Exercice 1 Rappels de cours : _ Les calculs

Plus en détail

Proprié té s dé gé omé trié plané

Proprié té s dé gé omé trié plané Proprié té s dé gé omé trié plané Droites Si deux droites sont parallèles à une même troisième alors elles sont parallèles entre elles (fig.1). Si deux droites sont perpendiculaires à une même troisième

Plus en détail

Copyright 2012 PLANETE WORK

Copyright 2012 PLANETE WORK Page 1 sur 36 TABLE DES MATIÈRES CALCUL LITTÉRAL... 5 DÉVELOPPER UNE EXPRESSION LITTÉRALE... 5 FACTORISER UNE EXPRESSION LITTÉRALE... 6 SUPPRESSION DE PARENTHÈSES DEVANT DES SOMMES ALGÉBRIQUES... 6 RÉDUCTION

Plus en détail

Formulaire de mathématiques

Formulaire de mathématiques NOM : Prénom : Classe : Formulaire de mathématiques Ce formulaire contient l essentiel de la matière de 3 ème ainsi que des synthèses de 4 ème. Complète-le, prends-le avec toi au cours et au remédiations

Plus en détail

Progression 4e - MATHEMATIQUES

Progression 4e - MATHEMATIQUES PREMIER TRIMESTRE ADDITION ET SOUSTRACTION DES NOMBRES RELATIFS (Chap1) I) Addition de deux nombres relatifs II) Soustraction de deux nombres relatifs III) Notation simplifiée Activités : CALCUL MENTAL,

Plus en détail

PROPRIETES, THEOREME DE GEOMETRIE

PROPRIETES, THEOREME DE GEOMETRIE PROPRIETES, THEOREME DE GEOMETRIE Droites Si deux droites sont parallèles à une même troisième, alors elles sont parallèles entre elles. (6ème) Si deux droites sont perpendiculaires à une même troisième,

Plus en détail

Pour démarrer la classe de seconde. Paul Milan

Pour démarrer la classe de seconde. Paul Milan Pour démarrer la classe de seconde Tout ce qu il faut savoir Paul Milan DERNIÈRE IMPRESSION LE 1 juin 014 à 1:7 Table des matières 1 Calcul 1 Calcul sur les fractions................................ Calcul

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE GÉOMÉTRIE PLANE

ÉLÉMENTS DE GÉOMÉTRIE PLANE ÉLÉMENTS DE GÉOMÉTRIE PLANE I. DROITE ET SEGMENT 1. Généralités Il existe une droite et une seule passant par deux points A et B distincts donnés, on la note (AB). On peut dire que la droite passe par

Plus en détail

Angles : Définitions utiles. Angles : Propriétés utiles. Triangle : Droite des milieux. Triangle : Généralités

Angles : Définitions utiles. Angles : Propriétés utiles. Triangle : Droite des milieux. Triangle : Généralités Angles : Définitions utiles Angles : Propriétés utiles D1: Deux angles qui ont un sommet commun et un côté commun sont dits adjacents. Sur la figure ci contre, l angle en rouge et l angle en vert ont en

Plus en détail

TRIANGLES Inégalité triangulaire : Th Dans un triangle, la longueur de chaque côté est inférieure à la somme des longueurs des deux autres côtés.

TRIANGLES Inégalité triangulaire : Th Dans un triangle, la longueur de chaque côté est inférieure à la somme des longueurs des deux autres côtés. TRIANGLES Inégalité triangulaire : Th Dans un triangle, la longueur de chaque côté est inférieure à la somme des longueurs des deux autres côtés. Th Trois longueurs étant données, Si la plus grande est

Plus en détail

SOMMAIRE du Cours de Mathématiques

SOMMAIRE du Cours de Mathématiques SOMMAIRE du Cours de Mathématiques Thème : NOMBRES ET CALCULS Chapitre 01 : NOMBRES DECIMAUX Fiche 1 : Fractions décimales et nombres décimaux Fiche 2 : Demi-droite graduée Fiche 3 : Comparer des nombres

Plus en détail

PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEE 4 DU SECONDAIRE

PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEE 4 DU SECONDAIRE Ecoles européennes Bureau du Secrétaire Général Unité de développement pédagogique Ref.:2010-D-581-fr-2 Orig.: EN PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEE 4 DU SECONDAIRE Cours à 4 périodes/semaine APPROUVE PAR

Plus en détail

Index. M médiatrice...24

Index. M médiatrice...24 Index A alternes-externes... 23 alternes-internes... 23 angle au centre... 35 angle inscrit... 35 angle tangentiel... 35 axe de symétrie... 4 B bissectrice... 25 C centre de symétrie... 6 centre de symétrie...

Plus en détail

Socle Commun des Connaissances - Compétences Mathématiques - Classement adapté à Sésamath / MathenPoche

Socle Commun des Connaissances - Compétences Mathématiques - Classement adapté à Sésamath / MathenPoche Compétence exigible au socle dès à présent. v Compétence exigible au socle ultérieurement. v Compétence non exigible au socle. v Compétence sans objet. v 6 Sixième V V V V 6N Nombres entiers et décimaux

Plus en détail

PROGRESSION «SPECIALE » EN CLASSE DE QUATRIEME

PROGRESSION «SPECIALE » EN CLASSE DE QUATRIEME PROGRESSION «SPECIALE 2014-2015» EN CLASSE DE QUATRIEME THEME 1 : CALCUL NUMERIQUE (1) ECRITURES FRACTIONNAIRES (1) ECRITURES FRACTIONNNAIRES DE NOMBRES POSITIFS Connaissances et capacités Opérations (+,,

Plus en détail

Brevet : le minimum vital à connaître

Brevet : le minimum vital à connaître Brevet : le minimum vital à connaître Thème Cours Exemples Calcul Fractions Puissances Règles de priorité: On commence par les parenthèses, puis les multiplications ou division et enfin les additions ou

Plus en détail

Lemmes utiles en géométrie

Lemmes utiles en géométrie Lemmes utiles en géométrie Thomas Budzinski Avant-propos La géométrie est un domaine où une bonne culture peut s avérer très utile pour résoudre des exercices. Ce document est une liste (non exhaustive!)

Plus en détail

Sujets de bac : Géométrie dans l espace 1

Sujets de bac : Géométrie dans l espace 1 Sujets de bac : Géométrie dans l espace Sujet n : La Réunion juin 23 On considère un cube d arête. Le nombre désigne un réel strictement positif. On considère le point de la demi-droite défini par. ) Déterminer

Plus en détail

I. Propriétés de géométrie analytique.

I. Propriétés de géométrie analytique. I. Propriétés de géométrie analytique. Activité 1 Dans un repère orthonormé (O ; I ; J), a. Distance entre deux points. Dans un repère orthonormée (O ; I ; J) on considère deux point A(2 ; 1) et B(5 ;

Plus en détail

Le classeur peut comporter cinq parties, puis au choix de chacun de modifier ce choix. Voici les parties du classeur au lycée :

Le classeur peut comporter cinq parties, puis au choix de chacun de modifier ce choix. Voici les parties du classeur au lycée : Le classeur Comment faire pour consignes Les élèves peuvent se créer un outil mathématiques qui les aide du début du collège jusqu au baccalauréat. Un classeur dans lequel toutes les méthodes de chaque

Plus en détail

Classe de première Du collège au lycée : Fiche de géométrie

Classe de première Du collège au lycée : Fiche de géométrie Classe de première Du collège au lycée : Fiche de géométrie Les outils collège : Tous les axiomes d Euclide, les résultats sur les angles ; les quadrilatères particuliers ; les triangles isocèles ; équilatéraux

Plus en détail

Polygones, triangles et quadrilatères

Polygones, triangles et quadrilatères Polygones, triangles et quadrilatères I) Les polygones 1) Un polygone est une figure fermée composée de plusieurs segments (au moins trois). 2) Vocabulaire a) Les côtés Chaque segment qui compose ce polygone

Plus en détail

COMMENT DEMONTRER QUE DEUX DROITES SONT PARALLELES?

COMMENT DEMONTRER QUE DEUX DROITES SONT PARALLELES? 1 COMMENT DEMONTRER QUE DEUX DROITES SONT PARALLELES? 1) En utilisant les propriétés vues en 6 ème Si deux droites sont parallèles à une même droite alors elles sont parallèles entre elles On sait que

Plus en détail

LA GEOMETRIE DU COLLEGE

LA GEOMETRIE DU COLLEGE L GEETRIE DU LLEGE I. Le triangle : 1 ) Triangles particuliers Un triangle isocèle a deux côtés égaux Un triangle équilatéral a tous ses côtés égaux Un triangle rectangle a un angle droit ) Droites remarquables

Plus en détail

Justifier. 2) Comment déceler des transformations dans une figure? 7-8

Justifier. 2) Comment déceler des transformations dans une figure? 7-8 Justifier 1) Comment justifier que page a) un quadrilatère est un parallélogramme, 2 b) un quadrilatère est un rectangle, 3 c) un quadrilatère est un losange, 4 d) un quadrilatère est un carré, 4 e) un

Plus en détail

Chapitre 1 - Repérage et configurations du plan

Chapitre 1 - Repérage et configurations du plan nde hapitre 1 - Repérage et configurations du plan 01-013 hapitre 1 - Repérage et configurations du plan ctivités d approche 1. (a) Deux points et ont pour abscisses 7 3 et. alculer la distance. et sur

Plus en détail

I - Équations à une inconnue

I - Équations à une inconnue 1/ Définition I - Équations à une inconnue Une équation à une inconnue est une égalité dans laquelle figure une lettre représentant une valeur inconnue que l on cherche à déterminer. s : (E 1 ) : x + 1

Plus en détail

(donnés) a et b tels que : f : x où a est le coefficient directeur de f et b l ordonnée à l origine.

(donnés) a et b tels que : f : x où a est le coefficient directeur de f et b l ordonnée à l origine. ❶ - Fonctions affines I-1- Définitions et vocabulaire Définition 1: On dit que f est une fonction affine si pour tout réel, il eistent deu réels (donnés) a et b tels que : f : a + b où a est le coefficient

Plus en détail

Socle Commun des Connaissances - Mathématiques - Classement adapté à MathenPoche

Socle Commun des Connaissances - Mathématiques - Classement adapté à MathenPoche Compétence exigible au socle dès à présent. 95 Compétence exigible au socle ultérieurement. Compétence non exigible au socle. 5 Compétence sous-entendue. 2 6 Sixième V V V V 6N Nombres entiers et décimaux

Plus en détail

Le théorème de Pythagore.

Le théorème de Pythagore. Fiche n 1 : Le théorème de Pythagore. I- Calculer une longueur. Énoncé : Si un triangle est rectangle alors le carré de la longueur de l hypoténuse est égal à la somme des carrés des longueurs des deux

Plus en détail

I. Polygones : II. Triangles : 1) Définition : Les segments [AC], [AB] et [BC] sont les trois côtés du triangle.

I. Polygones : II. Triangles : 1) Définition : Les segments [AC], [AB] et [BC] sont les trois côtés du triangle. 1 / 6 I. Polygones : Un polygone est une figure fermée dont les côtés sont des segments. II. Triangles : 1) Un triangle est un polygone à trois côtés. Les segments [AC], [AB] et [BC] sont les trois côtés

Plus en détail

I. Les figures élémentaires :

I. Les figures élémentaires : I. Les figures élémentaires : A. Les triangles : Triangle isocèle Un triangle isocèle est un triangle qui a deux de ses côtés de. un triangle est isocèle les deux côtés issus du sommet principal ont. un

Plus en détail

Identités remarquables Equations Calculs-Racines carrées Trigonométrie Thalès et Pythagore Geométrie dans l'espace. Le / 02 / 2008 classe : 3

Identités remarquables Equations Calculs-Racines carrées Trigonométrie Thalès et Pythagore Geométrie dans l'espace. Le / 02 / 2008 classe : 3 ompétences: Identités remarquables Equations alculs-racines carrées Trigonométrie Thalès et Pythagore Geométrie dans l'espace Le / 02 / 2008 classe : Devoir de mathématiques n 6. (sujet ) Durée 2h calculatrice

Plus en détail

PROGRESSION 5 EME 1) PRIORITES OPERATOIRES COMPETENCES DU SOCLE : NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX

PROGRESSION 5 EME 1) PRIORITES OPERATOIRES COMPETENCES DU SOCLE : NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX 1 PROGRESSION 5 EME 1) PRIORITES OPERATOIRES NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX POSITIFS : CALCUL, DIVISIBILITE SUR LES ENTIERS Enchainement d opérations. Effectuer une succession d opération sous diverses formes

Plus en détail

CHAPITRE IV : GÉOMÉTRIE ANALYTIQUE ET DROITES

CHAPITRE IV : GÉOMÉTRIE ANALYTIQUE ET DROITES CHAPITRE IV : GÉOMÉTRIE ANALYTIQUE ET DROITES Configurations du plan Le théorème de Pythagore s applique à un triangle rectangle ; le théorème de Thalès, à une figure qui comprend des droites parallèles

Plus en détail

REVISION JUIN 2012 ALGEBRE

REVISION JUIN 2012 ALGEBRE REVISION JUIN 01 ALGEBRE THEORIE ( en gras : à étudier en normal : à connaître pour résoudre les exercices ) CHAPITRE 4 : les inéquations Connaître les conventions d écriture, de lecture et de représentation

Plus en détail

Sésamath Seconde Lexique

Sésamath Seconde Lexique Lexique Sésamath Seconde Lexique http://www.sesamath.net/ Association Sésamath http://manuel.sesamath.net/ Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson Table des matières A Adjacent (côté) Adjacents (angles)

Plus en détail

Table des matières. Cours. Méthodes. Entraînement Corrigés Chapitre 1 Les trinômes du second degré 11

Table des matières. Cours. Méthodes. Entraînement Corrigés Chapitre 1 Les trinômes du second degré 11 Table des matières Chapitre 1 Les trinômes du second degré 11 I. Les trinômes du second degré : caractérisation... 1 II. Variations des fonctions trinôme du second degré... 13 III. Représentation graphique...

Plus en détail

CALCUL LITTERAL Calculer la valeur d une expression littérale en donnant aux variables des valeurs numériques.

CALCUL LITTERAL Calculer la valeur d une expression littérale en donnant aux variables des valeurs numériques. 1 PROGRESSION 4 EME 1) OPERATIONS AVEC LES NOMBRES RELATIFS CALCUL NUMERIQUE Opérations (+,,, ) sur les nombres relatifs en écriture décimale. Enchainement d opérations. Calculer le produit de nombres

Plus en détail

ESPACE ET GÉOMÉTRIE Programmes cycle 2

ESPACE ET GÉOMÉTRIE Programmes cycle 2 Connaissances ESPACE ET GÉOMÉTRIE Programmes cycle 2 Capacités Repérage, orientation - Situer un objet, une personne par rapport à soi ou par rapport à une - Connaître et savoir utiliser le vocabulaire

Plus en détail

Table des matières. Cours

Table des matières. Cours Table des matières Chapitre 1 Étude de fonctions 11 I. Réels et intervalles... 12 A. L ensemble des réels... 12 B. Les intervalles de réels... 12 II. Les fonctions numériques... 13 A. Principe... 13 B.

Plus en détail

CONFIGURATIONS DU PLAN (quelques rappels)

CONFIGURATIONS DU PLAN (quelques rappels) CONFIGURATIONS DU PLAN (quelques rappels).1polygones.1.1.parallélogramme Un parallélogramme est un quadrilatère dont les côtés opposés sont parallèles deux à deux. S Un parallélogramme admet un centre

Plus en détail

Translations et vecteurs

Translations et vecteurs Translations et vecteurs A) Translation. 1. Définition. Soient trois points A, B et M. L image du point M par la translation qui transforme A en B est le point M tel que ABM M, dans cet ordre, soit un

Plus en détail

Progression 5e - MATHEMATIQUES

Progression 5e - MATHEMATIQUES PREMIER TRIMESTRE PRIORITE DES OPERATIONS (Chap1) I) Calculs sans parenthèses II) Calculs avec parenthèses Activités : Révision de l ODG, CALCUL MENTAL - Effectuer une succession d opérations donnée sous

Plus en détail

PROGRESSION 3ème PGCD. vocabulaire. Détermination du PGCD. Rappel sur le calcul numérique: calcul de base

PROGRESSION 3ème PGCD. vocabulaire. Détermination du PGCD. Rappel sur le calcul numérique: calcul de base PROGRESSION 3ème Algèbre PGCD Je sais Ne sais pas vocabulaire + Connaître la définition et donner un multiple, un diviseur d'un nombre, + divisibilité savoir si un nombre est divisible par 2 3 5 9 10 (rappel

Plus en détail

Classeur de géométrie 3 ème

Classeur de géométrie 3 ème - 1 - lasseur de géométrie 3 ème Pour démontrer que. Un point est le milieu d un segment Un point est sur un cercle Un point est l image d un autre par es distances sont égales eux angles ont la même mesure

Plus en détail

EXERCICES DE GEOMETRIE BASES

EXERCICES DE GEOMETRIE BASES EXERES E GEETRE SES Exercice n 1 p. 222 Puisque et sont de même mesure, il en est de même pour les angles L et N. Notons x cet angle. Par suite, NL = N = 180 (90 + x) = 90 x. e même, NL = L = 180 (90 +

Plus en détail

Révisions Mathématiques CAP-BEP

Révisions Mathématiques CAP-BEP Mathématiques ac Pro H. MÉTIVIER F lois 14/10/005 Exercices Révisions Mathématiques P-EP Exercice 1 : On considère le triangle rectangle en. 1 / Si = 1 et = 5, calculer. ppliquons le théorème de Pythagore

Plus en détail

PROGRESSION 5 EME 1) PRIORITES OPERATOIRES COMPETENCES DU SOCLE : NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX

PROGRESSION 5 EME 1) PRIORITES OPERATOIRES COMPETENCES DU SOCLE : NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX 1 PROGRESSION 5 EME 1) PRIORITES OPERATOIRES NOMBRES ENTIERS ET DECIMAUX POSITIFS : CALCUL, DIVISIBILITE SUR LES ENTIERS Enchainement d opérations. Effectuer une succession d opération sous diverses formes

Plus en détail

Seconde chap1 Géométrie plane 1/6 GEOMETRIE PLANE.

Seconde chap1 Géométrie plane 1/6 GEOMETRIE PLANE. Seconde chap Géométrie plane /6 GEOMETRIE PLNE. I. Repère et coordonnées. oordonnées. Si O, I et J sont trois points non alignés du plan, alors (O I J) est un repère du plan d origine O. Si (OI) et (OJ)

Plus en détail

Enseigner les mathématiques aux élèves de SEGPA

Enseigner les mathématiques aux élèves de SEGPA Enseigner les mathématiques aux élèves de SEGPA E. HERNANDEZ IEN ASH G. DERMIGNY CPC ASH L enseignement des mathématiques en SEGPA a une triple visée : - consolider, enrichir et structurer les acquis de

Plus en détail

CORRECTION DU BREVET (DNB) MÉTROPOLE, RÉUNION, MAYOTTE, septembre V Exercice 1 : V Exercice 2 :

CORRECTION DU BREVET (DNB) MÉTROPOLE, RÉUNION, MAYOTTE, septembre V Exercice 1 : V Exercice 2 : Mathématiques CORRECTION DU BREVET (DNB) MÉTROPOLE, RÉUNION, MAYOTTE, septembre 200 Correction proposée par Mr MORICEAU Saint Denis (RÉUNION), le 20 octobre 200 1 partie : Activités numériques V Exercice

Plus en détail

Triangle isocèle et équilatéral

Triangle isocèle et équilatéral Collège Ferdinand Sarrien Bourbon-Lancy Classe de 6 ème Classe de 5 ème Classe de 4 ème Classe de ème Droites Si deux droites sont parallèles à une même droite alors ces deux droites sont parallèles entre

Plus en détail

UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL. Enoncés et solutions de l examen de première session 2012

UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL. Enoncés et solutions de l examen de première session 2012 UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL Géométrie et géométrie analytique Enoncés et solutions de l examen de première session 01 Enoncés On demandait de résoudre trois questions

Plus en détail

PROPORTIONS (3) CALCUL ALGEBRIQUE (1)

PROPORTIONS (3) CALCUL ALGEBRIQUE (1) PROPORTIONS (3) Représentation graphique Si on représente des suites de nombres par un graphique, on reconnaît des suites proportionnelles au fait que les points sont alignés avec l'origine. Ex x 4 5 8

Plus en détail

Rappels de 3eme. A Factorisation et developpement. 1/ Somme produit. 2/ Développements

Rappels de 3eme. A Factorisation et developpement. 1/ Somme produit. 2/ Développements A Factorisation et developpement Rappels de 3eme 1/ Somme produit Un calcul est appelé somme si la dernière opération à effectuer est une addition. Chacun des nombres qui composent cette addition est appelé

Plus en détail

Cliquez sur le titre du cours ou de l'exercice pour plus de détails.

Cliquez sur le titre du cours ou de l'exercice pour plus de détails. Niveau 3 ème Cliquez sur le titre du cours ou de l'exercice pour plus de détails. Liste des cours et exercices Calcul Littéral...3 Cours...3 Leçon 1: Identités remarquables....4 Leçon 2: Factoriser une

Plus en détail

Mathématiques au Brevet

Mathématiques au Brevet Nom : Prénom : Classe : COLLEGE SEBASTIEN BRANT 5 rue du Collège 67114 ESCHAU Préparer et réussir l épreuve de Mathématiques au Brevet C. Witzel G é o m é t r i e Organisation et gestion de données,

Plus en détail

CERTIFICAT, GEOMETRIE. Liste des sujets

CERTIFICAT, GEOMETRIE. Liste des sujets 9VSB CERTIFICAT, GEOMETRIE Liste des sujets 1. Notions préliminaires 2. Cercle, Cylindre et Cône 3. Angles 4. Polygones et Polyèdres 5. Transformations géométriques 6. Triangles isométriques 7. Théorème

Plus en détail

On appelle H la projection orthogonale de A sur la droite (BC).

On appelle H la projection orthogonale de A sur la droite (BC). Première S 2010-2011 Exercices sur le produit scalaire, équations de droite et de cercles Exercice 1 : Distance d'un point à une droite. On se donne une droite ( ) dont l'équation cartésienne est de la

Plus en détail

5. Définition. Arc de cercle. Un arc de cercle est une portion de cercle comprise entre deux points quelconques de ce cercle.

5. Définition. Arc de cercle. Un arc de cercle est une portion de cercle comprise entre deux points quelconques de ce cercle. 6 e Décrire des figures usuelles Objectif 04 Livre 12 Mots clefs. Cercle Rayon, diamètre, corde et arc d un cercle Équidistance Triangle, triangle isocèle, triangle rectangle, triangle équilatéral Base

Plus en détail

Volume d une boule = 4 3 π r3

Volume d une boule = 4 3 π r3 Page 1 sur 5 Figure : Calcul d aires : exemple Parallélogramme Rectangle... Base hauteur Triangles base hauteur 2 Aire du parallélogramme ABCD = DC AE pour repérer la hauteur et la base, j ai repassé l

Plus en détail

ANGLES ORIENTES ET TRIGONOMETRIE

ANGLES ORIENTES ET TRIGONOMETRIE Douala Mathematical Society : www.doualamaths.net: Workbook : Classes de c : Tome 0 ANGLES ORIENTES ET TRIGONOMETRIE EXERCICE Compléter le tableau de conversion suivant : Radian Degré 0 0 7 EXERCICE Placements

Plus en détail

Socle Commun des Connaissances Mathématiques - MathenPoche/Sésamath

Socle Commun des Connaissances Mathématiques - MathenPoche/Sésamath Indexation Compétence exigible au socle dès à présent. 95 Compétence exigible au socle ultérieurement. Compétence non exigible au socle. 5 Compétence sous-entendue. 2 6 Sixième V V V V 6N Nombres entiers

Plus en détail

Fiche Méthode n 1 : «Démontrer qu un triangle est rectangle»

Fiche Méthode n 1 : «Démontrer qu un triangle est rectangle» Fiche Méthode n 1 : «Démontrer qu un triangle est rectangle» -1- Par le théorème de Pythagore : «Un triangle est rectangle si et seulement si le carré du plus grand côté est égal à la somme des carrés

Plus en détail

Programme de mathématiques pour les classes de 7 e à 9 e PROCI à partir de l année scolaire 2014/2015

Programme de mathématiques pour les classes de 7 e à 9 e PROCI à partir de l année scolaire 2014/2015 Programme de mathématiques pour les classes de 7 e à 9 e PROCI à partir de l année scolaire 2014/2015 Le présent document a été rédigé par les enseignants de mathématiques du Lycée Aline Mayrisch en exécution

Plus en détail

MATHÉMATIQUE MAT Prétest C. Questionnaire

MATHÉMATIQUE MAT Prétest C. Questionnaire MATHÉMATIQUE MAT-5111 COMPLÉMENT ET SYNTHÈSE II Prétest C Questionnaire Préparé par : France Joyal et Yves Robitaille Vérifié par : Paul Huard et Gilles Viau Novembre 2008 Question 1 Voici les règles

Plus en détail

Remarques : les activités suivantes seront anticipées : enroulement des réels sur le cercle, fluctuation d'échantillonage

Remarques : les activités suivantes seront anticipées : enroulement des réels sur le cercle, fluctuation d'échantillonage Seconde 2014-2015 Découpage du programme Outils de calculs (dans chaque chapitre sur les fonctions) 1 : expressions algébriques 2 : résolution d équations 3 : résolution d inéquations Algorithmes Outils

Plus en détail

Chapitre 1 : Diviseurs et multiples.

Chapitre 1 : Diviseurs et multiples. Chapitre 1 : Diviseurs et multiples. 1. Chiffre et nombre : a. Chiffre : Ce sont les symboles utilisés pour écrire les nombres. Dans notre système (système décimal), il y a 10 chiffres distincts qui permettent

Plus en détail

Fiches de géométrie. Pour démontrer que deux droites sont parallèles. Pour démontrer...

Fiches de géométrie. Pour démontrer que deux droites sont parallèles. Pour démontrer... 3 Pr démontrer... Fiches de géométrie Niveau 3ème...que deux droites sont parallèles... Fiche...que deux droites sont perpendiculaires... Fiche 2...que deux longueurs sont égales... Fiche 3...que deux

Plus en détail

Donc O est le milieu de segment [MM ] Donc I est le milieu de [AB] Donc I est le milieu de [BC] Donc O est le milieu de [AC] et [BD]

Donc O est le milieu de segment [MM ] Donc I est le milieu de [AB] Donc I est le milieu de [BC] Donc O est le milieu de [AC] et [BD] COMMENT DEMONTRER Pour démontrer qu'un point est le milieu d'un segment On sait que I appartient au segment [AB] et IA = IB Propriété :Si un point appartient à un segment et est équidistant des extrémités

Plus en détail

ANNEXE. PREMIÈRE PARTIE : ÉNONCÉS EXTRAITS DU COURS MAT (N os 1 à 55)

ANNEXE. PREMIÈRE PARTIE : ÉNONCÉS EXTRAITS DU COURS MAT (N os 1 à 55) ANNEXE PREMIÈRE PARTIE : ÉNONCÉS EXTRAITS DU COURS MAT - 4111-2 (N os 1 à 55) ANGLES 1. Des angles adjacents qui ont leurs côtés extérieurs en ligne droite sont supplémentaires. 2. Les angles opposés par

Plus en détail

Calcul littéral, équations, inéquations

Calcul littéral, équations, inéquations Calcul littéral, équations, inéquations 1) Calcul littéral a. Égalités des expressions littérales Des expressions sont littérales quand elles sont écrites avec des lettres. Elles sont égales quand elles

Plus en détail

UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL. Enoncés et solutions de l examen de première session 2010

UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL. Enoncés et solutions de l examen de première session 2010 UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL Géométrie et géométrie analytique Enoncés et solutions de l examen de première session 010 Enoncés On demandait de résoudre trois questions

Plus en détail

1) Une demi-droite est une partie d une droite délimitée par un point appelé origine de cette demidroite

1) Une demi-droite est une partie d une droite délimitée par un point appelé origine de cette demidroite 6 ème - 5 ème Géométrie de base Notation : On note un point à l aide d une croix pour indiquer le lieu et d une lettre MAJUSCULE à côté pour indiquer son nom Attention : Une MÊME lettre ne peut désigner

Plus en détail

1. Généralités sur les fonctions et fonctions polynômes

1. Généralités sur les fonctions et fonctions polynômes Comment faire pour Généralités sur les fonctions et fonctions polnômes86 Repérage 88 Dérivation90 Comportements asmptotiques et étude de fonctions9 5 Calcul vectoriel et barcentre 96 6 Produit scalaire

Plus en détail

Troisième Résumé de cours de mathématiques

Troisième Résumé de cours de mathématiques 1 Algèbre Troisième Résumé de cours de mathématiques 1.1 Arithmétique 1.1.1 Divisibilité m est un multiple de b lorsqu'il existe c tel que m=b c Les multiples de 2 sont les nombres pairs : ils se terminent

Plus en détail

1 Équations du second degré.

1 Équations du second degré. 1 Équations du second degré. Signe du trinôme ÉQUATINS ; INÉQUATINS DU PREMIER DEGRÉ b L'équation ax b = 0, a \ {0}, b a pour solution x. a Le signe de ax b, a \ {0}, b est donné dans le tableau suivant

Plus en détail

Renforcer ses compétences en mathématiques Devoir n 1

Renforcer ses compétences en mathématiques Devoir n 1 Renforcer ses compétences en mathématiques Devoir n 1 I. Conseils pour mieux réussir Le devoir 1 porte sur les notions des chapitres I, II, III, IV et V. EXERCICE 1 Voir la division euclidienne. Il peut

Plus en détail