Compléments sur les suites

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compléments sur les suites"

Transcription

1 Compléments sur les suites Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 215/216 Table des matières 1 Limites par comparaison Théorèmes de comparaison Application 1 : limite des suites géométriques Application 2 : Limite de la suite (e n ) Convergence des suites monotones 3 3 Exemples d application À des suites d intégrales À des probabilités conditionnelles Table des figures 1 Un arbre pondéré Ce cours est placé sous licence Creative Commons BY-SA 1

2 1 LIMITES PAR COMPARAISON 1 Limites par comparaison 1.1 Théorèmes de comparaison Théorème 1 : Soient (u n ) et (v n ) deux suites et a n un entier naturel. 1. Si, pour n n, on a u n v n et lim n + v n = + alors lim n + u n = + 2. Si, pour n n, on a u n v n et lim n + v n = alors lim n + u n = Démonstration (exigible) : 1. Soit a un nombre réel. Comme lim n + v n = +, il existe un entier p tel que l intervalle ]a ; + [ contienne tous les termes de (v n ) à partir de l indice p. On note N le plus grand des nombres entiers n et p. pour n N, l intervalle ]a ; + [ contient tous les termes v n et, de plus, u n v n. Par suite, pour n N, l intervalle ]a ; + [ contient tous les termes u n. Cette démonstration étant valable pour tout nombre réel a, on vient de montrer que lim n + u n = Soit a un nombre réel. Comme lim n + v n =, il existe un entier p tel que l intervalle ] ; a[ contienne tous les termes de (v n ) à partir de l indice p. On note N le plus grand des nombres entiers n et p. pour n N, l intervalle ] ; a[ contient tous les termes v n et, de plus, u n v n. Par suite, pour n N, l intervalle ] ; a[ contient tous les termes u n. Cette démonstration étant valable pour tout nombre réel a, on vient de montrer que lim n + u n =. Exemple : Soit u n = n Pour tout entier n, n n 2. Comme la fonction racine carrée est croissante, elle conserve l ordre donc n n 2. Comme n est un entier positif, n 2 = n. On a donc n n. Comme lim n + n = +, on obtient lim n + u n = +. Théorème 1 : Théorème dit «des gendarmes» (admis) Soient (u n ), (v n ) et (w n ) trois suites ; n un entier naturel et l un réel. Si, pour n n, on a v n u n w n et lim n + v n = lim n + w n = l alors : Exemple : Soit (u n ) la suite définie par u n = cos n n. Comme 1 cos n 1 et n >, on a : lim u n = l n + 1 n u n 1 n Comme lim n + 1 n =, la suite (u n ) converge vers zéro. Exercices : 11, 12, 13, 14, 15 page page 31 et 85 page page 33 et 81 page page 47 4 [TransMath] 1.2 Application 1 : limite des suites géométriques Rappel : Soit q un réel différent de zéro et de 1. Si q 1, la suite de terme général (q n ) n a pas de limite (elle est donc divergente). Si 1 < q < 1, la suite de terme général (q n ) a pour limite zéro. Si q > 1, la suite de terme général (q n ) admet comme limite + (elle est donc divergente). 1. Limites par comparaison. 2. Cas d une somme. 3. Avec des racines carrées. 4. Restitution organisée des connaissances. 2

3 2 CONVERGENCE DES SUITES MONOTONES 1.3 Application 2 : Limite de la suite (e n ) Démonstration partielle (exigible) : Les 2 premiers résultats sont admis. On ne démontrera que le troisième. Comme q > 1, on peu noter q = 1 + a, avec a >. Montrons par récurrence que q n 1 + na. Initialisation : q = 1 = 1 + a donc la propriété est vérifiée au rang zéro. On peut aussi remarquer que q 1 = q = 1 + a = a et q 2 = (1 + a) 2 = 1 + 2a + a a... Hérédité : On suppose que q n 1 + na et on veut monter que q n (n + 1) a. Comme q n+1 = q n q et q >, on a : q n 1 + na q n q (1 + na) q q n+1 (1 + na) (1 + a) q n na + a + na 2 q n (n + 1) a + na 2 Comme na 2, on a donc q n (n + 1) a. On a donc montré que, pour tout n, q n 1 + na. De plus, comme a >, lim n + (1 + na) = + donc lim n + q n = Application 2 : Limite de la suite (e n ) Propriété 1 : lim n + en = + Démonstration : On a déjà montré dans le chapitre «La Fonction exponentielle» : Pour tout x R, e x x + 1 par suite, pour tout n N, e n n + 1. Donc, comme lim n + n + 1 = +, on a lim n + e n = +. Propriété 2 : lim n + e n = + Démonstration : e n = 1 e n et comme lim n + e n = +, on a lim n + e n = +. Exercices : 59, 61, 62 page 98 5 [TransMath] 2 Convergence des suites monotones Définition : On dit que la suite (u n ) est majorée par M si, pour tout n, u n M. On dit que la suite (u n ) est minorée par m si, pour tout n, u n m. On dit que la suite (u n ) est bornée si elle est à la fois majorée et minorée. Remarque : 1. Si la suite (u n ) est définie par u n = f (n), on peut utiliser le tableau de variations de la fonction f sur [ ; + [ pour montrer que (u n ) est majorée, minorée ou bornée. 2. Si la suite (u n ) est définie par récurrence, on utilisera généralement le raisonnement par récurrence pour montrer que la suite (u n ) est bornée (respectivement majorée ou minorée). 5. Exponentielle et suites. 3

4 3 EXEMPLES D APPLICATION Propriété 1 : Si (u n ) est une suite croissante non majorée alors lim n + u n = +. Si (u n ) est une suite décroissante non minorée alors lim n + u n =. Démonstration (partielle) : Si la suite (u n ) est non majorée, alors, si a >, il existe n tel que u n > a. De plus, comme (u n ) est croissante, pour tout n n, u n > a. Par suite, pour tout n n, u n ]a ; + [. La suite (u n ) admet donc comme limite +. Propriété 2 (admise) : Si (u n ) est une suite croissante et majorée alors elle converge. Si (u n ) est une suite décroissante et minorée alors elle converge. Remarque : Cette propriété prouve juste que la suite est convergente. Elle ne donne pas la limite. Pour déterminer cette limite, on faudra utiliser une autre méthode (souvent, ce sera une utilisation du théorème «des gendarmes» ou une utilisation de suites définie par récurrence). Exercices : 77 page 43 et 12 page 48 6 [TransMath] 3 Exemples d application 3.1 À des suites d intégrales Exemple : On considère la suite (u n ) définie par : u n = Comme pour tout t [ ; 1], te nt, on a u n. La suite (u n ) est donc minorée par. On note f n (t) = te nt. Pour tout t [ ; 1] : te nt dt f n+1 (t) f n (t) = te (n+1)t te nt = te nt e t te nt = te nt ( e t 1 ) = te nt ( 1 e t 1 ) Comme t [ ; 1], te nt et, la fonction exponentielle étant croissante, e t e = 1 et donc, par 1 passage à l inverse, e 1, d où 1 t e 1. t On a donc, pour tout t [ ; 1], f n+1 (t) f n (t), c est-à-dire f n+1 (t) f n (t). En passant aux intégrales, on obtient : te (n+1)t dt te nt dt On obtient donc u n+1 u n. La suite (u n ) est donc décroissante. La suite (u n ) est décroissante, minorée. Elle est donc convergente. Reste à déterminer la limite de (u n ). Pour cela, on va chercher à l encadrer. On a déjà vu que, pour tout n, u n. De plus, pour tout n et tout t [ ; 1], on a : En passant aux intégrales, on obtient : te nt e nt 6. Convergence de suites monotones. u n e nt dt 4

5 3 EXEMPLES D APPLICATION 3.2 À des probabilités conditionnelles De plus, on a :, te nt dt = [ 1 n e nt ] 1 = 1 n e n + 1 n e = 1 n ( 1 e n ) 1 n car l exponentielle est toujours positive. On a donc : u n 1 n 1 Comme lim n + n =, en utilisant le théorème «des gendarmes», on en déduit que la suite (u n) converge vers zéro. Exercices : 34 page 26 ; 42 page 28 ; 13 page 227 et 143 page [TransMath] 3.2 À des probabilités conditionnelles Exemple : tiré de l exercice 57 page 373 [TransMath] 1. (a) On déduit de l énoncé que P (E 1 ) = 2 5 =, 4 ; P E 1 (E 2 ) = 3 5 =, 6 et P E 1 (E 2 ) = 2 5 =, 4. D après la formule des probabilités totales : p (E 2 ) = p (E 1 E 2 ) + p ( E 1 E 2 ) = p (E 1 ) P E1 (E 2 ) + p ( E 1 ) PE1 (E 2 ) = = = (b) On peut résumer la situation par l arbre pondéré de la figure 1. Figure 1 Un arbre pondéré On a donc : P (E n+1 ) = 3 5 P (E n) (1 P (E n)) = 3 5 P (E n) P (E n) = 1 5 P (E n) =, 2P (E n) +, 4 7. Suites d intégrales. 5

6 RÉFÉRENCES RÉFÉRENCES 2. On peut remarquer que l on a u n = P (E n ). (a) Montrons par récurrence que la suite (u n ) est majorée par,5. Initialisation : u 1 =, 4, 5 Hérédité : On suppose qu il existe un rang n tel que u n, 5. On veut montrer que u n+1, 5. u n, 5, 2u n, 1, 2u n +, 4, 5 u n+1, 5 Donc, pour tout n, u n, 5. La suite (u n ) est donc majorée par,5. (b) Montrons par récurrence que la suite (u n ) est croissante, c est-à-dire que u n+1 u n. Initialisation : u 1 =, 4 et u 2 =, 48. On a bien u 2 u 1. Hérédité : On suppose qu il existe un rang n tel que u n+1 u n. On veut montrer que u n+2 u n+1. u n+1 u n, 2u n+1, 2u n, 2u n+1 +, 4, 2u n +, 4 u n+2 u n+1 Donc, pour tout n, u n+1 u n. La suite (u n ) est donc croissante. (c) La suite (u n ) est croissante et majorée, elle est donc convergente. On note l la limite de la suite (u n ). Comme lim n + u n = l, on a lim n + u n+1 = l. En passant à la limite, l égalité : u n+1 =, 2u n +, 4 devient : Donc la suite (u n ) converge vers,5. l =, 2l +, 4, 8l =, 4 l =, 4, 8 =, 5 3. (a) Les probabilités P (E n ) sont donc croissantes et convergent vers,5. (b) En utilisant le mode récurrence de la calculatrice (ou un tableur), on voit que : dès que n 7., P (E n ), 5 Exercices : 46 page 369 ; 47 page 37 et 62 page [TransMath] Références [TransMath] transmath Term S, programme 212 (Nathan) 2, 3, 4, 5, 6 8. Suites et probabilités. 6

Limites de suites. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2013/2014

Limites de suites. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2013/2014 Limites de suites Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2013/2014 Table des matières 1 Limite d une suite 2 1.1 Limite finie................................................ 2 1.2 Limite infinie...............................................

Plus en détail

Continuité Compléments de dérivation

Continuité Compléments de dérivation Continuité Compléments de dérivation Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 015/016 Table des matières 1 Notion de continuité 1.1 Limite finie en un réel a......................................... 1. Définitions

Plus en détail

Suites numériques. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2012/2013

Suites numériques. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2012/2013 Suites numériques Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 01/013 Table des matières 1 Suites géométriques : Rappels et compléments 1.1 Définition, exemples........................................... 1. Expression

Plus en détail

Résumé du cours sur les suites.

Résumé du cours sur les suites. Résumé du cours sur les suites. 1 Suites numériques réelles et principe de récurrence 1.1 Les deux façons de définir une suite numérique réelle Définition. On note n 0 un entier naturel (en général n 0

Plus en détail

Etude de limites de suites monotones

Etude de limites de suites monotones Etude de ites de suites monotones I) Définition On dit que la suite ( ) est majorée lorsqu il existe un nombre réel M tel que, pour tout entier naturel n, M. On dit que M est un majorant de la suite (

Plus en détail

Cours de terminale S Suites numériques

Cours de terminale S Suites numériques 0 - - de terminale S Suites s LPO de Chirongui 20 mai 2016 1 - Introduction- Introduction Principe de récurrence Exemple En Mathématiques, un certain nombre de propriétés dépendent d un entier naturel

Plus en détail

Terminale S Suites numériques

Terminale S Suites numériques Terminale S Suites numériques Raisonnement par récurrence. Introduction En Mathématiques, un certain nombre de propriétés dépendent d un entier naturel n. Par exemple, la n(n + ) somme des entiers naturels

Plus en détail

1 Raisonnement par récurrence. 2 Suites arithmétiques, géométriques. ISEL - Année 1. Mathématiques. Suites - Rappel

1 Raisonnement par récurrence. 2 Suites arithmétiques, géométriques. ISEL - Année 1. Mathématiques. Suites - Rappel ISEL - Année Mathématiques Suites - Rappel Raisonnement par récurrence Soit une propriété P (n) dépendant d'un entier naturel n. Pour montrer que cette propriété est vraie à partie de l'entier n 0 :. on

Plus en détail

Continuité sur un intervalle

Continuité sur un intervalle Continuité sur un intervalle Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2012/2013 Table des matières 1 Continuité : une approche graphique 2 2 Théorème des valeurs intermédiaires 3 2.1 Cas des fonctions continues.......................................

Plus en détail

TS Limites de suites Cours. Exemples : Ex 3 page 45 ; suite (2n²)+algo dépassement. I. Définitions 1. Limite infinie. 2. Limite finie.

TS Limites de suites Cours. Exemples : Ex 3 page 45 ; suite (2n²)+algo dépassement. I. Définitions 1. Limite infinie. 2. Limite finie. TS Limites de suites Cours I. Définitions 1. Limite infinie Définition Dire qu une suite (u n ) a pour limite + signifie que tout intervalle ouvert de la forme [A ; + [ contient tous les termes de la suite

Plus en détail

Exercice 5 Démontrer que pour tout entier naturel n, le nombre 3n² + 3n + 6 est un multiple de 6.

Exercice 5 Démontrer que pour tout entier naturel n, le nombre 3n² + 3n + 6 est un multiple de 6. Exercice 1 : Dire en justifiant si les suites (u n ) définies ci-dessous sont arithmétiques, géométriques ou ni l'un ni l'autre. Dans le cas où elles sont arithmétiques ou géométriques, préciser le premier

Plus en détail

TS Rappels sur les suites Cours. Une suite est une fonction définie sur l ensemble des entiers naturels ou sur privé des premiers entiers 0, 1, 2,, m

TS Rappels sur les suites Cours. Une suite est une fonction définie sur l ensemble des entiers naturels ou sur privé des premiers entiers 0, 1, 2,, m 1 TS Rappels sur les suites Cours I. Définitions Une suite est une fonction définie sur l ensemble des entiers naturels ou sur privé des premiers entiers 0, 1, 2,, m L image u(n) de l entier n est notée

Plus en détail

TERMINALE S Chapitre 1 : Les suites

TERMINALE S Chapitre 1 : Les suites Généralités 1. Mode de génération ( ) ( ) La La ( ) définie par ( ) définie par 2. Monotonie REMARQUE5 Si une suite ( ) est définie de maniére explicite telle que ( ) suivent celles de f =f(n) pour tout

Plus en détail

Exercices type bac sur les suites.

Exercices type bac sur les suites. Exercices type bac sur les suites Corrigés NB : On ne donne dans ce document que des indices, la preuve complète reste à faire Exercice D après sujet du baccalauréat Centres étrangers, juin 003 On définit,

Plus en détail

Intégration Encadrement d intégrale Exercices corrigés

Intégration Encadrement d intégrale Exercices corrigés Intégration Encadrement d intégrale Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : encadrer une intégrale Exercice 2 : donner un encadrement

Plus en détail

CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions

CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions 1 Les suites numériques (rappel de première)... 4 1.1 Généralités... 4 1.2 Plusieurs méthodes pour générer une suite... 4 2 Exemples d algorithmes

Plus en détail

Convergence des suites

Convergence des suites Convergence des suites Cours maths Terminale S Dans ce module consacré à l étude de la convergence d une suite, on commence par redéfinir rigoureusement la notion de limite finie d une suite. Ensuite,

Plus en détail

Chapitre 1 : Les suites

Chapitre 1 : Les suites Chapitre : Les suites I. Exercices supplémentaires Partie A : Récurrence Exercice La suite est définie par et +2+ pour tout entier naturel. Démontrer par récurrence que pour tout. La suite est définie

Plus en détail

Chapitre 3. Suites récurrentes

Chapitre 3. Suites récurrentes Chapitre 3 Suites récurrentes 3.1 Suites numériques Définition 3.1 On appelle suite de terme général u n et on note (u n ) n 0 ou plus simplement u la liste ordonnée des nombres u 0, u 1, u 2, u 3,....

Plus en détail

MPSI 2 : DL 03. pour le 12 décembre 2003

MPSI 2 : DL 03. pour le 12 décembre 2003 MPSI : DL 03 pour le décembre 003 Problème L objet du problème est de calculer eplicitement la limite de la suite des moyennes arithmétiques-géométriques pour certaines valeurs initiales. On considère

Plus en détail

SUITES ET RÉCURRENCE

SUITES ET RÉCURRENCE SUITES ET RÉCURRENCE En première : une suite ( ) est une fonction particulière : son ensemble de définition est constitué d'entiers, on peut donc parler (contrairement aux fonctions en général) de l'image

Plus en détail

Convergence de suites. Suites récurrentes

Convergence de suites. Suites récurrentes Convergence de suites Les suites dont on donne ci-dessous le terme général sont-elles convergentes? cos n + 3n a) ln n + 2n g) sin n n b) 4n 2 + 5n + 6 2n c) en n h) 2 n ( 1) n n 2 d) sin n e n e) n 1

Plus en détail

Suites numériques. Z, auctore. 4 octobre u n+1 = u n + r. (1) u n = u 0 + n r (2) u 0 + u 1 + u u n = (n + 1) u 0 + u n 2

Suites numériques. Z, auctore. 4 octobre u n+1 = u n + r. (1) u n = u 0 + n r (2) u 0 + u 1 + u u n = (n + 1) u 0 + u n 2 Suites numériques Z, auctore 4 octobre 005 1 Suites arithmétiques Définition. Une suite de nombres (u n ) n N est arithmétique lorsqu il existe un nombre r tel que pour tout entier n on ait Ce nombre r

Plus en détail

Probabilités conditionnelles

Probabilités conditionnelles Probabilités conditionnelles Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2015/2016 Table des matières 1 Probabilités conditionnelles 2 1.1 Un exemple pour comprendre...................................... 2 1.2

Plus en détail

Suites. Chapitre 2. 1 Généralités sur les suites. Sommaire. 1.1 Définition d une suite. 1.2 Suites arithmétiques et suites géométriques

Suites. Chapitre 2. 1 Généralités sur les suites. Sommaire. 1.1 Définition d une suite. 1.2 Suites arithmétiques et suites géométriques Chapitre 2 Suites Sommaire 1 Généralités sur les suites....................................... 1.1 Définition d une suite...................................... 1.2 Suites arithmétiques et suites géométriques..........................

Plus en détail

Pour chaque proposition, indiquer si elle est vraie ou fausse et justifier soigneusement la réponse. Les questions sont indépendantes entre elles.

Pour chaque proposition, indiquer si elle est vraie ou fausse et justifier soigneusement la réponse. Les questions sont indépendantes entre elles. TS - Maths - D.S.5 Samedi 17 janvier 015-4h Spécialités : SVT - Physique Exercice 1 (5 points) Pour les candidats n ayant pas suivi l enseignement de spécialité Pour chaque proposition, indiquer si elle

Plus en détail

Devoir surveillé 5 mathématiques

Devoir surveillé 5 mathématiques Devoir surveillé 5 mathématiques BCPST 205-206 Exercice. Soit t un réel strictement positif. On définit la suite ( n N par la donnée de x 0 = t et la relation de récurrence : n N, + =.. (a Soit g la fonction

Plus en détail

RAISONNEMENT PAR RECURRENCE

RAISONNEMENT PAR RECURRENCE Exemple: RAISONNEMENT PAR RECURRENCE Montrons par récurrence que pour tout n N *, P (n) : i=n i = 1 + + 3 +...+ ( n -1) + n = n n1 n n1 Initialisation : pour n = 1 i =1 et = 111 =1 donc P(1) est vraie.

Plus en détail

Limites à l infini d une fonction

Limites à l infini d une fonction 9 Limites à l infini d une fonction On garde les notations du chapitre précédent en supposant ici que a = ou a = + est adhérent à l ensemble I, ce qui signifie que : ou : m R, ], m[ I M R, ]M, + [ I ce

Plus en détail

SUITE. Il existe deux grands moyens de dénir une suite : 2. Représentation graphique,variation, suite majorée, minorée

SUITE. Il existe deux grands moyens de dénir une suite : 2. Représentation graphique,variation, suite majorée, minorée SUITE I ) Rappels et dénition 1. N est l'ensemble des entiers naturels : 0,1,2... Une suite numérique est une fonction de N (ou une partie de N) dans R u : N R n u n Exemple : suite de Fibonnacci : 1,

Plus en détail

Fonctions dérivées Applications

Fonctions dérivées Applications Fonctions dériées Applications Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 04/05 Table des matières Quelques rappels. Nombre dérié Tangente......................................... Notion de fonction dériée.........................................3

Plus en détail

Suites 4 : Raisonnement par récurrence

Suites 4 : Raisonnement par récurrence Suites 4 : Raisonnement par récurrence C' est au mathématicien italien Giuseppe Peano (1858 ; 193) que l'on attribue le principe du raisonnement par récurrence. Par contre, le nom de récurrence a vraisemblablement

Plus en détail

Les nombres complexes

Les nombres complexes Les nombres complexes Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 015/016 Table des matières 1 Généralités 1.1 Définitions................................................. 1. Règles de calcul dans C.........................................

Plus en détail

Cours 5: Une introduction aux suites numériques

Cours 5: Une introduction aux suites numériques Cours 5: Une introduction aux suites numériques Laboratoire de Mathématiques de Toulouse Université Paul Sabatier-IUT GEA Ponsan Module complémentaire de maths, année 2012-2013 1 Généralités sur les suites

Plus en détail

Etude de limites de suites définies par

Etude de limites de suites définies par Etude de limites de suites définies par récurrence u n+1 = f(u n ) I) Généralités 1) Définition Une suite définie par récurrence est une suite définie par son premier terme et par une relation de récurrence,

Plus en détail

9 6 - x. On définit la suite (u n ) par u 0 = -3 et pour tout entier naturel n, u n+1 = f(u n ).

9 6 - x. On définit la suite (u n ) par u 0 = -3 et pour tout entier naturel n, u n+1 = f(u n ). Exercice 75 p 55 exercices sur les suites Symbole Belin 0 On s intéresse aux suites définies sur V et vérifiant la relation de récurrence u n+ = + u n². Une telle suite sera déterminée par son premier

Plus en détail

1 q. = 1 q n. (un + v n ) (l + l ) = (un l) + (v n l ) n n 0, u n + v n A.

1 q. = 1 q n. (un + v n ) (l + l ) = (un l) + (v n l ) n n 0, u n + v n A. 16 Proposition : La somme des n premiers termes d une suite géométrique de raison q 1 est : n 1 u 0 q k 1 q n = u 0 1 q k=0 Il suffit de calculer (1 q) n 1 k=0 qk = n 1 k=0 qk n 1 k=0 qk+1 = n 1 k=0 qk

Plus en détail

Suites numériques. Exemples élémentaires de suites

Suites numériques. Exemples élémentaires de suites MTA - ch5 Page 1/12 Suites numériques Notion de suite : Une suite numérique est une application de N (ou parfois de N ) à valeurs dans R ou dans C. La suite u : N C est notée de plusieurs façons : n u(n)

Plus en détail

Giuseppe Peano ( )

Giuseppe Peano ( ) Giuseppe Peano (1858-1932) Mathématicien et philosophe italien, il est l'un des premiers à avoir compris l'importance de fonder les mathématiques sur quelques axiomes précis, et d'en déduire ensuite théorèmes...

Plus en détail

Suites - Récurrence 10X. 2 quiselit:sommedes 2 pouriallantde1à10vaut:

Suites - Récurrence 10X. 2 quiselit:sommedes 2 pouriallantde1à10vaut: Suites - Récurrence 1. Définitions - Rappels 1.1.Modes de définition d une suite La suite 0 =0 1 = =4 3 =6 peut être définiededeuxmanières: Définition explicite : ½ = Définition récurrente : 0 =0 +1 =

Plus en détail

Cours d analyse - Résumé sur les suites 2015/2016

Cours d analyse - Résumé sur les suites 2015/2016 Cours d analyse - Résumé sur les suites 2015/2016 CPUS I. Les suites numériques I.1. Premières définitions. Définition. Une suite réelle est une fonction dont l ensemble de départ est une partie de N du

Plus en détail

Inégalités Valeur absolue

Inégalités Valeur absolue Inégalités Valeur absolue Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2008/2009 Table des matières 1 Intervalles de R 2 2 Comparaison de deux réels. 3 2.1 Inégalités.................................................

Plus en détail

Limite de suites. I Introduction 1. II Définitions 1 1 Limite finie Limite infinie III Limites usuelles 2

Limite de suites. I Introduction 1. II Définitions 1 1 Limite finie Limite infinie III Limites usuelles 2 Limite de suites Table des matières I Introduction II s Limite finie............................................ 2 Limite infinie.......................................... III Limites usuelles 2 IV Opérations

Plus en détail

Fonctions à deux variables

Fonctions à deux variables Fonctions à deux variables Exercice 1 On note l'ouvert de défini par 1 3, 3 0,1 et l'application définie sur par :,, ² ² Montrer que est strictement négative sur., 1 1 Pour,, 1 0. Pour 01, 1 0. Comme et

Plus en détail

Raisonnement par récurrence. Limite d une suite

Raisonnement par récurrence. Limite d une suite Exercices 2 octobre 2014 Raisonnement par récurrence. Limite d une suite Raisonnement par récurrence Exercice 1 Prouver que pour tout entier n, 4 n + 5 est un multiple de 3. Exercice 2 Prouver que pour

Plus en détail

Cours de mathématiques (Terminale S)

Cours de mathématiques (Terminale S) Terminale Scientifique (S) : Cours de mathématiques (Terminale S) I. Chapitre 01 : Les suites 1. Etude globale d une suite A. Les suites majorées, minorées, bornées La suite ( ) est majorée si et seulement

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE CERGY Année U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques

UNIVERSITÉ DE CERGY Année U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-2013 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques Chapitre V : Suites numériques 1 Un peu de topologie de R On a vu dans le chapitre

Plus en détail

Fonctions trigonométriques

Fonctions trigonométriques Fonctions trigonométriques Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 04/05 Table des matières Rappels de trigonométrie. Définitions, premières propriétés..................................... Formules de trigonométrie.......................................

Plus en détail

DST n 4 - Corrigé. Centre étranger Juin 2007 (6 point) Le but de l'exercice est de démontrer que l'équation :, admet une unique solution dans

DST n 4 - Corrigé. Centre étranger Juin 2007 (6 point) Le but de l'exercice est de démontrer que l'équation :, admet une unique solution dans DST n 4 - Corrigé Centre étranger Juin 2007 (6 point) Le but de l'exercice est de démontrer que l'équation :, admet une unique solution dans l'ensemble des nombres réels, et de construire une suite qui

Plus en détail

Fonctions convexes. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2012/2013

Fonctions convexes. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2012/2013 Fonctions convexes Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2012/2013 Table des matières 1 Convexité Point d inflexion 2 1.1 Notion de convexité, de concavité.................................... 2 1.2 Point

Plus en détail

Corrigé du bac S Antilles-Guyane juin 2014

Corrigé du bac S Antilles-Guyane juin 2014 orrigé du bac S Antilles-Guyane juin 204 EXERIE ommun à tous les candidats Partie A 5 points. a. L arbre pondéré est le suivant : 0,80 0,85 J 0,20 0,5 J 0,0 b. D après l arbre : 0,90 ( ) p J = 0,5 0,0=0,05.

Plus en détail

Convergence des suites monotones et applications.

Convergence des suites monotones et applications. Université Paris Est Marne-la-Vallée L Sciences Physiques 20-202 Compléments en Analyse Convergence des suites monotones et applications.. Quelques définitions Ce chapitre est consacré à la convergence

Plus en détail

Calcul intégral et suite numérique Intégration Exercices corrigés

Calcul intégral et suite numérique Intégration Exercices corrigés Calcul intégral et suite numérique Intégration Exercices corrigés Objectifs abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : étudier le sens de variation d une suite

Plus en détail

Une condition nécessaire de convergence Considérons une série de terme général. Supposons cette série convergente. Soit sa somme.

Une condition nécessaire de convergence Considérons une série de terme général. Supposons cette série convergente. Soit sa somme. Séries numériques I) Définitions - Notions essentielles.) Séries numériques Définition Soit une suite numérique. On appelle série de terme général la suite dont les termes successifs sont : ₀ ₀ ₁ ₀ ₁ ₂

Plus en détail

2(xex ) = 2 0 = 0 ( croissances comparées ) x x lim. f 3

2(xex ) = 2 0 = 0 ( croissances comparées ) x x lim. f 3 Corrigé - Baccalauréat blanc TS - 03 EX : (4poi nt s Commun à tous les candidats ( 6 points Partie A - Étude d une fonction. On considère la fonction f définie sur R par f (x = (x + e x.. Déterminer la

Plus en détail

TS - Maths - D.S.4 - Correction Spécialités : SVT - Physique

TS - Maths - D.S.4 - Correction Spécialités : SVT - Physique TS - Maths - D.S. - Correction Spécialités : SVT - Physique Samedi 05 Décembre 05 - h Exercice ( points) Commun à tous les candidats Une usine produit de l eau minérale en bouteilles. Lorsque le taux de

Plus en détail

Fonctions Affines Problèmes du premier degré

Fonctions Affines Problèmes du premier degré Fonctions Affines Problèmes du premier degré Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2016/2017 Table des matières 1 Fonctions Affines 2 1.1 Définition Représentation graphique.................................

Plus en détail

Suites. Une suite est une... suite de nombre. Définition 1. Une suite de nombres réels est une fonction a: N R

Suites. Une suite est une... suite de nombre. Définition 1. Une suite de nombres réels est une fonction a: N R Convergence Suites Une suite est une... suite de nombre. Définition. Une suite de nombres réels est une fonction a: N R {a n } n 0 a 0, a, a 2, a 3, Convergence d une suite Définition 2. La suite {a n

Plus en détail

DS n 5 Correction 31 janvier 2007

DS n 5 Correction 31 janvier 2007 DS n 5 Correction 3 janvier 2007 Exercice Le gérant d'un magasin de matériel informatique a acheté un stock de disquettes. 5% des boîtes sont abîmées. Le gérant estime que: 60% des boîtes abîmées contiennent

Plus en détail

DS 9 Correction EXERCICE Etude d'une fonction auxiliaire.

DS 9 Correction EXERCICE Etude d'une fonction auxiliaire. DS 9 Correction EXERCICE On considère la fonction déterminée sur 0, par : ln On se propose dans cet exercice d'étudier la fonction et de la représenter relativement à un repère orthonormal,,, l'unité choisie

Plus en détail

Correction Devoir à la maison commun Saint-Charles La Cadenelle

Correction Devoir à la maison commun Saint-Charles La Cadenelle Correction Devoir à la maison commun Saint-Charles La Cadenelle Exercice On considère les matrices 0 5 0 0 5 0 0 0 0 0 0 4 ; 0 2 ; 0 2 0 ; 0 0 4 0 4 0 0 2 0 0 2 0 0 0 ) Soit la matrice 4 0 4 2 a) Prouver

Plus en détail

Cours de mathématiques pour la Terminale S

Cours de mathématiques pour la Terminale S Cours de mathématiques pour la Terminale S Florent Girod 1 Année scolaire 2016 / 2017 1. Externat Notre Dame - Grenoble Table des matières I Le Cours 3 1 Suites numériques 4 1) Raisonnement par récurrence..........................

Plus en détail

DÉRIVABILITÉ. 1 Dérivabilité en un point, fonction dérivée. 1.1 Définitions et premières propriétés. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot

DÉRIVABILITÉ. 1 Dérivabilité en un point, fonction dérivée. 1.1 Définitions et premières propriétés. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot DÉRIVABILITÉ 1 Dérivabilité en un point, fonction dérivée 1.1 Définitions et premières propriétés Définition 1.1 Dérivabilité en un point Soient f : I R une application et a I. On dit que f est dérivable

Plus en détail

démonstrations exigibles au baccalauréat

démonstrations exigibles au baccalauréat démonstrations exigibles au baccalauréat fonction exponentielle (1/2) propriété : Il existe une unique fonction dérivable sur telle que ' = et (0) = 1 1 L'existence de la fonction est admise conformément

Plus en détail

Exercice 1. Exercice 2. Exercice 3. Compléments sur les suites - Récurrence Exercices - Corrigé

Exercice 1. Exercice 2. Exercice 3. Compléments sur les suites - Récurrence Exercices - Corrigé Compléments sur les suites - Récurrence Exercices - Corrigé Exercice Pour n N nn + ), on pose Hn) : k := + + 3 + + n =. k= Pour n =, les deux membres de l égalité valent et donc H) est vraie. Soit ensuite

Plus en détail

Droites et plans de l Espace

Droites et plans de l Espace Droites et plans de l Espace Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2015/2016 Table des matières 1 Quelques rappels 2 2 Positions relatives 2 2.1 Positions relatives de deux droites...................................

Plus en détail

SUITES - RECURRENCE - SOMMES

SUITES - RECURRENCE - SOMMES SUITES - RECURRENCE - SOMMES Chapitre 1 I Généralités sur les suites Définition I.1 Une suite réelle est une fonction d une partie A de N dans R. u : A R n u(n) := u n l intervalle de définition peut donc

Plus en détail

Statistiques. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2016/2017

Statistiques. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2016/2017 Statistiques Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2016/2017 Table des matières 1 Quelques rappels sur la moyenne 2 2 Médiane, quartiles, diagramme en boîte 2 2.1 Médiane..................................................

Plus en détail

T le ES. Mathématiques. Pascal CHAUVIN. 8 janvier 2017

T le ES. Mathématiques. Pascal CHAUVIN. 8 janvier 2017 Mathématiques Pascal CHAUVIN T le ES 8 janvier 2017 cbed Paternité Pas d utilisation commerciale Partage des conditions initiales à l identique Licence Creative Commons 2.0 France 2 Table des matières

Plus en détail

DS commun Correction. Exercice 1 1. On donne les matrices suivantes: On a. On a immédiatement par identification 2 et 1. On a donc

DS commun Correction. Exercice 1 1. On donne les matrices suivantes: On a. On a immédiatement par identification 2 et 1. On a donc DS commun Correction Exercice 1 1. On donne les matrices suivantes: 0 0 1 0 0 0 0 0 A= 1 0, I= 0 1 0, J= 1 0 0 3 1 0 0 1 3 1 0 a) Montrer qu il existe deux réels et tels que : A=aI+bJ 1 0 0 0 0 0 0 0 0

Plus en détail

Intégrales de Wallis

Intégrales de Wallis Intégrales de Wallis John Wallis, mathématicien anglais, est né en 66 et est mort en 73. Wallis est donc antérieur à Newton. ) Définition. On pose n N, sin n t dt. existe pour tout entier naturel n car

Plus en détail

Corrigé du bac S blanc Lycée Français de Valence 4 avril 2013

Corrigé du bac S blanc Lycée Français de Valence 4 avril 2013 Corrigé du bac S blanc Lycée Français de Valence avril EXERCICE 5 points VRAI ou FAUX? Pour chacun des énoncés suivants, indiquer si la proposition correspondante est vraie ou fausse et proposer une justification

Plus en détail

Corrigé du Concours Blanc

Corrigé du Concours Blanc Corrigé du Concours Blanc Exercice : On considère la fonction f définie par : f(x = x + 2 2 ln(e x + et on note (C la courbe représentative de f dans un repère orthonorrnal.. Etude de la fonction f. a.

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Fonction exponentielle 1 Fonction exponentielle Définition et variation Théorème Définition Il existe une unique fonction définie et dérivable sur telle que et Cette fonction est appelée fonction exponentielle

Plus en détail

Fonctions trigonométriques - Corrigé. 2 2 cos 1

Fonctions trigonométriques - Corrigé. 2 2 cos 1 Exercice 1 : Fonctions trigonométriques - Corrigé 1. a. est dérivable sur comme somme de fonctions dérivables sur et =1 cos On sait que, pour tout réel et donc en particulier pour tout, cos 1 donc 0 et

Plus en détail

Variations des fonctions associées

Variations des fonctions associées Variations des fonctions associées Année scolaire 2014/2015 Table des matières 1 Quelques rappels 3 1.1 Sens de variation d une fonction..................................... 3 1.2 Fonctions affines.............................................

Plus en détail

UFR Mathématiques Année CAPES. Suites numériques

UFR Mathématiques Année CAPES. Suites numériques Université de Rennes 1 Ronan Quarez UFR Mathématiques Année 2008-2009 CAPES 1 Critère de Cauchy 1.1 QCM Suites numériques a) Toute suite de Cauchy, d entiers relatifs, converge dans Z? b) Toute suite de

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S - Enseignement obligatoire. Suites numériques

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S - Enseignement obligatoire. Suites numériques Recueil d annales en Mathématiques Terminale S - Enseignement obligatoire Frédéric Demoulin Dernière révision : septembre 2005 fredericdemoulin@voilafr Tableau récapitulatif des exercices indique que cette

Plus en détail

Fonctions puissances Croissances comparées

Fonctions puissances Croissances comparées Fonctions puissances Croissances comparées Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 200/20 Table des matières Puissances réelles 2. Définition Premières propriétés.................................... 2.2 Propriétés

Plus en détail

F 3 Reproduire cet arbre et placer les probabilités F 2 sur les branches.

F 3 Reproduire cet arbre et placer les probabilités F 2 sur les branches. Sujet Centres Étrangers 203 EXERCICE. [6 pts] Lois continues Un industriel fabrique des vannes électroniques destinées à des circuits hydrauliques. Les quatre parties A, B, C, D sont indépendantes. Partie

Plus en détail

Principe d une démonstration par récurrence :

Principe d une démonstration par récurrence : Chapitre Suites 1 Démonstration par récurrence Exemples introductif : Imaginons que des ouvriers construisant un immeuble aient toutes les instructions nécessaires pour construire un étage d immeuble sur

Plus en détail

TS - Maths - D.S.3 - CORRECTION

TS - Maths - D.S.3 - CORRECTION TS - Maths - DS3 - CORRECTION Samedi 4 Novembre 20-2h Exercice Les parties A et B sont indépendantes Un site internet propose des jeux en ligne On donnera une valeur approchée à 0 2 près des résultats

Plus en détail

Mathématiques 11ème Sciences Production de Mathematikos Votre Ticket pour l Excellence en Maths. Exemple. Exemple

Mathématiques 11ème Sciences Production de Mathematikos Votre Ticket pour l Excellence en Maths. Exemple. Exemple Classe : 11 ème Sciences CHAPITRE 5 SUITES NUMÉRIQUES Domaine : Sciences, Mathématiques et Technologies Compétences : Résoudre une situation problème Composantes : Diagnostiquer la situation problème,

Plus en détail

Terminale S Bac Blanc Février 2013 Corrigé

Terminale S Bac Blanc Février 2013 Corrigé Terminale S Bac Blanc Février 2013 Corrigé Métropole Juin 2006 (6 points) 1) Soit la fonction définie sur par. On désigne par sa courbe représentative dans un repère orthonormé d unité graphique 2cm. a)

Plus en détail

Cours de terminale S - Généralités sur les fonctions

Cours de terminale S - Généralités sur les fonctions les fonctions LPO de Chirongui - Exercices : Savoir Faire (livre)- Déterminer une ite Interprétation graphique Livre Indice BORDAS - Page 45 Exercice 34, 35, 36 et 37 page 56 - Limite finie à l infini

Plus en détail

Bac blanc février 2013

Bac blanc février 2013 Lycée Louise MICHEL Terminales S MATHEMATIQUES Année 0/0 Bac blanc février 0 (Durée : 4 heures.) Les calculatrices sont autorisées, mais l échange de tout matériel est interdit. Les brouillons ne sont

Plus en détail

Fiche de cours 2 - Suites de réels.

Fiche de cours 2 - Suites de réels. Licence de Sciences et Technologies EM1 - Analyse Fiche de cours - Suites de réels. Généralités sur les suites. Définition : Une suite est une fonction u : N R, définie à partir dun certain rang au moins.

Plus en détail

Limites Comportement asymptotique

Limites Comportement asymptotique Limites Comportement asymptotique Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2009/200 Table des matières Limite d une fonction en, en 3. Limite infinie en, en...................................... 3.2 Limite

Plus en détail

Polynésie juin 2005 On considère la fonction définie sur ] 0; + [ par =+. On nomme sa courbe représentative dans un repère orthogonal ; ; du plan.

Polynésie juin 2005 On considère la fonction définie sur ] 0; + [ par =+. On nomme sa courbe représentative dans un repère orthogonal ; ; du plan. Polynésie juin 005 On considère la fonction définie sur ] 0; + [ par =+. On nomme sa courbe représentative dans un repère orthogonal ; ; du plan. 1 a) Déterminer les limites de la fonction aux bornes de

Plus en détail

Exercices corrigés Théorème de Rolle, accroissements finis

Exercices corrigés Théorème de Rolle, accroissements finis Eercices corrigés Théorème de Rolle, accroissements finis Enoncés Eercice Démonstration du théorème des accroissements finis Soit f : [a, b] R, continue sur [a, b], dérivable sur ]a, b[ En appliquant le

Plus en détail

Concours externe pour le recrutement de contrôleurs stagiaires de l INSEE

Concours externe pour le recrutement de contrôleurs stagiaires de l INSEE Concours externe pour le recrutement de contrôleurs stagiaires de l INSEE Exercice 1 Partie A Correction (non officielle) de l épreuve de Mathématiques et de Statistiques du 29/01/2013 Nicolas ZERR 1)

Plus en détail

Département de mathématiques et informatique L1S1, module A ou B Maths. Chapitre 3. Suites numériques

Département de mathématiques et informatique L1S1, module A ou B Maths. Chapitre 3. Suites numériques Département de mathématiques et informatique L1S1, module A ou B Maths Chapitre 3 Suites numériques p. 2 Remarque importante. Ce cours n est pas indépendant du cours de Mathématiques pour tous. Ce document

Plus en détail

Continuité d une fonction, Théorème des valeurs intermédiaires

Continuité d une fonction, Théorème des valeurs intermédiaires Continuité d une fonction, Théorème des valeurs intermédiaires I) Notion de continuité 1) Définition On dit qu une fonction est continue sur un intervalle I lorsque le tracé de sa courbe représentative

Plus en détail

Limites de suites, cours, terminale S

Limites de suites, cours, terminale S F.Gaudon 6 octobre 206 Table des matières Convergence de suites 2 2 Convergence de suites de référence 3 3 Divergence de suites 3 4 Opérations sur les limites de suites 4 5 Inégalités et limites de suites

Plus en détail

Enseignement obligatoire

Enseignement obligatoire Wallis et Futuna Cours de MATHÉMATIQUES Fabien PUCCI Classe de Terminale S Enseignement obligatoire Année 05 Table des matières Suites - Raisonnement par récurrence 7 I Démonstration par récurrence..................................

Plus en détail

Aide mémoire : Suites et limites

Aide mémoire : Suites et limites Aide mémoire : Suites et limites www.phymaths.ch - Résumé RM-1011G 19 septembre 010 Table des matières 1 Avant-propos 3 1.1 L étude des suites............................. 3 1. Qu est-ce qu une suite..........................

Plus en détail

Fonction d une variable réelle

Fonction d une variable réelle Fonction d une variable réelle 1 Fonction d une variable réelle : généralités Définitions Fonctions et opérations Fonctions et ordre Propriétés particulières Monotonie Limites Limites et opérations Limites

Plus en détail

Sujet Asie 2013 EXERCICE 1. [5 pts] Probabilités

Sujet Asie 2013 EXERCICE 1. [5 pts] Probabilités Sujet Asie 203 EXERCICE. [5 pts] Probabilités Dans cet exercice, les probabilités seront arrondies au centième. Partie A Une grossiste achète des boîtes de thé chez deux fournisseurs. Il achète 80% de

Plus en détail

Chapitre 7 Suites de nombres réels et complexes

Chapitre 7 Suites de nombres réels et complexes Chapitre 7 Suites de nombres réels et complexes I - Généralités sur les suites réelles I.1 - Dénition et Structure Définition 1 (Suite). Une suite réelle u est une application de N dans R. Pour tout n

Plus en détail

Chapitre II : Limites de fonctions et continuité

Chapitre II : Limites de fonctions et continuité Chapitre II : Limites de fonctions et continuité Cité Scolaire Gambetta Année scolaire 0-03 I Limite à l infini : ) Limite finie en Définition : Dire qu une fonction f a pour limite le réel l en signifie

Plus en détail