f(z) = u(x, y) + i v(x, y),

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "f(z) = u(x, y) + i v(x, y),"

Transcription

1 Université A/MIRA de Béjaia 27 mai 202 Faculté de la Technologie Département ST 2 Examen de Maths 5 Exercice points En utilisant les paramétrisations, montrer que l on a : z 2 dz = 0, où est la courbe ci-contre. omment peut-on prédire ce résultat sans calculs? citer le théorème en question. i Exercice 2 5 points Soit f une fonction holomorphe sur donnée par sa forme algébrique : fz = ux, y i vx, y, où z = x iy, u = Ref et v = Imf. On donne : vx, y = x 2 y 2 4xy x y 5.. Déterminer ux, y sachant que f = 5 5i. 2. Ecrire fz en fonction de z. Exercice 6 points Déterminer le développement en série de Laurent de chacune des fonctions suivantes autour du point singulier indiqué et préciser la nature du point singulier en question.. fz = ez e z 2 ; z 0 = fz = zz ; z 0 = 0.. fz = z sin ; z 0 = 0. z Exercice 4 6 points Soit f la fonction d une variable complexe définie par : fz =. Déterminer le domaine d holomorphie de f. z 2 4z 4.

2 2. Donner les points singuliers de f en précisant la nature de chacun d entre eux.. Soit le cercle défini par : z i = 2, orienté positivement. alculer par la méthode de votre choix l intégrale curviligne : fzdz. BONNE HANE 2

3 Université A/MIRA de Béjaia 27 mai 202 Faculté de la Technologie Département ST 2 Solution détaillée de l Examen de Maths 5 B. Farhi Exercice points En utilisant les paramétrisations, montrer que l on a : z 2 dz = 0, où est la courbe ci-contre. omment peut-on prédire ce résultat sans calculs? citer le théorème en question. i Solution : Nommons γ le demi-cercle supérieur de centre O et de rayon, orienté positivement. On a : z 2 dz = z 2 dz z 2 dz [,] Sur [, ] : On peut utiliser comme paramétrisation : z = x, avec x [, ]. e qui donne dz = dx et par conséquent : [ ] x z 2 dz = x 2 dx = = 2 ; [,] [,] z 2 dz = 2 Sur γ : On peut utiliser comme paramétrisation : z = e iθ, avec θ [0, π]. e qui donne dz = ie iθ dθ et par conséquent : π π [ ] π z 2 dz = e iθ 2 ie iθ dθ = ie iθ dθ = γ 0 0 eiθ = 0 eiπ e0 = = 2 ; γ z 2 dz = 2 En substituant 2 et dans, on obtient finalement : z 2 dz = 0, γ 2

4 B. Farhi Solution de l Examen de Maths 5 comme il fallait le prouver. On peut prédire ce résultat sans calculs en utilisant le théorème intégrale de auchy, selon lequel : L intégrale sur un chemin fermé d une fonction holomorphe à l intérieur et sur le chemin en question est nulle. Ici la fonction fz = z 2 est holomorphe sur car f est un polynôme ; en particulier, f est holomorphe sur et à l intérieur du chemin fermé. Exercice 2 5 points Soit f une fonction holomorphe sur donnée par sa forme algébrique : fz = ux, y i vx, y, où z = x iy, u = Ref et v = Imf. On donne : vx, y = x 2 y 2 4xy x y 5.. Déterminer ux, y sachant que f = 5 5i. 2. Ecrire fz en fonction de z. Solution : La fonction f est holomorphe sur si et seulement si elle satisfait les conditions de auchy-riemann, qui sont : u x = v y u y = v x On a v v x x, y = 2x 4y et y x, y = 2y 4x. D où : I u x, y = 2y 4x...4 x u x, y = 2x 4y...5 y I On a : 4 ux, y = 2y 4x dx où cy est une fonction de y. En substituant 6 dans 5, on obtient : ux, y = 2xy 2x 2 x cy...6 2x c y = 2x 4y. e qui donne : c y = 4y. D où : cy = 4y dy = 2y 2 y k avec k R. En substituant ceci dans 6, on obtient : ux, y = 2xy 2x 2 x 2y 2 y k 7 2

5 B. Farhi Solution de l Examen de Maths 5 Il nous reste maintenant à déterminer la constante réelle k en se servant de la condition f = 5 5i. On a : f = 5 5i u, 0 i v, 0 = 5 5i { u, 0 = 5 v, 0 = 5. L égalité v, 0 = 5 est visiblement vérifiée. L égalité u, 0 = 5 équivaut en utilisant 7 à : 5 k = 5, ce qui donne : k = 0. En substituant ceci dans 7, on obtient finalement : 2 On a pour z = x iy : fz = ux, y i vx, y ux, y = 2x 2 2y 2 2xy x y. = 2x 2 2y 2 2xy x y ix 2 y 2 4xy x y 5 = 2x 2 2y 2 4ixy 2xy ix 2 iy 2 x iy y ix 5i = 2x 2 y 2 2ixy ix 2 y 2 2ixy x iy ix iy 5i = 2z 2 iz 2 z iz 5i = 2 iz 2 iz 5i. fz = 2 iz 2 iz 5i. Exercice 6 points Déterminer le développement en série de Laurent de chacune des fonctions suivantes autour du point singulier indiqué et préciser la nature du point singulier en question.. fz = ez e z 2 ; z 0 = fz = zz ; z 0 = 0.. fz = z sin ; z 0 = 0. z Solution : Le développement en série de Taylor de la fonction z e z au voisinage de 0 s écrit : e z z n = n! = z z2 2! z!... 8 n=0 En substituant z par z dans ce développement, on obtient le développement en série de Taylor de la fonction z e z au voisinage de 0 : e z n = z n = z z2 n! 2! z!... 9 En utilisant 8 et 9, on a : n=0 fz = z 2 ez e = z 2 { z z2 2! z!... = z 2 2 z2 2! 2z4 4! 2z6 6!... = 2 2! 2 4! z2 2 6! z4..., } z z2 2! z!... 2

6 B. Farhi Solution de l Examen de Maths 5 fz = 2 2! 2 4! z2 2 6! z4..., qui est le développement en série de Laurent de f autour de z 0 = 0. On constate que la partie principale de ce développement est nulle ; ce qui montre que z 0 = 0 est une singularité éliminable ou fausse singularité de f. Remarque : Une autre façon de voir que z 0 = 0 est une fausse singularité de f consiste à montrer que la limite lim fz existe et qu elle est finie. ette limite présente une forme indéterminée du type 0 z 0 0 ; on peut la calculer très facilement en utilisant la règle de l Hôpital deux fois successivement. En effet, on a : e z e e z e e z e z lim z 0 z 2 = lim z 0 z 2 = lim z 0 2z e qui entraîne que z 0 = 0 est une fausse singularité de f. e z e z e z e z = lim z 0 2z = lim z Le développement en série de Taylor de la fonction z z au voisinage de 0 s écrit : z = n z n = z z 2 z... Il suffit de diviser les deux membres de cette identité sur z pour obtenir : n=0 fz = z z z2 z..., qui est le développement en série de Laurent de f autour du point singulier z 0 = 0. On constate que la partie principale de ce développement comporte un nombre fini de termes juste un terme ; la plus petite puissance de z z 0 = z, figurant dans cette partie, étant α =. eci montre que z 0 = 0 est un pôle d ordre càd un pôle simple de f. Remarque : Une autre façon de voir que z 0 = 0 est un pôle simple de f consiste à montrer que la limite lim zfz existe, qu elle est finie et non nulle. On obtient effectivement lim zfz = lim z 0 z 0 z 0 z = ; d où z 0 = 0 est un pôle simple de f. Le développement en série de Taylor de la fonction z sin z au voisinage de 0 s écrit : sin z = n z2n 2n! = z z! z5 5!... n=0 En substituant dans ce développement z par z, on obtient le développement en série de Laurent de la fonction z sin z autour de son point singulier z 0 = 0 ; sin z = z!z 5!z 5... En multipliant finalement les deux membres de cette dernière identité par z, on obtient : fz = z 2! 5!z 2 7!z 4..., qui est le développement en série de Laurent de f autour du point singulier z 0 = 0. On constate que la partie principale de ce développement comporte une infinité de termes ; ce qui montre que z 0 = 0 est une singularité essentielle de f. Remarque : Une autre façon de voir que z 0 = 0 est une singularité essentielle de f consiste à montrer que la limite lim fz = lim z sin n existe pas. Pour ce faire, on peut faire tendre z vers 0 suivant deux z 0 z 0 z directions différentes de sorte à obtenir deux limites différentes, ce qui conclura à l inexistence de la limite en question 2 on prendra par exemple z sur l axe des nombres réels puis sur l axe des nombres imaginaires. est-à-dire la partie comportant les puissances strictement négatives de z z 0 = z. 2. En effet, si la limite en question existe, elle est forcément unique. =. 4

7 B. Farhi Solution de l Examen de Maths 5 pures. Exercice 4 6 points Soit f la fonction d une variable complexe définie par : fz =. Déterminer le domaine d holomorphie de f. z 2 4z Donner les points singuliers de f en précisant la nature de chacun d entre eux.. Soit le cercle défini par : z i = 2, orienté positivement. alculer par la méthode de votre choix l intégrale curviligne : fzdz. Solution : omme f est une fonction rationnelle alors son domaine d holomorphie coïncide avec son domaine de définition D f. On a : D f = {z : z 2 4z 4 0}. Résolvons l équation de second degré : z 2 4z 4 = 0. Son discriminant vaut : = = 6 48 = 64. L équation possède donc deux racines complexes distinctes : D où : z = z 2 = = = = 4 6 = 2 = 2 6 { } 2 D f = \ ; 2, = 2. ce qui est le domaine d holomorphie de f. 2 Les points singuliers de f sont les points où f n est pas définie. e sont donc les points : z = 2 et z 2 = 2. Pour déterminer la nature de chacun de ces deux points singuliers, on se sert de la factorisation du trinôme z 2 4z 4 en : z 2 4z 4 = z z z z 2 = z 2. Nature du point singulier z = 2/ : On a : fz = z 2 4z 4 = /z 2 = gz, avec gz := z 2. omme g2/ = 2/ 2 2/ 2 0 alors z = 2 est un pôle d ordre càd un pôle simple de f. Nature du point singulier z 2 = 2 : On a : fz = z 2 4z 4 = /z 2 = hz, avec hz := z 2 z 2 omme h 2 = z 2/ = z 2 z alors z 2 = 2 est un pôle d ordre càd un pôle simple de f. On donnera deux méthodes pour évaluer l intégrale curviligne fzdz, où étant le cercle de centre Ωi et de rayon 2, orienté positivement. La première méthode utilise le théorème des résidus alors que la seconde utilise la formule intégrale de auchy. On préférera tout de même la première méthode à la seconde car d une part elle est plus pratique et d autre part elle s applique à des situations plus générales. 5

8 B. Farhi Solution de l Examen de Maths 5 ère méthode : on utilise le théorème des résidus Le seul point singulier de f qui se trouve à l intérieur de est z = 2. De plus, f est holomorphe à l intérieur de et sur sauf en z = 2. D après le théorème des résidus, on a : fzdz = 2πi Res f; 2. Ωi z 2 = 2 z = 2 omme z = 2 est un pôle simple de f, on a : Res f; 2 = lim fz = lim z 2 z 2 D où l on tire : 2 = lim z 2 z 2 z 2 = 2 4/ 2 = 2 8 fzdz = 2πi = πi 6. = 6. 2 nde méthode : on utilise la formule intégrale de auchy On a fz = gz, avec gz := z 2 z2. omme g est une fonction rationnelle bien définie à l intérieur de et sur alors g est holomorphe à l intérieur de et sur. Le point z = 2 étant à l intérieur de. On a donc d après la formule intégrale de auchy : 2 g = gz 2πi dz, e qui donne finalement : fzdz = πi 6 = fzdz. 2πi. FIN 6

Fonctions modulaires. Caroline Dumoulin. Université de Fribourg (Suisse) 25.10.2007

Fonctions modulaires. Caroline Dumoulin. Université de Fribourg (Suisse) 25.10.2007 Fonctions modulaires Caroline Dumoulin Université de Fribourg (Suisse) 25.0.2007 Table des matières Introduction 2 La fonction modulaire 3 La fonction modulaire J de Klein 6 Introduction Dans ce proséminaire,

Plus en détail

ANALYSE IV 29-06-2009. Informations. (5) Pour rendre l examen il faut signer une feuille de présence disponible avec les assistants responsables.

ANALYSE IV 29-06-2009. Informations. (5) Pour rendre l examen il faut signer une feuille de présence disponible avec les assistants responsables. EXAMEN CORRIGE ANALYSE IV 9-6-9 informations: http://cag.epfl.ch sections IN + SC Prénom : Nom : Sciper : Section : Informations () L épreuve a une durée de 3 heures et 45 minutes. () Les feuilles jaunes

Plus en détail

Université de Cergy-Pontoise Département de Mathématiques L1 MIPI - S2. Cours de Mathématiques : Polynômes et Suites

Université de Cergy-Pontoise Département de Mathématiques L1 MIPI - S2. Cours de Mathématiques : Polynômes et Suites Université de Cergy-Pontoise Département de Mathématiques L MIPI - S Cours de Mathématiques : Polynômes et Suites Table des matières Nombres complexes 5. Le corps C des nombres complexes.................................

Plus en détail

Mathématique - Cours

Mathématique - Cours Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : partie seconde partie 1/3 partie 2/3 partie 3/3 Sommaire 1 Ensemble

Plus en détail

Exo7. Développements limités. 1 Calculs. 2 Applications. Corrections d Arnaud Bodin.

Exo7. Développements limités. 1 Calculs. 2 Applications. Corrections d Arnaud Bodin. Exo7 Développements ités Corrections d Arnaud Bodin. Calculs Exercice Donner le développement ité en 0 des fonctions :. cosx expx à l ordre 2. ln + x)) 2 à l ordre 4 shx x. x à l ordre 6 4. exp sinx) )

Plus en détail

Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot. (a, b) + (c, d) = (a + c, b + d) (a, b) (c, d) = (ac bd, ad + bc) (a, 0) (b, 0) = (ab, 0)

Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot. (a, b) + (c, d) = (a + c, b + d) (a, b) (c, d) = (ac bd, ad + bc) (a, 0) (b, 0) = (ab, 0) NOMBRES COMPLEXES 1 Corps C des nombres complexes 1.1 Construction de C Construction de C On munit R de deux lois internes + et de la manière suivante. Pour (a, b, c, d) R 4, on pose (a, b) + (c, d) =

Plus en détail

Courbes elliptiques, fonctions L et conjecture de Zagier

Courbes elliptiques, fonctions L et conjecture de Zagier Courbes elliptiques, fonctions L et conjecture de Zagier François Brunault Exposé au séminaire de mathématiques pures, Université de Clermont-Ferrand, mardi 15 novembre 25 Les courbes elliptiques sont

Plus en détail

Université Lille I 2010-2011. Feuille 1

Université Lille I 2010-2011. Feuille 1 Université Lille I 00-0 Feuille Dans la suite D est un domaine de C, muni d une pseudo-métrique infinitésimale définie par un poids ρ. On note d la pseudo-distance induite. Exercice. On suppose ici que

Plus en détail

TD Dérivation n 2 : étude des variations de fonctions

TD Dérivation n 2 : étude des variations de fonctions 1) f (x) = 7x+3 TD Dérivation n : étude des variations de fonctions Étude de variations f est une fonction affine, de coefficient directeur négatif, on sait donc qu elle est décroissante surê. Le calcul

Plus en détail

L3 Mathématique pour la physique Examen final 4 janvier 2011 : CORRIGE

L3 Mathématique pour la physique Examen final 4 janvier 2011 : CORRIGE Université Joseph Fourier L3 Physique Julia Meyer julia.meyer@ujf-grenoble.fr L3 Mathématique pour la physique Examen final 4 janvier 20 : CORRIGE Modalités : Notes de cours et TDs permis. NOTE IMPORTANTE

Plus en détail

Unicité et minimalité des solutions d une équation de Ginzburg-Landau.

Unicité et minimalité des solutions d une équation de Ginzburg-Landau. Unicité et minimalité des solutions d une équation de Ginzburg-Landau. Gilles arbou.m.l.a Ecole Normale Supérieure de achan 61, avenue du Président Wilson 9435 achan edex Résumé. - On étudie les solutions

Plus en détail

Exo7. Formes différentielles

Exo7. Formes différentielles Exo7 Formes différentielles Fiche de A. Gammella-Mathieu (IUT de Mesures Physiques de Metz Université de Lorraine) Exercice 1 éterminer si les formes différentielles suivantes sont exactes et dans ce cas,

Plus en détail

Algèbre linéaire avancée I Jeudi 8 Octobre 2015 Prof. A. Abdulle J =

Algèbre linéaire avancée I Jeudi 8 Octobre 2015 Prof. A. Abdulle J = Algèbre linéaire avancée I Jeudi 8 Octobre 205 Prof. A. Abdulle EPFL Série 4 (Corrigé) Exercice Soit J M 2n 2n (R) la matrice définie par J 0 In, I n 0 où I n est la matrice identité de M n n (R) et 0

Plus en détail

Intégration de polynômes Points de Gauss

Intégration de polynômes Points de Gauss Intégration de polynômes Points de Gauss Commençons par un exercice classique de premier cycle. Problème 1 Trouver trois réels α, β et γ tels que, pour tout polynôme P de degré au plus 2, on ait : ( )

Plus en détail

Méthodes Mathématiques pour l Ingénieur ISTIL 1ère année

Méthodes Mathématiques pour l Ingénieur ISTIL 1ère année Méthodes Mathématiques pour l Ingénieur, Istil 1ère année Corrigé de la feuille 4 1 Méthodes Mathématiques pour l Ingénieur ISTIL 1ère année Corrigé de la feuille 4 1 appel : formule des ésidus Soit F

Plus en détail

CHAPITRE 6 LES OPÉRATIONS SUR LES FONCTIONS. 6.1 QUATRE OPÉRATIONS (+,, x, ) SUR LES FONCTIONS

CHAPITRE 6 LES OPÉRATIONS SUR LES FONCTIONS. 6.1 QUATRE OPÉRATIONS (+,, x, ) SUR LES FONCTIONS CHAPITRE 6 LES OPÉRATIONS SUR LES FONCTIONS 6.1 QUATRE OPÉRATIONS (+,, x, ) SUR LES FONCTIONS On peut effectuer les quatre opérations de base sur des fonctions, c est-à-dire les additionner, les soustraire,

Plus en détail

Analyse Complexe, L3, printemps 2014

Analyse Complexe, L3, printemps 2014 Université de Lorraine Département de Mathématiques Analyse Complexe, L3, printemps 2014 Interro n 1 Les 10 exercices sont indépendants. Pour chaque exercice 5 affirmations sont proposées, parmi lesquelles

Plus en détail

I. ÉTUDE DES FONCTIONS SIN ET COS

I. ÉTUDE DES FONCTIONS SIN ET COS I. ÉTUDE DES FONCTIONS SIN ET COS Les propriétés mises en évidence au thème précédent vont permettre d étudier les fonctions trigonométriques { { R R R R cos : et sin : x cosx) x sinx). On fixe un repère

Plus en détail

Exercices - Calcul d intégrales : corrigé. Intégration par parties - Changements de variable

Exercices - Calcul d intégrales : corrigé. Intégration par parties - Changements de variable Intégration par parties - Changements de variable Eercice - Changements de variables - Niveau - L/Math Sup -. La fonction t t est une bijection de classe C de, 4] sur, ]. On peut donc poser u t. Lorsque

Plus en détail

concours externe de recrutement de professeurs certifiés et concours d accès à des listes d aptitude (CAFEP)

concours externe de recrutement de professeurs certifiés et concours d accès à des listes d aptitude (CAFEP) SESSION DE 2005 concours externe de recrutement de professeurs certifiés et concours d accès à des listes d aptitude (CAFEP) section : mathématiques deuxième composition de mathématiques (épreuve de remplacement)

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 2015 Enoncés 1. b) Soit (u n ) n N une suite d éléments de [0 ; 1]. Montrer

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 2015 Enoncés 1. b) Soit (u n ) n N une suite d éléments de [0 ; 1]. Montrer [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 9 décembre 05 Enoncés Familles sommables Ensemble dénombrable a) Calculer n+ Exercice [ 03897 ] [Correction] Soit f : R R croissante. Montrer que l ensemble des

Plus en détail

Équations différentielles en physique

Équations différentielles en physique Fiche Mathématiques pour la Physique - Équations différentielles en physique - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012 Équations différentielles en physique On ne considère en physique en prépa (quasiment) que des

Plus en détail

Correction. Mathématique Élémentaire. Test n 2 (26 septembre 2011) Question 1. Calculez. (a) (1 + i)(3 i) = 1 3 i 2 + 3i i = 4 + 2i.

Correction. Mathématique Élémentaire. Test n 2 (26 septembre 2011) Question 1. Calculez. (a) (1 + i)(3 i) = 1 3 i 2 + 3i i = 4 + 2i. Question 1. Calculez (a) (1 + i)(3 i) = 1 3 i + 3i i = 4 + i. (b) l inverse dans C de i : i 1 = i car ( i) i = i = 1. (c) l inverse dans C de ( i) : par une formule du cours, ( i) 1 = (d) 1 + 7i = 1 +

Plus en détail

Introduction au cours de physique (1)

Introduction au cours de physique (1) Introduction au cours de physique () Exercices : Petites variations, valeurs moyennes Calculs de petites variations Méthode De manière générale : il est souvent plus simple de faire une différentiation

Plus en détail

Chapitre 01 : Intégrales généralisées. Objectifs : En première année, on a étudié l intégrale d une fonction définie et continue sur un intervalle

Chapitre 01 : Intégrales généralisées. Objectifs : En première année, on a étudié l intégrale d une fonction définie et continue sur un intervalle Chapitre 01 : Intégrales généralisées Objectifs : En première année, on a étudié l intégrale d une fonction définie et continue sur un intervalle fermé borné de Dans ce chapitre, on va étudier le cas d

Plus en détail

Nombre dérivé, interprétations géométrique et cinématique

Nombre dérivé, interprétations géométrique et cinématique CHAPITRE 4 DÉRIVATION ET PRIMITIVATION Nombre dérivé, interprétations géométrique et cinématique 08. Nombre dérivé Soit f une fonction numérique, définie sur un intervalle ou une réunion d intervalles,

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 1 pour le 09-09-2015

Devoir de Sciences Physiques n 1 pour le 09-09-2015 1 DM1 Sciences Physiques MP 20152016 Devoir de Sciences Physiques n 1 pour le 09092015 Problème n o 1 Capteurs de proximité E3A PSI 2013 Les capteurs de proximité sont caractérisés par l absence de liaison

Plus en détail

Correction du devoir maison n o 7 PARTIE I

Correction du devoir maison n o 7 PARTIE I Lycée Kléber Pour le 5 décembre 2014 PSI* 2014-2015 Correction du devoir maison n o 7 (Mines I PSI 2001) MATHEMATIQUES PARTIE I Remarquons d abord que la définition de la semi-linéarité de u est équivalente

Plus en détail

USAGE DES COMPLEXES DANS LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES

USAGE DES COMPLEXES DANS LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES Avant propos : usage des nombres complexes est incontournable en ce qui concerne l étude des circuits électriques aussi bien du point de vue énergétique (2 hemins de l énergie, bilan de puissance, puissance

Plus en détail

Cours de Mathématiques 2

Cours de Mathématiques 2 Cours de Mathématiques 2 première partie : Analyse 2 DEUG MIAS 1 e année, 2 e semestre. Maximilian F. Hasler Département Scientifique Interfacultaire B.P. 7209 F 97275 SCHOELCHER CEDEX Fax : 0596 72 73

Plus en détail

1.1.1.1 La construction algébrique de C et correspondance géométrique

1.1.1.1 La construction algébrique de C et correspondance géométrique Chapitre 1 Nombres Complexes 1.1 Le Corps C des complexes 1.1.1 Ecriture algébrique et correspondance Géométrique 1.1.1.1 La construction algébrique de C et correspondance géométrique Il y a plusieurs

Plus en détail

PROBLÈME : Endomorphismes semi-linéaires et valeurs co-propres. Partie I

PROBLÈME : Endomorphismes semi-linéaires et valeurs co-propres. Partie I PROBLÈME : Endomorphismes semi-linéaires et valeurs co-propres Sujet complet Mines Pont 2001 - PSI Partie I 1. Premières propriétés Remarquons d abord que la définition de la semi-linéarité de u est équivalente

Plus en détail

ÉLÉMENTS D OPTIMISATION. Complément au cours et au livre de MTH 1101 - CALCUL I

ÉLÉMENTS D OPTIMISATION. Complément au cours et au livre de MTH 1101 - CALCUL I ÉLÉMENTS D OPTIMISATION Complément au cours et au livre de MTH 1101 - CALCUL I CHARLES AUDET DÉPARTEMENT DE MATHÉMATIQUES ET DE GÉNIE INDUSTRIEL ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL Hiver 2011 1 Introduction

Plus en détail

Cours L1, Mathématiques Générales 1. Pierre Puiseux

Cours L1, Mathématiques Générales 1. Pierre Puiseux Cours L, Mathématiques Générales Pierre Puiseux 9 octobre 0 Université de Pau et des Pays de l Adour 3 Table des matières Chapitre. Fonctions, applications 5.. Vocabulaire, rappels 5... Ensembles, quantificateurs

Plus en détail

ANALYSE II, , 2e bachelier ingénieur civil Examen du 07 janvier 2013 Solutions Version : 11 février 2013 (V1 : 05/02/13)

ANALYSE II, , 2e bachelier ingénieur civil Examen du 07 janvier 2013 Solutions Version : 11 février 2013 (V1 : 05/02/13) ANALYSE II, -3, e bachelier ingénieur civil Examen du 7 janvier 3 Solutions Version : février 3 V : 5//3) THEORIE 35 points) Théorie.) Enoncer et démontrer le théorème de Liouville relatif à la caractérisation

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2013 2014 MATHS/STATS. Solution des exercices d algèbre linéaire

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2013 2014 MATHS/STATS. Solution des exercices d algèbre linéaire UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 3 4 Master d économie Cours de M. Desgraupes MATHS/STATS Document : Solution des exercices d algèbre linéaire Table des matières

Plus en détail

Chapitre 1.1 Fonctions trigonométriques.

Chapitre 1.1 Fonctions trigonométriques. Chapitre. Fonctions trigonométriques. Exercice. Formules de somme et de différence En remplaçant a et b par des valeurs particulières complèter le tableau suivant avec les résultats donnés ci-après : cos

Plus en détail

1 Fonctions de plusieurs variables

1 Fonctions de plusieurs variables Université de Paris X Nanterre U.F.R. Segmi Année 006-007 Licence Economie-Gestion première année Cours de Mathématiques II. Chapitre 1 Fonctions de plusieurs variables Ce chapitre est conscré aux fonctions

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE l UE MNBif. Informatique 3A MÉTHODES NUMÉRIQUES DE BASE. 2015-2016, Automne. N. Débit & J. Bastien

TRAVAUX DIRIGÉS DE l UE MNBif. Informatique 3A MÉTHODES NUMÉRIQUES DE BASE. 2015-2016, Automne. N. Débit & J. Bastien TRAVAUX DIRIGÉS DE l UE MNBif Informatique 3A MÉTHODES NUMÉRIQUES DE BASE 2015-2016, Automne N. Débit & J. Bastien Document compilé le 13 novembre 2015 Liste des Travaux Dirigés Avant-propos iii Travaux

Plus en détail

Fonctions Analytiques

Fonctions Analytiques 5 Chapitre Fonctions Analytiques. Le plan complexe.. Rappels Soit z C, alors!(x,y) IR 2 tel que z = x + iy. On définit le module de z comme z = x 2 + y 2. On peut aussi repérer z par des coordonnées polaires,

Plus en détail

Fonctions Affines Problèmes du premier degré

Fonctions Affines Problèmes du premier degré Fonctions Affines Problèmes du premier degré Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2015/2016 Table des matières 1 Fonctions Affines 2 1.1 Définition Représentation graphique.................................

Plus en détail

Le second degré. Table des matières

Le second degré. Table des matières Le second degré Table des matières 1 La forme canonique du trinôme 1.1 Le trinôme du second degré......................... 1. Quelques exemples de formes canoniques................. 1.3 Forme canonique

Plus en détail

Résumé du cours d Analyse 3 (L3 Maths)

Résumé du cours d Analyse 3 (L3 Maths) Résumé du cours d Analyse 3 (L3 Maths) Yves Driencourt Printemps Table des matières Prologue : La fonction exponentielle 3. Compléments et rappels sur les séries................ 3. Séries entières.............................

Plus en détail

Les Mathématiques pour l Agrégation. C. Antonini J.-F. Quint P. Borgnat J. Bérard E. Lebeau E. Souche A. Chateau O. Teytaud

Les Mathématiques pour l Agrégation. C. Antonini J.-F. Quint P. Borgnat J. Bérard E. Lebeau E. Souche A. Chateau O. Teytaud Les Mathématiques pour l Agrégation C. Antonini J.-F. Quint P. Borgnat J. Bérard E. Lebeau E. Souche A. Chateau O. Teytaud 14 février 2002 Table des matières 1 Fonctions holomorphes 2 1.1 Cadre..................................

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Frédéric Demoulin Dernière révision : 3 juin 2 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 2. frederic.demoulin

Plus en détail

.:: Module Mathématiques I : Algèbre ::.

.:: Module Mathématiques I : Algèbre ::. Université Mohammed V - Agdal Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P. 1014 Rabat, Maroc.:: Module Mathématiques I : Algèbre ::. Filière : Sciences de

Plus en détail

Exercices du chapitre VI avec corrigé succinct

Exercices du chapitre VI avec corrigé succinct Exercices du chapitre VI avec corrigé succinct Exercice VI. Ch6-Exercice Montrer par récurrence que En déduire que puis que k =,,..., n, d k dx k xn = n(n ) (n + k)x n k, d n dx n xn = n! d k dx k xn =

Plus en détail

Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique

Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique Résumé : A partir du problème de la représentation des droites sur un écran d ordinateur,

Plus en détail

1 Réflexion et réfraction

1 Réflexion et réfraction 1 Réflexion et réfraction 1.1 Rappel sur la propagation dans les milieux linéaires isotropes Equations de Maxwell dans les milieux Dans un milieu diélectrique sans charges libres (ni courants libres) les

Plus en détail

Théorèmes d échange de limites

Théorèmes d échange de limites Théorèmes d échange de limites ) Convergence uniforme et limites Théorème de continuité our les suites de fonctions. Pour E et F deux esaces vectoriels normés, on considère une suite d alications f n :

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE l UE MFI. Informatique 3A MATHÉMATIQUES FONDAMENTALES POUR L INFORMATIQUE. 2014-2015, Automne. Jérôme Bastien

TRAVAUX DIRIGÉS DE l UE MFI. Informatique 3A MATHÉMATIQUES FONDAMENTALES POUR L INFORMATIQUE. 2014-2015, Automne. Jérôme Bastien TRAVAUX DIRIGÉS DE l UE MFI Informatique 3A MATHÉMATIQUES FONDAMENTALES POUR L INFORMATIQUE 24-25, Automne Jérôme Bastien Document compilé le 23 septembre 24 Ce document est mis à disposition selon les

Plus en détail

Etude de la période d un pendule simple

Etude de la période d un pendule simple Etude de la période d un pendule simple Préparation à l Agrégation de Physique ENS Cachan June 3, Figure 1: Photographie du dispositif expérimental pour étudier la variation de la période d un pendule

Plus en détail

ET - FONCTIONS D ONDE DANS LES ETATS LIES D UN PUITS DE POTENTIEL

ET - FONCTIONS D ONDE DANS LES ETATS LIES D UN PUITS DE POTENTIEL ET - FONCTIONS D ONDE DANS LES ETATS LIES D UN PUITS DE POTENTIEL Dans ce qui suit on adopte les notations suivantes : désigne une constante universelle h = π = 6,60 34 Joules par seconde est la constante

Plus en détail

Équations différentielles

Équations différentielles 1 Équations différentielles Compléments de Calculus Math 152 18 janvier 2006 1 Généralités Qu est-ce qu une équation? C est une égalité comportant une (ou plusieurs) inconnue(s) : Résoudre l équation 2x

Plus en détail

RAPPELS ET COMPLÉMENTS CALCULATOIRES

RAPPELS ET COMPLÉMENTS CALCULATOIRES RAPPELS ET COMPLÉMENTS CALCULATOIRES ENSEMBLES DE NOMBRES ENSEMBLES,,,ET: On rappelle que : désigne l ensembleprivé de 0 idem pour, et, + désigne l ensemble des réels positifs ou nuls et l ensemble des

Plus en détail

Exercices de rentrée MPSI-PCSI

Exercices de rentrée MPSI-PCSI Exercices de rentrée MPSI-PCSI Lycée Saint-Louis 015-016 Introduction Cette feuille d exercices s adresse aux élèves rentrant en MPSI ou en PCSI au lycée Saint- Louis Il s agit d exercices qui sont entièrement

Plus en détail

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes Opérations sur les polynômes Exercice 1 - Carré - L1/Math Sup - Si P = Q est le carré d un polynôme, alors Q est nécessairement de degré, et son coefficient dominant est égal à 1. On peut donc écrire Q(X)

Plus en détail

Suites et Convergence

Suites et Convergence Suites et Convergence Une suite c est se donner une valeur (sans ambigüité) pour chaque N sauf peutêtre les premiers n. Donc une suite est une fonction : I R où I = N: = N. Notation : On note ( ) I R pour

Plus en détail

Correction Bac blanc mai 2013

Correction Bac blanc mai 2013 Correction Bac blanc mai 2013 Exercice 1 Commun à tous les candidats. 4 points (1 point par bonne réponse) 1. La fonction F définie sur R par F (x) = e x2 est une primitive de la fonction f définie par

Plus en détail

Mathématiques. examen final du mercredi 8 janvier 2014

Mathématiques. examen final du mercredi 8 janvier 2014 Licence de Physique, L3-magistère - Université Paris Diderot 7 2013-2014 Mathématiques examen final du mercredi 8 janvier 2014 Les différents problèmes sont indépendants. Durée de l examen : 3h. Des réponses

Plus en détail

2 Le champ électrostatique E

2 Le champ électrostatique E Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier : Outil Physique et Géophysique 2 Le champ électrostatique E k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr E MAISON DES GÉOSCIENCES

Plus en détail

MECA0003-2 - MÉCANIQUE RATIONNELLE

MECA0003-2 - MÉCANIQUE RATIONNELLE L G L G Octobre 015 MEA0003- - MÉANIQUE RATIONNELLE Prof. Éric J.M.DELHEZ Un constructeur de jouets souhaitant mettre au point un nouveau système de propulsion de petites voitures pour son circuit miniature

Plus en détail

Cours de mécanique M14-travail-énergies

Cours de mécanique M14-travail-énergies Cours de mécanique M14-travail-énergies 1 Introduction L objectif de ce chapitre est de présenter les outils énergétiques utilisés en mécanique pour résoudre des problèmes. En effet, parfois le principe

Plus en détail

1 Fonctions holomorphes. Etudes géométriques.

1 Fonctions holomorphes. Etudes géométriques. Fonctions holomorphes. Etudes géométriques.. Domaines simplement connexes. Rappel topologique... Ensembles étoilés Soit U une partie du plan complexe C. On appelle centre de U tout point z U vérifie la

Plus en détail

Mathématique - Cours

Mathématique - Cours Mathématique - Cours Filière PRO 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : partie seconde PRO partie première PRO partie terminale PRO Sommaire

Plus en détail

3 Equations de Laplace et de Poisson

3 Equations de Laplace et de Poisson 3 Equations de Laplace et de Poisson 3. Formule d intégration par parties Soit un domaine borné à bord régulier de classe C. On note ν = ν(x) le vecteur normal extérieur au point x. Pour toutes fonctions

Plus en détail

Analyse Complexe (Math 4)

Analyse Complexe (Math 4) UNIVERSITÉ DES SIENES ET DE LA TEHNOLOGIE HOUARI BOUMEDIENNE () FAULTÉ DES MATHÉMATIQUES DÉPARTEMENT D ANALYSE Notes de ours du module Analyse omplexe (Math 4) Par LAADJ Toufik (2) Pour Deuxième année

Plus en détail

Université de Cergy-Pontoise 2008-2009 Calcul Diff S6 M. Topologie

Université de Cergy-Pontoise 2008-2009 Calcul Diff S6 M. Topologie Université de Cergy-Pontoise 2008-2009 Calcul Diff S6 M Topologie 1 Espaces métriques 1.1 Distance Dans toute cette partie E représente un ensemble qui n est pas forcément un espace vectoriel. Définition

Plus en détail

L2 2011/2012 USTV. Analyse. numérique M43. Recueil d exercices corrigés et aide-mémoire G. FACCANONI. Dernière mise-à-jour

L2 2011/2012 USTV. Analyse. numérique M43. Recueil d exercices corrigés et aide-mémoire G. FACCANONI. Dernière mise-à-jour L / Recueil d exercices corrigés et aide-mémoire USTV M Analyse numérique G FACCANONI Dernière mise-à-jour Jeudi mai Avertissement : ces notes sont régulièrement mises à jour et corrigées, ne vous étonnez

Plus en détail

DERIVATION. PLAN I : Dérivée

DERIVATION. PLAN I : Dérivée 203 - Gérard Lavau - http://lavau.pagesperso-orange.fr/index.htm Vous avez toute liberté pour télécharger, imprimer, photocopier ce cours et le diffuser gratuitement. Toute diffusion à titre onéreux ou

Plus en détail

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016 Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé Prof. MOWGLI Ahmed Année scolaire 2015-2016 1 Pour des cours particuliers par petits groupes de 3 ou 4 élèves en maths et/ou physique-chimie, veuillez me contacter.

Plus en détail

Construction de la mesure de Lebesgue. 1 Mesure positive engendrée par une mesure extérieure.

Construction de la mesure de Lebesgue. 1 Mesure positive engendrée par une mesure extérieure. Université d Artois Faculté des Sciences Jean Perrin Analyse Fonctionnelle (Licence 3 Mathématiques-Informatique Daniel Li Construction de la mesure de Lebesgue 28 janvier 2008 Dans ce chapitre, nous allons

Plus en détail

Second degré. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2008/2009

Second degré. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2008/2009 Second degré Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 008/009 Table des matières 1 Polynômes du second degré 1.1 Définition................................................. 1. Forme canonique.............................................

Plus en détail

1 Premières propriétés de cos, sin et tan

1 Premières propriétés de cos, sin et tan Lycée Roland Garros Mathématiques BCPST 1ère année 2013-2014 Chapitre n o 3 : Trigonométrie 1 Premières propriétés de cos, sin et tan Dénition 1. Soit x R. Dans un plan muni d'un repère orthonormé (O,

Plus en détail

TOPOLOGIE DE LA DROITE REELLE

TOPOLOGIE DE LA DROITE REELLE TOPOLOGIE DE LA DROITE REELLE P. Pansu 16 mai 2005 1 Qu est-ce que la topologie? C est l étude des propriétés des objets qui sont conservées par déformation continue. Belle phrase, mais qui nécessite d

Plus en détail

TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences

TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences E.N.S. de Cachan Département E.E.A. M2 FE 3 e année Physique appliquée 2011-2012 TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences Exercice n o 1 : Interférences à deux ondes, conditions de cohérence

Plus en détail

SÉRIE 1 : ANALYSE COMPLEXE Fonctions Holomorphes et Cauchy-Riemann

SÉRIE 1 : ANALYSE COMPLEXE Fonctions Holomorphes et Cauchy-Riemann F.S.K-204-205 Variable complexe: Licence de Maths. Bouali Exercice : SÉRIE : ANALYSE COMPLEXE Fonctions Holomorphes et Cauchy-Riemann ) Trouver la fonction holomorphe f sur C dont la parite réelle est

Plus en détail

Les formes modulaires, la «cinquième opération de l arithmétique»

Les formes modulaires, la «cinquième opération de l arithmétique» Les formes modulaires, la «cinquième opération de l arithmétique» Cécile Armana, Institut de Mathématiques de Jussieu Séminaire lambda, Institut de Mathématiques de Bordeaux, 16 mai 2007 Selon une citation

Plus en détail

Exercices : Nombres complexes

Exercices : Nombres complexes Exercices : Nombres complexes Exercice Calculer le module et un argument des nombres complexes suivants: z = i, z = e iθ + e iθ, z = i ( + i) Exercice Soit z le complexe défini par. Mettre z sous forme

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole 21 juin 2013 (sujet dévoilé)

Baccalauréat ES/L Métropole 21 juin 2013 (sujet dévoilé) Baccalauréat ES/L Métropole 21 juin 2013 (sujet dévoilé) EXERCICE 1 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Pour chacune des questions posées, une seule des quatre réponses

Plus en détail

Les espaces L p. Chapitre 6. 6.1 Définitions et premières propriétés. 6.1.1 Les espaces L p, avec 1 p < +

Les espaces L p. Chapitre 6. 6.1 Définitions et premières propriétés. 6.1.1 Les espaces L p, avec 1 p < + Chapitre 6 Les espaces L p 6.1 Définitions et premières propriétés 6.1.1 Les espaces L p, avec 1 p < + Soient (E, T,m) un espace mesuré, 1 p < + et f M = M(E, T) (c est-à-dire f : E R, mesurable). On remarque

Plus en détail

Informatique - TD 3 Graphiques, diagrammes et aléatoire

Informatique - TD 3 Graphiques, diagrammes et aléatoire Informatique - TD 3 Graphiques, diagrammes et aléatoire Bcpst - Lycée F1 Rappels et extensions sur les outils graphiques de base Rappel : Pour faire des graphiques en Python, on introduit les bibliothèques

Plus en détail

C H A P I T R E 2 C A L C U L S A L G E B R I Q U E S

C H A P I T R E 2 C A L C U L S A L G E B R I Q U E S Classe de Troisième C H A P I T R E C A L C U L S A L G E B R I Q U E S UTILISER DES LETTRES...4 EXPRESSIONS ÉQUIVALENTES...6 VOCABULAIRE DU CALCUL LITTÉRAL...7 RÉDUCTIONS D'ÉCRITURES...9 DÉVELOPPER UN

Plus en détail

Simplification d expressions contenant des valeurs absolues & applications

Simplification d expressions contenant des valeurs absolues & applications Simplification d epressions contenant des valeurs absolues & applications Rappelons la définition de la valeur absolue : si 0 ( R ) si 0 En d autres termes, la valeur absolue d un réel positif est ce réel,

Plus en détail

Exo7. Espaces vectoriels. 1 Définition, sous-espaces. Fiche amendée par David Chataur et Arnaud Bodin.

Exo7. Espaces vectoriels. 1 Définition, sous-espaces. Fiche amendée par David Chataur et Arnaud Bodin. Exo7 Espaces vectoriels Fiche amendée par David Chataur et Arnaud Bodin. Définition, sous-espaces Exercice Montrer que les ensembles ci-dessous sont des espaces vectoriels (sur R) : E = { f : [,] R } :

Plus en détail

Synth`ese d alg`ebre Yvan Haine Septembre 2012

Synth`ese d alg`ebre Yvan Haine Septembre 2012 Synthèse d algèbre Yvan Haine Septembre 2012 Ce recueil d algèbre a été rédigé suite à une suggestion de M. le Professeur E. Delhez. Il est destiné à aider les étudiants à préparer l examen d admission

Plus en détail

Probabilités conditionnelles

Probabilités conditionnelles 22 Probabilités conditionnelles Ω, B, P est un espace probabilisé. 22. Définition et propriétés des probabilités conditionnelles Considérons l expérience aléatoire qui consiste à lancer deux fois un dé

Plus en détail

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014 Baccalauréat Série S Métropole, juin 4 Sujet et Corrigé Stéphane PASQUET Disponible sur http://www.mathweb.fr juin 4 Exercice (5 points) - Commun à tous les candidats Partie A Dans le plan muni d un repère

Plus en détail

Questionnaire à choix multiple : Théorie générale des convertisseurs électromagnétiques

Questionnaire à choix multiple : Théorie générale des convertisseurs électromagnétiques Chapitre 2 : Théorie générale des convertisseurs électromagnétiques Questionnaire à choix multiple : Théorie générale des convertisseurs électromagnétiques Corrigé 1. Compléter la phrase : Le couple électromagnétique

Plus en détail

Préparation à l agrégation interne de mathématiques - Année 2014-2015 Préparation à l écrit - Samedi 13 décembre 2014

Préparation à l agrégation interne de mathématiques - Année 2014-2015 Préparation à l écrit - Samedi 13 décembre 2014 Préparation à l agrégation interne de mathématiques - Année 04-05 Préparation à l écrit - Samedi 3 décembre 04 Durée : 4 à 6 heures - Le sujet comporte 6 pages. Dans ce problème, on se propose de prouver

Plus en détail

Corrigé du Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie Mars 2016

Corrigé du Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie Mars 2016 Corrigé du Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie Mars 0 A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous les candidats points Partie A Une boite contient 00 médailles souvenir dont 50 sont argentées, les autres dorées.

Plus en détail

a) Effectuer les calculs suivants et donner les résultats sous la forme de fractions irréductibles : C = 7 36 R = 36 4 (2 5)²

a) Effectuer les calculs suivants et donner les résultats sous la forme de fractions irréductibles : C = 7 36 R = 36 4 (2 5)² ème Fiches Révisions revet lanc 1/8 Puissances, Fractions : Effectuer les calculs suivants (donner l écriture scientifique de et écrire sous forme d un entier ou d une fraction). 1 = 15 x 10- x (10 ) 4

Plus en détail

Fonctions affines Exercices corrigés

Fonctions affines Exercices corrigés Fonctions affines Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : antécédent, image, résolution d équation, représentation graphique d une fonction affine (coefficient directeur et ordonnée

Plus en détail

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES OLYMPIADES OFM FRANÇAISES MATHÉMATIQUES ENVOI NO. 3 CORRIGÉ 1 Exercices du groupe B Exercice 1. Soit n 1 un entier tel que le quotient de 2 n par n est une puissance

Plus en détail

Sujets HEC B/L 2013-36-

Sujets HEC B/L 2013-36- -36- -37- Sujet HEC 2012 B/L Exercice principal B/L1 1. Question de cours : Définition et propriétés de la fonction de répartition d une variable aléatoire à densité. Soit f la fonction définie par : f(x)

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 2015 Enoncés 1. a) x arctan x. a) x x x b) x (ch x) x c) x ln x

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 2015 Enoncés 1. a) x arctan x. a) x x x b) x (ch x) x c) x ln x [ttp://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 205 Enoncés Dérivation Dérivabilité Eercice [ 0354 ] [Correction] Étudier la dérivabilité des fonctions suivantes : a) 2 3 b) 2 ) arccos 2 ) Eercice 2

Plus en détail

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Dénombrement et probabilités Version du juillet 05 Enoncés Exercice - YouTube Sur YouTube, les vidéos sont identifiées à l aide d une chaîne

Plus en détail

Exercice 3.1.1 Si f est une fonction continue sur [0, 1], montrer que l équation différentielle

Exercice 3.1.1 Si f est une fonction continue sur [0, 1], montrer que l équation différentielle Chapitre 3 FORMULATION VARIATIONNELLE DES PROBLÈMES ELLIPTIQUES Exercice 3.. Si f est une fonction continue sur [, ], montrer que l équation différentielle { d 2 u = f pour < x < dx 2 (3.) u() = u() =.

Plus en détail

1 Programmation linéaire

1 Programmation linéaire UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2012 2013 Master d économie Cours de M. Desgraupes Méthodes Numériques Document 4 : Corrigé des exercices d optimisation linéaire

Plus en détail

Cours de Mathématiques

Cours de Mathématiques Chapitre 4 Cours de Mathématiques Lycee Gustave Eiffel PTSI 02/03 Equations différentielles Ce chapitre est une première étude des équations différentielles, il vous sera d abord utile en physique et en

Plus en détail