Guide de l accompagnement social lié au logement dans Solibail

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide de l accompagnement social lié au logement dans Solibail"

Transcription

1 Guide de l accmpagnement scial lié au lgement dans Slibail 2013 Ce dcument a été élabré par un grupe de travail animé par la FNARS IDF, au titre de sa missin d pérateur cadre financé par la DRIHL, et cmpsé d assciatins pératrices : Habitat & Dévelppement IdF, Aurre, APIL 92, Inser tit, ARS 95, La Rse des Vents, Interlgement 93

2 SOMMAIRE Préambule P 3 Cadre & Objectifs du dispsitif P 4 Liens avec les acteurs de prximité P 7 Cntractualiser l accmpagnement avec le ménage P 8 Aide aux premiers pas dans Slibail P 10 Recherche d un lgement pérenne P 11 Le Savir Habiter P 12 Traitement des éventuelles difficultés lcatives P 16 Cmment préparer le ménage à la srtie de Slibail P 18 2

3 Préambule Ce guide de l Accmpagnement scial a pur bjectifs : D être un dcument de référence dnnant des indicatins, utils, bnnes pratiques aux travailleurs sciaux qui interviennent auprès des ménages ayant intégré le dispsitif Slibail ; De permettre ainsi une harmnisatin des pratiques d accmpagnement entre les différentes assciatins. 3

4 Cadre & bjectifs du dispsitif Rappel des spécificités de Slibail : SOLIBAIL a été lancé en nvembre 2008 dans les départements franciliens (sauf à Paris ù la ville bénéficie d un dispsitif similaire appelé «Luez Slidaire»), par le Ministère du Lgement et de la Ville, dans le cadre du chantier natinal priritaire pur les persnnes sans-abri u mal-lgées. Ce dispsitif est pilté, en Ile-de-France, par la Directin Réginale et Interdépartementale de l Hébergement et du Lgement (DRIHL). Le dispsitif vise à mbiliser le parc privé dans le diffus, par le biais d une intermédiatin lcative réalisée par une assciatin. Par la suite, l assciatin héberge un ménage en difficultés et ce afin de favriser l insertin par le lgement. Les premiers ménages ayant intégré Slibail étaient autnmes, en empli et/u prches de l empli. Le prfil du public accueilli a prgressivement évlué. Depuis le lancement du 3 ème appel à prjet (2011), le dispsitif a été uvert à des ménages bénéficiant des minimas sciaux et étant dans une démarche d insertin. La DRIHL a mandaté des assciatins pur accmpagner les familles sur les aspects liés au lgement dans la perspective de les cnduire au lgement de drit cmmun. Les assciatins travaillent en partenariat et en cmplémentarité avec les services sciaux de secteur. 4

5 Les mdalités de l accmpagnement lié au lgement dans Slibail : L Etat a prévu un financement de l accmpagnement visant un taux d encadrement myen de 1 travailleur scial pur 25 ménages. Objectif du suivi des ménages : Cet accmpagnement scial a pur bjectif de préparer le ménage à : - S installer et s apprprier sn lgement, - Maîtriser le «Savir Habiter», - S intégrer dans sn envirnnement, - Rechercher un lgement pérenne et se préparer à la srtie de Slibail. 5

6 Un accmpagnement adapté au ménage et qui s inscrit dans le temps : Tut au lng de la prise en charge, le travailleur scial tisse les liens indispensables pur établir une relatin de cnfiance avec le ménage accmpagné. Il s adapte à l envirnnement de la famille et à ses capacités. L accmpagnement scial est dnc mdulé en fnctin des besins des ménages. Certains ménages purrnt nécessiter plus d une visite à dmicile par mis, et d autres, en fnctin de leur niveau d insertin u des étapes de leur parcurs, d une seule visite par trimestre à titre d exemple. En tut état de cause, la visite à dmicile est l ccasin de cntrôler l état du lgement. Dans tus les cas, il dit y avir un cntact direct entre le travailleur scial et le ménage au mins une fis par mis (bureau, entretien téléphnique, VAD). Le travailleur scial ne peut pas rester sans cntact avec le ménage pendant une durée supérieure à 6 semaines ; même en cas de difficultés à jindre le ménage. 6

7 Liens avec les acteurs de prximité Objectif : Mener un travail partenarial entre le travailleur scial Slibail et les partenaires présents sur la cmmune ù se situe le lgement Slibail afin de créer les cnditins d accmpagnement ptimales pur le ménage accueilli. Les différents acteurs à slliciter pur éventuellement dévelpper des partenariats snt : Les services sciaux de prximité : Mairie/CCAS (centre cmmunal d actin sciale), Services sciaux de secteur. Les autres acteurs de prximité présents sur la cmmune puvant intervenir tut lng du parcurs du ménage: Les assciatins de quartier/écrivain public Pste, EDF/GDF, Trésr public/ centre d impôts Acteurs liés au lgement : Acteurs de l empli : Acteurs de la santé : Fnd de Slidarité pur le Lgement. CAF. Service lgement de la cmmune et Préfecture, etc. Missin lcale. Agence pôle empli. Structure IAE (Insertin par l Activité Ecnmique). Structures de frmatin, etc. Caisse primaire d assurance maladie. PASS (Permanence d accès aux sins)/ Hôpitaux. Bnne pratique : Envyer un currier à la circnscriptin d actin sciale pur infrmer que la famille «N» a intégré le dispsitif Slibail et qu un accmpagnement scial lié au lgement est mis en œuvre par le travailleur scial de l assciatin. MDPH (maisns départementales de persnnes handicapées), etc. 7

8 Cntractualiser l accmpagnement avec le ménage Objectifs : Permettre au ménage accueilli de s apprprier le «lgement Slibail» afin de pursuivre sn parcurs résidentiel/de réinsertin. Faire cmprendre les relatins qui existent entre l assciatin gestinnaire (titulaire du bail) et le ménage hébergé ccupant à titre néreux (équivalent à un sus lcataire). Cnstruire cnjintement avec le ménage un «prjet lgement» afin de le préparer, dès sn entrée, à la srtie de Slibail. 1. Cntractualiser avec le ménage les bjectifs de l accmpagnement : Signer un cntrat d ccupatin et un cntrat d accmpagnement. Expliciter le cntenu des deux cntrats et l imprtance de l accmpagnement au ménage ainsi que lui rappeler ses drits et ses devirs. Il s agit de le mettre en garde cntre les risques encurus en cas de refus de cet accmpagnement scial. L bjectif recherché étant que le ménage adhère au prjet d accmpagnement pur lequel il s engage. Outil de référence : Mdèles de cntrat type d ccupatin et d accmpagnement élabré par la Fnars IdF. 8

9 2. Cnstruire un «prjet lgement» avec le ménage : Prcéder, dès l entrée dans Slibail, à une évaluatin sciale de la situatin du ménage, afin d estimer s il est prêt à accéder à un lgement autnme et de repérer les freins au relgement. Actualiser cette évaluatin envirn tus les 3 à 6 mis afin d estimer le mment ù le ménage est prêt à accéder à un lgement. Etablir un bjectif/prjet de relgement qui dit être cnfrme à la réalité du marché. Pur cela, il faut travailler sur l idéal de lgement du ménage afin d identifier les critères qu il détermine cmme les plus priritaires. Bnne pratique : L bjectif est de mettre en relatin ce lgement idéal avec la réalité du marché en s appuyant sur des dcuments attestant de cette réalité : quittances de lyer du parc privé et/u scial, annnces immbilières dans le parc privé (magazines/ sites internet/ etc.), chiffres sur la cnditin de lgement en Ile-de-France (nmbre de demandeurs face au nmbre de lgement, délai d attente, faible taux de rtatin, etc.). Veiller à ce que le dssier cncernant la demande de relgement sit cmplet et régulièrement mis à jur. Dans le cas cntraire, veiller à ce que le ménage rassemble sans délai les pièces justificatives manquantes et ce dès l entrée de la famille dans le dispsitif. Outil de référence: Trame d évaluatin sciale partagée pur l accès au lgement élabré par la Fnars IDF/AORIF/AFFIL. 9

10 Aide aux premiers pas dans Slibail Objectifs : Faciliter l installatin du ménage dans le «lgement Slibail». SI NECESSAIRE, accmpagner le ménage dans ses premiers pas dans Slibail : La mbilisatin des aides à l entrée dans le lgement (FSL, mbilier de1ère nécessité) relève du travailleur scial qui a rienté la famille mais peut être réalisé cnjintement avec le travailleur scial Slibail (ce dernier s assurant que les démarches nt bien été réalisées). Aide aux démarches annexes telles que le changement d adresse. Aide à l uverture des cmpteurs de gaz/électricité/ligne téléphnique. Bnnes pratiques : - Slliciter le furnisseur d énergie EDF qui prpse un abnnement scial auquel tus les bénéficiaires de la CMU-C snt éligibles ; le ménage peut bénéficier d un abaissement imprtant de sa facture d énergie. A cnsulter : - Slliciter le furnisseur GDF pur la mise en place d un cntrat de première nécessité. Aide au repérage des principaux services de prximité. Aide à l intégratin du ménage dans sn envirnnement (visinage, cprpriété) et dans sn quartier. Bnnes pratiques : - Orienter le ménage vers les services de la Mairie puvant rganiser des visites de quartiers. - Furnir u inciter le ménage à aller chercher des dcuments d infrmatin de la ville (cmmerces, services, assciatins de quartier ) Outils de référence : Livret «intégratin dans le lgement» à l attentin des familles relgées élabré par le GIP Habitat et Interventins Sciales. Dcuments «Guides de l ccupant» élabré par deux bailleurs sciaux : Osica et Plaine Cmmune Habitat. 10

11 Recherche d un lgement pérenne Objectifs : Préparer et accmpagner le ménage dans la recherche d un lgement adapté (cmptetenu de ses besins et de ses capacités) à sa situatin afin d anticiper la srtie en s assurant que tutes les démarches d accès aux drits nt été enclenchées. Si cela n a pas été fait, demande d un lgement scial u renuvellement du numér unique. S assurer que tus les membres du ménage répndent aux critères d accès au lgement scial ; dans le cas cntraire, si besin rienter le ménage vers les démarches adéquates. Signaler au SIAO du département u aux services décncentrés de l État que le ménage est prêt au relgement afin de l inscrire dans le lgiciel SYPLO (système pririté lgement). Le ménage intègre ainsi un «vivier» de ménages priritaires pur le cntingent préfectral et le cntingent d actin lgement. Accmpagner le ménage dans les démarches administratives (aide à la cnstitutin de dssier) de recherche de lgement auprès des bailleurs et des réservataires. Cnstituer et dépser lrsque c est pssible un dssier dans le cadre de l accrd cllectif départemental (ACD). Veiller à ce que le ménage ait une demande de lgement scial à jur et cnfrme à sa situatin. La demande de lgement peut être renuvelée u actualisée sur internet via le lien suivant : S il dispse de ressurces suffisantes, rienter le ménage vers une recherche d un lgement dans le parc privé. Bnne pratique : Sutien à la recherche cllective de lgement : mise en place d ateliers lgement cllectifs. Ces mdules peuvent être animés par des spécialistes du secteur du lgement (assciatins, bailleurs, etc.). Pssibilité de mutualisatin d ateliers entre plusieurs assciatins. Outil de référence : Présentatin atelier lgement Emmaüs Slidarité. Site de la DRIHL pur accéder au frmulaire de demande de lgement scial : Rubrique «Demande de lgement lcatif scial» 11

12 Le Savir Habiter Objectifs : Suivre la situatin du ménage afin de le sutenir et l accmpagner dans sa gestin administrative, technique et financière du lgement tempraire. Il s agit d accmpagner le ménage dans : L acquisitin de ses futures respnsabilités de lcataire en titre. L entretien de sn lgement tempraire ainsi que des parties cmmunes de l immeuble. La gestin de sn budget. La maîtrise de sa cnsmmatin d énergie et de fluides afin de l impliquer dans la gestin de sn budget et ainsi limiter la précarité énergétique et le sensibiliser aux enjeux éclgiques. 1. Accmpagner l acquisitin et l apprpriatin des drits et devirs d un «futur lcataire» : L bjectif étant de mettre le ménage face à ses futures respnsabilités en tant que lcataire en titre. Un lcataire dit : Payer le lyer et les charges ; Utiliser paisiblement le lgement et sn envirnnement ; Répndre des dégradatins et pertes pendant la durée du cntrat, sauf si ces dégradatins snt dues à un cas de frce majeure, à la faute du bailleur u d'un tiers que le lcataire n'a pas intrduit dans le lgement ; Assurer l entretien curant du lgement ; Permettre l accès à sn lgement afin de laisser exécuter les travaux d améliratin u de maintien en l état des parties cmmunes u des parties privatives de l immeuble ; Ne pas transfrmer les lcaux et équipements lués sans l'accrd écrit du prpriétaire ; Justifier d une assurance lrs de la remise des clés puis la renuveler chaque année et la transmettre au bailleur. Bnne pratique : Mntrer des exemples de baux de lcatin, de taxes d habitatin, de quittances. Outils de référence : Brchure «Lyer et charges aux Mureaux» élabré par l AORIF. 12

13 Le Livret à l attentin des familles relgées élabré par le GIP Habitat&Interventins sciales. «Les bligatins du lcataire» élabré par la Fndatin pur le lgement scial. La respnsabilité civile (Fndatin pur le lgement scial). Publicatin Mém Malin : Purqui dit-n suscrire une assurance? Publicatin Mém Malin : les charges et les réparatins. site Internet de l ANIL : site Internet du service public : 2. Accmpagner l acquisitin et l apprpriatin de bns réflexes pur entretenir le lgement tempraire : Sensibiliser le ménage à la nécessité du respect des parties cmmunes, d un entretien régulier du lgement afin d assurer une bnne ccupatin des lieux en attendant la srtie vers un lgement pérenne. Rappeler les éléments à entretenir étant à la charge du lcataire (les sls, murs/tapisserie/ vlets/fenêtres, système de ventilatin, etc.). Bnnes pratiques : - Travailler étritement avec le service de gestin lcative adaptée et/u avec le service d entretien de l assciatin gestinnaire s il existe. Dans le cas cntraire, envisager la pssibilité de mutualiser ce type de service avec d autres assciatins. - Pssibilité de créer u d rienter vers un «appartement témin/pédaggique» afin de sensibiliser davantage le ménage au bn entretien de sn lgement tempraire. Certains bailleurs nt mis en place des «appartements pédaggiques itinérants». Outil de référence : Fiche aide mémire «Entretien du lgement et dégradatins exceptinnelles» élabré par la FAPIL. 13

14 3. Accmpagner l acquisitin et l apprpriatin de bns réflexes pur abutir à une gestin budgétaire équilibrée du lgement : Suivre la gestin budgétaire du ménage (redevance et charges lcatives ainsi que le suivi des cnsmmatins des fluides vis-à-vis des revenus du ménage chaque mis). Frmer le ménage à la gestin de sn budget en anticipant les cûts relatifs au lgement (taxes fiscales, assurance, charges lcatives, charges de type téléphnie, etc.) et sur les autres dépenses rdinaires afin de s assurer que le ménage ne sit pas en situatin d impayés lrs de l btentin d un lgement pérenne. Sensibiliser le ménage à l anticipatin et à la gestin des imprévus par la cnstitutin préventive d une épargne. Actualiser le mntant de la participatin financière (redevance) en cas de mdificatin substantielle de la situatin financière du ménage. Par cnséquent, veiller à ce que le ménage cmmunique, à chaque début de mis, les éléments justificatifs de ces ressurces. Préparer les membres du ménage à l idée de l effrt financier qu ils devrnt furnir lrs de l accès à un lgement autnme et les inciter à le préparer par la cnstitutin d une épargne. Bnnes pratiques : - Etre en lien avec l antenne CAF lcale pur éviter les risques de demandes de rembursement de trp perçus en curs et pur anticiper la srtie. - Dnner des exemples cncrets et des estimatins du calcul de budget (cût mensuel d un lgement, cut d un déménagement à titre d exemple.). Faire des exercices pratiques de simulatin du cut d un lgement pérenne dans le parc scial. Outils de référence : Gérer sn budget (Fndatin pur le lgement scial). Plaquette «Lyer» (AORIF). Démarches lrs d un déménagement (Fndatin pur le lgement scial). Exemples de factures, de quittances de lyer, avis d échéance. Lgiciels infrmatiques de simulatins et d estimatins. site Internet de : ; ; 14

15 4. Accmpagner l acquisitin et l apprpriatin de bns réflexes pur une cnsmmatin raisnnée des fluides: Expliquer au ménage l imprtance d une bnne maîtrise des énergies et des fluides, et leurs impacts financiers directs sur sn budget. Bnne pratique : Aider le ménage à bien cmprendre le fnctinnement de ses appareils électr-ménagers et/u de sn système de chauffage. Outils de références : Publicatin Mém Malin : les écnmies d énergie. Le Livret du «Savir Habiter» élabré par la Fnars Idf regrupe les utils évqués. Il est dispnible sur demande. 15

16 Traitement des éventuelles difficultés lcatives Objectifs : Truver des slutins de médiatin pur les pints de cnflit (budget du ménage, entretien du lgement, prblèmes de visinage, paiement régulier de la redevance, acceptatin de l accmpagnement scial par les ménages). L bjectif du travailleur scial Slibail est de truver une slutin pur permettre l accès du ménage dans de bnnes cnditins à un lgement autnme. En cas d impayés : Intervenir dès le premier mis d impayés u de retard de paiement. Bnne pratique : Dès qu un impayé apparaît, se mettre en lien avec le service de gestin lcative. Mise en place d un plan d apurement si la situatin du ménage le nécessite. Bnne pratique : - Il peut être demandé au ménage d écrire au directeur de l assciatin sn engagement dans le plan d apurement établi avec le travailleur scial. - Prcéder par écrit dès le début de l impayé. Respecter le cas échéant les étapes d une prcédure de fin de prise en charge : curriers d avertissement (LRAR), cmmandement de payer cntractuel par acte extra-judiciaire, currier de fin de prise en charge ; saisine du juge pur la prcédure d expulsin. Outils de référence : Fiche aide mémire «Actin du gestinnaire en cas d impayés» (FAPIL). Mdèles de curriers d avertissement (Inser tit). Schéma de la prcédure d expulsin (Fndatin Abbé Pierre). En cas de trubles de visinage : Intervenir le plus rapidement pssible en cas de cnflit avec le visinage. Les lgements Slibail étant situés dans des cprpriétés, le travailleur scial instaure un dialgue avec les cprpriétaires et/u avec le syndic de la cprpriété. 16

17 En cas de sinistre : Faire le lien avec le service de gestin lcative et s assurer de la prise en cmpte par le ménage de la gestin du sinistre. En tut état de cause, alerter le ménage sur les risques de mise en place d une prcédure d expulsin si un cmprmis n est pas truvé en cas de cumul des impayés et/u de nn respect/adhésin du cntrat d accmpagnement. Bnne pratique : Rappeler au ménage les règles de vie en cllectivité : présentatin du règlement de la cprpriété vis à vis de la gestin des parties cmmunes). Outil de référence : - Fiche aide mémire «gestin des relatins de visinage» (FAPIL). - «Que faire en cas de trubles du visinage?» (OPAC de Paris). 17

18 Cmment préparer le ménage à la srtie de Slibail Objectifs : Préparer le ménage à intégrer un lgement pérenne. Accmpagner le ménage lrs de la visite du futur lgement afin de prévenir un éventuel refus. Rappeler qu il n est pas prévu de faire plusieurs prpsitins à la famille et qu un refus nn justifié par des arguments précis et recevables purra entraîner la rupture du cntrat et du maintien au sein du dispsitif Slibail. Si nécessaire, Après l attributin, accmpagner le ménage lrs de l rganisatin de sn déménagement vers sn futur lgement. Mbiliser des aides à l accès au lgement (CAF, FSL pur financer les frais du déménagement u de l installatin dans le lgement de drit cmmun : frais d assurance/ d uverture des cmpteurs fluides/etc.). Veiller à ce que le ménage réalise les démarches administratives liées au changement de dmicile (changement d adresse, et éventuellement du lieu de sclarisatin des enfants, etc.). Bnne pratique : Au mment de l entrée dans les lieux, le travailleur scial assure, si nécessaire, le relais avec les services cncernés et prévit un temps de passatin des dssiers ; il reste en veille quelques temps après l entrée du ménage dans le lgement pérenne. 18

19 Cntact : Fnars IdF 10/18 rue des terres au curé Paris Le dcument est dispnible sur le site de la DRIHL : 19

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 7 : Le lgement des persnnes défavrisées ENJEUX - Fluidifier les parcurs résidentiels des persnnes défavrisées

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune Cnventin entre la CREA et la Cmmune de.. pur la valrisatin des Certificats d Ecnmies d Energie durant le prlngement de la 2 ème péride du dispsitif La Cmmunauté d agglmératin Ruen Elbeuf Austreberthe La

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE APPEL D OFFRES ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE Le Cllectif Effinergie, assciatin pur la prmtin de l'efficacité énergétique dans les bâtiments (www.effinergie.rg) lance une

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion Article 74 du Cntrat de gestin : Transmissin du tableau de brd de gestin Pur permettre à la SISP et à la SLRB de suivre la réalisatin des missins du cntrat de gestin de niveau 2, la SISP cmplète et transmet

Plus en détail

Introduction 24/06/2014 2

Introduction 24/06/2014 2 Intrductin A l initiative de la Fédératin de cancérlgie, du Cmité du Calvads de la Ligue cntre le Cancer et du Service scial du CHU. Une cnventin tripartite. Espace SOCIAL Cancer : apprter une aide cncrète

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE Directin Départementale du Travail, de l Empli et de la Frmatin Prfessinnelle de l ARIEGE CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE La présente

Plus en détail

DEMANDE D AIDE FINANCIERE 2016

DEMANDE D AIDE FINANCIERE 2016 DEMANDE D AIDE FINANCIERE 2016 Sprts Culture Envirnnement Anciens cmbattants Divers Vus truverez dans ce dssier les infrmatins suivantes : Page 2 : présentatin de vtre assciatin Page 3 : bilan financier

Plus en détail

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges Appel à prjet 2016 du PLIE de l agglmératin chalnnaise Cahier des charges 1. Le PLIE du Grand Chaln Le Plan Lcal pur l Insertin et l Empli (PLIE) de l agglmératin chalnnaise a pur bjectif de favriser l

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

Le déploiement du télétravail alterné au commercial passage

Le déploiement du télétravail alterné au commercial passage Le dépliement du télétravail alterné au cmmercial passage Principes, cnditins et mdalités CE Cmmercial France décembre 2014 Les bjectifs du Télétravail alterné Purqui l entreprise dévelppe-t-elle le télétravail

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

CONTRAT LOCAL DE SANTE DE BONNEUIL. Questionnaire consultation destiné à tous les habitants : la santé à Bonneuil

CONTRAT LOCAL DE SANTE DE BONNEUIL. Questionnaire consultation destiné à tous les habitants : la santé à Bonneuil CONTRAT LOCAL DE SANTE DE BONNEUIL Questinnaire cnsultatin destiné à tus les habitants : la santé à Bnneuil La ville est engagée, avec l Agence réginale de Santé, sur la mise en place d un Cntrat Lcal

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA Termes de Référence Cnsultant Intégré CDS SA Date de Démarrage: 1 Septembre 2013 Durée: 3 mis avec une pssible extensin à 6 mis maximum Objectif : L bjectif du recrutement du Cnsultant intégré est de sutenir

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015

PLAN DE TRAVAIL 2015 ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SECTION LA COTE PLAN DE TRAVAIL 2015 Situatin de la sectin à fin 2015 La cmmissin vaudise a amrcé cette année un imprtant travail de cllabratin cncrète et d harmnisatin. Ces

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

Actions d insertion 2012/2013

Actions d insertion 2012/2013 Cmmissin Eurpéenne Fnds Scial Eurpéen Actins d insertin 2012/2013 Le Département de Seine-Maritime suhaite sutenir les actins d insertin sciale et prfessinnelle en faveur des bénéficiaires du RSA dmiciliés

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE

FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE Nm / Prénm : Qualificatin : Crdnnées prfessinnelles : Prtable : Secteur Gégraphique : Adhésin : ui nn N URSSAF : Signature cnventin de partenariat : ui nn

Plus en détail

Réseaux de santé Gérontologiques : de l EGS au PPS.

Réseaux de santé Gérontologiques : de l EGS au PPS. Réseaux de santé Gérntlgiques : de l EGS au PPS. Plan Persnnalisé de Sins : définitin, bjectif, myens Quel supprt? Quelle diffusin? 2 È M E R E N C O N T R E N AT I O N A L E D E S R É S E A U X D E S

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

MODALITES DE LOCATION

MODALITES DE LOCATION Hraires de lcatin MODALITES DE LOCATION Les bureaux et salles de réunin peuvent être lués du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00. Réservatins Les salles de réunin ainsi que les bureaux en lcatin pnctuelle

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service

Communauté de communes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service Cmmunauté de cmmunes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 214 Rapprt annuel sur le prix et la qualité du service S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Nn Cllectif Smmaire Préambule I Organisatin

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS. Adresse..........

FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS. Adresse.......... FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS A returner à avant le.. Adresse... N DE DOSSIER IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Nm, Prénms....... Né(e) le à......... Adresse de

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

Chap II : La gestion de stock

Chap II : La gestion de stock www.lgistiquetn.me.ma Chap II : La gestin de stck I. Les pératins de la gestin du stck : La gestin du stck d une entreprise dit être réalisée avec sin pur être capable en permanence de cnnaitre l état

Plus en détail

Temps d Accueil Périscolaire Mode d emploi

Temps d Accueil Périscolaire Mode d emploi Qui est cncerné? Temps d Accueil Périsclaire Mde d empli Les Temps d Accueil Périsclaire (TAP) snt accessibles à tus les enfants sclarisés sur la ville de Saint Cyprien, une fis leur inscriptin validée.

Plus en détail

MODULE DE FORMATION. Les actions dans le domaine de la communication

MODULE DE FORMATION. Les actions dans le domaine de la communication MODULE DE FORMATION Les actins dans le dmaine de la cmmunicatin Durée : 2 jurs, sit 12 heures Frmateurs : Carline CAMPION, rthphniste ; Catherine LEROY DEPIERRE, enseignante spécialisée 29 et 30 nvembre

Plus en détail

http://espaceassure.apgis.com Siège social : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex

http://espaceassure.apgis.com Siège social : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex apgis Institutin de prévyance 12 rue Massue 94684 Vincennes cedex Espace Assuré APGIS : http://espaceassure.apgis.cm QUELQUES EXPLICATIONS Siège scial : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex APGIS - Institutin

Plus en détail

Recrutement de volontaires du service civique

Recrutement de volontaires du service civique Recrutement de vlntaires du service civique Cmme suite à la mise en ligne de l annnce cncernant vtre structure d accueil, les services de la DSDEN de vtre département vus nt fait parvenir les candidatures

Plus en détail

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Questinnaire à destinatin des assciatins du territire de la Cmmunauté de Cmmunes de Quillebeuf-sur-Seine PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Infrmatins pratiques sur vtre assciatin Nm de l assciatin : Président

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

Développement Sans Frontières

Développement Sans Frontières Dévelppement Sans Frntières Favriser les Initiatives de Slidarité internatinale Assciatin li 1901 recnnue d intérêt général Cncept qui prévit la cntributin tripartite entre : le salarié de l'entreprise

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

La rupture conventionnelle du CDI

La rupture conventionnelle du CDI La rupture cnventinnelle du CDI Préambule La li du 25 juin 2008 prtant mdernisatin du marché du travail a instauré un nuveau mde de rupture du cntrat de travail à durée indéterminée (en plus de la démissin

Plus en détail

Secteur Sanitaire et Social : les usagers

Secteur Sanitaire et Social : les usagers Assciatin li 1901 12, rue Chabanais 75002 PARIS Tél.: 01.42.61.32.46 Fax : 01.42.61.32.45 Email: cntact@axefrmatininsertin.cm www.axefrmatininsertin.cm Secteur Sanitaire et Scial : les usagers Vs cntacts

Plus en détail

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016 Offre de frmatin prfessinnelle 2015-2016 Offre de frmatin Fagerh 2016 SOMMAIRE Frmatin de Base Jurnée d accueil des nuveaux directeurs (cadres)... P5 Cursus nuveaux prfessinnels (cadres et nn cadres)...

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Conditions auxquelles un médecin doit répondre pour acquérir et maintenir la qualité d'accrédité

Conditions auxquelles un médecin doit répondre pour acquérir et maintenir la qualité d'accrédité Cnditins auxquelles un médecin dit répndre pur acquérir et maintenir la qualité d'accrédité (Texte appruvé par le Grupe de directin de l accréditatin du 15 février 2006) 1. Médecin bientôt agrée u récemment

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil Directin exécutire Fiche de descriptin prfessinnelle Directin des Affaires du dévelppement internatinal MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE Prfessin : ingénieur civil Renseignements cncertants

Plus en détail

BP 2015 CCAS DE SEICHAMPS

BP 2015 CCAS DE SEICHAMPS CCAS CRECHE CCAS DE SEICHAMPS Les dépenses de fnctinnement Pass Bus 800 Repas des Anciens 10 000 Chclats des Anciens 2 800 Télé-assistance 3 800 Aide sciale 9 400 Maintien à dmicile 2 800 Subventins aux

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

FORMATION COACHING DES MONITEURS ET ANIMATEURS EN CAMP DE JOUR

FORMATION COACHING DES MONITEURS ET ANIMATEURS EN CAMP DE JOUR FORMATION COACHING DES MONITEURS ET ANIMATEURS EN CAMP DE JOUR Cahier du participant DANS LE CADRE DU PROJET PRÉSENTATION Dans le cadre de «Déclic Lisir», une Actin Jeunesse Structurante en lisir initiée

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

Fiche de poste Chargé(e) de mission «Projet global» Association les Sheds. Présentation de l association LES SHEDS

Fiche de poste Chargé(e) de mission «Projet global» Association les Sheds. Présentation de l association LES SHEDS Fiche de pste Chargé(e) de missin «Prjet glbal» Assciatin les Sheds Présentatin de l assciatin LES SHEDS L assciatin Les Sheds a été fndée en 2007 et cmpte aujurd hui près de 400 membres. Sn prjet : la

Plus en détail

OPAH COURCOURONNES www.opahcourcouronnes.fr

OPAH COURCOURONNES www.opahcourcouronnes.fr Habitat & Dévelppement Ile-de-France www.pahcurcurnnes.fr Cmpte-rendu de la réunin du 1er ctbre 2014 Cprpriété Bis Sauvage Présents : M. Becker Président du cnseil syndical Mme Rassat Membre du cnseil

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au soins de premier recours

Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au soins de premier recours Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au sins de premier recurs Article 18 : Généralisatin du tiers-payant Cmmuniqué du Ministère Purqui le Guvernement prend-il cette mesure? De nmbreux Français renncent

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

LE SERVICE D ASSISTANCE PEDAGOGIQUE A DOMICILE. Guichet Unique SAPAD : Contact : 02 98 10 42 56 sapad@pep29.org

LE SERVICE D ASSISTANCE PEDAGOGIQUE A DOMICILE. Guichet Unique SAPAD : Contact : 02 98 10 42 56 sapad@pep29.org LE SERVICE D ASSISTANCE PEDAGOGIQUE A DOMICILE Guichet Unique SAPAD : Cntact : 02 98 10 42 56 sapad@pep29.rg FONCTIONNEMENT D UN SAPAD LE SAPAD, POURQUOI? Service d Assistance Pédaggique A Dmicile aux

Plus en détail

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X Réf. 480718-265507592/FF Recmmandatin n 2009-131/PG relative à la saisine de Mnsieur D du 29 septembre 2008 cncernant un litige avec le furnisseur X Thème : / Mts clefs : * * * * La saisine Le médiateur

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

Lundi 25 novembre 2013 14h30. Tribunal de Grande Instance de Versailles

Lundi 25 novembre 2013 14h30. Tribunal de Grande Instance de Versailles Signature de la Cnventin d expérimentatin du téléphne prtable d alerte visant à renfrcer la prtectin des femmes, victimes de vilence cnjugale, en très grand danger Lundi 25 nvembre 2013 14h30 Tribunal

Plus en détail

Programme prévisionnel d actions 2015

Programme prévisionnel d actions 2015 Des ressurces pur l actin Prgramme prévisinnel d actins 2015 L applicatin de la réfrme de la Plitique de la ville se cncrétise en 2015 à travers les nuveaux Cntrats de ville. Le Centre de ressurces cnfrmément

Plus en détail

Cabinet LUTZ. Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY. La Chaufferie

Cabinet LUTZ. Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY. La Chaufferie Cabinet LUTZ Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY La Chaufferie La résidence de Lattre de Tassigny 200 lgements «haut de gamme» cnstruits en 1972 Une cnversin fiul / gaz en 1987 Depuis une demande de cnfrt

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» LES REGIMES DE RETRAITE. Le 11 juin 2013 Formation inter entreprises

«Enrichir l Organisation par les Hommes» LES REGIMES DE RETRAITE. Le 11 juin 2013 Formation inter entreprises «Enrichir l Organisatin par les Hmmes» LES REGIMES DE RETRAITE Le 11 juin 2013 Frmatin inter entreprises (Répnse suhaitée avant le 30 avril 2013) Les réfrmes successives des retraites, dnt la plus récente

Plus en détail

FORMATIONS LINGUISTIQUES : COURS DE PERFECTIONNEMENT ESPAGNOL & FRANCAIS

FORMATIONS LINGUISTIQUES : COURS DE PERFECTIONNEMENT ESPAGNOL & FRANCAIS FORMATIONS LINGUISTIQUES : COURS DE PERFECTIONNEMENT ESPAGNOL & FRANCAIS CHAMBRE OFFICIELLE DE COMMERCE D ESPAGNE EN FRANCE 22, Rue Saint Augustin 75002 Paris Tél. : 01 42 61 33 10 Fax: 01 42 61 16 22

Plus en détail

PROJET Réflexion immobilière utilisateur. CLIENT Baker & MacKenzie. PROGRAMME Environ 9 000m² POINTS FORTS

PROJET Réflexion immobilière utilisateur. CLIENT Baker & MacKenzie. PROGRAMME Environ 9 000m² POINTS FORTS CBRE BUILDING CONSULTANCY Rue Paul Baudry Paris 8ème 8ème Réflexin immbilière utilisateur Baker & MacKenzie Envirn 9 000m² Due Diligence Technique Audit Acquisitin Assistance à la Vente VEFA Sale & Lease

Plus en détail

UTILISER LE LOGICIEL SAGE PAYE Mettre en place la paie avec le logiciel SAGE PAYE 3 jours 21 heures

UTILISER LE LOGICIEL SAGE PAYE Mettre en place la paie avec le logiciel SAGE PAYE 3 jours 21 heures Mettre en place la paie avec le lgiciel SAGE PAYE 3 jurs 21 heures PUBLIC Cllabrateurs des services cmptables, des services du persnnel, des Ressurces humaines. CONDITIONS D ADMISSION Psséder les ntins

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE. Découvrir la chronologie des opérations de fin d'exercice comptable. TABLE DES MATIERES

LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE. Découvrir la chronologie des opérations de fin d'exercice comptable. TABLE DES MATIERES LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE Objectif(s) : Décuvrir la chrnlgie des pératins de fin d'exercice cmptable. Pré-requis : Principes généraux de la cmptabilité financière. Mdalités : Dcumentatin,

Plus en détail

Règlement d attribution de l aide à l accession à la propriété de la Communauté de l Auxerrois

Règlement d attribution de l aide à l accession à la propriété de la Communauté de l Auxerrois Règlement d attributin de l aide à l accessin à la prpriété de la Cmmunauté de l Auxerris p. 1/8 ARTICLE 1 : Objet du présent règlement Le présent règlement définit les mdalités d attributin de l aide

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PROJET

BILAN D ACTIVITE DU PROJET BILAN D ACTIVITE DU PROJET «Améliratin de la prise en charge d un grupe d enfants handicapés de familles très démunies» Marrakech Marc Intrductin Le système marcain actuel prend très peu en cmpte les besins

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique Mieux cnnaître le licenciement écnmique 1 ère partie : La ntin de licenciement pur mtif écnmique «Cnstitue un licenciement pur mtif écnmique le licenciement effectué par un emplyeur pur un u plusieurs

Plus en détail

L origine et le projet d AMA Diem

L origine et le projet d AMA Diem Juillet 2012 L rigine et le prjet d AMA Diem Assciatin et prjet initiés et prtés par Blandine, une jeune persnne de 39 ans, tuchée par la maladie d Alzheimer depuis 3 ans. Ntre prjet phare : créer une

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE FORMATION

DU RESPONSABLE DE FORMATION Appruvé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTERIEL DU RESPONSABLE DE FORMATION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le présent référentiel cmprend un référentiel d activités, de cmpétences et de frmatin

Plus en détail

5.2 Améliorations au processus de réexamen

5.2 Améliorations au processus de réexamen 5.2 Améliratins au prcessus de réexamen Intrductin Le CCWG-Respnsabilité prpse un certain nmbre de réfrmes clés au prcessus de demande de réexamen de l'icann, par lequel le Cnseil d'administratin de l'icann

Plus en détail

Présentation des outils de maitrise de l énergie à disposition des DSG CONSEIL INGENIERIE ENERGIE

Présentation des outils de maitrise de l énergie à disposition des DSG CONSEIL INGENIERIE ENERGIE Présentatin des utils de maitrise de l énergie à dispsitin des DSG CONSEIL INGENIERIE ENERGIE Immbilier Durable Energie Carbne Frmatin Sinte Statut Sinte est un cabinet de cnseil et d ingénierie spécialisé

Plus en détail

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carle Vaillancurt Analyse du sndage de satisfactin effectué auprès des usagers (2012) et cibles d améliratin Dcument adpté par le cmité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce dcument

Plus en détail

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs Plitique d investissement de la MRC de Caniapiscau Jeunes prmteurs Adptée le 15 septembre 2015 JEUNES PROMOTEURS Ce prgramme vise à aider les jeunes entrepreneurs (18-40 ans) à créer, à acquérir u à assurer

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Prgramme d actins pur amélirer la préventin des vilences faites aux femmes, des vilences intrafamiliales, et l aide aux victimes TÉLÉPHONE PORTABLE D ALERTE POUR FEMMES VICTIMES

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

Centre de réadaptation

Centre de réadaptation Centre de réadaptatin Cmment passer d une pratique clinique d expert à celui d une pratique clinique d accmpagnateur par des actes cliniques et administratifs cncrets? Intrductin Plusieurs recherches et

Plus en détail

o Financement et contrôle des dépenses électorales Rôle du représentant officiel et agent officiel d un candidat indépendant autorisé

o Financement et contrôle des dépenses électorales Rôle du représentant officiel et agent officiel d un candidat indépendant autorisé PROVINCIAL Financement Prductin du nuveau rapprt financier d'une instance de parti Objectif : établir les sldes d uverture des pstes du bilan Clientèle : représentants fficiels des instances Prductin du

Plus en détail

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL en lien avec la prcédure natinale «rganisatin des stages étudiants à l internatinal» (Cdificatin : PROC FO MO 01 V2) Objectifs du stage Ce stage est réalisé en 2 ème

Plus en détail

Contrat de garde d animaux entre particuliers

Contrat de garde d animaux entre particuliers Cntrat de garde d animaux entre particuliers Le cntrat de garde est signé entre le prpriétaire de l animal et la persnne en charge de la garde. Les engagements snt effectifs durant tute la durée de la

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon CONTRAT DE SEJOUR Cntrat de séjur entre les sussignés : Mnsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudnné Cllmp de Bann D une part, et Madame Ou Mnsieur Et/pur Madame, Mademiselle, Mnsieur, En

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

Le partage des locaux dans l école

Le partage des locaux dans l école Le partage des lcaux dans l écle Canevas de prtcle Prémisses : L écle est un milieu d apprentissage privilégié pur les enfants. Avec l intrductin des services de garde en milieu sclaire, leur plus grande

Plus en détail

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE PROJET DE GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS MUNICIPAUX ET DANGEREUX POUR REDUIRE LES EMISSIONS DE POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS NON INTENTIONNELS -------------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

AEROPORTS DE LYON. Fourniture, mise en œuvre et maintenance d une solution de fidélisation clients

AEROPORTS DE LYON. Fourniture, mise en œuvre et maintenance d une solution de fidélisation clients AEROPORTS DE LYON Furniture, mise en œuvre et maintenance d une slutin de fidélisatin clients Entité Adjudicatrice : AEROPORTS DE LYON SA à Directire et Cnseil de Surveillance, Capital de 148 000 eurs

Plus en détail

MISSIONS HUMANITAIRES ET SOLIDAIRES FICHES D ACTIVITE

MISSIONS HUMANITAIRES ET SOLIDAIRES FICHES D ACTIVITE MISSIONS HUMANITAIRES ET SOLIDAIRES FICHES D ACTIVITE Assistant de frmatin Chef de prjet «Dispsitif Prévisinnel de Securs» Chef de prjet «Structure de frmatin» Frmateur Frmateur de Frmateurs Vie assciative

Plus en détail