Guide de l accompagnement social lié au logement dans Solibail

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide de l accompagnement social lié au logement dans Solibail"

Transcription

1 Guide de l accmpagnement scial lié au lgement dans Slibail 2013 Ce dcument a été élabré par un grupe de travail animé par la FNARS IDF, au titre de sa missin d pérateur cadre financé par la DRIHL, et cmpsé d assciatins pératrices : Habitat & Dévelppement IdF, Aurre, APIL 92, Inser tit, ARS 95, La Rse des Vents, Interlgement 93

2 SOMMAIRE Préambule P 3 Cadre & Objectifs du dispsitif P 4 Liens avec les acteurs de prximité P 7 Cntractualiser l accmpagnement avec le ménage P 8 Aide aux premiers pas dans Slibail P 10 Recherche d un lgement pérenne P 11 Le Savir Habiter P 12 Traitement des éventuelles difficultés lcatives P 16 Cmment préparer le ménage à la srtie de Slibail P 18 2

3 Préambule Ce guide de l Accmpagnement scial a pur bjectifs : D être un dcument de référence dnnant des indicatins, utils, bnnes pratiques aux travailleurs sciaux qui interviennent auprès des ménages ayant intégré le dispsitif Slibail ; De permettre ainsi une harmnisatin des pratiques d accmpagnement entre les différentes assciatins. 3

4 Cadre & bjectifs du dispsitif Rappel des spécificités de Slibail : SOLIBAIL a été lancé en nvembre 2008 dans les départements franciliens (sauf à Paris ù la ville bénéficie d un dispsitif similaire appelé «Luez Slidaire»), par le Ministère du Lgement et de la Ville, dans le cadre du chantier natinal priritaire pur les persnnes sans-abri u mal-lgées. Ce dispsitif est pilté, en Ile-de-France, par la Directin Réginale et Interdépartementale de l Hébergement et du Lgement (DRIHL). Le dispsitif vise à mbiliser le parc privé dans le diffus, par le biais d une intermédiatin lcative réalisée par une assciatin. Par la suite, l assciatin héberge un ménage en difficultés et ce afin de favriser l insertin par le lgement. Les premiers ménages ayant intégré Slibail étaient autnmes, en empli et/u prches de l empli. Le prfil du public accueilli a prgressivement évlué. Depuis le lancement du 3 ème appel à prjet (2011), le dispsitif a été uvert à des ménages bénéficiant des minimas sciaux et étant dans une démarche d insertin. La DRIHL a mandaté des assciatins pur accmpagner les familles sur les aspects liés au lgement dans la perspective de les cnduire au lgement de drit cmmun. Les assciatins travaillent en partenariat et en cmplémentarité avec les services sciaux de secteur. 4

5 Les mdalités de l accmpagnement lié au lgement dans Slibail : L Etat a prévu un financement de l accmpagnement visant un taux d encadrement myen de 1 travailleur scial pur 25 ménages. Objectif du suivi des ménages : Cet accmpagnement scial a pur bjectif de préparer le ménage à : - S installer et s apprprier sn lgement, - Maîtriser le «Savir Habiter», - S intégrer dans sn envirnnement, - Rechercher un lgement pérenne et se préparer à la srtie de Slibail. 5

6 Un accmpagnement adapté au ménage et qui s inscrit dans le temps : Tut au lng de la prise en charge, le travailleur scial tisse les liens indispensables pur établir une relatin de cnfiance avec le ménage accmpagné. Il s adapte à l envirnnement de la famille et à ses capacités. L accmpagnement scial est dnc mdulé en fnctin des besins des ménages. Certains ménages purrnt nécessiter plus d une visite à dmicile par mis, et d autres, en fnctin de leur niveau d insertin u des étapes de leur parcurs, d une seule visite par trimestre à titre d exemple. En tut état de cause, la visite à dmicile est l ccasin de cntrôler l état du lgement. Dans tus les cas, il dit y avir un cntact direct entre le travailleur scial et le ménage au mins une fis par mis (bureau, entretien téléphnique, VAD). Le travailleur scial ne peut pas rester sans cntact avec le ménage pendant une durée supérieure à 6 semaines ; même en cas de difficultés à jindre le ménage. 6

7 Liens avec les acteurs de prximité Objectif : Mener un travail partenarial entre le travailleur scial Slibail et les partenaires présents sur la cmmune ù se situe le lgement Slibail afin de créer les cnditins d accmpagnement ptimales pur le ménage accueilli. Les différents acteurs à slliciter pur éventuellement dévelpper des partenariats snt : Les services sciaux de prximité : Mairie/CCAS (centre cmmunal d actin sciale), Services sciaux de secteur. Les autres acteurs de prximité présents sur la cmmune puvant intervenir tut lng du parcurs du ménage: Les assciatins de quartier/écrivain public Pste, EDF/GDF, Trésr public/ centre d impôts Acteurs liés au lgement : Acteurs de l empli : Acteurs de la santé : Fnd de Slidarité pur le Lgement. CAF. Service lgement de la cmmune et Préfecture, etc. Missin lcale. Agence pôle empli. Structure IAE (Insertin par l Activité Ecnmique). Structures de frmatin, etc. Caisse primaire d assurance maladie. PASS (Permanence d accès aux sins)/ Hôpitaux. Bnne pratique : Envyer un currier à la circnscriptin d actin sciale pur infrmer que la famille «N» a intégré le dispsitif Slibail et qu un accmpagnement scial lié au lgement est mis en œuvre par le travailleur scial de l assciatin. MDPH (maisns départementales de persnnes handicapées), etc. 7

8 Cntractualiser l accmpagnement avec le ménage Objectifs : Permettre au ménage accueilli de s apprprier le «lgement Slibail» afin de pursuivre sn parcurs résidentiel/de réinsertin. Faire cmprendre les relatins qui existent entre l assciatin gestinnaire (titulaire du bail) et le ménage hébergé ccupant à titre néreux (équivalent à un sus lcataire). Cnstruire cnjintement avec le ménage un «prjet lgement» afin de le préparer, dès sn entrée, à la srtie de Slibail. 1. Cntractualiser avec le ménage les bjectifs de l accmpagnement : Signer un cntrat d ccupatin et un cntrat d accmpagnement. Expliciter le cntenu des deux cntrats et l imprtance de l accmpagnement au ménage ainsi que lui rappeler ses drits et ses devirs. Il s agit de le mettre en garde cntre les risques encurus en cas de refus de cet accmpagnement scial. L bjectif recherché étant que le ménage adhère au prjet d accmpagnement pur lequel il s engage. Outil de référence : Mdèles de cntrat type d ccupatin et d accmpagnement élabré par la Fnars IdF. 8

9 2. Cnstruire un «prjet lgement» avec le ménage : Prcéder, dès l entrée dans Slibail, à une évaluatin sciale de la situatin du ménage, afin d estimer s il est prêt à accéder à un lgement autnme et de repérer les freins au relgement. Actualiser cette évaluatin envirn tus les 3 à 6 mis afin d estimer le mment ù le ménage est prêt à accéder à un lgement. Etablir un bjectif/prjet de relgement qui dit être cnfrme à la réalité du marché. Pur cela, il faut travailler sur l idéal de lgement du ménage afin d identifier les critères qu il détermine cmme les plus priritaires. Bnne pratique : L bjectif est de mettre en relatin ce lgement idéal avec la réalité du marché en s appuyant sur des dcuments attestant de cette réalité : quittances de lyer du parc privé et/u scial, annnces immbilières dans le parc privé (magazines/ sites internet/ etc.), chiffres sur la cnditin de lgement en Ile-de-France (nmbre de demandeurs face au nmbre de lgement, délai d attente, faible taux de rtatin, etc.). Veiller à ce que le dssier cncernant la demande de relgement sit cmplet et régulièrement mis à jur. Dans le cas cntraire, veiller à ce que le ménage rassemble sans délai les pièces justificatives manquantes et ce dès l entrée de la famille dans le dispsitif. Outil de référence: Trame d évaluatin sciale partagée pur l accès au lgement élabré par la Fnars IDF/AORIF/AFFIL. 9

10 Aide aux premiers pas dans Slibail Objectifs : Faciliter l installatin du ménage dans le «lgement Slibail». SI NECESSAIRE, accmpagner le ménage dans ses premiers pas dans Slibail : La mbilisatin des aides à l entrée dans le lgement (FSL, mbilier de1ère nécessité) relève du travailleur scial qui a rienté la famille mais peut être réalisé cnjintement avec le travailleur scial Slibail (ce dernier s assurant que les démarches nt bien été réalisées). Aide aux démarches annexes telles que le changement d adresse. Aide à l uverture des cmpteurs de gaz/électricité/ligne téléphnique. Bnnes pratiques : - Slliciter le furnisseur d énergie EDF qui prpse un abnnement scial auquel tus les bénéficiaires de la CMU-C snt éligibles ; le ménage peut bénéficier d un abaissement imprtant de sa facture d énergie. A cnsulter : - Slliciter le furnisseur GDF pur la mise en place d un cntrat de première nécessité. Aide au repérage des principaux services de prximité. Aide à l intégratin du ménage dans sn envirnnement (visinage, cprpriété) et dans sn quartier. Bnnes pratiques : - Orienter le ménage vers les services de la Mairie puvant rganiser des visites de quartiers. - Furnir u inciter le ménage à aller chercher des dcuments d infrmatin de la ville (cmmerces, services, assciatins de quartier ) Outils de référence : Livret «intégratin dans le lgement» à l attentin des familles relgées élabré par le GIP Habitat et Interventins Sciales. Dcuments «Guides de l ccupant» élabré par deux bailleurs sciaux : Osica et Plaine Cmmune Habitat. 10

11 Recherche d un lgement pérenne Objectifs : Préparer et accmpagner le ménage dans la recherche d un lgement adapté (cmptetenu de ses besins et de ses capacités) à sa situatin afin d anticiper la srtie en s assurant que tutes les démarches d accès aux drits nt été enclenchées. Si cela n a pas été fait, demande d un lgement scial u renuvellement du numér unique. S assurer que tus les membres du ménage répndent aux critères d accès au lgement scial ; dans le cas cntraire, si besin rienter le ménage vers les démarches adéquates. Signaler au SIAO du département u aux services décncentrés de l État que le ménage est prêt au relgement afin de l inscrire dans le lgiciel SYPLO (système pririté lgement). Le ménage intègre ainsi un «vivier» de ménages priritaires pur le cntingent préfectral et le cntingent d actin lgement. Accmpagner le ménage dans les démarches administratives (aide à la cnstitutin de dssier) de recherche de lgement auprès des bailleurs et des réservataires. Cnstituer et dépser lrsque c est pssible un dssier dans le cadre de l accrd cllectif départemental (ACD). Veiller à ce que le ménage ait une demande de lgement scial à jur et cnfrme à sa situatin. La demande de lgement peut être renuvelée u actualisée sur internet via le lien suivant : S il dispse de ressurces suffisantes, rienter le ménage vers une recherche d un lgement dans le parc privé. Bnne pratique : Sutien à la recherche cllective de lgement : mise en place d ateliers lgement cllectifs. Ces mdules peuvent être animés par des spécialistes du secteur du lgement (assciatins, bailleurs, etc.). Pssibilité de mutualisatin d ateliers entre plusieurs assciatins. Outil de référence : Présentatin atelier lgement Emmaüs Slidarité. Site de la DRIHL pur accéder au frmulaire de demande de lgement scial : Rubrique «Demande de lgement lcatif scial» 11

12 Le Savir Habiter Objectifs : Suivre la situatin du ménage afin de le sutenir et l accmpagner dans sa gestin administrative, technique et financière du lgement tempraire. Il s agit d accmpagner le ménage dans : L acquisitin de ses futures respnsabilités de lcataire en titre. L entretien de sn lgement tempraire ainsi que des parties cmmunes de l immeuble. La gestin de sn budget. La maîtrise de sa cnsmmatin d énergie et de fluides afin de l impliquer dans la gestin de sn budget et ainsi limiter la précarité énergétique et le sensibiliser aux enjeux éclgiques. 1. Accmpagner l acquisitin et l apprpriatin des drits et devirs d un «futur lcataire» : L bjectif étant de mettre le ménage face à ses futures respnsabilités en tant que lcataire en titre. Un lcataire dit : Payer le lyer et les charges ; Utiliser paisiblement le lgement et sn envirnnement ; Répndre des dégradatins et pertes pendant la durée du cntrat, sauf si ces dégradatins snt dues à un cas de frce majeure, à la faute du bailleur u d'un tiers que le lcataire n'a pas intrduit dans le lgement ; Assurer l entretien curant du lgement ; Permettre l accès à sn lgement afin de laisser exécuter les travaux d améliratin u de maintien en l état des parties cmmunes u des parties privatives de l immeuble ; Ne pas transfrmer les lcaux et équipements lués sans l'accrd écrit du prpriétaire ; Justifier d une assurance lrs de la remise des clés puis la renuveler chaque année et la transmettre au bailleur. Bnne pratique : Mntrer des exemples de baux de lcatin, de taxes d habitatin, de quittances. Outils de référence : Brchure «Lyer et charges aux Mureaux» élabré par l AORIF. 12

13 Le Livret à l attentin des familles relgées élabré par le GIP Habitat&Interventins sciales. «Les bligatins du lcataire» élabré par la Fndatin pur le lgement scial. La respnsabilité civile (Fndatin pur le lgement scial). Publicatin Mém Malin : Purqui dit-n suscrire une assurance? Publicatin Mém Malin : les charges et les réparatins. site Internet de l ANIL : site Internet du service public : 2. Accmpagner l acquisitin et l apprpriatin de bns réflexes pur entretenir le lgement tempraire : Sensibiliser le ménage à la nécessité du respect des parties cmmunes, d un entretien régulier du lgement afin d assurer une bnne ccupatin des lieux en attendant la srtie vers un lgement pérenne. Rappeler les éléments à entretenir étant à la charge du lcataire (les sls, murs/tapisserie/ vlets/fenêtres, système de ventilatin, etc.). Bnnes pratiques : - Travailler étritement avec le service de gestin lcative adaptée et/u avec le service d entretien de l assciatin gestinnaire s il existe. Dans le cas cntraire, envisager la pssibilité de mutualiser ce type de service avec d autres assciatins. - Pssibilité de créer u d rienter vers un «appartement témin/pédaggique» afin de sensibiliser davantage le ménage au bn entretien de sn lgement tempraire. Certains bailleurs nt mis en place des «appartements pédaggiques itinérants». Outil de référence : Fiche aide mémire «Entretien du lgement et dégradatins exceptinnelles» élabré par la FAPIL. 13

14 3. Accmpagner l acquisitin et l apprpriatin de bns réflexes pur abutir à une gestin budgétaire équilibrée du lgement : Suivre la gestin budgétaire du ménage (redevance et charges lcatives ainsi que le suivi des cnsmmatins des fluides vis-à-vis des revenus du ménage chaque mis). Frmer le ménage à la gestin de sn budget en anticipant les cûts relatifs au lgement (taxes fiscales, assurance, charges lcatives, charges de type téléphnie, etc.) et sur les autres dépenses rdinaires afin de s assurer que le ménage ne sit pas en situatin d impayés lrs de l btentin d un lgement pérenne. Sensibiliser le ménage à l anticipatin et à la gestin des imprévus par la cnstitutin préventive d une épargne. Actualiser le mntant de la participatin financière (redevance) en cas de mdificatin substantielle de la situatin financière du ménage. Par cnséquent, veiller à ce que le ménage cmmunique, à chaque début de mis, les éléments justificatifs de ces ressurces. Préparer les membres du ménage à l idée de l effrt financier qu ils devrnt furnir lrs de l accès à un lgement autnme et les inciter à le préparer par la cnstitutin d une épargne. Bnnes pratiques : - Etre en lien avec l antenne CAF lcale pur éviter les risques de demandes de rembursement de trp perçus en curs et pur anticiper la srtie. - Dnner des exemples cncrets et des estimatins du calcul de budget (cût mensuel d un lgement, cut d un déménagement à titre d exemple.). Faire des exercices pratiques de simulatin du cut d un lgement pérenne dans le parc scial. Outils de référence : Gérer sn budget (Fndatin pur le lgement scial). Plaquette «Lyer» (AORIF). Démarches lrs d un déménagement (Fndatin pur le lgement scial). Exemples de factures, de quittances de lyer, avis d échéance. Lgiciels infrmatiques de simulatins et d estimatins. site Internet de : ; ; 14

15 4. Accmpagner l acquisitin et l apprpriatin de bns réflexes pur une cnsmmatin raisnnée des fluides: Expliquer au ménage l imprtance d une bnne maîtrise des énergies et des fluides, et leurs impacts financiers directs sur sn budget. Bnne pratique : Aider le ménage à bien cmprendre le fnctinnement de ses appareils électr-ménagers et/u de sn système de chauffage. Outils de références : Publicatin Mém Malin : les écnmies d énergie. Le Livret du «Savir Habiter» élabré par la Fnars Idf regrupe les utils évqués. Il est dispnible sur demande. 15

16 Traitement des éventuelles difficultés lcatives Objectifs : Truver des slutins de médiatin pur les pints de cnflit (budget du ménage, entretien du lgement, prblèmes de visinage, paiement régulier de la redevance, acceptatin de l accmpagnement scial par les ménages). L bjectif du travailleur scial Slibail est de truver une slutin pur permettre l accès du ménage dans de bnnes cnditins à un lgement autnme. En cas d impayés : Intervenir dès le premier mis d impayés u de retard de paiement. Bnne pratique : Dès qu un impayé apparaît, se mettre en lien avec le service de gestin lcative. Mise en place d un plan d apurement si la situatin du ménage le nécessite. Bnne pratique : - Il peut être demandé au ménage d écrire au directeur de l assciatin sn engagement dans le plan d apurement établi avec le travailleur scial. - Prcéder par écrit dès le début de l impayé. Respecter le cas échéant les étapes d une prcédure de fin de prise en charge : curriers d avertissement (LRAR), cmmandement de payer cntractuel par acte extra-judiciaire, currier de fin de prise en charge ; saisine du juge pur la prcédure d expulsin. Outils de référence : Fiche aide mémire «Actin du gestinnaire en cas d impayés» (FAPIL). Mdèles de curriers d avertissement (Inser tit). Schéma de la prcédure d expulsin (Fndatin Abbé Pierre). En cas de trubles de visinage : Intervenir le plus rapidement pssible en cas de cnflit avec le visinage. Les lgements Slibail étant situés dans des cprpriétés, le travailleur scial instaure un dialgue avec les cprpriétaires et/u avec le syndic de la cprpriété. 16

17 En cas de sinistre : Faire le lien avec le service de gestin lcative et s assurer de la prise en cmpte par le ménage de la gestin du sinistre. En tut état de cause, alerter le ménage sur les risques de mise en place d une prcédure d expulsin si un cmprmis n est pas truvé en cas de cumul des impayés et/u de nn respect/adhésin du cntrat d accmpagnement. Bnne pratique : Rappeler au ménage les règles de vie en cllectivité : présentatin du règlement de la cprpriété vis à vis de la gestin des parties cmmunes). Outil de référence : - Fiche aide mémire «gestin des relatins de visinage» (FAPIL). - «Que faire en cas de trubles du visinage?» (OPAC de Paris). 17

18 Cmment préparer le ménage à la srtie de Slibail Objectifs : Préparer le ménage à intégrer un lgement pérenne. Accmpagner le ménage lrs de la visite du futur lgement afin de prévenir un éventuel refus. Rappeler qu il n est pas prévu de faire plusieurs prpsitins à la famille et qu un refus nn justifié par des arguments précis et recevables purra entraîner la rupture du cntrat et du maintien au sein du dispsitif Slibail. Si nécessaire, Après l attributin, accmpagner le ménage lrs de l rganisatin de sn déménagement vers sn futur lgement. Mbiliser des aides à l accès au lgement (CAF, FSL pur financer les frais du déménagement u de l installatin dans le lgement de drit cmmun : frais d assurance/ d uverture des cmpteurs fluides/etc.). Veiller à ce que le ménage réalise les démarches administratives liées au changement de dmicile (changement d adresse, et éventuellement du lieu de sclarisatin des enfants, etc.). Bnne pratique : Au mment de l entrée dans les lieux, le travailleur scial assure, si nécessaire, le relais avec les services cncernés et prévit un temps de passatin des dssiers ; il reste en veille quelques temps après l entrée du ménage dans le lgement pérenne. 18

19 Cntact : Fnars IdF 10/18 rue des terres au curé Paris Le dcument est dispnible sur le site de la DRIHL : 19

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 7 : Le lgement des persnnes défavrisées ENJEUX - Fluidifier les parcurs résidentiels des persnnes défavrisées

Plus en détail

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS Ce dcument est une aide à la cnstitutin du dssier de demande d aide financière et cmplète les circulaires qui définissent le champ d applicatin des prjets financés par la Carsat Sud-Est : - CNAV N 2010-45

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS. Adresse..........

FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS. Adresse.......... FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS A returner à avant le.. Adresse... N DE DOSSIER IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Nm, Prénms....... Né(e) le à......... Adresse de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Cahier des charges pour le référencement dans le réseau MOUV EMPLOI

Cahier des charges pour le référencement dans le réseau MOUV EMPLOI Dévelppement d un réseau de partenaires lcaux spécialisés dans la mise à dispsitin de slutins de mbilité lcale (Lcatin de vitures, deux rues, transprt à la demande) Cahier des charges pur le référencement

Plus en détail

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation Ville de Brdeaux Prix de l Innvatin Assciative Règlement de participatin Article 1 : Cnditins d admissin Peuvent faire acte de candidature les assciatins dmiciliées à Brdeaux u tut autre assciatin dnt

Plus en détail

Protection Complémentaire Santé

Protection Complémentaire Santé Nus smmes là pur vus aider Prtectin Cmplémentaire Santé Cuverture Maladie Universelle et Déductin sur les ctisatins u primes de prtectin cmplémentaire santé Vus truverez dans ce dssier tut ce dnt vus avez

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE Nm de la maisn de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE PREAMBULE Le présent règlement intérieur fixe les cnditins de travail cllabratif des assciés et les mdalités pratiques de fnctinnement interne

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES 1/ Cntexte et bjectif Appel à prjets réginal «100 rénvatins de lgements basse énergie 2009 2010» MODALITES En matière de lgement, le gisement d écnmies d énergies étant principalement dans l habitat existant,

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen. Département de Seine-Maritime. Accompagnement Socioprofessionnel Renforcé en Association Intermédiaire

UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen. Département de Seine-Maritime. Accompagnement Socioprofessionnel Renforcé en Association Intermédiaire UNION EUROPEENNE Fnds Scial Eurpéen Département de Seine-Maritime Accmpagnement Sciprfessinnel Renfrcé en Assciatin Intermédiaire 2012/2013 Accmpagnement Sciprfessinnel Renfrcé en Assciatin Intermédiaire

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET OBJET : La fédératin départementale Sarthe Nature Envirnnement (SNE) suhaite dévelpper un site Internet. Celui-ci ayant pur but de diffuser du cntenu rganisé. Ce

Plus en détail

Transformation / Production

Transformation / Production Cnditins d admissibilité : Catégrie : Transfrmatin / Prductin Être cityen canadien u résident permanent; Démarrer une nuvelle entreprise dans le secteur de la transfrmatin et / u de la prductin; Démntrer

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION L ASF et les rganisatins de cnsmmateurs c-signataires snt cnvenues de ce qui suit!: Le présent accrd cncerne le recuvrement amiable, c est-à-dire

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC»

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC» Prjet «Pur une Eurpe sciale, apprenns la MOC» Synthèse des échanges du cllectif cityen Plusieurs réunins nt eu lieu, entre juillet 2009 et juin 2010 en régin Nrd Pas de Calais, autur du prjet «Pur une

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

3. Les prestation de l activité «Gestion patrimoniale»... 11. 3.1 L entretien et les réparations diverses... 11. 3.2 Le ménage...

3. Les prestation de l activité «Gestion patrimoniale»... 11. 3.1 L entretien et les réparations diverses... 11. 3.2 Le ménage... Intrductin du respnsable de Service... 1 I. PRESENTATION DE L ORGANISME GESTIONNAIRE...2 II. PRESENTATION DU SERVICE «HABITAT & LOGISTIQUE»... 7 1. Histrique : un service récent... 7 2. Objectif du service...

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CYCLE «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE»

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CYCLE «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE» «Enrichir l Organisatin par les Hmmes» CYCLE CYCLE : Le management de prjet «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE» METHODOLOGIE ET OUTILS PRATIQUES EN GESTION DE PROJET Du 27 juin au

Plus en détail

AVANT VOTRE ARRIVEE... 2. 1. Pour votre inscription administrative, préparer les documents suivants:... 2. 2. Pour votre logement...

AVANT VOTRE ARRIVEE... 2. 1. Pour votre inscription administrative, préparer les documents suivants:... 2. 2. Pour votre logement... Cntenu AVANT VOTRE ARRIVEE... 2 1. Pur vtre inscriptin administrative, préparer les dcuments suivants:... 2 2. Pur vtre lgement... 2 UNE SEMAINE AVANT VOTRE ARRIVEE:... 3 A VOTRE ARRIVEE... 3 1. Accès

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile ARTICLE 1 Sciété rganisatrice REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile UNILEVER FRANCE, Sciété par actins simplifiée au capital de 28 317 129, immatriculée au Registre du Cmmerce et des

Plus en détail

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER Sessin Interentreprises «Cnstruire et négcier l accrd d entreprise Frmatin & GPEC» - suite Réfrme FPC 5 mars ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER «METTRE EN PLACE UN ACCORD D'ENTREPRISE FORMATION/COMPETENCES»

Plus en détail

Consultation restreinte

Consultation restreinte Cnsultatin restreinte Garantie des Risques Lcatifs - Furniture, installatin et mise en service d un serveur de messagerie sus Exchange Le 25/10/2011 Assciatin Pur l Accès Aux Garanties Lcatives Lucie CAHN,

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage BOURSE EXPLO RA SUP (Régin Rhône-Alpes) Tutes destinatins-séjur académique et stage A/Demande de burse Expl RA Sup 1/Eligibilité La mbilité (stage u séjur académique) dit être validée par des crédits ECTS

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI TEMPORAIRES

OFFRE D EMPLOI TEMPORAIRES i. OFFRE D EMPLOI TEMPORAIRES L Agence Natinale Pur l Empli (ANPE) recrute pur le cmpte de la Cmmissin Electrale Natinale Indépendante (CENI), dans le cadre de la prchaine électin présidentielle, au titre

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX PREAMBULE La présente charte a pur bjectif d'expser les principes essentiels devant dicter la cnduite prfessinnelle des furnisseurs

Plus en détail

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise Le franchisage et la Banque Sctia S investir dans une franchise : le guide de la Banque Sctia pur le chix d une franchise Cnsciente de l imprtante cntributin des entreprises franchisées à la vie écnmique,

Plus en détail

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires Grupe ERAMET Accrd Cmpte Epargne Temps Grupe MODIFICATION CGT - Rajuter avenant 1 et 2 Paris le 18 ctbre 2012 Préambule La Directin du Grupe ERAMET et les Organisatins Syndicales nt suhaité cmpléter les

Plus en détail

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs Dssier de Presse 1 ier guide Interactif pur créateurs et entrepreneurs «Une applicatin innvante accmpagnée par les leaders du marché» www.e-parcurs.fr (Micrsft, Gan Assurances, Cegid, Accr Services France,

Plus en détail

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE CHARTE de REFERENCEMENT Bureaux d études techniques Sciétés et adresses : IMMOBILIERE 3F : 159, rue Natinale 75638 Paris Cedex 13 RSF : 3, allée de la Seine 94200 Ivry sur Seine RUF : 32 curs du Danube

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

Description d une offre de formation

Description d une offre de formation Descriptin d une ffre de frmatin Date de mise à jur : 03/03/15 CONDUCTEUR DE LIGNE DE PRODUCTION EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE (H/F) Identificatin interne (bligatire) cde HACORD :INALCL cde REM : 4512201 cncrdance

Plus en détail

Coalition énergie et construction durable

Coalition énergie et construction durable RÉALISATION D UN CONCEPT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS UN CADRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE BÂTIMENT DE MOISSON MONTRÉAL CONCEPT PRÉPARÉ PAR L ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS MEMBRES DU COMITÉ EXPERTS

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET «3D World Koksijde»

REGLEMENT COMPLET «3D World Koksijde» REGLEMENT COMPLET «3D Wrld Kksijde» ARTICLE 1 Sciété rganisatrice ASSA ABLOY, situé au Heide 9, 1780 Wemmel, rganise du 03/07/2015 au 31/07/2015 inclus un jeu natinal avec bligatin d achat appelé «Yale

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES INTERREG ----- OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES PROJETS DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL ----- Dépôt début Mars 2013 Validatin Sept 2013 DECEMBRE 2012 1 LE CONTEXTE GENERAL Les entreprises de l Ecnmie

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION La cmmissin s est bien tenue le 3 mars 2010 à la brasserie Fl située dans la Gare de l Est. La cmmissin a cmmencé avec 10 minutes d avance, tus les membres de

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER LA CONTRIBUTION DES PETITS ENTREPRENEURS PRIVÉS POUR AMÉLIORER L ACCÈS À L ASSAINISSEMENT DANS LES VILLES DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT

COMMENT OPTIMISER LA CONTRIBUTION DES PETITS ENTREPRENEURS PRIVÉS POUR AMÉLIORER L ACCÈS À L ASSAINISSEMENT DANS LES VILLES DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT COMMENT OPTIMISER LA CONTRIBUTION DES PETITS ENTREPRENEURS PRIVÉS POUR AMÉLIORER L ACCÈS À L ASSAINISSEMENT DANS LES VILLES DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT 1 au 3 février 2012 Tchnda Tetuehaki Chargé des bues

Plus en détail

Guide du locataire - Résidentiel. Foire aux questions (FAQ)

Guide du locataire - Résidentiel. Foire aux questions (FAQ) Guide du lcataire - Fire aux questins (FAQ) Résidentiel Le GROUPE ROBIN ADRESSE 770 bulevard Casavant Ouest, Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 7S3 TELEPHONE 450 250-2222 TELECOPIEUR 450 773-6303 INTERNET www.gruperbin.cm

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS Buygues immbilier est un acteur majeur de l immbilier neuf. Nus smmes à vs côtés pur vus guider dans vtre chix d investissement tut en respectant vs prirités.

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale La Burse Étienne-Beauclair Banque Natinale Burse d' excellence destinée aux persnnes ayant une déficience visuelle pur la réalisatin de prjets nvateurs 15 000 $ Dépsez vs candidatures entre Le 15 décembre

Plus en détail

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill Frmulaire d'inscriptin aux Services Marchand Skrill Le frmulaire d'inscriptin aux services Marchand Skrill (l'«inscriptin») dit être signé par le Marchand u pur sn cmpte. Très imprtant : le Marchand dit

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

Comment s impliquer dans un projet éolien?

Comment s impliquer dans un projet éolien? Cmment s impliquer dans un prjet élien? Implicatin lcale dans l'élien - Attert 1 élien participatif : implicatin des cityens Cmment s impliquer? S infrmer : Le plus en amnt pssible RIP, enquête publique,

Plus en détail

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté Prcédure de Gestin de la présence au travail et du Retur au travail adapté déculant de la plitique intégrée en santé, sécurité et bien-être au travail (2012) DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Master Transprt, Lgistique Et Cmmerce Internatinal Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien

Plus en détail

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment Dérulement de la certificatin énergétique PEB de vtre bâtiment La certificatin énergétique de vtre habitatin se dérulera en 2 étapes : visite de vtre habitatin et relevé de ses caractéristiques ensuite,

Plus en détail

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE Frmule de demande Veuillez remplir tutes les sectins. SECTION A : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS ET SUR L ENTREPRISE LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE «La cllecte des renseignements

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au soins de premier recours

Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au soins de premier recours Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au sins de premier recurs Article 18 : Généralisatin du tiers-payant Cmmuniqué du Ministère Purqui le Guvernement prend-il cette mesure? De nmbreux Français renncent

Plus en détail

APPEL A PROJETS. «Soutien aux structures d aide à la maturation de projets innovants en vue de la création d entreprises»

APPEL A PROJETS. «Soutien aux structures d aide à la maturation de projets innovants en vue de la création d entreprises» APPEL A PROJETS «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» Date d uverture : 7 mars 2014 Date limite de dépôt : 12 mai 2014 16h00 Validatin des

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Règlement d aide sociale facultative du CCAS de la Ville de Nantes

Centre Communal d Action Sociale Règlement d aide sociale facultative du CCAS de la Ville de Nantes Centre Cmmunal d Actin Sciale Règlement d aide sciale facultative du CCAS de la Ville de Nantes 13/11/2013 1 1. Préambule La Ville de Nantes a suhaité dévelpper une plitique d aide aux Nantais en situatin

Plus en détail

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution :

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution : Les dssiers de FO Maj septembre 2013 RÉSIDENCE PRINCIPALE Prêts sumis à cnditins de revenus : Critères d attributin : Salarié sus cntrat à durée indéterminée dnt l'ancienneté minimale est de 1 an, en vue

Plus en détail

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014 Cadre d interventin des aides versées aux emplyeurs d apprentis : Créatin d une aide au recrutement à cmpter du 1 er juillet 2014 Adpté par délibératin 15.03.21.19 du 20.03.2015 et abrgeant les délibératins

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAIRIE DE BP 9 33611 CESTAS CEDEX www.mairie-cestas.fr Tel : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Cde des Marchés Publics) MAINTENANCE ET ASSISTANCE INFORMATIQUE DES SYSTEMES

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Délibération n 01/2014

Délibération n 01/2014 Délibératin n 01/2014 instituant un régime de licence pur la pêche prfessinnelle autur des Dispsitifs Cncentrateurs de Pissns ancrés dans les eaux du département de la Réunin. Vu le règlement (CE) n 2371/2002

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

Agence d ingénierie et de services pour entreprendre autrement. Réforme des financements de l Insertion par l Activité Economique

Agence d ingénierie et de services pour entreprendre autrement. Réforme des financements de l Insertion par l Activité Economique Agence d ingénierie et de services pur entreprendre autrement Réfrme des financements de l Insertin par l Activité Ecnmique LES ORIGINES DE LA REFORME DES FINANCEMENTS Le secteur de l IAE en quelques chiffres

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Prgramme Executive MBA Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien ral) et y jindre les pièces

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

Cabinet LUTZ. Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY. La Chaufferie

Cabinet LUTZ. Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY. La Chaufferie Cabinet LUTZ Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY La Chaufferie La résidence de Lattre de Tassigny 200 lgements «haut de gamme» cnstruits en 1972 Une cnversin fiul / gaz en 1987 Depuis une demande de cnfrt

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo Cmpte rendu Cmmissin Cmmunicatin du 7 juillet 2010 Brasserie Fl Persnnes présentes - Gérard Simnin - Yves Bncur - Hubert Gign - Patrick Beaujard - Frédéric Berruet - Linel Valdan - Christine Herzg - Ingrid

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

Ce litige concerne les travaux de raccordement électrique de votre logement et la facturation de vos consommations d électricité.

Ce litige concerne les travaux de raccordement électrique de votre logement et la facturation de vos consommations d électricité. Paris, le 2 juillet 2015 Dssier suivi par : XXXX Tél. : XXXX Curriel : recmmandatins@energie-mediateur.fr N de saisine : XXXX N de recmmandatin : 2015-0767 Objet : Recmmandatin du médiateur sur vtre litige

Plus en détail

OUI OUI OUI. Attention : Un maximum de 2 primes B de type différents (excepté B8) peuvent être demandées pour un même bâtiment par année civile.

OUI OUI OUI. Attention : Un maximum de 2 primes B de type différents (excepté B8) peuvent être demandées pour un même bâtiment par année civile. PRIME ÉNERGIE B5 TOITURE VERTE Décisin du 08 nvembre 2012 du Guvernement de la Régin de Bruxelles-Capitale d apprbatin du prgramme d exécutin relatif à l ctri d aides financières en matière d énergie A-

Plus en détail

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION :

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : PROJET DE GESTION LOCATIVE de bureaux a usage prfessinnel DE LA MAISON DE L ENTREPRISE DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : «EXPLOITATION

Plus en détail

DANS LE CADRE DE L ENTENTE SPÉCIFIQUE POUR LA CONSOLIDATION ET LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE DU CENTRE-DU-QUÉBEC

DANS LE CADRE DE L ENTENTE SPÉCIFIQUE POUR LA CONSOLIDATION ET LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE DU CENTRE-DU-QUÉBEC AVIS ET RECOMMANDATIONS DANS LE CADRE DE L ENTENTE SPÉCIFIQUE POUR LA CONSOLIDATION ET LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE DU CENTRE-DU-QUÉBEC Le COMITÉ RÉGIONAL D ÉCONOMIE SOCIALE DU CENTRE-DU-QUÉBEC

Plus en détail

# & $ $ # # $ #..)$ # & / %& ($#! " % $

# & $ $ # # $ #..)$ # & / %& ($#!  % $ Dispsitins spéciales et dispsitins générales de l assureur INSOR (garanties lcatives) snt dispnibles dans la dcumentatin, pur y accéder cliquez ici FORMULE QUIETUDE 1/1 *:!"#$% &! ""#! #$ %&$#'$&(#" $#&$#!

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

Secteur Sanitaire et Social : les usagers

Secteur Sanitaire et Social : les usagers Assciatin li 1901 12, rue Chabanais 75002 PARIS Tél.: 01.42.61.32.46 Fax : 01.42.61.32.45 Email: cntact@axefrmatininsertin.cm www.axefrmatininsertin.cm Secteur Sanitaire et Scial : les usagers Vs cntacts

Plus en détail

Institut de Formation Aide-Soignant

Institut de Formation Aide-Soignant Institut de Frmatin Aide-Signant Centre Hspitalier 96 Rue des capucins BP 148 41200 ROMORANTIN LANTHENAY Tél secrétariat : 02-54-88-34-41 emails : ecleas@ch-rmrantin.fr NOTICE EXPLICATIVE CONCOURS AIDE

Plus en détail

Le livret des aides à la rénovation des immeubles de Lille Lomme Hellemmes pour les propriétaires occupants ou bailleurs

Le livret des aides à la rénovation des immeubles de Lille Lomme Hellemmes pour les propriétaires occupants ou bailleurs Le livret des aides à la rénvatin des immeubles de Lille Lmme Hellemmes pur les prpriétaires ccupants u bailleurs SOMMAIRE De très nmbreuses aides peuvent financer une partie des frais liés à vs travaux

Plus en détail

LA GESTION DES RISQUES DANS LE RÉSEAU

LA GESTION DES RISQUES DANS LE RÉSEAU LA GESTION DES RISQUES DANS LE RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Présenté dans le cadre du prgramme QUEOPS-I du département d administratin de la santé de l Université de Mntréal Dcument préparé

Plus en détail