Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005"

Transcription

1 Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005 Cours INSERM 7 mars 2006 Géraldine PERKINS, Ph ROUGIER

2 Les facteurs pronostiques STADE TNM +++ Taille de la tumeur Qualité de la chirurgie Qualité de l histopathologie: nb gg Potentiel prolifératif (Ki 67) Ploïdie mutations (nombre( et type) Micrométastases (gg, os, foie ) )?

3 Classification TNM T TIS In Situ T1 Muqueuse ou sous muqueuse T2 Musculeuse T3 Sous séreuse ou séreuse T4 Envahissement d un organe de voisinage ou perforation du péritoine viscéral N N0 pas de ganglion métastatique N1 1 à 3 ganglion(s) métastatique(s) N2 4 ganglions métastatiques M Pas de métastase viscérale M1 Métastase(s) viscérale(s) R R0 Pas de tumeur résiduel R1 Tumeur résiduelle microscopique R2 Tumeur résiduelle macroscopique

4 Stade TNM et survie à 5 ans Stade T N M survie TNM Stade II T3 T4 N0 82,5% IIA T3 N0 84,7% IIB T4 N0 72,2% Stade III Tx N1 N2 59,4% IIIA T1 T2 N1 83,4% IIIB T3 T4 N1 64,1% IIIC T3 T4 N2 44,3% O Connell AJC 2004

5 STADE III

6 Stade TNM et survie à 5 ans Stade T N M survie TNM Stade II T3 T4 N0 82,5% IIA T3 N0 84,7% IIB T4 N0 72,2% Stade III Tx N1 N2 59,4% IIIA T1 T2 N1 83,4% IIIB T3 T4 N1 64,1% IIIC T3 T4 N2 44,3% O Connell AJC 2004

7 Chimiotherapie Adjuvante Cancer du Colon Stade III % Survie Globale Chirurgie seule Chirurgie plus Chimiothérapie 12 to 20% Pas de benéfice de la chimio Guéri par la chirurgie et la chimiothérapie Guéri par la chirurgie 100% exposé à la toxicité Années

8 Chimiothérapie avec 5FU Bleiberg, Curr Opin Oncol, 2005

9 FUFOL vs LV5FU2 Stade II et III, 905 patients Randomisation LV5FU2 FUFOL Même DFS et OS LV5FU2 : moins toxicité André, JCO, 2003

10 FUFOL vs LV5FU2 André, JCO, 2003

11 CT ORALE CAPECITABINE Stade III, étude équivalence, 1587 patients Randomisation 8 cycles capecitabine 1250mg/m2 X2/j J1 à J28, J1 = J21 6 cycles 5FU/LV (Mayo clinic) ) J1 à J5, J1 = J28 Objectif primaire : équivalence DFS Objectif secondaire : RFS, OS, toxicité Twelves NEJM 2005

12 CT ORALE CAPECITABINE Twelves NEJM 2005

13 CAPECITABINE : Toxicité Twelves NEJM 2005

14 Nouvel objectif en adjuvant Remplacement survie 5 ans par DFS 3 Remplacement survie 5 ans par ans comme objectif principal Meta-analyse 18 études randomisées Sargent, JCO 2005

15 MOSAIC Phase 3, stades II (40%) et III (60%), 2246 patients Randomisation LV5FU2 FOLFOX4 12 cycles Obj primaire : DFS à 3 ans Obj secondaire : OS, toxicité André, NEJM, 2004

16 MOSAIC : DFS par Bras de Traitement (ITT) Probabilité 1 0,9 3-ans FOLFOX4 (n=1123) 78.2% LV5FU2 (n=1123) 72.9% 0,8 0,7 ADK colon St II: 40% St III: 60% 5,3 % 0,6 Hazard ratio: 0.77 [ ] p = , DFS (mois) Diminution de 23 % du risque de récidive dans le bras FOLFOX4 André et al. NEJM 2004, 350;

17 MOSAIC / selon stade

18 MOSAIC : EFFETS SECONDAIRES

19 Patients avec NPS (%) MOSAIC : évolution des neuropathies périphériques sensitives après la fin du traitement Suivi à long terme (n = 1123) (66,2%) Grade 0 Grade 1 Grade 2 Grade (13,6%) (2,7%) (0,5%) 1 mois 6 mois 12 mois 18 mois 24 mois Données non disponibles pour 1,4% des patients à 1 mois, 4,5% à 6 mois, 8,1% à 12 mois, 12,1% à 18 mois et 16,9% à 24 mois de Gramont A et al. ESMO 2004

20 Recommandations Stade III FOLFOX4 pendant 6 mois Alternatives 5FU acide folinique,, LV5FU2, FUFOL capecitabine

21 STADE II

22 Stade TNM et survie à 5 ans Stade T N M survie TNM Stade II T3 T4 N0 82,5% IIA T3 N0 84,7% IIB T4 N0 72,2% Stade III Tx N1 N2 59,4% IIIA T1 T2 N1 83,4% IIIB T3 T4 N1 64,1% IIIC T3 T4 N2 44,3% O Connell AJC 2004

23 O S 100 Colon Cancer Stage II: des risques évolutifs faibles Chirurgie seule Chirurgie plus Chimiothérapie 2 à 5 % 80% Pas de bénéfice de la chimio Guéri par la chirurgie et la chimiothérapie Guéri par la chirurgie 100% exposé à la toxicité Années A bénéfice relatif équivalent des gains «absolus» minimes

24 CONTRE METAANALYSES IMPACT B2 JCO MAYOCLINIC EN FAVEUR NSABP Métaanalyses japon

25 L étude QUASAR 2 R 5-FU + AF (Mayo or Roswell Park 6 mois) ± lévamisole (n = 1 622) Observation (n = 1 617) Caractéristiques des patients 100 Survie stade II (Dukes B) Chimio Observation Stade II (Dukes B2) 92 % 92 % Colon 71 % 71 % Rectum 29 % 29 % p = 0,04 Chimiothérapie Observation FUFOL hebdo Chimiotherapie 49 % 49 % Médian FU 4,6 Y 4,6 Y Observation OS à 5 ans 80,3 % 77,4 % Risque Relatif : 0,83 (IC 95 : 0,71-0,97) ans Un argument en faveur de la chimiothérapie adjuvante des stades II Gray R et al, Proc Am Clin Oncol 2004; 24: (abstr. 3501)

26 Stade II à haut risque de récidive: l exemple des critères retenus dans l étude MOSAIC Au moins un des critères suivants : T4 Obstruction intestinale Perforation tumorale Tumeur faiblement différenciée Invasion veineuse Nombre de ganglions examinés<10 64% de patients de stade II (26% de la population globale) dans le sous-groupe de l él étude Mosaïc Hickish T et al. ESMO 04: abs 284, poster presentation, Mon 1 Oct.

27 MOSAIC

28 Recommandations Stade II Absence facteurs mauvais pronostic Pas CT Présence facteurs mauvais pronostic : pas de standard mais CT si bon EG LV5FU2, XELODA ou FOLFOX4

29 PERSPECTIVES Sujets agés Nouvelles molécules Nouveaux facteurs pronostiques

30 Sujets agés Étude Sargent 2001 observation vs 5FU/LV vs 5FU/lev OS : 64%(pas ttt) ) vs 71% (ttt( ttt) Pas toxicité accrue Étude Sargent 2005 FOLFOX4 Pas différence survie ou mortalité Pas toxicité accrue

31 Sargent, NEJM, 2001

32 Nouvelles molécules Cetuximab Bevacizumab Association avec 5FU et oxaliplatine

33 Essai PETACC 8 Stades III R Folfox4/6 Folfox4/6 Cetuximab 50 patients inclus le N = 2 000

34 Essai NSABP C-08 Stades II et III R Folfox4/6 Folfox4/6 Bevacizumab 30 patients inclus le N = 4 500

35 AVANT: étude BO17920 Étude randomisée, ouverte FOLFOX-4 Observation R FOLFOX-4 + Avastin (5mg/kg /2 semaines) Avastin mono (7.5mg/kg /3 semaines) Cancer du colon stade II/III (n = 3 450) XELOX + Avastin (7.5mg/kg /3 semaines) Avastin mono (7.5mg/kg /3 semaines) 24 semaines 24 semaines Critère primaire d'évaluation : survie ss maladie (DFS à 3 ans)

36 Comment améliorer la sélection des patients? Facteurs influençant le pronostic des stades II Invasion Tumorale (T4) Mutations: P53++ K-ras Mad2 T3N0 sans facteur de mauvais pronostic : pronostic proche des stades I T4 N0 ou facteur(s) de mauvais pronostic : pronostic proche des stades III Perforation ++ Occlusion? No. de GG examinés <12 MSI++ LOH 18q++ invasion Lymphatique++ Veineuse+ Perineural+ No. de GG envahis Différenciation

37 MSI et CCR Ribic, NEJM, 2003

38 E5202: cancer du colon stade II C h i r u r g i e Evaluation du risque "Tumour block" basée sur la biologie (18q/MSI) Haut risque (MSS et 18q LOH) Faible risque (MSI ou pas de perte de 18q LOH) Bras A mfolfox6 Bras B mfolfox6 + bevacizumab 5mg/kg Observation Objectif d'inclusion = patients

39 Recommandations STADE III FOLFOX4 pendant 6 mois Alternatives 5FU acide folinique,, LV5FU2, FUFOL Capecitabine STADE II Absence facteurs mauvais pronostic Pas CT Présence facteurs : pas de standard mais CT si bon EG LV5FU2, XELODA ou FOLFOX4

Chimiothérapie Adjuvante des Cancers Colorectaux. K. Bouzid M. Oukkal H. Mahfouf Service d Oncologie Médicale EHS Centre P & M CURIE Alger

Chimiothérapie Adjuvante des Cancers Colorectaux. K. Bouzid M. Oukkal H. Mahfouf Service d Oncologie Médicale EHS Centre P & M CURIE Alger Chimiothérapie Adjuvante des Cancers Colorectaux K. Bouzid M. Oukkal H. Mahfouf Service d Oncologie Médicale EHS Centre P & M CURIE Alger TNM UICC 2002 Tis: intra-épithéliale ou chorion T1: sous-muqueuse

Plus en détail

CANCER DU COLON : CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE. Pr Julien Taïeb Hôpital Européen Georges Pompidou Université René Descartes, Paris V

CANCER DU COLON : CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE. Pr Julien Taïeb Hôpital Européen Georges Pompidou Université René Descartes, Paris V CANCER DU COLON : CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE Pr Julien Taïeb Hôpital Européen Georges Pompidou Université René Descartes, Paris V DÉFINITION Cancer du côlon et du haut rectum (pôle inférieur de la tumeur

Plus en détail

Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal. DES hépato-gastro 14/11/2009 S.

Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal. DES hépato-gastro 14/11/2009 S. Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal DES hépato-gastro 14/11/2009 S. Pernot Traitement adjuvant du cancer colique Stade (AJCC 6 th ) Survie

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon

Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon Pr Thomas APARICIO Gastroentérologie & Oncologie Digestive Hôpital Saint Louis thomas.aparicio@aphp.fr 20/10/2017 Pr Thomas APARICIO thomas.aparicio@aphp.fr

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante d indication contreversée (sujets âgés, stade II)

Chimiothérapie adjuvante d indication contreversée (sujets âgés, stade II) - Marseille, le 21 juin 2013 - Chimiothérapie adjuvante d indication contreversée (sujets âgés, stade II) Thierry Lecomte Service d Hépato-gastroentérologie et de Cancérologie digestive - CHU de Tours

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon. Pascale Rivera 12 avril 2011 Réunion Régionale Oncogériatrie

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon. Pascale Rivera 12 avril 2011 Réunion Régionale Oncogériatrie Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon du sujet âgé Pascale Rivera 12 avril 2011 Réunion Régionale Oncogériatrie Chimiothérapie adjuvante Cancer du colon RECOMMANDATIONS : pour les stades III : FOLFOX

Plus en détail

Cancer du colon: traitement adjuvant des stades II? Pascal Artru, Hôpital privé Jean Mermoz, Lyon.

Cancer du colon: traitement adjuvant des stades II? Pascal Artru, Hôpital privé Jean Mermoz, Lyon. Cancer du colon: traitement adjuvant des stades II? Pascal Artru, Hôpital privé Jean Mermoz, Lyon. Classification TNM (7 ème v) Stade II IIA : pt3n0m0 (T3 : sous-séreuse) IIB : pt4an0m0 (T4a : péritoine

Plus en détail

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour!

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! et n a pas de conflits d intérêt Pr Thierry CONROY Chimiothérapie adjuvante des cancers du rectum : le point de la situation Cancers du

Plus en détail

Faut-il prescrire une CT adjuvante dans le cancer colique > 70 ans? Laurent Bedenne Symposium de cancérologie digestive SAHGE - FFCD ALGER

Faut-il prescrire une CT adjuvante dans le cancer colique > 70 ans? Laurent Bedenne Symposium de cancérologie digestive SAHGE - FFCD ALGER Faut-il prescrire une CT adjuvante dans le cancer colique > 70 ans? Laurent Bedenne Symposium de cancérologie digestive SAHGE - FFCD ALGER 12-12-2010 Les cancers digestifs du sujet âgé : un problème sanitaire

Plus en détail

G LLEDO. Evolution des standards du traitement adjuvant du cancer colo-rectal

G LLEDO. Evolution des standards du traitement adjuvant du cancer colo-rectal G LLEDO Evolution des standards du traitement adjuvant du cancer colo-rectal Connaître les indications et les modalités actuelles des chimiothérapies adjuvantes Connaître les nouveaux protocoles et les

Plus en détail

Indications et modalités des traitements adjuvants du cancer colique

Indications et modalités des traitements adjuvants du cancer colique Indications et modalités des traitements adjuvants du cancer colique Jean-Louis LEGOUX Service d Hépato-Gastroentérologie et Oncologie Digestive Centre Hospitalier Régional d Orléans jean-louis.legoux@chr-orleans.fr

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER COLIQUE DE STADE II ALEXANDRE GIRAUD

CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER COLIQUE DE STADE II ALEXANDRE GIRAUD CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER COLIQUE DE STADE II ALEXANDRE GIRAUD I - CANCER COLIQUE Le colon : en amont de la jonction recto-sigmoïdienne,, plus de 15 cm de la marge anale en rectoscopie. Adénocarcinome

Plus en détail

TITRE INTRODUCTON METHODES RESULTATS CRITIQUES CONCLUSIONS. Perrine CHARLET

TITRE INTRODUCTON METHODES RESULTATS CRITIQUES CONCLUSIONS. Perrine CHARLET Perrine CHARLET 12.02.16 Le cancer du colon : épidémiologie INTRODUCTION MONDE - 3 rang incidence 1,4M/an (poumon>sein) - 4 rang mortalité (poumon>foie>estomac) FRANCE -3 rang incidence 42000/an (prostate>sein)

Plus en détail

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Le Cancer colorectal Tumeur développée sur le gros intestin Séquence polype cancer Diagnostic

Plus en détail

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle Introduction Le traitement du cancer rectal pose le problème de la récidive loco-régionale Son taux est

Plus en détail

Le cancer de l estomac

Le cancer de l estomac Chapitre 2 Le cancer de l estomac Bilan minimal Bilan minimal : - Fibroscopie + biopsies - TDM thoraco-abdomino-pelvien (foie, ganglions) - Biologie hépatique - Si cancer superficiel : réalisation d une

Plus en détail

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Principe de prise en charge: Questions non résolues 1 ère étape: faut-il traiter le cancer? - ATCD, comorbidités

Plus en détail

Peut-on s inspirer en Cancérologie Thoracique de l attitude en Cancérologie Digestive?

Peut-on s inspirer en Cancérologie Thoracique de l attitude en Cancérologie Digestive? Métastases pulmonaires Peut-on s inspirer en Cancérologie Thoracique de l attitude en Cancérologie Digestive? Jean-Luc Raoul Oncologie Digestive Centre E Marquis RENNES ABCT, 16 Oct 2009 Données de base:

Plus en détail

La chimiothérapie adjuvante dans le cancer colique de stade III. Agnès Ducoulombier Tuteur : Dr S. Cousin Journée de DES, 28 novembre 2014

La chimiothérapie adjuvante dans le cancer colique de stade III. Agnès Ducoulombier Tuteur : Dr S. Cousin Journée de DES, 28 novembre 2014 La chimiothérapie adjuvante dans le cancer colique de stade III Agnès Ducoulombier Tuteur : Dr S. Cousin Journée de DES, 28 novembre 2014 Plan -Généralités -Stade TNM et Pronostic -Chirurgie seule : quels

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DES CANCERS DU COLON Que sait-on de nouveau?

CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DES CANCERS DU COLON Que sait-on de nouveau? CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DES CANCERS DU COLON Que sait-on de nouveau? J.F. SEITZ, Service d Oncologie Digestive Pôle Oncologie, Spécialités Médicales et Chirurgicales Timone - Marseille 10 septembre 2011

Plus en détail

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Meher BEN ABDELGHANI Oncologie Médicale Centre Paul Strauss- Strasbourg mbenabdelghani@strasbourg.unicancer.fr Généralités Tumeur

Plus en détail

Quel traitement adjuvant pour les cancers de stade II?

Quel traitement adjuvant pour les cancers de stade II? Quel traitement adjuvant pour les cancers de stade II? Thomas APARICIO Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, AP-HP, Bobigny thomas.aparicio@avc.aphp.fr Augmentation lente de l incidence Incidence

Plus en détail

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Le Cancer colorectal Tumeur développée sur le gros intestin Séquence polype cancer Diagnostic

Plus en détail

Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017

Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017 Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017 Epidémiologie Taux d incidence et de mortalité augmentent jusqu

Plus en détail

Traitements néo-adjuvants et adjuvants des adénocarcinomes oesogastriques Quid des adénocarcinomes à cellules indépendantes J.F.

Traitements néo-adjuvants et adjuvants des adénocarcinomes oesogastriques Quid des adénocarcinomes à cellules indépendantes J.F. MERCI Traitements néo-adjuvants et adjuvants des adénocarcinomes oesogastriques Quid des adénocarcinomes à cellules indépendantes J.F. SEITZ Service d Oncologie Digestive CHU Timone MARSEILLE Cours Intensif

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

Cancer de l estomac traitements périopératoire

Cancer de l estomac traitements périopératoire Cancer de l estomac traitements périopératoire P. Michel Unité d oncologie Digestive Service d Hépato-gastroentérologie CHU de Rouen 1. Survie après chirurgie TNM Stade UICC 1997 Cancer 2000 USA Survie

Plus en détail

Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an

Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an Astrid Lièvre Département d Oncologie Médicale Institut Curie Hôpital René Huguenin (Saint-Cloud) Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 08 juin 2005 AVASTIN 25mg/ml, solution à diluer pour perfusion, flacon de 4 ml (B/1) AVASTIN 25mg/ml, solution à diluer pour perfusion, flacon

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 26 Avril 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 26 Avril 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 26 Avril 2006 XELODA 150 mg, comprimé pelliculé 6 plaquettes thermoformées PVC polyéthylène PVDC de 10 comprimés : 365 745-6 XELODA 500 mg, comprimé pelliculé 12 plaquettes

Plus en détail

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Jean-Marc Simon / Idriss Troussier Service d Oncologie Radiothérapique HU Pitié-Salpêtrière Charles Foix Radiothérapie de la femme âgée

Plus en détail

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives C. Klotz interne Dr E. Mitry Indications Métastases évolutives selon les criteres OMS et RECIST Echec du traitement symptomatique Métastases

Plus en détail

Traitement du cancer gastrique métastatique. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen

Traitement du cancer gastrique métastatique. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen Traitement du cancer gastrique métastatique P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen XXe siècle Meta analyse Cochrane Library 35 essais 5726 patients Chimio vs Soins Palliatifs

Plus en détail

Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire. Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen

Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire. Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen Survie après chirurgie TNM Stade UICC 1997 Cancer 2000 USA Survie 5 ans

Plus en détail

Conduite à tenir devant une carcinose localisée

Conduite à tenir devant une carcinose localisée XVIème Journée de l Association Picarde de Cancérologie Digestive Conduite à tenir devant une carcinose localisée Diane Goéré Département de Chirurgie Oncologique Institut Gustave Roussy Université Paris

Plus en détail

Les indications d un test RER les outils somatiques utilisés. R. Guimbaud

Les indications d un test RER les outils somatiques utilisés. R. Guimbaud Les indications d un test RER les outils somatiques utilisés R. Guimbaud Intérêts test RER 1. Intérêt diagnostique 2. Intérêt pronostique 3. Intérêt dans la prédiction de la réponse au traitement Intérêts

Plus en détail

Métastases hépatiques colorectales. Diane Goéré Michel Ducreux

Métastases hépatiques colorectales. Diane Goéré Michel Ducreux Métastases hépatiques colorectales Diane Goéré Michel Ducreux Patiente de 58 ans ATCD personnels : Stent coronaire en 2007 ATCD familiaux : RAS Juin 2012: Sigmoidectomie pour tumeur infiltrante, sténosante,

Plus en détail

CANCER DU CÔLON NON MÉTASTATIQUE

CANCER DU CÔLON NON MÉTASTATIQUE CANCER DU CÔLON NON MÉTASTATIQUE Page 1 sur 6 Fondation Française de Cancérologie Digestive F.F.C.D. CANCER DU CÔLON NON MÉTASTATIQUE Définition : le colon est en amont de la jonction recto-sigmoïdienne,

Plus en détail

Maintien des antiangiogéniques dans le traitement du cancer colorectal métastatique

Maintien des antiangiogéniques dans le traitement du cancer colorectal métastatique Maintien des antiangiogéniques dans le traitement du cancer colorectal métastatique Dr Denis SMITH Oncologie Digestive CHU Bordeaux denis.smith@chu-bordaux.fr Des progrès considérables depuis 20 ans dans

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 juillet 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 juillet 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 juillet 2009 XELODA 150 mg, comprimé pelliculé Boite de 60 comprimés (CIP : 365 745-6) XELODA 500 mg, comprimé pelliculé Boite de 120 comprimés (CIP : 365 746-2) Laboratoires

Plus en détail

Stratégies thérapeutiques médicales du cancer colo-rectal métastatique (CCRm)

Stratégies thérapeutiques médicales du cancer colo-rectal métastatique (CCRm) Stratégies thérapeutiques médicales du cancer colo-rectal métastatique (CCRm) Distinguer les formes accessibles à un traitement à visée curative, potentiellement curative, définitivement palliative Connaître

Plus en détail

Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures)

Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures) Référentiel en Oncologie Digestive Réseau ONCO LR (mise à jour : 2007) Cancer du côlon non métastatique Stade I pt1-t2-n0 Stade II pt3-t4-n0 Stade III pt-n1-n2 Bon pronostic Mauvais pronostic Occlusion,

Plus en détail

Traitement adjuvant du cancer du côlon : où en est-on en 2004?

Traitement adjuvant du cancer du côlon : où en est-on en 2004? Traitement adjuvant du cancer du côlon : où en est-on en 2004? Annie Beaudoin, Christophe Louvet Service d Oncologie, hôpital Saint-Antoine, 184, rue du faubourg St-Antoine, 75012 Paris

Plus en détail

Dr. Thierry LECOMTE. 5 FU oral. Connaître les indications validées Connaître les modalités de surveillance Quelle est la réglementation?

Dr. Thierry LECOMTE. 5 FU oral. Connaître les indications validées Connaître les modalités de surveillance Quelle est la réglementation? Dr. Thierry LECOMTE 5 FU oral Connaître les indications validées Connaître les modalités de surveillance Quelle est la réglementation? Conflits d intérêts Le Dr Thierry LECOMTE n a pas déclaré de conflits

Plus en détail

Chimiothérapie dans le cancer du pancréas métastatique. Lorraine Blaise DES

Chimiothérapie dans le cancer du pancréas métastatique. Lorraine Blaise DES Chimiothérapie dans le cancer du pancréas métastatique Lorraine Blaise DES Épidemiologie Cancer métastatique : plus de 60% au moment du diagnostic Sites les plus fréquents : foie ++ ; péritoine ; adénopathies

Plus en détail

Place de l imagerie TEP/TDM 18FDG dans le diagnostic de récidive du cancer du colon

Place de l imagerie TEP/TDM 18FDG dans le diagnostic de récidive du cancer du colon Place de l imagerie TEP/TDM 18FDG dans le diagnostic de récidive du cancer du colon PARISSE Sandrine & DECOUSUS Marielle Service de Médecine Nucléaire CHU St-Etienne 7 novembre 2015 SOMMAIRE 1 2 3 4 5

Plus en détail

Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac

Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac H.Mahfouf, M.Oukkal, S.Belhadef, B.Benzidane,L. Haddouche K.Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre Pierre & Marie CURIE Atteinte

Plus en détail

Pr Julien TAIEB HEGP Sorbonne Paris-Cité

Pr Julien TAIEB HEGP Sorbonne Paris-Cité Pr Julien TAIEB HEGP Sorbonne Paris-Cité ! Adénocarcinome du côlon et du haut rectum " pôle inférieur de la tumeur sus-péritonéal Caecum 14 % Colon droit 10 % Colon transverse 12 % Colon gauche 7 % Sigmoïde

Plus en détail

Biomarqueurs des cancers colorectaux utiles en pratique clinique. AP. Laurenty, J. Selves, R. Guimbaud.

Biomarqueurs des cancers colorectaux utiles en pratique clinique. AP. Laurenty, J. Selves, R. Guimbaud. Biomarqueurs des cancers colorectaux utiles en pratique clinique. AP. Laurenty, J. Selves, R. Guimbaud. Objectifs pédagogiques Connaître les biomarqueurs utilisés en clinique dans le diagnostic et la prise

Plus en détail

«Ce que devrait savoir l infirmil. pronostic des cancers les plus fréquents

«Ce que devrait savoir l infirmil. pronostic des cancers les plus fréquents «Ce que devrait savoir l infirmil infirmière re sur l histoire l naturelle et le pronostic des cancers les plus fréquents quents» André Blais Hémato-oncologueoncologue Journée e scientifique en oncologie

Plus en détail

NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES

NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES Objectifs pédagogiques : Classifications OMS TNM Options thérapeutiques et indications Réseaux TENPATH et RENATEN Catherine Lombard-Bohas Service

Plus en détail

Introduction. 4. Dowsett et al. J Clin Oncol Goldstein et al. J Clin Oncol Mamounas et al. ASCO Breast 2012.

Introduction. 4. Dowsett et al. J Clin Oncol Goldstein et al. J Clin Oncol Mamounas et al. ASCO Breast 2012. Prédiction du risque de récidive avec le test Oncotype DX chez les patientes atteintes de cancer du sein hormono-dépendant avec atteinte ganglionnaire, traitées par chimiothérapie adjuvante: Résultats

Plus en détail

Place des thérapies ciblées dans le cancer colorectal chez le sujet âgé. Dr FRANCOIS Eric

Place des thérapies ciblées dans le cancer colorectal chez le sujet âgé. Dr FRANCOIS Eric Place des thérapies ciblées dans le cancer colorectal chez le sujet âgé Dr FRANCOIS Eric Epidémiologie Incidence en 2009 n = 41 342 Incidence 04-12/2009 n= 31 665 < 75 ans n = 18 410 75 ans n = 13 255

Plus en détail

Cancers de l'œsophage, du cardia et de l'estomac. Traitement des formes avancées

Cancers de l'œsophage, du cardia et de l'estomac. Traitement des formes avancées Cancers de l'œsophage, du cardia et de l'estomac Traitement des formes avancées Emmanuel MITRY Ambroise Paré Séminaire DES 21/11/2008 1. CANCERS DE L'OESOPHAGE Traitement symptomatique Objectif = Qualité

Plus en détail

Prise en charge du sujet âgé de plus de 75 ans atteint d'un cancer colorectal

Prise en charge du sujet âgé de plus de 75 ans atteint d'un cancer colorectal Prise en charge du sujet âgé de plus de 75 ans atteint d'un cancer colorectal Le cancer colorectal est une maladie du sujet âgé France Estimations année 2000-36.257 cas incidents - 60 % après 70 ans -

Plus en détail

TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION?

TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION? Rédigé par le Docteur Nathalie Marques (Lyon) TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION? D après les communications orales de Ph. Métellus (Marseille)

Plus en détail

Chimiothérapie des cancers. Pierre MICHEL Unité d Oncologie Digestive Service d Hépato-Gastroentérologie et de Nutrition

Chimiothérapie des cancers. Pierre MICHEL Unité d Oncologie Digestive Service d Hépato-Gastroentérologie et de Nutrition Chimiothérapie des cancers colorectaux Pierre MICHEL Unité d Oncologie Digestive Service d Hépato-Gastroentérologie et de Nutrition Chimiothérapie des cancers colorectaux 1. Maladie métastatique opérable

Plus en détail

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Nouveautés en Cancérologie P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Survival distribution function Etude CORRECT: Question : Regorafenib en n ligne SG 1.00 0.75 Regorafenib

Plus en détail

nouveaux cas/an (FRANCIM 2000). 60 % après 70 ans (H : 56 %, F : 64 %). 43 % après 75 ans (H : 37 %, F : 49 %).

nouveaux cas/an (FRANCIM 2000). 60 % après 70 ans (H : 56 %, F : 64 %). 43 % après 75 ans (H : 37 %, F : 49 %). Actualités thérapeutiques en oncologie gériatrique Cancers digestifs Pr Jean-Philippe SPANO GHPS Université Paris6 Courtesy of E Mitry Introduction Les publications concernent essentiellement le cancer

Plus en détail

GERCOR C09-1 IDEA Synopsis en français version approuvée V1-10 Avril Numéro PROTOCOLE GERCOR : C09-1 Numéro EudraCT :

GERCOR C09-1 IDEA Synopsis en français version approuvée V1-10 Avril Numéro PROTOCOLE GERCOR : C09-1 Numéro EudraCT : IDEA Etude clinique IDEA (International Duration Evaluation of Adjuvant Chemotherapy) Numéro PROTOCOLE GERCOR : C09-1 Numéro EudraCT : 2009-010384-16 Etude de Phase III randomisée, évaluant la durée du

Plus en détail

Cancer du rectum avec métastases hépatiques synchrones. JM Phelip, S Bageacu CHU de SAINT-ETIENNE

Cancer du rectum avec métastases hépatiques synchrones. JM Phelip, S Bageacu CHU de SAINT-ETIENNE Cancer du rectum avec métastases hépatiques synchrones JM Phelip, S Bageacu CHU de SAINT-ETIENNE Mr. V. 62 ans ATCD: HTA équilibrée et artérite des MI Mai 2005 Asthénie, pâleur et perte de poids Anémie

Plus en détail

Surveillance d un cancer colo-rectal opéré J Desrame Hôpital Jean Mermoz, Lyon

Surveillance d un cancer colo-rectal opéré J Desrame Hôpital Jean Mermoz, Lyon Surveillance d un cancer colo-rectal opéré J Desrame Hôpital Jean Mermoz, Lyon Pourquoi surveiller un cancer colo-rectal opéré? Récidive de polypes Risque de rechute anastomotique : 2 à 4 % Risque de Cancer

Plus en détail

Etude de cas Cancer Ovarien

Etude de cas Cancer Ovarien Etude de cas Cancer Ovarien DIAGNOSTIC Patiente âgée de 78 ans Bilan d extension (Scanner/IRM/Echographie abdominopelvienne) : Lésion primitive de l épithélium et du stroma touchant les 2 ovaires associée

Plus en détail

Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac

Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac H.Mahfouf, M.Oukkal, S.Belhadef, B.Benzidane,L. Haddouche K.Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre Pierre & Marie CURIE Atteinte

Plus en détail

Ethique des Soins et de la Santé en Oncogériatrie. UCOG 11 octobre 2014 Dr D. ARSENE EREBN

Ethique des Soins et de la Santé en Oncogériatrie. UCOG 11 octobre 2014 Dr D. ARSENE EREBN Ethique des Soins et de la Santé en Oncogériatrie UCOG 11 octobre 2014 Dr D. ARSENE EREBN Epidémiologie du Cancer colorectal Incidence et mortalité par âge (cancer colorectal) 1/3 des CCR surviennent aprés

Plus en détail

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris Chimioradiothérapie des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris CLASSIFICATION FIGO 2009 I: Carcinome limité au col IA: Carcinomes micro-invasifs (diagnostic histologique

Plus en détail

Rôle pronostique de RAS, BRAF, IMS

Rôle pronostique de RAS, BRAF, IMS 4 ème Journée Annuelle Régionale de Cancérologie Digestive 3 Avril 2015 Rôle pronostique de RAS, BRAF, IMS Janick Selves Département d Anatomie Pathologique Facteurs histo-pronostiques Stade ptn (M) Grade

Plus en détail

Cancer colo-rectal de la prévention au traitement. E Vaillant (Lille)

Cancer colo-rectal de la prévention au traitement. E Vaillant (Lille) Cancer colo-rectal de la prévention au traitement E Vaillant (Lille) plan La cancérologie digestive en pratique La formation nécessaire En pratique Quelle configuration idéale La prévention du cancer colo-rectal

Plus en détail

Chronochimiothérapiedes cancers colorectaux métastatiques

Chronochimiothérapiedes cancers colorectaux métastatiques Chronochimiothérapiedes cancers colorectaux métastatiques Méta-analyse de trois essais randomisés internationaux S. Giacchetti, Hôpital Paul Brousse, Villejuif (France) Histoire des essais de phase III

Plus en détail

Séminaire digestif. N. Fabié Groupe qualité 16/11/2010

Séminaire digestif. N. Fabié Groupe qualité 16/11/2010 Séminaire digestif N. Fabié Groupe qualité 16/11/2010 Classification TNM 2009 (ex : Colon) Classification ptnm 2002 Tis T1 T2 T3 T4 tumeur intra-épithéliale ou envahissant la lamina propria tumeur envahisssant

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

Les Scoops de l ASCO 2016

Les Scoops de l ASCO 2016 Les Scoops de l ASCO 2016 Cancer Colorectal Dr Hélène Senellart, ICO Nantes CCR Adjuvant ADN circulant (abst 3511) Immunoscore (abst 3500) CCR Métastatique Thérapie ciblée en 2 ème ligne (abst 3514) CCR

Plus en détail

Cancer du rectum avec métastases synchrones

Cancer du rectum avec métastases synchrones Cancer du rectum avec métastases synchrones Jean-Baptiste Bachet Philippe Rougier Fédération des Spécialités Digestives Hôpital Ambroise Paré, Boulogne, France Épidémiologie 36 000 cancer colorectaux /

Plus en détail

Est-il «SAGE» de réaliser un examen extemporané du ganglion sentinelle? L examen extemporané n a plus sa place

Est-il «SAGE» de réaliser un examen extemporané du ganglion sentinelle? L examen extemporané n a plus sa place Institut Bergonié Est-il «SAGE» de réaliser un examen extemporané du ganglion sentinelle? L examen extemporané n a plus sa place Gaëtan MacGrogan Département de BioPathologie Institut Bergonié Bordeaux

Plus en détail

Peut-on ne pas faire de bilan d extension?

Peut-on ne pas faire de bilan d extension? Peut-on ne pas faire de bilan d extension? Dr Claudia Lefeuvre-Plesse 12/06/2015 Avec le soutien de Pierre Kerbrat De Jean-Sebastien Fresnel 2 histoires en parallèle. Noemie, 38 ans Autopalpation Bilan

Plus en détail

Cancer du col métastatique ou en rechute: Bevacizumab, quand et pour qui? Alexandra Leary, MD, PhD Gustave Roussy Cancer Campus Février 2016

Cancer du col métastatique ou en rechute: Bevacizumab, quand et pour qui? Alexandra Leary, MD, PhD Gustave Roussy Cancer Campus Février 2016 Cancer du col métastatique ou en rechute: Bevacizumab, quand et pour qui? Alexandra Leary, MD, PhD Gustave Roussy Cancer Campus Février 2016 Chimiothérapie de première ligne Sans exposition préalable au

Plus en détail

TUMEURS DU COLON ET DU RECTUM

TUMEURS DU COLON ET DU RECTUM - 1/6- Lundi 02/04/07 13h30>15h30 UF : affections digestives Les pathologies en digestif Dr Cabasset TUMEURS DU COLON ET DU RECTUM I/ INTRODUCTION : En France le cancer colorectal est le premier des cancers

Plus en détail

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Œsophage non résécable (TNCD 2016)? Critères de non-résécabilité Tumeur

Plus en détail

Bilan d extension: Pourquoi ne suit-on pas les recommandations?

Bilan d extension: Pourquoi ne suit-on pas les recommandations? Bilan d extension: Pourquoi ne suit-on pas les recommandations? Pr Catherine Uzan Chef du service de Chirurgie et Cancérologie oncologique et mammaire Hôpital Pitié Salpêtrière Université Pierre et Marie

Plus en détail

Cohorte NADEGE. Thomas APARICIO. Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, Bobigny

Cohorte NADEGE. Thomas APARICIO. Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, Bobigny Cohorte NADEGE Thomas APARICIO Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, Bobigny thomas.aparicio@avc.aphp.fr Cours intensif de cancérologie digestive, FFCD-PRODIGE, 6 avril 2012 Pourquoi une cohorte

Plus en détail

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES Stade pour le phéochromocytome / paragangliome ANNEXES Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4 5 cm A : Extension locale B : N1 C : Thrombose Métastases Classification par stades : cancer médullaire Stade

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

Essais en oncologie digestive

Essais en oncologie digestive Essais en oncologie digestive Pr Thomas APARICIO Gastroentérologie & Oncologie Digestive Hôpital Saint Louis, Paris thomas.aparicio@aphp.fr 20/10/2017 Essais multicentriques en Oncogériatrie Digestive

Plus en détail

Radiothérapie dans le Cancer du Rectum. Olivier Dubreuil Février 2008

Radiothérapie dans le Cancer du Rectum. Olivier Dubreuil Février 2008 Radiothérapie dans le Cancer du Rectum Olivier Dubreuil Février 2008 Plan Pourquoi? Comment? Quand faire de la radiochimiothérapie? Conclusions Pourquoi faire de la radiothérapie? Diminution des récidives

Plus en détail

Prothèses coliques en urgence pour cancer colorectal en occlusion : est-ce le traitement de référence en 2008? JC Saurin Lyon-Pierre Bénite

Prothèses coliques en urgence pour cancer colorectal en occlusion : est-ce le traitement de référence en 2008? JC Saurin Lyon-Pierre Bénite Prothèses coliques en urgence pour cancer colorectal en occlusion : est-ce le traitement de référence en 2008? JC Saurin Lyon-Pierre Bénite Cancer colorectal : 37 000 nouveaux cas par an 16-20 % en occlusion

Plus en détail

Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM. FFCD Orléans-Tours 2-3 Octobre 2008

Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM. FFCD Orléans-Tours 2-3 Octobre 2008 Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM IRM DES TUMEURS RECTALES 15 000 nouveaux cas/an en France Amélioration du pronostic Evolutions

Plus en détail

CCRm: La réponse mais pas uniquement

CCRm: La réponse mais pas uniquement CCRm: La réponse mais pas uniquement Grand Round Digestif 9 10 décembre 2016 Pr Phelip Jean Marc Service d HGE et d oncologie digestive CHU de Saint Etienne Liens d intérêt Board / conseil : Merck Serono,

Plus en détail

Stratégie thérapeutique des cancers colorectaux métastatiques KRAS muté

Stratégie thérapeutique des cancers colorectaux métastatiques KRAS muté Stratégie thérapeutique des cancers colorectaux métastatiques KRAS muté Astrid Lièvre Fédération des Pathologies Digestives, Hôpital Ambroise Paré, Boulogne-Billancourt Réunion annuelle de Pathologie digestive,

Plus en détail

Cancer du rectum : traitement préopératoire

Cancer du rectum : traitement préopératoire SAHGEED Cancer du rectum : traitement préopératoire Cours Intensif de Cancérologie Digestive FFCD - SAHGEED 16 &17 Septembre 2016 Palais de la Culture MOUFDI Zakaria Pr. Nicolas Magné, MD, PhD nicolas.magne@icloire.fr

Plus en détail

REFERENTIEL REGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS DIGESTIVES

REFERENTIEL REGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS DIGESTIVES REFERENTIEL REGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS DIGESTIVES Validé le 15 juin 2007 Réseau Onco-Poitou-Charentes 2 rue de la Milétrie - Jean Bernard niveau -2 BP 577-86021 POITIERS cedex Tel : 05.49.44.37.70

Plus en détail

Cas clinique cancer colique avec métastases hépatiques en 2016

Cas clinique cancer colique avec métastases hépatiques en 2016 Cas clinique cancer colique avec métastases hépatiques en 2016 Philippe Rougier Université ParisV-René Descartes & Université Hopital Nantes «rougier.philippe2012@gmail.com» Mr V. 58 ans Marié, 4 enfants

Plus en détail

Essais en cours en oncologie digestive

Essais en cours en oncologie digestive Essais en cours en oncologie digestive Pr Thomas APARICIO Service de Gastroentérologie et Oncologie Digestive Hôpital Saint Louis, Paris thomas.aparicio@aphp.fr Epidémiologie cancers digestifs 44% 34 à

Plus en détail

Cancers Coliques Métastatiques Quand il faut frapper fort. E FRANCOIS Nice

Cancers Coliques Métastatiques Quand il faut frapper fort. E FRANCOIS Nice Cancers Coliques Métastatiques Quand il faut frapper fort E FRANCOIS Nice Cas clinique Homme né en 1952 ATCD : asthme, diabète Douleurs abdominales depuis plusieurs mois 62 kg (PDF 68kg) 1,70m Examen clinique

Plus en détail

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Thème spécifique : Sujets Agés

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Thème spécifique : Sujets Agés PRODIGE 34 - ADAGE Etude de phase III randomisée évaluant la chimiothérapie adjuvante après résection d'un adenocacinome colique de stade III chez les patients de 70 ans et plus Phase : III Type d'essai

Plus en détail

Prise en charge du cancer colorectal Evolution des stratégies. Laurent ZELEK, Service d Oncologie CHU Henri Mondor, Créteil

Prise en charge du cancer colorectal Evolution des stratégies. Laurent ZELEK, Service d Oncologie CHU Henri Mondor, Créteil Prise en charge du cancer colorectal Evolution des stratégies Laurent ZELEK, Service d Oncologie CHU Henri Mondor, Créteil CANCERS COLO-RECTAUX METASTATIQUES. De 1980 à 2002: des progrès majeurs DE 1990

Plus en détail

Cancer colique en France: Pronostic : nouveau cas/an morts/ an

Cancer colique en France: Pronostic : nouveau cas/an morts/ an Cancer colique en France: 38 000 nouveau cas/an 15-16000 morts/ an Pronostic : Fort risque de récidive si: T3 avec envahissement extramural >5 mm, T4, N2. Récidive à 5 ans 71% ( groupe haut risque), 43%

Plus en détail

Cancer Colo-Rectal Métastatique 2e ligne : je switche ma chimiothérapie... et ma thérapie ciblée?

Cancer Colo-Rectal Métastatique 2e ligne : je switche ma chimiothérapie... et ma thérapie ciblée? Paris, 09 10 décembre 2016 Cancer Colo-Rectal Métastatique 2e ligne : je switche ma chimiothérapie... et ma thérapie ciblée? Pr Jaafar BENNOUNA Université de Nantes - France Institut de Cancérologie de

Plus en détail

Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche

Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche HAS, Septembre 2011 Rationnel de l étude Rationnel de l étude Années 1980 : Survie à 5 ans des cancers de l œsophage tous stades confondus traités par chirurgie

Plus en détail